Vous êtes sur la page 1sur 20

Vérification des contraintes

Données: Résultats:

e [m] = 0.06
N [Kn] = 349 smax [Kn/m²] = 236.55
M [Kn.m] = 22 hmin [m] = 0.25
A [m] = 1.3
B [m] = 1.3 Vérifications:
a [m] = 0.3
b [m] = 0.3 -Diagramme trapézoïdal
s sol [Kn/m²] = 200 -Contrainte vérifiée

Legende Tableau des sections d'armature


Calcul des contraintes
Ferraillage
-Méthode des bielles
-Méthode des consoles
Ponçonnement
-Formule empirique
-Formule de Caquot
Le cours

Legende:

N : Effort normal
M : Moment fléchissant
A : Dimension de la semelle
B : Dimension de la semelle suivant le moment fléchissant
a,b : Dimensions du poteau
e : Excentricité de l'effort normal
s sol : Contrainte admissible du sol
s : Contrainte maximale calculée
h min : Hauteur minimale de la semelle

Vérification des contrainte


Calcul des contraintes
Ferraillage
-Méthode des bielles
-Méthode des consoles
Ponçonnement
Calcul des contraintes

Données: Résultats:

e [m] =
N [Kn] = 987 smax [Kn/m²] =
M [Kn.m] = 110 smin [Kn/m²] =
A [m] = 2.2 x [m] =
B [m] = 2.2 Vérifications:
-Diagramme trapézoïdal
-Partie comprimée admissible
Vérification des contrainte
Ferraillage Tableau des sections d'armature
-Méthode des bielles
-Méthode des consoles
Ponçonnement
-Formule empirique
-Formule de Caquot
Le cours
0.111
265.91
141.94
x est sup à B

e trapézoïdal
primée admissible

ns d'armature
Ferraillage des semelle par la méthode des bielles:

Données: Résultats:

N [Kn] = 980 e [m] = 0.112


M [Kn.m] = 110 P [Kn] = 1130.00
B [m] = 2.2 As [cm²/ml] = 22.70
b [m] = 0.4
d [m] = 0.35
ss [Mpa] = 320 Legende: Méthoe des bielles
N : Effort normal
Vérification des contrainte M : Moment fléchissant
Calcul des contraintes B : Dimension de la semelle suivant le moment fléchissant
Méthode des consoles b : Dimension du poteau
Ponçonnement e : Excentricité de l'effort normal
-Formule empirique ss : Contrainte de calcul des aciers
-Formule de Caquot P : Effort normal corrégé
Tableau des sections d'armature As : Section des armatures
Le cours
la semelle suivant le moment fléchissant

e l'effort normal
calcul des aciers
Ferraillage des semelle par la méthode des consoles

Données: Résultats:

N [Kn] = 1125 e [m] = 0.000


M [Kn.m] = 0 M1 [Kn.m] = 248.85
B [m] = 2.6
b [m] = 0.65 -Diagramme rectangulaire

Vérification des contrainte Legende: Méthoe des consoles


Calcul des contraintes
Méthode des bielles N : Effort normal
Ponçonnement M : Moment fléchissant
-Formule empirique B : Dimension de la semelle suivant le moment fléchissant
-Formule de Caquot b : Dimension du poteau
Tableau des sections d'armatures e : Excentricité de l'effort normal
Le cours M1 : Moment fléchissant à 0.35b

Vérification des contrainte


Ferraillage
-Méthode des bielles
-Méthode des consoles
Ponçonnement
Diagramme des contraintes
ent fléchissant
Formule empirique

Données: Vérification:

N [Kn] = 1299 h >= 0.461 [m]


h [m] = 0.3 -Poiçonnement non vérifié
c [m] = 0.025
sb [Mpa] = 14.2
Legende

Vérification des contrainte N : Effort normal


Calcul des contraintes h : Hauteur de la semelle
Ferraillage c :Enrobage des aciers
-Méthode des bielles sb : Résistance admissible à la compression du béton
-Méthode des consoles
Ponçonnement
-Formule de Caquot
Le cours Tableau des sections d'armature

Formule de caquot

Données: Résultats

N [Kn] = 517 Uc [m] = 2.40


a [m] = 0.3 N1 [Kn] = 90.00
b [m] = 0.3 st [Mpa] >= 0.49
h [m] = 0.3 Vérification
st [Mpa] = 2.1 -Poinçonnement vérifié
ssol [Kn/m²] = 250
Legende
Vérification des contrainte
Calcul des contraintes N : Effort normal
Ferraillage a, b : Dimension du poteau
-Méthode des bielles h : Hauteur de la semelle
-Méthode des consoles Uc : Périmètre d'un contour homothétique de celui du poteau
Ponçonnement à mi hauteur de la semelle
-Formule de Empirique N1 : Valeur de la réaction du sol appliqué sur l'aire délimité par Uc
Le cours st : Résistance admissible à la traction du béton
ssol : Contrainte admissible du sol
mpression du béton

othétique de celui du poteau

appliqué sur l'aire délimité par Uc


action du béton
Vérification des contrainte
Nombre section Calcul des contraintes
T8 0 Ferraillage
T10 0 -Méthode des bielles
T12 0 -Méthode des consoles
T14 0 Ponçonnement
T16 0 -Formule empirique
T20 0 -Formule de Caquot
T25 0 Le cours
Total 0
Le cours
1.  e=0 ; (M=0)
1.1.   Calcul des contraintes:
1.2.   La hauteur totale de semelle:
1.3.   Diagramme des contraintes:
1.4.   Ferraillage :
2.  e <= B/6
2.1.   Calcul des contraintes:
2.2.   Ferraillage:
2.2.1 e <= B/24
2.2.1 e >= B/24
3. e >= B/6
3.1.   Calcul des contraintes:
3.2    Vérification de la partie comprimée du sol
3.3    Ferraillage

