Vous êtes sur la page 1sur 7

Le CV à la sauce canadienne

Pour votre recherche de travail, la première étape est de pouvoir présenter un CV aux normes
du pays dans lequel vous êtes.

En effet, les exigences diffèrent de celles que vous connaissez en France. Nous vous
proposons donc quelques conseils pour ne rien oublier et pour bien rédiger ce document
indispensable à toute candidature.

Le CV
Qu’il soit en français ou en anglais, le CV canadien est fortement influencé par la façon de
faire américaine. Il peut faire une à trois pages. Nous vous conseillons donc de reformuler
votre CV pour l’adapter aux normes canadiennes. Il n’en sera que plus lisible et
compréhensible pour vos futurs employeurs.

En français

Renseignez-vous sur le vocabulaire québécois en termes de diplômes et de métiers, dont les


termes ne sont pas toujours les mêmes.

En anglais

Vous devrez traduire votre CV et le construire en fonction des normes canadiennes.

Quelques exemples en anglais ici.

Il existe trois types de CV que vous pouvez choisir selon votre parcours personnel :

Le CV fonctionnel
Il met l’accent sur vos compétences et est conseillé dans le cas où vous n’avez pas une
grande expérience professionnelle. Son objectif est de mettre en valeur les aptitudes que
vous avez acquises au cours des quelques emplois, activités ou bénévolats exercés.

Nous vous en proposons un modèle et un exemple.


Le CV chronologique
Il met l’accent sur votre expérience de travail et consiste à faire ressortir les postes que
vous avez occupés, vos responsabilités et vos réalisations pour chacun d’eux.

Commencez par l’expérience la plus récente, puis finissez par la plus ancienne.
Particulièrement polyvalent, il convient généralement pour tous les types d’emplois.

Nous vous en proposons un modèle et un exemple.

Le CV mixte
Il combine les deux précédents permettant ainsi de montrer aussi bien votre parcours
professionnel que les compétences que vous avez acquises.

Nous vous en proposons un modèle et un exemple.

À vous de sélectionner celui qui conviendra le mieux selon votre parcours. Sachez que
l’expérience mais surtout la motivation comptent beaucoup au Canada. Donc si vous n’avez
qu’une petite expérience professionnelle, ne vous inquiétez pas, vous ne serez pas forcément
pénalisé.

La construction du CV
Quel que soit le type de CV choisi, vous devez toujours inclure :

Renseignements personnels
Nom, prénom

Adresse

Numéro de téléphone

Adresse mail

Attention : Il ne doit contenir aucune information du genre : âge, sexe, situation civile, numéro
d’assurance social ou photo.
Objectif
C’est l’objectif de carrière. Cette partie doit apparaître au début du CV car c’est la
première section que les employeurs vérifient pour s’assurer que votre objectif de carrière
correspond à leurs attentes. Elle doit être concise et claire (une ou deux phrases si vous
développez).

1. Soit vous n’indiquez que le titre de l’emploi visé (graphiste, serveur, etc.)


2. Soit vous développez : il s’agit de montrer à l’employeur, en une ou deux phrases, comment
vos intérêts et vos compétences répondent aux exigences du poste. Parlez de vos
compétences ou de votre expérience.

Customer Service : exploiter ma passion du service et des produits pour satisfaire au


maximum les clients. Contribuer au développement de l’enseigne en termes de vente et de
renommée.

Graphiste : utiliser mes compétences en graphisme et marketing pour concevoir des chartes
graphiques originales et accessibles qui mettent en avant les supports de communication.

Études
Dates (de … à ….)

Diplôme (du plus récent au plus ancien)

Nom de l’établissement

Ville

Comme vos diplômes sont français, ils n’évoqueront que peu de choses pour les employeurs
canadiens. Tentez de trouver des équivalences québécoises sur le site du consulat.

Au Québec :

Diplôme d’études collégiales pré-universitaires québécois (DEC) = baccalauréat français.

Etudes collégiales techniques = BTS, DUT, DEUST.

