Vous êtes sur la page 1sur 18

FICHE SIGNALYTIQUE

5 7 17
Périodique d’information trimestriel Edité
par l’Entreprise Por tuaire de Djendjen
Ep Djen Djen. BP 87-1800. El Achouat- Taher
Site Web: www.djendjen-port.com
Email: contact@djendjen-port.com
Sommaire
FICHE SIGNALÉTIQUE
Situation géographique | 4
DIRECTEUR DE LA PUBLICATION EVÈNEMENTS
SELLAMI Abderrezak L’Entreprise Portuaire de Djen Djen Certifiée ISO | 5
9001-2008e
RESPONSABLE DE LA RÉDACTION
BOUBIDI Kamel Visite d’inspection du Ministre des Transports | 7
RÉDACTION Participation du port de Djen Djen au 1er colloque | 8 & 9
Fatima Zohra SELLAMI, Saida DOUFAR international sur la logistique et le transport
Insaf BOURBOUN, Fares OUALI
Participation de l’EP Djen Djen à la journée |9
STATISTIQUES d’étude sur les exportations hors hydrocarbures
Samir BERDI
Préparer la mutation du port au transbordement | 10
PHOTOGRAPHIE
Abdeslam AMRANI ACTUALITÉS MARITIMES
Le plus grand navire à conteneurs du monde | 11
MAQUETTES-MONTAGE commence son voyage inaugural
Rayon Graphic ®
Messaoud BOUCHAIB RESSOURCES HUMAINES
Le programme formation de l’Entreprise de 2014 | 12& 13
IMPRESSION
EDDIWANE
Carnet | 13

DOSSIER
Le port et les auxiliaires du transport | 14

STATISTIQUES
Rétrospective du Trafic Portuaire (2010/2014) | 15
Trafic Portuaire année 2014 | 15& 16
Mouvement de la navigation | 17
ENTREPRISE POURTUAIRE DE DJEN DJEN
El Achouat - Taher . Jijel / Algérie Plan de masse du port de Djen Djen | 18
B.P.N°:87 18000 . Jijel
Tél: +213(0)34 542 164 +213(0)30 478 410
Fax: +213(0)34 542 160 Direction Générale Direction de l’exploitation
Fax : 034 54 21 60 Tél/Fax : 034 54 21 14
E-mail: contact@djendjen-port.com contact@djendjen-port.com aliouche.epj@djendjen-port.com
www.djendjen-port.com Direction des Ressources Humaines Direction des Traveaux et Maintenance
Tél /fax :034 54 22 00 Tél/Fax : 034 54 21 91
La rédaction est heureuse de recevoir les critiques et sugges- ablh@djendjen-port.com bouab.abdeslem@djendjen-port.com
tion de nos lecteurs ainsi que les avis et articles du personnel Direction des Études et Développement Direction Des Finances et Comptabilité
de l’entreprise et des membres de la communauté portuaire et Tél/fax : 034 54 21 71 Tél/Fax : 034 54 21 13
boubidi.epj@djendjen-port.com boufnar.epj@djendjen-port.com
maritime,en envoyant votre courrier à la rédaction Djen Djen
infos-Direction des Etudes et Développement- EP Djen Djen. Direction de la Capitainerie Standard
Tél/fax : 034 54 21 96 034 54 21 64 / 034 54 22 20 / 030 47 84 10
©Entreprise Pourtuaire De Djen Djen tatar.epg@djendjen-port.com

N°7 TR4 2014 DJEN DJEN INFOS 3


Editorial
FICHE SIGNALYTIQUE
Le port de Djen Djen,
un acteur de développement
Le port de Djen Djen
Situation géographique

