Vous êtes sur la page 1sur 10

SERIE : OSCILLATIONS ELECTRIQUES FORCEESS EN REGIME SINUSOIDALE

PROF :HADJ ALI BOUZID LYCEE SECONDAIRE MOHAMED DACHRAOUI MENZEH9


EXERCICE N°1 (Contrôle 2007)

Le circuit électrique schématisé sur la figure 1, comporte les éléments suivants :


 Un GBF délivrant une tension sinusoïdale u(t) de fréquence N variable et d’amplitude Um constante.
 Un condensateur de capacité C.
 Une bobine d’inductance L et de résistance interne r.
 Un résistor de résistance R0.
 Un ampèremètre de résistance interne négligeable.
On se propose d’étudier la réponse d’un dipôle RLC a une tenions sinusoïdale pour différent valeurs de la
fréquence N .

E F G H
L ;r
R0 C
A B

G A

I-Expérience -1
Pour une valeur N1 de de la fréquence, un oscilloscope bicourbe, convenablement branché, permet de
visualiser simultanément les deux tensions u(t) et uR0 (t), respectivement aux bornes du GBF et aux bornes
de résistor R0 , on obtient les oscillogrammes de la figure-2
Les sensibilités horizontale et verticale, pour les deux voies A et B utilisés, sont respectivement 1V/div et
u(V)
1ms/div
1) a-Montrer que la courbe (C1) visualisé sur la voie
(C1)
* A de l’oscilloscope correspond a la tension u(t)aux

bornes du GBF. (C2)

b-Lequel des points G ou H de la figure-1 est relié


a la voie A de l’oscilloscope ? Justifier la réponse. 0
t(ms)
2) En exploitant l’oscillogramme de la
figure-2.
a-Déterminer le déphasage
∆φ=φu(t) -φuR (t) , et justifier son signe. Figure-2
0

b- Sachant que u(t)=Umsin(2N1t),compléter le


tableau suivant, en précisant les valeurs des
grandeurs physiques
Valeur maximale Phase initiale Fréquence N1
u(t)
uR0 (t)
c-Quelle est l’indication de l’ampèremètre sachant que l’impédance du circuit est Z=90Ω.
d- Calculer la valeur de la résistance R0 .

Page 1 sur 10
II-Expérience 2

On fait varier la fréquence N. Pour une valeur N2 de cette fréquence les oscillogrammes obtenus sont
représentés sur la figure -3 ci-dessous. La sensibilité horizontale des oscillogrammes est 1ms/div. La
sensiblité verticale de la voie A est 1V/div et 5V/div pour la voie B.
1) Justifier le fait que l’oscillateur est en état de résonance d’intensité.
2) La valeur de R0 étant R0=60Ω quelle nouvelle indication de l’ampèremètre.
3) Montrer que la valeur de la résistance interne de la bobine est r=12Ω.
4) Sachant que L=1H Déterminer la valeur de la capacité C .

u(V)

u(t)
uR0 (t)

t(ms)

EXERCICE N°2(Contrôle 96)

On monte en série, un résistor de résistance R0=10Ω, une bobine d’inductance L=0,6H et de résistance r et
un condensateur de capacité C. on applique entre les bornes A et M du dipôle, ainsi obtenu une tension
alternative sinusoïdale u(t)=Umsin(2πNt), de fréquence N réglable. On relie la voie (A), la voie (B) et la masse
a un oscilloscope bicourbe respectivement aux points A,B, et M (figure -1)
Pour une fréquence N1 de la fréquence d’alimentation on obtient sur l’écran de l’oscilloscope les deux courbes
(I) et (II) de la figure-2 u(V)
Voie(B) Voie(A)
Courbe (I)
M B A

L ,r
R0 C
Courbe(II)

0
1 2 3 4 5 6 7 8 t(ms)

GBF

Figure-2
Figure-1

sensibilité verticale :Pour la voie(A) : 1V/div


Pour la voie (B) ; 0,5V/div
1) Montrer que la courbe (I) correspond a la tension excitatrice u(t) .
2) Déduire à partir de la courbe de la *
a- la fréquence N de la tension d’alimentation.
b-Les valeurs maximales Um et UR0m respectivement de la tension d’alimentation et de la tension aux bornes
de résistor.
c- Le déphasage ∆φ=φu − φu de la tension uR0 (t) par rapport a la tension d’alimentation u(t)
R0