Etudes universitaires de premier cycle (2 années) = DEUG


Baccalauréat spécialisé de 3 ans = Master 1

Diplôme de Maîtrise = Master 2

Au Canada anglophone :

Premier cycle = undergraduate

Second cycle = graduate

Lycée = High School : Baccalauréat = High School Graduation

Baccalauréat = Baccalaureate ou bachelor’s degree

Fac 2ème cycle = Under Graduate Studies Licence, Maîtrise = Master’s Degree

Fac 3ème cycle = Graduate Studies : DEA, DESS = Doctorate

Fac Doctorat = Post Graduate Studies : Doctorat = PH. D

Post Doctorat = Post Doctorat

Expériences
Dates

Poste occupé (du plus récent au plus ancien)

Ville

Fonctions principales du poste en question (les plus importantes)

Compétences
Qu’il s’agisse d’un emploi, de bénévolat ou d’activités diverses, vous en avez surement retiré
des compétences utiles pour le poste convoité (informatique, brevets divers, traits de
caractère, etc.). C’est ici que vous devrez en parler et les mettre en valeur.

Commencez par les compétences plus générales et donnez des exemples détaillés, utilisez
des verbes d’action (coordonner, réaliser, programmer, etc.), intégrez aussi les résultats
atteints grâce à ces compétences et utilisez de courtes phrases.

Si vous ne savez pas quoi mettre, voici une petite liste de capacités typiques que vous pouvez
utiliser en toutes circonstances :

Français

Grande organisation et gestion du temps

Respect des délais et capacité à atteindre les objectifs dans le temps imparti

Excellente motivation et sérieux

Bonne capacité à travailler seul ou en équipe

Capacité à être multitâches

Excellent relationnel

Bonne capacité à travailler sous la pression

Anglais

High organizational and time management skills.

Very good at checking deadlines, and leading projects successfully, on time.

Highly self-motivated and trustworthy.

Remarkable ability to work alone or as part of a team.

Uncommon ability to multi-task.

Excellent communication skills.

Great ability to work under pressure.

Vous pouvez également rajouter les langues que vous parlez, la mention « Références sur
demande », vos centres d’intérêt ou encore des prix que vous auriez reçus.
Nos conseils
Restez concis et adaptez votre CV au poste concerné.
Pour l’adresse mail, si ce n’est pas déjà fait, optez pour une adresse professionnelle
contenant votre nom ET prénom. Exemple : Marie.Dupont@gmail.com conviendra bien
mieux que doudou64@hotmail.fr
Pour décrire les fonctions principales de chaque poste, ne faites pas de phrases
commençant par « je ». Utilisez plutôt des mots d’action.
N’oubliez pas de bien vous relire avant d’envoyer le document car les fautes d’orthographe
pourraient vous faire passer à côté d’un job.
Soignez la présentation en optant pour un CV clair et organisé. À moins de postuler à un
emploi qui exige d’être ultra créatif, évitez les polices compliquées, les jets de couleurs et
autres fantaisies. Un CV de graphiste n’aura certainement pas la même présentation qu’un
CV de banquier par exemple.
Évitez de mentir pour embellir votre curriculum car votre employeur pourrait s’en
apercevoir tôt ou tard.

À savoir
Si vos études ne sont pas forcément importantes, vous pouvez tout à fait choisir de
commencer par les expériences professionnelles sur votre CV.
Au Canada, le bénévolat est très bien vu. Une expérience en tant que bénévole vaut autant
qu’une expérience professionnelle. D’ailleurs, si vous peinez à trouver du boulot, du fait
d’un manque d’expérience, vous pouvez vous lancer dans une mission bénévole, cela ne
vous sera que bénéfique !

Après ces consignes et conseils de base, vous pouvez maintenant élaborer votre propre CV
avec la présentation qui vous convient. N’oubliez pas que ce document est personnel et qu’il
donnera une première idée de qui vous êtes à l’employeur donc prenez le temps qu’il faut.

Il ne vous reste plus qu’à préparer votre Lettre de motivation !

Site du gouvernement canadien : Services aux jeunes.

Modèles de CV sur Monster Canada.