Vous êtes sur la page 1sur 12

Cours et exercices de mathématiques M. CUAZ, http://mathscyr.free.

fr
PRIMITIVES
EXERCICES CORRIGES
Exercice n°1.
Dérivée et primitives
1) Calculez la dérivée de la fonction f définie par f ( x ) = 3 x 3 − 9 x + 1 .
2) Déduisez-en deux primitives de la fonction g définie par g ( x) = 9 x 2 − 9
3) Déterminer le sens de variation de f sur \
Exercice n°2 à 11 – Primitives sans fonction logarithme
Déterminer une primitive de f sur un intervalle contenu dans son ensemble de définition
Exercice n°2. Usage des tableaux de primitives usuelles
1
1) f ( x) = 2 x + 1 2) f ( x) = 10 x 4 + 6 x3 − 1 3) f ( x) = ( x − 1)( x + 3) 4) f ( x) = 2
− x2
x
−4 1
5) f ( x) = 6) f ( x) = x + 7) f ( x) = sin x − 2 cos x
3x5 x
Exercice n°3. Primitive et constante
2
Soit f la fonction définie sur ]0; +∞[ par f ( x) = 3 x − 1 + .
x2
Déterminer la primitive F de f sur ]0; +∞[ qui s'annule pour x=1.

Exercice n°4.
Trouver la primitive F de f sur I vérifiant la condition donnée
1) f ( x) = 1 − x + x 2 − x 3 I= \ F(1)=0
1 1
2) f ( x) = x + 2
− I= ]0; +∞[ F(1)=1
x x
Exercices n°5 à n°8 : Déterminer une primitive des fonctions données
Exercice n°5. Forme u ′u n
1) f ( x) = 3 ( 3 x + 1) 2) f ( x) = 16 ( 4 x − 1) 3) f ( x) = ( 2 x + 7 ) ( )
4 3 6
4) f ( x) = ( 6 x − 2 ) 3 x 2 − 2 x + 3
5

1  1
4 6) f ( x) = sin x cos x
5) f ( x) = 2 1 + 
x  x
u′
Exercice n°6. Forme
u2
4 6 1 −1
1) f ( x) = 2) f ( x) = 3) f ( x) = 4) f ( x) =
(1 + 4 x ) ( 2 x + 1) ( 4 x + 3) (2 − x)
2 2 2 2

2 2x +1 4 x − 10 cos x
5) f ( x) = 6) f ( x) = 7) f ( x) = 8) f ( x) =
( 4 − 3x ) (x + x + 1) (x − 5x + 6)
2 2 2
2 2 sin 2 x
sin x
9) f ( x) =
cos 2 x
Exercice n°7.
3x + 4
Soit la fonction f définie par f(x) = .
( x + 1)3
a b
1) Déterminer les réels a et b tels que, pour tout x ≠ −1 , f(x) = + .
( x + 1) ( x + 1)3
2

2) En déduire une primitive F de f sur ]−1; +∞[ .

Page 1/12
Cours et exercices de mathématiques M. CUAZ, http://mathscyr.free.fr
u′
Exercice n°8. Forme
u
3 1 1
1) f ( x) = 2) f ( x) = 3) f ( x) =
3x + 2 2 − 5x 2x − 3
2x +1 x cos x
4) f ( x) = 5) f ( x) = 6) f ( x) =
x2 + x + 1 x2 −1 2 + sin x
Exercice n°9.
Soit g la fonction définie sur ]0; +∞[ par g ( x) = x x .
1) Calculez la dérivée de g sur ]0; +∞[
2) soit f la fonction définie sur ]0; +∞[ par f ( x) = x.
Déduisez de la première question une primitive de f sur ]0; +∞[

Exercice n°10.
La courbe (C) donnée ci-dessous est la représentation graphique dans un
repère orthonormal d’une fonction f définie et dérivable sur \ .

1) Pour chacune des affirmations ci-dessous indiquer si elle est vraie ou fausse et justifier votre réponse :
a. Toute primitive de f s’annule pour 0,5.
b. Toute primitive de f est décroissante sur [0 ; 0,5].
2. Parmi les courbes (C1) et (C2) données ci-dessous, l’une est la représentation graphique d’une primitive de f sur \ .
Indiquer laquelle en précisant les raisons de votre choix.
Courbe 1 Courbe 2