SELLAMI Abderrezak
Président Directeur Général Chief Executive Officer

La capacité nominale du port de Djen Djen de


4,5 millions de tonnes a été dépassée à la fin
de Décembre 2014 avec un volume total de
4,7 millions de tonnes pour l’année 2014, avec
également une hausse de 22 % par rapport au
trafic de l’année 2013.
Si nous avons pu atteindre cette performance,
c’est grâce à la mise en place d’un management
performant avec notamment la certification
de notre entreprise selon la norme ISO 9001
version 2008.
De plus, l’effort de formation engagé par l’en-
treprise et les investissements réalisés en termes
d’infrastructures et d’équipements a donné
des résultats appréciables dans les rendements
Le port de DjenDjen est l’un des ports Algériens les plus perfor- portuaires et des services de qualité offerts aux
mants. Situé à l’Est de l’Algérie, le port de DjenDjen, avec sa posi- clients et cela dans un climat serein et apaisé
tion géographique de 36° 51’ Nord et 005° 54’ Est, bénéficie d’une grâce à la coordination avec le partenaire social.
place stratégique à moins de 50 miles de la route maritime reliant le Le port de Djen Djen s’affirme au fil des ans
canal de Suez au détroit de Gibraltar. Il est le dernier port commercial comme un pole logistique et un acteur de déve-
construit en Algérie après l’indépendance et considéré comme le plus loppement de premier plan dans la région avec
important ouvrage portuaire en Méditerranée en termes d’espaces et notamment le lancement des grands chantiers
eau profonde. Sa construction décidée au cours de la décennie 70, a du terminal à conteneurs, de la pénétrante
débuté en 1984 pour s’achever en 1992, et s’inscrit dans le cadre de autoroutière Djen Djen-El Eulma et le dédou-
l’accroissement des capacités portuaires de la région Centre/Est. blement de la voie ferrée Djen Djen-Bellara…
Il est à ; La vision futuriste entamée sur instruction de
- 10 Km de JIJEL ; Mr le Ministre des Transports par le lancement
- 350 Km à l’est d’Alger ; prochain d’une étude d’extension du port en
- 40 Km de la zone industrielle de BELLARA vue d’élaborer le flux grandissant du trafic est
- 900 Km de Hassi Messaoud. un autre challenge que compte relever le port de
Djen Djen. .
4 DJEN DJEN INFOS N°7 TR4 2014
EVENEMENTS
L’EPJ Djen Djen obtient
la certification ISO
9001 version 2008
écernée par le bureau international INTER- •     Engagement de la direction ;
TEK, la certification ISO 9001-2008 vient •     Vision stratégique ambitieuse ;
couronner la démarche qualité mise en •     Maîtrise des activités ;
place par l’Entreprise Portuaire de Djen Djen, couvrant •     Mesure des processus ;
toutes ses activités: •     Développement des ressources humaines ;
•     Prestations de services portuaires (pilotage, remor- •    Investissements (Infrastructures, matériels et équipements)
quage, lamanage, services liés aux navires) ; •     Mesure et analyse de la satisfaction client;
•     Manutention et acconage ; •     Communication avec les clients ;
•     Gestion du domaine public portuaire ; •     Communication interne ;
•     Police, exploitation et sécurité portuaire. •     Contrôle de gestion.

L’ISO 9001-2008 est un outil de management et d’amé- L’obtention de ce certificat témoigne de l’engagement
lioration continue qui implique un pilotage permanent à la fois de la direction et du management mais aussi de
des objectifs. Son obtention représente l’aboutissement tous les collaborateurs d’augmenter constamment l’ef-
d’une démarche engagée depuis plusieurs mois qui a ficacité du système de management de la qualité dans le
mobilisé toutes les forces de l’entreprise. C’est un véri- but d’accomplir les missions attribuées, de remplir les
table projet d’entreprise qui a dynamisé les équipes et objectifs fixés et de satisfaire les clients, tout en respec-
fédéré tous les salariés autour d’un objectif commun : tant les obligations légales et réglementaires, ainsi que
satisfaire nos clients. les engagements contractuels.

Lors de l’audit, qui s’est déroulé du 16 au 20 novembre, L’EPJ poursuit le même objectif : celui d’être demain,
de nombreux points forts ont été soulignés, notamment toujours meilleur qu’aujourd’hui.

N°7 TR4 2014 DJEN DJEN INFOS 5


EVENEMENTS

6 DJEN DJEN INFOS N°7 TR4 2014


EVENEMENTS
Le Wali visite
le port Djen Djen
Le 09 octobre 2014, Mr le Wali de la
Wilaya de Jijel a effectué une visite
d’inspection au port de Djen Djen,
Visite d’inspection accompagné du président de l’APW

du Ministre des Transports et du Directeur des transports.