Page 2 sur 10
3) Déterminer l’intensité instantané i(t) du courant qui circule dans le circuit, en précisant sa valeur maximale,
sa fréquence et sa phase initiale.
4) Déterminer la valeur de la résistance r et celle de la capacité C.
5) On ajuste la fréquence N a une nouvelle valeur N2 et en relève les tensions suivantes :
 UABm =2V
 UR0 m =2V
 Um =4V
a-Montrer que le circuit dans ces conditions, en résonance d’intensité. Calculer alors l’intensité efficace I0 du
circuit.
b-Déterminer la fréquence N2 de la tension excitatrice.
c-Calculer le coefficient de surtension Q du circuit.
EXERCICE N°3(Bac98)

Un circuit électrique comporte en série :


 U résistor de résistance R= 80Ω ;
 Une bobine d’inductance L et de résistance interne r.
 Un condensateur de capacité C=11,5µF.
Un générateur impose entre aux bornes D et M une tension alternative sinusoïdale u(t)=Um sin(2πNt+φu ) de
fréquence N réglable de valeur efficace U constante . Un voltmètre (V1) branché aux bornes de
l’ensemble{bobine ;condensateur} mesure la valeur UBC et un voltmètre (V2) branché aux bornes de résistor
mesure la valeur efficace UR.

Y1 Y2
D M
L ,r N R
C Figure-1
V1 V2

Pour une valeur N=50Hz, un oscilloscope bicourbe a deux entrées Y1 et Y2 convenablement branché sur le
circuit électrique fournit deux oscillogrammes (S) et (S’) représentés sur la figure -2
u(V)
17,32
(S)
10 𝟐
(S’)

0
-2
1 2 t(10 s)

T
12
Figure-2

Page 3 sur 10
1) En utilisant les oscillogrammes de la figure -2 :
a-Montrer que l’oscillogramme (S) correspond à la tension u(t) .A quoi correspond l’oscillogramme (S’) ?
Quelle autre grandeur, autre que la tension, peut être déterminée a partir de l’oscillogramme (S’) ?
b-Déterminer le déphasage ∆𝝋 = 𝝋𝒖 − 𝝋𝒊 de la tension u(t) par rapport au courant i(t)=I0 2 sin(2πNt+φi )
qui parcourt le circuit électrique alimenté par le générateur (G).Déduire si ce circuit électrique est inductif,
capacitif ou résistif.
c- Préciser la valeur de l’amplitude et de la phase de u(t) et de i(t).
di(t)
2) L’équation reliant i(t) sa dérivée première dt
et sa primitive ∫ i(t) dt est:
di(t) 1
Ri(t)+ri(t)+L + ∫ i(t) = u(t)
dt C
Nous avons tracé deux constructions de Fresnel incomplètes (figure-3-a et figure-3-b)

Z
1,5cm 5 2N
Echelle :
Um
+ Um +

O URm X Y O X Y

Um

Z
Figure-3-a Figure-3-b

a- Montrer, en justifiant, laquelle parmi ces deux constructions celle qui correspond à l’équation différentielle.
b-Compléter la construction de Fresnel choisie en traçant dans l’ordre suivant et selon l’échelle indiquée les
1 di(t)
vecteurs représentant ri(t), ∫ i(t) et L .
C dt

c-En déduire la valeur de L et r .Déterminer l’expression de la tension uBC(t) aux bornes de l’ensemble
{bobine ; condensateur}.
3) Déterminer l’expression de l’amplitude Im de l’intensité du courant électrique en fonction de Um,R,r,L,C et 𝝎.
En déduire l’expression de l’amplitude Qm de la charge instantané du condensateur en fonction des mêmes
données.

Page 4 sur 10
EXERCICE N°4

Un GBF délivrant une tension sinusoïdale u(t)=Um sin(2πNt) d’amplitude Um constante et de fréquence N
réglable , alimente un circuit électrique comportant les dipôles suivants, montés en séries figure-1:
 Un condensateur de capacité C.
 Une bobine d’inductance L et de résistance interne négligeable.
 Un résistor de résistance R.
 Un ampèremètre et un interrupteur K.

