Vous êtes sur la page 1sur 8

CIVILITES

Merci Monsieur le président du jury pour ces


mots à notre endroit.
Avant tout je voudrais dire merci à celui-là
même par qui tout a été possible cet après-
midi : Mr Kouassi Becanthy, Merci de
m’avoir convié à ce jury par lequel tu me
permets de siéger aux cotés de grands maitres
de cette faculté.
Le président de ce jury : le Pr Kacouchia
Niamke président de ce jury est un grand
maitre, toujours prêt à transmettre le savoir.
Cher maitre je suis une énième fois honorée
de siéger à vos côtés.

Le directeur de thèse : Le Pr NGATTIA


VALERY
Cher Maitre, encore heureuse de faire partie
du même jury que vous. Honorée car vous me
demandez de juger votre travail une fois de
plus. Espérant être à la hauteur de vos attentes.
Merci cher Maitre.

Le Pr Lebeau ROGER.
Je dirai de lui que c’est un grand Maitre. Un
grand Maitre parce qu il nous a donné les
outils indispensables au concours d’agrégation
et le soutien ,le réconfort en décidant de nous
retrouver sur les lieux du concours c’est-à-dire
à Dakar. Pour cela je voudrais cher Maitre
vous dire merci. Et que le seigneur nous donne
de pouvoir toujours bénéficier de votre savoir.

Intéressons nous dès à présent à votre travail :

C’est un travail intéressant, très peu de fautes.

Avant la Page 11 qui correspond à la page


de l’introduction : Il manque les pages du
sommaire, la liste des abréviations, liste des
tableaux et la liste des figures.

Page 13 : pour le premier objectif spécifique je


propose qu’on écrive plutôt :
Déterminer les caractéristiques socio-
démographiques de la population d’étude

Page 50 : la description des bâtiments du


service d’ORL n’est vraiment pas utile de
même que le service des urgences
chirurgicales.

Page 54 : pour les considérations éthiques les


courriers doivent être mis en annexe.

Page 56 : Pour le calcul de la prévalence ce


n’est pas le nbre de traumatisme du cou sur le
nombre de consultant donc tout venant mais
plutôt le nbre de traumatismes du cou sur les
consultations d’urgence.

Page 65 : Que voulez-vous faire ressortir en


différentiant bitume et sol comme agent
traumatisant.

Page 67 : Nayant pas de liste d’abréviation je


pense qu’il est important de définir CSP

Page 68 : il faut éviter les commentaires


donnez juste vos résultats
Sur l’histogramme au niveau de la bande des
0-3 il y a 50 et 53,2% que représente les 50 ?
Si le n le mettre sur toutes les bandes pour que
ce soit harmonieux avec les autres
histogrammes.
Page 52: ( ERRATA) de part vos critères
d’inclusion la population cible est celle
présentant un traumatisme externe, vu
également le titre du travail (Les traumatismes
du cou tout simplement) est ce à dire que vous
traiter pas les traumatismes internes ? (Les
corps étrangers) et aussi quand on parcoure
votre livre les lésions sont surtout les lésions
cutanéomusculaires les plaies faille t-il
modifier le titre parce que vous avez occulté
les CE

Page 77 :le bilan demandé je pense qu’il faut


organisé en bilan diagnostic donc intéressant le
cou et le bilan d’extension des lésions car
contexte de polytraumatisme.Sinon on ne
comprend pas vraiment la RX du crâne, du
thorax par exemple dans les traumatismes du
cou car on a pas dit trauma cervico-faciale.
Page 78 : Je ne vois pas l’intérêt de cette
figure qui représente ici une RX du thorax,
La page 79 par contre là on comprend et ce
par le titre de la figure montrant une lésion
thoracique survenue après trauma cervical.

Page 81 : Ecrire plutôt endoscopie


pharyngolaryngée que mettre entre parenthèse
nasofibroscopie

Page 84 : Que représente les 23,4% de


traumatisme fermé ?
Page 85 : Ecrire plutôt plaie pénétrante après
ou suite à une chute d’un engin à 2 roues au
lieu de au cours d’une chute.
Page 86 : Je pense qu’il est important de
définir ce que vous entendez par traumatisme
grave et bénin et ce dans votre méthodologie

Page 89 : Le type d’anesthésie ne fait pas


partir du traitement chirurgical mais
accompagne le traitement chir donc il ne peut
être un sous-titre du traitement chirurgical

Page 90 : Parmi les gestes que vous


énumérez :ligature+parage+suture de la VJ il
faudrait retirer soit ligature soit suture mais
pas les deux en meme temps vous ne pouvez
pas ligaturer et suturer dans le meme temps la
veine.
Vous mettez la sonde avant suture de
l’œsophage pas après c’est votre tuteur.

Page 91 : Il faut donner des titres à chaque


image car le titre que vous avez donné ne
cadre pas : la première image je pense c’est la
lésion, la deuxième c’est l’incision, dissection
avec exposition de la jugulaire, la troisième
image c’est la fermeture sur un drain de redon.

Page 93 : si vous mettez ambulatoire donc on


mettra hospitalisation et non hospitalisé.

Voilà un peu ma contribution à l’amélioration


de ce travail.
Toutes ces remarques n’entachent en rien la
qualité de votre travail.
Si votre travail est accepté je vous souhaite
une très belle carrière de médecin.

Merci Monsieur le président nous en avons


fini.