Vous êtes sur la page 1sur 22

ROYAUME DU MAROC

MINISTERE DE L’INTERIEUR
PROVINCE DE KENITRA
SECRETARIAT GENERAL
DBM

CAHIER DES PRESCRIPTIONS SPECIALES

MARCHE N°…………….…

TRAVAUX D’AMENAGEMENT DES BATIMENTS ADMINISTRATIFS


RELEVANT DE LA PROVINCE DE KENITRA

1
MARCHE GID N°…………………………..…..…

OBJET : TRAVAUX D’AMENAGEMENT DES BATIMENTS ADMINISTRATIFS -


RELEVANT DE LA PROVINCE DE KENITRA

Cahier des prescriptions spéciales

Marché passé par appel d’offres ouvert sur offres de prix en application de l’alinéa 2 § 1 de
l’article 16 et § 1 de l’article 17 et l’alinéa 3§ 3de l’article 17du décret n° : 2-12-349 du 8Joumada I
1434 (20 MARS 2013) relatif aux marchés publics.

Entre : La Province de Kenitra représenté par le Gouverneur de la Province de Kenitra

Désigné, ci-après, par le Maître d’Ouvrage

D'une part,

Et :

Monsieur : ……………… …………………………………………

Qualité : …………………… ………………………………………………………

Agissant au nom et pour le compte de om propre compte…………………….………………….

Inscrit au registre de commerce de : …………… …………………………………………

Sous le numéro : ……………………………….……………………………………………

Patente N°: ………………………………………..………………………………………

Affilié à la C N S S sous le numéro : …………………………………………………….

Faisant élection de domicile à :……………. ………………….

Titulaire de compte bancaire n°: …………………………….

Ouvert à : ………… ………………

Désigné ci-après par " L'Entrepreneur".

D'autre part

Il a été convenu et arrêté ce qui suit :

2
CHAPITRE I : CLAUSES ADMINISTRATIVES ET FINANCIERES

ARTICLE 1-OBJET E DU MARCHE. 

Le présent marché a pour objet les travaux d’aménagement des bâtiments administratifs relevant de la
province de Kenitra
ARTICLE 2- LIEUX D’EXECUTION DU MARCHE. 

Les travaux du présent marché seront réalisés aux lieux ci après :

- Ville de Souk El Arbaa du Gharb.


- Cercle de Lalla Mimouna
- Cercle de Ben Mansour
- Cercle de Souk Tlet du Gharb
ARTICLE 3- MODE DE PASSATION DU MARCHE.

Marché passé par appel d’offres ouvert sur offres de prix en application de l’alinéa 2 du paragraphe 1de
l’article 16, du paragraphe 1 de l’article 17 et de l’alinéa 3 du paragraphe 3 de l’article 17 du décretn°2-12-349
du 08 Joumada I 1434 (20/03/2013) relatif aux marchés publics

ARTICLE 4 - PIECES CONSTITUTIVES DU MARCHE.


Les pièces constitutives du marché sont celles énumérées ci-après :

1. L’acte d’engagement ;
2. Le présent Cahier des Prescriptions Spéciales (CPS)
3. Le bordereau des prix détail estimatif
4. Le Cahier des Prescriptions Communes (CPC) applicable aux travaux auxquels il est fait référence dans le CPS,
5. Le Cahier des Clauses Administratives Générales applicable aux marchés de travaux (CCAGT) 

En cas de contradiction entre les pièces ci-dessus, les pièces prévalent dans l’ordre ou elles sont énumérées.

ARTICLE 5- REFERENCE AUX TEXTES GENERAUX ET PARTICULIERS :

A/ TEXTES GENERAUX

1. Le décret n° 2.14.394 du 6 Chaabane 1437 (13 Mai 2016) approuvant le C.C.A.G applicables aux marchés de
travaux exécutés pour le compte de l’Etat ;
2. Les textes officiels réglementant la main d’œuvre et les salaires ;
3. Le décret N° 2-12-349 du 8 Joumada I 1434 (20 Mars 2013) relatif aux marchés publics ;
4. La circulaire 1/61/SGG du 30 janvier 1961 relative à l’utilisation des produits d’origine et de fabrication
nationale ;
5. Le Dahir N° 178-157 du 26 Joumada I 1390 (30 juillet 1970) relatif à la normalisation industrielle, notamment
son article 3 définissant l’ensemble des normes marocaines homologuées se rapportant aux travaux de
bâtiment ;
6. La circulaire 6015/TPC du 1ér AVRIL 1965 du ministère de travaux publics et communication faisant
application du cahier des prescriptions spéciales type ;
7. Le bordereau des salaires minima ;
8. Le décret n° 2.86.99 du 14 MARS pour l’application de la loi n° 30.85relative à la T.V.A ;
9. Décret Royal n°330-66 du 21/04/1967 portant règlement général de la comptabilité publique, tel qu’il a été
modifié et complété.
10. Le dahir n°1-15-05 du 29 rabii II 1436 (19 février 2015) portant promulgation de la loi n°112-13 relative au
nantissement des marchés publics.

3
11. Le décret n°2-14-272 du 14 mai 2014 relatif aux avances.
12. Le décret n° 2 75 839 du 27 Hijja 1395 (20/12/75) relatif au contrôle des engagements de dépenses, tel qu’il a été
modifie et complété par le décret n°2-07 1235 du 04/11/2008.
13. Le décret N° 2.16.344 du 17 Chaoual 1437 (22/07/2016) fixant les délais de paiement et les intérêts moratoires
relatifs à la commande publiques

B/ TEXTES SPECIAUX

1. Le devis général d’architecture (D.G.A) réglant les conditions d’exécution des bâtiments administratifs ;
2. La circulaire 6.001/TPC du 7 août relative au transport de matériaux et marchandises pour l’exécution des
travaux publics ;
3. Le cahier des prescriptions communes provisoires applicables aux travaux dépendant de l’administration des
travaux publics tel que ce cahier est défini par la circulaire6.019/tpc du 7 JUIN 1972.
4. La circulaire 6001 Bis TP du 7 AOUT 1958 relative au transport des matériaux et des marchandises pour
l'exécution des travaux publics
5. Les règlements en vigueur contre les risques d'incendies et de panique dans les établissements recevant du public
6. La circulaire 6.015 du 1er avril 1965 de Monsieur le Ministre des Travaux Publics et des Communications
faisant application du cahier des prescriptions spéciales type.

NOTA : L’entrepreneur ne peut en aucun cas justifier de l’ignorance de ces documents pour se soustraire aux
obligations qui en découlent. S’il y a une modification dans les textes en question, l’entrepreneur doit se
référer aux plus récents d’entre eux.

ARTICLE 6- VALIDITE DU MARCHE :


Le présent marché ne sera valable, définitif et exécutoire qu’après son approbation par l’autorité compétente.

ARTICLE 7- DELAI DE NOTIFICATION DE L’APPROBATION DU MARCHE


En application de l’article 33 du décret N° 2-12-349 du 8 Joumada I 1434 (20 Mars 2013), la notification de
l’approbation du marché doit intervenir dans un délai de soixante quinze (75) jours à compter de la date fixée pour
ouverture des plis.

ARTICLE 8- PENALITES POUR RETARD


En cas de retard dans l’exécution des travaux, il sera appliqué à l’encontre de l’entrepreneur une pénalité journalière de
1‰ (Un pour mille) du montant initial du marché modifié ou complété le cas échéant des montants des avenants.
Le montant total de ces pénalités est plafonné à 8% (8 pour cent) du montant initial du marché modifié ou complété le
cas échéant des montants des avenants.

ARTICLE 9-  DELAI D’EXECUTION DES TRAVAUX


L’entrepreneur prendra toutes les dispositions nécessaires pour terminer les travaux objet du présent marché dans un
délai de Trois (03) mois. Ce délai débute à compter du lendemain du jour de la date de notification de l’ordre de service
prescrivant le commencement des travaux.

ARTICLE 10- CAUTIONNEMENTS ET RETENUE DE GARANTIE


Le cautionnement provisoire est à 20 000.00 DHS (Vingt mille Dirhams)
Le cautionnement définitif est fixé à trois pour cent (03%) du montant initial du marché arrondi au dirham supérieur et
doit être constitué dans les (20 jours) qui suivent la notification de l’approbation du marché.
La retenue de garantie à prélever sur les décomptes est de 10 %. Elle cessera de croître lorsqu’elle atteindra sept (7%) du
montant initial du marché augmenté le cas échéant des montants des avenants .

ARTICLE 11- CARACTERE DES PRIX


Les prix du marché sont établis par le titulaire tel que définis à l’article 53 du CCAG-T.

