Vous êtes sur la page 1sur 10

SV Année N° Jeudi 20 Décembre 1934

laTEMPÉRATUre
Ce décembre, pleine lune lever h. 20, Dans son discours devant le Sénat,
coucher' à 1 h. 36. Lever du soleil à 7 h.
coucher à 15 h 54. = i M.Pierre Laval a invité nettement l'Aile- j
Vers un refroidissement. S.-O. modéré, vers
0. ou N.-O. moins doux, ruageux,
dées ou grains, Baromètre en
^çlairctes,
haussé. Paris,
on-
magne « à prendre sa part dans les pactes
nuit. jour, collectifs qui sont envisagés.
Dépression Irlande sera détruite, +15 à =
minimum mer du Nord, +5"·. Hausse +6 d +8u
Gascogne-Bretagne. Baisse 4 5"" G. de Génes. C'est à ce moment que le monde
PRONOSTICS D'AVIATION. Paris. 7 heures, =
et Paris-Strasbourg
dres-midi
S.-O. 4 à 6 m Ondées.
N.-O. 4 à 8 m. Même temps. Visibilité
Lon-
jugera ceux qui veulent
PARIS(IXe).
EOUl."& FAUB»POISSONNIÈRE, TEL. PROVENCE 15-01 (8 LIGNES) ADRESSE
TÉLÉBR.i
MATIN-PARIS
moyenne. E réellèment la paix. et les autres.

EN YOUGOSLAVIE -LEPROCESENFORFAITURE
le de Le procès
LACOMMISSION Frogé AUXASSISES
DELALOIRE-INFERIEURE
travail mosaïque La catastrophe^
M. Jevtitch reçoit D'ENQUÊTÉ
&TAVISKYreprendra
du prochain accord Emmanuel de Lacoste
la mission à Besançon
entre la France et l Italie
? ENTENDU impitoyable et loquace Le mécanicien Daubigny
de former le cabinet le 9
janvier
M. RAYMOND PRINCE
soutient devant le tribunal
Sur le fond aucune divergence, tout réside dans le choix précise ses accusations
On a l'impression que la crise A la demande de la défense de Meaux que les signaux
et la nuance des formules à insérer dans le texte étaient ouverts
sera résolue la rapidement par Le fils du conseillerà la cour a renouvelé qui veut faire entendre de contre ses coïnculpés
constitution d'un ministère d'union nouveaux témoins
ses accusations
nationale
contre MM.Chautempset Pressard [DE NOTRECORRESPONDANT
PARTICULIER]
Le conseiller Plassiart
[DE NOTRECORRESPONDANT PARTICULIER] BESANÇON,19 décembre. Par télé- se défend sans énergie
phone. Un nouveau chapitre de l'af-
LONDRES,19 décembre. Par télé- Ceux-ci protestent avec indignation faire Frogé s'est déroulé aujourd'hui, à
phone. On télégraphie de Belgrade devant la 2' chambre des
Besançon,
que M. Jevtitch a été reçu en audience appels correctionnels. [DENOTRE
ENVOYÉ
spécial!
ce matin par le conseil de régence qui A 13 h. 30, la cour, présidée par M. Nantes, 19 décembre. Par télégram-
lui a confié la mission de former le Villemet, assisté des conseillers More et me. A ce banc des assises de la Loi-
nouveau ministère. Dumon, ouvrait son audience. re-Inférieure, où l'on voyait assis na-
L'intendant Georges Frogé et son ac- guère les noirs émeutiers de Cayenne,
cusateur Krauss étaient aussitôt intro- la Martinique est aujourd'hui représen-
LONDRES,19 décembre. Téléph. Ma- tée par l'un de ses plus riches colons,
tin. Si les consultations de l'ancien duits.
ministre des affaires ,étrangères abou- Après l'interrogatoire d'identité le pré- par un écumeur notable et par un
tinssent à la formation d'un cabinet aus- sident donna la parole à Me Michaud, conseiller à la cour d'appel de Fort-de-
Franoe. L'affaire est moins tragique et
si représentatif qu'il semble le souhai- du barreau de Montbéliard qui, en l'ab-
ter. il est certain que pour la première sence de M' Jean-Charles Legrand, don- à la fois moins cocasse, moins spécifi-
fois depuis six ans le gouvernement you- na lecture des conclusions demandant le quement coloniale aussi que cette étran-
goslave devra compter avec le Parle- renvoi de l'affaire pour audition de nou- ge histoire de « papa Galmot » et « ma-
ment, où l'opposition sera en mesure de veaux témoins mais lui coupant la pa- man Cochon », à laquelle les jurés de
faire entendre sa voix. role, le procureur général Deloigne s'in- Nantes, horrifiés, amusés et perplexes,
ne virent pas en fin de compte d'autre
La tendance de plus en plus marquée digna de ce qu'il appela « le manque de
des affaires intérieures sera, en effet,, discrétion de la défense » et Il réclama solution qu'un acquittement généraL
un adoucissement du régime autocrati- énergiquement le huis clos immédiat. Elle est beaucoup plus scandaleuse, plus
que actuel. Me Michaud, puis Me Lorach, et, à la actuelle, hélas 1 et plus pénible car
On compte, d'autre part, que le géné- fin, Frogé lui-même protestèrent contre on ne lui voit que trop de rapports
ral:Jivkovitch restera au ministère de cette demande. avec trop de récentes défaillances de
Le huis clos fut alors prononcé et la la moralité publique. Il ne s'agit plus
la guerre, mais que la plupart de ses
Le salut du duce à la foule de Littoria, la province reconquise sur les marais salle évacuée. cette fois d'un politicien qui sacrifie
nouveaux collègues seront de jeunes re-
Phot. Trampus. Le débat secret fut long. On affirme l'intérêt public à ses intérêts privés, ni
présentants de tous les partis qui don- qu'il fut orageux et qu'une vive dis- d'un policier à 1.800 francs par mois
[DE NOTREENVOYÉ SPÉCIAL] qui affirment depuis quinze ans l'in- neront bien au cabinet figure d'union cussion mit aux prises le président et
Par .télé- dépendance de l'Autriche. serbo-croate et slovène. qui accepte un pardessus trop beau
ROME, 19 décembre. les défenseurs. pour être honnête. C'est un des plus
Ce n'est que cet après- dit volontiers M. Les milieux bien informés considèrent Enfin, à 14 h. 30, le huis clos était levé
phone. Regardez, hauts magistrats du corps judiciaire, un
enfin d'une manière générale que la po-
midi, quand il est revenu de Litto- Mussolini, L'expérience que nous ve- litique. étrangère du nouveau cabinet
pour le prononcé de l'arrêt conseiller à la cour, dont les appointe-Le mécanicien Daubighy à la barre ''
ria où il était allé participer à des nons de faire à Rome et à Genève « La cour, faisant droit aux conclu- ments magnifiques se doublaient de l'in-
sera plus large oue celle du ministère sions de la défense, dôcide d'entendre Avant l'affaire « Daubigïiy*
fêtes populaires, que M. Mussolini a et ce que peut notre entente quand Elle comprendra, demnité coloniale, qu'on accuse d'avoir d'appeler
Ouzounovitch. sans les témoins suivants M. Délia Torre. de i'Est, civilement respon-
pu prendre connaissance du dis- il s'agit des points les plus délicats M. RAYMOND PRINCE vendu pour 200.000 francs un arrêt qui
Compagnie
doute, un point auquel le roi Alexandre Mme Della Torre, M. Leroux. M. Filette, volait 8.000.000 de francs au Trésor sable », le président Pernot dispersa,
cours prononcé hier par M. Pierre de l'organisme européen. N'est-elle avait toujours fait opposition la re- un officier d'administration
La commission d'enquête sur les af- du centre de public. hier, au tribunal de Meaux, auvent
LaVal au Sénat français. Il s'y est, pas concluante ? Pourtant il n'y connaissance du gouvernement soviéti- mobilisation de Belfort. un officier des enchères, quelques immeubles Yen- S
cela va de soi, montré fort sensible, avait pas entre nous de papier '.». que, ainsi qu'un resserrement des liens faires Stavisky a entendu, hier matin, Donc, au banc des accusés, voici le
de la Petite-Entente plusieurs témoins, dont M. Raymond d'état-major. » dus par autorité de justice.
mais peut-être a-t-il été encore plus Il y, avait de entre les membres A la demande du ministère public, les magistrat qui s'est vendu François l'huissier eut allumé et sôuf.
quelques chose plus et avec la France. fils du conseiller. Quand
Prince, intendants Deranque et Alexandre se- Plassiart, 58 ans^ conseiller honoraire à
flé de
touché par les nuancés que notre fort notre volonté commune de le nombre convenable 'bougies
Tout d'abord on entend, sur sa de- ront également entendus. la cour d'appel de Fort-de-France minuscules sur son bougeoir à barillet,
ministre des affaires étrangères maintenir la paix et tous, alliés ou
La cour donna enfin acte au minis- le fabricant de rhum qui l'a acheté le tribunal se retira sous son
avait mises dans l'expression de' sa amis, d'un côte ou de l'autre du mande, M. Lardier, avocat à Giroma- apparence
tère public de son appel a minima Eugène Aubery, 55 ans et voici Em-
civile pour reparaître, identique à lui-
pensée- que par -le fond, même de Danube, en ont profité. Pourquoi ne gny, qui informe la commission de pro- contre Krauss et elle décida que les manuel de Lacoste, 53 ans, « industriel,
même, sous les traits du tribunal cor.
ses déclarations. pas continuer ? pos de chasse tendant à mettre en cau- débats reprendraient le 9 janvier, à commissionnaire, exportateur » qui dé-
rectionnel.
on ne saurait le Si la France et l'Italie sont d'ac- se M. Tardieu. 9 heures du matin nonça cettp turpitude, après en avoir Durant sa brève
Sur le fond, trop absence, on avait tn«
et M. Mussolini le ré- cord dans l'Europe centrale, les amis M. Charles Charpentier, industriel à C'est donc tout le procès Frogé qui été le négociateur. troduit Daubigny, le mécanicien du ra- {[
répéter
il n'y de la France ou de l'Italie le seront Valdoie, lui succède et, sur question du va reprendre, le 9 janvier, devant la C'est de Lacoste que le présidentpide tamponneur de Lagny.qui vint!
pète à qui veut l'entendre cour d'appel. lentement s'asseoir, devant ses >C
a pas de désaccord entre la France aussi. président, confirme les dires du témoin de Kerambrun interroge en premier pensif,
'•
un au avocats, Me Marquet, du barreau de^ Fa-
touchant de Néanmoins, l'insistance cordiale lieu gros homme, masque équi-
et ^Italie le.problème précédent. ris, et Me Beurier, avoué-plaidant
l'Au- de la France qui, selonw le mot voque et au regard allègrement ca-
l'Europe centrale et. touchant L'Académie française naille, rompu, sans le Meaux,
moindre doute, tandis que Me Porée, défenseur
triche, qui est le nœud du problème. de Talleyrand, trouve que les cho- (Voir la suite en cinqui ème pagp) de la Compagnie de l'Est, cité accessoi-
à toutes les roublardises des pires ma-
Ce que la France veut, l'Italie le ses allant sans dire vont encore a décerné les prix Cognacq quignonnages.
rement seulement et au cas improbable
veut. avec la même force. Mais il y a. mieux en les disant a fini par à se lèveraiu
(Voir en cinauième page, colonne.) où^ quelqu'un,
pour formuler
.l'audience,
une tardive réclamation
plusieurs manières d'exprimer cette avoir en, grande partie gain de (Voir' la suite en Dernière Heure)
non
In
cause. Et l'on, est aujourd'hui fort d'Un Parisien civile, trouvait place loin 'd'eux. i;
volonté, comme, .U^ y a diverses Propos Aussi bien, la Compagnie de l'Est, si
nuances' dans'la; îâÇbn de l'expri- près de s'entendre sur un « peler D elle est entièrement de. des ex- *rj
mer. Et nous sommes ici dans le qui serait plus qu'un simple com- perts qui, par des voies différentes,
muniqué et qu'on peut d'un LE VIN DES BAGNARDS
pays latin par excellence où la qualifler concluent tous au bon fonctionnement; il
nuance est le premier des arts. des nombreux termes du vocabu- des signaux que Daubigny ne vit pas se
Le premier sentiment du duce laire diplomatique statëment, dé- Si nos députés n'ont pas songé, fermer devant ses roues, ne le considère
pas cependant comme coupable même
était qu'entre la France et l'Italie claration, protocole, etc. pour aider à la résorption du blé d'une négligence. x
Il n'était pas besoin d'ajouter en- Stéphane Lauzanne. en excédent, à augmenter la ration Elle le conserve sur ses locomotives.
core un « papier à tous les papiers (Voir la suite en Dernière Heure.) de pain de nos soldats, jugée gran- S'il ne conduit plus que des omnibus,
M. JEVTITCH dement suffisante, ils ont adopté, ce mécanicien d'élite qui, avant Lagny,
Vu par Derso le 23 décembre dernier, n'avait
par contre, le principe que la ration jamais
t
M. Pierre Laval, bon ouvrier de France Ce matin, conseil des ministres
journalière
l'ordinaire
des militaires
serait doublée et portée
figurant à franchi,
à l'arrêt,
la bande
en vingt-quatre
au témoignage
ans, un
irrécusable
signal
de
Flaman, c'est par respect pour; î
à un demi-litre de vin. la décision prochaine du tribunal. Son
Le conseil des ministres se réunit ce mesure d'autant acquittement lui vaudrait de reprendre :
C'est une plus
matin à l'Elysée, sous la présidence de l.'s grands et honorables parcours.
M. Albert Lebrun. légitime qu'un quart de vin par re- (Voir la suite en deuxième page)
La séance sera plus particulièrement pas n'est pas .une quantité qui puis-
consacrée- à l'étude des questions exté- se être nuisible à l'organisme de
Hier à Hall une femme a été pendue
rieures et, notamment, à l'exposé de nos pioupious, et qu'il n'en coûtera
M. Pierre Lavai sur les récentes négo- pas un sou de plus pour l'alimen-
ciations de Genève. LONDRES,19 décembre. Téléph. M'a-
tation de la troupe, la dépense sup- tin. Mme Major, condamnée à la
Le conseil examinera ensuite les pro- être ai-
plémentaire pouvant prise peine capitale pour l'empoisonnement
jets de loi à faire voter avant la fin sément sur le boni, car le vin est de son mari, a subi ce matin le sup-
de la session extraordinaire du Parle-
ceux intéressant le actuellement payé par l'intendance plice de la pendaison à la prison de
ment, c'est-à-dire Hull.
blé, le vin, la résine, les amputés et aux viticulteurs au prix moyen d'un
Cette femme, la première à être exe*
grands mutilés, et la revision des ven- franc dix le litre. cutée en Grande-Bretagne depuis. huit
tes de fonds de commerce, les théâtres ans, était encore sous l'effet d'un puis-
et cinémas. Mais c'est, de plus, une mesure
car elle ne fera que sant narcotique administré hier soir
qui s'imposait
mettre les soldats sur le même pied lorsqu'elle fut réveillée peu avant 9 heu-
Pour traverser l'At!antique Au banc des accusés, de gauche à droite EMMANUELDE LACOSTE,EUGÈNE res et informée que la minute-suprême
que les bagnards. AUBERY et FRANÇOISPLASSIART. rar belinogramme. était arrivée.
une bouteille a mis un an et demi La mort, constatée par le médecin le-
Si ignoré que cela soit, et si pa-
radoxal que cela paraisse, nos sol- giste trois minutes après l'arrivée de
19 décembre.
ROCHEFORT-SUR-MER, la condamnée au pied de la potence, ne
dats étaient moins bien traités en L'INSPECTEUR BONNY fut donc pas accompagnée de scènes
Télégr. Matin. Sur la côte ouest
cette matière quoiqu'il s'agisse La cinquième tranche affreuses de désespoir, comme ce fut la
d'Oléron, un propriétaire a recueilli une de ses fonctions
bouteille cachetée contenant un docu- de liquide que les déportés à la suspendu cas lors de la dernière pendaison d'une
ment de l'office hydrographique de Guyane pour lesquels une ration va cesser de toucher son traitement de la Loterie nationale femme..
Washington. journalière d'un demi-l,itre est pré- Toute la nuit, et jusqu'à 3 heures du
Celui-ci indiquait que la bouteille vue dans les crédits du budget des mattn, le lord-maire et diverses person.
M. Pierre Laval, ministre des affaires étrangères, a reçu, hier matin, une avait été jetée à la mer le 19 juin 1933 colonies, exercice 1935. Et en se rap- Jusqu'à présent, les fonctionnaires de a été tirée hier nalités de Hull avaient vainement fait :"i
la Sûreté nationale, suspendus de leurs des efforts pour tenter d'obtenir la
délégation des meilliurs ouvriers de France, présentés par. M. Lucien Ki.otz, par de latitude nord et de portant à ce document, on y ap- fonctions, continuaient
seerétairs général de l'expositian du travail. à toucher leurs grâce de Mme Major, dont l'exécution
longitude ouest du bord du Baldbutte: de ce demi-litre de soulève une vive controverse dans cette
M. KLOTz a remis à M PIERRE LAVALles insigne4s de méilleur ouvrier de prend plus que traitements.
vin revient à 1 fr. 73 à l'adminis- M. Marcel Régnier vient de faire si- ville.
France, et M. CARTELIN,président de l'association, a of/ert au ministre des
tration. gner un décret par le président de la
affaires étrangères une plaqnette portant cette inscription « A M. Pierre
Lava!, ancien président du conseil, l'un des bons ouvriers de France ». NOTRE BALANCE COMMERCIALE République, qui donne au ministre de L'instituteur communiste
Constatation qui conduit à penser l'intérieur la possibilité de modifier cet Gerny
que le bagne pourrait se procurer état de chose et de suspendre, par ar- perd ses galons d'officier de réserve
Pour les orzzé premiers mois de ce vin à meilleur compte en France, rêté, le traitement de tout fonction-
L'ILLUSTRE PIANISTE Le scandaleCharleset JosephLévy '1934 les importations ont dépassé les même .en faisant état des frais de naire accusé de fautes graves et en NARBONNE, 19 décembre. (Dép. Ra'
à
exportations de solution serait aus- instance de comparution devant le con- dio.) M. Cerny, instituteur adjoint
FRANCIS PLANTE transport.
si bien vue des
qui
viticulteurs des seil de discipline. Narbonne, officier de réserve, qui a été

