Vous êtes sur la page 1sur 360

La grammaire italienne Les verbes italiens Le vocabulaire italien

49 77138

11,10

978-2-218-93314-1

111111111111111 li lllllll

9 782218

933141

L

LIEN

1
1

Gérard Genot

Professeur émérite de lingllistique italienne

à l'Université Paris-Ouest Nanterre la Défense

1 Gérard Genot Professeur émérite de lingllistique italienne à l'Université Paris-Ouest Nanterre la Défense
Cet ouvrage de la collection Bescherelle est associé à des compléments numériques:- un ensemble d'exercices

Cet ouvrage de la collection Bescherelle

est associé à des compléments numériques:-

un ensemble d'exercices interactifs sur les principales difficultés de la grammaire italienne. Pour y accéder, connectez-vous au site

www.bescherelle.com.

1 nscrivez-vous en sélectionnant le titre de l'ouvrage. Il vous suffira ensuite d'indiquer un mot clé issu de l'ouvrage pour afficher le sommaire des exercices.

Vous pourrez également utiliser librement les ressources liées aux autres ouvrages de la collection Bescherelle en italien.

Ma reconnaissance va à mes amis, Martine Valentin-Castiglia, Vittorio Coletti, Professeur à l'université de Gênes, et François Livi, Professeur à l'université Paris IV-Sorbonne, qui ont relu mon manuscrit et fait de fort utiles suggestions. La collaboration attentive et avisée de Mery Martine/li a permis d'améliorer la présentation, non seulement matérielle, sur de nombreux points.

Édition: Mery Martinelli Conception graphique: Marie-Astrid Bailly-Maître, Sterenn Heudiard, Sandrine Albane\ & Nicolas Taffin Adaptation maquette & mise en page: Studio Bosson

© HATIER- Paris - juin 2009- ISSN

2101-1249 - ISBN 978-2-218-93314- l

Toute représentation, traduction ou reproduction, même partielle, par tous procédés, en tous pays, faite autorisation préalable est illicite et exposerait le contrevenant à des poursuites judiciaires. Réf. : loi du 11 r 195 7, alinéas 2 et 3 de l'article 41. Une représentation ou reproduction sans autorisation de l'éditeur a- Centre français d'exploitation du droit de copie (20, rue des Grands-Augustins, 75006 Paris) constituerait contrefaçon sanctionnée par les articles 42 5 et suivants du code pénal.

➔ Pour les francophones 1 la langue italienne est à la fois « facile »

Pour les francophones 1 la langue italienne est à la fois « facile » et « difficile ». «Facile» à entendre et à lire 1 grâce aux ressemblances graphiques et phoni- ques des deux langues 1 qui ont une origine commune.

Mais « difficile » tout d 1 abord en raison de ces ressemblances mêmes qui masquent une multiplicité de petites chausse-trappes de détail (construction

des verbes 1 emploi des prépositions, etc.\ et ensuite en raison

d'une histoire

profondément différente. Dans la péninsule 1 jusqu'au milieu du siècle dernier 1 on employait de nombreux dialectes (principalement parlés) et la langue nationale officielle (exclusivement écrite et d 1 origine littéraire). Le centralisme culturel et linguistique qu'a connu la France depuis le xv11e siècle

a été épargné à l'ltalie, qui rrest devenue un pays unitaire (mais non complè- tement unifié) quà la fin du x1xe.

Grammaire de référence et de réflexion destinée à un large public - lycéens, étudiants, adultes-, la Grammaire italienne Bescherelle décrit le fonctionnement de la langue italienne contemporaine dans son ensemble, à travers ses multiples emplois. Rédigée avec un souci de clarté mais aussi de rigueur 1 dans un style où les notions et termes techniques indispensables sont toujours soigneusement définis 1 elle amène l'utilisateur à découvrir la logique de la langue italienne et à comprendre la cohérence de ses mécanismes, lui permettant ainsi de produire à son tour des énoncés corrects. Les nombreux exemples traduits et commentés favorisent l'assimilation des règles de la langue vivante.

Chaque partie est associée à une couleur différente et les contenus sont organisés en paragraphes numérotés. Cette présentation facilite une cir- culation rapide et efficace à Yintérieur des parties; elle permet une lecture en continu aussi bien quune consu1tation ponctuelle, à partir d 1 un index détaillé et des renvois internes.

ans

ars

du

une

L'objectif final est bien de fournir à l'utilisateur les moyens d 1 une réelle maîtrise de la grammaire itaHenne.

Glossaire Abréviations • 1r Phonèmes et graphèmes 1-10 Les syllabes 11-12 Accent et intonation 13-18
Glossaire Abréviations • 1r Phonèmes et graphèmes 1-10 Les syllabes 11-12 Accent et intonation 13-18

Glossaire

Abréviations

1r

Glossaire Abréviations • 1r Phonèmes et graphèmes 1-10 Les syllabes 11-12 Accent et intonation 13-18
Glossaire Abréviations • 1r Phonèmes et graphèmes 1-10 Les syllabes 11-12 Accent et intonation 13-18

Phonèmes et graphèmes

1-10

Les syllabes

11-12

Accent et intonation

13-18

La jonction

"19-22

Marques écrites particulières

23-24

Le nom Les déterminants du nom L'adjectif qualificatif Les substituts du groupe nominal 25-46 47-81
Le nom
Les déterminants du nom
L'adjectif qualificatif
Les substituts du groupe nominal
25-46
47-81
82-106
107-139

Notions de base

140-157

La voix du verbe

158-167

Les emplois des modes et des temps

168-206

Les emplois des auxiliaires

207-212

Les emplois des modaux et des factitifs

213-216

Les conjugaisons régulières

217-234

Les conjugaisons irrégulières

235-269

L'adverbe

270-301

Notions de base 403 La phrase simple 404-.436 La phrase cornplexe 437-497 Bibliographie Les numéros
Notions de base 403 La phrase simple 404-.436 La phrase cornplexe 437-497 Bibliographie Les numéros
Notions de base 403 La phrase simple 404-.436 La phrase cornplexe 437-497 Bibliographie Les numéros
Notions de base 403 La phrase simple 404-.436 La phrase cornplexe 437-497 Bibliographie Les numéros

Notions de base

403

La phrase simple

404-.436

La phrase cornplexe

437-497

La phrase simple 404-.436 La phrase cornplexe 437-497 Bibliographie Les numéros renvoient aux paragraphes.

Bibliographie

Les numéros renvoient aux paragraphes.

Voici quelques termes techniques employés dans cet ouvrage. Les termes plus spécifiques (par exemple « proposition >\ « sujet », «prédicat») seront définis au moment de leur premier usage.

anocuté

celui à qui l'on s'adresse

désinence

partie variable du mot, qui porte l'information logico- syntaxique (genre et nombre, personne, temps, mode)

locuteur

celui qui parle

marque

valeur partielle de la désinence: genre, nombre, etc.

morphologie ensemble des formes fonctionnelles

phonème unité d'articulation dépourvue de sens et formant avec d'autres un système d'oppositions (par exemple dentales/ gutturales, sourdes/sonores)

radical

partie invariable du mot, qui porte l'information séman- tique (le sens)

référent

la réalité, être, objet ou état de choses à quoi renvoie un signe, mot ou phrase

rhème

ce

que l'on dit du thème

sémantique ce qui concerne la signification (mots, phrases)

syntaxe ensemble des constructions(« montages» de formes)

syntaxique qui relève de la syntaxe

thème

ce dont on parle

liste des abréviations et des m.boles utilisés C consonne C D complément direct C l

liste des abréviations

et des

m.boles utilisés

liste des abréviations et des m.boles utilisés C consonne C D complément direct C l complément

C

consonne

CD

complément direct

Cl

complément indirect

COD

complément d'objet direct

C01

complément d'objet indirect

0

objet

fat.

latin

Htt.

littéralement

s

sujet

ss-ent. sous-entendu

V

voyelle [dans Oral et écrit]

verbe [dans La phrase]

comparaison italien/français

<

provient étymologiquement de

se transforme morphologiquement ou syntaxiquement en

correspond à

*

versus, s'oppose à, se distingue de

0

élément« zéro»

L'astérisque* précédant une étymologie signifie qu'elle n'est pas attes- tée par écrit, mais reconstruite par la méthode comparative.

onèm.es et e111es ' Les ltaliens sont persuadés que leur langue « s'écrit comme elle

onèm.es et

onèm.es et e111es ' Les ltaliens sont persuadés que leur langue « s'écrit comme elle se

e111es '

Les ltaliens sont persuadés que leur langue « s'écrit comme elle se prononce », et« se prononce comme elle s'écrit». 11 n'en est pas tout à fait ainsi, même si l'italien possède une graphie plus régulière et mieux adaptée que les systèmes du français ou de l'anglais.

