Vous êtes sur la page 1sur 17

Rapport Thermodynamique

Machines Frigorifiques

Réalisé par : Groupe : 3EMB1


- Zayéne khmais
- Mrad ayed
- Marweni helmi
- Sbouri anis
- Azizi Mohamed
- Ben amor ahmed Année universitaire 2017-2018
Les machines frigorifiques

Sommaire
Introduction Générale ............................................................................................ 4
CHAPITRE 1: Présentation de cycle frigorifique ..................................................... 5
1. Introduction : ............................................................................................. 6
2. Cycle frigorifique: ...................................................................................... 6
3. Fonctionnement de cycle frigorifique: ..................................................... 7
CHAPITRE 2 : Etude de cas réel ............................................................................ 13
1. Problématique : ........................................................................................ 14
2. Correction:................................................................................................ 15
Conclusion générale ............................................................................................ 17

ESPRIT Page 2
Les machines frigorifiques

Liste des figures

Figure 1 : Circuit frigorifique ................................................................................ 6


Figure 2 : Le circuit frigorifique simplifié ............................................................ 7
Figure 3 : Diagramme enthalpique ........................................................................ 8
Figure 4 : Exemple de diagramme pour du R134 A ............................................. 9
Figure 5 : Le cycle frigorifique dans le diagramme de mollier .......................... 10
Figure 6 : Digramme T-S .................................................................................... 15

ESPRIT Page 3
Les machines frigorifiques

Introduction Générale

Pour acquérir une température ambiante inférieure à celle extérieure; il est


nécessaire de prévoir une installation frigorifique dont la puissance soit
correctement déterminée et les composantes parfaitement sélectionnées, vue sa
nécessité dans le domaine du froid industriel. C’est dans ce but, que nous avons
entrepris au sein du département électromécanique de l’école supérieure
d'ingénierie privé, ce recherche qui consiste a décrire une machine frigorifique.

ESPRIT Page 4
Les machines frigorifiques

CHAPITRE 1: Présentation de cycle


frigorifique

ESPRIT Page 5
Les machines frigorifiques

1. Introduction :
Les machines les plus courantes fonctionnent en vaporisant le fluide frigorigène dans la
chambre froide. C'est précisément au cours de cette opération que la chaleur est absorbée.

2. Cycle frigorifique:
Le cycle frigorifique compression, condensation, détente, évaporation est un
principe thermodynamique utilisant les propriétés physiques d’un fluide pour assurer un
transfert de chaleur ou d'énergie .

Le circuit frigorifique comporte quatre éléments essentiels, le compresseur, le condenseur,


le détendeur ,l'évaporateur, celui-ci permet ainsi de capter ou retirer l'énergie contenue dans
une source appelée "source froide" pour la transférer ou la rejeter vers une "source chaude".

Figure 1 : Circuit frigorifique

 Le Compresseur : C'est le cœur d'installation, il aspire le gaz base pression et


basse température venant de l'évaporateur, le comprime et le refoule à haute pression
et haute température vers le condenseur.

ESPRIT Page 6
Les machines frigorifiques

 Le Condenseur : C'est un échangeur qui permet au gaz haute pression et haute


température de ce transformer petit à petit en liquide, par échange avec l'air par
exemple, c'est le phénomène de la condensation, passage de l'état vapeur à l'état
liquide.

 Le Détendeur : Le liquide formé dans le condenseur est détendu par abaissement


brusque de la pression au passage du détendeur.
 L'évaporateur : Est lui aussi un échangeur de chaleur, le fluide liquide provenant
du détendeur va entrer en ébullition dans l'évaporateur en absorbant de la chaleur au
fluide extérieur, (l'eau, l'air..) c'est la phase d'évaporation. Le gaz est ensuite aspiré par
le compresseur pour un nouveau cycle.

3. Fonctionnement de cycle frigorifique:


La première chose à comprendre est qu’on fait de froid en prenant de la chaleur (ce qui a pour
effet de refroidir).

Figure 2 : Le circuit frigorifique simplifié

ESPRIT Page 7
Les machines frigorifiques

Les quatre éléments de base du circuit frigorifique sont reliés entre eux par les tuyauteries
frigorigènes:

-De refoulement: entre le compresseur et le condenseur (en 2).

-De liquide: entre le condenseur et le détendeur (en 3).

-D’aspiration: entre l’évaporateur et le compresseur(en 1).

Dans lesquelles circule en circuit fermé étanche, le fluide frigorigène qui est successivement à
l’état:

-De vapeurs froides détendues à basse pression dans la conduite d’aspiration (point 1).

-De vapeurs comprimées surchauffées à haute pression HP dans la conduite de refoulement


(point 2). 7

-De liquide frigorigène pur (à haute pression et température sensiblement ambiante) dans la
conduite de liquide (point 3).

Diagramme enthalpique ( Diagramme Mollier)

Le diagramme de Mollier ou enthalpique permet de comprendre le cycle frigorifique en


suivant l'évolution du fluide au cours de chaque transformation, on part d'un état initial d'un
fluide à un état final en déterminant les différentes enthalpies (quantité de chaleur contenue
par un fluide)

Figure 3 : Diagramme enthalpique

ESPRIT Page 8
Les machines frigorifiques

Chaque fluide à son diagramme correspondant à ses propriétés physiques.

Si on trace sur un diagramme de Mollier toutes les transformations d'un cycle frigorifique (en
rouge), on obtient un cycle théorique.

Figure 4 : Exemple de diagramme pour du R134 A

Sous la courbe « en cloche » se situe le mélange liquide-vapeur. A gauche de la cloche, le


fluide est à l'état liquide (il se "sous-refroidit"). A droite, le fluide est à l'état vapeur (il

"surchauffe").