MORT HIER MATIN


On enquêtesur une souscription 4.998.101.000 francs que
Au cas où la révocation serait ulté- révoqué pour propagande communiste
EST fictive En 1933 ce déficft avait atteint armateurs, a été comme soldat de 2e classe
rieurement prononcée. les sommes ainsi placé
M. Rousselet, juge d'instruction, a en- Constatation si on y ajoute réservées ne seraient pas versées et le dans la réserve
9.287.468.000 francs
MONT-DE-MARSAN,19 décembre. tendu, hier, M. Jouve, inspecteur -des qu'un crédit de 172.000 francs est fonctionnaire se trouverait, en fait, pn-
Télégr. Matin. Le grand pianiste finances, chef du service linancier'aux prévu à ce même budget pour dou- vé de son traitement depuis la parution LE GROS LOT
Francis Planté est mort ce matin à régions libérées. Les exportations, sont en baisse de bler; la ration alimentaire des for- de l'arrêté. Moeller, transféré à Paris
5 heures. Il était Le témoin a exposé quel devait être Toute personne incriminée devra faire
çats doués d'un trop grand appétit d'une décision spéciale et celle
dans sa quatre- le fonctionnement du Groupement pour 598.776.000 francs
qui témoigne aussi que les dépor- l'objet Le numéro 556.186 est écroué à la Santé
vingt seizième ie financement des travaux -d'outillage concernant linspecteur Bonny a été
en valeur, mais en augmentation de tés à la Guyane ne sont pas aussi prise dès hier. 2.500.000 francs
année. national, société qui fut mise sur pied gagne
Francis Plante 2.825.234 tonnes à plaindre et dignes de pitié que Et c'est .ainsi que le Journal officiel
par la Société spéciale financière de
certains au
naquit, en effet. Charles et Joseph Lévy et dont M. An- récits, par trop poussés publie, ce matin, un arrêté du ministère
en tonnage.
noir, cherchent à le faire croire. de l'intérieur, maintenant la mesure de Les cinq numéros suivants gagnent
le 2 mars 1839 à dré Dubois, collaborateur dé M. Chau-
Orthez (Basses- temps, était un des principaux adminis- surtout que généralement (et l'ex- suspension prise à l'égard de Bonny, chacun 1.000.000 de francs
A 7 trateurs à côté de Charles Lévy. On Les importations sont en baisse de confirme la règle) ils ont et suspendant son traitement.
Pyrénées). ception
ans, il joua au sait que cette société donna ombrage à 4.888.143.000 francs fourni quelques motifs à la justice
La démission offerte par Bonny 276.673
bien entendu, été refusée le mi-
piano, dans un Stavisky, car elle offrait des points de les éloigner plus ou moins lon- a, nistre de
par
à 417.746
concert de ch.art- communs avec la Caisse autonome qu'il et de l'intérieur qui prendra
guement du théâtre de leurs ex- l'égard de. son subordonné une déci-
té, une oeuvre de projetait de créer. En fait, aucune des tonnes ploits sion administrative dès que la justice
482.930
Beethoven, et son deux sociétés rivales ne fonctionna ef-
talent souleva fectivement. M. Jouve a indiqué quellp Intérim. se sera prononcée.
l'admiration d e fut l'action de la Société spéciale finan-
tous. En il cière dans la création du groupement.
entra au Conser- L'audition de M. Jouve avait été mo-
vatoire dans la tivée par la déposition recueillie sur
La séance de la Chambre de mardi dernier, consacrée aux crédits militaires, Les cinq numéros suivants gagnent
classe de Mar- commission rogatoire à Moritreuil-sur-
montel et rem- Mer du docteur Ferrié qui avait signalé
a donné la mesure de la logique et de l'unité de pensée des m'as-tu-entendu du socia- chacun 500.000 francs
porta un premier la souscription fictive faite par l'hos-
il étu-
lisme bolchevisant. 108.962
prix, puis pice de Campagne-les-Hesdin de 40.000
aia des 50.000 actions initiales du groupe- M. Léon Blum a déclaré, sans rire « Il faut englober l'Allemagne, bon gré mal 224.095
fbancis PLANT£
ment. 991.410
ment. M. Rousselet va rechercher dans gré, dans des conventions générales de désarmement, de contrôle, de garantie et d'as-
En 1876, Il était fait chevalier de la quelles conditions s'opéra cette sous- 807.106
Légion d'honneur et en juillet 1931, il cription. sistance mutuelle. » 060.624
recevait la cravate de commandeur.
Parmi ses œuvres principal,es, on note Le conseil général de la Seine Bon gré mal.gré, cela implique des moyens de coercition en cas d'hésitation ou de
de nombreuses transcriptions pour pia- Les numéros finissant par
no, notamment l'Andante de la sym- vote à son tour 25.000 francs refus systématique. 6.522 gagnent 100.000 francs
phonie dite de Jupiter, de Mozart les les enfants des chômeurs
ouvertures de Semiramis, d'Obéron, du
pour
Maisalors,il faut êtreforts? 4.895 gagnent 50.000 francs
Freischüiz, d Euryanthe, le Menuet de Le conseil municipal de Paris, nous 25.000 francs
Boccherini, etc. l'avons fait connaître, a voté, l'autre A cette question,le socialisteMoch répond, avec son ordinaire à-propos, 7.794 gagnent
25.000 francs
Francis Planté était le frère du grand jour, un crédit de 25.000 francs à titre 2.243 gagnent
physicien
accumulateurs
Gaston Planté, l'inventeur des de participation de la capitale au Noël est tellequenousn'en
quandon lui préciseque la fabricationmilitairede l'Allemagne 421 gagnent 10.000 francs
(1834-1889). national des enfants des chômeurs.
Depuis quelques années il vivait à Hier, sur un rapport de M. Victor soupçonnons pas l'importanceet qu'elledépassenosprévisions 39 gagnent 1.000 francs
à six kilomètres de Mont- Bucaille, le conseil général a également Les numéros finissant par 6
Saint-Avit,
de-Marsan. son il voté un crédit de 25.000 francs pour la- -Raison de plus pour désarmer! Moeller, menottes aux poignets
Malgré grand âge,
du département de. la sont remboursés à 100 francs débarque du train en gare de Lyon, i;
était très'robuste
Année encore,
et il avait
son pennis
pris,
de chasse,
cette participation
1 Seine,1\ cette manifestation. C'est la dialectiquede Charenton. .(Voir en cinquième page, 4,' colonno).
2 LE MATIN 20
commerciales
Lesrelations DEVANT LE TRIBUNAL DE MEAUX ECHO S ET PROPOS Les perles de culture
ont-elles de la valeur ? l'iode
RAFFINEMENTS INUTILES A 2 francs Vous en doutez en voyant un peu les tousseurs
partout des colliers très bon marché pour
dans n
Select-Collection
La catastrophe de Lagny dés -magasins de nouveautés en propo-
sent même à moins de 100 francs, mais Un traitement efficace du catarrhe,
Donc, on ne connaît pas encore la LE BLE EN.HERBE
de l'asthme, de l'emphysème
Le texte du protocole signé à Moscou ces perles n'ont de la perle de culture
solution du mystère de Brighton, celle de l'adorable roman de
SUITE DE NOTRE COMPTE RENDU le procureur que le nom, une faible couche perlière de la bronchite chronique.
par MM. Marchandeau et Rosengoftz
DE PREMIERE PAGE
Albucher, ce qui est im- la malle n° et de la malle n° 2. Par COLETTE recouvre un gros noyau de nacre. Les
possible. Cinquante mètres, dites-vous,
plus 20 mètres de longueur de la loco- contre on n'ignore pas que ce fermier Voici l'un des bonnes perles de culture sont peu nom- Les faibles des bronches catarrheux,*
Le ministère des affaires étrangères Aussi, assis seul au banc des incuipés, breuses. Savez-vous qu'il Pst plus rare asthmâ--
voit se concentrer sur lui loiit motive, plus 80 mètres d'angle mort, à roumain tua sa femme et la servit cuite à plus jolis romans bronchiteux, emphysémateux,
communique le îexte suivant du proto- Daubigny l'intérêt de ces débats qui se sont consi- uotre place. d'amour de Colette. de trouver une bonne perle de culture tiques et, d'une manière générale, tous
cole commercial franco-soviétique signé dérablement point à ses amis et connaissances au cours de 40 grains qu'un brillant pur de 20 ceux qui trainent de « vieux rhumes »
amenuisés à perdre dans Mais Charpentier ne se démonte pas. Un Daphnis et
le 9 décembre 1934, à Moscou, par M. l'antichambre de l'instruction sept in-
d'un repas. 11 faut décidément que les carats ? se remettent à tousser et à cracher en
Marchândèau. ministre du commerce Il ajoute que son mécanicien était à Chloé moderne. Se- Le prix étant en fonction directe de hiver. Leur oppression augmente. La
de qualité les hauts et moyens son poste et qu'il l'a vu penché hors du assassins sachent une bonne fois qu'il est
'français, U'une part, et M. Rorengoltz, culpés lect-Collection nous la beauté et de la rareté. nuit, ils sont réveillés par dé. véritables
fonctionnaires de la compagnie mis hors gabarit de la locomotive pour bien saisir particulièrement difficile de faire dispa- le redonne sous une Concluez vous-même.
commissaire du peuple pour le commer- de cause tous les signaux.
crises d'étouffement.
ce extérieur de l'U.R.S.S. d'autre part par les rapports d'experts. raître un .corps humain, et feu Sarret, gracieuse présenta- Seul WORMS, le grand spécialiste du Signalons à ces malades qu'ils ont,
A l'issue des pourparlers, les parties, unL'huissier ayant présenté les vingt et Je n'ai pas u, dit-il, lC3 signaux tion à bon marché 7 de la rue Royal, vend des perles dans l'iode, un merveilleux remède et
témoins au tribunal. le président guillotiné en place publique et qui, avant
désireuses de developper les relations rouges arrière du train de Nancy mais son supplice, faisait dissoudre les corps (Flammarion, 2 fr.) de culture avec toutes les garanties. une sauvegarde précieuse. 'L'iode, en.
la lecture d'un sobre et émou-
commerciales entre les deux pays, ont commença j'ai vu Daubigny freiner brusquement. effet, s'attaque dirctement à la cause
vant salut aux victimes, et il passa a Je n'ai pas eu le temps de lui demander de ses vctimes dans une baignoire rem- Un cadeau doit porter le cachet du grand de leurs maux. Il tonifie et aseptise tout
convenu de Georges Daubigny, et
1. D'entamer sans délai des négo- l'interrogatoire pourquoi c'était déjà l'accident. plie d'acide sulfurique, n'avait, quoique RUMEUR, DE Paris
Chocolatier-Confiseur l'arbre respiratoire, fluidifie les crachats,
ciations en vue de la conclusion d'un lui lut l'article du code qui prévoit M68 Marquet et Beurier marquent, de
passé maître en la matière, réussi à
cette année, facilite l'expectoration, cependant qu'il
traité de commerce, d'établissement
de navigation
et pour lui une peine de six mois à cinq
ans, et le règlement de signalisation
« Tout agent, quel que soit son grade,
cette précision dernière, une vive satis-
faction pour leur client.
éliminer complètement cette matière on
LA c'est à La Grande
Blanc, place dé l'Opéra,
Maison de
qu'il faut
PI
4, Faubourg
HAN
Saint-HonorA
cicatrise les lésions, ouvre à l'air les al-
véoies pulmonaires relâchés. La toux,
2. De substituer aussitôt que possi- doit découvrit des traces et c'est ce qui le acheter les jouets. l'oppression, la gêne respiratoire s'atté-
Le docteur Coutelas confirme que le
l'accord comanercial provisoire aux une obéissance absolue et passive Et c'est vrai, car le choix est exclu- nuent progressivement, les sécrétions
ble, » chaufleui est bien daltonien, ce qui perdit. Les dépeceurs, les incendiaires, Certains de
du 11 janvier 1934, un accord de même signaux. sif et les prix très ba=. bijoux
bronchiques se tarissent, la respiration
lui a valu, d ailleurs, son non-lieu. voire les cannibales, sont trahi» par devient plus libre, plus ample. De plus,
nature. M. le procureur vous repro- M. Fuselin, le mécanicien MARIE-THÉRÈSE PIERAT
de l'express un petit détail, un lambeau de chair, l'iode influence merveilleusement l'état
En vue de la conclusion de cet ac- che d'avoir négligé ces signaux durant marcha à 110 SOLEILET DANSLES FLEURS fa regrettée sociétaire
tamponné, précise qu'il général des malades qui peuvent enfin
cord, les suggestions suivantes ont été une minute d'inattention, et aussi l'im- kilomètres à l'heure jusqu'à la tran- un osselet, un bout de vêtement brûlé, AU cannes ouvre vendredi, au Casino de la Comédie-Française
notamment considérées contme pouvant prudence avec laquelle vous conduisiez dormir et reprennent du poids et des
chée de Chelles. Il trouva le damier et, malgré leur génie criminel, la justice municipal, son restaurant des Ambas- sont en vente forces.
lui sërvir de base votre rapide à nne allure exagérée quoi- fermé et ralentit à 50 à l'heure puis, des hommes finit presque toujours par sadeurs, le Privé et son Théâtre où Maison C. Notons que l'iode caustique à l'état
a) Ouverture à l'U.R.S.S. sur le mar- que réglementaire. même, à 5 à l'heure. Gustave, joaillier
ché français, d'un crédit dont le mon- avoir le dessus. Si les bandits ou les défileront toutes les vedettes célèbres 416, rue Saint-Honoré (près la r. Royale) pur ne doit être employé qu'en as-
Et cet article du règlement qui dé- La visibilité, dit-il, était trop mau- au cours de spectacles les plus variés. sociation avec certains extraits végétaux
tant, la durée et le taux'restent à dé- clare que la sûreté repose uniquement vaise par endroits, surtout entre Vaires insensés, avant de commettre leurs tor-
et qui serait consenti pour sur l'observation directe et visuelle des Le Réveillon de Noël sera organisé qui le « stabilisent p: C'est ainsi qu'on
terminer, et Lagny. faits, réfléchissaient seulement pendant le trouve dans la Vasculose Cocset, nou-
un nombre d'années suffisant et à un signaux et non sur les dispositifs de
deux minutes, ils ne prendraient pas la par J. Duclos. Jean-Gabriel Dorrier- velle préparation iodée inoffensive
Cependant, s'il a ralenti sa marche, LA GUERRE PROCHAINE.
taux normal ce crédit sera affecté au contrôle au son. ce n'est pas à cause du brouillard mais gue, sous le titre igjs, ou la Renais- toutes les doses. La Vasculose Cocset,
règlement de commandes à passer à peine d'user de ressources d'ingéniosité sance de l'optimisme, sera l'anima- par A. DE POUVOURVILLE
l'industrie française dans le cours d'une II y avait du brouillard. Vous de- à cause de l'ordre exprès qu'il recevait qui se prend en gouttes au moment des
viez réduire votre vitesse. Vous saviez des signaux. pour sectionner ce corps humain dont la teur du Réveillon du Nouvel An. Prix
est une anticipation repas, agit avec une promptitude et une
année: où se dé- régularité
b) -Octroi de l'assurance crédit aux qu'un tel retard ne vous vaudrait aucu- M. Gaudin, ingénieur du contrôle de complexité causera tôt on tard leurperte. très raisonnables. On retient ses tables. étonnantes dans tous les cas
l'Etat, déposé le rapport de cet oiga- Téléph. 7-80. roulent, en un récit émouvant de rhume négligé, bronchites récidi-
exportateurs français. ne sanetion. Les mécaniciens qui vous Guy Launay.
nisme qui conclut à la culpabilité de les péripéties vantes, asthme, emphysème, ainsi que
c) StSLë:,nouvelaccord commercial ne ont précédé avaient tous diminué leur tragiques d'une le montrent les belles et nombreuses
Daubigny. plus beau cadeau, un collier de
pouvait--Pas être conclu avant le jan- vitesse. LE perles de culture ou un zircon, guerre abhorrée mais possible. guérisons signalées de toutes parts. Tou-
vier ™t?!.5.l'accord du 11 janvier 1934 L'inobservatton d'un règlement est, Croyez-vous qu'il ait voulu rattra- AUJOURD'HUI tes pharmacies 10 fr. 60 le flacon
serait -maintenuen vigueur au cours de aux dires des experts, sfnon la seule per son retard ? demande le président JEUDI 20 DECEMBRE
seule pierre fine ayant l'éclat du Pouvons-nous garder l'espoir ? 16 fr. 95 le double flacon.
l'année" 1935 jusqu'à la conclusion des cause, du moins la principale de la à cet expert. Fête à souhaiter Saint Thomas. diamant, chez Bernard, joaillier, OUI
négociations qui devront aboutir dans catastrophe. Mais, sans être absolument C'est un fait qu'il a gâgné deux
10 h. 30, ta loi de finances. 13, boulevard Haussmann,
le plus: -bref délai possible. d'accord sur le degré de l'atténuation, minutes, répond M. Gaudin. A la vi- Sénat Le le' volume 96 pages.
{* r f\
ils estiment que vous avez droit à des tesse de 102, il avait à peine une se- Chsmbre 9 h. 30. validation de pouvoirs.
OLDES DE FIN D'ANNEE
Les négociations vont reprendre circonstances atténuantes. cronde pour voir les signaux c'était Courses 13 heures, Vincennes. S chez Barclay, couturier, demain,
aujourd'hui à Paris Vos explications qui n'ont pas jouer avec le feu. Arc de Triomphe de l'Etoile Garde de la
vendredi 21 et samedi 22, robes et
Les négociations commerciales franco- ouverts varié « les quatre signaux. au blanc, Etant donné le brouillard, le moindre flamme perpétuelle les Anciens du 34* R.I.T.
manteaux, modèles à partir de 100 fr. En vente partout Edit. Baudinière, Paris
soviétiques amorcées par un accord de experts »,ni neparsontle acceptées ni par les
contrôle de l'EtaL
regard jeté sur son tableau
devait l'empêcher
de bora Réunions d'anciens
les feux. Rivoli, 21 heures
militaires
A.C. des 152«
104 rue de
et 352, R.I. Chapeaux dames, depuis 35 fr. Man- 3 IDÉES DE
principe, on le sait, à Moscou, lors du La
d'apercevoir
36. rue de Richelieu, 20 h. 45 A.O. des teaux de fourrure prix exceptionnels.
voyage de M Marchandeau, vont re- sieurs; question posée au tribunal, mes- J'estime que Daubigny est en faute 155' et 355' R.I. 14, rue de' Turbigo,
prendre à Paris, aujourd'hui même. Dé- se ramène à celle-ci les si. il n'a pas vu les quatre signàux parce 21 heures A.C. du 2! B.C.P. 20, avenue de l'Opéra. CADEAUX.,
étaient-ils ouverts ou fermés ? Entr'aide coloniale féminine
légués- français e,t experts soviétiques gnaux qu'il allait trop vite. Il faudrait ad-
vont tenir une première réunion à 17 A la suite de l'instruction, le tri- mettre, pour croire que ses quatre aver- DEUILS VOUS POUVEZ,Madame, et vous aussi, L'Entr'aide coloniale féminine a tenu
heures, au ministère du'commerce. bunal n'a pas d'autres questions à tisseurs n'ont pas fonttionné, qu'ils se Monsieur, être admirablement
fussent juste le temps de la on annonce le décès de Monsieur chaussés. sa vente annuelle de charité samedi et
Les conversations seront conduites, du examiner. dérangés
Albert Meyer, survenu à Commercy, le dimanche 15 et 16 décembre. Une grosse
côté soviétique, par M. Dvolaifwky, chef Précédant les experts sur la voie de catastrophe et qu'ils se fussent ensuite Les chaussures Raoul mettent à ta affluence se
de -la représentation commerciale de la technique, le président lit un exposé remis à fonctionner. Nous avons Sê- 16 décembre. pressait dans les salons de
monte les relais qui auraient De la part de Madame Albert Meyer, portée de tous des modèles de luxe de l'Agence économique de l'Indochine où
l'U. R. S. S. à Paris, et. du côté fran- des secrets rigoureux de la voie, de ses pu, disait- qualité irréprochable dans les prix de avait lieu la manifestation. Un service porto cristal taillé,
çais, par M. Bonnefon-Craponne, di- sections, de ses sémaphores, de ses si- on, se gommer par le gel et nous les de M. et Mme Lucien Meyer d'Hericourt, Celle-ci a
avons fait fonctionner au froid, en la- leurs enfants et petits-enfants des fa- 68, 78, 88 francs. été honorée de la visite de Mme Albert
reqteur des .accord.- commerciaux. gnaux, de ses annonciateurs, de ses en restant économes. Lebrun, du ministre des colonies et de
M: Rosengoltz ne viendra à Paris qu'à damiers, de ses verres coloriés, de ses boratoire, fois de suite, sans milles Lévy, Dreyfus et Feissel. Soyez élégants
broncher. v«a. On apprend avec regret le décès Portez des Chaussures Raoul. Mme Louis Rollin, de Mme Pierre Laval,
la fin des négociations, pour la signa- crocodiles, etc. de Mme la maréchale Lyautey, de Mme
turë:de l'accord. Je suis certain que les signaux ont du docteur Maurice Levy d'Illkirch-
Daubigny, debout au pied du tribunal, Pour êtie svelte, portez une Paul Reynaud, de Mme Cathala.
les mains derrière le dos, écoute la lec- fonctionné. Graffenstaden. Les obsèques auront lieu Madame
M. Rosenberg part pour Moscou Avant de se retirer. M. Gaudin con- à Illkirch demain vendredi 21 décembre, gaine Perséphone en batiste numé-
ture des règlements qu'il pratique de-
M. Rosenberg, chargé d'affaires à puis un quart de siècle. cède à M» Marquet que la couche irré- à 10 heures. Le présent avis tient lieu ro 6674 à 160 fr. ,sa coupe amenui- Keumon des Maisons J. AURICOSTE et Ch. OUDIN
l'ambassade de l'U.R.S.S. à Paris, va par- Les appareils de contrôle sur la gulière de gel déposés sur les « croco- de faire-part. sante vous donnera la ligne affinée
tir pour Moscou, où il passera quelques diles » ne laissait passer que par hasard
souligne le président, le que vous cherchez. En exclusivité CADEAUX de
jours avant de prendre possession, vers locomotive, le courant actionr.ant la sirène. chez tc Corset
NOËL et du JOUR DE L'AN
le 15 janvier, de ses nouvelles fonctions « crocodile qui faitdu siffler le gueulard Le président appelle les mécaniciens REMERCIEMENTS rue Saint-Honoré Batby, Perséphone Réalisation avec des rabais corsidérables de toutes les marchandises
de secrétaire général adjoint de la So- et le détonateur sémaphore, sont 187, (angle de la de
qui. sur le chemin de Lagny, ont précé- Madame Barthélemy Vaganay provenant 1 ancien stock de la célèbre Mon Ch. OUDIN, horloger-joail.ier
ciété des nations à Genève. (tes, appareils imparfaits qui répètent rue des Pyramides). VENTE AU COMPTANT. Toute offre sérieuse sera
un surcroit de précautions, les si- dé Daubigny. On avait annoncé qu'ils et sa famille, très touchées des nom-
prise en considération
pour avaient tous ralenti à cause du brouil- oreuses de sympathie qui leur
sur la vote. mais on ne marques
gnaus peut se lard. Ils le reconnaissent CADEAUX.
LE COMMERCE PARISIEN ET LES FETES fier à eux seuls. Les seuls signaur né- en effet ont été témoignées à l'occasion du
Danvl. Montres Pendules
mais M. Schmitt a ramené sa vitesse décès de Monsieur Barthélemy Vaganay,
Connaissez-vous le ravissant sac
cessaires et obligatoires sont ceux à vue
de 117-119 à 100 pour pouvoir, dit-u, remercient bien sincèrement toutes les d'après-midi Caprice en daim soyeux Bijouterie gr « Jades Joaillerie
Une modification toute récente à du bord de la voie. surprendre les signaux au passage. M. personnes qui ont pris part à leur à 75 fr. que Danyl possède parmi ses
Votre marche Daubigny, a été régu-
la loi aur le repos hebdomadaire, lière et constante 100 à 102 kilomè- Fondeur est passé de 120 à 90. L'impru- grande douleur, innombrables créations 12, bd des Garniture de Cheminée. Copiesde Musées Valeur 2.000. 850 fr..
publiée à l'Officiel d'hier, va sans tres à l'heure, comme si vous n'aviez dence de Daubigny n'est pas si éloignée Italiens, et 15, bd Montmartre.
à tous les magasins de leur prudence à eux. A propos des Montres bracelets de luxe, pour homme, Valeur 1.800. 750 fr.
doute permettre pas rencontré les feux qui ont ralenti DE MESSE
en conformité d'un arrêté devant vous l'express de Nancy. Et, signaux, M. Schmitt a vu, après Pom- AVIS POt'R vos soirées, bals, cérémonies, le
parisiens, ponne il est vrai, deux sémaphores Un service anniversaire sera célé- achetez
pour dame Valeur 2.500. 1.000 fr.
préfectoral en préparation, de res- pourtant, le tracé des deus trains était théâtre, pour le réveillora,
ter les dimanches 23 et absolument identique.
fonctionner à contresens. Quant à M. bré lundi prochain 24 courant, à 10 h. 30, votre robe du soir chez Valrose. MontresChronographesde précision(horssérie)Valeur 450.. 195 fr.
ouverts Culot, il rapporte divers dérangements en l'église Notre-Dame d'Epernay, à la
30 décembre. Cette heureuse initia- Vous êtes marié. Vous avez trois en- Collection à Paris à t5o,
Vous êtes mécaniciens de grande qu'il a constatés également du haut mémoire de M. et Mme Raymond unique Lot important de Bagues brillant solitaire.. de 150 à 1.000 fr.
pour le fants.
tive vient à point nommé de son modeste omnibus. Et même le Deguingue-Lombard 175 francs. Chapeaux habillés petit
vitesse depuis 1929 et vous avez vingt- et de leur fils
commerce de détail et la masse des quatre ans de services irrévrochables. 23 décembre, précisément, un damier Gérard, tués tous les trois dans la ca- dîner et soir 50, 75 francs. Saisissezl'occasionde cette vente exceptionnelle
consommateurs. blanc en gare de Pantin. de Lagny, le 23 décembre 1933. 44, Champs-Elysées (métro Marbeuf). pour choisir à des prix réellementsacrifiés
Vos chefs font de vous un éloge extra- Ce matin, à 10 heures. les débats tastrophe
de somptueua cadeaux,signésd'un nom universellementréputé
ordinaire et ne peuvent pas croire que continueront LES Fourrures Berg, 61, rue des Petits-
par l'audition des autres I–J.AURICOSTE,hQTloger de la Marinede l'Etat, 10,rue La-Boétie,Paris
Le Noël des enfants des chômeurs vous ayez sauté quatre signaux en 40 se- témoins. L" Champs (coin avenue sol-
condes. Opéra),
Avez-vous reçu des consignes spécta- AOJOURD'HUl
dent leur collection Astrakan belle
Le secrétariat du Noël nationale des brouillard ? Les obsèques de Paul Nénot boucle, 2.800 fr. Hudson grand col re- De belles Étrennes Le général Kühlenthal, attaché
enfants des chômeurs nous coanmu- les pour le w. A 20 heures, à la salle Poisson- ,nard, 2.500 fr.
Aucune, répond Daubigny. nière, 7, rue du Faubourg-Poissonnière, 3/4 agneau rasé, 700 fr. pour vos enfants militaire allemand, échappe
Cependant vos collègue.. ont dit ont été célébrées hier soirée artistique organisée par le Club à un accident d'auto
Le secrétariat général du Noël natio- méanicfen serait inexcusable de FLEURISTE,
nal des enfants des chômeurs nous prie qu'un Victor-Méric.
d'indiquer "que les personnes généreuses lard.
qui défirent faire un don en espèces
brûler les signaux à cause du brouil-
En l'église Saint-Si^pice ont eu lieu. <w A 21 heures,
hier matin, les obsèques de Paul Nénot, boulevard du Montparnasse, sauterie in-
salons du Mesnil, 73,
ALBIS,10, rue Duphot
Présentations
(Madeleine).
originales. 1 LE Bamam Dans la soirée de mardi, vers 23 heu-
res, une auto de l'ambassade d'Alle-.
pour l'achat
ment; ^peuvent/
d'objets
opérer
utiles
laurs
ou d'agré-
versements
Je suis sorti de Paris. a la vitesse
normale pour attraper le 80. Je voyais
les à vingt ou vingt-cinq mé-
membre de l'Institut, grand-officier de time. les Normands de Paris
la Légion d'honneur, décédé à l'âge de
Pour les
A partir de 2; francs.
fêtes.
NOUVEAUPETIT magne occupee par le général Kuhten-
thal, attaché militaire à Paris, entre en
dans tous les bureaux de poste de tres signaux collision, boulevard Saint-Germain, avec
devant la machine. Je les ai vus 81 ans dans un accident d'automobile, POUR ses réassortiments et ses besoins L'attaché sort in-
CONFERENCES une autre voiture.
France, compte chèque, postal
Paris.
Les versements non opères par le était par
sans hésitation. Le brouillard était gé-
nant intermittence
réglementaire.
et ma vitesse
près de Bourg-en-Bresse.
A l'issue de la cérémonie religieuse,
des discours ont été prononcés par MM.
AUJOURD'HUI

vu A 10 h. 30. musée du Louvre, « les de


de
culièrement
fin d'année, Dusausoy est parti-
acheteur, en ce moment,
LAROUSSE demne de cet accident qui n'a fait que
des dégâts matériels peu importants.
moyen du chèque postal, ainsi que les Huisman, directeur sénéral des beaux- Estampes japonaises ». par Mlle David. beaux bijoux au comptant. Exper- Un ouvrage qui leur rendra
Si nous comparons, observe le pré- les plus grands services
dons en nature, continuent d'être reçus sident, le graphique de votre parcours arts, au nom du gouvernement Devam- vvt A 16 heures, musée de l'Orangerie, tise gratuite. 41, bd des Capucines. pour
leur instruction, et un ma-
au ..Grand Palais, secrétariat général du avec celui des trains qui étaient devant bez. directeur de l'Académie, des beaux- « le Problème des trois frères Le Nain »,
Noël national des enfants des chômeurs. vous nous remarguons arts, au nom de l'Institut Paul Cnabas, par M. Verçnet-Ruiz. NOUVEAU TOUJOURS DU NOUVEAU gnifique volume, extrême-
qu'ils ont tous DU L'Unie Duocolor permet d'avoir en ment séduisant à offriravec
Les dons d'objets d'habillement (chan- ralenti à cause des circonstances at- président de la Société centrale des ses milliers de gravures,
dails, 'chaussettes, foulards) seront par-. mosphériques et que vous seul avez architectes. un même stylo deux couleurs d'encre ses planches en couleurs,
ticulièrement bien accueillis. continué à marche forcée. L'association des médaillés militaires. CADEAU DE FIN D'ANNÉE. offert par et deux plumes en or différentes. son artistique reliure.
Le secrétariat général informe le pu- Les signaux étaient ouverts. dont M. Paul Nénot. décoré en 1870. ». Fonctionnement très Entière-
la Maison des « 100.000-CHEMISES simple.
blic qu'il .n'a autorisé personne à faire Reste à savoir si vous avez vu était président d'honneur, était égale- JOLI tout achat à il ment un an. En vente
1760 pagts (13.5x20 cm.), 6200 gra-
des quêtera domicile en faveur du Noël tous .les signaux. V,ous n'avez pas ap- Pour partir de 35 frs, garanti pendant vures, 300 et cartes en noir et
ment représentée. francs. Ets
planches
national,.cet le met en tcîrde contre des pelé non plus votre chauffeur à votre est remis un joli flacon de parfum partout Gros Unie, en coul. Relié tête dorée. 70 fr.
Le corps sera transporté à Gassin pcau,
sollicitations de ce genre aide. (Var). où aura lieu l'inhumation, « Exor u nouveau et très odorant. r6o, quai Jemmapes (Combat 04-72). Reliure artistique toile 34 fr.
Je n'ai pas besoin de lui rappeler Aux n IOO.OOO-CHEMISES», toujours Chcztousleslibrairts et LibrairizLarousse,
des AVANT de vous décider, venez voir les à rue
LA SUR LES son devoir qu'il observait avec moi de- Les attributions du commissaire des très belles qualités. Toujours la
13 2r, Montparnasse, Paris (6.).
VINS rue La- occasions du joaillier à mode
puis quatre ans. prix très bas. Illon pIe: Ajouter pour envoi franco France.
Il faut remarquer, déclare impar- de la Sûreté nationale Lucien Feist. Brillant 3 carats 49,
fayette et Succursales à Paris, Lille.
A propos du degré minimum tialement le président Pernot, que la chargé des voyages officiels 12.000; bracelets et 'plaques exception- Exigez le nom de
des vins de coupage sirène de votre locomotive n'a pas fonc- nels de 1.800 à 35.000; brillarits 5 et 62
tionné et le détonateur n'a retenti nous te devons
Le président dé la chambre syndicale que
encore Un arrêté qui parait, ce matin, au Cherry-Rocher, pur 23.000; diamant 28 et teinté 58.000.
qu'en queue du convoi. Mais, De retrouvet les joies exquises Votre visite s'impose, 25, avenue Niél.
des vins en gros de Paris, M. Blanchet. une sont là des signaux simple- Journal officiel, fixe les attributions du
vient d'adresser, une lettre à M. Mario ment fois, ce commissaire divisionnaire de la Sûreté Du soleil et de ses rayons
Roustan, sénateur, rapporteur du pro- complémentaires. nationale, chargé des voyages officiels. Que tu contiens en tes cerises
Premiei témoin, le chauffeur Char- Le déjeuner de la Société
jet de loi devamln haute Assemblée. Elle C'est M. Alphonse Perrier qui est chargé De Mille Claudine Buraux, (ige)
rappelle l'intervention de M. Evain, à pentier, 1 grand et Solide garcon blond, de ce service, avec compétence étendue de prévoyance de la publicité française
la Chambre, signalant le résultat fâ- depuis onze ans à la Compagnie de l'Est, à tout le territoire.
actuelle devenu manœuvre, NOUVELLE INTÉRESSANTE.
cheux, pour la bourse du consomma- à l'heure Le déjeuner amical du 15 décembre
teur, du relèvement à 5 des vins de ayant été réformé, il y a huit mois, UNE A partir .du décembre, High
daltonisme, c'est-à-dire comme ne Sur le marché des changes Lite Tailor, 23, bd Montmartre, soldera de la Société dedans prévoyance de la publi-
coupage consommés qui, à l'heure ac- pour 1 salons de l'hôtel
tuelle, sont de Cela se traduirait, pouvant distinguer le jaune du vert. ses modèles Hommes et Dames, et ses cité française, a réuni lescent
Continental, quinze convi-
avec les droits nouveaux de 5 francs En arrivant à Vaires, j'ai aperçu On a assisté à un nouveau glissement fins de séries à des prix sensationnels.
de la livre ramenée de 74,90 à 74,81 et sur ves dans une atmosphère de rare cor-
par. hectolitre, par une hausse de 10 les deux feux blancs de la gare, déclare Complets-vestons et pardessus dialité.
francs par hectolitre du vin de con- Charpentier, qui explique qu'il 'était du dollar qui a fléchi de a mesures ou
prêts à porter depuis 195
La lettre craint placé à droite sur la locomotive, Au Cette réunion a terminé brillamment
sommation courante. francs. collection de Tail- l'année financière de la société par un
Importante
que cette hausse n'amène la clientèle kilomètre 23.97, j'ai vu. le damier ou- Les autres devdses sont restées très
Manteaux, Robes à versement net de plus six mille francs
verS des- vins dits de pays qui n'auront vert, un damier à pointe, à 50 mètres stables. leurs, Ensembles,
le devant moi. En fin de soirée, la livre termine à ioo, i5o et j95 francs. à la caisse sociale. L'avenir de la
ni la qualité, ni le degré précédant
Cela ferait 160 mètres, intervient et le dollar à 15.13875. Ne manquez pas l'occasion. S. P. P. F. s'annonce plein de promesses.
vote de la loi.

le thème qu'il gramme et le décacheta. L'émotion, aussitôt, bou- ses à l'oreille, tendrement, avec la volonté de le
6 ':Feuilleton du MATIN du décembre 1934 PREMIERE PARTIE « Suis-je heureux ? » Reprenant
son visage. Il lisait ces lignes tenter, de le convaincre.
avait effleuré, elle affirma leversa
GAGNER SA VIE. vers le bonheur. Il faut Coffre-fort cambriolé. Marie-José Elle n'y réussissait pas. Il écoutait, en secouant'
Nous nous envolons Catastrophe. --•
la tête. hésitant, malheureux.
laisser sur le quai tous vos soucis, toutes les vi- disparue. Reviens immédiatement.
laines pensées, doutes, hésitations, remords, que A la fois brutales et imprécises, ne traduisaient- Je ne peux pas. Il faut comprendre, mon
III. PARTIR (suite)
vous pouvez avoir encore. A quoi bon s'encombrer elles pas l'affolement de Mme Rudèque, qui les petit. C'est plus que grave. C'est une chose et-
de de bagages inutiles ? Souvenez-vous de ce que le banquier frayante. J'ai été volé. C'est peut-être la rui- J
n venait de les convoiter, de les préparer, avait rédigées et signées ? A distance,
vous n'avez jamais aimé, ne. Et on m'informe en même temps que ma «
les espérer pendant plus d'un mois. A la veille de vous- m'avez déclaré pouvait mesurer l'étendue possible du désastre et
cette fugue en Egypte lui semblait jamais goûté à la vie, jamais été heureux. Il faut chanceler sous le flot des inquiétudes, de deux fille.
0•' -*' l'entreprendre,
PAR.. un rêve irréalisable. Tantôt encore, attendant la l'être enfin. Je veux que vous le soyez. ordres différents et entre lesquels n'apparaissait Les mots passaient difficilement. Une pudeur
jeune femme, il avait tremblé qu'elle ne vint pas Ces mots n'étaient point neufs. Mais M. Rudèque aucun lien. instinctive les retenait. Comment confier à la mai-

ihJ. MÀ6O6 et admis que, si elle ne le décevait point, ce serait


l'aventure
imaginait
la plus merveilleuse
une extraordinaire
qu'on pût rêver. Il
ivresse, un élan de
les entendait

sorceler,
pour la première

le regard
fois. Aisément,
s'en grisait. Il y avait aussi, pour achever de l'en-
de Mady, qui savait exprimer
il Coffre-fort
répéta-t-il,
cambriolé.
d'une voix machinale.
Ces mots le heurtaient,
Marie-José disparue,

sans qu'il en eût encore


tresse les inquiétudes du père ? Il la sentait prête
à discuter, à tout faire pour le retenir. Quelle in-
terprétation malveillante, blessante, choquante,
y
n'allait-elle pas donner aux mots énigmatiques
DES
RESUME PARUS
FEUILLETONS joie assez fort pour détacher
et le lancer vers la haute mer.
Et maintenant
le paquebot

qu'elle était là, souriante,


11 ne se sentait
du quai

prête à
bien des tendresses.
devant les yeux de M. Rudèque
Bourse, son intérieur,
Des images rapides passèrent
son bureau,
des visages maussades,
la
des
réalisé
tement.
coffre-fort.
tout le sens. Ils ne le pénétraient
Mais déjà ses sourcils
Marie-viosé.
que len-
se fronçaient. Le du télégramme ?
Il est arrivé quelque chose à Marie-José, rô- y
tenir toutes ses promesses, plus visages d'hommes d'affaires. Le monde se trans- Le cambriolage constituait une nouvelle nette. suma-t-il. La dépêche ne précise pas. Il faut que
exactement la escomptée. offrant aussitôt. C'était j'y aille.
Marie-José, la fille du banquier Joseph Rudèque, éle- certain d'éprouver joie formait, puisqu'un visage de femme, Ses conséquences apparaissaient ,>'
vée à' ta moderne, est indépendante d'zdées et d'allures Une petite déception, en somme. La première. se substituait à tout cela. Tout se trou- l'effondrement de
Au
l'amour, la suspension des payements, J6 Vous renonceriez à moi ?.
libres, mais conserve, une moralité irréprochable. N'en est-il pas toujours ainsi quand on passe du vait simplifié du fait qu'ils n'étaient plus que deux
Bar SKI" le toit, elle vient d'être l'objet d'une de- Elle posait ses deux mains sur ses épaules, plon-
rêve a la réalité ? En amour, autre chose est d'ac- elle et lui. Aujourd'hui, demain, les jours suivants, Mais la disparition de Marie-José ? Que signi-
Z
mande'çn mariage, cynique et directe. de la part de Max cueillir en pensée la femme aimée, d'imaginer ce une seule serait la leur être ces mots, qui pouvaient inclure un drame ? geait son regard dans celui du banquier, essayait
préoccupation fiaient une dernière fois de le fasciner.
La Fa&ise, un grande garçon élégant et suspect, de répu- ou une «
et qui lui offre une associa- que pourra être, en sa compagnie, la vie heureux. Ils ouvraient un monde de suppositions.
tation- "assez inquiétante heure ou bien de se trouver réellement devant 'n'était Il était Pourquoi avoir lu cette dépêche ?. C'était si
tion appelée de magnifiques résultais. Entité. Gil- Reconquis, le banquier sentit se ranimer son en- M. Rudèque pas que banquier. facile de la déchirer et de la jeter à la mer. Ou-
tort différent en tous elle et tout l'imprévu de ses paroles et de ses la tête blonde dans ses bleue du télégramme trembla en-
bert Marignac aviateur révitè, thousiasme. Emprisonnant père. La feuille bliez que vous l'avez reçue. Il est encore temps.
points de La Faloise lui a offert son dévouement en actes. C'est alors, en dépit de sa présence, qu'on de ses lèvres. tre ses doigts.
deux mains, il l'approcha Donnez-la moi.
laissant entendre qu'il lui offrait également son cœvr. peut se sentir séparé d'elle par l'incommensurable
Chère -petite nouvelle ? questionna Mady
Une mauvaise Ses doigts tentèrent d'arracher le papier. Mais
Fine et railleuse, Marie-José n'a pas donné de réponse distance de deux pensées étrangères, qui s'ignorent
On frappa à la porte. d'une voix brève.
précise l'un comme à l'autre de ses soupirants. et ne peuvent se comprendre. d'Orchamp
sa physionomie, masquait hâti- un sursaut de volonté arracha M. Rudèque à son s
La jeun? fille a regagné Le logis familial. M. Rudèqve ne fut ni Qu'est-ce que c'est ? grogna M. Rudèque, mal Elle composait étreinte. '?
est sur le point de partir le soir mém.e pour VEçypte. Un Au comble de ses voeux, M. Rudèque vement des sentiments prêts à surgir.
disposé à ouvrir.. N'insistez pas, Mady. Il s'agit de ma fille.»
dont n'avait point parlé le banquier brillant ni adroit. inclina la tête.
voyage d'affaires Un télégramme, monsieur. }li. Rudèque Elle le jugea d'un coup d'œll. Il ne se laisserait
et qui 4 été subitement décidé. Etonnée et soucieuse, la Nous allons faire un beau voyage, dit-il
Oui. Il me faut ajourner notre départ et
quant au eut un geste agacé. Non qu'il ima- pas retenir. Alors, renonçant à toute comédie, elle'
jeune 4llle reçoit les instructions de son père M. niaisement. Le banquier
retourner immédiatement à Paris. Une catastro-
Il, supposait i
payement des fortes échéances du lendemain. Rudè-
Mais oui, admit Mady. condescendante. ginât un ennui, des complications. l'abandonna.
que pdrti, Marie-José péntre dans le cabinet paternel que sa femme, ou sa fille plutôt sa phe.
et fouille dans Venez vous installer. simplement
La moue de Mady le Tant pis Je voyagerai donc seule, déclara-
et y voit une lemme, jeune élégante. qui fille avait eu la pensée puérile de lui expédier, Le mot du télégramme.
le cotrre-fort. Ce fut tout. Le feu de paille des extases escomp- t-elle. Mais peut-être regretterez-vous ce sacrifice,
tées avait flambé. Il était éteint. M. Rudèque s'en au moment du départ, des voeux de bon voyage. repoussa. inutile ? Qu'allez-vous trouver à Paris ?. On ap-
Le banquier est arrivé à Marseille. Son voyage d'allai- c'était C'est si grave que cela murmura-t-elle, d'un
res est en réalité un vpyage d'agrément, que, joyeux et rendit compte en entraînant la jeune femme. Est-ce Devant Mady à cause de Mady
ton de reproche. Je croyais que nous avions conve- prend toujours trop tôt les mauvaises nouvelles,
avec une maîtresse, Mady et gênant. Il se repentit d'avoir donné mon cher. Six semaines de plaisir, n'èst-ce donc
Confiant, il va entreprendre la peine de tant s'espérer pour n'échanger que ces inopportun
à terre tous les ennuis. tout ce qui
d'Crchamp. belle et équivoque créature étroitement liée « Content Oui. » Mieux vaudrait l'être le nom du bateau par lequel il partait, comme aussi nu de laisser rien ?
mots ? amour. Allez-vous renoncer à no-
anec Max La Faloise. Mady a lait, secrètement en avion, et moins se l'affirmer. d'avoir laissé les Indications nécessaires pour qu'on n'est pas notre
au- Il était hors de la cabine. Un sourire moqueur
le trajet de Paris à Marseille. Pour elle, Rudèque n'est tre voyage ?. au bonheur ?. Ce télégramme
à son profit. Tout de même, en faisant à Mady les honneurs pût lui écrire et lui faire suivre certaine partie traduisit le dépit de Mady d'Orchamp.
qu'une dupe qu'elle berne, bafoue et ruine d'affaires, rait fort bien pu n'arriver qu'après notre départ.
Joseph Rudèque retrouva un peu de son courrier. Simulant un voyage
de « leur cabine. l'heure. Dans un quart d'heure, on lè- Pauvre bonhomme 1 laissa-t-elle tomber.
de son ravissement initial. Mady redevenait câline, force lui avait été d'agir ainsi.. Regardez
Droits de reproduction, traduction et toutes adapta- vera l'ancre.
à l'étourdir. Elle savait qu'H n'est Excusez-moi, chère amie. (A suivre.)
tiens réservés pour tous pays. Copyright 1934 by recommençait contre lui, elle lui murmurait ces phra-
1 point bon de laisser un homme, se demander Il ouvrit la porte vde la cabine, reçut le télé- Serrée
20 12 34! LE MATIN 3

