Vous êtes sur la page 1sur 7

Compte-rendu du village du millénaire, Tata, janvier 2010

Compte rendu de la participation de CISS à 2ème édition du


Village du Millénaire pour les Jeunes
26 janvier au 31 janvier 2010 à TATA
Projet pour le renforcement des capacités d’intervention des organisations de base pour la préservation
des écosystèmes oasiens au Maroc

Equipe CISS présente :


Mr Calogero Messina : Coordinateur expatrié (Tata)
Mr Mohamed Mahrach : Chargé de projet local (Tata)
Mr Jamal El Khabbach : Animateur (Tata)
Mme Fatima Ouabderzaq : Animatrice (Tata)
Mr Rafik Hamimi : Formateur CISS
Compte rendu élaboré par M. Hamimi

LE CONTEXTE

Sous le thème « l’Economie Sociale et Solidaire : un levier de l’intégration des Jeunes » le


Forum des Jeunes Marocains pour le 3ème Millénaire a organisé la 2ème édition du
« Village du Millénaire pour les Jeunes » qui a eu lieu du 26 au 31 janvier 2010 dans
ville de Tata, en partenariat avec le Ministère délégué auprès du Premier Ministre chargé
des Affaires Générales et Economique, du Conseil Consultatif des Droits de l’Hommes,
du Comité Provincial de l’INDH-Tata, de la
Municipalité de Tata, du Programme Concerté Maroc,
de l’Agence du Développement et de la Promotion
Economique et Sociale des Provinces du Sud. CISS a
été un partenaire actif pour l’organisation et la
réalisation de cet événement en introduisant
notamment la thématique de la sensibilisation et de
l’éducation à l’environnement au sein du programme
des activités de ces journées.

Conformément à sa vocation d’être un événement de jeunes au service du développement


durable, le Village du Millénaire pour les Jeunes a été une occasion de l’intégration des
jeunes marocains en tant que potentiel humain dans le contexte des mutations
économiques, sociales et politiques que connaît le Maroc depuis les années 2000.

Durant les quatre jours de formation, de sensibilisation et de festivités, les jeunes ont eu
l’opportunité de participer à des activités, des ateliers de formations et de présentation de
projets réalisés autour des objectifs du développement du millénaire, la bonne
gouvernance et l’économie sociale et solidaire. Le Village du Millénaire pour les jeunes a
été ainsi un évènement socio-éducatif dédié aux jeunes afin de donner un nouveau sens à
la participation, et à la citoyenneté.

1/7
Compte-rendu du village du millénaire, Tata, janvier 2010

La raison d’être du Village du Millénaire pour les Jeunes dans cette deuxième édition, a été
dans la volonté de rassembler des associations, des entrepreneurs, des porteurs de projets,
des financeurs solidaires, des institutionnels, des lycéens et des étudiants autour de la
thématique de l’Économie Sociale et Solidaire. Cette manifestation, à l’initiative de Forum des
Jeunes Marocain pour le Troisième Millénaire, a eu comme objectif de clarifier la notion
d’Économie Sociale et Solidaire, de la promouvoir auprès du public jeune et d’orienter les
porteurs de projets d’Économie Sociale et Solidaire vers les acteurs des finances solidaires.
Quatre jours de partage et d’échanges : stands d’information, conférences/débats avec
l’intervention de professionnels, de chercheurs, de porteurs de projets d’Économie
Sociale et Solidaire et de financeurs solidaires afin de clarifier aux jeunes de Tata les
potentialités offertes par l’investissement social.

LES MOMENTS FORTS DE L’EVENEMENT

CISS a activement participé à l’organisation du Village du Millénaire. Une importante


occasion de rencontres et d’échanges entre toutes les associations de base existantes. Le
village du Millénaire, en effet, représente une incontournable opportunité pour les
associations qui veulent présenter leur travail et leurs produits devant les acteurs de
développement et la population de Tata.

Dans ce contexte, CISS a été fortement représentée notamment à travers la tenue d’un
stand sur lequel nous avons exposé les produits de communication du projet
« Renforcement des capacités d’intervention des organisations de base pour la
préservation des Écosystèmes oasiens au Maroc». Le Village du Millénaire nous a permis
ainsi de rencontrer et de partager avec nos 50 associations du réseau local. Par ailleurs, les
différentes associations impliquées par CISS ont pu ainsi exposer leurs produits et ont pu
ainsi se rendre visibles dans le contexte local de Tata.

CISS a également assuré 2 modules de formation au profit des cadres associatifs présents
au Village du millénaire. Les modules de formations ont été assurés par le personnel CISS,
une formation sur la communication sociale à travers des outils innovants comme le
podcasting et l’autre sur l’apiculture. La partie qui suit vous donnera un aperçu des
nombreuses actions menées par le CISS pendant cet événement.

LE MERCREDI 27 JANVIER 2010

La cérémonie d’ouverture du Village du


Millénaire pour le Jeunes s’est déroulée au
siège de la province de Tata en présence du
Gouverneur et du représentant du Ministère
délégué auprès du 1er Ministre chargé des
Affaires Générales et Economiques et du
représentant du ministère de la jeunesse et des sport, du représentant du Conseil
Consultatif des Droits de l’Hommes, et avec la participation de plus de 200 jeunes venus
des quatre coins du Maroc.

