Vous êtes sur la page 1sur 42
B. Introduction à la théorie des organisations David Piovesan Economie de l ’ entreprise -

B. Introduction à la théorie des organisations

B. Introduction à la théorie des organisations David Piovesan Economie de l ’ entreprise - S

David Piovesan Economie de lentreprise - Séance 3 Jeudi 8 février 2007 L1 Droit - Université Paris Sud

Conseil biblio • J.NIZET et F.PICHAULT, Introduction à la théorie des configurations , Bxl ,
Conseil biblio •
Conseil biblio

J.NIZET et F.PICHAULT, Introduction à la théorie des configurations, Bxl, De Boeck,

2001

H. MINTZBERG, Structures et Dynamique des organisations, Ed. d’Organisation

H. MINTZBERG, Le management, Voyage au pays des organisations, Ed. d’Organisation

Plan général 0. Introduction 1. Coopération au travail 2. Pouvoir et acteurs 3. Prise de
Plan général
Plan général

0.

Introduction

1. Coopération au travail

2. Pouvoir et acteurs

3. Prise de décision et objectifs

4. Facteurs contextuels

5. Configurations organisationnelles

INTRODUCTION 0.1. Objet ou point de vue? économie Organisation Gestion - strat. Psycho / sociologie

INTRODUCTION 0.1. Objet ou point de vue?

INTRODUCTION 0.1. Objet ou point de vue? économie Organisation Gestion - strat. Psycho / sociologie droit

économie

INTRODUCTION 0.1. Objet ou point de vue? économie Organisation Gestion - strat. Psycho / sociologie droit
Organisation
Organisation

Gestion - strat.

Psycho / sociologie

économie Organisation Gestion - strat. Psycho / sociologie droit Jeudi 8 f évrier 2007 David Piovesan
droit
droit
INTRODUCTION 0.2. Description/explication Objet/point de vue
INTRODUCTION
0.2. Description/explication
Objet/point de vue

Discours analytique/normatif

Objet/point de vue Discours analytique/normatif Description/explication Jeudi 8 f évrier 2007 David

Description/explication

de vue Discours analytique/normatif Description/explication Jeudi 8 f évrier 2007 David Piovesan - Univ. Paris Sud
de vue Discours analytique/normatif Description/explication Jeudi 8 f évrier 2007 David Piovesan - Univ. Paris Sud

Jeudi 8 février 2007

David Piovesan - Univ. Paris Sud

Déterminisme/

interactionnisme

Rationalisme/

politique

Système fermé/ ouvert

5

INTRODUCTION 0.3. Description/explication EXPLICATION EXPLICATION DETERMINISTE • Recours à des facteurs antérieurs

INTRODUCTION 0.3. Description/explication

EXPLICATION EXPLICATION
EXPLICATION
EXPLICATION

DETERMINISTE

• Recours à des facteurs antérieurs

• Recours à des facteurs “extérieurs” aux acteurs

Jeudi 8 février 2007

David Piovesan

INTERACTIONNISTE

• Recours à des facteurs simultanés

• Recours à des facteurs intentionnels

- Univ. Paris Sud

6

INTRODUCTION 0.3. Description/explication EXPLICATION EXPLICATION RATIONALISTE • Rationalité absolue et unique •

INTRODUCTION 0.3. Description/explication

EXPLICATION EXPLICATION
EXPLICATION
EXPLICATION

RATIONALISTE

• Rationalité absolue et unique

• Information complète

• Optimisation

Jeudi 8 février 2007

David Piovesan

POLITIQUE

• Diverses rationalités limitées

• Information partiale

• Compromis entre intérêts divergents

- Univ. Paris Sud

7

INTRODUCTION 0.3. Description/explication EXPLICATION “SYSTEME FERME” • Attention exclusive au fonctionnement

INTRODUCTION 0.3. Description/explication

INTRODUCTION 0.3. Description/explication EXPLICATION “SYSTEME FERME” • Attention exclusive au fonctionnement

EXPLICATION “SYSTEME FERME”

• Attention exclusive au fonctionnement organisationnel

Jeudi 8 février 2007

David Piovesan

EXPLICATION “SYSTEME OUVERT”

