Vous êtes sur la page 1sur 107

MARS-2013

Formation ARCGIS
ARAB GIS
Réalisé par : HAMMAMI NAIM
Support de TP
Formation ArcGIS ETAP- 2013

Formation ArcGIS- ARAB GIS


 TP1 Fonctions générales ArcGis
– Prise en main : Arc Catalog, Arc Map
– Analyse de données : relations, jointures, Travail sur les Tables

 TP2 Géoréférencement et Numérisation


– Calage d’une carte
– Création des Shapefile
– Numérisation
– Technique de digitalisation et opération géométrique

 TP3 Modélisation d’une géodatabase et traitement des tables attributaires


– Traitement des tables attributaires
– Création dune géodatabase personnelle
– Topologie et analyse géométrique

 TP4 Analyse spatiale et géotraitement


– Analyse spatiale (Buffer, Intersect, Union …)
– Jointure spatiale

 TP5 Spatial Analyst et 3d Analyst


– Modèle Numérise de Terrain (MNT)
– Carte de pente, carte de visibilité…
– Modèle Numérique d’Elévation (MNE)
– Mise à jour des données
– Symbologie des données

 TP6 Préparation d’une mise en page cartographique


– Création de la composons cartographique
– Mise en page de la carte

 TP7 Analyse temporelle (TrackingAnalyst)


– Symboliser une couche temporelle
– Lecture des données temporelles
– Ajouter une action à couche temporelle

 TP8 Capture des images satellitaires


– Capture des images Google Earth
– Calage des images satellitaires
– Digitalisation

 TP9 Méthode d'interpolation


– IDW
– Krigeage
– Naturel Neighbors

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 2
Formation ArcGIS ETAP- 2013

Formation ARCGIS

Fonctions générales ArcGis

Support de TP 1

Objectifs :

- Connaître le vocabulaire propre à l'environnement ARCGIS

- Apprendre à consulter des données (zoom, déplacement, interrogation simple ...)

Données :

Répertoire (C:\ Formation_2013\Tp_1)

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 3
Formation ArcGIS ETAP- 2013
I. Manipulation d’ArcCatalogue :

Définition :

ArcCatalog est l’outil de base d’ArcGIS pour la manipulation des données géographiques.
Il permet d’accéder, de parcourir, d’organiser et de gérer les fichiers contenant les données
utilisées dans un SIG. Il offre un explorateur de données tabulaires ou cartographiques. Il est
vivement conseillé - voir indispensable - d’utiliser ArcCatalog supprimer ou déplacer des données. En
effet, via l’explorateur de Windows, un certain nombre de fichiers liés risquent de ne pas être effacés
ou déplacés, ce qui, dans ce dernier cas, corromprait la base de donnés et la rendrait inutilisable ...

ArcCatalog permet aussi de (pré-)visualiser les données tabulaires et les couches


cartographiques ainsi les différents thèmes qui les constituent, de calculer des statistiques sur les
tables ...

Lancement ArcCatalog:

- Lancez ArcCatalog (menu Démarrer/Programme/ArcGis/ArcCatalog).


Dans l'arborescence, rechercher le répertoire Formation_2013 /Tp_1 puis cliquez sur le
répertoire "Yellowstone".

Le répertoire contient un certain nombre de données de diverses origines :

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 4
Formation ArcGIS ETAP- 2013

- Au moyen des onglets "Contents" et "Preview", examiner le contenu des différentes données
(géométrie et tables).

- En cliquant avec le bouton droit de la souris sur les différentes icônes, examiner les menus
contextuels.

- En parallèle, observer le contenu du répertoire "Yellowstone" avec l'explorateur de Windows.

- Dans le répertoire "Tp_1", sélectionner la géodatabase "yellowstone" et examiner son contenu.

=> Combien y a-t-il d'enregistrements dans chacune des tables ?

II. Manipulation d’ArcMap :

Définition :

C’est l’application principale d’ArcGIS (version Desktop). Ce logiciel permet de visualiser les
données, d’en saisir, de les mettre à jour, d’effectuer des analyses, de cartographier et de mettre en
page ces données.

Lancement d’ArcMap :

- Lancer ArcMap en cliquant sur le bouton "Démarrer ArcMap" dans ArcCatalog :

Démarrer ArcMap

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 5
Formation ArcGIS ETAP- 2013
- Choisir de travailler sur un nouveau document vide.

- Dans l'onglet "Contents" de ArcCatalog, sélectionner la classe d'entité "roads" et glisser /


déplacer la dans la fenêtre d'ArcMap.

Pour ajouter des données dans ArcMap, on peut également utiliser le menu "File --> Add Data", le
bouton "Add Data ", ou bien le menu contextuel dans la table des matières.

=> Ajouter les 2 fichiers de formes (Shapefile)"boundary.shp"et "study_area.shp" contenu dans le


répertoire "Tp_1"

1. Modification simple de l'apparence des données dans ArcMap


- Tester les différentes possibilités de la table des matières :

- Décocher la case "roads" puis ré-cocher la pour rendre de nouveau la couche visible.

- Modifier l'ordre d'affichage en sélectionnant la couche "boundary" et en la glissant sous la couche


"study_area".

- Renommer la couche "study_area" en "Commune" : sélectionner la couche et cliquer une deuxième


fois pour rendre le texte éditable.

- Visualiser la source des données en activant l'onglet Source en bas de la table des matières.

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 6
Formation ArcGIS ETAP- 2013
Modifier l'apparence des données :

- Avec le bouton droit de la souris, cliquer sur le symbole de la couche "Commune" et choisissez une
autre couleur.

Pour modifier les autres variables visuelles, cliquer sur le symbole. Le sélecteur de symboles apparait.

=> Modifier le symbole des communes de façon à ne voir que leur contour (pas de fond).

2. Les couches et blocs de données dans ArcMap


- Renommer le bloc de données "Layer" en "State"

- Définir les unités de la carte : avec le clic-droit sur le bloc de données, ouvrir les propriétés du bloc
et définir les unités (mètres) dans l'onglet "Général" => L'échelle de la carte apparaît dans la barre
d’outils "général".

- Insérer un nouveau bloc de données (menu "Insérer") et le renommer "StateWY" ... et définir de
nouveau ses unités. Le bloc actif (correspondant à la carte visible) est en caractères gras.

- "Copier" la couche "Commune" (clic-droit) et la "Coller" dans le nouveau bloc de données


"StateWY".

- Ajouter le couche de données "vegetation polygon" dans le dossier "vegetation" et ensuite modifier
les propriétés de cette couche :

- Dans l'onglet Général, choisir de ne pas afficher la couche en dessous du 1/500 000 puis tester

Requête: Dans l'onglet "DefinitionQuery", appuyer sur le bouton "QueryBuilder" (générateur de


requête) et sélectionner les codes avec double click ([CODE] = '66'), puis "Appliquer".

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 7
Formation ArcGIS ETAP- 2013
- Ré-activer le bloc de données "State" (clic-droit sur le bloc puis "Activate")

- Enregistrer la couche "Commune" comme fichier de couche "Commune.lyr" (clic-droit sur la couche
et "Save As Layer File"). Ce fichier contient toutes les propriétés de la couche mais ne contient pas de
données. Il fait simplement référence aux données.

- Dans le menu "File", choisir "Document Properties" puis appuyer sur "Data sourceOptions". Choisir
d'enregistrer le chemin relatif pour l'accès aux sources de données. Enregistrer ensuite le document
actif dans un fichier *.mxd.

3. Exploration et consultation des données


Pour se déplacer sur la carte :

Bouton zoom avant :


- simple clic sur la carte : zoom avant (échelle * 4/3)
- zoom par un rectangle tracé sur la carte
Bouton zoom arrière : même utilisation que zoom avant
Bouton zoom avant constant : zoom avant en cliquant sur le bouton
Bouton zoom arrière constant
Bouton déplacer : déplacement sur la carte
Bouton vue générale : retour à une échelle permettant de voir
l'ensemble des données.
Revenir au cadrage précédent
Aller au cadrage suivant

=> Tester ces différents outils

Ajouter la couche de données "state polygon" dans le dossier "States" et en la glissant sous la couche
"boundary".

Plusieurs solutions sont possibles pour consulter les attributs de la base de données :

- Avec le bouton droit de la souris, cliquer sur la couche "state polygon" puis choisisse "Open
Attribute Table" : la table associée à la géométrie des states s'affiche.

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 8
Formation ArcGIS ETAP- 2013

- Utiliser l'outil "Identify" dans la barre d’outils :

La fenêtre présentant la liste des attributs de la (ou des) entité(s) pointée(s) s’affiche. Un clic sur le
nom de l'entité la fait clignoter sur la carte.

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 9
Formation ArcGIS ETAP- 2013
Pour sélectionner les données :

- Sélectionner des entités : Sélection


interactive en pointant les entités sur la
carte.
Le paramétrage de la sélection se fait via le
menu "Selection"
- Selectionner des éléments: sélection
d'éléments graphiques qui n'appartiennent
pas à la base de donnée (cadre, texte etc ...)
- Rechercher : Sélection rapide par
recherche d'une chaîne de caractères

=> Grâce à l'outil "Find" (Rechercher), rechercher l’entité géométrique "Montana". Cliquer sur
l’onglet "Features" et remplir la fenêtre en choisissant la couche de données et leur champs comme
à la suivante :

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 10
Formation ArcGIS ETAP- 2013
Autres fonctionnalités de la boîte à outil :

- Mesure de distances "à vol d'oiseau" : le résultat s'affiche en bas


de la fenêtre ArcMap.
- Hyperlien : lien dynamique avec un document ou une URL

=> Avec l'outil "Identifier", cliquer sur l’entité


géométrique "Montana", puis avec le bouton droit de la
souris dans "Layer Properties /Display" (Fenêtre de
résultat / d'identification), cliquer sur "LIEN" et Ajouter un
hyperlien. Lier la case à l'URL
http://fr.wikipedia.org/wiki/Montana

-Tester l'outil "Hyperlinks".

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 11
Formation ArcGIS ETAP- 2013

Formation ARCGIS

Géoréférencement et Numérisation
Support de TP 2

Objectifs :

- Connaître le vocabulaire propre à l'environnement ARCGIS

- Savoir consulter des données (zoom, déplacement, interrogation simple ...)

Données :

Répertoire (C:\Formation_2013 \Tp_2)

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 12
Formation ArcGIS ETAP- 2013
I. Géoréférencement :

1. Définition :
Le Géoréférencement est définie comme la représentation de la localisation des entités du monde
réel à l’intérieur d’un cadre spatial et dans un système de coordonnées particulier.

L’objectif de Géoréférencement est de donner un cadre spatial formel et univoque dans lequel les
entités du monde réel sont mesurées, décrites, enregistrées et analysées, ou encore établir la
localisation d’entités sur la terre de manière plus ou moins précise.

2. Calage d’une carte scannée sous ArcMap :


Pour caler une carte ou un plan scanné sous ArcMap, il faut tout d’abord faire appel au fichier image.
Introduire par la suite les coordonnées "terrain" de 4 points bien répartis.

Ajout de l’image comme arrière plan :

1- Aller à démarrer => Tous les programmes =>ArcGIS =>ArcMap

- Choisir l’option : A new empty map

2- Menu principal : File =>Add Data

3- Naviguer jusqu’à l’emplacement de votre image (Tp_2\Marsa_NO\Marsa NO), sélectionner-là à


l’aide d’un seul clic puis cliquer sur le bouton Add.
Une fenêtre Create pyramids for "Marsa NO.jpg" s’affiche, cliquer sur Yes et cliquer par la suite sur
OK dans la fenêtre Unknown Spatial Reference qui s’affiche.

4- Vérifier que l’outil Georeferencing est activé, sinon vous pouvez l’activer à partir du Menu
View=>Toolbar.