L'alphabet italien

t L'alphabet italien comprend 21 lettres.

1

a,

b, c,

d, e, f,

g,

h, i, 1, m,

n, o,

p, q, r, s, t,

u, v, z

1

Les lettres k, w, x, y sont surtout utilisées pour les mots d'origine latine, grecque ou étrangère, ainsi que la lettre j, qui se trouve parfois dans des graphies anciennes, à l'initiale, en position intervocalique, ou pour noter

r une suite de deux i: jato (hlatus, aujourd'hui iato), noja (en.n.ui, aujourd'hui

1 noia), vizj (vlces, aujourd'hui vizi).

1 noia), vizj (vlces, aujourd'hui vizi). Des lettres aux sons Les lettres a, p, b, t,

Des lettres aux sons

Les lettres a, p, b, t, d, f, v, m, r correspondent respectivement aux sons

/a/, /p/, /b/, /t/, /d/, /f/, /v/, /ml, Ir/.

Les autres lettres ont plusieurs valeurs. • Le e et le o, qui correspondent respectivement aux sons /e/ ou /e/ et /o/ ou hl, notent les deux degrés d'ouverture des phonèmes, les accents graphiques ne servant qu'à marquer l'accent tonique en position finale :

perché /per'ke/ (pourquol, parce que), cioè /tfo'e/ (c'est-à-dire), parlô /par'b/

(il/ elle parla). L'ouverture des voyelles

8.

•Lei sert d'une part à transcrire /i/ et la semi-consonne /j/: ironla /iro'nia/ Clron.le), miele /'mjde/ (mlel) ; mais il sert aussi à modifier le son de se, c, g, gl et dans ce cas, sa prononciation est atténuée : scienza /'fentsa/

(sclen.ce), cielo /'tfelo/ (clel), gioco j'd3::,ko/ Qeu), famlglia /fa'miUa/ (famllle).

•Leu sert à noter /u/ et la semi-consonne /w/: culla /'kulla/ (berceau),

quale /'kwale/ (quel, quelle).

• Le c sert à noter /k/ et figure dans la transcription de If/ et /tf/ : cuoco

/'kw::,ko/ (culsln.ier), sciarpa /'farpa/ (écharpe), cena /'tfena/ (dfn.er).

Il

Phonèmes et graphèmes

Il Phonèmes et graphèmes Le g transcrit /g/ et figure dans la notation de /d3/ ainsi

Le g transcrit /g/ et figure dans la notation de /d3/ ainsi que dans celle

(ail),

de /1,

/

et /Jl/: gatto /'gatto/ (chat), gente /'d3ente/ (gens), aglio /'af

f

o/

agnello /a'Jlello/ (agneau).

Les transcrit aussi bien /s/ que /z/, et figure dans la notation de /fi: sosia /'S'JZja/ (sosie), ascia /'affa/ (hache).

Lez transcrit /ts/ et /dz/: azione /ats'tsjone/ (action), zanzara /dzan'dzara/ (moustique) .

Len sert à noter /n/ et figure dans la transcription de /Jl/: ponte /'ponte/ (pont), gnocchi /'Jl:)kki/ (gnocchis), castagna /kas'taJ1J1a/ (châtaigne) .

Le I sert à noter /1/ et figure dans la transcription de /f.j: letto /'letto/ (lit),

moglie /'mof

• Le h figure en combinaison avec cet g, et comme vestige graphique dans certaines formes du verbe avere (avoir): occhi j':)kki/ (yeux), ghiro /'giro/ (loir), haî /'ai/ (tu as).

f e/

(épouse).

ATTENTION

Le groupe gl suivi dei transcrit le phonème If

vaut /gl/: gloria /'gbrja/ (gloire), g~nglio /'gangljo/ (ganglion).

/,

mais dans les autres cas

• À l'exception du pronom personnel gli (lui), seul ou combiné, le groupe gl, suivi dei, se prononce /gl/ à l'initiale: il ne figure que dans une tren- taine de mots, comme glicine (glycine), glissare (glisser), dans des mots savants comme glifo (glyphe), gliptoteca (glyptothèque) et dans les com- posés en glicero- et glico-.

LE SYSTÈME CONSONANTIQUE

L'articulation des consonnes

Le système consonantique de l'italien comporte 2 3 phonèmes (contre 19 en français).

- Les labiales: /m/, /p/, /b/.

- Les labio-dentales: /f/, /v/.

- Les dentales : /t/, /d/, /s/, /z/, /ts/, /dz/, /n/, /r/, /1/.

- Les palatales: /fi, /tf/, /d3/, /Jl/, /f.,/.

- Les gutturales ou vélaires : /k/, /g/.

- Les semi-consonnes : /w/, /j/.

Les phonèmes /p/ 1 /b/ 1 /t/ 1 /d/ 1 /f/ 1 /v/ 1 /m/ 1 /r/ représentent respectivement les graphèmes p 1 6 1 t 1 d 1 f 1 v 1 m 1 r.

Pour les autres sons 1 le tableau des correspondances entre phonèmes et graphèmes est plus complexe.

SON

GRAPHIE

CONDITIONS

EXEMPLES

1

-----

C

/k/

/g/

/tf/

/d3/

/s/

/z/

/fi

ch

q

g

gh

C

ci

g

gi

s

s

SC

sci

z

-----

z

-----

/dz/

/ts/

/Jl/

gn

-----

/1 /

gl

gli

+ a, o, +i, e

u

cane (chien), colle (colline), culla (berceau) chi (qui), che (que), chiesa (église)

+u

quale (quel), quindici (quinze)

+ a, o, + i, e

u

g~bbia (cage), gola (gorge), gufo (hibou) ghirlanda (guirlande), ghepardo (guépard)

+i, e + a, o,

u

cibo (nourriture), cera (cire) cianuro (cyanure), ciô (ceci, cela), ciuffo (touffe, mèche)

+i, e + a, o,

u

giro (tour), gelo (gel) giardino Qardin), giS?_vane Qeune), giusto Quste)

 

s2lido (solide), rosso (rouge)

sbandare (déraper)

+i, e + a, o,

u

scivolare (glisser), scena (scène) sci~bola (sabre), sciS?_gliere (délier), sciupare (abîmer)

 

vizio (vice), pezzo (morceau)

 

romanzo (roman), mezzogiorno (midi)

 

gnomo (gnome), degno (digne)

+i + a, e, o

figli (fils, enfants) figlia (fille), figlie (filles), figlio (fils)

La prononciation du s 4, La prononciation du z 5.

ATTENTION En position intervocalique 1 la prononciation des sons /f/ 1 /ts/ 1 /dz/ 1 /p/ 1 If est souvent renforcée (presque doublée\ même si la graphie

/

ne le note pas : blscia /'biffa/ (couleuvre) 1 stazione /stats'tsjone/ (gare) 1 azienda /adz'dzjenda/ (entreprise) 1 pigna /'pippa/ (pomme de pain.) 1 conlglio /ko'niHo/ (lapin).

~~,!

