Vous êtes sur la page 1sur 8

Régime Alimentaire du Dr Pagano :

Le Régime de trois jours à base de pommes :

- 1er jour : au lever - buvez un grand verre d’eau chaude auquel vous ajouterez du jus de citron
frais - patientez une heure, puis tout au long de la journée, buvez beaucoup d’eau et mangez
autant de pommes rouges. (Entre 6 - 8 pommes le 1 er jour).
En fin d’après-midi ou dans la soirée - il est recommandé de procéder à une hydrothérapie
ou bien un lavement complet.
Dans la soirée - boire une cuillère à soupe d’huile d’olive pure (de préférence biologique).
- 2ème jour : suivez exactement les recommandations du 1er jour, mais effectuez un lavement à
domicile plutôt qu’une hydrothérapie.
- 3ème jour : Les mêmes instructions qu’au premier jour du régime. (Lavement à domicile à la
fin du troisième jour !)
A la fin de ce cycle de trois jours, mangez l’équivalent d’un demi-litre de yaourt nature.
(Reconstituer la flore intestinale)

L’équilibrage acido-basique :

- L’organisme deviens plus résistant à tout type de maladies lorsqu’il baigne dans un
environnement alcalin : l’alcalinité soulage les arthrites, contrecarre les rhumes, diminue les
problèmes cutanés et protège les organes internes.

Le Ratio 80-20% de l’alimentation :

- Les personnes atteintes de psoriasis, d’arthrite psoriasique et/ou d’eczéma doivent ainsi
garder en permanence à l’esprit le ration 80-20%.
80% d’aliments alcalinisant et 20% d’aliments acidifiants, ou plus simplement, il faut
consommer beaucoup plus d’aliments alcalins que de nourriture acide.

Aliments alcalinisant contre aliments acidifiants :

- Tous les aliments, sans exception, sont soit alcalinisant, soit acidifiant, soit neutres. Les
éléments alcalinisant sont les types d’aliments les plus légers, concentrés en eau et qui sont
plus facilement digestibles tels que les fruits et les légumes. Les éléments acidifiants sont
plus lourds, riches en protéines comme les viandes et les céréales ; ils ont besoin d’être
décomposés pour être bien assimilés et digérés. Les aliments neutres sont les seuls produits
laitiers comme le lait, le yaourt et le kéfir. Ce groupe à tendance à pencher davantage du
coté alcalin.

Les Aliments Alcalinisant :

- Les aliments alcalinisant (qui constituent 80% du régime quotidien) sont, comme nous
l’avons mentionné, les types de fruits et de légumes les plus riches en eau, ainsi que leur jus.
- Dr. Pagano : recommande généralement à ses patients de manger souvent des fruits frais
sans trop se préoccuper de leur contenu acido-basique, tant qu’ils ne sont pas consommés
en excès ou tant qu’ils ne provoquent pas de réaction allergique.
Les fruits qui exigent une attention toute particulière :

- Les fraises, les agrumes et les jus d’agrume doivent être évités en cas d’arthrite psoriasique,
d’eczéma et d’hypersensibilité à ses fruits.
- Évitez les avocats en cas de goutte
- Pommes crues, melons et bananes ne doivent pas être mélangés à d’autres aliments (ni en
salades de fruits, ni avec des céréales, ni au cours d’un même repas. (En résumé, appréciez-
les seuls).
- Les agrumes, à savoir les oranges, les pamplemousses, le citron jaune, le citron vert, les
kumquats, les mandarines et leurs jus – ne doivent pas être mélangés à des céréales
complètes, des produits laitiers (lait, beurre, yaourt, fromage, etc.), des œufs ou des
produits à base de farine blanche. (Tels que les céréales, le pain, les muffins et les
pancakes).
Ces personnes peuvent combiner les agrumes et jus d’agrume avec des produits à base de
céréales complètes (mais pas avec des produits à base de farine blanche). À condition qu’ils
n’observent pas d’effets indésirables.

