Vous êtes sur la page 1sur 54

1

2
3
Conformité des comptabilités informatisées.
Adresses utiles: http://cci.infocert.net et http://infocert.net

4
Conformité des comptabilités informatisées.
Adresses utiles: http://cci.infocert.net et http://infocert.net

5
Conformité des comptabilités informatisées.
Adresses utiles: http://cci.infocert.net et http://infocert.net

Editions comptables et légales:


Balance générale BALGRP
Balance auxiliaire BALGRPAUX
Balance agée historisée BALAGEHIST
Grand-livre général GLGRP
Grand-livre auxiliaire GLGRPAUX
Journal général JOUGEN
Journaux comptables JOUGRP

6
7
Un compteur par période permet de mieux gérer les périodes de recouvrement des
périodes

8
Un compteur par période permet de mieux gérer les périodes de recouvrement des
périodes

9
Un compteur par période permet de mieux gérer les périodes de recouvrement des
périodes

10
Un compteur par période permet de mieux gérer les périodes de recouvrement des
périodes

11
Pour la législation française, CREDIRLOF et CREDIRFAS sont livrés à Non et sont
modifiables afin de permettre les reprises de données. La modification de ces
paramètres est tracée (cf. Audit) .
Création de bien: création ou import d'un bien est autorisé uniquement si le bien a
pour type de détention : En prévision, En location, En crédit-bail ou En modèle. La
création est interdite si son type de détention a pour valeur : En propriété ou En
concession. Dans ce cas, un bien ne pourra être créé que par le biais du
regroupement d'une ou plusieurs dépenses.

Il ne sera pas possible de modifier le découpage périodique depuis le module des


Immobilisations.
Le redécoupage des périodes ne sera possible que depuis la Comptabilité et dans les
limites autorisées.
En cas de désynchronisation des calendriers, aucune opération comptable ne pourra
être réalisée dans le module Immobilisations. Il sera alors nécessaire de
resynchroniser les découpages via l’utilitaire dédié
(IMMOBILISATIONS/Traitements/Utilitaires/Synchronisation Contexte )
Un indicateur sera positionné sur le contexte désynchronisé et consultable au niveau
du Statut détaillé du contexte (IMMOBILISATIONS/ Traitements/Utilitaires/Statut des
contextes )

12
CODE TABLE CODE CHAMP INTITULE FORMULE
1 GACCENTRY JOU JournalCode
2 GJOURNAL WDESTRA JournalLib string$(len([F:JAX]TEXTE)<>0,
[F:JAX]TEXTE)+string$(len([F:JAX]TEXTE)=0, [F:JAX2]TEXTE)
3 GACCENTRY FNLPSTNUM EcritureNum
4 GACCENTRY ACCDAT EcritureDate
5 GACCENTRYD ACC CompteNum
6 GACCOUNT WDESTRA CompteLib [F:CAX]TEXTE
7 GACCENTRYD BPR CompAuxNum
8 BPARTNER WBPRNAM CompAuxLib [F:BPR]BPRNAM(0)

9 GACCENTRY NUM PieceRef


10 GACCENTRY WACCDAT PieceDate [F:HAE]ACCDAT
11 GACCENTRYD WDES EcritureLib string$([F:DAE]DES<>"",
[F:DAE]DES)+string$([F:DAE]DES="","NA")
12 GACCENTRYD WAMTLED Montant ctrans(num$([F:DAE]AMTLED),
".", ",,")
13 GACCENTRYD WSNS Sens string$([F:DAE]SNS=-1,"-
1")+string$([F:DAE]SNS=1,"+1")
14 GACCENTRYD MTC EcritureLet
15 GACCENTRYD WMTCDAT DateLet
string$([F:DAE]MTCDAT<>[0/0/0],format$("D:YYYYMMDD",[F:DAE]MTCDAT))+strin
g$([F:DAE]MTCDAT=[0/0/0],"")

13
16 GACCENTRY FNLPSTDAT ValidDate
17 GACCENTRYD WAMTCUR Montantdevise
ctrans(num$([F:DAE]AMTCUR), ".", ",,")
18 GACCENTRY CUR Idevise
19 GACCENTRYD FCYLIN CodeEtbt

La colonne ‘Intitulé’ X3 correspond à la colonne ‘Nom du champ’ décrit dans l’article.


