Vous êtes sur la page 1sur 3

TERMINALE S

Nombres complexes
Fiche de résumé
_______________________________________________________________
Il existe un ensemble noté C et appelé ensemble des nombres complexes, qui vérifie les
propriétés suivantes :
• L'ensemble C contient l'ensemble R des nombres réels ;
• Il existe dans C une addition et une multiplication qui ont les mêmes propriétés que
dans R ;
• Il existe dans C un nombre complexe noté i tel que i²= -1 ;
Forme algébrique z = a+ ib
• Le réel a s'appelle la partie réelle de z, le nombre réel b s'appelle la partie imaginaire
de z.
• a = Re(z) et b = Im(z).
• Un complexe est réel si et seulement si sa partie imaginaire est nulle.

• Un complexe est imaginaire pur si sa partie réelle est nulle.

• 0 est le seul nombre complexe qui est réel et imaginaire pur.


• a + ib = a’ + ib’ équivaut à a = a’ et b = b’.

• a + ib = 0 équivaut à a = 0 et b = 0
Affixe
A tout point M de coordonnées (x,y) on associe le complexe x + iy , noté zM et appelé affixe
de M.
→ →
Pour tous points A et B, le vecteur AB a pour affixe z AB = zB - zA = (xB – xA) + i(yB – yA)
Conjugué

le conjugué de z = x + iy est le nombre complexe z = x - iy.

• z est réel si et seulement si z = z

• z est un imaginaire pur si et seulement si z = - z

• z =z (-z) = - z

• z = a + ib, avec a et b réels: z + z = a + ib + a - ib = 2a = 2Re(z)


• z - z = a + ib - (a - ib) = a + ib - a+ ib = 2ib = 2iIm(z)
z+ z z- z
• Re(z) = Im(z) =
2 2i

• z z = a² + b² zn = z n

• z + z’ = z + z’ z – z’ = z - z’ z × z’ = z × z’
 z’  z’ 1 1
•  z =  z =
  z   z
TERMINALE S
Nombres complexes
Fiche de résumé
_______________________________________________________________
Module
• | z | = | a + ib | = a² + b²
• |z|= z  |-z | = |z |

• |z × z’| = |z| × |z’| |zn| =|z|n

z’ |z’| 1 1


• z =  z =
  |z|   |z|

• AB = | zB - zA|

Résolution de az² + bz + c = 0, avec a ,b , c réels et a non nul.

Soit ∆ = b² - 4ac,
b
si ∆ = 0, une solution réelle est –
2a
-b + ∆ -b - ∆
si ∆ > 0, deux solutions réelles et
2a 2a
-b + i -∆ -b – i -∆
si ∆ < 0, deux solutions complexes conjuguées et
2a 2a
Argument d’un nombre complexe non nul
→ →
Dans le plan complexe (O, u , v ), soit le complexe z non nul, de point image M.
→ →
Arg(z) = mesure en radian de l’angle orienté ( u ,OM)

Soit z un complexe non nul


• z est réel (z ∈ R ) si et seulement si arg(z) = 0 [π]
π
• z est imaginaire pur (z ∈ iR) si et seulement si arg(z) = [π]
2
• arg( z ) = - arg(z) [2π] arg(- z) = arg(z) + π [2π]
• arg(z1 × z2) = θ1 + θ2 = arg(z1) + arg(z2) modulo 2π
• arg(z²) =arg(z × z) = arg(z) + arg(z) = 2arg(z) [2π] arg(zn) = n arg(z) [2π]
z1 1
• arg z  = arg (z1) - arg (z2) [2π] arg z  = - arg (z2) [2π]
 2  2

Forme trigonométrique
Soit z = a + ib un nombre complexe de module ρ et d’argumentθ, alors z = ρ (cos θ + i sin θ),
Passage de la forme algébrique à la forme trigonométrique :
cos θ = |az|
 b d’où z = ρ(cos θ + i sin θ)
 sin θ = |z|
Passage de la forme trigonométrique à la forme algébrique:
• a = ρ cos θ et b = ρ sin θ
TERMINALE S
Nombres complexes
Fiche de résumé
_______________________________________________________________
Angle orienté de vecteurs

A, B, C, D étant des points distincts d’affixes respectives a, b , c, d alors


→ → d – c 
(AB , CD ) = arg  b - a 
 

Notation exponentielle : cos θ + i sin θ = eiθ


(eiθ) = e - iθ - eiθ = ei(θ + π)
|eiθ|= 1 arg(eiθ) = θ
eiθ
eiθ × eiθ’ = ei(θ + θ’) = ei(θ - θ’)
eiθ’
n
(eiθ) = einθ Formule de Moivre d’où (cos θ + i sin θ)n = cos nθ + i sin nθ

Transformations

• L'écriture complexe de la translation de vecteur w d’affixe b est
z' = z + b.

• L'écriture complexe de la rotation de centre Ω d’affixe ω et d’angle θ est


z’ - ω = eiθ × (z - ω).

• L'écriture complexe de l’homothétie de centre Ω d’affixe ω et de rapport k réel non nul est
z’ - ω = k × (z - ω).