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 13
Formation ArcGIS ETAP- 2013
La barre d’outils relative au Géoréférencement est la suivante :

L'ajout des points de calage:

5- Zoomer sur la zone d’intérêt en utilisant et choisir un point sur le carroyage de la carte. Cliquer
ensuite une seule fois !! Sur ce dernier à l’aide du bouton Add Control Points . Cliquer enfin sur le
bouton droit de la souris.

6- Introduire les coordonnées réelles en mètres de ce point de contrôle après avoir cliqué sur Input X
and Y (pour annuler le choix du point cliquez sur Cancel Point).

7- Cliquer sur pour visualiser de nouveau la carte scannée.

8- Refaire le même travail pour les 3 autres points de calage.

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 14
Formation ArcGIS ETAP- 2013

Coordonnées X (m) Y (m)


Point 1 533000 410000
Point 2 533000 404000
Point 3 545000 409000
Point 4 545000 402000

Notons que :
- ArcMap donne des résultats approximatifs aux coordonnées réelles à partir du 2ème point.
- On peut introduire, sans exagérer, un nombre de points de calage supérieur à 4, mais ces points
doivent être bien répartis.
- Il faut vérifier l’erreur quadratique moyenne RMS en cliquant sur le bouton (View Link Table).
L’erreur (RMS) de chacun des points de contrôle ne doit pas dépasser 2.5m pour toute carte
d’échelle 1/25.000, et ne doit pas dépasser 5m pour une carte d’échelle 1/50.000, etc. Les points
ayant un RMS dépassant la valeur acceptable peuvent être supprimés en les sélectionnant dans la
fenêtre Link Table et en cliquant par la suite sur l’icône de la même fenêtre.

Résultat : RMS = 0,69418 ≤ 2,5 m

9- Cliquer par le bouton droit de la souris sur l’écran d’affichage et cliquer ensuite sur Data Frame
Properties:

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 15
Formation ArcGIS ETAP- 2013

Aller à General et choisir les unités :


- Units pour Map : Meters (Mètres)
-Display : Meters.

Aller ensuite à Coordinate System =>Predfined=>Projected Coordinate Systems


=>National Grids=> Nord Tunisie =>OK.

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 16
Formation ArcGIS ETAP- 2013

Sauvegarder le fichier de Géoréférencement sous format texte en cliquant sur Save et lui attribuer
par exemple le nom georef_marsa. Cliquer enfin sur OK et enregistrer sous le répertoire Exercice
Marsa N O.

10- Aller à Georeferencing et cliquez sur Rectify:

=> Une fenêtre Save As s’ouvre, choisir comme


- Resample Type: NearestNeighbor (For discrete data),
- Format : TIFF
- Enregistrer sous le nom Marsa NO1et cliquer enfin sur Save.
11- Aller à l’image Marsa NO.jpg affichée sous , cliquer sur le bouton droit de la souris et
l’enlever en cliquant sur Remove. Cliquer ensuite sur le bouton Add Data pour ajouter l’image
Marsa NO1.tif et vérifier-les cordonnées de cette image.

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 17
Formation ArcGIS ETAP- 2013

12- On peut modifier la couleur du fond de cette image du noir vers le blanc : Cliquer par le bouton
droit sur le nom de l’image Marsa NO1.tif affichée sous , aller ensuite aux Properties =>
ouverture de la fenêtre Layer Properties, aller à Symbology et cocher la fenêtre

13- Aller à View =>Toolbars et activer Effects. Vous pouvez ainsi modifier le Contraste (Contrast), la
Luminosité (Brightness), la Transparence (Transparency)et utiliser les fonctions Swipe Layer et
Flicker Layer.

14- Terminer par l'enregistrement de votre travail sous le nom de Marsa_NO par exemple : Aller dans
le menu principal à File => Save As.

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 18
Formation ArcGIS ETAP- 2013

II. Création de fichiers shapefile sous ArcCatalog:

Pour représenter les objets à la surface du globe, les SIG utilisent trois objets géométriques qui sont
le point, la ligne et la surface.
La création de fichiers shapefile (fichiers de données) se fait sous ArcCatalog :
Lancer ArcCatalog: Démarrer => Tous les programmes => ArcGIS => ArcCatalog.
1- Créer un dossier dans lequel il faut enregistrer les fichiers et cliquer sur ce dossier par le bouton
droit de la souris: Aller à New et ensuite à Shapefile.

 La fenêtre suivante apparaît :

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 19
Formation ArcGIS ETAP- 2013
2- Donner ensuite un nom à la couche d’informations et choisir le type d’entité à dessiner dans cette
couche (point, ligne, polygone,….).

Créer dans ce cas une couche d’informations nommée Routes, avec un type d’entité (Feature type)
Polyline pour héberger les routes.

3- Choisir le système de coordonnées en cliquant sur le bouton: Edit => La fenêtre Spatial Reference
Properties s’ouvre.

Dans ce cas, le système de coordonnées est le Lambert Nord Tunisie : Cliquer sur Select => Project
Coordinate Systems =>National Grids => Nord Tunisie.prj => OK.

4- Cliquer sur OK pour valider.

5- Une fois le fichier shapefile est créé, on peut ajouter des champs (exemple : Nom)à la table
attributaire de route de la manière suivante :
Sélectionner le fichier Route, cliquer sur le bouton droit de la souris et cliquer sur Properties:

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 20
Formation ArcGIS ETAP- 2013

 Créer les couches de données suivantes ainsi que les champs relatifs :

Routes Géométrie Attribut Type


Feild 1 Polyline Nom Texte
Feild 2 Polyline Catégorie Texte

Parcelles Géométrie Attribut Type


Feild 1 Polygon Nom Texte
Feild 2 Polygon Type Texte

Pts_cotés Géométrie Attribut Type


Feild 1 Point Altitude Short Integer

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 21
Formation ArcGIS ETAP- 2013
III. Numérisation (Vectorisation) :

1. Numérisation des entités géométriques sous ArcMap :


Après avoir géoréférencer la carte:
1- Aller au répertoire Exercice Marsa_NO et ouvrir le document Marsa_NO.mxd.

2- Faire appel au fichier shapefile : cliquer sur Layers par le bouton droit de la souris et ensuite
ou directement sur .

3- Cliquer sur le bouton Editor => Start Editing.

Les options Create New Feature (le mode de création) et Target (la couche à créer) sont activées
Le bouton "crayon" devient également actif, cet outil est l’outil de numérisation (Sketch Tool).
Cliquer alors sur ce bouton et commencer la digitalisation de la couche d’information Routes de la
carte Marsa_NO.

Même principe pour la couche Parcelles et Pts_cotes.

2. Techniques de Digitalisation &Opération Géométriques :

Après avoir caler votre carte, au1/50000, sous ArcMap =>


Aller sous ArcCatalog pour créer un nouveau fichier shapefile de type polygone et lui attribuer
un système de coordonnées (voir étapes de calage et de création de shapfile dans les TD
précédents).

Digitalisation des couches polygonales :

 Commencer par la suite la digitalisation (numérisation) des polygones relatifs aux


différentes entités géologiques sous ArcMap (allez à => ).

Lithologie Géométrie Attribut Type


Feild 1 Plygon Légende Texte

 Créer des polygones : Placez-vous sur une plage cartographique polygonale (dQ dans cet
exemple). Cliquez (bouton gauche de la souris) point par point sur le pourtour de la parcelle. Pour
fermer la parcelle double-cliquez sur le dernier point.

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 22
Formation ArcGIS ETAP- 2013

 Un nouveau polygone est ajouté à la couche parcelle.

 Pour supprimer un polygone : Cliquer avec sur le polygone concerné puis


sur la touche Suppr du clavier ou Edit =>Delete du menu principal ou bien directement en cliquant
directement sur

 En cas d’erreur vous pouvez annuler cette dernière action : Edit =>Undo Delete Feature ou
en cliquant directement sur .

Vérifier que dans la table d’attributs une nouvelle ligne correspondent à ce polygone a été
ajoutée.

Après avoir sauvegarder en cliquant sur du menu et après avoir arrêter la


digitalisation en cliquant sur du même menu, on peut ajouter un champ (Text)
correspondant à la Légende : Cliquer par le bouton droit sur le nom du shapefile, ensuite cliquer sur
, et enfin sur en bas de la fenêtre Attributes of METLINE Geol.
Finir par remplir le table attributaire, dans ce cas le 1er polygone digitalisé c'est dQ : Dunes actuelles
meubles.

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 23
Formation ArcGIS ETAP- 2013
Gestion de la topologie :

 On veut maintenant ajouter un polygone adjacent (Qt) au précédent: Si on fait la création


de la même méthode précédente on obtient ceci :

Zoomer à la limite commune aux deux plages cartographiques

Il est presque impossible de faire une limite vraiment commune et confondue entre deux
polygones, sans trous et sans débordements => Les propriétés de connexité ou relation topologique,
ne sont plus correctes !
 Dans ArcGIS il y a des outils pour faciliter la numérisation et en particulier régler ces
problèmes topologiques :
-Supprimer le polygone ajouté précédemment après l’avoir sélectionné.
-Recommencer en utilisant la tâche (Task) Auto-completepolygon :

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 24
Formation ArcGIS ETAP- 2013

 La numérisation du deuxième polygone se fait en s’appuyant sur une limite commune avec le
polygone déjà numérisé => Ce mode d'édition ferme alors automatiquement le polygone (limite
commune créée automatiquement).

Autres manipulations :

 Edition point à point d’un polygone :

 Aller à Task Modify feature(pour modifier l’entité) :


- Lors du sélection du polygone les vertex apparaissent : Vous pouvez déplacer les vertex à
l'aide du bouton gauche de la souris.

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 25
Formation ArcGIS ETAP- 2013
Pour ajouter ou supprimer un noeud : cliquer bouton droit (menu contextuel) et choisir Insert
Vertex (insérer un sommet) ou Delete Vertex (supprimer un sommet).

 Accès au tableau des points du polygone :


Après avoir cliquer sur la limite du polygone avec le bouton droit de la souris, cliquer sur
Properties pour accéder au tableau des points du polygone (Edit SketchProperties) :

 On peut éditer les coordonnées directement dans le tableau Edit Sketch Properties: Cliquer
dans le tableau sur un numéro de l’un des sommets (vertex) =>sélection du vertex dans le polygone
(sa couleur change). On peut également modifier les coordonnées X et Y d’un point dans le tableau
=>modification de la position du vertex dans les limites du polygone.

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 26
Formation ArcGIS ETAP- 2013

 Construction d’objets complexes:

Après avoir digitaliser la première partie, se mettre en mode Task Modify feature (modifier
l’entité) :

 Digitaliser la seconde partie (ici un trou) :

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 27
Formation ArcGIS ETAP- 2013

 Snapping (Capture) &Tolérance (Tolérance) :

Le mécanisme de snapping (capture) permet, lors de la numérisation (digitalisation) d’un


polygone proche d’un autre polygone déjà existant, le point cliqué soit "capturé" par un noeud déjà
existant comme s’il était aimanté. La capture n’est active que dans une certaine distance autour du
point cliqué, on parle de distance de tolérance (snapping tolerance).

Une fois que vous commencez la numérisation d’un nouveau polygone proche d’un autre déjà
numérisé, vous pouvez activer le mécanisme de capture (snapping) : Editor/Snapping
=> basé sur les noeuds (Vertex).

NB : La capture peut se faire sur les nœuds (Vertex) mais aussi sur les segments (Edge).

 Pour fixer la distance de tolérance de la capture : Menu Editor => Options :

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 28
Formation ArcGIS ETAP- 2013
 Vous pouvez varier la distance de tolérance (snapping tolerance) et essayer de voir le résultat
: choisir par exemple 30 pixels et ensuite 1 pixel comme snapping tolerance.

 Une autre technique de digitalisation : création d’une couche polygonale à partir d’une
couche linéaire :

On peut utiliser cette technique dans le cas où on a une couche polygonale avec un grand nombre
de polygones adjacents (carte géologique par exemple).

