Vous êtes sur la page 1sur 6

La Tal’Mahe’Ra, du temps de son existence, avait lancé une croisade sur les utilisateurs de

vicissitude. La première version de l'histoire (avant le passage de Mr Achilli) était que la


vicissitude était une maladie. La seconde version de l'histoire, c'est que tout cela est un
mensonge, qu'on les a trompé, et que quelqu'un a organisé une chasse aux sorcières sur les
possesseurs de Vicissitude.

Sachant que Tzimisce peut s'exprimer en tout membre de son clan, et que le même Tzimisce a
fournit l'élément de destruction des liens de sang, que Vicissitude est une discipline de son
clan j'attends vos théories sur le pourquoi du comportement du Tal’Mahe’Ra, sur qui a pu les
manipuler, dans quel but etc. de manière plus vaste, sur les agissements de Tzimisce et de sa
lignée...

Je pense à un élément intéressant, lié à Tzimisce , aux Tzimisce en général, au lien de sang et
au rituel de Vinculum.

- le lien de sang ne peut être brisé de manière facile que par un Vinculum
- le Vinculum est obtenu par un rituel tout bête (mélanger plusieurs sang et le faire boire),
inconnu en dehors du Sabbat
- en fait, ce rituel EXISTE en dehors du Sabbat : c’est une punition de la Camarilla lors de
conclave
- mais cette punition ne brise pas le lien de sang, ça se saurait dans la Camarilla!
- le premier Vinculum a été créé par Velya et Lugoj, après qu’ils aient trouvé la Fleur de Sang
(erreur possible sur le nom de l’artefact), en fait une émanation de Tzimisce (cf. Livre de Clan
Révisé Tzimisce)

Voici ma théorie :
- l’émanation de Tzimisce est l’élément provoquant la rupture du lien
- Il se propage par le sang, de proche en proche, lors de l’ingestion du sang lors du rituel
- son effet reste donc confiné au Sabbat ... jusqu’à ce qu’un traître du Sabbat obtienne
l’autorisation lors d’une punition camarilliste, lors d ’un conclave, de mélanger son sang au
calice pour punir quelqu’un. Hautement improbable... mais même si cela arrivait, les liens
brisé resterait confiné à la seule personne punie, donc l’effet ne se propagerait pas dans le
reste de la Camarilla, faute de rituel de partage du sang entre camarilliste. (on aurait 1 infecté
et un seul)

maintenant, j’en arrive au Tal’Mahe’Ra : la secte se dit défenseuse des Antédiluviens et tout
le tralala... elle a bien du se rendre compte que la rupture du lien de sang était lié aux
Tzimisce, à Vicissitude, à Velya et Lugoj. L’une des principales armes des Antédiluviens
étant le lien de sang, elle a du vouloir combattre ce rituel. Pensant, par erreur, que le rituel
avait pour composante spécifique le sang Tzimisce, elle décide une croisade contre les
Tzimisce non allié de la secte. Ces derniers se font appeler "Ancien Clan", et refusent de
pratiquer la Vaulderie, s’empêchant ainsi de pratiquer la rupture de lien. Par la même, ils
abandonnent Vicissitude, persuadés que le problème vient plus spécifiquement de ce pouvoir.

Ironie du sort : en faisant ainsi, ils agissent à l’encontre des plans de l’Antédiluvien
Tzimisce...

Bindusara

******
Bon pour la Vaulderie: c'est pas juste partager du sang comme ça entre amis... c'est mystique
la Vaulderie. A l'origine, (et d'après des trucs que j'ai lu y’a longtemps donc c'est sujet à
caution)la Vaulderie est un rituel de Koldun... peu de liens avec la Vicissitude donc. De
surcroît, 'faut pas délirer, y’a pas un Tzimisce par meute dans le Sabbat, donc bon...
Pour le reste, aucun avis.