DERNIERE HEURE
Le travail de mosaïqueLes troupes britanniques Le procès en forfaiture REVUE
DESJOURNAUX
du prochainaccord arrivent dans la Sarre aux assises de la Loire-Inférieure LA DOCTRINE
NOUVELLE
DE GUERRE ALLEMANDE
SUITE DE NOTRE DEPECHE un petit homme grassouillet, grisonnant Gringoire publie une longue étu-
Les Italiens sont en route
Mais d'abord,
DE PREMIERE

moins, il a fallu constater


en appelant
PAGE
les té-
l'absence
et vermeil qui, jusqu'à plus ample in-
formé, serait plutôt sympathique
à force d'intelligence, d'initiative
c'est
et de
de d'un technicien
préparation
la conclusion
militaire
allemande,
sur la
dont voici REVUE
[DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL]
SUITE DE LA DEPECHE
DE STEPHANE LAUZANNE
SARREBRUCK,19 décembre.
Havas) Deux mille curieux se pres- recteur
(Dép. du principal d'entre eux,

saient aux abords de la gare de Sarre- France, que de Lacoste accuse


d'enregistrement
M. Pètit, di-
à Fort-de-
et
probité qu'il est devenu l'un des plus
riches rhumiers et sucriers de la colo-
nie.
Une formule de guerrc nouvelle, d'a-
bord imprécise, s'est cristallisée dans
le cerveau des chefs allemands. L'artil-
DES
Le seul travail délicat réside dans bruck au moment où arrivait le train qui l'a, du reste, reconnu d'avoir Je ne me s2tis jamais occupé de lerie lourde ne jouera plus qu'un rôle
amenant premier contingent de forces rédigé l'arrêt, que le conseiller Plas- mes procès, dit-il doucement. C'est de de second plan, au contraire de ce qui
les choix et la nuance des formulés anglaises le dans la. Sarre. siart devait rendre, contre finances, et Lacoste qui se chargeait de tout et je s'est passé en 1914, et sera remplacée par
qu'on couchera sur ce papier et frustrait de 8 millions sa n'avais jamais vu M. Plassiart. Quand de puissantes formations aériennes, ce DEUX MONDES.
Le service d-'ordre était assuré par la qui propre
qu'on voudra rendre agréables aux police bleue (police municipale), sous les administration. dé Lacoste est venu me demander qui permettra une attaque foudroyante
yeux et au cœur de tous les pa- ordres du commissaire Machts. Le docteur Paul certifie que M. Petit 200.000 francs pour rémunérer les ju-
me
et des mouvements très souples et im- LA PLUS CÉLÈBRE DES REVUES DU MONDE ENTIER
rents, amis et connaissances des Les soldats anglais, au nombre de 150, a une grave maladie de foie, qu'il lui ristes dont l'heureuse consultation prévus qui atteindront aussi bien la po-
en tenue de campagne, ont été divisés faudra, d'un moment à l'autre, subir faisait gagner huit millions, j'ai trouvé pulation civile que l'armée ennemie. Ces
deux signataires. une
vers opération chirurgicale et qu'il lui que ça valait bien ça mais le n'ai mouvements seront effectués, sous la 12 ROMANS ET NOUVELLES
Le discours de M. Pierre Laval a en plusieurs pelotons puis dingésd'entre est impossible de se déplacer.
Une partie sign'é qu'un chéque et à l'ordre de de protection de l'aviation, par des groupes
beaucoup aidé à la confection de leurs cantonnements.
eux est logée à Brebach, d'autres dans Avant d'entreprendre de Lacoste, le Lacoste. motorisés dont la puissance de pénétra- 300 ARTICLES
cette mosaïque. La souplesse ha- président va expliquer aux jurés en quoi Qu'en dit le haineux de Lacoste ? tion sera prodigieuse. Point n'est be-
les locaux de la mine de Leinitz, le reste consiste
bile de M. de Chambrun et la bon- à la manutention militaire de Sarre- l'affaire. La précaution n'est C'est absolument faux, beugle-t-il. soin, pour réaliser ce concept, de gros- 5.760 PAGES IN-8°
ne volonté ingénieuse de M. Suvich bruck. pas inutile. ses masses de manœuvres. Au contraire,
En 1924, Aubery, fabricant de rhum, Quant à Plassiart. quelques divisions motorisées, bien en- pour
feront sans doute le reste, mais on Des Anglais une nuit je m'en
.
logeront achetait au nom de sa femme toutes -r- J'ai dit toute la vérité traînées et rompues à ce genre d'of-
ne doit pas compter que le cadeau les actions de son concurrent principal rapporte à la suite des débats. fensive, appuyées par des avions, sui-
à Metz CENT FRANCS
franco-italien à la paix de l'Europe Télégr. Matin. la société anonyme Lareinty. L'enregis- vies d'infanterie pour occuper le ter-
Metz, 19 décembre. Il est à souhaiter pour lui que l'au-
centrale soit prêt pour Noël et il trement, estimant que cette opération rain, y suffiront. Du moins, l'état-ma- 1 an Paris, 100 fr. Départements, 106 fr. Élranger7l30 ou 160 Su
Vendredi prochain un détachement dience de demain apporte à sa dé- Abonnement
convient plutôt de le prévoir com- de troupes britanniques qui se rend par constituait une « distribution de biens charge de quoi balancer le rapport de jor allemand le croit.
me étrennes du jour de l'an. la route dans la Sarre, arrivera à Metz. sociaux » justiciable de la taxe sur le M. Bouchardon, conseiller à la Cour de LA REFORME DE L'ETAT D'UN NUMÉRO SPÉCIMEN
il me faut, à pro- Les camions seront parqués sur la place revenu des valeurs mobilières, réclama ENVOI GRATUIT
Et maintenant de cassation qui le fit renvoyer devant les
la République et les Tommies seront plus six millions. sur demande accompagnée de cette annonce
pos de cet échange de présents et de assises. Candide. l'Observateur
à la caserne Barbot en compagnie Aubery ,ne demande mon avis,
de gracieusetés entre Paris et Rome, logés des poilus du R. I- rapporte de Lacoste. Je lui conseille'de
Selon M. Flandin, nos institutions
15, Rue de l'Université
insister sur un point auquel on tient résister. Nous allons ensemble voir M. Une escroquerie d'un demi-million vieilles doivent se régénérer ou' périr.
A Douai Selon M. Lebrun, « une immense aspi-
beaucoup ici. Petit. Aubery, à cette époque, était at- est instruite à Nantes ration vers une rénovation politique »
DOUAI, 19 décembre. Télégr. Matin. taqué par l'opposition et le parti socta-
L'opinion française a paru avoir Cent soldats et liste qui, par la suite, devaient le sou- s'élève de toutes parts. Oui, mais com-
le projet sous-officiers quatre-vingt-douze ment régénérera-t-on ? Comment réno-
tendance à interpréter britanniques se rendant en tenir. Un couple a disparu vera-t-on ? Mystère Dès que parait un
d'accord africain dont nous avons Sarre à bord de 57 camions de gros La politiaue. Nantes, 19 décembre. Télégr. Matin. réformateur aussi pénétré de aspect
fait connaître les grandes lignes tonnage et 90 voitures de liaison, sont les aussi
comme comportant exclusivement arrivés à 19 heures à Douai. Ils étaient Nous y voilà. Cela ne pouvait man- Plusteurs plaintes ont été déposées pour principes républicains,
ni même tarder. Dès le début de au parquet de Nantes contre les époux plein d'égards pour les lois fondamen-
des concessions de la France à l'Ita- été partis de Calais à midi. Le convoi avait quer, tales du disons même aussi ti-
précédé de l'état-major composé des dre toute histoire coloniale on voit poin- Rideau, 101, rue de Rennes, qui avaient mide querégime,
lie. On fait valoir à Rome que c'est' et bientôt s'étaler la maudite po- fondé un institut de beauté.
M. Doumergue, on l'accuse
r capitaines Simpson et Duckett et des non à la rénovation, mais
loin d'être le cas en ce qui concerne lieutenants Lowe, Lewis, Southwell et litique d'aspirer
C'était Mme Rideau qui donnait les à la dictature et on pas
la Tunisle, puisqu'en réalité l'Italie Sandberg. Les voitures ont été garées Le 23 octobre 1929, Mme Aubery est Se le renvoie à Tour-
soins aux clients de l'établissement.
renonce à se prévaloir dans une dans la cour du quartier de Caux où condamnée à payer- flattant de relations nombreuses, ar- nefeuille avec une bonne lettre de ca-
Le 9 avril 1930, le iugement est réfor- borant la Légion d'honneur, elle sut chet.
vingtaine d'années du droit que nous d'artillerie. est casernée une partie du 15' régiment
avions reconnu en 1896 aux enfants maintenu Un public assez nombreux mé par la cour d'appel de Fort-de- se faire des amis, mais les dettes s'ac-
par un cordon d'agents sta- France. cumulèrent vite et le couple disparut Le tirage de la Loterie nationale
d'Italiens nés en Tunisie de garder tionnait devant le dont le por- bientôt avec une dame Busnel, femme
la nationalité italienne. L'hypothè- tail était surmonté quartier des drapeaux aux l'avait rédigé
L'arrêt était lait d'avance Petit
du propriétaire de l'immeuble. Le tra- La 5e tranche de la Loterie nationale
Plassiart en avait cor-
que juridique dont nous nous étions couleurs françaises et britanniques. Les ripé le teste pour lui donner la tour. fic de stupéfiants se grefferait sur l'es- 1934 a été tirée, hier soir, avec le céré- offert par le
plaints si vivement est donc levée. officiers anglais qu'accompagnaient le nure juridique. Trois jours avant
qu'il croquerie dont le montant s'élèverait à monial accoutumé, au Trocadéro. Un pu-
Elle ne l'est pas immédiatement commandant Mouilbeau et le lieutenant fût rendu, j'en avais un eyemplaire 500.000 francs. blic nombreux emplissait la salle lors- des
CAFE GOURMETS
mais elle le sera prochainement. de Montjamont ont été reçus par le gé- dactylographié. Une autre affàire, qui doit connaître qu'à 20 h. 30 exactement, M. Mouton,
néral Apfel, commandant l'artillerie du prochainement les audiences de la cour conseiller d'Etat, président de la Loterie,
Si les relations franco-italiennes Que voici, intervient Me Zévaès, ti- Devant l'importance des Lots gagnés
l*r corps, le colonel Picquendar, com-
tant de sa serviette 'ois feuillets de d'assises, est en rapport étroit avec les annonçait que les opérations allaient
n'avaient pas été frappées de pa- mandant le 15' régiment d'artillerie. agissements du couple Rideau. M. Bus- commencer. à la loterie par les Consommateurs
ralysie diplomatique depuis quinze pour Le convoi repartira demain, à 9 h. 30, papier pelure. nel, en effet, affirme que sa femme Es- fut Elles prenaient fin une heure et quart du Café et du Chocolat des Gourmets,
Mézieres Mais, trois ans après, de Iacoste et le ménage Rideau. des doutes ont été émis sur la réalité Pour les Etrennes, abonnez vos fillettes ay
ans, si nous avions négocié plus tôt Aubery sont brouillés à mort des envoutée par
vain d'arracher sa femme à plus tard lorsque le speaker eut annoncé
de ces gains.
et conclu plus tôt de la même façon, Le passage à Dijon sayant en que le ne 556.186 gagnait 2.500.000francs.
procès les ont mis aux prises, qu'Au- M. Busnel, furieux, la Pour qu'aucun doute ne soit possible. LA SEMAINE
du premier contingent italien cette emprise, Et les assistants, qui avaient applaudi
l'hypothèque serait déjà bien près bery à tout coup a gagnés. De Lacoste à coups d'alène, ainsi que son
presque toutes les annonces de lots, les Etablissements des Gourmets of-
de son terme. DIJON, 19 décembre. Téléph. Matin. va se venger il écrit au garde des frappa
fils. La scène se passa à l'institut de s'écoulèrent lentement, comme à regret, frent Un Million' à quiconque prouve- DE SUZETTE
Un contingent de troupes sceaux à deux reprises que le fameux rait qu'un des Lots ci-dessous n'a pas
'De même la rectification de ter- italiennes,premier se dirigeant vers la Sarre, est arrêt irréprochable, Aubery l'a payé
beauté. tandis que jouait la musique du 46e d'in- qui, en même temps que de charmants
fanterie. été gagné par la marque « Gourmets o commence
ritoire accordée par nous au sud de passé aujourd'hui à Dijon 200.000 francs au conseiller Plassiart. romans enfantins,
L'ATTENTAT DE MARSEILLE pour le compte de ses Clients.
la Libye en direction du Soudan Venant de Modane. le convoi est Et c'est à ce point que vient enfin l'in- BECASSINE
égyptien comporte en fait une re- arrivé à Dijon. gare Porte-Neuve, à terrogatoire. LA LIAISONAERIENNE 4 lots de UN MILLION
se porte 22.596, Sie' 7, 2e Tirage de la Loterie A CLOCHER-les-BECASSES"'
nonciation définitive de l'Italie à midi 35. Il transportait du matériel et Aubery ne voulait pas, étant le La reine de Yougoslavie FRANCE-AMER/QUE DU SUD
des Régions Libérées (26 Nov. 1934).
il y a des une cinquantaine de carabiniers et de plaideur, signer le chèque lui-même partie civile Toutes voudront participer au
tout accès au Tchad commandés par le capitaine 94.706 A, 10' Tranche (24 avril 34) r.
grenadiers,
amè- Cafertano. c'eût été trop voyant. Il me le fit faire. MARSEILLE,19 décembre. Télégr. Ma- Le Santos-Dumont GRAND CONCOURS:
coloniaux qui le regrettent » a traversé 66.149 E, Tranche (24 avril 34)
J'objectai que je n'avais pas 200.000 tin. La reine Marie de Yougoslavie "COMME DIRAIT. SANCHO PANÇA", :V
remuent, mais il semblerait que les Ce détachement, qui a fait une escale francs à la banque l'Atlantique pour la quatrième fois 38.976 V, Tranche (30 janv. 34)
coloniaux français devraient s'en à Dijon, a été reçu sur le quai par le sionner mon compte, il me fit. à moi,
pour approvi- vient de se constituer partie civile à Santos-Du- doté de nombreux prix.
l'instruction ouverte contre les complices L'hydravion quadrimoteur 500.000 francs 12.616 Y, 8' Tran-
réjouir puisque toute crainte de voir général Pagezy, commandant le 8e corps un chèque de la même somme, et lui- du meurtrier du roi Alexandre.. mont, qui avait quitté Natal à 10 heures che (20 mars 34). En prime, avec tout abonnement partant
enfoncer le moindre coin dans nos d'armée, le consul d'Italie à Dijon, M. même remit l'autre à Plassiart. Elle a prié Me Paul-Boncour d'être son du matin, le 18 décembre, emportant le et plus de 8.000 lots de 100.000 à 100 fr. du lor Janvier, envoi immédiat .des.
et de nombreux officiers. 151e courrier Amérique du Sud-France,
possession du Cent.re africain se Gobbi, Les officiers italiens ont été reçus à
Les deux accusés de Lacoste ont fait avocat dans l'instance. est arrivé à Dakar, hier, à 5 h. 58, Total Plus de 8 Millions de francs 4 N°s de Décembre. Abonnement d'un an
trouve désormais à tout jamais la caserne du 27e d'infanterie où ils dé- un geste ironique, il se fnche. La constitution de partie civile a eu Tous ces billets ont été achetés 20 France et Colonies 18 frs-
On va passer maintenant à l'interro- lieu hier, au cabinet du juge d'instruc- ayant accompli dans d'excellentes condi-
écartée. De toute façon, il est in- jeunèrent tions sa quatrième traversée de l'Atlan- jours au moins avant leur tirage pour Etranger 25 ou 32 frs
t
contestable que le projet d'accord Le convoi italien est reparti à 14 h 30 gation
du conseiller. Mais MI Torrès tion, par les soins de Me Camatte, avoué permettre le numérotage de nos Parti-
tique-Sud en vingt heures.
sur l'Afrique est un pour la Sarra. croit, a tort, Lacoste près de s'avouer près le tribunal de Marseille. cipations Editions GAUTIER-LANGUEREAlr j
franco-italien vaincu. Tous ces lots ont été encaissés par 18, rue Jacob, PARIS Ch. Pos6 336-47
Ce que nous dit M' Paul-Boncour
projet loyal et honnête où chacun Vous avez accusé d'autres magis- Substitution d'une valise contenant les Etablissements des Gourmets, et
donne-et reçoit, renonce et consent trats. que Plassiart., Deux d'entre eux Je sens tout l'honneur qui m'est verses immédiatement (sur présentation
il ne saurait être considéré comme L'ajournement Ucnt venir 11 la barre. J'espère que vous fait nous a déclaré Me Paul-Boncour, et 525.000 francs des Billets de participation) aux consom-
leur ferez des excuses et, ajouta-t-il avec ia lourdeur de ma tâche. Dans cet acte, mateurs du Café et du Chocolat des
à. l'avantage d'une seule partie, puis- des pourparlers navals de Londres
un beau geste entraînant, que vous fini- aussi simple qu'émouvant de la reine'
qu'il est à l'avantage des deux par- Venant de Londres à Paris, un An- Gourmets.
rez par en faire aussi à Plassiart. Marie de Yougoslavie, il ne faut voir Les listes des chèques, mandats, ver-
tles.
Il serait à souhaiter que tous les tin.
LONDRES, 19 décembre. Téléph.
Pour la première fois depuis bien
Ma-
L'énergumène a bondi. que son désir de confier ses intérêts si
respectables à la justice de France. Cette
glais, M.- I. Himmelspring,
hier soir, en arrivant
constatait,
dans un hôtel, sements effectués à nos caisses permet-
tent de prouver le total des lots payés
SUPREME
traités fussent du même acabit. des semaines, les trois délégations par- Comment, hurle-t-il. Plassiart qui a confiance, je ferai tous mes efforts pour boulevard de Denain, que sa valise avait aucun doute n'est possible devant ta
été échangée pour une valise absolu-
ticipant aux conversations préliminai- touché 200.000 francs d'un plaideur' à la justifier par la conviction et le zèle justification des millions effectivement
res de Londres se sont téunies aujour- qui il faisait qagner huit millions 1 que j'apporterai à la défense des droits ment identique ne contenant que du
neuf alors dans la sienne versés.
M. Mussolini pose la première d'hui sous la présidence de M. Ramsay Le conseiller honoraire, qui a présidé de l'infortunée souveraine. linge que
MacDonald. la cour d'assises et qu'on voit à cette étaient enfermés 525.000 francs environ. La Marque "GOURMETS"
pierre de la troisième
desMarais-Pontins
ville
d'une
Après un échange
formule
le
de vues
qui permettrait
sur
ministre
le texte heure au banc d'infamie
leur pu d'abord se défendre à son égard
bri- d'un sentiment, sinon d'indulgence, du
on n'avait
L'affaire d'espionnage de la Sarre
La substitution aurait été opérée pen-
dant la traversée Newhaven-Dieppe,
bord du Worthing.
à
La
est vraiment
MARQUE qui GAGNE
LEMEILLEUR
DES
DESSERT
FIN
ajournement, premier
tannique a, une fois de plus, exhorté moins de considération a paru, ap- Ouvrez,vous aussi,
Rome. 19 décembre. Téléph. Matin. MM. Norman Davis et Matsudeira à puyé sur deux cannes, presque ataxi- L'arrêt de la cour d'appel la Porte à la Fortune
les peines L'aviateur Gaté, disparu avec un
M. Mussolini est allé. ce matin, poser fixer une date pour la reprise des que il est livide et correct. aggravant prononcées en achetant aujourd'hui 250 gr. de
la première pierre de la nouvelle com- conversations. Un communiqué a été Or, sa défense va refroidir les audi- par le tribunal correctionnel camarade dans une tornade, à Dakar
mune; de Pontinia, la troisième ville des publié dans la soirée disant notam- teurs les mieux disposés. vient d'être cassé CAFE des GOURMETS
marais pontins récupérés. Le duce est ment D'abord, nous apprenons que cet an- n'aurait été ni noyé en mer
arrivé à midi sur l'emplacement choisi, Les points de vue respectifs des trois cien avocat de Metz, conseiller général METZ, 19 décembre. Téléph. Matin.
chef-lieu de que de- Nous avons relaté l'affaire d'espion-
à mi-chemin entre Littoria, nations intéressées ayant été longue- par surcroit, n'est magistrat dans étaient inculpés des ni massacré en Guinée POUR LES ÉTRENNES-
la province, et Sabaudia, au centre de ment discutés, les conversations ont puis huit ans. Il avoue avec une mo- nage laquelle
M. Musso- employés du grand magnat de l'indus-
l'ancienne zone marécageuse. rnainteaiant atteint un stade où il est destie choquante que ce stage fut trop
lini a scellé dans les fondations du futur devenu nécessaire de les ajourner afin bref pour lui permettre de se mettre trie sarroise, Hermann Roechling, un Sa femme adresse au garde des
hôtel de ville le parchemin et les mé- au courant et de rédiger ses rapports nomme Otto Baltes, Rhénan naturalise sceaux une demande d'enquête sur
que les délégués puissent reprendre
mailles commémorant la cérémonie. contact avec leurs gouvernements, de tout seul, mais qu'il a suffi pour le me- Français, et un jeune Lorrain, nommé cette double disparition
,Il a ensuite prononcé quelques paroles. façon que tout le problème naval soit ner à une pension de retraite dont on Litzenberger. Le 28 août dernier, le tri-
la ville de de notlveau examirré et analysé. C'est calcule aisément le chiffre puisque le bunal correctionnel de Metz avait con-
annonçant aux assistants que damne quatre inculpés et acquitté le L'adjudant jchef d'aviation de l'aéro-
Pontinia serait terminée le 28 octobre la raison pour laquelle il a été décidé traitement actif était de 87.000 francs 1 nautique de f Afrique-Occidentale fran-
1935, première journée de lia quatorzième d'ajourner la conférence préliminaire. Et dans cette fin de carrière si luxueu- jeune Litzenberger. Ces condamnations caise Maurice Gâté, en subsistance à
avaient été aggravées, après appel de-
année du régime fasciste. Dans la matinée, M. MacDonald se, on flaira une fois de plus la maudite vant la cour de Metz. Cependant, les Dakar, a disparu depuis le 30 juin 1933,
avait été reçu en audience par le rol politique. avaient deman- dans les conditions à la fois les plus dra-
Enfin, la plaidoirie qu'il va pronon- avocats des défenseurs au
George V au palais de Buckingham et dés l'avis de la cour de cassation. matiques et les plus mystérieuses,
M. Mussolini est rentré à Rome au- avait mis le souverain au courant du cer est assez ingrate vraiment, à un sujet desquelles sa femme, demeurant
immédia- On apprend que cette haute juridic-
jourd'hui, à 2 heures, et s'est projet d'ajournement. point excessif, le ton d'une « version » tion vient de casser l'arrêt de la cour 76. rue Lemercier, à Paris, qui est as-
tement rendu à la caserne du 8" d'ar- d'accusé où il abusera de moyens d'at- sistée de Me Le Coq de Kerland, vient
tillerie pour passer en revue les deux tendrissement peu dignes d'un haut d'appel sous le motif que des sentences d'adresser au garde des sceaux une
interlocutoires ont été rendues à huis
bataillons de grenadiers et le bataillon La dénonciation par le Japon magistrat faisant tête à une si basse lettre dont voici l'essentiel
de carabiniers désignés pour faire par- accusation « Mon pauvre pied. Un qlos alors qu'elles auraient dû être pro- Avec son observateur, le sergent Cons-
du traité naval de noncées en séance publique. Gaté essayait
tie du corps d'occupation de la Sarre. Washington grand deuil de famille. Mon foyer dé- tant Brée, l'adjudant-chef
M. Musso- sert. » Cette affaire reviendra donc devant avion militaire
Après deux jours d'absence, une cour d'appel qui sera probablement à Dakar un qui disparut
lini a repris, ce soir, son activité poli- Toxio (via Londres). 19 décembre. Arrivons au chèque, abrège le pré- dans une tornade. D'après l'enquête of-
en- celle de Nancy
tique qui, en ce moment, est tout Le conseil privé nippon a donné aujour- sident. ficielie, il se perdit en mer. En réalité,
tière employée aux négociations inter- d'hui son approbation au projet de note Il y vient, mais par trop de détours dit Mme Gâté, on retrouve sa trace en
nationales. visant à informer les signataires du attendrissants Sa situation de for-
Les meuniers du Nord attendent Guinee portugaise. Mais là, les auto-
traité naval de Washington de la dé- tune, ses mécomptes de sinistré de la rités prétendirent que-, l'avion ayant at- Pompon et Pomponnetto
nonciation de ce dernier par le Japon. guerre qui ne pouvait payer son entre- le vote de la loi sur les blés terri, les indigènes menacèrent les deux Par Magdeleine du GËNESTOUX.
LA CRISE YOUGOSLAVE La note, dont la rédaction sera arrê- preneur avec les bons décennaux de occupants et détruisirent l'appareil au
tée définitivement par le cabinet le l'Etat. Bref, voici pour fixer le prix de la farine cours d'une cérémonie fétichiste.
enfant
Belgrade, 19 décembre. (Dép. Sud- 21 courant, sera probablement remise Je devais cent soixante-dix mille Mme Gaté croit que cette version qui John, terrible
Est.) En fin d'après-midi, M. Jevtitch aux puissances intéressées le 29. francs, la banque me demandait de ne correspond pas aux résultats de l'en-
*• a. eu un long entretien avec Mgr Koro- gros intérêts. De Lacoste que je croyais Lille, 19 dêcemDre. Téléph. Ma- quête personnelle qu'elle a faite dans
chetz, chef de l'ancien parti populisie très riche et qui m'était plutôt sym- tin. La chambre syndicale des meu- le pays, a été donnée pour dissimuler 123 volumes
à choisir.
slovène. Un paquebot hollandais sombre pathique, m'offre deux cent mille francs niers du Nord s'est réunie, aujour- la vérité.
On n'attend plus que l'arrivée, annon- à la suite « sans intérêts composés, me dit-il, et d'hui, à la Bourse de commerce de Lille C'est pourquoi elle demande que des Chaque vol. illustré, broché 9 fr. Relié.14 fr. fl
d'une collision
cée pour demain, de M. Spaho, chef de remboursables quand vous voudrez ». et a fixé sa position vis-à-vis de la enquêtes judiciaires et administratives HHACHETTEHnBO
l'ancien parti musulman de Bosnie, avec avec un navire portugais loi sur les blés actuellement en dis- soient menées pour découvrir les deux
Que voulez-vous, qttand on vous tend
lequel M. Jevtitch aura également un la main, vous ne vous demandez pas cussion. Dans son ordre du jour, la aviateurs disparus.
entretien. Lisbonne. 19 décembre. (Dép. Ha- tout de suite pourquoi. Bêtement, j'ai chambre syndicale déclare que si la Mais, dit-elle en terminant sa lettre,
Dans l'état actuel des choses, on peut vas). On mande de Porto les détails accepté. Je lui ai rédigé une reconnais- farine était vendue au prix en rap- comprenant que semblable plainte dé-
présumer que M. Jevtitch aura réussi suivants sur le naufrage du paquebot sance de dette et j'ai envoyé le chè- port avec le prix légal du blé, c'est-à- passe le cadre de la justice français, le Sauvez vos articles
à former, dans la matinée de demain, hollandais Orania, à la suite d'une col- que à ma banque. dire 131 fr. 50 pour le blé de 1933 et vous demande de bien vouloir, après
fragiles,
un ministère qui comprendra, très pro- lision avec le paquebot portugais Loanda, J'ai été sidéré quand, trois ans après, 108 francs pour celui de 1934, le prix avoir saisi les autorités judiciaires et
bablement, des représentants des anciens de la Compagnie coloniale de naviga- à Royan, un inconnu m'a averti qu'une du pain ne serait pas 1 fr. 80 mais administratives de notre pays, trans- dentelles, etc.
soieries, bas,
partis radical (Stanojevitch), slovène tion. plainte courait après moi. 2 francs le kilo depuis le ler août. mettre cette plainte à telles autorités
(Koroehetzï, musulman bosniaque (Spa. Voir en dernière page
L'Orania, venant de l'Amérique du Mais si j'avais eu quoi que ce fût La déclaration officielle de la meu- étrangères que vous jugerez compé- CE QU'IL FAUT SAVOIR DU MAROC
ho), une fraction du parti national you- Sud avec 122 passagers et 158 hommes à me reprocher, est-ce que je n'aurais nerie reprise d'ailleurs à la tribune de tentes et notamment au président de la Documentez-vous du Service
goslave ainsi que des délégués de d'équipage, venait de jeter l'ancre à pas immédiatement auprès
envoyé les aeux la Chambre par M. Flandin a donc eu Société des nations. du
du de l'Industrie et
l'union des coopératives agricoles. 200 mètres du port de Leixœs et 68 cent mille francs à de Lacoste ? La .pour résultat de faire taxer la farine
Commerce,

