Vous êtes sur la page 1sur 9

PREAMBULE

SILO DE STOCKAGE EN CARRIERES

DESTINATION : Nos silos de grande capacité sont non étanches et destinés à stocker
des matériaux qui acceptent ces conditions.

CCTP: Vous trouverez ci-après le C.C.T.P pour les silos métalliques en


structure multiplaque. Si l’extraction du stock se fait par un tunnel
de reprise traversant la jupe du silo, ajouter le C.C.T.P traitant des
TUNNELS DE REPRISE. Toutefois consultez nous pour y insérer
des dispositions particulières au remblai et liaisons béton.

CALCUL DU SILO : La norme de référence est la NFP 22630 " Silos en acier – calcul
des actions dans les cellules ".
Eurocode 1: Actions du vent et de la neige sur les structures

RESISTANCE DES JOINTS BOULONNES :


Pour des raisons d’assurance, il est important que le fabricant
justifie la résistance de ses joints boulonnés à la traction.
Exigez qu’il vous remette le résultat des essais effectués par un
laboratoire externe.

GENIE CIVIL : Les actions appliquées au Génie Civil sont en général de grande
importance. Il convient d’y apporter une extrême vigilance quant à
leur interprétation. TUBOSIDER France pourra faire bénéficier à
votre bureau d’études Béton de son expérience dans ce domaine.

ASSURANCES : Les assurances exigibles sont :


• Responsabilité Professionnelle Fabrication et Négoce
• Responsabilité Civile Fabrication et Négoce
• Responsabilité Civile Travaux
• Responsabilité Civile Décennale Génie Civil

NOTA :TUBOSIDER France met à votre disposition cet aide à la rédaction de CCTP Type. Il ne peut
être tenu pour responsable d'une quelconque non prise en compte de conditions particulières de votre
projet ou de toute nouvelle imposition technique eu égard une nouvelle norme ou autre. TUBOSIDER
France se réserve le droit de modifier à tout moment ce document sans préavis.

C.C.T.P. Type Silo 1 avril 04 1


PIECES A FOURNIR PAR LE
FABRICANT DE SILOS

OUI NON

1 ) Essais de Traction des joints boulonnés par épaisseur émanant d’un


laboratoire externe

2 ) Note de calculs conforme à la Norme NFP 22-630 justifiant de la


solidité de l’ouvrage

3 ) Valeur des descentes de charges

4 ) Note technique de mise en œuvre

5 ) Coupe en élévation de l’ouvrage

6 ) Plans détaillés d'assemblage de la jupe et du tunnel de reprise

7 ) ASSURANCES :

• Responsabilité Professionnelle Fabrication et Négoce

• Responsabilité Civile Fabrication et Négoce

• Responsabilité Civile Travaux

• Responsabilité Civile Décennale Génie Civil

C.C.T.P. Type Silo 1 avril 04 2


CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES
PARTICULIERES
( C.C.T.P.)

---------------------------------------

SILO METALLIQUE EN STRUCTURE


MULTIPLAQUES
en acier galvanisé à chaud

aide à la rédaction

NOTA :TUBOSIDER France met à votre disposition cet aide à la rédaction de CCTP Type. Il ne peut
être tenu pour responsable d'une quelconque non prise en compte de conditions particulières de votre
projet ou de toute nouvelle imposition technique eu égard une nouvelle norme ou autre. TUBOSIDER
France se réserve le droit de modifier à tout moment ce document sans préavis.

C.C.T.P. Type Silo 1 avril 04 3


SOMMAIRE

ARTICLE 1 PROVENANCE ET QUALITES DES MATERIAUX 3

1.1 ACIER POUR OUVRAGES METALLIQUES MULTIPLAQUES 3

1.1.1 Aciers pour fabrication des tôles 3


1.1.2 Boulons 3
1.1.3 Joints boulonnés 4
1.1.4 Galvanisation 4

1.2 ACIER POUR AUTRE PARTIE D'OUVRAGE

1.2.1 Aciers pour fabrication des trappes de visite et raidisseurs 4


1.2.2 Galvanisation 4

1.3 MATERIAUX POUR REMBLAI 5

1.3.1 Remblai de substitution pour assise du silo 5


1.3.2 Remblai d'assise du silo 5

ARTICLE 2 MISE EN ŒUVRE DES SILOS 6

2.1 NOTES DE CALCULS ET DESSINS D'EXECUTION 6

2.2 PROTECTION CONTRE LES EAUX EN COURS DE TRAVAUX 6

2.3 APPROVISIONNEMENT STOCKAGE DES ELEMENTS DE STRUCTURE 7

2.4 PREPARATION ET RECEPTION DES FONDATIONS 7

2.5 ASSEMBLAGE 7

2.5.1 Assemblage du silo 7

2.6 IMPLANTATION TOLERANCES 7

ARTICLE 3 RECEPTION DES OUVRAGES 8

3.1 RECEPTION DE LA JUPE DU SILO 8

C.C.T.P. Type Silo 1 avril 04 4


ARTICLE 1 : PROVENANCE ET QUALITES DES MATERIAUX

1.1 ACIER POUR OUVRAGES METALLIQUES MULTIPLAQUES

1.1.1 Aciers pour fabrication des tôles

Les aciers sont au carbone, conformément à la norme NF A 10025.