Les codes ‘table’ et ‘champ’ permettent de voir les correspondances des champs
dans le système. Ils sont parfois complétés par des formules pour des cas spécifiques
(voir ci-dessous).
Champ n°11 : afin de respecter le caractère obligatoire de certaines informations
dans le FEC, bien que non obligatoire dans le système, X3 envoie la valeur
conventionnelle ‘NA’ pour le libellé de l’écriture comptable (EcritureLib).
Champ n°10: il en est de même pour la date de la pièce justificative (PieceDate), non
obligatoire dans X3. Plutôt que d’envoyer une date vide, la date comptable du
document est alors envoyée (ACCDAT de l’écriture).
Champs n°12 et 17: pour les montants (Montant et Montantdevise), les formules
dans le tableau ci-dessus permettent de remplacer le point par une virgule,
conformément à ce qui est attendu. De plus, il n’y a aucun séparateur des milliers.
Champs n°12 et 13: il est stipulé dans la notice que lorsque les informations «
Débit/crédit » ne sont pas présentes dans le système, elles peuvent être remplacées
par ‘Montant’ et ‘Sens’, ce qui est le cas dans SAGE ERP X3.
Une règle de transcodification est renseignée afin d’obtenir (+1) pour un débit et (-1)
pour un crédit.
Champ n°19 : une colonne supplémentaire ‘code établissement’ a été ajoutée suite
à la mise à jour de la notice commentant l’arrêté A 47 A-1 (datant du 28/11).
Par ailleurs, pour assurer la chronologie des écritures et suite à la mise à jour de la
notice commentant l'article A.47 A-1 du livre des procédures fiscales, il est admis
que les écritures d'à nouveau ne soient plus les premières écritures enregistrées au
début de l'exercice comptable, à condition qu'elles soient dotées du numéro
d'écriture correspondant à leur ordre d'enregistrement comptable.
Le numéro d'écriture étant le numéro définitif (FNLPSTNUM de GACCENTRY), l’ordre
de tri repose sur cette zone, puis sur le numéro interne ACCNUM de GACCENTRYD
(et non plus sur les pièces d'à nouveau, code établissement, puis date comptable).
Aussi, comme spécifié dans l’article, les écritures de solde de compte de charges et
de produits doivent être exclues de l’extraction.
A cet effet, lors du lancement de l’interface, une règle d’exclusion basée sur
l’indicateur de génération automatique (FLGREP = 2) et sur la date comptable
(ACCDAT = dernière date jour de l’exercice) est appliquée, afin d’identifier l’écriture
de clôture générée automatiquement dans X3 et de ne pas la redescendre sur le
FEC.
A noter en revanche, s’il y a lieu, que les écritures manuelles de clôture sont incluses

13
dans le fichier.
Enfin, Sage ERP X3 n’envoie pas d’écritures centralisées. Seules les écritures de
détails sont extraites.

13
GESFAE: Déclarations > Audit > France > Paramétrage ACCENTFIL
FAEINT: Déclarations > Audit > France > Traitements > Lancement interface
ACCENTFIL

14
15
16
17
Déclarations / Gestion des taxes / France / Déclaration française: DCLVATFRA

Ce traitement permet de générer deux états préparatoires à la déclaration de TVA


qui restituent une synthèse, par code taxe, de la TVA à payer et de la TVA à déduire
avec un détail par groupe de lettrage pour la TVA sur encaissements (si celle-ci est
gérée) et par pièce pour la TVA sur les débits.
Le lancement de ce traitement se fait sur un écran unique en fonction d’un certain
nombre de critères.
La gestion de la TVA qui alimente ce traitement nécessite un paramétrage rigoureux
rappelé dans les pré requis.
Les seules lignes d'écriture prises en compte pour le traitement d'extraction, et donc
dans l'édition des états préparatoires, sont celles passées sur le type de référentiel
général principal de la société traitée.