passagers se préparaient à débarquer, plainte n'avait plus de raison d'être. dans les préfectures non pas en fonc-
Vraiment ? tion des bases légales, mais en rapport Le premier Grand
Nouvelle expérience négative lorsqu'a surgi le paquebot Loanda qui prix
venait de franchir la barre. La catas- Il tend la main vers de Lacoste avec les prix réels et de faire taxer le
du cinéma a été décerné
était inévitable. Le choc a été prix du blé en dessous de la valeur
en Angleterre, de la fusée postale trophe très violent. La proue du Loanda a dé- êtes Voyons,
monsieur de Lacoste, vous
légale. En conséquence, la chambre
au /ond un honnête homme, un hier soir à l'Hôtel de Ville
foncé la coque de l'Crania. L'eau est coeur d'or. syndicale a décidé que le prix de la fa-
LONDRES, 19 décembre. Téléph. Ma- entrée à torrents l'énorme déchi- rine ne pourra être définitivement dé-
tin. La fameuse fusée postale de l'in- rure produite. Les parpassagers ont été Effet raté une fois de plus de La- terminé qu'après le vote et la promul- Hier a été décerné, pour la première
génieur allemand Zucker, essayée au-
pris de panique. De nombreuses embar- coste rigole cyniquement et sa gaité gation de la loi actuellement en dis- fois, le Grand prix du Cinéma français,
jourd'hui pour la deuxième fois, en An- est si sincère qu'on n'a plus aucun offert par la Société d'encouragement à
fait feu. L'inven- cations se sont portées au secours du cussion.
a
gleterre. encore long navire. doute l'autre ment. l'art et à l'industrie. Le jury est, on le
teur avait, cette fois, un projet ambi- Il ment et il est à bout. sait, composé d'éminentes personnalités, Le cadavre d'un inconnu est découvert
tieux celui de faire franchir à sa fu- Presque tous les passagers durent quit- TEMPETE SUR LES COTES comme MM. André Tardieu, Léon Bé-
ter le bord sans prendre le temps de se dont La reconnaissance de cette dette sar la voie ferrée près de Franconville
sée, chargée de six cents lettres, le dé- munir de vêtements et de bagages. vous parlez aujourd'hui pour la rard, ,le bâtonnier sénateur Fourcade,
troit séparant la côte du Hampshire de nous ne l'avons Mario Roustan, F. Chapsal, Lancien, Sur la voie ferrée. près de Franconville
A 16 heures, la partie avant àc VOm première fois, jamais Un navire en difficulté dans l'ouest
l'île de Wight, soit cinq kilomètres. vue. François Mauriac, André Maurois, An- (Seine-et-Oise), M. Leroy a découvert le cada-
Dès la première heure du matin, M. nia était complètement submergée. A la d'Armen dré Derain, Léon vre d'un inconnu dans les vêtements duquel
M' Torrès brandit un papier Georges Contenot, de l'iden-
Zucker avait installé sur le terrain de firi de la soirée, on n'apercevait plus BREST. 19 décembre. Télégr. Matin. La Riotor, etc. on n'a trouvé aucun papier permettant
est le suivant 50 ans
tifier. Son signalement
golf le berceau de métal sur les rails du- que la partie supérieure des cheminées En voici le brouillon. tempête continue. De nombreux vapeurs atten-
pas arrivés. Le Nicole-
Sept films avaient été retenus An- environ, taille 1 m. 66, cheveux et sourcils
quel la fusée devait glisser au moment et le pavillon hollandais flottant au ras Le ministère public examine ce docu- dus au port ne sont
a dû virer de bord dans l'ouest gèle, de Marcel Pagnol la Femme idéa- roux, yeux gris, visage assez large. Il est
du départ. Le courrier avait été placé des eaux. Autour du paquebot naufra- ment avec calme et remarque qu'il' porte SchiàHino,
d'Armen, à la suite d'une avarie de gouvernail. le, d'André Berthomieu le Grand Jeu, vêtu d'un pantalon de velours rayé, d'un par-
dans la tête de l'engin qui ressemble à gé flottent des centaines d'objets di- une date antérieure à celle du chèque. de Jacques Feyder Itto, de Jean Be- dessus noir, gilet gris à rayures rouges, cas-
de Saint-Nazaire
une torpille aérienne. Le corps de la vers arrachés par les eaux. Cette imprudence, hasarde Me
Au large
noit-Lévy et Marie Epstein Jeunesse, quette bleu marine et ceinture
montantes.
de cuir rouge
pièce était occupé par l'explosif « se- On ne signale aucune victime. chaussures noires,
sa bonne S«KT-N»ZAmE, 19 décembre. Télégr. Matin. de Georges Lacombe Marza Chapde-
cret » de M. Zucker. Torrès, prouve foi. Plusieurs navires fuyant devant l'ouragan
S'il l'a prouvée tant que cela, je laine, de Julien Duvivier, et Pension
ont rel&ché dans le .port. Le vapeur Taîvadis, Temps probable sur la Manche
Enfin un messager apporta l'autorisa- m'étonne qu'il n'ai pas sorti ce papier venant de Londres, a souffert particulièrement. Mimosa, de Jacques Feyder.
tion des P. T. T. britanniques de procé- Les Irlandais ne seront plus plus tôt. ij'Ariglass. de Greenock. allant à Liverpool, a Trente-six des membres du jury se CALAIS, 19 décembre. Télégr. Matin.
der à l'expérience, mais aux risques de des sujets Un juré lève la main. Il voudrait sa- été obligé, par suite d'une voie d'eau, de sont donc réunis, à l'Hôtel de Ville, dans Mauvais temps, ciel se couvrant progressive-
britanniques au de Belle-Ile. Le cargo italien le salon Jean-Paul Laurens, sous la pré- ment avec pluies le soir. Vent ouest modéré.
l'ingénieur. voir si vraiment de Lacoste était assez
mouiller large
la même
Alors qu'à l'essai de l'année dernière Fede {e*-Thurland-Castlc), pour sidence de M. Georges Contenot, prési- tciiincrature 3 à 9 degrés.
confiant pour prêter 200.000 francs sans raison, a pénétré dans les bassins.
l'engin avait explosé sur place, aujour- DUBLIN, 19 décembre. (Dép. Ra- plus de garantie. dent du conseil municipal.
d'hui il partit au moment où l'ingénieur dio). Par 51 voix contre 30, le Par- Sur le littoral lorientais Au troisième tour, le Grand prix a
actionnait le contact électrique de lement de l'Etat libre d'Irlande a défi- Mais aoyons, ricane de Lacoste, je Lorieht, 19 décembre. Télégr. Mattn. ,été attribué à Maria Chapdelaine, par
l'amorcé. Mais, malheureusement, il nitivement adopté le projet de loi gou- ne lui ai jamais prêté un sou 1 La navigation est très ralentie. La fiottUle 17 voix contre à Itto, 2 à la Femme
SITUATION dans la Publicité
partit dans le mauvais sens. vernemental aux termes duquel les na- Impartialement, le président recon- du port de Lorient-Keromah ne fournit que idéale et une au. Grarad Jeu.
Il était facile de suivre la fusée qui, tionaux de l'Etat libre résidant en ter- naît qu'à Fort-de-France, les banques des opports de poisson restreints.. 'Aü premier tour, les voix s'étaient Nous disposons d'un poste intéressant pour un homme sachant bâtIr des
La rade de Belle-Ile-etirMer.. ejst garnie de etc. Si vous êtes très habile dans cette
après avoir décrit une parabole, tomba ritoire irlandais seront désormais consi- mêmes n'exigent pas toujours des ga- chalutiers au mouillage. Sur "lé Kerolay, le ainsi réparties Itto, 12 Maria Chap- maquettes d'annonces, de dépliants,
à l'intérieur des terres, à environ 1.500 dérés comme citoyens irlandais et non ranties solides. de/aine, 10 au deuxième tour, Itto, 15 spécialité, écrivez-nous. Office d'Annonces, 60. Faubourg Poissonnière, Paris.
mètres du point de départ. comme sujets britanniques. Aubery est interrogé le dernier c'est a été enlevé, mais le jeune homme a été sauvé. Maria Chapdelaine, 12.
41 LE MATIN 20–12–34

LECOINDESENFANTS .LES AVENTURES DE PRÛSlrEM (snmilt©


9@)

LES ALBUMS < PROSPER > SONT EN VENTE DANS TOUTES LES LIBRAIRIES AU PRIX DE 15 FRANCS
L'Ours et grands ma gasins. Vente en gros ad- 28, rue Charlot, Paris.
Piosper, beau jouet fétiche, fait la joie des petits et des grande il est en vente chez tous les dépositaires des Messageries Hachette, marchands de jouets Egler-Gondra
20--Î2– 34 LE MATIN 5

transféré
Moeller, à Paris, L'Académie
française
Lacommissiond'enquêtesurlesaffairesStaviskya entenduhier estécrouéà la Santé décerné les r
prix Cognacq

diverstémoins;notamment le filsdu conseillerPrince II se voit signifier deux nouvelles


inculpations
Au cours de :à séance publique an-
nuelle de l'Académie française, qui aura
LA TOUX

quelle que soit son origine


Les gendarmes qui avaient pris place lieu cet après-midi, seront décernés les
SUITE DE NOTRE COMPTE RENDE communiqués par lui à la presse et la Gironde, les tournées de conférence dans le train, à Lyon, hier matin, à prix Cognacq. est toujours soulagée
DE PREMIERE PAGE ne faites par lui dans le pays.
qu'il désirait pas être entendu à ce 10 h. 40, pour amener Johannès Lyk- Voici les quatre-vingt-dix dotations de des
L'incident prit fin sur des interven- par l'emploi
Après lui, M. Burckardt, négociant à sujet. kedal Moeller à Paris, sont arrivés avec 20.000 francs, attribuées à des parents
Mulhouse, dépose à son tour sur les Et M. Guernut lieu tions de MM. Vallat et Blaisot qui esti- leur prisonnier à 15 h. 10, à la gare
d'ajouter qu'au
mèrent que M. Henriot avait été régu- de nombreux enfants vivants
conversations tenues le 21 janvier, au de critiquer l'œuvre de la justice, de Lyon. Pensant trouver le Palais de
cours d'une partie de chasse. M. Prince fils aurait dû payer d'exemple lièrement désigne par les, bureaux des Justice désert, ils se firent conduire MM. Borel, à Foreins (Ain), 12 enfants
Sur question du président, le témoin et le saisir de ses déclarations plutôt groupes, que la Chambre avait validé tout d'abord en taxi à la Santé. Le di- Painvin, à Chivrep-en-Laonnois (Aisne), 11 en- PASTILLES VALDA
cette nomination et qu'aucun reproche fants) Melin, à Commentry (Allier), 10 en-
déclare que d'alerter la justice par le président recteur de la prison refusa de recevoir tants Noé, à Saint-André-d'Embrun (Hautes-
ne devait lui être adressé. Moeller qui ne faisait l'objet que d'un produit antiseptique incomparable
Je ne connaissais de l'affaire Sta- du conseil après avoir alerté ce dernier Alpes) 9 enfants Jacomet, au Fugeret
visky qate ce que les journaux en pu- par un journal. mandat d'amener et conseilla à ses (Basses-Alpes), 9 entants Mignone, à Nice contre Rhumes, Rhumes de Cerveau,
gardiens de le conduire tout de suite 9 enfants à
bliaient. C'est ainsi que j'avais lu dans Puis le président rappelle que le mi- Laurent, Saint-Cirgues-en-Mon-
? un journal socialiste de Mulhouse, le nistre de la justice a trouvé madmissi- Une déclaration de M. Camille Chautemps devant M. Peloux, juge d'instruction. tagne (Ardèchel, 12 enfants Canart, à Char- Laryngites- récentes ou invétérées,
leville (Ardennes). 9 enfants Galay, Saint-
avait découvert un, bles ces procédés et que c'est sur son Le taxi ressortit donc et gagna le Pa- Maux de Gorge, Bronchites, Grippe,
<r Républicain, qu'on
lais.
Ybars (Ariège), 9 enfants Juffin, à Nogent-
talon de chèque au nom de .A. Tardie. ordre que le témoin à été entendu re- sur-Selne '(Aube). 11 enfant* Martinez. à Asthme, Emphysème, etc..
avec gulièrement, et qu'au cours de sa dépo- Aux journalistes qui l'interrogeaient Là, Moeller fut-aussitôt introduit dans Carcassonne (Aude), 9 enfants Almes, à Saint-
D. Dans votre conversation au Sénat, au sujet de la déposition de le cabinet de M. Peloux, ou il ne tar- Jean-du-Bruel 11 enfants Chal-
devant le juge, li a atténué et (Aveyron),
M. Charpentier, avez-vous parlé de 300sition M. Raymond Prince, M. Camille Chau- verat. à Belfort, 10 ehfants
bitlets ou d'un talon de chèque ?. corrigé ses déclarations précédentes. dait pas à être rejoint par son défen- rabelle. Marseille,
Guiou, à la Val-
Mais bien les
temps a fait la déclaration suivante 11 enfants Lion, Isigny- exigez
seur, Me Jean Pedro-Paris. sur-Mer
Je ne puis avoir dit que ce que rectifie C'était une simple mise au point, (Calvados), 10 enfants Pouget, à
R. Je viens, en effet, de lir.e, dans les Le juge procéda aussitôt à l'interroga-

i VÉRITABLES
M. Raymond Prince. Anglards-de-Salers (Cantal). 9 enfants La-
j'avais vu dans le journal.
D.
lon de chèque ?
Puis, sur question
Donc vous auriez parlé de ta- témoin indique qu'il a l'impression
M. Pressard fut l'instigateur
de M. Guernut,

du crime.
que
le les journaux du soir, cette déposition.
Je ne veux entamer aucune polémique.
Laissez-moi seulement vous dire ma
toire d'identité du financier danois. Il
lui annonça qu'il transformait
culpation primitive d'infraction aux lois
son in-
maud,
Choltet,
11 enfante
au Redour
à Fompatour
(Charente), 9 enfants
'Charente-Inférieure),
Dubois, à Feux (Cher). 10 enfants
VALDAi
vendues seulement en boîtes
Bartout. à Villemaux 12 enfants
On discute la date à laquelle on cesse et comme le président lui demande de protestation indignée contre une accu- sur les sociétés en celle plus grave de (Corrèze),
Del Guidice, à Bonifacio (Corse), 10 enfants
sation odieuse et absurde que ne peut conséquences d'escroqueries et d'abus de le nom
de tirer le chevreuil en Alsace. Le 1" fé- préciser sa pensée. M. Raymond Prince. Beuteau, à la Motte-Ternant (Côte-d'Or), 11 portant
vrier, parait-il. expose accueillir, quels que soient ses senti- confiance. entants Simon, iL Plounévex-Moëdec (Côtes- >
rnents à mon égard, aucun ttorrtme de Il lui signifia également un man- du-Nord), 10 enfants Planchât, à Auriat VALDA
D- Vous souvenez-vous d'un détail R Dans ma convictiort, c'est une dat de dépôt. M. Peloux annonçait en- (Creuse), 12 enfants
bon sens. Huot, à Creyssensac
vous perntettant de préciser à quelle accusation. Devant le fait que l'on a Un â Moeller qu'il avait reçu de M. (Dordogne), il enfants Gurnot, à Roche-les-
date vous avez parlé ? toujours essayé d'éluder la question, il Rousseau également juge d'instruction Beaupré (Doubs), 11 enfants Vallon à Mon-
R. -r- Non. reste- tout de même Une déclaration de M. Pressard toison (Drame)-, -10 enfants Cocher, à Aiffrês
quelques chose à Paris, un dossier le concernant. Puis
1 (Deux-Sèvres), 10 enfants.
D. t- yous contestez formellement Et le président d'observer il fit reconduire le prisonnier à la Santé MM. Linsart, à Mesnil-sur-1'Estrée
que ce soit le 21 janvier ? A l'appui d'une il Après avoir pris connaissance de la sous une nouvelle escorte en lui an- 12 enfants Denis, à Coudray-au-Perche
(Eure)
accusation, (Eure-
R. OUi, car je n'en ai parlé que faut apporter des preuves ou un com- déposition de M. Raymond Prince de- nonçant qu'il l'interrogerait sur le fond èt-Lolr), 10 enfants Le Coz, à Poul-Belec-en-
vant la commission d'enquête, M. Pres- samedi. Briec (Finistère), 12 ënfants au
sur le vu des journaux. mencement de preuves C'est pourquoi
sard nous a déclaré Martinet, 10 enfants
Teissier,
nous avons le devoir de vous demander Fôntan, Jegun (Gers)
Ce que nous dit M' Pedro-Paris 10 enfairts; à Saint-Christoly-de-
Confrontation des précisions. S'il y a des coupables, Je proteste avec révolte et indigna- Bonneau,
tion contre les allégations éhontées de Je ne me suis entretenu avec mon Blaye (Gironde 11 enfants Cieutat, à Gen-
La commission décida alors de con- il ane faut pas qu'ilsil neéchappent s'il
M. Rayrnond Prince. cliettt que quelques tnstants, dans les sae-de-Boulngne (Haute-Garonne), 9 enfants
ris- Gely, à Clapiers (Hérault), 9 enfants
fronter M. Burckhardt avec M. Char- y des
de les
innocents,
déshonorer.
faut pas
Elles ne reposent sur aireun fonde- couloirs de l'instruction, nous déclarait à Tramel-en-Combourg (Ille-et-Vilaine),
Teillais
12 en-
Le Sénat en a finï hier 4
pentier, qui est introduit- de nouveau. quer le défenseur de Moeller, Me Pedro-Paris.
ment. Il reconnaît d'ailleurs lui-même, fants Richard, à Bourg-de-Liniez findre), 10 CoHSORÏÏmTÔUIMTIQU
fftA!1(t
Et ce témoin assure que c'est bien le Puis M. Guarnut demanda à M.
qu'il n'apporte aucune preuv'e à l'appui J'ai trouvé Moeller très dénritné par enfants Barrier, à Savonnières (Indre-et- avec la discussion des budgets
âl janvier, que les propos, rapportés Prince fils de préciser quelle est, selon son voyage. Il s'est plaint vivement de Loire), 10 enfants Thabarét, à Bellegarde-
de ses accusations calomnieuses.
par lui. avaient été tenus par M. Burc- lui, la de de M. Chau- Poussieu ilsère). 11 enfants;
part culpabilité
Ort n'accuse pas sans preuve. n'avoir pas pu se raser. Il m'a déclaré Vallet, à Tara- de dépenses
khardt, car il l'a mentionné sur son temps. se Mais le témoin va déclarer qu'il vent-Champagnole (Jura), 12 enfants;
Jusqu'ici, j'ai respecté. sa douleur d'or- qu'il ne comprenait rien de ce qu'on lui à Lu"xey, quartier de Chantaleuse
Duprat,
9
carnet de chasse, avec la mention du doit retrancher derrière le secret de (Landes).
phelin mais aujourd'hui que le temps reprochait, qu'il estimait n'avoir com- entants Epinat, à Esserttnes-en-Chatelneuf OYAG ES
chevreuil tué. l'instruction, cai il s'agit de pistes ré- mis aucun délit. En adoptant ceux des travaux
centes. a fait sora oeuvre, que la commission (Loire), 12 enfants Deslandes, à Sargê-sur-
a fait la lu- Il prétend qu'il est victime de la crise de la marine
Braye iLoir-et-Cher), 10 enfants
Et comme M. Charpentier affirme à Et la séance est levée et renvoyée à d'enquête parlementaire
sur les gens et et qu'il a mis dans ses affaires. pour à Polignac (Haute-Loire), 12 enfants
Grangeon,
Bouhier,
publics, de l'intérieur, TOUTE LA
*jr- nouveau qu'il n'a pas été question de l'après-midi. mière sur les faits et à Bouguenais 12 enfants marchande, des P.T.T.
a pu établir les véritables responsabili- essayer de les renflouer, tout ce dont il (Loire-Inférieure),
chèques mais de trois cents billets, tou- O
pouvait disposer. Moeller a décfaré que
Croze. à Ormes (Loiret), 10 enfants Lavergnc. COTE D'AZUR
chés par M. Tardieu, M. Burckhardt tés, il est audacieux de sa part de lan- à Sénaillac de Latronquière ¡Loti, 11 enfants et de la caisse nationale d'épargne
deluxe
enautocar
observa qu'il n'avait pu parler le 21 jan- La séance de l'après-midi cer à la Légère de telles catontnies. s'il était le bandit qu'on veut Iriett dire, Noyé, à Bourran ILot-et-Garonne), 9 enfants
On n'a pas le droit de salir les hon- il aurait franchi la ./rontière cicpuis à Marvélols
ji vier de cette somme puisque le talon Gardes, (Lozère), enfants
Le Sénat en a terminé hier avec les
1U JOURS D'ENCHANTEMENT
du chèque n'avait pas encore été dé- La commission a entendu, l'après- tëtes gens. longtemps, parce que depuis d-iix ans Combat, & Sainte-Melaine-sur-Aubance (Maine-
Le Nivernais, la Vallée du Rbône. la
couvert. midi, M. Raucoules, dans un jour- personne ne songeait à lui. Ces derniers et-Loire), 11 enfants Lepaysant. à Saint-An- budgets de dépenses. Provence. l'Esterel, la Côte d'Amr, J».
avait
qui,
dénoncé temps, il ne vivait que d'emprunt.
dré-de-Bohon (Manche), 13 enfants Gadret, à Il examina d'abord le budget des Route des Alpes. la Boureoen». »s
Puis M. Charpentier est amené à dé- nal, d'échos, l'escroquerie
Prince Qu'est devenue toute sa fortune ?
Epernay (Marne), enfants Jeannelîe, à
travaux publics sur lequel M. Milan
clarer qu'il né s'est décidé à révéler de Bàyonne et annoncé, l'escroquerie La mort du conseiller Aprey (Haute-Marne), 10 enfants Besnier. à
regretta les réductions opérées sur les
1.200 francs tout compris
constatant l'ob- des bons hongrois. Il ne fit la Loge-en-Laigné (Mayenne), Il enfants; sur demande
cette conversation qu'en probable M. Robinet, l'expert conzptable, Dehan. à Saint^NicoIas-du-Port crédits destinés à certains travaux pour Programme détaillé
stination avec laquelle Bonny prétendait devant la commission et ne (Meurthe-et-
que passer chargé de cette affaire, prétend que Moselle), 12 enfants; André, à Pillon (Meuse), les routes, canaux et ports, et insista
n'avoir découvert les talons de chèques révéla aucun fait nouveau aux en- Mme Vitry d'Avancourt Moeller l'a placée dans des banques 10 enfants; Robin, à Penhouët-en-la-Croix- particulièrement sur l'organisation du
que le 1" mars. Et il ajoute que lorsque quêteurs.
M. Burckhardt lui a parlé des 300 billets
il a eu l'impression d'une révélation sen- raconta
M. Zweifel
comment
fut entendu
le Roumain
ensuite
Smilo-
et est entendue
Dijon, 19 décembre.
par M. Rabut
Téiéph. Ma-
étrangères. Jamais mon client ne m'a
parlé de dépôt à l'étranger.
HeMéan (Morbitan),
MM. Ringenbach,
11 enfants.
à Ransuevaux (Moselle),
tourisme en France.
M. Valadier demanda comment on 23 NOËL
comptait résoudre la question du défi-
12 enfants à Saint-Aubin-les-Forges décembre
Après avoir reçu la visite de Votre client ne vous a->il pas parlé Potdevin,
vici lui fit avoir une place de comptable tin.
sationnelle, sentiment qu'il a éprouvé de .'Nièvre), 9 enfants; Degroote, à Loos (Nord). cit des chemins de fer et MM. Cabart-
nouveau lorsque dans son journal de auprès de Stavisky. Il prétendit avoir Mme Vitry d'Avancourt, le juge Rabut de ses amis politiques ? 12 enfants Minart, à Bethancourtel (Oise),
n'est certainement pas plus avancé Il ne m'e?t a jamais parlé jusqu'ici 11 enfants Ramond, à la Rochelle-Cercueil Danneville, Schrameck, Néron et Mau- 1° NOËL A BRUXELLES^-
Mulhouse il a lu plus tard l'existence dénoncé les manœuvres de son patron
diverses observations.
d'un talon de chèques de ce montant. et, contrairement au bon sens, avoir qu'avant cette audition. et vraiment, aujourd'hui, il n'en aurait 'Orne), 12 entants Lhermitte, à Grenay (Pas- ger présentèrent len autocar pullmani
ne l'é- Lorsque le magistrat eut reçu de l'ins- pas eu le temps, s'il en avait eu le goût. de-Calais), 13 enfants; Jacob, Manglieu Le ministre des travaux publics, M.j Kelms, Dînant. Namur, Marche-les-Dames,
Et M. Cathala obtient que la commis-' été inquiété alors qu'Alexandre à Do- Henri Roy, défendit les chemins de fer
pecteur Lambert, de la brigade de Saint- iPuv-de-Domel, 12 enfants; Carricart. Bruxelles (messe de .minuit, souper de,1
sion se fera communiquer les numéros taitLe pas. Moeller est prudent. Il parle fort peu. mezain-Berraute (Basses-Pyrénées), 12 enfants;
témoin Stavis- Etienne, une dénonciation concernant Cette expresse réserve explique peut- à Bordères-sur-1'Echez de l'accusation, trop souvent foimulee, Béveillonl Retour par Saint-Quenlia
de ce journal d'Alsace pour y chercher ajouta que lorsque Mourroux. (Hautes-Py-
il alla les le po:icier révoqué Marfin, de la brigade être pourquoi l'expert a mis si long- rénées), 11 enfants; Capela, à Prats-le-Sournia de s'être installés dans le déficit. 3 Jours 460 francs f
la date à laquelle le témoin a été ren- ky s'enfuit trouver inspec-
teurs Bonny et Hennett. Un accord de Bellegarde, il fit faire une enquête temps à élaborer son rapport de 1.200 (Pyrénées-Orientales). 9 entants Stengel, à Nous n'avons pas le droit, dit-il,
seigné par lui sur les talons de' chèques. intervint sur ce dernier. On sait que celui-ci four- Plobsheim (Bas-Rhin). 12 enfants Hurst, à d'accabler les réseaux, en leur repro-
avec ceux-ci pour opérer une pages.
M. Raymond Prince perquisition, Qui resta infructueuse, chez nit des alibis qui furent contrôlées par Bitschwiller (Haut-Rhin), 10 enfants Chassi-
chant leur déficit ,si nous prétendons, r REVEILLON GASTRONOMIQUE
znol, à Saint-Vlncent-de-Beins irhône), 9 en- 3 Jours EN ALSACE 6S\*!•
M' Gaulier. Puis il assura qu'il avait la suite. C'est ainsi que le commissaire L'affaire de la Renaissance sanitaire fants Fort, à Gray (Haute-Saône), 11 en- pour des intérêts particuliers, accroître
La commission, cette confrontation Barnaux, de Lyon, eut à entendre Mme
été « vendu » par les policiers qui, selon fants Tatreaux. à Ou roux-sur-Saône, Saône-et- encore ce déficit. d'honneur
sous la présidence
terminée, entend ensuite M. Raymond lui. étaient Vitry d'Avancourt, chez, laquelle Marfin
à la solde de l'escroc. Loire), 11 enfants Simonet, à Saint-Michel- Le retour du pays à la santé écono- du maître HANSI
Prince, le fils du conseiller, qui demande disait s'être rendu le 20 février. Par la Jean-Marie Chipot demeure détenu 14 enfants Le Houel-
mique et une heureuse coordination des
Romagnino serait allé prendre égale- de-Chavaignes'(Sârthe),
à exposer certaines idées pouvant con- ment Strasbourg. Sélestat, Colmar, Obernal
chez l'avocat des talons de chè- suite, cette dame assura se rappeler La chambre des mises en accusation a leur, à Chambéry. 10 entants; Petitjean, à
transports auront seuls raison du défi- (messe de minuit), Strasbourg, 5 repas
tribuer à la découverte de la vérité. deux visites de Marfin, et c'est pour rec- Saint-Julien-en-Genevois (Haute-Savoie). 10 en-
ques, afin de les r.rier, et en remercie- infirmé l'ordonnance de M. Audibert. fants De Montravel, 1, rue Vidal-de-la-Blache, cit des chemins de fer. gastronomiques alsaciens.
Le témoin affirme ainsi de nouveau ment aurait recouvré la liberté. tiiier sa première Jéclaralion qu'elle de- d'instruction, qui avait r.iis en li- à Fontaine- Pour les travaux. M. Roy approuva du foie gras. des spéclaltlj^s
juge à Paris 9 enfants; Talbant. L'apothéose
sa conviction que son père a été victime Dans la suite de sa déposition, M. manda à être entendue à nouveau. berté provisoire sous caution de 150.000 en-Hray (Seine-Inférieure), 13 enfents; Sonck. M. Milan et ajouta qu'il faudrait trou- alsaciennes et des grands vins d'Alsace.
du plus atroce des crimes, et il assure Zweifel mit encore en cause le docteur Mme Vitry d'Avancourt, âgée de 61 francs Jean-Marie Chipot, ancien maire à Lizy-sur-Oarcq (Seine-et-Marne), U enfants ver un moyen pour exécuter le pro- Transport en 2' classe Paris-Strasbourg
n'avoir rien à modifier à sa déclaration Vachet, qu'il accusa d'avoir rédigé des ans, est arrivée au palais de justice vers de Cabourg et directeur de la Renais- Dayot, à Sèvres (Selne-et-Oise), 10 entants
gramme d'aménagement et d'élargisse- et' ret. et autocat local chauffé
dans ce sens. 14 h 30. Elle fut introduite immédiate- Auzou, à Buigny-les-Gamaches (Somme). 12 en-
antérieure certificats de complaisance, et NI. An- sance sanitaire, Planques; à Aiguefonde (Tarn). 9 en- ment de nôtre réseau routier. Quant au
Puis, il rappelle le différend de son dré Hesse, qui aurait produit à la bàrrc ment dans le cabinet de M. Rabut. Le parquet de la Seine avait fait op-
fants
fants Cazeneuve. à Lemouzy (Tarn-et-Ga- tourisme, dans la mesure des poSsihili- NOEL
L'auditien dura plua de .Vux ntu.-es 3° A MONTE-CÀT.LO
père avec- M. Pressard et il ajoute l'un de ces certificats non datés. Par- position contre l'ordonnance. Chipot ronne), 9 enfants Lezy, à Toulon, 9 enfants tés financières, il accroîtrait la propa- qen autocar
Lorsqu'elle sortit, Mme Vitry d Anan- pullman!
lant de Me Gaulier, il le qualifia de était assisté de vie Maurice Garçon. Jouve, à Carpentras (Vaucluse). 11 enfants; gande et réorganiserait la Maison de
Quelques jours après, les choses « court nous dit à Grosbreuil (Vendée).' 13 enfants ^ftulieu, Màcon. Lyon. Avignon. Ai*x-en-
en robe » et assura l'es- Fortin, France.
changèrent;, Une commission d'enquête crocStavisky que
(Vienne). 10 enfants Provence, l'Esterel, Nice, Monte-Carlo, An-
allait être constituée^ possédait
^jrp&père dépo- ment de l'avocat. Selon
même la clé de l'apparte- Je connais Marfin depuis très La commission des finances
Thampigny.
nnvid
à Ingra.ndes
à Pagnac iHaute-Vienne), .10 enfants Les chapitres furent votés ensuite tl6es. Juan-les-Ptns. Cannes, HjrèresvMar-
lui/ Stërvisky ré' Longtemps. J'ai tenu à rectifier la dé- Triboulot, à Anglemont (Vosges). 9 enfants sans opposition notable. *«; «eille, Avignon. Lyon. • Saulieu. Paris.
cas de conscience qui se posait pour lui. présentait, en France, le banquier alle- position jaite en août dernier, dans, de la Chambrea ajournéles deuxprojets Llary, à Fouronnes (Yonne). 10 enfants.
L'intérieur 9 Jours 1.050 francs
C'est à ce moment que se place la ques- mand Barmatt. laquelle s'était glissée une erreur ma- tout compris ->
tion des lettres de M. Pressard elles M. Agard, préfet des Vosges, qui fut térielle de date que je n'ai pu déceler gouvernementauxen faveur M. Paul-Boncour'tmvrit le débat sur
le budget de l'intérieur en déplorant
ont été vues par M. Caujolle et M. Cau- le collaborateur au ministère du travail qu'après coup. J'ai tenu à faire cette des théâtres et des cinémas Fondations destinées aux actes
des campagnes et en rap-
au erilne. Je ne les de François Albert vint témoigner à rectification bien que, pour nta part, je l'insécurité REVEILLON-SURPRISE
ves antérieurement son tour tout à de vertu pelant les cambriolages répétés qui ont
ai pas vues, mais notre femme de cha- n'y attache qu'une importance
La commission des finances a exami- eu lieu en Touraine, ces temps derniers,
Messe de minuit ^ans -une
bré se souvient d'avoir aperçu sur l'une M. François Albert, dit-il, ne me fait relative.
dans plusieurs châteaux historiques
cathédrale de province RI-
né les /projets de loi tendant à modifier veillon hors Paris.suivi de, bal
d'elles la signature de M. Pressard. A parla jaanais d'Alexandre. Un certain Interrogé ensuite, le juge Rabut s'est L'Académie a également décerné de nombreux MM. Henry Merlin et Fouilloux réels.-
les tarifs de l'impôt applicable aux re- Fr- tt comp.Piaces liiult
partir de ce moment là, mon père, qui se matin à la jin de juillet ou de septem- refusé à toute déclaration. Toutefois,
cettes des cinémas, instituant diverses prix destinés à récompenser des actes de vertu,
mèrent l'aide de la gendarmerie pour
sent sûr de son droit, se répand dans les bre, je ne puis préciser, j'ai reçu un coup nous avons cru comprendre qu'il n'at- notamment Prix Davi'.lier (Institut), 16.000
le contrôle exercé par les maires sur
mesures relatives au statut général de M. Guil-
couloirs du palais et s'élève contre l'atti- de téléphone de M. Hulin qui me deman- tachait, lui non p:us, pas une grande francs, à l'Association Champlonnet,
et la question des étrangers
tude de M, Pressard. Rien ne l'arrêtera dait de dire à M. François Albert que importance à l'audition du témoin. l'industrie cinématographique et tendant ;et, 14, rue Georgee-Agutte, à Paris (18'), imprimes et
Inscriptions aux agences
à modifier le régime des droits des pau- un prix de 10.000 francs à l'Association des Après quelques observations de M.
désormais, et c'est à ce -moment qu'il est l'affaire des bons agraires ne semblait
Les fiches vres. M. Ernest Lafont a combattu un ieunes économes, 159. rue de l'Université. à
Schrameck, le ministre de l'intérieur,
Voy. MODERNES. 4, av. Opéra (6pé.71-50j
assassiné. tenir et qu'il fallait l'abandonner. Paris. GALI.ANOAT. 30, r.Le-Peleter (Pi^30-25)
J'ajoute qu'un matin le nainistre a de- du docteur Sanlier-Lamarque projet qui oblige moralement, selon lui, M. Marcel Régnier, réoondit qu'il s'ef-
Et après avoir relaté les circonstances les communes à dégrever les spectacles Prix Niobé (12.000 francs), à la Tutélaire, forcerait de faire lace aux diverses Wt Statïtt 6. bd Poissonnière tPr. 15-Olf
du crime et assuré que l'après-midi
mandé à M. Aron « Que savez-vous des Nous avons parlé ensuite au magis- 379. rue de Vaugirard. à Paris LUBt.V 8b. od Haussmann (Prov. 5b-64i
d'une partie du droit des pauvres et qui tâches qui incombent à la police avec
même M. Chautemps avait lancé la boaas hmagrois ? » Aron a répondu^ trat des fiches fournies par le docteur Prix Honoré-de-Sussy deux prix de 10.000 le personnel et les crédits dont il dits- L A
« Pour moi ça vaut zéro » ét je me Sanlier-Lamarque à la maison de pro- les dépouillait ainsi d'une de leurs sour-
thèse du suicide, le témoin proteste con- souviens Albert a dit ces de recettes. Il a protesté également francs, à l'Abri, 175. boulevard Saint-Germain,
pose.
tre la façon dont l'enquête a été con- que François duits, pharmaceutiques qui Lemploie, à Paris, et au Denier des veuves des gens de
de contre l'institution d'une surtaxe sur les à L'après-midi, M. de Courtois avant
« Nous allons tout de même demander fiches qui, aux dires certains, se. lettres, M. rue du Faubourg-Saint-Jstcques,
duite, et il déclare notamment des appareils de T. S. F., protestation ap- Paris .également fait porter de 20 millions à 6.500.000
l'avis des ministres affaires étran- raient fausses. Le magistrat nous a sim- :ions Quant à la flotte' frigorifique, ell&»)S
Pourquoi M.. .Ordonneau à-t-il caché gères et des finances. » Je ne puis dire plement dit puyée par MM: Bonnefous. Denais et Prix Verrière (10.000 francs), à la Société francs (chiffres de la Chambre) les est en ce moment suffisante pour
si M. Hulin est intervenu. Je me rap- Marcombes. des missions africaines de Lyon subventions pour les départements, les
un document capital ? C'est un fait à vérifier, je ferai à Mgr jesoins. . 'p
Pourquoi M. Çhéron a-t-it parlé des pelle aussi qu'il y avait sur le bureau de Le rapporteur,général et M. de Las- Prix Garnier-Lestamy (4.000 francs), chapitres de l'intérieur furent adoptés On vota, sans difficulté, les chapitres:
saisir les fiches, mats je ne crois pas teyrie ont attiré l'attention sur la gra- Gendreau, vicaire apostolique de Hanoi. sans encombre.
innocents, comme si les coupables M. François Albert un rapport de vinsi que ceux des P.T.T., après que»,
M. Vinson. que cela apporte uue grande lumière vité de la crise que subit l'industrie
étaient connus ? l'enquête. La marine marchande T.1. Mandel eut annoncé qu'il engagerait
une du spectacle. M. Emile Borel proposa
Cet exposé terminé, et après Avant de lever sa seance, la commis-
du projet. Cet ajourne- CHEMINS DE FER DE L'ETAT et les P.T.T. 'année prochaine, 700 jeunes gens reçus
--™™
courte suspension, M. Guernut demain- sion entendit encore les policier Cas- l'ajournement tu concours du surnuméranat.
ment fut décidé afin de permettre au Le Sénat passa ensuite à la marine
de des précisions à M. Raymond Prince sagne. Decaudin et Cagneux, qui af- AUX HALLES L'adoption du budget de la Caisse
sur ses déclarations à un journal du firmèrent que l'inspecteur Bonny mena gouvernement une nouvelle étude de la marchande dont le rapporteur, M. Cha- rîationale d'épargne marqua la clôture
réforme du droit des pauvres, comme a Pour la première fois
sa l'enquête sur l'affaire Stavisky avec un rabot, montra la détresse actuelle. j lu budget de
--•"•"matin, le 11 juillet dernier, et surDou- été décidé l'ajournement du projet de Il souhaita en particulier une en- dépenses. •'-
visite six jours plus tard à M. grand zèle et même une « véritable HAUSSE. Au kilo Dinde, 10 à 15;
loi concernant le statut fiscal de l'indus- le Père Noël va prendre le train Le Sénat s'ajourna alors à ce matin-
dans lesquelles il à dépouillé, 8,75 tente entre les compagnies de naviga-
mergue, déclarations passion ». vivante, 7,50
du
9,50. Lapin
à trie cinématographique pour inviter le apportant à vos parents ou amis le ca- tion qui se font une concurrence dé- t 10 h. 30, pour la discussion de la loi
à Gâtinais, 9.25 9,75; vivant,
a assuré qu'à l'origine du crime il y La commission entendra prochaine- 9,25;
5.75 à 6,25. Poulet nantais, 11,50 à 13; gouvernement à proposer les mesures né- deau inédit d'un voyage que vous pou- sastreuse et inutile. cle finances et des chapitres réservés des-
avait deux coupables MM. Pressard ment à' nouveau M. Raymond Prince. Gâtinais, 11.75 à 13,50; de Touraine, 11,75 cessaires à compenser 'les détaxes envi- vez désormais leur oilrir. ciépenses, au sujet desquels la commis-
et Chautemps. Aujourd'hui, elle discutera plusieurs n 13,50; vivant, 9,50 à 10.50. Poule vivante. Après lui, M. Rio. s'inquiéta du pro-
sagées dans l'industrie du spectacle. Dans toutes les gares du réseau de blème des constructions de navires et slion des finances a entendu, hier aprèsa
Et comme M. Guernut lui reproche rapports. 8,50 à q. Cerf, 5 à 7. Biche, 5 à 7. Che- l'Etat, il vous suffira de verser le prix de l'armement de la flotte frigorifique. rnidi, les ministres intéressés
de n'avoir pas fait d'abord sa déclara- vreuil, 11 13,50. A la pièce Faisan,
18 à 24 Faisane. 14 à 21. Lièvre, 16 à 24. d'un billet (simple ou aller et retour) M. William Bertrand, ministre de la
'" tion au juge d'instruction, M. Raymond Un incident Au kilo Bar, 10 à 32. Colin, 3' à 12;
A TRAVERS LES DEPARTEMENTS pour telle destination de votre choix marine marchande, fit alors connaître Nominations au Conseil d'Elat
Prince déclare qu'il avait pensé mais il vous sera délivré un qu'il cherchait à réaliser l'entente entre ff
décapité, 10 à 14. Lotte, 3 à 8. Mulet, 6 à sur ce réseau
qu'il comptait être interrogé, peu après, M. Philippe Henriot a siégé, hier 15. Raie, 4 à 5,50. Sole française, 17 à 22; [DEScorrespondants PARTICULIERSDOILMATIN s] « bon » que vous ferez parvenir à la les compagnies de navigation et qu'il Sont nommes auditeurs au Conseild'Etat
par M. Rabut. matin, pour la première fois, à la com- étrangère, 15 à 20. Aux cent kilos
CHER. Saiht-Ambroix. M. Joseph Brun, personne à laquelle vous voulez être s'efforçait de rationaliser les construc- b4M. Debré. de Tinguy du Pouët et Racine. A,
Thèse à laquelle le président de la Chou de Bruxelles, 60 à 200. 29 ans, tombe sur une scie mécanique qui 1m
mission d'enquête. agréable. Sur présentation de ce « bon
commission va répliquer ainsi Son entrée fut marquée par un vif BAISSE. Au kilo Boeuf, paleron, 2 à fend le crâne. à la gare de départ, cette personne re-
2 à 5; plates-côtes, 2 à 5; col- LOT. CALVIGNAC.A t50 mètres de Cal-
Nous avons ici un document. Il est incident, provoqué par M. Jean Zay, 5; bavette,
2 à 4. Porc en demi, 5 à 6,50. Bar- cevra, sans bourse délier, un billet de
député du Loiret, qui interpella son lier, vignac, un rocher, d'un volume de 60 mè- chemin de fer pour la destination que
daté du 6 août 1934, c'est-à-dire qu'il bue, 7 à 10. Hareng plein, 2 à 2,50. Dau- tres cubes, tombe sur la route qui est complè.
est postérieur à vos déclarations au collègue en ces termes rade anglaise, 2 à 7. Maquereau, petit, 5 tement obstruée sur une assez grande longueur. vous avez fixée.
Jour et M. Doumergûe. C'est le pro- M. Henriot, dit-il, préférait garder à 7, Aux cent bottes Barbe de capu- A ceux qui vous sont chers, faites la
cin, 50 à 70. Aux cent kilos Pissenlit NORD. Saint-Amamd' On signale l'inquié-
cureur de la République de Dijon qui soar rôle de témoin et d'accusateur. A tante disparition de Ml:e Henriette Descamps, surprise de les réunir à votre foyer pen-
blanc, de Meaux, 250 à 400; de Pari6, 300 dant ces joyeuses fêtes de Noël. Au jour
écrit à M le procureur général. Il lui présettt qu'il a témoigné et accrisé, le à 400; du Nord. 250 à 350. Mâche, 100 à 20 ans.
signale que M. Raymond Prince a fait voici juge. C'est affaire entre lui et sa 200. Oseille, 100 à 200. Pomme commune. VOSGES. ~r-_ EPINAL. Mme Eugénie Hatton de l'an, en outre, Gffrez-leur un voyage
savoir à M. Ordonneau qu'il n'avait au- conscience. 10 à 180. Raisin d'Espagne, 300 à 550. 28 ans, tombe par la portière d'un train en qu'ils pourront reporter à leur gré. à la
cuue précision fournir sur les faits Il reprochn, en outre, au député dé marche et succombe. belle saison

