Vous êtes sur la page 1sur 19

Les Schémas de

Liaison à la Terre :
SLT

B.H pour MELEC


(Source : ELEC TEAM - Lycée Louis Blériot -
Marignane)

Mai 2016
V1.0
Table des
matières

Introduction 3

I - Le choix d'un SLT 4

II - SLT TT 5

1. Définition et norme pour le SLT TT ........................................................................................... 5

2. Schéma et analyse de défaut en SLT TT ..................................................................................... 6

3. Avantages, inconvénients, utilisations pour le schéma TT .......................................................... 7

4. Exercice ......................................................................................................................................... 7

III - SLT IT 8

1. Définition et norme pour le SLT IT ............................................................................................. 8

2. Schéma et analyse de défaut en SLT IT ...................................................................................... 9

3. CPI : Contrôleur permanent d'isolement ................................................................................... 11

IV - SLT TN 12

1. Définition et norme pour le SLT TN .......................................................................................... 12

2. Schéma et analyse de défaut en SLT TN ................................................................................... 13

3. Exercice ....................................................................................................................................... 14

V - Étude de cas : Vérification des conditions de protection 16

1. Exercice : Signification de la SLT .............................................................................................. 16

2. Exercice : Vérification du déclenchement .................................................................................... 17

3. Exercice : Temps de déclenchement ........................................................................................... 17

4. Exercice : Longueur maxi possible ............................................................................................. 17

5. Exercice : Longueur maxi autorisée ............................................................................................ 17

VI - Fin 18

Glossaire 19
Introduction

Dans cette partie nous allons étudier les SLT.(Schéma de Liaison à la terre)
En effet, il est nécessaire de connecter les masses des récepteurs et le neutre du transformateur de
distribution à la Terre d'une façon différente suivant l'utilisation et l'environnement du matériel
électrique à protéger.
Pour cela, nous étudierons :
La signification des symboles des schémas de liaison à la terre
Les schémas des SLT
Le calcul du courant de défaut et de la tension de contact
Les conséquences d'un défaut
Les avantages, les inconvénients et l'utilisation de chaque SLT

Il n'y pas un SLT à privilégier. Il faut adapter le choix au cahier des charges et à différents
critères :
Les textes de lois
La protection des personnes
La protection des biens
La protection contre les surtensions
Le coût de l'installation

3
Le choix d'un SLT

Le choix d'un SLT


I
Protection des biens contre les incendies ou les explosions

Le schéma IT et TT ne présentent pratiquement pas de risques. Le IT est même recommandé


dans les lieux à risque explosif. Par contre le schéma TN notamment TNC présente des risques
d'incendie plus élevés.

Protection des personnes

Les 3 schémas sont équivalents mais il faut être vigilant sur le schéma TN notamment dans le
calcul des protections en cas d'extension de l'installation.

Continuité de service

La continuité de service caractérise la capacité d'une installation à fonctionner le plus longtemps


possible sans coupure. Dans le cas d'une continuité de service impérative, le schéma IT est
primordial car il ne coupe pas au premier défaut mais il requiert la présence de personnel
qualifié pour régler le 1er défaut au plus vite.

Le coût de revient

L'installation la plus coûteuse est IT de part le matériel et le personnel nécessaire. La moins


coûteuse reste le TN car il n'y pas de différentiels qui coûtent trés chers.

Texte légal : Les textes de lois et décrets


Parfois, il n'y pas de choix possibles car le type de schémas à la Terre est imposé par la norme :

4
SLT TT

SLT TT
II
Définition et norme pour le SLT TT 5
Schéma et analyse de défaut en SLT TT 6
Avantages, inconvénients, utilisations pour le schéma TT 7
Exercice 7

1. Définition et norme pour le SLT TT


Définition
T : liaison du neutre du transformateur de distribution à la terre.
T : liaison des masses à la terre.
Le neutre du transformateur de distribution est mis à la terre à travers une prise de terre de
résistance Rn.
Les masses sont mises à la terre à travers une prise de terre de résistance RT.

L'emploi d'un dispositif différentiel à courant résiduel


(DDR) est obligatoire en tête de l'installation. La
coupure a lieu lors d'un défaut d'isolement lorsque le
courant de défaut est supérieur à la sensibilité du
DDR.

Ce que dit la norme ?

