Vous êtes sur la page 1sur 14

Scellement des ancrages

de
fondations de machines
- 2 -

Fig. 1: Scellement de a) pieds de poteau, b) rails de pont roulant, c)


plaques de soi à aspérité, d) fondations de machine, f) fondations à
l'aide d'une légère pression et g) par le procédé d'injection.

3. Types et convenances des matériaux de scellement

3.1 Matériau de scellement lié au ciment, sans additifs

Le mortier au ciment sans additifs nécessite, pour obtenir une


consistance molle appropriée du mortier frais, une teneur en eau
tellement élevée qu'il n'est pas toujours possible d'éviter la
sédimentation et une tendance importante au retrait. Pour ce motif, un
mortier au ciment sans additifs préparé sur place ou bien même livré
sous forme de béton transporté, ne convient généralement pas.

Par définition, le jugement concernant le béton au ciment sans additifs


est le même. Il peut toutefois convenir comme matériau de scellement
pour des trous d'ancrage d'un diamètre important, notamment lorsque des
évidements résiduels peuvent être remplis à l'aide d'appareils travail-
lant par injection ou lorsque les sollicitations sur les ancrages sont
faibles.

3.2 Matériau de scellement lié au ciment, avec des additifs

L'adjonction d'un seul additif que l'on trouve habituellement dans le


commerce, améliore une certaine propriété du béton frais, elle peut
néanmoins se faire au détriment d'autres propriétés. Le mortier au
ciment avec adjonction d'un seul additif que l'on trouve habituellement
dans le commerce, doit par conséquent être jugé comme un mortier au
ciment sans additif, en ce qui concerne sa convenance en qualité de
matériau de scellement. Il exige bien au contraire l'adjonction de
plusieurs agents de type différent: Un solidifiant (qui permet d'obtenir
simultanément une réduction sensible de la valeur W/Z), un agent gon-
flant et un stabilisateur (contre la tendance à la sédimentation et à la
ségrégation). Ces agents doivent être compatibles et sont doses par les
fabricants qualifiés de façon à ce qu'ils réagissent tous ensemble
régulièrementr de la même façon et de manière favorable avec un nombre
de ciments aussi élevé que possible. Simultanément, une telle
compatibilité avec l'agrégat local et toutes ses variantes de
granulation et de forme de grain est techniquement impossible. Cela
signifie qu'un matériau de scellement de haute qualité à base de ciment
n'est pratiquement utilisable qu'en tant que mortier sec lorsqu'il est
préparé par une usine.
- 3 -

En règle générale, un PZ 55 selon DIN 1164 sert de liant; l'agrégat se


compose de sable à quartz d'une composition optimale de grain et avec un
grain de taille maximum correspondant à la dimension la plus faible de
l'endroit du scellement; la combinaison d'additifs entraÎne une économie
importante en eau et un gonflement de 1,0 à 1J % en volume.

3.3 Matériau de scellement avec ciment et émulsion synthétique

On propose de temps à autre des mortiers de scellement contenant des


dispersions synthétiques (à base de PVC, PVA, PVP, PMMA,
styrène-butadienne ou des copolymères). Les dispersions ne sont
généralement efficaces que lorsqu'elles dépassent 30 %, voire même 50 %
de la totalité de liquide ajouté et évitent l'évaporation de l'eau
ajoutée au mortier frais, elles remplacent ainsi la cure du béton faite
selon les règles de l'art. Un mortier normal à fluidifiant et
granulation adéquate du sable ressemble à un mortier de dispersion
synthétique.

3.4 Amélioration de l'adhérence du matériau de scellement lié au ciment

Lorsqu'il fait très sec, il peut être avantageux de faire un traitement


préliminaire du sous-sol juste avant le scellement en appliquant une
pellicule à base de résine époxyde ou d'émulsion polyvinyl-propanal.
Lorsque l'humidité de l'air est élevée ou que le sol est mouillé, une
laitance appliquée par brossage s'est révélée être préférable.