- La plupart des légumes ont également une action alcalinisante au sein de l’organisme, à
l’exception du blé mûr (à gros grains), du blé sec, de la rhubarbe, du potiron (la courge verte
de Hubbard, le gland et la courge butternut) et des choux de Bruxelles qui sont acidifiants.
Les légumes tels que les haricots secs et les petits pois, les haricots rouges, rosés, noirs et
les haricots blancs, les pois cassés, les pois chiches et les lentilles sont acidifiants. On peut
toutefois les consommer, mais en plus petite quantité. Il est recommandé de manger trois
légumes qui poussent au-dessus du sol – laitue, céleri, épinards, brocoli, etc. Contre un
légume qui pousse en dessous du sol – carottes, betteraves, pommes de terre douces,
oignons etc.

Les agents alcalinisants :

- Les granulés de lécithine, un complément alimentaire alcalin ajouté aux aliments et


boissons
- Du jus de citron fraîchement pressé dans un verre d’eau chaude ou froide. (Le citron permet
non seulement de maintenir le niveau d’alcalinité, mais également de purifier l’organisme)
- Le jus de fruits nourrissants comme le jus de raisin, poire, papaye, abricot, goyave, mangue
et ananas.
- Le jus de raison ou d’orange (4 mesures) mélangé à du jus de citron ou de citron vert frais (1
mesure)
- Les fruits frais ou cuits
- Les jus de légumes faits à partir de carottes crues, de céleri, de betteraves, de persil, de
laitue romaine et d’épinards (les oignons crus possèdent de réelles vertus purifiantes)
- Exercice et activités physique, surtout en plein air
- Se rendre à la selle au moins une fois par jour
- Les émotions positives (confiance en soi, l’humour, la joie, la gentillesse, le pardon ...)
- L’amarante, le millet et le quinoa sont les seules céréales alcalinisantes, les autres sont
acidifiantes.
Les agents acidifiants :

- Les aliments acidifiants (qui représentent 20% du régime quotidien) sont plus lourds et plus
solides (protéines, féculents, sucres, graisses et huiles). La consommation en grande
quantité, augmente le taux d’acidité du sang et aggrave, de ce fait le psoriasis. Les viandes,
les céréales, le fromage, les sucres, le beurre, la crème et les viandes transformées
(saucisse, salami, mortadelle etc.) Ces aliments obligent les organes digestifs à produire plus
d’acides pour pouvoir les décomposer en vue de les assimiler.

Les facteurs qui ont tendance à accroitre dans l’organisme et qu’il faut éviter autant que
possible :

- Aliments acidifiants au cours d’un même repas (ex : féculents avec des sucres, des protéines
avec de la viande, de la viande ou des graisses avec du sucre ou tout simplement trop de
féculents)
- Le sucre de canne, ou tout produit à base de sucre de canne
- La plupart des vinaigres (vinaigre de vin et le vinaigre blanc de céréales) – Le seul autorisé
est le vinaigre de cidre
- Les aliments qui contiennent beaucoup de conservateurs, d’aromes artificiels, de colorants
et d’additifs
- Boissons alcoolisées
- La cigarette
- L’usage de drogues
- La constipation
- L’inactivité mentale/physique
- Les émotions négatives

Eviter les solanacées :

- Les tomates (et leur dérivés – jus, ketchup, sauces etc.)


- Le tabac
- L’aubergine (forte toxicité pour les psoriasiques)
- Les pommes de terre blanches
- Les piments (forte toxicité pour les psoriasiques) - exception du poivre noir
- Le paprika (forte toxicité pour les psoriasiques)

 Pizza : l’un des aliments les plus toxiques qu’un psoriasique puisse consommer.

Assaisonnements de salades et huile d’olive :

- Le jus de citron frais ou l’huile d’olive pure ou bien les deux. Les huiles d’arachide, de
canola, de noix de coco, de tournesol, de sésame, de soja ou de carthame en petite
quantité, peuvent remplacer l’huile d’olive.
- Evitez les sauces contenant du vinaigre de vin ou de céréales, des tomates ou autres
solanacées, des épices fortes et des condiments piquants.
- Vous pouvez garnir la salade de jaunes d’œuf dur finement hachés, de feta, de tofu, de
persil haché et d’autres herbes fraiches et d’une sauce peu relevée.