50 Feuilleton du MATIN du 20 décembre 1934 Trois heures du matin sonnaient quand le prin- château, s'entretenir encore longuement avec le cessairement, inéluctablement ceci votre HIIe, cipe d'aviser ma fille de mon existence avant que
ce de Pelestar conclut ainsi devant ses auditeurs Prince Rouge. guidée par Pelz, par Grabowitz et, peut-être indi- son ignorance devienne grosse de conséquences.
émus. Je vous disais hier soir, mon cher hôte, atta- rectement, par Soùravine, recherchera et trouvera doit-il s'ensuivre qu'il nous faut l'instruire
Mes avatars approchent enfin de leur terme. ceux qui passent pour vos assassins Marthew,' délai ? Je voudrais auparavant m'efforcer de
qua Malabar, que, pour moi, le moment était venu
Je suis redevenu l'homme que j'étais il y a vingt- Anton, Volcano et leurs « frères Elle envisagera couvrir les motifs pour lesquels Grabowitz lui a
MALABAR.. huit ans, mais je ne croirai avoir droit au repos
qu'autant que mon pays sera libre, fort et paisible.
de déposer mon masque
trainte. J'ai réfléchi. L'impatience
et de respirer sans con-
est ennemie de contre eux de mortelles représailles.
» De ce fait, elle affaiblira, décimera le parti
extorqué l'engagement
cette triste fripouille
de contracter
de Pelz.
mariage aveo
,“>
la prudence. Sur l'heure, aucune divulgation publi-
» Alors, en compagnie de Louisette, s'il me reste de la cache si et, par conséquent, agira contre vous. » Je vous le signalais hier, mon cher Tigralet.
que personnalité que je jalousement

PRINCEROUGE je voyagerai pour tenter d'ou-


quelques ressources, ne doit être faite. Dès l'instant où Luisa me saura vivant, son res-
blier et de me faire oublier. J'ai pensé à cela, répondit le prince, mais sentiment s'éteindra. Quelque soin qu'elle prenne à,
Nous n'avicns aucunement l'intention de ré- j'ai pensé aussi que Luisa ne pouvant combattre donner le change. Pelz et surtout son diabolique
» Et je porterai enfin, ô mes amis, la croix et la pandre vos paroles sans des instructions formelles sans Pelz, Grabowitz et peut-être Souravine. comme

M DORNAC médaille que j'ai payées de mon sang. en défen- maître s'apercevront vite d'un revirement dans
de votre part, observa Tigralet. Ne sommes-nous vous le dites fort justement, n'agira pas. Car ces son attitude. Comment réagirait alors Grabowitz
dant le sol de la France. » pas dans ce pays pour. collaborer avec vous ? trois hommes s'opposeront à ses menées pour l'ex- de le prévoir. Mais il changerait

OOQ
Impossible ses
Alors, Tigralet et Dédé virent le prince de Pe- Chers amis. je compte sur vous pour consi- cellente raison qu'ils ont un intérêt majeur, quoique Et
batteries à coup sûr. ce sont ces batteries-là
lestar, alias Malabar, ex-Milan Dobritch, ex-Gas- dérer mes révélations comme strictement confiden- suscité par des motifs différents, à entretenir l'agi- que j'ai besoin de connaître.
ton Perrière, ouvrir son portefeuille et en tirer tielles. Je suis heureux de vous les avoir faites, tation, donc, à ménager les agitateurs. jusqu'à von Grabowitz
une certaine date ou jusqu'à un certain point Pourquoi veut-il marier
* PREMIEREPARTIE avec des doigts tremblants une médaille militaire votre dévouement à l'égard de mon pays et au Luisa à Otto Pelz ? Me croyant mort, il ne peut'
ternie et une croix de guerre au ruban clouté d'or mien les rendait utiles. Toutefois, si vous n'étiez
et palmé de bronze.
Si Mlle Luisa s'en tient alors à ses seuls pourtant plus songer, comme autrefois, à se servir
rn L'AIGLE SANS NID pes venus en cette demeure perdue, je n'eusse point moyens ? de ma fille pour me combattre. Qu'en pensez-vous,
parlé, peut-être de longtemps. Pour vous, et uni- mon cher Tigralet ?
quement pour vous, j'ai projeté la lumière sur mon Je ne suis pas inquiet des initiatives qu'elle
PARTIE
XI. LA CONFESSION D'UN HÉROS (suite)
DEUXIEME
vrai visage et mon vrai destin. pourrait prendre ainsi. Seule, livrée à elle-même, la Je me suis interrogé sur cette intention- <ae"»>
malheureuse enfant manquerait absolument d'ex- von Grabowitz, prince, et je n'ai pu, cela se:
e Avant de partir pour la Guyane, je confiai ma
L'AIGLE VIVANT L'un et l'autre sont depuis longtemps en dehors
conçoit, découvrir une réponse absolument satis-
des lois humaines. Il leur faut y rester jusqu'à périence.
fille à Storagian. faisante. Le damné docteur entend-il introduire
l'accomplissement de la tàche de la tâche oui Prince, faites-vous suffisamment la part du
Vous savez le reste, Tigralet, .et toi aussi Dédé. Je descend* te champ noir des siècles en ruines
hasard dans ce cas ? intimement Mlle Luisa dans la conjuration afin~ as
on ia Avec un aigle fauve éployé sur. mon dos nous est désormais commune. »
Comment ma fille me fut volée et comment ' La Destinée 'P. H. LoysosI La part du hasard ? lui faire jouer un rôle à sa façdn quand l'émeute
dressa contre moi comment je m'évadai et com- Prince, dit gravement Tigralet, nous vous grondera ? Cela se peut. Les patriotes dravéliens,
ment, 'forçat en rupture de ban, je réussis à me I. TIGRALET SE FACHE donnons notre parole de garder, sur ce qui fut Oui, Votre fille se résolvant à agir seule en les vrais, savent que vous étiez des leurs. Je parle
réhabiliter. à venger Irma. et à obtenir enfin L'intérêt passionné. ,que Tigralet et Dédé pre- dit ici. un silence absolu. r présence de la mauvaise volonté inavouée et de la au passé en disant « vous étiez parce que je me
justice, Le reste c'est l'histoire Malabar que tout naient à la longue narration de Malabar avait Merci. carence de ses soi-disant protecteurs. Je m'expli- place du point de vue de Grabowitz. Celui-ci
le monde connaît (1). vaincu chez eux la fatigue. Mais le besoin de som- Et, sans transition, celui que nous ne pouvons que. Elle ne sera pas longue à savoir, si elle ne fait tout à coup aviser lesdits patriotes de votre
a Vous savez maintenant, mes amis, ce que nul meil, consécutif à leur longue et difficile marche nous résoudre à ne plus appeler Malabar, ajouta le sait déjà, que les hommes à atteindre sont des mort et leur apprend que vous avez laissé une fille.
ne sait au monde, sauf votre président du conseil. à travers la forêt, entre Gosporow et Pelestar, Avant dé nous séparer, Il est indispensable conspirateurs. Les dénoncer, miner leur entreprise. Pour peu qu'elle y soit disposée, cette fille du Prince
Il fallait que vous soyez au courant pour m'aider reprit ses droits dès que les deux compagnons que nous nous concertions sur notre action immé- constituerait déjà un joli début de vengeance. Que Rouge ralliera immédiatement des partisans car
à terminer ma tâche. Vous m'aiderez, n'est-ce pas. furent étendus entre les draps. Quand ils sortirent diate, que nous confrontions nos plans, car je sup- Mlle Luisa réussisse à approcher un familier de la elle bénéficiera, dans une certaine mesure, de l'in-
A moins que vous ne jugiez que je n'ai pas suffi- d'un sommeil de plomb le lendemain matin, ils pose. ami Tigralet, que vous n'avez pas manqué reine, lui livrer des noms, et nos amis se trouvent fluence et du prestige de son père.
samment expié. n'eurent que le temps de procéder à leur toilette d'en établir un ? aussitôt dans 'une situation critique. Ou bien ils s. Soumise aux décisions de Grabowitz par les
De toute mon âme et de toutes mes forces, ttc avant de se retrouver, à table, devant leur am- Certes, affirma le policier. Seulement' le plan en sont réduits à la fuite, ou bien il leur faut en- liens qui l'uniraient à Pelz, elle ne serait plus
d'une voix vibrante. tamer la lutte sans la différer d'une heure. Or, des deux hommes est
Tigralet. phitryon. que j'avais établi ne pouvait être définitif qu'au- que l'instrument inconscient
v De tout mon cœur, ajouta Dédé. Ils ne devaient s'attarder à tant que vous eussiez été, informé de la singulière ils ne sont pas prêts, les engins blindés ne sont jouerait dans la révolution le rôle qu'il leur plairait
ni, ne pouvaient
Pelestar et leur dessein était- de rejoindre Karli- situation dans laquelle se trouve Mlle Luisa. C'est pas montés. Excusez-moi d'insister, prince, mats de.lui souffler.
(1) Voir Malabar. Je puis- donc raisonner à il me semble que.
mesto le jour même. Avec dé bonnes montures chose faite à présent. x Voilà vraiment, prince, la seule hypothèse lo-
et guidés par l'un des fils de Mikaël jusqu'à la mon aise. Votre raisonnement est judicieux, mon cher gigue qui me vienne à l'esprit.
et toutes adapta.
Droits de reproduction, traduction
gare, le projet paraissait réalisable. i Si vous décidez de laisser Mlle Luisa dans Tigralet, et nous aurions grand tort de négliger
tions réservés pour tous pays. Copyright 1934 by il adviendra né- cette face du problème. Si nous décidons en prin- (A suivre.),
Jean Ricard et Charles Dornac. Tigralet devait pourtant, avant de quitter le l'ignorance de votre résurrection,
LE MATIN •20–12 34"

Au secours
L'hiver attaque dur, il lance contre
LEp NOUVEAUX SPECTACLES CONFERENCES vos bronches pluie, froid, brouillard.
Défendez-vous contre leurs atteintes
TTNIVERSITE ANNALES, salle Gaveau. Au- avec le Sirop Akker, l'ami des bronches
MICHEL. Les Amants U Jourd'hui, à 2 h. 45 précises, répété à le bon pectoral qui jugule la toux en 48
THEATRE 5 heures, gala de musique Fêtes et joies de heures, fait cesser les suffocations de
terribles, comédie en trois actes de Noël. Souvenirs d'enfance,
deaux. de l'Académie française.
par M. Henry Bor-
Noëls chantés
la bronchite et les angoisses de l'asthme.
Mvt; Noël Coward, adaptée par Mme de le Jazz enfantin
Voici ce qu'écrit M. de B., rue Al-
par Féraldy, l'Opéra,
de la Boite à Joujoux. fred-Roll à Paris « Chaque année, au
NESClaude-André Puget et Mme Vir- début de l'hiver, j'ai une rechute de
bronchite que j'ai toujours la plus
grande peine à guérir. Cette fois le Sirop
Be M. Noël Coward le public pari- MUSIC-HALLS ET CABARETS
Akker m'a débarrassée sans effort, sans
sien~à' entendu, précédemment, Week- MARIE GALANTE
Mais alors douleurs, des effets pénibles de l'op-
End «fr Quand on déraille. lE REVEILLON DU CASINO DE PARIS avec pression ». Plus de 100.000 témoignages
de ces deux comé- pièce nouvelle de M. JACQUES DEVAL
que adaptateurs 1 Parade de France sera incontestablement de ce genre attestent l'efficacité du Si-
dies Xô&aient conservé, ou à peu près, Musique de M. KURT-WEILL le plus gai et le plus d'actualité. Location
rop Akker qui tient parfois du miracle.
le lièiéû 'action choisi par l'auteur an- La location est ouverte pour SAMEDI et pour le REVEILLON ouverte (Trinité 26-22).
Les propriétés particulières lénifiantes
glais^ M. Claude-André Puget et Mme
AUX DEUX-ANES.
spectacle actuel'. Cesoirdernière du et antispasmodiques du Sirop Akker font
Virgixta Vernon ont francisé les person- à bureaux cesser la 'toux dès les premières cuil-
Demain soir, vendredi, première,
ouverts, du nouveau et sensationnel lerées, tempèrent la douleur et l'inflam-
LE NOUVEAU i
TESTAMENT On loue pour le réveillon. Marcadet
PARISIENS
X allea voir
spectacle.
10-26.
EN QUETE de « bon humour »,
1934 1 On aura tout vu,la
mation, rendent
profondeur et son
à la respiration
silence. C'est, au
des médecins, un nouveau remède à effet
sa
dire
DE SACHA GUITRY triomphale revue de Barde et Saint-Granier à « dynamique », instantané, sans fatiguer
a f\r\ l'Humour de Paris, 42, rue Fontaine.
prudent de louer et notamment
Il est
pour le réveil-
pourtant ni l'estomac ni le cour. Com-
posé de sucs de plantes uniquement, il
PourlesFêtesdeNOEL AN
et duNOUVEL
Iflft
100 AU THEATRE
LA LOCATION POUR
de la
LE REVEILLON
MADELEINE
EST OUVERTE
e lon à Pigalle 85-85.
est le meilleur remède pour les vieillards
et les enfants qui le prennent par plai-
offrezdu
sir. Ttes Phies le flacon 11 francs 20.

@@maman,
riette Bourselet (Mme Edmonde Guy) c'est M. Jacques Deval qui s'en est char- que la nouoelle revue des
se voyant dirigée sur Vichy, tandis que gé. Elle* se passera dans un monde très
Jean Bourselet (M. Duvallès) se rend à
Vittel. Ceci sur la demande de Jean
pittoresque auquel la scène saura don-
ner un relief particulier. Des éléments
FOLIES-BERGERE
a coûté 2.117.000 francs ?
CE QUI ATTEND
Bourselet qui entend conquérir les fa- divers s'y mêlent et la formule de Marie
le couvre-parquet hygiénique le plus moderne
veurs de Madeleine Fidoux (Mme Chris-
tiane Delyne) dont le mari (M. Guy
Galante sera nouvelle dans l'œuvre dra-
matique déjà si abondante de l'auteur de
qu'elle est interprétée par
Marguerite Pierry, Edith Méra,
L'ARTHRITIQUE
nage&-&e Private Lives etetlesà font
évo- Rapp) tenant hôtel dans la station, vos- Tovaritch. Une des curiosités de la pièce
Paris. Il gienne, recherche la société de la très sera: l'entrée ou:la rentrée sur Betty Spell; MM. Randall,Spadaro
luer sur la Côte d'Azur Seulement 9 francs le ni2
n'en -résulte aucun inconvénient, les facile Colibri -(Mine Andrée Daneira). les planches de deux -vedettes de l'écran, Jean Sablon, Orbal, Rogers, La
terribles Pour mieux parvenir à ses fins, Bour- Florelle et Inkijinoff, le fameux artiste
enfants, pardon, les amants les selet débarque à Vittel en grand deuil Visirova et le danseur Froman ?
dont -il -s'agit, pouvant être de tous russo-mongol.
Ce sera le cadeau le plus apprécié I
et fait accroire à Madeleine que sa fem- Les autres rô:es seront joués par MM. qu'un fauteuil ne coûte que 50 fr.
et Annette ont divorcé. Daniel
Da'iteJ me a péri dans un accident d'auto. Alcover, Serge Nadaud, Joë Alex, etc. à l'orchestre, 16 fr. au balcon,?
avec Une partition
se remarie avec Lucie et Annette Mais précisément, Henriette, qui était importante de l'auteur
et Réclamez à votre fournisseur qu'il vous soumette
Victar°JSrâce au hasard, dieu des poli- éclairée sur la fidélité de. son mari. musical de l'Opéra de quat'sous com- qu'il y a matinée samedi
les deux cou- déserté Vichy pour rejoindre à Vittel le mentera l'œuvre et c'est M. André Le-
ciers-s£ des dramaturges; dimanche ? nos nombreux nouveaux modèles
leur seconde jeune José Gonin (M. André Bervil). faur, le créateur
pies, au premier jour de de Tovaritch, qui a
lune de miel, descendent dans le même Elle ne tarde: pas à connaître le stra- mis en scène Marie Galante. que la location est ouverte pour
mi- tagème macabre dont use Bourselet En vente dans toutes les bonnes maisons
palace,' occupent des appartements le Réveillon ?
toyens ouvrant sur la même terrasse. pour la tromper et elle se commande GENERALES DE CE SOIR,
Or, chacun des quatre est de caractère aussitôt des voiles de veuve. TES
lJ AuREPETITIONS
Théâtre DE LA Mïçbodière, à 9 heures, M. rue
Agent général DUMONT, 235, Lafayette, PARIS
irritable. Da- Il faut qu'au dénouement chacun Do, Mi, Sol. Do, pièce en 3"actes de M. Paul
jaloux et prodigieusement
niel sfi~disputè avec Lucie, Victor avec Tél. Nord
pardonne à sa chacune, que les couples Géraldy. 97.38 Métro Jaurès
Annèttè, après quoi Daniel et Annette se soient réconciliés et que tout le monde Au Théâtre FONTAINE(à bureaux ouverts),
9 h. 15, Bonnyments, revue nouvelle de Jean A. B.
retrouvent. Furieux l'un et l'autre, con- soit d'accord. Ce sera d'ailleurs la be- Bastia.
sogne de Cornillon. Nécessairement pour bd Poissonnière
tre leur conjoint, ils s'enfuient ensemble 11,
et reprennent, à Paris, la vie commune. parvenir à ce louable but, les chemins
Victor M Lucie ne demeurent pas en J"A PREMIERE ET LA REPRISE D'AUJOUR-
de
resterais avant de s'unir, il leur faut J D'HUI. NOËL-NOËL Beaucoup souffrance,
A LA Lu»e-Rousse, à 9 heures, la Beoue lou-
se libérer, lui, d'Annette, elle,de Daniel. toque, de Pierre Dac.. dans son tour de chant et de travailler.
Ceuxî£ en sont déjà à reprendre leurs Au THÉATRE DE LA RENAISSANCE,à 2 h. 45, incapacité
anciennes habitudes, c'est-à-dire à s'in: et 10 vedettes
première ce théâtre de l'Ecole des contri- Vallée, à la Haye-Descartes, écrit:
jurief,à se battre. Victor et Lucie les buables, comédie en.3 3 actes de MM. Louis Ver- M • Toutes mes articulations, coudes,
rejoignent, mais la contagion les gagne. néuil et Geor,ges Berr. T. les jours matinée genoux, épaulés étaient très douloureuses
Le parallélisme des deux couples sera mes mains et mes pieds déformés et enflés.
désormais absolu. Seul le Gandol m'a complètement soulagé.
Cette, pièce, sans commencement ni NATIONAL DE L'ODEON. A partir de
TH.
.1- samedi prochain 22 décembre et pendant L UNE ROUSSE Ayant essavé beaucoup de traitements, je
fin, ne~déplaira pas à nos concitoyens. toute la période des fêtes de Noël et du Jour, ouverts peux conseiller les cachets Gandol à tous
Elle est-vive, gaie et suffisamment repo- Ce soir première à bureaux les rhumatisants. C'est parce qu'il arrête
de l'an, matinée et soirée tous les jours. de la revu.
sante'Au gré de chacun, il est possible la surproduction de l'acide urique que l'an-
de lut "prêter une profondeur et même A U GYMNASE. Aujourd'hui, à 2 h. 45, tirhumatismal. Gandol réussit là où tous
matinée l'œuvre triomphale
une signification en rapport avec la dis-
position: du moment. Un dialogue par-
ticulièrement alerte et fleuri de fantai- EDMONDEGUY DUVALLES
M. Henry
Francen,
d'Espoir,
Bernstein,
Renée
Claude Dauphin.
Interprétée
de
par Victor
Devillers,. Ga-brielle Dorziat, loufoque
de P I ERRE DAC
les autres traitements ont échoué. Il calme
la douleur, décongestionne les articulations
et facilite le travail des reins., Faites votre
sie entretient l'intérêt, un peu mince, cure de dix jours pour 12 fr. 75. On trouve
en vérité, -que dégagent les jeux, les ris se font tortueux. Mais l'imagination des -pTE-ST-MARTIN. AuJ., à. 2, h.. 40, matinée MOUSSIA le Gandol dans toutes les pharmacies.
.1. pop. à prix réduits le Petit Faust, la avec
et les emportements de ces déux cou- auteurs en agrémente les multiples dé- célèbre opérette d'Hervé, av. Dranem et Boucot, CLAUDINE SAXE, ODETTE CŒUR
ples élégamment théoriques et qui com- tours. Elle invente des rencontres dé- Sim. Lencret et Fanély Revoil. L4à 24 francs). MARTELIER et les CHANSONNIERS
prennent, en somme, l'amour à leur fa- lectables, de savants quiproquos, des et des evansons nouvelles de
scènes d'un comique indescriptible le Aujourd'hui, matinée Coups de
çon: GATTE.
roulis. (Places de 4 à 25 francs). P. DAC Gd-Guigl. 3.,9., Dans zone rouge.Celle qui revint A CHANSON DE L'ADIEU à l'Ermitage CI. Artois. Vendredi 13. Karma..
On pensera certainement que l'inter- tout de très bonne facture et aménagé MICHEL, Gymnase. 8.45, Espoir de M. Bernstein. T k (72. Champs-Elysées). « C'est un délice Colisée. Adémaï aviateur.
prétaïion né laisse rien à désirer quand avec talent. L'action, bourrée d'épiso- PALAIS-ROYAL, Oe soir, à 9 h., réception SARVIL, JACOB
BRADI.AY, Madeleine. 9.15. Nouveau testament (S.Guitry). que d'entendre, accompagnant ce film harmo- Courcelles. Relâche.
du service de seconde de la Dame de Vittel. ZIM les ardentes sensibles du.
on saura qu'ellé est confiée à MM. An- des, est rapide. Vives et spirituelles son- BRY, BOUR, CATHY, Marigny. 9.15, la Créole (Joséphine Baker). nieux, mélodies et J)emours. Chabichou film Sidonle FanaebefaJij
dré Luguet, Jean Wall, Mmes Suzy nent les répliques. On revoit les désha- I: n'y a pas de matinée aujourd'hui jeudi. et du célèbre Mathurins (Cie Pitoëff). 8., Sainte Jeanne. grand Chopin ». (Paul Reboux. Paris-Midi). Edouar.d-VII. 2.. 4.30, S. 9. Comme lea
gTWdJiïj
Michel. 9.15, le Amants terribles Rldorado. Sidonie Panache (Bach),
Prim et Suzet Maïs. billés galants, le grand lit où cinq per- AU TH. SARAH-BERNHARDT. Après le RENÉ DORIN Michodière. 9., Répétition générale. Elysee-Gaumont. Jew Suss.
i

