Vous êtes sur la page 1sur 8

Entrepreneuriat et formation

le concept de l’entrepreneuriat occupe une place importante dans notre société et ce, par sa
contribution à la création d’emplois, à la création et au renouvellement des entreprises, à l’innovation
sous toutes ses formes ainsi au développement régional , En effet, quand on parle de promotion
d’esprit d’entreprendre,une question urgente et pressante se pose c’est si l’entrepreneuriat peut
s’enseigner ? Si oui, comment peut-on se former en entrepreneuriat ? A quel point cela contribue au
développement de l’entrepreneuriat ? Ça revient à mettre en évidence le lien étroit qui existe
entre :« L’ENTREPRENEURIAT » et « LA FORMATION ».

Entrepreneuriat des jeunes et qualités d’entrepreneur :

la forte demande nationale des pouvoirs publics pour redynamiser le tissu économique par la
création d’emplois

il s’agit d’une demande sociale de la part des entreprises qui cherchent à recruter et à fidéliser des
jeunes dynamiques, autonomes, responsables en un mot d’entrepreneur

s’intéressent davantage au développement de l’esprit entrepreneurial auprès des jeunes. Car


l’esprit entrepreneurial semble renvoyer à la volonté d’agir pour créer un changement de la
nouveauté et réaliser des projets et met en évidence le développement des attitudes
entrepreneuriales qui permettent aux jeunes de se construire une personnalité entreprenante au fil
de leur vie

qu’un entrepreneur avec un esprit entrepreneurial est un visionnaire qui a envie d’aller à l’avant, de
créer d’innover et d’initier, qui aime prendre des risques, c’est un organisateur qui aime prévoir et
contrôler, un relationnel qui a plaisir à écouter, échanger, communiquer et travailler en équipe, un
rationnel qui aime les chiffres et finalement un équilibriste qui aimes les challenges

les deux seules qui sont un prérequis à toutes les autres, ce sont l’envie et la motivation. Ces deux
qualités vous permettront d’acquérir toutes les autres par entrainement et formation.
Comment ?Contribution des différents types de formation au niveau du développement
entrepreneurial :

se former en entrepreneuriat peut être sous plusieurs formes et peut avoir une diversité de types parmi
lesquels on cite :
la formation au sein de l’université ou l’école.

A travers l’enseignement des principes de base de la gestion et management de projet, les étudiants sont
amenés à générer, identifier des idées de projet et à les rendre susceptibles d’identifier le potentiel de
l’idée, d’évaluer sa faisabilité et d’entreprendre les actions nécessaires pour prévoir sa mise en œuvre
Le premier type s’agit de l’apprentissage expérientiel qui signifie le fait d’apprendre en faisant.

Ce type de formation qui a pour logique la professionnalisation de l’enseignement supérieur a une


importance majeure puisqu’il permet de développer la personnalité et les compétences des étudiants
formés donc l’acquisition des qualités du bon entrepreneur, ce qui implique directement l’évolution de
l’entrepreneuriat

second type de formation qui est la formation au sein de l’Ese appelée aussi formation continue. En fait,
l’entreprise doit faire face aux changements fréquents que subi son environnement et à la concurrence
et a besoin de suivre continuellement l’évolution technologique en faisant recours à la formation des
employés en apprenant à utiliser des équipements spécifiques ,en exécutant de nouvelles techniques et
manipulations et en applicant de nouvelles procédures, normes ou réglementations, générales ou propres
à l’entreprise.
Un autre type de formation est le coaching.
Alors, le coaching en entrepreneuriat est un accompagnement professionnel personnalisé réalisé par un
coach expert

débloquer ces ressources, orienter, accompagner et clarifier les objectifs et la façon de les atteindre

Le dernier type de formation qu’on va citer est l’auto-formation qui peut se faire grâce à une multitude
d’outils passant par les livres papier jusqu’à arriver aux formations en ligne ou à distance ou ce qu’on
appelle « E-learning » qui font la tendance.

Expériences des universités marocaines :

les universités quant à elles ; conscientes de l’importance d’enseigner l’entrepreneuriat, offrent des
modules de formation en entrepreneuriat ayant pour cible les doctorants issus des centres
d’études doctorales en sciences et gestion, les masters et licences scientifiques ou de gestion ,
particulièrement les masters et licences professionnels et les étudiants des écoles d’ingénieurs et
de commerce

pour les grandes écoles de commerce (ENCG , ISCAE), on trouve également des modules deformation
en entrepreneuriat ayant pour principal objectif la sensibilisation des étudiants à
l’entrepreneuriat

en premier d’un cours magistral qui repose sur des exposés académiques assurés par le professeur dans
le but d’approfondir les connaissances en matière d’entrepreneuriat, d’appréhender l’environnement des
affaires et de maîtriser le processus de création d’entreprise.

