Vous êtes sur la page 1sur 3

Travaux d’étanchéité

des toitures-terrasses
Lors des travaux Protection contre les brûlures et
d’étanchéité des toitures-
incendies
terrasses en béton,
l’utilisation des fondoirs
et chalumeaux est à
l’origine d’incendies et de
brûlures.

Cette fiche traite de


l’implantation des
matériels et de la lutte
IMPLANTATION DES MATÉRIELS ET MATÉRIAUX
contre les incendies. •• Les fondoirs à commande manuelle ne doivent pas être installés sur une terrasse
Elle complète la fiche lorsque sa surface dépasse 2 000 m2 non fractionnés par des acrotères ou des cos-
F1 M 06 09 qui présente tières (risque d’embrasement complet de la terrasse). Dans ce cas, on aura recours
les différents matériels de à des procédés ne faisant pas appel au bitume fondu.
chauffage du bitume et •• L’implantation des fondoirs sur la terrasse est faite selon la Fig. 1. Il faut, dans la
les précautions d’emploi mesure du possible, prévoir au minimum deux issues de secours situées à l’opposé
de ces matériels. l’une de l’autre.
•• Installer les fondoirs si possible en bas de pente et à l’abri des vents dominants.
Lorsque le bac de rétention doit être placé sur le revêtement d’étanchéité existant,
interposer entre le bac et le revêtement un matériau isolant ininflammable.
•• Vérifier l’horizontalité du bac de rétention. Si nécessaire, le caler à l’aide de matériaux
ininflammables (parpaings, briques) et assurer sa stabilité.

Fig.1

1
Fiche Prévention - F1 F 06 09 - © oppbtp 2009
DOCUMENTS À ÉTABLIR Conduite à tenir en cas de fuite de gaz en-
flammé
Consigne
Au robinet de la bouteille
Une consigne, établie par l’entreprise, contient les me-
sures pour prévenir et éteindre les incendies occasionnés S’il n’a pas été endommagé, fermer le robinet de la
en particulier par l’utilisation de gaz, matériaux inflam- bouteille, soit après avoir éteint la flamme au moyen
mables et matériels de chauffage (chalumeaux, fondoirs d’un extincteur à poudre, soit en se protégeant les
à bitume). Cette consigne est commentée, remise au per- mains à l’aide de linges mouillés ou de gants ignifugés.
sonnel et affichée sur les lieux de travail. S’il est endommagé, ne pas chercher à éteindre le feu.
Arroser abondamment la bouteille au jet d’eau pour la
Permis de feu refroidir et protéger les abords jusqu’à épuisement du
Avant d’entreprendre des travaux d’étanchéité sur des gaz.
bâtiments abritant des activités industrielles ou commer-
Sur le reste de l’installation
ciales, établir avec le maître d’ouvrage un « permis de
feu » (Fig. 2). Le « permis de feu » prévoit les dispositions Fermer le robinet de la bouteille avant toute interven-
à prendre pour éviter tout incendie ou explosion. Il tient tion.
compte des risques propres à l’activité exercée à l’inté-
Feu de bitume
rieur des bâtiments et à l’activité de l’entreprise d’étan-
chéité, ainsi que de leur interaction. Couper immédiatement l’alimentation en propane du fon-
doir en fermant le robinet de la ou des bouteilles et atta-
EXTINCTEURS quer le feu, comme prévu dans les consignes.

Agents extincteurs PROTECTION INDIVIDUELLE


Pour les feux de gaz, l’agent extincteur est la poudre BC.
•• gants de protection avec manchette assurant la liaison
Pour les feux de bitume dans les fondoirs, l’agent extinc- avec les manches du vêtement de travail et s’opposant
teur peut être la poudre BC ou, mieux, de l’eau pulvérisée à l’introduction du bitume.
avec un additif (mélange foisonnant). En effet, l’eau, en re- •• lunettes de protection avec coques latérales.
froidissant la cuve, évite la réinflammation des gaz.
•• chaussures de sécurité montantes.
Ne jamais projeter sur un feu de bitume de l’eau autrement •• vêtements non flottants en tissus non inflammables.
que sous la forme pulvérisée. •• casque avec trous d’aération et jugulaire.
•• harnais de sécurité et antichute à enrouleur de câble.
Nombre d’extincteurs
Il faut éviter le contact de produits bitumineux avec la
•• prévoir un extincteur à poudre BC de 6 kg par chalu- peau, car des affections cutanées pourraient en résulter.
meau,
Se nettoyer les mains avec une crème lavante ou équiva-
•• pour les fondoirs, il est conseillé autant d’extincteurs
lent.
qu’il y a de fondoirs plus un. Ces extincteurs seront en
majorité à mélange foisonnant de 9 litres, les autres à Proscrire tout lavage des mains avec des solvants : white-
poudre BC de 6 kg. spirit, essence, trichloréthylène, etc.

EXTINCTION DES FEUX DE PROPANE


ET DE BITUME <<<
Le personnel doit être formé et entraîné périodiquement à
la lutte contre les feux de propane et de bitume.

Feu de propane
Une bouteille de propane ne présente un risque d’explo-
sion que si elle est surchauffée. Debout, elle peut « brûler
au robinet » sans autre dommage si la flamme ne la « lèche
pas ». Il ne faut jamais la coucher car le propane liquéfié
et enflammé se répandrait sur le sol, la surchaufferait et la
ferait éclater.

2
Fiche Prévention - F1 F 06 09 - © oppbtp 2009
Fig. 2 DOCUMENTS À CONSULTER
•• Travaux d’étanchéité des
toitures-terrasses - •
Les fondoirs et chalumeaux
Fiche Prévention F1 F 05 09 -
Édition OPPBTP

•• Les extincteurs portatifs


Fiche Prévention A5 F 04 12 -
Édition OPPBTP

•• Prévention des risques


professionnels sur les chantiers
Brochure - Ed. Chambre Syndicale
Française de l’Etanchéité, 6-14, rue
de la Pérouse, 75784 Paris Cedex 16,
distribuée par DTSB (01 56 62 10 00)

Ed. C.N.P.P.
B.P. 2265
27950 Saint-Marcel
Tél : +33(0)2.32.53.64.34
Fax : +33(0)2.32.53.64.66

OPPBTP
25, avenue du Général Leclerc - 92660 Boulogne-Billancourt Cedex
Tél : 01 46 09 27 00
www.preventionbtp.fr

3
Fiche Prévention - F1 F 06 09 - © oppbtp 2009