Page 2/12
Cours et exercices de mathématiques M. CUAZ, http://mathscyr.free.fr
Exercice n°11 à 16 – Primitives utilisant les fonctions logarithmes et exponentielles
Exercice n°11.
Déterminez une primitive de la fonction f proposée sur l'intervalle I donné :
1 x2 + x + 1
1) f ( x) = x − 5 x + sur I= ]0; +∞[
2
2) f ( x) = sur I= ]0; +∞[
x x
7 5 1 3 4 
3) f ( x) = + + 2 I= ]0; +∞[ 4) f ( x) = sur I=  ; +∞ 
x x x 3x − 4 3 
1 1
5) f ( x) = sur I= ]−1; +∞[ 6) f ( x) = sur I= ]−∞; −1[
x +1 x +1
2x 1
7) f ( x) = 2 sur ]2; +∞[ 8) f ( x) = sur [ 2; +∞[
x −4 3x − 5
x +1 x
9) f ( x) = 2 sur \ 10) f ( x) = 2 sur ]−1;1[
x + 2x + 2 x −1
Exercice n°12.
2 x 2 − 3x − 4
On considère la fonction définie sur I= [ 4; +∞[ par f ( x) =
x−2
c
1) Trouver trois réels a,b, et c tels que f ( x) = ax + b +
x−2
2) En déduire une primitive de f sur [ 4; +∞[

Exercice n°13.
Déterminez une primitive de la fonction f proposée sur l'intervalle I donné :
cos x  π ln x
1) f ( x) = sur I=  0;  2) f ( x) = sur I= [1; +∞[
sin x  2 x
1 π 
3) f ( x) = sur ]1; +∞[ 4) f ( x) = tan x sur  ; π 
x ln x 2 
Exercice n°14.
Déterminez une primitive sur \ de la fonction f donnée :
1 2) f ( x) = e − x 3) f ( x) = e 2 x +3 ex
2

1) f ( x) = e x 4) f ( x) = xe x
5) f ( x) = x
4 e +1

Exercice n°15.
Soit f la fonction définie sur \ par f ( x) = ( x + 2 ) e x
Déterminez les nombres a et b tels que la fonction F, définie sur \ , par F ( x) = ( ax + b ) e x soit une primitive de f.

Exercice n°16.
3
Soit f la fonction définie sur \ par f ( x) = −x
e +1
3e x
1) Vérifiez que pour tout x de \ , on a f ( x) = x
e +1
2) Déduisez en la primitive F de f qui s'annule pour x=0

Page 3/12
Cours et exercices de mathématiques M. CUAZ, http://mathscyr.free.fr
PRIMITIVES - CORRECTION
Exercice n°1
1) f est dérivable sur \ et pour tout x ∈ \ , f ′( x ) = 3 × 3 x 2 − 9 × 1 = 9 x 2 − 9 .
2) Si on note g la fonction définie par g ( x) = 9 x 2 − 9 , alors grâce à la question 1), on dispose d’une primitive de g en la
personne de la fonction f . Un autre primitive de g serait la fonction h définie sur \ par h( x ) = f ( x ) + k , où k est une
constante réelle quelconque. Ainsi f ( x ) = 3 x 3 − 9 x + 1 + 50 = 3 x 3 − 9 x + 51 est une autre primitive de g
( )
3) Puisque g ( x) = 9 x 2 − 9 = 9 x 2 − 1 = 9 ( x − 1)( x + 1) , on peut établir le signe de g ( x) , donc le sens de variation de
f : Pour x ∈ ]−∞; −1[ ∪ ]1; +∞[ , g ( x) > 0 et pour x ∈ ]−1;1[ , g ( x) < 0 , donc f est strictement croissante sur ]−∞; −1[ ,
strictement décroissante sur ]−1;1[ , et strictement croissante sur ]1; +∞[ .

Exercice n°2
1) La fonction f définie par f ( x) = 2 x + 1 est continue sur \ en tant que fonction affine, donc il existe une primitive
x2
définie sur \ par F ( x ) = 2 × + 1× x = x 2 + x
2
2) La fonction f définie par f ( x) = 10 x 4 + 6 x3 − 1 est continue sur \ en tant que fonction polynôme, donc il existe une
x5 x4 3x 4
primitive définie sur \ par F ( x ) = 10 × + 6 × − 1× x = 2 x + −x
5

5 4 2
3) La fonction f définie par f ( x) = ( x − 1)( x + 3) = x 2 + 3 x − x − 3 = x 2 + 2 x − 3 est continue sur \ en tant que
x3 x2 x3
fonction polynôme, donc il existe une primitive définie sur \ par F ( x ) = + 2 × − 3 × x = + x 2 − 3x
3 2 3
1
4) La fonction f définie par f ( x) = − x 2 est continue sur ]0; +∞[ en tant que somme de fonctions qui le sont, donc il
x2
1 x3
existe une primitive définie sur ]0; +∞[ par F ( x ) = − −
x 3
−4 4 −5
5) La fonction f définie par f ( x) = 5 = − x est continue sur ]0; +∞[ en tant que somme de fonctions qui le sont,
3x 3
4 x −5+1 4 x −5+1 x −4 1
donc il existe une primitive définie sur ]0; +∞[ par F ( x ) = − × =− × = = 4
3 −5 + 1 3 −4 3 3x
1
6) La fonction f définie par f ( x) = x + est continue sur ]0; +∞[ en tant que somme de fonctions qui le sont, donc il
x
x2
existe une primitive définie sur ]0; +∞[ par F ( x ) = +2 x
2
7) La fonction f définie par f ( x) = sin x − 2 cos x est continue sur \ en tant que somme de fonctions qui le sont, donc il
existe une primitive définie sur \ par F ( x) = − cos x − 2sin x