Il est possible de limiter l’impression de l’état aux opérations passées sur une seule
société.
TVA s/débit, TVA s/encaissement
Les états préparatoires à la déclaration de TVA s/débit ou de TVA s/encaissements
sont deux états à part entière. On peut décider d’en imprimer un seul ou les deux.

18
Le pavé "TVA s/encaissement est actif si le paramètre général DCLVATPAY est "Oui".

A l'issu du traitement, les éditions suivantes sont générées :


fichier trace des pièces non prises en compte par le traitement sur les
encaissements
ex. : règlements non échus, règlements non lettrés, …
états préparatoires à la déclaration de la TVA :
DCLVATENC1 : TVA sur encaissements
DCLVATDEB1 : TVA sur les débits

Ces états sont identifiés par le numéro de requête (compteurs DLV et DVP).
Le renouvellement du lancement du traitement de déclaration de TVA avec les
mêmes critères n'est pas assimilé à une demande de réimpression de l'état mais
permet de traiter les lettrages ou enregistrements réalisés postérieurement à une
première génération mais sur la même période.
Pour réimprimer les états, il est nécessaire de passer par le menu
"Impression/Compta/…", et d'exécuter les états DCLVATDEB2 et DCLVATENC2. Il est
alors nécessaire d'indiquer le numéro de la requête à réimprimer.

18
TYPE DE PIECE:
Cas de la saisie directe, le type de pièce étant choisi/déterminé par l’utilisateur/
Risque d’erreur dans le choix du type de pièce et donc d’anomalie lors de
l’extraction préparatoire à la TVA (non prise en compte de certaines pièces, prise en
compte à tord de certaines autres pièces, …)

Cependant, via le paramétrage des transactions de saisie, possibilité de ‘contrôler’ le


type de pièce ‘choisi’ par l’utilisateur :
indication de celui-ci en ‘dur’
utilisation d’une table de contrôle (liste des valeurs possibles ou des valeurs
interdites par exemple)

Cas de l‘alimentation automatique, le type de pièce étant déterminé via le


paramétrage de l’interface comptable
Basée sur le paramétrage des pièces automatiques de la comptabilité :
- type de pièce inscrit en ‘dur’ dans la pièce automatique et non modifiable lors de la
génération de l’écriture
Ex : dans PRINC Pièce principale Type de pièce vaut evalue(func SUBTFO.FC("PRG"))

19
avec PRG=mid$("DECENC",3*([F:TB0]SNS-1)+1,3)

- type de pièce inscrit en ‘dur’ dans la pièce automatique mais proposé par défaut
lors de la l’exécution du traitement de génération comptable
Ex : dans PTH Factures à recevoir
Type de pièce vaut evalue(func SUBTFO.FC("PTG"))
avec PTG="FAR"

- Basée sur les valeurs paramètres de la comptabilité


Ex : GAFTYPACC Type pièce solde abonnement à "ODG"
Basée sur le paramétrage des types de facture client/fournisseur
PARAMETRAGE/Paramètres généraux/Types facture fournisseur/client
Donc type de pièce non accessible à l’utilisateur (ou proposition d’une valeur par
défaut)

LE CODE TAUX DE TAXE est alimenté :


- lors d’une saisie directe de pièce en comptabilité, d’une saisie tiers il est d’abord
alimenté par défaut mais reste modifiable par l’utilisateur
- lors de la validation d’une transaction d’un des modules Achats/Ventes/Tiers il est
donc déterminé automatiquement via le paramétrage de l’interface

19
TYPE DE PIECE:
Cas de la saisie directe, le type de pièce étant choisi/déterminé par l’utilisateur/
Risque d’erreur dans le choix du type de pièce et donc d’anomalie lors de
l’extraction préparatoire à la TVA (non prise en compte de certaines pièces, prise en
compte à tord de certaines autres pièces, …)

Cependant, via le paramétrage des transactions de saisie, possibilité de ‘contrôler’ le


type de pièce ‘choisi’ par l’utilisateur :
indication de celui-ci en ‘dur’
utilisation d’une table de contrôle (liste des valeurs possibles ou des valeurs
interdites par exemple)

