Vous êtes sur la page 1sur 27

Appel d'offres ouvert sur offre de prix

N°14/2014/MFPMA

Cahier des prescriptions spéciales

LA REALISATION DES TRAVAUX DE CABLAGE


INFORMATIQUE DU SIEGE DU MINISTERE
DE LA FONCTION PUBLIQUE
ET DE LA MODERNISATION DE L’ADMINISTRATION
PREAMBULE DU CAHIER DES PRESCRIPTIONS SPECIALES

Marché passé par appel d’offres ouvert sur offres deprix en application des prescriptions de
l'alinéa 2 du paragraphe 1 de l’article 16, paragraphe 1 de l’article 17, l'alinéa 3 du
paragraphe 3 de l'article 17 du décret n° 2-12-349 du 08 Joumada I 1934 (20Mars 2013)
relatif aux marchés publics.

Entre

Le Ministère de la Fonction Publique et de la Modernisation de l’Administration, représenté


par Monsieur le Ministre délégué auprès du Chef du Gouvernement, chargé de la Fonction
Publique et de la Modernisation de l’Administration ou son délégué. Désigné ci-après par le
terme «maître d’ouvrage»,

D’UNE PART

ET

M..........................................................qualité.............................................................

Agissant au nom et pour le compte de........................ en vertu des pouvoirs qui lui sont
conférés

Au capital social ........................................................... Patente n°.....................................

Registre de commerce de ........................................ Sous le n°..................................

Identifiant fiscal ................................................................................................

Affilié à la CNSS sous n° .......................................................................

Faisant élection de domicile au .................................................................................

Compte bancaire n° (RIB sur 24 positions)..............................

........................................ouvert auprès de......................................................................

Désigné ci-après par le terme «titulaire».

D’AUTRE PART

IL A ETE ARRETE ET CONVENU CE QUI SUIT

MFPMA/DSI/DSII Page 2
SOMMAIRE
CHAPITRE PREMIER : CLAUSES ADMINISTRATIVES ET FINANCIERES ..................................... 5
ARTICLE 1 : OBJET DU MARCHE ..................................................................................................... 5
ARTICLE 2 : CONSISTANCE DES PRESTATIONS ............................................................................... 5
ARTICLE 3 : DOCUMENTS CONSTITUTIFS DU MARCHE .................................................................. 5
ARTICLE 4 : REFERENCE AUX TEXTES GENEREAUX ET SPECIAUX APPLICABLES AU MARCHE ........ 5
ARTICLE 5 : VALIDITE ET DELAI DE NOTIFICATION DE L'APPROBATION DU MARCHE ................... 6
ARTICLE 6 : PIECES MISES A LA DISPOSITION DU PRESTATAIRE .................................................... 6
ARTICLE 7 : ELECTION DU DOMICILE DU PRESTATAIRE ................................................................. 6
ARTICLE 8 : NANTISSEMENT ........................................................................................................... 6
ARTICLE 9 : SOUS-TRAITANCE ........................................................................................................ 7
ARTICLE 10 : DELAI D'EXECUTION .................................................................................................... 7
ARTICLE 11 : NATURE DES PRIX ........................................................................................................ 7
ARTICLE 12 : CARACTERE DES PRIX .................................................................................................. 7
ARTICLE 13 : CAUTIONNEMENT PROVISOIRE ET CAUTIONNEMENT DEFINITIF ............................... 8
ARTICLE 14 : RETENUE DE GARANTIE............................................................................................... 8
ARTICLE 15 : ASSURANCES - RESPONSABILITE ................................................................................. 8
ARTICLE 16 : DELAI DE GARANTIE .................................................................................................... 9
ARTICLE 17 : MODALITES DE PAIEMENT ET DE REGLEMENT ........................................................... 9
ARTICLE 18 : COMITE DE SUIVI DU MARCHE ................................................................................... 9
ARTICLE 19 : RECEPTIONS PROVISOIRE ET DEFINITIVE .................................................................. 10
ARTICLE 20 : PENALITES POUR RETARD ......................................................................................... 10
ARTICLE 21 : DROITS DE TIMBRE ET D’ENREGISTREMENT ............................................................. 11
ARTICLE 22 : LUTTE CONTRE LA FRAUDE ET LA CORRUPTION ....................................................... 11
ARTICLE 23 : RESILIATION DU MARCHE ......................................................................................... 11
ARTICLE 24 : REGLEMENT DES DIFFERENDS ET LITIGES………………………………………………………………11
ARTICLE 25 : ENLEVEMENT DU MATERIEL ET DES MATERIAUX……………………………………….……..….11

ARTICLE 26: APPROVISIONNEMENTS……………………………………………………………………………………….11

ARTICLE 27 : RECRUTEMENTS ET PAIEMENT DES OUVRIERS……………………………………………………….11

ARTICLE 28 : MESURES DE SECURITE ET D'HYGIENE………………………………………………………………….…12

ARTICLE 29 : PROVENANCE ET QUALITE ET ORIGINES DES MATERIAUX…………………………………….12

ARTICLE 30 : AVANCES…………………………………………………………………………………………………….…….….12

MFPMA/DSI/DSII Page 3
ARTICLE 31:CAS DE FORCE MAJEURE………..……………………………………….………………………………..…….12

ARTICLE 32: MOYENS A METTRE EN OEUVRE ……………………………………………….…………………………….12

ARTICLE 33: MALFACONS……………………………………………………………….……………………………………...….13

ARTICLE 34: REMISE EN ETAT DES LIEUX ET NETTOYAGE DU CHANTIER………………………………...….13

ARTICLE 35: CONDITIONS DE COMMENCEMENT…………………………………………………………………...….13

CHAPITRE 2 : CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES....................................................... 11


ARTICLE 1 :DOSSIER DE RECOLLEMENTET DOCUMENTATION .......................................................... 15
ARTICLE 2 :TRANSFERT DE COMPETENCE ......................................................................................... 15
ARTICLE 3 : TESTS ET CERTIFICATION DU CABLAGE.....…………………………………………………………………15
ARTICLE 4 : CONDITIONS SUPPLEMENTAIRES A GARANTIR .............................................................. 13
ARCTICLE 5 : NATURE ET SPECIFICATION DES PRESTATIONS ............................................................ 16
BORDEREAU DES PRIX – DETAIL ESTIMATIF ...................................................................................... 26

MFPMA/DSI/DSII Page 4
CHAPITRE PREMIER : CLAUSES ADMINISTRATIVES ET FINANCIERES

ARTICLE 1 : OBJET DU MARCHE


Le présent marché a pour objet la réalisation des travaux de câblage informatique du siège du
Ministère de la Fonction Publique et de la Modernisation de l’Administration à Rabat.

ARTICLE 2 : CONSISTANCE DES PRESTATIONS


Les prestations objet du marché sont réparties comme suit :

- Travaux de câblage réseau y compris la livraison des différents équipements de câblage;


- Livraison et mise en place des équipements actifs ;
- Test, recette et élaboration des documents et plans de câblage ;
- Transfert de compétence.

ARTICLE 3 : DOCUMENTS CONSTITUTIFS DU MARCHE


Les documents constitutifs du marché sont ceux énumérés ci-après :

1. L’acte d’engagement.
2. Le présent cahier des prescriptions spéciales.
3. Le Bordereau des Prix Détail Estimatif.
4. Le Cahier des Clauses Administratives Générales applicables aux marchés de travaux exécutés
pour le compte de l’Etat (CCAG-T) approuvé par le décret n°2-99-1087 du 29 Moharrem 1421 (14
Mai 2000).
En cas de contradiction ou de différence entre les pièces constitutives du marché, ces pièces
prévalent dans l’ordre ou elles sont énumérées ci-dessus.