4
ARTICLE 12- REVISION DES PRIX
Conformément à l’article 12, alinéa 2§2 du décret N°2-12-349 précité. Conformément à l’article 54 du CCAGT les prix
sont révisables en application des règles et conditions de révision des prix des marchés publics

la formule de révision des prix est la suivante :

P=Po [0,15 + 0,85 (BAT6 /BAT6o)]


avec
Po étant le coefficient de révision des prix
P étant le prix révisé du marché
BAT6o : est la valeur de l’index global relatif aux travaux de bâtiment tous corps d’état au mois de la date limite de
remise des offres.
BAT6 : est la valeur de l’index global du mois de la date de l’exigibilité de la révision

Les valeurs initiales des index sont celles constatées par le ministère des travaux publics

ARTICLE 13- MESURES DE SECURITE ET D’HYGIENE


Les mesures de sécurités et d’hygiène dans le présent CPS, correspondent aux dispositions prévues à ce sujet à l’article
33 du CCAG-T qui doivent être strictement observées.

ARTICLE 14- ASSURANCE


L’entrepreneur doit s'acquitter de toutes les assurances prévues à l'article 25 du CCAGT.

ARTICLE 15 -RECEPTIONS PROVISOIRE


Le maître d’ouvrage prononcera la réception provisoire conformément aux dispositions de l’article 73 du C.C.A.G.T.

ARTICLE 16- DELAI DE GARANTIE


Le délai de garantie est fixé à une année à partir de la date de la réception provisoire.
Pendant la durée du délai de garantie, l’entrepreneur demeure responsable de ses ouvrages et est tenu de les entretenir à
ses frais, il reste de même responsable des actions ou indemnités formulées par les tiers pour dommages résultant de
l’exécution des travaux, et ce conformément aux prescriptions de l’article 75 du C.C.A.G.T

ARTICLE 17- RECEPTION DEFINITIVE


La réception définitive sera prononcée après expiration du délai de garantie et conformément aux dispositions de
l’article 76 du C.C.A.G-T.

ARTICLE 18- FRAIS DE TIMBRE ET D’ENREGISTREMENT


Les droits de timbre et d’enregistrement du marché tels qu’ils résultent des lois et réglementation en en vigueur, sont à
la charge de l’entrepreneur.

ARTICLE 19- ELECTION DU DOMICILE DE L’ENTREPRENEUR


A défaut par l’entrepreneur d’avoir rempli les obligations qui lui sont imposées en application des dispositions de l’article
153 du décret n°2-12-349 précité, toutes les modifications lui seront valablement faites à l’adresse indiquée au présent
marché

ARTICLE 20- SOUS–TRAITANCE


Les conditions de la sous-traitance sont celles prévues en application de à l’article 158 du décret N° 2-12-349 du 8 Joumada I
1434 (20 Mars 2013).

5
ARTICLE 21- MODE DE REGLEMENT
A- Décomptes provisoires :
Il sera dressé mensuellement, ou à chaque fois qu'il est nécessaire, et à partir des attachements admis par le Maître d’Ouvrage
tels que prévus à l’article 61 du C.C.A.G.T, un décompte provisoire des travaux exécutés et des approvisionnements réalisés
valant procès-verbal de service fait et servant de base aux versements d'acomptes à l'entrepreneur ; ce conformément aux
dispositions de l’article 62 du C.C.A.G.T
B- Décomptes partiels et définitif - décompte général et définitif :
Le décompte définitif est un document contractuel établissant le montant total résultant de l’exécution du marché et du
métré définitif des ouvrages exécutés. Il est établi et signé conformément aux stipulations de l’article 68 du C.C.A.G.T.

C- Restitution des cautionnements et de la retenue de garantie :


Conformément à l’article 19 du CCAG-T,
1- Le cautionnement provisoire sera restitué au titulaire du marché ou la caution qui le remplace sera libérée d'office,
après que le titulaire ait réalisé le cautionnement définitif.
2- Le cautionnement définitif sera restitué, sauf les cas d'application de l'article 79 du C.C.A.G.T et le paiement de la
retenue de garantie sera effectué, ou bien les cautions qui les remplacent seront libérées, à la suite d'une mainlevée
délivrée par le Maître d’Ouvrage, dès la signature de la réception définitive des travaux.

ARTICLE 22- RESILIATION DU MARCHE.


La résiliation du marché peut être appliquée dans les cas énumérés dans l’article 69 du C.C.A.G.T
En cas de résiliation, il sera fait application des dispositions du C.C.A.GT.

ARTICLE 23- AUGMENTATION OU DIMINUTION DANS LA MASSE DES TRAVAUX


Conformément aux articles 57 et 58 du C.C.A.G.T, le Maître d’ouvrage se réserve le droit de modifier les quantités en
plus ou en moins à l’exécution de certains ouvrages sans que l’entrepreneur ne puisse prétendre à une variation des prix
initiaux du bordereau des prix.

L’entrepreneur est tenu de mener à son terme la réalisation des ouvrages faisant l’objet du marché, tant que
l’augmentation dans la masse des travaux ne dépasse pas (10%) de la masse initiale des travaux. Et ne pourra élever
aucune réclamation ni prétendre à aucune indemnité tant que la diminution dans la masse des travaux ne dépasse pas
(25%) de la masse initiale

ARTICLE 24- NANTISSEMENT :


Conformément aux dispositions de l’article 13 § 5 du C.C.A.G-T et en application de l’article 4 de la loi n°112-13
précitée, le maître d’ouvrage délivre sans frais à l’entrepreneur et sur sa demande et contre récépissé un exemplaire
spécial du marché portant la mention « exemplaire unique » et destiné à former titre de nantissement.

Dans l’éventualité d’une affectation en nantissement du marché, il est précisé que :

1-La liquidation des sommes dues par le Maître d’Ouvrage en exécution du présent marché sera opérée par les soins de
Monsieur le Gouverneur de la Province de Kenitra.
2-Le Fonctionnaire chargé de fournir au titulaire du marché ainsi qu’au bénéficiaire des nantissements ou subrogations
les renseignements et états prévus à l’article 8 du dahir n° 1.15.05 du rabii II 1436 (19 février 2015) est Monsieur le
Gouverneur de la Province de Kenitra.

3-Les paiements prévus au présent marché seront effectués par le Trésorier Provincial de Kénitra seul qualifié pour
recevoir les significations des créanciers du titulaire du présent marché.

ARTICLE 25- CONTESTATIONS - LITIGES


Les contestations ayant trait à l’exécution du présent marché et à toutes les obligations qui en découlent seront à défaut
d’accord amiable, portées devant les tribunaux du Maroc statuant en matière administrative.

Il est convenu que les travaux de remise en état nécessités pour tous les dégâts commis par l’entrepreneur lors des
travaux de toutes sortes, faisant l’objet du présent C.P.S, restent à la charge exclusive de l’Entrepreneur.

6
ARTICLE 26 -LE REMBOURSEMENT DU MONTANT DE L’AVANCE EST EFFECTUÉ PAR DÉDUCTION SUR
LES ACOMPTES DUS AU TITULAIRE DU MARCHÉ COMME SUIT :

Montant du décompte Montant du remboursement cumulé


(Montant des travaux réalisés)
Montant ≥ 25% du montant du 30% du montant de l’avance
marché
Montant ≥ 50% du montant du 60% du montant de l’avance
marché
Montant ≥ 80% du montant du 100% du montant de l’avance
marché

En cas de résiliation du marché, quelle que soit la cause, la liquidation du remboursement est immédiatement
effectuée sur les sommes dues à l’entreprise ou à défaut sur la caution personnelle et solidaire ;
En cas de sous-traitance survenue après versement de l’avance, la part de l’avance correspondante au montant des
travaux sous-traités, doit être prélevée immédiatement en totalité sur les sommes dues au titulaire ;
En cas de nantissement du marché, les attestations des droits constatés doivent tenir compte du montant de l’avance
versée au titulaire du marché.

