Vous êtes sur la page 1sur 13

Questions de système national de santé

1) Dans le système de l’offre de soins au Maroc, les structures d’appui sont constituées de :
a) Réseau des laboratoires public
b) Centre de traitement de la tuberculose et les maladies respiratoires.
c) Centre de référence de la planification familiale
d) Centre antipoison.
e) Institut national d’hygiène.
Réponse : a-b-c-d-e

2) Quels sont les hôpitaux ayant bénéfice du lancement de réhabilitation des pôles des urgences
médicales ?
Réponse :
1. Hôpital El Farabi à Oujda,
2. Hôpital Ibn Toufail à Marrakech,
3. Hôpital Ibn Rochd à Casablanca
4. Hôpital de Sidi Bennour.

3) Il est programmé d’ici 2016, la création de :


a- 60 unités pour ces urgences médicales de proximité
b- 80 unités pour ces urgences médicales de proximité
c- 100 unités pour ces urgences médicales de proximité
Réponse : b

4) Quelles sont les attributions du ministère de la sante ?


Réponse :
1. Elaboration et mise en œuvre de la politique gouvernementale en matière de santé de la
population
2. Agit, en liaison avec les départements concernés, en vue de promouvoir le bien-être
physique, mentale et social des habitants
3. Harmonise les orientations et coordonne les objectifs et les actions ou mesures qui
concourent à l’élévation du niveau de santé dans le pays et intervient afin d’assurer, au
niveau national, une meilleure allocation des ressources, en matière de prévention, de
soins curatifs ou l’assistance
4. Elaboration et mise en œuvre de la politique nationale en matière de médicaments et de
produits pharmaceutiques sur les plans technique et règlementaire
5. Assure le suivie de la politique sanitaire internationale à laquelle le Maroc contribue,
définit en concertation avec les départements concernés, les options de coopération dans
le domaine de la santé, assure la mise en application et le suivie de réalisation des
programmes convenus.
6. Assure le contrôle de l’exercice des professions médicales, paramédicales et
pharmaceutiques, conformément aux dispositions législatives et réglementaires en
vigueur.

5) énumérer cinq actions en rapport avec la réforme administrative du secteur de la santé visant
l’instauration de la confiance des citoyens :
Réponse :
1. La facilitation des procédures administratives et de l’accès aux services
2. Le respect du droit à l’information
3. La mise en place d’unités administratives d’accueil et de communication
4. Le renforcement de l’administration électronique
5. La mise en place de systèmes de gestion des plaintes et de gestiondes RDV

6) Quelle est la principale cause de la mortalité au Maroc :


a. Les cancers
b. Les maladies endocriniennes
c. Les maladies respiratoires
d. Les maladies cardio-vasculaires
Réponse : d

7) les départements ministériels impliqués dans la santé scolaire et universitaire :


Réponse :
1. ministère de la santé.
2. ministère d’éducation nationale et de la formation professionnelle.
3. ministère de la jeunesse et des sports.
4. ministère d’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de formation des
cadres.
5. ministère de l’intérieur.

8) Les 4 CHU (centre hospitalier universitaire) du Maroc, ont une capacité litière qui
représente :
a. 15 % de la capacité nationale publique
b. 20 % de la capacité nationale publique
c. 25 % de la capacité nationale publique
d. 30 % de la capacité nationale publique
Réponse : c

9) Les missions d’un hôpital universitaire sont :


A. Les soins.
B. La recherche.
C. La formation.
D. La restauration.
E. L’hôtellerie
Réponse : A-B-C-D-E

10) En 2010, les parts de contribution des ménages au financement du système de santé marocain sont :
A- 33,7%
B- 53,6%
C- 23,7%
D- 18,8%
E- 43,2%
Réponse : B

11) La prophylaxie désigne le processus passif ayant pour but d’éradiquer lamaladie :
a) Vrai
b) Faux
Réponse : b
12) Parmi les attributions de la direction des hôpitaux et des soins ambulatoires du ministère de la santé :
a. La programmation des actions de réhabilitation physiques et de gériatrie
b. Participation au contrôle de l’application de la réglementation en matière de radioprotection
c. Contribution à l'Elaboration de la stratégie du département en matière des soins ambulatoires
d. Contrôle technique et de qualité des médicaments et des spécialités pharmaceutique
e. Etablissement des bilans des activités des hôpitaux.
Réponse : c-e