2/7
Compte-rendu du village du millénaire, Tata, janvier 2010

CISS a été représentée dans la tribune officielle par M. Rafik Hamimi qui a prononcé un
discours en arabe au sujet des valeurs du CISS et de notre ancrage territorial via le projet
financé par l’union européenne.

L’ouverture de l’exposition Oasis : dans la matinée, l’équipe CISS a préparé les outils
de communication à mettre à disposition des associations et des participants (100 lettres
d’information « oasis », 100 plaquettes de projet, 50 lettres d’information « enfance des
rues » et 50 kits de prévention à la migration des enfants, le panneau du projet avec le
logo de l’Union Européenne ». Nous avons également installé un lecteur DVD et
téléviseur pour pouvoir diffuser la bande dessiné pour les participants ainsi que la
présentation en diaporama du projet.

La visite du gouverneur du stand CISS : présentation de


l’équipe projet et explication sur l’ONG CISS et sa présence au
Maroc ainsi que le projet à Tata.

La « Soirée Artistique », douar Tighramt : la soirée a


commencé très tard. Nous avons pu assister à plusieurs dances
et chants dits Ahwach en berbères.

JEUDI 28 JANVIER 2010

Ouverture du stand du stand : Préparation du stand pour une action de sensibilisation


des enfants de Tata sur l’éduction à l’environnement en étroite collaboration avec AVES
association de Tata. L’animation a été effectuée par des membres de la compagnie
française des Géants du Sud qui a été représentée par M. Blanc Julien et M. Azziz, elle a
vu la participation de plus de 100 enfants (confection des marionnettes en utilisant des
bouteilles en plastique vide, Morceaux de tissu, morceaux de cartons et papier, morceau
de fil et l’animation sur le thème de la protection de l’oasis).

3/7
Compte-rendu du village du millénaire, Tata, janvier 2010

Ouverture de l’Université des Jeunes pour le Développement à la maison de


jeune de Tata

1er thème : Le Rôle de l'économie sociale et solidaire dans les stratégies de lutte contre le
chômage, la pauvreté et l'exclusion

Intervenants :

 Mr Tarik Chafni –Direction de la coopération et les affaires


juridiques – Ministère délégué auprès du 1er Ministre chargé
des Affaires Générales et Economiques qui a présenté la
stratégie régionale mise en place par l’Etat marocain.
 Mr Ahmed Ait Haddout : Secrétaire générale du Réseau
Marocain de l’Economie Sociale et Solidaire, présentation du
réseau marocain et quelques notions sur l’économie solidaire.

2ème thème : L’Economie Sociale et Solidaire, développement humain et dynamiques


territoriales : approches et acteurs.

 Mr Calogero Messina du CISS présentation du projet Renforcement des capacités


des organisations de bases pour la préservation des écosystèmes oasiennes et la
vision du CISS concernant l’économie solidaire et le rôle des Ongs internationales
sur ce thème et surtout Comment les entreprises de l'économie sociale et solidaire
peuvent adopter des méthodes de gouvernance et de Marketing des entreprises
capitalistes, sans perdre leur âme ?
 Programme Concerté Maroc : démarches de concertation territoriales. Présentation
du programme de renforcement de capacités entre les ongs française et marocaine
 Mr Samir Tounzi : Fondation de France sur les financements qui peuvent être
captés par les associations de Tata.

Les ateliers « Développement des compétences »

Dix ateliers ont été animés dans lesquels les participants ont acquis certaines notions
théoriques et pratiques sur l’économie sociale et solidaire, tout en gardant une approche
participative.

Des experts, des jeunes et des étudiants chercheurs en la matière, ont eu l’opportunité de
partager leurs connaissances académiques au sein de ces ateliers.

 Atelier 1 : l’Economie Sociale et Solidaire : Concepts et composantes


 Atelier 2 : Management et gouvernance des entreprises de l’Economie Sociale et
Solidaire
 Atelier 3 : Promotion et commercialisation des produits de l’Economie Sociale et
Solidaire
 Atelier 4 Economie sociale et solidaire, développement humain et territoire

4/7
Compte-rendu du village du millénaire, Tata, janvier 2010

 Atelier 5 Activités Génératrices de Revenu : d’une bonne idée à un projet réussi


 Atelier 6 : la gouvernance territoriale : acteurs et mécanismes de fonctionnement.
 Atelier 7 : Techniques de montage de projet associatif
 Atelier 8 : Gestion associative : techniques administratives et financières
 Atelier 9 : Communication sociale et podcast, un outil au service de la promotion
territoriale

Concernant CISS, M. Rafik Hamimi a animé l’atelier n°9 sur la « Communication sociale
et podcast, un outil au service de la promotion territoriale. Cette formation s’est déroulée
en plein air dans le petit village de Tigmet à 10 km de Tata.