sonnages prennent place. La gauloiserie gala des maires de France Que-le président Mogador. 2.30 8.30. Mandrin.
abonde mais reste de bonne compagnie. de la République honora de sa présence Montparnasse. 9., Prospèr.
La précieuse gaieté de tradition chez la soirée du réveillon de Sapha s'annonce Nouveautés. 8,30, Répétition des couturières. Folies-Dramatiques. Rothchild.
THEATRE DE LA PORTE-SAINT- comme une autre magnifique représentation 8.45, l'Eté.
,-h
M. Gustave Quinsoh demeure entière. avec Cécile Sorel, Lucien Roz&nberg et Robert Nouvelle-Comédie (75.r.Martyrs). Fourmi. Scarface. Adieu les beant Jouriî"
MÀRTJN. Le Petit Faust, opéra Le rire sain et réconfortant retentit Vidalin. Matinées les 22, 23, 24 et 25 décem-
Œuvre. 9., Une femme libre.
Palais-Royal. 9., la Dame de Vittel
bouffe en 3 actes et 5 tableaux de du cintre au parterre. Que l'on est loin bre (Noël). Petit Monde (Sarah-Bernardt). 2.30, Bécassine. Impérf al-Pathé. Un homme en or (H. BftHrJ^
de la pluie, de l'hiver, des soucis, des MOGADOR. Porte-Saint-Martin. 2.40, 8.40, le Petit Faust. Lord Byron. Le Comte de Mont&-Crlrto» >
Hector Crémieux et Adolphe Jaime. scandales rpHEATRE Rappelons qu'à
Renaissance. 2.45, 9 h. l'Ecole des contribuables Lutétia. L'Ecole des contribuables.
l'occasion des fêtes de Noël et du nouvel -t.*
Scènes additionnelles de M. Mouézy- Mme Edmonde Guy fait de brillants an. des matinées de Mandrin seront, données St-Georges. 9., l'Age de Juliette (P. Bernard). Lyon-Pathé. Chabichou (2' film S. PansdMHi j

Eon. Musique de Hervé. débuts dans la comédie-légère, en jouant dimanche 23, lundi 24, mardi. 25" jeudi 27. Sarah-Betnhardt. 8.45, Sapho. Marbeuf. L'In^rouvablo (Powell, Mym» Loy)Î6 \/&
un rôle qui convient excellemment à dimanche 30, lundi 31 décembre, mardi Théâtre de Paris. Relâche. Marirnan-Pathé. Nuits moscovltes (Ann»beHkWjj' •
mercredi 2 et jeudi 3 janvier, à 2 h. 30. Tous Trianon-Lyrique. Relâche. Max-Linder-Pat.Perm. 14 il. 1.30, Joyeux Gareonaffif'
C'est un opéra bouffe unique dans son ses moyens dramatiques ët à ses dons ' Variétés. 8.45 la Revue de Rlp
les soins à 8 h. 30. Métrop.-Pathé. Chabichou (2* lilm S. PansebeMn1
genre que celui-là et qui me semble être, plastiques, en vérité fort intéressants, Miracles. Perm. 2.30 à 7., 9.15, Marie Gala
au théâtre,- l'expression de la joie exu- les premiers comme les seconds. M. U THEATRE MICHEL, à partir d'aujour- Moulin-Rouge. L'Auberge du Petit Dragon.
mécréants Duvallès n'a qu'à paraître pour être d'hui les représentations commenceront A.B.C. (bd Pois.). 3.,9., Noël-Noël et 10 vedettes. Notre Ciné. On a trouvé une femme
¥Tante. Et comme, que à 9 h. 15, mais le spectacle sera néanmoins Alcazar. 3.. 9., Nouv. opér. rev. av. Alibert.
nue. j.
J'ai une Idée.
nous sommes, nous nous divertissons de vigoureusement applaudi il est un si terminé à minuit moins dix •• Bobino. 9., X. Y. Z., Tramel, Dorin Colline.
Olympia.
Omnia-Pathé.'Act. mond,
4.
Complet des iilillIlCfcll
bon acteur du genre. D'ailleurs, la trou- Casino de Paris. 2.30, 8.30, Parade de France. Panthéon. Jofrol. Encre rosé.
pe entière joue avec un entrain et une AU THEATRE DE L'ŒUVRE, ce soir, cen- Empire. Dorin, Colline, Cavalier Lafleur. Paramount. Dédé (Albert PTéleanJL i f
sûreté irrésistibles qui se renforçant, .i\. tdème représentation de Une femme libre. Européen. M.S. G. Plateau. Vagabonds parisiens.
d'une homogénéité complète, et je dois AU TRIANON-LYRIQUK Aujourd'hui, à Fol.-Berg. 8.30; Femmes en folie, rev. nouv. Rex. Dernière Heure. 'wi
citer parmi les interprètes que je n'ai 2 h. 30, matinée de le Comte de Luxem- Fontaine (14, r. Fontaine) 9. 15, Bonnyments, Royal-Pathé. Mam'zelle Spahl.
Mmes Luce Fabiolè, An- bourg et en soirée relâche pour répétitions Mayol. 8.45. Nu 34 revue à ad spectacle. Studio Acacias,
pas nommés St. Bertrand
Seconde Jeunesse. ]'
drée. Champeaux, Andrée Doria, Mar- do les Jolies Viennoises. (29,rBertrand). 3. 9 K«alL
St.Bohème(115 r.Vaug.)' .Jeunesse. toi le
celle Duval, MM. Charles Legoux et THEATRE DES ARTS et les comédiens Esth, Lekain et Valiès. Studio Caumartin. Tourbillon.
JlE associés qui interprètent tous les soirs Brummel (23,r.Thérèse).
Claude Marty. r. Fontaine). Orchestre. Attract. Studio Etoile (5, r. Troyon). Mascarade.
Chantilly
Jean Prudhomme. Crépuscule du théâtre, le chef-d'oeuvre de Chez les Nudistes (14r .Fontaine), 2 spec. p. soir St. Haussmann. 2.30, 9., Une nuit seulement J1.'
H.-R. Lenormand, ont décidé d'offrir aux artis- Chez Moineau H.r.Ballu). Dancing, attractions
Studio Parnasse. Jeunesse bouleversée.
tes des théâtres de Paris une matinée excep- Studio Univers. (31, av. Opéra).
tlonnelie, le jeudi 27 décembre. Les places Cir(j. Amar (Métro Maillot) 2. 30,8. 30, Nouv.spect. Naufrage.
Studio 28. La Parade du rire (W.-O.
pourront être retirées la veille aU théâtre des Cira.. d'Hiv. M.S. 4 frères Bouglione 200 fauves Ursullmes
Flelds)', j
(Studio). XX" siècle de luxaJWd'
THEATRE DE DIX FRANCS. En Arts de 3 à 4 heures. Coucou. 9., Rieux, Charley, Dac. Rev. nouv. Vivicnne.
(train
2-Anes. 9., Chansonniers, Revue Charptni. L'Ecole des 'contribuables. '•tt!J
Vidor-Hugo. Un homme en or. Malacc»,
vitesse, revue en un acte de M. riïHEATRE DES NOUVEAUTES. Ce soir, à Dix-Francs (r.Etoile). 9.. Maur, Rostand, Chans.
Washington. Hips, Hips; Hooray.
1 8 h. 30, répétition des couturières de Humour (42,r.Fontaine). 9., On aura tout vu.
Jean de Letraz, musique de M. Fran- Vacances, opérette de MM. Henri Duvernois, Italiens (30,bd Italiens). Perm. Vedettes chans,
André Barde et Maurice Yvain. Lune-Rousse. 9. 1'" à burx ouverts. Rev. Loufoq.
çois Loreton.. Medrano. 3. 9., Ida May girls Spurgaty. attr.
CAPUCINES Le Coup du Crochet. Louez Noctamb. 9.. Margo, Lion, Fallot Carliès, rev. VERS UN REFROIDISSEMENT'
Dans notre temps de vitesse folle où MAIS OUI Le Coup du Crochet aux Capucines Potinière. Relâche.
BOUCOT ET DRANEM les impressions, les sentiments, les-idées CAPUCINES Opé. 64-36. Le Coup du Crochet. Th. de Dix-Heures. Martini (en exclusivité).
la fureur vengeresse qui, à l'époque de passent à une allure vertigineuse, la pe- PETIT-MONDE (Sarah-Bernliardt). Auj., i Décembre a été jusqu'ici extraordü
t
tite revue En vitesse, que représente le à 2 h. 30, Bécassine aux bains de mer. nairèntent doux, parfois même printa-
la création, jeta la critique à la gorge
des iconoclastes Crémieux, Jaime et tthéâtre de Dix-Francs, s'efforce de fixer. Coliséum. Tous les jours thé et soir. Taxi girls, nier, par ses minima nocturnes comme
a ralenti, quelques images prises au
au T>lENFAISANCE. L'arbre de Noël des en-
Hervé. 1) fants d'artistes aura lieu le mardi 25 dé- ALCAZAR Jardin d'Acelîmat. Entrée 3 fr., enfants 1 fr. par ses maxima diurnes, sans aucune ;v-
confiée à Faust, vieux 1hasard de la vie et des éphémérides de cembre. à 2 heures, dans les grands salons Luna-Park. Tous les jours mat. soir. attr. danc. journée froide. Avec la douceur de
Marguerite 1L'année Voici Nanouk et son pôle Moulin-Rouge-Bai. Ballets, quadrilles, dancing.
maître d'école, par son frère Valentin de la rive gauche, 99, rue d'Alésia, à Paris 114'), température, le caractère dominant de
Nord. Monsieur Durand. bijoutier, et ses métro Alésia, avec matinée récréative, goûter, MATINEE à 3 heures ses trois premières
qui part en guerre. Marguerite, élève cclients, Casimir, ou le militaire dé- concours de danses et chant pour les petits.
semaines est la
de la pluviosité. t
dissipée et perverse, s'enfuyant tbrouillard, etc. Parents et amis des artistes envoyez CINEMAS
classe. Fàust se lançant à sa poursuite des jouets ou friandises ou votre obole au Or, à cette date du 19 déeembre; veille
Ces images ne sont guère déplai- ALIBERT
après que Méphisto lui a rendu vinqt siège social de 1'oeuvre Noël des artistes de la pleine lune, un changement de
bal Faust ssantes certaines nous sont même (fondation Lyjo), 4, villa Ornano, Paris (18').
ans. Leur -rencontre au public. 1 La et sa brillante troupe marseillaise INE JEUNESSE POUR LES ENFANTS connaît temps se prépare. Une hausse baroné-
enlevant la blonde enfant dans un fia- t
trop familières qu'importe Téléphone Marcadet 16-49. dans trique, importante et rapide, va de-
du quartier. où loge l'infanterie C de plus en plus le gros succès la joie .H
cre après avoir tué Valentin. Le spectre s
scène public de la jolie truire dans' les vingt-quatre
A U THEATRE DE PONT-AUX-DAMES. Di- et les rires du charmant heures le
du frère entrainant les amants au fond f
fera toujours rire, et c'est tout ce que J\ manche prochain en matinée. à 2 h. 45, le l'Opérette-Revue salle de la Plaine-Monceau (5, rue de Cha- centre cyclonique d'Irlande, ce généra-
où l'on goûte tous les plaisirs demande l'aimable spectateur, qui entra' triomphal succès de Marigny l'Ecole des zelles) est un spectacle des plus réconfortants. teur de vents S.-O., très doux, sur nos :>
â'uri'erifér Zou le Midi
1 dans l'espoir de se divertir
ici contribuables, de Louis Verneuil et Georges Bouge Il est vrai qu' Alice eu pays des merveilles
défendus sur terre. Sans compter les Le tour de chant qui précède la re- Berr, avec une brillante distribution, La loca- y continue sa brillante carrière. régions. Le minimum se trouvera le
à-côtés désopilants que M. Mouézy-Eon vue est excellent. MM. Jean Maugier, tion est .ouverte au n" 2 Couilly, maison de sur la nier du Nord et les vents pas
a rajeunis et augmentés d'un tableau retraite de Pont-aux-Dames. et au siège de Spectacle gai seront au N.-O. forts et rafraîchis sur
qui modijie le dénouement en montant l'association, 19, av. de l'Opéra. (Opéra 52-001. la Manclae et Bretagne, gagnant aers
FAUTEUILS 10, 15, 20 francs
Fau^t et Marguerite mariés, ce qui leur DU FAUBOURG. Oe soir, salle des
tient lieu de purgatoire. Après quoi, ils LUB
c Société savantes, 8, rue Danton, 8 h. 30, Des ondées, oui aes giboulées vos-
descendent aux enfers où Valentin. Ias le magistrat Marignan, conseiller à la caur, sibles, avéc léger refroidissement, dont
du parlais vient les rejoindre. contre l'ancien ministre Chéron sur Pourquoi rien ne permet de préciser la durée;
Sous l'attentive direction de M. Albert je combats M. Chéron Et débat sui Le éphémère ou stable. Toutefois, le solstW
Chantrier au pupitre, valses, polleas, ministère Flandin et la situation financière ce d'hiver est là.
avec le sénateur René Héry, les députés Jean '•
danses de f'épeque de la création alter-
de Nadaillac, Charles Guernier, Henri Olerc, etc. Gabriel Guilbert,
nent avec des couplets, des romances,
A M A R
des dumet trios de pure parodie et quel- directeur des services météorologique»
du « Matin ».. '• "•-
qués pages de plus haute tenue telles que
TE NOUVEAU CIRQUE
l'air des quatre saisons. Une fièvre de PORTE-SAINT-MARTIN de la Porte des Ternes. M- Maillot
gaité déborde du plateau, secoue la LE REVEILLON
Prévisions pour toute la France
salle, déchaîne son enthousiasme. La sa- ET LES FETES
LES PLUS JOYEUSES DE GALA
tire musicale du choeur des soldats et avec
QUINZAINE
HU ii DECEMBRE
A PARTIR
de la kermesse conserve son esprit, sa
verve- et l'on n'éprouve qu'un regret
ne plus voir le tameux cancan d'autre-
fois-souligner l'Hymne Satan.
DRANEM 2 représentations
Matinée à 2 h.
par jour
2
Soirée à S h. 30
Comme d'ordinaire. M. Maurice
Lehmann a réalisé
en seène. Du fantastique
une fastueuse
de
mise
l'action il
BOUCOT LES FAUVES LA

ATTRACTIONS
CAVALERIE

a tiré les effets conorument burlesques et 15


MAURICE ROSTAND
et restitué à la pièce par des décors et Louez Tél. Galvani 51-74
des costwnes cocasses ce qu'elle doit à Raymond Bour, Geo Pip, Petit, Fernand LE P'TIT FAUST
la caricatvre. Dally, le dessinateur Georges Bastia et Opérette bouffe en 3 actes et 5 tabl. d'Hervé
Toutes* fantaisies et folies étant re- M. Maurice -Rostand dans son tour de
commandées aux interprètes, ceux-ci poésie, font assaut d'esprit, de gaieté et avec FANELY REVOIL
D'AUJOURD'HUI
de Aussi PROGRAMME
profitent royalement l'aubaine. de sentiment.
'bien se représenterait-on Boucot en Citons enfin les interprètes féminines et SIMONE LENGRET
Faust,-et Dranem en Valentin qu'on ( la revue
de Mmes Benviste Lab, Si- Opéra. Relâche. Demain Sigurd.
pas leur drôlerie. Mme 8.15. les Noces de Figaro.
n'imaginerait mone Lambert, Lydia Florès et Mina Auj. et samedi mat. à prix réduits Opéra-Comique.
le Médecin malgré lui;
Français. 2. Blanchette,
Fanély Revoit est un délideui Mépicisto 1
Rosane. 8.30, les Honnêtes femmes, le Monde où l'on Dede
devikx et de ligne. Mme Simone Lencret FRED ORTHYS. s'ennuie. Demain les Cloches de Port Royal,
une Marquerite malicieuse,
présenté
désinvolte et singulièrement aguichante. 1 COMEDIEdes CH.-ELYSEES Britannicus.
Odéon. 2.15, les Fausses confidences. le Légataire
M. Edmond Castel fait une pittoresque AVANT Réveillon au tarif habituel
universel 8.30, Pile ou face. Le temps qu'il a fait les 18-19 décembre
Th. Populaire. 2.15 Britannicus,
compoçitiqn. Quant à la distribution MARIE GALANTE Maxima du 18 décembre 12°
secondaire, aux ensembles vocaux et SIMONE Ambassadeurs. 9., Miss Ba. d'après l'Opérette d'Albert WIUEMETZ
Maur, Beauvais, le Havre,
Paris-Saint- >
Arts. 8.45, Crépuscule du théâtre. Argentan, Tours,
ils sont parfaits. Musique d'Henri CHRISTINÉ Réalisation de Rend GUISSART
chorégraphiques, G. Dermoz,Henri-Rollan,G. Colin Atelier. 8.45. Rosalinde. avec
Chàteauroux, -Bourges, le Puy, Marseille; 136
Le Théâtre de Paris, où Tovaritch a dans Athénée. 8.45, Tessa. Cherbourg, Rennes, Brest, Lorient, Angers, Poi-
fait la très brillante carrière que l'on Bouffes-Parisiens. 2.45, 8.45, Toi c'est moi. tiers, AngouléMe, Bordeaux, sète, Nimes; 140
Rochefort, Nice; 15" Toulouse, Antibes;
sait, va représenter une nouvelle pièce Capucines (Tél. Opéra 64-36). Relâche.
THEATRE DU PALAIS-ROYAL. de M. Jacques Deval tirée d'un de UN ROI Châtelet. Relâche.
Comédie Ch.-Elysées. Relâche Production Fronce Univers films Distribuée par la S. A. F. yvramounl
Biarritz; 17° AjacciO;
10u Valenciennes,
11° Chartres,
Reims; 9° Metz, Nancy, Bel-
Calais;

La Dame de Vittel, pièce en trois ses romans les plus en vogue Marie fort, Dijon; 7° Strasbourg.
Déjazet. 9.. Cinq millions dans un lit.
acte», de MM. Roger-Ferdinand et Galante DEUX DAMES et UN VALET Folles-Wagram. 9., Miss Cocktaih Minima du 18 au 19 7- à Paris-Saint-Maur,
Cette comédie sera une adaptation la comédie nouvelle de FRANÇOIS PORCHE G.-Lyrique. 2.30,8.40. Coups roulis (Aquistapece) Orléans, Beauvais, Calais, Valenciennes, Tour»
Georges Dolley. t
très fidèle de l'oeuvre initiale, puisque Gobelins. 8.30, Si j'étais roi. Angoulème, Châteauroux, Bordeaux, Toulouse; 1
8° Argentan,, Rennes, Angers, Sète, Ajaccio
Nous avons eu la demoiselle de Ma- 90 le Havre, Cherbourg, Nantes, Brest, Nies;
mers. :Voici la dame de Vittel. Ces deux 10° Perpignan; 11° Lorient, Biarritz; 6° Stras-.
sympathiques personnes ne se ressem- i C'EST SAMEDI QUE M. LEONVOLTERRAPRESENTERA bourg, Belfort, Besançon, Reims, Bourges, Cler-
blent pas plus que la formule des au- mont;, 5° Metz, Nancy, Poitiers, Lyon, Nîmes;»
Dijon; 2" le Puy.
teurs qui leur donnèrent la lumière de Pluies des 24 heures à 7 heurea le 19 3 m/m
la rampe. mais elles n'auront eu qu'un à Paris-Saint-Maur, Beauvais, Nancy. Dijon,
même objectif divertir le public. Elles NOUVEAU le Grand Jeu. Folle semaine Rochefort; 4 m/m Abbeville, Tours Biarritz,
vanter. l'une et l'autre, d'a- LE LIDO PROGRAMMEDES CINEMAS Ba-Ta-Clan.M.S.t.l.j.
Maria Chapdelaine (Mad. Renaud). Marseille; 5 m/m Metz, Rennes, Châteauroux,
pourront se PLAGE Bonaparte.
6 m/m
voir touché le but. Caméo. Perm. La Médecine de demain. Bourges, Toulouse, Nimes; Orléans
1 le'. sujet de la pièce de MM. Roger- DE LA PISCINE, LE HAMMAM,L'APERITIF COCKTAIL,LE DÉJEUNER, Carillon. Rythmes d'amour. Une heure p. toi. Calais, "Reims, Ajaccio;' 7 m/m Brest; 9 m /.m
Actualités Ciné l'Auto (bd Italiens). 'Clgale. Mam'zelle Spahi. Poitiers, Bordeaux, Lyon: 10 m/m Sète; 11 min¡
Ferdinand et Georges Dolley est peu 10 h. du MATIN LE THE DANSANT,SES ORCHESTRESet ses ATTRACTIONS.LES DINERSAUTOUR Agriculteurs. Maria Chapdelaine IMad.Rènaud). Ciné Actual. (16,fgMontmart.). 9.30 à 2 h. m. Angouléme; 14 m/m Pau; 17 m/ni Cherbourg;,
compliqué. Il ménage cependant de très 2 m/m Chartres, Strasbourg, Argentan, Nantea, T.
amusantes situations. Grâce au complai-
A DE LA CASCADELUMINEUSEet enfin LES SOUPERS DANCINGSavec les NAÏADES Alhambra. L'Arista. Ciné Ch.-Elysées (El. 71-70) Man of Aran.
Lorient; Aneers, le'Pùy", Perpignan, Nice; 1 mini
Apollo. Rayon d'amour. Le Cabochard. Ciné Madeleine. Tarzan et sa compagne.
sant docteur Cornillon (M. Paul Fai- L'AUBE SES ATTRACTIONSSENSATIONNELLESET SES ORCHESTRESREPUTES Artistic. N'aimer que toi, les Deux Papas. C: Jeunes (5,r;Chazel). J.D,mat. Alice pays merv. le Havre, Ajaccio.
vre) le ménage Bourselet se trouve sé- A.Pal.Amours Cellini. Retour Bulldog-Drummond. Ciné Opéra. Angèle, de M. Pagnol. Le temps au matin, du 19 Pluies éparses, • >
paré durant les vacances, la belle Hen- ON PEUT RETENIR SA TABLE pour SAMEDI et pour LE REVEILLON Avenue (5,r.Colisée). Comtesse Vilma (vers. ail.). Ciné Voyag. Jdi dim. mat. 3 vies et une corde en diverses régions.
-20 -r- 12–34! LE MATIN 7 s