La norme NF C 15-100 définit le temps de coupure maximal du dispositif de protection des


personnes contre les contacts indirects dans les conditions normales (UL =50 V) et dans les
conditions "mouillées" (UL =25 V).
UL est la tension de contact la plus élevée qui peut être maintenue indéfiniment sans danger
pour les personnes.

5
SLT TT

2. Schéma et analyse de défaut en SLT TT


Architecture d'une installation en régime TT

architecture TT.swf (cf. architecture TT.swf) (cf. fonctionnement TT.swf)

Simulation : Parcours du courant en cas de défaut


Nous avons un défaut entre le phase 1 et la carcasse métallique.

fonctionnement TT.swf (cf. fonctionnement TT.swf)


Les tensions de sécurité trouvées dans la classification des locaux appelés tension de contact UL
doivent obligatoirement être inférieures à la tension de défaut Ud.
Ud = Id x RT avec Ud < UL

Id : courant de défaut
RT : résistance de mise à la terre des masses
Rn : résistance de la prise de terre du neutre
Rd  : résistance de défaut trés faible et souvent
négligée

Attention : Sensibilité du dispositif différentiel


Le seuil de sensibilité IΔn de ce dispositif doit être tel que :

6
SLT TT

3. Avantages, inconvénients, utilisations pour le schéma TT


Le schéma de liaison à la terre TT présente l'avantage :
d'assurer parfaitement la sécurité des biens et des personnes
de ne pas nécessiter de personnel qualifié pour entretenir les installations.
Par contre :
Sa mise en œuvre est coûteuse (à cause des disjoncteurs différentiels)
Les installations sont coupées dès le premier défaut.

Fondamental
C'est pourquoi, elle convient parfaitement à toutes les installations devant recevoir du
public, et à toutes les installations faites pour des particuliers non qualifiés en
électricité.
Il est utilisé par l'EDF pour toute la distribution BTA publique.

4. Exercice
Nous avons un défaut virtuel entre la carcasse de la pompe du cytogénérateurCytogénérateur
- p.19 § et la Terre
*

On vous donne :
RN = 10Ω : résistance de la prise de terre du neutre
RT = 20Ω : résistance de la prise de terre des masses
Rd négligeable
U = 400V
Question 1
Déterminer le courant de défaut Id.

Question 2
Déterminer la valeur de la tension de défaut et conclure sur la dangerosité du défaut.

7
SLT IT

SLT IT
III
Définition et norme pour le SLT IT 8
Schéma et analyse de défaut en SLT IT 9
CPI : Contrôleur permanent d'isolement 11

1. Définition et norme pour le SLT IT


Définition
I : neutre isolé de la terre (ou impédant)
T : liaison des masses à la terre.
En régime IT le premier défaut ne pose aucun problème particulier.
Ce régime de neutre permet donc une continuité de service lors d'un premier défaut (la machine ou
l'installation peut continuer de travailler même avec un défaut).
Cette option intéresse énormément les industriels qui utilisent beaucoup ce régime de neutre.
Dans ce type de schéma, dit à « neutre isolé » le neutre du transformateur est :
soit isolé de la terre (neutre isolé)
soit relié à la terre par une impédance élevée (neutre impédant)
et toutes les masses de l'installation sont reliées à la terre
Texte légal : Ce que dit la norme ?
Un défaut entre phase et masse doit être éliminé dans un temps d'autant plus court que la
tension de contact Uc (différence de potentiel entre masses simultanément accessibles ou entre
la masse et la terre) est plus élevée.
En régime de mise en neutre TN ou de neutre isolé IT (défaut double), la protection des
personnes contre les contacts indirects se réalise par les dispositifs de protection contre les
surintensités (dispositif thermique).
Le déclenchement du disjoncteur doit intervenir en cas de deux défauts simultanés dans le
régime de neutre isolé IT.
La norme NF C I5-100 impose l'utilisation d'un contrôleur permanent d'isolement (CPI) sur
tout réseau IT pour prévenir l'utilisateur d'un premier défaut par un klaxon et un voyant.