Les difficultés concernant la commercialisation et la promotion des marchandises issues


de l'économie solidaire ont justement fait l'objet de l’atelier organisé par CISS et animé
par Mr Rafik Hamimi. Le but escompté de ce workshop était d'aider les membres des
coopératives et des associations à trouver des solutions efficaces pour promouvoir leurs
produits en utilisant des techniques comme le podcast. Aujourd'hui, la commercialisation
des produits des coopératives et autres associations professionnelles est le principal défi
de nombreux jeunes actifs dans ces entités même si tous ceux rencontrés dans le village
sont déterminés à surmonter ces difficultés. Les objectifs de notre intervention étaient :

 Décrire le contexte et les opportunités qu’offre le podcasting ;


 Renforcer les capacités des jeunes qui travaillent dans le domaine du
développement en matière de productions d’outils de communication ;
 Appuyer et accompagner les jeunes dans le perfectionnement de leurs acquis et
savoir-faire en matière de podcasting par la mise à disposition des moyens techniques
et humains ;
 Explorer les podcasting et leurs possibilités d’utilisations.

La formation s’est déroulée en deux parties :

 Une partie théorique pour réaliser la synthèse des informations et des notions qui
caractérisent le podcasting (2h00).
 Une deuxième partie (2h00) de préparation et de traitement de contenu.

Le Podcasting est une alternative pour le journalisme ou une sorte de journalisme citoyen.
La maitrise de l’ensemble des techniques journalistiques est primordiale. Ces ateliers de
recherche de contenu sont les outils pour choisir des sujets réalisables après la formation.

Par ailleurs, une autre formation sur l’apiculture a été animée par un jeune volontaire
français Mr Antoine Boissier pour le compte du CISS.

« Soirée Artistique » Espace Assargh – place Elalouine : une soirée avec des
groupes de la région qui a durée jusqu’à l’aube.

5/7
Compte-rendu du village du millénaire, Tata, janvier 2010

VENDREDI 29 JANVIER 2010

Réalisation de quatre espaces verts dans quatre


établissements scolaires à l’initiative du projet CISS. Quatre
nouveaux espaces verts ont été réalisés dans les établissements
scolaires de Tata. Les cours des établissements scolaires
de l’école primaire de Tata AL Jadida, le collège de Tata Allal
Ben Abdellah ont été utilisées pour les plantations de plantes
autochtones ainsi que celle de nouveau Lycée et du Collège El
wahdda, en étroite collaboration avec les Eaux et Forêt de Tata,
les clubs environnementaux, et les associations des mères et
pères d’élèves AMPE ainsi que d’autres associations
intervenantes dans les établissements scolaires et dans le
domaine de l’environnement. Cette action amorce le début du
programme sur l’éducation à l’environnement de notre projet.
Grâce à cette action nous avons pu associer les élèves de Tata à ce travail de
sensibilisation qui va se poursuivre sur des questions d’éducation à l’environnement.

La Direction Provinciale des Eaux et Forêts a été sollicitée


pour cette action car elle est en train d’élaborer un plan
d’action annuel axé sur l’environnement destiné aux
établissements scolaires et dont les élèves et les résidants des
internats seront promoteurs et bénéficiaires. Lors de cette
action nous avons donné deux interviews sur le projet
(Chaîne de télévision Arrabia et Radio Layoune entretiens
assurés par M. Rafik Hamimi).

Signature de la Charte du Réseau Associatif Provinciale de


l’Environnement Oasien de Tata après avoir a été présentée
publiquement à l’ensemble des participants du village et à toutes les
associations de la Province de Tata (70 associations) ainsi que les
associations régionales. Elle a été lue par deux jeunes filles en
arabe et en français. La majorité des associations locales, les
associations nationales opérant sur le domaine de l’environnement, et
ainsi que quelques associations internationales présentes ont signé
cette charte. Nous avons donc récolté plus de 150 signatures. La
charte a également été distribuée à plus de 300 personnes !

Animation du stand CISS pour une action de sensibilisation des enfants de Tata sur
l’éduction à l’environnement en étroite collaboration avec AVES, association locale active
au côté du CISS. L’animation a été assurée par des membres de la compagnie française
« les géants du Sud », il a été procédé à la confection de marionnettes à partir de d’objet
recyclés et des animations sur la thèmatique ont été menées parallèlement.

6/7
Compte-rendu du village du millénaire, Tata, janvier 2010

Visite du projet de la lutte contre l’ensablement réalisé par la


direction provinciale des Eaux et Forêts à Tissint. Des explications
concrètes ont été données par Mr Jaoui Anouar (Directeur
Provinciale de Eaux et Forêt de Tata).

Visite l’Oasis de Tissint.

SAMEDI 30 JANVIER 2010

Course des oasis : belle course dans les coins les plus reculés de Tata.

Cérémonie de clôture : présentation des résultats et des recommandations. Le fait


marquant est la reconnaissance du travail de l’équipe CISS au niveau local ainsi que le
lancement de l’appel de l’oasis, plaidoyer pour la démocratisation de la chose publique au
Maroc !!

7/7