Vous êtes sur la page 1sur 1

Octave MIRBEAU

Réponse à une enquête

sur l’éducation artistique du public contemporain

n’agit que d’après la loi des conventions arbitraires et du mensonge, et qu’avant


de donner une éducation artistique au public, il faudrait l’y préparer par le long et
impossible enseignement de la vérité... si tant est qu’il y ait une vérité et que nous
la connaissions.
Octave Mirbeau
La Plume, 1er mars 1903