Vous êtes sur la page 1sur 176
350exercices - I J.Bady,I. Creaves,A.Petetin ProfesseursauxCoursdeCivilisation françaisedelaSorbonne HACHtrTTE,
350exercices
-
I
J.Bady,I. Creaves,A.Petetin
ProfesseursauxCoursdeCivilisation
françaisedelaSorbonne
HACHtrTTE,
Françaislangue étrangère
43, quai de Grenelle,75905ParisCedex 15.

000verbesàeonjuguer

I

Introduction Qui peut s'exprimer en français sans connaître les conjugaisons ? Ce liwe est un
Introduction
Qui peut s'exprimer en français sans connaître les conjugaisons ? Ce liwe est un nouvel outil
pour les apprendre en faisant des exercices basés sur des modèles.
. Sur la page de gauche, nous proposons des verbes modèles. Ils sont représentatifs d'une
,catégorie ou particuliers.
. Sur la page de droite, on trouve des exercices directement liés aux modèles proposés.
Deux chapitres de révision
acquises, au moyen notamment
.
donnent à l'étudiant
l'occasion de vérifier les connaissances
d'extraits de textes d'auteurs.
. En fin de volume, les index perrnettent de retrouver immédiatement
le temps recherché.
chaque verbe selon
Nous avons conservé la distinction traditionnelle des verbes en trois groupes selon la
terminaison de l'infinitif (1" groupe en -er, 2" groupe en -ir, 3e groupe en -ir, -re et -oir).
Êrru, nvorn et ALLERsont présentés à part.
Nous suivons les verbes mode par mode (indicatifl subjonctif, conditionnel, impératif, participe,
infinitif), temps partemps, groupepar gro{pe.Letemps simple est suiviparle temps composé
- correspondant (présent / passé), sauf à l'indicatif où il nous a semblé plus facile d'étudier
l'imparfait aussitôt après le présent.
Commentlire lapagedegauche?
Elle commence,en général,par la règlede formation du temps.
.
Lesverbesmodèlessontprésentésensuite,surfond blanc, conjuguésàun tempsaumoins,
et
sont répertoriésdansl'index desmodèlesen fin de volume.
. Lesverbessurfond gris, conjuguésou seulementcités,nesontpasconsidéréscommemodèles
au tempsétudié.Ils sont là à titre d'exemple.
c Les italiqwesdésignentdes irrégularités (parnrau préseiit-ou au futur de l'indicatif). Ils
signalentaussiun changementd'auxiliaire ou de participe passédanslesexemples.
r
Lescaractèresgras:
-
attirentl'attentionsurlesvariationsdesterminaisonschaquefois qu'ellesapparaissentpour
la
première fois (donnais,p. 38) ou qu'ellesposentun problèmepermanent(p. 8a) ;
-
soulignentdanslespagessuivantesleslettresdu radical qui présententunedifficulté pour
un étudiant étranger(disais,p. 46),difficulté parfois phonétique(étudie,p. 10).
Parfois,il arrivequ'unverbeentier(Êrn-n,AVoIR,p. 104)ou la partiedifficile d'unverbe(radical
et terminaison,tiens,p.22) soitengras.
Maquettede couverture: V.O.
Maquetteintérieureet réalisation: Mosaïque
ISSN:1142-768X
ISBN: 2 011550661
O HachetteLiwe 1997 - 43, quaide Grenelle,75905ParisCedex15
Tous droits de traduction, de reproductionet d'adaptationréseruéspour tous pays
Si cette présentationpeu orthodoxe déroute les lecteurshabitués à un systèmeplus traditionnel,
Si cette présentationpeu orthodoxe déroute les lecteurshabitués à un systèmeplus
traditionnel, ellepermettrad'aiderl'étudiant à trouver la forme juste et del'inviter à repérer
lui-même systématiquementlesterminaisons.
'
Le soulignementdu radical indique que ceradical sert à former un autre temps.
o
LesAttention alertentl'étudiant sur une particularité de la conjugaisonétudiée.
'
Leset aussi
ouwent, dansle chapitrede l'indicatif présent,deslistesde verbesqui se
conjuguentcommele verbemodèle.
À
f intérieur d'une page,lesverbesne sont pasprésentéspar ordre alphabétique,mais par
ordre defi:équencedusage (nnrmru avantcnan-one).Ils sonttoujours regroupésselonl'infinitif,
maisaussiparfoisselonla terminaison(passésimpleen -is ou -us), seloncelledu participe
passé(-i, -u, etc.)ou selonl'auxiliaireÊrnsou AVorR.
Quelquesverbesraresne sontprésentésqu'àun seultemps,le plus usuel(rorNnnrou nnrnn).
Si un verbe est précédéde se ou s', c'estparce qu'il
n'existequ'à la forme pronominale
(s'ÉveNouIn). Parmi lesautresverbescités,certainspeuventexisterégalementsousla forme
pronominale (aerrrrn / s'appBrsR,ASSEoTR/ s'assBorn,ranB / sErArRE).
Commentlire lapagededroite?
Ellecommencetoujourspar desexercicesd'apprentissagesimples,suivisd'autresplusdifficiles,
pour pennettre à des étudiants de plusieurs niveaux de trouver matière à s'exercer.Le
vocabulaires'enrichit de la même façon du haut en bas de la page,qui setermine parfois
par un court texte d'auteurou par desexercicesde révision.
Le choix des 1000 verbes de l'ouwage a été fait, principalement, en fonction de leur
fréquenced'usage ; il
aétéguidéaussipar lesparticularitésou lesdifficultésqu'offrent certains
terbes(ecouÉnrn, DrssouDRE,nume
).
Enfin, quelquesverbes,relativementrares,ne figureht dansl'oirwage que par leur emploi
dansun texted'auteur.Ainsi,ercHoNNERetBoucHoNNERqu'ontrouveradansun textedeJean-
Paul Sartre.Ils ne serontpeut-êtrepastrès utiles à l'étudiant, mais ils introduisent un peu
defantaisiedansun mondeparfois austère.-.
Lesauteurs
-
'''i du I 1 mars 1957 n'autorisant, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'aiticle 41, d'une paft que les n copies ou reproductions strictement résenées à
il::i
pn\ é du copiste et non destinées à une utilisation
collective
et, d'autre part, que les analyses et les courles citations
dans un but d'exemDle et
",
::
'f,s:Ëtion'
( toute représentation
ou reproduction
intégrale ou partielle,
faite sans le consentement
de l'auteur
ou de ses avants droit
ou avants @use.
t I
--
:
:Jre
" t llinea
l"
de I anicle 40)
l:::e
:eprésentation
ou reproclucLion, pil
quelque procédé
que ce soiL, sans autorisation
de l'éditeur
ou du Centre ftançais
de l'exploitation
du dr.oit de
-'t i
:
::
: I 3 rue Hautefeuille,
75006 Pa'is), constituerâit
donc me
contrefaçon
sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal
VERBEÊTNN h - f (J E â Formeaffirmative Formenégative 2 - ne suis pas suls
VERBEÊTNN h - f (J E â Formeaffirmative Formenégative 2 - ne suis pas suls
VERBEÊTNN
h
-
f
(J
E
â
Formeaffirmative
Formenégative
2
-
ne
suis
pas
suls
Je
, e
I
tu
es
tu
n'
es
pas
H
il (elle)
il (elle)
n
est
pas
est
Ê
nous
ne
sommes
pas
nous
sommes
Er
êtes
n'
êtes
pas
VOUS
z
VOUS
ils (elles)
ils (elles)
sont
ne
sont
pas
FI
a
rrI]
Je suis français.
Ê
On est à Paris.
È Nous sommes en Franca
Elles sont gentilles.
le ne suis pas allemand.
Elle n'est pas à Moscou.
Nous ne sommes pas au Pérou.
Ils ne sont pas méchants.
H I
Tlois formesin
Suis-je
?
Jesuis
?
Est-cequeje
suis
?
?
Es-tu
?
Tu es
?
Il (elle)est
Est-cequetu es
Est-cequ'il (elle)est
Est-cequenoussommes
Est-cequevousêtes
Est-cequ'ils(elles)sont
?
Est-il (elle)
?
?
?
Sommes-nous ?
Noussommes
?
?
Êtes-vous ?
Vousêtes
?
?
?
Sont-ils (elles)
?
Ils (elles)sont
ll est midi ?
Vousêtesmalade ?
Ils sont cheztoi ?
Est-cequ'il est midi ?
Est-ceque uous êtesmalade ?
Est-cequ'ils sont cheztoi ?
Est-il midi ?
Ê.tes-vousmalade ?
Sont-ils cheztoi ?
C'est
?Est-ce
?
Cen'estpas
Est-cequec'est
?
C'est
Cenesontpas
Est-cequecesont
Cesont
çJ
C'est un animal, ce n'est pas un oiseau, est-ce que c'est un lion ?
Ce sont des fleurs, ce ne sont pas des roses, est-ce que ce sont des tulipes ?
NE
Ce sont des étrangers, ce ne sont pas des Français, est-ce que ce sont des touristes ?

^

t*

GW

re

Æ re
Æ
re

IlFIffiW

ire

i -I

LEPRÉSENTDEI]INDICATIF

ConjuguerauprésentdeI'indicatifet à touteslespersonnes: ÊrnEàParis.

Mettrele pronomcorrectdevantleverbe:

1

es

2

sommes 3

êtes

4

est

5'

MettreleverbeÊrnoàlaformecorrecte:

1.

I1

beau,elle

blonde.

2. PeTeretAlexandre

enFrance.

3. Philippe et toi, vous

mes amis.

suis

6'

sont

4.

5. Paul et moi, nous

6.

Toi,tu

, anglais,moi, je

belge.

grands.

très sportifs.

Brigitte et Jean

Mettrele verbeàla formenégative:

1. Il està la maison.

2. Tu es au restaurant.

3.

Nous sommesen Asie.

4.

Vous êtesdansle jardin.

Mettrela phraseàI'unedesformesinterrogatives:

1. Tu esà I'heure.

2. Nous sommes en retard.

3. Je suis en avance.

4. Il estd'accord.

5.

Ils sont mariés.

6.

Elles sont libres.

7.

Vous êtescontents'

8.

Elle estprête.

5.

Elles sont chez le coiffeur.

6.

Jesuisau téléphone.

9.

Tu esamoureux.

10.

C'estloin.

11.

C'estune fleur.

12.

Elle estbelle.

Mettreàlaformeinterrogiative,puisnégative:

1. C'estunbeaugarçon.

2. Cesont desenfants.

3. C'estun mauvais roman.

4. C'estune jolie fille.

5. Cesont des gens honnêtes.

6.

7.

8.

9.

10.

C'estle bon moment Pour Parler.

C'estun nouveaudisque.

C'estune bonne époque pour voyager.

C'estla fin desvacances.

Ce sont les horaires destrains.

Répondreàlaquestion:

1. Est-ceque la photo estbonne ?

2. Est-ce que tu esespagnol ?

3. Est-ce que ton ami est gentil ?

4. Est-ce que c'estun bon liwe ?

5. Est-ce que c'est en France ?

6. Est-ce que vous êtesprêts ?

7. Est-ce qu'ils sont drôles ?

8. Est-ce que tu espressé?

Oui,

Oui,

Oui,

Oui,

Oui,

Oui,

Oui,

Oui,

Remplacerles

parce,c', il, elle, ils,elleset conjugiuerleverbeÊrnn:

1. un animal sauvage.

2. amusante.

3. légers.

4. deshistoiresdramatiques.

5. intéressantes.

6. une électionimportante.

7. sportive.

8. un grand restaurant.

9.

desamis d'enfance.

10.

sympathique.

I 1.

desvêtementsd'été.

12.

un Danois.

13.

un beaucadeau.

14.

intelligents.

15.

descandidatssérieux.

16.

suédois.

v

tr

ÉL

Fd

Fr

4

ç)

FI

z â

H

il

frl

Ê

Ér

2
H

rftl m

É

Êr

H

Ft

Formeaffirmative

j'

tu

il (elie)

nous

vous

ils (elles)

ai

as

a

avons

avez

ont

Tu as un passeport.

Vous avez des enfants Ils ont de la chance.

?

J'ai Tuas . ? Il (elle)a

?

Nousavons

?

Vousavez

?

Ils (elles) ont

Tu as faim

Ils ont

Vous aneq peur ?

Il a de l'argent

?

la

cIé ?

?

?

VERBEAVOIR

Formenégative

Je

tu

il (elle)

nous

vous

ils (elles)

n'

n'

n'

n'

l]^' avez

n'

ai

as

a

avons

ont

Il n'a pas Lesyetu verts. Nous n'avons pas l'heure. Ie n'ai pas ce disque.

Tlois formes

pas

pas

pas

pas

pas

pas

Est-ceque j'ai

?

?

?

 

Ai-je

?

Est-cequetu as

As-tu

?

Est-cequ'il (elle)a

A-t-il (elle)

?

 

Est-cequenousavons

 

?

Avons-nous ?

Est-cequevousavez

?

Avez-vous ?

Est-cequ'ils(elles)ont

 

?

Ont-ils (elles)

?

Est-ceque tu as faim ? Est-cequ'ils ont la clé ? Est-ceque vous avezpeur ? Est-cequ'il a de l'argent ?

As-tufaim ? Ont-ils la clé ? Avez-vouspeur ? A-t-il de I'argent ?

Il n'ya pas

Il y

Est-cequ'il y a desmanuments célèbresà Paris ? Oui, iI y a la Tour Eiffel.

Y a-t-il du pain sur la table ?Non, il n'y a pas depain, il y a desbouteilles.

a un problème ? Non, il n y a pas deproblème.

Est-cequ'ily a

Ya-t-i]

?