3.5 Matériau de scellement lié à la résine synthétique

Des résines composites sans charge ont fait leurs preuves en tant que
résine de coulée époxyde; elles se distinguent par une résistance et une
adhésion élevées sur le sous-sol et sur l'acier. Le prix élevé de la
matière, la température élevée de durcissement pour de fortes
épaisseurs, la chute soudaine du module d'élasticité à 60 OC environ et
de la résistance à 100 OC environ ainsi que la préparation relativement
difficile et inhabituelle à partir de deux cyposants sont par contre des
inconvénients. Pour la résine acrylique, le coude de la courbe du module
E est encore plus bas (entre 30 OC et 40 OC).
- 4 -

pe mortier et béton à résine synthétique est éprouvé et reste


relativement cher. L'agrégat doit être séché, le matériau doit être
préparé à partir de trois composants. La résine de coulée et le mortier
de coulée conviennent particulièrement au remplissage ultérieur et au
scellement, lorsque les épaisseurs d'interstice sont faibles; une com-
position habile de la granulation de l'agrégat permet de diminuer les
besoins en résine.

4. ContrÔles de convenance et de qualité

Seuls les faits qui diffèrent des preuves de qualité habituelles dans la
construction du béton sont repris ci-dessous. Pour toutes les
vérifications de convenance, il faut notamment que la température lors
de la fabrication et du durcissement corresponde à la température
moyenne probable lors de la fabrication et du durcissement du
scellement.

Le mortier sec doit être exempt de grumeaux et ne nécessite généralement


pas d'examen. Les résines synthétiques doivent être contrÔlées selon
(9). La résistance à la compression et à la flexion des mortiers doit
être vérifiée sur des prismes de 4 cm x 4 cm x 16 cm; la conversion des
contrÔles de résistance normalisée en bas àge et pour une température
différente n'est possible qu'en faisant une approche grossière. Pour les
mortiers secs, souvent le fabricant ne donne pas d'indication concernant
un certain rapport de mélange mortier sec/eau, il indique seulement une
plage de mélange dans la mesure oÙ les besoins en eau du mélange
dépendent de la température et de l'intensité du mélange.

Lorsque l'on dispose d'expériences suffisantes et comparables, il est


possible de se passer des contr8les de convenance et de se satisfaire
d'échantillons mis de cÔté.

Des contrÔles de qualité sont généralement nécessaires lorsqu'il s'agit


de la première utilisation de matériaux de départ, en cas de divergences
par rapport aux instructions du fabricant et en cas de doute notamment
sur l'Y dentité de la matière du contrÔle de convenance.

Il y a lieu de souligner l'existence de prescriptions françaises en la


matière (10).
5

5. Le scellement

5.1 Travaux préliminaires

Le Scellement et le calage sont précédés par toute une série de travaux


préparatoires qui se déroulent de la façon chronologique suivante:

• Contrale des cotes des réservations, rectification le cas échéant

• Approvisionnement d'un produit de scellement approprié, dans une


quantité suffisante pour réaliser le scellement en une opération.

• Réalisation des contrÔles de convenance conformément au paragraphe


4, suffisamment tat pour que le résultat soit disponible lors du
scellement.

• Mise en oeuvre du sous-sol conformément au paragraphe 2.3, soit à la


main à l'aide d'un marteau, d'un burin ou d'une brosse métallique,
soit avec un engin mécanique léger; pour terminer, nettoyage
soigneux avec un jet d'eau sous pression ou, par exemple pour un
matériau de scellement à résine synthétique en tant que liant, avec
un jet d'air comprimé.

• Les pièces de la machine qui pourraient être salies lors du


scellement doivent être recouvertes avec des feuilles ou des bâches.

• Réalisation du coffrage pour le scellement conformément au


paragraphe 2.4, étanchéifier les joints et les raccordements avec
des languettes de caoutchouc, des bandes collantes ou si nécessaire
du mortier, pour du matériau de scellement lié à la résine
synthétique à l'aide d'une masse pour joints (entre autres du maié-
riau à un composant tel que du caoutchouc au silicone). Les
coffrages doivent être traités avec un agent de décoffrage; pour des
coffrages absorbants, par exemple en bois, il peut suffir de les
mouiller.

• Les éléments de réglage doivent être légèrement huilés de façon à


pouvoir les enlever plus facilement après.
- 6 -

0 Pour le matériau de scellement lié au ciment, mouiller le sous-sol


en béton au moins un jour avant le scellement, le maintenir humide
jusqu'au scellement, éliminer les flaques d'eau aux points bas des
trous d'ancrage et des emplacements de scellement en utilisant de
l'air comprimé ou une éponge avec le scellement.

