Vous êtes sur la page 1sur 88

ARCHITECTURE ET

FONCTIONNEMENT D’UN
RÉSEAU INFORMATIQUE
Notions de base des réseaux
locaux

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


SOMMAIRE

 Définition
 Les types de réseaux
 Principaux composants de connexion
 Les médias
 Confection des câbles paires torsadées droits et
croisés.
 Les topologies physiques
 Technologies réseau
 Extension d’un réseau

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Qu’est ce qu’un réseau informatique ?
 Un ensemble d’ordinateurs et de périphériques
Capables de communiquer entre eux.
 La communication est un échange d’information entre
un émetteur et un récepteur.

Emetteur Récepteur
Canal de réception

 Pour qu’il y ait communication, il faut qu’il y ait


compréhension, d’où la nécessité d’un code.

Réf : 1.2.1 Qu’est ce que la communication

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Qu’est ce qu’un réseau informatique ?
 Un ensemble d’ordinateurs et de périphériques
Capables de communiquer entre eux.

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Pourquoi créer un réseau ?
Partage de matériels

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Pourquoi créer un réseau ?
Partage de dossiers

Espace commun

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Pourquoi créer un réseau ?

Espace personnel

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Pourquoi créer un réseau ?
Page web
LIEN
Service « client-serveur »

Page web
LIEN

Serveur
web en
intranet

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Pourquoi créer un réseau ?
Service « client-serveur »

Serveur
de
courrier

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Pourquoi créer un réseau ?
Le réseau permet de partager l’accès à Internet !

Internet

Routeur

Serveur

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Le réseau permet de :
 Partager des ressources physiques :
 Imprimantes,
 Lecteurs de cédérom,
 Disques durs de grande capacité.
 Partager des ressources logicielles :
 Accès de plusieurs utilisateurs à des applications
(Programmes) sans avoir à les installer sur leur
propre poste.
 Données (Plusieurs utilisateurs peuvent accéder aux
mêmes données et peuvent faire des modifications en temps
réel).

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Le réseau permet aussi de
 Proposer des services
 Web,
 Messagerie,
 etc.

 Partager l’accès Internet


 Sécurité : on peut affecter à chaque
utilisateur des droits sur telle ou telle donnée.

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Caractéristiques
 Quatre caractéristiques sont devenues importantes pour
décrire l’architecture des réseaux locaux. Ces
caractéristiques permettent de comparer un type de réseau
local avec un autre :
 Les topologies : la topologie réseau identifie la forme que
prendra le lien réseau en reliant les différents éléments.
 Les médiums de transmission : c'est le type de câblage ou
autre lien utilisé.
 Les techniques de transmission : déterminent comment le lien
physique sera utilisé pour communiquer.
 Les méthodes de contrôle d’accès : décrivent la méthode par
laquelle les stations contrôlent leurs accès au médium de
transmission. Généralement, dans un réseau local, une seule
station a la permission d’émettre dans un temps donné.

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Types de réseaux
 Les réseaux peuvent être classés en trois catégories (classification qui s’établit
sur la base des distances entre les communicants ) :
 L.A.N. (local area network) = réseau local
 Il s'agit d'un ensemble d'ordinateurs appartenant à une même organisation
et souvent reliés entre eux grâce a la technologie la plus rependue,
l'Ethernet.
 Faible étendue géographique (immeuble, campus).

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Types de réseaux
 M.A.N. (Metropolitan Area Network) = réseau métropolitain
 Permet d’interconnecter plusieurs réseaux locaux d’une ville, d’une région,
son étendue ne dépasse pas 100 Km
 ex : une banque possédant plusieurs agences peut utiliser ce type de
réseau

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Types de réseaux
 W.A.N. (Wide Area Network) = réseau étendu
 permettent de connecter plusieurs LAN éloignées entre elles. Le débit
devient de plus en plus faible en fonction de la distance.
 Son étendue dépasse les 100 Km (exemple Internet).

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Topologie réseau :
 La topologie d'un réseau recouvre tout simplement la manière dont sont reliés
entre eux ses différents composants
 Il existe cinq principaux types de topologies :
 Topologie en bus. Les ordinateurs sont connectés à un même câble partagé.
 Topologie en étoile. Les ordinateurs sont connectés à des segments de câble
provenant d'un emplacement central, ou d'un concentrateur (également appelé
hub).
 Topologie en anneau. Les ordinateurs sont connectés à un câble qui forme une
boucle autour d'un emplacement central.
 Topologie maillée. Les ordinateurs du réseau sont interconnectés les uns aux
autres par des câbles.
 Topologies hybrides. Plusieurs topologies sont utilisées.