ARTICLE 4 : REFERENCE AUX TEXTES GENEREAUX ET SPECIAUX APPLICABLES AU MARCHE


Le titulaire du marché est soumis aux textes généraux suivants :
• Dahir n° 1-03-194 du 14 rajeb 1424 (11 septembre 2003) portant promulgation de la loi n° 65-99
relative au code du travail.
• Le Dahir du 28 août 1948 relatif au Nantissement tel qu’il a été modifié et complété.
• Dahir n°1-56-211 du 11décembre 1956 relatif aux garanties pécuniaires des soumissionnaires et
adjudicataires des marchés publics.
• décret Royal n° 330/66 du 21 avril 1967 portant règlement général de comptabilité publique tel
qu’il a été modifié et complété.
• Le décret n° 2-12-349 du 08 joumada I 1434 (20 mars 2013) relatif aux marchés publics.
• Décret n° 2-07-1235 du 05 kaâda 1429 (04 novembre 2008) relatif au contrôle des dépenses de
l’Etat.
• décret n° 2-99-1087 du 29 moharrem 1421 (4 mai 2000) approuvant le cahier des clauses
administratives générales applicables aux marchés de travaux exécutés pour le compte de l’État.
• décret n° 2-03-703 du 18 Ramadan 1424 (13 Novembre 2003) relatif aux délais de paiement et aux
intérêts moratoires en matière de marchés de l’Etat.
• Décret n° 2-14-272 du 14 rejeb 1435 (14 mai 2014) relatif aux avances en matière de marchés
publics.

MFPMA/DSI/DSII Page 5
• Circulaire n° 72/CAB du 26 novembre 1992 d’application du Dahir n° 1-56-211 du 11 décembre
1956 relative aux garanties pécuniaires des soumissionnaires et adjudicataires de marchés publics.
Tous les textes réglementaires ayant trait aux marchés de l’Etat rendus applicables à la date
d’ouverture des plis.
Le prestataire devra se procurer ces documents s’il ne les possède pas et ne pourra en aucun cas
exciper de l’ignorance de ceux-ci et se dérober aux obligations qui y sont contenues.

ARTICLE 5 : VALIDITE ET DELAI DE NOTIFICATION DE L'APPROBATION DU MARCHE


Le marché ne sera valable, définitif et exécutoire qu'après son approbation par l'autorité
compétente.

Le délai que se réserve le maître d'ouvrage pour notifier au titulaire l'approbation du marché est de
soixante-quinze jours (75) jours à compter de la date d'ouverture des plis.

Toutefois, si le délai de validité des offres est prorogé, il sera fait application des dispositions de
l'article 153 du décret n° 2-12-349 précité.

ARTICLE 6 : PIECES MISES A LA DISPOSITION DU PRESTATAIRE


Aussitôt après la notification de l’approbation du marché, le maître d’ouvrage remet gratuitement au
prestataire, contre décharge, les documents constitutifs du marché en l’occurrence les pièces
expressément désignées à l’article 3 du présent CPS à l’exception du CCAG-T.

Le maître d’ouvrage ne peut délivrer ces documents qu’après constitution du cautionnement


définitif.

ARTICLE 7 : ELECTION DU DOMICILE DU PRESTATAIRE


Toutes les correspondances relatives au présent marché sont valablement adressées au domicile du
prestataire.

Le titulaire du marché doit se conformer à l’article 17 du CCAG-T

En cas de changement de domicile, le fournisseur est tenu d'en aviser le maître d'ouvrage dans un
délai de 15 jours suivant ce changement.

ARTICLE 8 : NANTISSEMENT
Dans l’éventualité d’une affectation en nantissement, il sera fait application des dispositions du dahir
du 28 août 1948 relatif au nantissement des marchés publics, étant précisé que :

• La liquidation des sommes dues par l’Administration, le Ministère de la de la Fonction


Publique et de la Modernisation de l’Administration, maître d’ouvrage, en exécution du
marché sera opérée par la Direction des Ressources Humaines et Financières.
• Le fonctionnaire chargé de fournir au titulaire du marché ainsi qu’aux bénéficiaires des
nantissements ou subrogations les renseignements et état prévus à l’article 7 du Dahir du 28
août 1948 est le chef de la Division de la Programmation et des Ressources Financières.
• Les paiements prévus au marché seront effectués par le Trésorier Ministériel auprès du
Ministère de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement, seul qualifié pour recevoir
les significations des créanciers du titulaire du marché.

MFPMA/DSI/DSII Page 6
• Le maître d’ouvrage délivre, sans frais, au titulaire, sur sa demande et contre récépissé,
l’exemplaire spécial du marché portant la mention « exemplaire unique » et destiné à former
titre conformément aux dispositions du Dahir du 28 choual 1367 (28 Août 1948) relatif au
nantissement des marchés publics.
Les frais de timbre et d’enregistrement de l’original du marché et de l’exemplaire unique remis au
prestataire sont à la charge de ce dernier.

ARTICLE 9 : SOUS-TRAITANCE
Le titulaire du marché, après accord du maître d’ouvrage, peut recourir à la sous-traitance à
condition qu’elle soit conforme aux dispositions de l’article 158 du décret n° 2-12-349 du 8 joumada I
1434 (20 mars 2013) relatif aux marchés publics.

Le corps d’état principal du marché est constitué des prestations suivantes :

• Les travaux de câblage informatique objet des prix : 4, 6 et 11.

Les prestations qui ne peuvent faire l’objet de sous-traitance sont :

• Les travaux de mise en œuvre des équipements actifs, objet des prix : 17, 18 et 19.

ARTICLE 10 : DELAI D'EXECUTION


Le délai d'exécution du marché est fixé à six (6) mois, à compter du lendemain de la date indiquée
dans l'ordre de service prescrivant le commencement de l'exécution du marché.

ARTICLE 11 : NATURE DES PRIX


Le présent marché est à prix unitaires.

Les sommes dues au titulaire du marché sont calculées par application des prix unitaires portés au
bordereau des prix détail estimatif joint au présent cahier des prescriptions spéciales, aux quantités
réellement livrées conformément au marché.
Les prix du marché doivent être établis en dirham marocain et comprennent le bénéfice ainsi que
tout droit, impôts, taxes, frais généraux, faux frais et, d’une façon générale, toutes les dépenses qui
sont la conséquence nécessaire et directe de la livraison des prestations objet du marché découlant
du présent appel d’offres.

ARTICLE 12 : CARACTERE DES PRIX


Conformément aux dispositions de l’article 12 du décret n° 2-12-349 précité, les prix du marché sont
révisables.

Toutefois, si le taux de la taxe sur la valeur ajoutée est modifié postérieurement à la date limite de
remise des offres, le maître d’ouvrage répercute cette modification sur le prix du règlement.

La formule de révision des prix est :

P = P0x (0,15 + 0,85 ING/INGo)

MFPMA/DSI/DSII Page 7
Avec :

P = le montant hors taxe révisé de la prestation considérée ;

Po = le montant initial hors taxe de cette même prestation ;

INGo = la valeur de référence de l’index global ingénierie à la date limite de la remise de l’offre ;

ING = la valeur du même index à la date de l’exigibilité de la révision.

La révision des prix se fait conformément à l’arrêté du chef du gouvernement n° 03-205-14 du 11


Châabane 1429 (09 juin 2014) fixant les règles et les conditions de révision des prix des marchés
publics.