L
R0 Figure-1

K
GBF mA

1) Indiquer sur la figure les connexions à établir, entre le circuit électrique et l’oscilloscope bicourbe afin de
visualiser u(t) et la tension uC(t) aux bornes du condensateur.
2) La fréquence du GBF étant réglée à la valeur N=100Hz, on ferme l’interrupteur K, on obtient
l’oscillogramme de la figure -2 sur l’écran de l’oscilloscope
a-Montrer que la tension u(t) est en avance u(V)
de phase par apport à la tension uC(t) aux 12
bornes du condensateur.
6 uC(t)
b-Ecrire l’expression de uC(t) en précisant les
u(t)
valeurs de l’amplitude et de la phase.
0
3) L’équation différentielle correspond aux t(s)
oscillations électriques forcées est :
d2 q dq q
L +R dt + c =u(t) ; q(t) étant la charge
dt2

instantanée du condensateur

a-Déterminer l’amplitude Qm de la charge q(t) en fonction de l’amplitude Im de l’intensité du courant i(t) et la


fréquence N. Calculer Qm sachant que la valeur de l’intensité du courant indiqué par le milliampèremètre est
I=50mA .
b- Faire la construction de Fresnel relative aux tension maximales : On prendra comme échelle :1cm 1V
4) Déterminer les valeurs de C,R et L
EXERCICE N°5(bac2006)
On monte en série, un résistor de résistance R , une bobine d’inductance L et de résistance r=20Ω, un
condensateur de capacité C=5µF et un ampèremètre de résistance négligeable. Aux bornes de la portion de
circuit réalisé (Figure-1-), on applique une tension alternative sinusoïdale u1(t) de fréquence N variable,
d’amplitude U1m maintenue constante et d’expression en fonction de temps u1(t) =U1msin(2N.t)
Soit u2(t) la tension instantanée aux bornes du dipôle formé par l’ensemble {bobine, condensateur} un
oscilloscope bicourbe convenablement branché, permet de visualisé simultanément les tensions instantanées
u1(t) et u2(t) .
Page 5 sur 10
1) Indiquer les connexions à réaliser avec l’oscilloscope, pour visualiser u1(t) et u2(t) ,en complétant le schéma
de la figure-1 . C

L ,r

V Figure-1-

GBF A

2) Pour une fréquence N1 de la fréquence du générateur, on obtient les deux oscillogrammes de la figure -2-
Déterminer à partir de des oscillogrammes les valeurs de :
a- La fréquence N1 du générateur.
b- L’amplitude U1m.
c-La tension maximale aux bornes du dipôle {bobine, condensateur}.
0,15
3) A la fréquence N1 l’ampèremètre indique la valeur efficace I= A.
2

a- Sachant que Im est l’intensité maximale du courant qui circule dans le circuit , calculer de r.Im et comparer à
celle de U2m.
b-Montrer qu’on est à l’état de la résonance d’intensité.
c-Calculer la valeur de la tension UCm de la tension aux bornes de condensateur et la comparer à la valeur
maximale U1m de la tension d’alimentation. Nommer le phénomène ainsi obtenu.
4) On fait diminuer la fréquence du générateur à partir de la fréquence N1 et on suit l’évolution de la valeur
efficace UC de la tension aux bornes du condensateur à l’aide d’un voltmètre .Pour une fréquence N2 le
voltmètre indique la valeur UC la plus élevé UC=16Vet l’ampèremètre affiche I=96mA .
a-Déterminer la valeur de N2.
b-Montrer que la fréquence N2 correspond à la résonance de charge.

u(V)

12 u1(t)

6 u2(t)

0
1,5 3 4,5 6 t(ms)

EXERCICE N°6
Un oscillateur électrique est constitué des dipôles suivants associé en série :
 Un résistor de résistance R .
 Une bobine d’inductance L et de résistance interne r.
 Un condensateur de capacité C .
 Un générateur (G) impose aux bornes de ce circuit une tension sinusoïdale u(t)=Umsin(2Nt) de
fréquence N variable et d’amplitude Um maintenue constante .
Page 6 sur 10
Soit uC(t) la tension aux bornes du condensateur
Un oscilloscope convenablement branché permet de visualiser simultanément les tensions u(t) et uC(t)
1) Compléter la figure-1 ci-dessous et indiquer les connexions à établir avec l’oscilloscope bicourbe à fin de
visualiser les tensions u(t) et uC(t).