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Topologie réseau :
 Topologie en bus
 Dans une topologie en bus, chaque ordinateur d'un réseau est connecté à un câble
continu, ou segment, qui connecte la totalité du réseau en ligne droite. Dans ce type de
topologie, un paquet est transmis à toutes les cartes réseau du segment.
 En raison du mode de transmission des signaux électriques sur ce câble, les extrémités
de ce dernier doivent être terminées par des périphériques appelés terminaisons, qui
représentent les limites du signal et définissent le segment. En cas de rupture en un
point du câble ou d'absence de terminaison sur l'une des extrémités, le signal effectuera
un aller-retour continuel sur le réseau, et toutes les communications seront
interrompues.
 Le nombre d'ordinateurs raccordés à un bus a également une incidence sur les
performances du réseau. Plus le nombre d'ordinateurs connectés au bus est élevé, plus
le pourcentage de ces ordinateurs qui attendent pour transférer des données sur le bus
est important et, par conséquent, plus le réseau est lent.
 En outre, en raison du mode de communication entre les ordinateurs d'une topologie en
bus, il peut y avoir beaucoup de bruit. Le bruit est le trafic généré sur le réseau lorsque
plusieurs ordinateurs tentent de communiquer simultanément. Une augmentation du
nombre d'ordinateurs provoque une augmentation du bruit et, par conséquent une
réduction de l'efficacité du réseau.

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Topologie réseau :
 Topologie en bus

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Topologie réseau :
 Topologie en étoile
 Dans une topologie en étoile, les segments de câble de chaque ordinateur sur le
réseau sont connectés à un composant central, ou concentrateur.
 Un concentrateur est un périphérique qui raccorde plusieurs ordinateurs.
 Dans une topologie en étoile, les signaux sont transmis de l'ordinateur au
concentrateur, et de ce dernier à tous les ordinateurs du réseau. À grande échelle,
plusieurs réseaux locaux peuvent être interconnectés dans une topologie en étoile.
 Le principal avantage de la topologie en étoile est que si un ordinateur tombe en
panne, il est le seul à ne plus pouvoir transmettre ou recevoir des données. Le reste
du réseau fonctionne normalement.
 L'inconvénient de cette topologie est qu'en cas de défaillance du concentrateur,
l'ensemble du réseau est en panne, puisque tous les ordinateurs lui sont connectés.
 De plus, la topologie en étoile génère du bruit sur le réseau.

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Topologie réseau :
 Topologie en étoile

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Topologie réseau :
 Topologie en anneau
 Dans une topologie en anneau, les ordinateurs sont reliés par un seul câble en
anneau.
 Contrairement à la topologie en bus, elle ne contient pas d'extrémités terminées.
 Les signaux transitent dans une seule direction selon une boucle, en passant par
chaque ordinateur, qui joue le rôle de répéteur pour régénérer le signal avant de le
transmettre à l'ordinateur suivant.
 À grande échelle, plusieurs réseaux locaux peuvent être interconnectés dans une
topologie en anneau, en utilisant un câble coaxial ThickNet ou à fibres optiques.
 L'avantage de la topologie en anneau est que chaque ordinateur joue le rôle de
répéteur, en régénérant le signal avant de le transmettre à l'ordinateur suivant, ce qui
préserve la puissance du signal.

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Topologie réseau :
 Topologie en anneau

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Topologie réseau :
 Topologie maillée
 Dans une topologie maillée, chaque ordinateur est connecté à chacun des autres
ordinateurs par un câble séparé.
 Cette configuration fournit des itinéraires de routage redondants sur le réseau pour
qu'en cas de défaillance d'un câble, un autre prenne le trafic en charge et que le
réseau continue à fonctionner.
 À grande échelle, plusieurs réseaux locaux peuvent être interconnectés dans une
topologie maillée, en utilisant des lignes téléphoniques dédiées, un câble coaxial
ThickNet ou à fibres optiques.
 Le principal avantage de la topologie maillée est sa capacité de tolérance de panne
grâce à la redondance des itinéraires de routage sur le réseau. Comme cette
redondance nécessite plus de câbles que les autres topologies, la topologie maillée
peut s'avérer coûteuse.