Accueilli par le PDG Mr Abderrezak
Sellami ainsi que les cadres dirigeant
n date du 14 Décembre 2014, le Ministre des Transports Mr. de l’EP Djen Djen au niveau du nou-
Amar GHOUL a effectué une visite d’inspection au niveau du vel épi de la jetée Est du port, Mr le
port de Djen Djen accompagné de Monsieur le Wali, du pré- Wali s’est enquis au près du PDG sur
sident de l’APW et des autorités locales où il a été accueilli par le PDG la situation générale du port ainsi
de l’entreprise ainsi que les cadres dirigeants. que l’état de réalisation des projets en
Lors de son inspection, Monsieur le Ministre a visité le chantier des cours, en ayant un intérêt particulier
travaux du Terminal à conteneurs confié à la Société Sud-Coréenne pour les travaux de protection du port
Daewoo E et C. dont la réalisation des travaux du bas-
Les travaux en cours concernent à ce jour : sin qui sont à un taux d’avancement
-Le démarrage de la construction de la base vie. de 88% et qui serait achevé au mois
-La construction de l’atelier de fabrication des camions en vue de l’arri- de Mars 2015 et la réalisation du ré-
vée de l’installation du coffrage glissant. trécissement de la passe d’entrée de
-L’Entreprise compte également ramener une drague suceuse par les 600m 250m afin de diminuer l’agita-
opérations de dragage à l’intérieur du bassin. tion de l’eau dans le bassin.
Les travaux en cours représentent 1% du taux d’avancement du projet. Ensuite le PDG a exposé les projets
Ainsi, devant le retard constaté, monsieur le Ministre a instruit la Socié- de développement du port, en citant
té à accélérer les travaux et respecter les délais contractuels. le début des travaux du terminal à
Monsieur le Ministre a continué sa tournée au Quai EST, où le PDG conteneur d’une superficie de 78,5H
a présenté la situation des travaux de protection du port dont le taux et constitué de 3 Quais totalisant une
d’avancement est de 88% , ensuite une présentation des projets de déve- longueur de 1579ml, ainsi que les tra-
loppement a été faite dont : vaux de dragage du sable du port de
-le projet du nouveau siège de l’entreprise, les travaux de réalisation du 4,5 millions de m3 .
terminal céréalier des grands moulins du sud, les projets de trituration Cette journée s’est clôturée après une
et de Bitumes en phase d’etude. tournée dans le bassin du port à bord
Après cela, Monsieur le Ministre a procédé à l’inauguration du nouveau d’une vedette.
siège de l’EGPP Djen Djen au niveau du port de pêche de jijel, où il a
terminé sa visite.

N°7 TR4 2014 DJEN DJEN INFOS 7


EVENEMENTS

Participation du port de Djen Djen


au 1er colloque international
sur la logistique et le transport
ous le thème général de «Vers une logistique Le President Directeur General de l’EP Djen Djen
globale : principes, potentiels et positionne- Mr.SELLAMI Abderrezak a présenté à cette occasion
ment stratégiques», et en collaboration avec une communication ayant pour thème «La probléma-
l’Université de Laval du Québec (Canada), l’Universi- tique de la logistique au port de Djen Djen à la lumière
té Saâd-Dahleb de Blida a organisé en son Auditorium, des nouveaux développements projetés ». Cette com-
les 10, 11, 12 Novembre 2014, le 1er Colloque interna- munication à traitée la problématique de la gestion
tional sur la logistique et le transport. des flux portuaires, la création des zones logistiques à
Ce colloque Algéro-Canadien a été inauguré par M. valeur ajoutée, et ce, à la lumière des nouveaux déve-
Mohamed Salah Eddine Seddiki, secrétaire général loppements en cours de réalisation à Djen Djen, parti-
du ministère de l’enseignement supérieur et de la re- culièrement le terminal conteneurs, les chaines agroali-
cherche scientifique en présence de plusieurs person- mentaires, la sidérurgie, le trafic voiturier...
nalités civiles et militaires, de chercheurs de plusieurs Ces éléments sont supportés par de grands projets in-
pays d’Europe et de la représentante du Canada. Cette frastructurels en cours de réalisation.
rencontre, la première du genre a attiré de nombreux La communication à traitée aussi de la logistique et du
cadres gestionnaires ainsi que plusieurs chefs d’entre- poste acheminement vers les pays du Sahel en utilisant
prises qui ont suivi les interventions. la transsaharienne dans le cadre du NEPAD.
Ce colloque interpelle la communauté scientifique, Les principaux thèmes abordés sont :
industrielle et gouvernementale à réfléchir sur la mise • Transports et logistique en Algérie-Etat des lieux
en place d’une stratégie nationale de la logistique et et perspectives
du transport qui demeurent des secteurs vitaux à déve- • L’industrie logistique algérienne de demain
lopper, et qui sont des activités économiques essen- • Chaine logistique des produits pétroliers : expé-
tielles et un vivier important d’emplois, sans oublier rience de NAFTAL et perspectives
leur importance au plan environnemental, sanitaire et • Vers une logistique efficiente de biens de consommation.
particulièrement sécuritaire. • Développement de l’activité logistique en Algérie :
L’Entreprise Portuaire de Djen Djen a participé à ce col- cas de la zone logistique de Tixer
loque pour permettre aux nombreux visiteurs d’avoir • Développement de l’activité logistique en Algérie :
une vue sur les potentialités du Port de Djen Djen. cas de la société SIL.