ARTICLE 13 : CAUTIONNEMENT PROVISOIRE ET CAUTIONNEMENT DEFINITIF


A/ Le cautionnement provisoire :

Le montant du cautionnement provisoire est fixé à cinquante mille (50 000,00) dirhams, il sera
restitué au Titulaire après la constitution du cautionnement définitif.

B/ Le cautionnement définitif:

Le cautionnement définitif est fixé à trois pour cent (3 %) du montant initial du marché, arrondi au
dirham supérieur. Il doit être constitué dans les trente (30) jours qui suivent la notification de
l'approbation du marché sinon le montant du cautionnement provisoire fixé ci-dessus reste acquis à
l’Etat.

Le cautionnement définitif sera restitué ou la caution qui le remplace est libérée à la suite d’une
mainlevée délivrée par le maître d’ouvrage dans un délai maximum de trois mois suivant la date de la
réception définitive de la totalité des prestations.

ARTICLE 14 : RETENUE DE GARANTIE


La retenue de garantie à prélever sur les acomptes est de dix pourcent (10 %). Elle cessera de croître
lorsqu’elle aura atteint sept pour cent (7 %) du montant du marché.
La retenue de garantie peut être remplacée, à la demande du titulaire, par une caution personnelle
et solidaire constituée dans les conditions prévues par la réglementation en vigueur.
La retenue de garantie est restituée ou la caution qui la remplace est libérée à la suite d’une
mainlevée délivrée par le maître d’ouvrage dans un délai maximum de trois mois suivant la date de la
réception définitive des prestations.

ARTICLE 15 : ASSURANCES - RESPONSABILITE


Le titulaire devra souscrire les assurances couvrant les risques inhérents à l’exécution du marché, et
ce conformément à l’article 24 du CCAG-T tel qu’il a été modifié et approuvé par le Décret N° 02-05-
1433 du 06 Dou al Kaâda 1426 (28 décembre 2005).

Il doit être titulaire d'une police d'assurance de "responsabilité civile du chef d'entreprise"
concernant les conséquences pécuniaires de dommages de toutes natures, corporels ou matériels,

MFPMA/DSI/DSII Page 8
causés aux tiers, soit par le personnel salarié, en activité de travail, ou par le matériel d'entreprise ou
d'exploitation, soit du fait des livraisons, soit du fait d'incidents survenus après la fin des livraisons et
mettant en cause sa responsabilité.

Cette responsabilité s’entend durant toute la période d’exécution du marché.

Le titulaire doit également souscrire une police d'assurance attestant que la totalité de son personnel
est assuré contre les risques prévus par la législation en vigueur sur les accidents de travail.

ARTICLE 16 : DELAI DE GARANTIE


Le délai de garantie, à compter de la date de la réception provisoire est fixé à douze mois (12).
Durant la période de garantie le prestataire s’engage à respecter les points suivants :
• La disponibilité d’une écoute client pour tous types de problèmes relevés,
• Le remplacement de tous matériels ou composantes défectueux dans un délai maximum de
24 heures à compter de l’heure de réception de la demande d’intervention,
• L’intervention suite à la demande du maître d’ouvrage dans un délai maximum de 4 heures à
compter de l’heure de réception de la demande d’intervention adressée par le maître
d’ouvrage au titulaire,
• La résolution de tout problème signalé dans un délai de 24 heures. Pendant la durée du délai
de garantie, le titulaire du marché demeure responsable des ouvrages et il est tenu de les
entretenir à ses frais. Il reste de même responsable des actions ou indemnités formulées par
des tiers pour dommages résultants de l’exécution des prestations.

ARTICLE 17 : MODALITES DE PAIEMENT ET DE REGLEMENT

Le règlement des prestations réalisées sera effectué sur la base de décomptes établis par le maître
d’ouvrage en application des prix du bordereau des prix - détail estimatif aux quantités réellement
exécutées, déduction faite de la retenue de garantie, et l’application des pénalités pour retard, le cas
échéant.

Sur ordre du maître d’ouvrage, les sommes dues au prestataire seront versées au compte ouvert au
nom du titulaire indiqué dans son acte d'engagement et rappelé au préambule du marché.

ARTICLE 18 : COMITE DE SUIVI DU MARCHE


Le maître d'ouvrage instituera un comité de suivi composée des membres relevant de la Direction
des Systèmes d’Information (DSI) et de la Direction des Ressources Humaines et Financières (DRHF)
et tout autre expert ou technicien dont la présence est jugée utile qui sera chargé de l'examen des
questions essentielles qui demanderaient éventuellement d'être tranchées pendant l'exécution du
marché. Le comité de suivi aura également pour tâche l'approbation du planning détaillé faisant
ressortir les différentes étapes de réalisation et la validation des attachements et la signature des
Procès-verbaux provisoires et définitifs.

Les membres de ce comité apporteront au titulaire tout appui qui lui serait nécessaire pour
l'exécution du marché.

MFPMA/DSI/DSII Page 9
Le comité de suivi, désigné conformément à l’article 19 ci-dessus, sera chargé de contrôler la
conformité des articles livrés et des travaux réalisés avec les dispositions du marché et la
documentation technique présentée lors de la procédure de l'appel d'offres.

Quand il constate que les prestations objet du présent marché ne répondent pas aux spécifications
exigées, la commission refuse de prononcer la réception.

ARTICLE 19 : RECEPTIONS PROVISOIRE ET DEFINITIVE


A - RECEPTION PROVISOIRE
Le maître d’ouvrage prononce la réception provisoire, après la fin des travaux et la livraison de
l'ensemble des matériels, l'installation, l'essai, la mise en service et le transfert de compétence et si
les spécifications techniques du matériel et solutions mise en place sont conformes à celles du
marché.

B - RECEPTION DEFINITIVE
Le maître d’ouvrage disposera d’un délai de garantie de douze mois (12) pour prononcer la réception
définitive à compter de la date de la prononciation de la réception provisoire.

La réception définitive sera prononcée par l’établissement d’un procès-verbal si toutes les prestations
réalisées n'ont présenté aucun vice ou anomalie de fonctionnement durant la période de garantie, à
compter de la date de la prononciation de la réception provisoire.

Au cas où la réception définitive ne peut être prononcée, l'Administration en avisera le concurrent


qui disposera d'un délai de 15 jours pour procéder aux rectifications nécessaires. Passé ce délai,
l'administration disposera alors d'un nouveau délai de deux (02) mois pour prononcer la réception
définitive.

L’acceptation des prestations réalisées par le prestataire fera l’objet d’un procès verbal qui vaut
réception provisoire dont une copie est notifiée au titulaire du marché.

ARTICLE 20 : PENALITES POUR RETARD

A défaut d'avoir terminé les travaux de câblage dans le délai prescrit, il sera appliqué au fournisseur,
une pénalité par jour calendaire de retard de 1 ‰ (un pour mille) du montant initial du marché
modifié ou complété éventuellement par les avenants.
Cette pénalité sera appliquée de plein droit et sans mise en demeure sur toutes les sommes dues au
prestataire.

L’application de ces pénalités ne libère en rien le prestataire de l’ensemble des autres obligations et
responsabilités qu’il aura souscrites au titre du présent marché.

Toutefois, le montant cumulé de ces pénalités est plafonné à dix pour cent (10 %) du montant initial
du marché modifié ou complété éventuellement par des avenants.

MFPMA/DSI/DSII Page 10
Lorsque le plafond des pénalités est atteint, l’autorité compétente est en droit de résilier le marché
après mise en demeure préalable et sans préjudice de l'application des mesures coercitives
conformément aux dispositions de l’article 70 du CCAG applicable aux marchés de travaux.

