Vous êtes sur la page 1sur 4

ASSIGNATION EN PAIEMENT

L’An deux mille Treize

Et le

A la requête de la CBAO Groupe Attijariwafa Bank Sénégal, S.A, au capital


social de 11.450.000.000 F CFA, dont le siège est au Place de l’indépendance à
Dakar, poursuites et diligences de son représentant légal, mais faisant élection de
domicile à l’Etude de Maître Nafissatou Diouf MBODJ, Avocate à la Cour, 77
Rue Amadou Assane Ndoye, Immeuble Résidence Sokhna SARR, 1 Etage à droite
à Dakar ;

J’ai, Maître Emilie Monique Malick THIARE, Huissier de Justice près la Cour
d’Appel et les Tribunaux de Dakar, demeurant et domiciliée en ladite ville, 8, rue
Alfred GOUX x Avenue Lamine GUEYE, soussignée ;

DONNE ASSIGNATION A :

Monsieur Ibrahima SEYDI, demeurant à la Parcelle N°236 Djiddah 2 Pikine à


Dakar, où étant et parlant à ;

Que pour les raisons ci-après exposées, un procès lui est intenté par-devant le
Tribunal Régional Hors Classe de Dakar statuant en matière civile et commerciale
et que par la présente, assignation lui est donnée d’avoir à comparaître et se
trouver à l’audience de répartition de ladite juridiction qui se tiendra dans la salle
habituelle de ses audiences le JEUDI 26 SEPTEMBRE 2013 à 8H 30 minutes
précises au Nouveau Palais de Justice de ladite ville situé à Reubeuss à côté de
l’ambassade du Japon ;

Rappel

Il est rappelé au destinataire, conformément aux dispositions des articles 29 et 33


du Code de Procédure Civile de la République du Sénégal:

« Que nul ne plaide par procureur ;


Qu’en matière civile et commerciale les parties peuvent, dans les conditions
fixées par la loi n° 84-09 du 04 janvier 1984 portant création de l’ordre des
Avocats du Sénégal agir et se défendre elles-mêmes verbalement ou par ministère
des avocats.
Que leur représentant s’il n’est pas avocat doit justifier d’un pouvoir spécial ;
Que faute de comparaître ou de se faire représenter à l’audience sus indiquée, il
s’expose à ce qu’un jugement soit rendu contre elles sur les éléments fournis par le
requérant.
Que la liste des pièces sur lesquelles la demande est fondée est annexée au présent
acte. »

PLAISE AU TRIBUNAL :

Attendu que le sieur Ibrahima SEYDI a bénéficié d’un crédit consommation de


2.150.000 FCFA ouvert dans les comptes de la CBAO Attijariwafa Bank à la date
du 04 juin 2009 ;

Que le remboursement de cette dette devait se faire en 72 mensualités ;

Que le sieur SEYDI n’a pas respecté les échéances de remboursement ;

Que ce compte présente aujourd’hui un solde débiteur de 2.136.448 CFA ;

Que cette créance est matérialisée par le relevé bancaire dudit compte pour les
dates comprises entre le 28 Septembre 2010 au 02 Septembre 2013 ;

Que la requérante peine à rentrer dans ses fonds en dépit de la lettre de mise en
demeure en date du 19 Avril 2010 d’une part et d’autre part de la lettre de clôture
juridique de compte en date du 28 Septembre 2010 adressée par la CBAO ;

Que la requérante se trouve dés lors contrainte de saisir la justice pour obtenir le
recouvrement de sa créance dont les caractères certain, liquide et exigible
résultent à suffisance de ce qui précède ;

Qu’il convient de condamner le sieur SEYDI au paiement de cette dette de 2.136.448


FCFA ;
Attendu que la résistance abusive au paiement d’une créance certaine, liquide et
exigible de la part du requis justifie l’octroi de dommages et intérêts d’un
montant de 2.000.000 FCFA à la requérante au titre de la réparation de tous les
préjudices confondus que lui cause l’attitude du requis ;

Que l’ancienneté de la créance combinée à ses caractères certain, liquide et


exigible sont de nature à justifier que la décision à intervenir soit assortie de
l’exécution provisoire sur la totalité, nonobstant toutes voies de recours ;

Qu’il convient, en considération de tout ce qui précède, de condamner Monsieur


Ibrahima SEYDI à payer à la CBAO Attijariwafa Bank la somme de 2.136.448
CFA représentant le principal de la créance et la somme de 2.000.000 FCFA à titre
de dommages et intérêts pour résistance abusive au paiement ;

PAR CES MOTIFS


IL PLAIRA AU TRIBU NAL

EN LA FORME :

 Déclarer l’action recevable ;

AU FOND :

 Condamner Monsieur Ibrahima SEYDI à payer à la CBAO Groupe


Attijariwafa Bank Sénégal la somme de 2.136.448 CFA FCFA
représentant le principal de sa créance outre les intérêts de droit et la
somme de 2.000.000 FCFA à titre de dommages et intérêts pour résistance
abusive ;

 Ordonner l’exécution provisoire de la décision à intervenir nonobstant


toutes voies de recours ;

 Condamner le requis aux dépens.

Sous Toutes Réserves

Et, à ce qu'il n'en ignore, je lui ai, étant et parlant comme ci-dessus, remis et laissé
copie du présent dont le coût est de :
Bordereau des Pièces Annexées :

 Acte d’ouverture de compte en date du 04 Juin 2009;


 Lettre de mise en demeure en date du 19 Avril 2010;
 lettre de clôture juridique de compte en date du 28 Septembre 2010
 Relevé bancaire du compte n°35156115801 en date du 03 Septembre 2013 ;