7
CHAPITRE II : PRESCRIPTIONS TECHNIQUES

I/ - ETANCHEITE
Au moment de l’application du revêtement d’étanchéité, l’air devra être absolument sèche, propre, solide,
débarrassée de toutes balèvres ou matières qui seraient susceptibles de modifier la forme ou la qualité de ce
revêtement.
Toutes les couches de l’étanchéité doivent être réceptionnées par le représentant de l’administration.
(Les supports, forme de pente, complexe d’étanchéité, et canalisations d’eau d’évacuation). L’entrepreneur
demeurera responsable de l’étanchéité qu’il aura réalisé sur ces supports.
II/ REVETEMENTS DU SOL

a) – Carrelages

Les carreaux seront de première qualité, sans fentes ni gerçures, leur surface sera parfaitement plane et leurs arêtes
vives et parfaitement dressées, leur couleur devra être bien uniforme, sans taches ou irrégularités.
Avant tout commencement de pose, il y aura lieu de procéder au triage des carreaux pour les nuances et les calibres.
Ils seront ensuite trempés dans l'eau puis essuyés.
La surface de pose sera préparée avec soin en y supprimant d'éventuelles traces de plâtre et en y établissant
exactement les niveaux.
La pose sera effectuée à bain soufflant de mortier dosé à 450kg de ciment pour 1m 3 de sable fin. L'épaisseur de la
couche de mortier ne devra pas être, après pose, inférieure à 10mm. Les carreaux pour revêtements verticaux
pourront avec accord du Maître d'œuvre, être posés au ciment colle, auquel cas l'entrepreneur aura à sa charge
l'exécution des enduits de finition qui serviront de supports aux carrelages.
Les joints devront avoir une largeur maximale de 2mm, sauf indications contraires du Devis descriptif. Le mortier de
pose devra refluer par les joints à la mise en place des carreaux.
Les carreaux et plinthes seront à bord arrondi dans les angles saillants, ou à défaut ajustés d'onglet, et présenteront
des formes régulières dans les parties courbes.

1/ - ECHANTILLONS
L'entrepreneur devra réaliser tous les panneaux d’échantillons que le Maître d'œuvre jugera utile, dans la limite de 3
échantillons par nature d'ouvrage. Cette sujétion est censée avoir été comprise dans les prix remis par l'entreprise et
ne pourra donner lieu à plus-value ou indemnité.

2/ - QUALITE DES MATERIAUX


Tous les matériaux utilisés devront répondre aux normes marocaines en vigueur et être de première qualité.
L'entrepreneur est tenu d'utiliser les espèces et qualités de matériaux prescrites dans le descriptif technique. Aucune
réclamation ne sera recevable concernant le prix de revient à pied d'œuvre de ces matériaux.

II/ - MENUISERIE BOIS - METALLIQUE – ALLUMINIUM

A/ MENUISERIE BOIS

a) - Qualité des bois


Les bois devront être de la meilleure qualité, absolument secs et sans défaut, conformément aux prescriptions des
articles 37 à 45 et 138 à 144 du D.G.A.

b) - Quincaillerie
Les objets de quincaillerie constituant les accessoires de menuiserie seront avant la pose, démontés, vérifiés et
soigneusement graissés par l'entrepreneur qui devra s'assurer de leur parfait état de fonctionnement.
Tous les articles de quincaillerie seront posés avec le plus grand soin, les entailles nécessaires auront les formes et
les dimensions exactes de la ferrure.
Les vis seront posées au moyen d'un tournevis et non pas par percussion. Toute la visserie sera en laiton.
Les serrures seront de première qualité, du type à encastrer, et livrées avec 2 clefs pour les serrures ordinaires, et 3
clefs pour les serrures de sûreté, sauf cas particulier mentionné au Devis Descriptif.

8
Toutes les portes de communication seront équipées de butées antibruit placées en fond de feuillure qui ne devront
pas empêcher le bon fonctionnement du système de fermeture. Elles seront également toutes munies d'un butoir en
caoutchouc ancré au sol par une vis en laiton.
L’entrepreneur est tenu de remettre toutes les clefs au Maitre d’ouvrage sur un tableau numéroté par porte. Le
tableau est encadré et posé dans un cadre en aluminium vitré à doubles vantaux avec serrure, l’emplacement au
choix.

c) - Cadres, Montants et Traverses


Les cadres dormants, montants et traverses seront assemblés, avec la plus grande précision, par tenons et mortaises et
fixés par des chevilles en bois dur. Sur les faces en contact avec les cloisons, les cadres dormants seront rainés sur
environ 10mm de profondeur pour recevoir les briques.
Les pièces d'appui des fenêtres comporteront obligatoirement une gorge en fond de feuillure avec trou d'écoulement.
Les pattes à scellement seront en fer plat et vissées sur champ extérieur. Elles seront de nombre et de dimensions en
rapport avec l'importance de l'ouvrage à fixer.
Pour les montants de portes, noyés dans le dallage, il y a lieu de prévoir un encastrement minimum de 5cm.
B/ MENUISERIE METALLIQUE

Généralités
En général, les profils seront assemblés aux angles par soudure électrique, par rapprochement, sans apport. Ces
assemblages seront ensuite moulés, limés et rebouchés pour les rendre propre et nets.
Les profils creux (profil à froid) devront compter des trous de ventilation pour évacuer les eaux ce condensation.
L’usage des soudures devra être réalisé conformément aux indications de l’article 149 du D.G.A.

MONTAGE
On devra procéder à l’atelier de construction à un montage provisoire conforme aux dessins fournis par l’architecte,
ce montage sera exécuté de façon qu’aucune pièce ne sorte de l’atelier sans avoir été, au préalable, assemblée avec
toutes les pièces voisines.
Les quincailleries seront du type « bricard » ou similaire. Elles devront être soumises à l’approbation de l’architecte
avant les commandes et figureront sur le tableau d’échantillon déposé dans le bureau de chantier durant toute la
durée des travaux. Elles seront nécessairement des modèles les plus récents, amortisseurs, etc.…
Les éléments de menuiseries devront être parfaitement étanches. Tous les profilés du présent chapitre seront décapés
par sablage, dégraissés trichloréthylène, enduits, une couche WASH PREMIER puis deux couches de peinture anti –
rouille au PLOMBIUM DE ZINC.
Les joints dans lesquels la pluie pourrait s’infiltrer, ou ceux nuisibles à l’aspect, seront bouché par un mastic
« SINTOFER » additionné du durcisseur SINTOFER 847 après minium de fer est interdit.
En général, les profils seront assemblés aux angles par soudure électrique, par rapprochement, sans apport. Ces
assemblages seront ensuite moulés, limés et rebouchés pour les rendre propre et nets.
Les profils creux (profil à froid) devront compter des trous de ventilation pour évacuer les eaux ce condensation.
L’usage des soudures devra être réalisé conformément aux indications de l’article 149 du D.G.A.
Les menuiseries métalliques et la ferronnerie seront réalisées suivant les plans de détail, avec des profils angulaires,
plats, tubes, profils pleins et profils creux de construction.
Les assemblages se feront en onglet par soudure électrique régulièrement chargée et meulée en finition.
Les éléments de menuiserie devront être étanches aux eaux de pluie, et aussi étanches que possible à l'air et à la
poussière. Un assemblage et un ajustage parfait seront donc exigés.
L'entrepreneur aura à sa charge et devra prévoir la fixation de vitrages par des pare closes en fer carré maintenues par
des vis en laiton à tête fraisée ou par des par closes en fer U clapsées sur des vis galvanisées à tête "Goutte de suif".
Ou une autre matière agrée.
Tous les ouvrages et les quincailleries non chromées seront parfaitement nettoyés et dégraissés, puis recevront en
atelier une couche de peinture antirouille type " Plombium V.768 ".

C-MENUISERIE ALUMINIUM

9
PRESCRIPTIONS GÉNÉRALES
L’Entrepreneur est responsable des côtes et des quantités qu’il devra vérifier sur place étant entendues que les
dimensions nominales ne sont données qu’à titre indicatif de renseignement. Toutefois, les différences ne prouvent
être que de très faible importance (mise en œuvre, tassement, etc. .). L’Entrepreneur devra en outre soumettre des
plans de détails à l’échelle de 1/10 et les échantillons à l’approbation de l’Architecte.
Tous les ouvrages seront exécutés suivant les plans de détails de l’architecte et les descriptifs. Au cas où le
contractant constaterait des omissions ou anomalies dans ces détails ou descriptifs, il devra en avertir le Maître
d’ouvrage, faute de quoi sa responsabilité restera entière. Si par ailleurs, il remarquait des dispositions incompatibles
avec une bonne mise en œuvre, il devra également discuter de ces points avant d’opter pour une solution différentes
qui devra nécessairement être agrée. Les quincailleries seront choisies dans des marques assurant la bonne qualité et
la bonne présentation des éléments. Elles devront être soumises à l’approbation du Maître de l’œuvre avant les
commandes, et figureront sur un tableau d’échantillon disposé dans le bureau de chantier, pendant toute la durée des
travaux, lequel servira de base de modèle le plus récents. Elles devront être très complétées : verrous, loqueteaux,
butées d’arrêt, amortisseurs, etc... Les serrures ou cylindres de serrure seront de marque BRICARD ou similaire pour
menuiserie Aluminium.
L’Entrepreneur devra tous les éléments de quincaillerie nécessaire pour un parfait fonctionnement dans l’usage,
même si certaines spécifications les concernant ont été omises.
Les prix seront calculés pour des éléments entièrement terminés, livrés, posés, ajustés, en ordre d’utilisation normale.
Les articulations : pivots, serrures, etc ..., graissées, les vitrages posés parfaitement propres les trous et scellements et
toutes sujétions.
Pour l’exécution des travaux, l’Entrepreneur sera soumis aux prescriptions du cahier N°120 du C.S.T.B. et de la
norme AFNOR P.24.20.R.

