Vous êtes sur la page 1sur 10

Chapitre II : Pré dimensionnement des éléments et descente de charges

II. Pré dimensionnement des éléments


Le Pré dimensionnement est réalisé conformément aux règlements dictés par le RPA 99
version 2003, le BAEL 91 et le CBA 93.
1. Pré dimensionnement des éléments secondaires
Un élément secondaire c’est un élément qui n’intervient pas dans le contreventement de la
structure on distingue deux cas : les éléments secondaires de type porteur (plancher corps
creux) et éléments secondaire non porteur (acrotère, escalier, balcon, port a faux….)

1.1. Pré dimensionnement des planchers (élément secondaire porteur)


Dans une construction, le plancher est une structure horizontale qui supporte les surcharges
d’exploitation (mobilier, véhicule, personnes…), les charges permanentes (cloisons,
revêtements,…). Il les retransmet aux poutres, aux poteaux et aux murs porteurs, qui les
reportent aux fondations.
On distingue deux types :
 Plancher à corps creux.
 Plancher à dalles pleine.
1.1.1. Planchers à corps creux

Le plancher à corps creux est parmi les planchers les plus utilisés dans le domaine du
bâtiment, il est composé de poutrelles, de l’hourdis et de dalle de compression.

Figure .II.1 Coupe transversale d’un plancher à corps creux.

Dr. Ait Taleb.S (Cour mini projet L3 génie civil) Page 1


Chapitre II : Pré dimensionnement des éléments et descente de charges

Figure .II.2 Présentation poutrelle - hourdis.

Avec :

- hcc : hauteur du corps creux


- hdc: hauteur de la dalle de compression.
- b0 : largeur de la nervure de 8 à 12 cm.
- L0 : distance entre axe des poutrelles 65cm.
La hauteur totale du plancher ht est conditionnée par le critère de flèche :
Lmax
ht  (CBA 93 art : 6.8.4.2.4)
22.5
Telle que :
Lmax : Distance maximal entre nue d’appuis dans le sens des poutrelles.

 Disposition des poutrelles :


La disposition des poutrelles se fait en respectant les deux critères suivants :
- Le critère de la petite portée.
- Le critère de continuité.

1.1.2. Plancher à dalle pleine

Les dalles sont des plaques minces dont l’épaisseur est faible par rapport aux autres
dimensions et qui peuvent reposer sur 2,3ou 4 appuis.
Ce type d’élément travail essentiellement en flexion (poutres, poutrelles ou murs.)
L’épaisseur des dalles dépend aussi bien des conditions d’utilisation que des vérifications de
résistance.

 Isolation phonique

Selon les règles techniques « CBA93 » en vigueur en l’Algérie l’épaisseur du plancher


doit être supérieure ou égale à 13 cm pour obtenir une bonne isolation acoustique.

On limite donc notre épaisseur à : 15 cm.

Dr. Ait Taleb.S (Cour mini projet L3 génie civil) Page 2


Chapitre II : Pré dimensionnement des éléments et descente de charges

 Résistance à la flexion
lx
- Dalle repose sur un appui : e 
20
l l
- Dalle reposant sur deux appuis : x  e  x avec 𝜌<0.4
35 30
l l
- Dalle reposant sur trois ou quatre appuis : x  e  x avec 𝜌 ≥ 0.4
45 40
Lx : est la petite portée du panneau le plus sollicité.

 Condition de coupe-feu
e ≥ 7cm pour une heure de coupe feu (BAEL91).

e ≥ 11cm pour deux heures de coupe feu (BAEL91).

2. Pré dimensionnement des éléments structuraux


2.1. Les poutres :

Selon le BAEL91 le pré dimensionnement des poutres (pp et ps) se fait en utilisant les
conditions suivantes :
Lmax L
 h  max
15 10

0, 4h  b  0, 7 h

h et b hauteur largeur de la poutre respectivement.

Lmax : distance maximale entre nus d’appuis.

 Vérification des exigences du RPA99/2003 (Art 7.5.1)


b  20cm
h 30cm
h/b < 4

 Les poutres principales (PP) : elles sont perpendiculaires aux poutrelles.


 Les poutres secondaires (PS) : elles sont parallèles aux poutrelles.

Dr. Ait Taleb.S (Cour mini projet L3 génie civil) Page 3


Chapitre II : Pré dimensionnement des éléments et descente de charges

2.2.Evaluation des charges et surcharges :


 Plancher étage courant :

Tableau. II.1. Evaluation des charges du plancher étages courants.


Poids
Poids
N° Désignation des éléments Epaisseurs (cm) volumiques
(KN/m²)
(KN/m3)
1 Cloisons légères de séparation 10 9 0.90
2 Revêtement en Carrelage 2 20 0.40
3 Mortier de pose 2 20 0.40
4 Lit de Sable 2 18 0.36
5 Plancher corps creux (16+4) 20 14.25 2.85
6 Enduit en plâtre 2 10 0.20
Charge permanente totale  = 5.11
Surcharge d’exploitation Q =1.5

Figure. II.3. Eléments constituant le plancher « étage-courant ».