LEPRÉSENTDELINDICATIF Conjuguerau présentde I'indicatif et à toutes les personnes: evornfaim. Mettre le pronom
LEPRÉSENTDELINDICATIF
Conjuguerau présentde I'indicatif et à toutes les personnes: evornfaim.
Mettre le pronom correct devantle verbe:
Mettrelevirbe à la formecorrecte:
1. une
Nous
maison,ils
un bateau, j'
unevoiture de course.
2. desproblèmes,vous
Tu
aussidesdifficultés.
3. deux enfants,
Ils
un fils unique, il
4. Est-ce que vous
un jardin ? Oui, et nous
les yeux bleus.
des arbres fruitiers.
5.
Est-cequevos arbres
desfruits ? Oui, ils
beaucoupde cerises.
Mettrela phraseà la formenégative:
1. Fabriceavingt aùs.
5. Paola a faim.
9.
J'aibesoinde boire.
2. Tu as froid.
6. Vous avezchaud.
10.
Elle a très soif.
3. Nous avonspeur.
7. Ils ont sommeil.
11.
J'ai mal au bras.
4. Vous avezl'heure.
8. Il a la grippe.
12.
Tu as l'air malade.
MettrelesphrasesàI'unedesformesinterrogatives:
1. Vous avezceparfum.
6. Elle a les cheveuxlongs ou courts.
2. Nous avons leur adresse.
7. J'ai le temps de prendre un
bain.
3. Ils ont raison.
8. Tu as de la chance.
4. Patrick a une moto.
9. Vous avezdu feu.
5. Tu as mal à la tête.
10. Ils ont desamis.
Faire une phrase avec les é!éments donnés :
1. dans le ciel - des nuages - iI y a.
2. chezmoi - grand fauteuil - il n'y a pas de.
3. au musée d'Orsay - des sculptures - il y a.
4. du monde - il y a - sur les Champs-Elysées.
5. une fontaine - il y a - devant la maison.
h ,*
-
RÉvrsroru
Choisir le verbe Êrnr ou le verbe lvoIR et accorder :
1. étudiants,nous
Nous
beaucoupde liwes.
2. au restaurant,vous
Vous
faim et le repas
délicieux.
3. du travail, je
J'
fatigué, je
n'
pasenviede sortir.
4. une bicyclette,elle
Elle
écologiste.
5. peu de temps,tu
Tu
pressé,tu
n'
6. riche, il
Il
une voiture de course, il
pasle temps de déjeuner.
très fier de sa voiture.
7. sur une montagne, on
On
une vue magnifique.
8. tristes,ils
Ils
du chagrin,ils
desennuistrès sérieux.
9. desenfants,c'
Elle
une
10. Elles
devant la gare,elles
mère de famille.
desvalisesmais elles
pas de chariot.

h.

h

FI

E

U

FI

rq

E

z

E

t

a

â

Er

z

kI

a2

,Ég

& É

rd

FI

*lTiTTli":*3.u*"

Pour former le présent d'un verbe du 1"tgroupe, prendre le radical ou la base (par
Pour former le présent d'un verbe du 1"tgroupe,
prendre le radical ou la base (par exemple donn-) et ajouter Ia terminaison :
-e, -es,-9, -ons, -ezr'erlt.
Formeaffïrmative
Forme.négative
donne
Je
ne
pas
donne
Je
tu
ne
donnes
pas
tu
donnes
pas
il (elle)
il (elle)
ne
donne
donne
nous
ne
donnons
pas
nous
donnons
vous
.ne
donnez
pas
VOUS
donnez
ils (elles)
ils (elles)
ne
donnent
pas
donnent
Je donne un cadeau.
Il donne un coup de pied.
Ellene donnerien.
Je ne donne pas ma photo.
Nous ne donnons
pas d'argent.
Vous donnez un coup de lil.
Ils ne donrænt pas de conseils.
Elles donnent
des baisers.
Troisformesinte
Est-ceque je
donne
?
(Donné-je ?) (rare)
Je
donne
?
?
Tu donnes
?
Est-cequetu
donnes
?
Donnes-tu
?
?
Il (elle)donne
?
?
Nous
donnons
?
?
Est-cequ'il (elle)donne
Est-cequenousdonnons
Est-cequevousdonnez
Donne-t-il (elle)
Donnons-nous ?
?
Donnez-vous ?
Vous
donnez
Ils (eiles)donnent
? Est-cequ'ils(elles)donnent
Donnent-ils (elles)
?
Est-ceque tu donneston numéro de téIephorc ?
Donnes-tu
ton numértt
de télephone
?
Tu donnes
ton numéro
de teléphone
?
Attention:
Comme beaucoup d'autres verbes,lavEn existe aussi
à la forme pronominale :
SE LAVER
Formeaffïrmative
Formené
je
je
lave
ne me
lave
pas
me
tu
ne te
laves
tu
te
lar,es
Pas
pas
lave
il
ne se
lave
il
se
lavons
pas
nous
nous
lavons
nous ne nous
pas
vous
vous
lavez
vous
ne vous
lavez
lavent
pas
ils
se
lavent
ils
ne se
LEPRÉSENTDELINDICÀTIF ConjuguerauprésentdeI'indicatif: DoNNERdesfleurs, Écourgn de la musique. Aprèsle
LEPRÉSENTDELINDICÀTIF
ConjuguerauprésentdeI'indicatif:
DoNNERdesfleurs, Écourgn de la musique.
Aprèsle radicaldesverbes,ajouterla tbrminaison:
1. neNsen,cHANTER: Tudans
,ellechant
2. nÊlan, RESTER:
Nous rêv
,vous
rest'
silencieux.
Je pouss
et je
la porte.
3. roussnn, FERMER:
4. .qRRÊrnn,TRAVERSER: Tu
Ia voiture. Il travers.'. la rue.
5. ÆMER,lÉ,tnsten:
Nous aim
le sport, ils
déte:t
cela.
Ajouterla terminaisonet mettrelesverbesàla formenégative:
1. Il expliqu,r.la situation.
6.
Jepost
leslettres.
Ia porte.
2. Ellesparl
bien le russe.
7.
Ils frapp ,:à
8.
Nous décoll
3. Vous trouv;.:,la bonne solution.
4. Nous port
nosvalises.
9.
Vous p€flS,:.à tout.
10.
Le film
dur
trois heures'
5. Je mônt
souvent à cheval.
Mettreleverbeindiquéauprésentdel'indicatif:
1. prpunsn :
jamais : j'ai dix-ans! Mais]es bébés.'.
Est-cequetu
tout le temps.
quelquefois? - Non, je ne
'
à Lyon, mais nos cousins'
à Paris'
2. HlerrBn :
Est-cequevous
à Paris? - Non, nous
3. Est-ce que ton patron
sa secrétaire et moi, nous
nnnrvsn :
toujours à l'heure ? - Oui, il
souvent en retard.
même en avance,mais
dans la forêt, mais Luc ne
pas longtemps,,
4. unncHen : Est-ce que-t1r
beaucoup ? - Oui, je
il est tout de suite fatigué !
1.
2.
3.
4.
5.
Puis.chacun
chezsoi.
UtiliserleverbeT'ansunephraseauprésent:
Exemple: rencontrer -+ Tu rencontresun ami.
C.
1. dessiner
D.
1. tomber
A.
1. visiter
B.
1. chercher
2. raconter
2. demander
2. latiguer
2. conjuguer
3. prêter
3. critiquer
3. adopter
3. accepter
I
VERBESDU lEf GROUPE fEt H en -ier, -uer, -ouer, -éer, -$nerr -iller ,4 h çJ
VERBESDU lEf GROUPE
fEt
H
en -ier, -uer, -ouer, -éer, -$nerr -iller
,4 h
çJ
Prendre le radical et ajouter la terminaison :
H
A
-€; '€S; -et -OnSt -eZ, -ellt'
E
z
Fd
6 \
ts
-ier commeÉtuuoR
trt
Â
je
continue
E
l étudie
tu étudies
tu
contrnues
Eq
il (elle)
étudie
il (elle)
continue
KT 7,
nous étudions
nous
contlnuons
rpl U)
éTttdiez
volls
contlnuez
VOLlS
H
ils (elles)
ils (elles)
étudient
continuent
T
Ê{
f-T
Nous continuons
notre route.
Ël
Fi
J'étudie le français.
Vousn'étudiezpas lepiano.
Est-cequ'il étudie sérieusement?
Étudient-ellesà I'université ?
Elle ne continue pas ses études.
Est-ce que tu continues à lumer ?
Continuez-vous à écrire ?
-ouer comme JOUER
-éer commecRÉBR
je
crée
Je JOue
tu
crées
tu JOUes
il (elle)
il (elle)
crée
Joue
nous
créons
nous JOUOnS
vous
créez
vous louez
ils (elles)
ils (elies)
créent
louent
Les enfants jouent ensentble.
Tu ne joues pas de violon.
Est'ce que vous jouez au loto ?
Jouent-ils au football samedi ?
Il crée de belles chansons.
Elles ne créent rien.
Est-ce que vous créez ce rôle ?
Crées-tu ton spectacle bientôt ?
-gner comme cAcNER
Je gagne
je
travaille
tu gagnes
tu
travailles
il (elle)
gagne
il (elle)
travaille
nous gagnons
nous
travaillons
gagnez
volrs
travaillez
VOUS
ils (elles)
gagnent
ils (elles)
travaillent
Vous gagnez beaucoup d' argent.
Tu ne gagnes pas bien ta ttie.
Est-ce qu'il gagne la course ?
Gagne-t-il souvent au casino ?
Tu travailles dur
Nousne travaillonspas lesoir.
Est-cequ'ils trataillent beaucoup ?
Travaillez-rtous auec plaisir ?
10

-uer comme CoNTINUER

-iller comme TRAVATLLER

Mettre les verbesau Présent de

1. Je (srrBn)toutelajournée'

2. Nous (rousn)auxcartes'

3. Tu (coNrINuen)àParler'

4. J'(ouel-tpn)l'heure'

5. Tu (cor.men)ton secret.

I'indicatif
I'indicatif

Mettrelesverbesau présentdeI'indicatif:

1. Elle (nÉreirrrn)sonfils'

2. Le soleil (sRIrrPn).

3. Je (srcNen)la lettre:

4. Tu (mnnren) les enfants.

5. Elles (Nraounren)les acteurs.

LEPRÉSENTDELINDICATIF

6. Ils (nplrnnncmn)Ieurs amis'

7. Les voitures (ponusn) l'atmosphère'

8. Nous (usrrununn) les cadeaux'

9. L'accident (crÉsn) un embouteillage'

10. Vous (nvouer) votre effeur.

6.

7.

8.

9.

10.

Nous (mcNen)au jeu.

Ils (lccorurncNer)la vieilledame'

Vous (rnavlrrren) très tard.

Tu (rÉrvrorcr'lnn)à un Procès.

Vous (Bt'lseIcNnn)I'espagnol.

Remplacer nous Parie z

1. Nous photographions les monuments'

2. Nous louons une maison'de campagne'

3. Nous effectuons des oPérations.

4. Nous varions les menus desrepas'

5. Nous modifions le programme du voyage'

3 Mettreàla personnedu plurielqui corespond:

!|

1. Tuparies.

2. Je travaille.

3. Il salue.

4.

).

6.

Je témoigne.

Elle veille.

I1échoue.

Mettreau présent:

A. à la forme négative

1.

Nous

vérifi.

.: tous les résultats.

2. Ils sign

le

envi ton collègue'

5. Vous constitu.'. votre société.

4. Tu

3.

leursliwes.

feu.

Je surveill

7.

8.

9.

Tu bâilles.

Jecrie.

Tu saignes.

10. Tu éternues'

11. Jenégocie.

12. Il brille.

B.

à une forme

interogative

1. Nous appréci.'. cet hôtel'

2.

3. En ce moment, l'inflation diminu"'

4.

Voussoign

Ceproduit tu

lesmalades.

lesinsectes.

5. Tu évalu

bien lesdifficultés.

&,

q

'

!|

Mettrelesverbesau Présent:

Je (nfiçnrBn) lesenfants.ils (efirrpn).Ils (sorvmmnen)encore.Jeles

Ils (cnnn),ils

carils

Ià, ils (Érulren),ils (rnevalrsn)'

Le soir, quand ils

J,(sNVEn)leur

(lÉsnennrnn)et je les (nercNen)'

je (coitnr.n-t81,je (sr,nvem-eR)lepetit

déjeuner.'fe (vsRFEn)leurscartables

Goupn). Et moi,

(ounlen; torr;o.r,,q"Ëlqt'" chose'Puis' je les (lccon'rr'acuen)à l'école'

(nncecNen)Ia maison, ils me

(courlnn) Ieurs.secrett, S,gg-DJeurs bêtises'

énergie, j,(eppnÉcnn)Ieurvitalité,maisils me o(runn)u!

l1

r

t2

VERBESDU lETGROUPE

en -cer, -Éer'-ayer, -uyer, -oyef

Prendre le radical et ajouter la terminaison :

-€1-€s, -e, -ons, -ez, -ent.

-cer comme AVANCER

J

avance

tu

avances

il

avance

nous

avançons

VOUS

avancez

lls

avancent

Nous avançons notre travail. Les yoitures n'avoncent plus, Est-ce que ta montre avance ?

-gef comme CHANGER

je

change

tu

changes

il

change

nous

changeons

vous

changez

ils

changent

Nous changeons de l'argent.

Elle ne change jamais d'avis.

Est-ce que tu changes de cravate ?