Exercice n°3
f est continue sur ]0; +∞[ en tant que somme de fonctions qui le sont, donc admet des primitives sur ]0; +∞[ définies par
3x 2 2
F ( x) = − x − + k, k ∈ \ .
2 x
3 2 3
On cherche k pour que F (1) = 0 ⇔ −1− + k = 0 ⇔ k =
2 1 2
3x 2 2 3
La primitive F de f sur ]0; +∞[ qui s'annule pour x=1 est donc F ( x) = −x− +
2 x 2

Page 4/12
Cours et exercices de mathématiques M. CUAZ, http://mathscyr.free.fr
Exercice n°4
1) f est continue sur \ en tant que fonction polynôme donc admet des primitives définies sur \ par
2 3 4
x x x 1 1 1 7
F ( x) = x − + − + k , k ∈ \ . On cherche k pour que F (1) = 0 ⇔ 1 − + − + k = 0 ⇔ + k = 0
2 3 4 2 3 4 12
2 3 4
7 x x x 7
⇔ k = − . La primitive F de f sur \ qui vérifie F(1)=0 est donc F ( x) = x − + − −
12 2 3 4 12
2) f est continue sur ]0; +∞[ en tant que somme de fonctions qui le sont, donc admet des primitives définies sur ]0; +∞[
x2 1 1 1 5
par F ( x) = − − 2 x + k , k ∈ \ . On cherche k pour que F (1) = 1 ⇔ − − 2 1 + k = 0 0 ⇔ − + k = 0
2 x 2 1 2
2
5 x 1 5
⇔ k = . La primitive F de f sur ]0; +∞[ qui vérifie F(1)=1 est donc F ( x) = − − 2 x +
2 2 x 2
Exercice n°5
1) f ( x) = 3 ( 3 x + 1) . f est définie et continue sur \ en tant que produit de fonctions qui le sont, et f ( x ) = u ′( x) ( u ( x ) )
4 4

( u ( x) ) ( 3x + 1)
5 5

où u ( x) = 3 x + 1 ⇒ u ′( x) = 3 . Ainsi une primitive sur \ de f est définie par F ( x) = =


5 5
2) f ( x) = 16 ( 4 x − 1) . f est définie sur \ en tant que produit de fonctions qui le sont, et pour tout x ∈ \ ,
3

f ( x) = 4 × 4 ( 4 x − 1) , donc de la forme f ( x) = 4u′( x) ( u ( x) ) , où u ( x) = 4 x − 1 ⇒ u′( x) = 4 . Ainsi une primitive sur


3 3

( u ( x) )
4

= ( 4 x − 1)
4
\ de f est définie par F ( x) = 4 ×
4
3) f ( x) = ( 2 x + 7 ) . f est définie et continue sur \ en tant que puissance d’une fonction qui l’est, et pour tout x ∈ \ ,
6

1 1
f ( x) = × 2 × ( 2 x + 7 ) , donc de la forme f ( x) = u′( x) ( u ( x) ) , où u ( x) = 2 x + 7 ⇒ u′( x) = 2 . Ainsi une primitive
6 6

2 2
1 ( u ( x) ) ( 2x + 7 )
7 7

sur \ de f est définie par F ( x) = × =


2 7 14
( )
4) f ( x) = ( 6 x − 2 ) 3 x 2 − 2 x + 3 . f est définie et continue sur \ en tant que produit de fonctions qui le sont, et de la
5

forme f ( x) = u ′( x) ( u ( x) ) , où u ( x) = 3 x 2 − 2 x + 3 ⇒ u ′( x) = 6x − 2 . Ainsi une primitive sur \ de f est définie par


5

( 3x − 2 x + 3)
6
( u ( x) )
6 2

F ( x) = =
6 6
4
1  1
5) f ( x) = 1 +  . f est définie sur ]−∞;0[ ∪ ]0; +∞[ et continue sur chacun des intervalles ]−∞;0[ et ]0; +∞[ en
x2  x 
4
 1   1
tant que produit et puissance de fonctions qui le sont, et pour tout x ∈ ]0; +∞[ , f ( x) = −  − 2  ×  1 +  , donc de la
 x   x
(u ( x ))
5 5
1 1
forme f ( x) = −u ′ ( x ) × u ( x ) ( )
4
, donc F ( x) = − = − 1 + 
5 5 x 
6) f ( x) = sin x cos x . f est définie et continue sur \ en tant que produit de fonctions qui le sont, et pour tout x ∈ \ ,
f ( x) = cos x sin x , donc de la forme f ( x) = u′( x)u ( x) , où u ( x) = sin x ⇒ u′( x) = cos x . Ainsi une primitive sur \
( u ( x) ) ( sin x )
2 2