Suivant le (DTR BC2-2) :


La charge d’exploitation à prendre sur le plancher d’étage commerciale est : Q =5 KN/m².
La charge d’exploitation à prendre pour un plancher étage courant est: Q = 1.50 KN/m².
La charge d’exploitation à prendre pour un plancher étage bureau est : Q=2.5 KN/m².
La charge d’exploitation à prendre pour un plancher étage parking est : Q=2.5KN/m².

Dr. Ait Taleb.S (Cour mini projet L3 génie civil) Page 4


Chapitre II : Pré dimensionnement des éléments et descente de charges

 Plancher terrasse inaccessible

Tableau. II.2. Evaluation des charges sur le plancher terrasse inaccessible.


Poids volumiques Poids
N° Désignation des éléments Epaisseurs (cm)
(KN/m3) (KN/m²)

1 Gravillon de protection 4 20 0.8


2 Multicouche d’étanchéité 2 6 0.12
3 Forme de pente (1.5%) 10 22 2.20
4 Isolation thermique 1,5 18 0.27
5 Plancher corps creux (16+4) 20 14.25 2.85
6 Enduit en mortiers 1.5 18 0.27

Charge permanente totale  = 6.51

Surcharge d’exploitation Q=1

Figure. II.4. Eléments constituants le « plancher-terrasse ».

 Plancher Dalle pleine

Tableau .II.3. Evaluation des charges des planchers dalles pleines.


Désignation des Epaisseurs Poids volumiques Poids
N° éléments (cm) (KN/m3) (KN/m²)
1 Revêtement en Carrelage 2 20 0.40
2 Mortier de pose 2 20 0.40
3 Lit de Sable 2 18 0.36
4 Dalle pleine (14 cm) 13 25 3.25
5 Enduit en plâtre 2.00 10 0.20
Charge permanente totale  = 4.61
Surcharge d’exploitation Q =3.5

Dr. Ait Taleb.S (Cour mini projet L3 génie civil) Page 5


Chapitre II : Pré dimensionnement des éléments et descente de charges

Figure. II.5. Eléments constituant la dalle pleine.

2.3.Maçonnerie
 Murs extérieurs : Ce sont des murs en double cloisons séparés par une lame d’air

Tableau .II.4. Evaluation des charges des murs extérieurs.

Désignation des Poids volumiques Poids


N° Epaisseurs (cm)
éléments (KN/m3) (KN/m²)

1 Enduit en plâtre 1.5 10 0,15


2 Briques creuses 15 9 1.35
3 Lame d’air 5 0,00 0,00
4 Briques creuses 10 9 0.90
5 Enduit de ciment 1.5 18 0,27

Charge permanente totale  = 2.67

Figure .II.6. Coupe verticale d’un mur extérieur et intérieur.

Tableau. II.5. évaluation des charges des murs intérieurs.


Désignation des Poids volumiques Poids
N° Epaisseurs (cm)
éléments (KN/m3) (KN/m²)
1 Enduit en plâtre 0,02 10 0,2
2 Briques creuses 0,1 9 0,9
3 Enduit en plâtre 0,02 10 0,2
Charge permanente totale   1.4

Dr. Ait Taleb.S (Cour mini projet L3 génie civil) Page 6


Chapitre II : Pré dimensionnement des éléments et descente de charges

2.4.Pré dimensionnement des Poteaux


Le pré dimensionnement des poteaux se fait selon 3 critères :

1- Critère de résistance.
2- Critère de stabilité de forme (flambement).
3- Conditions de RPA.

2.4.1. Critère de résistance :


Les poteaux sont sollicités en compression simple par un effort Nu.
On doit vérifier que :
NU
 bc   FbU
A
Avec :
Nu : Effort normal pondéré dû aux charges et surcharges.
A : Section transversale du poteau tel que : A = b*h.
fbu: Contrainte admissible du béton à la compression, tel que :

0.85* f c 28
FbU 
b
NU  (1.35G  1.5Q)( KN )
Avec :
S : Surface afférente supportée par le poteau (surface de charge du poteau).
G : La charge permanente
Q : La charge d’exploitation, calculée après application de la loi de dégression de
charge.

Le poteau étudié est le poteau le plus sollicité, c’est-à-dire le poteau qui recevra l’effort de
compression maximal. Il sera déterminé à partir de la descente de charge.
Les dimensions des poteaux sera fixée après avoir effectué la descente de charge, tout en
vérifiant les recommandations du RPA99.

 La loi de dégression (DTR-BC2-2) des charges d’exploitation


La loi de dégression des charges d’exploitation dans les bâtiments à usage d’habitation, et
pour calculer l’ossature (poteaux, murs, fondations ….) on suppose que toutes les surcharges
ne s’appliquent pas simultanément surtout les planchers.
Cette loi est applicable uniquement aux surcharges d’exploitation des bâtiments à étages
multiple et à usage d’habitation.
La condition nécessaire pour appliquer la loi de dégression : n ≥5, n : Nombres d’étage.

