Vous êtes sur la page 1sur 258

1

Aventures effroyables
Aventures effroyables
7e édition française

Jeu de rôle d’horreur dans l’univers de H. P. Lovecraft

aventures effroyables
Recueil de scénarios

Par Philippe Auribeau, Scott Dorward, Tristan Lhomme, Mike Mason et Samuel Tarapacki

éditions Sans-Detour

1
Version française
Crédits
Aventures effroyables

Auteurs : Philippe Auribeau, Scott Dorward, Tristan Lhomme, Mike


Mason, Samuel Tarapacki
Traduction : Denis Huneau, pour les scénarios Bienvenue à
Blackwater Creek et Collecte manquée.

Relecture : Laure Valentin, élise Lemai


Relecture technique : Grégory Privat

Mise en page : Olivier Trocklé


Illustration de couverture : Loïc Muzy
Howard Phillips Lovecraft Illustrations : Claire Delépée et Loïc Muzy
Recherche iconographique : Lisette Hanrion et Christian Grussi
1890-1937 Direction artistique : Christian Grussi
Cartographie des scénarios (adaptation) : Claire Delepée

Imprimé en Allemagne • Westermann Druck Zwickau GmbH


ISBN : 978-2-917994-96-2
Édition et dépôt légal : août 2015

www.Sans-DEtour.com

2
Table des matières

Aventures effroyables
Les Maudits....................................................................................................... 4
Un scénario par Tristan Lhomme
Paris années 20
Une immersion dans le Paris des années 1920, capitale de l’émigration russe.

Muse équivoque aux yeux de sel gemme...........................................................40


Un scénario par Tristan Lhomme
Paris années 20
Une investigation à mener à partir d’un étrange poème d’adieu.

L’Explorateur assassiné.....................................................................................55
Un scénario par Tristan Lhomme
Angleterre années 20
Une enquête pour amateurs d’énigmes façon Agatha Christie.

La Mystérieuse affaire du dieu au nom imprononçable...................................83


Une aide de jeu par Tristan Lhomme
Des énigmes construites comme des jeux de logique, où le lecteur et
l’enquêteur se confondent presque autant que le joueur et son investigateur…

La Geste des Pictes............................................................................................91


Un scénario par Samuel Tarapacki
Ecosse VIe siècle
Une aventure dans l’Écosse farouche du VIème siècle.
(Personnages prétirés)

Collecte manquée..............................................................................................117
Un scénario par Mike Mason
Etats-Unis années 20
Une aventure vue par les responsables du crime organisé à Arkham.
(Personnages prétirés)

Bienvenue à Blackwater Creek.........................................................................136


Un scénario par Scott Dorward
Etats-Unis années 20
Une enquête surprenante dans une charmante bourgade du Massachusetts.
(Personnages prétirés)

Lakeview Hotel.................................................................................................167
Un scénario par Philippe Auribeau
Etats-Unis années 20
L’inauguration d’un hôtel au cœur des montagnes Rocheuses, à proximité
d’une tribu indienne.

Messages d’outre-tombe...................................................................................189
Une aide de jeu par Tristan Lhomme
Ou comment les investigateurs peuvent transmettre leurs découvertes et
leur savoir à leurs successeurs, amis ou héritiers.

(Ab)négation.....................................................................................................193
Un scénario par Tristan Lhomme
Désert Libyen, an 2506
Un scénario 1) à bord d’un char, 2) en 1942, 3) en Égypte. Seule La Chose Qui
Hurle Au Cœur de la Tempête sait interpréter ce bref résumé.
(Personnages prétirés)

Documents à distribuer.....................................................................................228

3
Scénario
Aventures effroyables

Les Maudits
Проклятые / Prokliatye – Un scénario par Tristan Lhomme
Merci à Benjamin Kouppi pour les traductions russes et à Muriel Beaume pour
tout le reste.

Où les investigateurs vivent un roman russe au cœur de Paris.

Investigation 4/5 En quelques mots


Action 3/5
Exploration 3/5 La découverte du cadavre d’une jeune femme amorce une enquête qui conduira les
Interaction 4/5 investigateurs au cœur d’une malédiction familiale aux origines lointaines, dans le
Mythe 2/5 temps comme dans l’espace. Arriveront-ils à la lever, ou finiront-ils dévorés ?
Style de jeu Horreur lovecraftienne
Difficulté Éprouvé
Durée estimée
Nombre de joueurs
10 à 15 heures
4-5
Implication des investigateurs
Époque Années 20 Ce scénario peut être joué selon corps, tout simplement. Enfin, le
plusieurs «  points de vue  ». Son journaliste François Michaud (page
déroulement restera grosso modo 12) se passionne peut-être pour
identique, mais la nature du groupe cette histoire au point d’engager des
À l’affiche aura un impact sur les interactions enquêteurs privés à ses frais.
des personnages avec les témoins et
Andreï Ierzoff les institutions. Un groupe d’émigrés • De l’intérieur. Il est possible que
Maudit bien intentionné, il apparaît dans
russes aura sans doute plus de les personnages soient des émigrés
les actes I et II.
facilité que la police à faire parler des russes, mandatés par la Fraternelle
compatriotes, mais risque de ne pas d’aide aux réfugiés, une association
Igor Loban être pris au sérieux par un notaire ou présentée page 16. Une fois la morte
Ce chauffeur de taxi dément est le tueur
un banquier… identifiée, son responsable, Andreï
de l’acte I. Ierzoff, décide de tirer l’affaire
Le groupe peut agir : au clair. Il redoute que le crime
Borislav Gouroff •  Officiellement. L’acte I fonctionne ait été commis par quelqu’un qui
Occultiste et mystique, il fait de son
bien dans une optique policière. aurait transité par l’immeuble. Or,
mieux pour lever la malédiction. Il en
meurt au cours de l’acte II, avant que Les investigateurs remplacent les ce genre de drame est de nature à
les investigateurs aient le temps de le inspecteurs Janvier et Lévy. Chargés remettre en cause la coopération des
rencontrer. d’enquêter sur le crime, ils vont autorités françaises. Par ailleurs, il
dérouler l’écheveau petit à petit, n’a pas tellement confiance dans la
Marie Maillard jusqu’à basculer dans l’étrange. police. Il redoute que l’inspecteur
Elle héberge et finance Borislav, qui est le La principale difficulté consiste à Janvier n’arrête n’importe quel
père de sa petite-fille. Sa disparition est le les maintenir sur la piste après la étranger suspect. Pour ces raisons,
moteur de l’acte II. conclusion de l’acte I. Logiquement, Andreï demande à un petit groupe
il vous restera au moins une piste de Russes, fraîchement arrivés en
Youri et Ivan Gouroff ouverte, celle des clés trouvées en France via la Fraternelle, de mener
Les deux fils de Borislav apparaissent dans possession du tueur. Au pire, vous une enquête discrète. Notez que
l’acte III. Dépassés par les événements, ils pouvez relancer en les chargeant de dans ce cas de figure, les personnages
sont résolus à agir. l’enquête sur la mort du rôdeur dans sont eux-mêmes des Maudits. Les
le bois de Meudon (dans l’acte II). joueurs n’en savent rien, ils ont
George Ierzoff juste conscience que vous infligez
Serviteur de Sophia, ce n’est pas un sorcier • Officieusement. C’est la solution une phobie ou un trait de caractère
et il n’est même pas fou. Il n’en est pas classique. Les investigateurs sont inhabituel à leur investigateur. Ils
moins dangereux. Il apparaît dans l’acte III. l’habituel mélange de fouineurs découvriront ce qui se tapit dans
où l’on retrouve détective privé, leur arbre généalogique plus tard
Sophia Ierzova journalistes et autres mouches dans l’aventure.
Matriarche immortelle, goule manquée du coche. Dans ce cas, quelque
et non morte, elle n’est visible que dans chose les intéresse dans le crime de Notez que le panachage de ces trois
l’acte III. l’acte I. Leur motivation peut être motivations est un peu plus difficile
professionnelle (simple à mettre que de coutume. Les deux premières
en place pour les journalistes). se marient aussi bien que d’habitude,
Elle peut être personnelle (ils ont mais mélanger des investigateurs
rencontré la morte au cours de son «  normaux  » et des Maudits risque
séjour en France, voire en Russie). de compliquer le fonctionnement du
Ils peuvent aussi découvrir le groupe lors des dernières scènes.

4
Aventures effroyables
Ambiance Enjeux et récompenses
Un ciel bas et lourd, de longues heures de nuit et une • Acte I : Contribuer à résoudre une série de meurtres est
malédiction ancestrale qui ruine la vie de braves gens un excellent moyen de se faire bien voir des autorités, ce
composent la toile de fond d’une histoire très sombre. qui peut rapporter des récompenses sociales (1d6 points
de Crédit, par exemple).
•  L’acte I est une enquête relativement simple, avec
un petit côté «  Maigret  », de la psychologie et peu • Acte II : Élucider le mystère de la disparition de la famille
d’action. Il n’y a pas de fantastique, même si la presse Maillard rapporte 1d6 points de SAN.
parle du tueur comme d’un « vampire ». Si vous avez • Acte III : Lever la malédiction est un succès important,
besoin d’un fond sonore, procurez-vous quelques qui mérite une récompense d’1d10 points de SAN.
chansons « réalistes » de l’époque, par exemple un peu
de Fréhel (à défaut, Édith Piaf fait l’affaire).
• L’acte II opère un glissement de plus en plus net
vers le fantastique. Le vernis de banalité s’écaille. Que
se passait-il Villa Désirée, pavillon tranquille d’un
quartier paisible ? Tâchez de vous procurer quelques
chants liturgiques russes pour composer le fond
sonore de la dernière scène.
• L’acte III, plus ouvert, met les investigateurs en face
d’un monstre qui a pris la précaution de s’entourer de
« boucliers humains ». Une fois l’enquête terminée, il
reste à trouver un moyen de le neutraliser. Les scènes
finales pourraient avoir comme fond sonore des
morceaux tirés de la BO d’Hellraiser…

Document 1 – Article de journal

5
Aventures effroyables

Document 2a – Appel à témoins

Introduction des
investigateurs
Comme souvent, c’est la presse qui
donne le coup d’envoi de cette aventure.
Les articles ci-contre contiennent assez
d’informations pour mettre le pied à
l’étrier des investigateurs. Bien entendu,
vous êtes libre de leur faire découvrir le
corps à la place du père Lherbier.
Il vous appartient de décider du
moment où ils interviennent. Dès le
premier article  ? Entre le premier et
le second  ? Après la publication du
second article  ? Ce sera à vous d’en
décider, selon la nature du groupe et
le rythme que vous voulez donner aux
premières scènes.
Diverses raisons de s’intéresser à
l’affaire sont présentées au paragraphe
Implication des investigateurs, à la
page 4.

Les faits pour le


Gardien
Document 2b – Article de journal
Avant de regagner le XXe siècle et la
région parisienne, nous allons faire un
long détour dans le temps et l’espace. pour être précis, sept filles et deux fils. s’impatienter. Dans la nuit du 5 février
Notre histoire commence en 1762, Alexeï quitta cette vallée de larmes en 1874, Piotr Nikolaievitch Gouroff, l’un
à Polotsk, dans l’ouest de la Russie. 1843, le sourire aux lèvres, convaincu de ses arrière-petits-enfants, décida de
Cette année-là, le riche marchand qu’il retrouverait bientôt son épouse donner un coup de pouce à la nature.
Constantin Liouboff perdit sa femme bien-aimée au Paradis. Mais Sophia Il l’étouffa sous un oreiller. Sophia
lors de la naissance de leur fille, Sophia. ne mourut pas. Elle ne montra aucun mourut… et changea. Au matin, ses
Le bébé, confié à une nourrice, n’eut pas signe de métamorphose et ne gagna domestiques trouvèrent Piotr mort au
le temps de grandir. Une nuit, quelque pas le monde souterrain dont elle rêvait pied de son lit, le visage violacé. Quant
chose entra dans l’isba et procéda à un souvent. Au lieu de cela, elle dura, jour à Sophia, elle ne respirait plus, mais son
échange. La créature qui grandit comme après jour. Ses nombreux descendants cadavre mâchait. Une étincelle de vie
«  Sophia Constantinovna Lioubova  » s’émerveillaient de sa bonne santé. subsistait en elle, une demi-conscience
était un changelin, une jeune goule Le jour de son centième anniversaire, crépusculaire. Sa colère à l’égard d’une
capable de passer pour humaine. il y eut foule dans la vaste propriété famille ingrate et cupide se mêla à
En 1781, Sophia épousa Alexeï Ierzoff, familiale de Polotsk. ses talents de rêveuse et à sa véritable
un marchand légèrement plus riche Lorsqu’elle atteignit les 110 ans, alors nature de goule, réprimée pendant des
que son père. Ils vécurent heureux qu’elle en paraissait à peine 75, ses décennies. La malédiction était née.
et eurent beaucoup d’enfants. Neuf, héritiers directs commencèrent à D’un seul coup, la vie de ses nombreux

6
Calendrier

Aventures effroyables
En cet hiver 1924, la France est à l’heure solaire non modifiée.
Tout au long du scénario, le soleil se lève très tard, vers 9 h 30. Il se couche vers 18 h 15.

Janvier 1924 Février 1924

L M Me J V S D L M Me J V S D
31 1 2 3 4 5 6 28 29 30 31 1 2 3
7 8 9 10 11 12 13 4 5 6 7 8 9 10
14 15 16 17 18 19 20 11 12 13 14 15 16 17
21 22 23 24 25 26 27 18 19 20 21 22 23 24
28 29 30 31 1 2 3 25 26 27 28 29 1 2

• Nouvelle lune le lundi 7 • Nouvelle lune le mardi 5.


• Pleine lune le lundi 24 • Pleine lune le jeudi 21.
Le Noël orthodoxe, le 25 décembre 1923 selon le calendrier julien, La fête orthodoxe de la Présentation du Christ au Temple a lieu
tombe le lundi 7 janvier 1924. le 2 février 1924 (calendrier julien), autrement dit le vendredi 15 du
calendrier grégorien.

descendants devint étrange. Tous fuite. En août 1919, « Natalia Ierzova » par l’eau, puis repêchée, elle est l’objet
développèrent des traits de caractère arriva en France, en compagnie de George de l’acte I.
anormaux ou des besoins inquiétants. et d’Elizabeth, deux de ses «  petits- La seconde menace, plus redoutable,
Certaines branches, qui avaient enfants ». George acheta un appartement est Borislav Gouroff, le petit-fils de
perdu le contact avec les Ierzoff, ne dans le XVIe arrondissement. Natalia Piotr. C’est un intellectuel, et c’est
comprirent pas ce qui leur arrivait. « mourut » peu après. le seul membre de la famille qui ait
D’autres furent frappées de stérilité. La famille s’est peu à peu reconstituée fait des recherches sur la malédiction
D’autres encore disparurent dans des au cours des années suivantes. George qui les frappe tous. Il n’a rien trouvé
meurtres-suicides. Mais il en restait Ierzoff veille à ce que les descendants de concluant, mais le cinquantième
bien assez pour satisfaire les besoins éparpillés à l’extérieur de la Russie anniversaire de la tentative de son
de Sophia en énergie psychique. rejoignent la famille. Pour ce faire, grand-père approche, et il veut réussir
Officiellement, elle mourut le 1er mars il finance la Fraternelle d’aide aux là où Piotr a échoué. Le 2  novembre
1874. On enterra Natalia, l’aînée de ses réfugiés, une association qui se 1923, après de nombreuses recherches,
petites-filles, à sa place. Sophia endossa voue au regroupement familial des il tente de lever la malédiction qui
son identité, « vivant » en recluse, servie exilés dispersés à travers l’Europe. pèse sur Hélène Maillard, sa petite-
par des parents proches terrifiés par Quant à Elizabeth, elle se charge de fille française. Il y parvient, mais ce
cette monstrueuse « grand-mère » mais communiquer avec « grand-mère ». geste attire l’attention de Sophia, qui
incapables d’échapper à son emprise. Les Ierzoff pourraient continuer à entreprend de les traquer tous les
Peu à peu, Sophia façonna le noyau de vivre dans l’ombre, mais plusieurs deux. George et ses alliés la secondent
sa famille pour en faire un culte. Pas un complications se présentent entre la fin de jour. Borislav succombe dans l’acte
culte au service des Grands Anciens, de 1923 et le début de 1924. II, sans avoir mené à bien la seconde
dont elle ignorait l’existence, juste un La première vient d’Igor Loban. partie de son projet : tuer Sophia une
groupe qui obéissait à ses moindres Chez lui, la malédiction a pris la fois pour toutes.
désirs, répondait à ses besoins avant forme d’un irrésistible besoin de sang. Ses deux fils, Ivan et Youri, tentent
qu’elle ne les exprime… Les animaux ne lui suffisant pas, il maladroitement de reprendre le
La vie continua, tranquille à défaut tue occasionnellement des personnes flambeau dans l’acte III.
d’être heureuse, jusqu’au début de 1918. vulnérables, qu’il enterre dans un terrain Quant à l’intervention des investigateurs,
Les Ierzoff étaient devenus très riches. vague, sur l’île Séguin. Les inondations elle va déclencher l’habituelle cascade de
Lorsqu’il devint clair que les troubles de janvier vont déterrer le corps d’Olga complications imprévisibles.
risquaient de durer, ils optèrent pour la Rogova, sa dernière victime. Entraînée

Le temps qu’il fait


La météo de la première quinzaine de janvier est marquée par de très fortes pluies. Le
zouave du pont de l’Alma a de l’eau jusqu’au coude. Le niveau de la Seine monte de
six mètres, deux mètres sous son niveau record de 1910. Les quais sont inondés. Les
stations de métro les plus proches de la Seine sont fermées. La municipalité entasse des
sacs de sable le long des zones menacées, notamment du côté de Bercy et d’Austerlitz.
En revanche, la banlieue connaît de spectaculaires inondations. On se déplace en barque
dans les rues de Boulogne…
La fin de janvier et le début de février sont marqués par une baisse brutale des
températures. D’abondantes chutes de neige remplacent la pluie. Le verglas cause des
accidents, parfois mortels. Le soleil ne fait plus que de très timides apparitions, jamais
très longues. Tout le monde s’enrhume, et tout le monde chauffe sa boutique ou son
appartement le plus possible. Personne ne sort s’il peut l’éviter. Paris tourne au ralenti
jusqu’au dégel tardif de la fin février.
En clair, les investigateurs évoluent en permanence dans un froid sibérien, avec des
Le zouave du pont de l’Alma alternances de huit heures de jour grisâtre et de dix-huit heures de nuit polaire. Le
a de l’eau jusqu’au coude rappeler aux joueurs de temps à autre est un excellent moyen d’installer l’ambiance…

7
Dramatis personae • Jeanne Gilliac, domestique des
« Garçon, il y a de l’ail dans ma Maillard, témoin.
Aventures effroyables

salade de calmar » Au cœur de la toile • Yves Bosson, commissaire du


• Sophia Constantinovna Ierzova, quartier de Montparnasse.
Ce scénario a été rédigé avec deux • Le Père Isaac, supérieur de Notre-
objectifs en tête :
immortelle.
• George Alexandrovitch Ierzoff, son Dame-de-Toute-Protection.
1) Construire une enquête relativement
simple à l’usage de joueurs débutants ou bras droit.
peu expérimentés. Sa progression est • Elizabeth Alexandrovna Ierzova, Acte III
relativement linéaire, au moins au début, médium. Le personnel des Ierzoff
et les dangers restent peu nombreux. • Hippolyte Dubois et Josée Martin,
2) Éloigner le mythe de Cthulhu grâce Acte I domestiques.
à une couche isolante de superstitions.
Beaucoup de joueurs intéressés par l’idée
• Olga Dimitrovna Rogova, « la • Dimitri Ierzoff, chauffeur
de vivre une histoire d’horreur ignorent blanche morte », victime. patibulaire.
tout de Lovecraft. En revanche, les • Joseph Janvier, inspecteur principal.
• Maurice Lévy, inspecteur. À la Fraternelle
vampires, tout le monde connaît… Alors,
bien sûr, le vampire n’en est pas un, et • Le docteur Sardes, médecin légiste. • Alina Nassonova, secrétaire.
d’authentiques créatures du Mythe font • François Michaud, journaliste. • Maria Komzine, secrétaire.
leur apparition vers la fin de l’acte III, mais • Victor Drouet, dit « M. Victor », dit • Alexandre Nicolaïevitch Zadornoff,
dans l’intervalle, les joueurs auront eu « Totor Tout-Miel », souteneur. administrateur.
l’occasion de se faire peur avec quelque • Bella, sa régulière. • Irina Drougova, institutrice.
chose de « presque connu ».
• Madeleine la Brestoise et La Dans l’immeuble
Blonde Louisette, filles perdues.
• Andreï Georgevitch Ierzoff, • Charles Bourguignon, quincaillier.
directeur de la Fraternelle d’aide aux • Colonel Léonide Komzine, parasite.
réfugiés de Russie. • Vladimir Baltabeff, sommelier, et
Un petit mot des noms russes • Anna Oumanova, victime son épouse Sonia, professeur de
précédente. piano.
•  Au XXIe siècle, la transcription des • Elizabeth Zadornova, victime • Alexis Oumanoff, garçon de café.
noms propres russes vers le français précédente. • Le père Fédor Iline et son épouse
est isonormée et rationalisée. Dans • Evgeni Baltabeff, suspect. Alexandra.
les années 1920, l’usage est moins fixé.
• Sergeï Pétrovitch Gouroff, suspect. • Barbara Ierzova, couturière.
Les terminaisons actuelles en -ov ou
• Anastase Ierzoff, suspect. • Léon Loban, sans profession.
-ev sont généralement rendues par -off • Pavel Pavlovitch Baltabeff, ouvrier,
ou -eff, mais ce n’est pas systématique. • Igor Loban, assassin.
• Ivan Loban, Anna Kozlova et sa femme Marina et leurs enfants
Les « u » modernes sont souvent, mais
Marcel Glandier, témoins. Pavel, Grigori et Oleg.
pas toujours, des « ou ». Les prénoms
sont parfois francisés, parfois non.
• Constantin Sergeïovitch Gouroff,
J’ai essayé de rendre ce désordre en Acte II musicien.
nommant mes PNJ. • Véra Ierzova, femme de ménage.
• Marie Maillard, énigme. • Michel Ermakoff, écrivain.
•  Par ailleurs, la structure des noms • Irène Maillard (Irène Alexeïevna • Maxime Oumanoff, correcteur dans
russes est porteuse de complications. Tcherkova), sa fille (décédée). une imprimerie, et Dora Jeglova,
Ils sont ternaires, avec un prénom, • Hélène Maillard, sa petite-fille. sans profession.
un patronyme et un nom de famille. • Borislav Pétrovitch Gouroff, père
Alexandre Petrovitch Orloff est • Natalia Igoumnova, sans profession.
d’Hélène, ennemi de Sophia.
Alexandre Orloff, fils de Pierre. Et Aux alentours
• Contre-amiral (en retraite) Georges
comme le russe est une langue à
déclinaisons, les noms s’accordent de Montbois, voisin. • Ivan Borislavitch Gouroff, fils de
au féminin. Ainsi, Luidmilla Petrovna • Léon et Marcelline Delorme, Borislav.
Orlova est la sœur d’Alexandre. voisins. • Youri Borislavitch Gouroff, fils de
Pour des raisons de place, j’ai fait des • Mme Vannier, domestique des Borislav.
économies de patronymes. Delorme, témoin. • Des goules curieuses.

8
L’air du temps

Aventures effroyables
Alexandre Millerand est président de
la République. Lassé par son rôle de
potiche constitutionnelle, il a proposé
en octobre 1923 un renforcement du
pouvoir présidentiel qui a scandalisé
la gauche.
Le gouvernement de centre-droit,
dirigé par Raymond Poincaré, gère
tant bien que mal les conséquences
financières de la guerre. Elles sont
rudes. Le franc se déprécie à toute
allure. La livre sterling passe la barre
des 100 francs le 18 février, le dollar
tourne autour de 25 francs. Tout le
monde se plaint des impôts et de la
« vie chère ». La droite semble bien
partie pour perdre les élections du
mois de mai.
• Le 6 janvier, la troupe des ballets
Un commerçant russe
russes, dirigée par Diaghlieff,
triomphe à Monte-Carlo avec
•  Quelques milliers de bourgeois Les Biches.
Les Russes en France autrefois fortunés, qui vivent encore •  La région parisienne n’est pas la
Au début des années 20, Paris est dans un confort relatif. Anciens seule à souffrir des intempéries.
la capitale de l’émigration russe en professeurs d’université, journalistes, De violentes tempêtes balayent
Europe. traducteurs, prêtres, ils animent des la côte atlantique le 9 janvier. Les
Cette position s’explique à la fois sociétés d’entraide ou travaillent dans dégâts sont considérables.
par d’anciens liens culturels, par l’un des 167 journaux russes publiés
la reconnaissance par la France du en France. Tous s’efforcent de préparer • La Grande-Bretagne constitue son
gouvernement « blanc » de Wrangel en l’avenir qui s’ouvrira dès la chute des premier gouvernement travailliste
1920… et par l’effondrement monétaire Soviets, qu’ils croient imminente. le 22 janvier. Le nouveau Premier
de l’Allemagne, qui convainc les Russes ministre, Ramsay McDonald,
• Une vaste majorité de gens ordinaires. parle de reconnaître l’URSS.
installés à Berlin de se replier sur Paris. Parmi eux, on trouve aussi bien des
Le pays abrite environ 80 000 émigrés, soldats envoyés en France par le •  Lénine meurt le 24  janvier. Les
dont 45  000 dans la seule région pouvoir impérial avant la Révolution émigrés se prennent à rêver de
parisienne. C’est peu par rapport que des rescapés des armées blanches, l’effondrement des Soviets et d’un
aux Italiens ou aux Polonais, mais les arrivés à Paris après d’improbables retour imminent au pays.
Russes sont mieux acceptés. En effet, odyssées à travers l’Europe. Parlant mal
il s’agit d’émigrés, qui ont quitté leur •  La Semaine internationale des
français, pas toujours qualifiés, ils vivent sports d’hiver ouvre à Chamonix
pays pour des raisons politiques mais pauvrement, dans des villages russes
n’ont pas vocation à rester, et non le 25  janvier. Ce premier
reconstitués dans le XVe arrondissement brouillon des Jeux olympiques
d’immigrés voués à s’installer pour de (dont 10 % de la population est
bon. De plus, beaucoup d’entre eux d’hiver se termine le 5  février,
russe) ou à «  Billankoursk  », près des en attendant les Jeux d’été à
sont des intellectuels francophones et usines Renault. Le patronat apprécie
francophiles, un profil bien différent Paris. La Norvège, la Finlande
cette main-d’œuvre disciplinée… et et l’Autriche dominent le
du travailleur itinérant illettré qui est le anticommuniste.
cliché de l’immigré des années 20. classement. Avec trois médailles
Politiquement, on y trouve de de bronze, la France se contente
La communauté russe de Paris est un tout, à tous les niveaux de fortune
mille-feuille compliqué, où l’on peut d’une modeste 9e place.
et d’influence. Les représentants
distinguer : de l’extrême droite nationaliste et • Petrograd est rebaptisée Leningrad
• Une poignée de hautes personnalités antisémite au pouvoir avant-guerre sont dès le 26 janvier.
de l’ancien régime. Jouissant les plus voyants, mais il n’y a pas besoin •  Le 31 janvier, le congrès des
d’une fortune personnelle plus ou de chercher longtemps pour découvrir Soviets ratifie la toute nouvelle
moins entamée, elles vivent dans des monarchistes « constitutionnels », constitution de l’URSS, « la plus
de discrets appartements du XVIe des républicains pro-Kerensky ou des démocratique du monde ».
arrondissement, ou carrément dans socialistes en désaccord avec Lénine.
des hôtels particuliers de la banlieue Des intellectuels discutent de formules • Le Royaume-Uni reconnaît
ouest. On y croise aussi bien le grand- improbables du genre « le tsar plus des l’URSS le 1er février, au grand
duc Cyrille, prétendant au trône, Soviets libres  ». Le moindre groupe scandale des émigrés russes en
que le prince Yossoupoff, neveu de professionnel est scindé en deux, Europe.
Nicolas II et assassin de Raspoutine. droite et gauche, et les querelles sont
• Le président américain Woodrow
Certains travaillent, d’autres prêtent parfois virulentes.
Wilson meurt le 3 février.
leurs noms à des hommes d’affaires Les différentes vagues d’exil se
pas toujours honnêtes. superposent sans toujours se mélanger.

9
Variations Les juifs russes arrivés à Paris avant- la pousse à la faillite, ses acteurs n’étant
Aventures effroyables

guerre pour poursuivre les études pas francophones. À l’autre bout de la


Et si… je veux jouer à d’autres supérieures qui leur étaient interdites au région parisienne, les studios de cinéma
époques ? pays se méfient des monarchistes arrivés de Boulogne consomment aussi du
•  L’ère victorienne se prête très début 1917, qui regardent de haut les figurant russe à la tonne, qu’ils puisent
bien aux thèmes abordés par modérés arrivés après la révolution dans le vivier des usines Renault.
ce scénario. Une malédiction d’Octobre, lesquels se tiennent à distance Restent les invisibles, les «  pauvres
familiale, des crimes en série, des officiers des armées blanches, et ainsi russes  » de Billancourt et d’ailleurs.
du macabre… Vous devrez de suite à l’infini. Enfin, les différences Ils ont leurs écoles, leurs boulangeries,
ajuster les dates de l’histoire de géographiques entre Pétersbourgeois, leurs églises, et se sont reconstitué
Sophia. La principale difficulté Moscovites, Kiéviens et représentants un semblant de vie russe. Dans les
conceptuelle tient à l’absence des peuples périphériques de l’Empire années 30, il existe même une très
de révolution russe. Oh, certes, ne sont pas totalement effacées non plus. sérieuse association des cosaques de
il y a des Russes en Europe de Il ne faut pas non plus exagérer ces Billancourt !
l’Ouest, mais les Maudits n’ont divergences. Tout ce monde cohabite, Les taxis font le lien entre les différents
aucune raison de s’y installer. Le l’exil et la misère rapprochant des gens noyaux de peuplement russe. En
contournement le plus simple est qui ne se seraient jamais adressé la quelques années, les émigrés colonisent
de remplacer les Russes par des parole s’ils s’étaient croisés « au pays ». la profession de chauffeur de taxi, à
Polonais. Sophia est issue d’une En ce début 1924, les frontières restent la grande colère des locaux. Tous ne
famille de la noblesse polonaise,
poreuses. On peut entrer et sortir sont pas d’anciens généraux, mais tous
et c’est une vague de persécution
par les autorités russes qui la de Russie sans trop de difficulté. Le aiment à le faire croire…
pousse à déménager. gouvernement soviétique fait des efforts
pour faire revenir les intellectuels. En
•  L’époque moderne soulève ses
propres difficultés. Les familles
sens inverse, on commence à voir arriver Lectures (plus ou moins)
sont plus fragmentées, mais
parmi les émigrés des diplomates impies
soviétiques qui « choisissent la liberté ».
il reste encore des groupes Vous trouverez davantage de précisions
soudés dirigés par des vieillards Le Parisien apprécie l’exotisme. Certains
émigrés, qui en ont conscience, ouvrent sur l’immigration russe dans les
dominateurs. L’enquête reste ouvrages suivants :
fonctionnelle, moyennant les des cabarets russes autour de la place
inévitables concessions faites Pigalle, où l’on boit de la vodka, servie par • Les Russes à Paris, 1919-1939, d’Hélène
à la criminalistique moderne. des « princes » à la noblesse incertaine, Menegaldo, éd. Autrement.
En revanche, à notre époque, il tout en écoutant des orchestres de •  Les Chroniques de Billancourt et C’est
n’y a pas de dizaines de milliers balalaïkas. Des restaurants russes font moi qui souligne, de Nina Berberova,
de réfugiés russes formant une découvrir au public parisien saumon éd. Babel.
société en miniature. Une solution fumé, blinis, thé noir et crème aigre.
• Les Russes blancs, d’Alexandre Jevakhoff,
serait de décider que le noyau Les amateurs d’art savent qu’il existe
éd. Tallandier.
dur de la famille s’est retrouvé en une importante colonie de peintres
mauvais termes avec le pouvoir. russes à Montparnasse, où l’on croise Quant à l’arrière-plan surnaturel de ce
Ses membres se sont installés à de jeunes talents prometteurs comme scénario, il doit beaucoup à :
l’abri, en Europe de l’Ouest. Ils ont Marc Chagall… •  Vampires, autopsie d’un mythe, de
décidé de retrouver des cousins de Plus étonnant, une part significative du Claude Lecouteux, éd. Imago.
la diaspora russe des années 20, cinéma français arrive de Russie. Les •  De la mastication des morts dans
ce qui donne à la Fraternelle un studios Albatros, à Montreuil, donnent
côté «  généalogique  » beaucoup leurs tombeaux, de Michaël Ranft,
du travail à une communauté d’exilés éd. J.  Million. Si la perspective de
plus prononcé. Une solution plus composée d’acteurs, de metteurs
complexe est de transposer les lire un traité du XVIIIe siècle sur le
en scène, de décorateurs et autres vampirisme ne vous enchante pas,
éléments russes à un pays arabe
professionnels du cinéma. Jusqu’en vous en trouverez un résumé ici  :
en proie à la guerre civile, Syrie
ou Irak. Les réfugiés en Europe 1928, Albatros est l’une des plus grandes http://hu-mu.blogspot.fr/2014/12/
sont moins nombreux, mais ils sociétés de production françaises, de-masticatione-mortuorum-in-
ont la même tendance à organiser rivalisant avec Hollywood et formant tumulis-de.html
des associations d’entraide… et de jeunes réalisateurs français comme
les goules − pardon, les ghûls − s’y René Clair… L’avènement du parlant
retrouvent en pays de connaissance.

Et si… je ne veux pas jouer en


France ?
Paris est le centre de l’émigration
russe de l’Europe de l’Ouest,
mais ce n’est pas la seule ville
envisageable, Berlin ou Londres
feraient également l’affaire. Les
Russes blancs exilés en Amérique
sont souvent passés par Vladivostok,
pour aboutir à San Francisco. Ils y
forment une petite colonie insulaire
qui ferait un excellent milieu pour
ce scénario.

10
La malédiction

Aventures effroyables
Les Maudits sont pleinement humains. Ils naissent, vieillissent et meurent comme tout un chacun, éprouvent des émotions,
peuvent avoir des enfants, etc. Mais par la volonté de Sophia, tous ont un lien, involontaire et inconscient, avec le monde
souterrain et les goules.
Tous les Maudits présentent au moins deux particularités choisies par le Gardien ou tirées sur les tables suivantes. Vous êtes libres
de panacher particularités physiques et mentales selon vos envies et vos besoins (une de chaque ou deux dans une seule catégorie).
Notez que ces bizarreries ne font pas disparaître le libre arbitre. Même celles qui affectent l’esprit restent «  moralement
neutres ». Un Maudit fasciné par le malheur d’autrui peut le créer activement pour mieux en jouir, ou être un quasi-saint qui
passe ses journées à consoler des mourants.

Particularités physiques Particularités mentales 9 – Ami des morts  : Le Maudit a une


affinité naturelle avec la mort, les cadavres,
1 – Hémophile  : Cette maladie, déjà bien 1 – Inversé  : Livré à lui-même, le Maudit les cimetières et autres lieux « chargés ».
connue dans les années 20, est présente vivrait la nuit et dormirait le jour. Si on Cette disposition pour le morbide
chez les hommes de la famille. Les femmes perturbe ce rythme « naturel », il souffre s’exprime différemment d’un Maudit à
portent le gène, mais ne l’expriment d’une perte d’1 point de SAN par mois. l’autre. Certains travaillent dans les pompes
pas. Un Maudit blessé doit réussir un 2 –  Mentalement fragile  : La SAN du funèbres, d’autres passent leurs après-
test de CON (constitution) à chaque Maudit est divisée par deux. Il souffre d’une midi parmi les tombes… Évoluer dans cet
round pour ne pas perdre 1 Point de vie phobie ou d’une manie au choix, qui peut environnement rapporte au Maudit 1d4
supplémentaire. Le saignement s’arrête être liée à son histoire personnelle ou à sa points de SAN par semaine (à concurrence
dès que le test est réussi. nature sous-jacente. de son score maximum de SAN).
2 – Vulnérable à la lumière  : Le Maudit 3 – Rêveur ténébreux  : Chaque année, le 10 – Symptôme majeur : Lancez 1d6 sur la
est facilement ébloui. Les lumières vives Maudit souffre d’1d6 crises de cauchemars.
infligent un dé de malus à toutes ses table suivante. Même si vous tirez un « 10 »
Pendant 2d10 jours, il est hanté d’images sur les deux tables, limitez-vous à un seul
actions. Dans le contexte d’un scénario horribles, généralement en rapport avec
qui se déroule au cœur de l’hiver, avec des symptôme majeur.
la mort et la décomposition. Chaque crise
journées de pluie et de neige, cette faiblesse lui coûte 1d4 points de SAN. Les plus
n’est pas très gênante… à moins, bien sûr, longues peuvent déboucher sur des accès
qu’il n’ait à affronter des investigateurs
de somnambulisme. Symptômes majeurs
armés de lampes torches.
3 – Nyctalope : Le Maudit se repère mieux 4 – Docile  : Le Maudit est naturellement
vulnérable à l’hypnose et, plus 1 – Jouet d’En dessous : Parfois, un Maudit
dans l’obscurité que la plupart des gens, attire l’attention d’une goule. Celle-ci peut
prosaïquement, aux ordres et au baratin.
mais les ténèbres complètes sont aussi faire ce qu’elle veut de son nouvel « ami ».
Face à une figure d’autorité, il subit deux
impénétrables pour lui que pour n’importe Certaines se contentent de l’observer
dés de malus. Cela peut le conduire à
qui. Toutes ses actions se déroulant dans de loin. D’autres entreprennent de le
l’obscurité bénéficient d’un dé de bonus. exécuter des ordres qu’il trouve odieux : il
est incapable de s’en empêcher. « protéger » ou de « l’aider » à exprimer
4 – Albinos : Le Maudit a la peau très claire, 5 – Beauté du diable  : Les gens sa nature profonde, par exemple en
les cheveux blancs, les yeux rouges et est massacrant ses parents mortels.
sensible au soleil. Purement cosmétique, ordinaires trouvent le Maudit séduisant
mais perturbant pour les étrangers. et charismatique. Il reçoit (APP/2) % 2 – Effrayant : Les animaux ont naturellement
points à dépenser dans les compétences peur du Maudit. Ils évitent son contact.
5 – Odeur corporelle déplaisante  : Le suivantes : Baratin, Charme, Comédie Il met aussi les humains mal à l’aise.
Maudit a beau s’inonder de parfum, son et Persuasion. Moyennant un effort conscient, il parvient
odeur met les gens normaux mal à l’aise.
Certains sentent le fauve, d’autres traînent 6 – Mémoire parfaite : Le Maudit n’oublie à leur faire franchement peur – au point
rien, peut réciter mot pour mot une de leur imposer une perte de 0/1 point de
des effluves de charogne. SAN. Cet effet est le résultat d’un ensemble
conversation tenue dix ans plus tôt, et n’a
6 – Boiteux : Le Maudit a des problèmes aux qu’à fermer les yeux pour revoir n’importe de facteurs : posture, éclairage, cadence de
jambes. Qu’il s’agisse d’une faiblesse dans quelle page de n’importe quel livre qu’il a voix, etc. Il ne fonctionne qu’une seule fois.
les articulations ou d’une difformité aux lu. Cette capacité peut être perçue comme 3 – Doué : Le Maudit reçoit (POU) % points
pieds, il se déplace plus lentement que la un atout ou un handicap, selon la nature des de compétence, à attribuer à une pratique
moyenne. Malus d’1 point au mouvement. souvenirs du Maudit, mais en société, elle artistique au choix. Ses œuvres sont
7 – Insomniaque  : Le Maudit a besoin l’oblige à des contorsions permanentes – infailliblement macabres, dérangeantes ou
de moins de sommeil que les humains il faut fermer les yeux sur tout un tas de effrayantes, ce qui n’en fait pas un artiste
ordinaires.Trois heures par nuit lui suffisent. petits mensonges et de contradictions que populaire… sinon dans des milieux bien
8 – Besoin de sang : Le Maudit souffre de le reste du monde ne perçoit même pas. particuliers et pas forcément fréquentables.
ce que la médecine des années 20 identifie 7 – Mémoire incertaine  : Le Maudit vit 4 – En sait trop  : Le Maudit possède une
comme une « forme rare d’anémie ». Il a dans le présent. Il n’oublie pas le passé au connaissance intuitive d’un certain nombre
besoin de sang, à raison d’au moins un verre point où l’on pourrait parler d’amnésie, de formes et de symboles inquiétants. Au
par semaine. S’il en est privé, il s’affaiblit et mais c’est légèrement plus grave choix, cela peut prendre la forme d’un
perd 5 points de CON (cumulables d’une qu’une simple mauvaise mémoire – non gain d’(INT/5) % en Occultisme, ou
semaine sur l’autre). Il est possible de se seulement le Maudit n’est plus très sûr de d’(INT/10) % en Mythe de Cthulhu.
contenter de sang d’animal. N’importe quel ses activités passées, mais il est capable de
mammifère convient, mais le Maudit souffre se fabriquer de faux souvenirs pour relier 5 – Altéré  : Le Maudit sait intuitivement
bientôt d’un manque qui lui coûte 1 point les scènes discontinues qui encombrent comment tirer le meilleur parti de son
de SAN par mois… sauf s’il consomme un son esprit. Sa mémoire à court terme, en corps. Il gagne un nombre de points de
verre de sang humain au cours de ce mois. revanche, est tout à fait normale, ce qui lui compétences égal à la moyenne de sa FOR
9 – Besoin de chair : Qu’il s’agisse de viande permet de fonctionner en société… tant (force) et de sa DEX (dextérité) à répartir
crue ou de viande pourrie, le Maudit a des que la conversation roule sur l’actualité. entre Corps à corps, Esquive, Grimper
besoins perturbants. Il doit consommer Si l’on en vient à évoquer des souvenirs et Sauter.
un « repas » particulier par semaine remontant à plus de six mois, en revanche, 6 – Au bord du gouffre  : Le Maudit a
pour ne pas perdre 5 points de CON. Là il est perdu… commencé à se transformer en goule, mais
encore, la chair d’animaux finit par s’avérer 8 – Buveur de larmes  : Le Maudit est sa métamorphose s’est interrompue. Elle
insuffisante, mais les effets du manque sont fasciné par le malheur des autres. Les ne reprendra que lorsque l’influence de
plus longs à se faire sentir : 1 point de SAN hôpitaux, les asiles, les tribunaux et Sophia aura disparu, ce qui veut dire que
tous les six mois. autres lieux où se concentre le malheur pour une poignée de Maudits, la levée de
10 – Symptôme majeur : Lancez 1d6 sur sont son habitat naturel. Évoluer dans cet la malédiction sera une catastrophe. En
la table de ce nom. Même si vous tirez un environnement lui rapporte 1d4 points de attendant, le Maudit souffre de problèmes
« 10 » sur les deux tables, limitez-vous à un SAN par semaine (à concurrence de son dermatologiques… mais sa vilaine peau
seul symptôme majeur. score maximum de SAN). grisâtre lui confère un point de protection.

