Vous êtes sur la page 1sur 16

GROUPE FIGOMA MAROC

CASA

MISE À NIVEAU DE L'INSTALLATION


D'AUTOMATISME DE CONTROLE DE LA
STATION D’EPURATION

MARCHE N° PKI-1010001

DESCRIPTIF TECHNIQUE

A……….,le……………….. Casa, le 27/1/2021

Vu, pour approbation


POUR LA SOCIETE
PAR DELEGATION DU PRESIDENT DU
(Faire précéder la signature de la CONSEIL D’ADMINISTRATION,
mention manuscrite « Lu et accepté »)
en précisant le nom et la qualité du Le Directeur FIGOMA casa
signataire

A.AITELMAHJOUB
I-INTRODUCTION :

L'objet du présent marché est la réalisation des prestations et fournitures relatives à la


mise à niveau de l'installation d'automatisme de contrôle de la station d’épuration

II-DESCRIPTON DE L'INSTALLATION EXISTANTE :

Les différentes séquences de démarrage, de contrôle, d'automatisme et de gestion des


sécurités de la station d’épuration sont gérées par une armoire d'automatisme à base de la
logique câblée.
Ce système est actuellement le sujet de problèmes d'indisponibilités sporadiques et ses pièces
de rechange ne sont plus disponibles et difficilement approvisionnables.
Le but du présent descriptif est de porter les rénovations qui s'imposent afin d'améliorer la
disponibilité de cette installation et ce en la renouvelant par des équipements de technologie
nouvelle, APl marque ALLEN BRADLEY.

III-FOURNITURE ET PRESTATIONS:

La société MHJing aura à sa charge les fournitures et prestations objet descriptif à savoir :

3-1 FOURNITURES :
 Un automate programmable industriel (API) pour la gestion des automatismes,
contrôle et sécurités de la station
 Des cartes d'entrées TOR
 Des cartes de sorties TOR
 Un module de communication
 Un module d’alimentation
 Relais d'interface nécessaires et borniers de raccordement des différentes informations
d'entrée et sortie ;
 Une armoire industrielle étanche IP55 ventilée équipée d'une fenêtre en plexiglas
 Une interface operateur pour le dialogue homme machine à installer sur la face avant
du pupitre de la salle de contrôle
 Un climatiseur individuel à installer dans la salle de contrôle un PC portable pour la
programmation de l'APl
 Un onduleur doté d'une autonomie de 60 minutes
 Une imprimante laser
 Le programme sauvegardé sur USB
 Un lot de pièce de rechange de première nécessité
 Une documentation complète en langue française

3-2 PRESTATION
 La société MHJing prendra en charge les études complètes nécessaires à la réalisation
de l'installation
 Repérage du câblage, débranchement et dépose de l'ancienne armoire
 Installation de la nouvelle armoire APl entièrement équipée et câblée en lieu et place
de l'ancienne armoire
 Mise à jour des plans électriques et schéma d'automatisme
 Retranchement programmation et essai de la nouvelle armoire

3-3 APl
L'automate programmable sera de type industriel marque ALLEN BRADLEY et présentera :
 Une bonne protection contre les agressions externes
 Une capacité de traitement suffisante
 Temps de scrutation typique : 1ms au maximum
 Mémoire RAM protégée par pile
 Horloge temps réel incorporé
 Sauvegarde en cas de coupure d'alimentation
 Posséder les ports de communication suivants :
 Un port pour la programmation intégré
 Un port pour connecter la console ou PC de programmation.
 Le système doit être extensible
 Les entrées et sorties doivent être séparées galvaniquement par rapport aux actionneurs
 La capacité mémoire doit être dimensionnée pour stocker le programme et permettre
une réserve de 20% pour les extensions futures
 Cartes entrées et sorties TOR fonctionnant en 24 V DC
 Le nombre des E/S est estimé à : xxE et xxS TOR
 Prévoir en plus et installées sur le rack une carte d'entrée et une carte de sortie de
réserve
 Langage de programmation : langage à contact

3-4 Interface HlM

L'interface Homme Machine sera fournie et installée sur le pupitre de la salle de contrôle pour
permettre à l'operateur de suivre les différents défauts et séquences d'automatisme de la
station.