SPECIFICATION CONCERNANT LES MENUISERIES ALUMINIUM :


Tous les profilés et tôles en aluminium seront conforme aux normes AFNOR A 57.301, A 57.312, A 57.350, A
57.601 , A 57.602 , A 57.650 , A 57.702 , A 57.703 . ainsi qu’aux D.T.U. 37.1 ET 36.1 et normes N.F.P. 20501 ET
20506 .
Les profilés seront en alliage d’aluminium filés ou extrudés trempé et revenu, comportant.

ANODISATION :
L’oxydation anodique correspondra à la norme AFNOR A91.110 et au label de qualité E.W.A.A. (Européen Wrougt
Aluminium Association) Le revêtement sera de type B première classe donnant aux essais une tension de calquage
de 1.00 Volts correspondant à une épaisseur d’alumine de 15 micros. Avant anodisation, les profiles subiront un
brossage, un toilage et un polissage exécutés minutieusement. Au cas où les profilés seraient anodisés d’usine, les
coupes devront l’être avant montage. La teinte de l’anodisation sera naturelle, d’aspect satiné. Jusqu’à la mise en
service des bâtiments, toutes les parties d’aluminium recevront une protection provisoire par enduit préalable.

ASSEMBLAGE ET MONTAGE :
L’Entrepreneur devra prévoir l’exécution, en atelier, de plus grand nombre possible d’assemblage. Il ne sera toléré
sur le chantier que les assemblages strictement nécessaires. Avant livraison et habillage des menuiseries.
L’Entrepreneur devra reprendre les menuiseries refusées. Les profilés seront parfaitement dressés dans tous les sens,
les coupes seront ébarbées et polies de façon à préserver l’anodisation des profilés. Les assemblages devront interdire
les infiltrations et le séjour de l’eau entre les profilés. Toutes les fixations (vis, boulons, rivets, etc ...) seront en acier
inoxydable 18/8.

CADRE EN ALUMINIUM :
Les cadres en aluminium seront fixés sur les précadres au moyen d’un système de cales réglables à vis de blocage ou
vissées au moyen de vis en acier inoxydable 18/8, têtes fraisées et cachées à la vue , dans la mesure du possible . Les
traverses basses, formant jet d’eau, comporteront des évacuations pour les eaux de condensation, elles ne feront pas
saillies par rapport au sol fini dans le cas de portes ou de portes - fenêtres coulissantes, de plus dans le cas d’un
revêtement de moquette, il sera prévu un profilé supplémentaire de 20x10mm, venant pincer la moquette et se fixer
contre le cadre. Ces cadres viendront en recouvrement sur la maçonnerie et masqueront totalement les précadres et le
joint entre ces derniers et la maçonnerie. Dans le cas d’ouvrages ouvrant à la françaises, à tabatière ou autre système
à paumelles ou à pivots, les cadres seront pourvus d’une rainure intérieure filante pour fixation de la garniture
d’étanchéité en Néoprène. Dans le cas d’ouvrages à vantaux coulissants, ils seront pourvus de rainures de part et

10
d’autre du bâti coulissant pour le maintien des balais et brosses d’étanchéité des butoirs en Néoprène seront prévus
sur les montants.

BATIS :
Dans le cas d’ouvrages ouvrant à la française, à tabatière ou autre système à paumelles ou à pivots, les bâtis seront
pourvus à l’intérieur d’une rainure filante pour la fixation de la contre garniture d’étanchéité en Néoprène. Les
traverses basses seront pourvues de jet d’eau. Les paumelles et pivots seront fixés de préférence, vissés de l’intérieur
du profil pour masquer les têtes de vis fraisées et pour avoir une plus grande longueur de filetage. Le vitrage sera pris
dans un double joint en Néoprène et maintenu par des parcloses éclipsées en aluminium. Dans le cas de vantaux
coulissants, les bâtis seront garnis de doubles balais de Nylon à billes, réglables facilement par vis. Les traverses
hautes seront pourvues de guides en Nylon. Les serrures et crémones seront encastrées dans les montants. Les
vitrages seront maintenus dans des garnitures en Néoprène, de dimensions appropriées à l’épaisseur de verre,
assurant une étanchéité absolue. Tous les assemblages seront obligatoirement réalisés d’onglet pour toutes les
surfaces vues.

JOINTS ET CALES :
Les cales seront en Néoprène ainsi que les joints des vitrages, Ils répondront aux normes NF P 85.304, P 85.301 et P
85.102. Les joints entre profilés seront exécutés au mastic général spécial aluminium.
PRECADRES :
Toutes les menuiseries aluminium seront prévues avec des précadres métalliques exécutés en tôle d’acier 20/10°. Ils
seront en forme de « z » ou de « u » afin de former engravure dans la maçonnerie. Ils seront protégés par une
galvanisation au zinc soigneusement réparées avant montage des cadres.

Fixations :
La fixation des châssis, portes ou ensembles vitrés sera assurée par des pattes à scellement disposées suivant les
spécifications prévues par la norme AFNOR P 24.201 et le tableau I du cahier du C.S.T.B.
Percements et scellements :
Les scellements devront faire l’objet d’une étude particulière afin de tenir compte des structures qui doivent recevoir
les menuiseries et qu’il est rigoureusement interdit, de dégrader. Les scellements au « spit roc » paraissent être les
mieux adapter pour protéger les bétons en œuvre , et seul les chevilles auto foreuses sont admises , tous les
scellements seront munis de platines cache-scellement . Tous les scellements seront munis de platines cache-
scellement. Tous les scellements se feront au mortier de ciment Portland artificiel C.P.A ou C.P.B.250/315 à
l’exécution de tout autre (ciment à prise rapide, ciment de Wassy, ciment expansif). L’emploi de plâtre est
formellement interdit.
Calfeutrement :
Entre les pré cadres et les ouvrages en aluminium , ainsi qu’entre les diffèrent ouvrages d’aluminium , l’étanchéité
sera assurée par un calfeutrement invisible par cordon de type « PRESTIK »ou similaire posé sur tout le pourtour
sans discontinuité , le joint étanche appliqué au pistolet ne sera autorisé qu’en cas de défectuosité du joint par
cordon , par contre le calfeutrement au mortier des pré cadres incombe à l’Entreprise de gros - œuvre , mais toujours
sous l’entière responsabilité de l’entreprise du présent lot . Les vitrages, posée sur cales Néoprène, recevront sur
toute leur périphérie, un joint « double garniture » en Néoprène et seront maintenus par des parcloses éclipsées,
conformément aux prescriptions des D.T.U. N°39.4 et N°59 ; par des équerres métalliques ou des pièces spéciales
selon les cas. L’Entrepreneur devra prendre les dispositions nécessaires pour éviter les ponts thermiques entre
ouvrages et structures. Dans le cas de châssis coulissants, les montants verticaux seront munis de deux profilés en
équerre venant s’emboîter l’un dans l’autre et formant chambre de décompression. Tous les balais brosses seront de
marque « SHLEGEL3.
Les feuillures pour ouvrants recevront un joint périphérique continu en Néoprène. Tous les éléments de menuiseries
devront être parfaitement étanches à l’eau, à l’air et à la poussière, suivant les D.T.U. N°36.1 et N°37.1 de Mai 1974.
(« Choix des fenêtres en fonction de leurs expositions «  conformément aux normes NFP 20.302 et 20.501).
QUINCAILLERIE - SERRURERIE :
Les quincailleries seront choisies dans les marques recommandées par les fabricants de profilés aluminium, assurant
la bonne qualité et la bonne présentation des éléments. Elles seront nécessairement des modèles les plus récents et
soumises à l’approbation de l’administration.