-ayef comme ESSAYER

j'

essaie

ou

tu

essaies

ou

il

essaie

ou

nous

essayons

vous

essayez

ils

essaient

ou

j'

essaye

tu

essayes

il

essaye

nous

essayons

vous

essayez

ils

essayent

Tu essaiesd'apprendre les ver;bes français. Il n'essaie jarnais lesnouveauxproduits. Pourquoi est-ceque rous n'essayeqpas ?

-uver comme ESSLIT'ER

J

essule

tu

essuies

il

essuie

nous

essuyons

VOUS

essuyez

lls

essuient

Elle essuie la vaisselle après le dîner Vousn'essuyezpas los larmes. Est-ceque tu essuiesla poussière ?

-oyef comme EMPLOYER

j'

emploie

tr'r

emploies

il

emploie

nous

employons

vous

employez

ils

emploient

Ils emploient beaucoupd'ouvrters. Nousn'employons jamais d'huile d'oliue. Est-cequ'il emploie bien son argent depoche ?

LEPRESENTDETJINDICÀÎIF Remplacerje patnous et adapterla phrase: 1. Je commence des études. 6. J'exercemon
LEPRESENTDETJINDICÀÎIF
Remplacerje patnous et adapterla phrase:
1.
Je commence des études.
6.
J'exercemon métier.
)
.J.
+ .
).
Je ne voyagepas souvent.
J'annonce mon mariage.
Je ne changepas d'appartement.
J'interroge la vendeuse.
7.
Je mange un croissant.
8.
Je déplacele rendez-vous.
9.
Je divorce bientôt.
10.
Jenagetous lesjours.
]Iettre lesverbesau présent:
À.
1.
Tu
(Essaven) de parler, mais tu (nÉcnvrn).
2.
Nous ne (eurroven) pas la bonne méthode.
Il (æruvEn) l'échelle contre le mur.
J .
I
Nous (nnuvovrn) le rendez-vousau mois prochain.
5.
Ils (essuvan) leurs pieds avant d'entrer.
o.
Je (ravtn) les fâctures.
7.
Est-ce que tu (ruroven) ton professeur ?
8.
Le diamant (ruven) le verre.
9.
r0.
Vous (arruvrn) le pied sur la pédale d'accélérateur.
Qu'est-ceque tu (NnrrovEn) ?
B.
1.
AuÉNlcBn:
Lesvoisins
leur appartement.Nous
le nôtre.
2.
RsNot'IcBn:
Est-cequevous
à votre croisière?Non, nous ny
pas.
3.
INpruBucBR:Lesmédias
les lecteurs. Nous
nos amis.
-1.
Exrcpn :
Nous
une réponseimmédiate.
5. ENNuygn: Tu
ton mari, nous
nos amis et eux,ils
tout le monde.
6. Etr,Iprovnn: vous
toujours desmots bizarres.Je
desmots plus simples.
7. Foncp,n:
Nous ne
personne à nous crolre.
8. Oerrcen: Nous ne
personneà nous écouter.
9. EppReyen:
Les feux d'artifice
les animaux.
10. RÉucEn :
Vous
une lettre de protestation, nous
une lettre de remerciement.
]lettre lesverbesdu texteauprésent:
\ujourd'hui, on (rgstovnn) chez les Roc. Pour aller dans leur maison, nous (côrovrn) une rivière
;
sur
-es arbres, les feuilles (noucnovnn), dans les prés, l'herbe (vnntovpn), dans le ciel, les oiseaux
,OrA*UOrcn).
\ notre arrlée,le
feu (rmttnovnn) dans la cheminée. Nous (avaNcrn) dans la pièce, nous (raNcrn)
ruelques bonjours à l'un ou à l'autre, puis nous (urvcaoen) la conversation avec un jeune passionné
C'équitation.Aveclui, nous (ruoucnn) dansle monde deschevaux,descourses,desconcoursÀippiques.
Trower
le verbe de la même famille et faire une phrase :
L tenple
: la force --+ forcer -
Il force la serntre.
T.
le voyage
B.
1. lamenace
C. 1. lanoyade
D.
1. le commencement
l'aboiement
2. la protection
2. l'exercice
2. la correction
l'envoi
3. l'influence
3. le balai
3. le vouvoiement
Ie rangement
4. le remplacement
4. lepartage
4. le déménagement
13
& VERBESDU lETGROUPE @i *d en -er avecaccent ou double consonne 4 w' Prendre le
&
VERBESDU lETGROUPE
@i
*d
en -er avecaccent ou double consonne
4
w'
Prendre le radical, Ie modifier comme dans les modèles et ajouter la terrninaison :
w
A
-e, -gs,-e, -ons, -ez, -ent.
ffi
æ
w*
1r
M
ESPBRER
FvI
R
lève
j'
espère
.&
hd
ENUMERER,EXAGERER,
EXASPÉRER, GjB.q& rrveurÉrpn,
tu
lèves
tu
espères
p"d
w
il
lève
il
espère
INTERPRÉTER,IACÉRER,LÉCHER,
r*\
nous
levons
nous
esperons
LÉGIFÉRER,LÉGUER,LÉsER,
@
w
VOL1S
Ievez
vous
espérez
IIBÉRER,MODÉRER,OBSÉDER,
ffir
ils
lèvent
ils
espèrent
SB F{#
&.
h*ËË
."-,-?
Ç""
et ausst,
etaussi
PROCEDER,PROLIFERER,
w
ACHEVER,AMENER.
PROSPÉRER,PROTÉGER,
Glè*"
d
CRE!'ER,ÉLEWR, EMMENER, ',
RÉCUPÉRER,REFIÉTER,RÉGLER,
ENLEVER,MALMENER,
RÉGNER,RÉMUNÉRER,REPÉRDR,
,
MENER,PARSEMER,PESER,
ABRÉGER,AccÉDER,
ACCÉLÉRER.ADHÉRER.
v*- AERER,ALLEGUER,ALTERER,
A!ÉRER,cÉDER, cÉ[É-B_RE&
g3-rlq*, RÉrErER,sÉcHER,
.%
4
PRÉLEVER, BruMDN_SB,_
.
@
SUCCÉDER,SUGGÉRDR,T0LÉRER,
sontPr,ETER, c.oNsIDERER,
, RAMENER,RELEVER,SEMER,
SOUIEVER.SURÉLEVER.
COOPÉRER.DÉCÉDER.
TRANSFÉRER,CtC.
DÉLIBÉRER.DIGÉRER.
SURùIENER,etc.
-eter commeACHETER
-eter commeJETER
et aussi
achète
je
J
jette
99,SHETERr FURETER,
tu
achètes
tu
Jettes
et ausst
CÀCHETER,CLIQUETER,
D'ÉTÀcRnron,DÉCHTQUETER,
.il
achète
HALETER,
il
jette
. -E{PÀaUETER' ÉPoussoten,
nous
achetons
B{I-ITEI'
nous
ÉtrQuoron,FEUTLLETDR,
Jetons
VOUS
achetez
etc.
vous
PROJETER.REJETER.CtC.
JeIez
ils
achètent
ils
jettent
-eler comme pELER
-eler commeAPPELER
je
pèle
j'
appelle
je
m'
appelle
tu
pèles
tu
appelles
tu
I'
appelles
il
pèle
il
appelle
il (elle)
s'
appelle
nous
pelons
nous
appelons
nous
nous
appelons
vous
pelez
vous
appd.ez
VOUS
VOUS
appelez
ils
pèlent
ils
appellent
ils (elles) s'
appellent
et &uss|
CISELER,CONGELER,DÉCELER,DÉCONGELER,
et ausst
A]UONCELER,ATTELER,CHANCELER,ENSORCELER,EPEIER,
DÉcELER,DÉMANTEIER,ÉcanreLen,ce.pg;t,
ÉtINcu,oR,FICELER,cRoMMELER,M0RCELER,NI!'ELER,
HARCELER, S_qpj]lnru SURGELER,etc.
RAPIIJ.E&RENOU!'ELER,RUISSETER,etc.
t4

INSÉRER,NTÉGRER.INTERcÉDER,

OPÉRER,P^É!-ÉTBER,PERSÉIERER,

POSSÉDER,PRÉCÉDER,PRÉFÉRER,

LEPRESENTDELINDICÀflF ConjuguerauprésentdeI'indicatif: Érs\Enunenfant,sspÉREnunbonrésultat.
LEPRESENTDELINDICÀflF
ConjuguerauprésentdeI'indicatif: Érs\Enunenfant,sspÉREnunbonrésultat.
MettrelesverbesentreparenthèsesauprésentdeI'indicatif:
l.
Il (acuEvnn) enfin saphrase.
2.
Nous (pnÉrÉnpn) rester à la maison, tu (enÉnÉnEn) sortir.
3.
Ils (BrumBunn) leur grand-mère à la campagne,nous
(rntivrnNEn)notre grand-père à la montagne.
4.
Je (accÉrÉnsn) facilement sur l'autoroute. Nous
(accÉ,rÉ,npn) aussi.
5.
Elle (rsvEn) la tête, nous (reven) les yer;x.
Mettreun accentsi nécessaire:
L
cnBr,'Bn: Je creve.
8.
pBsBR: nouspesons.
2.
cotrrtplÉrr,R:tu complètes.
9.
auBmn: il amène.
3.
opÉnEn:tu operes.
10.
possÉlpR: nous possedons.
4.
cÉrÉennn: je celebre.
11.
rxrpnpnÉrsn : il interprete.
5.
cÉnpn:nous cedons.
12.
sÉcHen:il seche.
6.
usÉRpn : ils liberent.
13.
sourrvpR: vous soulevez.
7.
ENlsvEn:i'enleve.
14.
nÉpÉrsn:ellesrepetent.
Conju$uerauprésentdeI'indicatif: rBrEnunvietxsac,AcHETERunnouveausac.
MettrelesverbesentrcparenthèsesauprésentdeI'indicatif:
1. Tu (rnoreren)lesphotosdetesvacances.
T'-*
çtt5t\
2. Nous(nnunreren)un liwe, ils (neunrernn)desmagazines.
3. J'(ecrrnrrn)deslégumesau marché,vous(acHrrnn)du pain.
4. La vendeuse(ÉrteuEren)lesproduits.
5. Ils (Harrrrn) aprèsieur course.
Coqjuguerau présen!de I'indicatif : apperBnun ami, nELERunepomme.
MettrelesverbesentreparenthèsesauprésentdeI'indicatif:
re1
1. Cernatin, il (cplr'n).
6. Nous (coNcerrn) du poisson.
,7
2. Comment
est-ceque tu (s'eppBrpn) ?
J'(Épsrsn)les mots difficiles.
3. Vous (narrrrrn) à Marc cette idée.
8. Les nuages (s'altoucnrrn).
4. Tabague (ÉuNcnrnn) au soleil.
9. Je ne (sn nlrrnen)
pas son nom.
5. Tu ne (neNouv'nrrn)pas ton contrat.
10. Cescalculs (s'avÉnsn) faux.
RemplacerTbpatnouset adapterla phrase:
m
J'adhèreà ce club de tennis. Nous
Jeprojette un film. Nous
J'interprète une sonate de Chopin. Nous
Je me rappelle notre première rencontre. Nous
J'élèvela voix. Nous
Je rachète une voiture. Nous
Je dégèleun gigot d'agneau. Nous
J'achèvela p-iëiraration dîn bon dîner. Nous
Je me libère pour partir avectoi. Nous
Je m'inquiète porrr sa santé.Nous
l5

Fr

f& VERBBTRÈSIRRÉGUIIER F{ Ér AttER I Frl â 2 - Formeaffirmative Formenégative rd vats Je
f&
VERBBTRÈSIRRÉGUIIER
F{
Ér
AttER
I
Frl
â
2
-
Formeaffirmative
Formenégative
rd
vats
Je
ne
vais
pas
FI Je
tu
vas
tu
ne
vas
pas
â
il
va
il
ne
va
pas
F z
nous
allons
nous
n
allons
pas
EI
allez
n
allez
pas
VOUS
VOUS
a
ils
vont
ils
ne
vont
pas
r[5]
&
È Tupas à Paris.
Nousallons au cinéma.
Elle
ne va pas à Rome.
Vous n'alleq pas rite.
Fl Je yais très bien.
Ça ne ua pas
du
tout)
Ft
Troisformes
Jevais
?
Est-cequeje vais
?
Vais-je
?
Tu vas
?
Est-ceque tu vas
?
Vas-tu
?
Il va
?
Est-cequ'il va
?
Va-t-il
?
Nous allons
?
Est-ce que nous allons
?
Allons-nous
?
Vous allez
?
Est-ce que vous allez
?
Allez-vous ?
Ils vont
?
Est-ce qu'ils vont
?
Vont-ils
?
L'avionva de Nice à Pau ?
Lesaffaires vont bien ?
Je vais trop vite ?
Est-ce que tu vas à la gare ?
Est-ce qu'ils vont,se promener ?
Est-ce que nous allons à pied ?
Vas-tu en Pologne ?
Va-t-il chezle coiffeur ?
Comment allez-vous?
Attention:
S,ENALLER
Formeaffirmative
Forme
m'
eh
vals
je
ne
m'
en
vais
pas
Je
tu
t'
en
vas
tu
ne
t'
en
vas
pas
sen
va
il
ne
s'
en
va
pas
ll
nous
nous en
allons
nous
ne nous
en
a-llons
pas
'allez
vous
volls
en
allez
vous
ne vous
en
pas
ils
sen
vont
ils
ne
s'
en
vont
pas
Elle s'en va tout de suite.
Est-ce que tu t'en l)as sans moi ?
Nous nous en allons bientôt.
Je ne m'en vais pas avant midi.
Vous ne vous en allez pas avec eLtx,
Ils ne s'eneont pas pour un an,
16