ESPRIT Page 9
Les machines frigorifiques

Figure 5 : Le cycle frigorifique dans le diagramme de mollier


La figure 5 montre le cycle de fonctionnement en coordonnées enthalpie massique -
logarithme de la pression absolue.
 En 1, le fluide frigorigène sort du détendeur (vanne) et entre dans l’évaporateur. Il
s'agit là d'un milieu diphasique.
 De 1 à 4, le fluide évolue dans l’évaporateur successivement à l’état d'ébullition (1 à
2), de vapeur saturée (2), puis de vapeur sèche (2 à 4). On suppose que ces
transformations ont lieu à pression constante (pertes de charge négligeables). Le
travail est donc nul et la quantité de chaleur fournie au fluide par l’enceinte est :

Qevap = h4-h1
 De 4 à 5, la vapeur subit une compression supposée isentropique. D'une manière
générale, nous pouvons écrire que :
W4-5 + Q4-5 = h5-h4
Mais la compression étant isentropique (adiabatique réversible) :

Q4-5≠0
Donc le travail peut s'exprimer par :
W4-5 = h5-h4

ESPRIT Page 10
Les machines frigorifiques

 En 5, la vapeur, par suite de la compression jusqu’à la pression P2 (HP), se trouve à la


température de surchauffe t2 dont la valeur dépend de la température d’ébullition t4 et
de la température de condensation t3.
 De 5 à 8, le fluide évolue à pression constante P2 (HP) et passe successivement de
l’état de vapeur sèche 5 à l’état de vapeur saturante 6 et se condense de 6 à 7 (t6' = t7).
Dans la canalisation allant du condenseur au détenteur, le
 liquide se refroidit de la température de condensation jusqu’à t8. Il n’y a pas de travail
extérieur (pertes de charges négligeables). La quantité de chaleur enlevée au fluide
frigorigène est donc :
Qcond= h8-h5
 De 8 à 1, le fluide se détend à travers la vanne (détendeur). Travail et chaleur sont
nuls, donc l’enthalpie se conserve :
h8 = h1
 Le «rendement thermodynamique» d’une installation frigorifique, est caractérisé par
un coefficient ε appelé coefficient d’effet frigorifique, qui a pour expression :

𝑄𝑒𝑣𝑎𝑝 ℎ4−ℎ1
ε= =
𝑊 ℎ5−ℎ4

L'efficacité énergétique ou COP-froid :

Une machine frigorifique est énergétiquement efficace si elle demande peu d'énergie pour
fournir une puissance frigorifique donnée.

ESPRIT Page 11
Les machines frigorifiques

COP froid = Prod. Frigo. / Travail du compresseur


On évalue son efficacité par le calcul du COP (coefficient de performance) : rapport entre la
puissance frigorifique produite et la puissance fournie au compresseur.
 Dans le cas d'une machine frigorifique traditionnelle, la puissance fournie est
électrique. Le COP d'une telle machine peut atteindre la valeur de 3, voire plus.
 Dans le cas d'une machine frigorifique à absorption, le COP réel tourne autour de 0.7;
celui d'une machine à adsorption varie entre 0.5 et 0.6.

ESPRIT Page 12
Les machines frigorifiques

CHAPITRE 2 : Etude de cas réel

ESPRIT Page 13
Les machines frigorifiques

1. Problématique :

Soit un réfrigérateur qui fonctionne selon le cycle de réfrigération à compression de vapeur


idéal.

Le fluide frigorigène est réfrigérant R134a.

Les limites de pression du système sont 0.14 et 0.8 Mpa et le débit massique de réfrigérant est
de 0.05Kg/s.

Le cycle de réfrigération comprend quatre évolutions

1-2 compressions isentropiques dans le compresseur

2-3 Evacuation de chaleur à pression constante dans le condenseur

3-4 Détente dans le détendeur

4-1 Extraction de chaleur à pression constante dans l’évaporateur

Questions :
1-Tracer le cycle sur le diagramme T-s

Déterminer :

2- la puissance thermique extraite du milieu réfrigéré et la puissance consommée par le


compresseur

3-la puissance thermique évacuée dans le milieu extérieur

4- le COP de réfrigérateur

Hypothèses :
Le régime d’écoulement est permanent

Les énergies cinétique et potentielle sont négligeables

Analyse :
Le fluide frigorigène entre dans le compresseur sous forme de vapeur saturée et
sort du condenseur sous forme de liquide saturé.

ESPRIT Page 14
Les machines frigorifiques

2. Correction:
1) Digramme T-S

Figure 6 : Digramme T-S

Etat 1 : Etat 3 :
- S1 = Sg = 0,945 kj/kg - P3 = P2 = 8bar
- P1 = 1,4bar - h3 = 95,47kj/kg
- T1 = - 18,8°C
- hg = h1 = 239,2 kj/kg

Etat 2 : Etat 4 :
- S1= S2 = 0,945kj/kg > Sg => P=8 bar - h3 = h4 = 95,47kj/kg
- P2 = 8bar
h2=275,4 kj/kg

1) La puissance thermique
QF = m.∆h
= m.(h1 - h4)
=0,05(239,2 - 95,47)
=7,18 kw

ESPRIT Page 15
Les machines frigorifiques

Puissance consommée par le compresseur


W = m.∆h
= m(h2-h1)
=0,05(275,4 - 239,2)
=1,81 kw
2) la puissance thermique évacuée dans le milieu extérieur
Qc = m(h3-h2)
=0,05(95,47 - 275,4)
= -8,99 kw
le COP de réfrigérateur :
𝑄 7,18
EF = = = 3,96
𝑊 1,81

ESPRIT Page 16
Les machines frigorifiques

Conclusion générale

ESPRIT Page 17