les travaux pratiques comprenant les études de cas, les témoignages d’experts et d’entrepreneurs

les activités parascolaires jouent un rôle important dans le développement des habilités
entrepreneuriales chez les étudiants. Ils doivent être encouragées au sein des universités et même
soutenus.
Conclusion
En guise de conclusion, l’entrepreneuriat est un processus qui s’apprend tout en commençant en
amont afin de cultiver l’esprit d’entreprendre. L’entrepreneuriat constitue un réel apprentissage
surtout dans un contexte actuel où règnent concurrence et incertitude. Face à ces attentes, plusieurs
pratiques et outils pédagogiques ont été développés dans le cadre de différents types de formation.
D’où la relation complémentaire entre les deux notions entrepreneuriat & formation
Entrepreneuriat et logistique

Définition de la logistique

C’ est l’ensemble des méthodes et moyens relatifs à l’organisation d’une entreprise comprenant
les manutentions, les transports, les conditionnements et les approvisionnements.

La logistique est importante pour tous les acteurs de l’entreprise car elle influence son activité.
C’est, dans la plupart des entreprises, une fonction transversale qui concerne l’ensemble des
services et permet de les lier le plus efficacement possible.
Pourquoi organiser la logistique dans l’entreprise :

La renforcement de la competitivité entre entreprise oblige

-à maitriser les prix de revient via les couts des matière premières , les processus de
fabrication , les niveaux des stoskcs ,l’organisation des transports etc…

- à se différencier par un meilleur service au client ; une qualité de fabrication constante , pas
de rupture de stock , des livraison ponctuelleset et régulières

Les flux de la chaine logistique :

L’organisation logistique doit maitriser :

 La gestion des flux physiques : matières premières, en-cours, produits finis.


 La gestion des flux d’information: qui sert à prévoir, suivre et contrôler les
mouvements des marchandises.

Dans l'espace, on distingue deux catégories de flux logistiques : les flux logistiques internes et
les flux logistiques externes.( Image)

-Flux logistiques internes


Flux de production : circulation de matières et composants dans le réseau de
fabrication. Ces flux sont constitués par la chaîne des opérations de transformation,
d'usinage, de manutention et de stockage intermédiaire.
-Flux logistiques externes
Flux d'approvisionnement ou flux amont : circulation des matières consommables
depuis le magasin du fournisseur jusqu'au magasin de l'entreprise cliente.
Flux de distribution ou flux aval : circulation des produits finis ou semis finis de
l'entrepôt de l'entreprise jusqu'à ce lui d'une autre entreprise cliente.
Les flux de logistique externe sont tous constitués par une chaîne d'opération
d'emballage, de manutention, de transport et de stockage.
L’examen de la vie économique des nations montre que pour son développement,
aucun pays ne peut vivre, de nos jours, sans échange avec l’extérieur. C’est
pourquoi les économies se développent au fur et à mesure que les échanges se
diversifient, en s’orientant plus vers le domaine de transport qui représente ce lien
avec l’extérieur. Et à ce stade-là vient l’importance de la logistique

Entrepreneuriat et environnement

Avant d’entamer le sujet on va commencer d’abord par introduire les deux termes majeurs de ce
sujet qui sont le développement durable et l’entreprenariat durable .

Le développement durable de la façon suivante : « Un mode de développement qui répond aux


besoins du présent sans compromettre les capacités des générations futures à répondre aux leurs ».

L’entrepreneuriat durable englobe les activités économiques, les technologies, produits et services
qui limitent les émissions de gaz à effet de serre, réduisent l’empreinte écologique, minimisent la
pollution et économisent les ressources.

Le développement durable présente plusieurs responsabilités :

– Une responsabilité Économique qui consiste à trouver un juste équilibre entre profit et gestion
durable de l'environnement.

– Une responsabilité Sociale qui consiste à satisfaire les besoins essentiels des populations en
réduisant les inégalités sociales dans le respect des différentes cultures.

– Une responsabilité Environnementale consistante à maintenir l'équilibre écologique sur le long


terme en limitant notre impact sur l'environnement.

En autre mots l’intérêt est de réussir à concilier le progrès social et économique avec la sauvegarde
de l'équilibre naturel de la planète, c'est l'enjeu majeur de ce début du XXIe siècle.