de f est définie par F ( x) = =


2 2

Page 5/12
Cours et exercices de mathématiques M. CUAZ, http://mathscyr.free.fr
Exercice n°6
4  1 
1) f ( x) = f est définie et continue sur  − ; +∞  en tant que quotient de fonctions qui le sont, le
(1 + 4 x )
2
 4 
 1  u′ ( x )
dénominateur ne s’annulant pas, et pour tout x ∈  − ; +∞  , f est de la forme f ( x) = , donc f admet une
(u ( x ))
2
 4 
 1  1 1
primitive sur  − ; +∞  définie par F ( x) = − =−
 4  u ( x) 1 + 4x
6  1 
2) f ( x) = f est définie et continue sur  − ; +∞  en tant que quotient de fonctions qui le sont, le
( 2 x + 1)
2
 2 
 1  3× 2 3 × u′ ( x )
dénominateur ne s’annulant pas, et pour tout x ∈  − ; +∞  , f ( x) = est de la forme f ( x) = , donc
( 2 x + 1) (u ( x ))
2 2
 2 
 1  3 3
f admet une primitive sur  − ; +∞  définie par F ( x) = − =−
 2  u ( x) 2x +1
1  3 
3) f ( x) = f est définie et continue sur  − ; +∞  en tant que quotient de fonctions qui le sont, le
( 4 x + 3)
2
 4 
1
×4
 3  1 u′ ( x )
dénominateur ne s’annulant pas, et pour tout x ∈  − ; +∞  , f ( x) = 4 est de la forme f ( x) = ,
 4  ( 4 x + 3)
2
4 ( u ( x ) )2
 3  1 1 1
donc f admet une primitive sur  − ; +∞  définie par F ( x) = − =−
 4  4 u ( x) 4 ( 4 x + 3)
−1
4) f ( x) = f est définie et continue sur ]2; +∞[ en tant que quotient de fonctions qui le sont, le dénominateur ne
(2 − x)
2

u′ ( x )
s’annulant pas, et pour tout x ∈ ]2; +∞[ , f ( x) = ou u ( x ) = 2 − x ⇒ u ′ ( x ) = −1 donc f admet une primitive
(u ( x ))
2

1 1
sur ]2; +∞[ définie par F ( x) = − =−
u ( x) 2− x
2 4 
5) f ( x) = f est définie et continue sur  ; +∞  en tant que quotient de fonctions qui le sont, le dénominateur
( 4 − 3x )
2
3 
 2
 −  × ( −3 ) 2 u′ ( x )
4  3
ne s’annulant pas, et pour tout x ∈  ; +∞  , f ( x) =  est de la forme f ( x) = − , donc f admet
3  ( 4 − 3x )
2
3 ( u ( x ) )2
4  2 1 2
une primitive sur  ; +∞  définie par F ( x) = =
3  3 u ( x ) 3 ( 4 − 3x )
2x +1
6) f ( x) = f est définie et continue sur \ en tant que quotient de fonctions qui le sont, le dénominateur ne
(x + x + 1)
2 2

s’annulant pas (le discriminant du trinôme x 2 + x + 1 est strictement négatif), et pour tout x ∈ \ , f est de la forme
u′ ( x )
f ( x) = , où u ( x ) = x 2 + x + 1 ⇒ u ′ ( x ) = 2 x + 1 donc f admet une primitive sur \ définie par
(u ( x ))
2

1 1
F ( x) = − =− 2
u ( x) x + x +1
Page 6/12
Cours et exercices de mathématiques M. CUAZ, http://mathscyr.free.fr
4 x − 10
7) f ( x) = f est définie et continue sur \ \ {2;3} en tant que quotient de fonctions qui le sont, le
(x − 5x + 6)
2 2

2 ( 2 x − 5)
dénominateur ne s’annulant pas, et pour tout x ∈ \ \ {2;3} = ]−∞; 2[ ∪ ]2;3[ ∪ ]3; +∞[ , f ( x) = donc de
(x − 5x + 6)
2 2

2u ′ ( x )
la forme f ( x) = , où u ( x ) = x 2 − 5 x + 6 ⇒ u ′ ( x ) = 2 x − 5 donc f admet une primitive sur ]3; +∞[ (ou
(u ( x ))
2

2 2
n’importe lequel des trois intervalles de son ensemble de définition), définie par F ( x) = − =− 2
u ( x) x − 5x + 6
cos x
8) f ( x) = f est définie et continue sur \ \ {kπ , k ∈ ]} en tant que quotient de fonctions qui le sont, le
sin 2 x
dénominateur ne s’annulant pas, et pour x appartenant à l’un des intervalles  kπ ; ( k + 1) π  , f étant de la forme
u′ ( x )
f ( x) = , où u ( x ) = sin x ⇒ u ′ ( x ) = cos x , elle admet une primitive sur chaque intervalle  kπ ; ( k + 1) π 
(u ( x ))
2