3-5 PC de programmation

Il s'agit d'un micro-ordinateur industriel portable 2GHZ, conçu autour d'un microprocesseur
C2D, et intègre les systèmes d'exploitation DOS, Windows ainsi que les logiciels (avec
fourniture des licences) pour la programmation de l'automate. Cet outil doit permettre de
programmer en ligne et hors ligne l'APl et doit avoir des caractéristiques suivantes:

 Type de processeur : i7
 Capacité mémoires : 1To disque dur, 4Go mémoire RAM ;
 Moniteur industriel 21 pouces ;
 Clavier industrielle et étanche IP65
 Lecteur de DVDROM;
 Emplacement pour cartes de connexions ;
 Ports d'entrées/sorties standard ;
 Liaison pour raccordement à l’automate ;
 Fonctionnement sur secteur 220 V-50HZ;
 Autonomie sur batterie minimum 2 heure ;
 Intègre les systèmes d'émulation du programme de l'automate et les drivers de
communication (une copie des programmes est à livrer sur USB)
 Une imprimante laser sera livré de marque HP

3-6 Programmation
L'application sera validée avec le client en le confrontant aux existants .
.
3-7 Climatiseur :

Le climatiseur individuel sera dimensionné en fonction des dimensions du locale


(salle de contrôle) et de la température (peut atteindre 50°C en été). Il aura de toute façon une
puissance frigorifique minimale de 7,03 KW.
N.B. : le climatiseur doit subir un traitement anticorrosion de type Blygold ;

IV-FORMATION :

La formation se déroulera en deux parties :


1ère partie :
Lieu de la formation : Locaux MHJing à Casablanca.
Durée : 1 semaine
Nombre d'agent : 05 agents
Objectifs : Maitrise parfaite de l'exploitation et de la maintenance du Hard et de Soft du
système proposé

2éme partie:
Lieu de la formation : Usine FIGOMA
Durée : 02 semaines
Nombre d'agent : 10 agents (05 agents par semaine)
Objectifs : Diagnostic des pannes, Dépannage, Exploitation

V- CLAUSES PARTICULIERES :

5-1 Visite des lieux:

La société MHJing possède une parfaite connaissance des lieux pour les avoir
examinés avant l'établissement de son offre. Ceci, pour se rendre compte de toutes les
difficultés d'exécution contraire à la volonté du client ou prétendre à une indemnité

5-2 Délai:
La société MHJing devra prendre toutes les dispositions pour l'exécution des travaux
du présent marché dans un délai de 3 mois globalement avec une réalisation sur site en 1
semaine, et ce à compter de la date fixée par l'ordre de service précisant le commencement
des travaux.

5-3 Obligations et responsabilité du soumissionnaire :

Dans le cadre de l'exécution des travaux prévus dans le présent marché, La société MHJing
aura les obligations suivantes :
 L'installation et repliement de son chantier ;
 Gardiennage de son chantier ;
 Transport de son personnel ;
 Dotation de son personnel de :
Vêtements de travail frappé du sigle de la société adjudicatrice;
Matériel de protection individuel conforme aux consignes de sécurité en
vigueur ;

 Maintien en état de propreté les lieux de travail


 Le matériel livré par le soumissionnaire ou en attente d'installation reste sous la garde
et la responsabilité du soumissionnaire jusqu'à la réception de l'ensemble des travaux.

L'attention de La société MHJing est attirée sur le fait, que les travaux prévus seront exécutés
dans un site industriel contenant des installations sous tension. Aussi il doit veiller et se
conformer à l'application des consignes de sécurité

5-4 Contrôle des travaux:

Les représentants de FIGOMA auront libre accès au chantier et pourront effectuer toutes les
inspections et tout le contrôle qu'ils jugent nécessaires au cours de l'exécution des travaux.

5-5 Garantie:

Les équipements électriques fournis seront garantis contre tout défaut matière et vice
de conception ou de construction durant 24 mois à compter de la date de leur mise en service.
Tout défaut ou toute pièce reconnue défectueuse pendant la période de garantie sera
remplacée et à la charge de l'entrepreneur et avec une nouvelle garantie pour la même
période.

VII- Réception:
6-1 Réception provisoire :

La réception provisoire sera prononcée à la fin des travaux, installation et mise en


service.les réserves éventuelles seront levées avant la signature du procès verbal de la
réception définitive.
6-2 Réception définitive :

La réception définitive aura lieu 24 mois après, à compter de la date de la réception


provisoire.
Etude de l’ancienne station d’épuration
1- Etude de l’existant

Figure -1-

Au sein de la société FIGOMA, la station de traitement des eaux usées constitue le


maillon faible du site, utilisant un système simple avec la logique câblée, la station se voie
menaçante de plusieurs pannes de défauts et arrêts.

