Vous êtes sur la page 1sur 30

00 (001-004)_TB San 001-014 4/1/14 12:17 PM Page 1

Sous la direction de Horst Herr

TECH

Génie énergétique
et climatique
Production de froid et fluides frigorigènes
Climatisation et traitement d’air
Pompes à chaleur
00 (001-004)_TB San 001-014 4/1/14 12:17 PM Page 2

Auteur et président du groupe de travail : Horst Herr


Co-auteurs : Ewald Bach, Peter Bertrand, Walter Bierwerth, Martin Tonert
Illustrations intérieures : Michael M. Kappenstein, Bureau de dessin des éditions Europa-Lehrmittel

Traduction : Equivalangue
Traduction et adaptation : Nathalie Petit
Relecture technique : Jean Desmons

Traduction autorisée depuis l’allemand de l’ouvrage paru sous le titre Tabellenbuch Wärme, Kälte, Klima.
© 2011 Editions Europa-Lehrmittel (5e édition)
Nourney, Vollmer GmbH & Co. KG, 42781 Haan-Gruiten, Allemagne.

Maquette de couverture : Ici et ailleurs


Mise en pages de la version française : Datagraphix

Toutes les marques citées dans cet ouvrage sont des marques déposées par leurs propriétaires respectifs.

© Dunod,2014
Pour la version française
5, rue Laromiguière, 75005 Paris
www.dunod.com
ISBN : 978-2-10-058157-3
00 (001-004)_TB San 001-014 4/1/14 12:17 PM Page 3

Avant-propos 3

La collection DunodTech
Véritable base de données techniques, chaque ouvrage de la collection « DunodTech » a été
conçu avec l’objectif de rassembler dans un même livre tous les savoirs utiles d’un domaine
technique (formules, tableaux de valeurs, schémas d’installation, abaques, conventions gra-
phiques, unités et symboles, normes…).

Toutes ces connaissances ont été :


– réunies de manière à ce que l’ouvrage soit exhaustif ;
– ordonnées de manière à être facilement trouvées ou retrouvées ;
– synthétisées de manière à être rapidement comprises ;
– présentées de manière lisible et claire pour être assimilées efficacement.

Des ouvrages qui vous seront très utiles aussi bien pendant votre formation qu’au cours de
votre vie professionnelle.

Contenu de l’ouvrage
Cet ouvrage est divisé en 8 parties principales :

1 Bases fondamentales p. 5 5 Techniques d’usinage p. 227

2 Physique appliquée p. 40 6 Climatisation p. 252

3 Représentation technique p. 124 7 Froid p. 359

4 Matériaux et fluides p. 173 8 Techniques d’installation p. 473

L’objectif de cet ouvrage est de prendre en compte des secteurs d’activité entiers plutôt que leur
simple domaine clé. Dans chacune des huit parties principales, de nombreux domaines
connexes sont ainsi intégrés, comme les mathématiques, la représentation technique, la scien-
ce des matériaux ou encore les techniques d’installation.
Les 8 parties principales sont clairement identifiées par un système d’onglets. Au début de
chaque partie principale se trouve une table des matières détaillée.
Une particularité de cet ouvrage est de relier entre elles par des flèches rouges (➞) différentes
thématiques ou notions. Les flèches vous indiquent donc où vous trouverez de plus amples
informations sur la formule, la table ou le terme choisi.

Remerciements
Les auteurs tiennent à remercier particulièrement leur collègue Walter Bierwerth pour leur avoir
permis de réutiliser une partie de son propre ouvrage. La collaboration de Peter Bertrand pour
le génie climatique, et de Martin Tonert pour les techniques de froid a considérablement élargi
les contenus dans ces deux domaines. Ewald Bach a pour sa part contribué à l’élaboration des
chapitres sur l’électrotechnique et les énergies renouvelables.

Réglementation et normalisation françaises


Les références réglementaires et normatives figurant dans la traduction française de cet ouvrage
sont allemandes. Il est certain que dans les États membres de l’Union européenne, du fait de la
transposition en droit national des directives et de la reprise des normes européennes et parfois
internationales dans les collections nationales de normes (NF EN, NF ISO, NF EN ISO), les diffé-
rences entre les réglementations techniques (ensemble des règlements, des normes et autres
textes techniques) des pays sont de moins en moins sensibles ; mais elles subsistent néanmoins.
Son cités ici les principaux textes réglementaires et normatifs ainsi que les textes techniques en
application en France. En fin d’ouvrage, on retrouvera une liste des correspondances des diffé-
rentes normes.
04 (173-226)_TB San 015-046 GR 4/2/14 6:22 PM Page 174

174 4.1 Matériaux pour l’isolation et l’étanchéité


Critères de sélection, vue d’ensemble
Signification des critères de sélection

Masse volumique r ➞ Masse volumique. Il s’agit de la masse volumique ϱ de l’isolant en


kg/m3, c.-à-d. densité en considérant la porosité.
Conductivité thermique l ➞ Diffusion de chaleur
Coefficient de résistance à la
➞ Diffusion
diffusion de la vapeur q
Résistance Traction et compression
Comportement en flambage Déformation et allongement. Les directives VDI 2055 (07.94) autorisent
une déformation maximale de 10% pour les ➞ matériaux isolants
Contraction due au froid ➞ Dilatation due à la chaleur
Comportement en combustion (voir tableau suivant)

Classes de matériaux de construction (➞ protection incendie) (d’après DIN 4102-1 : 2008-09)


Classe Dénomination Remarques

A A1 matières ininflammables comme le béton, Les matériaux des classes A1, A2, B1 nécès-
A2 l’acier, le plâtre, la brique. Pour la classe A2, sitent en général une marque de contrôle.
une certification doit être produite.
Seulement A1, A2 pour les conduits d’aération.
B B1 difficilement inflammable
B2 normalement inflammable combustible La classe B1 ne peut être utilisée qu’à l’intérieur
B3 facilement inflammable d’un espace coupe-feu.
Isolants d’utilisation plus ou moins courante
Matériau Conductivité thermique l Masse volumique ϱ en kg/m3
en W/(m · K) à une température
moyenne de 20 °C

organique :
Coton 0,04 80
Plaques de fibre de bois (compact) 0,17 1000
Plaques de fibre de bois (poreux) 0,06 300
Plaques de laine de bois 0,09 400
Plaques de liège 0,035 … 0,04 80 … 200
Carton 0,07 700
Mousse de phénol 0,035 25
Mousse de polystyrène 0,025 … 0,04 20 … 30
Mousse de polyuréthane 0,02 … 0,035 40 … 70
Laine de mouton 0,04 140
Roseau 0,06 220
Fibre de cellulose 0,04 … 0,045 35 … 65

non organique :
Laine de verre 0,035 … 0,05 60 … 200
Laine de céramique 0,035 … 0,14 50 … 190
Kieselguhr 0,06 … 0,07 200
Conglomérat de perlite 0,06 100
Mousse de verre 0,045 … 0,055 100 … 160
Laine minérale 0,035 … 0,05 60 … 200

Matériaux d’isolation pour la protection contre le chaud ou le froid


Isolation du chaud : la température de l’objet est supérieure à celle de l’environnement.
Isolation du froid : la température de l’objet est inférieure à celle de l’environnement.
04 (173-226)_TB San 015-046 GR 4/2/14 6:22 PM Page 175

4.1 Matériaux pour l’isolation et l’étanchéité 175


Matériaux d’isolation pour la protection contre le chaud ou le froid (suite)
Référence des matériaux isolants (d’après le groupe d’étude allemand de l’industrie du bâtiment =
feuillets de l’AGI)
Les isolants utilisés par l’industrie sont identifiés par une référence à 10 chiffres.
Le tableau suivant en présente un extrait :
1er et 2e Groupe de
références : Désignation Feuillet de l’AGI
référence
Type d’isolant
11 Laine de verre Q132
12 Laine minéral Q132
13 Laine de fibres Q132
21 Polystyrène (PS)- mousse de particules Q133-1
22 Mousse de polystyrène extrudée (XPS) dure Q133-2
23 Mousse de polyuréthane (PUR) dure Q133-3
31 Mousse de polyéthylene (PE) (demi-dure) Q134
36 Mousse d’élastomères en réseau Q143
(mousse souple, par ex. Armaflex)
40 Mousse de verre Q137
50 Liège Q139
51 Liège expansé Q139
52 Liège imprégné Q139
61 Perlite expansée Q141
70 Silicate de calcium Q142

3e et 4e Groupe de Groupe de
références : Désignation Désignation
référence référence
Forme du
livrable 01 Bandes 11 Plaques/feuillets
04 Feutre 12 Tuyaux
05 Lamelles tressées 13 Pieces moulées
06 Matelas 20 Granule de 0 à 1 mm
07 Plaques 21 Granule de 0 à 1,5 mm
08 Lamelles 22 Granule de 0 à 3 mm

Matériaux et fluides
09 Segments 99 Autres

5e et 6e Une remarque sur les paramètres d’influence, comme la masse volumique ϱ (minime) ➞
références : Masse volumique et conductivité thermique et la température moyenne ϑm (une impor-
Conductivité tante dépendance à la température correspondant à l’exemple suivant) est faite dans les
thermique feuillets de l’AGI cités ci-dessus.

Température Conductivité thermique Exemple : Polystyrène (PS) mousse de particules


moyenne en W/(m·K) (feuillet de l’AGI Q133-1)
en °C
courbe limite1 courbe limite 2
Conductivité thermique l en W/(m·K)

– 50 0,0290 0,0280
Groupe Désignation
0 0,0355 0,0340 de référence (voir graphique ci-contre)
10 0,0370 0,0355
50 0,0420 0,0400 10 Courbe limite 1, masse volumique
ⱖ 20 kg/m3
11 Courbe limite 2, masse volumique
0,040 1 ⱖ 30 kg/m3
ite
im
el
urb 2
Co ite Remarques :
im
bel
ur 1. Le classement des conductivités thermiques l
Co se rapproche de l’exemple ci-dessus pour tous
0,030 les autres isolants, c.-à-d. qu’il faut considérer
des courbes limites dans les feuillets de l’AGI
cités ci-dessus.
2. Le fabricant garantit – si cela est souhaité – la
conductivité thermique et d’autres caractéris-
tiques du matériau.
0,020
Sur l’image ci-contre, on peut observer la tendance
Température moyenne cm en °C
qui est la même pour tous les matériaux :

–50 0 + 50 La conductivité thermique augmente très signifi-


cativement avec la température.
04 (173-226)_TB San 015-046 GR 4/2/14 6:22 PM Page 176

176 4.1 Matériaux pour l’isolation et l’étanchéité


Matériaux d’isolation pour la protection contre le chaud ou le froid (suite)
7e et 8e Feuilles de l’AGI
références :
température de Q 132 Q 133-3 Q 137 Q 141 Q 143
classification Groupe °C Groupe °C Groupe °C Groupe °C Groupe °C
(température 10 100 07 70 10 100 30 300 01 80
supérieure 12 120 08 80 15 150 35 350 02 85
d’utilisation 14 140 09 90 20 200 40 400 03 90
en °C) 16 160 10 100 25 250 45 450 04 95
  Q 134 30 300 50 500 05 100
72 720 35 350 55 550 06 105
74 740 01 80 40 400 60 600
76 760 02 85 43 430 65 650
03 90 50 500 70 700
Q 133-1 04 95 55 550 75 750
07 70 05 100 60 600
08 80 06 105 Q 142
07 110 Q 139 07 700
Q 133-2
08 115 05 50 08 800
07 70 09 120 06 60 09 900
08 80 10 125 07 70 10 1000
08 80 50 1050
09 90
10 100
11 110
12 120
13 130
14 140
15 150
9e et 10e Masse Contrainte en Résistance en Masse volumi- Contrainte en
références volumique compression compression que apparente compression
pour un allon- nominale pour un allonge-
en kg/m3 gement de 10% en N/mm2 en kg/m3 ment de 5%
en N/mm2 en N/mm2
Feuillet AGI Q 132, Q 133-1 Q 133-2 Q 137 Q 141 Q 142
Q 133-3, Q 134
Q 139, Q 143
N N N N
Les 9e et 10e Différent au Groupe Groupe Groupe Groupe
mm2 mm2 mm2 mm2
références sein des dif-
peuvent aussi férentes feuil- 20 0,20 05 0,5 45 45 05 0,5
représenter la lets de l’AGI. 25 0,25 06 0,6 65 65 10 1,0
masse volumi- 30 0,30 07 0,7 80 80 15 1,5
que (apparente 40 0,40 08 0,8
par ex. pour 50 0,50 09 0,9
ou non), la
Q 132 : 0,2 v etc. 10 1,0
contrainte ou
20 kg /m3 ou 11 1,1
la résistance en
Q 133-1 : 20 x 12 1,2
compression.
20 kg/m3

12.06.01.56.10 : Désignation d’un isolant minéral sous forme de laine mise en matelas, courbe de conduc-
tivité thermique : image 1, température de classification 560 °C, masse volumique de
100 kg/m3.
61.21.02.75.65 : Désignation d’un isolant à base de granulés de perlite de 0 à 1,5 mm, courbe de conduc-
tivité thermique : image 2, température supérieure d’utilisation 750 °C, masse volumi-
que apparente 65 kg/m3.

Facteur de résistance à la diffusion μ (➞ diffusion)


Matériau Valeur de q
Mousse de polystyrène (à base de granules) 20 … 100
Mousse de polystyrène extrudée 80 … 300 Données du fabricant
Mousse de polyuréthane 30 … 100 exigées éventuel-
Mousse de PVC 160 … 330 lement avec une
Mousse à base de résine phénolique 30 … 50 garantie.
Mousse de verre pratiquement ∞
Isolant à base de fibres 1,5 … 4,5
Isolants du chaud :
Matériau Feuillet Masse Conductivité Température Comporte- Forme du livrable Remarques
isolant AGI volumique thermique l d’utilisation ment au feu
ϱ pour (ϑm) °C d’après Voir les données du fabricant,

nattes
Peaux
Pièces
Nattes

bourre
évent. sous garantie.

