Vous êtes sur la page 1sur 4

4ème Oscillations électriques forcées (2) Med Sahbi Chaabene

Exercice N°1 :
Le circuit série est constitué des éléments suivants :
- Un résistor de résistance R=70Ω
- Un condensateur de capacité C.
- Une bobine d’inductance L et de résistance négligeable.
- Un ampèremètre d’impédance négligeable.
L’ensemble est alimenté par un générateur basse fréquence (GBF) délivrant entre ses bornes une
tension alternative sinusoidale u(t)= Um sin(2𝝅Nt) d’amplitude Um constante et de fréquence N
réglable. Un voltmètre est placé en parallèle avec le condensateur.
A l’aide d’un oscilloscope bicourbe, convenablement branché, on visualise simultanément les variations
en fonction en fonction du temps des tensions u(t) aux bornes du générateur et 𝐮𝐋 (t) aux bornes de la
bobine.
I) Pour une valeur N1 de la fréquence N de la tension délivré par le GBF, on obtient les oscillogrammes
de la figure1 avec le réglage suivant :
- La sensibilité verticale est la même pour les deux voies : 2V/div.
- Le balayage horizontal est 1ms/div
1

1) Montrer que la courbe (1) représente 𝐮𝐋 (t)


2) Déterminer graphiquement :
a) La fréquence N1 , les valeur maximales des tensions u(t) et 𝐮𝐋 (t)
b)Préciser, en justifiant la réponse, la nature du circuit : inductif, capacitif ou résistif
𝝅
4) On donne deux schémas représentant l’axe des phases et une droite limitant l’angle rad
𝟔
L’une de ces deux schémas convient à notre exercice pour la représentation de Fresnel.
a) Faire la représentation de Fresnel sur le schéma convenable en traçant à l’echelle 1cm 1V

+
+

𝝅 𝝋=0
𝟔
𝝋=0
𝝅
𝟔
b) A partir de la construction de Fresnel. Montrer que la valeur de :
*L’amplitude de l’intensité du courant i(t) est Im=0,05A
*La capacité du condensateur est C = 8𝝁𝑭
c) Montrer que l’inductance de la bobine est L= 0,15H
6) Déterminer l’expression 𝐮𝐋 (t) de la tension aux bornes de l’ensemble résistance condensateur
II) On fait varier la fréquence N de la tension u(t).
Pour une valeur N2 de N, la tension 𝐮𝐋 (t) devient en quadrature de phase par rapport à u(t)
1) a) Le circuit est le siège d’un phénomène physique. Préciser de quel phénomène s’agit-il ?
b) En déduire la fréquence N2.
2) a) Quelle est l’indication de l’ampèremètre ?
b) Calculer la puissance moyenne consommée par le circuit.
c) Quelle est l’indication du voltmètre ?
d) En déduire la valeur du facteur de surtension
Exercice N°2 :
Un circuit électrique comporte en série
 Un résistor de résistance R = 32 Ω
 Une bobine d’inductance L et de résistance r.
 Un condensateur de capacité C.
L’ensemble est alimenté par un générateur basse fréquence délivrant une tension alternative
sinusoïdale u(t) = 30√𝟐sin(2𝝅Nt) avec N=50Hz
1) A l’aide d’un oscilloscope bicourbe on observe les tensions u(t) sur la voie(1) et 𝐮𝐛 (t) aux bornes de
la bobine sur la voie(2). On obtient les oscillogramme ci-dessous.
B
a) Faire le schéma du circuit en précisant les A
branchements sur l’oscilloscope.
b) Montrer que la courbe A correspond à 𝐮𝐛 (t)
c) Déterminer le déphasage ∆𝛗 = 𝛗𝐮𝐛 − 𝛗𝐮
d) Exprimer 𝐮𝐛 (t) sachant que la sensibilité
verticale est la même sur les deux voies.
2) On donne dans la figure la représentation de Fresnel
incomplète relative aux tensions efficaces.