Les caractéristiques mécaniques des tôles, à savoir la résistance à la traction, la limite


d'élasticité et l'allongement de rupture satisfont au minimum aux exigences d'un acier de
classe S235 JR.

L'épaisseur d'acier proposée résultera de la note de calcul produite par LE FABRICANT.


Cette épaisseur inclura l'épaisseur mécanique avec un coefficient de sécurité fixé à 1,5 sur
les résultats des essais à la rupture des joints. Aucune réserve à la corrosion
électrochimique et mécanique ne sera prise en compte initialement sauf spécification
particulière du maître d'œuvre.

Les épaisseurs réelles des parties d'ouvrage ne s'écarteront pas de plus de cinq pour cent en
plus ou en moins (+ 5 %) des épaisseurs théoriques.

L'aire de stockage des plaques sur le chantier devra être propre, plane et résistante.

1.1.2 Boulons

Les boulons pour les joints boulonnés entre plaques ou pour les connecteurs au droit des
portiques en béton armé, seront en acier au carbone ou alliés, conformes à la norme NF A
35.556 ou NF A 35.557.

Les caractéristiques géométriques des boulons devront être compatibles avec celles des
tôles. De plus, les boulons à têtes hexagonales devront être conformes à la norme NF E 25-
800.

Les résistances à la traction des vis et des écrous sont supérieures à une virgule sept fois la
résistance à la traction des tôles évoquées au paragraphe 4.2.1.1. précédent, les
caractéristiques mécaniques des boulons correspondants au moins à la classe hr 8.8 ou hr
10.9 au sens de la norme NF E.27.701 ( ou de la norme européenne remplaçante ).

C.C.T.P. Type Silo 1 avril 04 5


1.1.3 Joints boulonnés

Le fournisseur devra justifier de la tenue de ses joints à la traction par un document


émanent d’un laboratoire externe qui aura effectué les essais à la traction pour chaque
épaisseur proposée .

1.1.4 Galvanisation

Le revêtement de galvanisation sera obtenu, par trempé des tôles mises en forme, dans un
bain de zinc fondu.

La qualité de la galvanisation devra être conforme à la norme NF EN 1461 correspondant


au mode de galvanisation.

La masse de zinc déposée sera au moins sept cents grammes par mètre carré (700 g/m²)
double face, la masse en tout point devant dépasser six cent quarante grammes par mètre
carré
(640 g/m²).

Les boulons seront protégés par un revêtement de galvanisation au trempé à chaud défini
par la norme française NF EN 1461.

Des contrôles de la masse de zinc seront effectués par LE FABRICANT en usine.

En cas d’essais de contrôle de galvanisation, ils seront à la charge du Maître d'Oeuvre. Par
contre, en cas de contre-épreuve, celle-ci est à la charge DU FABRICANT.

1.2 ACIER POUR AUTRE PARTIE D'OUVRAGE

1.2.1 Aciers pour fabrication des trappes de visite et des raidisseurs

Les aciers ( plats et profilés ) sont au carbone, conformément à la norme NF EN 10025 et


aptes à la galvanisation suivant la norme NFA 35-503.

C.C.T.P. Type Silo 1 avril 04 6


1.2.2 Galvanisation

Le revêtement de galvanisation des pièces constituant les trappes et les trémies d'extraction
sera obtenu, par trempé, dans un bain de zinc fondu.

La qualité de la galvanisation devra être conforme à la norme NF EN 1461 correspondant


au mode de galvanisation.

La masse de zinc déposée sera au moins sept cents grammes par mètre carré (700 g/m²)
double face, la masse en tout point devant dépasser six cent quarante grammes par mètre
carré (640 g/m²).

1.3 MATERIAUX POUR REMBLAI

1.3.1 Remblai de substitution pour fondation du silo

Les matériaux de remblai de substitution devront être agréés par le Maître d'Oeuvre.

1.3.2 Remblai d'assise du silo

Les matériaux de remblai d'assise devront être agréés par le Maître d'Oeuvre.

ARTICLE 2 : MISE EN ŒUVRE DES SILOS

2.1 NOTES DE CALCULS ET DESSINS D'EXECUTION

LE FABRICANT établira les documents d'exécution nécessaires à la réalisation des parties


d'ouvrage métalliques.