 Les étapes suivies sont les suivantes :

1. Aller sous ArcCatalog et créer un nouveau fichier shapefile de type polyligne et lui attribuer
un système de coordonnées (voir étapes de calage et de création de shapfile dans les TDs
précédents).

2. Digitaliser les limites des entités polygonales de la carte géologique (carte de METLINE dans
notre exemple) sous forme linéaire : Il faut assurer un dépassement des lignes au niveau des
intersections =>ceci permettra par la suite au logiciel de trouver des points d’appuis pour construire
automatiquement les polygones !

3- Transformer la couche linéaire en couche polygonale : Arctoolbox => DataManagement


tools => Features => Feauture to Polygon(mettre le fichier polyligne comme Input Feature et
attribuer un nom au fichier résultant).

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 29
Formation ArcGIS ETAP- 2013

 Opérations géométriques sur les couches polygonales :


 Sélectionner les polygones à traiter, pour ce faire utiliser la sélection multiple classique :
Cliquer simultanément sur la touche du clavier ainsi que sur le bouton du menu Tools (c'est
une procédure décrite pour sélectionner 2 polygones de la carte géologique de METLINE ).

 Les deux polygones sélectionnés peuvent être fusionnés en utilisant la fonction


Merge(fusionner) du menu Editor :

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 30
Formation ArcGIS ETAP- 2013

 Tester les autres opérateurs disponibles : Union, Intersect… Vous pouvez ainsi construire des
objets complexes.

Ajout des attributs :

 Lors de la digitalisation on doit faire rentrer les informations attributaires (nommées


également informations sémantiques) qui seront stockées dans la table des attributs des polygones
dessinés. Dans notre cas on ajoutera la légende ( "renseigner" les polygones avec la légende des
classes géologiques).

 Metter la couche en transparence de manière à pouvoir voir la légende dans les polygones :
Aller à la couche METLINE Geol et cliquer par le bouton droit de la souris. Cliquer ensuite sur
Properties=>Ouverture de Layer Properties=>Aller à Display et changer le pourcentage de
transparence de 0% à une autre valeur (50% par exemple).

 Suivre les étapes suivantes :


Aller à

Cliquer sur pour sélectionner la plage cartographique du polygone en question.

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 31
Formation ArcGIS ETAP- 2013

Cliquer sur =>Ouverture de la fenêtre Attributes=>Cliquer sur la ligne Légende et lui attribuer
une valeur (Value), dans notre cas : Ey.

 Numériser la totalité de la carte géologique de METLINE (Polygones, Lignes et Points).

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 32
Formation ArcGIS ETAP- 2013

Formation ARCGIS

Modélisation d'une géodatabase et traitement des tables


attributaires

Support de TP 3

Objectifs :
- Jointure attributaire et analyse thématique
- Savoir créer un modèle de géodatabase.
- Savoir importer des données.

Données :
Répertoire (C:\Formation_2013\Tp 3)

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 33
Formation ArcGIS ETAP- 2013
I. Traitement des Tables Attributaires

1. Ajout de données tabulaires :

1- Dans ArcMap cliquer sur le bouton Add Data pour Ajouter des données.

2- Naviguer jusqu’au dossier Traitement de Tables et double-click sur la geodatabase airport.

3- Cliquer sur tract_pop (l’icône ressemble à une table).

4- Cliquer sur Add.

2. Jointure de tables :

1- Ajouter la couche tracts.

-Cliquer par le bouton droit sur tracts dans la table des matières et cliquer sur Open Attribute Table
pourvoir les attributs existants.

2- Cliquer maintenant avec le bouton droit sur tract_pop, puis cliquer sur Open.

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 34
Formation ArcGIS ETAP- 2013
La table contient le champ TRACT_ID et la population de chaque secteur.

Il est possible de joindre ces deux tables ayant en commun une colonne: TRACT_ID

3- Fermer les tables ouvertes et avec un clic droit sur tracts, pointer sur Joins and Relates, puis cliquer
sur Join.

4- Cliquer sur la flèche pointant vers le bas dans la première zone de texte et choisir Join attribute
from a table.

5- Cliquer sur la flèche pointant vers le bas dans la zone de texte suivante, déplacer jusqu’à TRACT_ID
et cliquer dessus pour le désigner comme champ de base avec lequel la jointure sera effectuée.

6- Cliquer sur la flèche pointant vers le bas dans la zone de texte suivante, puis sur tract_pop pour la

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 35
Formation ArcGIS ETAP- 2013
désigner comme la table à joindre à la couche.

7- Dans la zone de texte suivante, cliquer sur TRACT_ID pour le désigner comme le champ de la table
sur lequel baser la jointure.

8- Cliquer sur OK pour joindre la table à la couche.

9- Cliquer avec le bouton droit sur tracts et cliquer sur Open Attribute Table. La valeur de la
population s’ajoute à chaque secteur.

 La jointure de tables faite est un joint "virtuel". En fait, les


informations de la base de données ne sont pas enregistrées dans les fichiers de la
carte Tracts. Le Map Document (.mxd) conservera le joint mais si vous ouvrez le
"shapefile" Tracts dans un autre Map Document, vous n’aurez pas accès aux données

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 36
Formation ArcGIS ETAP- 2013
de la nouvelle table. Pour enregistrer et conserver le joint de table, il faut exporter les
données et créer une nouvelle couche (Data => Export Data, Nom du fichier: tractcomplet par
exemple).
 Cette étape est très importante!! Lorsque vous faites un joint de tables, n’oubliez pas donc
d’exporter votre couverture pour "sceller" le lien sur le disque dur.
3. Ajout d’un champ à une table :

Afin de cartographier la densité de population, ajouter un nouveau champ à la


couche tracts. Ce champ permettra de stocker la densité de population de chaque
secteur.

1- Cliquer sur le bouton Options dans la partie inférieure de la zone d’attributs de la fenêtre tracts:
Dans la boîte de dialogue cliquer sur Add Field (Ajouter un champ), saisir
POP_DEN (densité de la population) comme nom de champ et choisir comme
Type : Float.

2- Cliquer sur OK.


 le nouveau champ s’ajouter à la table.
4. Calcul des valeurs d’attributs :

Le calcul de la densité de population de chaque secteur se fait en divisant la population


par la surface de chaque secteur ce qui donnera le nombre de personnes par mille mètre carré.

Il faut Faire appel aux fonctions de mise à jour d’ArcMap pour mettre à jour les attributs du
secteur de recensement.

1- Cliquer sur le bouton Editor Toolbar dans la barre d’outils standard =>La barre d’outils Editor
apparaît.

2- Cliquer sur Editor, puis sur ouvrir une session de mise à jour: StartEditing.

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 37
Formation ArcGIS ETAP- 2013
3- Cliquer dans la table d’attributs sur POP_DEN avec le bouton droit, puis cliquer sur Field Calculator.

- La première partie de la formule est déjà saisie : tracts. POP_DEN =.


- La formule complète est la suivante :
POP_DEN = [POPULATION] / (Shape_Area] / 10763910)
Le fait de diviser la surface par 10763910 convertit la surface de chaque secteur de pieds
carrés en kilomètres carrés. Vous pouvez saisir la formule directement dans la case ou
utiliser les boutons de la boîte de dialogue. Au cours de cet exercice, vous ferez appel aux
deux méthodes.

4- Cliquez sur POPULATION dans la liste Champs puis cliquer sur le symbole de division.

5- Saisir un espace et une parenthèse d’ouverture.

6- Cliquez sur Shape_Area dans la liste de champs et cliquer par suite sur le symbole de division.
7- Saisir un espace, puis 10763910.
8- Saisir un espace et une parenthèse de fermeture.
9- Cliquer sur OK.

 Lors de la fermeture de la boîte de dialogue, les valeurs de densité de la population s'ajoutent


pour chaque secteur, exprimées en nombre de personnes par kilomètre carré.
 Pour supprimer les chiffres après la virgule :
1- Cliquer dans la table d’attributs sur POP_DEN avec le bouton droit, puis cliquer sur Properties
2- Cliquer sur le bouton Numeric et réduire le nombre à 0 dans la case Number of decimal places.

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 38
Formation ArcGIS ETAP- 2013

Ensuite fermer la table d’attributs.


5. Classement des entités par quantité :

Vous pouvez maintenant cartographier les secteurs en fonction des valeurs de densité de population
afin de voir où la population est concentrée par rapport à l’aéroport et aux artères principales.

1- Cliquer avec le bouton droit dans la table des matières relative à tracts, puis cliquer sur Properties=>
Ouverture de la fenêtre Layer Properties.

2- Cliquer sur l’onglet Symbology=> Tous les secteurs sont dessinés avec le même symbole (la même
couleur de remplissage).

3- Cliquer sur Quantities dans la zone Afficher =>GraduatedColors se met automatiquement en


surbrillance.

4- Cliquer sur la flèche pointant vers le bas de Values, puis sur POP_DEN pour le désigner comme
champ à utiliser pour colorer les secteurs.

5- Cliquer sur la flèche pointant vers le bas de ColorRamp, puis sur le dégradé de
bleu.

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 39
Formation ArcGIS ETAP- 2013
ArcMap choisit un plan de classification et le nombre de classes; pour les modifier cliquer sur le
bouton Classify dans la boîte de dialogue Properties de la couche (Utiliser pour l’instant la classification
par défaut).

6- Cliquer sur OK.


7- Cliquer sur l’onglet Affichage en bas de la table des matières.

8- Cliquer sur Layers par le bouton droit, cliquer sur Add Data et ajouter arterials et
airport_area (afficher la couche arterial en dessus de airpot_area).

II. Création dune géodatabase personnelle

Définition :

L’utilisation d’une géodatabase permet de stocker, de gérer des données et d’y accéder de
manière efficace.

- Structuration d’une géodatabase :

- Dans ArcCatalog, cliquer avec le bouton droit de la souris sur le répertoire Tp_4 et choisir
Nouveau/Géodatabase personnelle. La renommer "Tunis".

1- Créer un nouveau Dataset (jeu de classe d'entité) dans la Géodatabase Tunis nommé "Réseau
routier",
2- Modifier la référence spatiale : Dans l'onglet "Système de coordonnées", chercher "Projected
coordinate systems" puis "National Grids" puis "Nord Tunisie"(Lambert Conique Conforme).

3- Cliquer sur Suivant (Les valeurs de XY Tolerance et de Tolerance M et Z peuvent rester par
défaut).

5- Décocher la case (Accepter la résolution et le domaine par défaut) et par la suite sur Finish.

- A l’interieur de Dataset "Réseau routier", créer une nouvelle classe d’entité (Feature Class) nommé
"tronçon".

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 40
Formation ArcGIS ETAP- 2013
1- Cliquer sur la flèche pointant vers le bas de Type, puis sur Line Features comme type de couche.

2- Cocher la case coordinate include M values puis sur suivant.

3- Rester la tolérance M par défaut et cliquer sur suivant.

4- Cliquer sur Finish.

En final, on doit obtenir ceci :

- Création de règles de validité :

L'utilisation de la notion de sous-types et de domaines permet de définir des règles de validité qui
vont aider, lors de la saisie, à assurer la cohérence de la base de données. La définition des sous-
types et domaines se fait dans ArcCatalog.

Création de sous-types

On va par exemple choisir de définir de "sous-types" les tronçons de route sur l'attribut
"CL_PHYSIQ". L'attribut servant de sous-type doit obligatoirement être de type "entier long", ce qui
va nous obliger à créer un nouvel attribut "CL_PHYSIQ_ID" entier long correspondant à l'attribut
CL_PHYSIQ et rempli suivant le tableau suivant :

- Dans la GDB Tunis, Avec le clic-droit sur la classe d'entité "tronçon", cliquer sur "Properties
1- Choisir l’onglet Fields et créer nouvelle champ nommée CL_PHYSIQ_ID.
2- Cliquer sur la flèche pointant vers le bas de Data Type, puis taper Long Integer.
3- Valider par OK.

- Ouvrir de nouveau la fenêtre de Properties et choisissez l’onglet Subtypes.