Bandes
Plaques
Poudres
kg/m3 W/(m · K) DIN 4102

Laine de

moulées
Granules
Laine minérale Q 132 80 … 180 0,044 (100 °C) Laine minérale A1/A2 • • • • • • La température d’utilisation
0,061 (200 °C) 600 B1 dépend de ϱ.
Valeurs de référence

Laine céramique – 100 … 200 0,07 (200 °C) 1200 A1 • • • • • • La température d’utilisation
0,10 (400 °C) dépend de ϱ.
Verre mousse Q 137 100 … 160 0,07 (100 °C) 430 A1 • • •
0,095 (200 °C)
Silicate de calcium Q 142 200 … 300 0,077 (200 °C) 700 A1 • • •
0,105 (400 °C)
Perlite Q 141 40 … 125 0,079 (200 °C) 700 A1 •
0,143 (400 °C)
Isolants du froid :
04 (173-226)_TB San 015-046 GR 4/2/14 6:22 PM Page 177

Mousse de poly- Q 133-1 20 0,036 – 30 … + 80 B1/B2 • • • • non résistante aux solvants


styrène (particules)
Mousse de poly- Q 133-2 ≥ 25 0,035 – 180 … + 80 B1/B2 • non résistante aux solvants
styrène extrudée
Mousse de Q 133-3 40 0,030 – 180 … + 100 B1/B2 • • •
polyuréthane
(compacte)
Mousse de Q 138 ≥ 55 0,035 – 180 … + 100 B1/B2 Le livrable peut prendre toutes les
polyuréthane formes suivant la demande
(poreuse)
Isolant de liaison -– 0,035 – 40 … + 130 B1/B2
Matériaux d’isolation pour la protection contre le chaud ou le froid (suite)

≈ 70 •
en polyuréthane
Mousse de verre Q 137 100 … 160 0,046 – 260 … + 100 A1 • • • Formation de fissures en cas de
(plaques) choc thermique
4.1 Matériaux pour l’isolation et l’étanchéité

Mousse de verre Q 137 100 … 160 0,052 – 260 … + 100 A1 • • • Formation de fissures en cas de
(peaux) choc thermique
Liège Q 139 80 … 120 voir les – 180 … + 100 B2 • • •
courbes
AGI
Mousse de Q 134 20 … 40 0,038 … 0,046 – 70 … + 125 B2 • • • • • non résistante aux intempéries
polyéthylène ou aux UV
Mousse souple Q 143 40 … 100 0,040 … 0,044 – 40 … + 105 B2 • • également sous non résistante aux intempéries
forme de flexible ou aux UV
(d’après la feuille AGI Q 03 : 1997-06)
177

Matériaux et fluides
04 (173-226)_TB San 015-046 GR 4/2/14 6:22 PM Page 178

178 4.1 Matériaux pour l’isolation et l’étanchéité


Matériaux d’isolation pour la protection contre le chaud ou le froid (suite)
Possibilités d’utilisation (d’après les feuillets AGI)

Les possibilités d’utilisation dépendent fortement des formes standards ; considérer les feuillets de l’AGI.

Exemple : mousse de particules de polystyrène (PS) (d’après le feuillet AGI Q 133-1 : 1986-03)
Groupe Différentes Conduites Appareils et réservoirs Surfaces libres Couche Conduits
formes Façades Gainage Façades verticale horizon- prati- mate- d’air
standards acces- tale cable lassée
sibles
01 Bandes ⦁
07 Plaques ⦁ ⦁ ⦁ ⦁ ⦁ ⦁ ⦁
08 Peaux ⦁ ⦁ ⦁
09 Lames ⦁ ⦁ ⦁ ⦁ ⦁

Données matérielles pour les supports (en contraintes) (d’après le feuillet AGI Q 03 : 1997-06)
N° Matériau Masse volumique Conductivité Valeur proposée
minimale thermique pour une mise en
en kg/m3 en W/(m · K) à 10 °C contrainte statique
prolongée1) in N/mm2
1 Mousse de particule PS 20 0,040 0,020
2 Mousse de particule PS 30 0,040 0,035
3 Mousse extrudée PS 30 0,040 0,060
4 Mousse extrudée PS 40 0,040 0,080
5 Mousse extrudée PS 50 0,040 0,100
6 Mousse RUR dure 50 0,035 0,035
7 Mousse RUR dure 80 0,035 0,050
8 Mousse RUR dure 120 0,040 0,100
9 Liège 140 0,045 0,030
10 Liège compacté 200 0,055 0,080
11 Liège compacté 300 0,065 0,120
12 Mousse de verre 125 0,050 0,170
13 Mousse de verre 135 0,050 0,270
14 Mousse de verre 140 0,060 0,30
15 Bois dur k, classe I 650 0,205 4,0
16 Bois dur II, classe I 650 0,320 10,000
17 Béton cellulaire, classe 4 600 … 700 0,18 … 0,24 1,0
18 Béton cellulaire, classe 6 700 … 800 0,24 … 0,27 1,4
1)
respecter les contraintes de compression auto-
risées (voir les données du constructeur.)
Déformation en %

12 Mousse rigide PUR


Respecter les contraintes autorisées. Il faut 11 avec r = 80kg/m3
différencier les chargements statiques et dyna- 10
9 1 σd = 0,2N/mm2
miques.
8 2 σd = 0,05N/mm2
7
En cas de dépassement de la contrainte autorisée, 6
(voir diagramme ci-contre), on remarque que : 5
4
Au fil du temps, et en fonction de leur densité, les 3
mousses dures subissent généralement un pro- 2
cessus de fluidification, c.-à-d. une déformation 1
disproportionnée. Par conséquent, la mousse est 0
détruite mécaniquement. 0 0,1 1 10 100 1000
Temps en h
04 (173-226)_TB San 015-046 GR 4/2/14 6:22 PM Page 179

4.1 Matériaux pour l’isolation et l’étanchéité 179


Matériaux d’isolation pour la protection contre le chaud ou le froid (suite)
Autres caractéristiques

Possibilités de transformation (➞Technique de finition)


Traitement contre le pourrissement

4
Considérer diverses directives (p.ex. les
Sans odeur (➞ Diffusion) feuillets de l’AGI) et consignes des fabri-
Réactivité aux produits chimiques (voir tableau suivant) cants.
Absorption d’eau (➞ Capillarité, Diffusion)
Contraction due au froid (➞ Dilatation thermique)
Valeurs de α (coefficient d’allongement
thermique) pour les mousses dures :
Le coefficient d’allongement thermique des mousses
dures est généralement cinq fois plus grand que celui des m
3,0 · 10– 5 · · · 10,0 · 10– 5
métaux. Cela peut conduire à des tensions thermiques. m·K

Exemple : réactivité aux produits chimiques de la mousse de particule de PS


(d’après AGI-Q 133-1 : 1986-02)
Matériau, produit chimique Comportement Matériau, produit chimique Comportement
Eau, eau de mer, saumure + Lait +
Matériaux de construction Huile alimentaire +/–
habituels, comme le calcaire,
+ Huile de paraffine, vaseline, diesel +/–
le ciment, le gypse, l’anhydrite
Huile de silicone +
« Alcalis » comme la lessive de
soude, la lessive de potasse, l’am- + Alcools, p.ex. méthylalcools,
moniaque, l’eau de chaux, le purin ethylalcools (spiriteux) +
Savons, agents mouillants + Solvants comme l’acétone, l’éther,
l’acétate d’éthyle, les diluants
Acide chlorhydrique 35%
nitro ou à laque, le benzène, le
Acide nitrique jusqu’à 50% +
xylène, le trichloréthylène, le
Acide sulfurique 95%
tétrachlorométhane, térébenthine –
Acides faibles et dilués comme
Hydrocarbures aliphatiques

Matériaux et fluides
l’acide lactique, acide carbonique, +
saturés p.ex. le cyclohexane,
acide humique (eau de tourbe)
l’éther de pétrole ou le white spirit +/–
Sels, engrais (salpêtre,
Essence normal et super –
efflorescence) +
Légende :
Bitumes +
+ Stable, la mousse n’est pas détruite suite à une
Bitumes froids et mastics exposition prolongée.
+
à base de produits aqueux +/– Partiellement stable, la mousse peut se rétracter
ou être attaquée superficiellement en cas
Bitumes froids et mastics
– d’exposition prolongée
contenant des solvants
– Instable, la mousse se rétracte rapidement ou est
Produits goudronneux – dissoute.

Masse volumique et conductivité thermique (➞ Densité, transport thermique)

Le diagramme ci-contre montre la conductivité ther-


Conductivité thermique m en W/(m·K)

Domaine mique de la mousse de granulat de polystyrène en


0,05 fonction de la masse volumique ϱ et de la tempéra-
d’application fréquent ture moyenne ϑm. On remarque que :
0,04
+40°C La conductivité thermique l des mousses est
0°C généralement indépendante dans de larges
0,03 domaines de la masse volumique ϱ.
–40°C
0,02 Règle importante :

0,01 Si la masse volumique augmente à cause de la


mise en contrainte du matériau alors la conduc-
tivité thermique l croît nettement en raison d’un
0 changement de la structure des cellules. C’est
0 10 20 30 40 50 60 70 80 90 pourquoi une compression de 10% max. est auto-
Masse volumique u en kg/m3 risée.
04 (173-226)_TB San 015-046 GR 4/2/14 6:22 PM Page 180

180 4.1 Matériaux pour l’isolation et l’étanchéité


Matériaux de barrage, pare-vapeur (d’après le feuillet AGI- Q 112 :1980-10)

Sont considérés comme pare-vapeur les matériaux


Tableau 1 :
avec un faible coefficient de diffusion de la vapeur,
Répartition des groupes de pare-vapeur
c.-à-d. un grand coefficient de résistance à la diffusi-
Groupe sd = q · s on de la vapeur q (➞ Diffusion). Ils sont répartis dans
des groupes (voir tableau ci-contre).
1000 ≥ 1000 m Symboles utilisés
200 ≥ 200 m
100 ≥ 100 m sd = q · s = épaisseur de la couche d’air équivalente
50 ≥ 50 m lors de la diffusion
30 ≥ 30 m q = facteur de résistance à la diffusion de la vapeur
10 ≥ 10 m (➞ Diffusion)
s = épaisseur de la couche en m
Les coefficients de résistance à la diffusion de la
vapeur q (➞ Diffusion) sont mesurés pour des ➞ Dans les cas particuliers, demander les valeurs au
matériaux homogènes ou approchant l’homo- fabricant, éventuellement avec une garantie.
généité selon DIN 52615.

Tableau 2 : Matériaux utilisés comme pare-vapeur


N° Matériau Abbréviation Epaisseur Groupés (d’après Tableau 1)
mm 1000 200 100 50 30 10
A Films (solides)
Thermoplastiques
1 Polychlorure de vinyle PVC 0,3 à 0,8 ⦁ ⦁
2 Bitumes copolymères d’éthylène ECB 1,5 à 2,0 ⦁ ⦁ ⦁
3 Polyéthylène PE 0,1 à 1,2 ⦁ ⦁ ⦁ ⦁
Elastomères
4 Polyisobutylène PIB 0,5 à 2,5 ⦁ ⦁
5 Butyl-Caoutchouc (Isobutylène-Isoprène) JJR 0,8 à 2,0 ⦁ ⦁ ⦁
6 Chloroprène-Caoutchouc CR 1,0 à 1,5 ⦁ ⦁ ⦁
7 Polyéthylène chlorosulforique CSM 0,8 à 1,2 ⦁
8 Éthylène-propylène-terpolymère-caoutchouc EPDM 1,0 à 2,0 ⦁ ⦁ ⦁
9 Copolymère d’ethylène-Vinilacétate EVA 1,2 ⦁ ⦁
Films métalliques
10 Aluminium Film Alu > 0,05 ⦁
11 Cuivre Film Cuivre > 0,03 ⦁
Films mixtes
12 Film d’aluminium 0,1 avec produit
synthétique et des bandes de feutre des
deux côtés 1,0 ⦁
13 Joints de bitume
avec des incrustations d’aluminium Al 02 D 2,2 ⦁
B Couches (fluides)
14 Bitumes, en solution ou
dissous dans l’eau, desséchant 2,0 à 5,0 ⦁ ⦁ ⦁ ⦁
15 Bitumes, sans solvant, malléable
non desséchant > 2,0 ⦁ ⦁ ⦁ ⦁
16 Élastomère en solution ou
dissous dans l’eau, desséchant 0,5 à 1,0 ⦁ ⦁ ⦁ ⦁
17 Élastomère, sans solvant, composé
de plusieurs éléments, renforçant 2,0 à 5,0 ⦁ ⦁ ⦁ ⦁ ⦁
18 Élastomère, sans solvant, malléable,
non desséchant ni renforçant > 2,0 ⦁ ⦁ ⦁ ⦁ ⦁

Tableau 3 : Caractéristiques des matériaux pare-vapeur


Epaisseur de la couche d’air équivalente lors de la Réactivité chimique
diffusion sd = q · s Réactivité mécanique, statique, dynamique
Epaisseur, lors de l’utilisation en couches sur des supports Comportement en combustion
Techniques de raccordement Résistance aux intempéries
Compatibilité avec des imperméabilisants Réactivité à la température d’après DIN 52123
Couvrant toute la surface et adhérent à la couche inférieure Coefficient de dilatation thermique
Flexibilité et transformabilité Température de transformation
Dimensions, formes du livrable
04 (173-226)_TB San 015-046 GR 4/2/14 6:22 PM Page 181

4.2 Fluides frigorigènes 181


Définitions et concepts (d’après DIN 8960 : 1998-11)
Concept Définition
Fluide frigorigène (R) Intermédiaire qui, au cours du ➞ fonctionnement d’une machine frigorifique
(➞ diagramme d’état) absorbe de la chaleur à faible température et basse pression, et
restitue de la chaleur à des pressions et températures plus élevées.
Le numéro de référence (du fluide frigorigène) ➞ est précédé de la lettre « R »
(pour refrigerant) avec ou sans tiret. Le nom commercial peut aussi être placé
Symbolisation devant le numéro de référence. Exemple : R290, R-23, Suva 507.
Substance formée grâce à l’association de deux ➞ éléments chimiques ou
Composé chimique
plus, dans des proportions massiques particulières.
Composé chimique qui ne contient que les éléments carbone C et hydro-
gène H.

H H H
│ │ │
Hydrocarbure
H─C─H H─C─C─H
│ │ │
H H H

Méthane (R50), CH4 Ethane (R170), C2H6


Halogènes Eléments : Fluor F, Iode J, Brome Br, et Chlore Cl.
Hydrocarbures halogénés Composé carboné qui contient un ou plusieurs halogènes. Si une partie
ou halocarbures seulement des atomes d’hydrogène sont remplacés par des halogènes, on
parle ➞ d’hydrocarbures partiellement halogénés. Si tous les atomes d’hy-
drogène sont remplacés par des halogènes, on parle ➞ d’hydrocarbures
totalement halogénés.
Hydrocarbure ne contenant que
du carbone C,du chlore Cl, F

Matériaux et fluides
du fluor F et de l’hydrogène H - │
(c.-à-d. chloreux). Cl ─ C ─ Hl

Abbréviation HCFC. F

Hydrocarbures Chlorodifluorométhane (R22), CHClF2


partiellement halogénés Hydrocarbure ne contenant que
du carbone C, du fluor F H F
et de l’hydrogène H - │ │
(c.-à-d. non chloreux). F─C─C─F
│ │
Abbréviation HFC. H F

Tétrafluoroéthane (R134), CH2FCF3


Hydrocarbure ne contenant que
du carbone C, du chlore Cl, F
et du fluor F │
(c.-à-d. chloreux). Cl ─ C ─ Cl

Abbréviation CFC F

Hydrocarbures Dichlorodifluorométhane (R12), CCl2F2


totalement halogénés Hydrocarbure ne contenant que
du carbone C et du fluor F F
(c.-à-d. non chloreux). │
F─C─F
Abbréviation PFC. │
F

Tétrafluorométhane (R14), CF4


04 (173-226)_TB San 015-046 GR 4/2/14 6:22 PM Page 182

182 4.2 Fluides frigorigènes


Définitions et concepts (suite) (d’après DIN 8960 : 1998-11)
Concept Définition
CFC ➞ Chlorofluorocarbones
HCFC ➞ Hydrochlorofluorocarbones
HFC ➞ Hydrofluorocarbones
PFC ➞ Perfluorocarbones
HC ➞ Hydrocarbones
Mélange de deux fluides frigorigènes ou plus, qui, en ébullition à l’équilibre, garde une
composition fixe, aussi bien au niveau du liquide que de la vapeur.
Les azéotropes ne peuvent pas être
séparés par distillation. Le point d’ébul-
lition du mélange peut être plus haut ou
plus bas que celui des fluides frigorigè-
nes contenus dans le mélange. Phase I
vapeur
Mélanges h surchauffée
Les fluides frigorigènes azéotropes
I
tI
azéotropes font partie de la ➞ catégorie de fluide
ou frigorigène 500. Ie Ie
azéotropes Les azéotropes avec une composition t II
➞Diagramme de azéotrope fA se vaporisent et se liqué-
phase point
fient comme des corps purs, c.-à-d. à azéotropique
un ➞ point critique de température.
Phase II
I et II : zone diphasique, i.e. vapeur produit frigorifique liquide
et liquide (➞ vapeur
humide).
fA
fA : Composition azéotrope w (B) w (A)
Mélange de fluides frigorigènes, dont les fractions liquides et gazeuses présentent
des compositions différentes dans l’ensemble des domaines de concentration. Les
zéotropes présentent des tempéra-
tures d’évaporation et de liquéfaction
variables à pression constante. On
appelle ce phénomène glissement de Phase I
température (glide en anglais). vapeur
surchauffée
c
Les fluides frigorigènes zéotropes
font partie de la ➞ catégorie de réfri-
gérants 400.
Mélange Les réfrigérants zéotropes se vapori-
non azéotrope Bande de température
sent et le liquéfient dans un domaine
ou (largeur de la bande)
de température particulier. Cela sig-
zéotrope nifie que la ➞ température de satura-
➞ Diagramme de tion augmente lors de la vaporisation Phase II
phase et diminue lors de la liquéfaction. produit frigorifique liquide

I et II : Domaine diphasique, i.e.


liquide et vapeur w (B) w (A)
(➞ Vapeur humide).
Le glissement de température est variable selon les fluides frigorigènes.
Des glissements trop importants peuvent causer des problèmes lors de l’utilisation
de l’appareil réfrigérant (manque d’étanchéité, dissociation du mélange, problème
de débit ou de maniabilité).
Pour éviter une dissociation du fluide frigorigène, les fluides frigorigènes zéotro-
pes ne doivent être prélevés que sous forme liquide.