• Prise en compte des contextes dans lesquels l'organisation se situe

- Univ. Paris Sud

8

INTRODUCTION 0.3. Description/explication RATIONALISME Taylorisme, fayolisme Relations humaines Contingence structurelle

INTRODUCTION 0.3. Description/explication

RATIONALISME
RATIONALISME
INTRODUCTION 0.3. Description/explication RATIONALISME Taylorisme, fayolisme Relations humaines Contingence structurelle

Taylorisme, fayolisme

Relations humaines

Contingence structurelle

Constructivisme

9

Jeudi 8 février 2007

David Piovesan - Univ. Paris Sud

POLITIQUE

S

Y

S

T

E

M

E

S

Y

S

T

E

M

E

O

U

V

E

R

T

F

E

R

M

E

Pensée • déterminisme économique (appât du gain) classique • rationalisme (chacun optimise) • système
Pensée
• déterminisme économique (appât du gain)
classique
• rationalisme (chacun optimise)
système fermé (one best way)
Relations
déterminisme psychologique (besoin d’estime de soi)
humaines
politique (conciliation entre 2 logiques)
• système fermé (mieux vaut le leadership
démocratique, quelque que soit le contexte)
Contingence
• déterminisme de l’environnement (l’organisation doit
s’adapter)
• rationalisme (chacun vise des performances
optimales)
• système ouvert (le contexte influence)
Constructi-
• interactionnisme (importance des jeux d’acteurs)
visme
• politique (confrontation de ≠ rationalités)
Jeudi 8 février 2007
système ouvert (enactement)
David Piovesan - Univ. Paris Sud
10

Des explications différentes:

Des explications diffé rentes: l’exemple de la performance • Un bon climat de travail favorise la
l’exemple de la performance • Un bon climat de travail favorise la productivité
l’exemple de la performance
• Un bon climat de travail favorise la productivité

• On atteindra de meilleures performances si on dispose d’une description précise des tâches à accomplir pour chaque poste de travail

• Les résultats dépendent de la manière dont les commerciaux et les ingénieurs de production s’entendent pour interpréter les exigences des clients

• En veillant à ajuster constamment l’organisation aux fluctuations du marché, on obtient une productivité maximale

INTRODUCTION 0.4. Du manager au syst è me d'action Taylorisme, fayolisme le chef décideur Relations

INTRODUCTION 0.4. Du manager au système d'action

Taylorisme, fayolisme le chef décideur
Taylorisme, fayolisme
le chef décideur

Relations humaines

Taylorisme, fayolisme le chef décideur Relations humaines MINTZBERG le chef conciliateur Contingence structurelle le

MINTZBERG

le chef conciliateur

Contingence structurelle

le chef adaptateurMINTZBERG le chef conciliateur Contingence structurelle Constructivisme Jeudi 8 f évrier 2007 le chef acteur David

Constructivisme

Jeudi 8 février 2007

structurelle le chef adaptateur Constructivisme Jeudi 8 f évrier 2007 le chef acteur David Piovesan -

le chef acteur

David Piovesan - Univ. Paris Sud

12

INTRODUCTION 0.5. Perspectives du cours Perspectives: David Piovesan - Univ. Paris Sud 13 CHAPITRE 1:

INTRODUCTION 0.5. Perspectives du cours

Perspectives:
Perspectives:

David Piovesan - Univ. Paris Sud

13
13

CHAPITRE 1:

rationaliste (paramètres de conception) politique/interactionniste (acteurs)

politique/interactionniste (buts) système ouvert (variables contextuelles) articulation des perspectives (configurations)

CHAPITRE 2:

CHAPITRE 3:

CHAPITRE 4:

CHAPITRE 5:

Jeudi 8 février 2007

INTRODUCTION 0.5. Perspectives du cours ORGANISATION= système d'action collective 1. dont le probl èm e

INTRODUCTION 0.5. Perspectives du cours

ORGANISATION= système d'action collective
ORGANISATION= système d'action collective

1. dont le problème majeur consiste à définir des modes de coopération efficaces entre ses membres

2. articulé autour d’une structure hiérarchique et traversé par de multiples jeux de pouvoir

3. caractérisé par la poursuite de certains objectifs

4. qui doit faire face à un contexte particulier et établir avec lui des relations durables