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 41
Formation ArcGIS ETAP- 2013
1- Cliquer sur la flèche pointant vers le bas de Subtype Field, puis sélectionner CL_PHYSIQ_ID.
2- Dans le tableau Subtypes remplir avec les valeurs ci-dessous :

CL_PHYSIQ_ID CL_PHYSIQ
1 Autoroute
2 Route à 2 chaussées
3 Route à 1 chaussée
4 Chemin
5 Escalier ou passerelle

3- Valider par Ok.

- Création de domaines de validité

Le champ "sens" (sens de circulation) peut prendre les 4 valeurs suivantes : double sens, sens direct,
sens inverse et sans objet (pour les routes où on ne peut pas circuler). On souhaite définir la règle de
validité suivante :

combinaison incohérente

sens CL_PHYSIQ_ID 1 2 3 4 5

Double sens

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 42
Formation ArcGIS ETAP- 2013
Sens direct

Sens inverse

sans objet

On doit donc créer 3 domaines :


- sens_autoroutes : domaine pour les autoroutes et quasi-autoroutes
- sens_routes_circ : domaine pour les autres routes
- sans_objet : domaine pour les voies non circulables (escaliers et passerelles) ... qui servira pour
d'autres attributs.

La définition des domaines est indépendante des classes d'entités, les domaines sont liés à la
géodatabase, un même domaine de validité pouvant être appliqué à plusieurs attributs de plusieurs
classes d'entités différentes. Pour les définir :

D’abord il faut créer nouvelle champ nommée sens de type Text.


- Dans ArcCatalog, avec le clic-droit sur la géodatabase, choisir "Properties" : les seules propriétés de
la géodatabase sont la définition des domaines
- Ou bien, appuyer sur le bouton "Domains…" de la fenêtre de définition des sous-types.

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 43
Formation ArcGIS ETAP- 2013
- Appuyer sur OK puis, pour chaque valeur de sous-type :

- affecter pour l'attribut sens le domaine adéquat,

- affecter comme valeur par défaut la valeur "double sens"

- Ouvrir un nouveau document ArcMap et ajouter la classe d'entités "tronçon". Remarquer la


présentation de la table des matières.

- Ouvrir la barre d'outils "Editor" si elle ne l'est pas déjà (menu Affichage/Barre d'outils/Editeur) et
ouvrir une session de mise à jour Start Editing (menu "Editor") :

Outil de sélection Outil de création Remarque : le sous-type par Editeur d'attributs


d'une entité d'une nouvelle entité défaut est "route à 1 chaussée"

 Ouvrir l'éditeur d'attribut, sélectionner un tronçon et changer son sens de circulation. Tester
sur différents types de tronçons (autoroute, route à 1 chaussée ...).
 Avec l'outil de création d'une nouvelle entité, saisir un tronçon de route à 1 chaussée, vérifier
que le sens est rempli par défaut automatiquement.

- Import de données :

- Dans ArcCatalog, cliquer avec le bouton droit de la souris sur le répertoire Tp_4 et choisir
Nouveau/Géodatabase personnelle. La renommer "Lotissement".

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 44
Formation ArcGIS ETAP- 2013
- A l’intérieur de géodatabase on va créer deux Dataset (jeu de classe d’entité) nommés "Réseau
routier" et "Surface".
Importer les fichiers de dossier Lotissement 13 dans la géodatabase Lotissement.
- Cliquer avec le bouton droit sur Dataset "Réseau routier" puis choisisser Import / Feature Class
(Classe d'entité unique). Utiliser le fichier "tronçons.shp".
- Nommer la nouvelle classe d'entité "tronçons" et la mettre dans le jeu de Classe défini
précédemment.

- Importer les autres fichiers Shapefile (Bâtiments, Lot_Bati, Lotissement et Parcelles) dans la Dataset
"Surface" avec le même nom.

En final, on doit obtenir ceci :

- Création de topologie et Nettoyage :


La topologie est un concept mathématique intégrant dans ces règles de base les principes
d’adjacence et de connectivite des objets géométriques dans l’espace.

Les étapes de mise en place d’une topologie sous ArcGIS sont :


 Construction de la topologie
 Validation initial.
 Recherche des erreurs et correction.

Construction de la topologie

Maintenant nous allons créer une topologie pour analyser notre couche Lot_Bati :

1- Cliquer par le bouton droit de la souris sur le jeu de classe d’entités Surfaces =>

New

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 45
Formation ArcGIS ETAP- 2013

2- La fenêtre New Topology s’ouvre=>Cliquer sur Suivant

3- Entrer un nom pour la topologie, par exemple : Erreur_Surfaces_Topol


4- Sélectionner la couche qui va participer à la topologie : =>Suivant
5- Choisir un nombre de rangs égal à 1 :
6- Dans ce cas, ajouter deux règles topologiques suivantes :Must Not Overlap et Must Not Have
Gaps.
7- Cliquer sur , choisir la première règle (Must Not Overlap)et cliquer ensuite sur OK
=>Cliquer de nouveau sur et choisir la deuxième règle (Must Not Have Gaps)
Cliquer sur Suivant =>Cliquer enfin sur Finish.

Cliquer sur Oui en réponse à la question : The new topology has been created. Would you like to
validate it now?

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 46
Formation ArcGIS ETAP- 2013
Recherche des erreurs et correction

Revenir à ArcMap , et ajouter (Add Data) la topologie Erreur_Surfaces_Topol et cliquer sur oui
pour ajouter avec les couches de données.

 Affichage des erreurs ( ) ainsi que du fichier .

Dans ce cas les erreurs topologiques sont des erreurs polygonales :

 Pour connaître le nombre d’erreurs pour chacune des règles de validation : Cliquer du

bouton droit de la souris sur =>Properties =>Aller dans la fenêtre Layer

Properties à Errors et cliquer sur

 Afficher l’outil Topology: View=>Toolbars=>Topology.

 Activer l’éditeur (Editor ) pour la couche Lot_Bati => Activation de


l’outil Topology :

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 47
Formation ArcGIS ETAP- 2013
 Utiliser le Zoom (+) et le Zoom (-) de Tools pour visualiser les erreurs.

 Lancer le bouton (FixTopologyErrorTool) dans la barre d’outils Topology: Celui-ci permet


de fixer les erreurs topologiques.
 En fixant une erreur polygonale cette erreur prend la couleur noire.

Une fois une erreur est fixée, Aller à la barre d’outil Editor =>Task et
sélectionner Mofify Feature puis modifier les vertex ( supprimer ou ajouter) selon la modification.

Utiliser l’une des fonctions Subtract, Create Feature et Mark as Exception Merge… pour établir

les corrections. En cas d’erreur utilisez l’outil

Afin de terminer la modification de l’entité, valider la topologie par le bouton Validate Entire
Topology => Cliquer sur Oui en réponse à la question :

Après correction des différentes erreurs, Aller à Editor => ensuite stopper

l’édition : Editor => .

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 48
Formation ArcGIS ETAP- 2013

Formation ARCGIS

Analyse spatiale et géo traitement

Support de TP 4

Objectifs :
- Calcul géométrique et attributaire.
- Savoir créer des zones tampons (Buffer)
- jointure spatiale et calculer la distance la plus proche
- Savoir créer des superpositions.

Données :
Répertoire (C:\Formation_2013\Tp 4)

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 49
Formation ArcGIS ETAP- 2013
I. Analyse spatiale :

1. Intersection :

L’intersection est une manière de superposer deux couches. Contrairement à l’union qui conserve en
totalité les deux couches superposées, cette procédure conserve seulement la partie commune des
deux couches superposées.
Dans ce cas, l'utilité de cette fonction aura eu pour diviser la les bâtiments selon le contour de
Lot_Bati.
- Tout d'abord superposer à l’aide de l’outil Intersect les couches Lot_Bati et Bâtiments pour
obtenir une nouvelle couche (nom du fichier : Bâtiments_1)

- Choisir comme Input Features : Lot_Bati et Bâtiments et comme Ouput Feature Class :
Lotissement 13 => Bâtiments_1

Bâtiment manquant

Parcelle

Lot_Bati

Bâtiment Bâtiment_1

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 50
Formation ArcGIS ETAP- 2013
2. Création de superpositions

Pour créer une nouvelle couche qui va permettre d’identifier les combinaisons entre la Batiments_1
et les entités manquantes qui sont existent dans couche de données Bâtiments, suivre ces étapes:

- Commencer par superposer Batiments_1 avec Bâtiments pour obtenir une seule couverture
contenant les entités, la fonction utilisée est la fonction Union :

Mettre Batiments_1 et Bâtiments comme Input Features et nommer l’Output Feature Class :
Lotissement 13 => Batiments_complet.

Bâtiment manquant Bâtiment_complet

Bâtiment_1

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 51
Formation ArcGIS ETAP- 2013
3. Jointure spatiale

La jointure spatiale (Joint Spatial) permet de joindre les caractéristiques de deux couches différentes
en fonction des relations spatiales (topologiques) entre ces entités. Il est possible de joindre toutes
les combinaisons de type d’entité différentes. Une des possibilités du joint spatial est de calculer la
distance des entités les plus proches de deux couches différentes.

Dans ce cas, nous voulons connaître la plus courte distance entre les Bâtiments et l’école de façon
précise.

Dans ArcCatalog , créer dans le répertoire de travail (C:\Formation_2013\Tp_4\Lotissement 13) un


nouveau fichier (d’extension dbf) vide qui s’appelle Ec_dBASE.

Dans ArcMap , activer l’éditeur et créer dans le fichier Ecole deux nouvelles
colonnes relatives aux coordonnées (coor_X et coor_Y par exemple)et ajouter les coordonnées à la
main (les coordonnées X et Y de la villa sont respectivement 49656,25 et -70695,09).

Arrêter par la suite l’éditeur (Editor => ).

Maintenant créer une couche de points dans ArcMap qui permettra de situer l’emplacement de
l’école à partir des coordonnés :

Aller dans le menu principal à Tools=>Add XY Data…

Choisir la table Ecole et les champs qui correspondent aux coordonnées X et Y et cliquer sur OK.

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 52
Formation ArcGIS ETAP- 2013
ArcMap a ajouté la couverture Ecole Events qui est une couverture virtuelle qui n’est pas enregistrée
en shapefile sur le disque. Il faut donc l’exporter : cliquer avec le bouton droit de la souris sur la
couche Ecole Events et aller à Data => Export Data (nom du fichier : Ecole).
- Pour connaître la plus courte distance entre les bâtiments et l‘école de façon précise, procéder
comme suit :
- Cliquer avec le bouton droit de la souris sur la couverture Ecole.shp => aller à Join and Relates =>
Join… => Ouverture de la fenêtre Join Data qui doit être remplie comme suit (nommez
dist_ec_bati.shp le fichier résultant) :

 Ouvrir la table d’attributs de dist_ec_bati.shp et vérifiez le résultat.

Essayez de mesurer à l’aide de l’outil Measure de Tools l’endroit où le logiciel a calculé sa plus
courte distance.

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 53
Formation ArcGIS ETAP- 2013
4. Création des zones tampons (Buffer)

Lors de la préparation d’un plan de calculer le volume de goudron, il est nécessaire de créer une
surface autour de l’axe de la route.

Dans ArcMap , il existe plusieurs manières d’y parvenir. Utiliser dans notre cas la fonction

Buffer Wizard

- Commencer par activer la fonction Buffer Wizard : Aller dans le Menu principal à Tools =>
Customize… => Ouverture de la fenêtre Customize dans laquelle cliquer sur l’onglet Commands =>

Cliquer dans Categories sur Tools et sélectionner Buffer Wizard en cliquant dessus dans

Commands => Glisser dans une des barres d’outils.

Veillir à ce que les unités de Map et de Display soient le Mètre (Meter) => Aller à View =>

=> General.