Cas de l‘alimentation automatique, le type de pièce étant déterminé via le


paramétrage de l’interface comptable
Basée sur le paramétrage des pièces automatiques de la comptabilité :
- type de pièce inscrit en ‘dur’ dans la pièce automatique et non modifiable lors de la
génération de l’écriture
Ex : dans PRINC Pièce principale Type de pièce vaut evalue(func SUBTFO.FC("PRG"))

20
avec PRG=mid$("DECENC",3*([F:TB0]SNS-1)+1,3)

- type de pièce inscrit en ‘dur’ dans la pièce automatique mais proposé par défaut
lors de la l’exécution du traitement de génération comptable
Ex : dans PTH Factures à recevoir
Type de pièce vaut evalue(func SUBTFO.FC("PTG"))
avec PTG="FAR"

- Basée sur les valeurs paramètres de la comptabilité


Ex : GAFTYPACC Type pièce solde abonnement à "ODG"
Basée sur le paramétrage des types de facture client/fournisseur
PARAMETRAGE/Paramètres généraux/Types facture fournisseur/client
Donc type de pièce non accessible à l’utilisateur (ou proposition d’une valeur par
défaut)

LE CODE TAUX DE TAXE est alimenté :


- lors d’une saisie directe de pièce en comptabilité, d’une saisie tiers il est d’abord
alimenté par défaut mais reste modifiable par l’utilisateur
- lors de la validation d’une transaction d’un des modules Achats/Ventes/Tiers il est
donc déterminé automatiquement via le paramétrage de l’interface

20
Impressions > Impressions / groupe > Gestion des taxes > Autres

21
: La déclaration ne peut être lancée pour un site donné qu’en mode simulation

- Date début déclaration / date fin déclaration :


Borne de date des écritures à parcourir et à traiter. La date prise en compte est soit
la date comptable, soit la date document origine, selon la valeur du paramètre
DCLVATDAT
- Génération : Génération en réel : mise à jour du fichier des lignes d’écritures pour
le montant de TVA déclarée ([F:DAE]AMTVAT)

Que la déclaration soit générée en réel ou en simulation, à l’issue du traitement,


possibilité d’éditer l’état DCLVATDEB1 ‘Déclaration TVA/débits’
- Attribution automatique d’un numéro de requête à chaque édition de
DCLVATDEB1, et ce pour en permettre la ré-édition
- Compteur du numéro de requête défini depuis la table d’affectation des compteurs

Le fait de ré exécuter le traitement une deuxième fois, avec les mêmes critères,
permet de

22
traiter les écritures enregistrées postérieurement à la première déclaration en réel

22
TVA sur les débits:
début déclaration / date fin déclaration :
Borne de date des écritures à parcourir et à traiter. La date prise en compte est soit
la date comptable, soit la date document origine, selon la valeur du paramètre
DCLVATDAT
Génération : réel ou simulation.
Génération en réel : mise à jour du fichier des lignes d’écritures pour le montant de
TVA déclarée ([F:DAE]AMTVAT)
Que la déclaration soit générée en réel ou en simulation, à l’issue du traitement,
possibilité d’éditer l’état DCLVATDEB1 ‘Déclaration TVA/débits’
- Attribution automatique d’un numéro de requête à chaque édition de
DCLVATDEB1, et ce pour en permettre la ré-édition
- Compteur du numéro de requête défini depuis la table d’affectation des
compteurs

Compteur DLV en standard


Réédition possible via l’état DCLVATDEB2 ‘Réimp. déclaration TVA/débits’ avec
impression ou non du détail des écritures constitutives

23
Le fait de ré exécuter le traitement une deuxième fois, avec les mêmes critères,
permet de
traiter les écritures enregistrées et/ou lettrées et/ou délettrées postérieurement à la
1ière
déclaration en réel

Possibilité d’affichage d’une trace contenant la liste des opérations non prises en
compte
car ne répondant pas aux critères ou contenant une anomalie

