Vous êtes sur la page 1sur 7

See discussions, stats, and author profiles for this publication at: https://www.researchgate.

net/publication/301689156

TD 2 / 2 / M1 S 0 : Les bassins versants (exercices)

Conference Paper · April 2016

CITATIONS READS

0 2,003

1 author:

Boushaba Abdellah
Université Sidi Mohamed Ben Abdellah
58 PUBLICATIONS   51 CITATIONS   

SEE PROFILE

Some of the authors of this publication are also working on these related projects:

Nature des fluides et modèle conceptuel du système hydrothermal du Ment (Maroc central hercynien) View project

Second Circular 10th Symposium CEPHALOPODS-Present and Past View project

All content following this page was uploaded by Boushaba Abdellah on 28 April 2016.

The user has requested enhancement of the downloaded file.


TD 2 / 2 / M1 S 0 : Les bassins versants

1. CALCUL DU POURCENTAGE (%) D'UNE PENTE (figure 1)

Le pourcentage de pente permet de décrire le relief en exprimant le rapport entre la


dénivellation et la distance horizontale (mesure prise sur la carte). Par exemple, une pente de
3% correspond à une dénivellation de 3 mètres sur une distance horizontale de 100 mètres.

Pour calculer la pente d'un trajet, il suffit d'appliquer la formule suivante :

Dénivelé (m)
Pente (%) =
Longueur parcourue (m)

Dénivelé = Hauteur totale entre le point d'arrivée et le point de départ.

Figure 1

h

L

Pour connaître la distance réelle à parcourir, il faut se servir du théorème de Pythagore :

L2 + h2 = R2
Concernant l'angle d'élévation, est calculé en utilisant la tangente :

Tangente (x°) = h/L.


arc tangente (h/L) = x°
Exercices :
Soit deux points sur une carte :
A est à 450 m d'altitude et B à 600 m.
La distance entre A et B est de 4,5 km, c'est-à-dire 4 500 m.

a. Calculer (i) le pourcentage (%) et (ii) l’angle x de la pente.

1
b. En se servant du théorème de Pythagore, donner la distance réelle à parcourir entre les
deux points A et B.

c. Quel est (i) la vraie distance parcourue dans le cas d'une élévation de 700 m, sur une
distance de 1000 m inscrite sur la carte et (i) le pourcentage (%) de la pente
correspondante?

2. DONNER L’EQUATION DU BILAN HYDRIQUE DE L’ANNEE DU BASSIN


VESSANT CI-DESSOUS (figure2) :

Figure 2

3. L'INDICE DE COMPACITE DE GRAVELIUS

Il existe différents indices morphologiques permettant de caractériser le milieu, mais aussi de


comparer les bassins versants entre eux. Citons à titre d'exemple l'indice de compacité de
Gravelius (1914) KG , défini comme le rapport du périmètre du bassin au périmètre du cercle
ayant la même surface :

Avec :
KG est l'indice de compacité de Gravélius,
A : surface du bassin versant [km2],
P : périmètre du bassin [km].

Cet indice se détermine à partir d'une carte topographique en mesurant le périmètre du bassin
versant et sa surface. Il est proche de 1 pour un bassin versant de forme quasiment circulaire
et supérieur à 1 lorsque le bassin est de forme allongée, tel qu'illustré par la figure ci-
dessous.

2
Type peuplier Type chène
ou couloir

Figure 3

KG = 1,6 KG = 1,3 KG = 1,2 KG = 1,1

La surface du bassin versant peut être mesurée par superposition d’une grille dessinée sur
papier transparent, par l’utilisation d'instruments adéquats (ex. planimètre) ou, mieux, par des
techniques de digitalisation.

a. Calculer l'indice de compacité de Gravélius d’un bassin versant dont la


surface totale est 6.5 km² et le périmètre est de 14.7 km.
Classification de Schumm : Est d'ordre x + 1 tout tronçon de rivière formé par la réunion
de deux cours d'eau d'ordre x.
Exemple : le bassin versant de la figure 4 est d’ordre 4

Figure 4

b. Tenant compte de la classification de Schumm, déterminer l’ordre des


cours d’eau des quatre schémas de bassin versant de la figure 3.

4. LA PENTE MOYENNE D’UN COURS D'EAU D’UN BASSIN VERSANT


La pente moyenne du cours d'eau détermine la vitesse avec laquelle l'eau se rend à l'exutoire
du bassin donc le temps de concentration. Cette variable influence donc le débit maximal

3
observé. Une pente abrupte favorise et accélère l'écoulement superficiel, tandis qu'une pente
douce ou nulle donne à l'eau le temps de s'infiltrer, entièrement ou en partie, dans le sol.
Le calcul des pentes moyennes et partielles de cours d'eau s'effectue à partir du profil
longitudinal du cours d'eau principal et de ses affluents. La méthode la plus fréquemment
utilisée pour calculer la pente longitudinale du cours d'eau consiste à diviser la différence
d'altitude entre les points extrêmes du profil par la longueur totale du cours d'eau :

Pmoy : pente moyenne du cours d'eau [m/km] ;


ΔHmax : dénivellation maximale de la rivière [m]
(différence d'altitude entre le point le plus éloigné et
l’exutoire) ;
L : longueur du cours d'eau principal [km].

Sachant que la différence d'altitude le long du cours principal est de 220 m et


la Longueur du cours d'eau = 6.5 km, calculer pente moyenne du cours d'eau
du bassin versant.
5. PARAMETRES D’UN BASSIN VERSANT

a. La courbe hypsométrique
En utilisant le tableau et le papier millimétré ci-dessous, tracez la courbe hypsométrique et
donner :
i). l’âge du bassin versant (jeune, mature ou vieux ?), en le comparant avec ceux de la
figure .
ii). l’altitude médiane du bassin versant.
iii). L’altitude moyenne du bassin versant.

Tableau résumant les classes de superficie en fonction de l’élévation

Altitude Altitude moyenne Pourcentage


(m) (m) cumulatif
1200-1268.6 1234.3 0.0586
1100-1200 1150 0.679
1000-1100 1050 2.2401
900-1000 950 4.2729
800-900 850 8.0257
700-800 750 13.334
600-700 650 18.389
500-600 550 25.521
400-500 450 32.691
300-400 350 40.919
200-300 250 54.539
100-200 150 71.631
0-100 50 100

4
Figure 5 25 50 75 100

Bassin jeune
(Très érosif)

Bassin mature
(en équilibre)

Vieux bassin

b. Déterminer les paramètres suivants :


i). l’évaporation (Sachant que la Précipitation = 7500 m² , l’Evaporation = 4000 m² , et
la variation de stockage = 50 m²).
ii). le déficit d’écoulement en utilisant la formule de Turc et celle de Coutagne :
comparer les résultats (Sachant que la pluie annuelle est de 7500m² et la température
moyenne est de 25°C).
iii). le coefficient de ruissellement (Sachant que la hauteur totale de la pluie considérée
est de 1,5m et le paramètre de rétention est de 71 mm = champ ou prairie avec un taux
d’infiltration lents).

5
6

View publication stats