Dr. Ait Taleb.S (Cour mini projet L3 génie civil) Page 7


Chapitre II : Pré dimensionnement des éléments et descente de charges

Soit Q0 la charge d’exploitation sur la toiture ou la terrasse couvrant le bâtiment, Q1, Q2,
……..Qn :les charges d’exploitations respectives des planchers des étages 1,2,…….n,
numérotés à partir du sommet du bâtiments.

NB : pour l’étage à usage commercial et bureaux la loi de dégression ne s’applique pas, on


prend en considération la totalité de la surcharge (sans coefficients).
Dans notre cas les surcharges d’exploitation sons égales
Q1  Q2  .....  Q9  Q (Étages à usage d’habitation), et soit Q0 la surcharge d’exploitation sur
la terrasse couvrant le bâtiment.

Donc la loi de dégression sera comme suit :

- Sous la terrasse :...............................................................Q0. DTR B.C 2.2 (6.3)


- Sous le dernier étage :.......................................................Q0+Q1.
-Sous l’étage immédiatement inferieur :................Q0+0.95 (Q1+Q2).
-Sous l’étage immédiatement inferieur :...................Q0+0.90 (Q1+Q2+Q3).
-Pour n≥5 :.......................................Q0+ (3+n/2n) × (Q1+Q2+Q3+Q4+…..+Qn).

 Localisation du poteau le plus sollicité :

En fonction de la surface d’influence de chaque poteau.

2.4.2. Pré dimensionnement du Poteau :

 Surfaces afferents

S1 = 2.635m2
S2 = 3.1m2
S3 = 4.845m2
S4 =5.7 m2
Saffi= S1+S2+S3+S4

La longueur des PP (b*h) :


LPP= ?
Figure.2.14. Terrasse inaccessible et étage courant.
La longueur des PS (30*35) :
LPS= ?
 Les charges et surcharges
 (Terrasse inaccessible) :
S=16.28m2
Gti=6.51KN/ m2; Qti=1 KN/ m2

Dr. Ait Taleb.S (Cour mini projet L3 génie civil) Page 8


Chapitre II : Pré dimensionnement des éléments et descente de charges

Gti=6.51*16.28=105.98 KN
Qti=1*16.28=16.28 KN

 Plancher étage courant :


S=16.28 m2;
Gpc=5.11KN/ m2; Qpc=1.5 KN/ m2
Gpc=5.11*16.28=83.19 KN
Qpc=1.5*16.28=24.42 KN

 Poids des poteaux :

𝑝=× Avec v : Le volume de poteau et = 25KN/m3: La masse volumique.

 Poids des poutres


𝐺𝑝 = 𝛾𝑐∗ℎ𝑝∗𝑏𝑝∗𝐿𝑝
 Poutres secondaires(PS)
 Poutres principales(PP)

Selon le CBA93 (article B.8.1.1) on doit majorer l’effort normal de compression ultime Nu
comme suit :

 10 % … poteaux internes voisin de rive dans le cas d′un bâtiment comportant au


moins 3 travées.
 15 % … poteaux centraux dans le cas d′un bâtiment à 2 travées.

 Vérification au flambement

D’après le (CBA 93), on doit faire la vérification suivante

B  f Af 
Nu     r c 28  s e  CBA 93 (Article B.8.2.1)
 0.9   b s 
Donc :

Nu
Br  BAEL91
 f fe 
   c 28  
 0.9   b 100   s 

Br : Section réduite du poteau : Br.= (b – 0.02)*(h – 0.02) (m2).


As/ Br : Le rapport de la section de l’acier à celle du béton, on prend ; As / Br = 1% pour la
zone IIa et As/Br = 0,9% pour la zone III.
: Coefficient en fonction de l’élancement λ
: L’élancement définie par ; λ = Lf/ imin.

Dr. Ait Taleb.S (Cour mini projet L3 génie civil) Page 9


Chapitre II : Pré dimensionnement des éléments et descente de charges

Avec :
Lf longueur du flambement.
Pour le cas de bâtiment courant : Lf= 0.7 * l0 où :
l0 : Longueur libre du poteau.
I ℎ
𝑖 = √B = 12

I : moment d’inertie de la section du poteau.


0.7 * l 0 12
 
B : section transversale du poteau, tel que : B = b * h h
2
0.85  50 
Si : 0    50    Si : 50    70    0.6 
   
2

1  0.2 
 35 

 Vérification des conditions du RPA 99 / 2003 (art 7.4.1) :


Pour la zone IIb et III, la section des poteaux doit répondre aux exigences suivantes.


 min  b, h   30

 he
 min  b, h  
 20
1 b
   4
4 h

Dr. Ait Taleb.S (Cour mini projet L3 génie civil) Page 10