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Topologie réseau :
 Topologie maillée

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Topologie réseau :
 Topologie hybrides
 Dans une topologie hybride, plusieurs topologies sont combinées pour former un
modèle de réseau complexe. Les réseaux utilisent rarement un seul type de topologie.
Par exemple, vous pouvez être amené à combiner une topologie en étoile et une
topologie en bus pour bénéficier des avantages de chacune.

 Deux types de topologies hybrides sont fréquemment utilisés :


la topologie étoile/bus et la topologie étoile/anneau.

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Topologie réseau :
 Topologie hybrides
Étoile/bus
Dans une topologie hybride étoile/bus, plusieurs réseaux de topologie en étoile sont
reliés à une connexion en bus. Lorsqu'une configuration en étoile est saturée, il est
possible d'ajouter une seconde étoile et d'utiliser une connexion en bus pour
interconnecter les deux topologies en étoile.
Dans ce type de topologie, la défaillance d'un ordinateur n'affecte pas le reste du
réseau. Toutefois, en cas de défaillance du concentrateur qui relie tous les ordinateurs
en étoile, tous les ordinateurs raccordés à ce composant sont dans l'incapacité de
communiquer.
Étoile/anneau
Dans une topologie hybride étoile/anneau, les ordinateurs sont connectés à un
composant central, comme dans un réseau en étoile. Ces composants sont cependant
câblés de façon à former un réseau en anneau.
Comme dans la topologie hybride étoile/bus, la défaillance d'un ordinateur n'affecte pas
le reste du réseau. Grâce au passage de jeton, tous les ordinateurs d'une topologie en
étoile/anneau peuvent communiquer. Cette caractéristique permet un trafic réseau plus
important entre les segments que dans le cas de la topologie étoile/anneau.

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Topologie réseau :
 Topologie hybrides
Topologies hybrides

Étoile/bus Bus

Étoile/anneau

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Topologie réseau :
 Comparaison
Topologie Avantages Inconvénients
 Facile à installer.
 Difficulté de localisation des pannes.
 Un seul câble pour l’ensemble.
BUS
 Branchement de nouveaux nœuds  En cas de rupture, le réseau entier s’arrête.
sans perturbation du réseau.
 Toute panne au niveau d’un élément ou
coupure de câble bloque le réseau.
ANNEAU  Un seul câble.
 Le temps de réponse se dégrade à l’ajout
d’un nouveau nœud.

 Facilité de localisation des pannes.  Il y’a autant de câbles que d’équipements,


ETOILE  Possibilité d’extension : les nœuds cela peut coûter cher pour des nœuds
s’y ajoutent facilement. éloignés.

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Les composants d’un réseau local

 Le noeud
 La carte réseau
 Câbles (Médias)
 La connectique (éléments
d’interconnexion)

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Les composants d’un réseau local
 Le nœud

 Il est de plus en plus diversifié.


 Il s'agit
 d’ordinateurs,

 de périphériques,

 de routeur,

 etc.

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Les composants d’un réseau local
 La carte réseau
 Une carte par nœud.
 Modifie et amplifie les signaux pour traverser le câblage du réseau.
 Souvent de type Ethernet.
 Une adresse MAC (Medium Access Control) donnée par le fabricant unique.
 Pour visualiser l’adresse MAC de votre ordinateur, utilisez la commande
ipconfig /all ou ifconfig.
 La carte joue le rôle de l'agent de circulation en contrôlant l'accès au câble commun.
 Des connecteurs pour brancher un câble.
 Le débit peut-être plus ou moins important.
 Il est mesuré en Mb/s ou en Gb/s.

Réf : 9.3.2 Adresse MAC Ethernet


9.3.3 Numérotation hexadécimal et adressage

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


LES MÉDIAS (Câbles)

 Le câble est souvent appelé


Média.
 Il est composé de fils de
métal ou de fibres de verre.
 Il relie entre eux tous les
nœuds du réseau.
 Il ne peut à un instant donné
transporter les signaux que
d'une seule carte d'interface.

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


LES MÉDIAS
Le câble coaxial disparaît peu à peu

Le câblage en paires torsadées le plus courant

La fibre optique, plus coûteuse mais plus rapide et


plus fiable.