11
Aventures effroyables

Les curiosités de Barnum

Acte I : La blanche morte par donner son nom, mais les


événements se chargeront d’accélérer
Première enquête les choses (voir L’homme à la casquette,
page 14).
Les articles présentés pages 18 et 27
donnent une première série de pistes • Reconstituer ses faits et gestes. Sans
aux investigateurs. succès jusqu’ici.
•  Trouver sa tombe. Des équipes de
Gustave Lherbier policiers frigorifiés et bougons fouillent
Le père Gustave est un vieux paysan les deux rives de la Seine entre les portes
décharné, avec une moustache passée de de Paris et le champ du père Gustave,
Gustave Lherbier
mode et des yeux matois. Trop malin et à la recherche d’une tombe ouverte. Au
pas assez honnête, il n’a pas très bonne moment où l’enquête commence, elle
réputation parmi ses voisins, mais il est encore sous les eaux. Sa découverte
n’est pour rien dans le crime. Il n’a pas sera le Coup de théâtre de la page 18).
grand-chose à ajouter par rapport à son •  La piste d’un maniaque. Janvier n’a
témoignage dans la presse. En revanche, pas assez de personnel pour explorer
il connaît bien les berges de la Seine, et il à fond cette direction, suggérée par le
se ferait un plaisir de louer ses services à médecin légiste, mais il a quand même
des Parisiens désireux de procéder à des chargé deux agents de téléphoner à
recherches sur l’origine du corps. tous les asiles de la région parisienne,
au cas où ils auraient eu une évasion…
L’inspecteur principal Joseph Janvier
L’inspecteur principal
Joseph Janvier est un gros bonhomme La presse Joseph Janvier
à l’air lent, qui porte pardessus, écharpe, Qui se soucie d’une morte anonyme,
gants, gilet de flanelle et plusieurs alors que la capitale vit sa pire
couches de sous-vêtements. En dépit inondation depuis 1910  ? François
de tous ses efforts, il est enrhumé, ce Michaud, voilà qui. Michaud est
qui n’arrange pas son humeur. Tout un simple localier, qui produit de la
en reconnaissant leur utilité, il n’aime copie à destination des journaux des
pas trop les détectives amateurs*. Il est communes proches de Meudon. De
flanqué de l’inspecteur Maurice Lévy, temps en temps, il parvient à placer
qui apporte fraîcheur et enthousiasme une pige dans la presse parisienne. Il
à l’enquête. fait tout son possible pour transformer
Janvier travaille dans quatre directions : un fait divers local en affaire nationale,
•  Identifier la morte. Pour l’instant, avec un certain succès.
elle n’apparaît dans aucune liste de Sa motivation est, tout bêtement, la soif François Michaud
personnes disparues. L’épluchage de justice. Il veut que cette jeune fille
assassinée soit vengée. Il n’est pas très * Il s’est radouci depuis l’aventure du
manuel des dizaines de milliers de Centre Sélène, dans Le Musée de Lhomme.
fiches cartonnées conservées au à l’aise avec ce sentiment et le cache à Peut-être a-t-il forgé des liens avec les
«  sommier  » de la préfecture finirait tout le monde, y compris à lui-même. Il investigateurs, à l’époque ?

12
13
Aventures effroyables
Les lieux
Aventures effroyables

La commune de Meudon regroupe deux entités bien différentes. Le Haut-Meudon est une coquette petite ville bourgeoise bâtie à flanc de colline
et sur le plateau. Le Bas-Meudon, plus rural, s’étend en bord de Seine, le long d’un chemin de halage tout juste désaffecté. À elles deux, elles
totalisent 15 000 habitants.
Dans les hauteurs de la ville s’étagent des villas cossues entourées de grands jardins. Beaucoup sont vides : ce sont les maisons de campagne de
prospères commerçants parisiens. D’autres sont occupées par des médecins, des avocats, des fonctionnaires et autres professions qui ne voient
pas d’inconvénient à prendre le train matin et soir pour aller travailler. Meudon se trouve sur la ligne qui va de la gare Montparnasse à Versailles,
et possède un impressionnant viaduc. L’autre monument notable de la ville est son observatoire. Situé en bordure de forêt, il ne joue aucun rôle
dans ce scénario.
Le bois de Meudon commence au sud de la ville et se prolonge sur plusieurs kilomètres. Avec ses étangs et ses allées cavalières, il est aménagé
depuis des siècles, mais on peut encore s’y perdre…

répète volontiers que ce crime sera peut- •  Elle n’avait pas les mains calleuses, L’homme à la casquette
être son marchepied vers un meilleur ce qui exclut une servante ou une Les investigateurs réalisent vite qu’ils
poste, mais son cynisme sonne faux. ouvrière. Le séjour dans l’eau a détruit ne sont pas les seuls sur l’affaire. Un
Michaud arrive en fin de trentaine, perd ses empreintes digitales. type louche, coiffé d’une casquette,
ses cheveux, porte un pince-nez et se •  Elle était nue. Le crime ne «  semble rend visite au père Lherbier avant
ronge les ongles. C’est un nerveux et pas  » avoir eu un aspect sexuel, mais d’aller observer les fouilles entreprises
un anxieux, volontiers agressif avec les Sardes fait remarquer que l’immersion par la police. Il ne s’agit certainement
inconnus. À moins que les investigateurs n’aide pas à se forger un avis. pas d’un simple curieux : par ce temps,
ne s’avèrent plus intéressants, il ne •  Elle portait un anneau bon marché les badauds brillent par leur absence.
quitte pas le sillage de Janvier. Si le à l’annulaire droit. Sardes signale le Lherbier le trouve antipathique, mais
groupe est suffisamment pittoresque, il fait, sans plus. Ce détail est traité répond d’autant plus volontiers à ses
dégaine des manchettes comme «  Des plus en profondeur au paragraphe questions que l’inconnu lui offre un vin
enquêteurs privés jurent de venger la Anneaux, page 18. chaud au bistrot le plus proche. S’ils lui
blanche morte ! » C’est un journaliste de • Elle a été égorgée par-derrière, par un ont fait bonne impression, Lherbier
son temps : il n’hésite pas à réécrire les droitier qui maniait un rasoir. Sardes raconte l’incident aux investigateurs.
témoignages ou à les inventer, à enjoliver parie pour un brave coupe-choux, Sinon, il s’en ouvrira à Michaud, le
les informations pour les rendre comme il s’en vend des centaines de journaliste. «  Y m’a juste fait répéter
sensationnelles, etc. Si les investigateurs milliers chaque année dans tout le pays. ce que j’avais déjà dit, mais y m’a posé
le prennent pour une source fiable, juste • Elle était pratiquement exsangue – la
parce que c’est un brave type, ils risquent une question bizarre. Y voulait savoir si
carotide a été sectionnée, il a dû y avoir elle n’avait pas un grain de beauté à la
de tomber de haut. un impressionnant jet de sang, mais hanche gauche. J’ai dit que j’en savais
cela ne suffit pas à expliquer la perte de rien, et c’est vrai, j’me suis pas approché
L’institut médico-légal sang. Sardes a trouvé des fractures aux
Le docteur Sardes*, le médecin légiste, d’assez près. »
côtes, du côté gauche. Il soupçonne que
remet son rapport à l’inspecteur Janvier l’assassin a tenté d’appuyer sur le cœur L’individu fuit d’aussi loin qu’il aperçoit
dans la journée du dimanche 13. Il n’est pour prolonger l’hémorragie. la police, mais il se laisse approcher par
pas forcément désireux de communiquer des civils. Il se présente sous le nom
• Il a relevé des marques sur les bords
son contenu à des inconnus, mais il peut de la plaie. Il est prêt à parier qu’il « M. Victor », explique qu’il connaissait
faire exception pour des collègues… s’agit de marques de succion. Faute de peut-être la morte, mais qu’il a des
et sinon, Janvier peut divulguer les pouvoir le prouver, il n’a pas consigné raisons de ne pas « causer aux roussins ».
informations qu’il contient. cette information dans son rapport, il S’il est appréhendé, il s’avère qu’il
•  La morte était âgée d’une vingtaine l’a juste glissée oralement à Janvier. porte un couteau à cran d’arrêt qui
d’années. L’avis personnel du bon docteur est aurait sans doute pu servir à égorger la
• Elle était en bonne santé, avec des dents qu’il s’agit d’un « crime de maniaque ». victime. Janvier doute de sa culpabilité,
intactes qui limitent sérieusement mais n’hésite pas à l’envoyer en prison
ses chances d’être identifiée par les Enquête en ville quelques jours, histoire de le garder
archives dentaires. sous la main.
Dans les heures qui ont suivi la
* Sardes jouait un tout petit rôle dans le découverte du corps, des agents M.  Victor, alias entre autres Totor
scénario Sous un ciel de sang, dans le recueil ont interrogé les commerçants de Tout-Miel, s’appelle Victor Drouet.
éponyme. Sa relation avec les investigateurs à Meudon, leur demandant s’ils avaient Il gagne sa vie à la sueur du front de
l’époque influera sur son attitude. vu une jeune femme brune. Le plusieurs demoiselles, dans le riant
signalement étant trop imprécis, ils quartier de Pigalle. Bref, c’est un petit
reviennent à la charge après l’autopsie, maquereau, avec un casier qui inclut
munis d’une reconstitution du visage plusieurs agressions au couteau contre
de la morte par un artiste rattaché à des concurrents, «  mais c’est eux qui
la morgue (également parue dans la avaient commencé ».
presse, voir page 6). Janvier élargit
ses recherches à la ville d’Issy-les- M. Victor est là parce que ses amies lui
Moulineaux, juste en amont. laissent des loisirs, qu’il occupe à lire
Ces efforts méritoires, que les des journaux. Il croit avoir reconnu le
investigateurs risquent fort de dupliquer, portrait de la «  blanche morte  » paru
débouchent sur une possibilité  : un dans la presse. Ce serait « son Olga »,
contrôleur croit l’avoir vue descendre du qu’il n’a pas revue depuis le matin du
Le docteur Sardes train de Paris, le samedi 5 au soir. Mais 5  janvier. Olga, la plus récente de ses
des jeunes femmes brunes, n’est-ce pas, «  amies  », travaillait pour lui depuis
ça court les rues. seulement six mois.

14
Pour résumer son témoignage : Olga » et même si personne ne croyait

Aventures effroyables
•  Il a rencontré une Olga désemparée à l’histoire de la grande-duchesse, tout
début juin  1923. Elle était arrivée à le monde la trouvait… « ben, exotique,
Paris depuis peu, en provenance de quoi, on sentait qu’elle avait eu de
Russie. Il l’a recueillie, avant de la l’éducation et des malheurs, mais elle
« convaincre de se mettre au travail », était gentille… »
mais il n’était pas content d’elle. « Pas • Victor fait travailler deux autres filles,
de cœur à l’ouvrage, toujours à faire Madeleine la Brestoise et La Blonde
des mines, vous voyez le genre ? Dans Louisette. En son absence, ses affaires
son pays, elle faisait un métier qui lui sont gérées par son amie de cœur,
plaisait plus, institutrice ou quelque Bella, une Italienne cocaïnomane
chose comme ça… » et violente. Des trois, c’est Louisette
•  Il envisageait de l’échanger avec une qui connaissait le mieux Olga. Elle
Hollandaise dont un ami corse voulait l’a aidée à s’adapter à sa nouvelle vie,
se défaire, mais Olga a filé avant. mais confirme l’opinion de Victor  :
« le trottoir, c’était pas son truc ». Elle
• Il est venu à Meudon pour comprendre n’avait juste pas d’autre endroit où aller.
ce qui s’était passé – s’assurer que la Interrogée dans un contexte détendu,
morte était bien Olga, et si possible elle mentionne qu’Olga avait l’air plus
mettre son assassin « à l’amende ». Il est heureuse, depuis une dizaine de jours.
très fort pour euphémiser ses activités, «  Elle avait peut-être une idée pour
Victor Drouet mais l’amende aurait aussi bien pu être partir, ou alors elle avait rencontré
Souteneur un coup de couteau qu’un chantage… quelqu’un… Y a des jules, des fois, y
26 ans, petite moustache, cheveux • Le nom de famille d’Olga ? Il prétend vous promettent la lune pour avoir
brillantinés, costume tapageur. Malhonnête, ne pas s’en souvenir, dans l’espoir de la vôtre, et elle était pas encore assez
sournois et étrangement sympathique… négocier l’information plus tard. Pour dessalée pour faire le tri. »
tant qu’on ne lit pas son casier. des raisons publicitaires, il l’appelait
« la grande-duchesse Olga Romanov ». La chambre de la victime
DEX 60
Olga occupait un studio miteux rue
Mademoiselle Olga Berthe, sur le même palier que Louisette
Points de vie : 13 Une petite enquête complémentaire et un étage au-dessus de celui de Bella.
Impact : 0 permet d’établir les faits suivants. Cette dernière a les clés et accepte de
Carrure : 0
• La préfecture a bel et bien une fiche les laisser jeter un œil, moyennant
Compétences : au nom d’Olga Romanov, prise dans un dédommagement. S’ils veulent
Apitoyer le juge 35 % (18/7) une rafle de « filles insoumises » début prendre quoi que ce soit, il faudra qu’ils
Baratin 45% (23/9) décembre. Elle a refusé de donner casquent quelques dizaines de francs
Conduite (vélo) 55 % (28/11) son véritable nom. Elle été relâchée supplémentaires.
Crédit le lendemain par un commissaire de En dehors de quelques vêtements,
(pègre de Montmartre) 50 % (25/10) police compatissant, qui l’a trouvée la chambre renferme les éléments
Détaler comme un lapin 50 % (25/10) attendrissante et n’a pas voulu lui faire suivants :
Faux dur 60 % (30/12) davantage d’ennuis («  elle risquait • Une carte de visite, voir le document
Faux jeton 55 % (28/11) l’expulsion, vous comprenez, et quand 3, page 16.
Faux témoin 20 % (10/4) je lui ai dit qu’elle risquait d’être
Métier (proxénète) 40 % (20/8) renvoyée en Russie, elle a fait une crise • Un journal intime rédigé en russe, dont
Se la couler douce 40 % (20/8) de nerfs »). quelques extraits sont présentés dans
le document 4, page 16. Il commence
•  Les activités de Victor sont centrées fin mars, au moment où Olga quitte
Langues :
Français 50%
sur la rue Berthe, au pied du Sacré- Helsinki pour Paris, où elle espère
Argot de Paname 75 % (38/15)
Cœur. En été, ce serait pittoresque et reprendre sa médecine. Elle déchante
coloré. Pour l’heure, c’est juste minable dès son arrivée : son français n’est pas
Armes : et grisâtre. Les commerçants du coin suffisant pour qu’elle puisse suivre
Couteau à cran d’arrêt 35 % (18/7), connaissaient tous «  mademoiselle des cours à l’université. Il lui faudra
1D4+2 (E) suivre des cours de rattrapage, et
donc trouver un moyen de vivre. En
avril et mai, les notes sont laconiques
Mais qui était Olga ? et séparées par de longs intervalles.
Bella conserve la seule pièce d’identité de Elle est déçue par la politique de la
la jeune Russe, un passeport Nansen établi Fraternelle d’aide aux réfugiés, mais
à Helsinki en mai 1923 au nom d’Olga envisage d’y travailler au cours de
Dimitrovna Rogova, née à Moscou en mars l’année suivante, le temps d’améliorer
1902. Normalement, ce document, délivré son français. Une rupture se produit
aux apatrides, lui assure dix ans de séjour en les 29 et 30  mai (1er extrait). Olga
France… à condition, bien sûr, de ne pas avoir quitte précipitamment les locaux de
d’ennuis avec la police. la Fraternelle et survit tant bien que
Il faut sérieusement tordre le bras à Bella pour mal dans la rue. Lorsqu’elle rencontre
qu’elle consente à le lâcher pour rien. Elle Victor, le 8 juin, elle n’a rien mangé
espère le vendre à des journalistes. Si Victor est depuis plusieurs jours. Les notes
libre, c’est lui qui se charge de la transaction, redeviennent lacunaires – et sordides,
il présente – et négocie – mieux qu’elle. Une et tristes – jusqu’au 29  décembre
centaine de francs suffisent à le récupérer. (2ème extrait).

15
Aventures effroyables

Fraternelle d’aide aux réfugiés de Russie


Oбщество помощи русским беженеца
м

Andreï Georgevitch Ierzoff


Андрей Егоpoвич Epзoв

5, rue Vercingétorix, Paris XIVe


Gobelins 93-32
Document 3 –
La carte de visite

La Fraternelle d’aide aux réfugiés la mansarde n°  2, au cinquième étage, À moins qu’il ne soit lui-même à l’origine
de Russie avant de partir sans laisser d’adresse, de l’enquête, Andreï hésite à fournir
début juin. D’après son dossier, avant la la liste des candidats à la main de Mlle
Des détails sur l’immeuble de la
Révolution, elle étudiait la psychologie Rogova. Si c’est la police qui la réclame,
Fraternelle figurent dans l’acte III,
à l’Université de Moscou, et comptait il cède en recommandant à l’inspecteur
page 29. Pour l’heure, les investigateurs
se spécialiser en psychiatrie. de ne pas les brusquer, parce que « vous
qui frappent à sa porte seront reçus Si on lui demande pourquoi elle est savez, par chez nous, avoir affaire à la
par Andreï Ierzoff, qui dirige les partie, il grimace. « Nous avons manqué police… » Si Andreï fait barrage, Alina
opérations de l’association. de tact. Voyez-vous, la majorité des Nassonova, la secrétaire, est prête à jeter
Andreï coopère volontiers avec les exilés sont des hommes et presque tous un œil aux fichiers, moyennant une
autorités, un peu moins volontiers avec sont célibataires, alors une jeune et vingtaine de francs.
des fouineurs, mais il redoute la publicité. jolie femme russe… Nous l’avons mise La liste comporte quatre noms : Evgeni
C’est son organisation qui a pris en contact avec plusieurs messieurs Baltabeff, Sergeï Gouroff, Anastase
Mlle Rogova en charge lorsqu’elle a qui auraient pu lui convenir. Elle s’est Ierzoff et Igor Loban. Mais avant que
franchi la frontière finlandaise. Leur cabrée. Elle voulait mener une vie les personnages puissent exploiter ces
bureau d’Helsinki a fait en sorte qu’un indépendante… On ne peut pas dire que nouvelles pistes…
passeport Nansen lui soit délivré, avant ça lui a réussi. Si elle était restée, nous
de lui payer un billet pour Paris. Elle lui aurions trouvé quelque chose, du
est arrivée en avril, a brièvement occupé secrétariat… Quel gâchis, vraiment ! »

Document 4 – Le journal d’Olga Rogova, partie 1

29 mai. Il est trois heures du matin . 30 mai. Il y avait des porcs, des
J’ai rêvé du pays. J’étais une petite fille, grognements, ces affreux bruits de
dans une grande maison blanche fouissement qu’ils font lorsqu’ils fouillent
pleine de passages et de couloirs. C’était dans leur auge, sauf que leurs auges
l’anniversaire de grand-mère. J’avais étaient pleines de bras et de jambes et de
préparé un compliment en vers. J’étais torses. Un vieillard me chuchotait des
morte de trac. Je me cachais dans des secrets à l’oreille, des secrets de sang que
recoins, mais je me retrouvais toujours je ne veux pas connaître. Un autre, un
dans un salon plein de monde – mes brave homme, menait son troupeau à
parents, mes oncles et tantes, des cousins, l’abattoir sans cesser de s’inquiéter pour
des vieux que je ne reconnaissais pas. Et ses bêtes. Réveillée en sursaut. J’étouffais.
puis, à un moment, on me faisait avancer. Il m’a fallu plusieurs minutes pour
Grand-mère était énorme, dans une recommencer à respirer normalement.
robe noire toute rêche, avec une voilette Ce sont mes pires cauchemars depuis des
qui cachait son visage. Forcément, j’ai années. J’ai peur de mourir dans mon
bafouillé. Alors, elle m’a attrapée et je sommeil la nuit prochaine.
savais qu’elle ne me lâcherait pas et que Impossible de rester dans cette chambre.
j’allais mourir si je voyais sous sa voilette. Je dois bouger. Anastase ? Non . Il est bon ,
Je me suis réveillée juste à temps. Je ne mais je ne veux pas vivre avec lui. Je
crois pas que je me rendormirai. trouverai quelque chose.

16
27 décembre. Dieu me sauve. Je l’ai

Aventures effroyables
rencontré dans un café au pied de la
butte. Il m’a reconnue tout de suite. Nous
avons un peu parlé. Je n’ai rien osé lui
dire, mais je crois qu’il a compris. Il a
demandé à me revoir.

30 décembre. Nouveau rendez-vous.


Quelques minutes volées à la surveillance
de Bella . Parler russe avec lui m’apaise.
Il m’a dit que si je voulais changer d’air,
il connaissait des gens, en banlieue.

3 janvier. Samedi, 19 h 00, devant la gare


de Meudon . Une dernière chance ? Il
Andreï Ierzoff
Réfugié serviable faut que je garde des pièces pour me payer
35 ans, grand et mince, il porte des costumes le billet.
élégants. Au moral, il est énergique, mais
pas très sympathique (c’est un timide qui
surcompense). Il parle un français élégant
avec une pointe d’accent.

Points de vie : 14
Santé Mentale : 40 Document 4 – Le journal d’Olga Rogova, partie 2

Compétences :
Bureaucratie 55 % (28/11)
Contacts (Quai d’Orsay) 40 % (20/8) Option : les enquêteurs de la • Vadim Oboukhoff (30 ans, massif, nez
Contacts (SDN) 30 % (15/6) Fraternelle cassé, vêtements râpés, préfère communiquer
étiquette 60 % (30/12) Pour les raisons évoquées au paragraphe en russe). Vadim a été policier en Russie
Improviser une solution 60 % (30/12) Implication des investigateurs, Andreï et a des idées très arrêtées sur le maintien
Psychologie 40 % (20/8) désire identifier l’assassin d’Olga de l’ordre. Il trouve Janvier ridiculement
Langues :
Rogova. Si les personnages ne travaillent mou. Sa vision de l’enquête consiste à
Français 65 % (33/13) pas pour lui, il engage un autre groupe. tabasser Drouet et ses filles «  jusqu’à
Russe 90 % (45/18) Dans un monde idéal, il enverrait des ce qu’ils disent ce qu’ils savent », puis à
individus pondérés, raisonnables et secouer les prétendants d’Olga. Vadim
Malédiction : capables d’interagir dans de bonnes n’est pas Maudit, mais son aversion pour
Vulnérable à la lumière conditions avec les autorités. Il est les tueurs de femmes est quasiment
Mémoire parfaite obligé de se contenter du duo suivant : névrotique.

17
•  Grégory Jersoff (44 ans, grand, mince Coup de théâtre!
Aventures effroyables

et aristocratique, bien habillé, parle un L’eau se retire, et la police finit par


Une île ?
français recherché). Ancien professeur de découvrir la tombe où l’assassin avait L’île Séguin n’est pas reliée aux berges de
droit à Saint-Pétersbourg, ce membre enterré Olga (voir le document 5, ci- la Seine. L’assassin disposait donc d’une
de la famille Ierzoff a émigré dès 1918. dessous). L’ennui, c’est qu’elle n’est pas la barque. Or, en ce glacial mois de janvier,
Il a opté pour une transcription plus tous les loueurs sont fermés.
seule à y reposer. Deux autres victimes Quant aux particuliers… il y a de
« française » de son nom. Il a aidé son sont découvertes. nombreux hangars à bateaux dans le
lointain cousin George à mettre en place Bas-Meudon et à Sèvres, mais personne
la Fraternelle et se montre ravi de rendre Le charnier n’a signalé d’intrusion. D’un autre côté,
service à Andreï. Il n’a jamais vécu dans À la Belle Époque, l’île Séguin était un beaucoup de propriétaires ne sont là
l’immeuble de la rue Vercingétorix. La paradis de verdure plein de guinguettes que l’été.
police soupçonne Grégory d’être un et de plaisanciers. Elle a été rachetée L’inspecteur Janvier charge quelques
sympathisant bolchevique, ce qu’il réfute par Louis Renault en 1919. L’industriel policiers de jeter un œil aux portes, à
avec indignation, affirmant que ses veut y construire une usine géante qui la recherche de traces d’effraction. Sans
sympathies vont à l’anarchie. Quoi qu’il remplacera celle de Billancourt. Il s’est succès : comme nous le verrons plus loin,
en soit, il a un dossier, et cela complique employé à y faire le vide, avec succès. le tueur a une clé.
ses échanges avec les autorités. Il En cet hiver 1924, l’île est dépourvue
laisse Vadim se charger du plan de de résidents permanents, à moitié en ossifiés dans le fémur droit, séquelles
campagne, tout en essayant de limiter friche et pleine de bâtiments désaffectés d’une blessure qui devait la faire
la casse provoquée par les méthodes ou en démolition. boiter assez bas. Sardes parie pour du
de son collègue. Il est hémophile et Les tombes ont été découvertes shrapnel. Une infirmière victime de
le sait, buveur de larmes sans en avoir dans un petit repli de terrain encore guerre, peut-être ?
conscience (son « vrai métier » est garçon à moitié plein d’eau, à l’extrémité
•  Elles portaient toutes les deux une
de salle à l’Hôtel-Dieu). orientale de l’île, où les ronces
voisinent avec d’incertaines ferrailles. bague bon marché à l’annulaire droit.
Dans les deux jours qui suivent sa •  Toutes deux présentent les mêmes
découverte, une demi-douzaine de fractures aux côtes qu’Olga, du
policiers s’y affairent en permanence, côté gauche. Cette fois, le légiste
conduisant de prudents sondages à la est certain que cela fait partie de la
recherche d’autres tombes. Ils portent technique du tueur.
des bottes d’égoutier, sont munis de
longues perches, et font leur travail en Retour à la Fraternelle
grelottant, entre deux « pauses calva »
La police reprend les listes de personnes
prolongées le plus possible.
Janvier fait quelques apparitions pour disparues pour les années 1922 et 1923.
conférer avec un hydrologue qui, De leur côté, les investigateurs auront
graphiques à l’appui, lui confirme qu’au peut-être l’idée de retourner voir
maximum de la crue, le courant était Andreï Ierzoff et lui soumettre les rares
assez fort pour retirer la fine couche de informations disponibles sur les deux
terre qui recouvrait le cadavre, l’arracher mortes. Il accepte de chercher dans
au sol et le déposer à Meudon. S’il ses fichiers, et au bout d’une journée
est pris dans le sens du poil, Janvier d’efforts, propose deux noms :
peut donner deux informations • Anna Oumanova, arrivée en France
intéressantes : en janvier  1922, est partie sans laisser
•  Les deux femmes étaient aussi nues d’adresse en avril. La Fraternelle lui avait
qu’Olga. On n’a retrouvé ni vêtements, présenté plusieurs fiancés potentiels,
ni sac à main, ni chaussures. dont Igor Loban et Sergeï Gouroff.
• Elles étaient là depuis plus longtemps •  Elizabeth Zadornova, arrivée en
qu’Olga. Le légiste n’est pas très France en novembre 1922, a quitté sa
optimiste. chambre au bout d’une semaine et n’a
plus jamais donné signe de vie. Elle
Double autopsie avait été blessée à la jambe lors d’un
Le docteur Sardes se charge de ces bombardement en 1920.
victimes en priorité. Il rendra ses
conclusions quarante-huit heures après Anneaux
l’arrivée des corps à la morgue. Pour • Les bagues retrouvées sur les trois corps
résumer : sont de la camelote mal dorée, le genre
•  Deux femmes âgées de vingt à de chose qui s’achète pour quelques
trente ans. francs dans un grand magasin.
•  Le cadavre numéro  1 a séjourné •  Aucune des trois victimes n’avait de
en terre au moins dix-huit mois goût pour ce genre de babiole.
et ne réserve aucune information •  Elles sont assez simples pour faire
exploitable. Elle était blonde. penser à des alliances. Or, les Russes
• Le cadavre numéro 2 est resté enterré portent leur alliance à l’annulaire
au moins huit mois, peut-être un an. droit, contrairement aux Occidentaux
Elle avait les cheveux châtain. Elle qui la placent à gauche (Andreï Ierzoff
avait des éclats de métal partiellement peut mentionner ce détail.)

Document 5 – Article de journal


18
Il est possible d’en déduire que • Qu’a-t-il à dire ? Il coopère volontiers

Aventures effroyables
l’assassin «  épouse  » ses victimes, avec les autorités. Il a rencontré Olga
une notion malsaine à souhait qui une seule fois, en avril. Avec une
peut, si vous le souhaitez, coûter 0/1 pointe d’amertume, il explique qu’elle
point de SAN au personnage qui y était « trop bien pour lui ». C’était une
pense le premier. Ce n’est pas tout à «  demoiselle  » et il n’est qu’un petit
fait exact, toutefois. ouvrier.
• En sa défaveur : Originaire d’Ukraine,
Les autres suspects il connaît la coutume du mariage
Il arrive que les investigateurs se posthume. C’est un solitaire. Il vit à
focalisent sur le mauvais bonhomme. Boulogne, à quelques kilomètres en
Les sortir de l’ornière est parfois aval de Meudon.
difficile. L’affaire des anneaux est • En sa faveur  : Pour ce que ça vaut,
là pour braquer l’attention sur les son contremaître, un ancien officier
Russes. Si cela ne suffit pas, utilisez ces cosaque, se porte garant de lui. Plus
informations complémentaires. sérieusement, il est arrivé en France
•  Lherbier. «  Avec les inondations, en août 1922, et n’a donc pas pu tuer
y avait rien à faire à la ferme, alors Anna Oumanova, qui était morte
j’ai été embrasser la Georgette, mes depuis des mois.
petits-enfants et mon bon à rien de • Relations avec la Fraternelle : Réfugié
gendre  ». Tout ce petit monde vit en Roumanie, il a été pris en charge par
du côté d’Orléans. Vérification faite, le centre de Bucarest. Il a séjourné rue
Le mari secret Lherbier est resté là-bas du 4 au Vercingétorix d’août à octobre 1922,
À une trentaine de mètres des corps 8 janvier. Olga est morte le 5 ou le 6, le temps de retrouver des copains de
se trouve un chêne isolé au milieu d’un Lherbier est donc hors de cause. régiment qui lui ont trouvé un boulot
pré. Avant-guerre, c’était une destination •  Michaud. Le journaliste n’aime pas à l’usine.
populaire pour des pique-niques. du tout l’idée d’être considéré comme
En apparence, rien ne le relie à notre affaire.
• Sa malédiction. Evgeni est boiteux et
un suspect. Il a passé le week-end du 5 docile.
Toutefois, peu après la découverte des
et 6 janvier en famille, avec sa femme
corps, des lueurs étranges commencent à
jouer dans ses branches après la tombée
et ses deux jeunes fils. Sergeï Pétrovitch Gouroff
de la nuit. On dirait des feux de Saint- • Drouet. « Quand une fille se conduit 45 ans, grisonne, barbe à la Nicolas II,
Elme, mais ils n’ont rien à faire là par ce mal, on la corrige, on ne la trucide plutôt petit mais se tient très droit, parle
temps. Si les investigateurs l’examinent – pas. Faudrait être crétin pour buter un français précis, voire précieux, porte
la police ne prendra pas cette peine – ils son gagne-pain  ». Si Olga avait été toujours le même veston râpé et une
trouvent un creux, à la fourche. Il est plein battue à mort, Drouet aurait fait un chemise au col douteux.
d’eau glacée et de feuilles pourrissantes…
coupable plausible. Mais égorger • Qui est-ce ? « Monsieur Gouroff » vit
sous lesquelles on trouve trois anneaux
bon marché, taille « homme ».
quelqu’un pour boire son sang ? Ça ne dans un petit appartement du quartier
Un test d’anthropologie, ou une lui ressemble pas. latin. Il gagne chichement sa vie
consultation auprès d’un expert, permet comme traducteur, et partage ses loisirs
d’apprendre que dans certains coins Carré de soupirants entre une association monarchiste et
de Bulgarie, d’Ukraine et de Russie du Les investigateurs vont certainement les bistrots. Après 15  heures, il est
Sud, on croit que les morts célibataires s’intéresser aux quatre Russes que la rarement sobre. Il a l’alcool amer,
sont dangereux. Par prudence, avant de
Fraternelle avait mis en contact avec voire hargneux.
les enterrer, on les « marie » avec une
pierre… ou un arbre.
Olga. • Et en Russie ? M. le conseiller d’État
Qu’il se soit adonné à un tel rite ajoute Gouroff occupait un poste sans grand
une touche au portrait de l’assassin en Evgeni Baltabeff intérêt au ministère des Affaires
homme superstitieux. Cela soulève aussi 27 ans, châtain, yeux légèrement étrangères, à Saint-Pétersbourg. Il est
la question des feux follets. Est-ce que bridés, parle un français laborieux, passé en Finlande début 1918, et est
l’arbre essaierait d’aider le groupe à très accentué, au point où un interprète arrivé en France l’année suivante.
découvrir le meurtrier de ses épouses ? risque d’être nécessaire.
Une telle idée est assez déstabilisante • Qu’a-t-il à dire ? Il soutient que c’est
pour justifier une nouvelle perte de 0/1
•  Qui est-ce  ? «  Eugène  » travaille lui qui n’a pas voulu d’Olga, «  trop
point de SAN. aux usines Renault, à Billancourt. moderne, trop forte tête, en un mot,
Il embauche à 6  heures du matin et trop occidentale. On voit où ça l’a
sort à 16 heures, six jours par semaine. menée, hein.  » En réalité, Olga l’a
Il vit dans une chambre délabrée à plantée là au bout d’un quart d’heure.
Boulogne, qu’il partage avec deux
•  En sa défaveur  ? Il avait également
autres Russes. Il passe la plupart de ses
rencontré Anna Oumanova.
soirées à prendre des cours de français,
et ses dimanches à se promener sur les • En sa faveur  ? Il est petit et frêle.
bords de Seine. De temps en temps, il Égorger quelqu’un par-derrière
va au cinéma avec une jeune fille russe, n’exige pas beaucoup de force, mais il
généralement une voisine. a peur du sang, au point de tourner de
l’œil quand il se coupe.
• Et en Russie ? Evgeni a servi pendant
la Grande Guerre. Avant 1914, il • Relations avec la Fraternelle : Devenu
était paysan. apatride par décision du gouvernement
soviétique en 1922, il leur doit son

19
passeport Nansen. Il les a remboursés
Aventures effroyables

L’autre Gouroff en travaillant comme bénévole


Sergeï est le frère cadet de Borislav, pendant plusieurs mois, début 1923.
dont il sera beaucoup question dans Il apprécie Andreï.
l’acte II. Si les investigateurs reviennent • Sa malédiction. Sergeï dégage en
le voir au cours des deux actes
permanence une vague odeur de lait
suivants, il pourra leur dire qu’il n’a
pas vu Borislav depuis 1916, ses deux tourné, assez déplaisante pour que l’on
imbéciles de neveux depuis encore plus évite de rester trop près de lui. Son
longtemps, et que cela lui convient très alcoolisme est un moyen d’apaiser des
bien. Il connaît l’existence d’Hélène, de angoisses informes, liées à la mort.
manière un peu floue  : «  une bâtarde
que son frère a eue en couchaillant avec Anastase Ierzoff
une petite Française, il y a une dizaine 35 ans, ventripotent et jovial, cheveux
d’années ». Sergeï ne se rappelle pas du noirs en brosse, fume cigarette sur cigarette,
nom de famille de sa mère. parle un français impeccable. Igor Loban
S’il est interrogé sur les légendes
familiales, au cours de l’acte III, il confirme •  Qui est-ce  ? Ce cousin éloigné
que son grand-père Piotr est mort d’Andreï s’est exilé dans les lointaines
subitement en 1874, avant sa naissance, steppes de Juvisy, où il a acheté Igor Loban
au cours d’un voyage dans le berceau une fermette. Il y fait pousser de 33 ans, brun qui commence à se dégarnir,
de la famille : Polotsk, dans l’ouest de la la luzerne, qui lui sert à nourrir un souriant, parle un français accentué, mais
Russie. Ses connaissances s’arrêtent là. élevage de lapins qui ne cesse de compréhensible. En russe, il a une pointe
s’agrandir. Il est ravi de son existence, d’accent ukrainien.
mais comme il l’expliquera volontiers
aux investigateurs devant un verre, • Qui est-ce ? Depuis juillet 1921, Igor
les lapins, c’est un esclavage de tous conduit un taxi G7, dont il partage
les instants. Il aimerait bien trouver la licence avec son oncle Ivan. Ces
quelqu’un pour l’aider. Ou se marier, temps-ci, il travaille en soirée. Il
ce qui revient au même. rentre généralement vers 3  heures du
matin dans sa chambre de bonne de
• Et en Russie  ? Anastase a été Levallois. Il tourne fréquemment dans
séminariste, a décidé qu’il n’avait pas le secteur de Pigalle, où sont concentrés
la foi, et a fait des études de droit. Il la plupart des cabarets russes.
venait de s’inscrire au barreau lorsque
la guerre a éclaté. •  Et en Russie  ? Avant-guerre, Igor
alternait chômage et petits boulots
•  Qu’a-t-il à dire  ? Il est désolé pour à Kiev. Il raconte volontiers ses
Olga. Ils se sont vus plusieurs fois, la campagnes en Galicie, de 1914 à
jeune femme a passé quelques jours à 1917. Il reste en revanche discret sur
sa ferme vers la mi-mai, « pour voir si ses faits et gestes pendant la guerre
Evgeni Baltabeff elle s’habituerait aux lapins »… et puis civile.
elle a renoncé. Il la regrette.
•  Qu’a-t-il à dire  ? Potentiellement
•  En sa défaveur  ? Une fois par tout, dans la mesure où c’est notre
semaine, il monte à Paris et passe la assassin, mais il est prudent. Il prétend
soirée à discuter avec des amis dans avoir rencontré Olga « deux ou trois »
un cabaret russe de Pigalle. Il aurait fois au printemps précédent avant de
pu croiser Olga dans le quartier. Des comprendre qu’ils ne s’entendraient
quatre suspects, c’est lui qui était le pas.
plus proche d’elle.
•  En sa défaveur  : Son origine est
• En sa faveur  ? Il ne manque pas compatible avec la coutume du
d’endroits pour enterrer des cadavres mariage posthume. Un taxi peut aller
autour de chez lui. S’il est le tueur, à peu près n’importe où sans être
pourquoi ne pas avoir choisi la remarqué, et Pigalle est à deux pas de
Sergeï Pétrovitch Gouroff simplicité  ? De plus, il est incapable la rue Berthe.
de situer Meudon sur une carte.
•  En sa faveur : Il vit dans le nord et
• Relations avec la Fraternelle : Il en le nord-est de Paris, alors que les
pense énormément de bien. Arrivé en trois crimes ont eu lieu au sud-ouest.
France via la Yougoslavie en 1920, il Cependant, il se déplace beaucoup et
a passé deux mois rue Vercingétorix, connaît bien la région parisienne.
dans l’appartement du premier étage
– plutôt un bon souvenir. Après quoi, • Relations avec la Fraternelle : Arrivé
il a négocié un petit prêt auprès de son en France début 1920, il a vécu un
grand-oncle George, grâce auquel il a an rue Vercingétorix, avant d’aller
pu acheter cette ferme. s’installer à Levallois, d’abord chez
son oncle, puis seul.
• Sa malédiction. Anastase est hémophile,
et le sait. Par ailleurs, tous ses lapins • Sa malédiction. Igor est insomniaque
n’arrivent pas chez le boucher  : il lui et surtout, il a besoin de sang.
Anastase Ierzoff arrive d’en manger. Crus.