Ajouter la couche tronçons en cliquant sur Add Data ou sélectionner tronçons par la flèche
pointant vers le bas puis suivant =>

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 54
Formation ArcGIS ETAP- 2013

Chargement en cours …

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 55
Formation ArcGIS ETAP- 2013

Ouvrir la table d’attributs de la couverture obtenue (troncons_buf) et observer qu’un champ


BufferDist a été ajouté et servir à identifier les zones tampons.

Créer dans le fichier troncons_buf deux nouvelles colonnes relatives Surface et Volume.

Clic-droit sur le champ Surface et cliquer sur Calculate Geometry : sélectionner Area puis sur OK.

Surface = 46064,8658 m²

Pour calculer le volume, on supposant que l’épaisseur de goudron 10 cm = 0,1m

Clic-droit sur le champ Volume et cliquer sur Field Calculator…

Volume = 4606,4866 m3

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 56
Formation ArcGIS ETAP- 2013

Formation ARCGIS

Spatial Analyst& 3D Analyst

Support de TP 5

Objectifs :
- Maitriser les extensions Spatial Analyst& 3D Analyst.
- Créer un Modèle numérique de terrain MNT (TIN et Raster).
- Créer un modèle numérique d’élévation MNE.

Données :
Répertoire (C:\Formation_2013\Tp 5)

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 57
Formation ArcGIS ETAP- 2013
I. Modèle Numérique de Terrain MNT
L’objectif de ce TP consiste à travailler avec les extensions 3D Analyst et Spatial Analyst et
acquérir de l’autonomie avec les outils d’analyse spatiale pour faire les superpositions des couches.
Les fichiers utilisés dans ce TP sont les 5 fichiers shapefile : foretcomplet, hydro_sur et hydro_ligne,
TOPO, VIEWPNT et l’image foret.tif.
1. Les courbes de niveau de la zone d’étude ont été numérisées à partir de la carte
topographique correspondante. Le shapefileTOPO.shp contient ces courbes de niveau.
 Très Important : La couche TOPO doit être numérisée sur une surface plus large que la zone
étudiée relative à la couche foretcomplet et ceci dans le but d’obtenir une surface fiable pour toute
la carte foretcomplet.

-Observer bien la table d’attributs de TOPO.shp pour voir les valeurs du champ qui contient
l’élévation (Elevat).
-Afficher les "labels" sur la carte à partir du champ Elevat :
-Aller à la couche TOPO (sous ) et cliquer par le bouton droit de la souris =>
Properties… => Ouverture de la fenêtre LayerProperties => Aller à Labels => Cochez Label

features in this layer => Choisir ELEVAT comme Label Field =>En cas de
besoin changer la police, la taille, la couleur… => Cliquez sur OK.

2. Commencer par activer deux extensions d’ArcMap : 3D Analyst et Spatial Analyst : Allez dans
le Menu principal à Tools=>Extensions… =>Ouverture de la fenêtre Extension dans laquelle
cochez 3D Analyst et Spatial Analyst=> Fermez en cliquant sur Close.

Pour utiliser ces extensions, il faut faire apparaître leurs barres d’outils:
 View => Toolbars => Cocher la boîte pour 3D Analyst.
 View =>Toolbars => Cocher la boîte pour Spatial Analyst.

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 58
Formation ArcGIS ETAP- 2013
Il existe deux méthodes pour convertir les courbes de niveau de TOPO.shp et créer un Modèle
Numérique de Terrain MNT :
 Créer un réseau de triangles irréguliers TIN : Triangulated Irregular Network.
 Créer le MNT en couche matricielle.
1. Création d’un TIN :
Dans la construction du TIN la couche hydro_ligne (rivière et limite du lac) doit être prise en compte
en plus de la couche relative aux courbes de niveau TOPO :
-Ajouter la couche hydro_ligne et faire glisser la couche TOPO en 1erposition.
Sur la barre d’outils 3D Analyst : 3D Analyst => Create/Modify TIN => Create TIN from Features…
=> Ouverture de la fenêtre Create TIN from Features, remplir comme suit :
- Cocher la boîte pour votre couche TOPO
- Height source: ELEVAT
- Triangulate as: hard line
- Cocher la boîte pour la couche hydro_ligne
- Height source: <None>
- Triangulate as: hard line
- Output TIN: MNT_TIN (l’enregistrer dans le répertoire de travail => Dossier : Base de données)

Cliquer sur la couche en utilisant le bouton de Tools afin de vérifier l’élévation, la pente (slope)
et l’exposition des triangles (aspect) dans le TIN.

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 59
Formation ArcGIS ETAP- 2013
2. Création d’un MNT en couche matricielle:
L’outil utilisé est l’outil Topo to Raster de 3D Analyst disponible dans ArcToolbox. Cet outil utilisera
les courbes de niveaux, le lac et la rivière pour créer un MNT hydrologiquement correct :

Les étapes à suivre sont les suivantes :


-Commencer par ajouter la couche TOPO comme Imput feature data et choisir Elevat comme
Field et Contour comme Type.
-Ajouter par la suite la couche hydro_ligne et choisir Stream comme Type.
-Ajouter enfin la couche hydro_sur et choisir Lake comme Type.

-Output surface raster : MNT_MAT (l’enregistrer dans votre répertoire)


-Output cell size : 1 (1, car on veut dans notre cas obtenir une couche matricielle avec des
cellules de 1m de côté !)
-Cliquer enfin sur OK.

 En utilisant le bouton de Tools, voir les valeurs de chacun des pixels dans la couche
matricielle MNT_MAT.

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 60
Formation ArcGIS ETAP- 2013
3. Visualisation en 3D dans ArcScence :
Afin de visualiser en 3D vos MNT, il faut utiliser ArcScene : Pour ouvrir ArcScene : Aller à Démarrer
=> Programmes => ArcGIS => ArcScene ou cliquer directement sur affiché au niveau de la barre

d’affichage de 3D Analyst sous ArcMap .

Sous ArcMap Copiez les deux couches MNT_TIN et MNT_MAT :


Sélectionner-les en même temps, cliquer par le bouton droit de la souris sur l’une des couches =>
Copy => Les deux couches seront copiées en même temps. Aller sous ArcScene : Cliquer par le
bouton droit de la souris sur => Paste layer(s).
ArcScene ne reconnaît pas par défaut la hauteur de chacun des pixels. Il faut donc lui indiquer
ça : Cliquer par le bouton droit sur la couche MNT_MAT => Properties… => Ouverture de la fenêtre

Layer Properties => Aller à Base Heights => MNT_MAT => Appliquer
=>OK.

Utiliser l’outil de navigation:

- pour naviguer,

-l’outil pour faire des Zoom (+) et (-)

- l’outil pour survoler l’espace 3D.


 Sauvegarder votre Projet ArcScene : File=>Save=> Attribuez un nom au fichier de sortir :
Scene3D.sxd par exemple.

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 61
Formation ArcGIS ETAP- 2013
4. Création d’un Chapefile3D:
Pour créer une vue en 3D, convertir les Shapefiles en 3D Shapefile pour ajouter un champ
contenant l’élévation des entités. Ces élévations proviendront du MNT_MAT.
Pour produire une carte forestière en 3D, convertir foretcomplet.shp en 3D Shapefile.
La procédure à suivre est la suivante :

Sous ArcMap : 3D Analyst => Convert => Features to 3D… => Ouverture de la fenêtre Convert
Features to 3D TIN puis remplir comme suit :
- Input Features: foretcomplet
- Source of heights : MNT_MAT
- Output Features : foretcomplet_3D.shp (l’enregistrer dans le répertoire de travail)

Exercice : Sous ArcScene monter une carte avec la couche foretcomplet_3D qui démontrera le
volume/ha de chacun des peuplements forestiers et sauvegarder le Projet ArcScene (nom du projet :
carteforestière_3D).

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 62
Formation ArcGIS ETAP- 2013
5. Drapage d’une image sur un MNT sous ArcScene :
Il est possible sous ArcScene de draper une image (orthophoto, carte topo, image de
télédétection, etc.) sur un MNT. Il faut indiquer à ArcScene que les valeurs d’élévation pour
l’image seront obtenues à partir d’un MNT.
 Dans ce cas ajouter l’image foret.tif dans ArcScene . Cliquer du bouton droit sur la couche
foret.tif => Properties => Ouverture de la fenêtre Layer Properties => Aller à Base Heights =>

MNT_MAT => Appliquer => Ok. Sauvegarder votre Projet ArcScene et


fermer ArcScene (nom du fichier Image3D.sxd).
6. Carte de pente :
Une des possibilités de 3D Analyst est de produire une carte de pente à partir du MNT.

Sous ArcMap : 3D Analyst => Surface Analysis => Slope…=> Ouverture de la fenêtre Slope et
la remplir comme suit :
- Input Surface: MNT_MAT
- Output measurement:
- Z factor: 1
- Output cell size: 5 (La carte de pente sera une couverture matricielle avec des cellules de 5
mètres par 5 mètres)
- Output raster: Pente (l’enregistrer dans votre répertoire de travail)
 Sauvegarder en cliquant sur OK.

Les classes de pente affichées sont définies par le système, mais on peut les changer pour
améliorer leur affichage. Supposons que les classes choisies sont : 0- 20; 20-30; 30-40 et 40 et plus :
Cliquer par le bouton droit de la souris sur le nom Pente dans la table des matières => Properties =>
Symbology => Spécifier le nombre de classes (4) => Cliquer sur Classify => Ouverture de la fenêtre

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 63
Formation ArcGIS ETAP- 2013

Classification => Il faut choisir la méthode manuelle


pour pouvoir écrire les valeurs directement au clavier dans la caseBreak values.
 La dernière valeur (qui ne sera pas nécessairement égale à 337.7623291!) doit être
conservée !
Cliquer enfin sur Ok.

 Utiliser l’outil Interpolate Line de la barre d’outils de 3D Analyst pour


tracer une ligne d’interpolation des altitudes. Cliquer par la suite sur l’icône Create Profile Graph
pour dessiner le profil correspondant.

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 64
Formation ArcGIS ETAP- 2013
7. Carte de visibilité en format matriciel :

L’analyse de l’impact des coupes sur le paysage peut se faire sur la base de la carte de visibilité. À
partir d’un point d’observation, Spatial Analyst permet de créer une carte d’exposition (partie visible
et non visible selon la topographie du secteur) en format matriciel.
Dans notre cas : on aimerait connaître les endroits de foretcomplet qui peuvent être vus à partir
du Lac au cas où on décide de ne pas couper les endroits qui sont visibles à partir du lac.
La première étape est de créer la carte de visibilité en format matriciel à partir de Spatial Analyst
(raster viewshed qui montre les endroits qui sont visibles d’un (ou plus) point(s) donné(s)). Pour ce
faire, il faut spécifier où, sur le terrain, est (sont) le(s) point(s) d’intérêt. Cette information est dans le
fichier qui s’appelle VIEWPNT.shp.
Le fichier VIEWPNT contient un seul point qui se trouve à l’endroit où votre lac devrait se trouver.
Pour créer la carte de visibilité (viewshed) :

 Sous ArcMap : Spatial Analyst => Surface Analysis => Viewshed… => Ouverture de la
fenêtre Viewshed et la remplir comme suit :
- Input Surface: MNT_MAT
- Observer points: VIEWPNT
- Z factor: 1
- Output cell size: 5 (La carte de pente sera une couverture matricielle avec des cellules de 5
mètres par 5 mètres)
- Output raster: Viewshed (l’enregistrer dans votre répertoire de travail)
 Sauvegarder en cliquant sur OK.

 Le Viewshed affiché est transparent

 Utiliser l’icône
 = 1, Ce que veut dire qu’une zone/un polygone est visible
 = 0, ce que veut dire que le polygone n’est pas visible du point VIEWPNT.

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 65
Formation ArcGIS ETAP- 2013

8. Superposition de la carte de visibilité et de la carte forestière :


Pour sélectionner les zones à couper ou non sur la carte forestière en fonction des zones de
visibilité, il faut superposer celle-ci avec la carte des zones de visibilité.
Avant de superposer la carte de visibilité avec la carte forestière, il faut convertir le Viewshed
(format matriciel) en une couche vectorielle (format shapefile).