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


LES MÉDIAS
 Câble coaxial
Le câble coaxial fut le premier type utilisé sur les réseaux et il possède plusieurs
caractéristiques qui font de lui un médium de choix pour transmettre avec une bande
passante très élevée. Les types de câbles coaxiaux généralement utilisés sont :
câble coaxial fin (ThinNet) et câble coaxial épais (Thicknet )

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


LES MÉDIAS
 Câble coaxial fin (ThinNet)
Un câble de fin diamètre (6mm). Très flexible il peut être utilisé dans la majorité des
réseaux, en le connectant directement sur la carte réseau. Il permet de transporter un
signal sur une distance d'environ 185 mètres sans affaiblissement. Il fait partie de la
famille des RG-58 dont l'impédance (la résistance) est de 50 ohms

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


LES MÉDIAS
 Câble coaxial épais (ThickNet)
un câble blindé de plus gros diamètre (12 mm) et de 50 ohms d'impédance. Il a
longtemps été utilisé dans les réseaux. Étant donné que son âme a un plus gros
diamètre, la distance susceptible d'être parcourue par les signaux est grande, cela lui
permet de transmettre sans affaiblissement des signaux sur une distance atteignant
500 mètres. Sa bande passante est de 10 Mbps Il est donc employé très souvent
comme câble principal (backbone) pour relier des petits réseaux dont les ordinateurs
sont connectés avec du ThinNet. Toutefois, étant donné son diamètre il est moins
flexible que le ThinNet

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


LES MÉDIAS
 Composants de connexion pour câble coaxial:
Les câbles coaxiaux fin et épais utilisent tous les deux des connecteurs BNC (British
Naval Connector), qui servent à connecter le câble aux ordinateurs. Il existe plusieurs
composants importants dans la famille BNC entre autres:

Figure 11 : BNC, BNC en T, BNC prolongateur et bouchon de terminaison

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


LES MÉDIAS
 Câble à paire torsadée
 Après le câble coaxial, la paire blindée de fils torsadés (STP: Shielded Twisted-
Pair) a été très utilisée dans l'installation de réseaux locaux. La paire torsadée,
comme son nom l'indique, est constituée de fils torsadés ensemble permettant ainsi
d'annuler les bruits causés par l'interférence électromagnétique.
 La paire de fils torsadés UTP (Unshielded Twisted-Pair) obéit à la spécification
10BaseT.elle est très utilisée dans le réseau téléphonique comme pour les réseaux
locaux. Elle est beaucoup moins encombrante grâce au retrait du blindage, mais
elle est plus sensible aux bruits. Un segment de câble UTP peut avoir une longueur
maximale de 100 mètres. Ce type de câble étant en forte demande à cause de son
coût et de sa méthode d'installation, plusieurs catégories sont disponibles sur le
marché.
 Catégorie 1 : ne permettant que le transport de la voix.
 Catégorie 2 : transmission des données à basse vitesse (4 Mb/s),
contient 4 paires torsadées.
 Catégorie 3 : utilisée par Ethernet et Token Ring, 10 Mbps max.
 Catégorie 4: utilisée par Ethernet et Token Ring, 16 Mbps max.
 Catégorie 5 : la plus récente, utilisée pour la bande passante de 100 Mbps.

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


LES MÉDIAS
 Câble à paire torsadée (UTP)

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


LES MÉDIAS
 Câble à paire torsadée (STP)

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


LES MÉDIAS
 Composants de connexion :
La paire torsadée se branche à la carte réseau à l’aide d’un connecteur RJ45.

Broche n° Signal

1 TRANSMIT DATA + (TD+)


2 TRANSMIT DATA - (TD-)

3 RECEIVE DATA + (RD+)

4 Non utilisé
5 Non utilisé

6 RECEIVE DATA - (RD-)


7 Non utilisé
Connecteur et prise RJ45 8 Non utilisé

Brochage

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


LES MÉDIAS
 Fibre optique (signal lumineux, passe rapidement)
 La fibre optique s’avère presque le médium de transmission le plus parfait ; en
effet, elle peut transmettre les données avec un très haut débit (1Gbps), sur une
très longue distance et sur un support sécurisé. Elle est immunisée contre les bruits
électromagnétiques puisqu'elle transmet de la lumière. Le coût d'installation est
évidemment très élevé

Fibre émission

Fibre réception

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


LES MÉDIAS
 Composants de connexion :
Les extrémités de fibre sont attachées aux connecteurs qui se branchent dans les
prises des transmetteurs et récepteurs. Les connecteurs de type SC (Subscriber
Connecter) sont le plus souvent utilisés pour les fibres multimode et les connecteurs
de type ST (Straight Tip) les plus fréquemment utilisés pour les fibres monomode

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


LES MÉDIAS
 Sans fil :
Un réseau sans fil standard fonctionne pratiquement comme un réseau câblé : une carte
réseau sans fil dotée d’un émetteur-récepteur est installée dans chaque ordinateur.
L’utilisateur communique avec le réseau comme s’il s’agissait d’un ordinateur câblé.