• Pour du matériau lié à la résine synthétique, le soussol doit être


sec ou séché à l'air; une humidité du noyau inférieure à 4 % est
favorable à la liaison. Il faut donc le protéger aussitôt que
possible contre l'humidité lorsque le temps est à la pluie ou contre
la formation de rosée, le cas échéant, l'humidité résiduelle doit
être enlevée avant le scellement en chauffant le sous-sol avec un
brûleur au propane par exemple.

• Les zones de travail doivent être protégées contre une chaleur trop
importante et contre le gel.

5.2 Scellement avec du matériau lié au ciment

Les matières de départ doivent être mélangées au moins pendant deux


minutes, en général trois minutes, jusqu'à obtention d'un mortier
régulier et exempt de grumeaux.

Une modification de la composition prévue n'est pas admissible. On peut


utiliser des malaxeurs à mélange forcé et malaxeurs a chute libre ainsi
que des mixeurs entraînés par turbines ou par perforatrices manuelles.
En général, on ne doit pas préparer plus de matériau que la quantité qui
peut être utilisée en 15 minutes maximum; mais il existe également des
fabricants qualifiés qui garantissent une capacité d'écoulement parfaite
pendant une période de mise en oeuvre de 50 minutes. En commençant par
un côté, il faut sceller sans interruption jusqu'à obtention d'un bon
remplissage et compacter simultanément sans arrêt. A cet effet,
l'attisement avec une barre en acier ou en bois, le tirage de boucles ou
de chaînes en fil, le léger martellement du coffrage doivent suffir.
- 7 -

Dès que l'aspect mat de la surface précédemment brillante A exempte de


coffrage indique le début de l'évaporation renforcée de l'eau se
trouvant dans le mortier en cours de durcissement, il faut commencer
la cure en pulvérisant une pellicule étanche dans la mesure du
possible à la vapeur d'eau, le cas échéant par répétition de
l'opération, en recouvrant avec des feuilles, bâches et le cas échéant
des nattes isolant la chaleur. Pour la cure, on peut utiliser des
pellicules en matériau à un composant (par simplification: paraffine
et agent dissolvant) ou - ce qui est mieux et plus cher - du matériau
à deux composants (à base de résine époxyde). Pour le mortier sec, le
décoffrage peut se faire au bout de 12 à 24 heures selon la marque,
pour les mortiers au ciment d'un autre type et pour les bétons au
ciment en général au bout de trois jours seulement. Plus le décoffrage
se fait tard, et mieux cela vaut. L'ordre de décoffrage et de
précontrainte des boulons d'ancrage doit être donné par le personnel
de montage de la machine. Il peut être également nécessaire de faire
une cure des surfaces décoffrées. Plus la précontrainte est tard, ?lus
la diminution de tension due à la déformation du matériau de
scellement est faible.

5.3 Scellement avec du matériau lié à la résine synthétique

Le sous-sol sec est traité préalablement avec une résine époxyde


exempte de dissolvant, 2 dîne faible viscosité (consommation de 200 à
300 g/m nv.). On remplit ensuite les trous d'ancrage et autres
emplacements de scellement avec un mélange d'agrégat réalisé à partir
de pierres dures. Le mélange doit être composé de façon à avoir le
moins de creux possible, le grain le plus gros doit correspondre à un
tiers à peu près de la dimension la Plus faible de l'endroit à
sceller. Pour des épaisseurs inferieures à 4 cm, il est judicieux de
choisir des mélanges (en pourcentage de volume) de 40:60 de
granulation 0,1/0,25 mm et 0,5/1,0 mm, pour des épaisseurs supérieures
à 4 cm, des mélanges de granulation 2/8 mm et 8/16 mm, avec des
cavités de 35 à 40 % environ. Le remplissage se fait soit par des
orifices de coulée ou à l'aide d'entonnoirs.
8

5.4 Scellement à des températures extrêmes


0

Lorsque les températures dans la journée dépassent 25 OC, il faut profiter


des heures de la nuit et des premières heures de la matinée plus
fraiches pour sceller; au-delà de ces Araires, il faut protéger le point
de scellement et les pièces métalliques voisines (avec leur conductivité
thermique élevée) contre l'ensoleillement. Pour du matériau de
scellement lié au ciment, on peut utiliser de l'eau d'appoint refroidi,
le cas échéant, il est indispensable que la réalisation soit
surveilléepar un spécialiste en béton. Pour le matériau lié à la résine
synthétique, la chaleur de réaction élevée naissant relativement sou-
dainement à la fin du temps d'utilisation peut s'échapper le plus
facilement lorsque les dimensions du point de scellement sont faibles et
inférieures à 5 mm.