La procédure est la suivante : Sous ArcMap : 3D Analyst => Convert => Raster to Features…
=> Ouverture de la fenêtre Raster to Features et la remplir comme suit :

-Input raster: Viewshed


-Field: VALUE
-Output geometry type: Polygon (vectoriel)
-Cochez la boîte Generalize lines :
-Output Features: ViewVect (l’enregistrer dans le répertoire de travail)
-Sauvegarder en cliquant sur Save.

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 66
Formation ArcGIS ETAP- 2013
Faire un zoom sur les petits polygones/cellules de ViewVect pour voir la nature de la généralisation
des lignes faite pendant la conversion de raster à vecteur (shapefile).
Pour obtenir une carte forestière avec la valeur de l’attribut ( ) Visible ou Non visible,
superposer cette carte forestière avec foretcomplet. Puisque le Viewshed couvre une superficie
plus large que la carte forestière, utiliser une intersection (Intersect).

Assurez-vous de bien comprendre pourquoi on privilégie l’intersection à l’union dans ce cas-ci.

Input Features: viewvect, foretcomplet


 L’intersection des deux cartes apparaît.
Utiliser l’icône pour voir que chaque polygone sur la carte FOREVIEW contient l’attribut
(de viewvect) et les attributs ESSENCE, DENSITE, etc.

 Comme d’habitude et après avoir effectué une superposition, il faut mettre à jour les
attributs Perimeter et Area en utilisant l’outil Calculate Geometry. De plus, il faut recalculer la
colonne volume total.
9. Calcul de la pente moyenne des polygones :
Spatial Analyst permet également de calculer la pente moyenne des peuplements forestiers à partir
de la carte de pente et de l’ajouter dans une nouvelle colonne dans la carte forestière.
Dans ce cas, superposer les peuplements de la carte foretcomplet sur la carte de pente, ArcMap
calculera la pente moyenne de toutes les cellules à l’intérieur d’un peuplement donné et affichera un
graphique des résultats.

Aller à Spatial Analyst => Zonal Statistics… (Un polygone est une zone) => Ouvrir la fenêtre Zonal
Statistics et la remplir comme suit :

- Zone dataset: foretcomplet


- Zone field: foretid (L’attribut que vous venez de créer)
- Value raster: pente
- Cocher Ignore NoData in calculations
- Cocher Joinoutput table to zone layer (Pour associer les statistiques de la carte de pente avec
chaque peuplement)
- Cocher Chartstatistic et choisir Mean
- Output table: FORPNTDBF (l’enregistrer dans votre répertoire de travail)

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 67
Formation ArcGIS ETAP- 2013
 Sauvegarder en cliquant sur OK => Ceci crée une base de données dBase avec les résultats.

Vérifier par suite dans la table d’attributs de foretcomplet que l’information de la pente moyenne est
maintenant liée à la carte foretcomplet. Étant donné que les joints de table ne sont pas enregistrés
directement sur le disque, il faut exporter la couverture foretcomplet (Data => Export Data)
(enregistrer la nouvelle couche sous le nom: forpnt.shp).

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 68
Formation ArcGIS ETAP- 2013
II. Modèle numérique d’élévation MNE
Un Modèle Numérique d'Elévation (Digital Elevation Model) prend en compte le relief, mais aussi ce
que on appelle la "canopée" (sommets des arbres) ou encore le sur-sol (élévation des bâtiments).
Les tâches à accomplir dans ce TP sont les suivantes :
- Mise à jour des données par image satellitaire.

- Modélisation 3D dans ArcScene .


- Habillage des symboles 3D.
Sept fichiers sont utilisés dans le dossier Gammarth de ce TP : les 6 fichiers shapefile : Hotel,
Lotissement, Parcelle, Piscine, Routes, Street_Furniture et ainsi que l’image satellitaire
gammarth_sat.tif (source Google).
1. Mise à jour des données par image satellitaire
Commencer par créer une couche ponctuelle pour numériser les arbres de décoration sur l’image
satellitaire:

- Dans ArcCatalog , créer dans la répertoire de travail (Gammarth) un nouveau fichier Shapefile
vide qui s’appelle arbre_dec de type Multipoint.

- Dans ArcMap insérer les deux fichiers arbre_dec.shp et gammarth_sat.tif par Add Data et

activer l’éditeur de mise à jour


Cliquer sur le bouton "crayon" (Sketch Tool) et commencer la digitalisation de la couche
d’information arbre_dec.

Insertion des vertex

Finish Sketch

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 69
Formation ArcGIS ETAP- 2013

Après la numérisation des entités, aller à Editor => ensuite => stopper l’édition :

Editor => .

2. Modélisation 3D dans ArcScene :


Aller à Démarrer => Programmes => ArcGIS =>ArcScene ou cliquer directement sur affiché au

niveau de la barre d’affichage de 3D Analyst sous ArcMap .


Faire appel au fichier shapefile : cliquer sur SceneLayers par le bouton droit de la souris et ensuite

sur ou directement sur .

Superposer les couches Shapefile dans la table de matière SceneLayers comme à la suite :

Commencer par cliquer-droite de la souris sur le nom Hotel dans la table des matières =>Properties
=>Extrusion

- Cocher:
- Cliquez sur

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 70
Formation ArcGIS ETAP- 2013
- La fenêtre Expression Builder s'ouvre, Cliquer sur Elevation dans la liste de champs puis sur
Ok.

Observer l’élévation de la couche Hotel et la différence de l’hauteur entre les objets.


Déterminer de même manière l’élévation pour les autres couches Piscine, Parcelle et Route.
- Cliquer sur
- Ouverture de la fenêtre Expression Builder
- Taper la valeur de chaque couche d’information.

Shapefile Hauteur
Piscine 2m
Parcelle 0,1m
Route 0,05m
- Valider par Ok.

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 71
Formation ArcGIS ETAP- 2013
 Pour le dessin du socle de la couche Lotissement :
- Taper 20 m comme valeur de l’extrusion et aller à l’onglet Base Heights => Z Unit
Conversion : Ajouter le signe (-) à la valeur 1.

- Valider par Ok.

3. Habillage des symboles 3D


 Habillage des surfaces :
- Cartographier la couche Hotel avec l’outil de symbology
- Cliquer avec le bouton droit dans la table des matières relative à Hotel, puis cliquer sur
Properties => Ouverture de la fenêtre Layer Properties.
- Cliquer sur l’onglet Symbology => Tous les objets sont dessinés avec le même symbole (la même
couleur de remplissage) ou cliquer sur le symbole de légende qui figure en dessous de la couche
Hotel dans la table des matières.
- Ouverture de fenêtre Symbol Selector

- Dans le volet Options de la boîte de dialogue Sélecteur de symboles, cliquer sur la flèche de la
liste déroulante Couleur de remplissage Fil Color, puis cliquer sur Gray 10%.

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 72
Formation ArcGIS ETAP- 2013

- Cliquer sur Ok.


De même manière pour les Shapefiles Piscine, Routes et Lotissement :

Shapefile Couleur
Piscine BigSky Blue
Parcelle Leaf Green
Route Gray 70%
Lotissement Light Olivenite

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 73
Formation ArcGIS ETAP- 2013
 Habillage des symboles ponctuels:
Commencer par la couche arbre_deco :
- Ouvrir la fenêtre Symbol Selector et cliquer sur le bouton More Symbols
- Ajouter les symbolesde 3D Trees
- Choisir le symboleCuban Royal Palm
- Dans le volet Options et Taper 10 comme Taille de symbole.
- Clique sur Ok.

Exercice : Modéliser les symboles de la couche Street_Furniture selon leurs catégories.

Fourniture de route

 Sauvegarder votre Projet ArcScene et fermer ArcScene (nom du fichierGammarth3D.sxd).

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 74
Formation ArcGIS ETAP- 2013

Formation ARCGIS

Préparation d’une mise en page cartographique

Support de TP 6

Objectifs :

- Apprendre comment créer les éléments constitutifs de la carte topographique.

- Apprendre comment faire la mise en page et les paramètres cartographiques.

Données :

Répertoire (C:\Formation_2013\Tp_6)

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 75
Formation ArcGIS ETAP- 2013
Les fichiers utilisés dans ce TP sont les 4 fichiers shapefile suivants relatifs à la même région d’étude :
foret.shp, sol.shp, hydro_sur.shp et hydro_ligne.shp.

Commencer par consulter les tables attributaires correspondantes.

I. Création de la légende
Commencer par l'affichage des couches foret.shp et sol.shp:
On va commencer par la carte foret :
1. Cliquer par le bouton droit de la souris sur le nom foret dans la table des matières.
2. Aller à Properties => Symbology :
- Categories => Unique Values (Notez que "Unique values, many fields" permettre de créer une
légende à partir de plusieurs attributs).
- Value Field : Utiliser la flèche pour sélectionner l’attribut Essence.
- Décocher <all other values>

- Cliquer sur (Le bouton ne vous permet d’ajouter que certaines


classes/essences à la légende).
3. Maintenant changer la couleur et le patron de chaque classe en cliquant sur la boîte de couleur
associée à une valeur d’essence.
4. Continuer à changer la couleur/le patron pour chaque essence.

5. Cliquer sur .

6. Fermer la fenêtre Layer Properties en cliquant sur .

Ajouter les couches hydro_sur.shp et hydro_ligne.shp et ajuster leur couleur (Cliquer par le bouton
droit de la souris sur le nom de la couche et aller à Properties => Symbology => Single Symbol =>
Cliquer sur Symbol et choisir la couleur bleue de préférence dans ce cas (couleur des surfaces d’eau).
Suivre la même procédure pour la carte sol en utilisant l’attribut TypeSol. Fermer la fenêtre Layer
Properties.
II. Création de la composition cartographique
Il existe deux orientations du papier : Portrait et Paysage (Landscape). Pour choisir l’orientation du
papier : File => Page and Print Setup => Page, et choisir en Orientation : Portrait ou Landscape =>
cliquer enfin sur OK.
- Pour aller au mode de mise en page : View => LayoutView. On peut faire ça directement grâce

au bouton en bas de fenêtre. Ce mode donne plus de contrôle sur l’affichage.


- Pour revenir au mode de données : View => Data View. On peut faire ça directement grâce au

bouton en bas de fenêtre (le bouton sert à rafraîchir l’écran).

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 76
Formation ArcGIS ETAP- 2013
- Le Data Frame (bloc de données) apparaît sur la page dans un Cadre qui peut être manipulé :
déplacé, redimensionné, copié/collé, etc…
- La barre d’outils Layout (Mise en page) permet de zoomer et de se déplacer dans la feuille de
papier de la carte. La barre d’outils Tools (Outils) est aussi active dans le mode Layout et permet de
zoomer/déplacer dans l’espace géographique. Pour changer la grandeur/position de la carte, il faut
la sélectionner par la flèche de la barre d’outils et la déplacer en utilisant la souris.

Barre d’outils Layout

Barre d’outils Tools

Attention de ne pas confondre les deux barres d’outils de zoom, Layout permet de zoomer dans la
page papier sans changer le découpage géographique ni l’échelle de la zone que vous êtes en train
de cartographier alors qu’on contraire Tools ne change pas la vue de la page mais celle de la zone
géographique.

Bloc de données
(Data Frame)

Cadre

Sur le menu en haut, en cliquant sur Insert on peut faire afficher des éléments cartographiques :
une légende, une échelle, une flèche du Nord, etc. Le choix d’une icône donnée permet de
positionner dans le Layout un ou plusieurs de ces éléments.