Phonèmes et graphèmes

~~,! Phonèmes et graphèmes Certains phonèmes consonantiques n'existent pas en français . • Le /r/ italien

Certains phonèmes consonantiques n'existent pas en français . • Le /r/ italien est une dentale vibrante, « roulée », qui se prononce un peu comme dans certaines régions de France (la Bourgogne par exemple). Certains ltaliens le prononcent comme en français, c'est une prononciation régionale ou affectée. • Le /A/ est un 1 «mouillé» inconnu en français, qui se prononce approxi- mativement comme dans Falguière.

La prononciation du s

Le s est sourd /s/ :

- en position initiale, suivi d'une voyelle: sapere (savoir) ;

- devant une consonne sourde ;

/k/

/f/ sfa rzo (faste), f2_sforo (phosphore) /p/ sp~cchio (miroir), aspetto (aspect)

scale (escalier), ascolto (écoute), squadra (équipe)

/t/

staffa (étrier), gusto (goût)

- précédé d'une consonne quelconque: polso (poignet), borsa (bourse);

- quand il est doublé: rosso (rouge).

Le s est sonore /z/ devant une consonne sonore.

/b/

sbandare (déraper), risbagliare (se tromper de nouveau)

/d/

sdegno (indignation, dédain), disdire (décommander)

/m/ smantellare (démanteler), cosmo (cosmos)

/n/ snaturare (dénaturer)

/1/

slavato (délavé), trasloco (déménagement)

/r/

sradicare (déraciner)

/g/

sganciare (décrocher), disgregazione (désagrégation)

En position intervocalique :

-dans les mots savants) les seprononce/z/: causa (cause\ esame (examen)} stasi (stase), g~nesi (genèse), di~lisi (dialyse), nevrosi (névrose) ; -pour les mots courants, comme mese (mols), vise (visage), casa (maison)) cosa (chose), naso (nez), la prononciation dus diffère selon les régions. La prononciation sonore gagne du terrain.

f-

ëi::

u

'LIJ

f-

LIJ

J

4:

0::

La prononciation du z Le z est généralement sourd /ts/ : - quand il est

La prononciation du z

Le z est généralement sourd /ts/ :

- quand il est suivi de -ia-, -ie-, -io- : mestlzia (tristesse), grizie (merci), lezione (leçon.) ;

(con.stance), frequenza

- dans les finales -anza, -enza, -ezza : costanza

(Jréq uen.ce), bellezza (beauté).

Lez est généralement sonore /dz/ :

- à l'initiale : zero (zéro), zeta (z), Ziino (sac à dos) ;

- en position intervocalique: azalea (azalée), azoto (azote).

Quand le z est (graphiquement) doublé :

- il se prononce soit /tsts/ soit /dzdz/ : pazzo /'patstso/ (Jou), azzardo /adz'dzardo/ (hasard), mezzo /'metstso/ (blet, trempé), mezzo /'medzdzo/ (deml, moyen., mllleu) ;

- il

suffixes -izzare et -izzazione

/idzdzats'tsjone/ : nazionalizzare (n.atlon.allser), nazionalizzazione (n.atlo-

n.allsatlon.).

se

prononce

/dzdz/

dans

les

REMARQUE

La prnnonciation du z peut généralement sJexpliquer par l'origine du mot.

- La prnnonciation sonore remonte à d + i : razzo /'radzdzo/ (fusée) < lat. RADIUM.

- La prononciation sourde remonte à t + i : nazione /nats'tsjone/ (natlon) < lat. NATIONEM.

La prononciation des consonnes doubles

L'italien possède des consonnes doubles (géminées) qui doivent être prononcées distinctement.

palla /palla/ (balle) * pala /pala/ (pelle)

C'est une difficulté pour les francophones. En effet le français oral ne possède pas ce phénomène, sauf dans des constructions syntaxiques; par exemple, les consonnes doubles dans quello se prononcent comme dans avale-la /aval'la/, et celles dans ammirare se prononcent comme

dans il aime marcher /ilemmarfe/.

LE SYSTÈME VOCALIQUE

Phonèmes et graphèmes

LE SYSTÈME VOCALIQUE Phonèmes et graphèmes Le << triangle » des voyelles Le système vocalique de

Le << triangle » des voyelles

Le système vocalique de l'italien peut être représenté par un triangle qui reproduit approximativement les points d'articulation (de gauche à droite) et l'ouverture (de haut en bas) de la cavité buccale.

4

/a/

3

/el

hl

2

/e/

/o/

 

/i/

/u/

0

/j/

/w/

REMARQUE

Les sons /j/ et /w/ sont des semi-consonnes.

'
'

L7ouverture des voyelles

11 existe (en position tonique) deux degrés moyens d'ouverture, avec

des timbres voisins allant par paires : /e/-/e/ et /o/-/'J/.

pesca /'peska/

::f:.

pesca /'peska/

pêche [du poisson] volto /'volto/

::f:.

pêche Qe fruit] volto /'v-Jlto/

vlsage

tourn.é [participe passé]

. ATTENTION Cette différence d'ouverture n'est pas notée orthographique-

' ment et constitue une difficulté; mais c'est une distinction qui n'est ni connue ni respectée par tous les ltaliens.

•L'italienne connaît pas les sons /œ/ de fleur, /g/ de je,/(/)/ de jeu et /y/ de pur, antérieures prononcées en arrondissant les lèvres. C'est une difficulté du français pour les italophones, sauf s'ils sont originaires de l'ltalie du Nord, où des dialectes possèdent ces sons. • ll n'y a pas de nasales en italien : les suites -an-, -en-, -in-, -on-, -un- ont une prononciation identique à leur graphie. Par exemple, pan- dans pandem.2.nio /pande'm'Jnjo/ (gran.de con.fusion.) se prononce comme

pan.n.e.

lfj

!-

ëi2

,w u

1-

u.J

J

4:

0:::

EJ Les diphtongues En italien, toutes les diphtongues sont composées d'une semi-consonne atone suivie ou

EJ

Les diphtongues

EJ Les diphtongues En italien, toutes les diphtongues sont composées d'une semi-consonne atone suivie ou précédée

En italien, toutes les diphtongues sont composées d'une semi-consonne atone suivie ou précédée d'une voyeHe tonique ou atone.

Selon la position de la voyelle, les diphtongues toniques peuvent être accentuées sur le premier ou sur le deuxième élément. La prononciation des voyelles e et o accentuées est très souvent ouverte.

Diphtongues accentuées sur le deuxième é1ément

ia

chi~ve (dé)

ua

qu~dro (tableau)

ie

/'je/

pi~de (pied)

ue

/'we/

du~llo (duel)

io

/'j'J/

piQggia (pluie)

ui

anguilla (anguille)

iu

fl~me (fleuve)

uo

/'w'J/

lu2go (lieu)

Diphtongues accentuées sur Je premier élément

ai

l~ico (laYque)

ui

i!!i (lui)

ei

/'ej/

s~i (six)

au

p~usa (pause)

oi

/''Jj/

pQi (puis)

eu

/'ew/

~uro (euro)

D'autres diphtongues sont atones: corrid_g_io (couloir), ai!:l_to (aide), S.ê_ngue

(sang).

Les groupes -ai-, -ei- 1 -eu- 1 assez rares,

prononcent jamais comme en français : les deux timbres sont séparés.

et -au-, plus fréquent, ne se

REMARQUE

Lorsque les sons vocaliques /i/ et /u/ sont accentués et précédés ou suivis d'une autre voyelle, on parle généralement d'un hiatus: zio /rJzio/ (oncle), paura /pa'ura/ (peur).

Les règles du découpage syllabique 12.

Les triphtongues

Elles sont toujours constituées des semi-consonnes /j/ et/ou /w/, d'une voyelle plus ouverte accentuée et d'une autre voyelle: mi~i (miens), tuQi

(tiens), buQi (bœufs), aiu_Qla (parterre, plate-bande).

Les règles du découpage syllabique 12.

tes sy11abes

Définition de << syllabe »

Les phonèmes s'enchaînent en séquences. ll existe une unité moyenne intermédiaire entre une suite dotée de sens (un mot par exemple) et les phonèmes qui la composent: c'est la syllabe. Cette subdivision est spon- tanée dans toutes les langues: par exemple, lorsqu'une foule scande des slogans ou quand on crie quelque chose de loin.