20
Resserrer l’étau fois sur ses relations avec Olga, ou s’il

Aventures effroyables
L’enquête permet d’établir que Loban réalise qu’il est suivi – il prépare une
est leur meilleur suspect. S’ils creusent valise et décampe la nuit suivante, à
dans sa direction, ils peuvent grappiller bord de son taxi. Si les investigateurs le
assez d’informations pour établir sa surveillent, ce peut être un bon moment
culpabilité. pour le coincer. S’il ne se doute pas qu’il
est sur la sellette, il continue sa routine,
•  Ivan Loban, l’oncle d’Igor, peut visites chez le boucher comprises.
confirmer que son neveu conduisait Document 6 – L’étiquette du trousseau de clés
le taxi dans les soirées du 27 et du
Qui ?
30  décembre, ainsi que le 3  janvier,
• La police : Si les investigateurs ne sont •  S’il a fui avec les investigateurs aux
autrement dit aux dates où Olga a trousses, il s’est réfugié dans une villa
rencontré son « sauveur ». pas en charge de l’enquête, l’inspecteur
Janvier prend son temps. L’intervalle du Haut-Meudon, en bordure de
•  Igor est actuellement célibataire, forêt. Ce sera le cadre de notre acte II.
entre les crimes le persuade qu’il a
mais il a eu une histoire avec une
moins de six mois avant que Loban ne
certaine Anna Kozlova, une petite Bilan provisoire
vendeuse. Pour la Noël 1922, il lui se montre de nouveau dangereux. Dans
ces conditions, consacrer une paire de Les investigateurs ont contribué à
a offert une petite croix d’argent. mettre un assassin hors circuit, mais il
Elizabeth Zadornova, qui avait semaines à bétonner le dossier ne pose
pas de problème. Une arrestation par leur reste certainement des questions
disparu un mois plus tôt, possédait sans réponses. En voici une petite
une croix très semblable. la police est organisée sans aucun fair-
play : dix agents en uniforme sautent sélection, accompagnée des réponses,
•  Une filature prudente, étalée sur sur Loban au moment où il charge un pour votre usage.
plusieurs jours, montre que tous les client qui n’est autre que l’inspecteur
jeudis, aux petites heures du matin, •  Quelle est la cause du cauchemar
Lévy. Armé ou non, Loban se rend d’Olga ? La jeune femme souffrait de
il se rend aux Halles, au stand de sans résistance.
boucherie de M. Glandier. Il lui rêves ténébreux, et ses cauchemars sont
achète un grand verre de sang de • Des investigateurs : À eux d’organiser entrés en résonance avec les rêves de
bœuf, qu’il boit sur place. Glandier la capture de Loban. À moins qu’ils Sophia. Elle avait raison  : si elle était
prend ça avec philosophie  : «  C’est ne soient très supérieurs en nombre, restée, elle serait sans doute morte dans
un nanémique qu’a besoin d’un il leur tire dessus, pour leur faire peur son sommeil la nuit suivante.
traitement, qu’il dit. Moi, j’crois plus que pour les tuer. Si besoin est, • Loban a-t-il agi seul ? Oui.
plutôt qu’c’est comme qui dirait un il expliquera à la police qu’il croyait à • Que se passe-t-il à Meudon ? Ce sera
spécial, mais on s’en fout, il paye. » une agression. l’objet de l’acte II.
• Montrer des photos d’Igor et d’Olga • Des Russes : Si « des pays » viennent • La Fraternelle d’aide aux réfugiés est-
dans les cafés de la place Pigalle et de lui demander des explications sur elle entièrement innocente dans cette
la butte Montmartre exige du doigté les meurtres, il se dit prêt à discuter, affaire ? Ce sera l’objet de l’acte III.
ou d’être de la police. Il en ressort que si possible dans un endroit public.
oui, ces deux oiseaux ont bien été vus Attablé à un café, il se lance dans un Interlude : le sort d’Igor Loban
ensemble un soir, dans la dernière baratin acrobatique, d’où il ressort
L’arrestation de Loban fait les gros
semaine de décembre. Témoignage qu’il n’est pas l’assassin, mais qu’il
titres. Andreï en parle à son père.
peu fiable, d’une source qui souhaite le connaît  : c’est un «  boyard  », un
George Ierzoff sait que Loban a vécu
rester anonyme, mais témoignage… grand aristocrate très riche, dont il rue Vercingétorix pendant un an, à
•  Enfin, et même si ce genre de ignore le nom. Il admet lui avoir servi l’époque où Sophia a été installée dans
confirmation est davantage du de rabatteur, mais ne sait pas où il l’immeuble. Il redoute que Loban ait vu
ressort de la police, quelques jours vit, c’est l’autre qui le contacte. Son quelque chose qui pourrait nuire à son
après chacun des meurtres, Igor s’est histoire n’est pas crédible un instant. œuvre. Il décide donc de mettre Sophia
présenté chez un fripier de la porte de à contribution.
Saint-Ouen et lui a vendu quelques Loban captif
affaires féminines, chapeaux, sacs à Les investigateurs civils, quelle que soit Place nette, 1ère partie
main, gants, chaussures… (Il jetait leur origine, devraient le remettre à la
Mme Martin, la concierge de l’immeuble
à la Seine robes et chemisiers, trop police. Janvier peste contre ces gêneurs
où Igor occupait une chambre de
endommagés par le sang, mais pour le qui lui bousillent son dossier, mais
bonne, profite de la notoriété de son
reste, faut pas gâcher.) accepte le cadeau.
locataire. Elle donne des interviews
Incarcéré, Loban reste silencieux et
où elle explique qu’il lui a toujours
Capturez ce vampire ! fait mine de ne plus parler français. À fait peur. Moyennant 50 centimes, elle
Situation son avocat (commis d’office), il glisse fait visiter «  l’antre du monstre  » aux
La découverte des corps inquiète un jour qu’il admire Landru, l’homme gens du quartier. La police a fouillé la
Loban. Dans un premier temps, il ne qui n’a jamais rien avoué. Son sort sera chambre peu après l’arrestation, sans
change rien à sa routine, à un détail bientôt réglé, voir ci-après. rien y trouver de suspect.
près  : il achète un revolver au marché Un matin, elle reçoit la visite d’un
aux Puces. S’il est encore en liberté le Meudon ? certain Maxime Loban, qui se présente
week-end suivant, il va tirer sur des •  S’il est capturé, Loban a sur lui un comme l’oncle d’Igor. Il lui règle trois
bouteilles dans un coin de campagne, anneau où sont accrochées quatre clés, mois de loyer d’avance et récupère ses
au nord de Paris. avec une petite étiquette en cyrillique affaires – pas grand-chose, quelques
S’il a l’impression d’être suspect – par (document 6, page 21). Cela se lit vêtements, une icône, une grammaire
exemple s’il est interrogé une seconde « Meudon ». Mais où à Meudon ? française et un dictionnaire.

21
grognements. Cela fait un très joli il leur vendait des informations sur les
Igor Loban
Aventures effroyables

Le vampire de Meudon
cauchemar qui coûte 0/1 point de faits et gestes de certains de ses clients
SAN et donne des informations sans qui intéressaient Borislav. Pour faciliter
rien déflorer. leurs rendez-vous, Youri lui a donné un
FOR 60 double de la clé du hangar à bateaux de
CON 75
Place nette, 2ème partie la Villa Désirée début 1922. Loban s’en
TAI 55
DEX 70 Le lendemain, Loban est retrouvé mort est servi pour ses propres activités de
APP 65 dans sa cellule. Son visage est violacé, tueur de femmes. Lors de leur dernière
INT 65 ses yeux exorbités… Quelque chose rencontre, quinze jours avant la mort
POU 65 l’a étouffé, mais quoi  ? L’autopsie ne d’Olga, Youri lui a remis le reste du
ÉDU 65 montre aucun signe d’agression. Faute trousseau de clés, en lui demandant
de mieux, sa mort sera mise sur le de jeter un œil de temps à autre sur la
Points de vie : 13
Impact : 0 compte d’une crise d’épilepsie au cours villa… et de s’y installer s’il avait besoin
Carrure : 0 de laquelle il aurait avalé sa langue. La d’une planque.
Santé Mentale : 20 seule bizarrerie concerne sa couverture.
Elle est retrouvée par terre, comme Points d’entrée
Compétences :
s’il l’avait jetée au sol en se débattant. •  Par Loban  : Il est possible qu’il
Baratin 35 % (18/7)
Bavarder avec ses L’un des bords présente un long accroc conduise les investigateurs à la villa.
passagers 50 % (25/10) dentelé, comme si un animal avait tiré Il s’installe dans le petit salon et fait
Conduite (auto) 40 % (20/8) dessus – un gros chien, peut-être… de son mieux pour ne pas se faire
Filature 40 % (20/8) Du point de vue des investigateurs, il n’y a repérer. Si les personnages ou la
Métier (taxi) 45 % (23/9) rien à tirer de cette mort pour le moment. police tentent de l’arrêter, ils auront
du mal : il connaît les lieux beaucoup
Langues :
mieux qu’eux.
Français
Russe
45 % (23/9)
70 % (35/14)
Acte II : Villa Désirée •  Par les clés  : Si Loban a été pris, il
avait sur lui les clés d’un endroit situé
Armes : Que se passe-t-il ? à Meudon, mais où  ? L’une d’elles
Corps à corps 50 % (25/10) En Russie, dans les années 1900, est celle d’un cadenas. Elle ouvre un
(variable dont cran d’arrêt, 1D4 + 2 (E)) Borislav Gouroff a eu l’occasion de hangar à bateaux dans le Bas-Meudon.
Armes de poing (cal. 38) 30 % (15/6),
fréquenter de près une certaine Marie À l’intérieur, une barque pleine
1D10 (E)
Maillard, qui dirigeait une école d’empreintes digitales et de traces de
française. Il a eu une liaison avec Irène, sang humain. Le hangar appartient à
Si les investigateurs ont vent de la fille de Mme  Maillard. À sa grande une Mme Marie Maillard, domiciliée
cette histoire et se renseignent à la consternation, une petite Hélène est Villa Désirée, rue des Essarts, dans le
Fraternelle sur un « Maxime Loban », née de cette aventure. Comme tous Haut-Meudon. C’est à vingt minutes
ils apprennent qu’il n’y a personne de ce les descendants de Sophia, elle a été des berges de la Seine.
nom dans les dossiers de l’association. frappée par la malédiction. Elle est • Par la réflexion : Par le commissariat
S’ils donnent le signalement de devenue une petite fille fragile, à local, il est possible d’apprendre
l’imposteur à Andreï, il tique très l’imagination morbide. qu’aucun Russe ne vit sur le territoire
légèrement. Un test de Psychologie Mme  Maillard a quitté la Russie en de la commune de Meudon. Toutefois,
permet de réaliser que cette description 1912, avec sa fille et sa petite-fille. une certaine Mme Maillard a longtemps
lui rappelle quelqu’un. Le quelqu’un en Borislav est arrivé en France en 1919, habité en Russie, avant-guerre…
question étant son propre père, il ne se à sa recherche. Il l’a retrouvée en juin
confiera pas aux personnages, en tout •  Par la fouille  : Si Loban leur a
1920, et lui a raconté tout ce qu’il savait.
cas pas pour le moment. filé entre les doigts, il planque son
Marie Maillard a accepté de l’aider,
taxi dans le bois de Meudon. Mal
dans l’espoir de guérir Hélène.
Place nette, 2ème partie camouflé par des branchages, il peut
Pendant des mois, Borislav s’est servi de
Dans la soirée, Elizabeth Ierzova passe être découvert par un promeneur, par
son domicile comme base d’opération.
rue Vercingétorix. Comme toujours, les investigateurs ou par la police.
Le 2 novembre 1923, il a tenté de porter
elle porte un grand sac… qui contient Loban a été assez imprudent pour le
un premier coup à Sophia en rompant
une chemise appartenant à Igor Loban. cacher à une petite centaine de mètres
ses liens avec Hélène. L’opération
Elle la remet à Nadia Igoumnova. Tard de la villa…
magique s’est déroulée comme prévu,
dans la nuit, cette dernière ouvre la mais elle a brièvement éveillé Sophia,
chambre de Sophia et jette la chemise et a braqué son attention sur la Villa
Premiers renseignements
entre les mâchoires du monstre… Désirée. La famille a évacué Meudon au Les Maillard
• Il est possible que les investigateurs profit d’un petit monastère orthodoxe Une enquête préliminaire auprès des
croisent Elizabeth dans le hall de du XIVe arrondissement, Notre-Dame- administrations permet de découvrir
l’immeuble, ce qui leur permettra de la de-Toute-Protection. les informations suivantes :
reconnaître lorsqu’ils la rencontreront Ivan et Youri, les deux fils de Borislav, •  Née à Meudon en 1872, Marie
dans l’acte III. En revanche, il est peu ont été chargés de revenir de temps Maillard est issue d’une famille de
probable qu’ils assistent à la scène du à autre pour voir comment évoluait diplomates. De 1879 à 1888, son père
meurtre… à moins qu’ils ne soient la situation. Le 22  novembre, ils ont était attaché commercial à l’ambassade
Maudits. Dans ce cas, ils rêvent de liquidé un agent de George Ierzoff et de Saint-Pétersbourg. En 1893, la
mains féminines… elles poussent une ont caché son corps dans les bois. jeune Marie a épousé un Russe, un
chemise dans une gueule effroyable, Igor Loban a eu l’occasion de travailler certain Alexis Kyrilovitch Tcherkoff,
qui la met en pièces sur fond de avec Ivan et Youri à plusieurs reprises – et s’est fixée à Moscou. Veuve au bout

22
de Mme Maillard, sinon qu’il ne l’a pas

Aventures effroyables
vue depuis des semaines. En revanche,
sa cuisinière, Mme  Vannier, était liée
avec Jeanne Gilliac. Son témoignage
est présenté page 26.
• La villa d’à côté appartient à la famille
Villequiers, qui vit à Paris et ne compte
pas y mettre les pieds avant Pâques. Elle
ferait un excellent poste d’observation.
•  À côté de l’amiral, un couple de
retraités, les Delorme, connaît
l’essentiel des Premiers renseignements
présentés ci-dessus.
• Les Delorme étaient amis avec Marie
Maillard depuis son installation à
Meudon, en 1912, mais depuis la
mi-1920, elle avait pris ses distances.
Les Delorme estiment que c’est
son «  cousin  », un quadragénaire
débonnaire, avec un accent étranger et
un double menton, qui l’a poussée à
couper les ponts. Le « cousin » a fait
De gauche à droite : Mr Delorme, Mr Leblanc, Helène Maillard, de longs séjours à la Villa Désirée, au
Marie Maillard, Jeanne Gilliac et Georges de Montbois point de paraître installé à demeure
à certains moments. Il était parfois
de deux ans, elle a ouvert une école •  Me Leblanc, un vieux monsieur à accompagné d’une paire de neveux,
pour jeunes filles de la petite noblesse, barbiche et pince-nez, fait partie des des jeunes gens peu sympathiques et
où elle enseignait le français, le chant, notables sévriens. Son étude, plus qui ne parlaient pas très bien français.
le dessin et autres compétences que centenaire, s’occupe de la famille •  Marie et Hélène Maillard ont
indispensables aux demoiselles. Maillard depuis 1855. Normalement, quitté la maison début novembre,
Rentrée en France en 1912, elle s’est il faudrait des semaines d’arguties en compagnie de leur « cousin ». Ils
installée à Meudon. Elle a repris son légales pour qu’il consente à donner sont partis en taxi. Mme  Delorme se
nom de jeune fille l’année suivante. ne serait-ce que l’heure à des souvient de s’être fait la réflexion que
• Sa fille, Irène Alexeïevna Tcherkova, enquêteurs. S’il se montre plus ouvert, «  c’était une dépense inhabituelle
née à Moscou en 1894, est rentrée en c’est qu’il s’inquiète pour sa cliente. pour cette chère Marie  ». Ah oui,
France avec sa mère… et une petite Sa santé financière est excellente, c’était un G7, maintenant que vous
Hélène, née en décembre  1911 «  de mais depuis deux ans, elle verse une m’y faites penser. Capot et flancs
père inconnu ». Irène est morte de la part importante de ses revenus à une bordeaux, haut de caisse noir, on ne
grippe en 1919. association cultuelle,Notre-Dame-de- peut pas les confondre…
Toute-Protection, qui gère le couvent
•  La petite Hélène Maillard, âgée de russe du même nom, à Paris. Me Incidents
12 ans, vit avec sa grand-mère. Celle- Leblanc redoute ce que l’on n’appelle En novembre 1923, deux incidents ont
ci a obtenu sans difficulté le droit de pas encore un abus de faiblesse. À secoué la tranquillité de la rue.
l’éduquer à domicile, arguant de la vous de décider du moment où il •  Au lever du soleil, le vendredi
santé précaire de l’enfant et de ses livrera cette information capitale. Il 2 novembre, un grondement a retenti
propres compétences d’institutrice. hésite aussi longtemps que cela vous dans toute la rue des Essarts. MM.
S’il est consulté, le docteur Nogaret, le semblera nécessaire, le bon moment de Montbois et Delorme ont tous
médecin de famille, déclare que l’enfant étant «  lorsque les investigateurs les deux pensé à un avion du terrain
est souvent malade, dort mal, mais ne auront fait le tour de la Villa Désirée et de Villacoublay qui serait passé
présente aucun symptôme sérieux… commenceront à tourner en rond  ». dangereusement bas. Mme  Vannier,
«  Rien qu’une vie un peu plus active Bien entendu, il se montre beaucoup plus romanesque, a cru à un
n’aurait pu résoudre, à mon avis. » plus coopératif avec la police qu’avec tremblement de terre. La meilleure
•  À partir de l’été 1920, Mme  Maillard des journalistes ou de simples curieux. description vient de Mme  Delorme.
a réduit son train de vie. La plupart Pour elle, c’était «  comme à Paris,
de ses domestiques ont été licenciés. Le voisinage quand on est dans un immeuble et que
De l’avis général, elle a été victime La rue des Essarts est une petite rue le métro passe juste en dessous. Tout
des emprunts russes. Son unique tranquille, bordée de massives demeures bouge à peine, mais on le sent ». En y
domestique, Jeanne Gilliac, faisait 1900, plantées au milieu de vastes repensant, les Maillard sont partis peu
office de bonne et de cuisinière. jardins. La Villa Désirée est la dernière de temps après, un jour ou deux…
•  L’agence locale du Crédit Lyonnais de la rue qui, juste après, se transforme (Si les investigateurs font un saut au
confirme que le compte courant de en allée cavalière et s’enfonce dans le terrain d’aviation de Villacoublay,
Mme  Maillard est géré au plus serré, bois de Meudon. ils apprennent que personne n’a
même si elle n’a jamais été à découvert. • La villa d’en face est occupée par le vice- pris l’air ce matin-là, à cause du
Toutefois, c’est juste son compte amiral Georges de Montbois. Veuf, brouillard. Et n’importe quel
courant. Ses placements sont gérés par retraité et un peu sourd, il travaille à ses géologue pourra leur dire qu’il n’y a
Me Leblanc, notaire à Sèvres. mémoires. Il ne pense pas grand-chose jamais eu de séisme à Meudon.)

23
Aventures effroyables

Option : surveillance
Si vous le souhaitez, George Ierzoff
garde un œil sur la Villa Désirée. Dans
ce cas, les habitants de la rue ont
également remarqué :
• De la mi-novembre aux alentours de
Noël, une grosse berline argentée à la
silhouette peu habituelle passait dans
la rue une ou deux fois par semaine.
Arrivée à la forêt, elle faisait demi-
tour devant la maison de Mme Maillard.
Montbois, qui a fini par sortir pour
demander au chauffeur « s’il pouvait
l’aider », sait qu’il s’agit d’une Alvis,
une marque britannique peu connue
en France.
• La voiture a cessé de venir juste après
l’intervention de Montbois. Depuis,
un nombre inhabituel de courageux
bravent l’hiver pour faire une balade
en forêt. Contrairement au « rôdeur »
du mois de novembre, ils passent dans
la rue sans s’arrêter, mais ils ne sont
pas du quartier. Si les investigateurs
repèrent l’un de ces intrus, il se
contente de sortir de la forêt par une
autre allée et de gagner la gare de
Meudon. Une fois à Montparnasse, il maison bourgeoise et sans mystère, donnent sur l’avant de la maison sont
prend un café avec un inconnu… qui avec beaucoup de bibelots 1900, des tout à fait normales, tout comme le
se trouve être Dimitri Ierzoff. Celui-ci têtières en dentelle sur les fauteuils, bureau et la salle de bains. Restent deux
rentre bien gentiment faire son rapport et ainsi de suite. Il y a l’eau courante, pièces plus inquiétantes :
à son patron. mais pas l’électricité. Mme  Maillard • La chambre des ténèbres. Entièrement
s’éclairait au gaz, cuisinait au charbon tendue de noir, elle est vide. Quatre
Si vous le désirez, Ivan et Youri Gouroff et se chauffait au bois. crânes massifs, visiblement pas
peuvent aussi faire un saut à la villa. Ils
La boîte aux lettres ne contient rien humains, occupent ses angles (un
passent tard dans la nuit, juste pour
récupérer le courrier. S’ils réalisent qu’il d’intéressant, mais surtout, elle n’est test de Zoologie montre qu’il s’agit
y a quelqu’un, ils filent par la forêt. pas pleine. Les courriers les plus de crânes de porcs). Fixés au sol par
anciens ont été distribués le 10 janvier, de petits pieux de fer, ils ont joué un
alors que les Maillard sont partis rôle dans le rituel par lequel Borislav
• À deux reprises au cours du mois de
depuis début novembre. a rompu les liens entre Hélène et
novembre, un rôdeur a été vu dans la
Sophia. Il y a quelques gouttes de sang
rue. Les Delorme s’en souviennent
Rez-de-chaussée séché par terre (celui d’Hélène, mais
à peine. Montbois le décrit comme c’est impossible à déterminer).
«  un genre de chemineau, avec un Au rez-de-chaussée, les visiteurs
gros manteau et une barbe ». Il restait découvrent un grand et un petit salon,
dans la rue à faire les cent pas pendant une salle à manger, une cuisine et un
des heures. Persuadé qu’il repérait les cellier. Les éléments suivants  sont
maisons inhabitées avant de revenir frappants :
les cambrioler, l’amiral est descendu • Le désordre. La cuisine et le petit salon,
lui intimer l’ordre de partir. «  Il m’a qui donnent sur l’arrière, sont pleins
insulté dans une langue étrangère, de traces de chaussures boueuses, de
sûrement du polonais, et il a filé sans bouteilles vides, de couvertures et
demander son reste. Non, je n’ai pas autres signes d’occupation par des
prévenu la police, pour quoi faire ? Il individus peu soigneux. Posé près de
ne s’est plus montré. » l’évier, un couteau à découper porte de
très légères traces de sang humain à •  La chambre de lumière. C’est la
Énigmes la jointure de la lame et du manche… chambre d’Hélène. Entièrement
Les lieux •  La Russie. Un samovar trône dans tendue de blanc, avec des meubles
La villa est un honnête cube de pierre le grand salon. Une vitrine est pleine austères et blancs, elle a quelque chose
chaulée avec un toit d’ardoise, comme d’œufs peints. Des photos montrent de monacal. Une gravure représente
on en voit des centaines autour de Paris. une Mme  Maillard beaucoup plus saint Michel et une icône saint
Le jardin, assez vaste, comporte une jeune posant avec des prêtres barbus Georges, tous deux occupés à terrasser
cabane de jardinier sans mystère. Il est et des paysans en blouse, sans oublier, des dragons. Les deux archanges
entouré de murs – dont un, percé d’une bien sûr, ses pensionnaires. encadrent une reproduction de
petite porte, donne directement sur la Jeanne d’Arc entrant dans Orléans, le
forêt. L’autre accès est une haute grille Premier étage célébrissime tableau de Lenepveu qui
en fer forgé. L’étage recèle des indices plus figure dans toutes les salles de classe
Pour l’essentiel, la Villa Désirée est une préoccupants. Les deux chambres qui de France et de Navarre.

24
Dans toutes les chambres, un examen

Aventures effroyables
des placards montre l’absence de valises
et de vêtements. Dans le bureau, un
rayonnage vide donne à penser que des
livres ont été emmenés. Tout indique
un départ organisé.

Le grenier
Le grenier comporte plusieurs chambres
de domestiques. Toutes sauf une ont
été converties en débarras. La dernière,
celle de Jeanne Gilliac, est modeste, bien
rangée, et sans mystère.

Un taxi ?
Si les investigateurs se renseignent
auprès des taxis G7, ils apprennent
que la voiture qui est venue prendre les
Maillard à leur domicile le 3 novembre
n’était autre que celle… d’Igor Loban.
Elle avait été commandée la veille, par
téléphone, depuis un café du centre de
Meudon. L’homme qui avait appelé
avait un fort accent russe, mais il s’était
présenté comme « M. Maillard ». Il avait
spécifiquement demandé ce chauffeur.
La course a pris deux heures à Loban,
qui s’est gardé de donner plus de
détails à son superviseur. En revanche,
il a ensuite chargé un passager à
Montparnasse.

Un rôdeur mort
En été, le bois de Meudon est une
petite forêt pittoresque percée d’allées
cavalières et ponctuées d’étangs.
Noyée par la pluie puis engloutie sous
la neige, elle est moins avenante…
et moins fréquentée. Le corps du
Jeanne d’Arc entrant dans Orléans, par Eugène Lenepveu, 1886-1890 rôdeur  signalé par les voisins de la

Icône portative de Saint Georges,


Musée Byzantin et Chrétien d’Athènes Saint Michel et le Dragon, par Raphaël, 1503-1505

25
fabriqué lui-même, et en récitant le
Aventures effroyables

Notre Père au moins une fois par


pièce… » Le mot « gourou » ne fait pas
partie du vocabulaire de Jeanne, mais
c’est le message que vous devez faire
passer aux investigateurs.
Concernant les «  neveux  », elle
explique qu’ils s’appellent Ivan et
Youri, «  une paire de bons à rien qui
s’incrustaient dans ma cuisine pendant
des jours entiers. Et eux, ils avaient
droit à l’alcool, je peux vous le dire. »
Ils avaient de longs conciliabules en
russe avec Borislav.
L’événement du 2 novembre ? « Toute
la maison a tremblé et… grogné, je
ne vois pas comment dire autrement.
Ça venait de partout à la fois, de la
villa s’y décompose gentiment depuis Elle a vu Jeanne pour la dernière fois le cave, du grenier. Un bruit affreux, j’en
deux mois, sommairement enfoui 3 novembre, peu après le départ de ses fais encore des cauchemars, comme
sous un tas de feuilles mortes. Ivan et maîtres. Mme  Maillard l’avait chargée si… comme si… toute une porcherie
Youri ont eu l’intelligence de le cacher de fermer la maison, lui avait remis six était en train de bâfrer sa pâtée à dix
à plusieurs centaines de mètres de la mois de gages, et lui avait promis de lui centimètres de votre oreille. Juste après,
rue des Essarts. Du coup, il y a peu de donner des nouvelles très bientôt. Madame a crié, à l’étage. Monsieur
chances pour que les personnages le Borislav est sorti de la chambre noire, il
découvrent seuls, mais entre la police Jeanne Gilliac portait Mademoiselle Hélène dans ses
et les passants, il est tout à fait possible Mme Vannier ignore où se trouve Jeanne, bras. Elle était évanouie, la figure toute
qu’il refasse surface. mais elle sait qu’elle a un frère à Paris. pleine de sang. Elle s’est vite remise.
La décomposition, la pluie et les renards À partir de là, les investigateurs peuvent Elle avait juste saigné du nez. Madame
l’ont beaucoup abîmé. C’était un homme éplucher l’annuaire ou les registres et Monsieur Borislav ont discuté tout
barbu, de grande taille, pauvrement des contributions. Un Léon Gilliac l’après-midi. Ils ont envoyé Youri au
vêtu. Consulté, l’amiral reconnaît ses tient une épicerie rue des Cascades, à café pour qu’il commande un taxi
vêtements. Il a été poignardé, un coup Belleville. Si les personnages vont le par téléphone. Cette nuit-là… J’avais
dans le dos, en plein cœur. L’arme du voir, ils ont le plaisir d’apprendre qu’il barricadé ma porte et j’ai prié tant que
crime est le couteau à découper que les héberge sa sœur en attendant que j’ai pu, mais il y a eu des bruits, comme
investigateurs ont peut-être repéré dans Mme Maillard refasse surface. si quelqu’un rôdait dans les couloirs. Et
la cuisine de la villa. Rien ne permet Jeanne Gilliac est une petite femme puis, au matin, tout le monde est parti
d’établir son identité, mais son pardessus sèche, entre deux âges, qui ne tient pas en me laissant fermer la maison. »
porte une étiquette en cyrillique, celle à perdre sa place en bavardant avec des
d’un tailleur de Moscou… inconnus. Elle commence par expliquer
Cette fois, Andreï Ierzoff ne l’identifie que Mme Maillard est en vacances dans Notre-Dame-de-Toute-Protection
pas : tous les agents de George n’ont pas le Sud et lui a dit qu’elle reviendrait à
transité par la Fraternelle. Meudon en mars. Si les investigateurs Renseignements généraux
parlent des six mois de gages qu’elle a Si les investigateurs s’informent, ils
Madame Vannier reçus à son départ, elle se trouble. S’ils apprennent sans trop de mal les faits
Mme  Vannier, la domestique des se montrent sympathiques et lui font suivants :
Delorme, est une respectable dame comprendre qu’ils en savent déjà long, • «  L’église orthodoxe russe hors
d’une cinquantaine d’années. Elle elle s’ouvre… frontières  » s’est séparée en 1920 du
était en très bons termes avec Jeanne Elle leur parle longuement de patriarcat de Moscou, perçu comme
Gilliac, qui servait Mme  Maillard « Raspoutine », de son vrai nom Borislav inféodé aux bolcheviks. Grâce à des
depuis son retour en France. Elle hésite Gouroff, «  un monsieur russe que dons privés et à des arrangements
à parler à la police, et plus encore à des Madame connaissait d’avant ». Venu en avec l’archevêché de Paris, sa branche
étrangers. En revanche, des messieurs visite pour quelques jours, en juin 1920, française s’est dotée de quelques
discrets et généreux la trouveraient il n’est jamais vraiment reparti, même modestes églises et couvents.
toute prête à s’épancher, mais pas chez s’il s’absentait parfois pour de longues • Le monastère de Notre-Dame-de-
les Delorme. Un rendez-vous dans un périodes. Sans que cela ait jamais été dit Toute-Protection est installé avenue
café surchauffé de la place du Marché, clairement, Jeanne le soupçonne d’être de l’Observatoire, non loin du
alors qu’elle fait ses courses du matin, le père de la petite Hélène. carrefour de Port-Royal. C’est à deux
lui conviendrait bien. Il a vite pris un ascendant complet sur pas de Montparnasse, où Igor Loban
Jeanne répétait souvent qu’il « s’en passait Mme  Maillard, chassant le personnel, a chargé un client dans l’après-midi
de drôles » à la villa. « Elle a failli rendre faisant réaménager les chambres, du 3 novembre.
son tablier à plusieurs reprises, même. décidant des sorties, des menus et
Alors que c’est si dur de retrouver une des activités de la famille. «  Que des •  Installé dans les locaux d’un petit
bonne place, de nos jours. » Mme Vannier laitages et des légumes pendant des couvent de bénédictines fermé en
pense que tout cela était à cause du jours, des prières à tire-larigot, surtout 1905, il abrite douze moines.
« cousin », un Russe que Jeanne appelait pour la petite. Je devais balayer l’étage • Il a récemment fait parler de lui dans la
« cette espèce de Raspoutine ». avec un balai de frêne qu’il m’avait presse (voir le document 7, ci-contre).

26
Document 7 – Article de journal – Descente de police

« Une dame âgée et sa petite-fille, ainsi par une créature hostile, le père Isaac

Aventures effroyables
qu’un Russe. Ils faisaient une retraite et Mme  Maillard sont au bord de
spirituelle dans le bâtiment des hôtes. » l’effondrement. Ils voient dans les
Oui, les deux Françaises s’appelaient investigateurs la réponse à leurs prières.
Maillard. Du renfort, enfin !
Les lettres anonymes ont été archivées. S’ils demandent des nouvelles des autres
Rédigées en français, tapées à la machine habitants de la villa, les investigateurs
sur un papier banal et expédiées du apprennent que :
bureau de poste de Vaugirard, elles n’ont • Hélène prie dans la chambre voisine,
rien de spécial à dire. Elles sont l’œuvre sous la surveillance d’un moine. Elle
de Georges Ierzoff, qui souhaitait a perdu du poids et ses cheveux sont
désorganiser la défense de Borislav… blancs, mais elle a l’air d’aller bien.
et qui y est partiellement arrivé, comme Elle a un petit quelque chose de
nous le verrons plus loin. lointain, d’extatique…
• Borislav est mort dans la nuit suivant
Le monastère
la descente de police. « Nous n’avons
De l’extérieur, on ne voit qu’un haut mur
pas eu le temps de reconsacrer les lieux
qui longe l’avenue de l’Observatoire,
comme nous l’aurions dû… Il y avait
coupé par une porte cochère peinte
une faille. Le démon s’est concentré
en noir. Le couvent est encadré par
sur lui. Il s’est étouffé dans son propre
des immeubles haussmanniens, qui
sang.  » Les moines l’ont enterré
le dominent de toute leur hauteur, et
discrètement dans le jardin… non
dont certains appartements fournissent
sans lui avoir coupé la tête et planté
d’excellents postes d’observation.
un pieu dans le cœur, conformément à
Les bâtiments sont organisés autour
ses dernières volontés.
d’un petit parc planté de grands arbres
qui gênent la visibilité, mais on peut •  Ivan et Youri n’ont jamais séjourné
distinguer une petite villa à gauche au monastère. Ils se contentent d’y
de l’entrée, une chapelle adossée à passer de loin en loin pour déposer le
un cloître vers le centre, et un long courrier. Lors de leur dernière visite,
bâtiment bas qui doit abriter cellules et peu après la mort de leur père, ils ont
réfectoires. promis à Mme Maillard de l’aider. Elle
Si les investigateurs restent une nuit en les soupçonne d’avoir pris la fuite.
observation, ils entendent effectivement Enfin, Mme Maillard ne connaissait
des bruits désagréables, mal couverts Loban que comme le chauffeur «  de
par des chants religieux. Grondements ? confiance » déniché par Youri, qui les a
Grognements ? Chacun les interprète à conduits à l’abri.
sa manière, mais même à distance, ils
sont assez perturbants pour causer une Mais enfin, que se passe-t-il ?
perte de 0/1 point de SAN. Interrogés, Mme Maillard leur explique sans trop de
les riverains confirment que cela se réticences ce qu’elle a appris de Borislav.
produit presque chaque nuit depuis La famille Gouroff est maudite depuis
début novembre, généralement fort un «  incident  » qui s’est produit en
tard, et qu’il n’y a pas moyen de s’y Russie, une cinquantaine d’années plus
Une descente ? habituer. tôt. Selon Borislav, son grand-père
Si les investigateurs consultent le Si les investigateurs cherchent à Piotr a affronté «  une sorte de démon
commissaire Bosson, mentionné dans s’introduire dans le monastère sous un ou de vampire ». Les détails sont hélas
l’article, il leur explique que tout au prétexte quelconque, ils en seront pour imprécis. Quoi qu’il en soit, depuis,
long du mois de décembre, il a reçu leurs frais  : un moine les écoute, puis tous les descendants de ce Piotr sont
des lettres anonymes. Leurs auteurs leur claque le judas au nez. anormaux. Or, Hélène est la fille de
affirmaient que le monastère était une En revanche, s’ils disent quelque chose Borislav. Lorsque ce dernier est arrivé
couverture pour les services secrets comme «  nous arrivons de Meudon en France, quelque chose était en train
soviétiques, il était question de caches pour voir Mme Maillard », le moine leur
d’armes… demande de patienter. Après une ou
Début janvier, une discrète enquête de deux minutes d’attente, la porte s’ouvre.
voisinage a permis à la police d’apprendre
que les riverains s’inquiétaient de drôles Prise de contact
de bruits nocturnes au monastère, des Les investigateurs sont conduits dans la
sortes de grondements, accompagnés villa des hôtes. Ils sont accueillis par le
de chants particulièrement bruyants, père Isaac, le supérieur du monastère (la
comme si les moines avaient cherché à cinquantaine, grand et maigre, avec une
les couvrir. longue barbe grise. Son français est lent,
La perquisition s’est déroulée dans mais presque sans accent). À ses côtés,
une ambiance courtoise, mais tendue. une petite dame dans la soixantaine,
Les papiers de toutes les personnes l’air fragile et épuisé, qui se cramponne
présentes ont été vérifiés, y compris à une grande croix d’or : Marie Maillard.
ceux des laïcs présents sur place  : Après presque trois mois de siège Le Père Isaac

27
au jardin et à la chapelle, le reste du
Aventures effroyables

Mais… nous sommes maudits ! monastère leur est interdit. Et bien sûr, Horreur, nous sommes
S’il y a des Maudits parmi les il n’est pas question de porter des armes. vraiment maudits !
investigateurs, c’est probablement au À la tombée de la nuit, Hélène est S’il y a des Maudits dans le groupe, au
cours de l’épisode du monastère qu’ils installée dans l’église. Le père Isaac moment où l’attaque atteint son point
réaliseront que leurs phobies et autres dispose quatre coupelles pleines d’eau culminant, ils ont l’impression que des
traits anormaux ne sont pas juste des bénite aux quatre points cardinaux. Il se doigts glacés leur effleurent le front…
bizarreries, et ce, même s’ils ne font sert d’une partie de leur contenu pour avant d’entrer dans leurs cerveaux et de
pas partie de la famille Gouroff. Cette les malaxer.
révélation leur coûte 1/1d3 points de
tracer un cercle autour de la jeune fille.
Ils sont tous touchés en même temps, et
SAN, et devrait renforcer leur volonté Après quoi, il prononce de nombreuses perdent 1d3 Points de vie et 1/1d6 points
d’aller au fond de l’affaire. prières en slavon. Des investigateurs de SAN. Une perte supérieure à 5 points
russes reconnaîtront quelque chose qui de SAN implique une brève possession.
ressemble à un exorcisme. Elle ne dure qu’un round, juste assez pour
de lui arriver. Cette petite fille de 8 ans
Après un repas frugal, les moines que l’investigateur essaye de renverser
écrivait des poèmes « épouvantables, à
gagnent la chapelle et commencent une l’un des récipients d’eau bénite (test de
faire rougir Baudelaire ». Les animaux
veillée qui se prolongera jusqu’au matin. DEX). Même s’il réussit, c’est insuffisant
refusaient de l’approcher.
Cette nuit-là, les grognements pour mettre Hélène en danger, mais les
Borislav l’a prise en main. Il a fait de personnages doivent avoir l’impression
commencent vers 4 heures, au moment
son mieux pour la maintenir sur la voie que c’était moins une !
où la vigilance des veilleurs est au plus
de l’humanité, puis pour la mettre sur le Borislav passait la nuit bouclé dans la
bas. Ils résonnent tout autour de l’église,
chemin de la sainteté. Le 2 novembre, il cave de la maison des hôtes, enfermé
comme si un troupeau d’énormes porcs
a tenté d’évoquer le démon et de briser dans un autre cercle et gardé par les
affamés tournait autour du bâtiment, deux moines les plus costauds. Si les
les liens qui l’unissaient à Hélène. Il a
puis, sans crier gare, se font entendre investigateurs restent au monastère,
réussi, mais le monstre veut à tout prix
à l’intérieur. Les moines chantent. c’est le traitement qui leur sera
la récupérer. Il ne les lâche pas, même
Hélène, réveillée par le bruit, prie. réservé, désormais.
dans ce refuge.
Du sang commence à couler le long
Enfin, Mme  Maillard sait, de manière
des murs, accompagné d’une étrange
assez floue, que le démon a des
odeur de pourriture sèche. Les cierges bien, cette fois », souffle le père Isaac.
serviteurs mortels. Ivan et Youri, les fils
s’éteignent un à un. Les grognements
de Borislav, s’efforçaient de les repérer.
deviennent assourdissants. Ils sont Ce que savait Borislav
accompagnés d’une sensation de Mme  Maillard les prévient d’emblée
Assiégés !
pression, comme si toute l’église se que lors de leur dernière visite, Ivan et
Si les investigateurs demandent à
retrouvait au fond de l’océan (SAN  : Youri ont emporté une partie des notes
passer la nuit au monastère, ils sont
1d3/1d6). de leur père.
les bienvenus, à condition qu’ils se
Puis tout s’arrête. Le sang disparaît. Le Restent :
conforment aux conditions dictées par
reste de la nuit sera paisible. • Un fragment en russe de la Chronique
le père Isaac  : ils doivent se purifier,
jeûner et se vêtir comme des moines. Les « Parfois, il n’y a pas d’attaque. Parfois, il y du temps passé, concernant un drame
femmes ont accès à la maison des hôtes, en a trois par nuit. Nous nous en sortons qui s’est déroulé à Polotsk, en l’an

Document 8 – Les notes de Borislav, 1ère partie

1. Que s’est-il passé en 1874 ? Entre quinze et vingt personnes, pas plus.
Piotr n’a pas survécu pour nous raconter. Ce
que je sais, je le tiens de mon père et de mon 3. Alors, d’où viennent les autres ?
oncle.
Quelle est cette foule qui hante mes rêves ? Sont-
Leur témoignage est-il f iable ? Non. Ils se
ils à son service ? Tous ? Une partie d’entre eux
contredisaient et changeaient de version d’une
? Combien ?
narration à l’autre. Noyau : Piotr tentant de
châtier une mauvaise femme, échouant et mourant. Frapper à l’aveugle, c’est prendre le risque de
Cela se serait produit le 5 février 1874. tuer des innocents. Je m’y refuse, quoi qu’en
pense Youri.
Rien de sûr à part ça. Si le démon est en France, qui l’y a conduit ?
Sources en Russie inaccessibles.

