Vous êtes sur la page 1sur 1

BISMILLAH ARRAHMANI ARRAHIM

SE SOIGNER SOI MEME DES MALADIES MYSTIQUES

ET NOUS FAISONS DESCENDRE DU CORAN CE QUI EST UNE GUERISON ET UNE MISERICORDE POUR LES
CROYANTS (SOURATE 17 VERSET 82)

La Sorcellerie, le mauvais oeil et les djinns se manifestent via les symptômes suivants:

BLOCAGES DANS LA PROBLEMES DE SANTE ETATS MENTAUX CAUCHEMARS


VIE ANORMAUX ANORMAUX

Travail, argent, Maux de ventre, eczéma, Colère, déprime, peur, Morts, hauteurs, eau,
mariage, psoriasis, douleurs oubli, hallucinations, folie, poursuites, combats, serpents,
enfant, études, diverses, stérilité, manque de concentration véhicules, enfants, rêves
diplômes,… impuissance,… sexuels, sang, toilettes,…
SOURATE 113 SOURATE 2 VERSET 275 : SOURATE 2 VERSET 102 : SOURATE 8 VERSET 11 :
VERSET 4 :
« CELUI QUI EST SECOUE « DE QUOI SEPARER « POUR VOUS ENLEVER LA
« CELLES QUI DE CRISES PAR LE DIABLE » L’HOMME DE SON SOUILLURE DU DIABLE »
SOUFFLENT DANS EPOUSE »
LES NŒUDS »

QUE FAIRE SI ON SE RECONNAIT DANS CES SYMPTOMES ?


Le Prophète (sws) a dit : « Allah a créé la maladie et le remède et a fait pour chaque maladie un remède ; quand le
remède atteint la maladie, la personne guérit par la volonté d’ALLAH »
Vous allez réciter 11 fois chacun des versets suivants sur 27L d’eau ou 18 bouteilles de 1,5L : Sourate 1, Sourate 2
verset 255, Sourate 7 verset 117 à 122, Sourate 10 verset 81 et 82, Sourate 20 verset 68 à 70, Sourates 112, 113 et
114.
Ces versets sont les versets fondamentaux de la roqya, vous pouvez ajouter beaucoup d’autres que l’on trouve dans
les hadiths, les livres de roqya ou tous versets que vous voulez ou douaas prophétiques ou lire plus de 11 fois, cela
augmentera la force du Coran dans l’eau.
Vider chaque soir une bouteille sur votre corps, récupérer l’eau et jeter dans un endroit propre.
Boire un verre matin, midi et soir et aperger aussi la maison : murs,plafond, sol, portes, fenêtres et aussi le magasin ou
lieu de travail.
En cas de douleurs corporelles : En même temps que l’eau, lisez sur l’huile d’olive ou de habba sawda pour vous
masser après le lavage : le Coran agira tant que l’huile est sur vous.
En cas de douleurs au ventre : Faites bouillir 1 grosse cuillère de sana makki avec ½ L d’eau coranisée et buvez à jeûn,
répétez jusqu’à plus de douleurs.
En cas de cauchemars fréquents : Récitez avant d’aller dormir le verset 148 de la sourate 2 (à partir de aynama
takounou jusqu'à la fin du verset) autant de fois que vous pouvez, puis invoquez ALLAH pour qu’IL (swt) vous donne la
force de vaincre vos ennemis en rêve et cela brisera par la grâce d’ALLAH (swt) la sorcellerie et chassera les djinns.
En cas de blocage durant le sommeil : On ferme les paumes de mains et on récite Ayat Koursy (Sourate 2 verset 255)
dans le cœur jusqu’à ce que la langue se dénoue. Puis on récite à voix haute jusqu’à ce que tout le corps se relâche.
PROTECTIONS
APRES CHAQUE PRIERE : Ayat kursy.
APRES SOBH ET MAGRHREB : 3 fois :
- Bimillahi ladzi laa yaduru ma’asmihi chay-oun fil ardi wa laa fis-samaa-i wa huwas sami’ul ‘alim (Au nom de Dieu dont
la mention empêche toute chose de nuire,tant sur la terre que dans le ciel, et IL est l’Audient et l’Omniscient)
- A’udzu bikalimatillahi taamati min charri maa khalaqa (Je me réfugie auprès des Paroles parfaites de Dieu contre le
mal de ce qu’Il a créé).
- Sourates Ikhlass, falaq et nass.

AVANT DE DORMIR : Ayat Koursy et 3 fois: Ikhlass, falaq et nass

POUR SE BATTRE EN REVE CONTRE LES DJINNS ET LES SORCIERS : Réciter: « Aynama takounou ya’ti
bikoumoullahu djami’ane innallaha ‘ala koully chay-ine qadir » (Wherever you may be, GOD will summon you all. GOD
is Omnipotent) 30 à 100 fois et demander à Allah de vous ramener vos ennemis en rêve et de vous donner la force de
les battre. Dès que vous les voyez dans le rêve, il faut les tuer en rêve soit en lisant le Coran, soit avec vos mains ou
soit avec une arme.

ATTENTION : les péchés influencent négativement dans notre vie, et trois péchés principaux facilitent l’accès aux
djinns :

1) Le chirk sous toutes ses formes 2) La fornication 3) Manger de l’illicite (argent ou nourriture)