Vous êtes sur la page 1sur 3

Revue théologique de Louvain

Shirley Du Boulay, La Grotte du cœur. La vie de Swami


Abhishiktananda (Henri Le Saux) (coll. L'histoire à vif), 2007
Jacques Scheuer

Citer ce document / Cite this document :

Scheuer Jacques. Shirley Du Boulay, La Grotte du cœur. La vie de Swami Abhishiktananda (Henri Le Saux) (coll. L'histoire à
vif), 2007. In: Revue théologique de Louvain, 39ᵉ année, fasc. 1, 2008. pp. 117-118;

http://www.persee.fr/doc/thlou_0080-2654_2008_num_39_1_3653_t1_0117_0000_3

Document généré le 27/06/2016


NOTICES BIBLIOGRAPHIQUES 117

a souligné à sa manière l'originalité de la liturgie: elle est la célébration par


l'Église du «mystère» du Christ, mystère habité par la Pâque A. salvatrice.
Haquin

Albert Gerhards - Heinzgerd Brakmann - Martin Klôckener (dir.), Prex


Eucharistica. Vol. III: Studia. Pars prima: Ecclesia antica et occiden-
talis (coll. Spicilegium Friburgense, 42). Fribourg (Suisse), Academic
Press, 2005. 310 p. 24 x 17. 43 €. Isbn 3-7278-1487-X.
Faisant suite aux deux premiers volumes consacrés aux prières eucharistiques
de l'Antiquité (Fribourg, 1998, 3e éd.) et à divers compléments, le vol m/1 de
Fribourg est consacré non à l'édition de textes mais à une série d'études appro¬
fondies traitant de l'anaphore aux premiers temps de l'Église et ultérieurement

Smith
de
dans
ne
« romanisation
R.l'Antiquité.
faut
les
Messner
(cfr
cependant
Églises
La Maison-Dieu
» (p.
. Le
occidentales.
pas
3-42)
reste
confondre
aborde
des
, 250,
études
À la
vrai
2007/2,
avec
prière
concerne
dire,
la p.
eucharistique
liturgie
comme
159-161),
les liturgies
romaine,
le fait
seule
etde
remarquer
son
surtout
langue
la développement
première
latine
avant
Matthieu
étude
qu'il
leur

Ainsi, diverses recherches sont consacrées aux anaphores irlandaises


(H.P. Kennedy), aux textes d'Afrique du Nord (M. Klôckener) ainsi qu'aux
prières eucharistiques «gallicanes» (P. De Clerck) et hispaniques (G. Ramis).
L'étude des prières eucharistiques ambrosiennes est traitée par A.M. Triacca
(+) et revue par E. Mazza. B.D. Spinks aborde l'évolution du Canon romain
dont J. Schmitz fera le commentaire théologique. Quant à la «Tradition Apos¬
tolique», objet de nouvelles recherches, elle est abordée par M. Metzger, un
de ceux qui en ont le plus renouvelé les orientations et les questionnements
ces dernières années. Enfin, un petit texte posthume de B. Fischer traite de
YOratio periculosa : c'est en ces termes que la tradition celtique parlait du récit
de l'institution eucharistique planté au cœur de l'anaphore; en effet, celui-ci
a peut-être polarisé excessivement l'attention des chrétiens au détriment de
la dimension d'action de grâce reléguée, pour ce qui est du Canon romain,
dans la préface initiale, à tort considérée comme une sorte d'introduction.
A. Haquin

Shirley Du Boulay, La Grotte du cœur. La vie de Swami Abhishiktananda


(Henri
39 €. Isbn
Le Saux)
2-204-08038-5.
(coll. L'histoire à vif). Paris, Cerf, 2007. 428 p. 22 x 14.