Vie commerciale

3 0/0. Russe 1906, 1 BOURSE DE COMMERCE DE PARIS


de la deuxième 74 3/4 Russe 1909,
MARCHÉ DE PARIS Clôture séance Espagne extérieure 4 0/0. Turc Tableau des congés pour 1935
dU marché officiel 1/2 0/0, 4 3/8. 1" janvier, jour de l'an, 3 jours du diman-
On a assisté aujourd'hui en cours de séance Valeurs américaines (calmes) Atchison Com- che 30 décembre au mardi 1" janvier lnclus
à un revirement très favorable de la tendance. Tendance calme, mais soutenue. mon, 54 1/2 Canadian Paciflc, 11 5/16 Union
1.161 » 28 mars, ml-caréme, 1 jour; 19. 20, 21 et 22
En effet, les premiers cours avaient encore Métropolitain Pacific, 108 American Tel and Tel, 107
350 » ivrii, Pâques, 4 jours du vendredi 19 au lundi
porte trace du malaise qui régnait la veille, Young General Motors, 31 1/2 U.S. Steel, 37 1/4. 22 avril inclus 30 mal, Ascension, 1 jour 8, 9
puis quelques achats de bonne, origine s'étaut Foncier Egyptien 2.300 » Valeurs anglaises (calmes) Banque d'Angle- samedi 8
181 et 10 juin, Pentecôte, 3 jours du
manifestés sur les rentes, il sembla brus- Canadian Pacifie 50 terre, 381 1/2 London Midland Scottish, 15 et 16
» au lundi 10 inclus; 13, 14, juillet,
quement' qu'un' air plus vil circulait autour Central Mining Great Western, 51 Impérial Tobacco. 139/3 du samedi 13 au mardi
701 fête nationale, 4 jours
• des groupes et de fait la plupart des valeurs Geduld British Celanese, 11/ Courteulds, 46t 16 Inclus; 15, 16, 17 et 18 août, Assomption,
français à revenu variable ne tardaient pas à Rio Tinto 1.030 » 4 1/2 Imperial Chemical, 36/6; Unilever, 23/; 4 jours du jeudi 15 au dimanche 18 inclus
emboîter le pas aux valeurs à revenu fixe. 1.359 »
Royal Dutch 1/10' Vickers, 10/. 2 et 3 novembre, Toussaint, 3 jours du
L'amélioration ainsi esquissée se poursuivait Mines (calmes) Chartered, 20/9 East vendredi 1" au dimanche 3 inclus: 10 et 11 no-
encore vers la clôture qui avait lieu dans l'en- de Rand, 48/6 General Mining, 70/ Goldflelds,
Droits souscription vembre, fête de la Victoire, 2 jours du di-
semble au plus haut niveau de la journée. 69/ 4 1/2 Randmines, 138/9 Sub Nigel, 11 3/4; manche 10 au lundi 11 inclus; 24 et 25 décem-
Les làrges majorités. recueillies par le gouver- AU PARQUET. Négociations jusqu'au De Beers, 4 1/2 0 7/8 Rio
Distrib. 670, 684, Jagersfontein, bre, Noël. 2 jours du mardi 24 au mercredi
nement devant les Chambres et la perspec- 19 décembre, Electricité, Tinto, 13 3/4 Tharsis, 25 Inclus; en 1936, 1" et 2 janvier,
22 décembre, Montecatim, 31,25 Applicat. 60/. jour de
tive du vote imminent de la loi de finances ra- Pétrolifères (lourdes) Anglo Persian, 40/
Industrielles, néant 29 décembre, Transatlan- l'an, 2 jours du mercredi 1" au jeudi 2 in-
mènent l'attention sur les projets des pouvoirs 7 1/2 Mexican Eagle, 5/ 10 1/2 Royal Dutch, clus.
•feiublics relatifs à l'abaissement du loyer-de tique, ord., 9, 8,50 parts, 1,50 31 janvier 1935, Shell, 2 3/16. îl n'y aura pas de cote les samedis des mois
On a l'impression que dès les premiers. Electricité de Caen, 45, 46 Gaz et Eaux, 360. Caoutchoucs (lourds)
'argeht. Malacca, 25/ 7 1/2 d'avril, mal, juin, juillet, août et septembre,
jours- de l'année qui vient, des mesures éner- EN COULISSE. Négociations jusqu'au Rubber Trust, 29 1/8 Sennah Rubber. 23/9. sauf les samedis 29 juin et 31 août (derniers
niques seront adoptées dans ce sens et en pré- 39 décembre 1934, East Rand Propriétary, Changes sur Paris, 74 84 New-York, jours ouvrables du mois).
vision de cette éventualité la spéculation parait 186/185; 28 février 1935, l'Epar- 494 31 Belgique. 21 10 Berlin, 12 29 Es-
devoir s'intéresser à nouveau & nos fonds na- gne, 192,50. pagne, 36 09 Hollande, 73 02 Italie, 57 75
ktlônaux. Ajoutons que l'amélioration de l'action
volume des Suisse, 152 Rio sur Londres, 39/32 Bue- Bourse de commerce de Paris
qui avait été precédemment l'objet Le échanges nos-Aires sur Londres, 27.
t Citroën du 19 décembre
d'attaques particulièrement vives a contribué Les échanges ont été plus importants sur Métaux précieux argent comptant, 24 1/16
pour sa part à rasséréner l'ambiance. Quant certain nombre de titres. On a traité argent 2 mois, 24 3/16; or, 140/ 9 1/2. En sucres, tendance ferme, bonne demande,
un cours en hausse de 1,50 à 2 francs.
aux valeurs internationales, elles n'ont varié 608.878 francs de 3 0/0 perpétuel contre
que -dans d'étroites limites, tant BERLIN Blés incotés.
l'arbitrage 162.620 francs de 4 0/0 1917 contre
avec Londres Bruxelles demeurant Avoines tendance soutenue, cours en hausse
qu'avec 56.045 332.701 francs de 4 0/0 1918 contre La tendance est beaucoup plus satisfaisante
encore sur la réserve. 2.622.726 francs de 4 D12 0/0 1932 l'ouverture et de bons progrès sont enregis- de 0,50 à 1 franc.
187.383 BLES, Disponible icote officielle), 112
Parmi nos rentes, le 3 0/0 se retrouve a 76,20 contre 1.512 Banque de Paris trés dans la plupart des compartimentes, Cette
le 4 0/0 1917 à 83.75 ( + 0.35) ;4e 4 contre 942 1.062 Crédit Lyonnais contre 708 orientation favorable se maintient toutes époques, Incoté.
1918 à 83,80 (+0,40) le 5 0/0 1920 à 112.05 jusqu'en FARINE FLEUR. Incotée.
2.430 Distribution contre 1.259 711 Kuhlmann clôture.
4 1/2'0/0
le 4 1/2 0/0 A à 90.60 1+0.40)
B à 88,85 (+0.35). Aux banques, la
le contre
Liquide contre
358 Péchiney contre
290 518 Banque du Mexique
696 Air
NEW- YORK
Farine de consommation
la farine établie par la
cote officieuse de
chambre syndicale de
180.
SI VOUS SOUFFREZ DE L'ESTOMAC
Banque de France est inchangée à 10.000 le contre 316 829 Royal Dutch contre 350. Les Cours l'industrie meunière parisienne,
Cours Incotés.
Crédit Foncier se redresse à 3.650 après affaires ont été plus calmes sur l'Union Pari- SEIGLES.
3.580 la Banque de Paris passe de 875 à 897 sienne, le Suez, Rhône Poulenc, Canadian Pa-
précédent du Jour
AVOINES. Disponible (cote officielle). 49; Si, après les repas vous éprouvez des crampes, des tiraillements,
le Crédit Lyonnais de 1.670 à 1.685 le Crédit décembre, 45,50 payé; janvier, 47 payé; février,
cific, le Rio Tinto. On a traité 15.089 CitroéD des vertiges, etc., c'est que votre estomac surmené a besoin de
Commercial de 564 à Aux transports, le contre 17.707. Call Money 1- 1 48,25 payé; 3 de janvier, 48-48,25; 3 de février.
Nerd termine (+131. Métallurgiques Cables Transfers «K 404 50 48,75-49,25; 3 de mars. 49.75 payé; 3 d'avril,
eoutenues l'action Citroën s'inscrit à 87 (+6);
)es Tréfileries du Havre à 354 i + 13). Au groupe
COURS DES CHANGES Cnange sur Parla vue. 6B1
54 •/ 52
50.50-51; 3 de mai. 51.50 payé.
De brasserie Incotée.
repos. Pour reposer votre appareil digestif mettez-vous simple-
Atdhison Topeka ORGE.
de l'électricité, la Distribution a été particulié- Clôture. Cours traités h. 30.
Oanadian Pacific il 3/8 il 1/8 SUCRES. Décembre. 181,50 payé; janvier, ment au régime du délicieux Phoscao et en quelques jours les
rement en vedette à 1.140 la Compagnie Londrès, 74,81; New-York, 15,135; Belgique, New-York Central 2' •/• 20 1/2 183-183,50 payés; 3 de janvier, 184-184,50; 3 de
Générale d'Electricité s'inscrit à 1.175 354,75; Espagne. Hollande, 1.024,50; Ita· Union Pacifie. 106 1 /S février, 1H5.50 payé; 3 de mars, payés. douloureux malaises auront disparu.
la Lyonnais* des Eaux à 2.000 le Litto- lie, 129,70; Norvège, 377: Pologne, 286.25; Pra- Allied Chemical 131 1/2 Cote officielle (courtiers assermentés), 180-
rail Méditerranéen à 675 I+111; l'Union d'Elec- gue, 63,40; Suède. Suisse, 490,875. American Can T. W' 1/2 106 3/4 181.50,
tricité à 622 t+20). Aux produits chimiques, American Smelting ALCOOLS LIBRES tendance calme. Cou-
Péchiney s'attribue 19 francs Rhône- Amerlcan Tel and Tel 107) 3/4 rant. 332,50 payé; prochain. 337,50 payé; 3 de
Poulenc. 23 francs à 792 Saint-Oobain, 29 American Tobacco « A ». 80 3/4 80 1/2 janvier, 340-345; février, 342,50 payé; 3 dé fé-
francs à 971 Kuhlmann, 9 francs à 493. Char- MARCHÉS ETRANGERS Anaconda Copper 111/4 10 3/4 vrier, 347.50 payé; 3 de mars. 352,50-355; 3
bonnages assez animés, surtout Lens à 275 Bethlehem Steel 30 3/8 2H 1/2 d'avril, 357,50-362,50; 3 de mal, 365 payé.
(+H>; Vicoigne à 433 (+11) Courrières à 222 LONDRES Conzolidated Gas 22 1/2 20 HUILES. De lin et de colza Incotées.
J(+8I. Coty 5 3/4 SUIFS, Cours officiel du suif Indigène nu
Aux valeurs diverses, les Caoutchoucs d'Indo- Les dispositions générales demeurent assez Dupont de Nemours 93 1/2 1/2 franco-Paris, 115 contre 115 la semaine
fchine s'enlèvent de 206 à 214 Pathé. capital, de satisfaisantes, mais l'activité fait toujours Electric Bond and Share.. 7 518 passée.
•51 à 53,50. défaut. Pourtant, quelques titres industriels General Electric. 18 1/2 19 1/4 Cours commercial du suif en branches au ren-
Parmi les Internationales, le Suez est Indécis locaux sont animés et fermes. Les fonds anglais General Motors. 311/8 30 7/8 dement de 70 0/0 frais de fonte en moins, 80,50
» < â 18.625 (–15). La Central Mining s'avance à sont calmes. Les mines métalliques,, les mines Kennecott Oopper 16 7/8 16 1/2 contre 80,50 mercredi dernier.
1.525 (+4). de même le Rio Tinto à 1 030 d'or et les caoutchoucs sont bien tenus. P6 Ward RIZ et brisures incotés.
Montgomery 28 3/4 28 1/8
(+5i et la Royal Dutch à 1.358 (+61; le Fon-
cier d'Egypte à 2.300 (+30).
troles Plus résistants.
Fonds d'Etats (calmes) Consolidé 2 1/2
Radio Corporation 5 1/8 47/8 CAOUTCHOUCS.
feuilles fumées gaufrées
Crêpes first latex et LE PLUS EXQUIS DES DÉJEUNERS
Royal Dutch 2J1/8 29 1/8 décembre, 4,80 vend.;
Au comptant,
Ouest
l'Energie
passe de 1.321 à 1.335.
électrique du Sud- 90 5;8 4 0/0, 118 1/2 Français 3 0/0, 25 5/8 • Shell
4 1/2 0/0. 30 1/4 4 0/0 28 Argentin Standard Oil of N. Jersey. 41 .1
20 112
41 1/8
janvier. 4,90 vend.; 3 de janvier,
4,80-4,95; 3 d'avril, 5,25 nom.; mal, 5,15 ach.;
février, LE PLUS PUISSANT DES RECONSTITUANTS
En coulisse. la De Beers consolide ses progrès 4 0/0 Brésil 1889. 18 Chine U.S. Steel Common 37 1/2 3 de juillet. 5,35 ach.; août. 5.35-5,45.
de la veille. Mines d'or calmes. Caoutchoucs en 4 1/2 0/0. 103 Egypte unifiée, 106 Em. Utah Copper
légère avance. Phosphates très fermes. Quel-
481/4 Halle aux blés Le Phoscao constitue l'aliment idéal pour le premier du matin,
prunt Young 5 1/2 0/0, 48 Italien 3 1/2 0/0, Westinghouse Electric. 33 3/4 repas
ques demandes sur le Katanga. 35 1/2 Japon 4 0/0 69 1/4 Portugais Nombre de titres traités.. 820-000 Blés affaires à peu près nulle! la meune- ainsi que pour le goûter. Le thé et le café ne font donner un coup
rie ne traite que Lour ses besoins Indispensa- que
bles. Avoines tendance lourde, offres assez de fouet à l'organisme tandis que le Phoscao nourrit, fortifie et stimule
Bourse de Paris du Décembre 1934
suivies trouvant difficilement leur contre-partie.
Orges tendance faible.; les offres dominent.
tendance calme, cours sans changement.
sans fatiguer l'estomac; il convient à tous les tempéraments et son
Son»
On cote très approximativement régime est conseillé par les médecins aux bien-portants comme aux
VALEURSSE NÉGOCIANTA TERME départ
BLES. Nouveaux, 110 reportés,
aux 100 kilos

131.50.
malades, aux anémiés, aux surmenés, aux vieillards, aux nourrices et à
SEIGLES Bretagne. manquent Beauce. tous ceux qui digèrent difficilement la nourriture ordinaire.
Cours Il Cours Il 1 Cours Loiret. Sologne, Loir-et-Cher, 57-58 Champa-
gne,
i555 443..
EN BASQUE MainRoof 254 50 SARRASINS. Bretagne, 56 Limousin. 59. ENVOI GRATUITD'UNE BOITE D'ESSAI
AVOINES, Grises Beauce, Eure, Brie.
140 42-43. Grises hiver Poitou. Centre.
4% OU 83 40 22 j5 Beauce, Picardie, 45-46. Bigarrées
8:J 40
Bretagne, A. DARDANNE ET FILS, Docteurs en pharmacie, 1, rue François PARIS (8')
376 42-43. Grises, Bretagne 45-46 jaunes et blan-
ches, Ligowo. 45-46 Noires, du Centre,
43-43,50.
ORGES. De brasserie Beauce. 61,50-62
G&tinais, 63 Sarthe-Mayenne, Cham-
pagne, 59,50.
ESCOURGEONS. Bonnes qualités Beauce,
Oise, Aisne, Champagne, 57.
5%1933,1002. 1004 le Nickel.
MAIS, Disp. Indochine. 56 le Havre, 54 AVIS IMPORTANT
Dunkerque. Maroc, nouvelle récolte, 57.50 Dun- Instantanée des nMtADEMEHlJ
le. avec
2S3 kerque. La RUBRIQUE IMMOBILIERE et MOBILIERE or le Banroe Toe-SJerf mirlga.
B Si.. SONS. Disp. immédiat, ordinaire, tlmentd et
DOurcbturatlon
entaire, conservation
d?s1en«
comprenant les achats et ventes de propriétés, Franco1I.7S
toutespharmacies.
belles qualités, 42-45. et,ides.
appartements, terrains. parait le lundi et le Ut.: Uborjtolr»du Baome Tae-Werl
Marché des Innocents vendredi de chaque remaine au prix de aurto«t 8. rue Dolet, LYON- OULUNS.
72 36 francs la Urne. EXÉCUTE TRES
POMMES DE TERRE. Les affaires ont été Adresser tous les ordres, demandes de ren-
très calmes et les achats ne se font qu'au •eignemrnts et règlements à l'OFFICE SPECIAL
fur et a mesure des besoins. Cours sans grand DE PUBLICITE. boulevard des Italiens. compris. 3 échant. gratis. Roger
changement. Paris {'!•). Tèlépîwne Rlchelieu Charles, prop .St-Cé«alre (Gard) | ,OO
H71 En commerce on cote approximativement aux
100 kilos départ
Royale d'Orléans, 60. Hénaut, Loiret, 85. Sau-
cisse rouge, Bretagne, grosse, triée,
venante, 35. Saucisse du Loiret, 55 Maine-et-
toute qui approchezde la Quarantaine et
50 qui souffrezde Pertes ou Irrégula- tion, souffrez de Troubles de Circula-
51 Loire, 42. Fin de siècle, Bretagne. 36. Beajvais- ^ *™ rités rnenstruellîs, de Boufiées B-if f y i _jjta
3825 de la Sarthe. 19 Mayenne, 18-19. Wolthmann artérietle, de Durcissement -aear;rà
Seine-et-Oise, 22. Es'terling du Nord, 50-52 Loi- de Chaleurs avec Sueurs profuses, de Vertiges, naux de lourdeurs des Membres, de
de tête, Essouflement,Palpitions, Dou eurs du Bassin, affres, d'Essouflement,
!-et, 48. Royal Kidney Marne, 41. Etoile du
d'Hémorroïdes, de Diminution des Forces,
44 il 9 il Nord, Loiret, 48. Early Sa:the. 48. Ronde jaune. Constipation, Crampes,
Bretagne, 25. Sarthe, 26 Mayenne. 25 Loiret, Eczéma,
hémorroïdes. Varices, Hypertension
ou
arté-
Irrita-
la Mémoire, de la Vue de l'Ouïe, de Fléchissement
30. Rosa de la Marne, 55 Ardennes ou Meuse,
rielle, Démangeaisons, Dépression la Puissance génitale, de Dépression intellectuelle i
tions nerveuses
5C-52 Loiret, 50 Côtes-du-Nord, 50-52 Mor-
224 226 bihan, 50.
121 128
Marché aux fourrages de la Chapelle
¡Cote allicieuse)
qui comoattent avec succès les Accidents du RetOJr d' Age résultint. chez les deux sexes, de la diminution a'aclivité de*
BanqueNation glandes endocrines. Le flacon hommes on pour femmes) pour un mois de traitement
Paille de bfé 1" qualité, 150; 2', 130 à 140: (pou. 18. 5U (nouvelle taxe à la production"
Neuve 510 Paille de seigle
comprise) dans toutes les bonn -s pharmacies et aux Laboratoires DUPEYROUX, 5. Square de Messine. Paris.
3', 115 125. 1" quai.. 150;
Echantillon et Brochure gi st. sur demande.
2', 130 à 140; 3', 115 Paille d'avoine
1" quai., 155; 2', 135 145; 3', 120 à 130.
63 1020.. Foin 1" quai., 325; 2', 295 à 315: 3', 265 à
2M 2J 25 23 50 290. Luzerne 1" quai., 325; 2', 295 à 315;
moulin, suivant région, 450-430. Les 100 kilos.
3'. 285 à 285, Regain: I" quai., 325; 2', 295
logées en bordelaises ou fûts quel Marseille,

IPETITESANNONCES
à 315; 3', 265 à 285.
Le tout rendu dans Paris au domicile de comptant net Tunisie extra, Incotée Tunisie
1" pression, 360-340; Tunisie 2' pression, 335-
l'acheteur, frais de camionnage et droits com-
325 Algérie surfine, 330-310;. Algérie fine. in-
pris. par cent bottes de cinq kilos, savoir cotée. Les 100 kilos, entrepôt de douane,
25 francs pour fourrages secs. 12. fr. 40 pour fûts perdus Borjas extra, Borjas Une,
Lorraine la paille. Cours inchangés Tendance ferme
incoté; Andalousie extra. 185-175; Andalousie
pour .les pailles. Tendance soutenue poui les
• surfine. 170-160.
fourrages.
Champ-de-Mars. 9, rue
VALEURS SE' NÉGOCIANT AU COMPTANT Pailles et fourrages (6 0/0
cI-dessus,)
de taxe en plus pour tous les articles DEMANDES D'EMPLOIS (5 (.la
PRESbat. 4 p., s.d.b., cuis. w.-c. Chasseloup-Lsfta'f*
lig.) en. de b. cnafiîSS
Cotes officielles des pailles et fourrages à la 8.000 janv. 4 p. s.d. b. culs, w.-c.
bourse de commerce de Paris. LONDRES, 19 décembre. Graine de lin 'par 48 a. diriger, inter. de 1 ou 2 pers, de s. pure. immlu«. balcon. 7. r. d'Alésia. l wr«"*
Paille de blé 1" qualité. 125 A 130; 2'. 110 tonne) tendance calme. Bombay a Lon- DAMEpréf abs. Jnée ou aut. référ. Eimtl. 6 a mêm V^uêgdec., ch.,s.d.b..a5C.,desc.,v.-ord.tel.3.40H net
115; 3', 105 à 110. Paille d'avoine 1" qual., dres décembie-lanvier, 11 janvier- pl. Ecr. dét. et cond. «Matin» ne 1.589, Parts.
135 à 140; Il. 120 à 125; 3', 115 à 120.
PARQUER iKK 906.. JumI
••«»..
[0.-L.|
Sod-lumiere 333..
:««
245..2.V) Réagis
part.
Çtargaort KKI 117i
4 de seigle à usage industriel
Paille 'févrler, 11 13/16. Calcutta à Londres dé- CHERCHE TENUE COMPTABILITE, forfait BOUTIQUES
1126MO 540.. P*"»""
BonsTr-ésorî^ Maritimes.
Dinagones 2î 27.. 4yl 200; 2', 140 à 160; 3'. 100 à 110.
11« quai.. 180 à cembre-janvier. 11 9/16; janvier-février, 11 9/16. TE mensuel. BE, 53, rue de Lyon.
LOCAUX COMMERCIAUX"
12,i.™1\(m
.000-«
dollars 1W' !'«•• «nèraleaeNa.igaton.
“«.. 49.. quai., 305 à 310; 2', 250 à 290; 3', 250 à 280.
Foin il- La Plata & Londres décembre, 9 1/2; ET ?*
OtlWtow-1 LaSoie
,-t Omnibus 165.. 765.. IMllÛ 268..281268
1l94-1«é5 Luzerne 1" coupe 1" quai., 300 à 305: 2', 250
janvier-février,
Graine de
9
colza
5/16. tous vendeurs.
tendance DUE
ROYALE, rez-de-chaussée et
à 280; 31, 230 à 270. (par tonne) entrée particulière. Magnifiques locaux.
Regain de iuzerne
1" quai.. 290 à 295; 2', 260 à 280; 3', 240 à 250. soutenue. Toria décembre-janvier, 11 3/4 OFFRES REPRES. COMM. (12 h.) céder 7 pièces principales parfaitement amenas
4 •-
S
Les 100 bottes réglées à 5 kilos rendues fran- vend.; janvier-février. 11 3/4 vend. Cawn- gées, chauffage central, conviendrait fo'ûS.
Gaz
tï^- ^A:: j 1l10 g:: g; co de camionnage et d'octroi, au domicile de pore et Ferozepore incotés.
VINSD'ANJOU
Crédit,
National
1919.. l'acheteur
Paille
dans Paris.
de seigle
Huile
ponible,
de
19
lin
1/2;
tendance
janvier,
soutenue.
18 1/2;
Dis-
janvier-
Maison sérieuse cercles et mousseux recherche MATER
LOYER INTERESSANT.
rue Royale, PARIS, C.
litière- qualité unique, REPRESENTANTS actifs pour Bretagne, Nor- JAOQOAULT^jg.
53550
S$j»n»nr1923.. Gaz
dePans 385 JM.. ltawilMmMto
Nltoll| 4iHI..-j 1928 5% 927..928
avril,
décembre,
18 3/4;
19
mai-août,
tous
19 1/2;
vendeurs.
septembre-
mandie, Nord et Centre. Ecrire en donnant 1JIBCES
spacieuses pour bureaux confortables:
à bornât. SECHAUD, 78. rue du
v 6%hiih1923 Acienesl onjwj Paris métaux précieux références Agence HAVAS, Angera ne 50.695.
|Pie?19M. 54J.. (>V,»n.)387.. 311..I ^«'$,ï
M,cheville «30 4A- *
En lingot 1.000/1.000 le kilo me.
Huile de colza
Brute
(par
disponible
tonne) tendance
raffinée
cal-
dispo-
ARGENT
P.T.TS.%U21 4D3 Parii-OirtrtM.-BOii..
WKj,. CO!oi«alnl'M.. l'ycltt? 82Î ?-n OR achat,
achat. 255; vente, 310.
vente, 17.500,
nible, 27 1/4.
OFPRES D'EMPLOIS (12 fr. la
PROPRIETES

,*k°4mi-- «""»••™>~*ls"
|A1»t'deCM!t' CimMUL t Z 1^4$ PLATINE achat, 14.500; vente. 20.000. Cours des sucres de Londres
lig.)

Etat&%1919 «to Cours du Havre


de France tU4 30Pellet
etchanson LONDRES 19 décembre. Clôture. Sucre
175 fr. le cent OUPERBE occasion â TONNERRE, paviiî à^o''• '£
Tunis3%1»9î dela Loire
482 | Bon«larché 2 10% 519..516.. Cotons
1173 LE HAVRE, 19 décembre,
tendance soutenue
Clôture.
ventes, 2.550
brut, base 96 0/0
décembre
tendance
V. 4/3 1/2, A. 4/1
calme.
sur janvier
Sur
d'après modèle. chez soi,
Copies
trav.
d'Art
sérieux ss. qultt.
balles. LE LOGIS lolle vue. Px 3200°- Plan- poo?£ •*?
Décembre, 261 janvier, 259 février V. 4/3 li2, A. 4/1 1/2 sur mars V. 4 4 emploi. Echantillon gratte adresse sur demande,
mars, avril, mal, 255 juin, A sur mat V. 4/6 1/2, A. 4/6 sur Ecr. Arts Manuels. 14, Monts^Sébastien. Lyon. Rav. prôpr. sr naut!~joà*
• %193Ï..»M..sot Dire. 4ftx lin u juillet, 254 août,
octobre. 252 novembre, 252.
septembre, 252 août V. 4; l,-i, A 4/8 1/4. COPÏE~S LÂ~MAIN "5 UR ETIQUETTES P<->na-»viARLY.
gd cft, part. et. Tennis, beau jard. 6.000 >ri3
et 200 fr. par semaine et plus à ag. fr. URGENT. DEPART -•• -.i«v
Calés tendance calme; ventes, 250 sacs Cours des métaux de Londres corresp. 2 sex. Ecr. Ets B. SALCO, LYON. MATER JACQUAULT, 18, r.
1902 373
Algérien
3% Jeumont 2bu Papeteries
deFrance » "J* Mo•• S^9 Décembre,»151,75; Janvier, 151,75; février,
mars, 153.25; avril, 153.25; mal, 153,25; Juin LONDRES, 19 décembre. Clôture. Prix coloniaux civils et Etat. Guide offl-
153,75; juillet, 154; août, 154; septembre, la tonne anglaise (1.016 kilos) EMPLOIS gratuit
ciel 100 p. ECOLE des COLONIES,
154,50;
octobre, novembre, incotés. Antimoine spécial, 74 à 75; de Chine, 57 65, «venue Wllson. MONTBEUIL (Seine) plein soleil. Vue imp. k vend-e
rpROCADERO,
i,ur,™ 10650icrj Oenait-Awin part1450..1465..w1931-32 ?3.. charm, appart. 5 p. p. départ.
aunes. ?5.. AirLiquide Marché des laines Cuivre comptant, 28 1 10 3 mots, 28 ON dem. dqme absol. sle 40 à 50 a. b. instr.
MATER JACQUAULT. URGENT-1
18. r. Rovale. PAiitsXl
Italien3 Bergougnan. ROUBAIX, 19 décembre. Laines • ten-
IP 7 1/2 Best Selected, 30 151- à 32 électro-
0 qq. apr– midi et soir pr'ect. et prép diner
détails exigés. Ecr. a Matin ». no 1.590, Paris.
505.. H«« H
31 10/- à
dejlléU
Freaç. Oanlop 1008.. dance calme; ventes, 120.000 kilos. Décembre,
lytique, 32.
PoloEnei 1%1927 16,40; janvier, 16,30; février,
avril,
mars.
Etain
Plomb
comptant,
comptant,
228 3 9 3 mois, 228 11 3.
10 5 3 mois, 10 10. TRANSPORTS
Ville
Toklo
o Béthun» duMaroc
ç Générale m 50 16,80; août,
16,60; mal, 16,70; juin,
septembre.
16.80; juillet, Zinc comptant, 11 12 6 3 mois, 11 18 9.
DEMENAGEMENÎS^

Union-Vie Charbonnages
du
Tonki. de
Çommer"l'Ouest 141..135..
afric. la:JMS2 SÔ 318 novembre, 17,10.
17; octobre, 17,10 Or en tartes, 140 9 112. OCCASIONS h. la ligne) (15 francs la ligne) :'t
Congo
Brands Laça ;<£••Mb..
24 .!16.
Société
Marseillaise. 5b4 Commentrj-Foorehambault • 192..g M TOURCOING, 19 décembre. Laines ten-
Argent
Mercure
comptant,
11 12,6
Crédit
Foncier
d'Algérie.. Amche. 1260
128j "«", "ï^ 2'^•••;••• C 15/
9W3 3
? 'S 'n8
us.. dance calme, ventes, 112.500 kilos.
2190 Annn654.. fô5 Oanut»
SmAdriatique. Décem- BEAU crêpe lingerie le mètre 10 rr. qu cou- A A CONTINENTALE, 13, boulevard Jules-Ferry
Banquedel'Indochfne.2195 bre, 16,40; janvier,
16,70; avril. 16,70; mai,
février. mars, leurs. Crêpe satin lingerie 10 et 11 fr. le
met. 50, r. de la Chaussée^d'Antln
1J (Métro République
Service régul.
PARIS, Oberk '«-4S'
Côte d'Azur.
juin, 13,90; juil- idét. Pchan.) Charnu. ,Est]
let, août, 17; septembre, 17; octobre, LONDRES, 19 décembre. Clôture. Caout-
choucs fumé feuilles disponible, 6 3/8 pavé;
17,10; novembre, 17,20.
para fine hard disponible, 5. AMEUBLEMENTS
Graines et huiles NEW-ORLEANS, 19 décembre, Cotons FONDS DE COMMERCE :^}zl
MARSEI1LE, 19 décembre, Ouverture, disponible, 12 77 décembre, 12 43/44 janvier, PIANOSLABROUSSE
de1ertunisiens.. 4iO
Chemins Maries., Panama
obligations Huiles araehtdea à fabrique. Les 100 kilos 12 mars, 12 58 i mal, 12 juillet, Pleyel, Erard, Gaveau, etc. dr. dep. 1.000 tr. (18 francs la ligne)
tortfôfe. 468" 465" *»uil" 2yW Ç.iro
Héliopoli, logées tùts à rendre, tare nette comptant sans 12 61 octobre, 12 43 décembre U935), 12 44.
Belge(di«.).845
5525 .J80
Queue dep. 4.000 fr. Echange. Réparation.
OuestCapital omnium
d'AIoérie-Tunisie.
«10 Bons
S 1934
UWfri 9S* Providence escompte,
192,50-205.
rend- chez l'acheteur diaponible, NEW-YORK, 12 décembre. Cafés Santos Location simple 40 fr. Locat. vente 100 fr.
n° 4 disponible, 11 1/8 décembre, 10 45 Orgues toutes marques depuis 700 francs.
Huiles de coprahs. Les 100 kilos logées fûts mars, 10 mal, 10 44 juillet, 10 sep 33, rue Rivoli (Métro Hôtel-de-VHlel
420 à rendre, tare nette comptant
rendus chez l'acheteur
sans escompte, tembre, 10 47.
OU8 menons en Vente quantité meubles mo-
NICE. TABACS-BAR-BRÂSSÈRÎ1
^^E^|-£.:H,did «••«•• ^igi:: r SJfa: Huiles de palmistes.
disponible, 130.
Les 100 kilos, logées
Ventes approximatives 6.000 sacs, dernes bien au-dessous leur valeur, certains le plU5 Important,
mite
bénét. prouv.
avec 1 million cpt.
fûts il rendre, tare nette comptant NEW-YORK, 19 décembre. Sucres dé- ayant figuré aux- expositions. Sa), à mang. sa- Banque Bypôih;. •«
sans es- 28, rue Lamartine,
cembre. 199 Janvier, 173 mars, 177 mal, pelli complète 2.009. Chambre palissandre NICE
EI.LoireotCentr, 278.. ekkal1 V m W7-- 50. 1921 1.W t,a 1 ,U Iniochme.«u 211
Commue compte, rendus chez
lncotê; huile de palme blanchie,
l'acheteur disponible, 182 juillet, 185 septembre, 189 décembre Studio palissandre
2.000.
complet 2.600. Milliers d'oc-
Eneroie
Industrielle
KK des
PétrolesCOS..nI;Midi
50 102.. française A Sumatr,Mp|U,s-0 de palme Dahomey c. a. t. Marseille, 92.50.
127,50; huile
(1935)..192 casioni, SALLES VENTES, 23, rue Fontaine.
Iluiles de graines Ventes approximatives 12.000 tonnes. «dmimstrative
comestibles Les 100 auc.un«:.=;
kilos, nus, gare Marseille, paiement comptant NEW-YORK, 19 décembre. Caoutchoucs CO-DIRECTION
Um^V-llUtl connaissance. Bénéfices ,<
arachides neutralisées désodorisées. 230-235 décembre. 12 99 Janvier, 13 03 mars, 13 23 garantis 80.000.
Nord 5 1921 Actm 17 t. oijuux, unit.. dent:ers, argent. J 63 rûa
Force et Lumière
KO.,m «. th. Méi. U jii»830..830 A.
»%1933A. «S s;K.. Brésil
Fore. Vienne 2762 et; Wi-Ssirte-Thérén568.. S> 1914 arachides rufisques supérieures. mai, 13 39 juillet, 13 58 septembre, 13 ftp
v" Avance pr degt Munt-Piête, Paie de suite»
Ords sérieux
Apport OT.non Très loisirs raUl&Tll
P-;ll_ (îiy'oli

Soieartificielle K0Daco. m, VM arachides rufisque ordinaires, incotées. sésa- octobre, 13 89.