11
Les quincailleries seront rigoureusement adaptées aux dimensions et à l’usage des menuiseries. Les ouvrants
coulissants seront équipés de loqueteaux à condamnation encastrés dans le montant du châssis. Chaque serrure sera
livrée avec deux clefs portant chacune une étiquette et aluminium gravée au nom du local et au numéro de la porte
correspondante
VITRAGES :
Les vitrages seront fournis et posés par l’entrepreneur du présent lot suivant les prescriptions définies
(calfeutrement). Ils seront de qualité V.V. conforme aux normes AFNOR B 32.001. B32.500 et B 32.522, dépourvus
de tous défauts de fabrication et de lésions de manutention. La qualité retenue pour l’ensemble des menuiseries
aluminium sera du verre blanc naturel dont l’épaisseur ou teinté suivant indication de l’architecte, selon les
dimensions et la destination des ouvrages, variera de 4 mm à 8 mm d’épaisseur

TRAVAUX DE FINITION :
L’Architecte pourra demander à l’Entrepreneur de ne poser les éléments de fermeture des menuiseries aluminium
qu’après exécution des travaux de peinture et de certains travaux de revêtements de sol.
L’Entrepreneur aura à sa charge la protection de tous ses ouvrages jusqu'à la réception provisoire. Il devra, en outre,
vérifier le bon fonctionnement de tous les éléments, y compris paumelles et serrures qu’il aura au préalable
soigneusement graissées et huilées. Tous les éléments de menuiserie, et tout spécialement les vitrages seront
parfaitement nettoyés.
III/
III/ - PLOMBERIE - SANITAIRE

Généralités
Les égouts seront réalisés suivant les plans d’architecte, aucun remblai ne sera mis en place avant les essais
d’étanchéité qui feront l’objet d’un procès-verbal de réception.

Regards
Les regards seront exécutés soit en béton banché B3, soit en briques pleines, reposant sur un radier de 0,15
d’épaisseur.
Les parois intérieures enduites au mortier hydrofuge M3 avec gorges à la bouteille.
L’arrivée et le départ des buses se feront à 0,10 au-dessus du radier. Ces regards seront convertis par des tampons en
béton armé avec anneaux de levage rabattables en fer galvanisé.

Ils reposeront dans un double cornier mâle et femelle en fer galvanisé au bain dimension au choix du maitre d’œuvre.
Tous les regards pourront être siphonnés à la demande de l’architecte par cloison médiane et seront payés compris
terrassement et terrain de toute nature et remblais, échelons et toutes sujétions.

Canalisations
Les canalisations en buse de PVC reposeront sur un lit de sable de 0,10 d’épaisseur, les joints seront garnis par des
joints étanches en polyester comprimé, type Afrique mousse ou similaire et tamisé et damé.

1/ - NATURE - QUALITE DES MATERIAUX ET MATERIELS

a) - Tubes et Accessoires
Les raccordements aux appareils sanitaires seront en tube cuivre ou flexible suivant indication du maitre d’œuvre, de
diamètre approprié, parfaitement circulaire et rectiligne. Les raccords pour tubes cuivre seront en bronze, qualité 2
U6, légèrement écrouis.
Les raccordements pour l'évacuation des appareils sanitaires seront en plomb, PVC ou tube galvanisé, suivant Devis
Descriptif.
Ils seront d'un diamètre approprié et munis de bouchons de dégorgement permettant un tringlage facile.
Les descentes pour eaux pluviales et eaux usées seront en PVC, suivant Devis Descriptif. Elles comprennent les
culottes simples ou doubles, coudes tampons de visite et tous les raccords nécessaires. Il sera prévu une ventilation
primaire de même section que la descente, qui aboutira en terrasse.
La fixation des canalisations se fera par des colliers en acier galvanisé démontables, posés à intervalles réguliers, et
assurant une parfaite fixation de l'ensemble traversant des murs, cloisons ou planchers, seront protégées par des
fourreaux en tube acier galvanisé de diamètre approprié.

12
b) - Appareils Sanitaires
Tous les appareils sanitaires devront être neuf et de bonne qualité. Ils ne devront pas présenter des défauts plus
importants que ceux tolérés par le choix 1, sous peine d'être refusés et remplacés.
Les appareils seront fixés au mur ou sol au moyen de boulons scellés ou au moyen de vis avec des tampons spéciaux
en plomb. Ils seront posés parfaitement horizontaux, et seront parfaitement stable. Tous les percements seront
exécutés avec une perceuse.
En aucun cas les tuyaux d'alimentation ne pourront être raccordés directement aux appareils. Les raccordements
seront exécutés avec un raccord mixte fer cuivre et un bout de tuyau de cuivre.
Les bondes et les siphons devront avoir des dimensions en rapport avec les diamètres normalisés des orifices
d'écoulement.
c) – Robinetterie
Les robinets seront à passage intégral. Les vannes à passage intégral double opercule. Les garnitures des robinets
d'eau chaude devront être capables de résister à une température de 80°C au minimum.
Les robinets ou vannes, venus de fonderie ou marqués au poinçon, présenteront l'indication de la pression maximale
de service pour laquelle ils sont destinés.
Les robinetteries des appareils sanitaires, bondes incluses, seront conformes à la normalisation.
L’entrepreneur doit réceptionner l’ensemble du réseau par Le BET et le bureau de contrôle à ses frais.

IV/ - PEINTURE ET VITRERIE

1/ - MODE D'EXECUTION DES TRAVAUX

a) - Exécution des peintures


Une fois que les surfaces à peindre auront été parfaitement préparées, l'entrepreneur procédera à l'exécution des
différentes opérations prévues au Devis Descriptif, en respectant les délais minima de séchage.
L'exécution des travaux, ainsi que la qualité et la composition des produits utilisés, devront se conformer aux
prescriptions des articles 68 à 72 et 173 à 176 du Devis Général d'Architecture, et aux Prescriptions du Cahier des
Prescriptions Communes, fascicule n° 5.
Tous les éléments peints devront être parfaitement couvertes, et le ton final conforme à la surface témoin. Dans le
cas contraire, le Maître d'œuvre pourra demander des couches supplémentaires sur celles prévues sans que
l'entrepreneur puisse prétendre à un supplément de prix.
Les différentes couches de peinture devront se différencier par une légère nuance de teinte, la dernière couche étant,
bien entendu, au ton exact demandé. Ces tons pris à partir du support, iront du moins clair au plus clair.
Une couche ne devra être appliquée qu'après séchage complet de la couche précédente c'est à dire après un délai de
48 heures dans le cas général, ou suivant la durée fixée par le fabricant. Les peintures ne seront appliquées sur les
mastics de vitrerie qu'après séchage de ceux-ci.
L'application des peintures ne devra donner lieu à aucune surépaisseur normale dans les feuillures des menuiseries.
Les hauts et bas des portes et fenêtres devront être peints. Les pênes des serrures et la robinetterie ne devront pas être
peints.
Les prix consentis par l'entrepreneur comprendront également toutes sujétions de teinte et coloration, travaux
préliminaires, réchampissage, et ouvrages ou parties d'ouvrages de teintes différentes.
b) - Vitrerie
Les carreaux devront être coupés de manière à s'ajuster avec un jeu de 2mm dans le fond des feuillures et à couper
les 2/3 au moins de la largeur de la feuillure.
Toutes les vitreries seront posées à double bain de mastic sur les menuiseries bois ou métalliques. Les mastics seront
de première qualité.
Jusqu'à la réception provisoire des travaux, l'entrepreneur restera responsable de la bonne conservation des vitreries.
c) - Nettoyage des locaux
L'entreprise de peinture devra effectuer à ses frais, à la fin des travaux un nettoyage complet de tous les locaux : sols,
Plinthes, vitrages, appareils sanitaires, appareils électriques, etc...
L'emploi d'esprit de sel ou autres produits acides est formellement interdit (sauf accord de l'architecte).
2/ - ECHANTILLONS

13
L'entrepreneur fera à ses frais tous les échantillons ou modèles de peinture sur surface témoin, mobiles ou fixes, que
pourra lui demander le Maître d'œuvre ou le maitre d’ouvrage.
Les échantillons acceptés seront déposés au bureau de chantier et conservés comme type de qualité et d'aspect des
travaux à exécuter, jusqu'à la réception des travaux.
3/ - QUALITE DES MATERIAUX

Tous les matériaux utilisés seront de première qualité et mis en œuvre conformément aux prescriptions des
fabricants. Des essais ou analyses de produits prélevés sur le chantier pourront être exigés par le Maître d'œuvre afin
de vérifier que les produits et leur mode d'application permettent d'obtenir les résultats recherchés.
L'entrepreneur est tenu d'utiliser les espèces et qualité de matériaux prescrites dans le Devis Descriptif. Aucune
réclamation ne sera recevable en ce qui concerne le prix de revient de ces matériaux à pied d'œuvre. Les matériaux
utilisés seront des produits prêts à l'emploi. Par produit prêt à l'emploi, on entend aussi bien des produits
immédiatement utilisables dans leur état de livraison, que des produits pouvant être obtenus au moment de l'emploi à
partir de constituants individuellement conditionnés, suivant des proportions indiquées par le fabricant. Les
récipients doivent comporter obligatoirement les marques distinctes permettant l'identification du produit, les
étiquettes seront conformes aux normes.

