Vous êtes sur la page 1sur 4

CEM 44 2 septembre.

qxd:Mise en page 1 2/09/13 18:09 Page 147

AVIS D’EXPERTS | MÉTROLOGIE

La métrologie dans l’entreprise

JE SUIS MÉTROLOGUE...
Cet article est une introduction à la définition de la fonction métrologie
dans l’entreprise aujourd’hui en 2013. À quoi sert la métrologie ? Quelles
sont ses activités ? Et le métrologue dans tout cela, que doit-il faire ?
Pour répondre à ces questions, l’article déclinera une définition générale
de la métrologie en entreprise puis donnera le sens de ce métier, mais
aussi quelques pistes générales sur les méthodes à suivre.
Que faites-vous dans la vie ?
Cette question très simple, à laquelle cha- Jean-Michel POU Frédéric AUTHOUART
Président fondateur de la société Métrologue, coach et fondateur
cun d’entre nous est soumis des dizaines Delta Mu, très impliqué dans de l’entreprise Crisalis qui allie
de fois par an peut très vite se révéler la métrologie nationale, il est résolution technique et humaine
également membre des commis- d’une problématique
complexe lorsque l’on est… métrologue. sions “Métrologie” et “Méthodes
statistiques de l’Afnor.
En effet, dire en soirée, en famille ou avec
des amis : « je suis métrologue, je fais de la cela ? » suivi de « Ah oui, tu travailles à la Paradoxe d’une situation où les citoyens
métrologie » conduit dans 99 cas sur 100 météo ? » ou bien « tu es donc géologue dans du pays qui a été à l’origine de la métro-
à avoir comme réaction : « c’est quoi le métro ? ». logie actuelle(1) ont oublié le sens de
ce mot.

CE QUI VOUS ATTEND ! Le dictionnaire ne nous aide pas non


plus : « science des mesures », ce n’est pas
La série d’une dizaine d’articles qui commence avec celui-ci est née de la rencontre entre
par cette voie que l’on pourra être inspiré
deux passionnés de métrologie aux parcours très différents. Le premier, Frédéric
Authouard, a débuté sa carrière dans un grand groupe industriel (Sanofi) où la passion pour expliquer à nos proches en quoi
pour le métier de métrologue lui a été transmise par son responsable de l’époque. Il a consiste notre métier.
ensuite travaillé chez Total où il a découvert d’autres aspects de la fonction. Après plus de
dix années d’expérience, il a décidé de partager sa passion en écrivant un livre (lire Le plus simple consiste alors à prendre
encadré en dernière page de l’article) et en créant la société Crisalis à partir de laquelle il un exemple du quotidien, quelque chose
propose ses services de formateur et de consultant. Le second, Jean-Michel Pou, est un qui va toucher tout le monde : « lorsque
fidèle contributeur de la revue Contrôles Essais Mesures. Il connaît le métier au travers
tu fais ton plein d’essence à la station-service,
de ses expériences dans le monde des laboratoires d’étalonnage, de sa participation très
t’es tu déjà posé la question de savoir si la
active à l’Afnor et au CFM et, évidemment, de son parcours depuis la création de sa propre
structure, la société Delta Mu. quantité d’hydrocarbure que tu mets dans
Quelques heures de discussion auront été suffisantes pour que ces deux-là se ta voiture correspond à celle indiquée sur le
comprennent et décident de faire partager leurs expériences et leur vision commune aux compteur de la pompe ? » Cette question
lecteurs de la revue. Cette série d’articles abordera les différentes questions qui font le élémentaire pour un métrologue per-
quotidien du métrologue industriel : les exigences des référentiels qualité, les normes turbe la plupart de nos concitoyens qui
disponibles en métrologie, la documentation, les étalonnages, la sous-traitance, les répondent souvent à cette question :
incertitudes, la formation...
« bah, je ne m’étais jamais posé cette ques-
Dans chaque article, ils feront le point sur les pratiques le plus souvent rencontrées mais tion… Parce que cela peut être faux ? » Le
aussi sur leurs espoirs d’évolution du métier. Convaincus que la métrologie n’a pas, de simple fait que la plupart des personnes
nos jours, la place qu’elle mérite, ils s’attacheront à décrire de nouvelles pratiques qui lui
permettraient, selon eux, d’être enfin reconnue à sa juste valeur ! Ils développent ainsi le (1) Le système métrique tel que nous le
concept de Lean Métrologie et leur enthousiasme vous entrainera sûrement... connaissons aujourd’hui a été créé par la
France après la Révolution de 1789.