• Ecole de Palo Alto • Changements, Paradoxe et Psychoth érapie • Editions du Seuil
• Ecole de Palo Alto
• Ecole de Palo Alto

Changements, Paradoxe et Psychothérapie

Editions du Seuil

Paul WATZLAWICK

CHAPITRE 1: COOPERATION AU TRAVAIL Jeudi 8 f évrier 2007 David Piovesan - Univ. Paris

CHAPITRE 1:

COOPERATION AU TRAVAIL

CHAPITRE 1: COOPERATION AU TRAVAIL Jeudi 8 f évrier 2007 David Piovesan - Univ. Paris Sud
Division du travail Elargissement du travail tâches Jeudi 8 f évrier 2007 David Piovesan -
Division du travail
Division du travail

Elargissement du travail

Division du travail Elargissement du travail tâches Jeudi 8 f évrier 2007 David Piovesan - Univ.
Division du travail Elargissement du travail tâches Jeudi 8 f évrier 2007 David Piovesan - Univ.
Division du travail Elargissement du travail tâches Jeudi 8 f évrier 2007 David Piovesan - Univ.

tâches

Division du travail Elargissement du travail tâches Jeudi 8 f évrier 2007 David Piovesan - Univ.
Division du travail Elargissement du travail tâches Jeudi 8 f évrier 2007 David Piovesan - Univ.
Division du travail conception Enrichissement du travail exécution tâches Jeudi 8 f évrier 2007 David
Division du travail
Division du travail

conception

Enrichissement du travail

exécution

tâches

conception Enrichissement du travail exécution tâches Jeudi 8 f évrier 2007 David Piovesan - Univ. Paris
conception Enrichissement du travail exécution tâches Jeudi 8 f évrier 2007 David Piovesan - Univ. Paris
conception Enrichissement du travail exécution tâches Jeudi 8 f évrier 2007 David Piovesan - Univ. Paris
Division du travail Division horizontale forte Division horizontale faible Division verticale forte Taylorisme
Division du travail
Division du travail

Division horizontale forte

Division horizontale faible

Division

verticale

forte

Taylorisme

Elargissement du travail (via rotation du travail et/ou polyvalence)

Division

verticale

faible

Organisation

professionnelle

Elargissement + enrichissement

Jeudi 8 février 2007

David Piovesan - Univ. Paris Sud

19

M écanismes de coordination du travail 1. Ajustement mutuel O O Flux de travail Jeudi

Mécanismes de coordination du travail

1. Ajustement mutuel
1. Ajustement mutuel

O

de coordination du travail 1. Ajustement mutuel O O Flux de travail Jeudi 8 f évrier
de coordination du travail 1. Ajustement mutuel O O Flux de travail Jeudi 8 f évrier

O

de coordination du travail 1. Ajustement mutuel O O Flux de travail Jeudi 8 f évrier
de coordination du travail 1. Ajustement mutuel O O Flux de travail Jeudi 8 f évrier

Flux de travail

M écanismes de coordination du travail 2. Supervision directe C O O Flux de travail

Mécanismes de coordination du travail

2. Supervision directe
2. Supervision directe
C O
C
O

O

de coordination du travail 2. Supervision directe C O O Flux de travail Jeudi 8 f

Flux de travail

M écanismes de coordination du travail 3. Standardisation des procédés A C O O Flux

Mécanismes de coordination du travail

3. Standardisation des procédés
3. Standardisation des procédés
A C O O
A
C
O
O
du travail 3. Standardisation des procédés A C O O Flux de travail Jeudi 8 f

Flux de travail

M écanismes de coordination du travail 4. Standardisation des résultats C A O O Flux

Mécanismes de coordination du travail

4. Standardisation des résultats
4. Standardisation des résultats

C

A

O O
O
O
du travail 4. Standardisation des résultats C A O O Flux de travail Jeudi 8 f

Flux de travail

M écanismes de coordination du travail 5. Standardisation des qualifications C A O O Flux

Mécanismes de coordination du travail

5. Standardisation des qualifications
5. Standardisation des qualifications

C

A

O
O

O

du travail 5. Standardisation des qualifications C A O O Flux de travail Jeudi 8 f

Flux de travail

M écanismes de coordination du travail 6. Standardisation des valeurs C A O O Flux