14
CHAPITRE III : DESCRIPTION ET MODE DE REGLEMENT DES OUVRAGES
MODE D’EVALUATION DES TRAVAUX
DEFINITION DES PRIX :
Les définitions des prix sont celles données par les listes des prix annexés C.P.C relatifs aux travaux d'aménagement
des bâtiments administratifs relevant de la province de kenitra

ETANCHEITE
PRIX N°1  : FORME DE PENTE ET CHAPE DE LISSAGE
Sur la dalle en béton armé, mise en œuvre d’une forme de pente conforme aux prescriptions du D.T.U.43.1.
Elle sera appliquée en béton dosé à 250 Kg /m³, de ciment CPJ 45. Elle aura une épaisseur de 3 cm au point le plus
bas et une pente au mois de 1%. Un dressement soigné de la surface sera obtenu par l’exécution d’une chape
incorporée adhérente au mortier de ciment dosée à 300 kg/M³ de ciment CPJ.35. Sur tous les reliefs sera exécuté des
solins en mortier de ciment (Acrotère, traverses de ventilation ….Etc.).
Les tolérances de planéité sont :
- 10 mm à la règle de 2 m.
- 3 mm à la réglette de 20 cm
Ouvrage payé pour l’ensemble au mètre carré entre nus d’acrotère y compris décapage de l’étanchéité existante et
toutes sujétions.
Ouvrage payé au mètre carré au PRIX n°1

PRIX N°2: ETANCHEITE BICOUCHE AUTO PROTEGEE (partie courante)


Ce prix comprend la réalisation de l’étanchéité de marque ROOFSEAL ou similaire agrée par le laboratoire.
Le complexe d’étanchéité sera posé en adhérence totale des deux membranes, dont la 2 ème membrane
ROOFSEAL Ar est auto protégée par granulés ardoisés.
La première couche « ROOFSEAL.G» d’une épaisseur 2mm. La deuxième couche en « ROOFSEAL. Ar » épaisseur
4mm sera soudable au chalumeau sur la première couche en « ROOFSEAL.G» épaisseur 2mm. La mise en œuvre est
effectuée selon les prescriptions du Cahier des charges du procédé approuvé par les bureaux de contrôle au MAROC.
Un recouvrement minimal de 10cm sera assuré entre panneaux en longitudinale et 15cm en transversale.
Ouvrage payé au mètre carré au PRIX n°2

PRIX N°3  : ETANCHEITE BICOUCHE AUTO PROTEGEE (en relevé)


Ce prix comprend la réalisation de l’étanchéité des relevés de la partie courante de marque ROOFSEL ou similaire
agrée par le laboratoire.
Les mêmes prescriptions que pour le prix n° 2.
Ouvrage payé au mètre linéaire au PRIX n°3

REVETEMENT

PRIX N°4  : REVETEMENT MURAIL EN CARREAUX DE FAÏENCE Y/C FRISE :


Revêtement en carreaux de faïence biseauté local comprenant mortier de pose, joints, coupes, découpes, bords
arrondis, baguettes d’angles en plastique le support de 0,045m d'épaisseur sera exécuté au mortier dosé à 250 kg de
ciment après nettoyage soigné du support.
Les carreaux devront être posés au cordeau à bain soufflant de mortier.
Réalisé suivant les indications et le choix de l’architecte, compris coupes et découpes, bords arrondis, enduit de
dressage y compris toute sujétion de fourniture et pose.
Ouvrage payé au mètre carré au PRIX n°4

PRIX n°5- REVETEMENT SOL EN CARREAUX DE FAÏENCE CERAMIQUES Y COMPRIS PLINTH :


Ce prix comprend :
préparation du support.

15
L'exécution d'une sous-couche de mortier M1 du tableau des dosages, qui sera dressée à la règle d'une épaisseur
suffisante pour la mise à niveau (épaisseur minimum = 5 cm pour le sol). Sa surface étant rendue rugueuse par des
stries exécutées à la truelle.
La fourniture et la pose de carreaux toutes dimensions du premier choix à joints fins (1 mm) filants ou croisés au
moyen de ciment collent. couleur au choix d’architecte. Tous les carreaux seront du 1er choix.
La fourniture et la pose de baguettes en plastic renforcé au droit des arêtes horizontales, verticales, inclinées et
courbes.
Les prix comprennent les retombées et les couronnements de même type que le revêtement.
Les joints seront ensuite coulés au ciment blanc ou au ciment teinté avant la prise du mortier suivant les indications
de l'Architecte. Echantillons à soumettre à l'approbation du maître d’ouvrage et l’architecte, de1er choix.
Ouvrage payé au mètre carré au PRIX n°5, y compris toutes sujétions.
PRIX N°6 : REVETEMENT EN MARBRE

Les revêtements en question seront ceux des paillasses et comptoirs de guichets, la couleur et échantillon sera indique par
l’administration y compris toutes sujétions d’exécution

Ouvrage payé au mètre carré au PRIX n°6

MENUISERIE
MENUISERIE BOIS

PRIX N°7  : PORTES ISOPLANE EN BOIS ROUGE


- Porte isoplane de toutes dimensions en sapin rouge 1er choix à battant ouvrant à la française. Échantillon à
faire agréer par l’architecte.
- Ouvrage comprenant :
- Faux cadre en sapin rouge de 100/25mm ;
- Cadre dormant en sapin rouge de 100/50mm ;
- Bâtis de 41 mm d’épaisseur
- Montants et traverses haute et basse de 80 x 40 mm
- Traverse intermédiaire de 150 x 40 mm
- 2 faces à lames en Sapin rouge 1er choix bouvetées et assemblées à tenon et mortaise alaises en bois dur sur
les 4 chants, renfort pour ferrure et bec de câne, chambranle de 60 x15 mm en bois dur sur les deux faces.
Quincaillerie :
- 7 pattes à scellements
- 2 poignets en laiton chromé de 110 mm à monture invisible
- 3 paumelles électriques de 140mm de Bricard ou similaire
- 1 serrure à mortaiser à peine dormant demi-tour et de clefs de Bricard ou similaire
- 1 ensemble « AERODYN » (2 béquilles, 2 entrées) en métal chromé de Bricard ou similaire
- 1 buttoir en caoutchouc
Ouvrage payé au mètre carré au PRIX n°7

PRIX n°8 'PLACARDS SOUS PAILLASSE


Porte iso plane à 2 vantais ouvrant à la française, comprenant :
- Cadre dormant en Sapin rouge de 100/70mm avec rainures à briques et feuillures battement.
- Bâti en Sapin rouge de 100 x 40.
- Ouvrants en réseau alvéolaire en bois blanc couvert en contreplaqué okoumé.
- Chambranles en Sapin rouge de 60/15mm avec feuillures et bords légèrement biseautés sur les deux faces.
* Quincaillerie (Vachette on similaire)
- Pattes à scellement en tôle d'acier miniumée, réf. 5610.
- Paumelles en laiton de 140
- Serrure de sûreté V.60 réf. V6300 de cane à condamnation avec clé de secoure.
-Boîtier, platine et rosaces, série prestige.
- Etagères en bois rouge horizontales et verticales support « voir longueur placard »
Ouvrage payé au mètre carré au PRIX n°8

16
PRIX N°9  : REFECTION DES PORTES Y COMPRIS FOURNITURE QUINCAILLERIE
Ce prix comprend la réfection de porte en bois avec fourniture de nouveau quincaillerie y compris peinture.
Ouvrage payé à l’unité au PRIX n°9
MENUISERIE METALLIQUE

PRIX N°10  : PORTE METALLIQUE


Les portes métalliques à un ou deux vantaux sont composées et barreaudées suivant appareillage et motif des plans de
détails de l’administration, y/c fourniture, et toutes sujétions de mise en œuvre.
Ce prix rémunère la fourniture, la pose et le scellement des cadres et des portes métalliques comme suit :
- Des pattes à scellement en nombre suffisant (pas moins de 6) ;
- 3 pommelles à souder de 140 mm ;
- 1 serrure de sécurité premier choix type Bricard, Vachette ou similaire ;
- Des poignées (pas moins de 2) soudées à l’intérieur et à l’extérieur ;
- Des béquilles (ou verrous) soudés à intérieur.
Ces portes seront peintes en une couche d’antirouille et en deux couches de peinture première qualité (type
ASTRAL ou similaire).
Ouvrage payé au mètre carré au PRIX n°10