lùi

LE PRÉSENTDEUINDICÀTIF Conjuguerau présentde I'indicatif: errnn enFrance,s'eNatLERtrèsloin. Terminer les
LE PRÉSENTDEUINDICÀTIF
Conjuguerau présentde I'indicatif: errnn enFrance,s'eNatLERtrèsloin.
Terminer les verbes au présent:
l.
IIs v
au théâtre.
4. à lîniversité.
Tu v
;
l.
Jev
à la pharmacie.
5. all
Nous
en Grèce.
3.
Il s'env
tout seul.
6. Vous vous en
all
dansle Nord.
,Tettrele verbeà la personne-demandée,puis mettre à la forme négative:
l.
Tu (enrn) souvent à ma rencontre.
6.
Vous (,qrrsn) rentrer demain.
Tu (mEn)
2.
Cescouleurs (arrsn) bien ensemble.
7.
chercher Antoine.
3.
Nous (mrnn) jusqu'au bout de la rue.
8.
Nous (s'eu .lrrnn) tout de suite.
-1.
Je (anEn) mieux qu'hier.
9.
Cette tache (s'BNlrrnn)
avecce produit.
5.
Cette machine (arrBn) s'arrêter.
10.
Les voyageurs (s'ENannn) avant ce soir.
Compléter les questions à partir des réponses données :
-
1. Comment
Jevaisbien merci !
-
2. Où
Nous allons à Saint-Malo.
-
3. Pourquoi
-
-1. Quand
Il s'envaparce qu'il a un rendez-vous.
Ils s'envont le 10octobreen Australie.
-
5. Est-ceque
Non, je ne vaispasà la piscine.
-
6. Depuis quand
Nous allons à ce club de tennis depuis ceTété'
-
7. Jusqu'où
Jevais jusqu'en Indonésie.
-
8. Combien de
Nous allons acheter cinq places de concert.
-
9. Comment
-
10. Pourquoi
Il va gagnersavie comme vendeur.
Ils s'envont vite à caused'une alerte à la bombe.
Introduire les verbes ÊTRE,AVoIR,ALLERou s'ENALLERau présent selon le sens :
Sur un trottoir, un marchand parle aux passants :
\{esdames,Messieurs,est-cequevous
curieux ?Est-cequevous
du senspratique ? Oui, j'en
srir.Alors, je
vous montrer quelquechose.C'
un objet qui
vous étonner.Il
très simple,et
pourtant, il
de nombreux usages.Mesdames,Messieurs, j'
le plaisir de vous présenter ce couteau
magique. Avec lui, vous
Ar,ecla premièrelame, vous
changer toutes vos habitudes. Tous les autres couteaux
être inutiles.
préparertous voslégumes.Cespommes
despépins ? Nous
uti-
liser cette autre lame. Vous
de la viande à couper ? Nous
une troisième lame sur notre couteau.
,
Mesdames,Messieurs,personnene
sansson couteaumagique '
,,
RÉVISION
llettre cesverbesdemouvementauprésentet répondreauxquestions:
l.
RENTRER:
À
quelleheure est-cequetu
ce soir ?
2.
RETOURNER:
Quand est-ceque vous
dans votre pays ?
3.
RESTER
Combien de temps est-ceque tu
4.
ARRTVER
Quel jour est-cequetesamis
ici ?
à Paris ?
PASSER:
À
quel moment le facteur
-t-il
?
f .
6.
ENTRER
Pourquoi les gensne
1
TOMBER
Pourquoi est-ceque je
-ils pas encore dans le stade ?
toujours sur elle dans cette rue ?
8. UENER
Où ce chemin
-t-il
?
9. RTMENER:
Est-ce qu'ils
Eliane chez elle à la fin de la soirée ?
f,
10.
E-\LvENER:
Est-ce que vous
vos enfants en Italie ?
17
VERBESDU2" GROUPE l4 H Ê* en -ir comme FINIR q çJ Pour former le présent
VERBESDU2" GROUPE
l4
H
Ê*
en -ir comme FINIR
q
çJ
Pour former le présent d'un verbe du 2" groupe,
M
#\ wl
prendre le radical ou la base (par exemple fin-) et ajouter la terminaison :
-is, -is, -it, -issons, -issez, -issent.
æ
k4
Fil
r-T
FI
Formeaffirmative
Formenégative
A. gË
finis
ne
finis
pas
F"{
Je
z
tu
finis
tu
ne
finis
pas
Fv'!
il
finit
i1
ne
finit
pas
E
rftfi m
nous
finissons
nous
ne
finissons
pas
N
VOUS
finissez
pas
VOtlS
ne
finissez
æ &
ne
finissent
pas
ils
finissent
i1s
hÈ*
ËÉ
h*t
Ie finis la lecturedu livre.
Il finit son tene de cognac.
Finissez-pousdéjà votre repas ?
Est-cequ'elles finissent leur match ?
Tu ne finis pas toute Ia pizza.
Elle nefinit jamais rien.
Nousne finissons pas leschocolats.
IIs ne finissent jamais à l'heure.
eteussi
ABOLIR,ABOUTIR,
DÉSUNIR,DIVERTIR,
OBEIR,OBSCURCIR,
RÉUNIR,RÉUSSIR,RÔTIR,
ACCOMPTIR,S,ACCROUPIR,
DURCIR,
ROUGIR,RUGIR,
PÂLIR.PÉRIR,PERVERTIR,
ADOUCIR,AFFAIBLIR,
Énaurn,Éslourn,
POLIR,POURRIR,PUNIR,
SAISIR,SALIR,SÉ!'IR,
AFFRANCHIR,AGIR,
Écl,alRcIn,Émnctn,
SUBIR,SURGIR,
AGRANDIR,ALOURDIR,
RACCOURCIR.RADOUCIR.
EMBELLIR,EMBOUTIR,
ALUNIR,A.ÙIAIGRIR,
RAFRAÎCHIR,RÀIEUNIR,
TERNIR,TIÉDIR,TRAHIR,
ENDURCIR,ENFOUIR,
AMERRIR,MINCIR,
RALENTIR,RAMOLLIR,
TRAVESTIR,
ENCLOUTIR,ENLAIDIR,
AMOINDRIR,AMORTIR,
RÉAGIR,REBONDIR,
ENRICHIR,ENSEVELIR,
UNIR,
ANÉANTIR,APLANIR,
RÉFLÉCHIR.REFROIDIR.
EI\VAHIR,ÉpAtSSIn,
APLATIR,APPAWRIR,
RÉJOUIR,REMPLIR.
I'ERDIR,VERNIR,VIEILLIR,
Épalloutn, ÉTABLIR,
APPLAUDIR,
RESPLENDIR,RÉTABT,IR,
VOMIR,
Étounnrn,
s'ÉvANouIR,
RETENTIR.RÉTRÉCIR.
etc.
A.PPROFONDIR,ARRONDIR,
FAIBLIR,FLÉCHIR,
ASSAGIR,ASSOMBRIR,
FLEURIR,FOURNIR,
ASSORTIR,ASSOUPIR,
FRAÎCHIR,FRANCHIR,
ASSOURDIR,ATTENDRIR,
FRÉMIR,
ATTERRIR,A!'ERTIR,
Attention:
TIAIR
GARANTIR,GARNIR,
hais
BANNIR,BARRIR,BÂTIR,
Je
GÉIIIR, GMNDIR, GRÀ!'IR,
BLANCHIR,BLÊMIR,
tu
hais
GROSSIR,GUÉRIR,
BLEUIR,BLOTTIR,
il
hait
BONDIR,BRUNIR,
INTERVERTIR,IM/ESTIR,
nous
haïssons
VOUS
haissez
JAILLIR,JAUNIR,JOUIR,
cHolsIR, COMPATIR,
ils
haissent
CONVERTIR,
MAIGRIR,MEURTRIR,
MINCIR,MOISIR,MUNIR,
DÉFINIR,DÉGUERPIR,
MÛRIR,
DÉMOLIR,DÉPÉRIR,
DÉSOBÉIR,DESSAISIR,
NOIRCIR,NOURRIR,
Je hais les dimanches.
Tu hais le mensonga
Elle ne hait pas cet homme, elle I'aime.
Ils se haïssent depuis ce jour-là.
18
LEPRÉSENTDEI-IINDICATIF Donnerle présentdeI'indicatif de: cuolsmun disque. Terminer les verbes: 1. Tu grand ,
LEPRÉSENTDEI-IINDICATIF
Donnerle présentdeI'indicatif de: cuolsmun disque.
Terminer les verbes:
1. Tu grand
,
il gross
4. , ils bât
Nousdémol
2. Vousréfléch
j'ae
,
5. ,
Ellesbrun
ellesrajeun.,
3. Jemaigr
, elleminc
6. Il pâI
,il
s'évanou
L.
Mettre la phraseà I'une desformes interrogatives:
-
i
1. Tu (nÉussm)l'expérience.
4. Nous nous (nÉuNIr.)assezsouvent.
2. On (cuotsm) sesvoisins.
5. Cesvins(r,rsrlrn) bien.
3. Lesvoitures(n-lmNrrn).
6. L'herbe (rauNIn)au soleil.
Mettre à la forme négative :
:
1. Les arbres (rleunR) et les fruits (uûrun) tôt cette année.
2. L'avion (arrBnnrn) tout doucement, les passagers(aerraulm).
3. Vous les (evBnrrn) de votre retard.
4. Ces jeans (nÉrnÉcm) au
lavage !
5. Je (nÉ.q,cn) bien, tu t'en (nÉrourn).
Finir les phrases :
Aveccette poudre magique,
1. vous ne grossissezplus, au contraire, vous
2. vous ne vieillissezplus, au contraire,vous
3. vous n'enlaidissezplus, au contraire,vous
4. vous ne vous appauwissezplus, au contraire,vous
Ajouter le sujet et parfois le complémentpour faire une phraseau présent:
1. réunir
4
haïr
7. punir
2. nourrir
5.
serafraîchir.
8. investir de l'argent:
3. désobéirà
6.
serefroidir.
9. averlir d'un danger.
Mettrele texteauprésent:
C'estllaube,le ciel (nrEun) à l'horizon, le paysage(s'Écr-m.crn)peu à peu.Au loin, deséléphants (sARRIn),
un lion (nucm), des antilopes (nruNcHIn)la rivière. Soudain, elles (rnÉnrn) et (lÉcurnrm).
Un tigre
(eoNnrn),(ralrrn) d'un arbre, (cxavrn)une pente, (suncn) près du troupeau. Un cri (nerrNrn). L'herbe
(noucn), l'animal blessé (rxnrm), sespattes (rrÉcun). Alors, le tigre (sarsrn)saproie. Dans le ciel, là-
haut, le soleil (nrsprpNun).
r,
Trouverlesverbesdela mêmefamillequelesadjectifssuivants:
Exemple: grand , grandir ou agrandir.
1. blanc
3. vert
5. sombre
7. tendre
9. doux
6. beau
10. dur
2. noir
4. vieux
8. clair
Trouverles verbesde la même famille que les noms suivants :
æ-
1. le bout
4. l'obscurité
7. le choix
10. la réussite
2. l'abolition
5. I'union
8. la trahison
11. la guétison
3. la haine
6. l'obéissance
9. l'invasion
12. la saleté
l9

t-

EEr VERBESDU 3EGROUPE - E{ en -ir (J Pour former le présent d'un verbe du
EEr
VERBESDU 3EGROUPE
-
E{
en -ir
(J
Pour former le présent d'un verbe du 3' groupe en -ir, il faut savoir que
-
le radical peut varier et que la terminaison est : -s, -s, -t, 'ons' -ez, -eît.
z â
(Sauf ouvrir, cueillir, etc. qui ont une terminaison en -e, -es,-e, -ons, -ez,-ent.)
Iq
G t
E
trl
Ê DORIIIR
PARTIR
et ausst.,.
Fr z
je
dors
pars
Je
tu
dors
tu
pars
DESSERVIR,DORMIR,ENDORMIR,
(î) H
il
dort
il
part
MENTIR,PRESSENTIR,REDORIUIR,
rpl
nous
dormons
nous
pafions
RENDOR]TTIR,REPÀRTIR,SE REPENTIR,
É vous
dormez
partez
VOUS
RESSENTIR,RESSER\IR,RESSORTIR,
È ils
dorment
partent
lts
SENTIR.SERVIR.SORTIR.
H
Fl
ll dort profondément.
Est-ceque tu dors ?
Lesenfants ne dortnent pas encore.
Jepars à I'étranger.
Est-cequ'ellepart en tuain ?
Nous nepartons plus.
La vendeuse sert les clients.
Est-ce que tu sors ce soir ?
Je ne mens pas sour)ent.
COURIR
BOUILLIR
et ausst
,
je
cours
bous
le
ACCOURIR.CONCOURIR,
tu
cours
tu
bous
DÉVETIR,DISCOURIR,
il
court
il
bout
ENCOURIR,PARCOURIR,
nous
courons
nous
botiillons
RECOURIR,REVÊTIR,
vous
bouillez
VOUS
courez
SECOURIR,VÊTIR.
ils
courent
ils
bouillent
Comment court-il ? Il court vite.
Vous ne courez pas de risques.
Est-ce que l'eau bout ?
Je bous d'inzpatience.
OWRIR
CUEILLIR
ausst
eteussi
et
1 ouvre
cueille
1e
cou!'RIR,
tu
ouvres
tu
cueilles
DÉco[,\RIR,
ASSNLLIR,
il
ouvre
il
cueille
ENTROWRIR,
DÉFAILLIR,
nous
nous
cueillons
OU\iTOnS
RECOI.IVRIR,
VOUS
Ou\rTeZ
VOUS
cueillez
ROWRIR,
ils
ouwent
ils
cueillent
etc.
OFFRIR,
SOUFFRIR.
Tu ouvres des huîtres.
Je ne souffre pas du tout.
Est-cequ'on offre un cadeauà Léa ?
Nousne cueillonspas de fleurs.
Est-cequ'ils cueillent du raisin ?
Elle accueille les invités.
20