8 DJEN DJEN INFOS N°7 TR4 2014


EVENEMENTS
• Le développement et la maitrise de la logistique potentiel pour optimiser les flux de marchandises et de
en Algérie : sur quelques enjeux et sur quelques personnes. Ainsi, ce premier colloque Algéro- Cana-
opportunités. dien portant sur la logistique interconnectée est ouverte
• Recherche et développement à la chaire d’excellence du transport, de la production et des chaines d’appro-
de recherche du canada en innovations photoniques. visionnement interpelle la communauté scientifique,
A travers les interventions, la chaine logistique est industrielle et gouvernementale à réfléchir sur la mise
apparue comme étant vital et joue un rôle important en place d’une stratégie nationale de la logistique qui
dans la société. Elle est un élément stratégique à fort nécessite à être développer.

Participation de l’EP Djen Djen à la


journée d’étude sur les exportations
hors hydrocarbures

’Entreprise Portuaire de Djen Djen a répondu à poser les différentes structures du port ainsi que ses capaci-
l’invitation des chambres de commerce et de tés et la distribution de revues et dépliants du port.
l’industrie de la wilaya de Jijel et Mila, en parti- Après les débats et discussions sur les exportations hors
cipant le 30-Octobre-2014 a la journée d’étude ayant hydrocarbures, la délégation à saisi l’occasion de rencon-
comme thème : Les exportations hors hydrocarbures. trer certains exportateurs qui ont manifesté un intérêt par-
Organisée à la salle de conférence de la wilaya de Mila, ticulier à faire exporter leur marchandises par le biais du
cette manifestation été l’occasion pour la délégation d’ex- port Djen Djen .

