Vous êtes sur la page 1sur 7

Laboratoire exercice 3, Thevenin, Norton et

superposition.

1 Objectifs........................................................................................................................................... 2
2 Rappel théorique. ............................................................................................................................ 2
2.1 Thevenin. ................................................................................................................................. 2
2.2 Norton. .................................................................................................................................... 2
2.3 Superposition. ......................................................................................................................... 3
3 Liste de matériel. ............................................................................................................................. 3
4 Expérimentation. ............................................................................................................................. 4
4.1 Point 3 ..................................................................................................................................... 4
4.2 Point 4, 5, 6, et 7...................................................................................................................... 4
4.3 Point 8. .................................................................................................................................... 5
4.4 Point 9. .................................................................................................................................... 5
4.5 Points suivants de 11 à 17. ...................................................................................................... 6
5 Analyse et intepretation des results. .............................................................................................. 7
6 Conclusion. ...................................................................................................................................... 7

1
Laboratoire exercice 3, Thevenin, Norton et
superposition.

1 Objectifs.
Savoir appliquer les théorèmes fondamentaux (Thevenin, Norton et superposition), sur un circuit à
l’aide d’un générateur de tentions et une plaque d’essaye sur un schéma de circuit prédétermine et
appliquer ces théorèmes pour détermine le courent et tentions dans certaines bronches de ce circuit,
effectue les mesures relatives avec les outils adéquats et vérifie si les mesures prises correspondent
aux calculs théoriques. Du point de vu de l’exercice le l’objectif se trouve le courent qui passe à
travers de la résistance R6.

2 Rappel théorique.
2.1 Thevenin.
Le théorème de Thevenin établie le fait que sur un circuit linaire résistif vu de deux points A et B du
réseau est équivalent à un générateur de tension parfait tension est égale à la différence de
potentiels à vide entre ces deux points, en série avec une résistance égale à celle que l'on mesure
entre les deux points A et B lorsque les générateurs indépendants sont rendus passifs, exemple :

2.2 Norton.
Le théorème de Norton établit que tout circuit linéaire est équivalent à une source de courant idéale
IN, en parallèle avec une simple résistance de Norton RN, exemple :

2
2.3 Superposition.
Dans le cas des circuits électriques composés exclusivement d'éléments linéaires dans une branche
est égale à la somme débites pour chaque générateur pris en isolément, en désactivant tous les
autres générateurs indépendants (générateurs de tension remplacés par des courts-circuits et
générateurs de courant par des circuits ouverts), exemple :

3 Liste de matériel.
L’ampèremètre, le voltmètre, générateur de Tension, plaque d’essaye avec des circuits imprimés, des
fils de pontage pour relie les résistances, la valeur des résistances on était trouve à l’aide du code
couleur. Multisim utilise à la maison pour revérifie les repenses et pouvoir terminer le rapport.

3
4 Expérimentation.
Le but de l’exercice se trouve le courent qui passe à travers de la résistance R6 a l’aide des
documents fournis par le professeur on a peur respecte les consignes pour le bronchement des
résistances sur le générateur de tension de façon à pouvoir avoirs les résultats prétendus.

4.1 Point 3
Apres place l’ampèremètre en série pour déterminer le courent qui passe à travers de R6.

4.2 Point 4, 5, 6, et 7.
Apres avoir débranche chaque générateur a la fois et on remplace le générateur débranche par un fil
de façon à pouvoir trouve le courent débite par chaque générateur de façon Independent et en suite
on effectue la somme algébrique des résultats pour déterminer le courent qui passe à travers de la
résistance R6

𝑅4 𝐸1 𝑅5 𝐸2
𝐼′ = ∗ 𝐼 ′′ = ∗
𝑅4 + 𝑅6 𝑅4 + 𝑅5 ∗ 𝑅6 𝑅5 + 𝑅6 𝑅5 + 𝑅4 ∗ 𝑅6
𝑅4 + 𝑅6 𝑅4 + 𝑅6

4
1000 12 1000 5
𝐼′ = ∗ = 0.004𝐴 𝐼 ′′ = ∗ = 0.00167𝐴
2000 1500 2000 1500

𝐿𝑎 𝑠𝑜𝑚𝑚𝑒 𝑎𝑙𝑔𝑒𝑏𝑟𝑖𝑞𝑢𝑒 𝐼 𝑑𝑒 𝑅6 = 𝐼 ′ + 𝐼 ′′ = 0.004 + 0.00167 = 0.00567𝐴 𝑜𝑢 5,67𝑚𝐴


ON a prouvé que la théorie simule par les calculs sont en accord avec les mesures pris dans le
laboratoire avec un erreur de +/-5% vu la tolérance des résistances.

