Vous êtes sur la page 1sur 5

Safran

L’accord du participe passéi


(Les 3 règles générales)

Le participe passé employé seul


Le participe passé employé seul, c’est-à-dire sans auxiliaire, fonctionne comme un adjectif et
s’accorde donc en genre et en nombre avec le nom ou le pronom auquel il se rapporte. Pour trouver le
nom ou le pronom auquel le participe passé se rapporte, posez une des questions Qui est-ce qui est…?
ou Qu’est-ce qui est…? devant le participe passé.

Fatiguée de sa journée, Sophie s’est endormie dans le fauteuil.


Qui est-ce qui est fatiguée? Sophie. Le participe passé se met au féminin singulier.

Exceptions

a) Attendu, vu, supposé, compris, entendu, passé, excepté, ôté, sont invariables lorsqu’ils sont
placés avant le nom ou le pronom auquel ils se rapportent, et variables quand ils le suivent.
Excepté les enfants, tout le monde s’est amusé.
Les enfants exceptés, tout le monde s’est amusé.

b) Ci-joint, ci-inclus et ci-annexé sont invariables quand on leur donne une valeur adverbiale : ils
sont alors placés en tête de la phrase ou, à l’intérieur de la phrase, avant un nom sans
déterminant.
Ci-joint les documents que vous avez demandés.
Vous trouverez ci-joint copie de mon curriculum vitae.

L’accord est facultatif lorsqu’ils sont placés à l’intérieur de la phrase devant un nom précédé
d’un déterminant.
Vous trouverez ci-joint(s) les documents que vous avez demandés.

Ils sont variables quand ils sont placés après le nom ou le pronom auquel ils se rapportent :
Veuillez consulter les documents ci-joints.

c) Étant donné : L’usage admet l’accord ou l’absence d’accord.


Étant donné (ou étant données) les circonstances on a décidé de fermer l’école pour la
journée.

Étagères – Participes passés 1


Exercice 1 Accordez les participes passés contenus dans les phrases suivantes (s’il y a lieu).

1. Ces athlètes ont abandonné au milieu du parcours, vaincu par la fatigue.


2. La note ci-joint contient les informations nécessaires.
3. Passé dix-sept heures, nos bureaux sont fermés.
4. J’aime tous les sports, le hockey et la lutte excepté .
5. Il n’achète que des vins d’appellation contrôlé .
6. Étant donné les faits rapporté par les témoins, le juge a condamné Claude à dix
jours de prison.
7. Cette maison a de superbes planchers de bois verni .
8. Veuillez nous faire parvenir le montant de la facture indiqué ci-dessus.
9. Disposé à nous accorder un prêt, la directrice de la banque veut nous rencontrer cette
semaine.
10. Vous trouverez ci-inclus photocopie des lettres envoyé à ce monsieur.
11. Vu la grande disponibilité de cette candidate, nous avons décidé de l’embaucher.
12. Veuillez trouver ci-joint les rapports des évaluateurs.

Le participe passé employé avec l’auxiliaire être


Le participe passé employé avec l’auxiliaire être s’accord en genre (masculin ou féminin) et en
nombre (singulier ou pluriel) avec le sujet du verbe.
Les athlètes sont tous arrivés.
Qui est-ce qui est arrivé? Les athlètes = sujet masculin pluriel, donc arrivés.

Attention aux temps composés de la voix passive : ils sont tous composés avec l’auxiliaire être, qui
peut être conjugué à tous les temps et à tous les modes. Le participe passé de ces verbes s’accorde
donc avec le sujet.
Sophie est convoquée chez le directeur.
Sophie = sujet
est = auxiliaire être, indicatif présent
convoquée = participe passé

Sophie a été convoquée chez le directeur.


Sophie = sujet
a été = auxiliaire être, indicatif passé composé
convoquée = participe passé

Étagères – Participes passés 2


Se peut-il que Sophie ait été convoquée chez le directeur?
Sophie = sujet
ait été = auxiliaire être, subjonctif passé
convoquée = participe passé

Sophie aurait été convoquée chez le directeur.