 L’huile d’olive crue est l’un des antioxydants les plus puissants et les plus salutaires
qu’ait jamais connus l’homme.
Mollusques et crustacés :

- Evitez les mollusques et les crustacés (langoustines, crevettes, palourdes, huîtres, crabes,
festons, escargots, moules etc.)
Poissons, Volaille, Agneau :

- Les poissons, la volaille, et l’agneau sont les formes de protéines animales les plus facile à
digérer. Elles devraient donc faire partie des 20% d’éléments acidifiants dont le corp a
besoin quotidiennement.
 Poissons : le poisson est fortement recommandé. Les meilleurs sources d’oméga-3 sont
le saumon frais ou en boîte, les sardines ou le thon blanc. Plus le poisson est foncé et
gras, meilleur il est. Consommation de ces espèces le plus souvent possible, elles sont
connues pour être riches en acides gras de type omega-3, réputés pour guérir la paroi
intestinale. Le poisson peut être grillé, cuit au four, poché ou cuit à la vapeur mais pas
frit. Mangez approximativement 110-170 grammes au moins quatre fois par semaine.

Recommandations : le thon blanc, le bar ou loup, le tassergal, la morue, le flet, le


mérou l’aiglefin, le flétan, le maquereau, la perche, le vivaneau rouge, le saumon
(privilégiez le saumon sauvage ou d’élevage), les sardines fraiches, le cabillaud, la sole,
l’esturgeon, l’espadon, la truite, le thon, le poisson-tuile, et le poisson à chair blanche)

Déconseillé  : les anchois, les harengs marinés ou en sucre, le saumon fumé, les fruits de
mer (palourdes, crabes, langoustines, moules, huîtres, festons, crevettes, calmars, etc.),
sauces à partir de fruits de mer, poissons panés ou en beignet, poisson frits ou noircis
(style cajun), poisson assaisonnés d’épices fortes ou de paprika ou cuits avec des
solanacées, tous les poissons salés, secs, fumés ou macérés dans du vinaigre.

 Volaille : Conseil – pour les personnes qui consomment du poulet ou d’autres espèces de
volailles de choisir dans la mesure du possible des poulets biologiques certifiés et
fermiers.

Recommandations : le poulet, la dinde, les poulets de Cornouailles et autres types de


gibier maigre (comme le faisan, les poules de Guinée et les cailles). La Volaille peut être
préparée selon toute méthode de cuisson qui utilise peu de matière grasses, comme la
cuisson sur le grill ou à la vapeur. Elle peut également être pochée, cuite au four, rôtie,
grillée et bouillie, mais ne doit en aucun cas être frite. Vous pouvez cuire en laissant la
peau mais vous devrez la retirer avant de la manger.

Déconseillé  : la peau de la volaille, la viande noir, la volaille frite ou fumée, toute volaille
qui n’a pas été entièrement cuite, la volaille enrobée de pâte à frire, panée ou
fortement enfarinée, la volaille fortement assaisonnée ou servie avec des sauces, du jus
ou des épices fortes, la volaille garnie ou cuite avec du paprika, des tomates, des
piments, des pommes de terre blanches ou aubergines. (En d’autres termes, des
solanacées).
 Agneau : Conseil – On trouve le zinc, qui est l’un des plus bénéfiques, car il a un effet
direct sur le système immunitaire. Comme nous cherchons essentiellement à améliorer
notre système, alors que les médicaments, à l’inverse, sont immunodépresseurs.
L’agneau, lui, peut apporter le zinc minéral nécessaire à l’organisme.

Recommandations : l’agneau est facile à digérer et riche en protéines. Ne mangez pas


plus de 120 à 180 grammes de viande par repas. (Une à deux fois par semaine), L’agneau
peut être cuit au four, grillé ou rôti. Il ne doit pas être frit, et doit être servi bien cuit.
Retirez le gras avant de faire cuire la viande et de la consommer.