Mélange Mélange non azéotrope avec un faible glissement de température (< 1 K), par ex. le
quasi-azéotrope R404A. Le faible glissement de température peut généralement être négligé dans la
pratique.
Glissement de Différence entre les températures d’ ➞ ébullition et de ➞ point de rosée à
température pression constante.
04 (173-226)_TB San 015-046 GR 4/2/14 6:22 PM Page 183

4.2 Fluides frigorigènes 183


Définitions et concepts (suite) (d’après DIN 8960 : 1998-11)

Symboles
Pour les ➞ hydrocarbures et les ➞ hydrocarbures halogénés des séries méthane (un atome
de carbone avec 4 liaisons), éthane (deux atomes de carbone avec 6 liaisons au total) et
propane (trois atomes de carbone avec 8 liaisons au total), on peut déduire la structure des
liaisons à partir des chiffres.
Chiffres • Le dernier chiffre indique le nombre d’atome de fluor (F).
• L’avant dernier chiffre est supérieur de 1 au nombre d’atomes d’hydrogene (H).
• Le chiffre précédent est inférieur de 1 au nombre d’atomes de carbone (C). S’il ne conti-
ent qu’un atome de carbone, on n’écrit pas le chiffre «0».
• Le nombre d’atomes de chlore (Cl) doit être calculé : Il faut additionner le nombre d’ato-
mes de fluor (F) et le nombre d’atomes d’hydrogene. Ce nombre est soustrait du nombre
des atomes qui peuvent se lier à l’atome de carbone correspondant. Le résultat est le nom-
bre d’atomes de chlore contenus dans la molécule.

Ainsi :

R – XXX
Ce chiffre est inférieur de 1 au Ce chiffre est supérieur de 1 au
Ce chiffre indique le nombre
nombre d’atomes de carbone nombre d’atomes d’hydro-
d’atomes de fluor (F)
(C). gène (H)

Exemple : R125 Exemple : R12

Matériaux et fluides
• chiffre des centaines = 1 • chiffre des centaines = 0
➞ 1 + 1 = 2 atomes de carbone ➞ 0 + 1 = 1 atome de carbone

• chiffre des dizaines = 2 • chiffre des dizaines = 1


➞ 2 – 1 = 1 atome d’hydrogène ➞ 1 – 1 = 0 atome d’hydrogène

• chiffre des unités = 5 • chiffre des unités = 2


➞ 5 atomes de fluor ➞ 2 atomes de fluor
5 atomes de fluor + 1 atome d’hydrogène = 6 2 atomes de fluor + 0 atome d’hydrogène = 2
2 atomes de carbone peuvent se lier à 6 atomes. 1 atome de carbone peut se lier à 4 atomes

• 6 – 6 = 0 ➞ 0 catomes de chlore • 4 – 2 = 2 ➞ 2 atomes de chlore


c.-à-d. R125 a pour formule chimique C2HF5 c.-à-d. R12 a pour formule chimique CCl2F2

Types de fluides frigorigènes

R10 – R50 Méthane de base CH4


R110 – R170 Ethane de base C2H6
R216 – R290 Propane de base C3H8
R4.. Mélanges réfrigérants ➞ zéotropes
R5.. Mélanges réfrigérants ➞ azéotropes
Série R600 – R611 Différents réfrigérants organiques
R630 – R631 Composés organiques azotés
R7.. Composés anorganiques (les deux chiffres après le 7 indiquent
la ➞ masse molaire du réfrigérant)
R1112 – R1270 Composés organiques insaturés
RC… Hydrocarbures cycliques
04 (173-226)_TB San 015-046 GR 4/2/14 6:22 PM Page 184

184 4.2 Fluides frigorigènes


Classification des fluides frigorigènes
Aperçu général des fluides frigorigènes
Numéro Classi- Dénomination Formule Point Masse
fication ou chimique ou d’ébullition molaire
composition nom commercial (°C) (kg/kmol)
R11 CFC Trichlorofluorométhane CCl3F 23,8 137,4
R12 CFC Dichlorodifluorométhane CCl2F2 – 29,0 120,9
R13 CFC Chlorotrifluorométhane CClF3 – 81,4 104,5
R13B1 CFC Bromotrifluorométhane CBrF3 – 58,0 148,9
R14 PFC Tétrafluorométhane CF4 – 128,0 88,0
R22 HCFC Chlorodifluorométhane CHClF2 – 40,8 86,5
R23 HPC Trifluorométhane CHF3 – 82,1 70,0
R30 HCFC Dichlorométhane CH2Cl2 40,0 84,9
R32 HPC Difluorométhane CH2F2 – 51,7 52,0
R50 HC Méthane CH4 – 161 16,0
R113 CFC Trichlorotrifluoroéthane CCl2FCClF2 47,6 187,4
R114 CFC Dichlorotétrafluoroéthane CClF2CClF2 3,8 170,9
R115 CFC Chloropentafluoroéthane CClF2CF3 – 39,0 154,5
R116 PFC Hexafluoroéthane CF3CF3 – 79,0 138,0
R123 HCFC Dichlorotrifluoroéthane CHCl2CF3 27,9 153,0
R124 HCFC Chlorotétrafluoroéthane CHClFCF3 – 12,1 136,5
R125 HPC Pentafluoroéthane CHF2CF3 – 48,1 120,0
R134a HPC Tétrafluoroéthane CH2FCF3 – 26,2 102,0
R141b HCFC Dichlorofluoroéthane CH3CCl2F 32,0 117,0
R142b HCFC Chlorodifluoroéthane CH3CClF2 – 10,0 100,5
R143a HPC Trifluoroéthane CH3CF3 – 47,0 84,0
R152a HPC Difluoroéthane CH3CHF2 – 25,0 66,0
R170 HC Éthane CH3CH3 – 89,0 30,0
R218 PFC Octafluoropropane CF3CF2CF3 – 37,0 188,0
R227ea HPC Heptafluoropropane CF3CHFCF3 – 15,6 170,0
R236ea HPC Hexafluoropropane CF3CH2CF3 – 1,4 152,0
R245fa HPC Pentafluoropropane CF3CH2CHF2 14,9 134,0
R290 HC Propane CH3CH2CH3 – 42,0 44,0
R401A HCFC R22/R152a/R124 (53,0/13,0/34,0) MP39 – 33,4/– 27,8 94,4
R401B HCFC R22/R152a/R124 (61,0/11,0/28,0) MP66 – 34,9/– 29,6 92,8
R401C HCFC R22/R152a/R124 (33,0/15,0/52,0) MP52 – 28,9/– 23,3 101,0
R402A HCFC R125/R290/R22 (60,0/2,0/38,0) HP80 – 49,2/– 47,0 101,5
R402B HCFC R125/R290/R22 (38,0/2,0/60,0) HP81 – 47,2/– 44,8 94,7
R403A HCFC R290/R22/R218 (5,0/75,0/20,0) Isceon 69S – 47,7/– 44,3 92,0
R403B HCFC R290/R22/R218 (5,0/56,0/39,0) Isceon 69L – 49,1/– 46,8 103,2
R404A HPC R125/R143a/R134a (44,0/52,0/4,0) HP62 / FX70 – 46,5/– 45,7 97,6
R405A HCFC R225/R152a/R142b/RC318 (45,0/7,0/5,5/42,5) G2015 – 32,8/– 24,4 111,9
R406A HCFC R22/R600a/R142b (55,0/4,0/41,0) GHG– HP – 32,7/– 23,5 89,9
R407A HPC R32/R125/R134a (20,0/40,0/40,0) Klea60 – 45,2/– 38,7 90,1
R407B HPC R32/R125/R134a (10,0/70,0/20,0) Klea61 – 46,8/– 42,4 102,9
R407C HPC R32/R125/R134a (23,0/25,0/52,0) Klea66 – 43,8/– 36,7 86,2
R407D HPC R32/R125/R134a (15,0/15,0/70,0) – 39,4/– 32,7 90,9
R407E HPC R32/R125/R134a (25,0/15,0/60,0) – 42,8/– 35,6 83,8
R408A HCFC R125/R143a/R22 (7,0/46,0/47,0) FX10 – 44,6/– 44,1 87,0
R409A HCFC R22/R124/R142b (60,0/25,0/15,0) FX56 – 34,7/– 26,3 97,5
R409B HCFC R22/R124/R142b (65,0/25,0/10,0) FX57 – 35,8/– 28,2 96,7
R410A HPC R32/R125 (50,0/50,0) Suva9100 / AZ20 – 51,6/– 51,5 72,6
R410B HPC R32/R125 (45,0/55,0) – 51,5/– 51,4 75,5
R411A HCFC R1270/R22/R152a (1,5/87,5/11,0) G2018A – 39,6/– 37,1 82,5
R411B HCFC R1270/R22/R152a (3,0/94,0/3,0) G2019B – 41,6/– 40,2 83,3
R412A HCFC R22/R218/R142b (70,0/5,0/25,0) TP5R – 36,5/– 28,9 92,2
R413A PFC R218/R134a/R600a (9,0/88,0/3,0) Isceon MO49 – 29,4/– 27,4 103,9
R414A HCFC R22/R124/R600a/R142b (51,0/28,5/4,0/16,5) GHG-X4 – 33,2/– 24,7 97,0
R414B HCFC R22/R124/R600a/R142b (50,0/39,0/1,5/9,5) Hot Shot – 33,1/– 24,7 101,6
04 (173-226)_TB San 015-046 GR 4/2/14 6:22 PM Page 185

4.2 Fluides frigorigènes 185


Classification des fluides frigorigènes (suite)
Aperçu général des fluides frigorigènes
Numéro Classe Groupe val. limites LFL Masse Température
de PED empiriques volumique ODP GWP d’auto-infla-
sécurité (kg/m3) (kg/m ) 3
du gaz (kg/m3) mation (°C)
R11 A1 2 0,3 5,824 1 4600
R12 A1 2 0,5 5,039 1 10600
R13 A1 2 0,5 4,309 1 14000
R13B1 A1 2 0,6 6,169 10 6900
R14 A1 2 0,4 3,611 0 5700
R22 A1 2 0,3 3,587 0,055 1700 635
R23 A1 2 0,68 2,884 0 12000 765
R30 B2 2 0,017 0,417 9 662
R32 A2 1 0,061 0,307 2,153 0 550 648
R50 A3 1 0,006 0,032 0,657 0 23 645
R113 A1 2 0,4 3,467 0,8 6000
R114 A1 2 0,7 7,207 1 9800
R115 A1 2 0,6 6,438 0,6 7200
R116 A1 2 0,55 5,696 0 11900
R123 B1 2 0,1 5,872 0,02 120 730
R124 A1 2 0,11 5,728 0,022 620
R125 A1 2 0,39 4,982 0 3400 733
R134a A1 2 0,25 4,258 0 1300 743
R141b A2 2 0,013 0,287 3,826 0,11 700 532
R142b A2 1 0,066 0,329 4,223 0,065 2400 750
R143a A2 1 0,056 0,282 3,495 0 4300 750
R152a A2 1 0,027 0,13 2,759 0 120 455
R170 A3 1 0,008 0,038 1,239 0 3 515
R218 A1 2 0,7 7,853 0 8600

Matériaux et fluides
R227ea A1 2 0,59 7,137 0 3500
R236ea A1 2 0,59 6,418 0 9400
R245fa B1 2 0,19 5,689 0 950
R290 A3 1 0,008 0,038 1,832 0 3 470
R401A A1 2 0,3 3,929 0,037 1130 681
R401B A1 2 0,34 3,860 0,04 1220 685
R401C A1 2 0,24 4,211 0,03 900
R402A A1 2 0,33 4,214 0,021 2690 723
R402B A1 2 0,32 3,929 0,033 2310 641
R403A A1 2 0,33 3,817 0,041 3000
R403B A1 2 0,41 4,289 0,031 4310
R404A A1 2 0,52 4,057 0 3780 728
R405A A1 2 0,26 4,665 0,028 5160
R406A A2 1 0,13 0,302 3,744 0,057 1920
R407A A1 2 0,33 3,743 0 1990 685
R407B A1 2 0,35 4,274 0 2700 703
R407C A1 2 0,31 3,582 0 1650 704
R407D A1 2 0,41 3,784 0 1500
R407E A1 2 0,40 3,482 0 1430
R408A A1 2 0,41 3,614 0,026 3020
R409A A1 2 0,16 4,055 0,048 1540
R409B A1 2 0,17 4,021 0,048 1500
R410A A1 2 0,44 3,007 0 1980
R410B A1 2 0,43 3,131 0 2120
R411A A2 1 0,04 0,186 3,420 0,048 1500
R411B A2 1 0,05 0,239 3,446 0,052 1600
R412A A2 1 0,07 0,329 3,883 0,055 2220
R413A A2 1 0,08 0,375 4,334 0 1920
R414A A1 2 0,08 4,040 0,045 1440
R414B A1 2 0,07 4,232 0,042 1320
04 (173-226)_TB San 015-046 GR 4/2/14 6:22 PM Page 186

