Vous êtes sur la page 1sur 4

Le texte incitatif

Présentation:
 Le texte incitatif est utilisé pour convaincre le lecture d’agir.
 Avant d’inciter l’action, ce type de texte doit aussi informer; une personne ne peut pas agir si
elle ne sait pourquoi elle doit le faire.
 Le texte incitatif peut informer sur une cause, un comportement ou un produit.
 Ensuite, il invite le lecteur à agir.

Le vocabulaire et les temps de verbe:


Le vocabulaire d’un texte incitatif doit être précis afin de convaincre le lecteur de la crédibilité de
l’auteur. Il faut convaincre le lecteur qu’on connait bien son sujet.

Les marqueurs de relation (des mots pour enchaîner les paragraphes et les idées) jouent aussi un
rôle important, puisqu’ils permettent au lecteur de bien suivre la progression des idées.

Les verbes sont généralement conjugués au présent de l’indicatif. L’impératif présent est également
employé dans le texte incitatif, puisque c’est le temps de verbe qui dit quoi faire au lecteur. (On
l’utilise quand on veut dire à notre lecteur d’agir.)

La structure et l’organisation du texte:


Titre: Le titre donne une idée du sujet du texte. Il faut un titre accrocheur qui donne au lecteur le
goût de le lire.

Introduction:

L’introduction contient généralement trois à cinq phrases.

Sujet amené: Une ou deux phrases qui introduisent le sujet.

Exemple: De nos jours, il y a de plus en plus d’élèves qui sont


affectés par l’intimidation d’une manière directe ou indirecte.

Sujet posé: En une phrase, vous exprimez votre intention d’écriture (qui et quoi vous voulez
convaincre).

Exemple: Nous devons éduquer nos élèves de l’intimidation


pour prévenir et arrêter celle-ci à notre école.

Sujet divisé: En une phrase, dites les aspects que vous allez expliquer dans chaque
paragraphe du développement.

Exemple: Deux moyens que nous pouvons bien éduquer nos


élèves sur ce sujet important sont… (Nommez deux façons)
Développement:

Le développement d’un texte incitatif contient généralement deux paragraphes. Chacun d’eux
développe une idée différente qui incite le lecteur à réfléchir, à poser une action et à trouver une
solution.

 Chaque paragraphe commence avec un marquer de relation (exemple: premièrement, tout


d’abord, deuxièmement, ensuite, pour conclure, finalement, etc…)
 Dans la première phrase, vous dites au lecteur quelle action il doit poser (une action pour
chaque paragraphe du développement).
 Ensuite, vous expliquez à l’aide de faits et d’informations pertinentes pourquoi il est important
d’agir.
 Puis vous faites l’appel à l’action (stratégies incitatives).
 La dernière phrase de chaque paragraphe de développement est une synthèse (résumé) des
éléments présentés.

Il existe plusieurs stratégies pour inciter à agir. En voici trois:

 L’injustice
Utilisez des faits qui permettront à votre lecteur de constater qu’une situation est injuste.
Ensuite, expliquez-lui comment il peut réparer cette injustice en agissant. Cette stratégie est
souvent utilisée dans des lettres ouvertes et les pétitions.

 L’envie :
Décrivez une situation idéale que votre lecteur enviera (être jaloux de). Ensuite, expliquez-lui
ce qu’il doit faire pour atteindre cet idéal. Cette stratégie est souvent utilisée en
publicité. Exemple: Envier le fait que d’autres élèves ne se font pas intimider ou que d’autres
personnes se font aider lorsqu’ils sont intimidées.

 La peur
Décrivez une situation inquiétante qui n’est pas souhaitable. Ensuite, expliquez à votre lecteur
comment cette situation peut l’affecter s’il n’agit pas. Cette stratégie est souvent utilisée dans
les communiqués environnementaux.

Conclusion:

La conclusion contient deux parties :


 Synthèse :
Rappelez l’idée principale (intention d’écriture) de votre texte et votre sujet divisé (deux
actions) en quelques phrases (2-4 phrases). Utilisez des synonymes pour varier le
vocabulaire.
 Incitation :
Les dernières phrases de la conclusion sont celles dont le lecteur se souviendra. C’est
pourquoi elles doivent être marquantes et l’inciter à agir. Afin d’être convaincant, utilisez
l’impératif présent dans la dernière phrase de votre texte.
Plan
Introduction:

Sujet amené :

Sujet posé :

Sujet divisé :

Développement:

Paragraphe 1 :

Organisateur textuel (Marqueur de relation):

L’idée principale du paragraphe :

Justification de l’idée principale : (explications ou informations qui justifient


ou expliquent l’idée principale du paragraphe)

Phrase synthèse pour résumer le paragraphe et inciter à agir :


Paragraphe 2:

Organisateur textuel (Marqueur de relation):

l’idée principale du paragraphe pour inciter à agir.

Justification de l’idée principale: (explications ou informations qui justifient


ou expliquent l’idée principale du paragraphe)

Phrase synthèse pour résumer le paragraphe et inciter à agir:

Conclusion:

Organisateur textuel:

Résumé des points qui ont été abordés dans le texte :

Phrase d’ouverture pour inciter à agir.