4.3 Point 8.
Après avoir débranché la résistance et mis les fils de pontage entre le point A et le + de le générateur
et place un fil de pontage entre le point B et le – du générateur comme dans l’exemple ici dessous

4.4 Point 9.
Vu ne pas disposer d’un ohmmètre on a effectué les calculs théoriques sur le principe de Thevenin,
on débranche la résistance R6 et les 2 générateurs déconnectes et remplace par un fil comme dans
l’exemple ici dessous. On a trouvé via le calcul 500Ω pour Rth.

5
4.5 Points suivants de 11 à 17.
On n’a pas pu les réalise en laboratoire vu le peu de temps consacre à l’expérience, mais on a pu finir
et valider les repenses par calcul théorique et en simulation avec Multisim.

Schéma équivalent de Thevenin, par la résolution de l’équation avec la valeur en possession et


comme on sait que le courant que passe sur Rth est le même que passe sur R6 alors :
𝑉𝑡ℎ 8,5
𝐼 = 𝑅𝑡ℎ+𝑅6 = 500+1000 = 0,00567𝐴 𝑜𝑢 5,67𝑚𝐴

Schema equivalent de Norton, Pour determiner le Generateur de Norton on applique la formule que
dit 𝐼𝑁 = 𝐼𝐶𝐶𝐸1=0 + 𝐼𝐶𝐶𝐸2=0 . on doit dans un premier temps deconecter le generateur E2 et le
ramplacer R6 par un fil, vu que le courant debiter par le generateur E1 passera uniquement sur la
𝐸1
resistence R4 ont peut determiner que 𝐼𝑐𝑐𝐸 = = 0.0012A, puis on effectue la même opération
2=0 𝑅4
𝐸2 5
mais cette fois on remplace le générateur E1 par un fil, 𝐼𝐶𝐶𝐸1=0 = = = 0,005𝐴, pour
𝑅5 1000
déterminer IN on effectue la somme algébrique des deux valeurs trouves 0.012 + 0.005 = 0.017A,
pour la RN on sait que elle est = a Rth = 500Ω. Pour déterminer le courant qui passe à travers de R6
on doit faire un montage en parallèle avec la RN et R6 puis appliquer le point deviseur de courant
𝑅𝑁 500
𝐼𝑅6 = 𝑅𝑁+𝑅6 ⋅ 𝐼𝑁 = 500+1000 ⋅ 0,017 = 0,00567A

6
5 Analyse et intepretation des results.
Ont a peut verifie que a chaque etape de la realisation de l’exercice ont a manipule un des trois
theoremes fundamentaux, par l’exprimentation et par calcule ont a decouvert que ont peut avoir le
meme valeur du courent sur R6 ne importe quelle theoreme on utelise, le theoreme de thevenin
reste comme meme un principe beaucoup plus facil a mettre en ouvre soit par la manipulation en
pratique que par sa samplification par calcule theorique.

6 Conclusion.
Cette exercice a était une veritable decouvert soite par la manipulation des instruments soite par la
realisation sur la plaque de essaye du circuit en soit. On a decouvert la puissance des ces theoremes
en pratique, vrais que le circuit était assez facil mais on se aperçois que ces theoremes peut etres
tres utils lors de la simplification de circuits assez complexes, malhouressement vu le peu de temps
que on a consacre a l exercice dans le laboratoire on n’as pas peut finir tous les points demende par
le professeur ni essaye de verifie avec les aparails de mesure sur les diferents elements et dans les
configurations type norton et superposition, on a peu finir tous les autres points avec le calcul
theorique et en simulation avec le programme Multisim.