Vous êtes sur la page 1sur 2

Solvay Jemeppe-sur-Sambre

Solvay Jemeppe-sur-Sambre, un site industriel à l’écoute
■ Une procédure d’écoute permanente

Perspectives
Dans les deux ans à venir, nous continuerons à étudier de nouvelles adaptations de nos installations pour accroître nos capacités de production. Des augmentations qui, à terme, permettront de répondre à la demande croissante du marché et donc aussi à renforcer notre compétitivité. Les ef for ts entrepris pour augmenter nos performances en matière de sécurité et d’environnement seront poursuivis ainsi que ceux engagés pour réduire notre consommation de ressources naturelles et notre impact sonore. Il n’y a pas de petits efforts ou de petits progrès en matière de développement durable. D’année en année, modestement mais sûrement, Solvay Jemeppe contribue au développement durable de sa région.

par ligne téléphonique.
■ Un trimestriel d’information dit

A site de production intégré… système de gestion intégré
Le site Solvay de Jemeppe-sur-Sambre est un site de production intégré. Il est caractérisé par l’échange et l’interdépendance des différentes fabrications regroupées en deux secteurs : chimique et plastiques. Formés en continu, nos collaborateurs travaillent au départ de technologies modernes améliorées régulièrement. Comme pour les productions, le système de gestion du site est totalement intégré. Il répond aux exigences de la norme ISO 9001 (version 2000) pour l’organisation générale et ISO 14001 pour la gestion environnementale. La certification OHSAS 18001 (santé et sécurité) est en préparation.

Ligne Ouverte tiré à 20.000 exemplaires et distribué aux riverains. ■ Un suivi immédiat et constructif des plaintes. ■ Près de 1000 visiteurs par an. ■ Des journées « portes ouvertes » organisées régulièrement.

Environnement & sécurité : Faits et réalités

2006

Des questions ? N’hésitez pas à prendre contact avec notre service Communication par téléphone +32(0)71-26 86 64 ou par courriel info.jemeppe@solvay.com

Nos productions
Le sel arrive à l’usine Solvay de Jemeppe-sur-Sambre sous forme de saumure dont on l’extrait par évaporation. Une partie est commercialisée sous forme de sel industriel. Le solde se scinde dans l’électrolyse en lessive caustique, en hydrogène et en chlore. Ces produits intermédiaires servent à leur tour de matière première pour l’ensemble des productions de l’usine : eau oxygénée, hypochlorite de soude (mieux connu sous sa forme diluée appelée eau de Javel), PVC et compounds (mélanges prêts à l’emploi de PVC, de plastifiants et de colorants).

Faits et réalités
L’usine Solvay de Jemeppe-sur-Sambre est une usine citoyenne, soucieuse des valeurs économiques, sociales et environnementales qui sous-tendent le développement durable. otre stratégie ne laisse place à aucun aveuglement : si les prélèvements matériels et énergétiques sont indispensables à nos productions, nous nous efforçons de créer et d’offrir plus de valeur ajoutée avec moins de ressources naturelles et des impacts environnementaux en constante diminution.

������������������
��� ��� ������� ��������

��������������
��� ����������������� ��������� ������������ ����������������

���� �� ������� ����� ������

N

Nous voulons limiter au maximum les risques et les nuisances tout en conciliant respect environnemental, sécurité des individus et progrès technique. Sans oublier que la chimie reste plus que jamais porteuse de bien-être et génératrice de progrès pour tous.

Solvay Site de Jemeppe-sur-Sambre 39, rue Solvay 5190 Jemeppe-sur-Sambre Belgique Tél. : +32 (0)71-26 86 64 Fax : +32 (0)71-26 91 09 Courriel : info.jemeppe@solvay.com