2- Problématiques

La station de traitement des eaux usées a cessé de fonctionner, et ceci est dû au


nombre d’arrêt qui se multiplie, aux matériels ancien et usées, mais aussi au type
d’installation utilisée.
La logique câblée est de nos jours dépassée, ses principaux défauts sont l’encombrement, le
manque de vitesse par rapport aux nouvelles méthodes utilisant les automates programmables
et aussi la difficulté de maintenir le matériel en bonne états.

3- Solution proposée

Pour remédier à ces problèmes, on remplacera la logique câblée par des automates
programmable qui existe déjà en stock au sein de la FIGOMA type ALLEN BRADLEY, ainsi
que l’exploitation du matériel existant en stock pour remplacer l’ancien, certes du même type,
mais on doit suivre le cahier des charges imposé par le client.

I- Analyse fonctionnelle

1- Fonctionnement du système :

Le principe de fonctionnement de la station d’épuration est décrit comme suit :

 Au début la pompe numéro 1 est mise en marche, la deuxième pompe servira comme pompe
de relais en cas de panne ou de défaut détecté sur la première pompe ;
 Quand l’eau usée est pompée, la vanne modulante s’ouvre ; elle est réglée selon le
débit désiré. Ce dernier est mesuré grâce à un débitmètre.
 La deuxième étape est la partie ou le filtre se met en marche, c’est le moteur tamiseur
qui est actionné le premier en même temps que les électrovannes 2 et 3 pendant une
durée qu’on a réglé, à la fin de cette temporisation, une deuxième commence ou les
électrovannes 2 et 3 sont fermées et les électrovannes 1,4 et 5 se mettent en marche, en
même temps on déclenche les vannes 1 et 2 qui servent pour nettoyer les deux
chambres du filtre.
 Les rejets sont directement acheminés vers la sortie, et le traitement continu au niveau
du grand batch. Maintenant que l’eau prétraitée est stockée dans le grand batch, on
capte le niveau du PH dans l’eau grâce à un PH-mètre, et la régulation du PH se fait
selon une temporisation déterminer par la différence du Ph mesuré et de la valeur de la
consigne.
 En cas de panne détectée sur un matériel, un voyant signale sur le pupitre de
l’opérateur le matériel défectueux, par exemple si la pompe numéro 1 est en panne, on
le remarque mais si en même temps la deuxième pompe tombe en panne, une alarme
de détresse se déclenche et toute la station s’arrête puisqu’il n’y a plus d’engin pour
pompe l’eau jusqu’au filtre.

2- Schéma fonctionnel de l'installation

Figure-2- : Processus de traitement des eaux usées.

3- Caractéristiques techniques du matériel existant :


Notre processus de traitement des eaux usées fait appel à des pompes, électrovannes,
vannes et moteur. Il fait décrire chacun de ces éléments précisément afin d’identifier leurs
caractéristiques de fonctionnement et le type de verrouillage nécessaires pendant
l’exploitation :
a- Pompes centrifuges de type : LKH -10 avec capot et pieds.
 La pompe LKH est une pompe centrifuge d’un très bon rapport cout-performance. Elle est
résistante aux produits chimiques, répond aux exigences d’hygiène.
 Pression Max d’aspiration : 1000kPa (10 bars)
 Plage de température : -10 à +140°C.
 Garniture d’étanchéité généralement (1bar maxi).
 Niveau de bruit (à 1m) : 60 – 80 dB

Pompes d’alimentation
Les pompes d’alimentation amènent l’eau usées aux filtres.
- Débit : selon la qualité souhaitée.
- Puissance : en fonction du débit désire.
Le démarrage et l’arrêt des pompes sont commandes à partir d’un poste d’opération.
La pompe 1 marche par défaut, et la pompe 2 sert de relais.
Les conditions de validation sont les suivantes :
- Une des deux pompes doit au moins être opérationnelle.
- La citerne d’alimentation ne doit pas être vide. (Le niveau bas doit être dépassé).
- La vanne modulante n’est pas excitée.
- L’arrêt d’urgence n’est pas activé.
Les conditions d’arrêts sont les suivantes :
- Niveau de la citerne inferieur au niveau bas
- Défaut panne (Pompes, Vanne modulante, Filtre).
- Défaut débit.
- Défaut pression
- Arrêt selon l’operateur.
Tableau-1-

b- Vanne modulante :

