Vous êtes sur la page 1sur 12

Chapitre 1 : Les Alimentations Electriques

La fonction des alimentations est de fournir l'énergie électrique nécessaire au fonctionnement des
appareillages électriques.
Le fonctionnement des circuits électroniques nécessite en général une alimentation sous Très Basse
Tension Continue. Donc, nous devons passer d'une forme d'énergie sinusoïdale (220V –50 HZ) à une
forme de tension continue et stable.
Ceci peut se décomposer en plusieurs étapes.

Abaissement de la tension : cette fonction permet de passer d'une tension sinusoïdale de valeur
élevée à une tension de même forme et de même fréquence mais de valeur plus faible.
Redressement de la tension : cette fonction permet de garder une seule partie (positive ou
négative) de la tension sinusoïdale.
Filtrage (ou lissage) de la tension : cette fonction a pour rôle de maintenir la tension de sortie
supérieure à une certaine valeur.
Régulation (ou stabilisation) de la tension : dans cette partie de l’alimentation, la tension de
sortie doit être constante quelque soit le courant demandé.

I- Abaissement de la tension – Transformateurs monophasés :


1- Fonction :
Un transformateur est une machine statique permettant, en alternatif, le changement des grandeurs
(tension et courant) sans changer leur fréquence. On peut rencontrer plusieurs types de transformateurs:
monophasés et triphasés.
Les transformateurs monophasés sont utilisés principalement pour l’obtention de très basse tension (6V-
12V-24V).

2- Constitution :
La constitution du transformateur monophasé est simple : c’est un quadripôle constitué de deux
enroulements (primaire et secondaire) entourant un circuit magnétique.

3- Symboles :

M06 Analyse de circuit électronique analogique 1


4- Rapport de transformation :

On définit le rapport de transformation comme le quotient entre le nombre de spires du secondaire et le


nombre de spires du primaire : =
Pour un transformateur parfait : le rapport de transformation est également le quotient entre la tension du
secondaire et la tension du primaire (ou encore, c’est le quotient entre le courant du primaire et le
courant du secondaire) : = = =

NB : Le transformateur parfait (ou idéal) est un transformateur dans lequel on néglige toutes les pertes.

Si m>1 (N1<N2 ; U1<U2 ; I1>I2) : Le transformateur est Elévateur de tension ;

Si m<1 (N1>N2 ; U1>U2 ; I1<I2) : Le transformateur est Abaisseur de tension ;

Si m=1 (N1=N2 ; U1=U2 ; I1=I2) : Le transformateur joue le rôle d’isolement de potentiel.

5- Transformateur à point milieu : (ou à prise médiane)


Un cas particulier des transformateurs monophasés est celui du transformateur « à point milieu », qui
permet d’avoir deux tensions secondaires en opposition déphasés et transformer ainsi le monophasé en
biphasé.

II- Redressement de la tension :

1- La diode à jonction :
1.1- Définition :
La diode est un composant électronique qui ne laisse passer le courant que dans un seul sens

1.2- symbole :

VD = VAK = VA– VK
A : Anode
K : Cathode

1.3- Polarisation de la diode :


a) Polarisation en direct :

M06 Analyse de circuit électronique analogique 2


Une diode est polarisée en direct lorsque la tension VD
(imposée par un circuit extérieur) est positive.

Lorsque E V0 : La diode devient passante.


V0 : est appelée tension de seuil de la diode

b) Polarisation en inverse :

Une diode est polarisée en inverse lorsque la tension VD (imposée


par un circuit extérieur) est négative.

Lorsque la tension VD <0 : La diode est bloquée

1.4- Caractéristiques électriques ID = f (VD) :


Cette caractéristique représente l’évolution du courant passant dans la diode en fonction de la tension à
ses bornes en courant continu.

V0 Tension de seuil
IFM Courant direct maximal admissible par la diode
VRRM Est la tension inverse de pointe répétitive, c’est la tension inverse maximale admissible
ou par la diode (Peak Repetitive Reverse Voltage)
TIC Tension Inverse de Crête
VBR La valeur de la tension d’avalanche

1.5- Modélisation de la diode :

a) Le modèle idéal :

M06 Analyse de circuit électronique analogique 3


Ce modèle est le plus simple, mais
également le moins précis.

