Vous êtes sur la page 1sur 14

République Algérienne Démocratique et Populaire

Ministère de L'enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique


Université de Abdelhamid Ibn Badis
Faculté des sciences et des technologies
Département de génie électrique
Master 2 ER

TP n° 03 :
Stockage d’énergie

Réalisé par :
- Mechroufi Charaf Eddine
- Zahaf Hichem
Objectifs :
- Simuler le fonctionnement en décharge d’une batterie Plomb-Acide par modéliser
un schéma équivalent et tester en différents conditions pour voir les résultats en
forme des graphs : SOC (t), Vd (t) et Id (t).
-Donner une simple comparaison des différents types de la batterie au Lithium,
Caractéristiques, principe de fonctionnement pour un type du choix.

Travail demandé :
Pour la simulation on a crée un modèle de décharge d’une batterie plombe-acide.
Le schéma sera :
Première partie:
On va régler la résistance sur 2,3 et 6 Ohms, puis tracer les graphs dans différents
temps : 30,1000 et 4000 s.
NB: rouge = 6 ohms, vert = 3 ohms, blue = 2 ohms
Après la simulation on obtient les graphs suivants

Le courant :
Pour 30 s utilisant les 3 résistances on va obtenir les graphs suivants du courant :
-30 secondes :
-1000 secondes :

-4000 secondes :
Le voltage :
Pour 30 s utilisant les 3 résistances on va obtenir les graphs suivants du voltage :
-30 secondes :

-1000 secondes :
-4000 secondes :

Le SOC :
Pour 30 s utilisant les 3 résistances on va obtenir les graphs suivants du SOC :
-30 secondes :
-1000 secondes :

-4000 secondes
Interprétation :
On remarque que :
-Pour le courant, on remarque que la valeur de courant varie si on change la valeur
de résistance, suivant la relation : 𝑅 × 𝐼 = 𝑉
On remarque aussi que le temps n’affecte pas cette changement grossement, car les
valeurs va stabiliser le plus temps se passe.
-pour le voltage, on remarque que le changement ne se passe pas grossement dans
un petit intervalle, au contraire, se passe dans un intervalle temporel grand, puis
stabiliser vers une valeur, la variation de résistance change la valeur mentionné (si
R augmente V ne descend pas beaucoup).
-Pour le SOC, on remarque que le plus le temps se passe le plus le SOC diminue.
On remarque aussi que la variation de résistance change le SOC , suivants la
relations 𝑅 × 𝐼 = 𝑉, si R augmente , I diminue, c’est que diminue la
consommation.
Deuxième partie :
On ajoute les éléments nécessaires, le schéma sera :

Après la simulation on obtient les graphs suivants :


Le courant :

La Tension :
Le SOC :

Capacité restitué :

Interprétation :
-On remarque que les courbes sont identiques avec les graphs de 4000 secondes de
la première partie.
Troisième partie :
On ajoute un élément de perturbation qui modifier les courants en forme des
signales. Le schéma sera

Après la simulation on obtient les graphs suivants :


Le courant :
On obtient une courbe très déformé :
Si on zoome à une partie du graph on obtient :

La tension :
Le SOC :

La capacité restituée :
Interprétation :
On remarque pour le courant une grand perturbation se passe, et on ne peut pas le
distingue car l’intervalle du temps est très grand (4000 s)
Ce dernier affecte la courbe de la tension, on note des petites perturbations, Pour le
SOC et le Cr, les perturbations sont mineures donc on peut les négliger.

Conclusion :
On conclue après cette simulation, on remarque que dans les cas réels on ne peut
pas éviter les perturbations, c’est que nécessite l’addition des régulateurs pour
protéger les appareilles connecter à l’élément de stockage.