186 4.2 Fluides frigorigènes


Classification des fluides frigorigènes (suite)
Aperçu général des fluides frigorigènes
Numéro Classi- Dénomination Formule Point Masse
fication ou chimique ou d’ébullition molaire
composition nom commercial (°C) (kg/kmol)
R416A HCFC R134a/R124/R600 (59,0/39,5/1,5) FR-12 – 23,9/– 22,1 111,9
R417A HPC R125/R134a/R600 (46,6/50,0/3,4) Isceon MO59 – 38,0/– 32,9 106,7
R418A HCFC R290/R22/R152a (1,5/96,0/2,5) – 41,7/– 40,0 84,6
R419A HPC R125/R134a/RE170 (77,0/19,0/4,0) – 42,6/– 35,9 109,3
R420A HCFC R134a/R142b (88,0/12,0) – 24,9/– 24,2 101,9
R421A HPC R125/R134a (58,0/42,0) – 40,8/– 35,5 111,8
R421B HPC R125/R134a (85,0/15,0) – 45,7/– 42,6 116,9
R422A HPC R134a/R125/R600a (11,5/85,1/3,4) Isceon MO79 – 46,5/– 44,1 113,6
R422B HPC R134a/R125/R600a (42,0/55,0/3,0) ICOR XAC1 – 40,5/– 35,6 108,5
R422C HPC R134a/R125/R600a (15,0/82,0/3,0) ICOR XLT1 – 45,3/– 42,3 113,4
R422D HPC R134a/R125/R600a (31,5/65,1/3,4) Isceon MO29 – 43,2/– 38,4 109,9
R423A HPC R134a/R227ea (52,5/47,5) Isceon 39TC – 24,2/– 23,5 126,0
R424A HPC R125/R134a/R600a/R600/R601a
(50,5/47,0/0,9/1,0/0,6) – 39,1/– 33,3 108,4
R425A HPC R32/R134a/R227ea (18,5/69,5/12,0) – 38,1/– 31,3 90,3
R426A HPC R125/R134a/R600/R601a (5,1/93,0/1,3/0,6) – 28,5/– 26,7 101,6
R427A HPC R32/R125/R143a/R134a
(15,0/25,0/10,0/50,0) – 43,0/– 36,3 90,4
R428A HPC R125/R143a/R290/R600a (77,5/20,0/0,6/1,9) – 48,3/– 47,5 107,5
R429A HPC RE170/R152a/R600a (60,0/10,0/30,0) – 26,0/– 25,6 50,8
R430A HPC R152a/R600a (76,0/24,0) – 27,6/– 27,6 64,0
R431A HPC R290/R152a (71,0/29,0) – 43,1/– 43,1 48,8
R432A HC R1270/RE170 (80,0/20,0) – 46,6/– 45,6 42,8
R433A HC R1270/R290 (30,0/70,0) – 44,6/– 44,2 43,5
R433B HC R1270/R290 (5,0/95,0) – 44,3/– 43,9 44,0
R434A HPC R125/R143a/R134a/R600a
(63,2/18,0/16,0/2,8) – 45,0/– 42,3 105,7
R435A HPC RE170/R152a (80,0/20,0) – 26,1/– 25,9 49,0
R436A HC R290/R600a (56,0/44,0) – 34,3/– 26,2 49,3
R437A HPC R134a/R125/R600/R601 (78,5/19,5/1,4/0,6) Isceon MO49Plus – 32,9/– 29,2 103,7
R502 CFC R22/R115 (48,8/51,2) – 45,4 112,0
R507A HPC R125/R143a (50,0/50,0) – 46,7 98,9
R508A HPC R23/R116 (39,0/61,0) – 86,0 100,1
R508B HPC R23/R116 (46,0/54,0) Suva95 – 88,3 95,4
R509A HCFC R22/R218 (44,0/56,0) TP5R2 – 47,0 124,0
R600 HC Butane CH3CH2CH2CH3 0,0 58,1
R600a HC Méthylpropane (Isobutane) CH(CH3)3 – 12,0 58,1
R601 HC Pentane CH3CH2CH2CH2CH3 36,1 72,1
R601a HC Méthylbutane (Isopentane) (CH3)2CHCH2CH3 27,8 72,1
R717 Ammoniac NH3 – 33,0 17,0
R718 Eau H2O 100,0 18,0
R723 R717/RE170 (DME) (60,0/40,0) NH3/(CH3)2O – 36,6 23,0
R744 Dioxyde de carbone CO2 – 78,0 44,0
R1150 HC Éthène (Éthylène) CH2=CH2 – 104,0 28,1
R1270 HC Propène (Proylène) CH3CH=CH2 – 48,0 42,1
R1234yf HPC Tétrafluoropropane CF3CF=CH2 – 29,4 114,0
RC270 HC Cyclopropane C3H6 – 32,9 42,1
RC318 PFC Octafluorocyclobutane C4F8 – 6,0 200,0
RE170 Diméthyléther (CH3)2O – 24,8 46,0
04 (173-226)_TB San 015-046 GR 4/2/14 6:22 PM Page 187

4.2 Fluides frigorigènes 187


Classification des fluides frigorigènes (suite)
Aperçu général des fluides frigorigènes
Numéro Classe Groupe Val. limités LFL Masse Température
de PED empiriques volumique ODP GWP d’auto-infla-
sécurité (kg/m3) (kg/m )3
du gaz (kg/m3) mation (°C)
R416A A1 2 0,06 4,678 0,009 1010
R417A A1 2 0,15 4,443 0 1950
R418A A2 1 0,07 0,328 3,510 0,053 1630
R419A A2 1 0,05 0,269 4,546 0 2900
R420A A1 2 0,19 4,252 0,008 1430
R421A A1 2 0,28 4,649 0 2520
R421B A1 2 0,33 4,857 0 3090
R422A A1 2 0,29 4,719 0 3040
R422B A1 2 0,25 4,515 0 2420
R422C A1 2 0,29 4,711 0 2980
R422D A1 2 0,26 4,572 0 2620
R423A A1 2 0,30 5,268 0 2350
R424A A1 2 0,10 4,512 0 2330

R425A A1 2 0,25 3,759 0 1430


R426A A1 2 0,08 4,237 0 1380
R427A A1 2 0,28 3,760 0 2010

R428A A1 2 0,37 4,466 0 3500


R429A A3 1 0,01 0,052 2,119 0 12
R430A A3 1 0,02 0,084 2,672 0 93
R431A A3 1 0,01 0,044 2,028 0 35

Matériaux et fluides
R432A A3 1 0,002 0,039 1,777 0 0
R433A A3 1 0,006 0,036 1,805 0 0
R433B A3 1 0,008 0,041 1,827 0 0
R434A A1 2 0,32 4,396 0 3130

R435A A3 1 0,014 0,068 2,045 0 24


R436A A3 1 0,006 0,032 2,057 0 0
R437A A1 2 0,08 4,324 0 1680
R502 A1 2 0,45 4,635 0,33 4510
R507A A1 2 0,53 4,108 0 3850
R508A A1 2 0,23 4,124 0 11940
R508B A1 2 0,2 3,930 0 11950
R509A A1 2 0,56 5,155 0,024 5560
R600 A3 1 0,0086 0,048 2,450 0 3 365
R600a A3 1 0,011 0,038 2,440 0 3 460
R601 A3 1 0,008 0,035 2,058 0 3
R601a A3 1 0,008 0,038 2,786 0 3
R717 B2 1 0,00035 0,116 0,704 0 0 630
R718
R723 B2 1 0,00035 0,116 0,704 0 0 630
R744 A1 2 0,1 1,808 0 1
R1150 A3 1 0,007 0,036 1,153 0 3
R1270 A3 1 0,008 0,047 1,745 0 3 455
R1234yf A2 1 0,06 0,299 4,766 0 4 405
RC270
RC318 A1 2 0,81 8,429 0 10000
RE170 A3 1 0,013 0,038 1,914 0 235
04 (173-226)_TB San 015-046 GR 4/2/14 6:22 PM Page 188

188 4.2 Fluides frigorigènes


Caractéristiques des fluides frigorigènes
Pression de vapeur des fluides frigorigènes usuels
°C R22 R134a R290 R404A R407C R410A R507 R600a
bar bar bar p’ bar p’’ bar p’ bar p’’ bar p’ bar p’’ bar bar bar
– 60 0,38 0,16 0,42 0,50 0,47 0,43 0,28 0,64 0,64 0,51 0,09
– 59 0,40 0,17 0,45 0,53 0,5 0,46 0,29 0,68 0,68 0,54 0,10
– 58 0,42 0,18 0,47 0,56 0,53 0,48 0,31 0,72 0,71 0,57 0,11
– 57 0,44 0,19 0,49 0,59 0,56 0,51 0,33 0,76 0,75 0,60 0,11
– 56 0,47 0,21 0,52 0,62 0,59 0,54 0,35 0,8 0,8 0,63 0,12
– 55 0,50 0,22 0,55 0,65 0,62 0,57 0,38 0,84 0,84 0,67 0,13
– 54 0,52 0,23 0,58 0,69 0,66 0,60 0,40 0,89 0,88 0,70 0,13
– 53 0,55 0,25 0,60 0,72 0,69 0,63 0,42 0,94 0,93 0,74 0,14
– 52 0,58 0,26 0,64 0,76 0,73 0,67 0,45 0,98 0,98 0,78 0,15
– 51 0,61 0,28 0,67 0,80 0,77 0,70 0,47 1,04 1,03 0,82 0,16
– 50 0,65 0,29 0,70 0,84 0,81 0,74 0,5 1,09 1,09 0,86 0,17
– 49 0,68 0,31 0,73 0,89 0,85 0,78 0,53 1,15 1,14 0,91 0,18
– 48 0,71 0,33 0,77 0,93 0,90 0,82 0,56 1,20 1,20 0,95 0,19
– 47 0,75 0,35 0,81 0,98 0,94 0,86 0,59 1,26 1,26 1,00 0,20
– 46 0,79 0,37 0,84 1,02 0,99 0,90 0,63 1,33 1,32 1,05 0,21
– 45 0,83 0,39 0,88 1,07 1,04 0,95 0,66 1,39 1,39 1,10 0,22
– 44 0,87 0,41 0,92 1,13 1,09 1,00 0,70 1,46 1,45 1,15 0,23
– 43 0,91 0,44 0,97 1,18 1,14 1,04 0,73 1,53 1,52 1,21 0,25
– 42 0,96 0,46 1,01 1,24 1,19 1,09 0,77 1,60 1,60 1,27 0,26
– 41 1,00 0,49 1,05 1,29 1,25 1,15 0,81 1,68 1,67 1,33 0,27
– 40 1,05 0,51 1,10 1,35 1,31 1,20 0,86 1,75 1,75 1,39 0,29
– 39 1,10 0,54 1,15 1,41 1,37 1,26 0,9 1,84 1,83 1,45 0,30
– 38 1,15 0,57 1,20 1,48 1,43 1,32 0,95 1,92 1,91 1,52 0,32
– 37 1,21 0,60 1,25 1,55 1,50 1,38 0,99 2,01 2,00 1,58 0,33
– 36 1,26 0,63 1,31 1,61 1,57 1,44 1,04 2,10 2,09 1,65 0,35
– 35 1,32 0,66 1,36 1,68 1,64 1,51 1,10 2,19 2,18 1,73 0,37
– 34 1,38 0,70 1,42 1,76 1,71 1,58 1,15 2,28 2,28 1,80 0,39
– 33 1,44 0,73 1,48 1,83 1,78 1,65 1,21 2,38 2,38 1,88 0,41
– 32 1,50 0,77 1,54 1,91 1,86 1,72 1,26 2,49 2,48 1,96 0,43
– 31 1,57 0,80 1,60 1,99 1,94 1,79 1,32 2,59 2,58 2,04 0,45
– 30 1,64 0,84 1,66 2,08 2,02 1,87 1,39 2,70 2,69 2,13 0,47
– 29 1,71 0,88 1,73 2,16 2,11 1,95 1,45 2,82 2,81 2,22 0,49
– 28 1,78 0,93 1,80 2,25 2,19 2,03 1,52 2,93 2,92 2,31 0,51
– 27 1,86 0,97 1,87 2,34 2,29 2,12 1,59 3,05 3,04 2,40 0,54
– 26 1,93 1,02 1,94 2,44 2,38 2,21 1,66 3,18 3,17 2,50 0,56
– 25 2,01 1,06 2,02 2,54 2,47 2,30 1,73 3,30 3,29 2,60 0,59
– 24 2,10 1,11 2,09 2,64 2,57 2,39 1,81 3,44 3,43 2,70 0,61
– 23 2,18 1,16 2,17 2,74 2,68 2,49 1,89 3,57 3,56 2,81 0,64
– 22 2,27 1,22 2,25 2,85 2,78 2,59 1,97 3,71 3,70 2,92 0,67
– 21 2,36 1,27 2,34 2,96 2,89 2,69 2,06 3,86 3,84 3,03 0,70
– 20 2,45 1,33 2,42 3,07 3,00 2,80 2,15 4,01 3,99 3,14 0,73
– 19 2,55 1,39 2,51 3,19 3,12 2,91 2,24 4,16 4,14 3,26 0,76
– 18 2,65 1,45 2,60 3,31 3,23 3,02 2,33 4,32 4,30 3,39 0,79
– 17 2,75 1,51 2,70 3,43 3,36 3,14 2,43 4,48 4,46 3,51 0,83
– 16 2,85 1,57 2,79 3,56 3,48 3,26 2,53 4,65 4,63 3,64 0,86
– 15 2,96 1,64 2,89 3,69 3,61 3,38 2,63 4,82 4,80 3,77 0,90
– 14 3,07 1,71 2,99 3,82 3,74 3,51 2,74 4,99 4,98 3,91 0,93
– 13 3,19 1,78 3,10 3,96 3,88 3,63 2,85 5,17 5,16 4,05 0,97
– 12 3,30 1,85 3,20 4,10 4,02 3,77 2,96 5,36 5,34 4,20 1,01
– 11 3,42 1,93 3,31 4,24 4,16 3,91 3,08 5,55 5,53 4,34 1,05
– 10 3,55 2,01 3,43 4,39 4,31 4,05 3,20 5,75 5,73 4,50 1,09
–9 3,67 2,09 3,54 4,54 4,46 4,19 3,32 5,95 5,93 4,65 1,13
–8 3,81 2,17 3,66 4,70 4,61 4,34 3,45 6,15 6,13 4,81 1,18
–7 3,94 2,25 3,78 4,86 4,77 4,49 3,58 6,37 6,34 4,98 1,22
–6 4,08 2,34 3,90 5,03 4,94 4,65 3,71 6,58 6,56 5,14 1,27
–5 4,22 2,43 4,03 5,19 5,1 4,81 3,85 6,81 6,78 5,32 1,32
–4 4,36 2,53 4,16 5,37 5,27 4,98 4,00 7,03 7,01 5,49 1,37
–3 4,51 2,62 4,29 5,54 5,45 5,14 4,14 7,27 7,24 5,67 1,42
–2 4,66 2,72 4,43 5,73 5,63 5,32 4,29 7,51 7,48 5,86 1,47
–1 4,82 2,82 4,57 5,91 5,81 5,50 4,45 7,76 7,73 6,05 1,52
04 (173-226)_TB San 015-046 GR 4/2/14 6:22 PM Page 189