N°7 TR4 2014 DJEN DJEN INFOS 9


PROJETS

Préparer la mutation
du port au transbordement :
a course au gigantisme dans les transports des ports, en fait un centre de trafic très important qui
maritimes et notamment le porte conteneurs va générer du feedering et un transit à moindre cout.
est loin de s’arrêter et nous voyons à chaque Ces ports ne sont pas nombreux et pour capter ce trafic
fois la limite s’étirer avec les 19000 et bientôt rémunérateur, les autorités portuaires sont obligées de
plus d’EVP. développer une politique avantageuse aux amateurs de
Les ports sont obligé de suivre la volonté des armateurs lignes régulières qui permet de maintenir la compéti-
en adaptant leur capacité d’accueil et les plus dyna- tivité mais également maitriser le cout de passage du
mique en remporte la course en ce transformant en hub conteneur.
et port de transbordement et ainsi attirer le plus grand Aussi nous constatons actuellement un partenariat entre
nombre de navire et de conteneurs, ce qui génère plus les autorités portuaires et les armateurs de grandes ligne
de profit. sous forme de cogestion et de concession pour per-
Cependant, ce développement des grands ports se fait mettre de financer la réalisation de grands terminaux, la
avec une organisation des transports maritimes et des mise en place d’installations et le développement d’ac-
flux de marchandises entre les ports régionaux et l’ar- tivités portuaires pour une meilleure productivité de
rière pays et la mise en place de lignes régulières qui la manutention et l’assurance d’un passage régulier et
se créent autour des Principales routes maritimes qui rapide des navires et en final la pérennité de l’escale .
sont :sont : Enfin, le port doit être parfaitement intégré dans la
• La route trans atlantique chaine de transport international en assurant une poli-
• La route trans pacifique tique active du développement et un attrait commer-
• La route Europe/méditerranée /extrême Orient cial soutenu, Il doit être une plate forme de gestion des
informations sur laquelle peuvent se connecter tous les
Cette configuration va amener les armateurs à un re-
acteurs du transport
groupement entre eux pour poursuivre la course gigan-
tisme et aux alliances et la constitution de réseaux dans Les reformes portuaires doivent conduire à un assou-
la chaine de transport. plissement en matière de domanialité, de manutention
Aussi le choix du port d’escale par un amateur dépend et de statut administratif, ainsi l’Etat reste propriétaire
de sa situation par rapport à la proximité de l’arrière des infrastructures mais confie l’exploitation à des opé-
pays industriel, la qualité des liaisons routières et fer- rateurs privés.
roviaires, ou de sa capacité à accueillir les plus gros Les terminaux spécialisés à travers le monde sont gé-
portes conteneurs et le dégagement massif des mar- rés avec des des dispositions particulières notamment
chandises vers les ports régionaux. en matière douanière pour se faire une place au sein
L’armateur de ligne régulière opère une stratégie pour du cercle très fermé des hubs maritimes.
ramener son navire à desservir quelques ports d’escale
dans chaque région du monde. Cette nouvelle fonction

10 DJEN DJEN INFOS N°7 TR4 2014


PROJETS
Le plus grand navire
à conteneurs
du monde commence
son voyage inaugural

vec ses 19100 EVP, le « CSCL Globe »,


le plus grand porte conteneurs du monde
et le premier d’une série de cinq navires
commandés par China Shipping Container Lines » en
mai 2013, a entamé son voyage inaugural depuis le et sera déployé sur la ligne maritime Asie-Europe.
port de Tianjin en Chine, et ce, en début du mois de « Le voyage inaugural de CSCL Globe marque l’in-
Décembre 2014. dustrie du transport maritime chinois en faisant un
Mesurant 400 mètres de longueur, 58.6 mètres de lar- pas vers la scène internationale », a déclaré MR XU
geur et 30.5 mètres de profondeur, ce navire a une- LIONG, Président de china Shipping .
grandeur égale à celle de quatre terrains de Football,

Les acquisitions de matériel


de manutention durant le 4ème
trimestre 2014

enforcement des moyens de manutention - Quatre (04) chariots élévateurs à fourche à mat
de l’EP Djen Djen par la réception durant duplex, d’une capacité de levage de 16 Tonnes, de
le 4eme trimestre 2014 de: marque KALMAR modèle DCF 160-12 pour un
- Deux (02) chariots élévateurs à fourche à mat du- montant de 678 000 Euros
plex, d’une capacité de levage de 42 Tonnes, de marque - Divers matériel de gréage et de saisissage, dont
KALMAR modèle DCF 420-12 et muni d’adaptation des palonniers pour le traitement du bois, du ci-
pour éperon pour un montant de 705 362 Euros. ment et autres marchandises.

N°7 TR4 2014 DJEN DJEN INFOS 11


RESOURCES HUMAINES

Les ressources humaines


Dans le cadre d’une politique de création de l’emploi, dans le cadre du contrat de travail aidé (CTA), il ya
l’EP DjenDJen a procédé au recrutement de 115 agents eu 14 recrutements portant à 48 le nombre de diplô-
durant l’année 2014. més de ce dispositif et ce dans les spécialités les plus
Les nouveaux diplômés ne sont pas en reste puisque diverses.