Des températures provisoirement faibles, jusqu'à +5 OC environ, sont


plutÔt favorables au scellement. Lorsque les températures sont
continuellement inférieures à zéro et que la moyenne de la journée et de
la nuit est inférieure a + 5 OC, il y a lieu de vérifier si le sous-sol est
gelé. Le cas échéant, il faut installer des tentes ou autres jour
chauffer l'air se trouvant à l'intérieur; toutefois, cela prend
généralement plusieurs jours jusqu'à ce que la surface des fondations
massives soit suffisamment réchauffée. Le température du matériau à
utiliser doit être en règle générale de 10 OC minimum. Pour le matériau
lié au ciment, il existe des "produits divers" qui conviennent
particulièrement aux faibles températures au-dessus de zéro.

Le matériau lié "a la résine synthétique ne durcit généra s


lement pas lorsque les températures sont inférieures à + 5 OC et durcit
très lentement lorsqu'elles se trouvent entre 5 OC et 10 OC; il y a lieu de
tenir compte des prescriptions des fabricants.

6. Avenir

Les explications données ci-dessus démontrent qu'il s'agit


essentiellement d'un travail manuel intense en salaire et que les
prestations à réaliser dépendent fortement des soins que le personnel
employé apporte à son travail. Les dépenses pour ces prestations avec
leurs taches étroites et limitées et un degré de difficulté relativement
faible sont en tout cas négligeables si on les compare aux frais et
dommages entraînés par un ancrage mai réalisé.
9

Dans la plupart des cas, l'ingénieur en béton et plus enàore le technicien en


béton est eeu concerné par les tâches d'ancrage, si bien que la réalisation
et la supervision du scellement reviennent à des personnes moins ex-
périmentées. De nouveaux développements - par exemple du mortier au ciment à
fibres en acier servant de matériau de scellement - contribueront à améliorer
la fiabilité technique et la rentabilité des travaux de scellement.
- 10 -

Sources
11) Rausch, E.: Fondations pour machines, calendrier du béton 1961, Partie
Il, Page 244/325.

(2) Bonzel, J.: Mortier de construction, calendrier du béton 1976, Partie


I, Page 93/126.

(3) Benz, G.: Mortier injecté. Fabrique chimique Grünau, Illertissen,


1975.

(4) Directive pour la fabrication et l'utilisation de béton sec, édition


1/1971.

(5) Fiche technique pour revêtements de protection sur béton, en cas de


fortes corrosions, selon DIN 4030 (édition 4/1973), béton 23 (1973),
%,9, Page 399 403, de même: Technique pratique de ton, Bétonverlag,
Düsseldorf 1977.

(6) Linder, R.: Agent séparateur pour coffrages et moules de béton. Béton-
und Stahlbetonbau 1973, H. 1, Page 9/20.

(7) Linder, R.: Soufflures et pailles de chaux, béton + form 1973, H. 10,
Page 36/45 et H. 11, Page 42/45.

(8) Linder, R.: La surface de béton servant de sous-sol pour les


prestations des corps de métier de seconde oeuvre. béton + form 1974,
H. 9, Page 10/12 et H. 10, Page 13/20.

(9) Directives provisoires pour l'identification, le contrÔle d'admission


et la surveillance de qualité de mortier et béton à résine composite
destinés aux utilisations exigeant une admission. Bauwirtschaft, H.
1/1977. Directives de livraison pour les systèmes de de résine époxyde
durcissant à froid et pour les systèmes de résine de polyuréthane.
Bauwirtschaft du 18.3.1976 et 29.4.1976.

(10) Electricité de France, Direction de l'Equipement C.E.M.E.T.E. Aix en


Provence, A. Corneille, Technologie des Essais et Modes Opératoires,
Produits de Scellement à base de Liants hydrauliques et Produits de
Calage base de Liants hydrauliques, 19 Février 1976.
PSB ARNFRIED PAGEL ING. Spezial-Beton-Fabriken GMBH & CO KG

Mortier de scellement . Mortier pour réparations . Sols industriels

Vl MORTIER DE SCELLEMENT
prêt pour l'utilisation

exempt de chlorure - résistant à l'huile - lié au ciment

Vl est un matériau de scellement exempt de retrait pour ancrages, turbines et


installations de machines.