Qui était-elle ? 4. Qu’est-elle ?


Pourquoi Page a-t-il essayé de la tuer ? Chair incorruptible, sur laquelle le temps n’a
pas de prise. Ranft était à coup sûr très loin
de la vérité, mais sur quoi se trompait-il ?
2. Combien sommes-nous ?
Il n’a pas vu la malédiction.
Descendance de Piotr : Il faut trancher la tête du monstre – elle doit
• Mon père, Piotr Pétrovitch et mon oncle Arkady mourir et être la seule à mourir. Sans quoi,
Pétrovitch, morts tous les deux. le sang des innocents retombera sur la tête des
• De mon père, moi, puis Sergeï. meurtriers, et le cycle continuera.
• De moi, Ivan, Youri, puis Hélène. La trouver avant de l’exécuter.
• De Sergeï, Constantin.
• D’oncle Arkady ? Des cousins, au moins trois. Est-elle rue V. ?
• D’eux ? J’ai entendu parler d’au moins six Qui, là-bas, est à son service ? Tous les
enfants. occupants ? Seulement la Fraternelle ? Ou juste
une partie de ses membres ? Andreï ?
28
6600 de la Création (1092 dans de «  tous les territoires de l’Empire réfugiés russes. Si le groupe se renseigne

Aventures effroyables
le calendrier grégorien). Pendant russe tel qu’il était défini au 1er  août auprès d’elles, ils découvrent que la
des mois, les morts auraient refusé 1914  ». Elle est présidée par George Fraternelle n’est pas très appréciée.
de se tenir tranquilles, sortant des Alexandrovitch Ierzoff, avec une certaine Entre autres griefs, on reproche à sa
cimetières pour agresser, puis tuer, Elizabeth Alexandrovna Ierzova pour direction de se montrer exagérément
les vivants. Ils étaient invisibles, mais trésorière, et Andreï Georgevitch Ierzoff sélective, ce qui la conduit à n’accueillir
laissaient des marques de sabots, comme secrétaire. Le siège est au 5, que peu de monde. Son apolitisme et sa
comme s’ils étaient à cheval. rue Vercingétorix. George et Elizabeth position à l’écart des luttes de pouvoirs
• De Masticatione Mortuorum in Tumulis, habitent avenue de Versailles, dans le entre émigrés déplaisent aussi, mais
un court traité en latin rédigé à la sud du XVIe arrondissement. Andreï vit n’ont pas d’importance dans le cadre de
fin des années 1720 par un pasteur au 83 rue Vercingétorix. ce scénario.
allemand, Michaël Ranft. Il s’y efforce Si les investigateurs ont des contacts
entre autres de démontrer que les officiels au ministère des Affaires 5, rue Vercingétorix
morts agités qui rongent leur linceul étrangères, voire à la Société des La rue Vercingétorix est une longue
n’existent pas, tout en fournissant de Nations, ils peuvent apprendre que la rue triste, qui part de l’avenue du
nombreux détails à leur sujet. Une Fraternelle a plutôt bonne réputation Maine et descend jusqu’aux boulevards
journée et un test de Latin suffisent à auprès des autorités. Financée par des extérieurs. Sur une bonne partie de son
le lire. fonds privés, ce qui est apprécié en parcours, elle est parallèle à la tranchée
• Un ensemble de notes en russe dont ces temps de disette budgétaire, elle ferroviaire de la gare Montparnasse.
les morceaux les plus importants travaille en bonne intelligence avec Le 5, un immeuble de rapport dont la
figurent page 28, dans le document 8. les autorités consulaires françaises peinture blanche s’écaille, se trouve à
d’Helsinki, de Tallinn, de Riga, de l’entrée de la rue, à deux pas du métro
Varsovie et de Bucarest. Ses agents Gaîté. Le cimetière du Montparnasse
Bilan provisoire présentent peu de dossiers, mais ils sont est tout proche, mais il se trouve de
toujours solides. l’autre côté de l’avenue du Maine.
Les notes de Borislav les ramènent vers Il existe de nombreuses structures Celle-ci trace une frontière discrète,
la rue Vercingétorix, à la Fraternelle. similaires, fondées et financées par des mais sensible, entre les quartiers
Mais alors qu’ils y avaient trouvé
de l’aide dans l’acte I, cette fois,
l’organisation semble impliquée dans
quelque chose de sinistre.
Deux questions de taille restent
ouvertes :
•  Que faire des assiégées  ? Pour
l’instant, Hélène et sa grand-mère sont
à peu près en sécurité au monastère,
mais tôt ou tard, le monstre franchira
les barrières. Est-il envisageable de
les déplacer, et si oui, où les envoyer ?
Hélène est prête à accompagner les
investigateurs. Mme Maillard refuse de
laisser sa petite-fille partir sans elle.
Le père Isaac est hostile à toute action
précipitée, mais serait soulagé de voir
sa communauté retrouver la paix.
•  Où sont Youri et Ivan ? Ils ont une
partie des notes de leur père et ont
promis d’aider leur demi-sœur. Quels
sont leurs projets ?

Acte III : La maison des


morts inquiets
Première approche
Si les investigateurs sont prudents,
ils prendront sans doute le temps de
se renseigner sur les lieux avant de
s’y rendre.

La Fraternelle
Un épluchage patient du Journal officiel
permet de retrouver les statuts de
l’association, déposés en préfecture le
12 décembre 1919. Elle est vouée à aider La rue Vercingétorix
« par tous moyens » les réfugiés arrivant

29
George Alexandrovitch Ierzoff et
Aventures effroyables

Elizabeth Alexandrovna Ierzova


Qui sont ces gens ?
Ces ex-citoyens russes, devenus
apatrides en 1922, sont titulaires d’un
passeport Nansen qui les autorise à
vivre en France jusqu’en 1932. Pour
obtenir ce titre de séjour, ils ont
rempli des dossiers et laissé des traces
bureaucratiques à la préfecture de
police, au ministère des Affaires
étrangères et au haut-commissariat
aux réfugiés de la SDN, à Genève. Les
consulter permet d’apprendre qu’ils
sont originaires de Polotsk  ; qu’ils
sont frère et sœur  ; qu’ils sont nés
en 1856 et 1859 ; et qu’ils ont émigré
en France en août 1919. Ils jouissent
des débris d’une grosse fortune, dont
Une façade de la rue Vercingétorix une partie avait été placée en Suisse
avant la guerre.
À leur arrivée, George et Elizabeth
populaires du sud de l’arrondissement son sommeil. Jacob Oumanoff (36
étaient accompagnés d’une tante âgée,
et une partie plus bourgeoise, au nord. ans) et Anton Komzine (39 ans) ont Natalia Ierzova. Le Carnet mondain
Le choix de cet emplacement est un succombé à un « épuisement consécutif du Figaro du 17 décembre 1919
peu étonnant. La plupart des émigrés à des privations  ». Enfin, Konstantina mentionne son décès. Elle est enterrée
russes ont gravité vers le sud du XVe Nassonova (24 ans) a succombé à la au cimetière du Montparnasse.
arrondissement, ou vers les communes tuberculose. Ces trois derniers cas Si les personnages ont des contacts dans
périphériques comme Boulogne. Dans concernent des réfugiés arrivés malades des cercles occultes ou décadents, ils
le XIVe, en dehors de la minuscule et qui ont succombé au bout de peuvent apprendre que George y est
colonie russe de Montparnasse, ils sont quelques jours. Les médecins n’ont rien réputé pour sa collection de masques
rares. Certes, le XVe arrondissement est remarqué de suspect, et les certificats de mortuaires du XIXe siècle.
à un quart d’heure de bus, mais cette décès sont en règle.
relative isolation est-elle voulue  ? (La Si les investigateurs prennent le Prise de contact
réponse est « oui ».) temps de se renseigner aux alentours, Les Ierzoff vivent dans un gros
Il est possible de consulter le cadastre ils tombent sans trop de mal sur des immeuble bourgeois dans le sud du
à la mairie du XIVe arrondissement. riverains mécontents. En effet, tout XVIe arrondissement, du côté de la
L’immeuble du 5, rue Vercingétorix, au long de l’année 1920, le nouveau porte de Saint-Cloud.
appartient à… M.  George Ierzoff, qui propriétaire a donné congé à tous les Si les investigateurs demandent à les voir,
l’a acheté en janvier  1920. Les impôts locataires, « même des vieux qui étaient ils sont reçus par George, un vigoureux
fonciers sont réglés en temps et heure. là depuis trente ou quarante ans, vous sexagénaire, dans un salon plein de
La mairie est également le dépositaire vous rendez compte  ?  » Les nouveaux masques mortuaires en plâtre qui les
des services de l’état civil, qui enregistre sont tous des Russes qui ne parlent contemplent de leurs yeux aveugles.
naissances et décès. Or, au cours de ces pas bien français et vivent entre eux. S’ils insistent pour rencontrer Elizabeth,
trois dernières années, six personnes Alors certes, il n’y a rien de bien précis ils s’entendent répondre qu’elle est alitée
sont mortes dans l’immeuble. Egon à leur reprocher et ils se tiennent bien – ce qui est vrai, s’ils forcent sa porte, ils
Baltabeff (42 ans) et Sandra Ierzova tranquilles, mais quand même, hein, se retrouvent en face d’une vieille dame
(73 ans) ont été emportés par des crises c’est pas des Français, et puis les Russes, maladive, mais indignée.
cardiaques. Le petit Boris Zadornoff ils nous ont bien laissé tomber pendant Ils ont aussi un valet prénommé
(3 mois) est mort subitement dans la guerre. Hippolyte, marié à Josée, la bonne.

30
Dimitri, le chauffeur de leur grosse Alvis S’il a l’impression que les investigateurs

Aventures effroyables
argentée, occupe l’une des chambres sont susceptibles de poser des
de bonne du sixième étage. Hippolyte problèmes, il demande à Dimitri de
et Josée sont d’honnêtes salariés, mais garder un œil sur eux. S’ils lui semblent
Dimitri est un lointain cousin. dangereux, il lui ordonne de dérober
George n’est pas disposé à discuter quelque chose leur appartenant, soit
de la manière dont son fils dirige sur eux, soit chez eux. Dimitri est
la Fraternelle, ni à s’étendre sur sa assez intelligent pour ne pas agir seul
situation de fortune. Il n’est pas non face à un groupe. Soit il se procure des
plus désireux de parler de ses origines renforts rue Vercingétorix, soit il attend
qu’il n’y ait plus personne chez eux…
ou de sa famille. Des investigateurs
S’il entre en possession d’un objet
importuns sont mis à la porte, poliment
appartenant à un investigateur,
mais fermement. Elizabeth lâche Sophia à ses trousses
dès la nuit suivante.

Un détour par le cimetière


La tombe de Natalia est une chapelle
massive, un peu prétentieuse, dans
le tout petit carré orthodoxe du
cimetière. La porte est fermée à clé en
permanence. Il faudra la forcer (de nuit,
sous la neige…). Le seul caveau occupé Elizabeth Ierzova
porte une plaque au nom de « Natalia 64 ans, cheveux blancs, petite et fragile,
Konstantinovna Ierzova, 1833-1919 ». porte des besicles. Sa peau, très ridée, a de
Les investigateurs s’attendent certaine- déplaisants reflets gris. Elle se déplace avec
ment à trouver un cercueil vide. De fait, une canne. Elle parle plus volontiers russe
il ne contient que des sacs de sable… ou allemand que français.
mais il a été défoncé de l’extérieur, les
DEX 65
sacs ont été éventrés par des griffes, et à
la tête du cercueil, la terre est anormale- Points de vie : 14
ment meuble. En clair, les personnages Impact : 0
ne sont pas les premiers profanateurs. Carrure : 0
Santé Mentale : 19
S’ils creusent, ils débouchent sur un
tunnel, puis sur un autre… et tôt, ou Compétences :
tard, sur des goules (voir page 37). Arts et métiers (piano) 55 % (28/11)
George Ierzoff Dans l’immeuble
Broderie
Donner des ordres
50 % (25/10)
67 ans, chauve, moustache et barbiche
blondes qui grisonnent, trapu mais costaud. Il serait étonnant que les investigateurs aux domestiques 75 % (38/15)
Affectionne les costumes sombres ou, ne tentent pas de s’infiltrer rue Gérer une maisonnée 80 % (40/16)
lorsqu’il est chez lui, les vestons d’intérieur Vercingétorix sous un prétexte ou un Rêver 30 % (15/6)
en velours grenat. Son français est parfait, autre. Glaner des informations auprès
Langues :
sans une trace d’accent. des locataires s’avère difficile, à moins
Allemand 60 % (30/12)
d’être russophones. Français 30 % (15/6)
DEX 70 Russe 90 % (45/18)
Points de vie : 14
La Fraternelle
Impact : 0 Malédiction :
•  Lieux. L’association occupe la partie Au bord du gouffre
Carrure : 0 gauche du rez-de-chaussée de
Santé Mentale : 22
l’immeuble. Ce qui devrait être une
Compétences : boutique a été converti en salle de
Contacts (Quai d’Orsay) 50 % (25/10) réception et secrétariat. Deux petites Polotsk
Crédit 70 % (35/14) pièces, à l’arrière, abritent deux bureaux, Capitale d’une importante principauté
russe au Moyen-Âge, Polotsk se trouve
Occultisme 30 % (15/6) celui d’Andreï Ierzoff et celui d’Alexandre à environ 600 kilomètres à l’ouest de
Placements boursiers 60 % (30/12) Zadornoff, l’administrateur. Ce dernier Moscou. Les Français s’y sont battus en
Psychologie 60 % (30/12) sert également de salle d’archives. 1812, les Allemands en 1915.
Avant la Première Guerre mondiale,
Langues : • Personnel. Le secrétariat est assuré par c’est une petite ville de province
Français 85 % (43/17) Alina Nassonova (la vingtaine évaporée, somnolente. Le traité de Brest-Litovsk
la laisse en Russie, de justesse : la
Russe 90 % (45/18) lit des magazines de cinéma) et par frontière polonaise n’est qu’à une
Maria Komzine (la trentaine sérieuse, vingtaine de kilomètres. (En ce début de
Armes : s’exerce à la sténo pendant ses pauses). XXIe siècle, elle est en Biélorussie.)
Armes de poing (cal. 22) 40 % (20/8), Elles reçoivent le public et aident les Le fait que la ville d’origine des Ierzoff
1D6 France soit mentionnée dans la documentation
deux cadres. Alexandre Nicolaïevitch de Borislav (voir page 28) devrait faire
Malédiction :
Zadornoff, l’administrateur, est jeune, tiquer les investigateurs. Ils ne le sauront
débordé et amoureux de Maria. Son sans doute jamais avec certitude, mais
Effrayant la Chronique parle bel et bien d’une
Ami des morts activité principale est d’aider les invasion de goules.
nouveaux arrivants à trouver du travail

31
et un logement en région parisienne.
Aventures effroyables

Il passe l’essentiel de son temps au


téléphone, et consacre ses soirées à la
comptabilité. Andreï Ierzoff, quant
à lui, se charge des contacts avec les
autorités françaises et les bureaux de la
Fraternelle à l’étranger.
•  Activités quotidiennes. Le public
est reçu de 8  h  30 à 12  h  30, puis
de 14  h à 18  h, mais Zadornoff
arrive généralement avant 8  h,
Andreï est souvent là jusqu’à 20  h,
et les secrétaires se contentent
généralement d’un casse-croûte pris
à leur poste de travail. Les lundis,
mercredis et vendredis, une bénévole,
Irina Drougova, passe donner des
cours de français aux occupants de
l’immeuble. Elle occupe les locaux
de 20  h à 22  h  30. George passe de La Fraternelle
temps en temps en soirée. Elizabeth
visite l’immeuble au moins une fois Le destin d’Andreï
par semaine, mais elle ne met jamais la malédiction d’Andreï figure dans
les pieds à la Fraternelle. Aucun des son profil, page 17. Aucun d’eux ne Andreï est un fils dévoué, mais par
trois employés n’habite sur place, tous connaît l’existence de Sophia. moments, il trouve son père bizarre. Si les
investigateurs ou la police lui décrivent le
vivent dans le XVe arrondissement • Enquête. En trois ans d’existence, la
mystérieux « Maxime Loban » qui a fait
et viennent travailler en bus ou à Fraternelle a accueilli près de deux le ménage chez Igor Loban juste avant sa
vélo. Quant à Andreï, il habite à dix cent cinquante réfugiés. La plupart se mort, il reconnaît son père. À partir de là,
minutes à pied, dans un appartement sont installés en région parisienne, ont son sort est entre vos mains.
confortable et sans intérêt. retrouvé un toit et refont leur vie. Ils • George peut nier. Il est possible que
restent en contact avec la Fraternelle,
• Malédiction. Les quatre membres du cela suffise à apaiser Andreï… mais il
passent bavarder, et n’hésitent pas à peut conserver des doutes.
personnel sont Maudits. Alina a une
donner un coup de main ou un peu
mémoire déplorable, Maria souffre •  George peut mettre son fils au
d’argent si besoin. Si les investigateurs courant et lui présenter Sophia.
de migraines quand la luminosité est
poussent les recherches auprès de ces Dans ce cas, Andreï passe quelques
trop forte, Alexandre dort très peu, et
réfugiés, peut-être en commençant jours enfermé chez lui, à trembler
par le trio de soupirants innocents comme une feuille. Se résigne-t-
Noms présentés dans l’acte I, ils entendent il à servir la matriarche ? Tente-t-il
Les mêmes noms de famille reviennent à peu près toujours la même histoire : de dissuader les investigateurs de
ils moisissaient hors des frontières de poursuivre leurs recherches ? Ou leur
sans cesse dans les dossiers. Les
demande-t-il de l’aide ?
russophones réalisent vite que la la Russie quand ils ont été contactés
Fraternelle ne recueille quasiment que par un représentant de la Fraternelle. Un Andreï qui doute ou qui se révolte
des Ierzoff, des Gouroff, des Baltabeff, Après un interrogatoire serré portant peut devenir un allié précieux, peut-être
des Loban, des Igoumnoff, des Komzine, trop. Si vous préférez le mettre sur la
sur leur passé, soi-disant pour
des Nassonoff, des Oumanoff et des touche, vous avez deux solutions.
débusquer les agents de la police
Zadornoff. Les autres, comme Olga •  George peut décider d’écarter
secrète, ils ont été dotés de papiers
Rogova, descendent de l’une de ces son fils. Dans ce cas, il l’envoie
familles par leurs mères (celle d’Olga
et envoyés en France. La plupart ont
en tournée d’inspection dans les
était une Igoumnoff). brièvement résidé rue Vercingétorix. centres d’accueil de la Fraternelle,
C’est moins net pour les francophones, • Fouille. Portes et serrures sont récentes en Europe de l’Est. Il le remplace
dans la mesure où les mêmes noms et solides, mais pas assez pour arrê- momentanément au bureau, ce qui
russes ont reçu des translittérations ter un cambrioleur résolu. À part les compliquera sans doute l’enquête des
différentes d’un centre d’accueil à l’autre. quelques francs consacrés à acheter du personnages dans l’immeuble.
Des « Loban » sont devenus « Louban »
thé, conservés dans le bureau des secré- •  Enfin, George peut faire éliminer
ou « Lobane », des « Komzine » sont son fils par Sophia. Il ne s’y résout que
devenus des « Kamzine », et ainsi de
taires, il n’y a pas d’argent. En revanche,
on y trouve une masse de paperasses en s’il n’a vraiment pas d’autres solutions.
suite. Ces négligences bureaucratiques
ont l’avantage de rendre les véritables français et en russe. Chaque réfugié ac-
activités de la Fraternelle un peu plus cueilli a un dossier détaillant sa prise en mais que la généalogie est la marotte
opaques aux yeux des autorités… charge. Il y a aussi des listes de candi- de son père, George. Enfin, la machine
À en croire les informations généalogiques, dats possibles, et de nombreuses infor- à écrire du bureau d’Alexandre est celle
les Ierzoff, les Igoumnoff et les Nassonoff mations généalogiques, apparemment qui a servi à écrire les lettres anonymes
viennent tous les trois de la région de compilées d’après les témoignages
Polotsk. Les Gouroff s’étaient fixés à Saint- au commissaire Bosson.
des réfugiés. Elles remontent parfois
Pétersbourg ; les Baltabeff et les Komzine
jusqu’au milieu du XIXe siècle, ce qui
arrivent des alentours de Moscou ; et les L’immeuble
Loban étaient descendus jusqu’à Kiev, mais est beaucoup si leur objectif est vrai-
les racines de ces quatre familles semblent ment de débusquer des espions. Inter- Nous ne sommes pas dans le Paris
bien être dans l’ouest de la Russie. rogé sur ce point, Andreï reconnaît vo- d’Haussmann, mais dans un immeuble
lontiers que ce n’est pas indispensable, de rapport construit vers 1840. Sans

32
l’immeuble au réseau électrique en • Hall : Exigu, avec des boîtes aux lettres,

Aventures effroyables
Une question de perspective 1920. Quant au gaz, il a été installé l’escalier, et des portes desservant les
Les investigateurs risquent de se vers 1910, libérant les locataires des commerces.
convaincre qu’ils sont tombés sur corvées de charbon. Les bureaux de la •  Droite  : Quincaillerie Bourguignon
une secte et que tout l’immeuble est Fraternelle sont les seuls à être équipés & Fils. Charles Bourguignon, un
susceptible de leur sauter à la gorge au
du téléphone. costaud en blouse bleue, est l’unique
moindre impair. En réalité, ils sont dans
un garde-manger. Les résidents n’ont pas Les alliés de George parmi les locataires locataire que M. Ierzoff n’a pas réussi
conscience d’être des denrées prêtes à sont indiqués par un «  S  » (comme à évincer. Ils se livrent à une guéguerre
servir. Leur éventuelle hostilité est celle, « service », pas comme « sectateur »). incessante, épluchant les clauses
tout à fait normale, de gens qui voient des du bail, chargeant des huissiers de
excités encombrer leur cage d’escalier. Caves constater leur non-exécution et
Minuscules, labyrinthiques et humides. se menaçant réciproquement des
La plupart sont vides. Au fond d’un tribunaux. Le quincaillier, dont la
être insalubre, il est vermoulu, branlant devise est «  Bourguignon, tête de
et dégage une légère odeur de moisi. couloir, quelques pierres branlantes sont
prêtes à être écartées, formant un passage con  », prend plaisir à cette bagarre.
Il n’y a pas de concierge, tous les Pour l’heure, il fulmine contre la
locataires ont la clé de l’entrée principale. vers la cave de l’immeuble voisin. De là,
il est possible d’accéder aux égouts, puis présence de rats dans la cave. «  Ils
L’entretien des parties communes est au doivent être énormes, vu le boucan ».
mieux sporadique. La corvée retombe au cimetière du Montparnasse. C’est le
À ce détail près, il n’a rien remarqué
en général sur les derniers arrivés, qui chemin des goules.
d’anormal. Il vit rue de la Gaîté.
se montrent peu consciencieux.
Rez-de-chaussée •  Cour  : Minable, avec une remise
Il n’existe pas d’ascenseur, juste un déglinguée pour les poubelles et un
escalier en bois. En revanche, il y a • Gauche : Les locaux de la Fraternelle passage qui conduit sur la cour de
l’eau courante, et Ierzoff a fait raccorder ont été détaillés page 31. l’immeuble voisin.

1er étage
Dans les étages, tous les appartements
se ressemblent : une entrée, une cuisine
et une salle d’eau côté cour, deux
chambres et un salon côté rue. Les
pièces sont petites et peu lumineuses.
Ierzoff a tout fait rafraîchir lorsqu’il a
acheté l’immeuble, mais trois ans après,
tout semble déjà usé. Il y a des courants
d’air, la peinture cloque, les plombs
sautent régulièrement…
•  Gauche  : Cet appartement sert aux
réfugiés fraîchement débarqués à
Paris. Pour l’instant, il héberge quatre
jeunes gens (dont deux cousins
Igoumnoff arrivés ensemble). Aucun
d’eux ne parle français.
•  Droite  : Le colonel Léonide
Komzine (56 ans, S) habite
l’immeuble depuis 1921. Il est
rarement présent dans la journée.
On le trouve plutôt dans les locaux
des associations monarchistes du
XVe arrondissement, où il mène
une existence parasitaire, quoique
décorative. Il dîne régulièrement
chez George et Elizabeth Ierzoff.

2ème étage
• Gauche : Vladimir Baltabeff (45 ans)
et Sonia, son épouse (42 ans). Riche
propriétaire terrien devenu sommelier
dans un restaurant russe de Pigalle,
Vladimir n’est jamais là en soirée.
Sonia donne des leçons de piano et de
dessin dans des familles bourgeoises
du XIVe arrondissement.
• Droite  : Alexis Oumanoff (23 ans,
S). Arrivé il y a trois mois, Alexis est
pour l’instant garçon de café dans
une brasserie de Montparnasse. Son

33
rêve est de devenir artiste, mais il
Aventures effroyables

manque de talent. Il n’est pas non plus


encombré de scrupules. George l’a
repéré comme un agent possible, en
cas de besoin.

3ème étage
• Gauche : Le père Fédor Iline (33 ans)
et son épouse Alexandra (31 ans, née
Nassonova). Ce prêtre orthodoxe et
son épouse sont là depuis près d’un an
et rêvent de partir, mais tant qu’il n’a
pas de paroisse, c’est impossible. Dans
l’intervalle, ils vivotent et partagent
leur (mince) superflu avec plus pauvres
qu’eux. Iline est un bavard, ravi d’avoir
de nouveaux auditeurs.
• Droite  : Barbara Ierzova (27 ans),
couturière à domicile. Elle travaille
pour une maison de haute couture,
économise sou par sou et attend avec
impatience de pouvoir déménager.
Elle souffre d’une sévère anémie
qui lui donne des vertiges et le teint
blafard (un effet de sa malédiction).
De plus, elle travaille mieux de nuit.
Si les investigateurs cherchent une ces mansardes étaient liées aux au repaire de Sophia. Officiellement
« vampire », elle a le profil. appartements des trois étages insalubre.
inférieurs, mais ça fait longtemps •  N°  4  : Muré. Il devrait y avoir une
4ème étage qu’elles sont indépendantes. Elles sont porte en face du n° 8, mais elle a été
•  Gauche  : Léon Loban (62 ans), un disposées de part et d’autre d’un couloir murée en 1920.
vieux monsieur qui parle un français particulièrement lépreux, et leurs
• N° 5 : Vide.
impeccable et souffre d’une peur bleue occupants se plaignent tous de mal
dormir. Ils ne restent jamais longtemps, • N° 6 : Michel Ermakoff (35 ans), fils
des « autorités » d’où qu’elles viennent.
de toute façon. Les chambres 1 et 2 de la sœur d’Alexandra Illinova,
Il passe ses après-midi dans les cafés Michel est famélique, dépressif
de Boulogne, discutant avec d’autres jouissent de deux fenêtres mansardées.
Les chambres 5 à 8, moins bien loties, et écrivain. Depuis cinq mois, il
émigrés et prenant des notes. Son noircit fiévreusement du papier,
rêve est de faire éditer son recueil de sont éclairées par de simples tabatières.
La chambre 3 a une fenêtre murée, racontant l’horrible histoire d’un
« récits de l’exil ». En attendant, il est régiment perdu sur le front prussien,
dans une misère noire et vit des restes aux volets clos. La chambre 4 a trois
fenêtres murées, dont les volets sont dont les soldats se tournent vers le
que lui glisse Alexandra Illinova. Léon cannibalisme pour survivre.
a vaguement conscience de l’existence toujours fermés.
de son cousin Ivan, chauffeur de taxi, •  Toilettes  : Aux deux extrémités du •  N°  7  : Maxime Oumanoff (22 ans),
et sait que ce dernier a un neveu couloir, elles n’ont rien de mystérieux. sa compagne Dora Jeglova (19
prénommé Igor, mais il ignore tout de ans) et leur bébé Nicolas (4 mois).
•  N°  1  : Constantin Gouroff (22 ans), Maxime vient de trouver un emploi
leurs faits et gestes. musicien dans un cabaret russe de de correcteur dans une imprimerie
•  Droite  : Pavel Pavlovitch Baltabeff Pigalle. Il est absent tous les soirs, russe du XVe. Ils préparent leur
(29 ans, S), sa femme Marina (26 ans) et rentre rarement avant 3  heures déménagement pour une chambre
et leurs enfants Pavel (7 ans), Grigori du matin (il fait le trajet de retour à un peu plus grande. Dora est ravie et
(6 ans) et Oleg (2 ans). Ils sont arrivés pied parce qu’il n’y a plus de métro et soulagée  : elle déteste cet immeuble,
il y a un mois à peine. Au cours de leur qu’il veut économiser le taxi). Fils peu sans raison particulière. Nicolas donne
fuite vers la Finlande, ils ont perdu la respectable de Sergeï, il a rencontré des inquiétudes à ses parents : il pleure
petite Anouchka (4 ans). C’était sans plusieurs fois ses cousins Ivan et Youri, beaucoup et mange peu.
doute du bon côté de la frontière, mais qu’il perçoit assez justement comme
a-t-elle été recueillie avant de mourir une paire de petites frappes. • N° 8 : Nadia Igoumnova (55 ans, S).
de froid ? Pavel passe les loisirs que lui Elle paraît dix ans de plus que son âge
•  N°  2  : Véra Ierzova (18 ans, S), une réel, se maquille trop et s’habille de
laisse son emploi de machiniste dans jolie jeune fille qui fait le ménage chez robes qui étaient à la mode vers 1910.
l’un des théâtres de la rue de la Gaîté le colonel Komzine, tout en étant Arrivée en 1921, elle vit de la charité
au rez-de-chaussée, à harceler Andreï secrètement amoureuse de son voisin, de George et macère dans l’aigreur et
pour avoir des nouvelles. George est Constantin. George est prêt à lui offrir la méchanceté. Elle a du mal à dire
convaincu qu’il pourrait «  rendre un emploi plus satisfaisant et mieux de tout le monde, sauf de « Madame
service », et il a raison. payé… en échange de menus services. Elizabeth  » qui vient la voir assez
5 étage
ème
Sa chambre était celle d’Olga Rogova, souvent, théoriquement pour parler
Cf plan page suivante. mais elle ne l’a jamais rencontrée. du bon vieux temps de Polotsk, en
Lorsque l’immeuble a été construit, • N° 3 : Vide et verrouillé, c’est l’accès réalité pour communier avec Sophia.

34
Aventures effroyables
Plan du 5ème étage

Elle dort beaucoup, mais jamais Mouvements les personnages jusqu’à déclencher une
très profondément. Ses rêves lui Les investigateurs petite bagarre à poings nus.
permettent de garder le contact avec Si les personnages tentent de faire un Véra est prête à jouer « l’ingénue ayant
Sophia. Si les investigateurs jouent peu de porte-à-porte, ils ont intérêt à besoin d’être sauvée  », ou à avoir un
les cambrioleurs, il y a de fortes parler russe et à s’être dotés d’une solide «  malaise  » assez grave pour qu’on la
chances pour qu’elle les entende (la couverture. Un prétexte officiel serait conduise à l’hôpital.
l’idéal. S’ils ont pris des renseignements L’objectif de tout ce monde est de
porte du n° 3 est presque en face de la
en amont, ils peuvent tenter un baratin retarder le groupe, pas d’abattre les
sienne, et sa compétence écouter est investigateurs… à moins, bien sûr, qu’ils
de 50 % (25/10). du type « nous sommes des inspecteurs
de l’hygiène publique alarmés par les ne forment des cibles sans risque. Un
décès de ces dernières années ». isolé qui se pencherait par-dessus la
Graduations Les locataires se montrent plus ou rampe du troisième ou du quatrième
On trouve dans l’immeuble : moins intrigués et plus ou moins étage ferait une trop belle cible pour
accueillants, selon leur tempérament. être ignorée (comptez 1D6 points de
• Des gens normaux : Sonia Baltabeva,
Ils ne disent pas de mal de la Fraternelle dommages par étage).
Fédor Iline, Marina Baltabeva et
Dora Jeglova ne sont pas maudits, ou de George Ierzoff, d’abord parce que Ils ignorent pourquoi George désire
contrairement à leurs conjoints. ce sont leurs bienfaiteurs, ensuite parce qu’ils fassent diversion. Ils ignorent
l’existence de Sophia, et seraient
•  Des Maudits  : Tous les autres qu’ils n’ont pas envie d’être expulsés. Au
horrifiés d’apprendre que George veut
occupants le sont. Leurs particularités pire, les investigateurs recueillent des
sont laissées à votre discrétion, mais la juste gagner assez de temps pour qu’un
bougonnements sans conséquence sur
plupart passent pour des excentricités monstre se charge des investigateurs.
l’état de l’immeuble…
ou des séquelles de leurs épreuves du
temps de la Révolution. Les morts inquiets
Les amis de George Ierzoff
• Des « amis de George » : Tous sont Les victimes de Sophia ont laissé
Le colonel Komzine, Alexis
prêts à nuire aux investigateurs. Leurs de vagues échos psychiques. Ces
Oumanoff, Pavel Baltabeff et Véra
tactiques sont présentées ci-contre. « fantômes » ne sont pas très intelligents
Ierzova sont tous disposés à « rendre
•  Une servante volontaire de et n’interagissent pas directement avec
service » à leur protecteur.
Sophia : Nadia Igoumnova s’approche les personnages, mais ceux-ci devraient
Komzine est parfait dans le rôle du
du stéréotype du « sectateur fou », mais se rendre assez vite compte de leur
dans son cas, l’accent est davantage sur «  vieux ronchon qui pourrait savoir
existence.
la folie que sur la secte. quelque chose mais fait perdre du temps
aux investigateurs en leur racontant des • Ils entendent des pleurs d’enfants au
histoires sans intérêt ». 2ème étage à droite (où vivaient les
Oumanoff et Baltabeff peuvent servir Zadornoff et le petit Boris).
de renfort à Dimitri en cas de besoin. • Des quintes de toux déchirantes
Sinon, ils s’installent dans l’escalier et résonnent au 1er étage à gauche,
barrent le passage aux investigateurs où personne n’est malade, mais où
entre le 2ème et le 3ème étage. Ils jouent Konstantina Nassonova a succombé à
aux « caïds de l’immeuble » et chauffent la tuberculose.

35
• Un homme au visage pâle les guette, apparitions ne se risquent sous aucun
Aventures effroyables

penché par-dessus la rambarde de prétexte au dernier étage. Sophia y


l’étage supérieur. Il ne ressemble à règne sans partage.
aucun des locataires, mais s’ils le
décrivent, le père Iline et quelques Ivan et Youri Gouroff
autres lui trouvent un air de famille Les deux fils de Borislav rôdent autour
avec feu Egon Baltabeff. de l’immeuble sans oser s’y risquer pour
l’instant. Ils ont installé leur quartier
• Ils croisent une vieille dame vêtue de noir
général Aux Turfistes, le café du coin de
dans l’escalier. Elle dégage une sensation la rue. Ils y discutent chevaux et boivent
de froid. S’ils la suivent, elle disparaît au des coups… tout en notant les allées et
coude suivant, devant l’appartement venues des uns et des autres. Ils ont
qu’occupait Sandra Ierzova… fait plusieurs visites chez Bourguignon
Les locataires qui sont là depuis & Fils pour y acheter des bricoles et
plusieurs semaines ont tous eu des s’efforcer de voir à quoi ressemble le
expériences bizarres. Ils n’ont pas rez-de-chaussée de l’immeuble. Ivan
tellement envie d’en parler à des a essayé de provoquer une rencontre
étrangers, mais se montrent disposés à « fortuite » avec leur cousin Constantin,
admettre la réalité de leurs visions. Les sans succès jusqu’à maintenant. Youri Gouroff
Mme Maillard les a certainement décrits 24 ans, petit et mince, nez pointu, cheveux
aux investigateurs, et Ivan est facilement châtain clair, yeux noisette, sourire charmeur,
repérable. Approchés sans précautions, met des verres fumés quand le soleil perce
les deux frères détalent et essayent de les nuages. Promu cerveau du groupe à
la mort de leur père, il n’a aucun mal à
semer les personnages dans les petites
prendre des décisions pour son frère, mais
rues du quartier. Si le groupe fait preuve il serait ravi de céder sa place.
d’un minimum de tact, ils se détendent.
Leur histoire est simple : ils ont quitté DEX 75
le monastère avec une partie des notes
de leur père et l’idée de « faire quelque Points de vie : 12
chose  ». Ils n’ont rien compris aux Santé Mentale : 60
notes, et ont sauté aux conclusions : il
Compétences :
y a «  un monstre  » dans l’immeuble,
Baratin 30 % (15/6)
si l’immeuble brûle, il mourra. Des Charme 40 % (20/8)
innocents ? Ils sont bien d’accord pour Discrétion 60 % (30/12)
dire qu’il faudrait faire le tri, mais Occultisme 15 % (8/3)
sur quels critères  ? Et comment faire Séduction 40 % (20/8)
évacuer l’immeuble, au risque de faire
sortir «  le vampire  » en même temps Langues :
que les autres ? Français 60 % (30/12)
Au moment où les personnages les Russe 70 % (35/14)
Ivan Gouroff trouvent, ils se sont résignés à ne sauver
Armes :
22 ans, massif et costaud, oreilles décollées, personne. Ils ont formulé un plan…
Couteau de poche 45 % (23/9), 1d4
forte mâchoire, cheveux blonds-blancs et s’efforcent de trouver le courage de
plantés bas, yeux rosâtres. Colosse gentil passer aux actes. Malédiction :
mais pas très vif en temps normal, il doute Ils transmettent sans trop protester les Nyctalope
du bien-fondé de ses actions. notes de Borislav aux investigateurs. Beauté du diable
C’est une épaisse liasse de documents,
DEX 60
rédigés en russe. Pour l’essentiel, il
Points de vie : 15 s’agit de spéculations théologiques sans
Impact : +1d4 rapports avec la réalité. Deux éléments
Carrure : 1 sont pertinents :
Santé Mentale : 35 • La section des notes qui esquisse trois
solutions pour neutraliser le monstre
Compétences : (voir le document 9 en page suivante).
Discrétion 30 % (15/6)
Intimidation 40 % (20/8) •  Le détail du rituel employé par
Borislav pour «  couper  » les liens
Langues : entre le monstre et ses descendants.
Français 30 % (15/6) Assez proche de ce qu’ils ont pu
Russe 60 % (30/12) voir au monastère, il renferme
quelques éléments supplémentaires,
Armes : notamment de longues prières en
Baïonnette 35 % (18/7), 1d4 + 2 + impact
(E) (cachée dans un étui cousu à l’intérieur
slavon, ainsi qu’un «  exorcisme
de sa veste) freudien  » en allemand, censé libérer
le sujet du poids des péchés de
Malédiction : ses parents, ainsi que de toutes les
Albinos névroses qui pourraient en résulter.
Docile Borislav faisait feu de tout bois !