MENUISERIE ALUMINIUM
PRIX N°11  : FENETRES, PORTES ET CHASSIS EN ALUMINIUM VITREES
Réalisé en profilé léger en aluminium de couleur au choix de l’administration de type Alluma ou similaire composé
de :
- Un ouvrant à la française, réalisés en profilés aluminium et comportant traverses basses, traverses hautes,
- Traverses intermédiaires et montants latéraux, et équipé d’un levier à exécuter suivant plan et détail de
l’architecte.
- Pré cadre exécuté en tôle pliée galvanisé de 20/10° d’épaisseur scellé au mur par pattes à scellement en fer
plat galvanisé de 20 x 5 mm tous les 30 cm. Ce pré cadre sera de 35 mm de largeur minimum et plus si
nécessaire.
- Cadre dormant réalisé en profilé aluminium et comportant traverses basse, traverses hauts et montants
latéraux. Les profilés comporteront les fouilleurs nécessaires pour recevoir les ouvrants ou le vitrage. La
fixation sur les pré cadres devra être renforcée afin de prévenir toute effraction.
- Equerre d’assemblage
- Vitrage : Double claire de 6 mm d’épaisseur.
- Joint bâti.
- Jet d'eau.
- Parcloses à clips côté intérieure en aluminium, joint pour la pose des vitrages avec cornière de renforcement
entre la parclose et le vitrage, et joint silicone entre la cornière et le vitrage.
- Profilés spéciaux en aluminium mise en place pour forme couvre-joint intérieur et extérieur au droit des bâtis.
- La jonction entre la maçonnerie et le cadre dormant doit être assuré par un joint souple et étanche, le silicone
ou similaire.
Quincaillerie : de 1erchoix d’une gamme à faire approuver par l’architecte compris toutes sujétions de protection, de
nettoyage et tous accessoires de pose.
Ouvrage payé pour l’ensemble au mètre carré y compris vitrage type double claire de 6 mm, dépose des fenêtres
existant et toutes sujétions de fournitures et de pose.
Ouvrage payé au mètre carré au PRIX n°11

PRIX N°12  : VOLET ROULANT EN ALUMINUIM y COMPRIS SYSTEME D'OUVERTURE ELECTRIQUE

Ce prix comprendra la fourniture et pose de volets roulants en aluminium, cache rideaux en lame d’aluminium,
inverseurs, câblages, et toutes accessoires nécessaires, couleur au choix de maître d’ouvrage.
Ouvrage payé au mètre carré, y compris dépose des volets roulants existants toutes sujétions de fourniture et de pose.
Ouvrage payé au mètre carré au PRIX n°12

17
ELECTRICITE

PRIX N°13  : FOYERS LUMINEUX SIMPLE ALLUMAGE


Foyers lumineux pour éclairage extérieur et intérieur depuis les tableaux disjoncteurs comprenant les conducteurs en
câbles U 500 V de 1,5 mm² pour l’éclairage intérieur et de 2,5 mm² pour l’éclairage extérieur; les interrupteurs
encastrés dans les murs et cloisons dans des boîtes d’encastrement diamètre 60 mm² et de profondeur 40 mm et le cas
échéant télérupteur pour commande d’un circuit à partir de plusieurs points, les douilles à bout de fil en laiton, les
boîtes de dérivation, type isorange, les fils conducteurs et toutes sujétions de fourniture, pose et scellement,
encastrement.
Ouvrage payé à l’unité au PRIX n°13
PRIX N°14  : FOYERS LUMINEUX DOUBLE ALLUMAGE
Ce prix comprend la fourniture, la pose et le branchement de foyer double allumage pour foyers multiples,
Interrupteur modèle encastré à montage à griffes de la série Neptune de Legrand ou équivalant, y compris filerie
comprenant les conducteurs en câbles U 500 V de 1,5 mm² pour l’éclairage intérieur et de 2,5 mm² pour l’éclairage
extérieur ; boîtier, l’encastrement et tubage, filerie etc. … y/c toutes sujétions de pose et de branchement.
Ouvrage payé à l’unité au PRIX n°14
PRIX N°15  : FOYERS LUMINEUX VA ET VIEN
Fonctionnant en va et vient sur un ou plusieurs pérmutateurs encastrés, y compris toutes sujétions de fourniture, pose
et y compris filerie comprenant les conducteurs en câbles U 500 V de 1,5 mm² pour l’éclairage intérieur et de 2,5
mm² pour l’éclairage extérieur, scellement, encastrement, saignées, conduits, conducteurs, appareillages, interrupteur.
Cet ouvrage sera payé à l’unité de foyers, installés sur le va et vient.
Ouvrage payé à l’unité au PRIX n°15
PRIX N°16  : PRISE DE COURANT 2x16A+T
Les prises de courant comprendront le tubage encastré sous tube isorange MRB et ICD n° 13 minimum encastrés et le
câblage en fils U 500V de 2x2, 5mm² + T du tableau de protection ou de la prise voisine, les boîtes d’encastrement et
dérivation, les dominos de raccordement la prise de courant type « LEGRAND ROYAL » ou similaire, y/c toutes
sujétions de fournitures, pose et raccordement.
Nota : les circuits lumineux sont distincts des circuits prises
Ouvrage payé à l’unité au PRIX n°16
PRIX N°17  : PRISE DE COURANT 2x20A+T étanche
Ouvrage de même nature et exécution que le prix n°500-12.
Ouvrage payé à l’unité au PRIX n°17

PRIX N  °18  : FP HUBLOT EN APPLIQUE


Fourniture et pose de hublot en applique rond et d’appliques ovales murales en poly carbonate classe 2 de 1er choix,
couleur au choix du maître d’ouvrage, toutes sujétions de fourniture, raccordement. Echantillon à remettre à
l’architecte pour approbation.
Ouvrage payé à l’unité au PRIX n°18
PRIX N°19  : FP HUBLOT ETANCHE
Fourniture et pose de hublot étanche rond et d’appliques étanches ovales murales en poly carbonate classe 2 de 1er
choix, couleur au choix du maître d’ouvrage, toutes sujétions de fourniture, raccordement. Echantillon à remettre à
l’architecte pour approbation
Ouvrage payé à l’unité au PRIX n°19
PRIX N°20: FP REGLETTES LAVABO
Fourniture et pose de réglettes lavabos de sécurité avec interrupteur et prise incorporée 2P+T de 1 er choix, y compris
tube linolite et toutes sujétions de fourniture, pose et raccordement.
Ouvrage payé à l’unité  au PRIX n°20

PRIX N°21  : FP DE BLOC DE PROJECTEUR ETANCHE DE 150W

18
Projecteur étanche de 150w avec lampe à fixer aux emplacements indiqués.
Les fusibles de protection seront, fourni et posé, comprenant :
- Spot halogène pour extérieur
- Structure en aluminium
- Peinture poudre époxyde cuite au four
- Réflecteur parabolique aluminium très pur et oxydé anodiquement
- Verre de protection trempé
- Puissance 500W halogène douille céramique R7s
- Couleur : selon le choix du comité de suivi
- Marque 1er choix ou similaire
Ouvrage payé à l’unité y compris toutes sujétions au PRIX n° 21

PLOMBERIE-SANITAIRE-PROTECTION INCENDIE

PRIX N°22  : ALIMENTATION EN TUBES PPR Pn 20  26/40 mm


Fourniture et pose d'une tuyauterie en polypropylène PN 20, de marque ARIETE ou similaire comprendra toutes
pièces de raccords, manchons, tés, coudes bouchons hermétiques et autre jonction par poly fusion.
Les canalisations seront apportées au moyen de supports appropriés en intercalant un matelas insonorisant et
imputrescible.
Les lyres de dilatation sont comprises dans ce prix.
Les traversées de mur ; cloison ou dalle se feront sous fourreaux en PVC de diamètre approprié.
Ouvrage payé mètre linéaire au PRIX N°22

PRIX N°23  : ALIMENTATION EN TUBES PPR Pn 20  21/32 mm


Ouvrage de même nature et exécution que le prix n°23.
Ouvrage payé mètre linéaire au PRIX N°23
PRIX N°24: ALIMENTATION EN TUBES PPR Pn 20  15/21mm
Ouvrage de même nature et exécution que le prix n°23
Ouvrage payé mètre linéaire au PRIX N°24
PRIX N°25  : VANNES D’ARRET  21/32 mm
Fourniture et pose de vanne d’arrêt en fer galvanisé, encastrée dans chape, en tranchées ou en regard et tout
accessoire nécessaire, toutes fournitures et sujétions.
Ouvrage payé à l’unité au PRIX N°25

