Vous êtes sur la page 1sur 97

Structure de la bactérie

1 – Le cytoplasme
• Hydrogel colloïdal
• ADN chromosomique (1) et plasmidique
1 – Le cytoplasme

• ARN ribosomal
– 10 000 à 20 000 ribosomes/bactérie
– 63 % ARNr – 37% protéines
– Synthèse des protéines
1 – Le cytoplasme

• Granulations et substances de réserve


– amidon
– glycogène
– PBHB (acide poly β hydroxybutyrique)
– etc…
1 – Le cytoplasme

• Vacuoles de gaz
– « flottaison » des bactéries
2 – La membrane cytoplasmique

• A - Composition
– Lipides (phospholipides)
• phosphatidylglycérol, phosphatidyléthanolamine, …
• phosphatidylglycérol, phosphatidyléthanolamine, …
2 – La membrane cytoplasmique

• A - Composition
– Enzymes de la chaîne respiratoire
• Déshydrogénases et coenzymes associés au NAD,
FAD, cytochrome oxydase
2 – La membrane cytoplasmique

• B - Structure
– double feuillet (7,5 nm)

– composition en acides gras (CPG)


Îidentification
2 – La membrane cytoplasmique
C - Mésosomes
– invaginations de la membrane cytoplasmique
– contact avec ADN
2 – La membrane cytoplasmique

• D - Fonctions
– Respiration (fabrication d’énergie)
– Transfert de substances :
• diffusion simple « filtre » (loi de Fick)
• transport actif (perméases)
– ex : Vit B12 1000 fois plus concentrée
3 – La paroi

• Pression osmotique interne (5-20


atmosphères)
• Exosquelette rigide et résistant :
peptidoglycane
• Déterminants antigéniques majeurs
lipolysaccharide (LPS) ou endotoxine des
bactéries à Gram négatif
3 – La paroi

• A- constituants
– Bactéries à Gram positif (peptidoglycane +++)
– Bactéries à Gram négatif (peptidoglycane +)
Bactéries à Gram Bactéries à Gram
négatif positif

Osamines ++ +

Acides aminés 4 à 10 16-17

Acides +++
teichoïques

Lipides 1-2,5 % 10-22 %


Bactéries à Gram Bactéries à Gram
négatif positif

Osamines ++ +

Acides aminés 4 à 10 16-17

Acides +++
teichoïques

Lipides 1-2,5 % 10-22 %


3 – La paroi

• B- Structure
1) Bactéries à Gram positif (Staphylococcus aureus)
• épaisse (20-80 nm)
• peptidoglycane 90%
Paroi de S. aureus
• disaccharide
N-acétylglucosamine – β 1-4 –
N-acétylmuramique
• tétrapeptide
L-Ala – D-Glu – L-Lys – D-Ala
• pont entre 2 tétrapeptides
L-Lys(3) ¼D-Ala (4)
Paroi de S. aureus
• Acides teichoiques
• Acides ribitol et glycérol teichoïques
Ostéomyélite à S. aureus
3 – La paroi

• B- Structure
2) Bactéries à Gram négatif (Escherichia coli)
• mince (10-15 nm)
• peptidoglycane peu important
3 – La paroi

• B- Structure
2) Bactéries à Gram négatif (Escherichia coli)
• a) Lipopolysaccharide (LPS)
– Partie interne : Lipide A (toxicité)
Endotoxine : pyrogènes (Limulus
test)
Partie externe : antigène O ou somatique :

unités répétées de sucres (antigènes)

partie constante « core »

Endotoxines : pyrogènes
Endotoxine – pyrogènes
(Limulus test)
3 – La paroi

• B- Structure
2) Bactéries à Gram négatif (Escherichia coli)
• b) protéines majeures de la membrane externe (porines)
• Omp : « outer membran protein »
– Antibiotiques : Tienam® (imipenem)/Pseudomonas aeruginosa
3 – La paroi

• B- Structure
3) Peptidoglycane indispensable à la division de la
bactérie
3 – La paroi