Mordecaï

******

Tout d'abords, pour Mordecaï, je suis absolument pas certain que cela fut, même à la base, un
rituel koldunique : les Lasombras le pratiquèrent aussi, et très tôt ( puisque ce sont tout de
même eux qui détruisirent en premier leur Antédiluvien ). Il est peu probable que tu trouves
un Lasombra koldun. Un Lasombra portant en lui des émanations de Tzimisce, là par contre...
la théorie de Bindusara est des plus intéressantes, et elle ne nécessite pas un Tzimisce par
meute comme tu sembles le croire.
Autre chose maintenant, concernant la Tal'Mahe'Ra. Nous avons donc vu qu'elle pourchassait
les Tzimisces "infectés" par Vicissitude. Or, lors de recherches, j'ai eu vent d'une légende dont
le personnage principal était un Ancien Tzimisce du nom d'Andéléon. Peut-être en avez-vous
entendu parler, Sir Bindusara. Ce caïnite serait effectivement à l'origine de la vicissitude.
Ayant plongé dans l'Umbra profonde, il aurait diablorisé - alors qu'il était en frénésie - une
entité nommé "mangeur d'âmes", et qui aurait pris possession de son corps. Il aurait ainsi
infecter ses frères de Clan. Lorsque la Vraie Main Noire aurait appris l'affaire, elle lui aurait
donné la chasse. Je mets tout ceci au conditionnel car cette version des faits me semblent
étrange. Ne lit-on pas dans nombres d'écrits que Tzimisce lui-même était "malléable", la chair
répondant à ses volontés ? Se pourrait-il alors que cela ne soit qu'un coups de bluff de la part
de l'Aîné ? En y pensant, pourquoi Andéléon ne serait-il pas une identité de Tzimisce lui-
même ? On pourrait alors penser qu'il aurait créé lui-même tout ce mythe autour de la
Vicissitude pour que personne ne se doute de la véritable entité cachée dans cette discipline.
En tout cas, voici la version que je crois... et pour les personnes qui se demandent pourquoi
l'Antédiluvien aurait fait une chose pareil, je réponds : je ne suis pas une créature retors vieille
de plusieurs millénaires ! J'attends toutefois vos avis sur la question.

Velnek

PS : ou alors, c'est un bug interne du Loup Blanc, comme on en a déjà compter pas mal !

******

Euh... Gratiano et ses potes n'étaient d'une part pas tous Lasombras, et d'autres part n'ont pas
utilisé la Vaulderie avant de rencontrer Lugoj et Velya.... et de surcroît, ils ne sont pas les
seuls à s'être rebellés sans le "support" de ce rituel: les Brujahs d'Espagne se battaient depuis
déjà un moment...
enfion voilà
Mordecaï

******
Moi, y'a un détail qui me trouble bien, c'est que Tzimisce était depuis longtemps discret
(torpeur?) quand Andéléon ou quelque soit son nom aurait fait cette balade. Hors Tzimisce
serait lui aussi infecté?! Etrange pour le moins. Surtout si on considère cela comme une
maladie, Tzimisce ne serait donc plus lui même mais un Mangeur d’Ame (Soul Eater)...
Bob, à l'écoute

******

Dans Dirty Secrets of the Black Hand il était dit que la Vaulderie était un secret de la main
noire donnée par deux de ses membres infestés par les Mangeurs d’Ame aux Tzimisces
rebelles, et dans le CB Tzimisce première édition que c'était l'Aîné qui avait découvert les
possibilités des liens du sang.
Je crois personnellement que la vraie main est une manipulation contre Tzimisce, d'où le fait
qu'ils aient voulu exterminer les Tzimisces ayant Vicissitude pour gêner l'ancien en croyant le
vénérer (leurs Aralu étant à mon sens sans doute les fondateurs Baali -l'un d'eux se nomme
Nergal dans les deux cas – et Nemturu – la Decadi et la chambre couverte de noms) Enoch
étant Chorazin (cf. Livre de Clan Assamite deuxième édition)

Adlaberon

******
Une chose est sure, grâce a sa maîtrise de la Vicissitude, l’Ainé peut se servir à loisir des
membres de sa lignée ( se nourrissant d eux à distance comme Gallod ou encore ceux
possédant le handicap phtisie ) .