Mécanismes de coordination du travail

6. Standardisation des valeurs
6. Standardisation des valeurs

C

A

O O
O
O
du travail 6. Standardisation des valeurs C A O O Flux de travail Jeudi 8 f

Flux de travail

Mécanismes de coordination du travail Mécanismes Taille des unités Niveau de qualification Type de contrôle
Mécanismes de coordination du
travail
Mécanismes
Taille des
unités
Niveau de
qualification
Type de
contrôle
Ajustement
Petite
Elevé
Absent
mutuel
Supervision
Petite
Faible
Permanent
directe
Standardisation des
procédés
Grande
Faible
Permanent
Standardisation des
résultats
Grande
Moyen
A posteriori
Standardisation des
qualifications
Grande
Elevé
A priori
Standardisation des
valeurs
Grande
Elevé
A priori
M écanismes de coordination du travail • Relations interpersonnelles – Ajustement mutuel – Supervision directe

Mécanismes de coordination du travail

• Relations interpersonnelles
Relations interpersonnelles

– Ajustement mutuel

– Supervision directe

Formalisation

– Standardisation des procédés

– Standardisation des résultats

• Représentations mentales

– Standardisation des qualifications

– Standardisation des valeurs

Modes d'organisation du travail Division Division Coordina- horizontale verticale tion Taylorien forte forte
Modes d'organisation du travail Division Division Coordina- horizontale verticale tion Taylorien forte forte
Modes d'organisation du travail
Division
Division
Coordina-
horizontale
verticale
tion
Taylorien
forte
forte
standardisation
des procédés
Scandinave
faible
faible
ajustement
mutuel,
standardisation
des résultats
Japonais
faible
plus forte
standardisation
des valeurs
Californien
faible
faible
hybridation des
mécanismes
• William OUCHI = le clan Jeudi 8 f évrier 2007 David Piovesan - Univ.
• William OUCHI = le clan
• William OUCHI = le clan
Différenciation inter-unités Différenciation verticale: échelons hiérarchiques Différenciation horizontale:
Différenciation inter-unités Différenciation verticale: échelons hiérarchiques Différenciation horizontale: unités
Différenciation inter-unités
Différenciation verticale: échelons hiérarchiques
Différenciation horizontale: unités
Différenciation inter-unités Dé partementalisation par input (fonctionnelle) DG Finance GRH Marketing Production R-D
Différenciation inter-unités
Différenciation inter-unités

partementalisation par input (fonctionnelle)

DG

Dé partementalisation par input (fonctionnelle) DG Finance GRH Marketing Production R-D Jeudi 8 f évrier 2007
Dé partementalisation par input (fonctionnelle) DG Finance GRH Marketing Production R-D Jeudi 8 f évrier 2007
Dé partementalisation par input (fonctionnelle) DG Finance GRH Marketing Production R-D Jeudi 8 f évrier 2007
Dé partementalisation par input (fonctionnelle) DG Finance GRH Marketing Production R-D Jeudi 8 f évrier 2007
Dé partementalisation par input (fonctionnelle) DG Finance GRH Marketing Production R-D Jeudi 8 f évrier 2007
Dé partementalisation par input (fonctionnelle) DG Finance GRH Marketing Production R-D Jeudi 8 f évrier 2007
Dé partementalisation par input (fonctionnelle) DG Finance GRH Marketing Production R-D Jeudi 8 f évrier 2007
Dé partementalisation par input (fonctionnelle) DG Finance GRH Marketing Production R-D Jeudi 8 f évrier 2007

Finance

GRH

Marketing

Production R-D

Différenciation inter-unités Dé partementalisation par output ( divisionnelle ) DG Aliments Vê tements Voyages Loisirs
Différenciation inter-unités
Différenciation inter-unités

partementalisation par output (divisionnelle)