13) Les hôpitaux universitaire ont :


a _ une mission de soin de diagnostic et formation
b _ un caractère national
c _ un statut particulier
d _un conseil d'administration
Réponse : a-b-c-d

14) les hôpitaux universitaires sont :


A- Des hôpitaux de proximité
B- Des hôpitaux de recours interrégional ou national
C- Des hôpitaux de recours provincial
D- Des hôpitaux de recours régional
Réponse : B

15) Les services extérieures de ministère de la santé est constitués en :


a-Directions régionales
b-Directions centrales
c- Divisions centrales
d-Délégation provinciales
Réponse : a-d

16) Les établissements de santé sont organisés et gérés en vue de respecter :


A- les normes de sécurité des patients
B- les capacités de payement des patients
C- les droits fondamentaux des patients
D- les règles de bonnes pratiques cliniques
Réponse : A-C-D

17) les principes du système de santé marocain sont :


A- la solidarité
B- la responsabilisation de la population
C- l’adoption de l’approche genre
D- la complémentarité intersectorielle
Réponse : A-B-C-D

18) Les composantes du RISUM sont :


A- les services des urgences hospitaliers
B- le service d’assistance médicale urgente (SAMU)
C- le service mobile d’urgence et de réanimation (SMUR)
D- le centre d’enseignement des soins d’urgence
E- Les transports médicaux privés
Réponse : A-B-C-D

19) Le lancement de l’INDH par Sa Majesté le Roi Mohamed VI était en :


a. 2008
b. 2005
c. 2004
d. 2002
Réponse : b

20) La lutte contre la mortalité néonatale suppose :


A- le renforcement des équipements des structures d’accouchement
B- la définition des filières de soins en néonatalogie
C- la documentation de l’état de santé de tout nouveau- né sur le carnet de santé de l’enfant
D- le renforcement de la consultation postnatale
Réponse : A-B-C-D

21) La charge de morbidité globale au Maroc est constituée par les groupes d’affections suivantes :
a. Affections infectieuses avec 33,4%
b. Maladies non transmissibles avec 55,8%
c. Traumatismes avec 06%
d. Affections maternelles et périnatales avec 04%
Réponse : b

22) L’hôpital SEGMA est un service de l’état géré de manière autonome, il jouit de la personnalité morale
:
a) Vrai
b) Faux
Réponse : b

23) Les instances de concertation et d’appui dans un hôpital du MS sont :


A- le conseil des infirmiers et des infirmières
B- le conseil des médecins, dentistes et pharmaciens
C- le comité de suivi et d’évaluation
D- le comité d’éthique
E- le comité d’établissement
Réponse : A-B-C-E

24) Les hôpitaux de 120 à 240 lits sont organisés en :


A- 9 services
B- 9 départements
C- 6 départements et 3 services
D- 3 départements et 6 services
Réponse : C

25) Les nouveaux défis de la santé sont :


a. La sécurité sanitaire internationale
b. La prise en charge des maladies non transmissibles
c. Assurer un environnement durable
d. Pénurie en ressources humaines en santé
Réponse : a-b-d

26) En 2011, l’indice synthétique de fécondité est de :


A- 2,15 enfants par femme
B- 3,20 enfants par femme
C- 2,59 enfants par femme
D- 3,59 enfants par femme
Réponse : C

27) En 2011, le taux de mortalité infantile est de :


A-27,8 pour 1000 naissances
B-28,8 pour 1000 naissances
C-30,5 pour 1000 naissances
D-30,8 pour 1000 naissances
Réponse : B

28) dans les comptes nationaux de santé, la part la plus importante des dépenses totales de santé est
attribuée à ou aux :
A. ménages
B. la coopération internationale
C. l'état
D. entreprises et les établissements publics
Réponse : A

29) Citez les 4 fonctions essentielles d'un Système de Santé :


Réponse :
a. La prestation des services
b. La production des ressources
c. Le financement de santé
d. L’administration générale

30) Le taux d’infection nosocomial est un indicateur de qualité de :


a. La fonction soin
b. La fonction diagnostique
c. La fonction hôtellerie
d. La fonction gestion
Réponse : a

31) En 2009-2010, l’Espérance de Vie à la Naissance (EVN) pour l’ensemble est de :