CONTRÔLES ESSAIS MESURES N°44 • SEPTEMBRE 2013 PAGE 147


CEM 44 2 septembre.qxd:Mise en page 1 2/09/13 18:09 Page 148

MÉTROLOGIE | AVIS D’EXPERTS

qui nous entourent ne remettent que « Faire porter à l’instrument toute


rarement en question la mesure démon-
tre combien la métrologie d’état (la
la responsabilité de la confiance
métrologie légale(2)) remplit bien son rôle sur la mesure est assez exagéré
en France : elle apporte la confiance sur
le résultat de mesure. Effectivement, si et est une réponse relativement simpliste
l’on devait donner un synonyme au mot
à un problème bien plus vaste. »
métrologie, on pourrait donner celui
de confiance. son travail sur les résultats de mesure sa mise en œuvre, c’est-à-dire le proces-
qui ont un intérêt fort pour l’utilisateur, sus de mesure.
Métrologie = confiance ceux que l’on considère comme critiques
Notre métrologue d’entreprise a donc ou importants pour la qualité du pro- Le processus de mesure =
pour tâche de mettre en place un sys- duit, la sécurité des installations, la l’instrument + tout ce qui
tème qui apporte la confiance dans la santé humaine… contribue à sa mise en œuvre
mesure. Un système qui permet de dire Le processus de mesure c’est tout ce qu’il
à l’utilisateur « tu peux utiliser ce résultat La confiance dans le temps. faut mettre en œuvre pour obtenir un
en toute confiance, n’aie pas peur ». Le deuxième point est qu’il ne faut pas résultat de mesure, en commençant par
oublier que la métrologie doit garantir l’objet mesuré lui-même. Cela inclut
Cela voudrait donc dire que lorsqu’il n’y pas la confiance de ce qui a été mesuré, ce qui l’équipement de mesure (l’instrument),
de métrologie, il n’y a pas de confiance ? est mesuré, mais aussi de ce qui sera mais aussi son installation sur le site (le
mesuré, on entre là dans la phase du montage, l’ambiance climatique), son
Ce n’est pas si simple qu’un choix binaire : comment faire. utilisation (celui qui manipule, la procé-
métrologie = confiance, pas de métrologie dure suivie, la grandeur mesurée), l’ex-
= absence de confiance. En effet, on obser- Comment faire de la métro- ploitation de la mesure (utilisation de
vera tout au long de cette série d’articles logie ? logiciels, les calculs a posteriori), la main-
que les méthodes pour apporter la Pour répondre à cette question, il peut tenance de l’instrument, la sécurisation
confiance dans la mesure se construisent, être utile de s’en poser une autre : « qu’est- des données.
s’évaluent et se modifient en fonction de ce qui pourrait faire que je doute de ce résul-
l’enjeu, du risque associé à la mesure. Il y tat de mesure ? » Après réflexion, on constate alors que la
aura donc plusieurs manières de faire de mesure exploitée par l’utilisateur est
la métrologie et en fonction du besoin de À cette question très pertinente, la influencée par l’ensemble des compo-
l’utilisateur, des méthodes employées, la réponse des métrologues industriels des santes citées précédemment. Garantir la
confiance dans le résultat de mesure sera années 1990 (époque de développement confiance sur la mesure revient donc à
plus ou moins grande. des métrologies industrielles) a été pour surveiller ou maîtriser l’ensemble des élé-
le plus grand nombre: « c’est à cause de ments influents du processus de mesure.
Objectifs de la fonction métro- l’instrument que ma mesure est incertaine ».
logie en entreprise La métrologie de 2013 cela
Le rôle d’un service de métrologie en Cette réponse a alors donné lieu à des pourrait être « la science
entreprise est de mettre en place une fonctions métrologie dont l’activité prin- du processus de mesure »
organisation qui va permettre de garan- cipale était le contrôle des instruments Le métier de métrologue actuel est en
tir la confiance dans des résultats de de mesure, c’est-à-dire la réalisation pleine révolution, le passage d’une
mesure choisis et de la démontrer dans d’étalonnages suivis de vérifications(3) et métrologie de l’équipement de mesure
le temps. de la pose de l’étiquette de conformité.
Cette étiquette au pouvoir magique qui
Deux éléments importants de cette défi- semblerait dire à l’utilisateur « tu peux (2) La métrologie légale c’est de la métrologie,
nition sont à préciser : utiliser cet instrument en toute confiance ! ». mais organisée par l’état pour garantir l’équité
et la loyauté de certaines mesures à vocation
Le besoin utilisateur. Faire porter à l’instrument toute la res- économique, judiciaire…
(3) Étalonnage = état des lieux métrologique
Il ne faut pas mener des actions de ponsabilité de la confiance sur la mesure
d’un instrument au regard d’un étalon, Véri-
métrologie sur tous les résultats de est assez exagéré et est une réponse rela-
fication : exploitation de l’étalonnage pour
mesure employés dans l’entreprise. En tivement simpliste à un problème bien donner une sanction de conformité ou non
effet, faire de la métrologie efficacement plus vaste : ce n’est pas l’instrument qui de l’instrument suivant une erreur maximale
demande de l’énergie, il convient d’axer fait la mesure, mais c’est l’instrument et tolérée (EMT).
●●●