David, f bd Bonne-Nouvelle. Maison sérieuse.
Hjyraise
d'Eneroie
Electf
e;ntr»led'lodnstrie£lMti'.KarcheviUe.Oaguia 0ue»t3%anc
368 310.. !>• i. 2»J mes alimentaires désodorisées. 235-245: sésa- Ventes 67 lots
fkD Ach. 1?I Bljx.
Part HéracléeGuS5
..|U)25 îieis alimentaires
Huiles d'olives.
désodorisées. 225 235
De pays, nues. prises au
NEW-YORK. 19 décembre.
nible. 5 décembre,
Cacao
janvier,
dispo- «« M'-Pipie.
Brïï7~Argent Dent i>ég'
M" conf. ELIE. 23, Bd des Italiens RENSEIGNEMENTS et
RECHERCHES^
mars, 498 mai. 511 juillet. septembre,
538 octobre. f>44.
LES FAILLITES fonds de commerce de tannerie corrolerle
siège au Kremlin-Bicêtre
de Fontainebleau (Juge
iSeine). 125, avenue
M. Crivelli; syndic
avec commerce d'épicerie
et actuellement
M. Lehideux; syndic
& Paris, 62, rue Pernety,
sans domicile connu IJuge
M. Bellenger).
Antoine SALLES, ayant exploité un fonds de
commerce de boucherie. 51, rue de Lévis, à
Ventes 189 lots.
NEW-YORK, 19 décembre, Huile de coton
CYCLES et AUTOS (12 Ir. la ligne) Giovanni dont dern. adrea était
Paris, et le commerce de poissonnerie. 57, même (base bléchable) décembre, Janvier, ROMANO
Opéra Latayette Hôtel, 80. rue Lafayene;
M. Germain). Dtte TIIEVX, fabricant de produits Paris, cet prié se mettre en communicat.
capillai- ville et même rue, ci-devant, et actuellement 10 04 mars, 997 mal, 10 05. BICYCL. gar. 3 à 10 a.. grenat, ri et frein 175 t. av.
Justin-Edmond V1AUD, ayant exploité un res, demeurant & Bois-Colombes (Seine), 8, rue Jemeurant chez un tiers, 3t, rue Saint-Maur, BICYCL. BU, 3 à 10 a.. grenat, ri et frein 180 t. Moody et C» Solicitera 33. St Thomao Streeç.»
Jugements du 18 décembre fonds de commerce de' couleurs-vernis A NEW-YORK, 19 décembre. Cotons dis-
quincail- Pierre-Joigneaux tJuge M. Bataille syndic Paris Ijugs M. Perret syndic M. Rencard) Franco c. mandat. BORDIER. cycles. TROYES, Scarborough, Angleterre, pr communie
RECTIFICATIF lerie Il Maisons-Alfort iSeinel, 164, avenue Gam- M. Pissavy). ponible, 12 75 sur décembre, 12 50 sur intérêts.
betta, y demeurant (juge M. Bataille; syndic SOCIETE R.I.B., société & responsabilité Edouard-Jean SALVAT, exploitant un fonds mars. 12 58. F «i-'nspect. Sûreté Eensf
D'un jugement rendu par le tribunal de limi- L GUILLAUME
commerce da la Seine séant b, Parla le 30 no. NI. Omnesl. tée, au capital de 1.000.000 de francs, ayant eu df commerce de boulanger-pàtiesier, ci-devant à C'a/e» Rio, type n" 7, disponible. 0 3/8
Divorce».Oh'"i?sè<' d'Antln. 58 bis iTrlnlté
c SANITUERME t, société Il responsabillté Paris. 155, rue d'Alésia. et actuellement même sur décembre, 698 sur mars, 722. LOCATIONS Ir. la 14-U2)
vembre il a été extrait ce qui suit pour objet l'exploitation d'un fonds de com- (12 ligne)
limitée au capital de ?00.000 francs, ayant pour merce pour la construction de machines ville, 16. boulevard Oouvlon-Sutnt-Cyr, y demeu- Sucre Centrifuge. Cuba, 3.085. ENQ, RECH., WRV"
Le tribunal dit que le Jugement du 27 octo- objet la fabrication de rant M. de Chaptal-Lamur HARRIS
et la vente d'appareils bureau, dénommées R.I.B avec siège à Paris, (Juge syndic CHICAGO. 19 décembre. Blés sur dé.
bre 1934 déclaratif de la faillite du sieur Mau- sanitaires et d'hydrothérapie avec siège social M. Lepicardt. 34. rue Saint-Marc
rica LYON, exploitant 14, rue Corvisart ijuge M, Vormu6-Bernot cembre. 97. 1/4 sur 'mal, 98 3/8 APPARTEMENTS iRicn.-Uruuotl. Rish
un fonds de commerce Il Paris, rue des. Patriarches i5') <Juge M. Prévost). < ANCIENS ETABLISSEMENTS DUVERGEE 98 1/4
de modea 4 Paris, 39, rue Notre-D»me-de-Lo- syndic
M. Dioie; syndic M. Pissavyi. ETABLISSEMENTS FLORYDA société à res- société a responsabilité limitée, au capltal de Maïs sur décembre, sur mal. 87.
rette, s'applique a Maurice LYON, exploitant Nicolas SQUARE DE NEUILLY -SAINT-JAMES
un fonds de commerce de modes à Paru, 39. commerce SADOWSKl, d alimentation
exploitant un fonds de ponsabilité limitée, au capital de 50.000 francs, francs, ayant pour objet l'aménagement Satndoux sur décembre, 11 42 sur CAPITAUX Ir. la ligne)
rue Notre-Dame-de-Lorette,
sis à Boulogne-Billan- ayant pour objet la fabrication et la vente de et I'ameublement de salles de spectacles, avec mai, 11 90. 11, Bd de la Seine; 7, 9, et 9 ois, rue Casimir.
y demeurant, avec court (Seine), 22, rue Traversiere M. chaussons et chaussures siè?e social à Paris. 180, avenue Jean-Jaurès Pinel, a Neuilly. Libre de suite. Locat.
succursale J3. avenue Marceau, à Drancy i Sei- (juge pantoufles, de toutes HULL. 19 décembre, Huile de lin brute
Vormijs-Bernot; syndlo M. Omnes). Sftpeces, avec siège social d Montreuil-sous-Bois (juge M. Marca6 sÿndic M. Premont). nue, disponible, 19 7/8 sur d'APPARTEM. et STUDIOS de 3. 4 et 5 grandes CAPHAUX
ne), dit que ce Jugement vaudra rectification Dame Marie BOERl, épouse se disant sépa- janvier-avril. confort.
et complément en ce sens tant du jugement (Seine). 121, boulevard de la Boisslère (juge COMPAGNIE INDUSTRIELLE DU BATIMENZ. 1'4 sur mal-août, 19 3/8. pièces, Garages agencés. Pour trouver prêts sur fonds eoiritaercs
rée de biens de GUIDETTI LANDINl, M. Lehideux M. Maugerl. Renseignements à M VERDUNNET.
précité que des actes qui ont pu en être la tant un fonds de commerce d'alimentation exploi- syndic societé anonyme, au capital de 800.000 francs, Huile de colzo extraite, disponible, 27
68, rue Boursautt ilTl. Marcadet 77-16 et 17.
induttrle. usine, propriété, terrain, billets fda,
«utte. ¡IL Maurice MUSSEAU, exerçant, sous le nom de ayant pour objet l'entreprise de peinture, vitre. raffinée, 29. success. Associât. Commandit
néraln à Paris, ci-devant, 27, rue Buzenval, c HOLIDAY s, le commerce de fabricant de rie, miroiterie, ravalement et décapage de tous Huile de coton cherche appartement cuis., «aile Ouverture compte, escompte et crédit
BALDIT frires, société à responsabilité llml- actuellement 9. avenue Talllebourg. égyptien raffinée, dispo. ON cinq
j demeu- phonographes', à la Garenne (Seine), 11, rue travaux, avec siège social Pantin. 2b, rue nible, 22 brute, 20 114, de bain. confort, Pans 15'ou Vanvea. En» réalisés
tep liquidation), au capital de 300.000 rant «Juge M. Lehideux: syndic par l'in-
M. Lenoir). Haut«-de-Bezons, y demeurant -(Juge M. Adler Hoche (Juge Y M. Ferrus syndics MM.' Oau- Graine dé Un disponible, Calcutta, 11 9/16 voyer offres avec Indication prix à Waldner, CC MilmiLUUnS I IDN6 o°t
tèrmédlâlre«te
ayant eu pour objet l'exploitation d'un Dame BRANET, ayant exploité un fonds de des Etants..
syndic i M. Desbans bert et Mauger). La Plata, décembre, 9 7/16, Hôtel terminus. 403, rue Vaug*rard, Pans-XV". BARRIgK HOSTAIN et Cie. t. St-Laaare.
s 20
12
-7
34
j

i'1 Combien payez-vous d'impôts ?. S j!1'1 Lemeilleur


livrededéfenseducontribuable
l|!iij
.Mais êtes-vous bien imposé ?
Vous rapprendrez, en consultant

DEVANT L'IMPOT
(Edition
19S4>
DEVANT
(Edition
1934)
L'IMPOT
mis au courant de la Réforme Fiscale (décrets-lois de juillet 1934)
misau courantde la RéformeFiscale (décrets-loisde juillet 1934)
par CHARLES CAUSSADE EOJUL*
ET,FAUB- PARIS
POISSONNIÈRE, (il-) TEL. PROVENCE
45-01 (8LIGNES) ADRESSE
TÉLÉGR.MATIN-PARIS par CHARLES CAUSSADE
En vente dans toutes les bonnes librairies 20 francs En vente dans toutes les bonnes librairies 20 francs

la dessus la gr. BU.BRU,ABU.


^F-BA'MOST. 77, Rueles FETUS-CHAMPS
{FrisOpéra) LA QUALITE FRANÇAISE!
IWVJIU If
IN
Visux
SourBogne6.50u
bUo.Mous«eux7lr.
{IX" SUPER-HEPTODE
W«I» FROMONT,vill«franch«
Bourgogna

CARNET DE LA T. S. F. GARANTI UN AN
de ehasse (Buc4lossi): Valet de carreau TOUTE
ECHOS (SteelO; Dans une pagode (Bratton);
L'EUROPE
Chu,
Aujourd'hui: Chin, Chow (Norton). Sensibilité, Sélectivité, Musicalité, jamais égalées
Radio-Paris, 17 heures A.ndrqmaque, de Ra- LONDRES REGIONAL EBENISTERIE DE HAUT LUXE
Concert Le Bar-
cine 20' h.. 45 Orchestre national. bier de Séville (Rossini): Deux vieilles danses
Tour Eiffel. 19 h. 30 Concerto en mi mi-
neur (Chopin). françaises (Bombic) Interlude (Elgar» Pein-
ture de rêve iB'.on) l'Automne, valse (Albe-
Paris-P. T. T., 20 h. Soirée des vieux niz) Elégie (Massenet) Air de ballet (Mas- 12 versements' f0 versements
succès français.
senet) Esquisses de bois (Mac Dowell); Vien-
Poste Parisien. 20 h. 20 Prenez garde à la ne la nuit (Komzak). Venez voir et entendre en nos auditoriums nos appareils et demandez catalogue général.
peinture (R. Fauchois). Tous les jours de 9 heures à 19 heures et le Dimanche matin.
Bùrdeaux-Lafayette, 20 h. 30 La Boule 14 h. 30. RADIO-PARIS Théâtre du Petit-
Mende Béeassine aux bains de mer, trois
(Meilhac et Halévy), 4 actes.'
actes de Marg. et Pierre Humble. Etat» 1 NOVAT 3, Boulevard Magenta PARIS X*
ETRANGER 14 h. 45. TOUR EIFFEL
19 heures, Budapest Oratorio de Noël. Orchestre.
Radio-Colonial
BOULOGNE 36, Rue du Vîeux~Pont-de-Sèvre>s (portedeéts°cioud)
19 15 heures. PARIS-P. T. T Chansons enfan-
19
h. 10,
h. 55,
Leipzig
Hilvereum
Symphonie en ut mineur.
Récital de piano. tines. GAUCHE39,AvenuedesGobelin^
PARIS-RIVE
21 heures, Vienne Concert d'orgue.
LONDRES REGIONAL Concert militaire SEINE-et-OlSE PONTOISE, 2, Rue de Rouen VERSAILLES, 20, Rue Carnot
(de Prague) Marche Sokole (J. Suk); le Avenue de la Gare
Secret (Smetana); Danse slovaque (Vackar)' ARGENTEUIL 3, Route de Sannois SAVIGNY-sur-ORGE,13,
Jacobine (Dvorak); 1914 (J. Flégl). BAUMONT-sur-OISE, 2, Rus du Beffroi SARTROUVILLE, 3, Place Nationale
Programme d'aujourd'hui 15 h. 30. LONDRES REGIONAL 'Relais ENGHIEN-les-BAINS, 2, Rue du Casino CONFLANS-Ste-HONORINE, 31, Quai de la République
20 décembre de Berlin concert. MEULAN, Rue du Maréchal-Foch
15 h. 50. NATIONAL DROITWICH Suite
LONGUEURS FONDES (Dohnanyl); Symphonie en do (Sibelius) SEINE-et-MARNE MEAUX, 32, Rue du Tan MELUN, 2, Quai de la BourtiUa
Alger 318 m. Breslau m. Bordeaux- 16 heures. PARIS-P. T. T Disques Bene- ® SEINE PUTEAUX, 4, r. Cartault. BILLANCOURT 172, av. Edouard-Vaillant.
Lafayette 278 m. 6 Budapest 549 m. dictus (Palestrina) Sonate (Scarlattl) la
Londres Régional 342 m. 8 National Droit- Folia (Corelli).
wich 1.500 m. Paris-P. T. T. 431 m. 16 h. 30. PARIS-P. T. T. Musique -enre-
Poste Parisien 312 m.; Prague 470 m. 7 gistrée.
Radio-Luxembourg 1.304 m. 2 Radio-Paris 16 h. NATIONAL DROITWICH Récital
1.648 m. 20 h. 30. RADIO-PARIS Revue de presse.
Radio-Strasbourg 349 m. 2 Radio- d'orgue Grand choeur; Allegretto Orazioso TOUR EIFFEL Etienne-Mar-
Toulouse 388 m. 2 Rose-Marie;
Rome 420 m 6 (Hollins); Prière et berceuse (Guilmant); Pas- LES SYMPTOMES
Sottens
Stuttgart
Vienne
443 m.
522 m.
506 m.
Stockholm
Tour Eiffel
Varsovie
425 m. 1
1.389 m.
1.4:0 m. Radio-
torr¡.le (Lemare);
LONDRES REGIONAL
Allegretto (Walstenholme)
Disques.
cel (Satnt-Saëns)
PARI6-P. T. T.
RADIO-TOULOUSE
Cymballum

Films,
Czardas.
Vieux succès français. CONVALESCENTS
Migraine» Vertiges Somnolences
Ile-de-France IRadio-Vitus) 222 m.
17 heures. RADIO-PARIS Matinée classi- 20 h. 40. RADIO-LÜXEMBOURG Nuit de Langue chargée Gorge sèche H.
que Andromaque, de Racine solitude (Clemus); Ludicia (Caludi); Badi-
17 h 15. nage (Jongen-Mouton); Invano (Amadeï); Maï- leine désagréable Brûlure à l'estoma
NATIONAL DROrrWIOH Danse.
6 h. 45 et 7 h. 45. RADIO-PARIS Culture
17 h. 30. PARIS-P. T. T. Espéranto. ta 'La Gye); Danses des Mascottes joyeuses Digestions difficiles • Essoufflement
17 h. 45. TOUR EIFFEL Journal parlé. (Ketelbey); la Chauve-souris (Strauss); Vol-
physique. kliedchen und Marchen (Komzak); Faune et Constipation Entérite Maladie d
7 heures. RADIO-PARIS 18 heures. PARIS-P. T. T. Demi-heure artis-
Disques. Nymphé (Konigsberger) Marche miniature foie -Nervosité -Absence de mémoin
RADIO-rLE-DE-FRA'NGE Journal tique.
parlé. RADIO-ILE-DE-FRANCE Concert. 'Kreisler)
7 h. 15. RADIO-PARIS Revue de presse. 18 h. 15 RADIO-TOULOÜSE La 20 h. 45. RADIO-PARIS Orchestre Sym-
Opéras LA CAUSE
LES COURSES 7 h. 30 et 8 h. 20.
Presse.
7' h. 45. RADIO-LUXEMBOURG
POSTE PARISIEN

Concert
Damnation
mas)
rusticana
de Faust (Berlioz); Mignon (Tho-
Roméo et Juliette (Berlioz); Cavalleria
(Mascagni).
phonie en
(Eric Satie)
ml bémol (Mozart);

la Giara (Casella);
Concerto (Ravel)
Espana (Chabrier).
Gymnopédies
Mme Long; DigestioQ incompléte: fermentation
matinal. NATIONAL DROITWICH Concert.
intestinales produisant des germes ne
18 h. 30. POSTE PARISIEN Demi-heure
4' 8 heures. RADIO-PARIS LONDRES REGIONAL
Iüer, à VINCENNES 17" 3/5, 4' 17" 7/10. Réd. au klL
PARIS-P. T..T.
Disques. pour les petits.
Concerto
Orchestre eifsquiempoisonnent lesang(toxinos
Informations. Revue de PARIS-P. T. T. Radio-Journal de France. grosso en. sol mineur (Haendel)
RESULTATS presse. Concerto en mi bémol (Mozart);
PRIX DE BRIAKÇON, attelé, 15.000 r., 2.800 m. RADIO-LUXEMBOURG Musique légère et Symphonie
PRIX DE BAR-LE-DUC, attelé 1. Ivan P. à .M. L. Pollet 10 h. 45. NATIONAL DROITWICH Orgue danse en ré (Haydn).'
10.000 francs, 2.250 mètres G. 23 50 Marche (E. Coates); le Lièvre folâtre 21 heures. deux délicieux chocolats KINGLA:
(Vanlandeghemi p (A. RADIO-TOULOUSE Audition enfantine. RADIO-TOULOUSE. Paillasse
X. Joyeuse VII, à Mme G Amar G. 49 » 2. Heirace II iBuliion) p'. Hope); Levant (Joyce); Airs de Noët (arr. NATIONAL-DROrrwICH Musique de Pur- (Léoncavallo). ce soir. Ensuite, un chaque semain
IR. Simonard) P. 18 19 50 O'Henry) 21 h. 15.
3. Habit d'Or tR.-C. Simonard) P. cell. RADIO-PARIS Informations. Chro- au coucher; on obtiendra ainsi rap
2. JUlia Wilkes iM. Roussel).. P. 17 » 7 1 LONDRES REGIONAL Concert Le Mule, nique de là mode. OPÉRÉS, ANEMIÉS
LONDRES REGIONAL Quintette Prin-
3. Joueuse T (R.-C. Simonard) P. 30 50 N. pl. 4. L'Histoire; Hep Hop, Haiffa n. tier iHbrold); Beau Brummelt (Elgar) le cesse Maritza (Kalman); Mary-Rose (O'Neill); RADIO-ILE-DE-FRANCE Concert Lakmé dement un état de parfaite santé.
Héron l'Ancien, Heliette Leyburn,' 1 Love You
N. pi.: 4. Jouvence II Jeu;le B, Jeanne de Papillon (Bendix); Rigoletto (Verdi); Contras- Pierrette ehérie (Malcolm Ives); Rêverie (De- (Delibes); la Basoche (Messager); le Rêve qui relevez d'une longue maladie, qui « vous en
Harlay, Héro X. Temps 4' 15" 3/10 4' 17"' tes iCeleridse-ïaylor); l'Horloge de la nur- Vieille chanson (Aubert): blond (Werner-Heymann). êtes encore ébranlés par une opération, avez besoin)
Polangis, Jolie Pille. Joy M, Jucoville, Jane bussy) espagnole
Jarretière, Jonquette, Jala- 4' 19" 4/5, 4'. 20". Réd. au kil. 1' 31" 3/J0. sery (Williams); Féeries dans la lune (Ewing); Deux rapsodies symphoniques (E. coatés). 21 h. 25. RADIO-LUXEMBOURG. qui souffrez constamment d'une grande
Kerns, Jamaïque, Prtncesse
pine, Jolie Berrichonne, J'Arrive II, Junon, PRIX DE LA FERTE-MACE. monté Neit en met (Palmgren); l'Auberge du cheval 18 h. 45. RADIO-PARIS Causerie artistique. de Cirque (Kalman). fatigue, n'attendez pas qu'il soit trop
Il. 3' 33". 3' 34" 2/5, blanc' (Stolz). 21 h. 30.
Judith Temps 12.000 francs, 2.250 mètres
1'1 heures. P4RIS-P. T. T. Relais de Bar- 19 heures. RADIO-PARIS Causerie agricole. PARIS-P. T. T. Intermède de tard.
a' 34" 3/5, 3' 34" 7/10. Réd. au kil. 1. Imérina. & M. H. Céran. G. 155 50 RADIO-ILE-DE-FRANCE Concert. chant et orchestre. Vous devez tonifier votre organisme.
l' 34" 7/10. deaux-Lafayette Concert.
Maillard (Hazîti P. 33 19 h. 4. POSTE PARISIEN Di6ques. RADIO-LUXEMBOURG Chant Les Mal-
2. Iseghem (O. Veraè'.e) 12 heures'. RADIO-PARIS Causerie protes- Mélodies. tres chanteurs (Wagner); iWa-
KINGLAX
PRIX D'AUTEUIL, monté P. 8 50 19 h. 10 RADIO-TOULOUSE Lohengrin
3 Iroquois W .Aib. Libeer) P. 21 » tante. 19 h. 20. RADIO-PARIS Presse. gner) Lird des Châteauneuf (Lortzingi chocolat laxatif idéa
10.000 francs, 2.250 mètres PARIS-P. T. T. Tourisme. Lied des Veit (Lortzing);
N. pl. 4. Ino; Io IV, Issarlès, Image «CI, In- NATIONAL DROITWICH Disques. Martha (Flotow).
1. Jeannlne fI, à M. M. Bas G. 94 :'Concert Unga- 19 h. 28. POSTE PARISIEN Concert. 21 h. 50. RADIO-LUXEMBOURG Trio en pour vous et vos enfanta
tendant II ne et Vilaine. Irak Arabi. Icqre ü,
quia (Marisse) . P. 19 »,
Iratel. Incitatus
rtsche Lustspietouverture (Keler-Bela) Tesoro 19 p. 30. RADIO-PARIS: Mille et un soirs. si bémol majeur I Beethoven u VIN M VI AL une botte coûte TROIS franc;
2. Jeannette (O. Roussel) P. 26 50 VII. Incognito :Incitatus V. mio (Becucci); Hœnsel et Gretel (Humper-
3' 25" i/5, 3' 25" 2/5. 3' TOUR EIFFEL Chopin Concerto en mi 22 h. 10. LONDRES REGIONAL Danse.
--Temps
S. Jiasdra (A. More!) P. 9 50
3' 26" 2/5, -,Réd. au kil. l' 31" 1/5.
dinek) Toboggan .(Frémeaux)
Week-end iCaludil; le
Czardas
Para-
mineur. 22 h. 15. RADIO-LUXEMBOURG Accor- (Quina, Substances extractives de la et purge toute la famille
N. pi. 4. Jativa; Johanna, Jolada larr. (Qroosmann) LONDRES REGIONAL Pièce musicale. déon Conchita (Lesso-Valerio); la Valse à viande et Lacto-Phosphate de Chaux)
Jaffa II tarr.), Jolie Poule, Jllt M. Jeune vent japonais (Ketelbey); Letzeburg de Letze- 19 h. 45. PARIS-P. T. T. Causeries. Bébert (Pandera); Jalousie (Gade); Java bleue Ea Teptc dus teates le* Muet Pkunoujw
Etoile L, Judith V, Jaca II, Juanlta IV, Jo- burger (Albrecht). -RADIO-LUXEMBOURG Macushta ( José- (D: Bratti)' •est-un véritable réservoir d'énergie.
caste, Jolie Blonde (arr.). Temps 3' VINCENNES .(trot)
RADIO-ILE-DE-FRANCE Orchestre et
phine v^-Rowe et Dermet McMurroagh) Star --NATIONAL DROITWIOH– -Quintette-' Il al'avantiige de réunir en lui trois
3' 27" 3/5, 3- 31" 4/5, 3- 35" 2/5. Réd. au à 13 heures of the East (Lohr) The lost Chorl (Sulli- Fantaisie sur la musique de Schuman
Vli. 9/10. chant. van). (ar. Bridgewater) Suite de pièces- (Ra- toniques dont chacun pris isolément
Classement logique des partants pro- 12 h. '5. 5. POSTE PARI6IEN Musique mili- RADIO-TOULOUSE Hal-musette. meau) Mariage campagnard en Hongrie serait déjà suffisant pour obtenir
.PRIX DE FONTAINE-HENRY, attelé taire. de soleil rnllOlAlll
C
spécial,
efficace
pur
lesl
10 000 francs, 2.825' mètres
bables 20 heures. RADIO-PARIS Lectures littérai- (Pot); Coucher (Grofe); Schon Ras-
J Capsules N- 83 (PROSTYL) U botte .16.SO
12.000 francs. 2.250 12 h. 15. PARIS-P/ T. T. Quart d'heure res. marin (Kreisler); Deux danses (Kelly)r Giffae FORCE
1. Ibéa, à M. H. Netter. G. 62 » Prix du Ëéarn, 'attelé,
des vedettes. PARIS-P. T. T. Chronique de J'auditeur. irlandaise (O'Neill). Dépftt â ParU Ph" Planeti»,~2. rue de l'ArriTéf
mètres. JOKiPtexrs. Jenny W, Josabeth, Jan-
(M- Roussel) P. 20 50
rtlle F.
12 h. 20. LONDRES REGIONAL Concert NATIONAL DROITWICH Concert Sous RADIO-ILE-DE-FRANCE Concert VIGUEUR
2. Ida B (0. Desmedt) P. 13 50 12 h. 30. RADIO-PARIS Concert; orchestre. la bannière de la victoire (von Blon); Sou- 22 h. 30. RADIO-PARIS Dansé.
S. Siée Folle II (De&sauze) P. 20 à Frix de Loudun, monté, 20.000 tr., 2.2S0 m. 13 h. 20. RADIO-PARIS Bourse et informa- venirs d'Ecosse IGodfrey); Chant (Schu- PARIS-P. T. T. La Grammaire, de Labiche. SANTÉ
K.;pl. 4. Illyanne Ineffable, Idès, léna IV, Joie Babise, .Jacoby Il, Jacobl, Jurassienne. tioüs. mann) Fleurette d'amour (Fletcher) Ber- RADIO-LUXEMBOURG Danse.
Imposante, Isnaïa Polania tarr.i, Ida II. Prix d'Bcouche, attelé, 10.000 francs, 2.825 mè- 13 h: 30. PARIS-P. T. T. Demi-heure colo- ceuse (Wright); le Roi Lear iBantock). RADIOVTOULOUSE Orchestre.
Temps 4' 27" 2/5. 4' 27" 4/5. 4' 32" tres. INDIANAIII, lot IV, Ianina IV, Impé- niale. RADIO-ILE-DE-FRANÇE Orchestre. 22 h. 40. LONDRES REGIONAL Disques
4' 32" 1/2 Réd. au kil. l' 34" 7/10.. 1? h. 35. RADIOtLTJÏEMBOURG Concert 20 h. 10. PARIS-P, T. T. La Fiancée du 23 heures. RADIO-TOULOUSE Chanson-
Le Baron tzigane (Johann Strauss) le Pays tsar (Rimsky-Korsakoff) Mariette (Oscar nettes.
PRIX DE DtTNKERQUE, monté Prix de !a Meuse, monté. 30.000 tr.. 2.600 m du sourire (Fr. Lehir); l'Opéra de Quat'Sous
Islo, Indou il, Impavide, Ibérien. Straus); Jrtrdins sous la pluie (Debu6sy); LONDRES REGIONAL Orchestre
30.000 francs, 2800 mètres Pavane pour ,une infante défunte iRavel)- 23 h. 15. NATIONAL DROETWICH Danse.
Gare Toi, à M. H. Furet G. 8 » Prix di Troarn, attelé, 10.000 francs, 2.825 14 heures. PARIS-P. T. T Cours à la 20 h. 15. RADIO-TOULOUSE Duettistes. RADIO-ILE-DE-FRANCE Concert.
(M. Carré) P. 6 60 mètres. Héros de la SuronhUre, Hymne, Sorbonne. MALADIES URINAIRES FEMMES
20 h. 20 RADIO-LUXEMBOURG Concert 23 h. 50. RADIO-TOULOUSE Musique r6 Résultats remarquâmes, rapines par trait, nouveau,
8. Général (Alb. Llbeer) P. 8 » Héliotrope, -Hermine B. NATIONAL DROTTWICH Concert Le A nous (Buyst); Pas de fleurs (Léo Delibes); On des gérants:
gionale. facileetdiscret. 13 3 aoplicat. Prostate. Impuissance,
J. Haarlem (Monclin) P. 8 pria de Champagne, monté, 15.000 fr., 2.800 Vagabond roi (Friml) Ouvertute de Noël A toi (Cziboulka).. o h. 5. RADIO-TOULOUSE Fantaisie. Le
Rétréols.,Blenno..FUam..Métrit..Pertes.SypKIlia.
N. pi. 4. Gitane XI, Hadès, Héléna H, Irœe, m. GARE à ioi, Hubilan, Herminette II, (Coleridge-Taylor) bfenuet en sol (Beetho- POSTE PARISIEN Prenez garde 4 la pein- 0 h. 15, =9 RADIO-TOULOUSE Musique m!l1.
Oigoiette lï. « lewps 4' ïen); Amont en /Zeuz.lRaingerlj. Une. îcèna dre, trois actes, de René. Fauchois INST. BIOLOGIQUE,69, rue BOURSAULT PARIS- IT
LE MATIN A

ici. a croire.

vrai!
mais pourtant
Des milliers de femmes
achètent
des pâtes de luxe
pour faire des économies.

Vous aussi, vous achèterez des pâ-


tes de luxe, quand vous vgus serez
rendu compte par vous-même qu'elles
sont bien plus économiques. En effet,
les pâtes Lustucru, les vraies pâtes de
luxe, donnent 6 plats au lieu de 4.
Elles triplent de volume comme l'ont
constaté personnellement MM. Angerly
et Champouret, les deux grands experts
culinaires français. Ce gonflement ex-
avec de beaux œufs frais. Cette com-
ceptionnel est dû à la combinaison
binaison explique aussi pourquoi les
intime des semoules les plus riches
pâtes Pèr'Lustucru sont les plus appé-
tissantes, les plus nourrissantes. Grâce
à elles, vous mangerez des pâtes plus
délicates et vous ferez-des économies.
Les pâtes Lustucru ne collent jamais,
ne sont jamais rances. Leurs 31 varié-
tés permettent de renouveler les menus
à l'infini. La boîte de 250 grammes,
partout 2 fr. 40.

f
rai eu de la peine à croire que
les pâtes Lus/ucrit, en triplant, donnent
6 plats par boîte.Mais ma cuisinière,
en essayantcespâtes, d'ailleursdélicieu- f
ses a, elle aussi, fait la mêmedécou-
verle dit MadameClaude Chéreau,
la femme du célèbre portraitiste.

Les du
31 Spécialités Pèç'Lustucru

U Un I IU.
Découpez ce bon et envoyez-le à M. Cartier-Millon, "Pâtes Pèr'Lustucru",
à Grenoble, pour recevoit gratuitement le livre des recettes du Pèr'Lustucru.
M.A
NOM

ADRESSE
B: LE MATIN

AU CONSEILGENERAL LES MILLE ET UN MATINS


LES DELASEINE LE* BONNESAfiWEttEf
m LE RECELEUR s
Après avoir adopté un certain nombre
de rapports d'ordre, le conseil général
a voté les conclusions d'un rapport, de