Vous êtes sur la page 1sur 7

~7:.

:~~::;vm;
~,,:
':S;,','

t' ;,~; "


? ;, li~'T;d'jjUCTj(JN'GÉNiRALil
;,:',':.?~. ..,;.;:;,;,'
.,k:'::]:,'i):.;.;.;w::.:..:.': .jlé,";~-w Ji'.
,i:,::,
:;•.>'-:J;:,'i;;:C.J,;;,;,.~'
.•...
.':;J.
JOli

A une époque où le commerce extérieur est l'un des impératifs vitaux pour la
santé économique d'une nation, les acteurs de la scène internationale (exportateurs,
importateurs, banques) se trouvent quotidiennement confrontés à des problèmes que
créent les frontières parmi, ceux-ci il en est un qui constitue la charnière de toutes
opérations internationales: les transactions et échanges monétaires avec les divers
facteurs de réglementation.

Les échanges économiques extérieurs d'un pays reflètent sa situation


économique, ses forces et faiblesses, de même que sa place et son poids au sein de la
communauté internationale orienter le commerce extérieur dans le sens des intérêts
nationaux a toujours été l'un des objectifs prioritaires de toute politique dans une
société moderne.

Le rôle des banques, se trouve au carrefour des routes qui suit la monnaie, afin
que celle-ci accomplisse au mieux, dans l'espace et temps voulu, sa double fonction
d'instrument d'échanges et d'accumulation de stabilisation économique.
Toutefois, les banques, grâce à leurs réseaux d'agences et de correspondants,
sont en mesure de fournir à leurs clients toutes les précisions nécessaires sur les
entreprises étrangères.

De nos jours, l'activité des entreprises et des banques est de plus en plus
orientée vers des échanges internationaux, vu le nouvel ordre économique mondial (la
Mondialisation)

En effet, le développement des échanges internationaux, a eu comme


conséquence la mise en place d'une gamme de moyens de paiement et un mode de
financement adéquat pour le développement et le renforcement de ce dernier, car ces
moyens de transaction constituent les paramètres déterminants et indispensables à tout
échange commercial.

Pour cela, la mise en place des crédits extérieurs doit faire l'objet d'un calcul
économique minutieux, pour le coût et le taux de rentabilité, et leurs remboursements
doivent s'effectuer aux dates d'échéances contractuelles.

-
20lI

En définitive, pour assurer la bonne foi et le règlement d'un bon déroulement


d'un contrat commercial, d'une facture ou d'une transaction internationale, ceux-ci
doivent être démunis des risques, c'est pourquoi des banques ont mis à la disposition
de leurs clients différentes techniques de financement qui reposent à leur tour de
différents modes de transaction. Nous cherchons dans le cadre de cette étude à
répondre aux interrogations suivantes :
. Quels sont les différents moyens de paiement qUi conviennent dans les
opérations du commerce extérieur ?
. Quels sont les différents risques envisagés et comment les couvrir?
1

Et enfin la question prédominante est de savoir quel est le rôle de la banque


dans le financement des contrats internationaux?
Pour aborder ce sujet, nous avons jugé favorable de subdiviser notre étude en
trois chapitres :
Le premier chapitre traitera des différents moyens de paiement utilisés dans le
commerce international et la présentation des dispositions relatives au crédit
documentaire.
Le second chapitre sera consacré à la caractérisation des RUU et le système
SWIFT dans le crédit documentaire, ainsi qu'à l'impact de ce dernier sur la
banque tunisienne.
Le troisième chapitre analysera un cas' pratique d'un crédit documentaire
import.
Finalement, ce travail sera clôturé par une conclusion générale qui mettra en
évidence une synthèse des différents résultats théoriques et empiriques.

-
I
WI/
w

£PS (j)IPPP.~NTS 9dO~P.NS(])P.


œ}flp.9dp.NT (j)}fNS £P. CO!M.!M.P.(jJJYE
I:N1!E~}frnON}f£
Grâce à une pratique bancaire forte imaginative, diverses techniques de
paiement plus ou moins sophistiquées sont progressivement apurées pour répondre aux
besoins de sécurité éprouvés par les exportateurs.
Avant de pénétrer les rouages et les subtilités des différentes techniques de
paiement, il faut mentionner que le mode de règlement retenu dépend du degré de
confiance qui existe entre l'exportateur et l'importateur.
Les modes de règlement qui sont susceptibles de minimiser le risque de non-
paiement sont:
:> La lettre de change
:> Le chèque
:>Le virement bancaire international
:>La remise documentaire
:>Le crédit documentaire
Tous les échanges commerciaux avec l'étranger sont soumis à la loi de certains
éléments de base.
Ces derniers, incontournables dans le commerce international de biens et de
services, constituent les pièces maîtresses de l'opération.
Aussi, ces éléments, représentent des outils indispensables pour le banquier,
dans la conduite de toute opération de crédit documentaire. Ce sont:
:> Les modes d'expédition et les contrats de transport ;

:>Les incoterms ;

:>Les éléments de la liasse documentaire internationale.