ARTICLE 21 : DROITS DE TIMBRE ET D’ENREGISTREMENT

Le titulaire doit acquitter les droits auxquels peuvent donner lieu le timbre et l’enregistrement du
marché, tels que ces droits résultent des lois et règlements en vigueur.

ARTICLE 22 : LUTTE CONTRE LA FRAUDE ET LA CORRUPTION


conformément aux dispositions de l’article 168, le concurrent ne doit pas recourir par lui-même ou
par personne interposée à des pratiques de fraude ou de corruption des personnes qui interviennent,
à quelque titre que ce soit, dans les différentes procédures de passation, de gestion et d’exécution du
marché.

Le concurrent ne doit pas faire, par lui-même ou par personne interposée, des promesses, des dons
ou des présents en vue d'influer sur les différentes procédures de conclusion d'un marché et lors des
étapes de son exécution.

Les dispositions du présent article s’appliquent à l’ensemble des intervenants dans l’exécution du
marché.

ARTICLE 23 : RESILIATION DU MARCHE


La résiliation du marché peut être prononcée conformément aux dispositions prévues par le décret
n° 2.12.349 du 20 mars 2013 relatif aux marchés publics et celles prévues par le CCAG applicable aux
marchés de travaux

La résiliation du marché ne fera pas obstacle à la mise en œuvre de l’action civile ou pénale qui
pourrait être intentée au titulaire du marché en raison de ses fautes ou infractions.

Si des actes frauduleux, des infractions réitérées aux conditions de travail ou des manquements
graves aux engagements pris ont été relevés à la charge du fournisseur, le ministre, sans préjudice
des poursuites judiciaires et des sanctions dont le fournisseur est passible, peut par décision motivée,
prise après avis de la Commission des Marchés, l'exclure temporairement ou définitivement de la
participation aux marchés de son administration.

ARTICLE 24 : REGLEMENT DES DIFFERENDS ET LITIGES


Si en cours de la réalisation du marché, des différends et litiges surviennent avec le prestataire, les
parties s’engagent à régler celles-ci dans le cadre des stipulations des articles 71 et 72 du CCAG
applicable aux marchés de travaux.

Les litiges entre le maître d’ouvrage et le prestataire sont soumis aux tribunaux compétents.

ARTICLE 25 : ENLEVEMENT DU MATERIEL ET DES MATERIAUX

En application de l’article 40 du CCAG-Tavaux, le délai fixé pour le dégagement, le nettoiement et la


remise en état des emplacements mis à la disposition du prestataire est de dix (10) jours de
calendrier à compter de la date de réception provisoire. Une pénalité particulière de mille cinq cent
Dirhams (1500,00) DH par jour de calendrier de retard sera appliquée à compter de la date
d’expiration du délai indiqué plus haut. Cette pénalité sera retenue d’office sur les sommes encore
dues au prestataire.

MFPMA/DSI/DSII Page 11
ARTICLE 26 : APPROVISIONNEMENTS

Le présent marché ne prévoit pas d’acomptes sur approvisionnements de matériaux et matières


premières destinés à entrer dans la composition des travaux objet du marché.

ARTICLE 27 : RECRUTEMENTS ET PAIEMENT DES OUVRIERS

Les formalités de recrutement et de paiement des ouvriers sont celles prévues par les dispositions
des articles 20 et 21 du CCAG-T

ARTICLE 28 : MESURES DE SECURITE ET D'HYGIENE

Le prestataire s’engage à respecter les mesures de sécurité et d’hygiène conformément aux


dispositions de l’article 30 du CCAG-T. Ces mesures se rapportent notamment :

• Aux conditions de sécurité et de protection du personnel du chantier et des tiers ;


• A la protection de l’environnement.

ARTICLE 29 : PROVENANCE ET QUALITE ET ORIGINES DES MATERIAUX

Le prestataire doit se conformer aux dispositions de l’article 38 du CCAG-T.

ARTICLE 30 : AVANCES
Conformément au décret n° 2-14-272 du 14 rejeb 1435 (14 mai 2014) relatif aux avances en matière
de marchés publics, le titulaire du marché bénéficie d’une avance selon les modalités suivantes :

• Le montant de l’avance est fixé à 10 % du montant du marché toutes taxes comprises.


• L’avance ne peut être octroyée au titulaire du marché pour la part du marché qui fait l’objet
de sous-traitance.
• Le remboursement du montant de l’avance est effectué par déduction sur les acomptes dus
au titulaire du marché.
• Le remboursement du montant total de l’avance doit, en tout état de cause, être effectué
lorsque le montant des prestations exécutées par le titulaire du marché atteint 80 % du
montant toutes taxes comprises des prestations qui lui sont confiées au titre dudit marché.
• Le titulaire du marché est tenu de constituer préalablement à l’octroi de l’avance, une caution
personnelle et solidaire s’engageant avec lui à rembourser la totalité du montant des avances
consenties par le maître d’ouvrage.
• La caution personnelle et solidaire doit être choisie parmi les établissements agréés à cet effet
par le ministre chargé des finances.
• L’avance est réglée dans les 60 jours après la notification de l’ordre de service de
commencement de la livraison des équipements et l’acceptation de la caution bancaire.
• Le remboursement de l’avance sera effectué par déduction de 100% du montant de cette
avance sur le premier décompte.

ARTICLE 31 : CAS DE FORCE MAJEURE


Conformément aux prescriptions de l’article 43 du CCAG-T notamment son paragraphe 2, les seuils
des intempéries qui sont réputés constituer un événement de force majeure sont définis comme
suit :

MFPMA/DSI/DSII Page 12
• La neige : 35 cm.
• La pluie : 100 mm.
• Le vent: 120 km/h.
• Le séisme : 6,5 degré sur l’échelle de Richter.

ARTICLE 32 : MOYENS A METTRE EN OEUVRE


La réalisation de ce projet représente une phase délicate et importante conditionnant la réussite de
la mise en service et le bon fonctionnement ultérieur. Le titulaire doit donc être conscient de l'enjeu
de ce projet pour le ministère et devra mettre en œuvre toutes les ressources humaines qu'il juge
nécessaires pour le bon déroulement du projet.

Ainsi, le Titulaire du marché devra affecter au projet une équipe hautement qualifiée. Le titulaire doit
présenter les CVs, diplômes et certificats des membres de l’équipe projet avant le commencement
des travaux.

L’équipe projet doit être composée au minimum des profils suivants :

• Un chef de projet
• Un expert réseau et sécurité des systèmes d’information possédant les certifications
nécessaires
• 3 techniciens ayant une expérience suffisante dans le domaine.
Le chef de projet remplira le rôle de coordinateur auprès du maître d'ouvrage pour toute la durée
d'exécution du marché.

Le chef de projet devra être dûment habilité par le titulaire à prendre toute décision d'ordre
technique ou organisationnel liée à la bonne conduite du projet.

En particulier, il participera aux visites préparatoires des sites (définition de l'emplacement des
matériels, des alimentations, des raccordements), veillera à la réalisation des travaux selon le
planning établi, définira les paramètres de configuration, participera aux tests des équipements
installés, aux phases de démarrage et/ou basculement.

Des réunions de coordination seront tenues régulièrement entre le comité de suivi et le chef de
projet désigné par le titulaire ; elles donneront lieu à l'établissement d'un compte-rendu à la charge
du titulaire, dont l'approbation sera obligatoire au début de la réunion suivante. Les éventuelles
remarques concernant ces comptes rendus devront être impérativement formulées par écrit avant la
réunion suivante.

ARTICLE 33 : MALFACONS
Si des malfaçons venaient à être décelées, les travaux seront refaits à la charge du titulaire.