Une syllabe est dite :

- libre si elle se termine par une voyelle: a-la (aile), lu-na (lune) ; - entravée si elle se termine par une consonne : at-to (acte), pet-to

(poitrine).

REMARQUE

• Les syllabes cornmençant par plus d'une consonne sont fréquentes en italien : spe-cia-le (spéclal), stret-to (étrort). • Les syllabes se terminant par plus d'une consonne sont plus rares et généralement d'origine étrangère : nord (rwrd) 1 sport (sport).

Les règles du découpage syllabique

Une consonne unique forme une syllabe avec la voyelle suivante : rna-re

(mer), co-lo-re (couleur), rna-la-g~-vo-le (malaisé).

les groupes consonantiques ne représentant qu'un phonème (ch, gh, se, gn, gl) forment une syllabe avec la voyelle suivante : chi-na (encre de

Chine), dra-ghi (dragons), di-sc~-sa (descente), ba-gna-re (mouiller), fa-ml-

glia (famille).

Deux consonnes identiques (une consonne double) se répartissent entre les deux syllabes adjacentes: col-lo (cou), gat-to (chat).

Les combinaisons consonne + 1, r appartiennent à la même syllabe

con-du-sio-ne (conclusion), ca-pra (chèvre).

Les lettres 1, rn, n, r suivies de consonne(s) appartiennent à la syllabe

précédente (implosives) : ~1-be-ro (arbre),

arn-bi-re

(aspirer),

Pl:!n-ge-re

(piquer), pe-ri-ar-tri-te (périarthrite).

(arbre), arn-bi-re (aspirer), Pl:!n-ge-re (piquer), pe-ri-ar-tri-te (périarthrite). l- a:: u 'W 1- w ·-' ~ 0

l-

a::

u

'W

1-

w

·-'

~

1:) Dans les suites de voyelles, on ne peut couper ni les diphtongues ni les

1:)

Dans les suites de voyelles, on ne peut couper ni les diphtongues ni les triphtongues, mais on peut couper les hiatus (prononcés en deux sylla-

bes): l~i-co (la"Cque), poi-ché (pu[sque), a-iuQ-la (parterre, plate-bande), mais po-e-ta (poète), be-a-to (heureux), li-ne-et-ta (t[ret).

La lettres, suivie de consonne(s)i fait partie de la syllabe suivante: fe-sta

(fête) 1 e-sclg-de-re (exclure) 1 na-stro (ruban).

ATTENTION En ce qui concerne les groupes consonantiques, il faut affecter le plus de consonnes possible à la voyelle suivante, à condition que le groupe en début de syllabe figure à l'initiale de mots raisonnablement courants.

di-spe-psl-a (dyspeps[e) [car speranza (espérance) 1 psicologla (psychologie)]

-=t= di-spep-ti-co (dyspeptique)

[car il y a trop peu de mots commençant par pt-]

ATTENTION Pour des groupes tels que dell'amico (de l'ami) (préposition+

article,

ou quell'amico (cet ami-là), il faut éviter de couper juste

après l'apostrophe: del-l'amico, quel-l'amico.

REMARQUE

La coupure graphique des mots est conventionnelle et partiellement arbitraire ; elle ne coïn- cide pas nécessairement avec la structure interne du mot. Par exemple, les suffixes commen- çant par une voyelle ne sont pas isolés : t~nero + ezza -+ tenerezza (tend1·esse) se coupe obligatoirement te(-)ne-rezza; une forme verbale comme cant§_vano Clts/elles ch.an.talent) se coupe obligatoirement can-t_él-Va-no. Cependant, il vaut mieux, si possible, tenir compte de la composition du mot, et couper par exemple super-mercato (supermarché), strato-sf~rico (strntosph.éi-lque), nazionalizza-zione

(n.ation.allsatlon).

$1

ccent et intonation

ccent et intonation L'accent tonique : définition et constituants En italien, les suites de syllabes n'ont
ccent et intonation L'accent tonique : définition et constituants En italien, les suites de syllabes n'ont

L'accent tonique : définition et constituants

En italien, les suites de syllabes n'ont pas une intensité identique. Certai- nes syllabes sont marquées et reconnaissables à l'oreille. Ce sont 1es syHabes accentuées, et elles portent un accent dit tonique.

Cet accent comprend trois constituants.

lntensité: la syllabe tonique est émise plus énergiquement.

Hauteur : la voyelle de la syllabe tonique est prononcée un peu plus aiguë que les voyelles de syllabes atones.

Durée : si la syllabe accentuée est formée uniquement d'une voyelle ou d'une consonne+ une voyelle, la voyelle est prononcée plus longue que dans une syllabe atone. ta-vo-lo table Qa prononciation de t~ est plus énergique et plus longue que celle des autres syllabes]

bel-lez-za beauté Qa prononciation de l~z est plus énergique que celle des autres syllabes et le~ accentué est plus aigu que le e atone]

ATTENTION Les francophones ont tendance à exagérer soit l'intensité, soit la longueur, et ont peine à réaliser l'opposition de hauteur.

La place de l'accent

Tous les mots de deux syllabes ou plus possèdent un accent tonique :

2.-ra (h.eure), a-ml-co (am[).

L'accent tonique peut porter sur n'importe quelle syllabe.

SYLLABE TONIQUE

+0

citt~ (ville)

parafa tranca mot oxyton

+ 1 syllabe

ved~re (voir)

parafa piana mot paroxyton

+ 2 syllabes

piac~vole (agréable)

3 syllabes

+ .2rdinano (ils/elles ordonnent)

parafa sdry_cciofa mot proparoxyton parafa bisdry_cciofa

+ 4 syllabes

+ 5 syllabes

.2rdinamelo (ordonne-le-moi) parafa trisdrgcciofa

.2rdinamicelo (ordonne-le-mol là)

parafa quadrisdrgcciofa

l-

ëi2

u

'l.LJ

1-

IJ.I

J

<(

a::

0

Les trois derniers cas sont le résultat de combinaisons de formes conju- guées et d'enclises,

Les trois derniers cas sont le résultat de combinaisons de formes conju- guées et d'enclises, car en italien l'accent reste toujours sur 1a même syHabe en cas d'adjonction d'é]éments atones.

REMARQUE

• Désormais, la voyelle portant l'accent tonique principal sera soulignée · - dans les mots qui ne sont ni oxytons ni paroxytons: cant.cl_ssero (qu'ils chantassent), pr~ndimelo (prends-le-mol) ; - dans les mots se terminant par un hiatus ou une diphtongue accentl1és : fonder1a

(fonderie).

• Tous les mots ne comportant pas une voyelle soulignée ou un accent graphique sont paroxytons.

L'imprévisibilité de la place de l'accent

L'accent tonique n'est qu'exceptionnellement noté en italien et sa place n'est pas prévisible. C'est une des difficultés majeures pour les franco- phones habitués à l'accentuation uniforme du français sur la dernière syllabe du mot. 11 est bon de s'entraîner à retenir:

- les régularités des formes verbales;

cant~vo Qe chantais)

cant~vano (lls/elles chantaient)

[indicatif imparfait: toujours paroxyton au singulier et propa- roxyton à la 3e personne du pluriel]

- les régularités des suffixes accentués ou atones.

EXEMPLES DE SUFFIXES ACCENTUÉS

EXEMPLES DE SUFFIXES ATONES

legger~zza (légèreté)

astr.<2,logo (astrologue)

am.cl_bile (aimable)

ge.<2,grafo (géographe)

giustlzia Qustice)

lod~vole (louable)

L'accent permet de distinguer des homographes.

 

*

§1.ncora (ancre)

anc2ra (encore)

 

*

prlncipi (princes)

princlpi (principes)

 

*

p~ttino (patin)

pattlno (pédalo)

Certains mots sont prononcés de deux manières différentes, dont l'une peut être plus courante que l'autre.