A- 74,8 ans
B- 73,9 ans
C- 75,6 ans
D- 76 ans
Réponse : A
32) l'épidémiologie est l'étude des facteurs influant sur la santé et les maladies de population :
a-vrai
b-faux
Réponse : a

33) L’I.R.O.T (l’intervalle de rotation des lits) permet de connaître le nombre de jours où le lit reste vacant
entre deux hospitalisations :
A- Son augmentation traduit une meilleure utilisation de la C.I.F (capacité litière fonctionnelle)
B- Son augmentation traduit une mauvaise utilisation de la C.I.F
C- Sa diminution traduit une meilleure utilisation de la C.I.F
D- Sa diminution traduit une mauvaise utilisation de la C.I.F
Réponse : B-C

34) l'offre de soins du ministère de la santé est organisée en :


a- un réseau
b- 2 réseaux
c- 3 réseaux
d- 4 réseaux
Réponse : d (RESSP-REH-RISUM-REMS)

35) En 2009-2010, le taux de mortalité maternelle (pour 100 Mille NV) en milieu rural est de :
A-73
B-112
C-148
D- Aucune réponse n’est juste
Réponse : C

36) En 2011, la densité litière publique est de :


A- 1 lit pour 1 000 habitants
B- 1 lit pour 1 236 habitants
C- 1 lit pour 1 336 habitants
D- 1 lit pour 1 438 habitants
Réponse : D

37) Dans le cadre du système national de santé, les structures de l’offre de soins des mutuelles relèvent du :
a. Secteur privé
b. Secteur étatique
c. Secteur semi publique
Réponde : c (privé à but non lucratif)

38) Classer par ordre décroissant les Principales causes de mortalité au Maroc (année 2012) :
A- Tumeurs
B- Certaines affections dont l'origine se situe dans la période périnatale
C- Maladies endocriniennes, nutritionnelles et métaboliques
D- Maladies de l'appareil circulatoire
Réponse : D-A-B-C
39) Classer par ordre décroissant les maladies cibles de vaccination suivantes selon leur taux d’incidence
(enfants de – 5ans en 2013) :
A- Rougeole
B- Tuberculose
C- Tétanos
D- Coqueluche
E- Diphtérie
Réponse : B-A-D-C-E

40) Le RAMED est fondé sur les principes suivants :


A- l’assistance sociale et la contribution des bénéficiaires
B- la contribution des bénéficiaires et la mutualisation des risques
C- l’assistance sociale et la solidarité nationale
Réponse : C

41) Lequel des établissements suivant n’est pas médicalisé :


a. Dispensaire rural
b. Centre de santé communal
c. Centre de santé urbain
d. Centre de santé communal avec unité d’accouchement
Réponse : a

42) Les principes sur lesquels est fondés l'assurance maladie obligatoire (AMO) :
A) la solidarité national au profil des démunis
B) la mutualité
C) l'équité
D) la contribution au financement de l'assurance maladie
Réponse : B-C-D

43) Une maladie épidémique qui ne connait pas de frontière est appelée :
a) Epidémie
b) Endémie
c) Pandémie
d) Cas sporadique
Réponse : c

44) laquelle des directions suivantes ne fait pas partie du ministère de la santé :
A. direction de la population
B. direction de la pharmacie et médicaments
C. direction de santé publique
D. direction de réglementation et de contentieux
Réponse : c

45) Les établissements du croissant rouge marocain font partie du :


a-Secteur public
b-Secteur privé à but lucratif
c-Secteur privé à but non lucratif
d-Du ministère de la santé
Réponse : c
46) Le réseau de soins de santé de base comporte :
a. Centre de santé communal
b. Centre de santé urbain
c. Hôpital local
d. Dispensaire rural
Réponse : a-b-d

47) quels sont les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) ?