8
SLT IT

2. Schéma et analyse de défaut en SLT IT


Architecture d'une installation en régime IT

architectureIT.swf (cf. architectureIT.swf)

Simulation : Parcours du courant en cas de 1er Défaut


Dans cet exemple : Zres = 3500Ω ; Rn = 10Ω ; RT1=RT2=RT3=40Ω ; Rd1 = Rd2= 2Ω ; U = 400V

architectureIT.swf (cf. architectureIT.swf)

La valeur du courant Id au 1er défaut vaut :

La valeur de la tension de défaut Ud au 1er défaut vaut  :

9
SLT IT

Calculer le courant de défaut Id et la tension de défaut Ud :


_
_
_
_
_
Conclure à partir des résultats obtenus :
_
_
_
_
_
_
Simulation : Parcours du courant en cas de 2ème Défaut

IT_2emedef.swf (cf. IT_2emedef.swf)


La valeur du courant Id au 1er défaut vaut  :

ATTENTION  : le deuxième défaut est un défaut ph/ph, la tension pour le calcul du


courant défaut est 400V.
La valeur de la tension de défaut Ud au 1er défaut vaut  :

Calculer le courant de défaut Id2 et la tension de défaut Ud2 :

10
SLT IT

_
_
_
_
_
Conclure à partir des résultats obtenus :
_
_
_
_
_
_

3. CPI : Contrôleur permanent d'isolement


Un contrôleur permanent d'isolement (CPI) est nécessaire pour signaler tout défaut
d'isolement (alarme sonore + voyant).
Le défaut doit être éliminé avant l'apparition d'un second défaut, qui produirait la
coupure de l'installation.
La coupure a lieu lors de deux défauts d'isolement simultanés par déclenchement des
protections contre les surintensités (disjoncteurs, fusibles).

Ce contrôleur mesure en permanence l'isolement du réseau par


rapport à la terre et signale toute baisse en deçà d'un seuil
défini généralement à 0,8 fois la valeur de l'isolement normal
(sans défaut).
La recherche de défaut est associée à la fonction de
contrôle d'isolement. Deux types de recherche de
défaut (sans ouverture de départs) sont possibles :
recherche manuelle (avec récepteur mobile)
recherche automatique (réaliser par des localisateurs
associés à des tores placés sur les départs).

11
SLT TN

SLT TN
IV
Définition et norme pour le SLT TN 12
Schéma et analyse de défaut en SLT TN 13
Exercice 14

1. Définition et norme pour le SLT TN


T : liaison du neutre à la terre
N : liaison des masses au neutre
Ce type de schéma dit de "mise au neutre" est de transformer tout défaut d'isolement en
court-circuit monophasé PH/N pour faire déclencher le disjoncteur magnéto-thermique.
Une 3ème lettre représente la disposition du conducteur de neutre et du
conducteur de protection :
TNC (commun) : Le neutre et le conducteur de protection sont combinés en un seul conducteur
(PEN)
TNS (séparé) : Le neutre est séparé de la terre

Ce que dit la norme ?

Un défaut entre phase et masse doit être éliminé dans un temps d'autant plus court que la
tension de contact Uc (différence de potentiel entre masses simultanément accessibles ou entre
la masse et la terre) est plus élevée.
En régime de mise en neutre TN ou de neutre isolé IT (défaut double), la protection des
personnes contre les contacts indirects se réalise par les dispositifs de protection contre les
surintensités.
Le déclenchement du disjoncteur doit intervenir au premier défaut dans le régime de mise au
neutre TN.

12
SLT TN

2. Schéma et analyse de défaut en SLT TN


Architecture d'une installation en régime TN

Cette architecture s'appelle TN"C" car le conducteur de Neutre et de PE sont Confondus

Cette architecture s'appelle TN"S" car le conducteur de Neutre et de PE sont Séparés


architecture TN.swf (cf. architecture TN.swf)

Simulation : Parcours du courant en cas de défaut


Un défaut apparaît sur le récepteur 1 entre la carcasse métallique et la phase 1.

13
SLT TN

fonctionnement TN.swf (cf. fonctionnement TN.swf)


Le courant de défaut Id est en fait un courant de court-circuit entre phase et neutre.
Seule les résistances des conducteurs sont prises en compte dans la boucle de défaut.

Id : courant de défaut en A


Rph : résistance du conducteur de phase en Ω
Rpe : résistance du conducteur de neutre en Ω

Tension de défaut Ud dangereuse et élevée si elle est


supportée trop longtemps. La norme donne un temps
maximum de défaut de 20 ms.
En cas de défaut, c'est la partie magnétique de la
protection qui va déclencher  : Id > Im seuil de
déclenchement du dispositif magnétique.