C.1::!culo

microbi = mlcrobi [plus courant] (microbes)

cuc.'::!lo (coucou)

Accent et intonation

Accent et intonation ~ ATTENTION Une difficulté particulière est l'accentuation des mots féminins 1 en -ia,

~ ATTENTION Une difficulté particulière est l'accentuation des mots féminins 1 en -ia, notamment pour des noms de pays.

EXEMPLES DE MOTS EN -Îa

EXEMPLES DE MOTS EN -ia

legatorla (boutique de relieur) sinfonla (symphonie) Tunisla (Tunisie) Ungherla (Hongrie)

gl2ria (gloire)

CQpia (abondance)

Llbia (Libye)

Germ~nia (Allemagne)

ATTENTION Quelques séries, dont les finales -erla, -grafla et les mots dési-

gnant

accentuées sur le + : tabac-

des disciplines intellectuelles, sont

cherla (bureau de tabac) 1 ortografla (orthographe) 1 geometrla (géométrie) 1 poesla (poésie).

1 geometrla (géométrie) 1 poesla (poésie). L'accent principal et les accents secondaires Un accent

L'accent principal et les accents secondaires

Un accent secondaire est possible avant ou après l'accent principal

C.éi_ram~lla (bon.bon.) 1 C.éi_nticchi~re (chan.ton.n.er) 1 sc.§_tol.éi_ (boîte).

Dans les adverbes en -m~nte, l'accent secondaire peut correspondre ou non à l'accent tonique du mot de dérivation.

c.§_ndido (in.gén.u)

--+

CAndidam~nte (in.gén.umen.t)

fin.§_le (fin.al)

fi_nalm~nte (jin.alemen.t)

Dans une suite de mots liés, l'accent tonique d'un mot subordonné s'af- faiblit, et l'accent tonique principal est celui du mot le plus important (en

fait, généralement, du dernier): la bel la c~sa/la casa b~lla (la belle maison.).

Mais l'accent tonique reste une propriété du mot, et peut reprendre sa

force en cas d'emphase: Che b~lla c.§_sa! (Quelle belle maison. !)

La notation de l'accent tonique

Pour les mots oxytons, l'accent tonique est obligatoirement noté par un accent graphique. 11 s'agit partout d'un accent grave, sauf pour /e/.

città

ville

virtù

vertu

canto

il/elle chan.ta

cosi

ain.si

perché /per'ke/ (pourquoi, parce que) ::/=-

gilè /d3i'le/ (gilet)

La notation de l'accent est aussi obligatoire pour les mots de gauche des paires suivantes.

La notation de l'accent est aussi obligatoire pour les mots de gauche des paires suivantes.

il/elle don.n.e

da

de, depuis

d1

jour

di

de

è

il/elle est

e

et

là

[adverbe]

la

la [article, pronom complément]

11

[adverbe]

li

les [pronom complément]

né

n.i

ne

en. [particule pronominale]

SI

oui, certes

si

se

sé

soi

se

si [conjonction]

ATTENTION La graphie de se stesso (soi-même) est discutée, car se est atone. 11 est recommandable d'employer l'accent pour éviter toute ambiguïté:

sé stesso. Par exemple, pour eux-mêmes il vaut mieux écrire sé stessi, puisque se stessi peut signifier aussi si je restais.

Dans les autres cas, l'accent tonique n'est pas marqué. Toutefois, pour des paires homographes, il est possible de marquer l'accent s'il y a risque d'ambiguïté dans le contexte, surtout s'ils appartiennent à la même caté- gorie grammaticale.

prlncipi (prin.ces)

=I=

prindpi (prin.clpes)

àncora (an.cre)

=I=

anc6ra (en.core)

sùbito (aussitôt)

=I=

subito (subi)

càpitano (ils arriven.t)

=I=

capitàno (capitain.e)

L'intonation de phrase : l'accent d'intensité

On peut marquer l'emphase par un accent d'intensité portant sur n'im- porte quel mot d'une phrase.

Soit l'énoncé: Giovanni ha comprato questo libro tasc~bile ieri.

En affectant successivement à chacun des mots cet accent d'intensité, on focalise un sens ou un autre.

Giovanni ha comprato questo libro tasc~bile ieri. C'est Giovanni qui a acheté ce livre de poche hier.

Giovanni ha comprato questo libro tasc~bile ieri. C'est hier que Giovan.n.i a acheté ce livre de poche.

L'emphase 436.

la jonction

L'accent tonique est à l'origine de phénomènes de jonction entre mots,

qui

déterminent l'apparition ou la disparition de voyelles ou de

consonnes.

Le renforcement ou la gémination

Ce phénomène se vérifie quand un mot est suivi d'un mot commençant par une consonne et celle-ci est renforcée. C'est le cas de :

• certaines formes verbales oxytones, en particulier au parfait et au futur;

gridà forte

/grid:)fforte/

il

cria fort

puà darsi

/pw:)d'darsi/

il se

peut

verrà dornani

/verr:)ddo'mani/

je viendrai demain.

• certaines prépositions et conjonctions, parfois graphiquement liées;

a

(à)

a casa /akkasa/

à la maison.

da (de)

davvero

vraiment

fra (en.tre, parmi)

frattanto

en.tre-temps

su (sur)

suvvia

allez

o

(ou)

oppure

ou bien.

e (et)

eppure

et pourtant

se (si)

sebbene

bien. que

• quelques bisy11abes, parfois graphiquement liés.

corne (comme) corne vuoi /komev'vw:)i/ contra- (con.tre) contraddire sopra (sur) soprattutto sovra (sur) sovrapporre

comme tu veux contredire surtout superposer

Sous l'influence de la prononciation du Nord, ce redoublement est en régression.

1-

ii:

u

'LiJ

t:i

1

~

0

La syncope (disparition de la voyelle finale) Lorsque le mot se termine par -1-, -r-,

La syncope (disparition de la voyelle finale)

Lorsque le mot se termine par -1-, -r-, -11-, -m- + voyelle, cette dernière peut disparaître devant la consonne initiale du mot suivant.

terrl bi 1(e) fato

color(e) marrone couleur marron

terrlble destln

son (o) tanti

lls sont nombreux

siam (o) soli

nous sommes seuls

ATTENTION

Cette syncope est fréquente :

- à l'infinitif de certains verbes : parlar forte (parler fort) ;

- avec bene : Ben detto! (C'est blen dlt !)

L'élision (disparition d'une voyelle)

Lorsqu'un mot se termine par consonne (C) + voyelle (V) et que le mot qui suit commence par une voyelle, la suite -CV V- peut devenir, sous certaines conditions, -C0 V-. Si ce phénomène est marqué graphique- ment par une apostrophe, on parle d'élision.

una bella id~a

una bell'id~a

une bonne ldée

questo anno

quest'anno

cette année

ATTENTION La préposition da (de) n'est élidée que dans les expressions d'ora

in poi/d'ora in avanti (dorénavant) et d'altronde/d'altra parte (d'allleurs).

L'épenthèse (intercalation d'un phonème)

Dans des suites du type -V V-, au lieu d'une élision peut se produire l'intercalation d'une consonne, -VC V-, qui préserve un élément séman- tiquement indispensable. Cette adjonction ne s'applique qu'aux prépo- sitions et conjonctions, et seulement pour éviter une suite de voyelles identiques.

r~gole ed esercizi (règles et exerclces)
*

Vado ad Assisi. (Je vals à Asslse.)

oro e argenta (or et argent)

* Vado a fmpoli. (Je vals à Empoll.)