1 1
définie par F ( x) = − =−
u ( x) sin x
sin x  π 
9) f ( x) = 2
f est définie et continue sur \ \  k , k ∈ ]  en tant que quotient de fonctions qui le sont, le
cos x  2 
 π π
dénominateur ne s’annulant pas, et pour x appartenant à l’un des intervalles  k ; ( k + 1)  , f étant de la forme
 2 2
−u ′ ( x )  π π
f ( x) = , où u ( x ) = cos x ⇒ u ′ ( x ) = − sin x , elle admet une primitive sur chaque intervalle  k ; ( k + 1) 
(u ( x ))
2
 2 2
1 1
définie par F ( x) = =
u ( x ) cos x

Exercice n°7
a b a ( x + 1) + b ax + a + b a b
1) Pour tout x ≠ −1 , + = = . Ainsi + = f ( x) si et seulement
( x + 1) ( x + 1)
2 3
( x + 1) 3
( x + 1) 3
( x + 1) ( x + 1)3
2

a = 3 3 1
si pour tout x ≠ −1 , ax + a + b = 3 x + 4 ⇔  Ainsi, pour tout x ≠ −1 , f ( x) = +
a + b = 4 ⇔ b = 1 ( x + 1) ( x + 1)3
2

2) f est continue sur l’intervalle ]−1; +∞[ en tant que somme de deux fonctions qui le sont, donc elle admet des primitives
3 3u ′ ( x )
F sur ]−1; +∞[ . Puisque la fonction x → est de la forme x → , où u ( x ) = x + 1 ⇒ u ′ ( x ) = 1 , une de
( x + 1) 2 (u ( x ))
2

3 3 1
ses primitives sur ]−1; +∞[ est la fonction x → − =− . Puisque la fonction x → = ( x + 1) −3 est de la
u ( x) x +1 ( x + 1) 3

( ) ]−1; +∞[
−3
forme x → u ′ ( x ) u ( x ) , où u ( x ) = x + 1 ⇒ u ′ ( x ) = 1 , une de ses primitives sur est la fonction

u ( x)
−3+1
1 1 1
= − u ( x) = − . On déduit donc qu’une primitive de f sur ]−1; +∞[ est la
−2
x→ =−
−3 + 1 2u ( x ) 2 ( x + 1)
2 2
2
3 1
fonction F définie sur ]−1; +∞[ par F ( x ) = − −
x + 1 2 ( x + 1)2

Page 7/12
Cours et exercices de mathématiques M. CUAZ, http://mathscyr.free.fr
Exercice n°8
3  2 
1) f ( x) = f est définie et continue sur  − ; +∞  en tant que quotient de fonctions qui le sont, le dénominateur
3x + 2  3 
 2  u′ ( x )
ne s’annulant pas, et pour x ∈  − ; +∞  , f étant de la forme f ( x) = , où u ( x ) = 3 x + 2 ⇒ u ′ ( x ) = 3 , elle
 3  u ( x)
 2 
admet une primitive sur  − ; +∞  définie par F ( x) = 2 u ( x ) = 2 3 x + 2
 3 
1  2
2) f ( x) = f est définie et continue sur  −∞;  en tant que quotient de fonctions qui le sont, le dénominateur
2 − 5x  5
 2 1 −5 1 u′ ( x )
ne s’annulant pas, et pour x ∈  −∞;  , f ( x) = − × . f étant de la forme f ( x) = − , où
 5 5 2 − 5x 5 u ( x)
 2 1 2
u ( x ) = 2 − 5 x ⇒ u ′ ( x ) = −5 , elle admet une primitive sur  −∞;  définie par F ( x) = − × 2 u ( x ) = − 2 − 5x
 5 5 5
1 3 
3) f ( x) = f est définie et continue sur  ; +∞  en tant que quotient de fonctions qui le sont, le dénominateur
2x − 3 2 
3  1 2 1 u′ ( x )
ne s’annulant pas, et pour x ∈  ; +∞  , f ( x) = . f étant de la forme f ( x) = , où
2  2 2x − 3 2 u ( x)
3  1
u ( x ) = 2 x − 3 ⇒ u ′ ( x ) = 2 , elle admet une primitive sur  ; +∞  définie par F ( x) = × 2 u ( x ) = 2 x − 3
2  2
2x +1
4) f ( x) = f est définie et continue sur \ en tant que quotient de fonctions qui le sont, le dénominateur ne
x2 + x + 1
s’annulant pas (le discriminant du trinôme x 2 + x + 1 est strictement négatif), et pour x ∈ \ , f étant de la forme
u′ ( x )
f ( x) = , où u ( x ) = x 2 + x + 1 ⇒ u ′ ( x ) = 2 x + 1 , elle admet une primitive sur \ définie par
u ( x)