ARTICLE 34 : REMISE EN ETAT DES LIEUX ET NETTOYAGE DU CHANTIER


Le prestataire doit respecter l’architecture du bâtiment où les travaux de câblage seront réalisés. Il a
aussi la charge de remettre en état les lieux sur lesquels il a
travaillé, surtout en ce qui concerne l’état de revêtement du sol, l’état du plafond
MFPMA/DSI/DSII Page 13
et l’état des murs. Il devra évacuer régulièrement les locaux où il travaille, les gravats ou débris qui
sont le fait de ses activités.

ARTICLE 35 : CONDITIONS DE COMMENCEMENT


Avant toute exécution, le titulaire devra informer, au moins 48 heures, le maître d'ouvrage par écrit
de la date de commencement de l'exécution du marché.

MFPMA/DSI/DSII Page 14
CHAPITRE 2 : CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES
ARTICLE 1 :DOSSIER DE RECOLLEMENT ET DOCUMENTATION
En fin d'exécution, le prestataire remettra à l'administration un calque en format électronique sur CD
et 5 tirages de dessins, pliés au format 21 x 29,7 de tous les ouvrages visibles et non visibles tels qu'ils
ont été posés, repérés par des symboles et teintes conventionnellement utilisés avec indication des
sections et autres caractéristiques, il doit aussi livrer un document technique qui détaille
l’architecture réseau cible, l’ensemble des phases de déploiement et les configurations effectuées
durant toutes les phases de la réalisation afin d’assurer une meilleure maîtrise du réseau et
configuration systèmes par l’équipe technique.

Faute par le prestataire d'avoir fourni les plans de recollement quinze (15) jours à dater du lendemain
du jour de la réception provisoire, il lui sera appliqué une retenue de un pour cent (1%) du montant
du marché.

Le dernier décompte ne peut être réglé à l'entreprise avant la remise du dossier de recollement.

Toute documentation fournie doit être en langue française.

ARTICLE 2 : TRANSFERT DE COMPETENCE


A la fin de l’exécution des ouvrages le titulaire doit assurer le transfert de compétences au profit de
l’équipe technique du Ministère de la Fonction Publique et de la Modernisation de l’Administration
composé de huit (8) personnes sur toutes les phases de réalisation du projet.

Ce transfert de compétence doit être sous forme de formation d’une durée d’un jour et doit être
organisée pour assurer l’autonomie de l’équipe du Ministère de la Fonction Publique et de la
Modernisation de l’Administration en matière d’exploitation fonctionnelle de tous les éléments du
réseau cible.

ARTICLE 3 : TESTS ET CERTIFICATION DU CABLAGE


Au cours des opérations de réception, le titulaire du marché attributaire est tenu de disposer des
appareils de mesure nécessaires au contrôle et essais du réseau projeté.

L'appareillage doit permettre de mesurer au moins la longueur, l'impédance, l'affaiblissement


(atténuation) et la para-diaphonie à des fréquences du câblage ainsi que toutes les mesures
nécessaire pour la certification du câblage.

A la réception, les contrôles porteront sur les finis des ouvrages. Dans le cas de malfaçons le
prestataire devra refaire les ouvrages défectueux et corriger ceux-ci si le maître d'ouvrage représenté
par le comité de suivi ne juge pas leur remplacement indispensable.

ARTICLE 4 : CONDITIONS SUPPLEMENTAIRES A GARANTIR


1. Les matériaux utilisés pour les travaux de câblage et ceux entrant dans les produits
manufacturés devront satisfaire par ordre de priorité:
• Aux normes en vigueur au Maroc ;

MFPMA/DSI/DSII Page 15
A défaut des normes marocaines, on va recourir :

• Aux normes européennes en vigueur ;


• Aux normes de qualité ;
2. Les équipements doivent faire l'objet d'un label de qualité agrée par le maître d'ouvrage (les
équipements et matériel doivent être certifiés ISO 9002) ;
3. Tous les équipements passifs du câblage informatique, de bout en bout, doivent être de
constructeurs de grande renommée.
4. Les Switchs d’accès et les Switchs cœur doivent être du même constructeur ;

L'application de ces normes ou règlements ne dispense pas de respecter les prescriptions, règles,
circulaires et décrets administratifs, tant généraux que particuliers ou locaux, ainsi que tous les textes
officiels complétant ou modifiant les pièces dont il est fait état, et qui seront publiés postérieurement
à l'élaboration du présent cahier des spécifications techniques générales.

En cas de contradiction entre les divers règlements et normes édités et en cours d'édition, tant
Marocains qu'Européens, ce sont les spécifications préconisées par la dernière version qui seront
appliquées.

ARTICLE 5 : NATURE ET SPECIFICATIONS DES PRESTATIONS


Les spécifications techniques minimales du matériel à livrer et des travaux à réaliser sont décrites
comme suit :

PRIX 1: CHEMIN DE CABLE EN ACIER GALVANISE


Le chemin de câble sera de marque connue dont la partie des ailes est arrondie. Chaque segment de
chemin sera muni d'accessoires de pose (éclisses, peignes, tiges filetées, chevilles en acier pour
béton). Les chemins de câbles verticaux seront protégés jusqu’à une hauteur de 2m au-dessus du sol
par une plaque métallique galvanisée.

Le dimensionnement du chemin de câble est "dicté" par les spécifications du prestataire. En effet, la
charge supportée varie en fonction de la nature et du nombre de câbles acheminés et de l'espace-
ment entre supports au niveau de l'installation. Toutefois, les dimensions minimales seront de
95x63mm.

L'installation du chemin de câble demandé tiendra compte des contraintes (charge et environ-
nement électromagnétiques d'installation) conformément aux spécifications physiques du
constructeur.

Ce prix inclus aussi les accessoires nécessaires pour la fixation du chemin de câble au plafond.

Bien entendu, le chemin de câble sera relié à la terre pour la protection des intervenants et pour
écouler les charges électrostatiques éventuelles sur la terre.

Ce prix est payé au mètre linéaire, y compris la fourniture, la pose et l’installation avec tous les
accessoires nécessaires pour fixation et toutes autres sujétions.

MFPMA/DSI/DSII Page 16
PRIX 2: GOULOTTE PLASTIQUE de 80 x 50 mm
De couleur blanche, d’une taille minimale de80x50 mm, avec tous les accessoires nécessaires. La
goulotte devra être conforme aux normes NF C 68-1 02. La goulotte sera utilisée pour le
cheminement des câbles informatiques.

Le passage de la goulotte sera étudié afin qu‘elle ne soit pas accessible à hauteur d’homme dans
toutes les circulations et zones publiques (hall, couloir) pour éviter toute source de perturbation
(magnétique, thermique, conduits d'eau, néon). avec 20 % minimum des capacités libres dans les
goulottes pour éventuelle extension.

La goulotte sera équipée de tous les accessoires nécessaires :

• Embout d'extrémité (à chaque fin de segment)


• Angle intérieur variable (à chaque angle intérieur).
• Angle extérieur variable (à chaque angle extérieur).
• Angle plat variable (à chaque montée / descente).
• Dérivation
o Joint - agrafe (à chaque liaison entre longueurs)
o Cloison de fractionnement.
La goulotte doit être conforme aux normes en vigueur.

Ce prix est payé au mètre linéaire y compris la fourniture, la pose, les accessoires pour montage,
angles intérieurs, angles extérieurs, dérivations, embouts, joints - agrafe, les perçages éventuels de
cloison et toutes autres sujétions d'installation.