PAGE 148 CONTRÔLES ESSAIS MESURES N°44 • SEPTEMBRE 2013


CEM 44 2 septembre.qxd:Mise en page 1 2/09/13 18:09 Page 150

MÉTROLOGIE | AVIS D’EXPERTS

pour aller vers une métrologie du pro- « Toutes les mesures sont fausses,
cessus de mesure.
mais certaines sont utiles ! »
Ce métier prend alors une autre dimen-
sion, celui d’une fonction transverse teur, acteur dans les réunions projets, accepter les nouvelles idées et posséder
dans l’entreprise. Une fonction qui va interlocuteur de l’assurance qualité, une aisance dans la relation humaine.
dialoguer avec tout le monde : de l’opé- rédacteur de préconisations... Même si la fonction métrologie est ani-
rateur au directeur en passant par les mée par le métrologue, sa réalisation ne
auditeurs externes. Une fonction qui Naturellement le métrologue qui devra dépend pas que de lui. Chacun dans l’en-
aura plusieurs rôles : gestionnaire des gérer ou déléguer toutes ces tâches devra treprise est un acteur qui participe à la
contrôles, expert de la mesure, forma- se former régulièrement, se renouveler, garantie de la confiance dans la mesure.

Introduction à la Lean La mesure, dans l’entreprise, sert à pren- métrologue doit s’intéresser auxdites
Métrologie dre des décisions. Que ce soit l’accepta- données, leur contexte, leur raison d’être,
Inspirée par les pratiques de la métrolo- tion de lots fournisseurs, la décision de leur utilisation avant de considérer l’ins-
gie légale, la métrologie industrielle doit réglage d’un process de fabrication, la trument qui fait partie du processus qui
prendre conscience de son rôle majeur libération d’une production, les décisions les produit. Le métrologue doit être le
dans l’entreprise pour évoluer dans ses que l’entreprise doit prendre sur la base garant, non pas de la conformité d’un
pratiques. Si la confiance dans les échan- de mesures participent à sa performance, instrument de mesure à une norme
ges commerciaux s’est construite sur la sa compétitivité et, par conséquent, à sa généraliste, mais de l’adéquation entre la
confiance dans les instruments de me- place sur le marché. qualité des données et leur utilisation. Il
sure, en négligeant les autres facteurs s’agit donc de s’assurer que les risques
d’influence, la confiance dans les pro- Dans ce contexte, les interlocuteurs du associés aux décisions sont maîtrisés. Si
duits et services de l’entreprise passe par métrologue de l’entreprise sont nom- l’étalonnage/vérification des instruments
la maîtrise des mesures. breux. Ce dernier doit donc envisager sa de mesure participe à la maîtrise de ce
mission par rapport aux attentes de cha- risque, l’accompagnement des utilisa-
Toutes les mesures sont fausses, mais cun d’eux : teurs (formation, évaluation, sensibili-
certaines sont utiles ! Le métrologue doit sation aux facteurs d’influence…) est
concentrer ses efforts sur les mesures La direction de l’entreprise probablement plus fondamental encore !
utiles en sortant d’un modèle souvent Lorsqu’elle est limitée à la gestion des Le métrologue doit absolument s’atta-
aveugle reposant sur le principe : « tout vérifications métrologiques des instru- cher à remplir cette mission, elle est
ce qui ressemble de près ou de loin à un ins- ments de mesure, la me trologie est indispensable au bon fonctionnement,
trument de mesure doit être suivi ». perçue comme un centre de coûts, indis- non pas du service metrologie de l’en-
pensables, mais improductifs. Le métro- treprise, mais de l’entreprise elle-même !
La confiance acquise dans les résultats de logue doit expliquer son métier à sa
mesure de la vie de tous les jours (les hiérarchie qui ne le connaît pas forcé- Les clients de l’entreprise
échanges commerciaux) laisse penser ment. Mettre en avant les risques inhé- Pour se développer, l’entreprise a besoin de
inconsciemment à tous les acteurs de rents à l’inéluctable incertitude associée conserver ses clients et d’en conquérir
l’entreprise que les mesures sont justes. à chaque mesure et expliquer que le rôle chaque jour de nouveaux. La satisfaction
Le métrologue doit d’abord se convaincre du métrologue est de quantifier ces desdits clients est donc essentielle. Elle
lui-même que tous les facteurs, et pas risques sont autant d’arguments qui lui passe évidemment par la pertinence des
uniquement les instruments, doivent permettront de revaloriser sa mission au décisions qui sont prises, donc par la qua-
être considérés. Ses efforts de tous les sein de l’entreprise. lité des mesures. Le métrologue doit se
jours doivent être proportionnels à l’im- sentir directement concerné par la satis-
portance de chacun des facteurs dans la Les utilisateurs des instruments faction des clients. Cet objectif doit être son
qualité des mesures. Il ne s’agit pas de ne au sein de l’entreprise véritable moteur pour ses missions quo-
s’intéresser qu’aux instruments de L’entreprise possède des instruments de tidiennes auprès de la production et de
mesure, même s’ils sont souvent le sujet mesure parce qu’elle a besoin de don- la qualité.
des discussions lors des audits. nées pour prendre des décisions. Le

