Vous êtes sur la page 1sur 28

CAROLINE MERCIER

portfolio 2019
CAROLINE MERCIER
Architecte D.E.

25 ans

mercier.ca@gmail.com

11 rue Primo Lévi


75013 Paris

06 15 60 14 77

permis B (2012), PCS1

bon niveau d’anglais

compétences en construction bois et métal,


sérigraphie, médiation dans l’espace public,..

ÉTUDES

2012-2017 : Licence et Master à l’Ecole Nationale Supérieure


d’Architecture Paris Val de Seine

projet de fin d’étude : «PÔLE RÉEMPLOI : réhabilitation de


l’hôpital Bichat en centre de réemploi de matériaux»

mémoire de fin d’étude : «Fin de la page blanche : réemploi de


matériaux et nouvelles conceptions du projet»

2010-2012 : Première et deuxième années de Classe


Préparatoire aux Grandes Ecoles Maths Physique
à Montpellier (Hérault 34)

2010 : BAC S, Mention bien


Lycée Notre Dame de La Merci à Montpellier
EXPÉRIENCES

Novembre 2018 - aujourd’hui : Autoentrepreneuse


> Mission pour la mairie de Paris : aménagement de la piste cyclable sur
berges (portion quai des Tuileries)
> Diverses missions pour l’Atelier Roberta
(maquette d’étude, plan masse pour concours,...)

Avril 2018 - Octobre 2018 : Volontaire en service civique avec le Collectif Etc
Conception et construction sur des projets d’échelles variées

Septembre 2017 - Mars 2018 : Stage chez Emma Blanc Paysage à Paris
Conception, construction, permanences architecturales et expérimenta
tions place du Panthéon et place de Madeleine avec Les MonumentalEs

Septembre 2016 - Juin 2017 : Monitrice bibliothèque à l’ENSA Paris Val de Seine

Février-mars 2015 : Stage chez AREP Ville à Paris
dans le département Etudes Urbaines

juillet 2014 : Stage à l’agence N. Lebunetel - Architectes Urbanistes


à Montpellier. Particpation au projet d’urbanisme du Fort d’Aubervilliers

Juillet 2013 : Stage chantier chez Bellastock à l’Act Lab (Île Saint-Denis) et
préparation du workshop «Made in Vitrolles», création de mobilier urbain

ASSOCIATIONS, LOISIRS
LOGICIELS UTILISÉS
Adhérente et bénévole de l’association
Sketchup
Bellastock et participation à la création
> Maxwell
de villes éphémères depuis 2013.
> Artlantis
Trompettiste pour la Milfshake fanfare
Autocad

Revit Photographe : caroburger.tumblr.com

Suite Adobe Ex-présidente de l’atelier HM,


à l’ENSA Paris Val de Seine
PLACE DU PANTHÉON
75005, Paris
Du mois de septembre au mois de mars
dernier, j’ai eu la chance de participer aux projets
des places du Panthéon et de la Madeleine.
Etant stagiaire au sein de l’agence Emma Blanc
Paysage, j’ai pu suivre leurs évolutions en parallèle,
tendant à devenir de nouveaux espaces publics
qui questionnent la place donnée au piéton dans
Paris. Cette commande particulière dans le cadre
de «Réinventons nos places» a été l’occasion de
proposer une nouvelle façon de construire l’espace
public : par des permanences architecturales sur
site, par l’organisation d’ateliers et d’évènements et
la multiplication des interactions avec les usagers
de la place ayant des attentes parfois différentes de
celles des habitants du quartier. Cette expérience
fut particulièrement enrichissante et m’a permis
d’observer les différentes interactions à la fois avec
la maitrise d’ouvrage mais également avec les
différentes institutions de la ville de Paris comme la
DVD ou le CMA (Centre des Matériaux de la ville).
Les principes de réemploi des objets de la ville y
sont présents ; aujourd’hui la place du Panthéon
offre des assises qui n’étaient autres que des
bordures de trottoirs de granit. C’est par le biais
de ce projet que j’ai commencé à travailler avec
le collectif Etc, que j’ai finalement rejoint au mois
d’avril et avec qui j’ai pu poursuivre ce projet.

- PLAN ET CROQUIS DU PROJET RÉALISÉS PENDANT LE STAGE -


-- PHOTOGRAPHIES DE PHILLIPE RUAULT -
PÔLE RÉEMPLOI
Hôpital Bichat, 46 rue Henri Huchard, 75018, Paris

PARIS

PETITE CEINTURE BOULEVARD DE NEY HOPITAL BICHAT


Le déménagement de l’hôpital Bichat en
2025 pose la question du devenir de ce site et de
son ouverture sur la ville. Une fois évidé de ses
fonctions, les bâtiments pourraient accueillir de
nouveaux usages et participer au renouvellement
de la ville. La déconstruction de certains bâtiments
pourrait constituer une ressource importante en
gros œuvre et second œuvre. Ce nouveau territoire
devenu gisement serait l’occasion de développer
une nouvelle activité sur ce site, plus en lien avec
l’histoire de Saint Ouen. La proximité du site à la limite
que constitue le périphérique pourrait en faire un
point clé d’articulation entre Paris et Saint-Ouen.