Le programme formation
de l’Entreprise de 2014
Le programme de formation de 2014, réalisé dans sa majeure partie, a touché l’ensemble des corps de métiers
du port. Toutefois avec l’avènement de la certification ISO, une attention particulière a été consacrée e certaines
formations comme le management, l’audit ainsi que les autres thèmes touchant tous les directions opérationnelles.
Le nombre total des agents ayant bénéficiés d’une formation s’élève à 492 et les dépenses engagées dans ce cadre
sont de 16 240 600 DA.

12 DJEN DJEN INFOS N°7 TR4 2014


RESOURCES HUMAINES
Concernant Le programme de formation du 4éme trimestre 2014, il se compose comme suit:

Formation Date Durée Nbre Organisme


Formation de caristes 07/ 09/2014 05jours 30 ETFIM_Bejaia (sur site)
Gestion des projets 14 /09/2014 05jours 11 MEF-Annaba (sur site)
La gestion des espaces 25/ 09/2014 03jours 14 IFIRST-Alger (sur site)
Tableau de bord social 28/09/2014 3jours 09 ISG-Annaba (sur site)
La conformité légale de la gestion des RH 24/09/2014 01jour 01 KPMG-Alger
Colloque international de l’audit interne 12/10/2014 2jours 04 AACIA-Oran
Les techniques de prise d’inventaire 12/10/2014 03jours 08 ESG (sur site)
Gestion des réseaux électrique mb tension 26/10/2014 04jours 11 VERITAL (sur site)
EMS-R 26/10/2014 2jours 16 ETFIM (sur site)
Le management de la santé et de la sécurité 27/10/2014 2jours 01 IANOR Oran
au travail
Perfectionnement en SCF 09/11/2014 32jours 17 ISGA-Annaba (sur site)
Matelot Pont 09/11/2014 09mois 01 ETFIM Bejaia
PFSO-Formation initiale 09/11/2014 03jours 04 ENSM Bousmail
Audit interne 10/11/2014 24jours,3j-mois 04 ENSM
Améliorer la protection et les performances 16/11/2014 02jours 01 CCIR Constantine
juridiques de votre entreprise
Les contrats commerciaux 16/11/2014 03jours 06 ESG (sur site)
La gestion budgétaire 23/11/014 04jours 15 ISGA Annaba (sur site)
Formation CHS 30/11/2014 05jours 11 INPRP (sur site)
Master en RH 30/11/2014 15 mois 01 ISGP(Alger)
Master en management des entreprises 07/12/2014 12 mois 01 INPEP Alger
Contrôle de gestion et pilotage de l’entreprise 03/12/2014 02jours 01 LOGE Alger

IRCA 14/12/2014 05jours 01 SARL MOODY Alger


Les concessions et la gestion du domaine 14/12/2014 02jours 10 ESG (sur site)
portuaire
Les problématiques portuaires 16/12/2014 02jours 09 ESG (sur site)
Le droit syndical 27 /12/2014 05jours 11 ESG (sur site)
La gestion du temps 29/12/2014 02jours 11 JUREX
Hydraulique des engins 07 jours 17 EMC (sur site)

Mariages Départ en retraite


La famille portuaire présente ses meilleurs vœux de félici- L’Entreprise Portuaire de Djen Djen annonce le départ
tations à l’occasion des mariages de leurs collègues; retraite de quatre éléments de son effectif ;
Farid Boudjenana, Chouaib Ahmed, Baha Larbi, Lounis Boukheris, Yousfi Mohamed, Cheniti Amar et
Amina Tekkouk, Tarek Moussaoui. Bali Mokhtar.

‘‘Nous leur souhaitons une vie conjugale ‘‘Nous leur souhaitons une longue vie et une
harmonieuse et pleine de joie’’. retraite paisible.’’.