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 77
Formation ArcGIS ETAP- 2013

 Insertion de la Flèche du Nord :


- Insert => North Arrow…
- Choisir un style de flèche de Nord => OK . La flèche de Nord paraît sur la carte.
Avec la souris changer sa position et sa grandeur si nécessaire.
 Insertion du Titre :
- Insert => Title
- Utiliser le clavier pour entrer le titre voulu.
- Double-clique sur les limites du titre => Ouverture de la fenêtre Properties.
- Écrire le titre et changer les propriétés du texte (couleur, type et taille de caractère…) en cliquant
sur Change symbol. Egalement utiliser le bouton Rotate de l’outil Draw qui permet de faire des
rotations du texte ajouté.
- Finalement utiliser la souris pour changer la position du titre si nécessaire.
 Insertion de la Légende :
- Insert => Legend => Ouverture de la fenêtre Legend Wizard.

Changer la grandeur et la position de la légende si nécessaire.


- Pour accéder aux propriétés de la légende cliquer sur la légende avec le bouton droit de la souris et
aller par la suite à Properties…

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 78
Formation ArcGIS ETAP- 2013
- Pour étiqueter chaque polygone : cliquer du bouton droit de la souris sur foret dans la table de
matières => Properties => onglet Labels => choisir pour Label Field: Essence (pour foret) et cocher
la boîte "Label features in this layer" => OK

- L’essence apparaît dans chaque polygone à la position de son Label.


 Insertion de la barre d’échelle :
Avant d’ajouter une échelle, , il faut spécifier les unités de la carte.
Retournez au Data View:
- View=>
- View=> =>Onglet General: Changer les Units/
- Display à Meters=>OK.

Maintenant vous pouvez retourner au Layout View (View => LayoutView) et ajouter une échelle:
- Insert => Scale Bar…
- Sélectionner un style => OK
- Changer sa grandeur et position si nécessaire
- Vérifier les chiffres de l'échelle pour qu'elles soient lisibles, simples et utiles
- Ajuster votre échelle à une valeur de 1 :5000
- Insert => Scale Text…
 Insertion du nom de l’auteur et de la date de la production de la carte :
· Pour le faire aller à : Insert => Text

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 79
Formation ArcGIS ETAP- 2013

III. Ajout d’un graphique à une carte :


Ajouter un graphique pour le volume total de chaque type forestier :
- D’abord créer le champ qui indique le volume total pour chaque peuplement. En utilisant les
procédures déjà vues, ajouter un champ VolTot de type Double avec une "Precision" et
"Scale" de 0 (zéro) à la table de la carte foret.
- Multiplier par la suite la superficie de chaque peuplement par son volume : avec la table de
la carte foret ouverte, clic du bouton droit de la souris sur le nom VolTot => FeildCalculator
En cliquant et tapant au clavier, entrer la formule suivante:
[Shape_AREA]*[VolumeHa]/10000 (La superficie en m² doit être convertie en ha)

- Cliquer enfin sur OK.


- Maintenant on peut créer le graphique désiré.
Dans ArcMap, si on veut créer le volume par groupe d’essences, il faut auparavant créer une table
qui contient l’information nécessaire.
La procédure suivante vous permettra de construire la table nécessaire :
Ouvrir la table de la couche foret

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 80
Formation ArcGIS ETAP- 2013
- Cliquer par bouton droit de la souris sur le nom foret dans la table de matières => Open
Attribute Table (si elle n’est pas déjà ouverte)
- Glisser la souris en haut de la colonne "Essence" et cliquer une fois avec le bouton droit =>
Summarize… par le bouton gauche => Ouverture de la fenêtre Summarize.
- Select a field to summarise: Essence
- Cocher la boîte "Sum" sous VolTot
- Specify Output Table Sum_VolTot (à enregistrer dans votre répertoire de travail)
- Cliquer sur OK
- La Réponse à la question: Do you want to add the result table in the map? par Yes
- Fermez cette table.

- Pour créer un graphique, Utiliser le menu en haut :

Tools => Graphs =>


Maintenant le dialogue se poursuit pour créer le graphique :

- Graph Type => choisir


- Layer/Table => Som_VolTot
- Value Field => Sum_VolTot
- Label Field => Essence
- Color => Palette (Choisir la palette qui vous plaît)
- Cliquer ensuite sur Next
- Donner un titre (Title) à votre graphique

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 81
Formation ArcGIS ETAP- 2013

- Cliquer ensuite sur Finish => Le graphique apparaît. Pour l’ajouter au Layout, cliquer avec le
bouton droit de la souris sur la barre de titre du graphique sur Add to Layout => Le graphique
apparaît sur le Layout et utiliser la souris pour changer sa position, sa grandeur, etc.
- Fermer la fenêtre sur laquelle le graphique a paru.
 À ce point, le Layout de la carte foret devrait être complet et prêt à l'imprimer.
- Il est possible pour les utilisateurs de Adobe Acrobat d’imprimer son Layout directement en
format *.pdf : File => Export Map => Type: pdf => nom de fichier: carteforet.pdf
- Il est possible aussi d’exporter la carte sous format image *.jpeg pour l’utiliser dans Microsoft
Word, Powerpoint ou pour l'afficher sur le Web : File => Export Map =>Type: jpeg => nom du
fichier: carteforet.jpg.
Pour conserver le Layout, enregistrer le Map Document (le projet) :
- File => Save As...
- Nom du fichier : foret
- OK.
Ensuite suivre les mêmes procédures pour créer un graphique pour la carte sol qui montre la
superficie par type de sol. Organiser le Layout avec la bonne légende et le bon graphique.
Pour conserver le Layout, enregistrer le Map Document (le projet) :
- File =>Save As...
- Nom du fichier : sol
- OK.

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 82
Formation ArcGIS ETAP- 2013

Formation ARCGIS

Analyse temporelle (Tracking Analyst)

Support de TP 7

Objectifs :

- Savoir créer une couche temporelle et paramétrer sa lecture.

- Savoir créer une action de lecture temporelle.

Données :

Répertoire (C:\Formation_2013\Tp_7)

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 83
Formation ArcGIS ETAP- 2013
Définition :
ArcGIS Tracking Analyst permet aux utilisateurs d’observer des données temporelles soit avec des
fenêtres de temps futur, pour la planification des missions, soit avec des fenêtres de temps passé, pour
l’analyse d’historique.
- Utiliser les données d'ouragans en 2000. Utiliser les Actions tabulent pour appliquer un grand
moment à un l'ouragan quand ses vents atteignent ou dépassent une certaine vélocité.
Les fichiers utilisés dans ce TP sont :

- Simple =>2000_hrcn.shp
- Data => (Continent.shp, Lakes.shp, latlong.shp, rivers.shp et world30.shp)
- Document ArcMap => hurricanes2000.mxd (ce document contient les couches Shapefiles de
Data avec habillage de chaque thème)
- Afficher ces couches sur ArcMap à partir du document hurricanes2000.mxd:

- Aller dans le menu File => Open ou cliquer directement sur le bouton dans la barre d’outils
standard
- Ajouter le document hurricanes2000.mxd contenu dans le répertoire Tracking_Analyst.

I. Ajouter et symboliser les données temporelles :


Commencer par activer une extension d’ArcMap : TrackingAnalyst: Aller dans le Menu principal à
Tools => Extensions…=> Ouverture de la fenêtre Extension dans laquelle cocher TrackingAnalyst =>
Fermer en cliquant sur Close.

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 84
Formation ArcGIS ETAP- 2013

Pour utiliser cette extension, il faut faire apparaître leurs barres d’outils:
- View=>Toolbars => Cocher la boîte pour TrackingAnalyst.

Cliquer sur le bouton Ajouter des données temporelles (Add Temporal Data) dans la barre
d’outils TrackingAnalyst => Ouverture de la fenêtre Add Temporal Data Wizard.
- Cocher la 1ère case: A feature class or shapefile

- Cliquer sur le bouton Importer des données et ajouter la couche 2000_hrcn.shp


contenue dans le dossier Simple
- Choisir le champ contenant la date et l’heure : TA_DATE
- Cliquer sur la flèche pointant vers le bas et sélectionner EVENTID.

- Suivant => le forma de temps et la date Simple value from the field
s'affichent.
- Sélectionner la source locale des données Arabes (Tunisie) (Tunisie)
- choisir le format compatible pour la date et le temps.
- Cliquer sur Terminer

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 85
Formation ArcGIS ETAP- 2013

Le calque apparaît dans la table des matières avec un défaut symbole de base et une étiquette de
tous les temps, et les données s'affichent sur la carte. Dans la procédure suivante, modifier la
symbologie de données pour indiquer le passage du temps par rapport à la geometrie.

- Cliquer par le bouton droit de la souris sur 2000_hrcn dans la table des matières =>
Properties =>Symboloy.
- Cocher: Time Window
- Cliquer sur Color dans la fenêtre Draw As.
- Time Window : 14
- Units : Days
- Classification : Past
- Classes : 7
- ColorRamp : choisir la palette Rouge-Jaune-Vert

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 86
Formation ArcGIS ETAP- 2013

- Valider par Ok.

II. Lecture des données temporelles

Maintenant, utiliser le gestionnaire de lecture pour relire les données par rapport au temps. Dans le
Gestionnaire de lecture, définir et commencer à fin de temps, la fenêtre de lecture de données de
rejouer, la vitesse de la lecture.

Commencer par cliquer sur le bouton :


- Ouverture de la fenêtre PlayBack Manager :

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 87
Formation ArcGIS ETAP- 2013
 Note: Ce paramètre permet d'ajuster les heures de début et fin de la fenêtre de lecture et
inclure les informations temporelles pour toutes les données dans le calque sélectionné ou des
couches. Si vous avez ajouté plus d'une couche temporelle, vous pouvez définir le temps fois-mesure
de début et de fin à toutes les couches temporelles, ne ceux qui sont visibles, ou juste une seule
couche.
- Cliquer sur Options => pour voir une vue complète de la boîte de dialogue.

- Cliquer sur le flèche déroulante de Set playback window to temporal extent of et cliquer sur
2000_hrcn, qui est la couche des données temporelles à ajouter.
- Cliquer sur le flèche déroulante de Set the placback rate (Taux de lecture) et de choisir Days à
l'unité.

 Cliquer sur le bouton Play . Le gestionnaire de la lecture reste ouvert, en indiquant les progrès
de la lecture, et les données commencent à relire sur la carte.

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 88
Formation ArcGIS ETAP- 2013
III. Création d'une action de lecture

Dans cette partie, ajouter une amélioration de la lecture en mettant en évidence de vent vitesse de
75 mi / h et plus.
Utiliser l'onglet Actions la boîte de dialogue Propriétés du calque pour appliquer la mise en évidence
(highlight).
1. Clic-droit sur la couche de données temporelle 2000_hrcn dans la
table des matières et cliquer sur Propriétés.
2. Cliquer sur l'onglet Actions dans la boîte de dialogue Propriétés du calque.
3. Cliquer sur New action. Ouverture nouvelle fenêtre New Action.

4. Cliquer sur la zone de texte et tapez "windspeed" comme un nom pour


l'action.
5. Cliquer sur Highlight / Suppression dans le type d'action.
6. Cliquer sur OK. Les mesures de suppression Highlights /boîte de Highlight / Suppression
Actions'affiche.

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 89
Formation ArcGIS ETAP- 2013
7. Changer le symbole Highlightcomme à la suite :
- Taille : 30
- Forme : Circle 2
8. Cliquer sur le bouton AttributeQuery.

9. Cliquer sur GueryBuilder… Ouverture de la fenêtre GueryBuilder.


10. Cliquer sur Load… et ouvrir le fichier Windspeedattributes.exp

11. Cliquer sur Ok => Ok => Ok.

 Dans l'exemple ci-dessous, le symbole de Highlight est vert en cercle, qui apparaît pendant la
lecture, mais pas dans le tableau de contenu. Ce cercle indique quand un ouragan donnée atteint
une vitesse de vent 75 mp / h ou plus.