PRIX 3: COFFRET DE BRASSAGE


Le coffret doit être pivotant de capacité minimale de 21 Unités, et il doit répondre aux
caractéristiques minimales suivantes :

• Profondeur : 600 mm ;
• largeur : 600 mm ;
• Charge admissible : 3 kg / U ;
• Le coffret doit être équipé de :
o Panneaux latéraux pivotants démontables par l'intérieur sans outil ;
o Porte galbée réversible en verre de sécurité sérigraphié ;
o Serrure à clé ;
o 2 montants 19" réglables en profondeur ;
o Plaques d'entrées de câbles pleines en partie haute et basse ;
o Ouïes hautes et basses pour ventilation naturelle, pouvant recevoir un ventilateur en
partie haute (équipements pour la gestion thermique) ;
o kit de mise à la masse.

Ce prix est payé à l’unité y compris la fourniture, la pose, les accessoires pour montage et toutes
autres sujétions d'installation.

MFPMA/DSI/DSII Page 17
PRIX 4: PANNEAUX DE BRASSAGE
Les panneaux de brassage entre les coulisses et les prises seront modulaires et à angle au format 19
pouces, avec une capacité de 24 modules U/UTP Cat 6, équipé d'un guide de câbles arrière et avec
circuit de terre inclus pour efficacité du blindage et facilité dans les liaisons des modules.

Les panneaux de brassage pourront recevoir des connecteurs de tout type de prises RJ45 de
catégorie 6.

Les postes de travail seront raccordés aux prises terminales via des prises RJ45 catégorie 6. Ces
platines seront installées dans les racks ou dans les baies.

En ce qui concerne le rayon de courbure du câble, il est établi dans les normes qu'il ne doit jamais
être inférieur à 4 fois le diamètre externe du câble (généralement environ 25 mm).

• Panneau modulaire p/ 24 Modules ;


• Module rôle U/UTP cat6;
• Passe câbles IU avec Couverture.

Le panneau doit être complet, équipé de 24 prises UTP ayants les mêmes spécifications que les prises
objet du prix 8 ci-dessous.

Ce prix est payé à l’unité y compris la fourniture, la pose, raccordement, repérage, tests et toutes
autres sujétions.

PRIX 5: PANNEAU PASSE-FIL


Ce prix rémunère la fourniture et la pose de panneau passe-fils pour une bonne gestion du câblage :
• Montage sur baies 19’’ 1 U;
• Panneaux en métal avec balais ;
• Fixation rapide ;

Ce prix est payé à l'unité, y compris, la fourniture, la pose et toutes autres sujétions.

PRIX 6: CABLE DE TRANSMISSION


Le système de câblage demandé est un système structuré de catégorie 6 U/UTP classe E conforme à
la norme ANSI/TIA/EIA 568 B-2.10 permettant de supporter l'application 10GBase T norme 802.3 an.

Le câblage de catégorie 6 U/UTP est la meilleure technologie car elle permet de ne pas avoir à tester
les différents paramètres tels que I'ANEXT (para diaphonie exogène) ou I'AFEXT (télé diaphonie
exogène).

L'architecture du pré câblage proposée est conforme aux normes et standards liés à l'environnement
de la catégorie 6 et les performances garanties.

MFPMA/DSI/DSII Page 18
La liaison entre les panneaux passifs et les prises RJ45 sera faite à travers d'un câble U/UTP non
blindé Cat6 LSOH, certifié pour 150MHz. Le câble devra avoir un isolement central afin de maintenir
l'entrelacement des paires avant, pendant et après l'installation.

Caractéristiquestechniques minimales:

construction U/UTP non blindé


Couverture LSOH
Nombre de paires 4 paires
Diamètre des conducteurs 24 AWG
Résistance DC <17,0O/100m
Impédance Caractéristique 10-100MHz 100 ± 5 Ohms
Diamètre du câble 6,5 mm
Temps de propagation < 500 ns / 100m
Vitesse nominale de Propagation 70% C

Les tests seront réalisés à l'aide d'un réflectomètre pour cuivre (scanner) permettant de tester
longueur, impédance. Capacitance, affaiblissement, para diaphonie.

Les câbles de distribution seront posés fixés par colliers sur des chemins de câbles (nouveaux et/ou
existants).

Ce prix est payé au mètre linéaire y compris la fourniture, la pose, raccordement, fixations, repérage,
tests, mise en œuvre et toutes autres sujétions.

PRIX 7: CORDON DE BRASSAGE 1M


Les cordons demandés devraient être testés aux usines du constructeur, portant le marquage indiquant
les références concordantes avec le catalogue du constructeur et garantis par ses soins.
Chaque cordon sera testé individuellement, cacheté, conditionnés et livrés dans leur emballage
d'origine.

Les cordons proposés doivent répondre aux caractéristiques suivantes :


• Câble 4 paires torsadées U/UTP Cat.6
• Plugs Catégorie 6
• Plugs à barre d’engagement avec pièces métalliques de contrôle d’impédance.
• Câblage droit, 4 paires RJ45 / RJ45
• Longueur : 1M
Ce prix est payé à l’unité y compris la fourniture, la pose, le brassage, repérage, tests et mise en
service et toutes autres sujétions.

PRIX 8: CORDON DE BRASSAGE 2M


Les cordons demandés devraient être testés aux usines du constructeur, portant le marquage indiquant
les références concordantes avec le catalogue du constructeur et garantis par ses soins.

MFPMA/DSI/DSII Page 19
Chaque cordon sera testé individuellement, cacheté, conditionnés et livrés dans leur emballage
d'origine.

Les cordons proposés doivent répondre aux caractéristiques suivantes :


• Câble 4 paires torsadées U/UTP Cat.6
• Plugs Catégorie 6
• Plugs à barre d’engagement avec pièces métalliques de contrôle d’impédance.
• Câblage droit, 4 paires RJ45 / RJ45
• Longueur : 1M
Ce prix est payé à l’unité y compris la fourniture, la pose, le brassage, repérage, tests et mise en
service et toutes autres sujétions.

PRIX 9: CORDON DE LIAISON 3M


Les cordons demandés devraient être testés aux usines du constructeur, portant le marquage indiquant
les références concordantes avec le catalogue du constructeur et garantis par ses soins.
Chaque cordon sera testé individuellement, cacheté, conditionnés et livrés dans leur emballage
d'origine.

Les cordons proposés doivent répondre aux caractéristiques suivantes :


 Câble 4 paires torsadées U/UTP Cat.6
 Plugs Catégorie 6
 Plugs à barre d’engagement avec pièces métalliques de contrôle d’impédance.
 Câblage droit, 4 paires RJ45 / RJ45
Ils devront avoir la longueur de 3M.

Ce prix est payé à l’unité y compris la fourniture, la pose, raccordement, tests et mise en service et
toutes autres sujétions
PRIX 10: CORDON DE LIAISON 5M
Les cordons demandés devraient être testés aux usines du constructeur, portant le marquage indiquant
les références concordantes avec le catalogue du constructeur et garantis par ses soins.
Chaque cordon sera testé individuellement, cacheté, conditionnés et livrés dans leur emballage
d'origine.

Les cordons proposés doivent répondre aux caractéristiques suivantes :


 Câble 4 paires torsadées U/UTP Cat.6
 Plugs Catégorie 6
 Plugs à barre d’engagement avec pièces métalliques de contrôle d’impédance.
 Câblage droit, 4 paires RJ45 / RJ45
Ils devront avoir la longueur de 5M.

Ce prix est payé à l’unité y compris la fourniture, la pose, raccordement, tests et mise en service et
toutes autres sujétions.