DG

Dé partementalisation par output ( divisionnelle ) DG Aliments Vê tements Voyages Loisirs TI Jeudi 8
Dé partementalisation par output ( divisionnelle ) DG Aliments Vê tements Voyages Loisirs TI Jeudi 8
Dé partementalisation par output ( divisionnelle ) DG Aliments Vê tements Voyages Loisirs TI Jeudi 8
Dé partementalisation par output ( divisionnelle ) DG Aliments Vê tements Voyages Loisirs TI Jeudi 8
Dé partementalisation par output ( divisionnelle ) DG Aliments Vê tements Voyages Loisirs TI Jeudi 8
Dé partementalisation par output ( divisionnelle ) DG Aliments Vê tements Voyages Loisirs TI Jeudi 8
Dé partementalisation par output ( divisionnelle ) DG Aliments Vê tements Voyages Loisirs TI Jeudi 8
Dé partementalisation par output ( divisionnelle ) DG Aliments Vê tements Voyages Loisirs TI Jeudi 8

Aliments

tements

Voyages

Loisirs

TI

Différenciation inter-unités INPUT (différenciation verticale forte) OUTPUT (différenciation horizontale forte) •
Différenciation inter-unités
Différenciation inter-unités

INPUT (différenciation verticale forte)

OUTPUT (différenciation horizontale forte)

• Centralisation

• Cloisonnement

• Contrôle des performances = ?

• Décentralisation

• Décloisonnement

• Contrôle des performances: OK

Différenciation inter-unités Diff é renciation par output ( divisionnelle ) DG Aliments Vê tements Voyages
Différenciation inter-unités
Différenciation inter-unités

Différenciation par output (divisionnelle)

DG

Diff é renciation par output ( divisionnelle ) DG Aliments Vê tements Voyages G R H
Diff é renciation par output ( divisionnelle ) DG Aliments Vê tements Voyages G R H
Diff é renciation par output ( divisionnelle ) DG Aliments Vê tements Voyages G R H
Diff é renciation par output ( divisionnelle ) DG Aliments Vê tements Voyages G R H
Diff é renciation par output ( divisionnelle ) DG Aliments Vê tements Voyages G R H
Diff é renciation par output ( divisionnelle ) DG Aliments Vê tements Voyages G R H
Diff é renciation par output ( divisionnelle ) DG Aliments Vê tements Voyages G R H
Diff é renciation par output ( divisionnelle ) DG Aliments Vê tements Voyages G R H

Aliments

Diff é renciation par output ( divisionnelle ) DG Aliments Vê tements Voyages G R H
Diff é renciation par output ( divisionnelle ) DG Aliments Vê tements Voyages G R H
Diff é renciation par output ( divisionnelle ) DG Aliments Vê tements Voyages G R H
Diff é renciation par output ( divisionnelle ) DG Aliments Vê tements Voyages G R H
Diff é renciation par output ( divisionnelle ) DG Aliments Vê tements Voyages G R H
Diff é renciation par output ( divisionnelle ) DG Aliments Vê tements Voyages G R H

tements

Voyages

par output ( divisionnelle ) DG Aliments Vê tements Voyages G R H R - D
par output ( divisionnelle ) DG Aliments Vê tements Voyages G R H R - D
par output ( divisionnelle ) DG Aliments Vê tements Voyages G R H R - D
par output ( divisionnelle ) DG Aliments Vê tements Voyages G R H R - D
par output ( divisionnelle ) DG Aliments Vê tements Voyages G R H R - D
par output ( divisionnelle ) DG Aliments Vê tements Voyages G R H R - D

GRH

R-D

Marketing

GRH

R-D

Marketing

Jeudi 8 février 2007

David Piovesan - Univ. Paris Sud

Loisirs

TI

R - D Marketing Jeudi 8 f évrier 2007 David Piovesan - Univ. Paris Sud Loisirs
R - D Marketing Jeudi 8 f évrier 2007 David Piovesan - Univ. Paris Sud Loisirs
R - D Marketing Jeudi 8 f évrier 2007 David Piovesan - Univ. Paris Sud Loisirs
R - D Marketing Jeudi 8 f évrier 2007 David Piovesan - Univ. Paris Sud Loisirs
R - D Marketing Jeudi 8 f évrier 2007 David Piovesan - Univ. Paris Sud Loisirs
R - D Marketing Jeudi 8 f évrier 2007 David Piovesan - Univ. Paris Sud Loisirs

GRH

R-D

Marketing

34

Différenciation inter-unités Diff é renciation par output ( divisionnelle ) GRH DG R-D Aliments GRH
Différenciation inter-unités
Différenciation inter-unités