4.2 Fluides frigorigènes 189


Caractéristiques des fluides frigorigènes (suite)
Pression de vapeur des fluides frigorigènes usuels
°C R22 R134a R290 R404A R407C R410A R507 R600a
bar bar bar p’ bar p’’ bar p’ bar p’’ bar p’ bar p’’ bar bar bar
0 4,98 2,93 4,71 6,10 6,00 5,68 4,61 8,01 7,98 6,28 1,58
1 5,14 3,04 4,86 6,30 6,20 5,87 4,77 8,27 8,24 6,48 1,64
2 5,31 3,15 5,01 6,50 6,40 6,06 4,94 8,53 8,50 6,69 1,69
3 5,48 3,26 5,16 6,70 6,60 6,25 5,11 8,80 8,77 6,90 1,75
4 5,66 3,38 5,31 6,91 6,81 6,46 5,29 9,08 9,05 7,11 1,81
5 5,84 3,50 5,47 7,13 7,02 6,66 5,47 9,36 9,33 7,33 1,88
6 6,02 3,62 5,64 7,34 7,24 6,87 5,66 9,65 9,62 7,55 1,94
7 6,21 3,75 5,80 7,57 7,46 7,09 5,85 9,95 9,92 7,78 2,01
8 6,41 3,88 5,97 7,80 7,69 7,31 6,04 10,26 10,22 8,01 2,08
9 6,60 4,01 6,15 8,03 7,92 7,53 6,24 10,57 10,53 8,25 2,15
10 6,81 4,15 6,33 8,27 8,16 7,76 6,45 10,88 10,85 8,50 2,22
11 7,01 4,29 6,51 8,52 8,40 8,00 6,66 11,21 11,17 8,75 2,29
12 7,23 4,43 6,69 8,77 8,65 8,24 6,88 11,54 11,50 9,00 2,37
13 7,44 4,58 6,88 9,02 8,90 8,49 7,10 11,88 11,84 9,26 2,45
14 7,67 4,73 7,08 9,28 9,16 8,74 7,32 12,23 12,19 9,53 2,53
15 7,89 4,88 7,27 9,55 9,43 9,00 7,56 12,58 12,54 9,81 2,61
16 8,12 5,04 7,48 9,82 9,70 9,26 7,79 12,95 12,91 10,08 2,69
17 8,36 5,21 7,68 10,10 9,98 9,53 8,04 13,32 13,27 10,37 2,78
18 8,60 5,37 7,89 10,39 10,26 9,81 8,29 13,70 13,65 10,66 2,86
19 8,85 5,54 8,10 10,68 10,55 10,09 8,54 14,08 14,04 10,96 2,95
20 9,10 5,72 8,32 10,97 10,84 10,38 8,80 14,48 14,43 11,26 3,04
21 9,36 5,90 8,55 11,27 11,15 10,67 9,07 14,88 14,83 11,57 3,14
22 9,62 6,08 8,77 11,58 11,45 10,97 9,34 15,29 15,24 11,88 3,23
23 9,89 6,27 9,00 11,90 11,77 11,27 9,62 15,71 15,66 12,21 3,33
24 10,16 6,46 9,24 12,22 12,09 11,59 9,91 16,14 16,09 12,53 3,43
25 10,44 6,65 9,48 12,55 12,41 11,90 10,20 16,57 16,52 12,87 3,53
26 10,72 6,85 9,72 12,88 12,74 12,23 10,50 17,02 16,97 13,21 3,67

Matériaux et fluides
27 11,01 7,06 9,97 13,22 13,08 12,56 10,80 17,47 17,42 13,56 3,74
28 11,31 7,27 10,23 13,57 13,43 12,90 11,11 17,94 17,88 13,92 3,85
29 11,61 7,48 10,49 13,92 13,78 13,24 11,43 18,41 18,35 14,28 3,96
30 11,92 7,70 10,75 14,28 14,14 13,59 11,76 18,89 18,83 14,65 4,08
31 12,23 7,92 11,02 14,65 14,51 13,95 12,09 19,38 19,32 15,03 4,20
32 12,55 8,15 11,29 15,03 14,88 14,31 12,43 19,89 19,82 15,42 4,31
33 12,88 8,39 11,57 15,41 15,27 14,68 12,78 20,40 20,33 15,81 4,44
34 13,21 8,63 11,85 15,80 15,65 15,06 13,13 20,92 20,85 16,21 4,56
35 13,55 8,87 12,14 16,19 16,05 15,45 13,49 21,45 21,38 16,62 4,69
36 13,89 9,12 12,43 16,60 16,45 15,84 13,86 21,99 21,92 17,04 4,82
37 14,24 9,37 12,73 17,01 16,87 16,24 14,24 22,54 22,47 17,47 4,95
38 14,60 9,63 13,04 17,43 17,28 16,65 14,62 23,10 23,03 17,90 5,08
39 14,97 9,89 13,35 17,86 17,71 17,07 15,01 23,67 23,60 18,34 5,22
40 15,34 10,16 13,66 18,29 18,15 17,49 15,41 24,26 24,19 18,80 5,36
41 15,71 10,44 13,98 18,74 18,59 17,92 15,82 24,85 24,78 19,27 5,50
42 16,10 10,72 14,31 19,19 19,04 18,36 16,24 25,45 25,38 19,72 5,65
43 16,49 11,01 14,64 19,65 19,50 18,81 16,66 26,07 26,00 20,20 5,80
44 16,89 11,30 14,97 20,12 19,97 19,26 17,09 26,70 26,62 20,69 5,95
45 17,29 11,60 15,32 20,59 20,44 19,72 17,54 27,34 27,26 21,19 6,10
46 17,70 11,90 15,66 21,08 20,93 20,19 17,99 27,99 27,91 21,69 6,26
47 18,12 12,21 16,02 21,57 21,42 20,67 18,45 28,65 28,57 22,21 6,42
48 18,55 12,53 16,38 22,07 21,92 21,16 18,91 29,32 29,25 22,73 6,58
49 18,98 12,85 16,74 22,59 22,44 21,65 19,39 30,01 29,93 23,27 6,75
50 19,42 13,18 17,11 23,11 22,96 22,16 19,88 30,71 30,63 23,82 6,92
51 19,87 13,51 17,49 23,64 23,49 22,67 20,37 31,42 31,34 24,37 7,09
52 20,33 13,85 17,88 24,18 24,03 23,19 20,88 32,14 32,06 24,94 7,27
53 20,79 14,20 18,27 24,72 24,58 23,72 21,39 32,88 32,80 25,52 7,45
54 21,27 14,55 18,66 25,28 25,14 24,26 21,92 33,63 33,55 26,11 7,63
55 21,74 14,91 19,07 25,85 25,71 24,81 22,45 34,39 34,31 26,71 7,81
56 22,23 15,28 19,48 26,43 26,29 25,37 23,00 35,17 35,09 27,32 8,00
57 22,73 15,65 19,89 27,02 26,88 25,94 23,56 35,96 35,88 27,94 8,20
58 23,23 16,03 20,31 27,62 27,48 26,51 24,12 36,77 36,69 28,58 8,39
59 23,75 16,42 20,74 28,23 28,09 27,10 24,70 37,59 37,51 29,24 8,59
06 (286-331)_TB San 015-046 GR 4/2/14 5:33 PM Page 308

308 6.5 Calcul de la charge frigorifique


Tableaux pour la détermination de la charge frigorifique selon VDI 2078 : 1996-07 (suite)
Émission de chaleur de machines et d’appareils, rendement et émission de moteurs électriques
(VDI 2078), moteurs asynchrones triphasés par rapport à la puissance nominale du moteur.

Puissance Rendement Chaleur des machines selon l’implantation dans la pièce


nominale P du moteur Intérieur moteur, Extérieur moteur, Intérieur moteur,
en kW ηel Intérieur machine Intérieur machine Intérieur machine
P/ηel en W P en W P (1 – ηel)/ηel en W
0,25 0,64 390 250 140
0,55 0,70 790 550 240
0,75 0,72 1 040 750 290
1,1 0,76 1 450 1 100 350
2,2 0,80 2 750 2 200 550
3 0,81 3 700 3 000 700
4 0,83 4 820 4 000 820
7,5 0,86 8 720 7 500 1 220
11 0,87 12 640 11 600 1 640
15 0,88 17 040 15 000 2 040
22 0,90 24 440 22 000 2 440
30 0,91 32 970 30 000 2 970
37 0,91 40 660 37 000 3 660
45 0,92 48 910 45 000 3 910
Valeur indicative du degré de charge μB de Variation journalière, moyenne et maximum pour juillet et septem-
la pièce pour les lampes ventilées (VDI 2078) bre dans les zones de charges de refroidissement 1 à 4 (VDI 2078)
Débit d’air rapporté à la puissance Zone de charge de refroidissement
de raccordement en m3/hW Temps 1 2 3 4
Extraction d’air 0,2 0,3 0,5 1 Juil Sept Juil Sept Juil Sept Juil Sept
par faux-plafond 1 16,7 13,2 17,3 11,7 18,5 14,1 18,3 13,7
0,80 0,70 0,55 0,45
2 16,3 12,4 16,9 11,1 17,5 13,1 17,6 13,0
par conduits 3 15,8 11,8 16,1 10,7 16,6 12,6 16,9 12,4
d’air non 0,45 0,40 0,35 0,30
isolés 4 15,5 11,6 16,1 10,1 16,2 11,7 16,3 11,9
par conduits 5 16,2 10,8 16,8 9,5 15,9 11,2 16,2 11,3
0,40 0,35 0,30 0,25
d’air isolés 6 17,5 10,5 18,7 9,5 17,3 10,9 17,5 11,2
7 19,7 11,6 21,8 11,5 20,1 12,3 20,1 12,4
Facteur de trouble selon Linke
8 22,4 14,9 23,8 14,4 22,0 14,4 22,8 15,2
comme base de données
de rayonnement selon VDI 2078 9 24,4 17,5 25,8 17,5 24,0 17,6 25,6 18,6
10 36,0 20,0 27,5 19,8 25,9 20,3 27,7 21,8
Mois Valeur Valeur moyenne
moyenne Tm moins l’écart 11 26,7 21,7 28,6 21,6 27,4 22,6 29,2 24,0
type 12 27,4 22,8 29,4 22,8 28,8 24,4 30,6 25,7
Janvier 3,7 2,7 13 28,1 23,6 30,0 23,8 30,0 25,5 31,6 26,9
Février 4,1 3,1 14 28,6 24,0 30,7 24,2 30,9 26,6 32,4 27,6
Mars 4,6 3,3 15 29,0 24,0 31,0 24,4 31,6 27,0 32,9 28,0
Avril 5,1 3,5 16 28,9 23,6 31,0 23,9 32,0 26,9 33,0 27,5
Mai 5,3 3,7 17 28,5 22,3 30,5 22,9 31,7 26,0 32,4 26,1
Juin 6,1 4,3 18 28,1 20,4 29,6 20,5 31,1 24,2 31,5 23,9
Juillet 6,1 4,3 19 26,2 18,5 28,1 18,0 29,8 22,0 30,0 20,8
Août 5,9 4,1
20 24,1 18,2 25,9 16,1 27,9 20,5 27,5 18,7
Septembre 5,4 3,9
21 22,6 16,2 23,5 14,9 25,9 18,8 24,9 17,3
Octobre 4,2 3,0
22 21,3 15,3 22,3 13,9 24,7 17,7 23,2 16,3
Novembre 3,6 2,9
23 20,4 14,5 21,4 13,1 23,1 16,9 22,0 15,5
Décembre 3,6 2,7
24 19,5 13,8 20,3 12,5 21,9 15,8 20,9 15,0
Déterminé pour les jours ensoleillés
(durée d’ensoleillement > 50% de la durée ϑmax 29,0 24,0 31,0 24,4 32,0 27,0 33,0 28,0
d’ensoleillement astronomique) ϑm 22,9 17,2 24,3 16,6 24,6 18,9 25,0 18,9
06 (286-331)_TB San 015-046 GR 4/2/14 5:33 PM Page 309

6.5 Calcul de la charge frigorifique 309


Tableaux pour la détermination de la charge frigorifique selon VDI 2078 : 1996-07 (suite)
Variations journalières du rayonnement global et diffus en juillet et septembre derrière du
double vitrage en W/m2
Moyenne mensuelle moins l’écart type pour le facteur de trouble T selon VDI 2078 : 1996-07

Points Heure locale réelle en h


Saison Type
cardinaux 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18
total : 384 539 636 693 723 738 743 738 723 693 636 539 384
normal
diffus : 99 124 133 132 126 121 119 121 126 132 133 124 99
total : 82 191 324 449 548 609 631 609 548 449 324 191 82
horizontal
diffus : 44 61 73 83 90 94 96 94 90 83 73 61 44
total : 314 357 294 174 98 94 92 88 83 74 64 51 36
NE
diffus : 84 98 100 98 96 94 92 88 83 74 64 51 36
total : 359 492 528 475 344 180 100 92 84 74 64 51 36
E
diffus : 92 118 128 127 120 110 100 92 84 74 64 51 36
23 juillet total : 193 327 433 481 466 388 261 137 92 78 65 51 36
SE
T = 4,3 diffus : 63 94 116 128 132 128 118 106 92 78 65 51 36
total : 38 59 98 186 287 359 385 359 287 186 98 59 38
S
diffus : 38 59 80 99 115 125 129 125 115 99 80 59 38
total : 36 51 65 78 92 137 261 388 466 481 433 327 183
SO
diffus : 36 51 65 78 92 106 118 128 132 128 116 94 63
total : 36 51 64 74 84 92 100 180 344 475 528 492 359
O
diffus : 36 51 64 74 84 92 100 110 120 127 128 118 192
total : 36 51 64 74 83 88 92 94 98 174 294 357 314
NO
diffus : 36 51 64 74 83 88 92 94 96 98 100 98 84
total : 77 62 70 78 85 89 90 89 85 78 70 62 77
N
diffus : 50 61 70 78 85 89 90 89 85 78 70 61 50
Points Heure locale réelle en h
Saison Type
cardinaux 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18
total : 43 297 497 612 676 707 716 707 676 612 497 297 43
normal
diffus : 3 69 107 122 127 127 126 127 127 122 107 69 3
total : 2 45 128 240 341 408 431 408 341 240 128 45 2
horizontal
diffus : 2 32 49 61 69 74 75 74 69 61 49 32 2
total : 30 154 150 81 70 72 72 69 63 54 42 26 1
NE
diffus : 3 46 63 68 70 72 72 69 63 54 42 26 1
total : 43 285 429 433 327 165 81 73 65 54 42 26 1
E
diffus : 3 65 96 104 100 91 81 73 65 54 42 26 1
Climatisation
22 sept. total : 29 241 436 542 565 508 383 217 90 60 44 26 1
SE
T = 3,9 diffus : 3 58 97 117 125 122 111 95 78 60 44 26 1
total : 2 50 166 316 447 533 563 533 447 316 166 50 2
S
diffus : 2 34 65 91 112 125 130 125 112 91 65 34 2
total : 1 26 44 60 90 217 383 508 565 542 436 241 29
SO
diffus : 1 26 44 60 78 95 111 122 125 117 97 58 3
total : 1 26 42 54 65 73 81 165 327 433 429 285 43
O
diffus : 1 26 42 54 65 73 81 91 100 104 96 65 3
total : 1 26 42 54 63 69 72 72 70 81 150 154 30
NO
diffus : 1 26 42 54 63 69 72 72 70 68 63 46 3
total : 2 28 44 55 64 69 71 69 64 55 44 28 2
N
diffus : 2 28 44 55 64 69 71 69 64 55 44 28 2
06 (286-331)_TB San 015-046 GR 4/2/14 5:33 PM Page 310