Il est utilisé pour des estimations rapides et


pour des analyses de circuits compliqués.

b) Le modèle à seuil :

Ce modèle prend en compte la valeur de la


tension de seuil de la diode

2- Redressement des tensions (courants) alternatifs :

2.1- Redressement simple (mono) alternance :

Déterminez la formule de VRmax, VRmoy,


VReff, fVR, VRRM ?

Déterminez la formule de IRmax, IDmax, IRmoy,


IDmoy, IReff, IDeff ?

2.2- Redressement double alternance :

a) Montage à base de transformateur à point milieu :

M06 Analyse de circuit électronique analogique 4


Première alternance :

Deuxième alternance :

Déterminez la formule de VRmax, VRmoy, VReff, fVR, VRRM ?


Déterminez la formule de IRmax, IDmax, IRmoy, IDmoy, IReff, ID

b) Montage à pont (pont de Greatz) :

Alternance positive :

Alternance négative :

Déterminez la formule de VRmax, VRmoy, VReff, fVR, VRRM ?


Déterminez la formule de IRmax, IDmax, IRmoy, IDmoy, IReff, IDeff ?

M06 Analyse de circuit électronique analogique 5


2.3- Choix des diodes de redressement :
Il faut que les diodes puissent laisser passer le courant désiré. On s’intéressera alors à la valeur
maximale du courant direct appelé IFM.
Il faut surtout que les diodes acceptent une tension inverse importante appelée VRRM.

III- Filtrage de la tension


La tension obtenue avec redressement est unidirectionnelle, mais elle n’est pas continue. Le signal obtenu
est périodique, il contient une composante continue (valeur moyenne) et des ondulations que l’on veut
annuler.
Pour obtenir une tension presque continue, on met un condensateur de capacité élevée en parallèle avec la
charge.

1- Redressement simple alternance avec filtrage :

Le critère de choix du condensateur sera la chute de tension maximale autorisée sur le condensateur pour
que le montage monté en aval fonctionne correctement.
UR = UC = UCmax – Ucmin

URmoy = UCmoy = UCmax = UCmin +

La valeur de la capacité est : = =


. . .
f’= f = fréquence du réseau = 50Hz

M06 Analyse de circuit électronique analogique 6


2- Redressement double alternance avec filtrage :

Le critère de choix du condensateur sera la chute de tension maximale autorisée sur le condensateur pour
que le montage monté en aval fonctionne correctement.
UR = UC = UCmax – Ucmin

URmoy = UCmoy = UCmax = UCmin +

La valeur de la capacité est : = =


. . .

f’= 2. f =2. fréquence du réseau = 100Hz

IV- Stabilisation de tension


1- Diode Zener :
1.1- Symbole :

La diode Zener est une diode dont on va utiliser la tension limite inverse.
On utilise toujours la diode Zener branchée en inverse.
Les constructeurs fabriquent des diodes Zener avec un seuil inverse précis.

M06 Analyse de circuit électronique analogique 7


1.2- Caractéristique électrique IZ = f (VZ) :

Dans le sens direct (VD et ID positifs), la diode Zener présente la même caractéristique d’une diode
de redressement ;
En polarisation inverse : lorsque Iz < Izmin , la diode est bloquée, et on a Vz < Vz0 ;
Lorsque IZmin IZ IZmax : VZ = VZ0 : c’est la zone de fonctionnement normal de la diode Zener.
La tension de Zener VZ0 est la caractéristique essentielle d’une diode Zener. Elle indique la valeur
de la tension inverse en fonctionnement normal ;
Le courant maximal IZmax est le courant inverse maximal que peut supporter la diode Zener sans
risque de destruction ;
La puissance nominale (ou maximale) PZnom : c’est la puissance maximale pouvant être dissipée
par la diode. Elle est définie par la formule :
PZnom= VZ0 .IZmax

Selon les fabriquant, il arrive que l’une ou l’autre des caractéristiques du courant inverse maximal ou de
la puissance nominale ne soit fournie.
1.3- Principales utilisations :

Les diodes Zener sont utilisées pour leur aptitude à produire une valeur de tension « VZ » très
stable vis-à-vis du courant « IZ »
Les diodes Zener sont utilisées dans les circuits de stabilisation de tension
Elles sont également utilisées comme source de tension de référence ;
On peut considérer la diode Zener comme une source de tension continue.