Déconseillé  : Les autres viandes rouges (bœuf, porc, veau et toutes les viandes
transformées telles que la saucisse, les saucisses de Francfort, le salami, le jambon, la
mortadelle, le pastrami, le bœuf salé, le kielbasa, la Knockwurst, etc. Manger de
grandes proportions de féculents (pain, pois, maïs, riz, potiron, etc.) avec de l’agneau.

Céréales :

- Evitez, le pain et tous les produits élaborés à base de farine blanche. Les produits à base de
céréales complètes sont autorisés, mais ne doivent pas être consommés en quantité trop
importante car ils sont tous acidifiants. (À l’exception du millet et de l’épeautre, qui sont
presque totalement alcalins).
- Les céréales autorisées sont l’avoine, l’orge, le millet, le sarrasin, le seigle, les gruaux
(kasha), le son, le blé (complet, écrasé, fendu, le boulgour et le germe de blé), le maïs et la
farine d’avoine, le riz (complet et sauvage) et les graines entières (potiron, sésame,
tournesol, semence d’œillette).

Pâtes :

Recommandations : les pâtes à base de topinambour, de carottes d’épinards, de maïs, de soja,


d’œufs de fèves de mung, de blé entier et de sarrasin, les nouilles de riz, qui sont un bon produit de
substitution aux spaghettis classiques à base de farine blanche, aux macaronis et aux nouilles. Ces
pâtes peuvent être préparées avec des herbes et des épices douces, avec des légumes frais, cuits à
la vapeur ou à la poêle (pâtes Primavera), avec de la sauce pesto (basilic, ail, huile d’olive, amandes
ou pignons) ou de la sauce à l’huile d’olive et à l’ail.

Déconseillé  : Les sauces à base de tomates, beurre, crème, fruits de mer, palourdes (blanche ou
rouge) et épices fortes.

Riz :

- Pour les psoriasiques, la seule chose à retenir au sujet du riz est d’éviter le riz blanc. Au lieu
du riz blanc, le riz complet ou sauvage. Il faut rappeler que le riz est une céréale, il est donc
acidifiant. On peut donc le savourer, mais en aucun cas en abuser.
Recommandations : Les gâteaux à base de riz complets font un excellent en-cas. Mangez du seigle,
du sésame, du sarrasin et des céréales multigrains. (Évitez les gâteaux à base de riz blanc). Les
céréales doivent être consommées avec modération. Choisissez uniquement des produits à base de
céréales complètes, évitez la farine blanche, ne mélangez pas les céréales et les agrumes au cours
d’un même repas.

Sucreries :

- Il existe des substituts naturels et nourrissants aux sucreries qui satisferont les besoins du
corps en sucre.

Recommandations : Les fruits frais ou les salades de fruits, les fruits tropicaux secs non sulfurisés,
les compotes de fruits ou fruits cuits (figues, pruneaux, abricot, pommes, etc.) les compotes de
pomme faites maison ou achetées en magasin 100 % naturelles, les pommes cuites au four adoucies
avec du miel ou du sirop d’érable, saupoudrées de sucre roux et de cannelle, les jus de fruits (raisin,
poire, abricot et papaye), la gélatine Knox mélangée avec des fruits en tranches, de l’eau et du jus
de fruits, le yaourt nature, biologique, à faible teneur en matière grasse, le yaourt glacé à faible
teneur en matière grasse, les sorbets de fruits frais, les barres glacées aux fruits 100% naturelles et
les biscuits complets sans sucres ajoutés.

L’eau :

- L’eau est non seulement pratique, peu couteuse et dénuée de calories, mais elle a
également un effet modérateur sur l’appétit. L’eau favorise les processus de nettoyage, de
lubrification et d’alcalinisation de l’organisme.

Jus de fruits et Légumes :

- Buvez des jus de fruits et de légumes non sucrés aussi souvent que vous le pouvez. Si vous
observez une éruption de plaques ou une sensibilité au niveau de la peau, à force de
consommer du jus d’orange ou pamplemousse, réduisez les doses ou bien n’en buvez plus.
Consommez uniquement des jus de fruits fraichement pressés ou si vous les achetez en
magasin, emballés dans des bouteilles en verre ou du carton plastifié. Evitez tous les jus en
cannette. Evitez les jus de tomate et tous les jus qui contiennent de la tomate.