PRIX 11: PRISE INFORMATIQUE


Il s’agit de livrer et mettre en place des prises informatiques RJ45 U/UTP de catégories 6.

MFPMA/DSI/DSII Page 20
La prise informatique doit être complète (livrée avec tous les accessoires nécessaires : plastron,
support…).

Les supports pour prises doivent être commandés

La prise informatique doit être de type RJ45 femelle et conforment à la norme catégorie 6
ANSI/TIA/EIA 568 B 2.10.

Cette prise devra être banalisée, câblée comme une prise informatique (sur les quatre paires).

Les modules pour les prises devront être du type U/UTP Cat6, avec auto-rattachable, compatibilité
EMI. La prise doit être complète.

Les prises simples seront de montage dans surface et les doubles de montage encastrable et avec du
dessin dans angle pour protection du cordons de liaison.

- Prise de surface /1 Module


- Module RJ45 U/UTP Cat6

Ce prix est payé à l’unité, y compris la fourniture, la pose, le câblage, étiquetage, tests et mise en
service et toutes autres sujétions.
PRIX 12: CABLE FIBRE OPTIQUE
La fibre optique proposée doit être du type Multimode de classe OM3, supportant des grandes
vitesses de transmission des données (10 GBits/s) exempts de bruit, de distorsion ou d'interférences
et permettant ainsi l'élimination des problèmes liés aux circuits de masse, aux perturbations
électromagnétiques, aux perturbations radioélectriques et à la foudre, tout en améliorant les
caractéristiques de distance et de largeur de bande. Elle est utilisée comme élément principal d'un
câblage de distribution dans les systèmes de données ou de télécommunication à fibre optique. Elle
transite par les colonnes montantes, les conduits d'air conditionné, sous les planchers surélevés des
salles informatiques et autres cheminements lorsqu'un nombre élevé de fibres est nécessaire.

Les câbles fibre optique assurent les liaisons entre le répartiteur général et les sous répartiteurs.

Tous les brins devront être connectés au niveau du tiroir optique.

Caractéristiques physiques:

• Nb de fibres : 06 brins
• DIA Coeur revêtement : 50/125 μm
• DIA Ext. Câble : 6 mm
• Charge de rupture : 15000 N/100 mm
• Protection : int/ext
• Conformité : IEC- 60332-1; IEC 1034-1/2; IEC 754-1/2; ISO/IEC 11801
• Connexion terminale : SC.

Ce prix est payé au mètre linéaire y compris la fourniture, la pose, raccordements, fixations,
repérage, tests et toutes autres sujétions.

MFPMA/DSI/DSII Page 21
PRIX 13: TIROIRS OPTIQUES 12 PORTS
Le tiroir optique installé dans les armoires informatiques sera un tiroir optique coulissant conforme
aux normes internationales ISO 11801. Il devra être équipé des différents coupleurs SC duplex, d’un
passe câble, d’une presse en PVC, d’un dérouleur optique afin de permettre la canalisation de la fibre
dénudée vers le port d’affectation. Chaque tiroir optique aura une capacité maximale de 12 ports SC
duplex. Le tiroir doit être équipé des connecteurs nécessaires pour connecter deux câbles fibre
optique multi-mode de classe OM3, de 6 brins chacun.

Ce prix est payé à l'unité, par tiroir optique, y compris la fourniture, la pose, le raccordement,
fixation, tests et toutes autres sujétions.

PRIX 14: TIROIRS OPTIQUES 24 PORTS


Le tiroir optique installé dans les armoires informatiques sera un tiroir optique coulissant conforme
aux normes internationales ISO 11801. Il devra être équipé des différents coupleurs SC duplex, d’un
passe câble, d’une presse en PVC, d’un dérouleur optique afin de permettre la canalisation de la fibre
dénudée vers le port d’affectation. Chaque tiroir optique aura une capacité maximale de 24 ports SC
duplex. Le tiroir doit être équipé des connecteurs nécessaires pour connecter 8 câbles fibre optique
multi-mode de classe OM3, de 6 brins chacun.

Ce prix est payé à l'unité, par tiroir optique, y compris la fourniture, la pose, le raccordement,
fixation, tests et toutes autres sujétions.

PRIX 15: JARRETIERES OPTIQUES SC-LC


Les Jarretières optiques de 2 m, de type SC-LC de classe OM3, permettront de réaliser les liaisons à
l'intérieur des répartiteurs entre les arrivées actives et les départs passifs. Ils seront également
certifiés ISO 11801 et fournis dans leur emballage d'origine donc confectionnés par des machines
spécialisées.

Ce prix est payé à l'unité, par Jarretière optique, y compris la fourniture, la pose, raccordements,
fixations, tests et toutes autres sujétions.

PRIX 16: JARRETIERES OPTIQUES LC-LC


Les Jarretières optiques de 2 m, de type LC-LC de classe OM3, permettront de réaliser les liaisons à
l'intérieur des répartiteurs entre les arrivées actives. Ils seront également certifiés ISO 11801 et
fournis dans leur emballage d'origine donc confectionnés par des machines spécialisées.

Ce prix est payé à l'unité par Jarretière optique y compris, la fourniture, pose, raccordements,
fixations, essais et toutes autres sujétions.

PRIX 17: SWITCH CŒUR


Le Commutateur cœur doit répondre au minimum aux spécifications techniques suivantes :
• Type de périphérique : Commutateur Full managé niveau 3 avancé – empilable.
• Type de châssis : Montable sur rack - 1U (19 ‘’)
• Fonctions d'administration : SNMP, RMON, WEB, CLI
• Ports :
MFPMA/DSI/DSII Page 22
o 24 ports fixes SFP+ 10 GbE (10 Gbit/s / 1 Gbit/s) à détection automatique
o 1 port console inclus ;
o Module d’extension remplaçable à chaud prenant en charge deux ports QSFP+ , quatre
ports 10GBaseT ou quatre ports SFP+.
o Empilage haute disponibilité à l’aide de ports 40 GbE prenant en charge jusqu’à 160
Gbit/s (duplex intégral)
• Capacités :
o Mémoire : 2Go
o Taille du tampon de paquets : 9 Mo ;
o Mémoire flash : 256Moh
o Débit de transfert: 9.5 Mpps ;
o Capacité de commutation : 640 Gbit/s ;
• Qualité de service :
o Ports niveau 4 TCP / UDP ( type d’applications)
o Mode de services QoS par port
o Mode des niveaux de QoS évalués en fonction des flux
o Contrôle du flux en fonction de la priorité
o Architecture DiffServ
• Sécurité :
o Listes de contrôle d’accès (ACL)
o Support de l’authentification par Radius
o Support de SSL et SSH
• VLAN : 802.1 Q, Dynamic VLAN avec GVRP
• Routage : RIP, OSPF, NSSA, VRRP.
• Deux (2) blocs d’alimentation redondants remplaçables à chaud ;
• Autres :
o Agrégation de liens : 128 groupes d’agrégation des liaisons (LAG)
o Protocole STP (Spanning Tree)et Protocole RSTP (Rapid Spanning Tree)
• Le switch doit être fourni avec :
o Un (1) câble d’empilement
o Huit (8) Transceiver SFP+ de 10GbE
o les accessoires nécessaires pour le montage en rack.

Ce prix est payé à l’unité y compris la fourniture, la pose, la mise en rack, l’empilement avec les
autres switch de l’armoire, la configuration de l’adressage IP et des VLAN selon les indications du
maitre d’ouvrage et toutes autres sujétions.

