Vous êtes sur la page 1sur 2

Hydraulic And Hydrology

Dessablage

Toute eau usée transporte des sables en suspension. La quantité de sable arrivant en station est fonction du type de
réseau, séparatif ou non, vieux ou neuf... Le sable peut déteriorer les appareillage ou induire une usure prématurée.
Plus la station est mécanisée plus les dégats sont importants! En plus des dégats, ils peuvent provoquer des
perturbations en occupant un volume dans le digesteur ou accroitre le colmatage des lits bactériens. On l'installe
généralement après le dégrillage ou le tamisage. On peut aussi prévoir des ensembles déssableur dégraisseur.

On utilise le principe de décantation des solides minéraux (d=2,65) en se gardant de décanter les matières organique
(d=1,2). On maintient la vitesse de l'effluent entre 0,3 et 0,6 m/s. L'idée est de faire varier le débit pour faire varier la
vitesse des grains de sables. On voit ici l'utilité d'un poste de relèvement en entrée de station qui permet de contrôler le
débit .

On considère 2 grands types de déssableur:


- longitudinal
- tangentiel
On peut essayer d'avoir 2 canaux en parallèle (double canal) pour permettre le curage d'un canal pendant que l'autre
fonctionne. On peut aussi utiliser un monocanal avec un pompage ou béduvé pour éviter le curage manuel. Les
dessableurs de types canaux (à la section plutôt parabolique que carré) peuvent être remplacer par des dessableurs
tangentiels.

{mospagebreak title=Dimensionnement}

La référence est la formule de Stocke où, pour une particule sphérique en régime laminaire, la force de la pesanteur
est égale à la force des frottements visqueux qui permet d'obtenir v0=gd2 (ρs-ρl)/18µ

ou d est le diamètre en m , µ la viscosité dynamique (1cp=0,01 gcm-1s-1 ) et (ρs-ρl) la différence des poids
spécifiques du solide et du liquide. On peut donc jouer sur ces 3 facteurs pour faire varier la vitesse de chute.

Le décanteur idéal de Hazen

Idéal au sens où il respecte les hypothèses suivantes :


- les particules sont sphériques

- les particules sont indépendantes et tombent à v0


- pas de floculations, pas de turbulance ni de courants

- l'écoulement est laminaire (surtout en entrée du décanteur)


- pas de remise en suspension

Soit h la hauteur du bassin, l sa largeur, L sa longueur et Q le débit

pour être séparer la particule de sable doit traverser h en Ts ou Ts est le temps de séjour

sachant que Q=V/Ts= (hlL)/Ts et que v0=h/Ts alors h/Ts=hQ/hlL=Q/lL=Débit traversier/aire projetée

On reconnaît la charge superficielle ou vitesse ascentionnelle.

On détermine la surface au mirroir en m (Sm) grâce à la charge superficielle en mh-1 vcs=Qps/(24xSm)

On choisit une vitesse de chute des particules µ de 0,3 m/s, on peut alors déterminer la section S du canal
S=Q/(24x3600xµ)

On choisit une largeur l < 30 cm et on obtient le tirant d'eau y=S/l. On obtient également la longueur minimale car
Lmin=Sm/l

Etant le résultat d'un modèle idéal, Il est a noté qu'il faut multiplier la longueur trouvée par 1,5 ou 2 pour tenir compte
du régime turbulent et des trajectoires curvilignes des particules. Il ne faut pas oublier de calculer un volume de
stockage des particules fonction des Eq.H.

http://www.hydraulic-and-hydrology.eu Propulsé par Joomla! Généré: 1 April, 2011, 11:44


Hydraulic And Hydrology

{mospagebreak title=En fonctionnement nomal}

Quand le niveau du dépôt atteint la moitié de la hauteur du canal, on met l'autre en service, on le ferme et on le nettoie.

Dans les dessableurs tangentiels les sables sont extraits par pompe, par éjecteur ou par gravité.

{mospagebreak title=Dysfonctionnement}

Il est important de noter sur le registre les opérations de déssablage, les quantités, les entretien des appareillages et
les anomalies constatées ( vitesse excessive, dépôt de matière organique...)

http://www.hydraulic-and-hydrology.eu Propulsé par Joomla! Généré: 1 April, 2011, 11:44