La protection est donc assurée par des disjoncteurs magnéto-thermiques beaucoup moins coûteux
qu'un DDR. Cette installation nécessite beaucoup de calcul et d'étude notamment par rapport à la
section des câbles, c'est pourquoi ce schéma est réservé aux installations industrielles.

3. Exercice
Nous avons un défaut virtuel entre la carcasse de la pompe du cytogénérateur et la Terre
On vous donne :
Rph = 0.1Ω
Rpe = 0.1Ω
U = 400V
Question 1
Déterminer le courant de défaut Id.

Question 2
Déterminer la valeur de la tension de défaut et conclure sur la dangerosité du défaut.

14
SLT TN

Question 3
Nous avons installé un disjoncteur magnéto-thermique de type NG160 40A.
Ce disjoncteur assure-t-il bien la protection des personnes et pourquoi ?

15
Étude de cas : Vérification des conditions de protection

Étude de cas :
Vérification des V
conditions de
protection

Exercice : Signification de la SLT 16


Exercice : Vérification du déclenchement 17
Exercice : Temps de déclenchement 17
Exercice : Longueur maxi possible 17
Exercice : Longueur maxi autorisée 17

Les locaux de préparation, de conditionnement et de


distribution des denrées alimentaires sont
régulièrement nettoyés à eau sous pression et les
équipements électriques sont généralement en acier
inoxydable.
Il est impératif que toutes les conditions de sécurité
électrique soient réunies pour assurer un
environnement de travail non dangereux pour le
personnel.
Centre de restauration de la B.A.N.
Nîmes-Garons

Vous aurez à vérifier les conditions de déclenchement « normalisées » des protections des personnes
en cas de défaut d'isolement sur les fours.
Extrait du sujet d'épreuve E2 de septembre 2009

1. Exercice : Signification de la SLT


Ordonner ci dessous la signification des lettres du schéma de liaison à la terre TNS
Extrait de la documentation ressource (cf. Extr_DTR_sept_2009E2.pdf)
1. Masses de l'installation raccordées au neutre
2. Conducteurs de neutre et de protection distincts
3. Neutre de l'installation raccordé à la terre
Réponse : ___ ___ ___

16
Étude de cas : Vérification des conditions de protection

2. Exercice : Vérification du déclenchement


Quand la vérification du déclenchement des protections doit être vérifiée ?
Extrait de la documentation ressource (cf. Extr_DTR_sept_2009E2.pdf)
A l'étude de l'installation par calcul

A la mise en service

Périodiquement tous les ans

3. Exercice : Temps de déclenchement


En considérant , que le déclenchement du disjoncteur F1 n'est pas retardé, rechercher les temps de
coupure et de déclenchement maximal en schéma TN
Extrait de la documentation ressource (cf. Extr_DTR_sept_2009E2.pdf)
Temps de 0 seconde(s)

4. Exercice : Longueur maxi possible


Calculer la longueur maximale possible de la ligne sous F1 (sections phases et PE identiques)
Extrait de la documentation ressource (cf. Extr_DTR_sept_2009E2.pdf)
On donne : Imag = 1000 A e Sph = 35 mm²
Déterminer :
m= 1
ρ = 22.5 .10-3
V= 230 V
La longueur de la ligne maximum sera de 143 m

5. Exercice : Longueur maxi autorisée


Rechercher la longueur maximale autorisée par la norme (F1 : NG125N – courbe C)
S phase et neutre : 35 mm²
Calibre de 125A
Longueur maximale de 112 m
La longueur de câble réelle (45m) est elle conforme au maximum imposée par la norme  : OUI
(Répondre par Oui ou Non)

17
Fin

Fin
VI
Ici ce terminer l'activité sur les Schémas de liaison à la terre.
Retrouvez ici la version PDF (cf. SLT_papier.pdf)

18
Ressources annexes

Glossaire

Cytogénérateur
Le cytogénérateur est une machine utilisée par les laboratoires pharmaceutiques pour cultiver des
virus dans le but de trouver des médicaments.
La machine consiste à agiter et éventuellement chauffer un milieu du culture ainsi que des souches
virales.

19