36
Aventures effroyables
5. Comment faire ?
2. Couper les f ils qui nous unissent à elle.
Hypothèse : Certains morts rêvent, Ranft a Impossible de le faire un par un, bien sûr,
raison là-dessus. Parfois, ils rêvent des mais si A est le père de B et C, traiter A
vivants, et ces rêves tuent. Notre démon» brise-t-il les chaînes de B et C ? Une telle
familial est un non-mort. Nos tares sont-elles rupture se propagerait-elle par les liens du
son rêve ? Ou juste quelque chose qui n’entre sang ou par des liens symboliques ?
pas dans le système de Ranft ?
3. Trouver le corps de la bête et mettre un
1. Est-il possible d’inverser le processus ? terme à tout cela ? Piotr a échoué il y a
D’entrer dans les rêves d’un mort affamé et de cinquante ans, comment pourrais-je réussir
le tuer avant qu’il ne vous tue ? Si oui, qui aujourd’hui ? Quelles armes employer ? Le
pourrait réussir un tel exploit ? Hélène ? Je vampire de Ranft se laisse couper la tête
ne veux pas la mettre en danger, mais avons- sans protester. Je crains que ça ne soit pas
nous le choix ? si simple.

Document 9 – Les notes de Borislav, 2ème partie

Les goules de quatre heures du matin. Ses sabots excellente prêtresse de Mordiggian. Les
Chaque nuit, trois goules arrivent claquent sur les marches, elle laisse des goules sont même prêtes à récompenser
marques de griffes dans le plâtre de la ceux qui la leur remettront, par
du cimetière du Montparnasse par
cage d’escalier, ainsi qu’une odeur de l’habituel mélange de bijoux et de dents
les égouts et rôdent dans les caves de
pourriture. Elle renifle les portes, mais en or récupérés Dieu sait où. À défaut,
l’immeuble.
ne s’aventure pas au-delà du deuxième elles ne sont pas hostiles à l’idée de la
Une Sophia en sommeil ne les étage… cette fois. laisser tranquille, à condition que les
dérangeait pas. Depuis qu’elle s’est Si les investigateurs ont le courage personnages suppriment ce qui la gêne
éveillée pour assiéger le monastère, de l’attendre la nuit suivante, ou s’ils (ce qui veut dire tuer Hélène…).
elle génère l’équivalent psychique d’un descendent à la cave, ils peuvent Si les goules ne voient aucun autre
violent tapage nocturne. Les goules amorcer une discussion. Selon vos moyen de calmer Sophia, elles optent
veulent que cela cesse, d’une manière ou envies, le monstre peut s’exprimer dans pour un raid éclair dans les étages.
d’une autre. Elles sentent une lointaine un français châtié ou n’en baragouiner Elles défoncent la porte de la chambre
parenté entre elles, Sophia et la plupart que quelques mots. 3 comme si elle était en papier, sont
des occupants de l’immeuble, ce qui les Au terme d’une discussion plus ou à peine ralenties par la porte de la
fait hésiter à avoir recours à la violence. moins tendue, les investigateurs chambre 4, chargent le corps sur leurs
Si vous souhaitez les mettre en devraient comprendre que « le vampire » épaules, redescendent à la cave et
évidence, une goule plus hardie que les les intéresse. De fait, après un petit disparaissent dans leurs tunnels.
autres s’aventure dans les étages, autour siècle de formation, Sophia ferait une

L’incendie
Si personne ne les dissuade de faire une bêtise,
les frères Gouroff passent à l’acte une ou deux
nuits après l’arrivée des investigateurs dans le
quartier. Munis de chiffons et de deux bidons de
pétrole lampant achetés chez Bourguignon, ils
s’introduisent par effraction dans l’immeuble.
Ils arrosent copieusement la première volée de
marches de l’escalier, craquent une allumette et
s’enfuient en courant.
Par un été chaud et sec, ce serait imparable. Au milieu
d’un hiver où l’humidité imprègne tout, ce n’est pas
une si bonne idée. L’escalier brûlera bien, mais les
pompiers auront le temps d’intervenir. Les locataires
du premier, intoxiqués par la fumée, passeront la
nuit à l’hôpital. L’immeuble, déclaré insalubre dès le
lendemain, est évacué par ses locataires, le temps que
George Ierzov réalise de coûteux travaux. Au lieu du
massacre prévu, les Gouroff donnent aux investigateurs
une opportunité d’explorer un immeuble débarrassé
de ses occupants humains. Il faut juste prévoir une
échelle pour se hisser sur le palier du premier…
Si les investigateurs décident d’améliorer le plan, il
suffit de descendre à la cave, de crever la conduite
de gaz et de bricoler un système de retardement.
Une explosion convenablement dosée peut ravager
l’immeuble, tuer la moitié des locataires… et
coûter 1d10 point de SAN aux personnages. (S’ils
descendent dans la cave avec des idées de sabotage,
faites-leur rencontrer les goules, ça leur donnera de
nouveaux objectifs.)

37
Sophia devrait séparer les chambres 3 et 4 a • Pour préparer Hélène à la cérémonie
Aventures effroyables

L’accès au repaire de Sophia se fait par été avancée et remplacée par un mur du 2 novembre, Borislav a eu recours
la chambre n° 3. épais. Le petit espace restant est vide. à des mois de jeûne et de prière. La
Y entrer attire l’attention de Sophia, cérémonie elle-même faisait appel à
•  Chambre n° 3 : La porte en bois est qui entreprend de se défendre. quatre crânes de cochons percés de
neuve et les serrures en bon état. Si pieux, à des fumigations d’encens, et
les personnages essayent de l’enfoncer, • Chambre n° 4 : La porte qui la sépare
de la chambre 3 est une solide porte ainsi de suite. Tout cela était-il utile ?
elle a une FOR de 80. Le couloir
en chêne (FOR 120) fermée par deux À vous d’en décider.
des chambres de bonne est étroit et
empêche de prendre de l’élan. Un serrures de sécurité (George, Elizabeth •  Un «  conduit  », un moyen d’aller
crochetage serait plus discret, mais et Nadia sont les seuls à avoir les clés). jusqu’au psychisme de Sophia,
plus délicat. Si elle entend du bruit, La chambre elle-même est obscure aiderait Hélène à se concentrer.
Nadia Igoumnova est prête à hurler au (les fenêtres mansardées sont murées). N’importe quel objet rapporté de
meurtre et à se jeter sur les personnages, Elle est pleine de meubles trapus et l’immeuble fera l’affaire.
armée d’un tisonnier. La chambre elle- costauds, dans un style à la mode dans
même est tronquée  : la cloison qui la bourgeoisie russe vers 1850. Sophia
Déroulement
repose sur le lit à baldaquin.
Si Hélène est la seule à lutter, le combat
mental n’a rien de spectaculaire. Si
Et maintenant ?
les investigateurs se joignent à elle,
Les notes de Borislav évoquent trois en revanche, ils l’accompagnent dans
possibilités pour neutraliser Sophia. une version déformée de l’immeuble,
Les investigateurs sont libres de broder qui se dresse au milieu d’un paysage
autour de ces solutions ou d’imaginer la de bouleaux. Ils assistent à l’horrible
leur. Notez qu’aucune n’est infaillible, et dîner d’anniversaire mentionné dans
que toutes peuvent mal tourner. Selon les cauchemars d’Olga Rogova, puis
votre humeur et celle du groupe, vous affrontent une Sophia beaucoup plus
pouvez faire échouer leur premier essai, ingambe que dans le monde réel. Elle
et faire en sorte qu’ils cherchent une
a les caractéristiques d’une goule -
nouvelle solution. Le succès ne leur
présentées dans le Manuel du Gardien.
viendra qu’à la seconde tentative…
En cas de succès
Mise à mort psychique Sophia meurt dans sa chambre, la
De quoi s’agit-il ? malédiction qui frappe ses descendants
D’utiliser Hélène, et peut-être d’autres disparaît peu à peu au cours des mois
médiums parmi les Maudits, comme qui suivent. Vaguement déçues, les
une arme contre Sophia. goules regagnent leurs terriers.
Prérequis En cas d’échec
Sophia •  La coopération d’Hélène est Hélène plonge dans le coma ou meurt.
Un cadavre rougeaud et boursouflé drapé indispensable. Elle est volontaire, Il n’est pas exclu qu’au bout de neuf
dans un suaire qui s’arrête à son cou. Le mais Mme Maillard n’est pas disposée jours, elle ne devienne à son tour une
haut du visage est celui d’une vieille femme, à mettre sa petite-fille en danger. Il non-morte. Les investigateurs seront
le bas est une mâchoire énorme, mi-porcine, faudra la convaincre. ses premières proies. Quant à Sophia,
mi-canine. Elle est incapable de se déplacer. •  Le rituel peut avoir lieu n’importe elle s’agite de plus en plus, ce qui pousse
où, mais le monastère ferait les goules à agir.
FOR 100
CON 100
parfaitement l’affaire.
TAI 180
INT 60
POU 80 * La cible doit réussir un test majeur de POU de vous montrer créatif. Son principal objectif
(pouvoir) pour ne pas subir les dégâts. Ceux- est de déstabiliser ses cibles ou de les envoyer
Points de vie : 28 ci peuvent faire perdre connaissance à la cible, dans une mauvaise direction.
Santé Mentale : 1/1d10 mais pas la tuer. En effet, ils sont illusoires : les
Points de vie perdus ainsi seront regagnés en **** Elle répartit ce score à sa guise entre
une nuit de sommeil. plusieurs cibles, et fait un test pour chaque.
Compétences :
Elle ne peut posséder que des Maudits et doit
Fredonner des ** Requiert un objet appartenant à la victime. réussir un nouveau test à chaque round pour
berceuses russes 60%, (30/12) Celle-ci doit être endormie, mais ce pouvoir maintenir le contrôle. Sophia préfère agir
Mâcher dans le vide 80 %, (40/16) s’exerce sans limitation de distance. Le par l’intermédiaire d’un ou deux possédés
Rêver 50 %, (25/10) premier score d’attaque s’applique aux gens solidement « tenus », mais en cas d’urgence,
ordinaires, le second aux Maudits. La cible elle n’hésite pas à s’emparer de l’esprit de
Pouvoirs : peut tenter de rompre le contact à chaque
• Attaque psychique*, 1d10  cinq ou six personnes, quitte à en perdre à
round grâce à un test de POU. Son premier chaque round. En cas de perte de contrôle,
• Dévoration psychique** 70 % (35/14)/ test se fait avec deux dés de malus, le second
90 % (45/18), 1d10 par round jusqu’à ce elle récupère les points dépensés pour cette
avec un dé de malus le troisième et les possession et peut s’en resservir dès le
que mort s’ensuive suivants normalement.
• Forger des illusions*** 30 % (15/6) round suivant (en clair, si elle possède trois
• Possession**** 190 % *** Elle s’en sert pour créer des hallucinations. personnes au premier round et en perd une
Le sang qui dégouline des murs, les odeurs au second round, elle peut en posséder une
infectes et les grondements porcins sont son nouvelle dès le troisième round, sans relâcher
répertoire habituel, mais rien ne vous empêche son contrôle sur les deux premières).

38
Rompre les liens Mise à mort physique

Aventures effroyables
De quoi s’agit-il ? De quoi s’agit-il ?
La malédiction s’efface
De tester l’hypothèse de Borislav selon De faire ce que les investigateurs font La mort de Sophia, ou la rupture des
liens qui l’unissent à ses descendants,
laquelle la malédiction peut être levée depuis toujours  : trouver le repaire du
fait disparaître la malédiction. Encore
par petits groupes, en utilisant le rituel monstre et le liquider. faut-il s’entendre sur ce que veut
dont il s’est servi sur Hélène. dire « disparaître ». Les particularités
Prérequis psychiques s’effacent en 1D10 mois ;
Prérequis •  Cette tactique est infiniment moins les particularités physiques restent,
• Un Maudit ayant plusieurs descendants, dangereuse si les investigateurs ont pour la plupart. En revanche, les
ayant jeûné et s’étant purifié. trouvé un moyen de faire évacuer enfants des ex-Maudits seront libres.

• Si les investigateurs sont audacieux, ils l’immeuble.


peuvent tenter le coup sur le « père » •  Savoir où se trouve Sophia leur fera
symbolique de tous les Maudits de gagner un temps précieux. Conclusion
Paris  : George Ierzoff. Est-il besoin •  Sophia morte, il reste à gérer les
de préciser qu’il n’est pas volontaire ? Déroulement effets de bord dans le monde réel.
• Faute de Maudit coopératif, une autre Sophia se défend avec toutes les armes Les investigateurs se sont-ils, comme
possibilité serait d’utiliser la charge à sa disposition. souvent, rendus coupables de meurtres
symbolique des dossiers de la Fraternité, • S’il reste des locataires, elle les possède ou d’incendie volontaire  ? Si oui, ils
mais cela implique d’investir les lieux et les envoie contre les investigateurs. risquent fort de devoir rendre des
pour toute une nuit. Notez que c’est Si elle est seule, elle tente de les diriger comptes… surtout si George Ierzoff
l’hiver, le jour se lève après l’ouverture vers la cave à coup d’illusions, le temps est encore en vie. Il ne vengera pas
des bureaux. Il sera impossible de que des renforts arrivent (Dimitri, par Sophia lui-même, mais il peut attirer
conclure à l’aube. exemple). l’attention de la police sur leur cas.
Ierzoff n’est pas un sorcier, mais il est
• Le lieu doit être nettoyé, des cercles • S’il y a des Maudits dans les rangs des riche, rancunier et influent.
de protection tracés à l’eau bénite, investigateurs, elle n’hésite pas à les
etc. Le monastère se prête assez bien retourner les uns contre les autres. •  Qu’est-il arrivé à Mme  Maillard et à
à tout cela, et le concours des moines Hélène  ? Hélène a été déséquilibrée
•  Elle réserve ses attaques psychiques par les séances de «  purification  »
sera le bienvenu. pour le moment où le groupe tente de imposées par Borislav et entretient de
forcer la porte de la chambre n° 3. dangereuses illusions sur sa capacité
Déroulement
Les préparatifs durent plusieurs à faire le bien. Sans un minimum de
En cas de succès suivi, elle a de fortes chances de finir
heures, la cérémonie proprement dite 5 La principale difficulté de cette solution
rounds. Si elle se déroule au monastère, à Charenton un de ces jours… ou au
est d’arriver devant Sophia sans se faire cimetière, si elle tente de se mesurer à
Sophia tente de la contrer à coups tuer… et sans perpétrer un massacre
d’illusions (tous les participants font trop forte partie.
parmi les occupants de l’immeuble. Elle
un test de POU à chaque round, les est incapable de bouger, et quoi que les • S’ils ne sont pas devenus incendiaires,
illusions imposent un dé de malus, un investigateurs aient prévu pour la tuer, les frères Gouroff reprennent une vie
échec critique de la part de l’un des cela fonctionne. Elle ne tombe pas en de marginaux, mélangeant boulots
participants fait échouer la cérémonie). poussière, en revanche. Que faire d’une éphémères et petite délinquance.
Si elle a lieu dans l’immeuble, Sophia charogne à demi humaine de deux À terme, ils peuvent représenter
envoie des possédés. cents kilos ? d’intéressants contacts pour les
investigateurs.
En cas de succès En cas d’échec •  Les goules ont-elles eu ce qu’elles
Les liens entre Sophia et une partie Si l’assaut tourne mal, une fuite éperdue voulaient  ? Si oui, est-ce par
de ses descendants sont rompus. Ils hors de l’immeuble risque d’être à l’intermédiaire des investigateurs  ?
ne peuvent plus être possédés. Sophia l’ordre du jour. Hélas, les investigateurs Dans ce cas, honorent-elles leur part
est furieuse, mais le traumatisme lui sont obstinés et risquent de refuser du marché  ? Ou ont-elles carrément
fait perdre 5 à 10 % dans toutes ses de tourner les talons. Si l’idée d’un arraché Sophia à sa famille ? Dans ce
compétences psychiques, selon le massacre ne vous séduit pas, il est cas, il est possible que la malédiction de
nombre de personnes libérées. Si les possible que Sophia se contente de ses descendants s’aggrave brusquement,
investigateurs ont rompu ses liens les neutraliser avant de les remettre à et que les Maudits se changent, bon
avec l’ensemble de ses descendants, par George et Elizabeth. Tous deux sont gré mal gré, en culte au service des
exemple via George, elle se « rendort » très embarrassés de ce cadeau. Le goules parisiennes.
en 1D6 jours. George, Elizabeth et groupe est détenu dans la chambre 5,
Nadia savent la réveiller… sous la surveillance de Nadia. George
met vingt-quatre heures pour décider
En cas d’échec qu’il faut les tuer… mais d’ici là, les
Si le rituel échoue, rien ne change. personnages se seront sûrement évadés.
Si les investigateurs font de grosses
erreurs de conception, il est possible
que des branches entières de l’arbre
généalogique de Sophia connaissent
une mort soudaine et horrible, partout
en Europe. Dans ce cas, le Maudit qui
leur servait de point focal risque de
devenir une nouvelle Sophia…

39
Scénario
Aventures effroyables

Muse équivoque aux yeux de


sel gemme
Un scénario par Tristan Lhomme

Où les investigateurs s’interposent sans le vouloir entre une chasseresse et ses


proies, au risque de perdre leur vie et leur raison pour des gens qui n’en valent
pas la peine.

Investigation 4/5 En quelques mots


Action 3/5
Exploration 2/5 Henri Véran, un écrivain renommé, se jette dans la Seine en laissant derrière lui un
Interaction 4/5 étrange poème d’adieu. C’était un homme respectable, d’âge mûr, pas du tout du
Mythe 3/5 genre à se suicider. Mais est-ce bien un suicide ? Et si oui, qu’est-ce qui l’a conduit
Style de jeu Investigation occulte à commettre l’irréparable ?
Difficulté Éprouvé
Durée estimée 4 à 6 heures
Nombre de joueurs 4-5 Implication des investigateurs
Époque Années 20 (France) 1.  Les personnages assistent peut-être 5. Après la lecture du testament, tous
au suicide de M. Véran. les héritiers ont de solides raisons
2.  Son décès, signalé dans la presse, d’engager des enquêteurs.
À l’affiche peut attirer leur attention parce qu’ils L’option que vous retiendrez influera
le connaissaient… ou parce qu’ils lui sur le rythme du scénario. En effet,
Henri Véran voulaient du mal. Véran, occultiste
les témoins du suicide ont une petite
Serviteur d’Enmoutef, séduit par Nedjémet, malfaisant, était peut-être déjà dans
le collimateur des investigateurs. semaine de plus pour se familiariser avec
il se suicide pour échapper aux deux
monstres qui se disputent son âme. Quelqu’un a braconné « leur » gibier ! la famille que des détectives engagés
dans l’urgence après l’enterrement. La
3. Dans les jours suivant la mort de son
frère, Adélaïde Véran peut engager solution 1 permet de commencer par
Enmoutef une scène mémorable, mais impose un
Sphinx, serviteur de Nyarlathotep. les personnages pour tirer au clair son
dernier message. tempo moins soutenu. Les solutions
4. Les personnages peuvent faire partie 2 et 3 laissent moins de temps. La
Robert Chavet de la famille. Henri et Adélaïde solution 4 est ajustable selon le degré
Ancien bras droit de Véran, il reprend les avaient deux sœurs, qui pourraient de proximité du membre de la famille.
commandes de la secte. être les mères ou les grands-mères de Quant à la solution 5, elle permet une
certains membres du groupe. partie plus courte et plus tendue.
Alexandre Véran
Petit-fils d’Henri Véran. Enmoutef veut
qu’il succède à son grand-père. Enjeux et récompenses
• Éclaircir les circonstances de la mort d’Henri Véran est un bon moyen de gagner
Nedjémet, alias Léopoldine du Crédit ou un peu d’argent.
d’Allengy, alias « Paule » • Boucler Enmoutef dans sa statue rapporte 1D6 points de SAN, le détruire pour
Sphinge, ennemie d’Enmoutef, elle fait le de bon donne 1D10 points de SAN.
ménage dans son culte.
• Nedjémet est une alliée dangereuse et imprévisible, mais survivre à ses attentions
vaut bien 1D6 points de SAN supplémentaires.
Justine Delorme, alias
Ankhêsamon
« Prêtresse d’Isis » sans compétences
magiques, elle piste Nedjémet et évolue
Ambiance
grosso modo dans le camp des investigateurs. • Commencez doucement, bourgeoisement, puis montez en puissance vite et
fort. Empilez les cadavres et les disparitions.
• Ce scénario doit davantage à la littérature populaire française des années 20,
Gaston Leroux en tête, qu’à une quelconque orthodoxie cthulhienne. Soyez
déments, excessifs… mais restez cohérents. N’ayez pas peur d’improviser !
• Méfiez-vous de l’humour ! Dans ce genre d’histoire, le comique de situation
n’est jamais très loin, mais les morts et le sang sont réels, de pauvres gens risquent
d’y laisser leur âme… et les investigateurs courent de vrais dangers.

40
Aventures effroyables
Document 1 – Le poème du suicidé

Adie u, mus e équi voqu e


Le lendemain, la nécrologie du défunt
Mise en place paraît dans la presse conservatrice, Aux yeux de sel gemm e
du Gaulois à L’Action française (le Au cœur de b rais e.
Le suicidé du pont Royal document 2, page 42, est absent des
journaux de gauche, qui se contentent
Nous sommes à Paris, sur le pont Royal,
d’une brève sur le thème « suicide d’un Dém on rieu r, lami e hila re,
par un bel après-midi d’avril du début
des années 20. Un vieux monsieur pensif ennemi de classe »). Dan sant le char lesto n
est accoudé au parapet, où il a posé Et les personnages, dans tout ça  ? Le Sur mon âme exté nuée .
son chapeau melon et ses gants. Il a la paragraphe Implication des investigateurs
soixantaine, une barbiche plus sel que leur donne plusieurs raisons de
poivre, des lunettes à monture d’acier et s’intéresser à l’affaire, que ce soit au Pre nds ma vie, je te l’off re
un discret ruban rouge à la boutonnière. moment du suicide ou plus tard. Elle ne vaut rie n, tu le sais ,
Un vague sourire aux lèvres, il contemple Car je ne me re nie poin t.
l’île de la Cité. Après quelques minutes,
il sort un calepin et commence à Les faits pour le
griffonner. Bientôt, il hoche la tête, Gardien
l’air satisfait, glisse son carnet sous son La mort d’Henri Véran s’inscrit dans
chapeau, grimpe sur le parapet et saute
un conflit de très longue haleine. Six
dans le vide.
mille ans avant le début de notre des pyramides, Enmoutef, un grand
Si les investigateurs sont témoins de la
histoire, l’Égypte abritait des créatures sphinx, s’était voué à Nyarlathotep.
scène, ils tenteront peut-être de le sauver.
semi-humaines, dont nos mythes se Nedjémet, «  une  » sphinx, ou plus
Sinon, ce rôle échoit à de courageux
souviennent sous le nom de « sphinx ». précisément une sphinge, a choisi
passants. En dépit de leurs efforts, ils
Intelligents et indépendants, ces êtres de s’intéresser à l’humanité. Au
ramènent un cadavre sur la berge  :
l’homme s’est assommé en heurtant ont joué un rôle dans les premiers pas fil des millénaires, Enmoutef et
l’eau, et s’est noyé presque tout de suite. de la civilisation pharaonique. Certains Nedjémet se sont aimés, combattus
Un gardien de la paix arrive et procède prenaient plaisir à tourmenter les ou ignorés. Vers l’an 50 de notre
aux premières constatations. Il saisit humains. Avant même la construction ère, des investigateurs romains ont
le curieux poème laissé sur le pont (le
document 1, ci-dessus). Une fouille
rapide du corps permet de découvrir
un portefeuille renfermant des cartes
de visite au nom d’Henri Véran, 10 rue
Bonaparte. C’est à dix minutes à pied,
sur la rive gauche.
Une ambulance transporte le corps à
l’Hôtel-Dieu, sur l’île de la Cité. Un
inspecteur interroge les témoins du
drame. Ce sera la seule intervention
de la police dans l’histoire. En effet,
le suicide est incontestable. Plusieurs
personnes ont vu Véran sauter, et
toutes affirment qu’il était seul. Le
document 1 sera rendu aux proches en
même temps que le corps, quarante-
huit heures après le drame.

41
Aventures effroyables

Document 2 – Nécrologie

emprisonné l’esprit d’Enmoutef dans Martin a récupéré cette statuette second plan par un Enmoutef doté d’un
une figurine de sphinx. Le monstre dans les ruines d’un temple. En toute corps physique, s’est efforcé de ralentir
ne s’est plus manifesté jusqu’à ce jour innocence, il l’a ramenée à Paris. Peu à le projet. Sans Nedjémet, il aurait fini
de 1799 où le soldat Louis-Antoine peu, Enmoutef est revenu à une forme par céder. La sphinge a joué avec lui,
de « vie ». Tout au long du XIXe siècle, comme elle le fait souvent avec ses
sa principale activité a été d’influencer proies. Déchiré entre les deux monstres,
Variations ses propriétaires successifs pour en à demi persuadé qu’Enmoutef était
faire des adorateurs de Nyarlathotep. un faux prophète, Véran rédige un
Et si… je n’ai pas envie de jouer en
Il a rencontré peu de succès. codicille soustrayant la statuette à ses
France ?
Ce scénario se transpose sans mal à
Vers 1840, l’esprit de Nedjémet disciples, puis se suicide. Nedjémet s’en
n’importe quelle grande ville européenne franchit à son tour la Méditerranée. accommode très bien : elle a soufflé un
ou américaine. Tant qu’à sauter d’un pont, Elle découvre une civilisation brillante, pion important à son adversaire.
la Tamise ou l’Hudson sont même des quoiqu’inférieure à l’Égypte à son avis. Enmoutef s’adapte à la nouvelle
choix plus radicaux que la Seine ! Elle en profite à fond. De temps à autre, situation, contrairement à d’Ussert qui
elle déjoue les plans d’Enmoutef, tue s’efforce de mettre son plan en œuvre.
Et si… je n’ai pas envie de jouer ses alliés et le renvoie dans sa statuette, Quant à Nedjémet, elle entreprend de
dans les années 20 ? mais elle se lasse vite. massacrer les «  serviteurs de Véran  »,
Moyennant quelques modifications de Henri Véran est entré en possession de puis se désintéresse de toute l’affaire.
dates, Muse équivoque fonctionnera à la statuette en 1895, lorsqu’il préparait Elle a un autre souci  : un groupe
peu près tel quel dans les années 1890. le volume des Grognards consacré à la d’adorateurs d’Isis s’est mis en tête de la
Le volet politique des activités de Véran campagne d’Égypte. Peu à peu, il s’est « comprendre ».
est plus prononcé, et il y a certainement
laissé dévorer par le sphinx, devenant
des étudiants en droit d’extrême droite
parmi ses disciples.
le meilleur serviteur qu’il ait eu depuis Les investigateurs débarquent donc
des milliers d’années. Véran a rassemblé dans un conflit multipartite, dans lequel
Une adaptation à notre époque fait de
un petit culte dont les membres ils risquent d’avoir du mal à s’orienter.
Véran un éditorialiste ultra-droitier
qui, après avoir produit des kilomètres considéraient Enmoutef comme le Contrairement à Nedjémet, qui tient à
de romans historiques, s’est mis à prophète envoyé par le Pharaon de la garder Enmoutef en vie – parce qu’elle
raconter n’importe quoi sur les chaînes Fin des Temps : Nyarlathotep. l’a aimé et parce que sans lui, son
d’information continue. Il n’est plus Depuis quelques mois, le docteur existence serait moins drôle – ils ont
bonapartiste, mais trouve de bons d’Ussert, l’un des disciples de Véran, une chance de le faire disparaître une
côtés au régime de Vichy. Nedjémet envisageait de libérer Enmoutef de sa fois pour toutes.
ne se contente pas de lui faire danser prison et de le doter d’un corps tout
le charleston, elle le traîne de boîtes à neuf. Il avait le candidat idéal en la
partouzes en backrooms gays. Elle filme personne de Bienvenue Bergeret, un
les exploits de son protégé et, après
pensionnaire de Charenton, «  blessé
son suicide, elle met en ligne un certain
nombre de vidéos divertissantes. psychique » de la guerre.
Véran, qui craignait d’être relégué au

42
Notes de mise en scène • Charlotte Hugon (12 ans), fille • Antoine Ozturk, financier.

Aventures effroyables
Combien de scénarios de L’Appel de d’Amélie et Marcel. • Sophie-Anne d’Orbin, jeune fille de
Cthulhu ont pour argument « un sorcier • Jérôme Véran (39 ans), fils d’Henri bonne famille.
à la tête d’un culte tente de réveiller
et Juliette. • Jeanne Fayt, fille d’un très riche
un monstre emprisonné depuis des
millénaires » ? Vous ne savez pas ? Moi • Georgina Véran (née Billett, 36 ans), profiteur de guerre.
non plus. Des dizaines, sans doute. son épouse. • Noëlle Prévost, « papa est député ».
Pour construire une variation sur ce • Louis Véran (11 ans), fils de Jérôme
thème qui donne envie de jouer, il faut • Claudine Canetti, infirmière.
et Georgina.
casser les stéréotypes. Dans Muse
équivoque, pas mal de choses sont de • Victor Véran (mort en 1916), fils Présents à leur corps défendant
traviole par rapport à un scénario d’Henri et Juliette.
classique et c’est délibéré.
• Bienvenue Bergeret, légume.
• Ernestine Véran (née Nogaret,
Le plan du grand méchant ? Revenez environ 35 ans*), son épouse. • Dieudonné Mérin, légume de
dans vingt ans, pour l’instant, il cultive rechange.
l’art d’être un ami imaginaire. Son culte • Alexandre Véran (environ 8 ans*),
est peuplé d’incompétents qu’il trouve fils de Victor et d’Ernestine.
encombrants au point de faire de son _________________________________
mieux pour les éviter. Les investigateurs * Ajustez les âges d’Ernestine et d’Alexandre Acte I : Monsieur Véran
ont une « alliée » surnaturelle, mais elle en fonction de la date à laquelle vous faites
tue beaucoup plus de monde que le grand jouer ce scénario. Victor ayant été tué en
méchant. Et ainsi de suite. 1916, Alexandre est né au plus tard en 1917.
Disons qu’il a 8 ans par défaut si vous faites
jouer avant 1925 (si vous faites jouer en 1920,
Générique il est né en 1912 de parents un peu précoces).
Après, il faudra le vieillir un peu. 
Les deux sphinx
• Enmoutef, « Il ne mourra pas », • Églantine Linier (63 ans),
sphinx et serviteur de Nyarlathotep. gouvernante d’Henri Véran.
• Nedjémet, « la Douce », sphinge et • Me Maximilien Mercier, notaire.
ennemie d’Enmoutef, alias « Paule »,
alias Léopoldine d’Allengy. Les amis modérément affligés
• Robert Chavet, retraité.
Orientation
Le cher disparu • Jules Carvignac, égyptologue.
À partir des informations fournies dans
• Henri Véran, écrivain suicidé (68 ans). • Gérard d’Ussert, aliéniste. la nécrologie, les investigateurs peuvent
• Gaston Langlois, bijoutier. se renseigner auprès de leurs amis,
La famille éplorée • Gustave Rousset, libraire. collègues et autres contacts.
• Adélaïde Véran (71 ans), sœur •  Dans le monde de l’édition  :
d’Henri. Une histoire de famille qui remonte loin Avec des dizaines de milliers
• Juliette Rabord (morte en 1919), d’exemplaires vendus, y compris
• Cdt Armand d’Allengy, arrière-
épouse d’Henri. dans des collections «  populaires  »,
petit-neveu de Léopoldine d’Allengy.
Véran était un auteur à succès avant
• Amélie Hugon (41 ans), fille aînée la guerre. Bizarrement, depuis 1918,
d’Henri et Juliette. Les Isiaques les fresques guerrières séduisent
• Marcel Hugon (42 ans), son mari. • Justine Delorme, alias Ankhêsamon, moins. Sa carrière connaît donc, très
• Henri Hugon (14 ans), fils d’Amélie « amie de Paule ». logiquement, une certaine éclipse.
et Marcel. • Adrienne Nordet, son bras droit. •  Parmi les critiques littéraires  :
Même s’ils n’apprécient pas son côté
cocardier, tous lui reconnaissent
du talent, du style et une très solide
documentation. De l’avis général, les
premiers volumes de ses Grognards
étaient les plus inspirés. Quarante
mois pour quarante siècles, le second,
consacré à l’expédition d’Égypte, est
probablement son chef-d’œuvre.
• Parmi les écrivains et les journalistes :
Ses « chers confrères » le dépeignent
comme un homme violent, prompt
à s’offenser, et tout à fait capable de
distribuer des coups de canne – ou
de poing – aux gens qu’il n’appréciait
pas. Avant la guerre, il a eu quelques
duels, et même s’il n’a jamais tué ses
adversaires, il ne retenait pas ses coups.
• Tel qu’en lui-même : Véran collabo-
rait à divers journaux conservateurs,

43
notamment au Gaulois, consultables devait avoir sa clé. Monsieur me sonnait,
Aventures effroyables

au département des périodiques de la j’arrivais, ils étaient tous les deux au


Bibliothèque nationale. Un après-mi- salon, et Monsieur me demandait de
di de recherche permet de s’en faire préparer du thé à menthe. Après, ils
l’image d’un homme d’ordre, aller- s’enfermaient à discuter. Ça fait des ans
gique au parlementarisme et prêt à se et des ans qu’il venait, bien avant la mort
rallier à une République autoritaire en de Madame, qui l’aimait pas non plus.
dépit de sa dévotion aux Bonaparte. Très grand, tout maigre, tout noiraud,
•  Parmi les collectionneurs  : Les et même pas habillé comme un chrétien,
commissaires-priseurs et autres gibiers il avait toujours une grande robe rayée,
de salles de ventes connaissaient Véran, comme qu’ils en mettent en Algérie. »
amateur fortuné de souvenirs du Premier Interrogée, la concierge s’indigne à la
Empire… et de l’Égypte antique. seule idée qu’un Arabe en djellaba ait pu Églantine Linier
entrer dans son immeuble sans qu’elle le
repère. Et plusieurs fois ? Allons donc !

La famille
Adélaïde Véran
La sœur d’Henri vit dans un immeuble
bourgeois de la rue de Rennes. Rentière
et célibataire, elle a pris l’organisation
des obsèques en main. Elle discute avec
les pompes funèbres et le marbrier, se
prépare à accueillir la famille, organise
le repas de deuil et a pris rendez-vous
chez le notaire.
Adélaïde Véran
Son témoignage  ? Elle voyait peu
son frère, mais Henri lui avait rendu
visite à deux reprises au cours de ces
deux derniers mois. La première fois,
il paraissait joyeux, exalté… « Il avait
rajeuni de trente ans, ça ne lui allait
pas du tout. Passé un certain âge, cela
devient grotesque, vous savez  ?  » La
Rue Bonaparte seconde, deux jours avant son suicide,
Henri Véran occupait un six-pièces il paraissait distrait, préoccupé. «  Il
au troisième étage d’un immeuble voulait me dire quelque chose, j’en suis
ancien. L’appartement est bourré sûre. Il n’a pas trouvé le courage, je l’ai
de livres, de cartons de manuscrits, laissé filer en pensant qu’il reviendrait…
de correspondances avec des gloires et il est mort. » Jérôme Véran
littéraires oubliées et de bibelots anciens. Adélaïde est convaincue que son frère
Souvenirs napoléoniens et antiquités est tombé entre les mains d’une « petite
égyptiennes occupent un salon entier. garce » qui s’est jouée de lui et l’a poussé
au suicide. Elle est toute disposée à très proche de son père. « Je manquais
Églantine Linier, sa gouvernante, n’est un peu de fantaisie à son goût, je pense.
plus toute jeune et se désole parce que, récompenser des investigateurs capables
d’identifier la garce en question et de Il partageait sa vie entre l’écriture de
faute de patron, elle va être obligée romans – que je n’aimais pas, même
de chercher du travail. Elle confirme « l’empêcher de nuire ».
gamin – et des chimères politiques sans
que depuis un peu plus de deux mois, avenir.  » Consultée, Georgina ajoute
M. Véran semblait avoir rajeuni. Il Les Hugon
Amélie, l’aînée des enfants d’Henri, vit qu’elle trouvait son beau-père a little bit
faisait plus attention à son apparence scary, un peu effrayant.
et semblait inhabituellement gai. De à Lille avec son mari Marcel, ingénieur
plus, il n’était presque jamais là le soir, aux Chemins de fer du Nord, et leurs
deux enfants, Henri et Charlotte. Les Ernestine Véran, née Nogaret
et rentrait très souvent après minuit. La veuve de Victor Véran vit
Une histoire de femme  ? «  Sûr que ça Hugon sont de braves bourgeois pas
compliqués, qui arrivent gare du Nord modestement de sa pension de veuve
r’semble, mais j’sais point trop, même de guerre et des revenus d’un petit
avant la mort de Madame, il avait plus au matin de l’enterrement et reprennent
le train en fin d’après-midi, après le capital que lui avait constitué Henri.
trop la tête à ça… » Frêle, jolie et malheureuse, elle couve
déjeuner et la visite chez le notaire. En
Après un temps de réflexion, elle ajoute dehors d’une carte de vœux et d’une son fils, Alexandre, un gamin fragile.
que «  quand même, y a une chose… On ou deux visites annuelles, ils n’avaient Ils habitent dans un lotissement
voyait plus cet Arabe bizarre.  » Il serait guère de contacts avec Henri. 1900, entre Thiais et Choisy-le-Roi.
étonnant que les investigateurs ne L’endroit est encore largement rural :
saisissent pas la perche… Jérôme Véran fermes et champs commencent à cent
« J’ai jamais su son nom et j’l’aimais pas, Jérôme vit dans un coin tranquille du mètres de leur maisonnette. Ernestine
pas parce qu’il est arabe, attention, y en a XVIIIe arrondissement avec Georgina vit dans le culte de son époux disparu,
des presque comme nous, mais parce que Billett, son épouse anglaise, et leur fils n’envisage pas de refaire sa vie, et
je ne savais jamais quand il était là. Y Louis. Jérôme est médecin et n’était pas redoute de ne pas «  avoir de quoi

44
Mes e nfants,

Je trave rse une r ude crise.

Aventures effroyables
vie nne nt,
Nous sommes fin mars. Si vous lisez ceci dans les mois qui
disons
c’est que je suis mor t p rématu réme nt. Si nous avons passé…
l’été, ne te nez aucun compte de ce qui suit.
Était-c e
Me suis-je suicidé ? C’est possible . Je suis te nté d’e n finir.
nt ce r tainem e nt, y comp ris
un meur tre ? Ce r taines pe rsonnes l’e nvisage
parmi mes « amis ».
rêve toutes
Qui m’a tué ? Est-ce Elle ? Elle qui me hante, Elle dont je
qui appor te la sagesse , Elle qui me nt, Elle qui trompe
les nuits, Elle
nt ? Ou est-ce Lui, le Seigneu r des Destin ées, le
les naïfs qui l’écoute
Maître des Millio ns d’Anné es ?
payer des études au petit ». Elle voyait
peu son beau-père, qu’elle considérait années,
Je ne suis pas fou. Peut-êt re l’ai-je été, pe ndant toutes ces
comme un grand homme. mais à cet instan t, je suis sain d’esp rit et de corps. C’est mon âme qui
est e n péril.
Funérailles et testament
rs p rincipa ux
Les funérailles se tiennent au Père- Par la p rése nte, je demand e à chacun de mes trois héritie
rep rése ntant 10 % de leur par t, charge
Lachaise. En dehors de la famille et de mettre de côté une somme
peut-être des investigateurs, il y a peu à la découve r te de mon – ou de mes –
à eux de consacr e r cette somme
de monde  : quelques écrivains d’âge nt, lib re à eux de les confie r à la justice,
assassi ns. S’ils les trouve
mûr et une poignée de journalistes de la s. Le rappor t des e nquêteu rs se ra remis à Me
s’ils s’e n se nte nt capable
presse de droite ou d’extrême droite… Si sincéri té de leurs effor ts et les rémuné re ra
Me rcie r, qui app récie ra la
les investigateurs réussissent un test de e n fonctio n. Je demand e à Me Me rcie r de ne pas laisse r mon fils
Trouver Objet Caché, ils aperçoivent, .
Jérôme par ticipe r aux reche rches. Je ne veux pas qu’il s’expose
à une vingtaine de mètres, une jeune
la pièce 34
fille brune portant un manteau gris, Enfin, et c’est de la plus haute impor tance, je souhai te que
qui observe la scène. S’ils essayent de au légatai re
de ma collecti on aille à mon petit-fi ls Alexand re, et non
s’en approcher, elle disparaît entre les p récédem me nt désigné .
tombes et les chapelles, particulièrement  
nombreuses à cet endroit.
L’enterrement est suivi d’un repas de Fait à Paris,
famille dans un restaurant de la place He nri Véran
Gambetta. Les convives y mangent et y
boivent trop, avant de s’entasser dans des
taxis et de redescendre jusqu’à Saint-
Germain-des-Prés, et plus précisément Document 3 – La lettre
à l’étude de Me Mercier, le notaire de
le prince impérial Victor Bonaparte. dont je vais vous donner lecture. J’en
M. Véran. L’écrivain avait rédigé son
La collection égyptienne va à un M. découvrirai le contenu en même temps
testament avant la guerre, et l’avait mis
Robert Chavet, qui n’est pas présent. que vous. »
à jour en 1920. Il était étonnamment
Le reste est partagé entre les enfants du Il s’agit du document 3. Une fois son
prospère. Mme Linier hérite d’une
défunt : Adèle Hugon, Jérôme Véran et contenu digéré par les héritiers, ce
somme suffisante pour lui permettre
Ernestine Véran. qui ne va pas sans mal, la discussion
de se retirer à la campagne. Adélaïde
Sur ce, Me Mercier prend la tête de s’oriente sur « à qui allons-nous confier ces
reçoit quelques bibelots. Une longue
quelqu’un qui a de mauvaises nouvelles. recherches ? » Selon toute probabilité, le
liste de souvenirs et d’autographes
«  M. Véran est passé me voir huit jours nom des investigateurs est évoqué. S’ils
napoléoniens est léguée à Son Altesse
avant sa mort. Il m’a remis ce pli scellé, n’ont pas de bons contacts avec la famille,
Me Mercier engage un détective privé,
qui passera le scénario à se fourrer dans
les jambes des investigateurs.