2- Stabilisation de tension par diode Zener :


La résistance Rp est une
résistance de polarisation de la
diode Zener,

Elle est calculée pour que la diode


soit traversée par son courant
inverse IZ tel que :

IZmin IZ IZmax

Le circuit ci-dessus comprend 5 parties :

Transformateur : Isolation de potentiel et abaissement de la tension ;


Pont de Greatz : Redressement double alternance de la tension ;

M06 Analyse de circuit électronique analogique 8


Condensateur : Filtrage de la tension ;
Diode Zener + résistance Rp : Stabilisation de la tension ;
Charge

- Le circuit est calculé de manière à ce que la tension UC (tension filtrée) soit toujours supérieure à la
tension Zener
- La chute de tension dans la résistance correspond à la différence entre la tension filtrée et la tension
stabilisée VZ

V- Régulation de tension
1- Régulateurs de tension intégrés
Ce sont des circuits intégrés à trois broches :

Régulateur de tension positif Régulateur de tension négatif Régulateur de tension ajustable


« E » : Entrée recevant la tension redressée et Filtrée
« S » : Sortie délivrant une tension continue très précise à la charge à alimenter
« M » : Référence ou masse

La tension de sortie est régulée : sa valeur ne dépend pas du courant de sortie, ni de l’ondulation de la
tension d’entrée, ni de la température.

Les régulateurs positifs (78xx) : délivrent une tension de sortie positive de valeur fixe
Les régulateurs négatifs (79xx) : délivrent une tension de sortie négative de valeur fixe
Les régulateurs ajustables (par exemple LM317) : délivrent une tension de sortie positive de valeur
ajustable à l’aide d’un potentiomètre

M06 Analyse de circuit électronique analogique 9


a) Symboles :

Régulateur positif Régulateur négatif Régulateur ajustable

b) Montage :

Le condensateur d’entrée CE : élimine les effets transitoires (microcoupures) ;


Le condensateur de sortie CS : permet d’obtenir une meilleure stabilité de la tension de sortie.

Malgré le filtrage, la tension aux bornes du condensateur n’est pas parfaitement continue, elle présente
une légère ondulation. Pour obtenir une tension parfaitement continue, on utilise un régulateur de tension.

Les constructeurs précisent :

La valeur de la tension de sortie VO (output voltage) ;


La valeur minimale de la tension d’entrée nécessaire au bon fonctionnement du régulateur ;
ou la valeur minimale de VIO = VE VS (dropout voltage) ;
La valeur maximale de la tension d’entrée ;
La puissance maximale dissipée par le régulateur : PD = VIO . IS = ( VE VS ) . IS

M06 Analyse de circuit électronique analogique 10


c) Fonctionnement du régulateur :
La tension d’entrée du régulateur doit être suffisamment grande afin de maintenir la tension
de sortie VS constante ;
Les constructeurs donnent une tension d’entrée minimale à respecter afin d’assurer le
fonctionnement correct du régulateur ( VEmin = Vs + 2V dans le cas d’un régulateur positif)

d) Avantages :
Facilité de mise en œuvre
Tension de sortie constante
Possibilité de réglage de la tension de sortie (sur certain régulateurs)

e) Inconvénients :
Souvent nécessaire d’adjoindre un système de refroidissement (radiateur)
Utilisation en moyenne puissance à cause de son faible rendement.

Remarque :

Pour obtenir un rendement convenable, la valeur de la tension d’entrée VE doit être le plus près possible
de VS

2- Régulateur réglable LM117 ou LM317 :

La valeur de la tension de sortie peut être


obtenue par réglage de R2 :

VS=VREF . (1+ )

IADJ : quelques µA
VREF : donnée par le constructeur = 1,25V

« faire une démonstration »


Exemple :

Pour le même montage précédent :

Le courant consommé par charge à alimenter est IS = 500mA, on néglige IADJ.(R1=1K , VE= 15V )

Calculer R2 pour avoir une tension de sortie VS = 10V ?(R2=7K )


Calculer le courant I1 si on néglige IADJ ? (I1=1,25mA)
Calculer la puissance dissipée par le régulateur ? (PD=2,5 W)

3- Montages de base :

a) Augmentation de la tension de sortie :

M06 Analyse de circuit électronique analogique 11


VSR : tension du régulateur VSR : tension du régulateur

VS = VSR + 3.V D = VSR + 3.V0 VS = VSR + VZ

b) Modification de la tension de sortie :

VS = VSR .( 1 + )+ R2.Id

c) Alimentation symétrique ±12V :

Exemple 1

Exemple 2

M06 Analyse de circuit électronique analogique 12