4.   Poinçonnement :
4.1.      Formule empirique:
4.2.      Formule de caquot:

5. Bibliographie

Le cours
1.      e=0 ; (M=0) Retour
1.1.   Calcul des contraintes:

N
σ= ≤σ (2) page 162 
A .B sol
avec:
N : Effort normal
A,B : Dimension de la semelle
s max : La contrainte max calculée
s sol : La contrainte admissible du sol

1.2.   La hauteur totale de semelle: Retour


Pour satisfaire la condition de la rigidité de la semelle, la hauteur de cette dernière doit être:

A−a B−b
h≥ max { 4
;
4 } (2) page 162 
N
1.3.   Diagramme des contraintes: Retour
h

smax
B
Diagramme rectangulaire
1.4.   Ferraillage : Retour
Si e=0 on peut utiliser la méthode des bielles
N ( B−b) (2) page 163 
A s=
d'où: 8.d.σ s
d : Hauteur utile de la semelle
ss : Résistance élastique des armatures
As : Section des armatures

2.      e <= B/6 Retour


2.1.   Calcul des contraintes:
Dans ce cas, la contrainte au sol est totalement en compression et son diagramme est un diagramme trapézoïdal
.
. N 6e
N
σ max = (1+ ) (2) page 169 
A .B B M
N 6e
σ min = (1− ) (2) page 169 
A .B B
D'où:

h
N : Effort normal
smi
M : Moment fléchissant smax n
A,B : Dimension de la semelle
s max : La contrainte max calculée
B
s min : La contrainte min calculée
M Diagramme trapézioïdal
e : L'excentricité de l'effort normal e=
N
On admet que la contrainte située aux trois quarts de la semelle du côté de smax, doit être inférieur à la contrainte admissible.

N 3e
σ3= (1+ ) ≤ σ ad (2) page 169 
( )
4
A .B B
D'où:

sad = 1.33 ssol dans le cas général


sad = ssol si M est dû à un vent dominant agissant la majorité du temps.

2.2.   Ferraillage: Retour


2.2.1 e <= B/24
Si cette condition est remplie, le ferraillage de la semelle se fera par la méthode des bielle
3e
N 1 =N ( 1 +) (2) page 170
B
N ( B−b )
A s= 1 (2) page 154
8.d.σs
2.2.1 e >= B/24 Retour
Le ferraillage de la semelle se fera par la méthode des consoles

B 4e 1. 4 e b N
M 1=( − 0.35 b )2 ( 1+ + 2 ) ≤ σ ad (2) page 170
2 B B 2B
M1 : Le moment fléchissant dans la section qui se situe à une distance de 0.35 b de l'axe du poteau

3. e >= B/6 Retour


3.1.      Calcul des contraintes:
P est à l'extérieur du noyau central donc le diagramme des contraintes est triangulaire

M
2N
σ max = ≤ σ ad (2) page 169
B
3 A( − e)
2
B

smax
x
Diagramme triangulaire

3.2    Vérification de la partie comprimée du sol: Retour

B
x=3 ( −e ) (2) page 170
2
3 (1) page 11 
x≤ B
5
3.3    Ferraillage Retour
Le ferraillage se fait par la méthode des consoles
2
B

4.   Poinçonnement :
M 1 =( 4 B + 0 . 35 b − 9 e )
[ ]
Retour
2
− 0 . 35 b
B
2
−e
N
27
(2) page 170

4.1.      Formule empirique:


Si la contrainte du sol est inférieure ou égale à 2 bars on doit vérifier que :
N
d'où:
sc
h−d ≥ 1.44
√ σc
(1) page 8 

: Résistance à la compression du béton

4.2.      Formule de caquot: Retour


Si la contrainte du sol est supérieure à 2 bars on doit vérifier que :
N−N 1 (1) page 8 
1.2σ t ≥ 1.5
Uc . h
d'où:
st : Résistance à la traction du béton
Uc : Périmètre d'un contour homothétique de celui
du Poteau situé à mi hauteur de la semelle. Uc = 2(h+b) + 2(h+a)
N1 : Valeur de la réaction du sol appliqué sur l'aire délimité par Uc N1= (h+b) x (h+a) x

5. Bibliographie Retour
(1)   Calcul pratique des ossatures de bâtiment en béton armé
(2)   BAEL 91
est un diagramme trapézoïdal
h

ieur à la contrainte admissible.

b de l'axe du poteau
h

me triangulaire

Uc = 2(h+b) + 2(h+a)
N1= (h+b) x (h+a) x ssol