PAGE 150 CONTRÔLES ESSAIS MESURES N°44 • SEPTEMBRE 2013


CEM 44 2 septembre.qxd:Mise en page 1 2/09/13 18:09 Page 151

AVIS D’EXPERTS | MÉTROLOGIE

Les fournisseurs de l’entreprise « Une fonction qui va dialoguer


L’entreprise ne peut pas se passer de ses
partenaires pour satisfaire ses propres avec tout le monde. »
clients. Le métrologue intervient là aussi,
non seulement pour s’assurer de la acquise, l’épreuve redoutée des audits se prise) sont les principes clefs du Lean
conformité des éléments sous-traités, transformera en un moment d’échanges Management. Ces approches, qui ont du
mais aussi pour accompagner les four- productifs permettant (enfin) à chacun, mal à s’installer dans notre économie,
nisseurs vers la maîtrise de leurs pro- auditeurs comme audités, de progresser. ont fait leurs preuves partout où elles
pres productions. Le partage des bonnes ont été mises en œuvre intelligemment.
pratiques, l’échange d’informations per- Perspectives … Le métrologue de l’entreprise fait partie
mettant d’avancer sur le chemin de La description d’une fonction métrologie intégrante du système décisionnel de
l’amélioration et l’entretien des bonnes qui prend en considération les parties cette dernière. Il doit sortir de son univers
relations sont des principes auxquels le prenantes et leurs attentes est assez éloi- d’instruments de mesure pour prendre sa
métrologue a beaucoup d’intérêt à s’as- gnée de pratiques actuelles souvent place dans celui des mesures. Son rôle est
socier. Le doute inhérent au métier même beaucoup plus restrictives, plus admi- essentiel à la compétitivité de son entre-
du métrologue, dans sa mission de nistratives. À l’instar des évolutions de la prise. Cette dernière, dans la compéti-
“contrôleur”, doit lui imposer de la modes- norme ISO 9001 qui est passée d’une tion mondiale chaque jour plus violente,
tie quant à ses positions. Le fameux prin- approche “segmentée” à une approche ne peut plus se tromper. Elle n’a plus le
cipe vieillissant « le client a toujours raison » “processus” et qui continue son évolution droit de prendre de mauvaises décisions,
doit donc faire place à la discussion et à vers une démarche “efficiente”, basée en il en va de sa pérennité !
la recherche de solutions pérennes, grande partie sur “l’humain” et sur le
garantes des progrès de chacun. retour d’expériences, la métrologie doit Dans la description de son métier, Fred
organiser son aggiornamento. La vérifica- évoque quelque part de Lean Métrolo-
Les auditeurs clients et tierce-partie tion des instruments de mesure a permis gie. Les articles à venir dans les prochains
Les audits sont des moments importants de donner confiance dans les échanges numéros montreront comment des pra-