Les notes de calculs justifiant les épaisseurs des parois seront élaborées à partir des
documents suivants :

- Pour la jupe du silo, ces calculs seront élaborés à partir des actions définies dans la
norme NFP 22-630. Les valeurs limites de rupture à la traction des assemblages
des plaques, seront définies à partir d'essai en laboratoire par un organisme
compétent. Les valeurs de référence à l'Etat Limite Ultime seront les valeurs
précitées divisées par le coefficient 1,5.
- Dans le cas d’une vidange latérale par chargeur une vérification complémentaire
est nécessaire pour apprécier le comportement du silo sous l’action d’un stock
asymétrique.

C.C.T.P. Type Silo 1 avril 04 7


Les plans comprendront notamment :

- note technique de mise en œuvre,


- coupes et élévation de l'ouvrage,
- plan détaillé de montage de la jupe et du tunnel de reprise métalliques.

Les travaux ne pourront démarrer qu'après visa de ces documents par le Maître d'Oeuvre.

2.2 PROTECTION CONTRE LES EAUX EN COURS DE TRAVAUX

Les ouvrages seront réalisés à sec.

L'ENTREPRISE procédera à la protection des fouilles des fondations contre les eaux
superficielles, et, s'il y a lieu, aux épuisements ou aux rabattements de nappes nécessaires
pour évacuer ces eaux et les maintenir à un niveau compatible avec l'avancement et la
bonne exécution des travaux.

Les dispositions retenues devront permettre notamment :

- d'assurer la stabilité des ouvrages environnants, des talus et du fond de fouille, d'éviter
l'endommagement des profils,

- d'éviter la dégradation de la qualité des remblais mis en œuvre et des matériaux de déblais
devant être utilisés en remblais,

- d'assurer l'assemblage des parties en élévation dans des zones propres et accessibles sans
risque.

Ces dispositions seront soumises à l'acceptation du Maître d'Oeuvre.

2.3 APPROVISIONNEMENT, STOCKAGE DES ELEMENTS DE STRUCTURE

L'aire de stockage des éléments devra être plane, propre, résistante et facilement accessible
aux véhicules et engins de manutention. Il en sera de même, s'il y a lieu, de l'aire de
préassemblage.

2.4. PREPARATION ET RECEPTION DES FONDATIONS

L'ENTREPRISE avertira le Maître d'Oeuvre, au moins vingt quatre heures à l'avance (24
h), de la date à laquelle il envisage la réception des fondations.

L'ENTREPRISE est donc tenue de livrer une assise du silo conformes aux spécifications de
ses plans d'exécution pour ses parties d'ouvrage en béton armé et des exigences du fabricant
vis à vis des modules des assises du tunnel de reprise ( si traversant ) dans le cas de
fondations superficielles.

C.C.T.P. Type Silo 1 avril 04 8


2.5 ASSEMBLAGE

2.5.1 Assemblage de la jupe du silo

A) Plan d'assemblage

LE FABRICANT soumettra au visa du Maître d'Oeuvre un plan d'assemblage suffisamment


détaillé, précisant le sens de progression de l'assemblage, leur ordre d'assemblage, le
principe d'assemblage des plaques compte tenu de la méthode d'assemblage retenue.

B) Serrage des boulons

Le couple de serrage des boulons doit être compris dans la fourchette de valeurs données
sur les plans du fabricant.

Le Maître d'Oeuvre désignera les boulons dont le serrage est contrôlé ; leur nombre peut
atteindre deux pour cent (2 %) du nombre total de boulons que comprend l'ouvrage, sans
être toutefois inférieur à cinquante (50). Si pour une buse le couple de serrage d'un des
boulons contrôlés sort de la fourchette de valeurs définie ci-dessus, le Maître d'Oeuvre peut
faire procéder à un nouveau contrôle sur un nombre égal de boulons.

2.6 IMPLANTATION - TOLERANCES

Les tolérances d'implantation de l'ouvrage sur les fondations en béton armé sont les
suivantes :

- en nivellement + 1 cm
- en plan + 2 cm.

ARTICLE 3 : RECEPTION DES OUVRAGES

3.1 RECEPTION DE LA JUPE DU SILO

Après achèvement complet du montage des plaques de la jupe et avant réalisation du tunnel
de reprise, LE FABRICANT procédera à un contrôle géométrique final portant sur les
dimensions suivantes :

- Diamètre de la jupe : + 0.5%


- Position d'alignement en plan : + 2 cm.
- Verticalité : 0.5 %

Dans le cas où ces valeurs seraient dépassées, LE FABRICANT réalisera un nouveau


calage géométrique dans les trois dimensions pour conformité.
En tout état de cause, des vérifications périodiques et continues devront avoir lieu afin
d'éviter toute dérive préjudiciable.

C.C.T.P. Type Silo 1 avril 04 9