Réponse :
1. OMD 1 : Eliminer l’extrême pauvreté et la faim
2. OMD 2 : Assurer une éducation primaire pour tous
3. OMD 3 : Promouvoir l’égalité des 2 sexes et l’autonomisation des femmes
4. OMD 4 : Réduire la mortalité des enfants de moins de 5 ans
5. OMD 5 : Améliorer la santé maternelle
6. OMD 6 : Combattre le VIH/SIDA, le paludisme et d’autres maladies
7. OMD 7 : Assurer un environnement durable
8. OMD 8 : Mettre en place un partenariat mondial pour le développement

48) le Maroc s’est engagé à réduire, à l’horizon 2015, de deux tiers la mortalité des enfants de moins de 5
ans (OMD4) pour les faire passer respectivement de :
a- 70 à 20 décès pour mille naissances vivantes
b- 76 à 25 décès pour mille naissances vivantes
c- 83 à 25 décès pour mille naissances vivantes
Réponse : b

49) Maroc s’est engagé à réduire, à l’horizon 2015, de trois quarts la mortalité maternelle (OMD5) pour les
faire passer respectivement de :
a- 332 à 83 décès pour cent mille naissances vivantes,
b- 336 à 83 décès pour cent mille naissances vivantes,
c- 330 à 80 décès pour cent mille naissances vivantes.
Réponse : a

50) énumérer de 1 à 5 les financeurs de LA SANTE :


Réponse :
1. les ménages
2. l’état
3. l’assurance maladie
4. les employeurs (hors l’état et les collectivités locales)
5. collectivités locales

2) La prévalence :
a. Mesure la fréquence d’apparition d’une maladie
b. Mesure uniquement les anciens cas
c. Mesure la présence d’une maladie dans la population
d. Mesure uniquement les nouveaux cas
e. Représente le nombre de cas d’une maladie qui survient dans une population pendant une période
donnée
, la prévalence désigne l'état de santé d'une population à un moment donné.
E

3) L’incidence :
a. Mesure la fréquence d’apparition d’une maladie
b. Mesure uniquement les anciens cas
c. Mesure la présence d’une maladie dans la population
d. Mesure uniquement les nouveaux cas
e. Représente le nombre de cas d’une maladie qui survient dans une population pendant une
période donnée
e taux d'incidence rapporte le nombre de nouveaux cas d'une pathologie observés pendant une
période donnée -
primaire sert à :
a. Réduire l’apparition de nouveaux cas d’une maladie
b. Réduire la durée d’une maladie
c. Diminuer la prévalence des incapacités chroniques

d. Diminuer l’incidence d’une maladie


AD

TYPES DE PRéVENSION
Prévention primaire : Actions visant à réduire la fréquence d'une maladie ou d'un problème de
santé dans une population saine, par la diminution des causes et des facteurs de risque. L'incidence
correspond à l'apparition de nouveaux cas.

- Prévention secondaire : Actions visant à la détection et au traitement précoce d'une maladie ou


d'un problème de santé. La prévention secondaire consiste à identifier la maladie ou le problème de
santé à son stade le plus précoce et à appliquer un traitement rapide et efficace pour en circonscrire
les conséquences néfastes.

- Prévention tertiaire : Actions visant à réduire la progression et les complications de la maladie


avérée ou d'un problème de santé. Elle consiste en mesures destinées à réduire les incapacités, les
invalidités et les inconvénients et à améliorer la qualité de vie. La prévention tertiaire constitue un
aspect important des soins médicaux et de réhabilitation.

5) Une maladie devient une priorité en santé publique aux conditions suivantes :
a. La prévalence est élevée dans la population
b. La maladie est curable et évitable par la prévention
c. Il n’ya pas encore de traitement efficace
d. Traitement curatif et prévention ont un coût élevé
e. La maladie est une maladie sévère ou source d’handicap

Parmi les principes sur lesquels est fondée l’assurance maladie obligatoire (AMO) :
a. La solidarité é nationale au profit de la population démunie
b. La contribution au financement à l’assurance maladie
c. La mutualité
d. L’équité
Le régime d’assistance médicaux aux économiquement démunis (RAMED), s’applique aux :
a. Travailleurs indépendants
b. Personnes exerçant les professions libérales
c. Personnes indigents
d. Anciens résistants et membre de l’armée de libération

L’épidémiologie est une science qui concerne l’étude :


a. Des maladies épidémiologiques uniquement
b. De n’importe quelle maladie
c. Des déterminants de l’apparition et de la transmission des maladies
d. De la distribution des maladies
e. Des facteurs de risques d’apparition des maladies
f. Des mesures effectives pour la prévention et le contrôle des maladies