En partant de ce constat , on peut aisément comprendre qu’il ai fait le calcul durant les
révoltes Anarch de laisser mourir quelques anciens du clan afin de rendre plus crédible sa
fausse diablerie par Lugoj. En effet , non content passer pour mort , la pratique par les rebelles
de Vaulderie pour échapper au liens du sang présente également l’avantage de faire passer son
essence dans leurs comparses d’autres clans (futur Sabbat mais aussi usurpateurs Tremere – la
lignée de Goratrix si je ne m’abuse qui a utilisée du sang Tzimi) et ainsi d’étendre son
emprise à d’autre clans tel un virus latent. Nul doute que de nombreux Caïnites seront forts
surpris quand le temps de la Géhenne viendra d’être consumés de l’intérieur. Cela lui
permettra de se nourrir sur les pions de ses adversaires sans avoir à forcement dévorer les
siens et augmentera d’autant sa chance de réapparaître après une éventuelle mort comme il l a
déjà fait par le passé.

Les théories sur les Mangeurs d’Ame auraient été "annulées"? L’incarnation actuelle de
Tzimisce ressemble pourtant beaucoup à un collectif de chair. Et les membres du fameux
Vieux Clan, qui seraient-Ils ? Peut-être Tzimisce a-t-il utilisé ses membres pour infiltrer la
Main Noire en faisant miroiter une menace fictive, leur prétendue ignorance de la Vicissitude
aura contribué a leur donner une respectabilité que les métamorphosistes n’ont pas, se
présentant en rempart du clan contre ces Anarchs parricides présentés comme dégénérés par
cette discipline. L’Aïeul est passé maître dans l’art de placer ses pions dans les différentes
sectes du MdT. Peut-être encore n’ont-ils jamais connu les pouvoirs véritables de l’Ante et on
t-ils été entraîné dans cette croisade par des membres de la Main qui, ayant eu connaissance
du danger que pouvait représenter la Vaulderie – transmission de partie de Tzimisce à
d’autres vampires comme une épidémie.
Mais cela me semble toutefois peut probable que ces vampires censés être parmi les plus
vieux Tzimisces et résider dans des fiefs d Europe centrale – l’endroit même où Yorak et ses
métamorphosistes présidaient à la cathédrale de chair sous l’égide de Kuppala et où Tzimisce
en personne a établi son antre durant des millénaires protégés par des goules tellement
modifiées que Samiel les prit pour des démons – (ouf) aient ignoré que Tzimisce (par
infection ou non ) EST la Vicissitude(ou le collecteur central de chair pour les fans des
Mangeurs d’Ame)Une chose qui me surprend avec ces Vieux Clan est aussi qu’on a (je n’en
connais pas) aucune infos sur le Mathusalem dont ils descendraient (alors que les
mathusalems Tzimisces sont plutôt connu) voire même aucun nom de membre de cette
lignée...
Une autre question me taraude a propos de Tzimisce. Dans un débat précédent, quelqu’un se
demandait si Tzimisce allait rester longtemps lui-même à force d’absorber tout ce qui se
présentait. Personnellement, je ne m’inquiète pas de l’ingestion d’Anatole ou de quelques
Nosfératus, mais je me demande plutôt : Tzimisce est-il toujours indépendant ou bien est-il le
jouet de Kuppala ; cette créature qui l’a séduit au point de lui faire préférer les Carpates a
toute autre antre durant des siècles (alors que ce n’était pas son sol natal). Kuppala, qui lui a
sans cesse murmuré ses paroles fétides tandis que l’embryon de l’Ante ramené à Yorak par
Dracon se développait au cœur même du sol corrompu par Kuppala. N’est-ce pas les conseils
de Kuppala que suivaient Yorak et Tzimisce dans leur quête de l’Azhi Dahaka? Les plus
puissants pouvoirs de Vicissitude ne permettent-ils pas de fusionner avec la terre pour prendre
une forme proche de celle du démon? Moi, dans l’optique de Vicissitude = maladie, j’aurai
bien parié sur un cadeau projeté depuis l’Umbra de ce proche allié du clan, une forme
parasitaire de son essence qui lui aurait permis d’étendre sa sphère d influence corruptrice à
toute chose. L activité récente de Tzimisce coïncide avec celle de la libération du démon reste
à savoir quel lien les unit...