La régulation industrielle étant la science du contrôle des fluides, l'organe correcteur le


plus souvent utilisé est la vanne automatique qui est une vanne à clapet(s) commandée par un
servomoteur.
Une vanne automatique est composée :
D'un servomoteur dont le rôle est d'actionner la tige des clapets d'un corps de
vanne contenant les sièges et clapets, cette dernière partie est montée en série sur la
canalisation.
D'un positionneur convertisseur dont le rôle est d'asservir en position la tige des
clapets et de convertir le signal électrique de commande en un signal pneumatique.
Figure -3- : Vanne modulante industrielle

c- Filtre :

Module Tamis W-SIL + hydrocyclone


206/500 avec By-pass Tamis.
Le module W-SIL a été spécialement conçu
pour enlever en continu les grosses particules
à partir du liquide du processus afin de
protéger les équipements en aval comme les
séparateurs centrifuges, l’échangeur
thermique, pompes …
Les particules collectées sont retirées du cône
à l'extrémité inférieure. Ce cône est facile à
ouvrir pour l'inspection et l'accès à l'arbre et
les pinceaux.
Figure -4-

Filtre : Electrovannes 24 DC Intégré


- Les électrovannes déchargent les résidus (boue, matières solides).
- Le temps d’ouverture des électrovannes 2 et 3 est le temps d’arrêt des électrovannes
1,4 et 5, et vice-versa.
Les conditions de validation sont les suivantes :
- Une des deux pompes d’alimentation doit au moins être opérationnelle.
- La citerne d’alimentation ne doit pas être vide. (le niveau bas doit être dépassé).
- La vanne modulante est excitée.
- Pas de défaut au niveau des électrovannes.
- L’arrêt d’urgence n’est pas activé.
Les conditions d’arrêts sont les suivantes :
- Niveau de la citerne inferieur au niveau bas
- Défaut panne (Pompes, Vanne modulante, Filtre).
- Arrêt selon l’operateur.
Filtre : Moteur tamiseur et vannes
- Le moteur tamiseur permet la séparation des matières solides de l’eau usée.
- Les vannes injectent l’eau chaude ou bien autre liquide permettant de débarrasser la
chambre des filtres des rejets. (Boue, matières solides).
- Le temps d’ouverture et d’arrêt des deux vannes est le même temps d’ouverture des
électrovannes 1,4 et 5.
Les conditions de validation sont les mêmes que pour les électrovannes avec aucune
signalisation de défauts au niveau des vannes et du moteur.
Les conditions d’arrêts sont les suivantes :
- Niveau de la citerne inferieur au niveau bas
- Défaut panne (Pompes, Vanne modulante, Filtre).
- Arrêt selon l’operateur.
Tableau-2 et 3-
Panne du Filtre signifie le disfonctionnement d’une composante au moins de l’ensemble.

d- Débitmètre : (DANFOSS)

Le débitmètre DONFOSS utilisé est composé d’une tête de mesure MAG 3100 dont les
caractéristiques sont :
- Diamètres nominaux : DN 15-2000 mm
- Fréquence d’excitation : DN < 65: 12 1/2 Hz.
DN 65 < DN < 300: 6 1/4 Hz
DN 300 < DN < 1200: 3 1/8 Hz
DN > 1200: 1 9/16 Hz
- Indice de protection Standard : IP 67 selon CEI 529 (3 m CE pendant 72 h)
Option : IP 68 selon CEI 529 (10 m CE)

Le débitmètre intègre aussi un convertisseur de signaux MAG 5000 (DN 6 à DN 1200)


Sortie courant
Courant 0-20 mA ou 4-20 mA
Charge < 800 ohm
Constante de temps 0,1-30 s réglable
Sortie numérique
Fréquence 0-10 kHz, 50% temps de cycle
Constante de temps 0,1-30 s réglable
Active 24 V c.c., 30 mA, 1 kW < Rcharge < 10 kW , protection contre
les courts-circuits
Passive 3-30 V c.c., max. 110 mA
Fréquence d’excitation Courant continu pulsé 3 1/8 Hz (125 mA)
Température ambiante Version afficheur, fonctionnement : -20°C à +50°C
Version Aveugle, fonctionnement : -20°C à +60°C
Stockage : -40 à +70°C (HR max. 95%)

e- POMPES DOSEUSES : PCM-P3

Pompes à piston de conception simple et robuste. Idéale pour


doser ou injecter sous pression des produits chimiques.
Principaux avantages :