Tisanes :

- Les thés permettant de soigner le psoriasis et l’eczéma sont les tisanes naturelles qui ont un
effet sur le processus de nettoyage interne et favorisent la reconstitution de la paroi
intestinale.

Déconseillé : Les thés vendus en grande surface contiennent toutefois ces éléments toxiques, c’est
pourquoi ils doivent être évités.

Recommandations : Les tisanes les plus efficaces sont le thé de safran jaune américain (et non
espagnol) et la poudre de thé d’écorce d’orme rouge.
Lait :

- Le lait n’est pas considéré comme un acidifiant, c’est pourquoi il fait partie du régime
alimentaire, mais uniquement sous forme de lait écrémé ou maigre ou bien sous forme
prédigérée, telle que le babeurre maigre et le yaourt maigre. Les patients atteints d’eczéma
digèrent généralement mieux les laits de soja et de chèvre.

Boissons Gazeuses :

- Un poison potentiel. Le foie est sans doute la glande de l’organisme la plus active dans le
processus de nettoyage. Il doit être en parfait état de santé, sans qu’aucune barrière ne
gêne son bon fonctionnement. La consommation excessive de sodas à un effet si
destructeur sur le foie que certaines autorités en viennent à penser qu’un seul verre de soda
par jour est déjà de trop.

Recommandations : Boire un verre d’eau gazeuse de temps à autre pour remplacer les sodas, et
notamment du Perrier, de la San Pellegrino ou de l’eau de Seltz (pas de Soda-club). Vous pouvez
servir de l’eau gazeuse avec des glaçons et une pointe de jus de citron jaune ou vert. Ce jus nettoie
votre organisme tout en étant délicieux et en étanchant la soif.

Alcools :

- En cas de psoriasis et d’eczéma, il est extrêmement important d’exclure toute forme


d’alcool.

S’attendre à une perte de poids :

Recommandations  : Les personnes ayant perdu un peu trop de poids à leur goût de consommer
davantage d’aliments autorisés énumérés dans la catégories des 80%. C’est-à-dire des fruits, des
légumes et leur jus - Sans faire d’excès. Vous ne devez jamais avoir faim. Si tel est le cas, c’est que
vous ne consommez pas suffisamment d’aliments énergétiques.

Faire preuve de souplesse :

- Il est également indispensable de faire preuve de souplesse. Le régime diététique ne doit pas
devenir insupportable ou être considéré comme une corvée. Vous obtiendrez des résultats
globalement satisfaisants en suivant régulièrement les suggestions alimentaires de base sur
une longue période tout en vous autorisant un certain nombre d’écarts. Une fois que vous
vous serez familiarisé avec ces préparations, le régime vous paraitra plus simple, plus
savoureux et donc plus plaisant.
Eviter de se suralimenter :

- Vous devez toujours prendre conscience de la quantité d’aliments que vous absorbez. Tout
simplement parce que le droit de manger un aliment ne vous confère pas le droit d’en
abuser.

Vitamines et minéraux :

- Les vitamines et minéraux dont nous avons besoin sont naturellement présents dans les
aliments que nous consommons tels que les fruits, les légumes et leur jus, et ils devancent de
loin ceux fabriqués à partir de substances synthétique. Dans certains cas, ils peuvent avoir
une incidence psychologique. Les vitamines et minéraux les plus fréquemment associés au
psoriasis sont la vitamine A, D et B.

Loin des yeux, loin du cœur :

- Pour faciliter le régime, rien de plus efficace que d’acheter uniquement des aliments
recommandés et de n’acheter aucun des aliments interdits. Votre réfrigérateur et vos
placards doivent en permanence être généreusement approvisionnés en aliments autorisés.

En Résumé :

- Rappelez-vous, le psoriasis est déclenché par une formation de toxines. Ainsi débarrassez-
vous des toxines accumulées de votre alimentation. Ce sont sans doute des aliments
délicieux et coûteux, mais ce ne sont pas les aliments qui vous conviennent.