CONSENTIR,DÉMENTIR,SEDÉPÀRTIR,

ÀCCUEILLIR,

RECUEILLIR,

TRESSAILTIR,

LEPRESENTDELINDICATIF Conjuguerau présentdel'indicatif : soRrIRpar touslestemps, couRIRsurla plage,
LEPRESENTDELINDICATIF
Conjuguerau présentdel'indicatif : soRrIRpar touslestemps,
couRIRsurla plage,
oFFRIRdesfleurs.
Mettrelesverbesau présent,puis au pluriel :
1. Tu (senr,rn) le thé.
6.
II (nÉcour,'nn)la mer.
2. Cethefleur (ssNrrn) trèsbon.
7.
Je (lonutn) longtemps.
3. J'(or,r,mr)la fenêtre.
8.
Le blessé (sourrnn) beaucoup.
4. Tu (nrssonrrn)aprèsle dîner.
Il (l,tBNrrn) souvent.
9.
5. Je (pancourun) lesmesdela ville.
Tu (nccuulltn) l-esamis.
10.
Mettre les verbesau présentpuis à la forme négative:
A.
B.
1.
L'eau (noun-rtn) déjà.
l.
L'enfant (s'ENlonltm) toujours vite.
2.
On (nnssrnvrn) le fromage.
2.
Nous (sE rnNron-ntm)après l'orage.
Je (lp,ssnn'urn) la table.
3.
-)-
Ils (eccourun)au moindre bruit.
4.
Nous (sB spnvm) d'un fax.
4.
Vous (sscounrn) les victimes.
5.
Cette machine (srnvm) à cirer le sol.
5.
Le ciel (sr cour,nrn)de nuages.
Les bruits (cou'u'run) Iesvoix.
6.
Je (sEsnNun)toujours très bien ici.
6.
7.
Vous (nEssrNrrn)de l'amitié pour lui.
7.
La radio (oÉnrnNrrn)la nouvelle.
8.
Ils (rnrssnrvrn) le danger.
8.
Il (nrvÊrrn) un costume de scène.
9.
Elle(couseNrtn)à venir.
9.
Je (sn nrrrNrrn) d'avoir trop parlé.
10. Ils (nnpanrn) lundi soir.
10.
Elles (nncuelnn) les chats perdus.
rl
Mettre les verbesà la personnecoffespondantedu pluriel et adapterla phrase:
1. Tu parcoursla région à pied.
6.
Je lui
offre mon aide.
2. Je sensun courant d'air.
7.
Laporte s'ouwe toute seule.
3. Il sort de chezsonbanquier.
8.
Tu dors debout.
4. J'ouwe un compte en banque.
9.
Je repars la mort dans l'âme.
5. Cette histoire couft les r-ues.
10.
Tu cueillesdesroses.
R&&ry$X&ru
Mettre les verbes de ces textes au présent:
À.
Quand tu (ownrn) l'ceille matin, tu (eounrn) d'impatience dete lever, tu (counrn)à la fenêtre pour
voir le temps qu'il fait, tu (sonrn) sur le balcon, tu (ss snNun) léger, et tu (eanrn) au travail plein
d'énergie.
B.
Un présentateur de la télévision française (nvrennocrr.) une actrice au journal téléviséde vingt heures :
- Que (ru,ssENun)-vousquand vous (ranrtn) présenter un film à l'étranger ?
- D'abord, avant le déparr,je (sE sENrm)nerveuse, je ne (lor.um) pas.
- Que (enurn)-vousfaire lorsque vous (.mnn'r,n)?
- Je (eancounrn)lesrues, je (counm)les magasins, je (lÉcownrn) la ville.
- Comment est-ceque les gensde la rue vous (accunrrrn) ?
- Ils m'(or,l,run)leurs portes,ils m'(.Lssalrn) de questions, je leur (our,nrn)mon cæur, ils m'(orrnrn)
desfleurs, ils me (srr.rnn) de guide quand je (sonrrn) de mon hôtel, ils (Êrnr) merveilleux !
21

I

I

E

h VERBESDU3* GROUPE H Er en -ir (J Le radical varie et Ia terminaison est
h
VERBESDU3* GROUPE
H
Er
en -ir
(J
Le radical varie et Ia terminaison est : -s, -s, -t, -ons, -ez, -ent.
-
ts
z TENIR
-
lr
etaussi
je
tiens
Il tient son amie par la main.
Ils ne tiennent pas à partir.
S'ABSTENIR,
Êl
tu
tiens
Nous n'appartenons
pas à ce club.
ÀPPARTENIR,
Comment obtiens-tu ce résultat ?
â il
tient
CONTENIR,DÉTENIR,
Fr
nous
tenons
ENTRETENIR,MAINTENIR,
2
vous
Ie\ez
fr1
OBTENIR,RETENIR,
u)
ils
tiennent
SOUTENIR.
F]
É
È
Fl VENIR
SE SOTJVENIR
et aussi
È
Je
viens
me
souviens
Je
ÀDVENIR,
tu
viens
tu
te
souviens
CIRCONVENIR,
il
se
souvient
il
vient
CONTREVENIR,
nous
venons
nous
nous
souvenons
CONVENIR,DEVENIR,
vous
verTez
vous
vous
souvenez
DISCONVENIR,
ils
viennent
INTERVENIR,PARVENIR,
ils
se
souviennent
PRÉVENIR,
Jeviens à trois heures.
Tu ne vienspas.
11vient departir.
PROVDNIR,REVENIR,
SUBVENIR,SURVENIR.
Tesouviens'tu de nos amours ?
Non, je ne m'en souvienspas.
le ne me souviensde rien.
MOURIR
ACQUÉRIR
et
aussi
meurs
Je
acquiers
,j'
CONQUÉRIR,
tu
meurs
tu
acquiers
S'ENQUÉRIR,
il
meurt
il
acquiert
QUÉRIR'
nous
mourons
nous
acquerons
vous
mourez
vous
acqtêrez
REQUÉRIR.
ils
meurent
ils
acquièrent
Onnemeurt qu'unefois.
Je meurs defaim !
Tu acquiers un château.
Acquièrent-ilsde I'expérience?
FUIR
S'ENFUIR
fuis
je
m'
enfuis
tu
fuis
tu
t'
enftiis
il
tuit
il
s'
enfuit
Ie fuis à toutes jambes.
nous
fuyons
nous
nous enfuyons
Vous fuyel ros
responsabilités.
fuyez
VOUS
rrous enfuyez
VOUS
ils
fuient
Son regardfuit le mien.
Le tempss'enfuit.
Lesannéess'enfuient.
ils
s'
enfuient
22

RECONQUÉRIR,

LEPRÉSENTDBI-]INDICATIF Conjuguer au pfésent de I'indicatif : vEnrnà Ia maison, acQuÉnrnde la force, MoURIRde
LEPRÉSENTDBI-]INDICATIF
Conjuguer au pfésent de I'indicatif
: vEnrnà Ia maison, acQuÉnrnde la force, MoURIRde rire.
Mettre les verbes au présent, puis au pluriel et adapter la phrase :
Tu (vnun) avecmoi.
Elle (mr'nNrn)
Il (sE sou'u'eun)de tout
Je (nevnNrn)tout de suite.
Tu me (rENIn)la main.
6. Ce|temaisont'(arrenrnNn).
7. Tu
(cot{ouÉnrn)ta liberté.
8. Tu (lrounrn)depeur.
9. Je(rurn)la ville le dimanche.
10. Levoleur(s'rNrurn)parletoit.
Construire la phrase au présent avecles sujets donnés :
1.
PnÉvsNInlesvoisins: Je
,vous
2.
Ns pas RETENIRlesnuméros de téléphone: Tu '
,
ils
3.
CoNrsNrndu rhum : Cettebouteille
,
cesbouteilles'
4.
NB pas lÉrnNrn tous les pouvoirs
: II
, ils
5.
INTBRveNTRtout le temps dansla conversation: Tu
, vous
6.
PanwNInà les faire rire : Je
,
nous
7.
Px.ovpr'ur.d'en haut : La fuite d'eau
8.
AcouÉnrndesconnaissances: L'élève
,
lesélèves
9.
SourrNrnmon point der,rre: Est-ceque tu
'
?Est-cequevous
?
10.
CoNouÉrrRdesparts de marché : L'entreprise
,
les entreprises
-
11.
Ns JAMAISoBrENrRsatisfaction: EIle
,
elles
12.
S'ENpurnde la prison : Est-cequele prisonnier
?Est-ceque lesprisonniers.'. ?
13.VINR de me téléphoner: Tu
,vous
14.
S'sNouÉRInde ta santé: Je
, nous
15.AppanrsNrnà un parti politique:Il
,elles
t
Placercesverbesdansle texteet mettreauprésent:
ACQUÉRIR,INTERVENIR,OBTENIR,SETENIR,SURVENIR.
dansune salleensoleillée.L'un aprèsl'autre,lesparticipants
et aucun incident ne
La réunion
ainsi desinformations suffisanteset le directeur
la certitude
pendantla discussion.Chacun
de la décision à prendre.
Rxx,ixseqllw
3
A. Formerdesverbessur lesnoms
masculins suivants :
9.
service
1. accueil
3. démenti
5. 7.
entretien
secours
6. 8. sentiment
10. soutien
2.
départ
4. discours
mensonge
B. Mettrelesverbesdutexteauprésent:
Le médecin : u Bonjour,
Caroline : < Docteur, je
Mademoiselle, pourquoi (vrNrn)-vousme voir ? '
(veNrn)vous consulter carj'(anranrnNin) à Ia catégorie des gensqui (rumnn).
Le médecin : n Est-ce que vous (reNIn) à vous arrêter de fumer ? Vous le (sounanrr.) vraiment ? ,
Caroline : nOui, docteur, j'y (rnNrn)absolument, j'en (nrouprr.)d'envie.En fait, je ne (lvon) plus aucun
plaisir à fumer, et puis je Gsprnsn)
àe fumer pendant plusieurs jours,
mal, je (roussen),je ne (se sENrIn)pasbien. Parfois, je (s'aesreNln)
mais je ne (nlnr,'nNrn)pas à m'arrêter complètement, je n'(onreNIn)
jamais de résultats durables. ,
Le médecin : u S'arrêter définitivement de fumer (nsouÉRrn)beaucoup de courage et de volonté. >
Caroline (srNur.) alors que Ie médecin (run) son regard et quelque chose (nerrun) son attention. Le
médecin (rENn) à Ia main un groscigare !
23

f

h VERBESDU 3EGROUPE E en -endre,-ondre, -andrer-erdrer-ordre,'oudre k I - Le radical peut varier et
h
VERBESDU 3EGROUPE
E
en -endre,-ondre, -andrer-erdrer-ordre,'oudre
k
I
-
Le radical peut varier et la terminaison est : -ds, -ds, -d, -ons, -ez, -ent (sauf résoudre).
Ê
2
-
G t
TI
ATTENDRE
REPONDRE
PERDRE
ht
A
j'
réponds
je
attends
je
perds
-
CONDESCENDRE,DÉFENDRE,
tu
attends
tu
réponds
tu
perds
Er
DÉPENDRE,DESCENDRE,DÉTENDRE,
z
il
attend
il
répond
il
perd
ENTENDRE,ETENDRE,FENDRE,
E]
nous
attendons
nous
répondons
nous
perdons
a
vous
allendez,
vous
répondez
vous
perdez
rftl
SOUS-TENDRE,SUSPENDRE,TENDRD,
ils
attendent
ils
répondent
ils
perdent
É
VENDRE
âr
CONFONDRE,CORRESPONDRE,
El
FI
Tu attends l'avion.
Vousn'attendezien de lui.
Est-cequ'ils t'attendent ?
Je confonds les jumeaux.
Tu ne perds pas de temps
Vousvous tordezde rire,
FONDRE,SEMORFONDRE,PONDRE,
TONDRE,
RÉPANDRE,
REPERDRE,DÉMORDRE,MORDRE,
TORDRE,etc.
PRENDRE
et ausst
,
prends
le
APPRENDRE,
SEMÉPRENDRE,
tu
prends
COMPRENDRE,
RÉAPPRENDRE,
prend
ll
ENTREPRENDRE,
REPRENDRE,
nous
prenons
S'ÉPRENDRE,
SURPRENDRE,CtC.
lrous
prenez
prennent
Lts
Vousprenez un café.
Est-cequ'il prend un bain ?
Ils neprennent pas de thé.
11s app rennent l'it alien.
Tu comprends tout.
Celame surprend beaucoup.
RÉSOUDRE
COUDRE
MOUDRE
je
je
le
résous
couds '
mouds
tu
résous
tu
couds
tu
mouds
il
résout
il
coud
il
moud
nous
résolvons
nous
coLlsons
nous
moulons
vous
résolvez
voLLS COUSeZ
vous
moulez
ils
résoh:ent
ils
cousent
ils
moulent
etaussi
etaussL
etaussi
ABSOUDRE,DISSOUDRE.
DÉCOUDRE,RECOUDRE.
REMOUDRE,etc.
Il résout sonproblème.
Ils résolventle conflit.
Vouscousezbien.
Ils ne cousent jamais.
Vous moulez du café.
Ils moulent du poivre.
z4