Des legs et des légataires


Les souvenirs napoléoniens
Le lot offert au prince Victor Bonaparte
se compose de plusieurs meubles de
style Empire*, d’une vingtaine de
bibelots et de trois cartons de vieux
papiers, correspondances ou mémoires
inédits d’anciens soldats de la Grande
Armée. Ce matériel, accumulé par
M. Véran lors de la rédaction de ses
romans, ne renferme rien d’intéressant
dans le cadre de ce scénario. Dans
_________________________________
* Dont plusieurs ornés de sphinx en bronze
dorés. Le Premier Empire et les Années folles
ont un point commun : l’égyptomanie.

45
des objets dont il hérite. Lorsqu’il
Aventures effroyables

Maître Maximilien Mercier, découvre que la pièce 34 ne lui revient L’avis d’un expert
notaire pas, il pique une crise de rage. Véran Si un égyptologue examine le sphinx, il
La soixantaine bedonnante, amateur de la lui avait promise, et il a plusieurs peut communiquer les éléments suivants
bons vins et de repas gastronomiques, Me lettres pour le prouver ! Il exige de voir aux investigateurs :
Mercier est à la fois un excellent juriste le testament, puis clame à qui veut bien • L’inscription à la base de la statuette
et un brave homme. Si les investigateurs l’entendre que le codicille a été rédigé se lit « n-m-t-f », soit « Enmoutef », qui
lui font bonne impression, il se montre alors qu’Henri « n’avait déjà plus toute se traduit par « Il ne mourra pas ». C’est
plus que correct avec eux. Sinon, il tente un nom égyptien relativement courant,
sa tête  ». Son avocat contacte Me qu’il est impossible d’attribuer à une
de convaincre la famille de les remplacer
par des enquêteurs plus compétents. À
Mercier, il est question de procès… personnalité précise.
ses heures perdues, Me Mercier s’adonne Dans ces conditions, il n’est pas •  Trop gros pour avoir été porté en
au spiritisme, et il est prêt à accepter des question qu’il parle aux investigateurs, amulette, ce sphinx a certainement servi
explications surnaturelles… jusqu’à un qu’il perçoit comme des «  employés de génie protecteur dans une maison ou
certain point. de la famille ». un petit temple.
L’action de Chavet est détaillée dans •  Il est «  récent  » pour une pièce
l’acte II. égyptienne, datant sans doute de la
quelques semaines, un déménageur période ptolémaïque ou même de la
payé par Me Mercier viendra le mettre domination romaine.
en caisses, sous la surveillance d’un
émissaire du prince.
Les habitudes de Véran
Mme Linier explique au groupe que
Les souvenirs égyptiens jusqu’à cet hiver, son maître avait des
Ce lot se compose d’une trentaine habitudes régulières  : une tournée des
d’ouvrages d’égyptologie, de plusieurs bouquinistes ou des libraires le matin,
papyrus et d’un grand nombre de de la correspondance et de la lecture
scarabées, amulettes et autres vases l’après-midi et, une ou deux fois par
canopes. Un archéologue peut l’estimer semaine, un dîner dans le monde.
à plusieurs dizaines de milliers de Arabe mystérieux mis à part, il recevait
francs – tout est authentique, mais rien peu, et toujours les mêmes personnes :
n’est réellement précieux. M. Chavet et ses amis.
Le légataire désigné, M. Robert Si les investigateurs élargissent leurs
Chavet, vit à Vincennes. Sexagénaire, recherches, personne, dans ses cercles
chauve et snob, cet ancien employé habituels, ne se souvient de l’avoir vu
du ministère des Affaires étrangères a La pièce 34 avec une femme. Cela ne veut pas dire
longtemps vécu au Caire. Il se montre Ce petit sphinx en calcaire, usé qu’elle n’existait pas, juste qu’il ne la
parfaitement urbain… jusqu’à ce qu’il et sans beaucoup d’intérêt, porte montrait pas…
ait l’occasion de consulter la liste quelques hiéroglyphes presque
effacés à sa base (voir le document 4, Les endroits où l’on s’amuse
ci-dessous). Il mesure une vingtaine Le poème mentionne le charleston. Paris
Napoléonides de centimètres de long et une dizaine ne manque pas d’endroits où on le danse.
Selon les législatures, il reste entre dix à son point le plus haut. Si les investigateurs font la tournée des
et vingt députés « bonapartistes » qui Alexandre, très étonné du cadeau, boîtes de nuit de Montmartre et de
siègent à droite, mais ils sont davantage est content que son grand-père ait Montparnasse, peut-être avec une photo
partisans d’un régime présidentiel fort pensé à lui… et ravi de rendre jaloux de M. Véran fournie par Adélaïde, ils
que d’un hypothétique IIIe Empire. En ses cousins. Il proteste pour la forme reçoivent un grand nombre de réponses
effet, le prince Victor Bonaparte, chef de lorsqu’Ernestine enferme « son » sphinx positives… et amusées.
la maison impériale, a renoncé à toute dans la vitrine du salon. Serveurs et barmen se souviennent
activité politique depuis 1910. Né en 1862, Les relations entre Enmoutef et
prétendant depuis 1879, « Napoléon V »
bien de ce «  drôle de petit couple  »
se consacre à son immense collection
Alexandre seront détaillées à l’acte II. composé d’un grave sexagénaire et
de souvenirs impériaux. Officiellement d’une «  gamine qui aurait pu être sa
interdit de séjour en France, il vit entre « Démon rieur, lamie hilare » petite-fille  ». Depuis presque trois
Bruxelles, Londres… et Paris, où il se Les investigateurs iront peut-être au mois, tous deux s’amusaient beaucoup,
rend souvent incognito. Frappé d’une plus simple. Si Véran s’est suicidé à buvaient des quantités de champagne
attaque à la fin d’avril 1926, il meurt le cause d’une femme, elle est forcément et traînaient en compagnie d’autres
3 mai. Son fils Louis, âgé de 12 ans, devient quelque part, et elle a forcément laissé noctambules, qui traitaient le vieux
« Napoléon VI » pour une poignée de des traces de son existence. Deux axes monsieur «  sans le respect dû à ses
fidèles vieillissants. de recherche s’imposent. cheveux blancs ».

Document 4 –
Les hiéroglyphes

46
Si on l’interroge sur Véran, elle éclate commandant Armand d’Allengy,

Aventures effroyables
de rire. travaille au ministère de la Guerre.
« Ah oui, bien sûr, le projet de Paule ! Elle Correctement approché, le vieil
l’a rencontré je ne sais où, tout sérieux, officier ouvre volontiers ses archives.
tout coincé avec sa petite barbiche, sa petite La Léopoldine du Père-Lachaise est
Légion d’honneur et tout et tout… Elle a la seule de la famille à avoir porté ce
juré de le décoincer. Elle a dû y aller au prénom. Tuberculeuse, elle a cherché
pied-de-biche, mais une fois ouvert, il la guérison sous le soleil égyptien.
était presque marrant.  » Elle a des tas Elle a brièvement vécu au Caire, d’où
d’anecdotes sur leurs sorties avec Véran, elle est rentrée en 1846 en compagnie
sa répugnance à boire des cocktails, son d’une petite domestique indigène dont
ignorance de l’avant-garde… l’histoire n’a pas retenu le nom (le ka
Et à propos de Paule  ? Elle reste de Nedjémet). Il existe un portrait
silencieuse un instant, avant de répondre : de Léopoldine, qui la montre pâle
« Je ne la connais pas bien. Personne ne la et languissante sur un sofa. Si on le
connaît. De temps en temps, elle descend compare avec les photos de « Paule », il
parmi nous, comme une reine se mêle à ses y a un air de famille très net.
sujets. Elle reste pendant quelques mois, puis Par ailleurs, Octave d’Allengy, le père
elle disparaît, et on ne la revoit pas pendant de Léopoldine, a dirigé le département
un an ou deux… » des antiquités égyptiennes du Louvre
Elle connaît quand même un dans les années 1840. Excentrique,
détail susceptible d’intéresser les voire un peu déséquilibré, il se faisait
investigateurs. appeler «  Enmoutef  » et donnait des
« Elle ne s’appelle pas Paule, mais Léopoldine. «  banquets égyptiens  » où il faisait
Aux Halles, le patron d’un bar où les Un prénom pareil, normal qu’elle ait voulu circuler un squelette. Il n’a pas survécu
fêtards viennent finir leur nuit autour en changer, pas vrai ? Son nom de famille ? très longtemps à sa fille  : il est mort
d’une soupe à l’oignon se montre plus D’Atten… Non, d’Allengy. » en 1852, dans l’incendie du château
précis : la demoiselle s’appelle Paule, et Elle a plusieurs photos de Paule  en familial, du côté de Chartres. (Un autre
on la croise souvent avec une blonde compagnie de Véran, qu’elle leur montre exemple de la manière dont Nedjémet
qui aime les artistes, une certaine volontiers. C’est une grande brune s’en prend aux pions d’Enmoutef.)
Justine. Cela devrait suffire pour la aux pommettes hautes et aux lèvres Le commandant d’Allengy s’oppose
repérer dans la foule qui traîne autour pulpeuses, aux immenses yeux noirs… catégoriquement à toute exhumation.
de la Closerie des Lilas. Justine est beaucoup plus impliquée Si les investigateurs passent outre, ils
qu’il n’y paraît. Ses faits et gestes sont ne découvrent rien d’anormal. Les
Mademoiselle Justine couverts plus en détail dans l’acte II. deux tombes renferment des ossements
Justine Delorme est une jolie fille intouchés depuis soixante-dix ans.
d’environ 25 ans, avec de longs cheveux Léopoldine d’Allengy
blonds et des formes plus opulentes Si les investigateurs ont assisté à Acte II : La danse des
que ne l’exige la mode. Elle peint sans l’enterrement de M. Véran, ce nom leur
vendre grand-chose et boucle ses fins dit confusément quelque chose, mais
sphinx
de mois en posant comme modèle. Elle quoi  ? Un retour au Père-Lachaise Ce scénario cesse d’être linéaire au
passe au moins trois nuits par semaine permet de retrouver la chapelle de moment où les investigateurs mettent
à Montparnasse, aux bras d’admirateurs la famille d’Allengy, à l’intérieur de la main sur Justine Delorme. L’enquête
toujours différents. Elle boit sec, ne laquelle se trouve la tombe d’une raisonnable, où les scènes s’enchaînent
refuse pas une petite ligne de cocaïne Léopoldine d’Allengy (1825-1847). La logiquement, cède brutalement la place
et couche volontiers, mais uniquement jeune fille aperçue pendant la cérémonie à quelque chose de plus agité et de
avec les hommes qu’elle choisit. Bref, se tenait juste à côté… moins prévisible.
c’est une jeune fille archimoderne. Le chef actuel de la famille, le

47
Robert Chavet et les « amis de
Aventures effroyables

M. Véran »
Les disciples de M. Véran croient que
leur mentor était en relation psychique
avec un grand prêtre égyptien dont
l’esprit est enfermé dans la statuette.
Ils ont conscience qu’Enmoutef est le
disciple d’un dieu inconnu des profanes,
un certain Nyarlathotep, mais ils n’ont
pas creusé plus loin.

Qui sont-ils ?
• Robert Chavet est présenté à l’acte I.
•  Conservateur adjoint en second au
département des antiquités égyptiennes,
Jules Carvignac est l’un des rouages
les plus insignifiants de la bureaucratie Louvre ». Si ces deux tactiques échouent, Les entrefilets du document 5, page
du musée du Louvre. C’est un grand MM. Langlois et Rousset préparent un suivante, résument la manière dont
gaillard maigre et jaune, avec de cambriolage en bonne et due forme. elle traite «  les esclaves de l’esclave
longues moustaches tombantes et des •  Chavet s’efforce de contacter En- d’Enmoutef ». Le premier mentionne
joues creuses. moutef. Il tient plusieurs réunions la sphinge des Tuileries et la rue
à son appartement de Vincennes, Paul-Déroulède… dont le prolonge-
• Gérard d’Ussert est aliéniste et travaille
au cours desquelles, vêtu d’une robe ment est le pont Royal, un détail qui
à Charenton. Il joue un rôle central
dans la tentative du groupe de rendre blanche et d’une peau de léopard, il risque d’intéresser le groupe. N’utili-
un corps à Enmoutef. Il est le médecin brûle de l’encens et supplie le « grand sez pas tous ces articles : Nedjémet se
traitant de Bienvenue Bergeret, dont prêtre » de révéler ses intentions à ses lasse avant d’avoir tué tout le monde.
le sort occupe tout l’acte III. D’Ussert fidèles. Enmoutef, occupé ailleurs, D’Ussert passe à travers les mailles
est le meilleur «  magicien  rituel  » du reste silencieux. du filet, en compagnie de Rousset, de
groupe, et le seul à avoir une idée de la •  D’Ussert se charge de faire sortir Langlois ou des deux. Dès le second
vraie nature d’Enmoutef. Bienvenue Bergeret, le futur mort, les survivants filent se planquer
corps d’Enmoutef, de sa cellule dans un hôtel sordide d’Argenteuil.
• Gaston Langlois et Gustave Rousset D’Ussert y met en place des « protec-
sont respectivement bijoutier et libraire. de Charenton. Il suffit d’un petit
cafouillage bureaucratique pour le tions magiques  ». Elles n’arrêteraient
Tous deux sont d’anciens combattants
libérer. Il occupera la chambre d’amis pas Nedjémet, mais pour l’instant, elle
peu rebutés par la violence, du moins
de Rousset, dans le VIe arrondissement se désintéresse de leur cas.
jusqu’à un certain point (intimider, oui,
assassiner, non). – en bon catatonique, il ne prend pas
Que font-ils ? beaucoup de place. Enmoutef
•  Leur objectif premier est de remettre Que va-t-il leur arriver ? Le monstre ne reste pas sagement
la main sur le lot 34. Chavet menace enfermé dans la statuette qui
Ernestine Véran d’un procès pour •  Les investigateurs vont sans doute
renferme son ka. Toutefois, ses
récupérer « son » sphinx. Il ne compte leur compliquer la vie, mais il y a peu
occupations risquent de déconcerter
pas vraiment passer à l’acte, juste de chances pour qu’ils leur sautent à
les investigateurs.
l’intimider. Lorsqu’elle sera bien la gorge sans avoir pris un minimum
effrayée, il lui proposera de le racheter de renseignements.
Qui est-il ?
pour une dizaine de milliers de francs. •  Malheureusement pour eux, mainte- Un monstre vieux de plusieurs
Si elle refuse, Carvignac se présente et nant que Véran n’est plus là pour la dis- millénaires, dont l’ambition est, un
offre le triple, «  au nom du musée du traire, Nedjémet est pressée d’en finir. jour, de faire revenir Nyarlathotep.
De gauche à droite : Robert Chavet, Jules Carvignac, Gérard d’Ussert, Gaston Langlois et Pour l’heure, il n’est pas en position d’y
Gustave Rousset parvenir et en a conscience.

Que veut-il ?
•  Sa principale ambition est de se
trouver un prêtre. Il trouvait Chavet
insignifiant, et est plutôt content de
ne pas être tombé entre ses mains.
Le choix d’Alexandre comme héritier
de la statuette l’a surpris, mais il y a
vu une opportunité. Un esprit jeune,
malléable, à façonner à sa guise ? Véran
lui a fait là un beau cadeau ! (Ce n’était
pas l’intention de Véran, qui espérait
au contraire que l’innocence du gamin
le protégerait.) Enmoutef table sur
une décennie d’efforts, peut-être deux,
pour convertir Alexandre.

48
Document 5 – La liquidation des sectateurs Crise
cardiaque

Aventures effroyables
fatale
L’énigme du sphinx On apprend par l’administration
Aux petites heures du matin, une patrouille cycliste du musée du Louvre que Jules
Carvignac, l’un des conservateurs des
a retrouvé le cadavre d’un homme égorgé au coin
antiquités égyptiennes, a été retrouvé
du quai des Tuileries et la rue Paul-Déroulède. « Il mort dans son bureau du sous-sol
était agenouillé aux pieds du sphinx femelle, nous a de l’aile Denon. Il semble qu’il soit
déclaré le brigadier Tardieu, comme s’il avait voulu resté travailler au-delà de l’heure de
lui faire une prière avant de mourir. » fermeture, et qu’il ait succombé à une
Le cadavre a été identifié, c’est celui d’un certain crise cardiaque au cours de la nuit.
Robert Chavet, de Vincennes. Suicide ou agression ? M. Carvignac, célibataire, était « très
Nous en saurons plus dans les prochains jours. bien noté et entièrement dévoué à son
travail », selon ses supérieurs.

Un libraire se pend
Mort horrible et
Gustave Rousset, propriétaire de la Librairie de
mystérieuse au la Lune rousse, rue Saint-Sulpice, a été retrouvé
mort dans son arrière-boutique. Après avoir
Jardin des plantes ! interrogé Jean Desparts, l’employé qui a fait
la macabre découverte, la police s’oriente vers
Que s’est-il passé la nuit dernière au jardin zoologique
du Museum d’Histoire naturelle ? Un homme, déjouant la piste du suicide. Nous avons pu interroger
la surveillance des gardiens, est parvenu à pénétrer M. Desparts, qui ne s’explique pas ce drame
dans la fosse aux lions. Son corps atrocement mutilé inattendu. « Tout allait bien pour le patron,
a été retrouvé au petit matin. Une rumeur, impossible l’argent rentrait, il parlait de se fiancer… et
à confirmer au moment où nous mettons sous presse, voilà qu’il se pend en laissant juste un mot qui
laisse entendre que le défunt aurait été porteur d’une n’a ni queue ni tête : “J’ai entendu sa question,
petite fortune en bijoux. Avons-nous affaire à un voleur la réponse est la mort”, ça veut dire quoi ? »
qui a tenté de trouver une cachette inviolable pour son
butin ? Ou à quelqu’un qui a souhaité emporter ses
richesses dans l’au-delà ?

•  Nedjémet l’agace, mais il n’envisage lumière sur ce coin de campagne, il se un jeune cerf. Albert Dupuis, le garde
pas un instant de s’en prendre à elle. laisse aller à chasser pour la première champêtre de Thiais, qui le croise sur
En revanche, ses amis, alliés et autres fois depuis presque deux mille ans. la route aux petites heures du matin,
agents sont un gibier de choix, qu’il se Il endosse l’apparence d’un guerrier a la peur de sa vie. Après avoir juré
fera un plaisir de traquer et de mettre égyptien en armure matelassée, muni à sa femme qu’il arrêtait de boire
à mort s’ils passent à proximité.
d’un arc et de javelots. Une nuit, il tue définitivement, Dupuis racontera
•  L’idée de récupérer un corps lui plusieurs « antilopes » : trois biches et l’incident devant d’innombrables
plaisait, mais l’intervention de
Nedjémet l’a poussé à renoncer à ce
projet pour l’instant. Il sera temps d’y
revenir quand il ne sera plus en danger.

Que fait-il ?
•  Les premières nuits, Enmoutef
explore son nouvel environnement,
revêtu de son corps de « vieil Arabe ».
La villa de Thiais, sans mystère,
ne l’occupe pas longtemps. La rue,
pleine de fonctionnaires et de petits
employés, lui évoque le  quartier des
scribes de Thèbes. En revanche, les
fermes l’intéressent : il n’avait pas eu
l’occasion d’en voir depuis son arrivée
en France. Sa présence fait hurler les
chiens à la mort et terrifie les vaches.
En revanche, les chats sentent sa vraie
nature féline et le suivent, fascinés.
•  Un petit bois occupe ce qui est
aujourd’hui une bretelle d’autoroute.
Tous ces arbres intriguent Enmoutef,
qui n’a jamais rien vu de tel. Si vous
estimez nécessaire de ramener la

49
petits verres de blanc jusqu’à ce qu’il vingtaine de «  disciples d’Isis  ». Ses
Aventures effroyables

Enmoutef, sphinx meure d’une cirrhose, une dizaine armes principales sont sa beauté, son
d’années plus tard. don du baratin et, à une lointaine
Chasseur Guerrier Sphinx • Une fois qu’il a terminé de prendre ses troisième place, sa connaissance de
FOR 65 90 150 marques, Enmoutef revêt l’apparence l’Égypte antique. Elle est du genre à
CON 70 80 140
d’un petit garçon en robe blanche, soutenir que Paris vient de « Par-Isis »,
DEX 75 70 120 parce que les Gaulois adoraient déjà la
TAI 65 85 180
au crâne rasé, et commence à hanter
Alexandre. Gamin imaginatif qui Déesse des siècles avant César.
APP 55 40 N/A
s’ennuie en classe, le petit Alexandre Parmi ses fidèles, citons :
INT 95 95 95
POU 130 130 130 est ravi de se faire un nouvel ami, •  Adrienne Nordet est une actrice de
même s’il ne doit pas parler de lui boulevard, en attendant mieux – son
Pts de vie : 13 16 32 aux adultes. Sa mère, qui se doute guide spirituel égyptien lui a expliqué
Impact : +1D4 +1D6 +3D6 vite de quelque chose, mentionnera qu’une grande carrière de tragédienne
Carrure : 1 2 4 peut-être ces conversations nocturnes l’attendait. Elle assure la mise en
avec un «  ami imaginaire  » devant scène des rites et une sorte de vague
Compétences :
les investigateurs. Alexandre, qui sait commandement en second lorsque
Anecdotes sur l’Égypte
antique 80 % (40/16)
désormais plein de choses sur l’Égypte Justine est occupée ailleurs.
Imposture 50 % (25/10) antique, fait de son mieux pour ne pas • Antoine Ozturk est l’amant d’Adrienne
Intimidation 80 % (40/16) trahir son secret, mais c’est juste un et le mécène du culte. Dans le monde
Mythe de Cthulhu 40 % (20/8) petit garçon… profane,il est vice-président d’une petite
Rites égyptiens 40 % (20/8) banque d’affaires. Il prête volontiers le
Rites impies 60 % (30/12) jardin de son hôtel particulier de la
Que va-t-il lui arriver ?
Il y a des chances pour que la statuette plaine Monceau pour les cérémonies
Langues :
Ancien égyptien 100 % (50/20) change de mains à plusieurs reprises, mensuelles. En revanche, il a un sens
Français 70 % (35/14) passant d’Alexandre Véran à Chavet et aigu de ce qui est légal et ne se prêtera à
ses sbires, puis aux investigateurs ou aux rien de dangereux.
Armes : Isiaques, etc. À un moment donné de ces • Sophie-Anne d’Orbin, Jeanne Fayt
• Chasseur : arc 70 % (35/14), divers tours de manège, il est possible et Noëlle Prévost sont des jeunes
1D6+impact/2 ; javelots 75 % (38/15), qu’Enmoutef retrouve un corps… filles de bonne famille, tout juste
1D8+impact/2
majeures, qui jouent avec les sciences
• Guerrier : javelots 80 % (40/16), Justine Delorme et les Isiaques occultes. Elles sont convaincues
1D8+impact/2 ; lance de guerre 70 % Justine ne fréquentait pas « Paule » par d’être immortelles, prennent des
(35/14), 1D8+1+impact (E)
hasard. À ses moments perdus, Justine est risques inconsidérés et agissent sans
• Sphinx : aussi une prêtresse d’Isis autoproclamée, réfléchir. Voyez-les comme un trio de
Attaques par round : 2. sous le nom d’Ankhêsamon, qu’elle a ravissants bébés éléphants dans un
Options de combat
choisi parce qu’elle trouve que «  ça fait magasin de porcelaine.
rapproché : coups de griffes. 
Attraper (manœuvre)  :  Avec une vedette de cinéma ». • Claudine Canetti a la quarantaine,
manœuvre, il peut immobiliser un Ce qui, juste après la guerre, était un une longue et sinistre expérience
adversaire. La victime doit réussir un moyen d’arrondir ses fins de mois auprès d’infirmière hospitalière et une foi
test opposé de force pour s’échapper. de jeunes filles naïves est devenu un naïve dans la bonté de la Déesse.
Pour chaque attaque de coup de intérêt réel pour les sciences occultes. L’été En temps normal, elle sert surtout
griffe que le sphinx tente sur un autre précédent, Nedjémet s’est brièvement de confidente à toutes les autres
adversaire, la victime bénéficie d’un dé intéressé au « Temple d’Isis », le temps Isiaques, mais dans le cadre de
bonus pour s’échapper. de conclure que seule Justine méritait
Déchiqueter : Après l’avoir immo-
ce scénario, elle peut se muer en
un peu d’attention. La sphinge l’a laissé bourreau. C’est si facile de tuer
bilisée, un sphinx peut lacérer sa proie
graviter autour d’elle, sans réaliser que quelqu’un, quand on a les bons
avec ses pattes arrière.
• Combat rapproché 70 % (35/15), cela aurait des conséquences… produits dans sa trousse…
1D6 points de dégâts + impact
• Déchiqueter 80 % (40/16), 1D10 Qui sont-ils ? Que veulent-ils ?
points de dégâts + impact (une seule Justine-Ankhêsamon  règne sur une Justine est convaincue que « Paule » est
victime)

Protection : Pouvoirs : renvoie juste dans la statuette). Comme


• Chasseur : 1 point d’armure • Indestructible. Tant qu’elle abrite la il n’a plus dévoré personne depuis le Ier
matelassée force vitale d’Enmoutef, la statuette est siècle de notre ère, sa bibliothèque de
• Guerrier : 1 point de bouclier (ne indestructible. Les investigateurs peuvent corps se compose surtout d’Égyptiens
protège pas contre les armes à feu) la jeter dans un haut-fourneau, elle ne s’en – hommes, femmes et enfants – plus
• Sphinx : 3 points de peau portera pas plus mal. une poignée de Nubiens, de Hittites et
• Mobile. La statuette ne s’anime pas, mais d’Assyriens. Le mystérieux « Arabe »
Sorts : Contacter Nyarlathotep elle va où elle veut. Si quelqu’un la retire qui apparaissait parfois chez Véran était
de la maison de Thiais et qu’Enmoutef l’une de ces formes.
SAN  : Chasseur et guerrier sont assez n’est pas d’accord, elle y réapparaît à • Question. À plus de 25 en SAN, la question
perturbants pour causer une perte de l’aube (ou au crépuscule) suivante. de ce sphinx est incompréhensible. À
0/1 point de SAN. Sa vraie forme coûte
• Matérialisation. Enmoutef peut revêtir moins de 25, la réponse qui s’impose est
1D3/1D10 points de SAN.
le corps de l’une de ses victimes. Cette « Nyarlathotep », un premier pas vers la
apparition peut être blessée ou tuée conversion au culte du Pharaon de la Fin
sans qu’il en souffre lui-même (cela le des temps.

50
Aventures effroyables
Jérôme Véran ?
Dans le codicille, M. Véran demandait
expressément à Jérôme de ne se mêler
de rien. Il tentait de protéger son fils, mais
il a réussi à le vexer et à le pousser à
enquêter de son côté.
Le docteur Véran a une famille et une
vie professionnelle, mais il n’hésite
pas à prendre quelques jours de
congé pour jouer au détective. Il
croise Chavet et ses amis, interroge
Alexandre, traîne à Montparnasse à la
recherche de « Paule »…
Au départ, personne n’a de raisons de
lui en vouloir. Au bout de quelques jours,
il risque de s’être fait des ennemis, et
peut-être de mourir sous les griffes de
Nedjémet. Si vous souhaitez le tuer, le
document 6 scelle son sort. L’article ne le
mentionne pas, mais la fontaine du Palmier
est ornée de quatre sphinx qui crachent
de l’eau dans le bassin... Jérôme peut aussi
sauver la mise aux investigateurs ou être
converti en personnage de remplacement
si l’affaire tourne mal pour eux.

la momie réanimée d’une prêtresse ou de Véran. Dans un premier temps, elle leur aide – mais qui sait ? Si Enmoutef
d’une pharaonne, qui vit une grande se concentre sur la famille, avant de est libéré, elle aura besoin de chair à
histoire d’amour à travers les siècles*. s’intéresser à M. Chavet et à ses amis. canon. Dans le doute, elle s’abstient
Une demi-confidence de Nedjémet lui Ces derniers ne sont pas forcément de leur faire du mal.
a permis de comprendre qu’elle avait perçus comme des agents des •  Profiter des services rendus à
des ennemis. « ennemis de Paule ». Après tout, son Nedjémet pour la pousser aux
Donc, la feuille de route des Enfants amant immortel doit bien se trouver confidences. Nedjémet ignore la
d’Isis est : quelque part, et il serait logique qu’il reconnaissance, mais si besoin, elle
•  Retrouver Nedjémet. Justine fait ait des serviteurs. Un rapprochement n’hésite pas à raconter n’importe quoi
surveiller la chapelle de la famille peut donc s’esquisser sur le terrain, pour faire plaisir à Justine.
d’Allengy avant de conclure qu’il au moins jusqu’à ce que les Isiaques
s’agit d’une impasse. Elle repart donc comprennent que c’est Nedjémet qui Que va-t-il leur arriver ?
_________________________________ tue Chavet & Cie. Les mystères d’Isis, version Justine
* La génération des jeunes filles nées autour • Aider Nedjémet. Elles ne savent Delorme, sont à base de cérémonies
de 1900 pouvait trouver matière à une thèse lunaires en robes blanches, de fleurs
de ce genre dans Le Roman de la Momie, de pas trop comment. De son côté, la
Théophile Gautier, paru en 1857. sphinge ne pense pas avoir besoin de de lotus et de prières à une Déesse
forcément bienveillante. Ses disciples
sont complètement désarmés face aux
Document 6 – véritables horreurs de l’Égypte antique.
Article de journal Leur principale activité est de surveiller
les Véran et les amis de Chavet, et de
tenter de faire échouer leurs « sinistres
activités ». Mlles d’Orbin, Fayt et Prévost
préfèrent les stratégies indirectes, par
exemple hurler à réveiller toute la rue
si elles voient Rousset s’introduire chez
Ernestine Véran. D’un autre côté, elles
trouvent follement amusant de brandir
un mignon calibre 22 sous le nez des
gens qui les contrarient, parce qu’elles
savent que les avocats de leurs papas
respectifs arrangeront le coup.
Si la situation leur paraît trop compliquée,
elles décident de la simplifier en enlevant
Alexandre Véran. Sophie-Anne d’Orbin
« passe le chercher » à l’école, en milieu
d’après-midi. Elle prétend venir de
la part de sa tante Adèle, parce qu’il
est arrivé quelque chose à sa mère.
L’institutrice, convaincue par la voiture
de luxe, laisse partir l’enfant.

51
Installé dans l’atelier de Justine, Que veut-elle ?
Aventures effroyables

Alexandre ne risque rien. Chavet et Son conflit avec Enmoutef est


les siens sont plutôt contents de sa intensément personnel, et elle n’a
disparition : elle leur donne une chance aucune intention de le sous-traiter à qui
de récupérer la statuette et de procéder à que ce soit. Elle ne compte pas non plus
la libération d’Enmoutef. En revanche, y mettre un terme définitif.
ce dernier est furieux. Il lui faudra De son point de vue, le suicide de
une ou deux nuits pour retrouver la Véran et la mise à mort d’une partie
trace psychique de l’enfant. Lorsque des sectateurs suffit amplement. Elle
se doute qu’Enmoutef va avoir besoin
ce sera fait, il revêtira sa forme la plus
d’un moment pour se remettre, et se
intimidante, celle d’un guerrier nubien montre toute disposée à le lui accorder.
de deux mètres, avec un bouclier en En revanche, elle n’accepte pas qu’il
peau de léopard, plusieurs javelots et une récupère un corps. Bérenger Bergeret
lance à la pointe de bronze, et il partira
• Il est possible que l’un des investigateurs
en chasse. Les investigateurs risquent de
l’attire, peut-être parce qu’il ressemble considère que l’affaire est finie. Sous
découvrir Justine épinglée comme un à l’un de ses amants, morts depuis des
papillon à la porte de son atelier. Quant la forme de « Paule », elle retrouve les
siècles. Dans ce cas, elle s’embarque
à Alexandre, sa mère le retrouve dans le dans une campagne de séduction plus fêtes parisiennes, au bras d’un jeune
jardin, au petit matin, incapable de se ou moins compliquée. Choisissez un écrivain américain prometteur. Seul
souvenir de ce qui s’est passé… investigateur marié et peu désireux changement par rapport à la période
de tromper sa femme. L’élu de son précédente, elle essaye d’éviter Justine.
cœur a la possibilité de l’influencer Ce bref interlude s’achève si elle apprend
Nedjémet légèrement, mais c’est dangereux. Vous (par les investigateurs  ?) qu’Enmoutef
connaissez le dicton qui dit qu’il est est sur le point de retrouver un corps.
La sphinge est le dernier angle du carré plus facile de monter sur le dos d’un
au milieu duquel les investigateurs se tigre que d’en descendre ? Il vaut aussi
débattent. pour les sphinges. Acte III : La damnation du
Qui est-elle ?
•  Si les investigateurs la dérangent, soldat Bergeret
elle le leur fait savoir. Son premier
Une monstruosité immortelle qui avertissement prend la forme du La situation
traverse les siècles. Elle n’est pas document 7, page suivante. Si les Avant-guerre, Bérenger Bergeret
humaine, même si elle fait très bien personnages n’écoutent pas, elle revêt sa était un boxeur semi-professionnel
semblant, et raisonne plus comme un forme de lionne et va se faire les griffes à la moustache avantageuse et aux
félin que comme un humain – elle joue sur la porte de leur appartement. S’ils nombreux succès féminins. Blessé à la
avec ses proies et donne de (gros) coups persistent, elle les traite comme elle a tête au Chemin des Dames, il a passé
de griffe pour avertir les gêneurs qu’il traité les alliés de Véran. ces dernières années à l’hôpital. Les
ne faut pas aller plus loin… dégâts physiques ont vite été réparés.
Que va-t-il lui arriver ? En revanche, le trauma ne s’est jamais
Une fois qu’elle a terminé de massacrer estompé. Les psychiatres disent « cata-
Chavet et une partie du culte, elle tonique  », mais c’est juste un joli mot

52
Chers amis,

Aventures effroyables
devez
Je suis la seule à pouvoir porter la main sur lui. Vous
Nedjémet, sphinge
vous
comprendre qu’il m’appartient de toute éternité. Pour
« Paule » Lionne Sphinge
FOR 70 100 120
CON
DEX
70
90
100
110
120
120
y aider, je vais vous révéler un secret.
TAI 70 140 160 Les hommes qui l’ont enfermé dans sa prison étaientl était au
d’authentiques héros, capables de le vaincre alors qu’ifait penser
APP 90 N/A N/A
INT 90 90 90
POU 100 100 100
sommet de sa puissance. Quelque chose en vous me .
Pts de vie : 14 24 28 à eux. Hélas ! ils s’étaient interposés entre lui et moi
Impact : +1D4
Carrure : 1
+2D6
3
+2D6
3 Je les ai tués, un à un. J’ai arraché le cœur du prêt re
.
Compétences : Irtisen alors qu’il célébrait sa victoire devant son dieu
le sang
Danser 80 % (40/16)
Le même soir, sur un quai d’Alexandrie, j’ai builipp us
de Publius Sergius Niger. Le lendemain, Ph ai montré
Esquive
45 % (23/9) / 55 % (28/11) / 65 % (33/13)
Imposture (se fondre parmi
Achaïcus s’est jeté par-dessus le bord lorsque je lui coupable
ma forme véritable. Quant à Rustilius, le moinsdans
les humains) 80 % (40/16)
Pister 60 % (30/12)
Rites égyptiens
Séduction
60 % (30/12)
80 % (40/16) des quatre, j’en ai fait mon esclave. Il m’a servi je le tue.
Survie (désert) 90 % (45/18) l’épouvante, décennie après décennie, jusqu’à ce que
inez,
Vous faire du mal me navrerait, mais si vous vous obst
Langues :
Ancien égyptien 100 % (50/20)
Français 90 % (45/18)
La plupart des langues
il faudra que je m’y résigne.
européennes à 40 % (20/8)
À vous de tout mon cœur,
Armes :
•  Léopoldine  : fleuret 80 % (40/16),
1D6+Impact (E) Léopoldine
• Lionne :
Attaques par round : 2.
Options de combat Document 7 – Le billet de Nedjémet
rapproché : coups de griffes et
morsure.  pour dire : « Bergeret est un légume ». Matériel
Attraper (manœuvre)  :  Avec une Il se trouve que le docteur d’Ussert
manœuvre, elle peut immobiliser un Pour rendre un corps à Enmoutef,
soigne Bergeret. Un corps jeune, en d’Ussert a besoin des ingrédients suivants.
adversaire. La victime doit réussir un
test opposé de force pour s’échapper. bonne santé physique et sans âme ? Quoi
de mieux pour Enmoutef ? L’automne - Un corps : Il fait sortir Bergeret de
Pour chaque attaque de coup de
griffe que la lionne tente sur un autre précédent, d’Ussert a proposé son plan l’hôpital en trafiquant les bulletins de
adversaire, la victime bénéficie d’un dé à Véran, qui a donné son accord du bout sortie, et le loge d’abord chez Rousset
bonus pour s’échapper. des lèvres… avant de tomber entre les puis, après la mort de ce dernier,
Déchiqueter : Après l’avoir immo- griffes de Nedjémet et de trouver tout à L’Hôtel de la gare, à Argenteuil.
bilisée, une lionne peut lacérer sa proie un tas de bonnes raisons de reporter. Bergeret y occupe la chambre 12,
avec ses pattes arrière.
Puis Véran est mort, et Chavet n’a que d’Ussert a bardé de « protections
• Combat rapproché 70 % (35/15), 1D6 magiques  » à l’utilité incertaine. Les
points de dégâts + impact pas tardé à le rejoindre. D’Ussert, qui
a échappé à la purge, entreprend de sectateurs survivants occupent les
• Déchiqueter 80 % (40/16), 1D10 points
mettre son plan en œuvre. chambres 10 et 14.
de dégâts + impact (une seule victime)
• Sphinge :
Attaques par round : 2. Protection  : 2 points de peau sous ses des formes librement offertes par un
Options de combat formes de lionne et de sphinge. mortel à l’agonie. « Paule » est son unique
rapproché : coups de griffes.  Européenne dans une bibliothèque beau-
Attraper (manœuvre)  :  Avec une SAN : 1/1D6 si on la voit sous sa vraie forme coup plus restreinte que celle de son
manœuvre, elle peut immobiliser un ennemi. En revanche, elle peut prendre
adversaire. La victime doit réussir un Pouvoirs l’apparence d’une lionne, ou endosser sa
test opposé de force pour s’échapper. •  Absente. Le corps de Nedjémet se forme véritable, corps de lionne, buste de
Pour chaque attaque de coup de griffe
trouve dans un temple enfoui sous des femme et ailes d’aigle.
que la sphinge tente sur un autre
tonnes de sable, quelque part au cœur du •  Question. Parfois, quand elle n’a pas
adversaire, la victime bénéficie d’un dé
bonus pour s’échapper. désert nubien. Quoi qu’il lui arrive dans le envie de se salir les pattes, Nedjémet
Déchiqueter : Après l’avoir immo- cadre de ce scénario, elle ne « mourra » pose une question aux serviteurs directs
bilisée, une sphinge peut lacérer sa pas vraiment. Cependant, comme il lui faut ou indirects de Nyarlathotep. Les gens
proie avec ses pattes arrière. environ vingt ans d’efforts pour arriver à ordinaires entendent juste une suite de
• Combat rapproché 70 % (35/15), 1D6 rematérialiser son ka, elle est presque sons incompréhensibles. Les sectateurs,
points de dégâts + impact aussi prudente qu’un mortel. quant à eux, découvrent une réponse au
• Déchiqueter 80 % (40/16), 1D10 points •  Changeforme. Contrairement à En- fond de leur âme : la mort ou la folie. La
de dégâts + impact (une seule victime) moutef, Nedjémet ne peut revêtir que plupart se suicident sans attendre.