Rongés par notre Anté, infecté par des créatures de l’Umbra ou corrompu par Kuppala, notre
avenir de Tzimisce semble bien sombre. Nous ne sommes que des pions...

Milinko Katan , chercheur nodiste pessimiste

******

C'est ma première intervention sur ce forum mais je suis vos débats depuis quelque temps.
J'avoue que celui-ci m'intéresse particulièrement.

Apres avoir bien compulsé the Dirty Secret of the Black Hand, j'en suis venu a la conclusion
que Tzimisce devait être à l'origine de la Tal’Mahe’Ra et influencer (au moins) quelques uns
des but de la secte.

La Tal’Mahe’Ra forment un groupe très puissant. Ils servent les Anté et sont la pour protéger
les humains (au moins d’un certain point de vue). Voyons comment elle s’est créée. Au départ
une alliance Euthanatoi–vampires qui a bien marché. Au début de cette alliance, Andéléon va
dans l’Umbra profond et revient avec une discipline, la Vicissitude.
Il se passe plusieurs années, puis la vicissitude se déclare. La Tal’Mahe’Ra étudie le cas et
découvre les Mangeurs d’Ame. Elle tente d’enrayer le fléau mais c’est trop tard. Vicissitude
s’est répandue trop vite.

Ensuite, le temps passe, les vampires prennent la secte en main par rapport aux Euthanatoi.
Les vampires commencent à devenir un peu trop influent, la Tal’Mahe’Ra s’y mêle. La
révolte Anarch prend feu. De là, un vampire de la main noire apprend la Vaulderie aux
Tzimisce Anarch. Quelle bourde !
La Vaulderie brise les liens de sang mais permet à vicissitude de se répandre beaucoup plus
vite. La bêtise est faite.

Décidément la Tal’Mahe’Ra est la grande fautive avec Vicissitude. Andéléon + Vaulderie,


tout ce qui faut pour que Tzimisce soit content.

La théorie:

Nous savons que Vicissitude se transmet un peu comme une maladie. C’est un prolongement
de Tzimisce qui lui permet de contrôler les porteurs de vicissitude. Un pouvoir
particulièrement puissant.
Reste les Mangeurs d’Ame :
Imaginer que les pouvoirs de Tzimisce sur la Vicissitude se brise de temps en temps. Qu’une
créature ayant Vicissitude voit son lien briser avec Tzimisce. Un nouvel esprit est né. Une
parcelle de Tzimisce qui vit dans le porteur de la discipline. Elle possède une part de l’essence
de Tzimisce, mais est indépendante. il est clair qu’une telle créature n’a rien d’humain. il est
clair qu’on la perçoive comme Quelque chose de dangereux. Pire encore, Tzimisce lui-même
se rend compte du danger de la chose. Ces Mangeurs d’Ame pourraient très bien receler des
informations sur Tzimisces. L’Anté doit donc les détruire lorsque cela arrive ! Tzimisce a du
se rendre compte de cela lorsque Gallod a été détruit. Il doit donc faire très attention. Je pense
que Tzimisce est capable d’enrayer Vicissitude. A l’étreinte il peut empêcher Vicissitude
d’apparaître. Il peut aussi la déclarer chez les Tzimisces. Il crée donc d’abord le Vieux Clan et
ne confie Vicissitude qu’à des proches comme Yorak et le Dracon (histoire de pouvoir
ressusciter au cas où) Il est évident que Vicissitude n’était pas connu à ses débuts. Pour
preuve, Samiel a prit les Tzimisces pour des démons. Remarquer qu’il n’est pas dit qu’il ait
détruit beaucoup de Tzimisces. Il arrive en faite très vite devant Tzimisce. Il n’y a donc pas
beaucoup de Tzimisce qui maîtrise Vicissitude.