Différenciation par output (divisionnelle)

GRH

DG

R-D

Diff é renciation par output ( divisionnelle ) GRH DG R-D Aliments GRH R-D R-D Vê
Diff é renciation par output ( divisionnelle ) GRH DG R-D Aliments GRH R-D R-D Vê
Diff é renciation par output ( divisionnelle ) GRH DG R-D Aliments GRH R-D R-D Vê
Diff é renciation par output ( divisionnelle ) GRH DG R-D Aliments GRH R-D R-D Vê
Diff é renciation par output ( divisionnelle ) GRH DG R-D Aliments GRH R-D R-D Vê
Diff é renciation par output ( divisionnelle ) GRH DG R-D Aliments GRH R-D R-D Vê
Diff é renciation par output ( divisionnelle ) GRH DG R-D Aliments GRH R-D R-D Vê
Diff é renciation par output ( divisionnelle ) GRH DG R-D Aliments GRH R-D R-D Vê

Aliments

renciation par output ( divisionnelle ) GRH DG R-D Aliments GRH R-D R-D Vê tements Voyages
renciation par output ( divisionnelle ) GRH DG R-D Aliments GRH R-D R-D Vê tements Voyages
renciation par output ( divisionnelle ) GRH DG R-D Aliments GRH R-D R-D Vê tements Voyages
renciation par output ( divisionnelle ) GRH DG R-D Aliments GRH R-D R-D Vê tements Voyages
renciation par output ( divisionnelle ) GRH DG R-D Aliments GRH R-D R-D Vê tements Voyages
renciation par output ( divisionnelle ) GRH DG R-D Aliments GRH R-D R-D Vê tements Voyages
GRH
GRH
R-D R-D
R-D
R-D

tements

Voyages

) GRH DG R-D Aliments GRH R-D R-D Vê tements Voyages GRH R-D Marketing Marketing Marketing
) GRH DG R-D Aliments GRH R-D R-D Vê tements Voyages GRH R-D Marketing Marketing Marketing
) GRH DG R-D Aliments GRH R-D R-D Vê tements Voyages GRH R-D Marketing Marketing Marketing
) GRH DG R-D Aliments GRH R-D R-D Vê tements Voyages GRH R-D Marketing Marketing Marketing
) GRH DG R-D Aliments GRH R-D R-D Vê tements Voyages GRH R-D Marketing Marketing Marketing
) GRH DG R-D Aliments GRH R-D R-D Vê tements Voyages GRH R-D Marketing Marketing Marketing
GRH
GRH
R-D
R-D

Marketing

Marketing

Marketing

Jeudi 8 février 2007

David Piovesan - Univ. Paris Sud

Loisirs

TI

Marketing Jeudi 8 f évrier 2007 David Piovesan - Univ. Paris Sud Loisirs TI GRH R-D
Marketing Jeudi 8 f évrier 2007 David Piovesan - Univ. Paris Sud Loisirs TI GRH R-D
Marketing Jeudi 8 f évrier 2007 David Piovesan - Univ. Paris Sud Loisirs TI GRH R-D
Marketing Jeudi 8 f évrier 2007 David Piovesan - Univ. Paris Sud Loisirs TI GRH R-D
Marketing Jeudi 8 f évrier 2007 David Piovesan - Univ. Paris Sud Loisirs TI GRH R-D
Marketing Jeudi 8 f évrier 2007 David Piovesan - Univ. Paris Sud Loisirs TI GRH R-D
GRH
GRH
R-D
R-D

Marketing

35

M écanismes de liaison inter-unit és • Formalisation – Planification des activit é s: plan

Mécanismes de liaison inter-unités

• Formalisation
• Formalisation

Planification des activités: plan d’affaires, programme d’actions, spécifications opérationnelles

– Contrôle des performances: contrôle qualité, ro défaut, centres de profit, etc.