N°7 TR4 2014 DJEN DJEN INFOS 13


DOSSIER

u sens de la loi est réputé Port Commercial Au sens de la loi les auxiliaires de transport sont « des
« tout port qui assure les opérations d’em- personnes physiques ou morales exerçant des presta-
barquement et de débarquement dans les tions complémentaires en ament et en aval de l’activité
meilleures conditions économiques et de sécurité de de transport et qui concourent à en améliorer la fluidité
personnes de marchandises et d’animaux transitant du et la productivité ».
mode de transport maritime à terrestre ou vice versa ». Néanmoins, cette notion générale fait appel à des
Ainsi toutes les opérations liées à la navigation dans le textes spécifiques pour chaque activité qui est commer-
port sont exercées des missions de puissance publique ciale, technique et administrative.
et de service public et des activités commerciales. Les principales activités d’auxiliaire du transport sont :
Plusieurs intervenants exercent dans l’enceinte por-
• Le pilotage
tuaire et cordonnent leur activité pour :
• Le remorquage
• Assurer la fluidité du trafic portuaire et la rapidité
• Le lamanage
du transit de la marchandise
• L’acconage et la manutention
• Veiller à la sérénité et la sureté dans l’enceinte
• L’expert en dispacheur maritime
portuaire.
• La société de classification
La gestion du port a subi des changements importants
• L’avitaillement des navires
depuis les 03 dernières décennies en raison de la forte
• Le commissionnaire de navire ou de marchandise
croissance économique mondiale notamment dans
• Le prestataire de service logistique
l’Asie et l’Europe et la globalisation des échanges
• L’exploitant de terminal portuaire
commerciaux (hub, autoroute de la mer, plateformes
• Le transitaire
logistiques).
• Le chargeur…etc.
Ces développements ont fortement influencés les
Toutes ces activités spécifiques ne s’exercent pas en Algérie
modes de gestion du trafic portuaire et la conception
d’une façon globale qui permet de mettre en place la chaine
des ports, des navires et des équipements de transport
logistique nécessaire pour fluidifier la circulation de la
et de la manutention.
marchandise et améliorer leur distribution à moindre
L’accompagnement de ces mutations s’est fait avec
coup et ce en l’absence d’une organisation multimo-
l’apparition du multimodal, le conteneur, les ports secs,
dale et de plateformes logistique qui prend en charge
les plateformes logistiques, le groupage et le dégrou-
les multiples attentes en matière d’activités commer-
page en vue de faciliter le transport et réduire les couts
ciales et industrielles.
et les délais.
Tel est le défi pour permettre le développement de ces
Ainsi la facilitation du transit portuaire est conditionnée
activités en Algérie.
par l’intervention des différents auxiliaires du transport.

14 DJEN DJEN INFOS N°7 TR4 2014


STATISTIQUES
Rétrospective du Trafic Portuaire (2010/2014)
Année Débarqué Embarqué Total

2010 2 737 444 2 760 2 740 204

2011 2 982 729 82 900 3 065 629

2012 3 819 572 2 700 3 822 272

2013 3 835 511 29 998 3 865 509

2014 4 711 216 23 365 4 734 581

• Le tonnage global traité au port de djen djen a affiché une augmentation de 73 % pour la période de 2010
à 2014, soit 4 734 581 tonnes en 2014 contre 2 740 204 tonnes en 2010.
• Les importations représentent 99 % du trafic global en 2014.

Trafic Portuaire année 2014


1- Evolution du trafic marchandises par catégorie de produits année 2013/2014
Année Année Taux
Produits Var (%) Prévisions Année
2013 2014 2014 de réalisation (%)

Produits agricoles / denrees alimentaires 1 634 175 1 938 513 19 1 535 000 126
Blé 996 559 1 121 920 13 1 150 000 98
Autres céréales 263 029 264 642 01 0 -
Bois 317 310 438 114 38 315 000 139
Oléagineux 57 277 92 467 61 70 000 132
Sucre 0 21 370 - 0 -
Produits petroliers 68 405 90 767 33 80 000 113
Hydrocarbures raffinés 68 405 90 767 33 80 000 113
Minerais et produits metallurgiques 381 787 541 290 42 578 070 94
Métaux ferreux 381 787 541 290 42 578 070 94
Mineraux et materiaux de construction 1 033 610 1 466 010 42 769 000 191
Minéraux 22 850 12 850 -44 30 000 43
Ciment 845 958 1 346 196 59 600 000 224
Autres 164 802 106 964 -35 139 000 77
Engrais et produits chimiques 10 558 8 050 -24 12 000 67
Produits chimiques 10 558 8 050 -24 12 000 67
Marchandises diverses 736 974 689 951 -6 555 000 124
Véhicules, matériels de transports 712 355 627 686 -12 530 000 118
Conteneurs 4 787 21 981 359 0 -
Autres 19 832 40 284 103 25 000 161
Total 3 865 509 4 734 581 22 % 3 529 070 134 %