24
Compteur du numéro de requête défini depuis la table d’affectation des compteurs
Compteur DVP en standard

25
26
27
28
29
30
31
32
CONTVAENC: Donne la liste des écritures des ‘Comptes de TVA’ pour lesquelles le
taux de taxe à
la ligne est de type ‘Encaissements’
- Lignes extraites des comptes clients, fournisseurs ou autres
• Normalement, correspondance entre le cumul fin d’édition et le solde du compte
de TVA/encaissements

MTCGRP: Possibilité d’exécuter l’état par rapport à un numéro de requête


correspondant à une édition DCLVATENC1, une borne de collectif/tiers/code lettrage

GLVATGEN: Critères de sélection disponible : taux de taxe, compte, écritures lettrées


• En fin d’édition, récapitulatif des lignes par taux puis par site et par taux

33
34
35
36
37
Fournisseur DAS2
Attention : aucune extraction de données DAS2 pour un fournisseur DAS2 s’il est
coché DAS2 alors que la zone Prestataire est vide et qu’il n’existe aucun prestataire
de même code.

HONPRV : Prestataires d’honoraires

Prestataires:

Avantages en nature / Indemnités / Taux de retenue à la source


Ces données ne sont pas reprises automatiquement à l’extraction des lignes
d’honoraires.
Elles doivent alors être saisies dans le champ ‘Type’. Un contrôle est alors fait : si le
type saisi n’est pas autorisé pour ce prestataire, la valeur est effacée.
Ces informations sont mises jour manuellement .

38
39
40
1- extraction des montants à déclarer depuis les écritures comptables
=>Déclarations/Déclaration des honoraires France/Extraction honoraires

2- visualiser, modifier et rajouter des lignes d'honoraires


=>Déclarations/Déclaration des honoraires France/Lignes d’honoraires :
Site payeur des honoraires.
Prestataire qui a reçu la ligne d'honoraires. Il peut être modifié.
Date du paiement de la ligne d'honoraires saisie. Si cette date est modifiée, elle doit
être comprise dans la période choisie dans la fenêtre de sélection.
Nature honoraire: Il s'agit de la catégorie d'honoraires à laquelle le montant est
rattaché.
Type : Pour les lignes d'honoraires des catégories ci-dessous, il faut saisir une
information supplémentaire :
Avantage en nature : saisie du type d'avantage.
'N' pour 'Nourriture',
'L' pour 'Logement',
'V' pour 'Voiture',
'A' pour 'Autres'.
Ces quatre lettres peuvent se combiner, par exemple 'NL' pour 'Nourriture et
Logement'.

41
Indemnités et remboursements : saisie des modalités de prise en charge.
'F' pour 'Allocation forfaitaire',
'R' pour 'Remboursement sur justificatifs',
'P' pour 'Prise en charge directe par l'employeur'.
Retenue à la source : lorsque la retenue à la source n'est pas liquider au taux normal,
il faut saisir le taux particulier de retenue :
'R' pour 'Taux réduit',
'D' pour 'Dispense'.

Montant: Suivant la nature de l'honoraire :


Si le prestataire a facturé la TVA en sus de ses honoraires ou de sa commission, c'est
la somme TTC qui doit être déclarée.
Pour les rémunérations versées à des personnes non domiciliées en France, c'est le
montant net de l'honoraire, après déduction de la retenue à la source, qui est à
déclarer.
La déclaration doit faire ressortir distinctement pour chacun des prestataires, le
montant des indemnités ou des remboursements de frais alloués ainsi que la valeur
réelle des avantages en nature consentis.

3- annuler en masse des lignes d'honoraires


=>Comptabilité/DAS2/Annulation lignes

4- contrôle de la présence de certaines informations obligatoires puis génération du


fichier TDS

=>Déclarations/Déclaration des honoraires France/Contrôles TDS


=>Déclarations/Déclaration des honoraires France/Génération fichier TDS

5- impression du fichier au format TDS , des lettres DAS aux prestataires


=>Déclarations/Impressions honoraires/France

41
Déclarations/Déclaration des honoraires France/Extraction honoraires

42
Cette fonction permet de constituer le support magnétique :
la TDS-Norme bilatérale,
la DADS-U

43
44
45
46
47