• Division de la cellule
3 – La paroi

• Division de la cellule Septation


3 – La paroi

• C- Antigènes
Classification des streptocoques (Gram positif)
Rebecca Lancefield (1932)
Classification des entérobactéries (Gram négatif)
Salmonella
Escherichia coli « maladie du hamburger » O157H7
3 – La paroi

• D- Coloration de Gram

Hans Christian Gram


• Coloration
de Gram
Gram négatif Gram positif
4 – La capsule

• A- Morphologie
1) Capsule « vraie »
forme de virulence des bactéries
Haemophilus influenzae
Streptococcus pneumoniae
Klebsiella pneumoniae
4 – La capsule

• A- Morphologie
2) Capsule « diffuse » - biofilm « slime »
matériaux étrangers
(cathéters, drains, …)

S. epidermidis
Les biofilms bactériens
LEBIOFILM
LE BIOFILM::UN
UN««CASSE-TETE
CASSE-TETE»»THERAPEUTIQUE
THERAPEUTIQUE

RESISTANCE ACCRUE
REPONSE AUX ANTIBIOTIQUES
IMMUNITAIRE
Leucocytes, Ac
Pénétration difficile

Diffusion ralentie

Destruction des
tissus sains Etat de
Modifications de l’expression génétique Zzz… dormance des bactéries

BIOFILM
IMPLANT
4 – La capsule

• B- Mise en évidence
1) Méthode à l’encre de Chine
4 – La capsule

• B- Mise en évidence
2) Phénomène de Neufeld (pneumocoques)
« gonflement capsulaire »
4 – La capsule

• C- Différents types
1) Antigène K (Kapsel) ou Vi
Salmonella (Salmonella Typhi)
4 – La capsule

• D- Rôles – Protection contre


1) phagocytose

2) agents physiques et chimiques


5 – Les flagelles

• A - Trois types
1) monotriche :
Pseudomonas aeruginosa
2) lophotriche :
Stenotrophomonas maltophilia
3) péritriche :
Entérobactéries (E. coli, Proteus,…)
5 – Les flagelles

• B - Rôles
1) chimiotactisme

2) classification
5 – Les flagelles

• B - Rôles
2) classification

E. coli O157H7
6 – Les pilis

• A - Pilis communs
• 2 à 3000/bactérie
• adhésion
• gonocoque
• Salmonella
6 – Les pilis

• B - Pilis sexuels
• 3 à 5/bactérie
• conjugaison
6 – Les spores ou endospores

• A - Trois types
1) Bacillus
2) Clostridium
3) Sporosarcina
6 – Les spores ou endospores

• B - Propriétés – résistance +++


1) ultra-sons
2) chaleur
3) fortes pressions
4) rayons X
Spore bactérienne
• Résistance
– chaleur
– radiations
– temps
250 millions d’années

Cristal d’halite
Bacillus souche 2-9-3
Spore bactérienne
• Zones incolores dans bactéries colorées
Spore bactérienne
• Position de la spore

centrale

Spore terminale avec sporange


gonflé

subterminale

terminale
Spore bactérienne
ribosomes

• Structure
Protoplasme
et nucléoïde

(paroi sporale)
(cortex)
(tunique)
(exosporium)
Bacillus anthracis
Spore bactérienne
• 15 % du poids sec : acide dipicolinique
complexé à ions calcium

– Résistance à la chaleur ? (mutants résistants)


– Stabilisation des acides nucléiques
0,5 µm
Clostridium pectinovorum émergeant de la spore en germination
Nouvelles stratégies
• Mousse de décontamination Sandia
(gel de silice colloïdal peroxymonosulfonate
de potassium : Oxone®)
Formulation pour adhérer aux murs, plafonds,
peintures, …)
Aérosol en cours de développement
R.C. Colton, J.N. Russell, Science, Mars 2003
Oxone®
Bioterrorisme
et bacille du charbon
Bioterrorisme
et bacille du charbon