PRIX 18: SWITCH D’ACCES 24 PORTS


Le Commutateur doit répondre au minimum aux spécifications techniques suivantes :
• Type de périphérique : Commutateur Full managé niveau 2 avancé – empilable.
• Type de châssis : Montable sur rack - 1U (19 ‘’)
• Fonctions d'administration : SNMP, RMON, WEB, CLI
• Ports :
o 24 ports RJ45 PoE+ 10/100/1 000 Mbit/s (jusqu’à 30,8 W) à détection automatique.
o 2 ports 10G SFP+dédiés
o 2 ports d’empilage (21 Gbit/s) prenant en charge jusqu’à 84 Gbit/s (duplex intégral)
• Capacités :
o Matrice de commutation minimale de 172 Gbit/s
o Bande passante : 128 Mpps

MFPMA/DSI/DSII Page 23
• Qualité de service :
o Ports niveau 4 TCP / UDP (type d’applications)
o Mode de services QoS par port
o Mode des niveaux de QoS évalués en fonction des flux
o Contrôle du flux en fonction de la priorité
o Architecture DiffServ
• Sécurité :
o Support de l’authentification par Radius
o Support de SSL et SSH
• VLAN : 802.1 Q, Dynamic VLAN avec GVRP
• Routage : RIP, OSPF, NSSA, VRRP.
• Autres :
o Agrégation de liens : 128 groupes d’agrégation des liaisons (LAG)
o Protocole STP (Spanning Tree)et Protocole RSTP (Rapid Spanning Tree)
• Le switch doit être fourni avec :
o Un (1) Câble d’empilage d’un mètre
o 1 Transceivers SFP+ de 10GbE
o les accessoires nécessaires pour le montage en rack.

Ce prix est payé à l’unité y compris la fourniture, la pose, la mise en rack, l’empilement avec les
autres switch de l’armoire, la configuration de l’adressage IP et des VLAN selon les indications du
maitre d’ouvrage et toutes autres sujétions.

PRIX 19: SWITCH D’ACCES 48 PORTS


Le Commutateur doit répondre au minimum aux spécifications techniques suivantes :
• Type de périphérique : Commutateur Full managé niveau 2 avancé – empilable.
• Type de châssis : Montable sur rack - 1U (19 ‘’)
• Fonctions d'administration : SNMP, RMON, WEB, CLI
• Ports :
o 48 ports RJ45 PoE+ 10/100/1 000 Mbit/s (jusqu’à 30,8 W) à détection automatique.
o 2 ports 10G SFP+dédiés
o 2 ports d’empilage (21 Gbit/s) prenant en charge jusqu’à 84 Gbit/s (duplex intégral)
• Capacités :
o Matrice de commutation minimale de 220 Gbit/s
o Bande passante : 164 Mpps
• Qualité de service :
o Ports niveau 4 TCP / UDP (type d’applications)
o Mode de services QoS par port
o Mode des niveaux de QoS évalués en fonction des flux
o Contrôle du flux en fonction de la priorité
o Architecture DiffServ
• Sécurité :
o Support de l’authentification par Radius
o Support de SSL et SSH
• VLAN : 802.1 Q, Dynamic VLAN avec GVRP
• Routage : RIP, OSPF, NSSA, VRRP.
• Autres :
o Agrégation de liens : 128 groupes d’agrégation des liaisons (LAG)

MFPMA/DSI/DSII Page 24
o Protocole STP (Spanning Tree)et Protocole RSTP (Rapid Spanning Tree)
• Le switch doit être fourni avec :
o Un (1) Câble d’empilaged’un mètre
o 1 Transceivers SFP+ de 10GbE
o les accessoires nécessaires pour le montage en rack.

Ce prix est payé à l’unité y compris la fourniture, la pose, la mise en rack, l’empilement avec les
autres switch de l’armoire, la configuration de l’adressage IP et des VLAN selon les indications du
maitre d’ouvrage et toutes autres sujétions.

PRIX 20: TRAVAUX DE CONNEXION DES BUREAUX D’ACCEUIL


Ce prix a pour objet la réalisation des travaux d’installation des conduites de câble pour la connexion
des bureaux et locaux d’accueil du siège. A savoir :
o Bureaux d’accueil de l’entrée principale
o Bureau d’accueil de l’entrer secondaire ;
o Bureau de l’association des œuvres sociales ;
o Buvette.
Ce prix inclus les points suivants :
• Fourniture et pose de buses en PVC de 100 mm ;
• Travaux de génie-civil nécessaires, y compris creusement et reconstitution des itinéraires, à
exécuter dans les règles de l’art.
Ce prix est payé au mètre linéaire y compris la fourniture des buses, la pose, les travaux géni civile
nécessaires et toutes autres sujétions.

PRIX 21: CABLAGE ELECTRIQUE DES REPARTITEURS D’ETAGES


Ce prix a pour objet la réalisation des travaux de liaison électrique des répartiteurs d’étage à partir de
l’onduleur central, installé à la salle machine informatique. Les répartiteurs sont en nombre de 6.
Ce prix inclus la fourniture et pose de câble électrique3x4mm² de. Le câble électrique doit être posé
dans des molures à fournir à la charge du titulaire.
Ce prix est payé au mètre linéaire y compris la fourniture, la pose, repérage, tests, et toutes autres
sujétions.

MFPMA/DSI/DSII Page 25
Bordereau des prix – détail estimatif -Appel d’offres n°14/2014/MFPMA
OBJET : LA REALISATIOIN DES TRAVAUX DE CABLAGE INFORMATIQUE DU SIEGE DU MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE
ET DE LA MODERNISATION DE L’ADMINISTRATION
Prix unitaire (en DH
N° de Prix Désignation de prestation Unité de compte Quantité Prix total (en DH)
hors TVA) en chiffre
1 CHEMIN DE CABLE EN ACIER GALVANISE ML 400
2 GOULOTTE PLASTIQUE 80x50mm ML 1200
3 COFFRET DE BRASSAGE Unité 2
4 PANNEAUX DE BARASSAGE Unité 26
5 PANNEAU PASSE-FIL Unité 20
6 CABLE DE TRANSMISSION ML 28000
7 CORDON DE BRASSAGE 1M Unité 150
8 CORDON DE BRASSAGE 2M Unité 150
9 CORDON DE LIAISON 3M Unité 150
10 CORDON DE LIAISON 5M Unité 150
11 PRISE INFORMATIQUE Unité 600
12 CABLE FIBRE OPTIQUE ML 400
13 TIROIR OPTIQUE 12 ports Unité 6
14 TIROIR OPTIQUE 24 ports Unité 2
15 JARRETIERES OPTIQUE SC-LC Unité 30
16 JARRETIERES OPTIQUE LC-LC Unité 4
17 SWITCH CŒUR Unité 2
18 SWITCH D'ACCES 24 PORTS Unité 8
19 SWITCH D'ACCES 48 PORTS Unité 6
20 TRAVAUX DE CONNEXION DES BUREAUX D’ACCEUIL ML 120
21 CABLAGE ELECTRIQUE DES REPARTITEURS D’ETAGES ML 200
Total hors TVA -
Taux de la TVA (20 %) -
Total TTC -

MFPMA/DSI/DSII Page 26
MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE
ET DE LA MODERNISATION DE L’ADMINISTRATION

APPEL D’OFFRES SUR OFFRES DE PRIX N° 14/2014/MFPMA

OBJET : LA REALISATION DES TRAVAUX DE CABLAGE INFORMATIQUE DU SIEGE DU MINISTERE


DELA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA MODERNISATION DE L’ADMINISTRATION.

PREPARE PAR VERIFIE PAR

L’ADMINISTRATION FOURNISSEUR

(lu et accepté manuscrite)

MFPMA/DSI/DSII Page 27