PENDRE,PRÉTENDRE,REDESCENDRE,

RENDRE,REVENDRE,SOUS-ENTENDRE,

fr

LEPRESENTDEUINDISATIF ,r: Conjuguerau présentdeI'indicatif : nBulnela monnaie, ENTREPRENDRpdes recherches,
LEPRESENTDEUINDISATIF
,r: Conjuguerau présentdeI'indicatif : nBulnela monnaie,
ENTREPRENDRpdes recherches,
PERDREson temps.
Mettrelesverbesau présent,puis au pluriel :
1.
Je (aerxeNlne) le français.
6. Tu (cortrnENlne) mal.
2.
Le jardinier (roxlnn) lapelouse.
7. Il (coNroNlBE) deux dates.
Je (lsscEt{lns) l'escalier.
3.
8. Tu (nÉsounnn)une énigme.
-1.
9. Je (rtoulns) du café.
Il (vnNlnn) la maison.
5.
J'(sNrpxnnp,)un cri.
10. Elle (pBnnnB) souventsesclés.
Poser la question, puis répondre par une phrase négative ou positive :
1.
Est-ce que tu - ATTENDRE - Théodore depuis longtemps ?
2.
Est-ce que la neige - FoNDRE - vite à Paris ?
3.
Est-ce qu'elle - RÉsouDRE - sesproblèmes toute seule ?
4.
Est-ce que nous lui - rBNnnp, - la main
?
5.
Combien d'ceufsest-ceque cette poule - poNDRE- chaque jour ?
6.
Est-ce qu'il - renlnr
- la mémoire ?
7.
Est-ce que je - IRENDRE - mon parapluie ?
8.
Est-ce que cesnouvelles te - sunpnENlnn?
9.
Est-ce que
vous me - RENDRE
- mon argent aujourd'hui ?
10.
Est-ce que
les prisonniers - sEMoRFoNDRE - en prison ?
IVlettrele verbe au présent et trouver un complément (attention aux prépositions) :
1. Les avocats (lÉnrNlnn)
6.
Vous(nnoescENrnr)
2. Le chien (nonlnp)
7.
Tu (ÉrrNnnr)
3. La couturière (lÉcoulnE)
8.
Je(seronone)
4. Les enfants (nÉrnNone)
9.
Lebûcheron (nrxlnr)
10.
Lesucre (ssorssoulnp)
5. Tu écoutespuis tu (nÉroNnnr)
Trouver le verbe de la même famille et compléter la phrase :
1. La détente:
Ils se
avantde reprendreleur réunion.
2. La correspondance: Les deuxamies
chaquesemaine.
3. La
reprise :
Tu
desforcesdejour enjour.
4. Le sous-entendu: Danssalettre, il
un événementprochain.
5. La prétention : Vous
quevous allezgagnerce match ? Cen'estpassûr.
Trouverun synonymedanslesverbesproposésàla pageprécédente:
1.
Vous mélangeztoujours cesdeux prénoms.
2.
IJ,faft courir une rumeur dans la ville.
3.
J'accrochemon imperméable au portemanteau.
l.
Il interdit de fumer dans son bureau.
5.
Tu te décidesenfin à répondre.
6.
Ils
se couchent sur le sable.
25
VERBESDU3" GROUPE çL FI ts en -eindre, -aindre et'oindre U Le radical varie et la
VERBESDU3" GROUPE
çL
FI
ts
en -eindre, -aindre et'oindre
U
Le radical varie et la terminaison est : -s, -s, -t, -ons, -ez' 'errt.
H
â
z
H
PEINDRE
H
etaussi
peins
ÉÈ A
ASTREINDRE,
ÉTREIt'tDRE,
peins
Ë
AT"TEINDRE,
FEINDRE,
peint
E{
DÉPEINDRE,
REPEINDRE,
z
peignons
DÉTEINDRE,
RESTREINDRE,
H
vous
peignez
ENFREINDRE,
TEINDRE,
û
peignent
etc.
rpl
ils
ÉTEruoRE,
tr A
H
Il peint despaysageset d.esportraits.
Est-ceque vous peignezparfois les fenêtres de
votre maison ?
Ë
Jepeinsà t'huile,à I'aquarelle,au pinceauou au roulcau'
Ft
CRAINDRE
et &ussi
crains
Je
CONTRAINDRE,
tu
crains
PLAINDRE.
i1
craint
nous
craigrrons
VOUS
craignez
lls
craignent
Les chiens craigtent I'orage.
Nous ne craignons
rien.
Est-ce que tu crains d'échouer
?
Tuteplains toajours !
Pourquoi est-cer1u'ilseplaint ?
Ellesseplaignent du climat.
JOINDRE
et &usst,
Je
Jorns
ADJOINDRE,
joins
tl'l
DISJOINDRE,
il
joint
ENJOINDRE,
joignons
NOLIS
POINDRE,
vous
joignez
REJOINDRE,etc.
ils
joignent
Est-ce que ie joins
Nous nows joignons
Sylvia par téléphone ou par fax ?
à la foule des pronteneurs.
Il joint
le geste à la parole.
POINDREne se conjugue qu'à la troisième personne du singulier.
Lesoleilpoint à I'horizon.
L'aube point, Ie coq chante.
26

i

LEPRÉSENTDELINDICATIF ConjuguerlesverbesauprésentdeI'indicatif: ATTEINDRE SON bUt, SE PLAINDRE dC tOUt ,
LEPRÉSENTDELINDICATIF
ConjuguerlesverbesauprésentdeI'indicatif:
ATTEINDRE SON bUt,
SE PLAINDRE dC tOUt , REJOINDRE SA fAMiIIC.
Mettreauprésentlesverbesproposés:
A. 1. ÉrpNtr.s:
J'ét
,
tu ét ,
nousét
,
ils ét
2. cnarNlnB:
Tu cr
,
ellecr ,
nouscr
,
ellescr
ilsj
3. lolNonp:
Jej
,
ilj ,
vousj
,
B.
1.
Ce film (nÉrrrr.llnn) bien cette époque.
2.
Pablo ne (ÉreINlnr)
jamais l'électricité dans sa chambre.
3.
Est-ce que vous (coNrx.lrNlne) votre fils à manger de tout ?
4.
Il ment et il (nuNlnn) la surprise.
5.
Ta chemise verte (oÉreINlne) dans l'eau.
6.
Pourquoi est-ceque tu (euNonn) ta chambre en rouge vif ?
7.
Cettemalade (sn rrarNlnn) de douleurs à l'estomac.
8.
Beaucoup de gens (sn rrrNlnE) les cheveux.
9.
Tu (s'srnewlne)
à un régime trop sévère.
10.
Ces jeunes garçons (eNrr.rmnnr) les règlements sanshésitation.
I 1. Le soleil (eorNnnn)à l'horizon ; c'estl'aube'
12. A chaque fin de mois, ils (roINlnn) difficilement les deux bouts.
13. Les policiers
(eNrotNlnn) aux manifestants de se disperser.
14. Ce gouvernement (nEsrnnlNlnr) les subventions dans son budget.
15. Le ministre (s',qlroNons) deu-xcollaborateurs compétents.
I
ffiÂtffB$g#rudesverbesen -DRE : trouverI'infïnitif et donnerla terminaison:
B.
Jeven
1.
Nousren
Elle entrepren
2.
Vousrépon
Ellepei
Tu recou
Il répan
3.
Ils pei
Il redescen
4.
Nousplai
Ellespren
Tu ton
5.
Vousrejoi
Il compren
Elle confon
Jetor
6.
Ellesattei
Elle plai
Tu per
7.
Nous surpren
Ils détei
Elle appren
8.
Voussuspen
Ellesenten
Il préten
Tu mou
9.
Ils rés
ffiÈ#eq$KËrudesverbesen -DRE z êcnrela phraseauprésent:
1. : ATTENDREl'arrêt
Tu
à la station
et DESCENDREdu train.
2. : vENDREtout et REJoINDREune amie dans une île déserte.
James
3. : APPRENDREune langue
Les étudiants
et RÉPoNDREavec hésitation.
4. : ATTEINDREle sommet
Le marcheur
du col et REDESCENDREà pied.
5. Je
: FENDREunebûche.
6. Nous
: REPEINDREles volets et ÉTENDREla peinture
avec soin.
7. : FEINDREde ne rien savoir, PRETENDREtout ignorer
Vous
.
8. :coNDESCExtnp,àréaliserceprojet.
Elle
Son chef
: lycoNrruruone.
9. Le chien
: MORDREl'enfant
et PRENDREla fuite.
10. Juan
: ne RÉsouDREpas son problème
et sE MORFONDREdans sa chambre.
27