5

8 ����� ����� 16825 ��� ��� ��� L’indice global indique une baisse régulière alors que le volume de production est en hausse. Un contrat de partenariat a été signé avec un opérateur spécialisé dans la gestion des déchets pour optimiser cette gestion. comme les autres entreprises de notre secteur d’activité.16 145 1859 1. il n’y a eu aucun accident avec ���� ����� ��� ���� ���� ����� ���� ���� ����� ���� ���� ���� ����� ���� ���� ����� ����� ��� Substances ���� ���� ���� ���� ����� ����� Unité kg/j kg/j T/j kg/j ���� Normes Rejets 2003 Rejets 2004 Rejets 2005 ���� ����� ����� ����� ���� ����� ���� ����� ����� Dichloroéthane Cuivre 12 ���� 0. Grâce aux efforts de prévention et au comportement responsable adopté par notre personnel. ����� ����� ����� Substances �� Unité Normes Rejets 2003 Rejets 2004 Rejets 2005 <50 ���� Poussières mg/Nm³ de PVC ���� Chlore et acide chlomg/Nm³ rhydrique �� 0. ■ La consommation d’eau de ville a été réduite significativement suite à la rénovation complète du circuit interne de distribution. nous avons signé et nous mettons en œuvre un accord de branche positif et ambitieux négocié avec la Région wallonne. ■ Les émissions fugitives en chlorure de vinyle.09 ���� 0.92 ���� 0. ���� ■ La certification OHSAS 18001 est en cours ��� ����� de préparation. Chlorures COD Demande chimique en oxygène 164 2982 2.8 76 0. en tonnes équivalentes « CO² » ���� ���� ���� ���� ���� Gestion des ressources naturelles ���� ���� ���� ���� ���� ��� ��� ��� arrêt de de notre �� personnel. elle est régulièrement citée en exemple. Déchets traités ���� 987 ���� CET = Centre d’enfouissement technique 2003 241 3370 2844 2004 275 2948 2842 2005 142 2430 2654 Eau potable Affluent de la Sambre Eau de l’Orneau Eau de puits Malgré la hausse des quantités produites. ■ Depuis le 1er janvier 2006.6 181 3700 16 23800 ����� 0. 2 3 4 . ��� �� ����� ■ Notre partenariat avec le Service régional ���� d’Incendie de Sambreville est en cours.2 76 0. ���� En���� 2005. ��� ■ Des quotas d’émissions CO ² ont été ���� ���� ���� ���� obtenus en application du plan d’allocation 2005-2007 de la Région wallonne (programme Kyoto). des collectes sélec- ���� ���� ���� ���� ���� Indice donnant la consommation énergétique par tonne produite par rapport à celle de l’année de référence (accord de branche) Besoins en eau (milliers m³/an) ���� ���� ���� tives de déchets���� sont organisées et les déchets sont valorisés au maximum. ���� ����� ����� �� ����� ����� ������� travail��� parmi les membres �� ��� ���� ���� �� �� ���� ���� ���� ��� �� �� ��� ��� ���� ��� ��� ��� ��� � ��� � ���� ��������� ���� ���� ���� �� ���� ���� ���� ���� ���� ���� �� ��� ��� ���� ���� ���� � � ���� ���� ���� ���� ���� ���� �� �� ���� �� ���� ���� ���� ��� ���� �� ��� ���� ��� ���� ���� ���� ���� � ����� ���� ���� ���� ���� ���� ���� ���� ���� ���� ���� ���� ����� ���� ���� ����� ����� ���� � ���������������� ��� � � ���� ���� ���� ���� ���� ���� ���� � ���� �� ���� ���� ���� ���� ����� ��� ���� ■ En matière d’énergie. éthylène et dichloroéthane ont été réduites grâce à des adaptations techniques résultant de recherches menées au niveau ���������������� du groupe Solvay. ■ Notre centrale de cogénération répond à l’ensemble de nos besoins énergétiques .9 75 0. ■ Les installations arrêtées ont été démantelées et les anciennes zones d’exploitation ont été revalidées si nécessaire. Notre efficience énergétique �����  ����� ����� a été améliorée.012 1.