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 90
Formation ArcGIS ETAP- 2013

Formation ARCGIS

Capture des images satellitaires (Google Earth)


Support de TP 8

Objectifs :

- Capture des images Google Earth


- Calage des images satellitaires

Données :

Répertoire (C:\Formation_2013\Tp_8)

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 91
Formation ArcGIS ETAP- 2013

 Lancer Google Earth (menu Démarrer /Tout les programmes /Google Earth).

Barre de Navigation

Barre d’Outils
Déplacement dans le
plan et bascule en 3D

Déplacement dans
Lieux : Zones l’espace(E-W et N-S)
d’affichage et de
Zoom avant
travail des données
et des fichiers KMZ

Zoom arrière

Déplacer le curseur
pour agir sur la
transparence de la
couche sélectionnée

Informations
présentes dans
Google Earth.

1. L’ajout des points de calages


 Zoomer vers la zone à délimiter et choisir une altitude dont l’image sera bien précis (exemple
alt= 2.5 km)

Altitude 2.50 km

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 92
Formation ArcGIS ETAP- 2013

 Cliquer sur ‘ajouter un repère’ dans la barre d’outils ou dans le menu ‘Ajouter’

Nouveau repère s’ouvre et positinnement temporairement de repère

Changer le symbole par un clique sur l’icone qui s’affiche par defaut et choisir le crois et
modifier sa taille.

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 93
Formation ArcGIS ETAP- 2013
 Déplacer à l’aide de la souris le repère afin de le positinner dans l’endroit precis et le renommer.

Déplacer l’image à l’aide de la souris sans changer l’altitude et terminer la numérotation

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 94
Formation ArcGIS ETAP- 2013

Afin de terminer la délimitation des images, cliquer bouton droit sur mes lieux préférés

 Enregistrer le lieu sous choisir l’enplacement de sauvgarde,nommer (exp :


‘zone_touristique_Gammarth’) et enregistrer sous format KML.

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 95
Formation ArcGIS ETAP- 2013
2. Capture des images
 Lancer Google Earth Pro.
 Ouvrir le projet en allant à l’emplacement du fichier enregistré
‘zone_touristique_Gammarth’

 Encadrer l’image (placer les quatre points dans les quatre cotés de l’écran) désactiver
l’affichage du bousole

Pour enregistrer l’image aller au fichier Enregistrer Enregistrer l’image  choisir la qualité de la
capture  OK

Choisir l’emplacement d’enregistrement et nommer l’image ok

Après avoir enregistré les images satellitaires faire les ouvrir et vérifier qu’elles sont nettes et les
point de calages sont claires.

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 96
Formation ArcGIS ETAP- 2013
3. Géoréférencement sous ArcMap

Installer Xtools et Lancer ArcMap

 Ajout de la barre Xtools

Barre d’outils Tools Customize Toolbars Crochet Xtools Pro

 Importation du fichier KML

Xtools  Import Data frame KML  Input file  OK

 Définir le système de coordonnées : Aller à ArcTooulbox  Data Management Tools 


Projection et Transformation  Raster (Définir Projection).

- Input Dataset or Feature Class : choisir la couche


- Cliquer sur Coordinate système  la fenêtre Spatial référence Properties s’ouvre

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 97
Formation ArcGIS ETAP- 2013

-Cliquer sur ‘Select’ ; la fenetre ‘browse for Coordinate System’ s’ouvre choisir Projected
Coordinate System  UTM  WGS 1984  WGS 1984 UTM Zone 32  Add  OK  OK

 Add Data (barre d’outils Files) Naviguer jusqu’à l’emplacement de votre image  Add
(Ajouter des données).

-Cliquer sur le bouton Editor Start EditingSnappingcrocher tout les cases.

-Zoomer sur la zone d’intérêt en utilisant et choisir un point de l’image. Cliquer ensuite une
seule fois à l’aide du bouton ‘Add Control Points’ sur ce dernier. Cliquer avec le bouton droit sur la
couche ‘TUNIS_point’ et choisir ‘ Zoom to Layer’ et cliquer une autre fois sur le point qui lui
correspond de cette couche.

-Appliquer la même démarche pour les trois autres cotés de l’image.

-Vérifier ensuite l’erreur quadratique moyenne RMS en cliquant sur le bouton (View Link Table).
L’erreur (RMS) de chacun des points de contrôle ne doit pas dépasser 0.2m.

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 98
Formation ArcGIS ETAP- 2013

Afin de vérifier RMS, aller à Georeferencing et cliquez sur ‘Update Georeferencing’.

-Appliquer la même méthode pour les autres images.

4. Digitalisation :

 Création des couches sous ArcCatalog

Différents types de fichiers peuvent être crées : fichiers de formes, géodatabases, couvertures,
tables dBase, etc.

-Naviguer vers le dossier d’enregistrement.


-Cliquer droit dans la fenêtre « Contenu », Choisir ensuite le type de fichier à créer et
renseigner ses propriétés

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 99
Formation ArcGIS ETAP- 2013

Spécifier le nom du nouveau fichier

Spécifier son type de géométrie

Ajouter le système de coordonnées

-Une fois le fichier Shapefile est créé, on peut ajouter les couches sous Arcmap

Dans la barre d’outils Editor : Cliquer sur le bouton Editor Start Editing

Outils de numérisation

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 100
Formation ArcGIS ETAP- 2013
5. Saisie des tables attributaires

Lors de la digitalisation on doit faire rentrer les informations attributaires (nommées également
informations sémantiques) qui seront stockées dans la table des attributs des polygones dessinés.

Ouvrir table attributaire –> option  Add Field

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 101
Formation ArcGIS ETAP- 2013

Formation ARCGIS

Les méthodes d'interpolation

Support de TP 9

Objectifs :

Définir les différentes méthodes d'interpolation

-IDW

-Krigeage

-Naturel Neighbors

Données :

Répertoire (C:\Formation_2013\Tp_9)

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 102
Formation ArcGIS ETAP- 2013
L'interpolation prédit des valeurs des cellules d'un raster à partir d'un nombre limité de points
d'échantillonnages. Plusieurs méthodes sont disponibles pour créer des rasters à partir de
données ponctuelles. Pour savoir quelle méthode convient le mieux il faut regarder le phénomène
à modéliser et la répartition des points d'échantillonnage.
Les algorithmes d'interpolation ont été implémentés dans ArcGIS, on cite :
 IDW
 Plus proche voisin
 Krigeage

- L'algorithme IDW (Inverse


Distance Weighted) suppose que le poids des
points voisins diminue en fonction de la distance.
Dans ArcMap il y a trois paramètres accessibles :
Il faut spécifier soit le nombre de points voisins
qui seront utilisés pour calculer la valeur d'un
point, soit un tampon dans lequel on devra
chercher tous les voisins. Ayant spécifie un rayon
de recherche, un cercle autour de chaque point
sera crée dans lequel on retrouvera les points
servant µa l'interpolation.
L'implémentation de l'IDW permet également de
choisir une barrière limitant la recherche de
points d'échantillonnage en entrée. Cette
barrière est un jeu de données polylignes qui pourraient représenter une falaise, une côte d'eau,
une crête ou toute autre interruption du paysage. En outre il faut choisir la puissance (p), qui
indique l'influence des points voisins. Une puissance faible donne davantage d'influence aux
points plus éloignes, ce qui ore une surface plus lisse. Plus p augmente, plus le poids des points
éloignés diminue et les points voisins déterminent alors la valeur interpolée. C'est pour ca que cet
algorithme est appelé « Algorithme d'Inverse Pondère de la Distance »

- Le krigeage est basé sur des


techniques de géostatistique pour calculer l'auto-
corrélation entre les points de mesure. Il utilise
µa la fois l'éloignement et la variance des valeurs
représentées. Le krigeage se distingue des autres
méthodes d'interpolation par ses caractéristiques
d'estimation non biaisée et d'estimation d'une
variance associée.
L'avantage de cette méthode est qu'elle prend en
compte le comportement spatial spécifique de la
variable étudiée.
En théorie cette méthode est optimale du point
de vue de la précision obtenue. En pratique, les
performances sont liées au choix judicieux de
divers paramètres qui dépendent de la répartition des points de mesure. De plus, cet algorithme
peut impliquer des grandes puissances de calcul.

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 103
Formation ArcGIS ETAP- 2013

- Le Natural Neighbour (l’algorithme par


plus proche voisin) est une méthode
géométrique qui consiste à générer autour
de chaque point une région de voisinage. Elle
permet une approche par objet selon les
diagrammes de Voronoi sans dépassement
des points originaux. La région entourant un
point du semi initial est dite région de
Voronoi.
Cette méthode regarde les pentes et calcule
les distances en tenant compte du relief de la
surface.

L’interpolation spatiale est une procédure qui consiste à estimer la valeur d’un attribut pour
des sites non échantillonnés. Il existe de nombreuses méthodes d’interpolation parmi
lesquels il faut faire un choix. Nous distinguerons deux familles :

- les méthodes d’interpolation classiques basées sur des algorithmes purement


déterministes.

- Les méthodes d’estimation géostatistiques qui s’appuient sur une modélisation probabiliste
du phénomène étudié.

1. Conversion des courbes de niveau en point:


Aller à ArcToolBox => Data management Tools => Features => choisir feature to point

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 104
Formation ArcGIS ETAP- 2013

2. Commencer par la méthode IDW: aller 3D Analyst => interpolate to raster => IDW

Cette méthode donne des résultats pour les pentes et les altitudes très différents en
fonction des paramètres choisis et de la configuration des échantillons dans l’espace. La
configuration dépend de la quantité de données disponibles et de la nature de ces données.

IDW ne réagit pas de la même façon sur une zone contenant beaucoup d’échantillons et sur
une zone pauvre en information

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 105
Formation ArcGIS ETAP- 2013
3. La méthode Krigeage : aller 3D Analyst => interpolate to raster => Kriging

Le krigeage est une méthode d’interpolation qui permet d’estimer les valeurs aux points non
échantillonnées par combinaison des données. Les poids des échantillons sont pondérés par
une fonction de structure issue des données. Ainsi, on tient compte des distances, des
valeurs et des corrélations.

Selon les paramétrages utilisés, le Krigeage peut être considéré comme une méthode
exacte : en d’autre termes on peut choisir que les valeurs d’échantillonnage original seront
préservées.

4. La méthode IDW: aller 3D Analyst => interpolate to raster => Naturel Neighbors

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 106
Formation ArcGIS ETAP- 2013
La méthode du plus proche voisin consiste à attribuer à chaque point cible une combinaison
des valeurs des points sources les plus proches de son antécédent par la transformation
inverse. C'est une interpolation polynomiale d'ordre 0.

La différence entre cette méthode et IDW est la méthode utilisée pour calculer les poids et la
méthode de sélection des sets de points utilisés pour l'interpolation. L'interpolation par Plus
Proches Voisins est basée sur un réseau de polygones de Voronoï.

Cette méthode conserve la dynamique du champ original et ne créé pas de niveaux


intermédiaires. En revanche, elle détermine une zone d'influence exclusive pour chaque
point source. Dans le cas du sous-échantillonnage, cela se traduit par une sensibilité accrue
au bruit. Pour le sur-échantillonnage, la sensation de discontinuité est accentuée par la
formation de larges paliers.

IDW naturel Neighbor

Krigeage

Aucun de ces algorithmes utilise des technique différentes de pondération entre les
variables à cartographier et aboutissent de ce fait à des résultats différents. En règle
générale, les résultats de ces algorithmes d’interpolation sont issus d’une règle de
pondération calculée sur la base des concentrations observées aux sites de mesure voisins
du nœud le plus proche. Ils ne prennent pas en compte les caractéristiques spatiales
naturelles.

Seul l’algorithme d’interpolation géostatistique du krigeage intègre une règle de


pondération directement déduite du comportement spatial de la donnée. Il permet en outre
d’intégrer dans l’interpolation les effets de variables auxiliaires comme par exemple les
émissions et/ou la densité des point.

ARAB GIS : 6 Rue des Cyclamens - 1004 Menzah 5 naim_hammami@yahoo.fr Tél. 97 594 706 107