PRIX N°26  : VANNES D’ARRET  15/21 mm


Fourniture et pose de vanne d’arrêt en fer galvanisé, encastrée dans chape, en tranchées ou en regard et tout
accessoire nécessaire, toutes fournitures et sujétions.
Ouvrage payé à l’unité au PRIX N°26
PRIX N°27  : ROBINET DE PUISAGE
En laiton poli de 1er choix, embout simple ou à porte-caoutchouc, D 15/21, posé sur alimentation, y compris raccord,
té, coude réduction, et toutes sujétions de fourniture et de pose. Echantillons à soumettre à l’approbation de
l’architecte et du maître d’ouvrage.
Ouvrage payé à l’unité au PRIX n°27
EVACUATION

PRIX N°28  : TUYAUX DE DESCENTE EN PVC Ø 40  mm


Fourniture et pose de tuyaux en PVC ductile pour évacuation des eaux vannes y/c joint, culotte, coude et toutes
accessoires. Il sera prévu un tampon de visite à chaque branchement ou changement de direction.
Ouvrage payé au mètre linéaire au PRIX n°28

19
PRIX N°29  : TUYAUX DE DESCENTE EN PVC Ø 120  et 110mm
Fourniture et pose de descente des eaux pluviales en PVC ductile y/c joint, culotte, coude et toutes accessoires. Il sera
prévu un tampon de visite à chaque branchement ou changement de direction.
Ouvrage payé au mètre linéaire au PRIX n°29

PRIX N°30  : SIPHON DE SOL EN LAITON


Fourniture et pose de siphon de sol de 0,15m en fonte modèle préalablement agréé par la maîtrise d’œuvre. Y
compris platine et pipe en plomb jusqu’à la chute au regard.
Ouvrage payé à l’unité au PRIX n°30

APPAREILS SANITAIRES

PRIX N°31: LAVABO SUR COLONNE DE 0,50 M


Le prix comprenant la fourniture et la pose de lavabo sur colonnes de type Roca de 1er choix ou similaire y/c robinet
PRESTO 705 ou similaire commande à manette sur rotule, siphon, vidange, pièces de raccordement, robinet d’arrêt,
tuyauterie de branchement en cuivre et toute sujétions de fourniture et de pose y/c tous raccords d’alimentations et
d’évacuations (ainsi que tous buses en PVC pour raccordement jusqu’au regard le plus proche) et toutes sujétions de
pose et fourniture.
Ouvrage payé à l’unité au PRIX n°31
PRIX N°32  : WC A L’ANGLAISE A CHASSE BASSE :
L’ensemble en porcelaine blanche vitrifiée comprend :
- 1 siphon de sortie verticale
- 1 réservoir de chasse de 9 litres, en porcelaine blanche vitrifiée avec mécanisme en laiton
- 1 robinet d’arrêt d’équerre  3/8
- 1 Bouton poussoir et colonne de chasse
- 1 mécanisme de chasse
- 1 Abattant double en plastique rigide blanc
- 1 porte papier hygiénique en laiton chromé 15 x15
- Rosace et nez d’injection
- Marque 1er choix ou similaire
Y compris dans le prix toutes sujétions de pose et fourniture, tous raccords d’alimentations en tube de cuivre et
d’évacuations en tube de PVC jusqu’au regard le plus proche et suivant plan détail BET.
Ouvrage payé à l’unité au PRIX n°32
PRIX N°33  : RECEVEUR DOUCHE :

Fourniture et pose de receveur de douche en porcelaine vitrifiée, y compris mélangeur, douchette et dépose de baignoire existant
et toute sujétion de raccordement, fixation et évacuation

Ouvrage payé à l’unité au PRIX n°33

PRIX N°34  : EVIER INOXYDABLE DE 1,20 m x 0,50 m à DEUX BACS


L’ensemble en Inox 1er choix comprend :
- 1 mitigeur à bec orientable,
- 1 bonde à bouchon caoutchouc, 1 chaînette trop plein et 1 grille inox
- 1 ensemble de vidange en PVC (siphon et raccords)
- Rosaces, tube de cuivre avec raccords mixtes, robinets d’arrêts,
- Marque 1er choix ou similaire
Y compris tous raccords d’alimentations et d’évacuations (ainsi que tous buses en PVC pour raccordement jusqu’au
regard le plus proche) et toutes sujétions de pose et fourniture.
Ouvrage payé à l’unité au PRIX n°34

20
ACCESSOIRS
PRIX N°35  : GLACE MIROIR DE (0,80x0,60) m
Au-dessus des laves mains, lavabos, vasques encastrées, fourniture et pose de glace miroir de 0.80 x 0.60 m à
argenture plastifiée et bords biseautés de 4mm d’épaisseur. Pose avec attaches chromées.
Ouvrage payé à l’unité au PRIX n°35
PRIX N°36  : CHAUFFE-EAU ELECTRIQUE DE 100 L
Fourniture et pose d’un ensemble comprenant :
- Un chauffe-eau électrique de 100 litres type vertical ou horizontal de marque GIOCA ou similaire
- Equipé de groupe de sécurité, purgeur d’air, calorifugeage du ballon, etc.…
- Raccordement EF et EC en tube acier galvanisé.
- Prise de courant 2 x 32 A + T ;
- Disjoncteur de Protection approprié suivant recommandations du BET ;
- Attestation de garantie
Nota :
- Les étiquettes précisant le choix du matériel doivent rester apparentes pendant la durée du chantier.
- Les appareils sanitaires devront être protégés pendant la durée des travaux, ils seront nettoyés en fin de chantier par
l’entrepreneur du présent lot sans plus-value.
- Des rosaces chromées comprises dans ce prix seront placées à la sortie de chaque tuyauterie encastrée.
Y compris toutes sujétions de fourniture, de pose, essai et mise en marche.
Ouvrage payé à l’unité au PRIX n°36

PEINTURE-VITRERIE

PRIX N°37 : PEINTURE GLYCEROPHTALIQUE MATE SUR MUR ET PLAFOND INTERIEURS


Comprenant :
- 1 ponçage général
- 1 couche d’impression
- 1 rebouchage partiel en enduit de peinture de1er choix.
- 2 couches d’enduit général, ponçage
- 2 couches de peinture glycérophtalique mate de1er choix pour obtenir un résultat satisfaisant.
Ouvrage payé au mètre carré, tous vides déduits au PRIX n°37
PRIX N°38  : PEINTURE SUR MUR & PLAFOND FINITION LAQUEE BRILLANTE (SALLES D’EAU)
Comprenant :
Travaux préparatoires :
- Egrenage, Brossage énergétique à la brosse à chiendent des enduits ciment pour supprimer toutes les parties non
adhérentes ;
- Epoussetage ou lavage à l’eau avec ragréage sur béton ;
- Ponçage général du support ;
- Impression : 1 couche d’impression fixatrice
- Travaux d’enduisage : - Enduisage repassé ou 1 rebouchage partiel, égrenage de l’enduit au papier abrasif fin et
époussetage.
- Finition : Application de 2 couches de la peinture émulsion mate à douze (12) heures d’intervalles ; teinte au
choix du maître d’œuvre.
Ouvrage payé au mètre carré au PRIX n°38
PRIX N°39 PEINTURE GLYCEROPHTALIQUE LAQUEE SUR BOIS ET FERRONNERIES :
Comprenant :
Travaux préparatoires :
- Dérouillage et décalaminage du subjectile par grattage et ponçage. Lavage au solvant.
- Impression : - Application de deux couches avec un séchage de 24 heures entre les couches.
- Sous - couche : - Après un délai de séchage de 24 heures, application d’une couche
- Finition : Application d’1 couche de laque brillante
- Teinte au choix du maître d’œuvre. L’intervalle à respecter entre les couches est de 24 heures.
Ouvrage payé au mètre carré au PRIX n°39

21
MARCHE N°…………………….

Marché passé par appel d’offres ouvert sur offres de prix en application de l’alinéa 2 § 1 de l’article 16
et § 1 de l’article 17 et l’alinéa 3§ 3de l’article 17du décret n° : 2-12-349 du 8Joumada I 1434 (20 MARS
2013) relatif aux marchés publics

OBJET DU MARCHE : Travaux d’aménagement des bâtiments administratifs relevant de la province de kenitra

MONTANT DU MARCHE:…………………………………………..

………………………………………………….. ..............................

…………………………………………………………………………….(En chiffres et en lettres)

Lu et accepté par l’entrepreneur : Dressé par

Vu par  : Présenté par :

Visé par : Approuvé par :

22