Vous êtes sur la page 1sur 1

SAINT BARHADBESCIABAS

Contre le sentiment d’isolement Fête le 20 novembre

Quelques mots de présentation


Barhadbesciabas est né quelque part en Perse à la fin du IIIe siècle, et est mort à Hazan en l’an 354.
Les seuls documents qui nous restent sur ce diacre sont ceux que rédigea saint Maruthas. Collin de
Plancy rapporte que c’est au cours d’une persécution voulue par les rois de Perse, que Sapor Tamsapor
fit arrêter Barhadbesciabas, en la cité d’Arbelle. Il est écrit que Sapor Tamsapor avait promis de
relâcher ceux qui abjureraient. Mais Barhadbesciabas, pendant qu’on lui faisait subir les pires tortures,
heureux de montrer sa foi, souriait dans le supplice et insultait le tyran. Le roi le condamna à la
décapitation. C’est un apostat nommé Aghée qui fut chargé d’exécuter la sentence, en échange de sa
liberté. Aghée est armé d’un glaive, et on lui commande de remplir son office ; il obéit mais en
tremblant. Il ne peut porter que des coups mal assurés. Il frappe Barhadbesciabas sept fois sans
pouvoir en détacher la tête. En désespoir de cause, et pressé par la foule, Aghée finit par plonger l’épée
sanglante dans les entrailles du martyr qui expire aussitôt. On dit que Dieu punit alors Aghée d’une
manière terrible car, au moment même où le saint diacre expirait sous ses coups, il fut frappé d’une
épouvantable lèpre qui fit enfler sa main à la taille d’une poutre. Celle-ci tomba en pourriture, et Aghée
mourut de ce mal extraordinaire. On déroba le corps du saint pour l’enterrer en un lieu décent, ce qui
montre que l’on n’est jamais seul dans la foi, surtout au-delà de la vie terrestre.

Pour quoi l’invoque-t-on ? Il est invoqué pour faire disparaître le sentiment d’isolement, en particulier
chez l’enfant.

Matériel du Rituel d’invocation (à l’oratoire ou à l’autel) : Prendre un bain rituel avant les opérations.
Mettre des sels purificateurs dans le bain. Ajouter de l’essence d’Hysope. Une représentation de saint
Barhadbesciabas dans un cercle, ou sur un parchemin, de préférence dessiné par soi-même. Une
bougie or. Dans l’encensoir: Encens Pontifical. Ajouter des extraits variés, Gentiane, Quintefeuille,
Salsepareille, Laurier, Safran, etc. Des parfums de dispersion peuvent être aussi requis, comme celui
de la 'Valériane.

Prières : Grand saint Barhadbesciabas, toi qui a connu la solitude absolue de la torture, mais qui a su
poursuivre dans la foi et trouver des ressources profondes pour affirmer ta liberté, Regarde-moi N...
(Dire votre nom) qui suis solitaire, et qui souffre devant l’isolement et le rejet. Aide-moi grand saint
Barhadbesciabas à élargir ma pensée, à devenir un être nouveau, solide, avec une force créative
renouvelée. Que je puisse dépasser ma faiblesse, et trouver la direction de ma vie dans la joie de la
solitude, comme dans l’échange avec les autres. O bienheureux saint Barhadbesciabas, dépose ma
requête aux pieds du Dieu vivant, aide-moi, afin que ma foi et ton secours soient des appuis solides et
vainqueurs. Que mes peurs s’effacent, que ma tristesse disparaisse, pour que je sois renouvelé sur le
chemin de l’intelligence et de la foi véritable. Je te remercie, ô saint Barhadbesciabas, de bien vouloir
m’entendre, et d’intercéder pour moi, afin que je sois délivré de mes errances, et que mes perspectives
s’affirment pour moi- même et pour la gloire du Seigneur. Amen. Ô mon Dieu, que par l’intercession,
et les mérites, de saint Barhadbesciabas, je sois capable d’accepter ma mission solitaire et découvre
de nouvelles voies. Que Votre Nom soit béni et glorifié dans les cycles d’éternité. Que saint
Barhadbesciabas m’assiste, afin que je devienne digne de vous louer et de vous glorifier dès ici-bas.
Saint Barhadbesciabas, aidez- moi à trouver la force, à trouver la grandeur et l’élégance, à ressentir
que je suis dans l’ascension, dans la direction du chemin véritable, sous les dons merveilleux du
Seigneur. O vous, grand saint Barhadbesciabas qui savez augmenter la foi, si forte et si juste, à juste
cause personnelle sur la voie de la beauté, priez pour moi, priez pour moi, priez pour l’humble pécheur,
ermite, et reclus dans sa foi, donnez-moi la confiance et l’enhardissement, l’intelligence du cœur et le
courage de la justice et de la paix. Amen.