Périphériques de communication sans fil

Transmission infrarouge

Transmission radio à bande étroite

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


LES MÉDIAS
 Sans fil :
Il existe deux techniques courantes de transmission sans fil pour un réseau local :
Optique : (laser ou infra rouge)
 Débit : 10 Mbps distance-max=33m
 Sensible aux interférences dues à l’intense éclairage ambiant des locaux.
 La transmission est interrompue si une personne ou tout objet coupe le faisceau
laser.

Fréquence radio ( à bande étroite )


 Cette technique ressemble à la diffusion à partir d’une station radio.
L’émetteur et le récepteur sont réglés sur la même fréquence.
 La portée de diffusion: 1650 m carrés.
 Vitesse de transmission : 4,8 Mbps.

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


LES MÉDIAS
 Comparaison des différents types de câbles:
Caractéristiques Thinnet Thicknet UTP, STP Fibre optique
(10Base2) (10Base5) (10BaseT)

Coût du câble > au prix de UTP > au prix de Thinnet UTP moins cher Plus élevé

Longueur utile 185 m 500m 100 m 2 Km

Débit de transmission 10 Mbps 10 Mbps 10 à 100 Mbps 100 à > 1Gbps

Flexibilité Assez flexible Moins flexible Plus flexible Peu flexible

Sensibilité aux Faible Faible UTP élevé Aucune


interférences

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


LES MÉDIAS
 Confection des câbles paires torsadées droits et croisés.
Un câble est composé de 4 paires torsadées soit 8 fils. Pour l’Ethernet, nous n’utilisons que 2 paires:
1 paire en « émission » ainsi qu’une paire en « réception ».
Nous n’utilisons donc que 4 fils et nous utilisons un connecteur RJ45 à 8 fils. Alors dans quel ordre??
il faut savoir que nous utilisons les emplacements 1,2,3,6. De gauche à droite lorsque le clips est vers
le sol et que vous regardez le connecteur câble vers vous.

Câble droit Câble croisé

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


LES MÉDIAS
 Confection des câbles paires torsadées droits et croisés.

Utilisez des câbles directs pour les connexions suivantes :


 Commutateur à routeur
 Ordinateur à commutateur
 Ordinateur à concentrateur

Utilisez des câbles de croisement pour les connexions suivantes :


 Commutateur à commutateur
 Commutateur à concentrateur
 Concentrateur à concentrateur
 Routeur à routeur
 Ordinateur à ordinateur
 Ordinateur à routeur

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Technologies réseau
Différentes technologies réseau sont utilisées pour permettre aux ordinateurs de
communiquer sur des réseaux locaux et étendus. Vous pouvez combiner
plusieurs technologies pour tirer le meilleur parti de votre modèle de réseau.
Les principales technologies réseau sont les suivantes :

 Ethernet
 Token Ring
 Réseau FDDI (Fiber Distributed Data Interface)
Chaque technologie respecte un ensemble de règles différent pour placer les
données sur le câble réseau et les en retirer. Cette méthode est appelée
méthode d’accès. Lorsque les données sont transférées sur le réseau, ces
différentes méthodes d’accès régulent le flux du trafic réseau.

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Technologies réseau
 Ethernet :
 Un réseau Ethernet est un réseau dont les équipements informatiques
sont équipés d'une interface Ethernet .
 Sur un réseau Ethernet, chaque station est identifié par une adresse sur
6 octets. Ces adresses sont notées en hexadécimal : 08:80:D3:A0:18:43
 Tous les postes sont en permanence à l'écoute des trames qui passent
sur le câble, ils vérifient l'intégrité du paquet et analysent l'adresse du
destinataire, ils transmettent au niveau supérieure du poste si la trame lui
est destiné.
 La méthode d'accès utilisé par Ethernet est appelée CSMA/CD pour
Carrier Sense Multiple Acces with Collision Detection
 La vitesse de circulation des trames sur le câble est de 10 Mbits/s donc
10 bits/micro-secondes.

