Vous êtes sur la page 1sur 2

ECOLE NATIONALE D’INGENIEURS DE SFAX

Département Option Classe Date


ème
G.I.C.C BAT.P + P.CH.P 2 année 10/11/2012

Devoir Durée : 90 minutes Documents autorisés

Question 1 : Schématiser le profil en travers d’une tranchée de pose de conduite DN 300


mm, et calculer le volume de sable necessaire pour la pose d’un tronçon de 35 mètre
linéaire (ml).
Question 2 : Quelles sont les avantages et les contraintes que présente l’utilisation des
conduites en PVC dans les réseaux d’eaux usées ? .
Question 3 : Donner un schéma type d’un déversoir d’orage, et décrire, sommairement, le
rôle d’un tel ouvrage dans un réseau d’assainissement.

Exercice :
On se propose d’étudier le réseau d’évacuation des eaux usées d’une cité composée
de deux bassins versants et dont les données de base sont les suivantes :

Bassin versant Surface (ha) Densité Taux d’occupation Taux d’occupation


(logements/ha) actuel (2011) futur (2026)
B1 50 25 70% 90%
B2 70 20 60% 70%

 Consommation spécifique : 100 litres /hab.j


 Taux de branchement SONEDE : 100%
 Taux de branchement ONAS : 90%
 Taux de rejet à l’égout : 80%
 Nombre d’habitants par logement : 4,6 pour B1 et 4,0 pour B2
 Taux d’accroissement annuel moyen de la population : 1,2%

1) Déterminer les débits de pointe horaire à évacuer actuel (2011) et pour l’horizon
final (2026) (on prend Cpj= 1,5).
2) Dimensionner le tronçon aval de collecte du réseau sachant que sa pente est de 0,004
m/m et que la conduite est en PVC (K= 70). Vérifier les conditions d’auto curage.
(on prend ε’=0,615 et δ’=0,087)
3) Dimensionner la bâche de la station de pompage (Nb de pompes=3 soit 2+1) et
dimensionner la conduite de refoulement (le volume des pompes à négliger).
4) La conduite de refoulement de longueur L= 800 ml sera en PEHD PN 10 (e=10
mm), calculer la HMT sachant que la différence de côtes entre le plan d’eau dans la
bâche et le brise charge est de 10 m et que la rugosité k= 2. 10 -3 m (voir abaque ci
jointe).
5) Calculer la hauteur de surpression due au coup de Bellier suite à un arrêt brusque des
pompes. Justifier la nécessité d’un dispositif d’anti bellier.