M écanismes de liaison inter-unit és • Relations interpersonnelles: agent de liaison DG Production G

Mécanismes de liaison inter-unités

• Relations interpersonnelles: agent de liaison
Relations interpersonnelles: agent de liaison

DG

és • Relations interpersonnelles: agent de liaison DG Production G R H Marketing Jeudi 8 f
és • Relations interpersonnelles: agent de liaison DG Production G R H Marketing Jeudi 8 f
és • Relations interpersonnelles: agent de liaison DG Production G R H Marketing Jeudi 8 f
és • Relations interpersonnelles: agent de liaison DG Production G R H Marketing Jeudi 8 f
és • Relations interpersonnelles: agent de liaison DG Production G R H Marketing Jeudi 8 f
és • Relations interpersonnelles: agent de liaison DG Production G R H Marketing Jeudi 8 f
és • Relations interpersonnelles: agent de liaison DG Production G R H Marketing Jeudi 8 f
és • Relations interpersonnelles: agent de liaison DG Production G R H Marketing Jeudi 8 f

Production

GRH

Marketing

agent de liaison DG Production G R H Marketing Jeudi 8 f évrier 2007 David Piovesan

Jeudi 8 février 2007

David Piovesan - Univ. Paris Sud

Finances

R-D

37

M écanismes de liaison inter-unit és • Relations interpersonnelles: comité permanent DG Production GRH Marketing

Mécanismes de liaison inter-unités

• Relations interpersonnelles: comité permanent
Relations interpersonnelles: comité permanent
DG Production GRH Marketing Finance R-D
DG
Production
GRH
Marketing
Finance
R-D

Jeudi 8 février 2007

David Piovesan - Univ. Paris Sud

38

M écanismes de liaison inter-unit és • Relations interpersonnelles: groupe de projet DG Production GRH

Mécanismes de liaison inter-unités

• Relations interpersonnelles: groupe de projet
Relations interpersonnelles: groupe de projet

DG

és • Relations interpersonnelles: groupe de projet DG Production GRH Marketing Finance R-D Jeudi 8 f
és • Relations interpersonnelles: groupe de projet DG Production GRH Marketing Finance R-D Jeudi 8 f
és • Relations interpersonnelles: groupe de projet DG Production GRH Marketing Finance R-D Jeudi 8 f
és • Relations interpersonnelles: groupe de projet DG Production GRH Marketing Finance R-D Jeudi 8 f
és • Relations interpersonnelles: groupe de projet DG Production GRH Marketing Finance R-D Jeudi 8 f
és • Relations interpersonnelles: groupe de projet DG Production GRH Marketing Finance R-D Jeudi 8 f
és • Relations interpersonnelles: groupe de projet DG Production GRH Marketing Finance R-D Jeudi 8 f
és • Relations interpersonnelles: groupe de projet DG Production GRH Marketing Finance R-D Jeudi 8 f
Production GRH Marketing Finance R-D
Production
GRH
Marketing
Finance
R-D

Jeudi 8 février 2007

David Piovesan - Univ. Paris Sud

39

Relations interpersonnelles: structure matricielle DG M écanismes de liaison inter-unit és Production Marketing GRH
Relations interpersonnelles: structure matricielle DG M écanismes de liaison inter-unit és Production Marketing GRH

Relations interpersonnelles: structure matricielle DG

Mécanismes de liaison inter-unités

Production Marketing GRH Finance R-D
Production
Marketing
GRH
Finance
R-D

David Piovesan - Univ. Paris Sud

40

Aliments

TI

Voyages

Jeudi 8 février 2007

Représentations mentales M écanismes de liaison inter-unit és • Socialisation: programmes de formation inter-
Représentations mentales
Représentations mentales

Mécanismes de liaison inter-unités

Socialisation: programmes de formation inter- unités

• Mobilisation: vision et identité partagées

Cohérences entre m écanismes de coordination et de liaison COORDINATION DU TRAVAIL LIAISON INTER- UNITES

Cohérences entre mécanismes de coordination et de liaison

Cohérences entre m écanismes de coordination et de liaison COORDINATION DU TRAVAIL LIAISON INTER- UNITES

COORDINATION DU TRAVAIL

LIAISON INTER- UNITES

Relations

interpersonnelles

Ajustement mutuel

Agent de liaison Comité permanent Groupe de projet

Supervision directe

Structure matricielle

Formalisation

Standardisation des procédés

Planification des activités

Standardisation des résultats

Contrôle des performances

Représentations

mentales

Standardisation des qualifications Standardisation des valeurs

Socialisation

Mobilisation