rldlj

t:l

VERBESDU 3CGROUPE II Fq Ë* en -ire et -ure 4 æ Le radical varie et
VERBESDU 3CGROUPE
II
Fq
Ë*
en -ire et -ure
4
æ
Le radical varie et la terminaison est : -s, -s, -t, -ons, -ez, -er:it(sauf vous dites).
$€
Pr
ffi
æ
H
LIRE
DIRE
H
et aussi
etausst
je
je
lis
'r;
dis
E
Érrnr
nÉÉrrnn
ÉIIRB'nÉÉLnr'
REDIRE'
F\
H
tu
iis
tu
dis il
RELIRE.suFFIRE.
il
lit
il
dit
æ
CONTREDIRE'DÉDIRE'
nous
lisons
nous
disons
H
INTERDIRE'MÉDIRE'
w
vous
lisez
vous
dites
PRÉDIRE'
kl
ils
lisent
ils
disent
ffi
tu
Est'ce que tu lis souvent des poèmes ?
Est-ce que tu dis la vérité
?
fÀI
Nous lisons toujours
Ik ne lisent jamais
les petites annonces.
le jourual.
Je ne
Vous
dis ien.
me dites de venir chez vous.
MAUDIREseconjugue comme FINIR2egroupe.
Vous maudi sse7 uotre p autreté.
ECRIRE
et ausst
j'
écris
CIRCONSCRIRE,
tu
écris
DÉCRIRE,INSCRIRE,
ii
écrit
PRESCRIRE,PROSCRIRE,
nous
écrivons
RÉCRIRE,RÉINSCRIRE,
vous
écrivez
RETMNSCRIRE,
iis
écrivent
SOUSCRIRE,
TRANSCRIRE.
I'écis une lettre d'amour.
Est-ce que vous écrivez à ttos parents ?
Ils ne m'écri:vent iamais.
RIRE
CONCLURE
etaussi
et qussi
rls
je
Je
conclus
SOURIRE.
E'.LURE'
tu
ris
tu
conclus
INCLURE,etc.
1l
rlt
il
conclut
nous
rlons
nous
concluons
VOUS
ÎICZ
vous
concluez
ils rient
ils
concluent
Ce garçon it aux éclats.
Il dit des bêtises et nous rions.
Ils rient de sa maladresse.
Il conclut enfin son exposé.
Nous concluons un
controt.
Les deux pays
concluent
un accord.
FRIREne seconjugue qu'aux trois personnes du singulier : je fris, tu fris, il frit.
Le poisson frit
dans la poêIe.
28
LEPRESENTDELINDICAf,IF Conjuguerau présentdeI'indicatif: rml le journal,nerien DIRE,RIREauxéclats,s'rNscnrneà
LEPRESENTDELINDICAf,IF
Conjuguerau présentdeI'indicatif:
rml le journal,nerien DIRE,RIREauxéclats,s'rNscnrneà lîniversité.
Terminer les verbes :
1. ceroman, je le Ii
'Vous reli
.
Jedi
tout,vousne di
rien.
T A
.
2. ,noussouri
Tu souri
aussi.
Tu interdi
l'entrée,ils
interdi
la sortie.
f .
3. nous récri
Il écri
,
notre lettre.
6.
Vous décri
votre ville, ils
décri leur village.
llettre lesverbesauprésent:
1. Vous (nnlns) la même chose.
6.
Les Français (ÉunB)leurprésident.
2. Lavoyante (rnÉnnr) l'avenir.
7.
Est-ce que vous m'(lNrrrurne) de fumer ?
3. J'arrête mon travail. Cela (surrmn).
8.
Est-ce qu'ils (INscnrnr)leur fils à l'école ?
4. Tu me (coNrnronn) toujours.
9.
Elles sont aimables.Elles (solrunr) toujours.
5. Je (neuRl) souvent ce poème.
10.
Vous (coNcruns) une bonne affaire.
Mettrelesverbesauprésent,puisàla formenégative:
1.
Les médecins (rnescrunE)des sirops.
6.
Vous (runn) encore de sesblagues.
2.
Vous
(pnoscnrnn) l'alcool.
7.
J'(excrunn) cette possibilité.
3.
Vous (mÉunB)quelquefois.
8.
L'escalope (rruns) doucement.
-1.
Nous (souscrunr,)à vos exigences.
9.
Ils (sB sunnne) à eux-mêmes.
5.
Vous (sEnÉnrnn)de votre promesse.
10.
Les policiers (coNcruns) à un crime.
Mettre les verbes à la personne demandée :
l.
lnr, une bêtise:tu
, vous
5.
MaunIRsle sort : , tu vous
2.
ÀtÉlns: elle
,vous
6.
tNrsRDInBle stationnement: i1
,nous
3.
selÉnIRE: je me
,vousvous
7.
nrnmr les mêmesmots : nous
,vous
-1.
pnÉnrnr un malheur :
nous
, vous
8.
colrrnsnrRgtout le
monde :
ils
,
vous
TrouverI'infïnitif desverbesde la mêmefamille que les noms et faire une phraseau présent:
L
lalecture
5. la malédiction
9.
l'élection
13. la description
2. l'écriture
6. le sourire
10.
l'inscription
14. lamédisance
3. la conclusion
7. finterdiction
11.
laprédiction
15. la contradiction
12.
l'exclusion
16. la prescription ,-
-1. le rire
8. la suffisance
Iettre lesverbesauprésent:
Éléonore (Écnns) sa lettre de candidature. Elle (lÉcnrxs) sescompétences,elle (uaunrnn)son manque
d'expérience,elle (pxcruns) lesdétails inutiles et elle (coNcrt,n.n).Puis elle (nnrnr) salettre. Elle estsatisfaite.
Remplacerles expressionspar un verbesynonyme:
CONCLTJRE,DÉCRIRB,S'INSCRIRE,LIRB,SOURIRE.
t.
Il fait une description de son village.
l.
Est-ce que tu fais la conclusion de ton exposé?
3.
Elles ne font pas de sourires.
{.
Est-ce que vous faites la lecture de ce poème ?
5.
Nous prenons une inscription à l'université.
29
fr VERBESDU 3EGROUPE - en -ivrer -uivre, -uire,'aire, -oire H (J Le radical varie et
fr
VERBESDU 3EGROUPE
-
en -ivrer -uivre, -uire,'aire, -oire
H
(J
Le radical varie et la terminaison est : -s, 'sr -t' 'ons, 'ez, -eît'
H
Ê
z
FI
I
VIVRE
SUIVRE
FJ
et ausst
et ausst
SUIS
Je
vls
Je
â
S'ENSUNRE,
REVn'RE,
tu
tu
suts
vis
Er
POURSUNRE.
SURVN/RE.
suit
2
vit
1l
l
l
trl
nous
sutvons
nous
vlvons
a
vous
sulvez
rftl
VOUS
vlvez
ils
vivent
ils
suivent
É
È
Fl
Fl
IIsvivent d'amour et d'eau fraîche.
Nousne vivons pas enAutriche,
Où vivez-vousen ce moment ?
J'ai peur : un homme me suit.
Mes enfants suivent des cours de karaté,
Tu ne surr jamais la mode.
TRADUIRE
PIAIRE
et ausst
et ausst.,.
je
je
plais
traduis
CONDUIRE,CONSTRUIRE,
COMPLAIRE,
tu
plais
tu
traduis
COPRODUIRE,CUIRE,
DÉnlRtRE,
il
plaît
il
traduit
oÉoune, DÉTRUIRE,
îAIRE.
plaisons
nous
traduisons
nous
ENDUIRE.INDUIRD.
plaisez
vous
traduisez
INSTRUIRE,
VOUS
ils
plaisent
ils
traduisent
INTRODUIRE.IUIRE,
NUIRE,PRODUIRE,
RECONDUIRE,
Qu'est-ce qui vouspfutîtici ?
Nen nenousplaît.
RECONSlRUIRE,
REPRODUIRE,
nÉnuInE,SÉDUIRE,etc.
(sn) runn seconjugue comme PLAIRE,
satf: il (se) tait.
Nous traduisons ce livre du iaponais en angJnis-
Son regard traduit une grande peur.
FAIRE: verbetrès irrégulier. Voir p. 36.
DISTRAIRE
CROIRE
etaussi
je
distrais
crols
Je
ABSTRAIRE,
tu
distrais
tu
crols
EXTRAIRE,
il
distrait
croit
ll
sousTRÀIRE,etc.
nous
distrayons
nous
croyons
vous
distrayez
VOUS
croyez
ils
distraient
ils
croient
Qu'est-ce qui vous distrait ?
Lesfibns nous distraient.
Croyez-vous aux extra-terrestres ?
Jene crois pas cet homme,
LE PRESENTDELINDICÀTIF Conjuguer au présent de l'indicatif : \rvRE à l'étranger, ç6NDUIREmal, se rarRE'
LE PRESENTDELINDICÀTIF
Conjuguer au présent de l'indicatif
: \rvRE à l'étranger, ç6NDUIREmal, se rarRE'
Terminerlesverbes:
A. àParis,vousvi
1.
Nousvi
àLyon.
2.
Jepoursui
mon chemin, vouspoursui
votre voyage.
3.
Depuisleur accident,ils survi
.
4.
Est-ceque tu
sui
un régime ?
5.
Depuissaguérison,il revi
.
Qu'est-ce quevous tradui
?
B. Tu
1.
condui
vite, je
condui
lentement.
6.
2. Ils
rédui
7'
' un film'
leurs dépenses.
3. Que produi
cetterégion ?
8.
Nous coprodui
Le poulet cui
dansle four.
4. Dom Juan sédui
les
femmes.
9.
Lesour,riersconstrui
un pont.
5. J'introdui
la
clé dansla selTure.
10. Jereprodui
un tableau.
Utiliserlesverbesdonnésauprésent:
1. Jelui
ptarnp :
, il me
,nousnous
2. Ceschansonsnous
prarRe:
.
3. Le jeu de cet acteurme
lÉpllrnp, :
4. Tu ne parlespas,tu
serelps :
te
,
nous nous
aussl.
5. ss corvlprAlnp: Ils se
à dire desbêtises.
Conjuguerau présentdeI'indicatif: sBlrsrrnIRE,necRoIREpersonne.
Mettre les verbes au présent:
A.
1. Ce spectaclenous (nrsrn-tnn), cesclowns
nous (otsrnatRE).
B.
1. Est-cequevous (cnornn)cet homme
politique ?
2. Non, nous ne le (cnornr) Pas.
2. Vous (lIsrnatns)
les enfants, il faut les
Iaissertravailler.
3. Nous (sousrn-amn)3 de 5 : il reste 2.
3. Je (cnonn) à ma bonne étoile,
et toi, (cnornE)-tuà la tienne ?
4. Ce scientifique (s'ansrnarnE)facilement
du monde extérieur.
4. Il (cnonr) que je suis stuPide !
5. Le dentiste (exrnernn)la dent d un patient.
5. Ellesne (cnonE) pasau Progrès,
mais nous,nous y (cRoIRE).
Trouver les verbesde la même famille que cesnoms et faire une phraseau présent:
1. lavie
6. la traduction
11. l'extraction
16. l'autodestruction
17. lacoproduction
2. Ia conduite
7. la constmction
12. l'introduction
3. la cuisson
8. la réduction
13. la séduction
18. la poursuite
19. la déduction
4. la nuisance
9. Ia croyance
14. ladistraction
20. lasoustraction
5. le plaisir
10. I'abstraction
15. la suite
Remplacerlesverbesou expressions par un verbesynonyme:
CONDUIRE, DÉTRUIRE, DISTRAIRE, S,INTRODUIRE, PLAIRE, NUIRE, RÉDUIRE, SUN''RE.
1.
Il est au volant de savoiture.
5. Il marche derrière cette femme.
Les dessinsanimés amusent les enfants.
6. Est-ceque cebijou està ton goût ?
2
7. Le voleur pénètre dans la maison.
3.
Cetteannée,on diminue lesimpôts.
4.
Les ouvriers démolissent la maison.
8. Cesaccusationslui causent du tort.
3l
k VERBESDU 3EGROUPE H fd en -aître, -oître, -ttre, -pre, -cfe 4 (J Le radical
k
VERBESDU 3EGROUPE
H
fd
en -aître, -oître, -ttre, -pre, -cfe
4
(J
Le radical varie et la terminaison est : -s, -s, 't, -ons, 'ez, -eît (sauf ll vainc).
|d
E
z
-
CONNAITRE
CROITRE
t
!
t4
et &usst
et eusst
r=l
je
connais
crols
Je
E{
A
ACCROlTRE,
APPARAÎTRE,COMPARAÎTRE,
tu
connars
tu
croîs
FI
DISPARAÎTRE,MÉCONNÀÎTRE,
DÉCR0ÎTRE,
F{ z
il
connaît
il
croît
etc.
NAÎTRE.PARAÎTRE.
nous
connaissons
nous
croissons
RÉappanaîtno,RECONNAITRE,
vous
connaissez
vous
croissez
RENAÎTRE,REPARÀÎTRE,
rt) H
ils
connaissent
TRANSPARAÎTRE,EtC.
ils
croissent
ÉEl
& &
Est-ce que tu connak
Vous vous y connaissez
mon pays ?
en peinture.
La lune croît et décroît.
N os bénë fi ces s'acc roisse nl.
fEt
Il ne connaît pas grand chose à î'aùation,
FI
METTRE
BATTRE
et qusst
et aussl,
je
mets
Je
bats
ADMETTRE,COIUMETTRE,
ABATTRE,
tu
mets
tu
bats
COMPROMETTRE,DÉMETTRE,
COMBATTRE,
il
met
i1
bat
ÉMErtnE,S'ENTREMETTRE,
DÉBATTRD,
nous
mettons
nous
battons
OMETIRE.PERMETTRE.
S,ÉBATTRE,
VOUS
MCTICZ
VOUS
baTtez
PROMETTRE.REMETTRE.
RABATTRE,CtC.
ils
mettent
RETRANSMETTRE,SOUMETTRE,
ils
battent
TRÀNSMET"IRE,etc.
Tu mets ton sac sur la table.
Il se met dans une mauvaise situation.
IIs se mettent à ire.
Cethomme bat-il sa femme ?
Vousbattez.votre adversaireau tennis.
Cesgarçonssebattent tout Ie temps.
ROMPRE
VAINCRE
et qussi
et qusst
Je
romps
varncs
le
CORROMPRE,
CONVÀJNCRE.
tu
romps
tlt
valncs
INTERROMPRE.
il
rompt
il
uainc
nous
rompons
nous
varnquons
vous
varnquez
VOUS
rompez
ils
rompent
ils
vainquent
Le chcrtal rompt sa corde.
Vous rompezle silence.
Pourquoi est-ce que tu l'interomps ?
Ils vainquent leurs ennemis.
Nows tainquons notre peur.
Tu ne corwaincs personne.
ao
LE PRESENTDELINDICATIF Conjuguezau-présentdeI'indicatif: p.qx,-sÎrnB content, METTREune lettre à la poste,
LE PRESENTDELINDICATIF
Conjuguezau-présentdeI'indicatif:
p.qx,-sÎrnB content, METTREune lettre à la poste, VAINCREsa timidité.
Terminer les verbes :
1. Le soleil
appar
à l'horizon.
4. Tu
adme ton erreur.
2. savoix.
Nous reconn
5. mesrelationsavectoi.
Jerom
3. de temps en temps.
Vous dispar
6. lescartes.
Ils ba
Mettreleverbeàla formecorrecte,puismettreauplurielà la personneindiquée:
1. Je(rnontnrrnr)d'êtreàl'heure.Nous
2. Ilne (coNNaîrnr)pasmon numéro de téléphone.Ils
3. Ton ami (ear,aîrnn) spnpathique. Tesamis
4. (aearrnn) un arbre.Vous
Tu
5. (vnrucnr)tes adversaires.Vous
Tu
Mettreleverbeà la formecorrecte, puisausingulier:
1. Vous (nortpnB) votre contrat.
2. IIs (corvrpanaîrnp) devant le tribunal.
3. Nous (varrucnp) leur résistance.
4. Ils (conaonpnr,) le témoin.
5. Nous (vtÉ,coNNalrnr)l'importance de cette découverte.
6. Vous (coMearrRE) l'iniustice.
Mettreleverbeà la formecorrecte,puisrépondreauxquestionsà la formenégative:
1.
Est-ce que ce magasin (almrrrno) les chiens ?
2.
Est-ce qu'il (xelrnB) autant de filles que de garçons ?
3.
La lumière
(rnaNsranaîrnn)-elleà travers les ridear.rx?
4.
Est-ce que cesentreprises (accnolrr.r) leur production ?
5.
Est-ce que le chef d'orchestre (elrrnE) bien la mesure ?
6.
Est-ce que vous (sn lÉearrne) contre les difficultés de la vie ?
7.
Est-ce qu'ils (Iurrnnonrrnr) leur partie de cartes ?
8.
Est-ce que vous (coNvantcnr) les autres par vos arguments ?
9.
Est-ce que cet arbre (cnoîrne) dans nos régions ?
10.
Est-ce qu'ils (sr sourrrnrrRn)à vos questions ?
11.
Est-ce que tu (sn merrne) au travail ?
12.
Est-ce que tout le monde (se coNuaîrnr) ici ?
13.
Est-ce que vous me (rnnnlErrnr) de fumer ?
14.
Est-ce que la radio (nErn-lNsnnErrne)ce concert ?
15.
Est-ce que tu (connenounrrnn)ta carrière ?
Retrouver un verbe de la même famille que ces noms :
A. la connaissance
l'émission
l'apparition
la promesse
le combat
B. l'admission
la croissance
la comrption
la transparence
la rupture
C. le batteur
la conviction
la permission
la mise en scène
l'interrrption
D. la victoire
la parution
la naissance
le débat
la disparition
33
ws ffi w @ w M ffi Ëffi ffi &M e \ w ËwT W
ws
ffi
w
@
w
M
ffi
Ëffi
ffi
&M
e \
w
ËwT
W
@
ffi
ët aræo[,,,
le
vols
ffi-*
wr
ini
ffi
tu
vois
Ènrûvois;.
fl-\
@ il
voit
nnVOin',,
ffi nous
voyons
trffi
ffi
vous
voyez
sq.
ils
voient
#ffis
tr*\
Fffi e-tr
Qu'est-ce que vaus voyex ?
.
Tu ne rtoispas plas laii que Lebout de ton ne;.
.
.
.
Quel lemps est-ceque Ia météopréioit
. Ils entrevoientla possibililédeparth
Nousnous revoyorlssouveni,
7 '
Tu
mens ! .Cela sevoù,
.
DEVOI&
REGETIOIN
et awsi
je
dois
je
reçois
:t:
morollvoiil,
'"ç"::
tu
dois
con
::
;,i
il
doit
i,
il
reçoit
DÉcEvorR,
nous
devons
1i:l
nous
recevons
,iÈUgpÊifrOiq
vous
devez
,
i
vous
recevez
lls
oolvetrlt
ils
reçoivent
,:
I ,,
,,, i
, r
Excuiei-io;,us, rwus dewns pi,artir
Ils me dniivent beauco-uyd'argenL
te ne reçàls 1aa6it de lities.
Est-ce que vous ?ecevezdes mertaies ?
sauCIïR
EM{}L}InOIR
eE dl|/l5$lltl
i::j::: r
'::i
: :::'' :
sars
j'
Je
émeus
;,MCIllllglRr: .i
tu
sais
tu
emeus
il
sait
il
émeut
.,',,,
.
'
.
::r
:
NOUS
SAVONS
nous
émouvons
vous
savez
vous
emouvez
rr.
rlir i:lrr:1
ils
savent
ils
émeUVent
Est.ièQuevauisalezconàuire?Cettemusiquem,ëmeu!.
Non, ie ne sais pas.
Il estparti, tu sais,
.
Ceqacteurs émeuventlepublic.
Th témew pour peu dz chnse.
34