REMARQUE

L'épenthèse se rencontre encore à l'écrit, mais est en voie de disparition dans l'usage oral.

arques écrites particulières

L'usage des majuscules

On emploie notamment les majus-

cules:

- au début d'un texte et après une ponctuation forte (point, point d'in- terrogation, point d'exclamation);

- pour les prénoms, les patronymes ;

- pour les noms géographiques, pays, rues, et notamment noms de régions dérivés de celui d'une ville; il Milanese (le Milanais) =1=- un milanese (un Milanais)

- pour les noms d'institutions définies;

11 est semblable à celui du français.

il Parlamento italiano

le Parlement italien

la Croce Rossa

la Croix-Rouge

- pour les charges officielles ;

il Presidente della Rep_!,!bblica

- pour les acronymes;

la NATO

l'OTAN

le président de la République

- pour les noms de fêtes religieuses ou civiles ;

Pasqua

Pâques

Ognissanti

la Toussaint

- pour les noms de périodes historiques.

il Rinascimento la Renaissance

il Risorgimento le Risorgimento

il Settecento le dix-huitième siècle

ATTENTION À la différence du français, l'italien n'utilise pas 1a majuscule pour distinguer les noms des adjectifs d'appartenance géographique ou ethnique, comme i tedeschi (les Allemands), sauf pour i Romani et i Greci (les Romains et les Grecs de l'Antlquité).

1-

ër.:

u

'IJJ

1-

IJJ

J

<

0::

La ponctuation Les signes de ponctuation sont: ? () (( » * / ( 1

La ponctuation

Les signes de ponctuation sont:

?

()

(( »

*

/(1)

punto fermo vlrgola punto e vlrgola due punti

poin.t virgule poin.t-virg ule deux poin.ts

punto interrogativo punto esclamativo punti di sospensione

poin.t d'in.terrogation. poin.t d'exclamation. poin.ts de suspen.sion.

par~ntesi

parenthèses

trattino

trait d'un.ion.

virgolette

guillemets

lineetta

tiret

asterisco

astérisque

Leur usage est analogue à celui du français.

REMARQUE

Les deux points [:] sont en italien d'un usage qui se rapproche parfois de la valeur du point- virgule en français, et n'introduisent pas nécessairement une explication, mais plutôt une succession (chronologique ou logique) plus serrée que ne le ferait le point-virgule.

Voleva andare a vedere la partita: e ci ando.

Il voulait aller voir le match ; et

ll

y alla.

Le nom.

Le nom sert à désigner

- des êtres: gatto (chat), libro ([ivre) ;

- des états de choses considérés comme unités stables et indépendan- tes du temps : produzione (production), passeggiata (promenade).

En italien, le nom est généralement marqué en genre et en nombre. Une seule désinence indique les deux valeurs conjointes : masculin et singulier, masculin et pluriel, féminin et singulier, féminin et pluriel

(29-46).

On peut classer les noms selon des critères morphologiques(➔ 2s) ou sémantiques fondés sur la réalité (26-2s).

CLASSIFICATION DES NOMS

Classification morphologique des noms

Classification des noms par types de formation

Nom primitif: sole (soleil), bocca (bouche).

Nom dérivé d'un nom, d'un adjectif ou d'un verbe ( libro ([ivre) ➔ librerla (librairie)

ou d'un verbe ( libro ([ivre) ➔ librerla (librairie) grande (grand) ➔ grandezza (grandeur) l~ggere (lire)

grande (grand) grandezza (grandeur)

l~ggere (lire) lettura (lecture), lettore (lecteur)

Nom a1téré: un infixe en modifie le sens, et peut en modifier le genre, mais sans changer sa catégorie grammaticale (99 1 casa (maison) casetta (maisonnette), casone (grande maison)

changer sa catégorie grammaticale ( ➔ 99 1 casa (maison) ➔ casetta (maisonnette), casone (grande maison)

le nom

le nom Nom composé: le_ nom est formé d'une phrase réduite ( r attaccapanni porte-man.teau capotreno

Nom composé: le_ nom est formé d'une phrase réduite (

r

attaccapanni porte-man.teau

capotreno

ch.ef de traln.

Classification sémantique des noms

Selon la réalité à laquelle se réfère le nom, des catégories secondaires peuvent être reconnues.

le nom, des catégories secondaires peuvent être reconnues. Noms propres et noms communs Les noms propres
le nom, des catégories secondaires peuvent être reconnues. Noms propres et noms communs Les noms propres

Noms propres et noms communs

Les noms propres désignent un être unique en son genre : Boccaccio

(Boccace), Firenze (Floren.ce).

Les noms communs désignent une classe d'êtres ayant des propriétés

communes : il cane (le

soit un chien identifié par le contexte.

ch.len.) indique soit l'animal domestique en général,

Noms abstraits et noms concrets

Les noms d'états de choses, processus, actions ou qualités sont abstraits et désignent des faits non perçus, mais conçus : cattiveria (méch.an.ceté),

ignoranza (lgn.oran.ce), lavoro (travall).

Les noms concrets sont ceux auxquels on peut appliquer un verbe de perception.

Non vedo Giovanni, dov'è?

Je

n.e vols pas Glovan.n.l, où est-ll ?

Di

chi è il cane che si sente di notte?

À qui est

le ch.len. qu'on. en.ten.d la n.ult ?

La catégorie des noms concrets comprend des sous-catégories.

Animé/Non animé (vivant/non vivant). Un nom animé peut être sujet

de verbes comme n~scere (n.aître), cr~scere (croître), morire (mourlr) pris au sens propre: par exemple, uomo (h.omme), p~cora (brebis). À l'opposé sont non animés sasso (caillou), zappa (h.oue), t~vola (table).

Humain/Non humain. Outre les noms propres de personnes, sont humains les noms animés qui désignent certains rôles dans un état de choses ou une action propre à l'homme : pianista (plan.lste), professore (professeur). Sont non-humains tous les autres noms animés.

<

z

~

0

z

UJ

o

:::>

0

0::

"'

UJ

.,

~+ "i~y,:

-/~--, -~--",

·>i-•,:z::i"t jff-~~~;

_t- ' -

- -:-~

i&;:~S~c-;::,,,;;':L,;cid,•:ili.:~.i:,,xf

::

:.,~.;

~,

Mâ1e/Feme11e. Ce trait ne s'applique qu'aux noms animés, indépen- damment de leur genre grammatical masculin ou féminin. Par exemple,

dans les couples bue/vacca (bœuf/vache), gallo/gallina (coq/poule).

Noms dénombrables et noms indénombrables

Les noms concrets peuvent être combinés avec un numéral ; ils sont

dénombrab1es : un cane, due cani (un chlen, deux chlens), uno studente, moiti studenti (un étudlant, beaucoup d'étudlants).

Les noms de qualités et de matières sont en principe indénombrab]es:

grandezza (grandeur), ferro (fer), oro (or).

ATTENTION Selon le contexte un nom de qualité ou de matière peut être dénombrable ou indénombrable.

INDÉNOMBRABLE

la bellezza

la beauté

LE GENRE DU NOM

Notions de base

DÉNOMBRABLE

le bellezze di Firenze

les beautés ou les choses belles de Florence

L'italien, comme le français, possède deux valeurs de genre, masculin et féminin.

L'attribution du genre n'est automatique (en principe) que pour marquer l'opposition sémantique mâle/femelle des noms animés. Pour les noms concrets non animés et les abstraits, l'assignation du genre est arbi- traire.

En outre, Je mascu1in n'est marqué qu'au singulier. Au pluriel il peut désigner le masculin et le féminin. Le féminin, lui, désigne toujours un féminin.

Ho un figlio. J'al un fils. Ho una figlia. J'al une fille.

Ho due figli.

J'al deux enfants. [ll peut y avoir une fille.]

Ho due figlie. J'al deux filles.

le nom

le nom Genre réel du nom C'est l'opposition effective de sexe pour des noms d'êtres ou

Genre réel du nom

C'est l'opposition effective de sexe pour des noms d'êtres ou de rôles animés; elle est marquée de plusieurs façons.