Figure-1-

X Y

G A
2) Pour une fréquence N0 l’ampèremètre indique un courant d’intensité efficace I0=2 2.10-2 A , et l’oscilloscope
fournit deux oscillogrammes (S) et (S’) représenter sur la figure-2- ci-dessous
6 (S)

4
(S’)
2

0
1 2 3 4 5 6 7 8 9 t(ms)

Figure-2

En utilisant la courbe de la figure-2-.


a-Montrer que la courbe (S) correspond à la tension uC(t) .
b-Déterminer l’amplitude Um de la tension u(t), l’amplitude UCm de la tension uC(t), la fréquence N0, et le
déphasage =u-uc entre la tension u(t) et la tension uC(t).En déduire la capacité C du condensateur.
c- Le circuit est-il inductif ou capacitif ou équivalent à une résistance pure ?
d-Calculer le facteur de surtension Q.
3) A partir de cette valeur N0, on fait varier la fréquence N de la tension excitatrice u(t) jusqu'à rendre cette
π
dernière en avance de 6
par rapport à i(t).

La nouvelle fréquence N1=204,5Hz et l’ampèremètre indique un courant d’intensité efficace I1=2,43.10-2A .


a- Dire, en justifiant, si le circuit est inductif ou capacitif ?
di
b- L’équation reliant i(t) , sa dérivée première différentielle et sa primitive ∫ i.dt est :
dt
di 1
Ri(t) +ri(t) +L + ∫ i.dt =u(t)
dt C

Nous avons tracer sur deux constructions de Fresnel incomplètes (figure-3-a et figure-3-b).Montrer, en le
justifiant, laquelle parmi ces deux constructions, celle qui correspond à l’équation décrivant le circuit.
c- Compléter la construction de Fresnel choisie en traçant dans l’ordre suivant et selon l’échelle indiquée, les
1 di
vecteurs de Fresnel représentant C ∫ i.dt et Ldt.

d-En déduire les valeurs de R,de r et de L

Page 7 sur 10
Echelle : 2cm 1V

Um

R.Im
0 0
R.Im
Um

Figure-3-a Figure-3-b

EXERCICE N°7
Une portion de circuit AM est formée par l’association en série d’un résistor de résistance R=150Ω, d’une
bobine d’inductance L et de résistance interne r et d’un condensateur de capacité C=5µF .A l’aide d’un
générateur G.B.F, on applique entre A et M une tension sinusoïdale alternative u(t)=Umsin(2N.t +U)
d’amplitude Um ,de fréquence N et de phase initiale u (figure-1).
A l’aide d’un oscilloscope bicourbe , on visualise la tension u(t) sur la voie Y1 et la tension uC(t) aux bornes du
condensateur sur la voie Y2 .
1)Indiquer sur la figure -1 les branchements a l’oscilloscope pour visualisée les oscillogrammes de la figure-2
M u(V)
L ,r 15 uC(t)
R u(t)
C
7

0
-2
GBF 4 8 12 16 20 24 28 32 t(10 s)

Figure-1-
Figure-2-

2) a-Déterminer la fréquence N de u(t) et le déphasage  = u -uc entre u(t) et uC(t).


b-Ecrire l’équation horaire uC(t)=UCmsin(.t+-Uc).En précisant les valeurs de UCm ,et Uc.
3) L’expression de l’intensité du courant i(t)=Im.sin(.t + i)