F ( x) = 2 u ( x ) = 2 x 2 + x + 1
x
5) f ( x) = f est définie et continue sur chacune des intervalles ]−∞; −1[ et ]1; +∞[ en tant que quotient de
x2 −1
1 2x
fonctions qui le sont, le dénominateur ne s’annulant pas, et pour x ∈ ]−∞; −1[ ∪ ]1; +∞[ , f ( x) = . f étant de la
2 x2 −1
1 u′ ( x )
forme f ( x) = , où u ( x ) = x 2 − 1 ⇒ u ′ ( x ) = 2 x , elle admet une primitive sur chacun des intervalles ]−∞; −1[
2 u ( x)
1
et ]1; +∞[ définie par F ( x) = × 2 u ( x ) = x2 −1
2
cos x
6) f ( x) = f est définie et continue sur \ en tant que quotient de fonctions qui le sont, le dénominateur ne
2 + sin x
u′ ( x )
s’annulant pas, et pour x ∈ \ , f étant de la forme f ( x) = , où u ( x ) = 2 + sin x ⇒ u ′ ( x ) = cos x , elle admet une
u ( x)
primitive sur \ définie par F ( x) = 2 u ( x ) = 2 2 + sin x

Page 8/12
Cours et exercices de mathématiques M. CUAZ, http://mathscyr.free.fr
Exercice n°9
1) g est dérivable sur ]0; +∞[ en tant que produit de fonctions qui le sont, et pour tout x ∈ ]0; +∞[ ,
1 x 1 3
g ′( x) = 1× x + x × = x+ = x+ x= x
2 x 2 x 2 2
3 2
2) Puisque g ′( x) = f ( x ) , on déduit que f ( x ) = g ′( x) . Une primitive sur ]0; +∞[ de f est donc la fonction définie
2 3
2 2
par F ( x ) = g ( x) = x x
3 3
Exercice n°10
1) a) FAUX. f ( 0,5 ) = 0 , mais cela n’influe par sur le signe de ses primitives
b) VRAI. Puisque f est négative sur [0 ;0,5] et positive sur [ 0,5; +∞[ , toute primitive de f est décroissante sur [0 ;0,5] et
croissante sur [ 0,5; +∞[
2) C’est la courbe 2 qui correspond à la représentation graphique de toute primitive de f .
Exercice n°11
1
1) f ( x) = x 2 − 5 x + . f est continue sur ]0; +∞[ en tant que somme de fonctions qui le sont, donc admet des
x
x3 x2 x3 5 x 2
primitives sur ]0; +∞[ , et pour tout x ∈ ]0; +∞[ , F ( x) = − 5 + ln ( x ) = − + ln ( x ) puisque x ∈ ]0; +∞[
3 2 3 2
x2 + x + 1
2) f ( x) = . f est continue sur ]0; +∞[ en tant que quotient de fonctions qui le sont, le dénominateur ne
x
x2 + x + 1 1
s’annulant pas, donc admet des primitives sur ]0; +∞[ , et pour tout x ∈ ]0; +∞[ , puisque f ( x) = = x +1+ ,
x x
2 2
x x
F ( x) = + x + ln ( x ) = + x + ln ( x ) puisque x ∈ ]0; +∞[
2 2
7 5 1
3) f ( x) = + + 2 . f est continue sur ]0; +∞[ en tant que quotient de fonctions qui le sont, donc admet des
x x x
1 1
primitives sur ]0; +∞[ , et pour tout x ∈ ]0; +∞[ , F ( x) = 7 ln ( x ) + 5 × 2 x − = 7 ln ( x ) + 10 x − ,car x ∈ ]0; +∞[
x x
3  4 
4) f ( x) = . f est continue sur  ; +∞  en tant que quotient de fonctions qui le sont, le dénominateur ne
3x − 4 3 
4  3 u′ ( x )
s’annulant pas, donc admet des primitives sur  ; +∞  , et puisque f ( x) = = où
3  3x − 4 u ( x )

( ) 4
u ( x ) = 3 x − 4 ⇒ u ′ ( x ) = 3 , F ( x) = ln u ( x ) = ln ( 3 x − 4 ) = ln ( 3x − 4 ) car x ∈  ; +∞ 
3


1
5) f ( x) = . f est continue sur ]−1; +∞[ en tant que quotient de fonctions qui le sont, le dénominateur ne
x +1
1 u′ ( x )
s’annulant pas, donc admet des primitives sur ]−1; +∞[ , et puisque f ( x) = = où u ( x ) = x + 1 ⇒ u ′ ( x ) = 1 ,
x +1 u ( x)
( )
F ( x) = ln u ( x ) = ln ( x + 1 ) = ln ( x + 1) car x ∈ ]−1; +∞[

( ) ( )
6) Si x ∈ ]−∞; −1[ , F ( x) = ln x + 1 = ln − ( x + 1) = ln(− x − 1)