-
2011

Section 1:
Les moyens ae paiement à fintemationa{
Dans cette première section nous allons' envisager les différents moyens de
paiement à l'international et nous allons les définir et présenter les avantages et les
inconvénients de chaque moyen.

J. La lettre de change:
1. Définition:
Une lettre de change appelée aussi traite, est un instrument utilisé
habituellement pour effectuer des paiements commerciaux.
La lettre de change est un écrit par lequel l'exportateur (le tireur) donne
l'ordre à l'importateur (tiré) de payer une certaine somme à lui ou à un tiers désigné
par lui. l',
""
'
L'exportateur remet la traite à sa banque qui l'adresse à son correspondant

" dans le pays de l'acheteur ou directement à la banque de celui-ci. Soit la banque paye
tout de suite dans le cas d'une traite à vue, soit elle accepte la traite pour un paiement
ultérieur
~
dans le cas d'une traite à échéance.
~ La lettre de change ~ontient :
Là dénomination de lettre de change;
Le mandat pur et simple de payer une somme déterminée.
Le nom de""celui qui doit payer (tiré),
""
L'indication de l'échéance, Celle du lieu où le paiement doit s'effectuer,
Le nom de celui auquel ou à l'ordre duquel le paiement doit être fait,
L'indication de la date et du lieu où la lettre est créée,
La signature de celui qui émet la lettre (tireur).l

"
-
l QJttp://lexinter.netD la défmition de la lettre de change
2. Avantages et Inconvénients:
a. Avantage:
La lettre de change assume une double fonction pour le vendeur: instrument
de sécurité (recours cambiaire en cas de non-paiement ou de non-acceptation) et
instrument d'escompte de créance née auprès de son banquier.
b. Inconvénients:
Les inconvénients ne sont plus que les avantages: le coût, bien que peu élevé,
la sécurité est illusoire. De surcroît, rien n'empêche l'acheteur de prendre livraison de
la marchandise et de ne pas régler la traite. Il faut y'ajouter la lenteur de la procédure
qui supporte un délai d'acceptation et un délai d'encaissement.
Mais ce risque peut être écarté, si le verdeur réclame l'aval bancaire sur la
traite déjà acceptée par le tiré. Auquel cas, le banquier avaliste doit honorer sa
signature à l'échéance, même si son client s'avère défaillant.2

II. Le chèque:
1. Définition:

Le chèque est un document par lequel le tireur (acheteur) donne l'ordre au tiré
(la banque de l'acheteur en général) de payer un~ certaine somme au bénéficiaire (le
vendeur).

2. Les mentions:
Le chèque contient:

La dénomination de chèque, insérée dans le texte même du titre et exprimée


dans la langue employée pour la rédaction de ce titre;
Le mandat pur et simple de payer une somme déterminée;
Le nom de celui qui doit payer, nommé le tiré;
L'indication du lieu où le paiement doit s'effectuer;
L'indication de la date et du lieu où le chèque est créé;
La signature de celui qui émet le chèque (tireur).3

2 Document: les moyens de paiement à l'international.

-
3 http://www.eur-export.be la défInition et la mention du chèque.
3. Les différents types du chèque:
On distingue deux types de chèque :
a. Chèque d'entreprise:
Emis par l'importateur, il peut être certifié par la banque tirée ce qui entraîne
un Blocage de la provision jusqu'à expiration du délai légal de présentation.
b. Chèque de banque:
Emis par une banque sur instruction de l'importateur, est un engagement direct
de paiement de la part de la banque.
4. Avantages et inconvénients du chèque:
Le chèque est un instrument de règlement et relativement peu utilisé dans les
transactions internationales.

Son usage présente certains avantages et inconvénients qui sont :


a. Avantage:

Le chèque est une pièce juridique qui peut éventuellement faciliter le recours
contre le tiré l'importation;

Le chèque de banque apporte une grande sécurité de paiement.


b. Inconvénients:

L'inconvénient de cet instrument de paiement réside dans les délais


d'encaissement; lorsque l'exportateur reçoit le chèque il doit le remettre à
l'encaissement à sa banque qui doit elle-même l'expédier aux guichets de la banque
tirée pour Paiement. Les délais peuvent être longs de plus la date à laquelle le compte
de l'exportateur sera crédité ne peut être connu à l'avance avec précision, ce qui pose
des problèmes de gestion du trésorier, mais aussi si le chèque est libellé.4

III. Le virement:
1. Définition:

Le virement bancaire international est l'instrument de règlement le plus utilisé


en cas de confiance totale entre l'exportateur et l'acheteur. Il résulte d'un ordre par

-
4 Rapport de stage: les différents modes de paiement.