Page 8 sur 10
a-Trouver les valeurs de Im et i.
b-Montrer que le circuit est capacitif.
4) a- Etablir l’équation différentielle qui régit l’évolution de la tension uC(t) aux cours du temps.
Um
b-A l’aide d’une construction de Fresnel, montrer que UCm = .En déduire l’expression de
√(R+r) C ω2 +(L.C.ω2 -1)2
2 2

la charge Qm.
c-Exprimer tn(u -uc ) en fonction de R,r,C,L et  .
d-Calculer l’inductance L et la résistance interne r.
(R+r)2
e-Montrer qu’à la résonance de charge la fréquence de résonance Nr =√N20 - .
8π2 L2

EXERCICE N°8
On monte en série un résistor de résistance R, un condensateur de capacité C et une bobine d’inductance L
et de résistance interne r. On applique aux bornes de l’ensemble une tension sinusoïdale u(t)=U 2sin(ωt+φu )
ou la valeur efficace U est constante et la pulsation  et réglable. On visualise à l’aide d’un oscilloscope
bicourbe, la tension u(t) et la tension uR(t) aux bornes de résistor.
1) a- Pour une valeur  =1 de la pulsation on obtient les courbes (I) et (II) de la figure-1-.Identifier en justifiant
les deux courbes (I) et (II).

b-Déterminer graphiquement : u(V)

 la pulsation 1. 10 2
(I) (II)
 Le déphasage entre u(t) et i(t).
5 2
c- Le circuit est-il inductif, capacitif ou résistif ?Justifier.
0
d-Déterminer l’expression de la tension u(t). 8 16 24 t(ms)
0
2)Pour différent valeurs de la pulsation ,on mesure à
l’aide d’un ampèremètre l’intensité efficace Id du courant
Figure-1
qui circule dans le circuit .Les résultats de mesures ont
permis de tracer la courbe I=f() de la figure -2
a-Quel est le phénomène mis en évidence par la
courbe I=f().
I(mA)
b-Déterminer graphiquement la valeur de
l’intensité I1 indiqué par l’ampèremètre pour  =1 50
48,07
.Déduire les valeurs de la résistance R et de 40
l’impédance Z du circuit pour cette pulsation.
c-Déterminer la valeur de la résistance interne r 30

3) Déterminer la valeur de l’inductance L et de la 20


capacité C.
10
4) a-Déterminer la valeur 2pour I=I1. Figure-2
b- Quel est le caractère du circuit pour  =2 0
100 200 300 400 500 600 700 (rd.s-1)
EXERCICE N°9
Un circuit électrique comporte en série, un résistor de résistance R, une bobine d’inductance L et de
résistance interne r=10Ω, un condensateur de capacité C=2µF et un ampèremètre. Un générateur basse

Page 9 sur 10
fréquence (GBF) impose aux bornes du circuit ,une tension sinusoïdale u(t)=Umsin(2N.t) d’amplitude Um
constante et de fréquence N réglable .A l’aide d’un oscilloscope bicourbe on visualise les tensions u(t) et
uR(t) ,on obtient l’oscillogramme de la figure-1
u(t)
1) Faire le schéma du circuit en indiquant les
4,5V u(t)
connexions à réaliser avec l’oscilloscope a fin de
visualisée uR(t) sur la voie X et u(t) sur la voie Y
2 uR(t)
de l’oscilloscope.
2)a-Montrer que la phase initiale i de l’intensité 0
t(ms)
π
du courant électrique est i= rd.
3

b-Relever à partir de la courbe les valeurs de Um et de URm


2r.URm figure-1 4,5
3)a-Montrer que la résistance R=
Um -2URm

b-Calculer la valeur de la résistance R.


c-Déterminer la valeur de l’intensité I du courant électrique indiqué par l’ampèremètre.
4) a-Etablir l’équation différentielle régissant les oscillations du courant électrique.
1
⃗⃗ 1 associé à ∫ idt et le vecteur V
⃗⃗ associée à u(t). Compléter la
b-Sur la figure -2, on représente le vecteur V C

construction en respectant l’échelle adoptée et en représentant dans l’ordre les vecteurs ⃗⃗V2 et ⃗⃗V3 associées
di(t)
respectivement à (R+r).i et L. .En déduire la valeur de l’inductance L de la bobine
dt

Echelle 1cm 1V

⃗⃗V

⃗⃗V1

Page 10 sur 10