MARQUE

MASCULIN

FÉMININ

-o/-a

il maestro (l'instituteur) l'~sino (l'âne)

la maestra (l'institutrice)

l'~sina (l'ânesse)

-o/-essa

l'avvocato (l'avocat)

l'avvocatessa (l'avocate)

-a/-essa

il poeta (le poète)

la poetessa (la poétesse)

-e/-essa

il principe (le prince) il dottore (le médecin)

la principessa (la princesse) la dottoressa (le médecin)

-iere/-iera

l'infermiere (l'infirmier)

l'infermiera (l'infirmière)

-ore/-ora

il pastore (le berger)

la pastora (la bergère)

-tore/-trice

l'attore (l'acteur)

I' attrice (l'actrice)

-ssore/-ditrice

il trasgressore (le transgresseur)

la trasgreditrice (le transgresseur)

l'aggressore (l'agresseur) l'aggreditrice (l'agresseur)

0

il pianista (le pianiste) il nipote (le neveu)

la pianista (la pianiste) la nipote (la nièce)

deux noms

il

g~nero

(le gendre)

la nuora (la bru)

il bue

(le

bœu.f)

la vacca (la vache)

ATTENTION Le féminin de cacciatore (chasseur) est cacciatrice (chasseresse) ; la cacciatora est une veste de chasse, et il polio alla cacciatora est le poulet

chasseur.

REMARQUE La formation du féminin à partir du masculin est plus productive en italien qu'en français.

il professore (le professeur, homme) la professoressa (le professeur, femme)

~

2:

2

0

z

Genre arbitraire du nom Le genre des noms abstraits et des concrets non animés est
Genre arbitraire du nom Le genre des noms abstraits et des concrets non animés est

Genre arbitraire du nom

Le genre des noms abstraits et des concrets non animés est arbitraire et résulte de l'histoire de la langue (origine latine ou étrangère). On ne peut que signaler quelques tendances qui admettent de nombreuses exceptions.

Les noms géographiques sont masculins ou féminins.

- Masculins s'ils sous-entendent un nom générique masculin.

il (monte) Cenisio le mont Cenis il (mare) Mediterr_§_neo la (mer) Méditerranée

il (fiume) Îfvere le (fleuve) Tibre

il (lago di) Garda ATTENTION 11 y a des exceptions.

le lac de Garde

le Alpi [sous-entendu montagne (montagnes)] : les Alpes

la Senna [genre imposé par l'emprunt] : la Seine

- Féminins s'ils sous-entendent un nom générique féminin. C'est le cas des noms de villes (città, féminin) et d'îles (isola, féminin) : la fredda Parigi (le froid Paris), la ricca Sicilia (la riche Sicile).

ATTENTION Le genre des noms de pays est strictement arbitraire : la Libia (la Libye), il Belgio (la Belgique).

Les noms de minéraux et éléments chimiques sont ordinairement

masculins: l'oro (l'or), lo smeraldo (l'émeraude), l'osslgeno (l'oxygène).

Les noms de sciences (la scienza, la science) sont généralement fémi- nins : l'astronomla (l'astronomie), la geometrla (la géométrie).

Les noms d'arbres et de fruits présentent une certaine régularité.

-

Les arbres non fruitiers ont un genre arbitraire : il pioppo (le peuplier), la quercia (le chêne).

-

Les arbres fruitiers ont généralement un nom masculin, mais leurs fruits un nom féminin: il melo (le pommier), la mela (la pomme).

-

Certains noms d'arbres fruitiers

sont féminins : la vite

(la

vigne),

-

la palma da d-9.tteri (le palmier-dattier). À l'inverse, certains fruits exotiques sont masculins.: il mango mangue), il d_§_ttero (la datte), il pompelmo (le pamplemousse).

(la

REMARQUE Les deux formes arancia (féminin) et arancio (masculin) sont courantes pour orange, mais la première est préférable pour conserver la distinction avec le nom de l'arbre.

le nom

le nom Un certain nombre de noms d'animaux non domestiques ont un genre arbitraire, qui peut

Un certain nombre de noms d'animaux non domestiques ont un

genre arbitraire, qui peut être différent du français : la scimmia (le singe, la guenon), la lince (le lynx). Les noms d'oiseaux ont un genre imprévisible : il p~ssero (le moineau), la cicogna (la clgogne), il rondone (le martinet), la r_2ndine (l'hirondelle).

Certains noms humains féminins désignent des rôles longtemps tenus exclusivement par des hommes : la sentinella (la sentinelle), la staffetta (l'estafette), la guida (le guide).

Genre des noms composés

Le genre peut être imposé par 1e(s) nom(s) dans la formation.

il pesce

nom

basso

adjectif

la cassa

nom

passare

verbe

sotto

préposition

+

+

+

+

+

+

+

+

+

+

il cane

nom

il rilievo

nom

forte

adjectif

il porto

nom

il suolo

nom

il pescecane (le requin)

il bassorilievo (le bas-relief)

la cassaforte (le coffre-fort)

il passaporto (le passeport)

il sottosuolo (le sous-sol)

Le genre des noms composés peut être arbitrairement mascu1in.

portare

verbe

bagnare

verbe

dopo

adverbe

bene

adverbe

+

+

+

+

+

+

+

+

la cenere

nom

asciugare

verbe

la scuola

nom

stare

verbe

il portac~nere (le cendrier)

il bagnasciuga (le bord de mer)

il doposcuola (la garderie)

i! benestare (le consentement)

Le genre des noms composés peut dépendre de la référence: la squadra giallorossa (l'équipe de Rome), il sordomuto (le sourd-muet), la sordomuta (la sourde-muette).

La composition

~

0

z

Couples particuliers masculin/féminin

Voici quelques couples de mots où les désinences présentent une oppo- sition masculin/féminin et dont le changement de genre est souvent accompagné d'un changement de sens.

il

il cesto/la cesta il masso/la massa

il palo/la pala il suolo/la suola

buco/la buca

le

le pan.ier/la pan.ière le bloc/la masse

le poteau/la pelle le sol/la semelle

trou/la Josse

Le féminin suppose parfois une dimension plus grande, en profondeur (ex. buca)i en volume (ex. massa) ou en contenance (ex. cesta).

Genre des noms d'origine étrangère

Les noms d'origine étrangère sont généralement empruntés avec leur

genre d'origine (avec ou sans adaptation graphique) : il camion

camion.), il chimono (le kimon.o), la brioche (la brioche).

REMARQUE Il purè (la purée) est plus répandu que la purea.

(le

Un problème particulier est celui des ang1icismes 1 du genre neutre dans la langue d'origine.

Lorsqu'ils désignent des personnes, leur genre peut dépendre du sexe

du référent: il/la killer (le tueur/la tueuse).

• Lorsquils désignent des objets ou

des notions

abstraites 1 la tendance

générale est de les adopter avec le masculin: il film, lo sport.

• Dans certains cas, on peut supposer que le genre est en partie déter- miné par l'analogie avec un nom indigène : il mouse (la souris d'ordi- n.ateur) doit sans doute son genre au fait que la souris au sens propre est du masculin en italien: il topo. De même la leadership équivaut dans certains contextes aux noms féminins l'egemonla (l'hégémon.ie) ou la

direzione (la direction.).

• Le féminin, beaucoup plus rare que le masculin pour les anglicismes, peut être aussi dû à des raisons formelles, comme la gincana, qui doit son genre à la finale -a.

le nom

le nom MARQUAGE DU GENRE-NOMBRE L1italien a deux nombres: - le singulier pour les êtres ou

MARQUAGE DU GENRE-NOMBRE

L1italien a deux nombres:

- le singulier pour les êtres ou états de choses considérés individuel- lement, et pour les pluralités considérées comme ensembles (noms collectifs);

- le pluriel pour les êtres ou états de choses considérés analytiquement comme multiplicité.

~IJ À la différence du français, le pluriel est marqué en italien par une désinence vocalique. Les francophones ne reconnaissent pas sponta- nément cette marque 1 et de ce fait certains mots italiens pluriels ont été adoptés comme singuliers: on entend en français un. mafiosi (un mafioso),

un. pan.in.[ (un panino caldo).