Avec le Vieux Clan, il aide la création de la Tal’Mahe’Ra. Puis quand celle ci marche, il se
sert d’Andéléon. Il lui balance Vicissitude. Laisse passer du temps et paf, il déclenche
l’épidémie parmi les Tzimisces. La Tal’Mahe’Ra découvre la discipline, l’étudie et tombe sur
les Mangeurs d’Ame. Elle fait le lien entre Andéléon et la maladie. Elle tente d’enrayer le
fléau mais c’est trop tard. Bien sur, elle n’aurait pas pu enrayer la propagation de Vicissitude
puisque celle-ci sommeille dans chaque Tzimisce, sous le contrôle de l’Anté.
La croisade des ombres est lancée, Tzimsice sait maintenant que les Mangeurs d’Ame, si
dangereux pour lui, vont être pourchassé et éliminé à leur apparition.

Ensuite deuxième étape. La révolte Anarch. Et un beau jour un vampire apprend la Vaulderie
au Tzimisce. Ben zut alors. Maintenant y a Vicissitude qui se répand partout. Et la
Tal’Mahe’Ra est derrière tout ça a ses dépends. Bien sur rien de plus facile pour l’Anté de
manipuler ce vampire pour lui permettre de répandre sa discipline préférée.

Cette théorie mais donc la Tal’Mahe’Ra directement sous l?influence de Tzimisce (i n?est pas
dit que d’autre ont une influence dessus bien sûr). Les pauvres, effectivement ils servent bien
les Anté mais pas comme ils le croient.

Eguilheux
******

Toujours le même problème... Mangeur d’Ame : NAAAAAAAN !


(et c'est tant mieux, non mais)

Anarch6

******

Eh oui ! Toujours le même problème. Avec Tzimisce, ce n'est pas son plan qui nous inquiète
mais lui même. Ecartons d'abord les dévoreurs pour le moment. Tzimisce part de la Seconde
Cité, et s'installe en Europe de l'Est, ou il tombe sous la coupe de Kuppala.
Première question : est-ce Kuppala qui lui a enseigné la discipline, ou la possédait-il déjà ?
Secundo, le fait que la Vicissitude soit une extension de Tzimisce (ou Mekhet si cela est son
nom), n'est elle pas par conséquence une extension de Kuppala lui-même (pourquoi pas) ? Et
pourquoi ne pas l'avoir enseigné à tous ses infants, si cela lui donnait la faculté de se
réincarner ? A moins que cela ne devienne trop dangereux pour lui...

Ce qui m'amène en droite ligne au troisième point : Attention, ce que je vais dire maintenant
est pure supposition ! Kuppala tombe sur un pion de choix : Tzimisce, lui transmet la
vicissitude (ou du moins s'en sert comme catalyseur) pour que lui-même puisse se réincarner.
Tzimisce, au bout d'un très long moment, comprend qu'il s'est fait berner, et décide de limiter
les dégâts, et la lignée des Tzimisces anciens retrouve un nouveau souffle après l'apparition de
la Vicissitude. Cette dite lignée ne porte pas ces "confrères" dans leur cœur et participent donc
à la croisade des ombres orchestrée par la Tal’Mahe’Ra, qui possédait parmi ses membres une
forte proportion de ? Tzimisces. Eh oui ! Donc, en résumant, Kuppala se serait servi de
Tzmisce pour avoir des pions a lui. Et Tzimisce, a travers Andéléon a servi de catalyseur, les
dévoreurs étant en fait une extension de Kuppala lui-même. Effrayant non ? Mais, bien sûr,
manquant de données dans ce domaine (mon secteur d'activité, c'est avant tout le Saint Graal,
voyez-vous), je peux me tromper, donc, éclairez moi sur ce qui m'aurait échappé.

Alexander Kamryn, Lasombra antitribu