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Technologies réseau
 Ethernet : Méthode d’accès
 CSMA/CD est un ensemble de règles qui déterminent la façon dont les
périphériques du réseau répondent lorsque deux de ces périphériques
tentent de transmettre simultanément des données sur le réseau.
 La transmission simultanée de données par plusieurs ordinateurs
provoque une collision. Tous les ordinateurs du réseau, clients et
serveurs, vérifient le câble sur lequel s’effectue le trafic réseau.
 Principe :
 Un ordinateur ne transmet des données que lorsqu’il détecte que le câble est
libre.
 Une fois que l’ordinateur a transmis des données sur le câble, aucun autre
ordinateur ne peut transmettre des données tant que les données d’origine
n’ont pas atteint leur destination, libérant ainsi le câble.
 Lorsqu’il détecte une collision, un périphérique attend pendant un délai
aléatoire, puis tente de retransmettre le message. S’il détecte de nouveau une
collision, il attendra deux fois plus longtemps avant de retransmettre le
message.

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Technologies réseau
 Ethernet : Architectures de câblage
3 Architectures de câblage sont possibles en Ethernet :
 Le bus en gros câble coaxial (10base5, câble jaune , Thick Ethernet).

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Technologies réseau
 Ethernet : Architectures de câblage
 Le bus en gros câble coaxial (10base5, câble jaune , Thick Ethernet).
 La longueur maximum d'un segment doit être inférieur à 500 m
 Le nombre maximum de transceiver est 100, donc pas plus de 100 stations pour
un segment !!
 2 transceiver doivent être séparés d'au moins 2,5 m sur le câble.
 Avec des boîtiers spéciaux appelés répéteurs on peut mettre chaîner 3 segments
de 500 m avec des câble de liaison qui peuvent faire eux-mêmes 500 m
 La distance maximale entre 2 stations ne peut dépasser 2500 m

Note :
Dans les réseaux informatiques du type Ethernet, le transceiver
(Medium Attachment Unit ou MAU) est intercalé entre le câble qui forme
le réseau (paire torsadée ou coaxial) et l'interface physique sur la
machine. Il permet donc le rattachement de la station au réseau. Le
câble reliant le transceiver à la machine est appelé câble de descente,
câble Attachment Unit Interface (AUI) ou drop cable en anglais

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Technologies réseau
 Ethernet : Architectures de câblage
 Le bus en câble fin coaxial (10base2 , Thin Ethernet ).
On peut utiliser la même technique de câblage que pour 10Base5 ou raccorder
directement la carte interface sur le câble coaxial avec un connecteur BNC.

 Longueur max. d'un segment 185 m.


 Nombre de stations max. = 30
 On peut également raccorder plusieurs segments par l'intermédiaire de répéteurs

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Technologies réseau
 Ethernet : Architectures de câblage
 L'étoile en paire torsadée. (10baseT)

 La longueur de chaque segment ne peut excéder 100 m , avec une seule station
en terminaison de segment.
 Une étoile est un boîtier qu'on trouve sous divers appellation comme , Hub,
concentrateur, multi-répèteur...
 On peut , bien sûr, mixer les différentes techniques de câblages, ce qui peut
donner un nombre varié de combinaisons d'architectures de câblage...
 Les "réseaux" Ethernet sont actuellement les plus répandus dans le monde.

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Technologies réseau
 Ethernet : Vitesse de transfert
 Le réseau Ethernet standard, appelé 10BaseT, prend en charge des vitesses de
transfert de données de 10 Mb/s sur divers types de câbles. Il existe aussi des
versions plus rapides d’Ethernet. Fast Ethernet (100BaseT) autorise des vitesses de
transfert de données de 100 Mb/s et Gigabit Ethernet de 1 Gb/s, soit 1000 Mb/s.

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Technologies réseau
 TOKEN-RING (Anneau à jeton)
 Le jeton est une structure binaire ( "trame" ) représentant le droit ou l'autorisation à
transmettre sur le réseau pour le noeud qui l'acquiert. Le jeton circule sur une trame
vide en passant d'un noeud à l'autre.
 Avec cette méthode, il ne peut y avoir , sur le réseau, qu'un seul noeud en
transmission, les problèmes de collision sont ainsi éliminés. Deux états distincts
caractérisent le jeton, l'état libre et l'état occupé. Ces deux états sont représentés
par un bit dans la structure du jeton.
 Lorsqu'un noeud prêt à émettre est traversé par un jeton libre, il commence par
changer l'état du jeton en le rendant occupé, puis insère son message dans la trame
contenant le jeton. La trame parcourt l'anneau jusqu'au destinataire qui le lit et le re-
émet. Lorsque l'émetteur revoit son message il avoir confirmation de la bonne
réception et il change l'état du jeton en rendant libre.
 Le débit de Token-Ring est de 16 Mbits/s.