Les pluriels des noms simples

Les noms singuliers en -o

Les noms masculins singuliers en-o ont leur pluriel:

- généralement en-i;

il

t~volo (la table)

i t~voli

il

capo (le chef, la

tête) i capi

- en -a s'ils désignent des quantités.

il paio

il centinaio (la cen.taln.e)➔ le centinaia il migliaio (le milller) le migliaia

il miglio (le

(la palre) le paia

mllle) le miglia

ATTENTION

il riso

(le rlre) le risa

l'uovo (l'œuf) le uova [un objet qui va par ensembles: una

dozzina di uova (un.e douzaln.e d'œufs)]

l'uomo (l'homme) gli u2mini [pluriel étymologique] il dio (le dieu) gli dei [pluriel étymologique] il tempio (le temple) i templi [pluriel étymologique] i tempi [pluriel plus répandu]

Les noms singuliers en -io 40.

les noms féminins singuliers en -o sont presque tous invariables, car ce sont généralement des
les noms féminins singuliers en -o sont presque tous invariables, car ce sont généralement des
les noms féminins singuliers en -o sont presque tous invariables, car ce sont généralement des

les noms féminins singuliers en -o sont presque tous invariables, car ce sont généralement des mots tronqués : la r~dio(fonla) (la radlo),

l'~uto(m9.bile) (l'auto), la moto(cicletta) (la moto).

REMARQUE La biro (le stylo à bLlle) doit son nom à son inventeur, le "Hongrois L Birô.

ATTENTION

la

mano

(la

main) le mani

l'eco (l'écho) [féminin ou masculin au singulier] ➔ le eco ou gli echi

Les noms singuliers en -a

les noms masculins singuliers en -a ont leur pluriel en -i.

poète) i poeti

il problema (le problème) i problemi

il

poeta

(le

les noms féminins singuliers en -a ont leur pluriel en -e.

la rosa

(la

rose) le rose

la

casa

(la

malson) le case

ATTENTION

• les noms en -ista peuvent avoir les deux genres au singulier :

il/la pianista (le/la planlste).

• lls ont deux pluriels, masculin en-i, féminin en-e: i pianisti (les planlstes,

hommes), le pianiste (les planlstes, femmes).

Les noms singuliers en -e

lls sont masculins ou féminins et forment leur pluriel en -i.

pad re (le

la madre (la

piede (le

la legge

iI

père) i pad ri

mère) le madri pled) i piedi lol) le leggi

il

(la

le nom Les noms invariables Noms monosyllabes i I re (le la gru roi) ➔

le nom

le nom Les noms invariables Noms monosyllabes i I re (le la gru roi) ➔ i

Les noms invariables

Noms monosyllabes

i I re

(le

la gru

roi)

i re

(la

grue) le gru

Noms oxytons

la virtù (la vertu) [-tù vient de l'ancienne forme -tude] le virtù la città (la vllle) [-tà vient de l'ancienne forme -tade] le città

il caffè (le café)

[d'origine étrangère] ➔ i caffè

il gilè (le gllet) [d'origine étrangère] i gilè

Noms terminés par une consonne il bar (le bar) [d'origine étrangère] i bar

il

lapis (le crayon) [du latin] i lapis

Noms en -a masculins: ils sont d'origines diverses.

- Origine analogique.

il boia (le bourreau) i boia < du latin BOlAM (sangle) il sosia (le sosle) i sosia [du nom propre Sosle]

- Origine étrangère.

il paria (le parla) i paria [du tamoul]

- Origine non nominale.

il vaglia (le mandat) i vaglia [de valere (valoir), au subjonctif]

Noms en -i féminins: ce sont des mots savants d'origine grecque.

l'an~lisi (l'analyse) I.e an~lisi

la tesi

la metr_c:~poli (la métropole) le metr_Qpoli

(la th.èse) le tesi

Noms en -ie, tous féminins.

la serie

la specie (l'espèce) le specie

(la sérle) le serie

ATTENTION

la moglie (l'épouse) ➔ le mogli l'effigie Cl'effigle) le effigi ou effigie la superficie (la surface) le superfici [ou le superficie, moins

courant]

<(

2

= Noms abrégés, ayant le même genre que celui du mot complet. il clnema(t2grafo) Cle

=

Noms abrégés, ayant le même genre que celui du mot complet.

abrégés, ayant le même genre que celui du mot complet. il clnema(t2grafo) Cle cln.éma)-+ i clnema

il clnema(t2grafo) Cle cln.éma)-+ i clnema

il caccia(tore) (le chasseur, l'avlon. de chasse)-+ i caccia

l'~uto(m2bile) (l'auto) -+ le ~uto la moto(cicletta) (la moto) -+ le moto la r~dio(fonia) (la radio) -+ le radio

REMARQUE Euro, mot international qui peut être senti comme tronqué, est invariable : un euro (un euro), dieci euro (dix euros).

Les noms singuliers en -co, -caj-go, -ga

Prennent un -h- au pluriel :

- les féminins singuliers en -ca/-ga dans leur ensemble ;

la barca

l'alga (l'algue) -+ le alghe

(la

barque) le barche

- les masculins singuliers en -co/-go accentués sur l'avant-dernière syllabe.

il falco (le faucon.) -+ i falchi il drago (le dragon.) -+ i draghi

ATTENTION font exception les pluriels masculins amici (amls), nemici

(en.n.emls), porci (porcs), greci (Grecs) et belgi (Belges).

Ont le pluriel en -d et -gi les nom masculins accentués sur l'avant-avant- dernière syllabe et en particulier les noms terminés par les suffixes atones -ico et -logo.

il crltico (le crltlque) -+ i crltici il fisi_Qlogo (le physlologiste) -+ i fisi_Qlogi

Quelques-uns admettent les deux formes.

il fil2logo (le philologue) -+ i fil2logi ou fil2loghi

ATTENTION

il pr2logo (le prologue) -+ i pr2loghi l'epilogo (l'épilogue) -+ gli eplloghi il di~logo (le dlalogue) -+ i di~loghi

Les noms sing,uliers en -io

le nom

Les noms sing,uliers en -io le nom Les noms singuliers en-io (-i- non accentué) ont leur

Les noms singuliers en-io (-i- non accentué) ont leur pluriel en-i 1 mais la graphie -ii est préférable dans les cas d 1 homophonie,

lo st_L:1_dio (l'étude) gli st_L:1_di

l'omicldio (le meurtre) gli omicldii gli omicidi [aussi pluriel de l'omiclda (le meurtrler)]

ATTENTION

la sdraio (la ch.alse lon.gue) le sdraio

Le pluriel des noms en -io (-i- accentué) se prononce /'ii/ et s 1 orthogra- phie -ii (sans accent graphique).

il calpestlo (le plétln.emen.t) i calpestli

il lavorlo (le travall prolon.gé) i lavorli

il logorlo (l'usure) i logorli

il

pendlo (la pen.te) i pendli

Les noms féminins singuliers en -ciaj-gia

Le pluriel des noms féminins singuliers terminés par c/g + i atone + a peut avoir deux formes.

- Après une consonne : -cia -ce 1 -gia -ge.

la provincia (la provln.ce) le province

la frangia

(la Jran.ge) le frange

- Après une voyeHe: -cia -cie 1 -gia -gie (-i- non accentué).

la camlcia (la ch.emlse) le camlcie

la cili~gia (la cerlse) le cili~gie

Les noms féminins singuliers terminés par c/g + i tonique+ a ont leur

pluriel en -cie/-gie (-i- accentué).

la farmacla (la ph.armacle) le farmacle

la bugla (le men.son.ge) le bugle

Les pluriels particuliers Les pluriels doubles Un certain nombre de noms masculins singu1iers en -o

Les pluriels particuliers

Les pluriels doubles

Un certain nombre de noms masculins singu1iers en -o possèdent deux pluriels entraînant une distinction sémantique:

-

un pluriel plutôt analytique, distributif (pluralité) en -i;

-

un pluriel plutôt synthétique, collectif ou singularisant en -a.

il

braccio

(le

bras)

 

i bracci [d'un fleuve, d'une grue]

 

le braccia [du corps]

il budello (le boyau)

 

i budelli [passages]

 

le budella [intestins]

il cervello (le cerveau)

 

i cervelli [personnes intelligentes]

 

le cervella [matière cérébrale]

il

ciglio (le cil, le rebord)

  <