Vous êtes sur la page 1sur 2

L’analyse des échanges internationaux par Vernon

PHASE 1 PHASE 2 PHASE 3

Pays leader Vernon utilise le Le produit étant -le pays leader qui supporte des coûts de
principe de la demande stabilisé et le prix production élevés va alors délocaliser la
représentative de diminuant , le production en implantant des filiales
Linder : producteur va chercher dans les pays imitateurs précoces afin
à étendre son marché de bénéficier de coûts de production plus
-l’apparition du en exportant vers les réduits et de mieux satisfaire la
nouveau produit répond marchés des pays demande des pays suiveurs
à une attente exprimée développés dont les
par les consommateurs niveaux de revenu sont - la balance commerciale voit son
du pays d’origine les plus proches ( cf. excédent diminuer , puis se transformer
Linder ) en déficit sur ce produit
-le marché intérieur
sert de marché test afin -la firme innovatrice qui
d’améliorer le produit est concurrencée sur
son marché intérieur va
- seul le pays
essayer de profiter de
innovateur connaît une
son avance
population assez élevée
technologique pour
pour acheter le
prolonger son
nouveau produit
monopole temporaire
Conclusion :durant sur les marchés
cette phase , pas étrangers
d’échange international
-le pays innovateur
, le bien est fabriqué et
connaît donc un
consommé dans le pays
excédent de sa balance
d’origine de
commerciale sur ce
l’innovation
produit

Pays suiveur -les consommateurs - les filiales du pays leader qui se sont
précoce des PDEM commencent implantées permettent de mieux
à demander le produit , répondre aux goûts des consommateurs
tout d’abord les leaders à des prix plus bas , développent la
bénéficiant d’un revenu demande
élevé , puis une partie
croissante de la -le pays devient peu à peu exportateur ,
population non seulement vers le pays leader mais
aussi vers les PVD , dont les classes les
- la balance plus aisées commencent à consommer
commerciale des pays
est donc de plus en
plus déficitaire sur ce
produit

Pays imitateur -la balance commerciale du pays devient


tardif de plus en plus déficitaire à mesure que
les classes aisées se convertissent au
produit
Remarque : Dans un dernier temps , les pays imitateurs rapides vont eux aussi éprouver
des difficultés à écouler leur production , car le produit étant devenu banal , les
consommateurs se tournent vers de nouveaux biens , plus innovants .Les pays vont alors
délocaliser leur production vers des PVD qui bénéficient de coûts de main-d’œuvre plus
réduits et qui vont donc pouvoir rentabiliser la production , tout en baissant le prix de
vente .

Conséquences : Dès lors, le pays innovateur et le pays imitateur précoce vont tous
deux connaître un déficit de leur balance commerciale sur ce bien,les PVD connaissant un
excédent . Les entreprises qui produisent le bien dans les PVD peuvent être des filiales
des grandes entreprises qui ont délocalisé leur production afin de réduire leurs coûts
et/ou de se rapprocher des marchés de consommation.

Conclusion : La théorie de Vernon permet donc d’expliquer certaines formes du


processus de multinationalisation.