Les entreprises sont de plus en plus nombreuses à adopter un comportement en adéquation avec le
développement durable pour de multiples raisons. Tout d’abord cela leur permet de réduire leurs
coûts, ensuite ils améliorent leur image de marque car les personnes sont de plus en plus sensibles
au développement durable. Grâce à cela, elles peuvent se différencier de la concurrence mais
également innover. le fait pour une entreprise d’intégrer le développement durable au cœur de sa
stratégie de management a des répercussions positives sur le bien-être de ses employés. En effet
cela les oblige à prendre en compte les enjeux sociaux. Les salariés sont donc plus motivés et par
conséquent plus impliqués dans l’activité de la société.
La RSE : (la responsabilité sociale de l’entreprise
La RSE est devenue un élément favorable à la redynamisation de l’entreprise
Puisqu’elle lui permet de stimuler(la créativité et l’innovation,
Elle permet d’en d’améliorer l’image et augmenter la notoriétéde l’entreprise À
l'extérieur, tout en constituant en interne un élément fédérateur de culture, De
motivation et d’adhésion des parties prenantes(
La RSE en pratique : Sur le terrain, les préoccupationssociétales se
concrétisentpar la mise en place de charte(acte ‫)عقد‬sociétales et de odes de
bonnes conduites vis à vis des parties prenantes. Tous les acteurs peuvent être
concernés par une action qui relèvent de la RSE. Ceux qui sont en relation
directe ou indirecte avec l’entreprise, qu’il s’agisse de ses clients, fournisseurs,
sous-traitants, salariés, associations, collectivités territoriales, société civile, ou
encore ONG. Le tableau suivant en donne quelques exemples.

Partie prenante Action RSE

Salariés L’instauration de meilleures relations et de


meilleures conditions de travail

Partenairessociaux Le renforcement de la communication


interne et le respect de la liberté
d’expression individuelle et collective des
salariés

Fournisseurs et sous-traitants La loyauté des pratiques avec les


fournisseurs, la transparence et la fidélité

Concurrents Renforcement des relations de partenariat,


respect de la concurrence et concurrence
loyale

Clients Mise en place de programmes d'assurance


qualité, et mise en œuvre de nouvelles
normes

Environnement Mise en place de programmes de gestion


des risques

ONG(organisations non gouvernementales, Le renforcement de la communication


pouvoir publics externe, avec notamment des bilans
sociaux et environnementaux
Associés ou actionnaires Transparence et investissements
socialement responsables

Environnement local Actions en faveurs de l'insertion


professionnelles et du développement local

Il faut mentionner que Dans le top des actions sociales se trouvent la


prévention des risques Professionnels, et la lutte contre les discriminations.
Dans le top des initiatives environnementales se trouvent le recyclage des
déchets, les économies d'énergie et la réduction des gaz à effet de serre.

Avantages : on peut citer quelque avantage ou les bénéfices comme montre la photo de la RSE

• Meilleure réputation de l’entreprise, meilleure image,

• Économies en matière de gestion des ressources énergétiques,

• Meilleure mobilisation du personnel, plus investissement,

• Bien-être du personnel

• Plus de sources d’’innovation pour l’entreprise,

• Levier pour l’optimisation de la chaîne d’approvisionnement,

• Avantage commercial face aux concurrents

Entrepreneuriat et marketing

Après la formatin, la RSE qui englobe durable vient le marketing


AlorsLe marketing est l’art de choisir, de combiner un ensemble des outils dont l’entreprise
Dispose pour atteindre ses objectifs au près du marché-cible. On distingue de type de
marketing :
Marketing strategique:

repose sur trois clés essentielles : segmenter et cibler son marché, définir des orientations à moyen
terme et, enfin, positionner son offre de façon différente par rapport à celle de ses concurrents.

Marketing tactique (mix) :


Produit

Prix
Marketing Place
(distributi
Mix on)

Promotion
(communication)

Produit : tout ce qui peut être offert sur un marché pour satisfaire un besoin.
Prix : Le prix est une variable essentielle du Mix-Marketing qui représente la valeur
d’échange du produit.
Place : C’est la somme des organisations indépendantes qui interviennent dans le
processus par lequel les produits sont mis à disposition des consommateurs et utilisateurs.
Promotion : La promotion consiste pour une entreprise à transmettre des messages à son
public en vue de modifier leurs comportements mentaux « motivation, image, attitude… »
Ainsi que leurs comportements effectifs.

Le marketing et l’entrepreneuriat :
Avec le nombre d’entreprises qui se créent chaque année et qui se positionnent sur le

Marché, il faut savoir se démarquer. La communication, l’image de marque, le produit, tous ces
éléments sont importants, mais celui qui fait sans aucun doute la différence est la stratégie
marketing.

2points qui font la différence :

Réaliser Un produit utile à expérience d’utilisation satisfaisante : Un produit ou un service qui


répond à un besoin, qui propose un usage pertinent, au travers d’une marque forte. Le produit ou le
service doit être utile à ses clients et l’expérience d’utilisation satisfaisante.

« Make stuff that people want », disait Paul Graham, investisseur de la Silicon Valley. Il faut donc
comprendre ce que les gens veulent, grâce à des études de marché, de l’analyse des comportements,
des observations in situ, Puis en vendant ce que les gens aiment, grâce à un design et une ergonomie
bien pensée.

L’enjeu donc et de faire d’une idée ou d’une invention un produit qui sera valorisé par les clients , car
les clients n’achètent pas l’innovation à tout prix ils achètent un produit ou un service qui leurs
rendra la vie plus simple et plus belle .ils faut donc présenter la bonne offre , le bon message et la
bonne image aux clients pour qu’ils remarquent l’idée et y hardèrent .