 Un jeton = un signal qui circule constamment sur le réseau, de poste en poste.

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Technologies réseau
 TOKEN-RING (Anneau à jeton)
 L'architecture de câblage est , en général l'étoile , avec un concentrateur qui est
chargé de surveiller en permanence la présence et l'absence d'une des stations, et
en cas d'absence de fermer automatique le circuit pour permettre aux transmissions
de continuer. Ce concentrateur est souvent désigné dans la terminologie Token-
Ring par MAU pour Médium Access Unit. ( Le MAU est en fait un transceiver)

 Cette méthode d'accès à été introduit par IBM, elle est utilisé pour des réseaux de
PC dans beaucoup d'entreprises commerciales.

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Technologies réseau
 TOKEN-RING (Vitesse de transfert)

Token
La vitesseRing
de transfert d’un réseau Token Ring est comprise entre 4 et 16 Mb/s.

MSAU
Anneau Anneau
physique logique

Caractéristiques
Caractéristiques Description
Description
Méthode
Méthoded'accès
d'accès Passage
Passage de
de jeton
jeton
De
De 44 àà 16
16 Mb/s
Mb/s pour
pour tous
tous les
les
Vitesse
Vitessede
detransfert
transfert types de câbles
types de câbles

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Technologies réseau
 FDDI
 Un réseau FDDI (Fiber Distributed Data Interface) permet d’établir des connexions
rapides pour différents types de réseaux. Il peut être utilisé avec des ordinateurs qui
nécessitent des vitesses supérieures aux 10 Mb/s offerts par le réseau Ethernet, ou
aux 4 Mb/s autorisés par les architectures Token Ring.
 Le principe est le même que Token-Ring , sauf qu'il utilise un support fibre optique
et qu'il peut atteindre un débit 100 Mbits/s.

 Ce type de réseau est composé de deux flux de données similaires, transitant dans
des directions opposées sur deux anneaux. L’un de ces anneaux est appelé anneau
principal et l’autre anneau secondaire. En cas de problème avec l’anneau
principal, par exemple une défaillance de l’anneau ou une rupture de câble, l’anneau
se reconfigure en transférant les données sur l’anneau secondaire, qui continue à
transmettre.

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Technologies
Réseau FDDI réseau
 FDDI

Anneau secondaire

Anneau principal

Caractéristiques
Caractéristiques Description
Description
Méthode
Méthoded'accès
d'accès Passage
Passage de
de jeton
jeton
Par
Par fibres
fibres optiques
optiques
Vitesse de transfert
Vitesse de transfert (de 155 Mb/s à 622 Mb/s)
(de 155 Mb/s à 622 Mb/s)

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Matériels d’interconnexion
Pour répondre à l’accroissement des besoins de gestion de réseau d’une
entreprise, vous devez augmenter la taille de son réseau ou améliorer les
performances de ce dernier. Il ne suffit pas d’ajouter de nouveaux
ordinateurs et davantage de câbles pour étendre un réseau. Chaque topologie
ou architecture réseau possède ses propres limites. Il est toutefois possible
d’installer des composants pour augmenter la taille du réseau au sein de
l’environnement existant.
Les composants décrits ci-dessous permettent d’étendre un réseau.

 Répéteurs
 Les concentrateurs
 Les commutateurs
 Ponts
 Passerelles
 Routeurs

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Matériels d’interconnexion
 Répéteurs
Dispositif matériel permettant d'étendre l'utilisation d'un média (fibre optique,
câble coaxial...) au-delà de ses capacités normales, en réémettant le signal et
en l'amplifiant

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Matériels d’interconnexion
 Concentrateurs (Hub) : Multirépéteurs
Périphériques de connexion de réseau local. Utilisé pour la connexion des
segments réseaux, le concentrateur comporte plusieurs ports. Lorsque des
données arrivent à l'un des ports, elles sont copiées vers les autres et peuvent
ainsi êtres lues et manipulées par tous les utilisateurs du réseau.
Ce système ancien, lent et il encombre le réseau données.