Page 9/12
Cours et exercices de mathématiques M. CUAZ, http://mathscyr.free.fr
2x
7) f ( x) = 2 . f est continue sur ]2; +∞[ en tant que quotient de fonctions qui le sont, le dénominateur ne
x −4
2x u′ ( x )
s’annulant pas, donc admet des primitives sur ]2; +∞[ , et puisque f ( x) = 2 =
x − 4 u ( x)

( ) ( )
où u ( x ) = x 2 − 4 ⇒ u ′ ( x ) = 2 x , F ( x) = ln u ( x ) = ln x − 4 = ln x − 4 car x ∈ ]2; +∞[
2 2
( )
1
8) f ( x) = sur [ 2; +∞[ . f est continue sur [ 2; +∞[ en tant que quotient de fonctions qui le sont, le dénominateur
3x − 5
ne s’annulant pas, donc admet des primitives sur [ 2; +∞[ , et pour tout x ∈ [ 2; +∞[ , puisque
1 3 1 u′ ( x ) 1 1
f ( x) = × = × , ou u ( x ) = 3 x − 5 ⇒ u ′ ( x ) = 3 , F ( x) = ln ( 3 x − 5 ) = ln ( 3 x − 5 ) car x ∈ [ 2; +∞[
3 3x − 5 3 u ( x ) 3 3
x +1
9) f ( x) = sur \ . f est continue sur \ en tant que quotient de fonctions qui le sont, le dénominateur ne
x + 2x + 2
2

s’annulant pas, (le discriminant du trinôme x 2 + 2 x + 2 est strictement négatif) donc admet des primitives sur \ , et pour
x +1 1 u′ ( x )
tout x∈\, puisque f ( x) = 2 = × , ou u ( x ) = x 2 + 2 x + 2 ⇒ u′ ( x ) = 2 x + 2 ,
x + 2x + 2 2 u ( x)

F ( x) =
1
2
( 1
2
) ( 1
)
ln u ( x ) = ln x 2 + 2 x + 2 = ln ( x 2 + 2 x + 2 ) , puisque x ∈ \ ⇒ x 2 + 2 x + 2 > 0
2
x
10) f ( x) = 2 sur ]−1;1[ . f est continue sur ]−1;1[ en tant que quotient de fonctions qui le sont, le dénominateur
x −1
ne s’annulant pas, donc admet des primitives sur ]−1;1[ , et pour tout x ∈ ]−1;1[ , puisque
1 u′ ( x )
f ( x) =
x −1
2
x
=
1 2x
2 x −1
2
=
2 u ( x)
, où u ( x ) = x 2 − 1 ⇒ u ′ ( x ) = 2 x , F ( x ) =
1
2
ln ( u ( x ) ) =
1
2
( )
ln x 2 − 1 =
1
2
(
ln 1 − x 2 )
puisque x ∈ ]−1;1[ ⇒ 1 − x 2 < 0

Exercice n°12

1) Pour tout x ∈ [ 4; +∞[ , ax + b +


c
=
( ax + b )( x − 2 ) + c ax 2 + ( b − 2a ) x − 2b + c
=
x−2 x−2 x−2
a = 2 a = 2
c   −2
Ainsi ax + b + = f ( x ) ⇔ b − 2a = −3 ⇔ b = −3 + 4 = 1 . Pour tout x ∈ [ 4; +∞[ , f ( x ) = 2 x + 1 +
x−2 −2b + c = −4  c = − 4 + 2 = −2 x−2
 
2) f est définie et continue sur [ 4; +∞[ en tant que somme et quotient de fonctions qui le sont, le dénominateur ne
−2
s’annulant pas, donc admet des primitives sur [ 4; +∞[ A partir de l’écriture f ( x ) = 2 x + 1 + , on déduit
x−2
l’expression d’une primitive F de f sur [ 4; +∞[ : F ( x ) = x 2 + x − 2 ln ( x − 2 ) = x 2 + x − 2 ln ( x − 2 ) car
x ∈ [ 4; +∞[ ⇒ x − 2 > 0

Exercice n°13
cos x  π
1) f ( x) = . f est définie et continue sur
 0; 2  en tant que quotient de fonctions qui le sont, le dénominateur ne
sin x
 π  π cos x u′ ( x )
s’annulant pas, donc admet des primitives sur  0;  , et pour tout x ∈  0;  , puisque f ( x) = = , ou
 2  2 sin x u ( x )
 π
( )
u ( x ) = sin x ⇒ u ′ ( x ) = cos x , F ( x) = ln u ( x ) = ln ( sin x ) = ln ( sin x ) , puisque x ∈  0;  ⇒ sin x > 0 .
 2

Page 10/12
Cours et exercices de mathématiques M. CUAZ, http://mathscyr.free.fr
ln x
2) f ( x) = . f est définie et continue sur [1; +∞[ en tant que quotient de fonctions qui le sont, le dénominateur ne
x
s’annulant pas, donc admet des primitives sur [1; +∞[ , et pour tout x ∈ [1; +∞[ , puisque