����� ����� ����� ����� ����� ����� ����� ����� ����� ����� ����� ����� ����� ��� ��� ��� ����� ����� ����� ����� ����� ��� ��� ��� ���� ���� ���� ���� ���� ��� ��� �� �� �� �� Solvay Jemeppe-sur-Sambre ��� ��� ���� ���� ���� ���� ���� ���� ���� ���� ���� ���� ����� ����� ���� ���� ���� ���� ���� ���� ���� ���� ���� ���� ���� ���� ���� ���� Rejets dans l’air ��� Rejets dans l’eau ��������� �� Progrès ��� ��� ��� ���������� Depuis bientôt deux décennies. Climat (*) PCDD-PCDF � KT/an Nm³ ηgTEQ/ ��� (*) hors cogénération. Le remplacement des filtres sur les silos à PVC situés à proximité de la gare de ��� Jemeppe-sur-Sambre a été poursuivi afin ��� de limiter l’impact sonore de ces installations.  Nos émissions dans l’air et dans l’eau ont été stabilisées largement en dessous des normes européennes. ■ Des détecteurs ont été placés sur les ��� installations de séchage de notre unité de production de polychlorure de vinyle (PVC) avec comme objectif la réduction ���� des���� ���� émissions���� accidentelles de PVC. en permanence. le site Solvay de Jemeppe����� sur-Sambre est engagé dans une démarche de réduction drastique de ses impacts ����� sur l’environnement. des progrès importants ont été réalisés : ����� ����� ����  Notre consommation en eau � a été réduite. nos efforts pour réduire la consommation énergétique du site (nouvelle chaudière au gaz naturel dans les bâtiments administratifs. Gestion des déchets ��� Déchets sortants (T/an) �� 2003 1316 353 2004 1284 379 ���� 284 ��� 2005 1035 298 ���� 170 ��� ��� Déchets valorisés Déchets en CET 2 � ��� ■ Au � sein même du site. l’interdiction ��� de fumer dans les locaux de travail a���� été ���� ���� ���� ���� ���� ���� ���� ���� ���������� ���� ���� ���� ���� ���� ���� ��� ���� étendue à tout le ���� site. Il s’agit d’une démarche ��� volontaire portant sur l’amélioration ����� continue de la santé et de la sécurité au ���������������� travail.02 ��� 0. 2 0 0 5 es t à marquer d’une pierre blanche. ����� ����� ����� ����� ����� ���������� ��� ��� ��� ��� ��� ���� ���������� ���� ��� ��� ����� ��������� ����� ��� Gestion de la sécurité �� � ��������� � ���� �� ���������������� ���������������� �� �� ����� ���� ����� ���� ��� ��� ����� ����� ����� ■ ���� En 2005.73 0.8 3.1 ���� Volume d’eau m³/j rejeté ���� ���� ���� ���� 17684 ���� ������� ���� ���� ���� Plusieurs paramères sont en baisse régulière. ■ Le service Environnement a participé à la campagne locale de mesure de la qualité de l’air commandée par les autorités communales de Sambreville et de Jemeppe��� sur-Sambre et réalisée par la Faculté universitaire des Sciences agronomiques de Gemboux. Côté sé cur ité. ���■ ����� ����� ��� ■ ���� �� ����� �� �� ����� ����� ����� Tous les paramètres de suivi global des ����� ��� rejets dans respectent ��� l’eau ��� ��� les normes ����� fixées.50 172 3727 2.4 3. nous poursuivons la réduction des prélèvements d’eau.…). ���� ■ Le système d’évaluation des performances sécurité des entreprises extérieures avec ��� ���� lesquelles nous travaillons a été renforcé.88 0.7 ����� L’indice confirme la tendance à la baisse malgré la hausse de production. nous n’avons eu à déplorer aucun accident de travail avec arrêt.���� alors ����� ���� que les capacités de production du site ont augmenté de manière significative. ���� ����� ■ Toutes les entreprises extérieures avec ���� ���� ���� ��� ���� lesquelles nous travaillons ont été invitées �� ��� à suivre la formation sécurité dite VVA1. ■ Nous poursuivons. Les résultats de cette étude montrent que ��� la qualité de l’air continue à ��� s’améliorer. � politique de transport a ����  Notre ���� ���� résolument été orientée vers des solutions multimodales.  Notre politique de gestion des déchets a été revue.019 Produits organiques chlorés POC ���� ����� ����� � ����� ����� ����� ����� ���������������� � ����� ����� ����� kg/j 50 — <0.3 2. ■ Des campagnes de sensibilisation au risque ��� « bruit » et de promotion de la santé ont été ��� ��� organisées.8 15820 ���� ���� ���� ���� ��� ���� ���� ���� ���� ��� ���� ���� ���� 6.