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Matériels d’interconnexion
 Commutateurs (Switch)
Périphérique réseau central et dispositif électronique permettant de créer un
réseau local de type Ethernet. Le commutateur analyse les trames arrivant sur
ses ports d'entrée et filtre les données afin de les rediriger vers les ports des
hôtes destinataires. Cette technique réduit l’activité du réseau et offre une
meilleure bande passante qu'avec l'utilisation de concentrateur.

Commutateur

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Matériels d’interconnexion
 Ponts
Équipement permettant de relier deux réseaux du même type et travaillant
avec les mêmes protocoles. Transfert des données d'un réseau à l'autre sans
les modifier. Situé au niveau 2 de l'architecture en couches, il se charge de
véhiculer les trames

Pont

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Matériels d’interconnexion
 Passerelles
Équipement permettant de relier des réseaux locaux de type différents.
Traduction d'un protocole dans un autre

Ethernet

Passerelle

Réseau Token Ring

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Matériels d’interconnexion
 Routeurs
Matériel spécialisé ou ordinateur équipé de logiciels adéquats, assurant la
transmission de données entre plusieurs réseaux. Situé au niveau 3 de
l'architecture en couches.

Routeur
Routeur

Routeur
Routeur

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Architecture des réseaux locaux
 Réseau poste à poste : tous les
ordinateurs peuvent être successivement
ou/et simultanément serveur ou client : les
ressources sont gérées individuellement.
 Réseau avec serveur dédié : un seul
ordinateur partage et gère toutes les
ressources du réseau : l’administration est
centralisée.

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Réseau poste à poste

 Tous les ordinateurs peuvent être


successivement ou/et simultanément serveur
ou client.
 Chaque utilisateur d’un ordinateur devient
« l’administrateur » de son ordinateur.

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Réseau poste à poste
CLIENT
CLIENT

SERVEUR
CLIENT
CLIENT

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Réseau poste à poste
 Tous les ordinateurs restent utilisables. 
 Fonctionnent avec Windows 95/ 98 / 2000Pro /XP.

 L’utilisateur de l’ordinateur « serveur » peut à tout
instant : 
 Arrêter l’ordinateur,
 Cesser le partage,
 Effacer le(s) fichier(s) : données non protégées.  
 Gestion des ressources non centralisée   
 Ressource par ressource

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Réseau poste à poste
CLIENT
CLIENT

SERVEUR CLIENT
CLIENT
CLIENT SERVEUR

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Le système client/serveur

 Gestion centralisée des


utilisateurs.
 Gestion centralisée des
ressources
 Gestion centralisée des
applications
 Une connexion unique
 Un protocole unique :
TCP/IP.
 Exemple : W2003, LINUX.

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Réseau Client/Serveur
Client Client

Client

Serveur
Client

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Réseau Client/Serveur

 Nécessite l’achat d’un ordinateur spécifique :


le serveur 
 L’installation d’un système d’exploitation
particulier : 
 Novell,
 Windows 2000 Server ou 2003 S,
 Linux.

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Réseau Client/Serveur

 Le serveur contrôle l’accès aux ressources


partagées :
 Données sécurisées  
 Administration centralisée   

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Réseau Client/Serveur

Sur le serveur :
• Dossiers partagés
• Espaces personnels
• Espaces communs

• Applications

• Gestion de l’impression

• Services
• Serveur web
• Serveur de courrier électronique,
• …

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


L’accès au réseau

Ouverture de session
Réseau Client/Serveur

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Réseau Client/Serveur

Espace personnel

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Ouverture de session
Envoi au serveur :
Nom d’utilisateur
+
Client Serveur
mot de passe

Validation par le serveur :


permet l’accès
aux ressources

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Ouverture de session

 Permet d’accéder au réseau


 L’utilisateur doit s’identifier
 par un nom d’utilisateur
 et un mot de passe sur le serveur.

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Internet

 Un réseau virtuel qui assure l'interconnexion des


différents réseaux physiques par l'intermédiaire de
passerelles.
 Une pile de protocoles unique : TCP-IP
 Un réseau de communication permettant d'échanger de
l'information sous forme multimédia (texte, son, image
etc.)
 Un ensemble de services.

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Les services de l’internet
 Différents services :
 le Web (ou WWW),
 le courrier électronique,
 les forums,
 le transfert de fichiers (FTP),
 l'accès à des machines distantes (telnet),
 etc.

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE


Notions de base des réseaux locaux

MERCI DE VOTRE ATTENTION

ARCHITECTURE ET FONCTIONNEMENT D’UN RÉSEAU INFORMATIQUE