310 6.5 Calcul de la charge frigorifique


Tableaux pour la détermination de la charge frigorifique selon VDI 2078 : 1996-07 (suite)
Variations journalières du rayonnement global et diffus en juillet et septembre derrière du
double vitrage en W/m2
Moyenne mensuelle pour le facteur de trouble T selon VDI 2078 : 1996-07 (suite)

Points Heure locale réelle en h


Saison Type
cardinaux 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18
total : 284 438 542 606 641 659 665 659 641 606 542 438 284
normal
diffus : 115 151 165 166 160 155 153 155 160 166 165 151 115
total : 76 166 282 395 486 543 563 543 486 395 282 166 76
horizontal
diffus : 53 76 94 108 117 122 124 122 117 108 94 76 53
total : 232 293 261 170 106 100 96 92 87 79 69 56 39
NE
diffus : 96 114 116 110 104 100 96 92 87 79 69 56 39
total : 264 397 452 421 316 178 108 97 88 79 68 56 39
E
diffus : 106 139 152 148 136 121 108 97 88 79 68 56 39
23 juil total : 143 271 373 425 420 356 248 140 99 84 70 55 39
SE
T = 4,3 diffus : 72 110 136 148 151 144 131 11 99 84 70 55 39
total : 42 65 102 180 267 332 354 332 267 180 102 65 42
S
diffus : 42 65 89 111 129 141 144 141 129 111 89 65 42
total : 39 55 70 84 99 115 131 144 151 148 136 110 72
SO
diffus : 39 55 70 84 99 115 131 144 151 148 136 110 72
total : 39 56 68 79 88 97 108 178 316 421 452 397 264
O
diffus : 39 56 68 79 88 97 108 121 136 148 152 139 106
total : 39 56 69 79 87 92 96 100 106 170 261 293 232
NO
diffus : 39 56 69 79 87 92 96 100 104 110 116 114 96
total : 71 69 77 84 90 93 94 93 90 84 77 69 71
N
diffus : 55 68 77 84 90 93 94 93 90 84 77 68 55
Points Heure locale réelle en h
Saison Type
cardinaux 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18
total : 15 206 397 519 589 624 635 624 589 519 397 206 15
normal
diffus : 4 78 129 151 158 159 159 159 158 151 129 78 4
total : 2 43 116 213 303 363 386 363 303 213 116 43 2
horizontal
diffus : 2 36 61 78 89 95 98 95 89 78 61 36 2
total : 11 112 132 86 77 78 77 74 68 59 46 28 1
NE
diffus : 3 51 72 76 77 78 77 74 68 59 46 28 1
total : 15 196 343 370 293 162 89 79 70 59 46 28 1
E
diffus : 4 73 113 122 11 102 89 79 70 59 46 28 1
22 sept. total : 11 167 347 460 494 452 348 206 97 67 48 28 1
SE
T = 3,9 diffus : 3 65 114 140 148 142 128 108 87 67 48 28 1
total : 2 47 143 275 393 473 501 473 393 275 143 47 2
S
diffus : 2 38 74 106 130 146 151 146 130 106 74 38 2
total : 1 28 48 67 97 206 348 452 494 460 347 167 11
SO
diffus : 1 28 48 67 87 108 128 142 148 140 114 65 3
total : 1 28 46 59 70 79 89 162 293 370 343 196 15
O
diffus : 1 28 46 59 70 79 89 102 115 122 113 73 4
total : 1 28 46 59 68 74 77 78 77 86 132 112 11
NO
diffus : 1 28 46 59 68 74 77 78 77 76 72 51 3
total : 2 30 48 60 69 74 76 74 69 60 48 30 2
N
diffus : 2 30 48 60 69 74 76 74 69 60 48 30 2
06 (286-331)_TB San 015-046 GR 4/2/14 5:33 PM Page 311

6.5 Calcul de la charge frigorifique 311


Tableaux pour la détermination de la charge frigorifique selon VDI 2078 : 1996-07 (suite)
Maximums mensuels du rayonnement total par les doubles-vitrages
Trouble : valeur moyenne moins l’écart type
Point cardinaux
Mois
Normal NE E SE S SO O NO N Horiz.
Janvier 650 45 279 526 612 526 279 45 46 168
Février 706 68 373 581 627 581 373 68 59 586
Mars 762 179 477 607 599 607 477 179 74 455
Avril 780 307 551 570 509 570 551 307 86 585
Mai 778 384 563 507 400 507 563 384 93 659
Juin 747 385 533 458 347 458 533 385 97 657
Juillet 743 357 528 481 385 481 528 357 84 631
Août 739 278 508 534 483 534 508 278 87 554
Septembre 716 154 433 565 563 565 433 154 76 431
Octobre 705 68 376 581 626 581 376 68 58 298
Novembre 622 45 259 498 586 498 259 45 45 161
Décembre 586 38 202 464 561 464 202 38 38 113
Valeur approximative gV de la proportion de surface vitrée pour différents types de fenêtres (VDI 2078)
Type de fenêtre Intrados interne de l’ouverture murale en m2
0,5 1,0 1,5 2,0 2,5 3 4 5 6 8
Châssis en bois, simple ou double
0,47 0,58 0,63 0,67 0,69 0,71 0,72 0,73 0,74 0,75
vitrage, double vantail
Fenêtres doubles en bois 0,36 0,48 0,55 0,60 0,62 0,65 0,68 0,69 0,70 0,71
Fenêtres en acier 0,56 0,77 0,83 0,86 0,87 0,88 0,90 0,90 0,90 0,90
Vitrines, impostes 0,90
Portes de balcon vitrées 0,90
Abattements : pour fenêtres avec traverse d’imposte ou montant central : – 0,05 ; fenêtres avec petit bois : – 0,03
Hauteur h et azimut a0 du soleil (latitude géographique 50° Nord), (VDI 2078)
Heure solaire 20.12. 24.1./20.11 20.2/23.10 22.3/24.9 20.4/24.8 21.5/23.7 21.6
h a0 h a0 h a0 h a0 h a0 h a0 h a0
en ° en ° en ° en ° en ° en ° en ° en ° en ° en ° en ° en ° en ° en °
5 6 66 9 64
6 9 83 15 77 18 74
7 1 109 10 102 18 94 25 88 27 85
8 3 125 9 121 19 114 28 106 34 100 37 97
9 7 139 10 137 17 134 27 127 37 120 44 114 46 110
10 12 152 16 151 23 148 34 143 44 137 52 131 55 128
11 15 166 19 165 27 163 38 131 50 157 58 153 61 151
Climatisation

12 17 180 21 180 29 180 40 180 51 180 60 180 63 180


13 15 194 19 195 27 197 38 199 50 203 58 207 61 209
14 12 208 16 209 23 212 34 217 44 223 52 229 5 232
15 7 221 10 223 17 226 27 233 37 240 44 246 46 250
16 3 235 9 239 19 246 28 254 34 260 37 263
17 1 251 10 258 18 266 25 272 27 275
18 9 277 15 283 18 286
19 6 294 9 290
Orientation du mur et position du soleil pour 50° latitude nord (VDI 2078)
Azimut du mur aW
N 0° ENE 68° SE 135° SSO 203° O 270° NNO 338°
NNE 23° E 90° SSE 158° SO 225° ONO 293° N 360°
NE 45° ESE 113° S 180° OSO 248° NO 315°
06 (286-331)_TB San 015-046 GR 4/2/14 5:33 PM Page 312

312 6.5 Calcul de la charge frigorifique


Tableaux pour la détermination de la charge frigorifique selon VDI 2078 : 1996-07 (suite)
Variations journalières du facteur de charge frigorifique Sa pour le rayonnement derrière un
double vitrage (latitude géographique 50°)
Type de pièce XS
Moyenne mensuelle moins l’écart type pour le ➞ facteur de trouble T selon VDI 2078 : 1996-07

Points Pare- Heure locale réelle en h, mois de référence juillet


cardinaux soleil 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18
extérieur/sans 0,47 0,65 0,76 0,84 0,88 0,90 0,91 0,91 0,90 0,87 0,81 0,71 0,55
normal
intérieur 0,49 0,68 0,81 0,88 0,92 0,94 0,95 0,95 0,93 0,90 0,83 0,72 0,53
extérieur/sans 0,14 0,28 0,45 0,62 0,75 0,84 0,88 0,86 0,79 0,67 0,52 0,34 0,20
horizontal
intérieur 0,14 0,29 0,48 0,66 0,81 0,90 0,94 0,91 0,83 0,69 0,51 0,32 0,16
extérieur/sans 0,72 0,85 0,74 0,47 0,29 0,27 0,26 0,25 0,24 0,22 0,20 0,17 0,13
NE
intérieur 0,80 0,92 0,78 0,48 0,28 0,27 0,26 0,25 0,24 0,21 0,19 0,16 0,12
extérieur/sans 0,56 0,78 0,86 0,80 0,61 0,36 0,22 0,20 0,19 0,17 0,15 0,13 0,11
E
intérieur 0,62 0,85 0,93 0,85 0,63 0,35 0,21 0,19 0,17 0,16 0,14 0,11 0,09
extérieur/sans 0,33 0,57 0,76 0,86 0,85 0,83 0,53 0,32 0,23 0,20 0,17 0,15 0,12
SE
intérieur 0,35 0,62 0,83 0,93 0,91 0,77 0,53 0,30 0,21 0,18 0,15 0,13 0,10
extérieur/sans 0,11 0,16 0,24 0,42 0,63 0,80 0,87 0,83 0,69 0,48 0,29 0,20 0,15
S
intérieur 0,11 0,15 0,24 0,45 0,69 0,86 0,93 0,88 0,72 0,48 0,27 0,18 0,12
extérieur/sans 0,10 0,12 0,14 0,17 0,19 0,26 0,46 0,69 0,83 0,87 0,81 0,64 0,40
SO
intérieur 0,09 0,11 0,14 0,16 0,19 0,27 0,50 0,74 0,90 0,93 0,85 0,66 0,39
extérieur/sans 0,09 011 0,13 0,15 0,16 0,17 0,19 0,30 0,55 0,76 0,86 0,82 0,64
O
intérieur 0,08 0,10 0,13 0,14 0,16 0,17 0,19 0,32 0,60 0,83 0,93 0,88 0,66
extérieur/sans 0,11 0,15 0,18 0,20 0,22 0,23 0,25 0,25 0,26 0,42 0,69 0,86 0,79
NO
intérieur 0,11 0,15 0,18 0,20 0,23 0,24 0,25 0,26 0,27 0,45 0,76 0,92 0,83
extérieur/sans 0,77 0,66 0,71 0,79 0,86 0,90 0,92 0,91 0,88 0,83 0,76 0,68 0,80
N
intérieur 0,81 0,67 0,74 0,83 0,90 0,94 0,96 0,95 0,91 0,85 0,77 0,69 0,83
Type de pièce S
Moyenne mensuelle moins l’écart type pour le ➞ facteur de trouble T selon VDI 2078 : 1996-07

Points Pare- Heure locale réelle en h, mois de référence juillet


cardinaux soleil 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18
extérieur/sans 0,47 0,65 0,76 0,84 0,88 0,90 0,91 0,91 0,90 0,87 0,81 0,71 0,55
normal
intérieur 0,49 0,68 0,81 0,88 0,92 0,94 0,95 0,95 0,93 0,90 0,83 0,72 0,53
extérieur/sans 0,14 0,28 0,45 0,62 0,75 0,84 0,88 0,86 0,79 0,67 0,52 0,34 0,20
horizontal
intérieur 0,14 0,29 0,48 0,66 0,81 0,90 0,94 0,91 0,83 0,69 0,51 0,32 0,16
extérieur/sans 0,72 0,85 0,74 0,47 0,29 0,27 0,26 0,25 0,24 0,22 0,20 0,17 0,13
NE
intérieur 0,80 0,92 0,78 0,48 0,28 0,27 0,26 0,25 0,24 0,21 0,19 0,16 0,12
extérieur/sans 0,56 0,78 0,86 0,80 0,61 0,36 0,22 0,20 0,19 0,17 0,15 0,13 0,11
E
intérieur 0,62 0,85 0,93 0,85 0,63 0,35 0,21 0,19 0,17 0,16 0,14 0,11 0,09
extérieur/sans 0,33 0,57 0,76 0,86 0,85 0,83 0,53 0,32 0,23 0,20 0,17 0,15 0,12
SE
intérieur 0,35 0,62 0,83 0,93 0,91 0,77 0,53 0,30 0,21 0,18 0,15 0,13 0,10
extérieur/sans 0,11 0,16 0,24 0,42 0,63 0,80 0,87 0,83 0,69 0,48 0,29 0,20 0,15
S
intérieur 0,11 0,15 0,24 0,45 0,69 0,86 0,93 0,88 0,72 0,48 0,27 0,18 0,12
extérieur/sans 0,10 0,12 0,14 0,17 0,19 0,26 0,46 0,69 0,83 0,87 0,81 0,64 0,40
SO
intérieur 0,09 0,11 0,14 0,16 0,19 0,27 0,50 0,74 0,90 0,93 0,85 0,66 0,39
extérieur/sans 0,09 011 0,13 0,15 0,16 0,17 0,19 0,30 0,55 0,76 0,86 0,82 0,64
O
intérieur 0,08 0,10 0,13 0,14 0,16 0,17 0,19 0,32 0,60 0,83 0,93 0,88 0,66
extérieur/sans 0,11 0,15 0,18 0,20 0,22 0,23 0,25 0,25 0,26 0,42 0,69 0,86 0,79
NO
intérieur 0,11 0,15 0,18 0,20 0,23 0,24 0,25 0,26 0,27 0,45 0,76 0,92 0,83
extérieur/sans 0,77 0,66 0,71 0,79 0,86 0,90 0,92 0,91 0,88 0,83 0,76 0,68 0,80
N
intérieur 0,81 0,67 0,74 0,83 0,90 0,94 0,96 0,95 0,91 0,85 0,77 0,69 0,83
Suite pour les types de pièces M et L sur la prochaine page
06 (286-331)_TB San 015-046 GR 4/2/14 5:33 PM Page 313

6.5 Calcul de la charge frigorifique 313


Tableaux pour la détermination de la charge frigorifique selon VDI 2078 : 1996-07 (suite)
Variations journalières du facteur de charge frigorifique Sa pour le rayonnement derrière un
double vitrage (latitude géographique 50°)
Type de pièce M
Moyenne mensuelle moins l’écart type pour le ➞ facteur de trouble T selon VDI 2078 : 1996-07