53
statuette sur la poitrine de Bergeret,
Aventures effroyables

Contingences puis dessine des hiéroglyphes tout Nedjémet dans la chambre


Qu’est-ce qui pourrait faire dérailler le autour en psalmodiant d’antiques Si les investigateurs s’arrangent pour
plan d’Ussert ? prières égyptiennes (avec un accent qu’elle soit présente, Nedjémet revêt
• Plus de corps. Il est peu probable que lamentable, mais c’est l’intention qui sa forme de lionne pour le combat. Elle
les investigateurs entendent parler de compte). Attaché dans un coin de refuse qu’Enmoutef regagne un corps
Bergeret avant qu’il ne soit trop tard, sauf la pièce, sous la surveillance du ou matériel, elle veut qu’il reste prisonnier
de la statuette et ne souhaite pas sa mort.
si vous désirez que l’un des survivants de des sectateurs survivants, le sacrifié Son objectif prioritaire est donc le corps
la purge s’épanche dans leur giron. Si les voit avec horreur un halo verdâtre se
personnages ou les Isiaques lui soufflent d’accueil, qu’elle lacère à mort. Ensuite,
déployer au-dessus du lit… elle s’en prend à d’Ussert et aux autres
Bergeret, d’Ussert a un candidat de
rechange en la personne de Dieudonné Normalement, c’est à ce moment-là disciples de Véran.
Mérin. Cet autre grand traumatisé de que les investigateurs enfoncent la Si les investigateurs brisent la statue,
guerre présente l’inconvénient d’avoir porte, si possible en compagnie des Enmoutef est en danger de mort… et
Nedjémet se retourne contre eux.
eu la moitié du crâne remplacée par Isiaques et/ou de Nedjémet.
une plaque de métal. Enmoutef trouve
l’idée d’une éternité dans un spécimen Considérations tactiques
endommagé déplaisante.
pour dévorer un clochard endormi sur un
Le « halo verdâtre » est le ka d’Enmoutef. banc du jardin des Tuileries. Tôt ou tard,
•  Plus de sphinx. Garder la statuette
Il sort de la statuette, se condense à la il essaye de recontacter Alexandre Véran.
hors de portée des sectateurs jusqu’à
ce que Nedjémet les trouve semble être hauteur du foie du corps d’accueil, puis Il est possible que les investigateurs le
une tactique efficace, mais souvenez- y pénètre. rattrapent à ce moment…
vous que Nedjémet se limite à une Si le réceptacle choisi est Bergeret, le
purge rapide… et que le sphinx apparaît processus prend trois rounds. Si c’est
et disparaît selon les désirs d’Enmoutef. Mérin, il en faut cinq. Conclusion
• Plus d’Enmoutef. Si les investigateurs À moins de disposer d’armes magiques, Ce scénario est ouvert, et n’a pas de
essayent de communiquer avec les investigateurs ne peuvent rien « fin idéale ».
lui, peut-être par l’intermédiaire faire au ka d’Enmoutef. En revanche,
d’Alexandre, ils découvrent qu’il n’est pendant cette période, la statuette n’est •  Si Enmoutef retrouve un corps, il lui
pas forcément désireux de retrouver
plus indestructible. Elle a 10 PdV. Si les faudra plusieurs années pour créer
un corps pour l’instant. Le convaincre de toutes pièces un «  vrai  » culte à
de refuser les offres du culte est une investigateurs la brisent, Enmoutef n’a
plus de position de repli. En soi, cela ne Nyarlathotep. Nedjémet, furieuse, punit
variante du pacte avec le diable : il ne
lui pose pas de problème : il a un corps les coupables les plus proches, sans
se réincarnera pas cette fois, promis,
mais il faudra le garder à l’œil pour d’accueil. Sauf qu’il est possible de l’en doute les investigateurs ou les Isiaques.
l’éternité… et dans les années à venir, priver… La solution la moins élégante •  Si Enmoutef reste dans son sphinx,
il va faire d’indicibles origamis avec le consiste à tirer une balle dans la tête c’est un match nul. Même s’il est
cerveau du petit Alexandre. de Bergeret (ce qui coûte 1D4 points privé d’Alexandre, il trouvera un autre
de SAN). Effacer les hiéroglyphes que prêtre, demain, dans dix ans ou dans
- La statuette : Qu’elle ait été volée chez d’Ussert a dessinés sur son torse ou le un siècle.
les Véran, arrachée aux investigateurs faire tomber du lit est plus compliqué, •  Si elle a survécu, Nedjémet file à
ou récupérée auprès des Isiaques n’a mais évite un meurtre. Deauville ou à Monte-Carlo pour
aucune importance, ce qui compte, S’il est privé de statuette et de corps l’été. Elle passera l’automne à Venise
c’est que le sphinx soit à proximité du d’accueil, le ka d’Enmoutef disparaît et l’hiver à Berlin. Elle reviendra
corps de Bergeret. Si les survivants du lentement. S’est-il dissipé pour de en France un de ces jours pour voir
groupe de Chavet mettent la main bon ? Si oui, le sphinx est mort… et les comment évolue Enmoutef. Elle est
dessus, ils foncent vers l’hôtel. investigateurs ont intérêt à changer de peut-être mêlée à d’autres affaires
- Enmoutef : Le sphinx hésite à sortir continent, parce que Nedjémet va leur égyptiennes ?
en vouloir pendant très, très longtemps. • Sur un plan plus terre à terre, qu’est-
de sa statuette, à moins qu’on ne le
Sinon, L’Hôtel de la gare sera hanté par il arrivé à Justine et aux Isiaques  ?
convainque qu’il n’y a plus de danger. S’il
le ka d’un immortel égyptien, qui tente Certaines renoncent à la magie après
est persuadé que Nedjémet est occupée
de posséder les occupants successifs de avoir eu la peur de leur vie. D’autres
ailleurs, il accepte de jouer le jeu.
la chambre. risquent de s’y consacrer corps et
- Un sacrifice : Enmoutef-en-Bergeret
aura faim. D’Ussert comptait lui offrir âme, et de devenir des alliés des
Enmoutef déchaîné investigateurs.
Rousset, mais si ce dernier est mort,
Parfois, les investigateurs enfoncent • Quant à ces derniers, ne pas se faire
il se rabattra sur quelqu’un d’autre,
cette fichue porte juste un peu trop manger par l’un ou l’autre des sphinx
peut-être le réceptionniste de l’hôtel,
tard. Si Enmoutef s’empare d’un corps est déjà une victoire. Arriver à se
peut-être le représentant en cirage qui
d’accueil, son premier réflexe est de tuer faire payer par Me Mercier en sera
a la malchance d’occuper la chambre
d’Ussert et ses complices, qu’il trouve une autre.
11… ou, plus probablement, une
vraiment trop médiocres. Ensuite, il
Isiaque ou un investigateur.
ouvre la fenêtre, se change en sphinx
- Optionnel : Alexandre. et s’envole, peut-être sous les tirs des
Enmoutef serait heureux que son futur investigateurs…
grand prêtre assiste à la cérémonie, Il ira nicher sur les toits du Louvre. Il
mais si ce n’est pas possible, il se fait y passera quelques jours à méditer sur
une raison. les nombreux objets magiques puissants
- Une cérémonie : À la lumière incertaine dont il ressent la présence juste en
d’une lampe à huile, d’Ussert pose la dessous de lui, ne s’interrompant que

54
Scénario

Aventures effroyables
L’Explorateur assassiné
Un scénario policier par Tristan Lhomme

Où les investigateurs rendent visite à un explorateur qui, après


avoir survécu aux pièges de l’Asie et de l’Afrique, succombe aux
attentions de ses proches.
Investigation 4/5 En quelques mots
Action 1/5
Exploration 2/5 Sir Wilfrid Townshed, l’éminent explorateur, rentre tout juste d’une fructueuse
Interaction 4/5 expédition. Peu après avoir présenté ses découvertes à ses proches, il est assassiné.
Mythe 0/5 Qui a tué Sir Wilfrid, et pourquoi ?
Style de jeu Enquête policière
Difficulté Facile
Durée estimée 4 à 6 heures
Nombre de joueurs 2-4 Implication des investigateurs
Époque Années 20 L’explorateur-aventurier est une figure l’un de ses séjours à Londres  ? Sont-
récurrente des scénarios de L’Appel de ils, tout simplement, des parents ou
Cthulhu. Nos héros ont certainement des proches ? Ou des journalistes dont
rencontré Sir Wilfrid dans un autre Sir Wilfrid souhaite la présence pour
scénario. L’ont-ils croisé sur le terrain, s’assurer un minimum de publicité ?
À l’affiche forgeant une belle amitié virile aux Quoi qu’il en soit, leurs rapports ne sont
confins du monde civilisé  ? L’ont-ils peut-être pas au beau fixe (voir l’encadré
Sir Wilfrid Townshed consulté comme expert au cours de Laissez parler les p’tits papiers, page 57).
La victime, que même ses amis les plus
proches décrivent comme « un beau
salaud ».
Enjeux et récompenses
Janet Townshed
Fille cadette du précédent, adolescente • Éviter de devenir les premiers suspects. Ils sont probablement tous innocents,
perturbée et meurtrière. mais les policiers s’engouffrent dans toutes les fausses pistes qui traînent.
• Découvrir l’assassin. La principale difficulté de ce scénario est de faire le tri dans
Diana Dayne les motivations des uns et des autres.
Actrice prometteuse, cette jeune femme • Faire justice, une notion qui peut prendre des formes très diverses. L’enquête
vindicative orchestre le crime en coulisses. montre que Sir Wilfrid était un parfait salaud. D’un autre côté, s’il fallait tuer tous
les salauds, le monde se dépeuplerait brutalement…
• Il n’y aura ni gain de SAN, ni augmentation du score de Mythe de Cthulhu dans
cette aventure. En revanche, des investigateurs qui démasquent publiquement
l’assassin gagnent 1D6 + 2 points de Crédit. S’ils décident de garder le silence, ils
ne gagnent pas de Crédit, mais ils se font des contacts, voire des amis.

Ambiance
Pour une fois, oublions H. P. Lovecraft, ce scénario est placé sous le signe
d’Agatha Christie. Un manoir  ? Absolument. Un châtelain assassiné  ?
Évidemment. Tout le monde a des raisons de le tuer ? Cela va de soi. Ce scénario
est orienté « ambiance », « discussions » et « déduction ». Il est à déconseiller aux
amateurs d’action, de poursuites et de fusillades.
C’est une mise en application des règles de Van Dine, présentées dans l’aide de jeu
de la page 83. Il en respecte la plupart, tout en prenant des libertés avec certaines
(si vous utilisez la variante « L’assassin est parmi nous » de l’encadré Laissez parler
les p’tits papiers, page 57, la règle n° 4 est bonne pour la poubelle).

55
Document 1 – L’invitation de Sir Wilfrid
Aventures effroyables

Sir Wilfrid Townshed


De retour en Angleterre. Belle
Le Manoir - Hillington moisson
de découvertes. Pourquoi ne pas ven
ir
quelques jours, que je vous raconte
tout ça ?
Tél. : 456-24-12
Appelez et réglez les détails avec mon
secrétaire.
À bientôt !
W.T.
Introduction des
investigateurs
Que les investigateurs se connaissent mettre en route, après une petite séance Dramatis Personae
ou non, le courrier leur apporte une de planification téléphonique avec
invitation de Sir Wilfrid, qui souhaite Edgar Wills, le secrétaire. Il fait beau Les hôtes
les recevoir quelques jours dans son pour la saison. Cela s’annonce comme • Sir Wilfrid Townshed, explorateur et
manoir d’Hillington. Comme il un week-end passionnant ! future victime.
sied à un homme de son caractère, • Lady Alexandra Townshed, épouse
l’invitation sonne davantage comme une de Sir Wilfrid.
convocation (document 1, ci-dessus).
S’ils prennent le temps de se renseigner
Les faits pour le Les invités
• George Townshed, le fils aîné.
auprès d’amis communs, ils apprennent Gardien • Elisa Townshed, épouse de George.
que Sir Wilfrid est rentré en Grande- Pour le dire brutalement, Sir Wilfrid • Cynthia Townshed, fille de Sir
Bretagne depuis près d’un mois. Après est un sale type. La violence physique Wilfrid.
avoir séjourné à son appartement n’est pas son truc, mais il passe sa vie • Diana Dayne, amie de Cynthia.
londonien pendant une quinzaine de à rabaisser et à humilier son entourage • Janet Townshed, fille de Sir Wilfrid.
jours, il est rentré au manoir familial de et commet de petites indélicatesses • Colonel Reginald Sailor, DSO, ami
Hillington, où il se prépare à recevoir lorsqu’il en a la possibilité. Bref, c’est de la famille.
des invités. le genre d’homme dont la mort fait • Eustache Gill-Banks, anthropologue.
Les investigateurs n’ont plus qu’à jeter pousser un soupir de soulagement à • Edna Weiss, mécène.
quelques affaires dans une valise et à se tous ses proches. • Walton Hattle, éditeur.
Le crime est l’œuvre de deux • Edgar Wills, secrétaire de Sir Wilfrid.
Variations personnes : Janet, la plus jeune fille de Le personnel
Et si… je veux jouer ailleurs ? Sir Wilfrid, une adolescente mal dans • Grant, maître d’hôtel.
Dans les années 20, ce scénario fonctionne sa peau, aidée par Diana, la compagne • Mrs Lovett, la cuisinière.
aussi bien en Grande-Bretagne qu’en de sa sœur Cynthia. Elles se sont • Samuel, valet.
France ou aux États-Unis. rencontrées à Londres au cours d’une • Hilda, bonne.
visite clandestine de Janet à Cynthia, • Eunice, bonne.
Et si… je veux jouer à une autre elles ont sympathisé… et ont décidé de • Lucy, bonne.
époque ? supprimer Sir Wilfrid. Sans avoir de
L’adaptation aux années 1890 ne soulève • Peter Reeves, palefrenier et cocher.
aucun problème. Dans les années 2000,
plan bien arrêté, elles comptaient frapper • Le vieux Theo, jardinier.
en revanche, il pose des problèmes de pendant le week-end où Sir Wilfrid
recevrait des invités, dont Diana. Celle- Les enquêteurs
suspension de l’incrédulité : un meurtre
ci s’est chargée de préparer le terrain • Le constable Huxley, police locale.
déclenche l’arrivée de toutes sortes
d’experts, les enquêteurs amateurs en rôdant autour du manoir, déguisée • L’inspecteur principal August Barney,
sont mis sur la touche, et les policiers en Sinistre Étranger. Quant à Janet, Scotland Yard.
connaissent trop bien leur métier pour se elle s’exerce à crocheter les serrures des • Dr Preston, médecin local.
laisser égarer par les mensonges des uns pièces où Sir Wilfrid est susceptible
et des autres. de se trouver seul. Des circonstances
Et si… je veux du Mythe de favorables se sont présentées dans la Sur quoi portaient les
Cthulhu ? nuit, elles ont frappé, Sir Wilfrid est découvertes de Sir Wilfrid ?
L’option la plus évidente est de considérer mort… L’enquête commence. Cela n’a aucune espèce d’importance. Selon
que parmi les reliques ramenées par Sir ce qui est le plus susceptible d’accrocher les
Wilfrid se trouvaient d’authentiques
objets maudits, et que quelqu’un les veut.
Lectures policières investigateurs, il se passionnait pour l’Égypte
antique, le Tibet, l’Inde, les civilisations
Le voleur peut être un Sinistre Étranger La lecture attentive de titres comme africaines ou sud-américaines…
installé hors du manoir, un familier que le La Mort dans les nuages, Meurtre Quel que soit son domaine d’expertise,
Sinistre Étranger fait chanter, ou un invité en Mésopotamie, Un cadavre dans il était plus connu du grand public
membre d’un culte maléfique… Il va de la bibliothèque ou Le Noël d’Hercule qu’apprécié des universitaires. Ses lecteurs
soi que le voleur n’est pas nécessairement appréciaient les « hypothèses hardies »
Poirot, tous d’Agatha Christie, vous
l’assassin, même si cela rajoute une de ses ouvrages de vulgarisation, les
couche de complexité à un scénario qui sera plus utile pour faire jouer ce scientifiques y voyaient des spéculations
n’en a pas forcément besoin. scénario que toutes les pieuvres hasardeuses, voire franchement farfelues.
cosmiques du monde.

56
Acte I : Lieux et gens

Aventures effroyables
Notes de mise en scène « Laissez parler les p’tits
• Le positionnement des personnages par Les lieux papiers… »
rapport à la mort de Sir Wilfrid est une Le manoir d’Hillington s’enorgueillit • Vous pouvez faire jouer ce scénario de
question centrale, traitée en profondeur d’un parc de plusieurs hectares fermé manière classique  : les investigateurs
dans l’encadré Laissez parler les p’tits
par un solide mur de pierre. Parmi sont sur les lieux, mais ils sont les
papiers, ci-contre.
les agréments de l’endroit figurent seuls à ne pas avoir de mobile pour
•  Hors enquêteurs et domestiques, ce une allée de chênes centenaires, un tuer Sir Wilfrid. Ils entreprennent donc
scénario compte une victime et neuf de mener l’enquête sans être trop
kiosque, des bosquets d’arbres rares et
suspects. Ils ont beau être relativement contestés par les proches ou la police.
typés, c’est beaucoup. Si vous pensez d’impeccables massifs de fleurs. Des
allées font le tour d’un petit lac où •  Une deuxième option, plus vicieuse,
que c’est trop, vous pouvez sans trop de est le « tous suspects ». Distribuez à
mal renvoyer certains personnages non- évoluent une famille de canards et un
chaque joueur le questionnaire fourni
joueurs dans l’arrière-plan. Gill-Banks et couple de cygnes grincheux. dans le document 3, page 229, si possible
Hattle peuvent ne faire qu’un, George Construit en hauteur, le manoir est une avec une petite mise en scène aléatoire
peut être célibataire… Il est également monstruosité victorienne en briques du genre « chacun tire une enveloppe ».
possible de faire appel à un complice qui rouges, affectant la forme d’un «  U  » Les invités ont tous des raisons d’en
se chargera d’animer une partie des PNJ très aplati. Les ailes sont dissimulées vouloir à Sir Wilfrid. Les personnages
(toujours les mêmes, ceux qu’il « sent »
sous du lierre. L’intérieur croule sous les ne font pas exception. Janet reste la
le mieux). Prévoyez des échanges
d’information réguliers.
bibelots victoriens. Il y a des scènes de coupable, mais cette option augmente
chasse au mur, quelques armures, une le degré de paranoïa à l’intérieur du
•  Tel que le scénario est rédigé, les groupe. Tout le monde dit avoir reçu un
galerie des trophées où sont exposés des
personnages ne connaissent que Sir papier marqué « vous êtes innocent »,
Wilfrid. Sa famille et ses amis sont de animaux naturalisés, une autre où une
mais qui sait ?
parfaits inconnus. Une bonne manière vingtaine de portraits d’ancêtres plus
• Enfin, «  l’assassin est parmi nous »
de l’amorcer en amont est de présenter ou moins antipathiques dévisagent les
est une troisième option, plus complexe.
quelques-uns des invités au cours de visiteurs, etc. Si vous la choisissez, procédez comme
scénarios précédents. Dans ce cas, Le bureau de Sir Wilfrid se trouve au ci-dessus, mais glissez un exemplaire
rajoutez des lignes et des colonnes rez-de-chaussée, à l’extrémité de l’aile du document 4, page 229, parmi les
au tableau des opinions, afin de savoir est. Il donne sur le parc (vers le nord) et enveloppes. Dans ce cas, l’assassin est
ce que ces braves gens pensent des la terrasse (vers l’ouest). Il communique bel et bien parmi les personnages. Janet
investigateurs… et vice versa.
avec ce que tout le monde a pris est innocente. Les indices qui l’accusent
•  Il n’y a pas beaucoup d’efforts à faire l’habitude d’appeler « le musée », deux peuvent être gommés, ou recyclés pour
pour convertir ce scénario en un petits salons en enfilade où l’on trouve accuser le vrai coupable.
petit grandeur nature. Oubliez « les
pléthore d’objets indigènes et une Deux points sont à garder en tête si vous
investigateurs », les joueurs incarnent
la famille et les amis détaillés dans étagère entière de ses livres, éditions utilisez cette formule :
le scénario. Les domestiques sont étrangères et retirages compris. C’est là •  Elle se prête mal au jeu en campagne.
ostensiblement PNJ. Sir Wilfrid, Janet qu’il fera sa conférence. Selon toute probabilité, le personnage
et Diana font également partie des Le thé sera pris sur des tables de jardin, finira l’aventure en prison, dans l’attente
organisateurs, mais ils sont présentés sur la pelouse, entre le manoir et le lac. d’un jugement… Privilégiez cette
possibilité si vous envisagez ce scénario
comme des joueurs et traités comme Le dîner se déroulera dans la grande
tels par l’organisation (ils participent aux comme un one-shot, ou si le joueur
salle à manger, dans le corps central accepte l’idée de changer de personnage.
briefings de règles avec les joueurs, etc.). du manoir. Le petit salon attenant,
Commencez le vendredi soir, quitte à •  Votre assassin aura certainement
qui donne également sur la terrasse, besoin d’un peu plus de temps que les
compresser la « partie de campagne »
sur un dîner. Le crime a lieu dans la
abritera la partie de bridge pour celles autres pour remplir son questionnaire.
nuit du vendredi au samedi, l’enquête (et ceux) qui arrivent à couper à l’exposé Du coup, si vous les distribuez en
occupera la journée du samedi. Vous de Sir Wilfrid. début de séance, il risque de se faire
aurez « juste » besoin d’une maison de Sir Wilfrid et Lady Alexandra repérer. Si vous choisissez cette option,
campagne avec un jardin. occupent deux grandes chambres procédez à la distribution à la fin de la
• Sans aller jusque-là, quand il faudra indépendantes, au premier étage du séance précédente, ou au cours d’une
nourrir les joueurs, laissez tomber les corps central (cela fait vingt ans qu’ils rencontre entre les séances. Mieux
pâtes et le Coca. Servez plutôt du thé font chambre à part). George et Elisa encore, mettez-les sous enveloppe
avec un exemplaire du document 1, et
avec un zeste de citron ou un nuage de sont logés juste en face d’eux, dans la
lait, des scones, voire des sandwiches envoyez-les par courrier aux joueurs.
« chambre verte » (en réalité une suite
au concombre, éléments classiques avec salon et cabinet de toilette). Le
d’un tea time de l’époque. Après le
colonel Sailor se trouve plus loin dans leurs relations avec Sir Wilfrid et
crime, l’enquête bouleverse la routine
de la maison au point où le déjeuner
le même couloir, dans la «  chambre Lady Alexandra, ils seront logés avec
est remplacé par un buffet de viandes du Lion  ». Janet est installée dans les proches au premier étage du corps
froides, facile à préparer avant le jeu… une grande chambre d’angle au même central, avec les relations au second
étage. Walton Hattle et Gill-Banks étage, ou avec les indésirables dans
ont des chambres confortables au l’aile ouest.
second étage. Wills a une grande
chambre-bureau au troisième. Edna a Le point important de cette répartition ?
été logée dans « la plus belle chambre Personne n’est logé dans l’aile est, où
de l’aile ouest », un nid à courants d’air va se dérouler le crime. Même si Sir
dallé de marbre qu’elle déteste (la belle Wilfrid avait hurlé à pleins poumons,
est frileuse). Cynthia et Diana sont personne ne l’aurait entendu…
dans la « chambre lilas », juste en face
d’elle. Quant aux investigateurs, selon

57
Aventures effroyables

58
Tableau 1 - Opinions (1/8)

Sir Wilfrid Alexandra Townshed George Townshed Elisa Townshed Cynthia Townshed Diana Dayne

Douce, effacée, pleine Les grands hommes


Ma très gironde belle-fille,
de compassion et de engendrent souvent des Pendant un moment, j’ai cru
qui a plus de cervelle de
gentillesse… Nous n’avons incapables. Depuis sa qu’elle marcherait sur mes
George. Elle m’a dit « oui » Elle a beau être coriace, je
plus rien à nous dire depuis naissance, George fait tout traces. En définitive, Cynthia
Sir Wilfrid une fois, et même si ce n’est briserai cette salope qui a
trente ans. Heureusement pour me prouver que je suis est une terrible déception.
ni l’heure ni le lieu, je suis sûr dévergondé ma fille.
que je ne suis pas obligé un grand homme, en étant le Comment ai-je pu engendrer
qu’elle céderait de nouveau
de vivre avec, l’ennui me pire incapable que la Terre ait une… une lesbienne ?
si j’en avais envie.
terrasserait en six mois. jamais portée.

Ma rebelle chérie. Elle a


quitté la maison à 18 ans
Je ne sais pas trop quoi faire
pour vivre à Londres. Je
de cette « amie » tombée du
lui ai versé une petite
Oui, bien sûr, j’aime mon Ma bru est une jeune fille ciel – et oui, j’ai conscience
George n’a pas de chance en pension, bien sûr. Et puis,
mari. Mais il est tellement… convenable, qui fait de son de la nature particulière de
Alexandra affaires, mais c’est un garçon elle a rencontré cette jeune
intense. Le domaine est si mieux, mais je pense qu’elle cette amitié. Si elle fait du
Townshed adorable, qui mérite qu’on femme… La réconcilier
calme en son absence ! C’est n’est pas à la hauteur des bien à Cynthia, je ferai tous
l’aide de temps en temps. avec Wilfrid est sans doute
reposant. besoins de George. les efforts du monde pour ne
impossible pour le moment.
pas montrer à quel point je
Je me contenterai de faire
suis choquée.
le nécessaire pour que les
ponts ne soient pas rompus.

Ne nous voilons pas la face :


Papa est une réincarnation
d’Attila le Hun, en moins Je vénère ma femme, qui est Dire ses quatre vérités à Maman va faire comme si de
Papa me terrifie depuis des
convivial. Heureusement, la seule personne au monde Papa ? Claquer la porte ? rien n’était. En revanche, sa
années. Heureusement, il est
Maman rattrape le coup. Elle à croire en moi. Et encore, Vivoter à Londres, toute rencontre avec Papa va faire
toujours fourré dans des
est sensible, compréhensive, ces temps-ci, j’ai l’impression seule ? Se mettre à la colle des étincelles assez violentes
George coins improbables à l’autre
et n’hésite pas à m’aider qu’elle a des doutes. Ça me avec une actrice ? Quand elle pour nécessiter des lunettes
Townshed bout du monde. Quand il est
à boucler mes fins de terrifie, mais je ne suis pas s’est rebellée, Cynthia n’a de soudeur. Elle a toute ma
en Angleterre, je l’évite le
mois quand Elisa me passe équipé pour aller au conflit. pas fait les choses à moitié. sympathie. Elle a intérêt à
plus possible, mais on ne fait
d’effroyables factures... ou Mieux vaut laisser la situation Quand nous étions petits, rendre ma sœur heureuse.
pas toujours ce qu’on veut…
quand j’ai des soucis de se décanter. c’était une peste. Je l’adore. Sinon… euh, sinon rien.
chevaux, comme en ce
moment.
Tableau 1 - Opinions (2/8)

Janet Townshed Colonel Sailor Edna Weiss Eustace Gill-Banks Walton Hattle Edgar Wills

Je n’ai pas non plus beaucoup Je déteste les éditeurs par


En parlant d’occasion : belle, Le monde est plein de
d’espoir pour celle-là. Notre parasite familial, qui principe – j’en ai déjà usé Une non-entité, légèrement
riche, amusante… et presque Gill-Banks : petits, exacts,
Alexandra lui passe tout ! louche sur ma femme depuis quelques-uns – mais ils sont au-dessus du maître d’hôtel.
aussi égoïste que moi. scrupuleux et incapables de
Sir Wilfrid Elle est devenue infernale. trente ans sans oser passer à un mal nécessaire. Celui-là Il est compétent, à sa
Amusons-nous tant que ça saisir l’occasion quand elle se
Une pension bien sévère, à l’acte. Ça dit tout ce qu’il y a m’emmerde, et il est hors de manière étroite et mesquine.
dure ! Hors de question que présente. Il me doit tout, et il
l’étranger, où la vissera, voilà à savoir sur le bonhomme. question que je me plie à ses Et il a une bonne plume.
je l’épouse, bien entendu. n’a pas intérêt à l’oublier.
ce qu’il lui faut. caprices.

L’éditeur de Wilfrid, venu


Je m’inquiète pour Janet, Reginald est un ami très
Une sorte de savant, pour discuter affaires, Je n’ai pas beaucoup de
elle est mal dans sa peau, cher, qui a toujours été Wilfrid a osé inviter sa
invité par mon mari. Je ne comme s’il n’avait pas un relations avec Edgar, qui
angoissée et tendue. C’est là pour nous… pour maîtresse sous mon toit.
m’attends pas à grand- bureau à Londres pour travaille pour mon mari. Il est
Alexandra une phase chez tous les moi. Il n’a jamais eu un Je ferai de mon mieux
chose – ces anthropologues ça. La bonne éducation se courtois, sympathique, et fait
Townshed adolescents, bien sûr. Mais mot inapproprié, ce qui pour rester polie, mais il le
donnent toujours perd. Je n’ai rien contre des efforts pour faire sortir
ces renvois en série sont ne nous empêche pas payera… plus tard, quand
l’impression de tomber de lui personnellement, bien Janet de sa coquille. C’est
un problème, et elle est d’être conscients de nos nous serons seuls.
la Lune. entendu. Au contraire, il est aimable à lui.
impossible avec Wilfrid. sentiments.
plutôt sympathique.

Si j’ai bien compris ce que


Maman s’inquiète pour Janet. C’était lequel, le chevalier Maman m’a dit, c’est un
Il faudra que je prenne un de la Table ronde qui se Papa trompe Maman depuis genre de grosse légume L’éditeur de Papa serait Je le vois à chaque fois que
peu de temps pour discuter consumait d’amour pour toujours, mais c’est la parmi les anthropologues. peut-être intéressé par un je viens au manoir, bien sûr,
avec elle, entre frère et sœur, Guenièvre ? Chez nous, première fois qu’il invite sa Ce genre de type se divise recueil de mes meilleures mais nous n’avons jamais
George même si je sais déjà qu’elle c’est « oncle » Reginald. Ce maîtresse sous son toit. Je en deux catégories : les chroniques théâtrales, discuté. Un type qui arrive
Townshed va m’envoyer bouler. Elisa brave Reggie fait plus ou suis du côté de Maman, bien timides qui n’ouvrent légèrement révisées pour être le secrétaire de Papa ?
aurait peut-être plus de moins partie des meubles. sûr, mais je suis aussi curieux jamais la bouche quand on une publication en volume ? Depuis plusieurs années ?
chances. Ou Cynthia. Bon, Je l’aime bien, et je serai de voir à quoi ressemble une leur parle du monde réel, Je lui proposerai si nous Soit il est complètement
voyons ça autrement : à qui ravi de boire un coup – ou femme capable d’aimer Papa. et les fanatiques qui sont avons cinq minutes. insensible, soit il aime souffrir.
refiler la corvée ? plusieurs – avec lui. impossibles à faire taire. À
fuir dans les deux cas.

59
Aventures effroyables
Aventures effroyables

60
Tableau 1 - Opinions (3/8)

Sir Wilfrid Alexandra Townshed George Townshed Elisa Townshed Cynthia Townshed Diana Dayne

Nous avons quelques amis


Ma belle-mère est… une Georgie est un amour. Je me
communs, et nous nous
Si cela ne tenait qu’à moi, lady, et ça veut tout dire : le répète tous les jours, et
Georgie m’a beaucoup sommes déjà croisés. Elle est
nous serions restés à dignité, bonne éducation, j’en suis de moins en moins
parlé du mouton noir de très belle, avec un charme
Londres. J’aime beaucoup le calme et sérénité, ainsi que convaincue. J’ai cru que
la famille, la sœur qui s’est fou – et, d’après les rumeurs,
manoir, mais quand ce salaud résignation, stoïcisme et c’était un jeune et brillant
Elisa révoltée contre son tyran de une tête de mule. Je ne sais
est à l’étranger. Sa présence oubli de soi. Sous tout ça, il intellectuel, alors qu’en fait, il
Townshed père. Je suis curieuse de la pas si c’est ce qu’il faut à
va rendre l’atmosphère y a quelqu’un de gentil et de n’a rien dans le crâne. Il reste
rencontrer. Un peu choquée Cynthia, mais je leur souhaite
irrespirable. Et jamais, sous drôle, mais il faut beaucoup charmant, adorable et…
par ses mœurs, aussi, mais tout le bonheur du monde
aucun prétexte, je ne resterai creuser pour s’en rendre mignon, mais est-ce que j’ai
j’imagine que ça passera. (sans le dire, parce que Ça
seule avec lui. compte. J’ai envie que nous envie de passer ma vie avec
Ne Se Fait Pas de féliciter
soyons amies. une espèce de chiot ?
des « colocataires »).

Père s’est mal conduit


Tout le monde déteste Père. Je n’ai jamais rencontré Elisa,
envers elle, mais à sa manière J’adore mon frère, mais
Je l’ai détesté. Maintenant, puisque Père a mis son veto
douce et tranquille, elle est l’affection n’empêche pas
je vois un type égoïste, à notre présence au mariage Diana a été, est et sera
aussi égoïste que lui. Elle a le réalisme : écrasé par
immensément égoïste, qui de George. Pour ce que j’ai l’amour de ma vie. Point.
choisi le confort, une vie la personnalité de Père,
est devenu méchant parce compris des lettres un peu Je sais qu’elle en veut
Cynthia paisible, un vieil amoureux George n’a jamais grandi.
qu’il est convaincu d’être confuses qu’il m’a envoyées énormément à Père, et
Townshed platonique avec qui il ne se Il mûrira peut-être sur le
un raté – ce en quoi il n’a pendant le voyage de noces, je suis sûre que ça ne lui
passera jamais rien… Tout tard, mais pour l’instant, il a
pas tort. J’ai pitié de lui… à il l’adore, elle l’adore et passera pas de sitôt. Tant pis.
le monde prend Mère pour treize ans d’âge mental. Allez,
distance. De près, il y a des tout va pour le mieux. Je On va attendre.
une victime. En réalité, je quinze, je me sens d’humeur
chances qu’il arrive encore à suis impatiente de faire sa
pense qu’elle n’est pas si généreuse.
me mettre en colère. connaissance.
mécontente de sa vie.

Cynthia aime sa mère, alors Je ne l’ai jamais rencontré,


Un salaud doublé d’une
je vais faire un effort, mais… mais Cynthia l’adore – une La femme de George. Je
ordure triplé d’un fumier. Pauvre, pauvre, pauvre
quelle sorte de femme faut-il de ces relations frère-sœur ne la connais pas : nous
Il s’en est pris à moi, très chérie, sortie d’une famille
Diana être pour se laisser marcher très complices, où George n’étions pas invités à son
bien, mais il a surtout détruit de monstres pour tomber
Dayne dessus pendant trente ans ? joue le petit frère, alors mariage, parce que notre
Cynthia – et ses autres dans mes bras. Tout ce que je
Hélas, la réponse est simple : qu’il est l’aîné. Ses critiques présence « aurait contrarié
enfants, j’ai l’impression. Il ne fais, je le ferai pour toi.
une femme respectable. Une théâtrales ne m’ont jamais Père ».
mérite pas de vivre.
femme comme il faut. frappée par leur pertinence.
Tableau 1 - Opinions (4/8)

Janet Townshed Colonel Sailor Edna Weiss Eustace Gill-Banks Walton Hattle Edgar Wills

L’autre sœur de Georgie


est encore en pension… Avec elle, Cynthia et Diana, Un anthropologue, c’est une
L’éditeur de Sir Wilfrid.
enfin, quand elle ne fait ça fait un trio de jeunes sorte d’archéologue, mais
Un vieux monsieur très J’imagine que tant qu’il se
pas renvoyer. C’est un âge femmes scandaleuses. c’est quoi, la différence, au
gentil qui était à notre contente de publier ses gros J’ai entendu parler du
Elisa difficile. J’espère qu’on Psychologiquement, elle juste ? J’imagine qu’il sera
mariage. Georgie l’appelle bouquins rasoirs, il n’est pas secrétaire de Sir Wilfrid, mais
Townshed aura l’occasion de faire m’intéresse : comment peut- ravi de me l’expliquer. En
«oncle Reginald» même s’il dangereux. J’espère que Sir je ne l’ai jamais rencontré.
connaissance – je l’ai juste on avoir une relation suivie détail. Pendant des heures.
n’y pas de lien de parenté. Wilfrid n’écrira jamais ses
aperçue à mon mariage, et avec un salopard comme Pourvu que je ne sois pas
Mémoires…
on n’a pas eu le temps de mon beau-père ? assise à côté de lui à table !
bavarder.

Je l’ai rencontrée dans un


Gérer l’adolescence, le cocktail il y a quelques Ce monsieur Gill-Banks
Cher oncle Reggie. Je suis
pensionnat et la famille est mois, et je l’ai trouvée très est le dernier d’une longue C’était déjà l’éditeur de Père
sûr qu’il va tiquer quand Une présence lointaine avec
une tâche impossible, elle a sympathique. Bien sûr, à ce série : Père a toujours attiré avant que je ne quitte le
je lui présenterai Diana. Il des lunettes d’écaille, voilà le
choisi de se replier dans son moment-là, je ne savais pas des rivaux, qu’il choisit manoir. Je l’ai rencontré deux
fera l’impossible pour s’en souvenir que j’ai du secrétaire
Cynthia monde intérieur. C’est bien, que c’était la maîtresse de toujours juste un peu moins ou trois fois quand j’étais
empêcher, mais il va tiquer. de Père. Mère le trouve efficace,
Townshed mais elle a besoin de points Père. Mère doit être furieuse compétents que lui et qu’il une adolescente mal dans ma
Après, il sera mal à l’aise Janet ne peut pas le souffrir,
d’ancrage dans la réalité. Je d’être obligée de la recevoir. ridiculise publiquement. peau, et il a été très gentil. Je
pendant une ou deux heures, pour des raisons peu claires - y
suis contente qu’elle sorte Je n’ai pas l’intention de me La fuite serait la meilleure suis ravie d’avoir l’occasion
puis il oubliera ce que la compris pour elle, semble-t-il.
un peu de sa coquille avec montrer désagréable par solution, mais ils restent de le revoir.
situation a d’étrange.
Diana et moi. solidarité familiale. Dans ma toujours.
situation, ce serait ridicule.

Janet ne va pas bien du tout.


Cynthia et moi l’aimons Je ne le connais que
beaucoup, mais j’ai peur que par les descriptions de Un anthropologue, c’est bien
Qui ça ? Ah, le secrétaire. Un
nous ne soyons dépassées. Cynthia. Il a l’air d’un Quelqu’un qui fréquente Sir un spécialiste des coutumes ?
employé de Sir Wilfrid. Une
N’étant pas de la famille, brave bonhomme un peu Wilfrid sans y être obligée Si je peux l’amener, pendant
Diana Je ne le connais pas. Londres victime de son patron, son
je n’ai pas d’avis à donner, pathétique, qui joue au est forcément tordu. Je ne le dîner, à parler des mœurs
Dayne est plein d’éditeurs. complice... ou un peu des
mais je pense qu’il faudrait tonton avec les enfants de vais pas me mettre en frais des Grecs de l’Antiquité,
deux ? Je ne vais pas perdre
l’envoyer au vert, dans un la femme qu’il aime – des pour elle. pour voir les têtes des uns et
mon temps à lui parler.
pensionnat en France ou en enfants qu’elle a eus avec des autres…
Suisse… mais pas un bagne un autre.
comme le souhaite Sir Wilfrid.

61
Aventures effroyables
Aventures effroyables

62
Tableau 1 - Opinions (5/8)

Sir Wilfrid Alexandra Townshed George Townshed Elisa Townshed Cynthia Townshed Diana Dayne

Mon père est un porc, et


encore, je ne suis pas gentille
avec les porcs : la plupart Je voudrais lui ressembler,
Ma sœur, la scandaleuse
ont de jolis yeux. En plus, Georgie est un gentil crétin, quand je serai grande : une
Ma mère ? Une nouille Je ne connais pas bien Elisa, qu’on me cache parce
il veut m’envoyer dans une qui deviendra un vieil femme qui sait ce qu’elle
Janet victorienne qui ne comprend mais elle me semble bien, qu’on craint qu’elle ne me
pension en Suisse, un genre imbécile dans une dizaine veut, qui mène sa barque et
Townshed rien à la vie. Je l’aime, mais sans doute trop bien pour corrompe, comme si c’était
de pénitencier où l’on brise d’années, et le restera jusqu’à qui se bat. Et puis, elle aime
elle me désespère. Georgie. une maladie contagieuse,
des cocaïnomanes de bonne sa mort. Cynthia, ça nous fait un point
d’aimer les filles ! Je l’admire.
famille pour en faire des commun.
jeunes filles modèles. Hors
de question !