Il est conçu sur base pure de ciment, ne contient pas de ciment alumineux
fondu, ni de métal.

Vi n 1a p a s d e r e t r a i t.
Il coule facilement et remplit toute cavité.

Il porte sur toute la surface et n'est pas sensible à la pression, aux


chocs et aux vibrations. Il n'y a pas de ségrégation.

Vi est, avec un bon compactage, résistant et dans une large mesure étanche à
l'huile et à l'eau.

Vi freine la corrosion et atteint une tension d'adhérence élevée (14,8


N/mm2).

Résistance à la compression après 24 heures: 52 N/mm2. Vérifié selon DIN


1164 après calage total du mortier.

Vl est prêt à l'utilisation et peut être mis en oeuvre 1 heure environ.


50 kg de mortier de scellement prêt, sec, donnent 27 litres environ de
mortier humide.

vi est résistant au gel et au sel et admis dans le secteur de l'eau potable.


Mortier de scellement Vl

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

Résistance à la Résistance à la Gonflement


compression N/mm2 flexion N/mm2 %vol.
Jours Jours Jours
1 3 7 28 1 3 7 28 1 3 7 28
52 73 83 93 8 il 13 13 +0,5 10J +0,5+0J
Tension d'adhérence: 14,0 N/MM2
Résistance au cisaillement: 14,4 N/mm2

Module d'élasticité: 36.100 (MN/m2


Poids spécifique: l'q

MISE EN OEUVRE

Sous-sol bien nettoyer, enlever les pièces détachées et gênant l'adhérence


ainsi que la laitance. Humidifier préalablement jusqu'à saturation.

Coffrage Le coffrage doit être bien fixé et soigneusement étanchéifié.

mélange Mettre 2/3 de la quantité d'eau dans le malaxeur à mé


lange forcé ou à chute libre, ajouter le mortier et
verser la quantité d'eau restante après une courte
durée de mélange
L'opération de coulée doit se faire immédiatement
après un mélange de 5 minutes env.

Scellement L'opération de scellement doit se faire à partir d'un seul côté ou


d'un coin, si possible sans interruption. Le mortier peut être
pompé, attisé et secoué.

Attention Les surfaces dégagées doivent être protégées contre


une évaporation prématurée de l'eau (par ex. avec de
la PROTECTION DE SURFACE 01),
pour des hauteurs de scellement plus importantes (à
partir de 50 mm env.) et pour des surfaces dégagées
plus importantes (bordure de scellement), il faut
ajouter au mortier prêt à l'utilisation jusqu'à 50% en
poids de gravier (4-8 mm) ou utiliser du MORTIER DE
SCELLEMENT V12,
en cas de gel, il ne faut pas sceller ou il faut se
mettre en relation avec nous,
des températures relativement basses retardent l'évo
lution de la résistance, des températures relativement
élevées l'accélèrent.
- 13 -

PROGRAMME DE LIVRAISON

SECTEURS D'UTILISATION

Scellement de Machines de précision, turbines, moteurs, installations de


laminoirs, machines à papier; poteaux d'édifices; rails de
ponts roulants; plaques d'assise; constructions en acier;
ancrages; paliers de ponts, constructions en béton, pièces
préfabriquées, jonctions adhérentes résistantes à la
flexion, etc.

Les données du prospectus, le conseil en technique d'application ainsi que


diverses recommandations reposent sur des travaux de recherche et des
expériences à grande échelle. Ils sont toutefois - même en ce qui concerne
les droits de protection de tiers - sans engagement et ne dégagent pas le
client de son devoir de vérifier lui-même les produits et les procédés quant
à leur aptitude au but d'utilisation.

Notre service après-vente reste à votre entière disposition et nous nous


réjouissons de l'intérêt que vous démontrez.

Type Granulation Hauteur de Eau


vi mm scellement 1 / 50 kg
V12 0-3 moyenne mm env. 7-9
V12/16 0-7 grossière 20-50 5-7
V13 0-16 béton 50-100 5-7
V14 0-1 fine à partir de 100 7-9
V15 0-3 plastique jusqu'à 20 7-9
V2 0-3 résist. à la chaleur 20-50 7-9
0-3 à prise rapide 20-50 7-9
20-50