Sophie = sujet
aurait été = auxiliaire être, conditionnel passé
convoquée = participe passé

Remarque

Avec le sujet on, l’accord se fait le plus souvent selon le contexte ou la situation. On met
généralement le participe passé au singulier, mais l’usage admet le pluriel si on emploie on dans son
sens familier de nous.

On est sans cesse agressé par la publicité. (on indéfini)


On est restés bons amis. (on = nous masculin pluriel)
On est restées bonnes amies. (on = nous féminin pluriel)

Exercice 2 Écrivez les participes passés des verbes entre parenthèses et accordez-les (s’il y a lieu).

1. Elle a été (accuser) de violence contre son mari.


2. Les victoires de cette équipe ont été bien (accueillir) .
3. Les tâches auxquelles Jean-Paul est (astreindre) sont extrêmement difficiles.
4. Il prétend que les choses ne sont pas (aller) aussi loin que l’affirment ses
collègues.
5. L’incendie de cette chapelle, en 1888, fut (combattre) par plus de cinquante
sapeurs-pompiers.
6. Ils ont été (contraindre) de se débarrasser de leur chien.
7. Ces petits bateaux étaient (mouvoir) à la vapeur.
8. Sont-elles (parvenir) à leurs fins?
9. Il paraît que la marchandise nous a été (expédier) la semaine dernière.
10. Aucune des candidatures ne sera (rejeter) avant d’avoir été (examiner)
par le comité de sélection.

Étagères – Participes passés 3


Le participe passé employé avec l’auxiliaire avoir
Règle générale

Le participe passé employé avec l’auxiliaire avoir s’accorde en genre et en nombre avec le ou les
compléments direct du verbe si ce ou ces compléments précèdent le verbe.

Note : Pour trouver le complément direct (c.d.), il suffit de poser, après le sujet et le verbe, une des
questions qui? ou quoi?

Finalement, quels livres as-tu empruntés?


(Tu as emprunté quoi? les livres. Accord du participe passé avec le c.d. livres)

Elles nous ont prévenus qu’elles seraient en retard.


(Elles ont prévenu qui? Nous. Accord du participes passé avec le c.d. nous.)

Les pronoms personnels le, la, les, l’ et le pronom relatif que, placés devant le verbe, représentent le
complément direct de ce verbe. Il faut donc accorder le participe passé en conséquence.

Je les ai cueillies hier, ces fraises. (les = les fraises)

La voiture que nous avons achetée est un citron. (que = la voiture)

Jacques l’a reconduite chez sa gardienne ce matin.


(l’a = Sophie, ou Julie, ou Laurence…)

D’autre part, le participes passé employé avec avoir ne s’accorde pas quand le verbe n’a pas de
complément direct ou que ce complément suit le participe passé.

Elle a enfin fini tous ses travaux. (Le c.d. travaux est placé après le participe passé)

Tous ses effets personnels ont brûlé dans ce terrible incendie. (Pas de c.d.)

Exercice 3 Mettez les verbes entre parenthèses au participe passé et faites-les accorder s’il y a lieu.

1. Depuis quelques années, les prix ont beaucoup (augmenter) .


2. Est-ce qu’il te l’aurait (prêter) , sa bicyclette?
3. Ces musiciens, que dans toutes les grandes capitales la foule des mélomanes a
(acclamer) , ont (trouver) ici un accueil enthousiaste.
4. Je vous répète les paroles exactes qu’a (dire) Pierre.
5. Tous les gens qu’elle a (consulter) l’ont (avertir) des dangers qu’elle
courait en se lançant dans cette entreprise.

Étagères – Participes passés 4


6. Elles ont (choisir) de se taire.
7. L’as-tu (écrire) , ta lettre de demande d’emploi?
8. Laquelle des trois candidatures avez-vous (retenir) ?
9. Nous leur avons (nuire) en croyant les aider.
10. Nous avons (suivre) la route que tu nous avais (indiquer) , mais
elle nous a (conduire) à un cul-de-sac.

i
Le Français apprivoisé - Les Éditions de la Faculté des lettres.

Étagères – Participes passés 5