Le projet proposé est celui d’un pôle
réemploi qui viendrait s’installer lors de la
déconstruction du site et qui accompagnerait son
chantier. Le pôle rémploi se nourrit des matériaux
déconstruits sur le site, jusqu’à développer
progressivement sa propre autonomie. Il est
composé d’un centre de recherche qui comporte
des laboratoires d’analyse des matériaux, des
agences et collectifs d’architectes spécialistes
de ces questions, des espaces d’exposition, un
showroom et des amphithéâtres dédiés au public
ainsi que des ateliers spécialisés au traitement des
- TOUS LES DOCUMENTS DE PRODUCTION PERSONELLE - objets d’architecture.

SAINT OUEN

PERIPHERIQUE PARC EDOUARD VAILLANT


collage d’intentions, février 2017

perspective intérieure des ateliers, juillet 2017


présentation des différents éléments réemployés dans le projet, juillet 2017

le patio et la vitrine : vue extérieure des ateliers, juillet 2017


VERS NOUVEAU COEUR DE VILLE
Gilly, commune de Charleroi, Belgique
Gilly, une des 45 communes de la ville de
Charleroi est à la fois bien desservie et bien équipée
; elle a donc le potentiel pour devenir un nouveau
centre urbain péripherique.

Le territoire est reconnaissable par son pas-


sé minier dont les terrils sont les témoins et le tissu
urbain peu dense nous pousse à travailler sur les
vides urbains. Nous créons à partir de ces vides un
parcours paysager à vitesse lente qui lie un terril à
l’autre. Cet axe Nord/Sud vise à réintroduire l’identité
paysagère de Gilly en son centre tout en favorisant les
modes de transports doux dans un site où la voiture
est prédominante sur les piétons.

Au cœur de ce parcours Nord/Sud se situe la


place Destrée qui devient le nouveau coeur de ville
lorsque nous en étendant son influence. Pour traiter
cette place nous privilégions des interventions légères
qui visent à désenclaver la place afin de proposer un
espace adaptable avec une multiplicité d’usages (ac-
ceuil d’un marché, évènements majeurs de la ville
comme la féria ou la braderie) et rendre à nouveau les
usagers acteurs de l’espace public en repoussant les
parkings à l’extérieur de la place.

- DOCUMENTS PRODUITS PAR JACQUES, LAETITIA ET CAROLINE -


E
VILL
SUR LA
PLACE
E LA
,OUVR
UNALE
OMM
O NC
MAIS

CE
PLA
A LA
E
DEE TRE
COR DES RDINS
RAC C E A
LE PLA SJ
ECO LE- AR LE
CO
O N E NTS P
IS E
LIA IPEM
U
-EQ

ES
RC E
ME T
C OM UVER
E+ O
È QU ADE C
H EN
IOT
IBL PROM
+B
R EL AR UN
LTU P
CU ELIES
TRE R
CEN
TRAVERSÉE PARISIENNE
site théorique

- PLAN D’ÉTAGE R+3 -

- PLANS DES DUPLEXS R+1 ET R+2 -


Pavillon français, Giardini, Venise
SERVICE CIVIQUE

Du mois d’avril au mois d’octobre 2018, j’ai rejoint


le Collectif Etc sur plusieurs missions :

réalisation du mobilier de la librairie de L’Hydre aux


mille têtes (Marseille), réalisation de la scénographie
du pavillon français de la biennale d’architecture
de Venise 2018 (Encore Heureux curateurs),
réalisation d’aménagements ludiques et sonores
dans le fort de Tourneville (Le Havre), participation
aux rencontres Superville #3 organisées par les
Saprophytes (Roubaix), réalisation du nouvel
aménagement place du Panthéon (Paris) avec
l’équipe d’Emma Blanc Paysage, encadrement
d’un workshop avec des étudiants de l’ENSA
Marseille (F. Chiappero et M. Serre enseignants),
co-construction d’aménagements publics avec
les habitants de Mancieulles dans le Val de Briey,
réalisation d’un amphithéâtre modulable dans le
cadre du projet «cinemar» à Trafaria (Portugal)..

Une riche expérience qui m’a permis de me former


à la construction en bois et en métal, tout comme
à la sérigraphie, sur des projets aux échelles très
variées. Ces quelques mois au sein du collectif
ont été l’occasion de nombreuses rencontres mais
m’ont également beaucoup appris sur le travail et la
vie de groupe ainsi que sur la force d’inertie qu’il est
capable de générer lorsqu’il est bien coordonné.

- PHOTOGRAPHIES DU COLLECTIF ETC -


Playground, Fort de Tourneville, Le Havre
Cinemar, Trafaria, Portugal
CROQUIS ET PHOTOS
«WATERWORLD» À WUHAN
septembre 2014, Chine
«MADE IN VITROLLES»
juillet 2013