Points Pare- Heure locale réelle en h, mois de référence juillet


cardinaux soleil 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18
extérieur/sans 0,37 0,48 0,56 0,62 0,66 0,70 0,73 0,75 0,76 0,76 0,74 0,69 0,61
normal
intérieur 0,44 0,60 0,70 0,77 0,81 0,84 0,86 0,86 0,86 0,84 0,79 0,71 0,56
extérieur/sans 0,16 0,23 0,33 0,43 0,52 0,59 0,64 0,66 0,64 0,59 0,52 0,43 0,34
horizontal
intérieur 0,15 0,26 0,41 0,56 0,68 0,77 0,81 0,80 0,75 0,65 0,52 0,37 0,24
extérieur/sans 0,44 0,54 0,51 0,40 0,31 0,30 0,29 0,28 0,27 0,26 0,24 0,22 0,20
NE
intérieur 0,65 0,76 0,66 0,44 0,30 0,28 0,28 0,27 0,25 0,23 0,21 0,18 0,15
extérieur/sans 0,35 0,49 0,56 0,56 0,49 0,37 0,30 0,28 0,26 0,24 0,23 0,21 0,19
E
intérieur 0,51 0,70 0,77 0,72 0,57 0,36 0,25 0,23 0,21 0,19 0,18 0,15 0,13
extérieur/sans 0,23 0,37 0,49 0,57 0,60 0,56 0,47 0,37 0,32 0,29 0,27 0,24 0,22
SE
intérieur 0,30 0,52 0,69 0,78 0,77 0,68 0,51 0,33 0,26 0,23 0,20 0,18 0,15
extérieur/sans 0,13 0,15 0,19 0,29 0,42 0,53 0,59 0,60 0,55 0,46 0,36 0,31 0,27
S
intérieur 0,11 0,15 0,22 0,38 0,57 0,72 0,79 0,76 0,64 0,47 0,31 0,23 0,19
extérieur/sans 0,13 0,14 0,15 0,16 0,17 0,21 0,33 0,46 0,56 0,61 0,60 0,54 0,42
SO
intérieur 0,10 0,12 0,14 0,16 0,18 0,25 0,43 0,62 0,75 0,79 0,74 0,60 0,40
extérieur/sans 0,12 0,13 0,14 0,15 0,16 0,16 0,17 0,23 0,37 0,50 0,58 0,59 0,52
O
intérieur 0,10 0,11 0,13 0,14 0,16 0,17 0,18 0,28 0,50 0,69 0,78 0,75 0,59
extérieur/sans 0,13 0,15 0,17 0,18 0,19 0,20 0,21 0,22 0,23 0,32 0,47 0,58 0,57
NO
intérieur 0,12 0,15 0,17 0,19 0,21 0,22 0,23 0,24 0,25 0,40 0,64 0,78 0,72
extérieur/sans 0,,56 0,52 0,57 0,63 0,68 0,72 0,72 0,77 0,77 0,75 0,72 0,69 0,75
N
intérieur 0,70 0,60 0,67 0,74 0,81 0,85 0,87 0,87 0,85 0,80 0,75 0,69 0,80
Type de pièce L
Moyenne mensuelle moins l’écart type pour le ➞ facteur de trouble T selon VDI 2078 : 1996-07

Points Pare- Heure locale réelle en h, mois de référence juillet


cardinaux soleil 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18
extérieur/sans 0,41 0,49 0,55 0,59 0,63 0,65 0,67 0,38 0,69 0,69 0,68 0,64 0,57
normal
intérieur 0,46 0,60 0,69 0,75 0,79 0,81 0,83 0,83 0,83 0,81 0,76 0,68 0,55
extérieur/sans 0,20 0,26 0,33 0,41 0,48 0,54 0,57 0,58 0,57 0,53 0,47 0,40 0,33
horizontal
intérieur 0,17 0,28 0,42 0,55 0,67 0,74 0,78 0,76 0,71 0,62 0,49 0,35 0,24
extérieur/sans 0,41 0,48 0,45 0,36 0,29 0,28 0,27 0,27 0,26 0,25 0,24 0,22 0,20
NE
intérieur 0,63 0,73 0,63 0,42 0,28 0,27 0,27 0,26 0,25 0,23 0,21 0,18 0,15
extérieur/sans 0,34 0,45 0,50 0,49 0,43 0,33 0,28 0,26 0,25 0,24 0,23 0,21 0,20
E
intérieur 0,50 0,68 0,74 0,69 0,53 0,34 0,24 0,22 0,21 0,19 0,18 0,16 0,14
Climatisation
extérieur/sans 0,25 0,36 0,45 0,51 0,53 0,50 0,42 0,34 0,30 0,28 0,26 0,24 0,23
SE
intérieur 0,31 0,51 0,66 0,74 0,74 0,64 0,48 0,31 0,25 0,22 0,20 0,18 0,15
extérieur/sans 0,16 0,18 0,21 0,29 0,39 0,48 0,53 0,53 0,49 0,41 0,33 0,29 0,26
S
intérieur 0,13 0,17 0,23 0,38 0,56 0,69 0,75 0,72 0,61 0,44 0,29 0,22 0,18
extérieur/sans 0,16 0,17 0,18 0,19 0,20 0,23 0,32 0,42 0,50 0,54 0,53 0,47 0,38
SO
intérieur 0,12 0,14 0,16 0,17 0,19 0,25 0,42 0,60 0,72 0,76 0,70 0,57 0,36
extérieur/sans 0,15 0,16 0,17 0,17 0,18 0,18 0,19 0,24 0,35 0,45 0,51 0,52 0,45
O
intérieur 0,11 0,13 0,14 0,16 0,17 0,18 0,19 0,29 0,49 0,66 0,74 0,71 0,56
extérieur/sans 0,16 0,17 0,18 0,19 0,20 0,21 0,22 0,22 0,23 0,30 0,42 0,51 0,50
NO
intérieur 0,13 0,16 0,18 0,20 0,22 0,23 0,24 0,24 0,25 0,39 0,61 0,74 0,68
extérieur/sans 0,57 0,53 0,57 0,61 0,65 0,68 0,70 0,71 0,71 0,70 0,67 0,64 0,70
N
intérieur 0,70 0,60 0,67 0,73 0,79 0,83 0,84 0,84 0,82 0,78 0,72 0,67 0,77
Suite pour le mois de septembre sur la prochaine page
06 (286-331)_TB San 015-046 GR 4/2/14 5:33 PM Page 314

314 6.5 Calcul de la charge frigorifique


Tableaux pour la détermination de la charge frigorifique selon VDI 2078 : 1996-07 (suite)
Variations journalières du facteur de charge frigorifique Sa pour le rayonnement derrière un
double vitrage (latitude géographique 50°)
Type de pièce XS
Moyenne mensuelle moins l’écart type pour le ➞ facteur de trouble T selon VDI 2078 : 1996-07

Points Pare- Heure locale réelle en h, mois de référence septembre


cardinaux soleil 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18
extérieur/sans 0,09 0,36 0,60 0,74 0,83 0,87 0,89 0,89 0,86 0,79 0,67 0,45 0,16
normal
intérieur 0,08 0,39 0,64 0,80 0,88 0,93 0,94 0,94 0,90 0,82 0,68 0,43 0,11
extérieur/sans 0,04 0,11 0,26 0,47 0,67 0,81 0,87 0,74 0,72 0,54 0,33 0,16 0,07
horizontal
intérieur 0,02 0,11 0,28 0,51 0,73 0,88 0,93 0,89 0,76 0,55 0,31 0,14 0,04
extérieur/sans 0,17 0,80 0,84 0,51 0,43 0,43 0,43 0,42 0,39 0,35 0,28 0,20 0,07
NE
intérieur 0,18 0,89 0,90 0,52 0,44 0,45 0,45 0,43 0,40 0,35 0,28 0,18 0,04
extérieur/sans 0,10 0,53 0,82 0,86 0,68 0,39 0,21 0,19 0,17 0,15 0,12 0,09 0,05
E
intérieur 0,10 0,59 0,90 0,93 0,72 0,38 0,20 0,18 0,16 0,14 0,11 0,08 0,03
extérieur/sans 0,06 0,35 0,64 0,81 0,86 0,80 0,63 0,39 0,20 0,15 0,12 0,09 0,05
SE
intérieur 0,06 0,39 0,70 0,88 0,93 0,85 0,65 0,39 0,18 0,13 0,10 0,07 0,03
extérieur/sans 0,04 0,10 0,26 0,48 0,67 0,81 0,87 0,84 0,73 0,54 0,33 0,15 0,07
S
intérieur 0,02 0,09 0,28 0,52 0,73 0,88 0,93 0,89 0,76 0,55 0,31 0,12 0,04
extérieur/sans 0,03 0,06 0,09 0,11 0,16 0,33 0,57 0,76 0,86 0,84 0,70 0,43 0,13
SO
intérieur 0,02 0,06 0,08 0,11 0,16 0,35 0,62 0,83 0,93 0,90 0,74 0,43 0,09
extérieur/sans 0,03 0,07 0,10 0,13 0,15 0,16 0,18 0,33 0,62 0,84 0,86 0,61 0,17
O
intérieur 0,02 0,07 0,10 0,13 0,15 0,17 0,18 0,35 0,69 0,92 0,92 0,63 0,14
extérieur/sans 0,04 0,16 0,25 0,32 0,37 0,40 0,42 0,43 0,42 0,47 0,82 0,88 0,28
NO
intérieur 0,02 0,16 0,26 0,33 0,39 0,42 0,44 0,45 0,44 0,50 0,89 0,94 0,24
extérieur/sans 0,06 0,34 0,54 0,67 0,79 0,85 0,89 0,87 0,82 0,73 0,60 0,42 0,13
N
intérieur 0,05 0,37 0,58 0,72 0,84 0,91 0,94 0,92 0,86 0,75 0,61 0,41 0,08
Type de pièce S
Moyenne mensuelle moins l’écart type pour le ➞ facteur de trouble T selon VDI 2078 : 1996-07

Points Pare- Heure locale réelle en h, mois de référence septembre


cardinaux soleil 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18
extérieur/sans 0,11 0,26 0,41 0,52 0,60 0,67 0,72 0,75 0,76 0,74 0,68 0,56 0,39
normal
intérieur 0,09 0,33 0,54 0,68 0,77 0,82 0,85 0,86 0,85 0,79 0,69 0,49 0,23
extérieur/sans 0,06 0,10 0,19 0,31 0,45 0,57 0,64 0,66 0,63 0,55 0,43 0,33 0,25
horizontal
intérieur 0,03 0,10 0,24 0,43 0,61 0,75 0,81 0,80 0,71 0,55 0,37 0,22 0,13
extérieur/sans 0,13 0,48 0,55 0,42 0,40 0,41 0,41 0,41 0,40 0,37 0,33 0,28 0,20
NE
intérieur 0,16 0,73 0,75 0,47 0,42 0,44 0,44 0,43 0,40 0,36 0,31 0,23 0,11
extérieur/sans 0,08 0,32 0,51 0,59 0,54 0,40 0,31 0,28 0,25 0,23 0,20 0,17 0,13
E
intérieur 0,09 0,48 0,74 078 0,64 0,39 0,25 0,23 0,21 0,18 0,15 0,12 0,07
extérieur/sans 0,07 0,23 0,41 0,54 0,61 0,62 0,56 0,45 0,34 0,28 0,25 0,21 0,17
SE
intérieur 0,06 0,32 0,58 0,74 0,80 0,75 0,62 0,42 0,25 0,20 0,17 0,13 0,09
extérieur/sans 0,06 0,09 0,18 0,32 0,45 0,57 0,64 0,66 0,63 0,55 0,43 0,32 0,25
S
intérieur 0,03 0,09 0,24 0,43 0,61 0,75 0,81 0,80 0,71 0,56 0,37 0,21 0,13
extérieur/sans 0,06 0,07 0,09 0,10 0,13 0,23 0,38 0,52 0,61 0,65 0,61 0,48 0,30
SO
intérieur 0,03 0,06 0,08 0,10 0,14 0,30 0,52 0,70 0,80 0,79 0,68 0,45 0,18
extérieur/sans 0,06 0,07 0,09 0,11 0,12 0,14 0,15 0,24 0,42 0,57 0,63 0,53 0,31
O
intérieur 0,03 0,07 0,09 0,12 0,14 0,15 0,17 0,31 0,58 0,77 0,80 0,59 0,21
extérieur/sans 0,07 0,13 0,18 0,23 0,27 0,31 0,34 0,36 0,36 0,41 0,61 0,67 0,38
NO
intérieur 0,04 0,15 0,23 0,29 0,34 0,38 0,40 0,41 0,41 0,46 0,78 083 0,29
extérieur/sans 0,09 0,24 037 0,47 0,57 0,64 0,70 0,73 0,73 0,69 0,63 0,53 0,35
N
intérieur 0,06 0,31 0,49 0,61 0,73 0,80 0,84 0,84 0,81 0,73 0,63 0,47 0,20
Suite pour les types de pièces M et L sur la prochaine page
06 (286-331)_TB San 015-046 GR 4/2/14 5:33 PM Page 315

6.5 Calcul de la charge frigorifique 315


Tableaux pour la détermination de la charge frigorifique selon VDI 2078 : 1996-07 (suite)
Variations journalières du facteur de charge frigorifique Sa pour le rayonnement derrière un
double vitrage (latitude géographique 50°)
Type de pièce M
Moyenne mensuelle moins l’écart type pour le ➞ facteur de trouble T selon VDI 2078 : 1996-07

Points Pare- Heure locale réelle en h, mois de référence septembre


cardinaux soleil 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18
extérieur/sans 0,14 0,28 0,41 0,51 058 0,63 0,66 0,69 0,69 0,68 0,62 0,51 0,35
normal
intérieur 0,10 0,34 0,54 0,67 0,75 0,80 0,82 0,83 0,81 0,76 0,66 0,47 0,21
extérieur/sans 0,08 0,12 0,20 0,32 0,44 0,53 0,59 0,61 0,57 0,49 0,39 0,30 0,23
horizontal
intérieur 0,05 0,11 0,24 0,43 0,60 0,73 0,79 0,77 0,68 0,52 0,34 0,20 0,12
extérieur/sans 0,15 0,48 0,53 0,39 0,36 0,37 0,38 0,38 0,37 0,35 0,31 0,26 0,19
NE
intérieur 0,17 0,73 0,74 0,45 0,41 0,42 0,42 0,41 0,39 0,35 0,29 0,22 0,10
extérieur/sans 0,09 0,32 0,49 0,55 0,49 0,35 0,27 0,25 0,23 0,21 0,19 0,17 0,14
E
intérieur 0,09 0,48 0,73 0,76 0,61 0,37 0,23 0,21 0,19 0,17 0,15 0,12 0,07
extérieur/sans 0,08 0,23 0,40 0,51 0,57 0,57 0,50 0,40 0,30 0,26 0,23 0,20 0,17
SE
intérieur 0,07 0,33 0,57 0,72 0,77 0,72 0,59 0,39 0,23 0,19 0,16 0,13 0,09
extérieur/sans 0,08 0,11 0,20 0,32 0,44 0,53 0,59 0,61 0,57 0,49 0,39 0,29 0,23
S
intérieur 0,05 0,10 0,24 0,43 0,61 0,73 0,79 0,77 0,68 0,53 0,34 0,19 0,12
extérieur/sans 0,08 0,09 0,10 0,12 0,14 0,23 0,37 0,49 0,57 0,59 0,55 0,42 0,26
SO
intérieur 0,04 0,07 0,09 0,11 0,15 0,30 0,51 0,68 0,77 0,77 0,65 0,42 0,16
extérieur/sans 0,07 0,09 0,11 0,12 0,13 0,14 0,15 0,23 0,40 0,54 0,58 0,48 0,26
O
intérieur 0,04 0,08 0,10 0,12 0,14 0,15 0,17 0,30 0,57 0,76 0,77 0,56 0,18
extérieur/sans 0,09 0,15 0,19 0,24 0,27 0,30 0,32 0,33 0,34 0,38 0,57 0,62 0,33
NO
intérieur 0,05 0,16 0,23 0,29 0,34 0,37 0,39 0,40 0,39 0,45 0,76 0,80 0,27
extérieur/sans 0,12 0,26 0,37 0,46 0,54 0,61 0,65 0,67 0,66 0,63 0,58 0,48 0,32
N
intérieur 0,08 0,32 0,49 0,61 0,71 0,78 0,82 0,81 0,78 0,70 0,60 0,44 0,18
Type de pièce L
Moyenne mensuelle moins l’écart type pour le ➞ facteur de trouble T selon VDI 2078 : 1996-07