Laquelle des directions suivantes ne fait pas partie du Ministère de la santé

a.Direction de la population

b.Direction des médicaments et pharmacie

c.Direction de santé publique

d.Direction de réglementation et de contentieux

31)Les services extérieurs du Ministère de la santé sont représentés par :

a.Les directions régionales de santé

b.Les directions centrales

c.Les divisons centrales

d.Les délégations provinciales de santé


Concours de Recrutement des Infirmiers
Diplômés D’Etat 2ème grade
Session 24 Mars 2013
Epreuve écrite 2ème partie : Items communs à tous les candidats
41-Quelle est la première source de financement du système national de santé :
b- Les ménages.
42-Parmi les disciplines suivantes, quelles sont celles qui n’existent pas dans un hôpital local ?
b- La psychiatrie.
43-La maladie épidémique qui ne connait pas de frontières est appelée :
c- Pandémie.
44-La prise en charge des bénéficiaires du RAMED se fait :
a- Dans tous les services sanitaires relevant de l’état (ESSB- hôpitaux).
45-La carte du RAMED permet l’accès :
c- A toutes les prestations offertes par les services de l’état à l’exception des interventions de
chirurgie plastique et esthétique.
46-La prévention secondaire vise à réduire la gravité d’un problème de santé :
Vrai
47-La prophylaxie désigne le processus passif ayant pour but d’éradiquer la maladie :
Vrai
48-L’épidémiologie est l’étude des facteurs influant sur la santé et les maladies de la population :
Vrai
49-Le taux de mortalité est le nombre de décès annuel rapportés au nombre d’habitants d’un
territoire donné.
Vrai
50-La régionalisation est un instrument politique pour mobiliser la participation des collectivités
locales dans la planification et le financement des soins:
Vrai
51-L’incidence est le nombre de nouveaux cas :
Faux
52-La tuberculose est une maladie à déclaration obligatoire :
Vrai
53-Le SIDA est une maladie bactérienne transmise par voie sexuelle :
Faux
54-La réforme hospitalière vise la préparation des hôpitaux à la transition sanitaire :
Vrai
55-Donner la signification des initiales SAMU : Service d'aide médicale urgente
56-Quels sont les départements ministériels impliqués dans la santé scolaire et universitaire?
de la santé- ministére de l'education nationale-ministére de l'ensignement supérieur et la formation
des cadre -ministére de l'intérieur-ministére de la jeunesse et du sports.
57-Enumérer 4 bénéficiaires du régime RAMED :
1/ne bénéficient d’aucun régime d’assurance maladie
2/Disposer d’un revenu annuel inférieur à 5 650 DH par personne composant le ménage
3/Avoir un score des conditions socio économiques, calculé sur la base de variables liées aux
conditions de vie du ménage, inférieur ou égal à 11.
4/Avoir un score patrimonial, calculé sur la base de l’ensemble des éléments constituant son
patrimoine, inférieur ou égal à 70 par personne composant le ménage.
58- Enumérer 4 actions principales définies dans le plan d’action conjoint des départements
ministériels concernés par la santé scolaire et universitaire :
1-Assurer la couverture de 90 % de la population scolaire et universitaire cible par la VMS (2007-
08 : 81% en
milieu scolaire et 77%en milieu universitaire)
2- Assurer un taux de couverture par le contrôle de l’hygiène en milieu préscolaire et scolaire de
60 % et en milieu
universitaire de 100 % (2007-2008 : 49% en milieu préscolaire et scolaire).
3-Atteindre un taux de couverture pour le dépistage de la malvoyance par l’échelle métrique de 84
% et par la
réfraction automatique de 60 % (2007-08 : 76% par EM et 52% par RA).
59-Quels sont les hôpitaux ayant bénéficié du lancement de l’opération de réhabilitation des pôles
des urgences :
El Farabi à Oujda, Ibn Toufail à Marrakech, Ibn Rochd à Casablanca, et l’hôpital de Sidi Bennour
60- Enumérer 4 actions prioritaires définies par le ministère de la santé en matière de santé
mentale :
1/Amélioration de la qualité de la prise en charge des malades souffrant de troubles mentaux par
l’extension des structures et programmes de soins
2/Renforcement des ressources humaines, Recrutement, formation et formation continue des
intervenants en santé mentale
3/Disponibilité des médicaments psychotropes
4/Amélioration de la qualité de la prise en charge des enfants et adolescents souffrant de troubles
mentaux par la création de structures de soins spécifiques

‫اللهم وفق شباب االمة لكل ما فيه صالح‬


‫ال تنسونا من صالح دعائكم‬