N°7 TR4 2014 DJEN DJEN INFOS 15


STATISTIQUES

Le trafic global des marchandises au cours de l’année 2014 affiche une hausse de 22 % en comparaison à la
même période de l’année écoulée, passant de 3 865 509 tonnes à 4 734 581 tonnes. Cette augmentation a été
constatée dans les produits métallurgiques, les matériaux de construction, le bitume et les produit agricole
avec des taux respectivement +42% ,+42% ,+33% et +19% et ce malgré la baisse, des produis chimiques
et des marchandises diverses avec respectivement -24% et -6%.
Les réalisations enregistrent un taux de 134 %.

2- Trafic marchandises par mode de conditionnement :


Unité : En Tonne

Débarqué Embarqué
Rubriques
Var Var
2013 2014 2013 2014
(%) (%)

Vracs liquides 120 682 180 334 49 0 0 -

Vracs solides 2 037 870 2 269 613 11 27 850 15 750 -43

Marchandises diverses 1 676 959 2 261 269 35 2 148 7 615 255

Total 3 835 511 4 711 216 23 29 998 23 365 -22


ANNEE 2014

La répartition du trafic par mode de conditionnement en 2014 fait apparaitre un accroissement des vracs
liquides , solides et des marchandises diverses , se composant comme suite :
►► 180 334 tonnes en vracs liquides (bitumes et huiles végétales), soit une hausse de 49 % par rapport à
l’année précédente.
►► 2 285 363 tonnes en vracs solides (céréales et minéraux et matériaux de constructions), soit une hausse
de 11 % par rapport à l’année précédente.
► Les marchandises diverses affichent une augmentation de 35 % par rapport à l’année précédente, soit un
tonnage de 2 268 884 tonnes.

3- Trafic roulant :
Unité : en Tonne

Rubriques Année Année Var


2013 2014 (%)

Véhicules légers 291 089 199 919 -31

Véhicules lourds 14 081 15 035 07

Utilitaires 128 610 98 970 -23

Engins TP 5 746 5 668 -01

Total 439 526 319 592 -27

Le trafic des véhicules a atteint à l’année 2014 un nombre total de 319 592 unités contre 439 526 unités à
l’année 2013, faisant ressortir une diminution de 27 %, confirmant une baisse de la demande des véhicules sur
le marché national.

16 DJEN DJEN INFOS N°7 TR4 2014


STATISTIQUES
Mouvement de la navigation
Année Année Var Durant l’année 2014, il a été enregistré l’ac-
Rubriques
2013 2014 (%) costage de 800 navires opérants au port de
Nombre de navires à l’entrée (unité) 628 800 27
djen djen contre 628 navires à l’année 2013,
dont : car-carriers 218 236 08 soit une hausse de 27 %. Les navires car car-
riers représentent 30 % des navires entrants au
T.J.B (Tonneaux) 11 403 593 13 158 126 15
dont : car carriers 8 029747 8 690 248 08 port en 2014.
- Le T.J.B des navires indique une augmenta-
Attente moyenne en rade (jours/navires) 5,69 3,70 -35
tion de 15 % durant l’année 2014 par rapport à
Séjour moyen à quai (jours/navires) 2,85 2,92 02 l’année 2013.

- L’attente en rade des navires a enregistré une baisse de 35 % passant de 5,69 jours/navire à l’année 2013 à
3,70 jours/navires à l’année 2014.
- le séjour à quai des navires a enregistré une légère hausse de 2 % à l’année 2014 comparé à l’année 2013, il
passe de 2,85 jours/navire à 2,92 jours/navire.

Déchargement de Colis Exceptionnels


au port de Djen Djen

n date du 17 Octobre 2014, une opération de Les trois colis d’une capacité de 284 Tonnes chacun
déchargement du navire Transporter, de 04 sont destinés à la réalisation de la centrale électrique
Turbines génératrices d’électricité pour le de Bellara.
compte de la SPA SPE a été effectuée par l’EP Djen Djen.

N°7 TR4 2014 DJEN DJEN INFOS 17


STATISTIQUES

18 DJEN DJEN INFOS N°7 TR4 2014