Points Pare- Heure locale réelle en h, mois de référence septembre


cardinaux soleil 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18
extérieur/sans 0,19 0,31 0,41 0,48 0,54 0,57 0,60 0,62 0,62 0,60 0,56 0,47 0,35
normal
intérieur 0,13 0,36 0,55 0,66 0,73 0,77 0,79 0,79 0,77 0,72 0,62 0,44 0,21
extérieur/sans 0,13 0,15 0,22 0,31 0,41 0,48 0,53 0,53 0,50 0,44 0,35 0,28 0,23
horizontal
intérieur 0,07 0,16 0,26 0,43 0,59 070 0,75 0,73 0,64 0,49 0,33 0,20 0,12
extérieur/sans 0,17 0,44 0,47 0,35 0,33 0,34 0,35 0,34 0,34 0,32 0,29 0,25 0,19
NE
intérieur 0,18 0,70 0,71 0,44 0,39 0,40 0,40 0,39 0,37 0,33 0,28 0,21 0,11
extérieur/sans 0,12 0,30 0,44 0,48 0,42 0,31 0,24 0,23 0,22 0,21 0,19 0,17 0,15
Climatisation
E
intérieur 0,11 0,47 0,70 0,72 0,58 0,34 0,22 0,20 0,19 0,17 0,15 0,12 0,08
extérieur/sans 0,12 0,24 0,37 0,46 0,50 0,49 0,44 0,35 0,27 0,24 0,22 0,20 0,18
SE
intérieur 0,09 0,33 0,56 0,70 0,74 0,69 0,55 0,37 0,22 0,18 0,15 0,13 0,10
extérieur/sans 0,13 0,15 0,22 0,31 0,41 0,48 0,53 0,53 0,50 0,44 0,35 0,27 0,23
S
intérieur 0,07 0,12 0,25 0,43 0,59 0,70 0,75 0,73 0,64 0,50 0,32 0,19 0,12
extérieur/sans 0,12 0,13 0,14 0,14 0,16 0,24 0,34 0,44 0,50 0,51 0,47 0,37 0,24
SO
intérieur 0,06 0,09 0,11 0,13 0,16 0,31 0,50 0,66 0,74 0,73 0,62 0,40 0,15
extérieur/sans 0,10 0,12 0,13 0,14 0,15 0,15 0,16 0,23 0,36 0,47 0,50 0,41 0,23
O
intérieur 0,05 0,09 0,11 0,13 0,15 0,16 0,17 0,30 0,55 0,72 0,73 0,53 0,17
extérieur/sans 0,12 0,17 0,21 0,24 0,27 0,29 0,30 0,31 0,32 0,35 0,50 0,54 0,30
NO
intérieur 0,07 0,17 0,24 0,29 0,33 0,36 0,38 0,39 0,38 0,43 0,73 0,76 0,25
extérieur/sans 0,17 0,29 0,38 0,44 0,51 0,55 0,58 0,60 0,59 0,56 0,52 0,44 0,32
N
intérieur 0,10 0,34 0,49 0,60 0,69 0,75 0,78 0,77 0,74 0,66 0,57 0,42 0,18
06 (286-331)_TB San 015-046 GR 4/2/14 5:33 PM Page 316

316 6.5 Calcul de la charge frigorifique


Tableaux pour la détermination de la charge frigorifique selon VDI 2078 : 1996-07 (suite)
Facteur de transmission b moyen du rayonnement solaire (VDI 2078/DIN EN 410 : 2011-04)
Verres b Dispositifs additionnels de protection solaire b
Verre à vitres DIN EN 572-4 : 2004-09 Extérieur
● Simple vitrage 1,1 ● Jalousie, angle d’ouverture de 45° 0,15
● Double vitrage 1,0 ● Store en tissu, ventilé (dessus et côtés) 0,3
● Triple vitrage 0,9 ● Store en tissu, accolé (dessus et côtés) 0,4

Verre absorbant Entre les vitres


● Simple vitrage 0,75 ● Jalousie, angle d’ouverture de 45°, avec
● Double vitrage (verre absorbant à interstice ventilé 0,5
l’extérieur, verre à vitres à l’intérieur) 0,65 ● Si interstice ventilé,
● Vitre absorbante en rideau suivant le flux d’air 0,2 … 0,4
(couche d’air minimale de 5 cm) 0,50
Intérieur
Verre réfléchissant ● Jalousie, angle d’ouverture de 45° 0,7
● Simple vitrage (couche extérieure ● Rideaux, clairs, tissu en coton
d’oxyde métallique) 0,65 fibres naturelles, chimiques 0,5
● Film plastique
● Double vitrage (en général avec une – absorbant 0,7
couche réfléchissante du côté intérieur – métallique réfléchissant 0,35
de la vitre extérieure, dedans verre à vitres)
– Couche d’oxyde métallique 0,55 DIN EN 410 : 2011-04 : Degrés de transmission de la
– Couche de métal précieux (ex. : or) 0,45 lumière, degrés de transmission du rayonnement et
degrés totaux de transmission d’énergie des vitrages.
Briques de verre (100 mm, incolores)
● Surface lisse DIN EN 572-04 : 2004-09 : Verre plat dans le bâtiment ;
verre de vitrage ; termes, dimensions
– sans intercalaire en fibre de verre 0,65
– avec intercalaire en fibre de verre 0,45 Pour les stores : le facteur de transmission se rap-
● Surface structurée porte à un ombrage total de la surface vitrée
● – sans intercalaire en fibre de verre 0,45 Rideaux : pour les rideaux sombres, on augmentera
● – avec intercalaire en fibre de verre 0,35 les valeurs le 0,2 par rapport à ceux des rideaux clairs

Les combinaisons de différents dispositifs de Exemple :


protection solaire sont évaluées approximative- – Store en tissus, accolé (b1 = 0,4)
ment par le produit des facteurs correspondants. – Double vitrage, verre standard (b2 = 1)
– Rideau en fibres naturelles, blanc (b3 = 0,5)
On a donc :
b = b1 · b2 · b3 = 0,4 · 1 · 0,5 = 0,2

Des mesures de combinaisons montrent que la Exemple :


méthode de multiplication donne en général des – Verre réfléchissant, double vitrage, oxyde
résultats trop optimistes avec les vitres réfléchis- métallique sur verre à vitres (b1 = 0,55)
santes. Dans le cas d’une telle combinaison, on – Rideau en fibres naturelles (b2 = 0,5)
doit augmenter la valeur b de la protection solaire
intérieure de 0,2 , si aucune mesure n’est disponi- On a donc :
ble pour cette combinaison. b = b1 · b2 = 0,55 · (0,5 + 0,2) = 0,39

Conseil :
Si possible, il faut choisir la valeur de la
combinaison.

Le calcul de charge frigorifique selon DIN EN 10 264-1 : 2002-06 sert au dimensionnement du refroidis-
sement et de la déshumidification entre le printemps et l’automne.
Pour l’établissement de la puissance de chauffage nécessaire en hiver, on utilise la norme DIN EN 12 831 :
2003-08, qui donne exclusivement la puissance de chauffage sensible, mais pas l’humidification nécessaire.
Pour la conception d’enceintes frigorifiques, le « besoin en froid » est déterminé en fonction de la
construction des surfaces cloisonnantes ainsi que des conditions d’utilisation.
06 (286-331)_TB San 015-046 GR 4/2/14 5:33 PM Page 317

6.6 Dimensionnement du système de conduits 317


Gaines et conduits
Gaines de ventilation (selon DIN EN 1506 : 2007-09) ; DIN EN 12237 : 2003-07
Propriétés des gaines circulaires spiralées Œ1
(DIN EN 1506 : 2007-09, Données du fabricant)

s1
Section Surface Surface
d2 en s1 en Masse
nominale libre de en
mm mm en kg/m

ød2
de passage la section m2/m
en mm en m2
63 63 0,67 0,0031 0,1979
Pression admissible
80 80 0,75 0,0050 0,2513
0,4 Section Surpression Dépression
90 90 0,84 0,0064 0,2827
nominale mbar Pa mbar Pa
100 100 1,61 0,0079 0,3142
de passage
125 125 2,05 0,0123 0,3927
63... 250 63 6300 25 2500
140 140 2,30 0,0154 0,4398
280... 600 50 5000 14 1400
150 150 2,47 0,0177 0,4712
630... 900 40 4000 8 800
160 160 2,65 0,0201 0,5027
0,6 1000...1250 31,5 3150 4 400
180 180 2,98 0,0254 0,5655
>1250 Selon le fabricant
200 200 3,36 0,0314 0,6283
250 250 4,20 0,0491 0,7854 Classes d’étanchéité
(selon DIN EN 1506, DIN EN 12237)
280 280 4,70 0,0616 0,8796
300 300 6,73 0,0707 0,9425 Débit de Possible
Classe de fuite dans la zone
315 315 7,07 0,0779 0,9896 à la pression du diamètre
355 355 7,35 0,0990 1,1153 1000 Pa · (m3/m2 · s) nominal
400 400 8,25 0,1257 1,2566 A 1,2 x 10–3 800...1250
0,8
450 450 9,35 0,1590 1,4137 B 0,4 x 10–3 63...1250
500 500 10,40 0,1963 1,5708 C 0,1 x 10–3 63... 710
560 560 11,70 0,2463 1,7593 10000 Pa de différence de pression statique
600 600 12,54 0,2827 1,8850 entre pression interne et environnante
(Surpression et dépression)
630 630 16,50 0,3117 1,9792
710 710 18,60 0,3959 2,2305 Conduits métalliques avec agrafe longitudina-
1,0
800 800 21,00 0,5027 2,5133 Surpression admissible
900 900 24,60 0,6362 2,8274 Surpression admissible en Pa
Section
1000 1000 31,50 0,7854 3,1416 nominale Conduits avec Conduits sans
1120 1120 35,20 0,9852 3,5186 de passage renforts renforts
1250 1250 1,2 39,40 1,2272 3,9270 100... 300 – 2500... + 6300 – 6300... + 6300
1400 1400 44,13 1,5394 4,3982 315... 500 – 500... + 2500 – 2500... + 6300
1600 1600 50,40 2,0106 5,0265 560...1250 – 100... + 2500 – 2500... + 6300
Surpression admissible en tant que pression
Conduits métalliques soudés différentielle positive ou négative, valable
Climatisation
Surpression admissible pour une longueur de conduit de 2000 mm
Section nominale de passage Surpression admissible en Pa Diamètre nominal des conduits métalliques
100...250 – 2500... + 6300 soudés et agrafés
300....1000 – 2000... + 6300 Diamètre Diamètre Diamètre Diamètre
nominal DN nominal DN nominal DN nominal DN
1120...1250 – 1600... + 6300
100 280 600 1400
Surpression admissible = pression différentielle positive / négative.
Les valeurs indiquées sont valables pour une longueur de 2000 mm. 125 300 630 1600
150 315 710 1800
160 355 800 2000
ød1

180 400 900 Cette


200 450 1000 colonne,
unique-
Π224 500 1120 ment
s

250 560 1250 soudé


06 (286-331)_TB San 015-046 GR 4/2/14 5:33 PM Page 318

318 6.6 Dimensionnement du système de conduits


Gaines et conduits (suite) (non exhaustif)
Gaines de ventilation flexibles (DIN EN 13180 : 2002-03)
Diamètre Diamètre intérieur Diamètre sur- / sous-
nominal mm écart extérieur pression
DN en mm admissible env. en mm admissible
en Pa
50 50 57
63 63 70
71 71 78
80 80 89
0/+ 1,0 3150
90 90 100
100 100 110
125 125 135
140 140 151
di
150 150 161
da
160 160 171
180 180 190 2500
200 200 213 – Le rayon de cintrage
224 224 0/+ 2,0 237 minimal est de 1 x DN,
250 250 264 dans des conditions de
montage compliquées,
300 300 314 2000 également 1,5xDN
315 315 329
– La fréquence de flexion
350 350 364 1600 est de 7
400 400 416
– Fabrication en aluminium,
450 450 0/+ 3,0 466 1200 tôle galvanisée ou acier
500 500 516 inoxydable

Conduits métalliques agrafés et soudés DIN EN 1505 : 1998-02


Surface de section A en m2 et diamètre aéraulique en fonction des dimensions a, b en mm
a/b 2000 1800 1600 1400 1200 1000 800 600 500 400 300 250 200 150 100
0,200 0,180 0,160 0,140 0,120 0,100 0,080 0,060 0,050 0,040 0,030 0,025 0,020 0,015 0,010
100
190 189 188 187 185 182 178 171 167 160 150 143 133 120 100
0,399 0,360 0,320 0,280 0,240 0,200 0,160 0,120 0,100 0,080 0,060 0,050 0,040
200
364 360 356 350 343 333 320 300 286 267 240 222 200
0,500 0,450 0,400 0,350 0,300 0,250 0,200 0,150 0,125 0,100 0,075 0,063
250
444 439 432 424 414 400 381 353 333 308 273 250
0,600 0,540 0,480 0,420 0,360 0,300 0,240 0,180 0,150 0,120 0,090
300 La ligne supérieure
522 514 505 494 480 462 436 400 375 343 300
comprend la surface
0,800 0,720 0,640 0,560 0,480 0,400 0,320 0,240 0,200 0,160
400 libre de la section A en
667 655 640 622 600 571 533 480 444 400
m2, la ligne inférieure
1,000 0,900 0,800 0,700 0,600 0,500 0,400 0,300 0,250 le diamètre aéraulique
500
800 783 762 737 706 667 615 545 500 dh en mm.
1,200 1,080 0,960 0,840 0,720 0,600 0,480 0,360
600
923 900 873 840 800 750 686 600
2·a·b 4·A diamètre
1,600 1,440 1,280 1,120 0,960 0,800 0,640 dh = =
800 (a + b) U aéraulique
1143 1108 1067 1018 960 889 800
2,000 1,800 1,600 1,400 1,200 1,000
1000
1333 1286 1231 1167 1091 1000 Exemple : Le diamètre aéraulique doit être déterminé
2,400 2,160 1,920 1,680 1,440 pour une gaine avec a = 800 mm, b = 500 mm.
1200
1500 1440 1371 1292 1200 2 · a · b 2 · 800 mm · 500 mm
dh = = = 615 mm
2,800 2,520 2,240 1,960 (a + b) (800 mm + 500 mm)
1400
1647 1575 1493 1400
3,200 2,880 2,560 Le diamètre aéraulique est le diamètre d’un tuyau d’aération qui
1600
1778 1694 1600 produit la même ➞ perte de charge qu’un conduit rectangulaire
3,600 3,240 dans des conditions de vitesse d’écoulement identiques.
1800
1895 1800