- Conception simple et robuste

- Précision du dosage +/- 0,5 %

- Supporte de hautes pressions


Figure -5-
Applications chimiques : acides, bases, polymères,
blanchiment, gomme arabique, catalyseurs, détergents,
résines, catalyseurs, engrais, colorants, vernis.
Caractéristiques :
- Débit maximum : 1960 l/h (simplex) - Réglable de 0 à 100 %
- Débit minimum : 3 l/h (simplex) - Asservissement possible
- Pression maximale : 350 Bar de la course et de la cadence.
- Température minimale : -10 °C - Multiplexage.
- Température maximale : 150 °C - Entraînement par moteur
- Précision : ± 0,5 % électrique.
- Réglable de 0 à 100%.
- Entrainement par moteur électrique.
- Multiplexage.

Pompes doseuses
- Les pompes doseuses permettent la régulation du PH dans l’eau filtrée.
- Le temps d’ouverture des pompes doseuses est en fonction du débit et du niveau PH
dans l’eau filtrée.
Les conditions de validation sont les suivantes :
- Pas de défaut au niveau des pompes doseuses.
- l’arrêt d’urgence n’est pas activé.
Les conditions d’arrêts sont les suivantes :
- Défaut panne pompes doseuses.
- manque de solutions (Acide, Soude).
- Arrêt selon l’operateur.
- PH neutre.
Tableau-4-
4- Établir l'analyse fonctionnelle

Un processus d’automatisation est constitué de différentes taches. Il est possible de définir


même le processus le plus complexe en déterminant des zones cohérentes au sein du
processus et en subdivisant ces dernières en taches partielles plus petites.
Dans l’exemple suivant nous vous montrons comment structurer le processus en zones
fonctionnelles et en taches individuelles (voir figure).
Une fois le processus à commander défini, on a décomposé le projet en groupes ou
zones apparentes (voir figure). Comme chaque zone est à son tour subdivisée en taches plus
petites. Les taches nécessaires pour commander la partie correspondante du processus ne sont
pas très complexes.
Figure-6- : Définition de zones au sein d’un processus.

Dans ce travail, on peut identifier trois zones

Zone Fonctionnelles Equipement associé

Zone Pompage - 2 pompes d’alimentation


- Vanne Modulante
- Débitmètre
- Moteur Tamiseur
Zone Filtrage - 5 Electrovannes
- 2 Vannes
Zone Régulation PH - 2 Pompes Doseuses
- PH mètre
Tableau-5-
TRAVAIL DEMANDE :

1- Donner le bilan des entrées/sorties


2- Réaliser les différents grafcets de commande
3- Tracer les schémas des circuits de puissance et de commande après le choix et le
dimensionnement des différents éléments (câbles, disjoncteurs, élément de
protection…)
4- Ecrire les programmes de fonctionnement en respectant l’organisation suivante :

Programme Principale, Appel des autres sous programmes


ANA : (avec mise à l’échelle).
Gestion de la Zone Pompage
Gestion de la Zone Filtrage
Gestion de la station de pompage
Zone de Régulation PH

Remarque :
 Affecter les mnémoniques aux variables en respectant la
nomenclature électrique
 Simuler les entrées analogiques par des variables internes
automate

5- Réaliser l’interface de supervision correspondante, et tester le fonctionnement du


programme
Organisation du système de supervision

 Déclarer la base de données en respectant la nomenclature électrique


 Définir les vues et leur hiérarchie : Vue principale, vue pour chaque
système, vue de maintenance…
 Respecter la même ergonomie sur toutes les vues
 Définir les droits d’accès suivants :

Nom Fonction Mot de passe Droit d’accès

RACHID chef atelier 0000 Totale

Toutes les vues sauf vue maint.


Driss Opérateur contrôle 1111
Avec commande manuelle

vue princ.+ vue SC + vue maint


Hamid Opérateur électrique 2222
Sans commande manuelle