FFo*lours,'lFl

LE PRÉSENTDBUINDICÀTIF rTr ' :"1 -â Conjuguer au présent de I'indicatif : von un copain,
LE PRÉSENTDBUINDICÀTIF
rTr '
:"1
Conjuguer au présent de I'indicatif
: von un copain, DEVoTRparlir, sAVorRnager.
Mettrelesverbesauprésent:
A.
1. Est-ce que vous (vorn) bien avecvos lunettes ?
2. Je ne (vorn) pas la différence entre cesdeux mots.
3. Quel temps (rnÉvoIR)-onpour demain ?
4. Est-ce que tu (nrvom) parfois ton ex-mari ?
5. Nous ne (von) plus Loïc, mais sescousins le (vorn) encore.
B.
1. Il est tard : nous (lBvon) rentrer chez nous.
2. Ils ont beaucoup marché, ils (lBvon) être fatigués.
3. Qu'est-ce que vous (emncevom) là-bas ?
4. lls ne (necEvotn)jamais personne.
5. Tu me (nÉcEvon). Je ne (coNcrvom) pas de viwe comme toi.
c.
1. Est-ce que tu (sevon) parler japonais ?
2. Ils ne (slvon)
pas la vérité.
3. Il ne (savon) pas où aller.
4. Est-ce que vous (swon) danser ? Non, nous ne (savon) pas.
5. Cesphotos de l'accidentnous (Émoworn).
Répondre aux questions. Utiliser la lre personne du singulier :
1. Est-cequevous
devezde l'argentà votre propriétaire ? Oui
2. Est-cequevous savezmentir ?
Non
3. Est-cequevousvoyezsouventvosbeaux-parents?
Non
4. Est-cequevous
recevezbeaucoupde cadeaux?
Oui
5. Est-cequevous vous apercevezde son émotion ?
Oui
Terminerlesphrases:
1. Tu ne saispasjouer du violon, mais eux,ils
2. Vous ne me décevezpas,mais moi, je vous
3. Nous ne vous devonspas d'argent, mais Sergevous en
4. Jene
vois rien, mais vous,vous
5. Il s'émeutfacilement.mais toi. tu
, T TrouverI'infinitif desverbesdela mêmefamillequecesnomset faireunephraseauprésent:
1. la réception
3. l'émotion
5. la prévision
7. l'entrevue
2. le savant
4. la promotion
6. la conception
8. la déception
-{
Remplacerles verbesou expressionspar un verbesynonyme:
coNCEVoIR,DEVoIRde l'argent, s'Érvrouvorn,RECEVoIR,sAVoIR.
1. Elle organise une réception pour sesamis ce soir.
2. Nous avons une conception différente de la situation.
3. Ils éprouvent facilement des émotions.
4. Est-ce que vous êtesau courant de cela ?
5. Est-ce que tu as des dettes ?
35
h VERBESTRESIRREGUTIERSDU3" GROUPE - - (J - FAIRE BOIRE â etaussi 2 fais Je bois
h
VERBESTRESIRREGUTIERSDU3" GROUPE
-
-
(J
-
FAIRE
BOIRE
â
etaussi
2
fais
Je
bois
Je
CONTREMIRE,
ô\ E
tu
fais
tu
bois
E
DÉFAIRE,
il
fait
il
boit
fr]
REFNRE,
nous
faisons
nous
buvons
SÀTISFAIRE,etc.
â
VOUS
faites
VOUS
btuvez
Ei z
IIS
[ont
ils
boivenl
rd
a
Ê1
Qu'est-ce que uous faites ?
Rien,
nous ne faisons
rien.
Est-ce que tous btnez de la vodka ?
Je nè bois jamais d'alcool.
É
È
H
Fl
POIIVOIR
VOUTOIR
VALOIR
etaussi
peux
Je
veux
Je
Je
vaux
ÉQUIVAL0IR,
tu
peux
tu
veux
tu
vau)(
PRÉVAI,OIR,
i1
peut
il
veut
il
vaut
REVAIOIR.
nous
pouvons
nous
voulons
nous
valons
vous
pouvez
vous
voulez
VOUS
valez
ils
peuvent
ils
veulent
IIS
valent
Potwez-tous courir ?
Non, je ne peua pas.
Voul.ez-vousdanser ?
Oui, je veux bien.
Combien yaut cette montre ?
Ces appareils ne valent rien.
PLEW0IR ne se conjugue qu'à la troisième personne du singulier et, parfois, du pluriel.
Il pleut. Je suis mouillé(e).
Iæsbombespleuvent sur la yille. (Rare)
FALLOIRne se conjugue qu'à la troisième personne du singulier.
Ilfaut faire attention!
Attention.' (s')esseoIR seconjuguededeuxfaçons
je
(m')
assors
ou
je
(m')
assieds
tu
(t')
ASSOIS
ou
tu
(t')
assieds
il
(s')
assoit
ou
il
(s')
assied
nous
(nous)
assoyons
ou
nous
(nous)
asseyons
vous
(vous)
assoyez
ou
vous
(vous)
asseyez
ils
(s')
assoient
ou
ils
(s')
asseyent
Est-ceque tu assieds(tu assois)ton bébédans son lit ?
Maintenan[ il s'assied(il s'assoit)tout seul.
36
LE PRESENTDEUINDICÀTIF Donner le présentde I'indicatif de : p.qrnp du yoga,BorREpeu. ltettre lesverbesau présent:
LE PRESENTDEUINDICÀTIF
Donner le présentde I'indicatif de : p.qrnp du yoga,BorREpeu.
ltettre lesverbesau présent:
A.
Qu'est-ce que vous (rarnB) ? Je (rarnn) des mots croisés.
Pénélope(rÉramn) et (nnrnrnr) toujours le même travail.
Nous (rarnn) des économies, et toi, en (r'erns)-tu ?
Cettesolution nous (sarrsparns).
Ils ne se (serlsrernr) jamais de ce qu'ils ont.
B.
1.
Est-ce que tu (eorRE) souvent du champagne ?
2. Non, j'en (eoInE)rarement.
3. Bruno (eoIRE) de la Téquila, et vous, est-ceque vous en (eorRE) ?
4. Non, nous n'en (nornn)pas, c'esttrop fort !
Ils t'admirent : ils (nomn) tes paroles.
f .
Donner le présentde I'indicatif de : nepas pouvorR parler,vourorndormir.
}Iettre
lesverbesauprésent:
A. Est-ce que tu (rowon)
1.
m'accompagner ? Non, je ne (eouvorn)pas.
2.
3.
À
Il (vourom) partir en vacances,mais il ne (rowom) pas.
Est-ce que vous (vouroln) du thé ?
Nous (vourorn) vous annoncer une grande nouvelle.
I
.
5. Ils (vouron) voir ce spectacle,malheureusement, ils ne (roworn) pas.
B. Combien (varon) cesboucles d'oreille ?
Il (varorn) mieux ne pas en parler.
Son silence (Éourvlrom)
à un refus.
Est-ce que 200 grammes de poisson (Éourvarorn) à 100grammes de viande ?
Il (prswoR).
Il (earrorn) rentrer.
c. Est-cequevous(s'assrolR) ou est-cequevousrestezdebout?
Nous (s',qsspolR) autourdela table.
Le promeneur(s'msron) surun banc.
Je(s'assrorn)ici, ettoi, tu (s'essnom) là.
Lesspectateurs(s'asseon)à leur place.
Répondrealu(questions. Utiliserle verbedela
question au présent:
-{,. 1.
Qu'est-ce que vous faites ?
B.
1. Est-cequetu (rowom) venir ?
2.
Qu'est-ce que vous voulez ?
2. Est-cequenous(pouvom)rester?
3.
Pouvez-vousm'entendre ?
3. Est-cequetu (vourom)uneglace?
4.
Vous asseyez-vousici ?
4. Vousne (vouron) paslui parler ?
5.
Qu'est-ce que vous buvez ?
5. Leschiens(rouvom)-ilsentrerici ?
TfouverI'infinitif duveÉedelamêmefamillequelesnomssuivantset faireunephraseauprésent:
^
1. la pluie
la volonté
7. la contrefaçon
2. la satisfaction
le fait
8. la boisson
.f.
3. la valeur
6.
la puissance
9. l'équivalence
37

iir

-Et

E Ê

E.É

ETRE,AVOIR, VERBESDU lE' GROUPEET ALIER (J - . ÊTnn â 2 H étais j' J
ETRE,AVOIR,
VERBESDU lE' GROUPEET ALIER
(J
-
. ÊTnn
â 2
H
étais
j'
J
avais
tu
étais
tu
avais
frl
il
était
il
avait
â
nous
étions
nous
avions
H
ts
vous
éTiez
vous
aviez
É
étaient
ils
avaient
IIS
IiIr
É
É
E
E
È
Verbes du 1"'groupe
et ÀLLER
Pour former l'imparfait de l'indicatif d'un verbe,
prendre le radical de la première personne du pluriel au présent (par
exemple dS!È:),
et ajouter la terminaison : -ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient.
Présent
Imparfait
DONNER
nous donnons
Je
donnais
tu
donnais
il
donnait
nous
donnions
VOUS
donniez
ils
donnaient
REGARDER
nous regardons
je
regardais
MONTRER
nous montrons
je
montrais
ACCEPTER
j'
nous acceptons
acceptais
REFUSER
nous refusons
je
refusais
(sn)mvnn
nous (nous) lavons
je (me) lavais
ALLER
nous
allons
i
allais
tu
allais
il
allait
nous
allions
VOUS
alliez
ils
allaient
I
S'EN ALLER
nousnousen allons
je m'en
allais
LIMPARFAITDEI-IINDICATIF Conjuguerà l'imparfaitdeI'indicatif : ÊrnEsûrdesoi,avoIRraison. llettre cesverbesà
LIMPARFAITDEI-IINDICATIF
Conjuguerà l'imparfaitdeI'indicatif : ÊrnEsûrdesoi,avoIRraison.
llettre cesverbesà I'imparfait:
- Ce(ÊrRe)l'hiver.Je(Êrne)dehors, je (lvorn)froid.
Ii y (avorn) de la neige. Elle (Êrr.r) devant la cheminée, elle (.qvorn) chaud.
Vous (Êrns) gênécar vous (avon) tort et vous (NE ras avom) d'excuse.
Le bar (Êrne) vide. Tu (Êrne) iwe,
tu (Nr rrus lvorn) la force de rentrer.
,\otre erreur (Êrna) grave. Nous (avon) honte, nous (ue ras Êrnr) fiers.
La circulation (Êrne) difficile. Ils (Êrnn) furieux, ils (lvorn) du retard.
Conjuguer à I'imparfait
: culrrvER son jardin, ARRosERsesfleurs, arrnn bien.
Terminer les verbes à l'imparfait :
Tu ador
ta poupée,tu l' embrass
Sur l'autoroute,lesvoituress'approch
, tu la montr
, puis dépass
à tout le monde.
le camion.
Le soleilsecouch
; peu à peu, sesrayonséclair
toute la plage.
J'entr ,i'.toujours bmsquement, je ne frapp
: jamais à Ia
porte.
Souvent,vousvous disput
, celagên
lesvoisins,vousvous excus
Il refus:
toujours de rester.A minuit, il s'enall.;., il sedépêch
.
Compléter les questions et répondre à I'imparfait :
L an dernier,
1. est-cequetu habit.,
à
l'étranger?
)
2. est-ceque ton pays te manqu
3. est-cequ'ils
déjeun parfois dansce bistrot ?
4. est-cequevous dîn
toujours tous ensemble?
5. est-ceque tu
laiss
déjàpoussertes cheveux?
o.
où all
-vousmarcher
tous les jours ?
7. est-ceque,tesamis et toi, vous dansr
,tous
lessamedis?
8. est-cequetu te maquill
déjà ?
9. est-ceque Grégoirete
téléphon
1chaquesoir
?
10. est-cequetu imagin
,
ta vie actuelle?
Compléter les verbes du texte :
Ils all
partir, ils ét.:. prêts,ils
av
leurs bagages.Nous ét.!;::surle pasde la porte, nous av{,?:il'airtriste,
rous
all
resterseuls.Paulineé1
en
larmes,Thomasav
le cæur serré,et toi, tu avc:h7'airabsent,
:tais tu ét:'
attentif
à tout. Moi, j'é1
silencieux, i'av
enviedefuir. J' all
trouverle tempslong sans
iu\'
^
)
les verbes de ce texte à I'imparfait:
/llettre
-Ieme souviens quand je (Êrne) petit, le soir, deshommes inconnus (annn'sn) à la maison. Pour moi,
-is (roivrenn) du ciel. Ils (s'rxsrenEn) dans des fauteuils, ils (ennmn), ils (navannen)de tout et de rien.
Paifois, quelqu'un