pour l’entreprise. Il s’agit pour elle de commerciaux, la maîtrise des processus tiques et croyances actuelles peuvent
démontrer qu’elle est digne de confiance. de mesure peut devenir l’un des piliers évoluer pour s’inscrire dans les principes
Or, la confiance est un élément parfois du développement des entreprises. du Lean. Ces articles prendront alors,
subjectif, elle dépend de la perception de en quelque sorte, la dimension d’un
chacun d’une situation donnée. Évidem- Se limiter à l’essentiel, s’interdire de per- mode d’emploi… ●
ment, elle peut s’appuyer sur des élé- dre son temps à des tâches inutiles,
ments factuels et les habitudes prennent remettre en cause ses pratiques pour
Dans le prochain article, nous aborderons les
ici toutes leurs importances, même si cer- évoluer, s’attacher à créer de la valeur normes ou réglementations les plus courantes
taines ne sont pas si positives qu’elles ne (et pas uniquement financière, l’accrois- en industrie, nous examinerons ce que deman-
le semblent. Il est normal (humain) de se sement des compétences crée également dent les principaux référentiels en terme
sentir en confiance en milieu connu (la de la valeur “long terme” pour l’entre- d’actions de métrologie.
gestion périodique de vérifications métro-
logiques par rapport à des normes par
exemple) et c’est pourquoi les évolutions, LA MÉTROLOGIE, MAIS C’EST TRÈS SIMPLE !
dans les pratiques, peuvent être difficiles.
Pour inspirer confiance, il est impératif L'objectif de ce livre est de vulgariser la métrologie industrielle
d’avoir soi-même confiance. Le métro-
au sein des entreprises. Les notions fondamentales sont
présentées successivement au sein d'une histoire
logue doit donc d’abord se convaincre
humoristique entre deux personnages. Brice, le candide
avant de convaincre. Une fois convaincu métrologue qui doit mettre en place une fonction métrologie
que sa mission ne doit pas se limiter à la dans son entreprise et Olivier, ancien métrologue reconverti
simple vérification des instruments de en éleveur canin qui va dispenser à Brice son vécu et ses
mesure, le métrologue devra faire l’effort expériences. À la fin des neuf chapitres qui composent ce livre
de se former pour comprendre et maîtri- se trouve une synthèse des éléments clés abordés dans
ser les outils à sa disposition (évaluation
le chapitre. Toujours en fin de chapitre, des exemples
d'applications industrielles seront présentés pour que le lecteur
des incertitudes, capabilité, comparaisons
puisse facilement imaginer la transposition “à la vie réelle” la théorie dispensée.
interlaboratoire, optimisation des pério- Frédéric Authouart
dicités, mises en œuvre des surveil- Crisalis Éditions
lances…). Une fois cette compétence

CONTRÔLES ESSAIS MESURES N°44 • SEPTEMBRE 2013 PAGE 151