( u ( x ) ) = ( ln ( x ) )
2 2
1 1
f ( x) = × ln x = u′ ( x ) × u ( x ) , ou u ( x ) = ln x ⇒ u′ ( x ) = , F ( x) =
x x 2 2
1
3) f ( x) = . f définie est continue sur ]1; +∞[ en tant que quotient de fonctions qui le sont, le dénominateur ne
x ln x
1/ x u′ ( x )
s’annulant pas, donc admet des primitives sur ]1; +∞[ , et pour tout x ∈ ]1; +∞[ , puisque f ( x) = = , ou
ln x u ( x )
1
u ( x ) = ln x ⇒ u′ ( x ) =
x
( ) ( )
, F ( x) = ln u ( x ) = ln ln ( x ) = ln ( ln ( x ) ) car x ∈ ]1; +∞[ ⇒ ln x > 0

π 
4) f ( x) = tan x . f définie est continue sur  ; π  en tant que quotient de fonctions qui le sont, le dénominateur ne
2 
π  π  sin x −u′ ( x )
s’annulant pas, donc admet des primitives sur  ; π  , et pour tout x ∈  ; π  , puisque f ( x) = = , ou
2  2  cos x u ( x)
π 
u ( x ) = cos x ⇒ u ′ ( x ) = − sin x , F ( x ) = − ln ( u ( x ) ) = − ln ( cos x ) = − ln ( − cos x ) , puisque x ∈  ; π ⇒ cos x < 0 .
 2 
Exercice n°14
1 x
1) f ( x) = e . f est définie et continue sur \ en tant que produit de fonctions qui le sont, donc admet des primitives
4
1 x
sur \ , et pour tout F ( x) = e .
4
−x
2) f ( x) = e . f est définie et continue sur \ en tant que produit de fonctions qui le sont, donc admet des primitives
( )
sur \ , et puisque pour tout x ∈ \ , f ( x) = − −e − x = −u ′ ( x ) e
u( x)
ou u ( x ) = − x ⇒ u ′ ( x ) = −1 , F ( x) = e
u( x)
= e− x .
3) f ( x) = e 2 x +3 . f est définie et continue sur \ en tant que produit de fonctions qui le sont, donc admet des primitives
1 1
f ( x) = × 2e 2 x +3 = u′ ( x ) e ( ) u ( x ) = 2 x + 3 ⇒ u′ ( x ) = 2 ,
u x
sur \ , et puisque pour tout x∈\, ou
2 2
1 u ( x ) 1 2 x +3
F ( x) = e = e .
2 2
2
4) f ( x) = xe x . f est définie et continue sur \ en tant que produit de fonctions qui le sont, donc admet des primitives
1 1
f ( x) = × 2 xe x = u ′ ( x ) e ( ) u ( x ) = x 2 ⇒ u′ ( x ) = 2 x ,
2 u x
sur \, et puisque pour tout x∈\, ou
2 2
1 u( x) 2
F ( x) = e = ex .
2
ex
5) f ( x) = x . f est définie et continue sur \ en tant que quotient de fonctions qui le sont, le dénominateur ne
e +1
s’annulant pas (car x ∈ \ ⇒ e x + 1 > 0 donc ≠ 0 ) donc admet des primitives sur \ , et puisque pour tout x ∈ \ ,
u′ ( x )
f ( x) =
u ( x)
x
( )
ou u ( x ) = e x ⇒ u ′ ( x ) = e x , F ( x) = ln ( u ( x) ) = ln e + 1 = ln ( e + 1) car x ∈ \ ⇒ e x + 1 > 0
x

Page 11/12
Cours et exercices de mathématiques M. CUAZ, http://mathscyr.free.fr
Exercice n°15
La fonction F, définie sur \ , par F ( x) = ( ax + b ) e x est dérivable sur \ en tant que produit de fonction qui le sont, et
pour tout x ∈ \ , F ′( x) = ae x + ( ax + b ) e x = ( ax + a + b ) e x
a = 1
F sera une primitive de f si et seulement si pour tout x ∈ \ , F ′( x) = f ( x ) ⇔ 
a + b = 2
Une primitive de f sur \ est donc F ( x) = ( x + 1) e
x

Exercice n°16
3 3× ex 3e x 3e x
1) Pour tout x ∈ \ , f ( x) = = = =
e − x + 1 ( e − x + 1) × e x e− x × e x + 1× e x 1 + e x
2) . f est définie et continue sur \ en tant que quotient de fonctions qui le sont, le dénominateur ne s’annulant pas (car
3e x u′ ( x )
x ∈ \ ⇒ 1 + e > 0 donc ≠ 0 ) donc admet des primitives sur \ , et en utilisant l’écriture f ( x) = x
x
=3 ou
e +1 u ( x)
( ) ( )
u ( x ) = e x + 1 , on obtient F ( x) = 3ln u ( x ) + k = 3ln e x + 1 + k = 3ln ( e x + 1) + k car e x + 1 > 0 sur \

Page 12/12