Après avoir publié des biographies de plusieurs grandes figures spirituelles,


dont Desmond Tutu et Bede Griffiths, Madame Du Boulay nous fait, préfacé
par Raimon Panikkar, le récit alerte de l'existence passionnée de Henri Le
Saux (1910-1973). D'origine bretonne, ce moine bénédictin ressentit assez
jeune l'attrait de l'Inde, mais ce n'est qu'en 1948 qu'il put rejoindre Jules
Monchanin et fonder avec lui un ermitage consacré à la vie contemplative au
contact de la tradition spirituelle hindoue. Séduit par les enseignements et
l'exemple de moines «renonçants» hindous, il finira par adopter leur mode
118 NOTICES BIBLIOGRAPHIQUES

de vie et s'enfoncera toujours plus profondément dans l'expérience de la non-


dualité (advaita). Ses écrits, notamment son Journal et une abondante cor¬
respondance, permettent de comprendre jusqu'à un certain point la tension
souvent douloureuse qu'il vécut longtemps entre «l'irrésistible attraction qu'il
éprouvait pour Y advaita... et son amour inné pour sa foi catholique», ou
plutôt pour le Christ: «Quelle angoisse, note-t-il, d'être à cheval sur le double
versant hindou et chrétien». Tout en suivant assez rigoureusement le fil chro¬
nologique des événements, cette biographie bien documentée met en relief
le tempérament de swami Abhishiktananda, ses recherches et tâtonnements,
ses doutes et ses souffrances, ses amitiés et les incompréhensions auxquelles
il se heurta, son rayonnement spirituel et l'immense paix qui semble l'avoir
envahi vers la fin. Solitaire voué au silence, il parcourut cependant l'Inde en
toutes directions et, dans les dernières années de sa vie, joua un rôle signifi¬
catif dans la rencontre de l'Église indienne avec le patrimoine spirituel de

ce faire
qui
livre
le pays.
susciteront
rappelle
etPlus
sur sans
attentif
lesans
dire.
cesse
doute
à laletrajectoire
longtemps
primat, aux
personnelle
encore
yeux d'
diverses
Abhishiktananda,
qu'à interprétations,
l'interprétation
J. de
SCHEUER
l'être
ce
d'écrits
beau
sur

Anand Nayak, Le faiseur de feu. La vie et les enseignements spirituels


d'Anthony de Mello. Vannes, Sully, 2006. 263 p. 22,5 x 15. 22 €. Isbn
2-911-07496-7.

Prêtre jésuite indien, A. de Mello (1931-1987) exerça une influence notable


comme guide spirituel et comme formateur, principalement dans les milieux
de religieux et religieuses; dans ses retraites et sessions, il recourait volon¬
tiers aux ressources de la psychologie en vue d'une intégration personnelle
vécue en vérité; ses contes et paraboles puisent fréquemment à différentes
sources de sagesse (taoïsme, bouddhisme, soufisme, hassidisme...) afin d'épe-
ronner ses auditeurs sur la voie spirituelle. Après sa mort prématurée, aux
quelques petits livres publiés de son vivant s'ajoutèrent des ouvrages basés sur
des souvenirs ou des enregistrements. Ils rencontrèrent un succès inattendu,
bien au-delà des cercles auxquels les propos d'A. de Mello étaient d'abord
destinés, et furent parfois interprétés dans une optique plus «New Age» que
proprement évangélique. C'est probablement ce qui motiva, publiée en 1998
par la Congrégation romaine pour la doctrine de la foi, une mise en garde
(«Notification») qui contient des critiques sévères.
Professeur de missiologie et d'histoire des religions à Fribourg (Suisse),
Anand Nayak a connu A. de Mello en Inde et propose régulièrement sa voie
spirituelle à des auditoires européens. Dans deux chapitres consacrés à la
biographie et aux enseignements du «faiseur de feu», il fait preuve d'un
enthousiasme communicatif tout en sachant se montrer critique sur l'un
ou l'autre point. Il propose ensuite une analyse précise et vigoureuse du texte
de la Notification, déplorant le recours fréquent à des sources inauthentiques,
la partialité dans le choix des citations, le manque de perspective dans les