Echelle 1cm 2,5V

𝐔𝐛

𝐔𝐑
a) A partir de cette représentation déterminer l’intensité efficace I et la résistance r.
b) Calculer le déphasage (𝛗𝐮𝐛 − 𝛗𝐢 ). En déduire l’inductance L.
c) Montrer que le circuit est capacitif, compléter la représentation et déduire la valeur de C.
3) Pour une fréquence N1, la puissance consommée prend une valeur maximaleP1.
a) Calculer N1 et P1
b) Etablir l’expression de 𝐮𝐜 (t)
c) Calculer le coefficient de surtension du circuit.
Exercice N°3 :
I) On considère le circuit électrique formé par :
*un générateur de basse fréquence maintenant entre ces bornes une tension sinusoïdale u(t)=Umsin 𝝎𝒕
*un dipôle D formé d’un condensateur de capacité C=5𝝁𝑭 et d’une bobine d’inductance L et de
résistance interne r.
* un Conducteur ohmique de résistance R variable.
* un ampèremètre de faible résistance.
A l’aide d’un oscilloscope bicourbe on visualise les tensions u(t) aux bornes du générateur et
𝐮𝐃 (t) aux bornes du dipôle D. On obtient l’oscillogramme de la figure1
Courbe (1) Courbe (2) u(t)
𝟏𝟐√𝟐
𝐮𝐃 (t)
𝟔√𝟐

𝟎, 𝟓𝝅. 𝟏𝟎−𝟑 s
Figure1 figure 2
1) Montrer que la courbe (1) correspond à u(t).
2) Montrer que le circuit est en état de résonance d’intensité
3) Sachant que l’ampèremètre indique une intensité I=0,3A, Calculer :
a) La valeur de l’inductance L de la bobine.
b) La valeur de la résistance r de la bobine.
c) La valeur de la résistance R
II) On change la valeur de la résistance R du conducteur ohmique. Pour une nouvelle pulsation du
générateur de basse fréquence on obtient les oscillogrammes de la figure 2 (les sensibilités verticales
sont différentes).
1) Déterminer le déphasage 𝛗𝐮𝐃 − 𝛗𝐮 .
2) On donne les deux constructions de Fresnel incomplètes relatives aux tensions efficaces
(représentées à l’échelle) sur les figures a et b.
𝛗=0
U=12 V

𝛗𝐢
Figure-a-

Figure-b-

𝛗𝐢 𝛗=0
U=12 V
a) Parmi les deux constructions de Fresnel laquelle correspond à notre circuit.
b) Déduire la nature du circuit.
3) A partir de la construction de Fresnel, déterminer l’indication de l’ampèremètre , la valeur de R et
la nouvelle valeur de la pulsation 𝝎.
Exercice N°4:
On considère le circuit électrique formé par :
*G : Générateur de basse fréquence maintenant entre ces bornes une tension sinusoidale
u(t) = U√𝟐 sin(𝝎𝒕), avec u en volt et t en seconde de valeur efficace U supposée constante et de
pulsation 𝜔 réglable.
*Un condensateur de capacité variable.
*Une bobine d’inductance L et de résistance interne r=10Ω.
*Conducteur ohmique de résistance R.
*Ampèremètre A de faible résistance.
1) Pour une pulsation 𝛚𝟏 de 𝛚, l’ampèremètre indique 0,2A.
A l’aide d’un oscilloscope bicourbe on visualise les tensions u(t) aux bornes du générateur et 𝐮𝐜 (t)
aux bornes du condensateur (les sensibilités verticales sont déférentes).
On obtient l’oscillogramme de la figure-1-.
Courbe (2) Courbe (1)

Fig1
a) Montrer que la courbe (1) correspond à u(t).
b) Déterminer le déphasage 𝛗𝐮 − 𝛗𝐮𝐜 entre les tensions u(t) et 𝐮𝐜 (t).
c) En déduire le caractère du circuit.
𝛚𝟎
2) Pour la pulsation 𝛚𝟏 de 𝛚 tel que 𝛚𝟏 = et sachant que l’équation différentielle relative à
√𝟑
𝐝𝐢(𝐭) 𝟏
l’intensité de courant électrique i dans le circuit est : L + (R+r)i(t) + i(t)dt = u(t)
𝒅𝒕 𝑪
a) Compléter le diagramme de Fresnel relatif aux tensions maximales à l’échelle 1cm 2√𝟐 V

𝐔𝐂𝐦𝐚𝐱

b) En déduire la valeur de R et de Um.


c) Sachant que l’énergie consommée par l’oscillateur pendant une période T1 est E0=3.10-2J
Déterminer 𝛚𝟏 , L et C.
3) On prendra dans la suite R=30Ω, L=0,06H, C=5.10-5F et r=10Ω
Pour une valeur 𝛚𝟐 de 𝛚, on visualise les tensions u(t) et 𝐮𝐜 (t). Figure-2-.