Si les convenances ne me Je suis tombé amoureux


ligotaient pas, il y a des d’Alexandra le 12 février Il faut de tout pour faire
années que j’aurais fait le 1893, pendant un bal. Bien un monde, vivre et laisser
Un brave garçon, pas Quand Wilfrid parle d’elle,
nécessaire pour que Wilfrid sûr, elle n’a rien vu, et vivre, et toutes ces sortes
compliqué, qui ressemble il a littéralement la bave aux
n’impose plus sa présence à lorsqu’elle a épousé Wilfrid, Je la connais peu, mais elle de choses. Je ne vais pas
beaucoup à Alexandra. Ce lèvres. Je ne l’ai jamais vue,
Alexandra. Mais on ne se bat j’ai été content de disparaître a l’air d’être dynamique et prétendre que je ne suis pas
Colonel n’est pas un génie, mais tout pas même au théâtre, mais
plus en duel, dans ce pays. aux Indes. Nous sommes futée. Exactement ce qu’il choqué, mais j’ai joué à la
Sailor le monde ne peut pas avoir si elle pouvait lui coller une
Alors, je me résigne à voir ce restés amis. Elle sait à quoi faut à George… J’espère dînette avec Cynthia quand
inventé la poudre. Je l’aime bonne crise d’apoplexie, je
salopard étouffer doucement s’en tenir, moi aussi… et qu’elle est du même avis. elle avait 4 ans, et je ne vais
comme le fils que je n’ai n’en serais pas chagriné le
sa femme, je reste dans Wilfrid également, hélas. Il quand même pas lui battre
pas eu. moins du monde !
les parages dans l’espoir n’hésite pas à me donner des froid parce que… bon… elle
d’amortir la casse. Je le coups de griffe quand l’envie a un fait un choix étonnant.
déteste, mais je me méprise. lui en prend.

Tout a commencé par une


liaison sans conséquence.
Nous sommes croisés, Wilfrid est furieux contre
Ce n’est pas forcément facile
retrouvés, reperdus… et elle. À cause de ses mœurs ?
petit à petit, je me suis à sortir de but en blanc, D’après Wilfrid, c’est un
Wilfrid ne m’a jamais Il en est convaincu, mais
rendu compte que j’étais mais comme elle ne veut pas bon à rien veule qui passe
vraiment parlé de sa belle- entre nous, je pense que c’est
amoureuse. J’ai mis un comprendre, il va falloir s’y son temps dans les jupes de
fille, en tout cas pas comme surtout parce que c’était sa
moment à l’accepter – résoudre. «Ma chère, vous sa maman. J’attendrai de le Je l’ai vue au théâtre. Bonne
Edna Weiss d’une personne – comme préférée, et qu’elle a eu le
j’ai toujours voulu être êtes périmée, votre mari va rencontrer pour juger par actrice, et très jolie.
indépendante - mais il est d’un accessoire posé à côté culot de se révolter contre
divorcer et m’épouser. Je sais moi-même : les opinions
temps de regarder la vérité de son fils, oui, parfois, mais lui. Elle l’a payé cher. Je vais
que vous êtes riche et pas lui, de Wilfrid sont parfois un
en face. Et de le forcer à la je ne sais rien d’elle. avoir besoin d’alliées dans la
mais j’ai assez d’argent pour peu… tranchées.
regarder, aussi, parce que famille. Tant qu’à faire, autant
deux.»
comme tous les hommes, il sympathiser avec elle…
est doué pour ne pas voir ce
qui crève les yeux.
Tableau 1 - Opinions (6/8)

Janet Townshed Colonel Sailor Edna Weiss Eustace Gill-Banks Walton Hattle Edgar Wills

La plupart des savants que


Je crois qu’il est amoureux
fréquente Papa sont des
de moi. Il me suit partout
Maman ne l’appelle que vieux qui sentent le moisi
Maman ? Reggie ? Est-ce avec ses gros yeux de hibou
«cette femme» en pinçant ou, parfois, l’alcool. Ils ne
que vous avez entendu, un derrières ses lunettes, il
les lèvres. Pourtant, il y a me remarquent même pas. Je l’ai croisé une ou deux fois
jour, quelqu’un prononcer le sursaute quand je lui parle,
Janet plein d’autres noms pour la J’imagine que celui-là sera au manoir, et bizarrement,
mot «divorce» ? C’est une bafouille quand il essaye de
Townshed pute à Papa, à commencer comme les autres. Pourtant, je l’aime bien. Il ne me traite
invention utile, faite pour me parler. Bref, il m’énerve. Il
par «grosse salope». Si je l’anthropologie m’intéresse, pas comme une gamine.
des gens comme vous… et était censé me faire réviser
peux en placer quelques-uns j’ai lu les livres de papa – pas
surtout des gens comme Papa. en attendant que je reprenne
pendant le dîner… les siens, c’est du gâchis –
les cours, mais j’ai réussi à le
ceux de la bibliothèque, Le
faire renoncer.
Rameau d’or et tout ça.

Connais pas, mais Wilfrid


nous en a rebattu les
Solide, fiable, ennuyeux
oreilles, à Alexandra et à
Une enfant distante, un Qui se ressemble s’assemble. comme la pluie. Travailler
moi, pendant des mois.
peu sauvage, que je ne suis Cette Miss Weiss court Il est déjà venu plusieurs avec Wilfrid ne va pas tarder
«Cet idiot de Gill-Banks
jamais parvenu à apprivoiser. aux quatre coins du fois au manoir, et pour à lui donner un ulcère. Je
pense que…», «Je prouverai
Alexandra s’inquiète pour monde, gagne des courses un intellectuel, il a l’air prends un certain plaisir à
Colonel au monde entier que les
elle. À mon avis, elle a tort : automobiles et brûle la convenable. De gauche, lui raconter mes histoires
Sailor théories de Gill-Banks…»
quelques années de pension chandelle par les deux bouts. sûrement, voire socialiste, de chasse et mes aventures
Pour peu qu’il ait un
sont exactement ce qu’il Elle fait la paire avec Wilfrid. mais ils le sont tous, dans aux Indes : ça l’embête
minimum de répondant, nous
faut pour l’aider à s’épanouir. Si seulement elle pouvait le son métier. considérablement et ça se
allons assister à l’équivalent
Encore faut-il qu’elle y reste. convaincre de divorcer ! voit, mais il est trop poli
scientifique d’un match de
pour prendre la fuite.
boxe. Je prends les paris sur
Wilfrid, comme toujours…

Je l’ai déjà rencontré


plusieurs fois. Wilfrid ne Dans ses moments de bonne
Un de ces vieux machins Sous le respectable savant
L’autre fille de Wilfrid passe l’aime pas beaucoup, pour humeur, Wilfrid chante les
très «armée des Indes» qui se dissimule un adolescent
l’essentiel de son temps des histoires de tirages louanges de ce collaborateur
encombrent les grandes prolongé. Je ne suis pas
en pension. Wilfrid braille et de cessions de droits à efficace. Quand il est de
propriétés. Certains certaine qu’il ait un jour
qu’elle est infernale et qu’il l’étranger, mais je ne suis pas mauvais poil, il passe ses
Edna Weiss sont des vieux poivrots, couché avec autre chose
faut la mater. Elle a 18 ans, obligée d’être toujours du nerfs sur lui… comme tous
d’autres de vieux imbéciles, qu’avec la Science. Il fut un
dear, c’est normal qu’elle soit même avis que Wilfrid, et les hommes d’âge mûr un
quelques-uns sont juste temps où je prenais plaisir à
intenable. Si je te disais ce je le trouve sympathique… peu désordonnés affublés de
vieux. On verra dans quelle le choquer, mais j’ai renoncé,
que j’ai fait à cet âge-là… Qu’il contribue à la gloire secrétaires trop compétents,
catégorie le ranger. c’est trop facile.
de l’homme que j’aime aide, j’imagine.
bien sûr.

63
Aventures effroyables
Aventures effroyables

64
Tableau 1 - Opinions (7/8)

Sir Wilfrid Alexandra Townshed George Townshed Elisa Townshed Cynthia Townshed Diana Dayne

Ça ne peut plus durer. Il va


falloir que quelque chose
craque, le plus tôt sera le
mieux, par exemple ce week- Je ne la connais pas, mais
end. Sinon, je vais renoncer toutes mes relations me l’ont Ni Oxford, ni même Il n’y a pas eu une espèce de
Je ne la connais pas et je n’ai Une actrice ? Je ne vais pas
Eustace à toute une vie de pacifisme décrite comme «une vraie Cambridge, paraît-il, juste scandale à son propos, il y a
pas spécialement envie de la savoir quoi lui dire : je ne vais
Gill-Banks et mettre mon poing dans la lady». Je suis mal à l’aise à une école privée, et encore, un moment ? Quelqu’un m’a
rencontrer. jamais au théâtre.
gueule de ce fumier – qui a l’idée de faire un esclandre pas tout le cursus. parlé d’elle, je crois…
une tête de plus que moi et sous son toit.
est deux fois plus large. Ce
n’est pas une si bonne idée,
en fin de compte.

Depuis quinze ans, je verse La «petite Cynthia» n’est


à cet homme des sommes Lady Alexandra est une
plus si petite, et je trouve
indécentes. Qu’il n’ait aucune très brave femme, qui serait
reconnaissance, très bien. qu’elle a bien grandi. Elle a du
beaucoup plus heureuse Le jeune George est un
Qu’il terrorise ma secrétaire Une très jolie femme, avec la caractère, comme son père,
loin de son mari. Le meilleur parfait homme du monde
au point où elle fond en tête sur les épaules. Je parie mais elle est plus équilibrée
service que je pourrais lui doublé d’un crétin intégral, Une actrice qui monte, et
larme quand il entre dans que si dans cinq ans, elle que lui. Quant à ses
Walton rendre serait d’insister pour triplé d’un scribouillard qui la compagne de Cynthia. Je
son bureau, soit. Mais qu’il n’a pas transformé George préférences sentimentales…
Hattle n’écrive pas ses livres... Il qu’il me rende un nouveau n’a même pas assez de talent ne sais rien d’autre sur son
de fond en comble, elle le Un jour, je vous parlerai de
ne peut continuer comme livre sur les mœurs d’une pour être de l’avis du public. compte.
quittera pour quelqu’un de ma tante Adélaïde et de sa
ça. S’il ne consent pas à nos quelconque tribu papoue… Mais je l’aime bien. C’est le
plus énergique. «dame de compagnie», tiens.
nouveaux arrangements, il Malheureusement, ça risque plus reposant des Townshed.
L’Angleterre est pleine de
trouvera un autre éditeur. de ne pas être d’actualité
Et je ferai en sorte qu’il ait couples clandestins, quand
avant un moment.
du mal. on sait regarder.

J’en suis arrivé à un point


Un gâchis d’oxygène
où je ne sais même plus
ambulant. Avec le dixième de
si je déteste le patron Je ne l’ai jamais vue, mais
la fortune dont il finira par
ou si je l’admire. Un tel Une fille courageuse, qui quand il a découvert sa
hériter, je pourrais mener
monument d’égoïsme Lady Alexandra est gentille et a su claquer la porte et relation avec Miss Cynthia,
une vie indépendante, faire Jeune, jolie, souriante et
devrait être préservé pour facile à vivre, mais il y a une faire sa vie. Elle a passé Sir Wilfrid a beaucoup parlé
de la recherche, publier… pleine d’attentions pour son
les générations futures. main de fer sous ce gant de plusieurs années en disgrâce, d’elle, généralement en
Edgar Wills Mais c’est lui qui gaspillera Georgie. Si je n’étais pas
Quand je n’en suis pas la velours – quand elle donne et commence tout juste à termes orduriers. Je crois
tout ça en vins français et en amoureux d’une autre, je
victime, j’ai appris à trouver un ordre, mieux vaut obéir revenir en faveur – grâce à même qu’il a essayé de lui
repas gastronomiques. Ne serais jaloux.
ça drôle. Beaucoup moins sans discuter. un patient travail de sape de nuire – c’est vers cette
me faites pas dire ce que je
quand il fait obstacle à mes Lady Alexandra, je parie. époque-là qu’il a engagé un
n’ai pas dit : je l’aime bien, le
ambitions littéraires… pour détective privé…
manoir est plus vivant quand
ne rien dire de mes désirs
il est là.
personnels.
Tableau 1 - Opinions (8/8)

Janet Townshed Colonel Sailor Edna Weiss Eustace Gill-Banks Walton Hattle Edgar Wills

Est-ce que les Townshed


savent qu’elle est la maîtresse Un éditeur compétent et
de Sir Wilfrid depuis des honnête – et qui s’intéresse Un très brave garçon,
Je ne la connais pas, et Je ne l’ai jamais croisé, mais
années ? Sûrement pas, sinon, à ma carrière. Heureusement, intelligent et compétent.
de toute façon, les jeunes j’ai entendu Sir Wilfrid dire
Eustace ils ne la recevraient pas. Je il est dynamique et habitué C’est un plaisir de travailler
filles ne s’intéressent pas tout le mal qu’il pense de
Gill-Banks l’ai croisée plusieurs fois, à négocier, parce que c’est à avec lui, et j’espère que
à l’anthropologie. Elles ont son «vieil ami», ce qui me le
et elle me rend nerveux, lui de faire plier Sir Wilfrid. notre collaboration durera
tort, mais c’est comme ça. rend plutôt sympathique.
comme toutes les femmes Si ce n’était que moi, rien ne longtemps.
dynamiques… bon, comme bougerait jamais…
toutes les femmes.

Gill-Banks est plus compétent


Par la force des choses, je
que Sir Wilfrid, plus
travaille beaucoup plus avec
sympathique… mais c’est
Oh Seigneur, un vieux soldat lui qu’avec Sir Wilfrid, et c’est
Sir Wilfrid va hurler, un grand timide, incapable
qui a participé à notre le jour et la nuit : il est posé,
m’insulter, et finir par d’affronter une séance de
glorieuse épopée coloniale, précis et poli. Je serais ravi
J’aime bien cette gamine. Elle capituler, une fois que j’aurai dédicaces ou une conférence.
Walton mission civilisatrice, combats de publier son manuscrit
me fait penser à sa sœur à fait une ou deux concessions. En plus d’une part plus
Hattle sur la frontière et tout et sous son nom… à condition
son âge, en plus sauvage. Elle, en revanche, m’en importante sur les royalties
tout. Pourvu qu’il ne me qu’il parvienne à changer
voudra à mort, et pendant des livres signés par Sir
propose pas de publier ses suffisamment son style pour
très longtemps. J’y survivrai. Wilfrid, je vais lui proposer un
Mémoires ! qu’il soit impossible de le
poste de conseiller éditorial.
confondre avec un texte
Salaire modeste, mais salaire.
signé par son patron.
Il sera ravi.

Je ne sais pas quoi dire. Elle


Ses séjours au manoir sont
est belle et malheureuse, Je ne gère l’agenda du Le levier grâce auquel je
des moments pénibles : Nous travaillons très bien
j’ai envie de l’aider, de la patron que lorsqu’il est m’émanciperai de Sir Wilfrid,
j’ai du travail, et il est ensemble : il me donne
protéger, de la faire rire… en Angleterre, mais je sais toute la difficulté étant de
toujours à la recherche d’un des fondements rigoureux,
Je suis amoureux. De la fille qu’elle y prend beaucoup de s’émanciper assez pour se
compagnon pour boire un un plan bien construit,
de mon patron. Du patron place – plus que toutes les faire un nom, mais sans se
Edgar Wills verre, jouer au billard ou et j’emballe tout ça dans
que je me prépare à trahir. autres réunies, parce que oui, fâcher avec lui – or, il se
écouter ses histoires. Je le un style sensationnaliste
Comment voulez-vous que il y en a eu d’autres, et même fâche facilement et reste
fuis autant que je peux, mais pimenté par les hypothèses
je me déclare, dans ces beaucoup. Le sait-elle ? Si oui, fâché longtemps. Laisser
être impoli avec le meilleur idiotes de Sir Wilfrid. Le
conditions ? Et de toute est-ce que ça la préoccupe ? Hattle en première ligne est
ami de son employeur est public adore.
façon, elle ne s’intéresse pas Aucune idée. la meilleure solution.
mauvais pour sa carrière.
à moi.

65
Aventures effroyables
• En apparence  : Une épouse modèle
Aventures effroyables

Le village qui gère le manoir et élève les enfants


Hillington est un gros bourg peuplé de pendant que son mari s’en va courir
campagnards pittoresques. Ils n’avaient
l’aventure aux quatre coins du monde.
pas beaucoup de rapports avec Sir Wilfrid,
qui faisait de temps en temps un discours • En réalité : Une femme trompée, qui
pour la distribution des prix, à l’école, et hait son mari sans se l’avouer mais n’a
évitait toute autre obligation. Du point de pas l’énergie de se rebeller.
vue des investigateurs, les sites les plus
intéressants sont le poste de police et un George Townshed, le fils aîné
pub baptisé L’ours et l’arbalète, qui sert de
l’excellente bière. 26 ans, cheveux blonds brillantinés,
toujours très élégant, et emploie
un vocabulaire recherché. Fuit les
Les gens confrontations et les disputes.
Le tableau des Opinions, page 58, vous • En apparence  : Un dilettante,
donne une idée de ce que les invités membre éminent du Club des Sir Wilfrid Townshed
pensent les uns des autres. C’est un Bourdons, qui rassemble tous les
outil utile à la fois pour la partie inutiles de Londres. Il lui arrive
« mondanités » et pour orienter le début d’écrire des critiques théâtrales,
de l’enquête. Bien entendu, vous êtes mais l’essentiel de son existence est
seul juge de la manière dont ces opinions consacré au choix de ses cravates.
sont présentées. Il serait étonnant que • En réalité  : Apparence et réalité
Diana Dayne s’épanche sur Sir Wilfrid coïncident, à un détail près : George
auprès de parfaits inconnus, mais même paraît un peu nerveux. Il doit une
lorsqu’elle se contente de banalités, son forte somme à son bookmaker, qui
aversion pointe. commence à se lasser de lui courir
après. Il envisage de demander à sa
Sir Wilfrid Townshed mère de lui «  prêter  » une centaine
de livres. Il n’en aura pas l’occasion
52 ans, brun, visage tanné, yeux bleus, avant le meurtre et après, cela
barbe grisonnante  ; personnalité ultra- semblerait suspect.
dominante, veille à être toujours le centre
de l’attention. Elisa Townshed, épouse de George Lady Alexandra Townshed
•  En apparence  : Explorateur, barou- 25 ans, brune, cheveux longs, robes chères
deur, anthropologue, collectionneur, mais conventionnelles, peu de bijoux et
écrivain et séducteur. encore moins de maquillage. Fume trop,
• En réalité : Malhonnête, mesquin et surtout après la découverte du meurtre.
alcoolique. • En apparence : Une épouse aimante
mais exaspérée, qui poussait George à
Lady Alexandra Townshed, l’épouse s’affirmer, y compris face à son père.
de Sir Wilfrid • En réalité  : Elisa a épousé George
48 ans, blonde, élégante, un peu froide, il y a un peu plus d’un an. Elle
toujours polie ; discrètement autoritaire. a récemment compris qu’il était
irrémédiablement mou, alors qu’elle
Le personnel est attirée par les hommes forts. Elle
En plus de Grant, le maître d’hôtel, et éprouve déjà de vagues regrets, que le
de Samuel, le valet de Sir Wilfrid, la drame risque de cristalliser.
domesticité se compose de Mrs Lovett,
la cuisinière ; de trois bonnes prénommées Cynthia Townshed, l’aînée des filles George Townshed
Hilda, Eunice et Lucy ; de Peter
Reeves, le chauffeur ; et d’un jardinier en
23 ans, cheveux blonds coupés à la
chef prénommé Theo, qui encadre trois garçonne, bijoux en toc et fume-cigarette,
jeunes gens qui vivent au village. voix rauque très travaillée.
Avant le meurtre, ce sont de simples • En apparence : Une jeune journaliste
présences dans l’arrière-plan, qui aux mœurs non conventionnelles,
accomplissent leurs tâches quotidiennes. qui partage un appartement avec son
Ensuite, ils deviennent des témoins peu « amie », Diana Dayne.
intéressants (voir page 77).
Grant sert la famille depuis trente ans, Mrs • En réalité  : Une jeune femme
Lovett depuis vingt-deux. Samuel n’est là courageuse, sincèrement amoureuse
que depuis quelques mois, mais c’est un de Diana. Les événements des jours à
score honorable pour les valets de Sir venir vont sans doute lui briser le cœur.
Wilfrid, et il a d’excellentes références.
Les bonnes sont de sympathiques jeunes Diana Dayne, « l’amie » de Cynthia
personnes qui s’efforcent de satisfaire une
patronne exigeante. Quant au chauffeur 28 ans, grande et mince, cheveux châtain,
et aux jardiniers, leurs occupations les robes à la dernière mode de Paris, taches
de rousseur, pointe d’accent cockney quand Elisa Townshed
appellent rarement à l’intérieur.
elle ne se surveille pas.

66
• En apparence  : Une actrice qui

Aventures effroyables
commence à se faire un nom sur
la scène londonienne. Elle cultive
la provocation, que ce soit dans ses
vêtements ou dans ses mœurs. Elle a
pris Cynthia sous son aile il y a deux
ans, et elles ne se quittent plus depuis.
• En réalité  : Diana est une femme
vindicative. Lorsqu’il a découvert que
sa fille avait des relations «  contre-
nature » avec une actrice, Sir Wilfrid
a usé de méthodes ignobles pour la
forcer à renoncer à Cynthia – allant
de la publication de ragots scandaleux
sur ses maîtresses précédentes à l’envoi
Cynthia Townshed Edna Weiss
d’un gros bras qui lui a cassé la gueule,
en passant par des conversations sur
ses mœurs avec des amis directeurs
de théâtres. Diana a serré les dents et
a attendu une occasion de se venger.
Ses conversations avec Janet l’ont
convaincue qu’elle pourrait se servir
de la jeune fille pour frapper.

Janet Townshed, la plus jeune des filles


18 ans, encore gauche, brune, visage
perpétuellement renfrogné, oscille entre
silence boudeur et sarcasmes.
• En apparence  : Une post-adolescente
qui n’a pas fini de grandir, avec un
caractère impossible. Renvoyée de
Diana Dayne pension trois mois plus tôt, elle traîne Eustace Gill-Banks
son mal-être au manoir. Cynthia arrive à
peu près à la canaliser, sa mère a renoncé
depuis longtemps. Janet est observatrice
Edna Weiss, mécène
et épingle les petits ridicules des uns et
des autres sans hésiter. 35 ans, cheveux blond vénitien, sportive et
dynamique, parle volontiers d’équitation
• En réalité  : Une jeune fille très mal
et de mécanique automobile, boit son
dans sa peau. Depuis trois mois, elle fait
des escapades à Londres pour aller voir whisky sec, comme un homme.
Cynthia. Elle a sympathisé avec Diana, • En apparence  : Une riche héritière
qui a cultivé sa haine pour son père – qui profite de la vie et finance les
comme beaucoup d’adolescents, Janet expéditions de Sir Wilfrid. Sa présence
juge son entourage sans indulgence, et n’a rien de choquant en apparence : il
Sir Wilfrid est un type écœurant. est normal qu’elle ait la primeur des
découvertes de son protégé.
Colonel Reginald Sailor, DSO • En réalité : Cela fait cinq ans qu’elle
Janet Townshed 54 ans, teint hâlé, yeux bleus à fleur de tête, est la maîtresse en titre de Sir Wilfrid.
moustache grise en brosse, jure en pachtoun Alexandra le sait, et est blême de rage
quand il est vraiment contrarié. à l’idée d’accueillir «  cette garce  »
• En apparence  : Un officier et un sous son toit, mais Sir Wilfrid l’a fait
gentleman, ami de longue date des taire. Les deux femmes ne ratent pas
Townshed. Ses trois principaux sujets une occasion de s’envoyer des piques.
de conversation sont la chasse, ses Elle est persuadée que Sir Wilfrid
aventures aux Indes et la politique, se prépare à quitter sa femme pour
vus par le prisme d’un conservateur elle, alors qu’il n’en a absolument pas
étroit d’esprit. l’intention.
• En réalité  : «  Reggie  » voue depuis
Eustace Gill-Banks, anthropologue
trente ans une passion sans espoir à
Alexandra. Elle le sait, et elle l’aime en 56 ans, sourcils broussailleux, lorgnon,
retour. À ce détail romantique près, le sourcils froncés et moue désapprobatrice
colonel est exactement ce qu’il a l’air permanente, a tendance à basculer en mode
d’être. Des années de fréquentation lui « cours magistral » sur n’importe quel sujet.
Colonel Reginald Sailor ont inspiré un profond dégoût pour • En apparence  : Un savant réputé,
Sir Wilfrid. connu pour ses recherches dans un

67
et des ouvrages de vulgarisation sur Une bien belle journée
Aventures effroyables

l’archéologie et l’anthropologie, sans Une fois au manoir, à trois bonnes


trop se soucier de l’exactitude des heures de route au nord de Londres,
données contenues dans ses livres, Grant, le maître d’hôtel, les conduit
mais sans sombrer dans le n’importe à leurs chambres et leur explique la
quoi ou l’occultisme. routine de la maison. S’ils arrivent
• En réalité : Hattle a appris récemment dans l’après-midi, ils pourront faire
que le binôme Gill-Banks/Wills était le connaissance avec tout le monde lors
véritable auteur des livres de Sir Wilfrid. du thé, servi à five o’clock sur la pelouse.
Lassé par les exigences éditoriales et Le dîner sera servi à huit heures. Tenue
financières de ce dernier, il envisage de de soirée obligatoire, bien entendu.
revoir en profondeur leur manière de D’ici là, ils sont libres de se promener
travailler. L’éditeur, l’anthropologue dans le parc, de bavarder avec les autres
et le secrétaire peuvent mettre Sir invités, etc. Sir Wilfrid est dans son
Wilfrid sur la touche. Hattle envisage bureau, mais il les verra plus tard dans
Walton Hattle de conserver le système actuel en l’après-midi.
modifiant radicalement la répartition Laissez aux investigateurs le temps de
des droits. Si Sir Wilfrid s’y refuse, il prendre leurs marques. L’ambiance est
joue avec l’idée de publier directement tendue, mais Sir Wilfrid a souvent cet
Gill-Banks et Wills, ensemble ou effet-là sur son entourage.
séparément. Les deux hommes auront Le dîner est l’occasion de multiples
des échanges « vigoureux » derrière les accrochages. Sir Wilfrid décoche des
portes closes du bureau de Sir Wilfrid. réflexions assassines à tout le monde,
Après le crime, George affirmera que traitant George de «  néant emballé
son père a crié : « Je ne me laisserai pas dans un beau costume  », le colonel
dépouiller, espèce d’escroc ! ». Sailor de «  vieil ami professionnel  »,
et ainsi de suite. Cynthia encaisse en
Edgar Wills silence un «  ce n’est toujours pas toi
26 ans, cheveux blonds, lunettes à monture qui me donneras des petits-enfants  »
d’écaille, menton carré, traits réguliers, qui fait blêmir Diana. Janet a droit à
grand et athlétique. un « profite bien du dîner, tu mangeras
Edgar Wills moins bien en pension  » qui lui fait
• En apparence  : Le secrétaire de Sir serrer les poings. N’oubliez pas les
Wilfrid est une simple silhouette à investigateurs dans la distribution de
l’arrière-plan, qui s’occupe d’organiser vacheries !
domaine voisin des centres d’intérêt de la vie quotidienne de son patron,
Sir Wilfrid. Les deux hommes passent Ensuite, tout le monde passe dans un
veille à ce que les invités soient bien petit salon. Grant sert des digestifs.
toute la soirée à argumenter sur les installés, occupe la plus mauvaise
détails des découvertes de l’explorateur Les messieurs demandent aux dames
place lors des dîners (mais au moins, la permission de fumer. Au bout de
– des détails invisibles aux profanes, il ne mange pas avec les domestiques),
mais qui semblent d’une grande quelques minutes de conversation
et n’ouvre la bouche que quand on lui languissante, Lady Alexandra, Elisa,
importance. Leur joute oratoire est de adresse la parole.
moins en moins amicale, et Gill-Banks Cynthia et Diana décident de faire
n’a pas le dessus. • En réalité : Sir Wilfrid lui fait rédiger un bridge.
ses livres sur des canevas fournis par Sir Wilfrid entraîne le reste de
• En réalité : Gill-Banks est bien placé Gill-Banks, tout en le sous-payant l’assistance dans son bureau, où il
pour savoir que Sir Wilfrid est un et en l’humiliant. De plus, Wills est entreprend de présenter ses dernières
faux savant : moyennant une somme tombé amoureux de Janet. Cette découvertes à un public captif, à défaut
«  misérable  », c’est lui qui se charge dernière en a conscience, alors qu’il d’être captivé. Il se lance dans un long
du «  travail préparatoire  » sur ses n’a rien fait pour se déclarer, et passe exposé, fait circuler des photos de
livres, autrement dit de tout sauf de ses nerfs sur lui à la moindre occasion sites et d’indigènes, puis présente à un
leur rédaction. Celle-ci est assurée sans qu’il puisse répliquer. public de moins en moins enthousiaste
par Edgar Wills, le secrétaire de Sir
statues, fragments de poteries et autres
Wilfrid. Ce dernier met son nom sur
babioles. Personne n’a de questions et,
la couverture et encaisse les droits
d’auteur. Et par-dessus le marché, Acte II : Partie de en définitive, tout le monde part se
campagne avec cadavre coucher. Sir Wilfrid ne semble pas le
en public, Gill-Banks lui sert de
moins du monde abattu par cet échec
punching-ball. Il n’en peut plus. Les activités des uns et des autres, relatif. Il est tellement plein de lui-
avant et après le crime, sont détaillées même qu’il ne s’est pas rendu compte
Walton Hattle, éditeur dans le tableau des Faits et gestes, pages qu’il ennuyait son public…
45 ans, chauve, bedonnant, souriant, suivantes. Les heures sont délibérément
joue avec sa chaîne de montre quand il floues, d’une part pour vous laisser une
est contrarié. marge d’improvisation, d’autre part
• En apparence  : L’éditeur de Sir parce qu’à la campagne, personne ne vit
Wilfrid est un monsieur jovial, qui le nez collé à sa montre. Bien entendu,
fréquente la famille depuis longtemps. ce déroulement ne tient pas compte des
Il publie surtout des récits de voyage activités des personnages.

68
Tableau 2 - Faits et gestes (1/4)

Sir Wilfrid Alexandra Townshed George Townshed Elisa Townshed Cynthia Townshed Diana Dayne

Travaille dans son bureau Rédige sa correspondance Arrive en voiture à 13 h 00 ;


Arrive en voiture à 13 h 00 ;
Après-midi avec Wills jusqu’à 15 h 30 ; y dans sa chambre ; bavarde au Arrive en voiture à 16 h 30. Arrive en voiture à 16 h 30. fait une partie de tennis avec
lit sur la terrasse.
reçoit Edna Weiss ensuite. salon avec le colonel. Janet.

Thé (servi
à 17 h 00 Arrive en retard, reste cinq
Présente Présent Présente Présente Présente
sur la minutes
pelouse)

Discute avec sa mère et le


Donne des instructions au colonel jusque vers 18 h 00 ; Discute avec Cynthia et Discute avec Elisa et Diana Discute avec Elisa et Cynthia
Entre le Dans son bureau, discute
maître d’hôtel ; discute avec entend Sir Wilfrid crier Diana sur la terrasse ; nourrit sur la terrasse ; fait le tour sur la terrasse ; fait le tour
thé et le avec Gill-Banks jusque vers
le colonel et George ; monte après Hattle dans le bureau ; les canards au bord du lac ; du lac avec Diana ; monte se du lac avec Cynthia ; monte
dîner 18 h 00, puis avec Hattle.
se changer. monte se changer ; prend un monte se changer. changer. se changer.
porto au salon.

Dîner (servi Tout le monde est présent au dîner


à 20 h 00)

Après-
dîner (de Exposé Bridge Exposé Bridge Bridge Bridge
21 h 00 à
22 h 30)
Bavarde avec Lady Alexandra
Fume une cigarette sur la
Bavarde avec Lady Alexandra et Elisa dans le petit salon où
Bavarde avec Elisa et Cynthia terrasse ; rejoint Cynthia au
S’enferme dans le petit salon Cigare et porto avec le et Cynthia dans le petit salon a eu lieu la partie de bridge ;
dans le petit salon où a eu salon ; monte se coucher
Coucher pour récupérer, se sert colonel dans le grand salon, où a eu lieu la partie de demande une tisane ; écoute
lieu la partie de bridge, va se vers 22 h 40, juste après que
plusieurs whiskies. va se coucher vers 22 h 45. bridge, va se coucher vers la radio pendant un quart
coucher vers 22 h 45. Grant a apporté la tisane de
22 h 40. d’heure, va se coucher vers
Cynthia.
22 h 55.

«J’ai entendu la pendule


S’endort tout habillé dans le sonner le quart, et je me suis S’est endormie un peu avant S’est endormie «presque Avant 23 h 00, elle dormait
Nuit S’endort peu après 23 h.
petit salon vers 23 h 45. endormi juste après…» vers George, vers 23 h. tout de suite», vers 23 h 00. lorsque Cynthia l’a rejointe.
23 h 15, donc. A mal dormi.

69
Aventures effroyables
Aventures effroyables

70
Tableau 2 - Faits et gestes (2/4)

Janet Townshed Colonel Sailor Edna Weiss Eustace Gill-Banks Walton Hattle Edgar Wills
Arrive en voiture à 13 h 50 ; Arrive par le train à 14 h 30 ;
Arrivé la veille au soir ; Travaille avec Sir Wilfrid dans
S’exerce au piano dans le se promène dans le parc tente de voir Sir Wilfrid
fait une patience au salon ; le bureau jusqu’à 15 h 30 ;
Après-midi grand salon ; fait une partie jusqu’à 15 h 30 ; puis dans son bureau (Wills fait Pas encore arrivé
bavarde une demi-heure avec s’enferme dans sa chambre
de tennis avec Diana. s’enferme avec Sir Wilfrid barrage) ; se promène dans
Lady Alexandra. ensuite pour travailler.
dans le bureau. le parc.

Thé (servi
à 17 h 00 Absente (elle se recoiffe dans Absent (se fait monter un
Présente Présent Présent Pas encore arrivé
sur la sa chambre) thé dans sa chambre)
pelouse)
Discute avec Sir Wilfrid dans
Se promène dans le parc ; Bavarde avec Lady Alexandra Travaille dans sa chambre
son bureau, le ton monte à Arrive par le train de
évite les autres invités autant et George ; monte se Descend vers 18 h 00, se jusqu’à 18 h 30 ; descend
Entre le plusieurs reprises ; va prendre 17 h 20 ; passe une demi-
que possible mais pas sa changer ; prend un porto au promène dans le parc, puis dans le petit salon où va
thé et le un whisky-soda au salon heure au salon ; se dispute
famille ; balance des vacheries salon avant de passer à table, échange des banalités avec le avoir lieu la conférence pour
dîner pour se détendre ; monte se avec Sir Wilfrid entre 18 h 00
si elle en a l’occasion. Monte échange des banalités avec colonel jusqu’au dîner. tout préparer ; remonte se
changer ; redescend un peu et 18 h 30.
se changer de bonne heure. Weiss. changer.
en retard.

Dîner (servi Tout le monde est présent au dîner


à 20 h 00)

Après-
dîner (de Exposé Exposé Exposé Exposé Exposé Exposé
21 h 00 à
22 h 30)

Bavarde avec Edna Weiss et


Cigare et porto dans le Bavarde avec Gill-Banks et
Va se coucher directement Bavarde avec Gill-Banks et Edgar Wills jusqu’à 23 h 30 ; Fume un cigare sur la
grand salon, d’abord avec Edna Weiss jusqu’à 23 h 30 ;
Coucher après la conférence de Sir Wills jusqu’à 23 h 30 ; va se prend l’air sur la terrasse terrasse jusqu’à minuit
George, puis seul.Va se bref échange avec Sir Wilfrid ;
Wilfrid. coucher. et discute avec Hattle, va se (environ).
coucher vers 23 h 00. va se coucher.
coucher vers 23 h 45.

Attend la visite de Sir Wilfrid


jusque vers minuit et demi, «J’ai du mal à dormir dans
A lu un peu avant de «Je m’endors toujours cinq
se met au lit folle de rage une maison que je ne connais Se couche à minuit et quart
Nuit s’endormir, a éteint la minutes après m’être mis S’est endormi à minuit.
et ne s’endort pas avant pas… J’ai dû sombrer bien et s’endort presque aussitôt.
lumière vers 23 h 00. au lit.»
une demi-heure, donc vers après minuit.»
1 h 00.
Tableau 2 - Faits et gestes (3/4)

Sir Wilfrid Alexandra Townshed George Townshed Elisa Townshed Cynthia Townshed Diana Dayne

Découverte
du crime Mort dans le petit salon. Au lit Au lit Au lit Au lit Au lit
(7 h 30)

En bas à essayer de gérer la


Enfermée dans sa chambre
Dans la chambre de Lady crise entre 8 h 00 et 10 h 00 Dort jusqu’à 9 h 00, bien
avec George et le colonel.
Alexandra, la console en (organiser le breakfast et après tout le monde. Console Cynthia ; se
Elle pleure beaucoup, mais
compagnie du colonel.Vers le déjeuner, commencer à Se compose un masque promène avec elle dans le
réalise vite qu’elle n’a pas
10 h 00, retourne dans sa dresser la liste des gens à d’indifférence qui craque parc ; joue au tennis avec
tant de chagrin que ça. «Ce
Matinée Mort dans le petit salon. chambre et discute avec qui adresser des faire-part, peu après le petit-déjeuner. Edna Weiss à partir de
qui est dur, c’est de se dire
Elisa ; en bas à partir de etc.) ; discute avec George Elle pleure assez longuement 11 h 30. Sans afficher une
que les souvenirs, bons ou
10 h 30, s’installe dans le dans leur chambre entre 10 h dans les bras de Diana, dans joie indécente, elle ne fait pas
mauvais, ne veulent plus
salon et se sert le premier 00 et 10 h 30 ; redescend se un recoin discret ; et passe le semblant d’être chagrinée.
rien dire, tout à coup.» Elle
whisky de la journée. mettre à la disposition de la reste de la matinée avec elle.
descend pour le déjeuner.
police ensuite.

Reste à proximité de la
Accueille l’inspecteur Monte se reposer dans sa Juste après le déjeuner,
pièce où Barney interroge Fait des carambolages
Barney ; tente de jouer les chambre ; en redescend pour tente de remonter le moral
Transféré à l’hôpital de la les invités ; fait les cent pas au billard, reste à portée
Après-midi maîtresses de maison sans discuter avec l’inspecteur de Janet, qui va visiblement
ville voisine. sur la terrasse ; interroge d’oreille de Cynthia et
grand succès ; commence à Barney, reste au rez-de- mal ; ensuite, aide sa mère à
les domestiques (sans rien s’inquiète du sort de Janet.
rédiger des faire-part. chaussée ensuite. préparer les faire-part.
apprendre).

71
Aventures effroyables
Aventures effroyables

72
Tableau 2 - Faits et gestes (4/4)

Janet Townshed Colonel Sailor Edna Weiss Eustace Gill-Banks Walton Hattle Edgar Wills

Réveillé mais pas encore levé,


Découverte Réveillée, faisait sa
Levé à 6 h 30, il se promenait lisait un manuscrit sur les Déjà levé, travaillait dans sa
du crime Au lit Au lit gymnastique matinale dans sa
dans le parc. ruines d’Ur qu’il envisage de chambre.
(7 h 30) chambre.
publier.

Essaye d’organiser son


retour à Londres par le
Se calme après une grosse train de 12 h 10, s’entend Aide Elisa à gérer la crise ;
Descend prendre son
Passe un moment avec sa colère sur le thème «c’est la répondre qu’il doit rester cherche Janet et essaye de
Dans la chambre de Lady petit-déjeuner vers 9 h 00,
mère et son frère, puis vieille peau qui l’a tué» ; fait tant qu’il n’a pas été la consoler (elle l’envoie
Alexandra, la console en se pose dans un coin du
Matinée s’installe dans le placard plusieurs fois le tour du parc interrogé par l’inspecteur paître) ; tente de discuter
compagnie de George. Il salon avec son manuscrit, et
sous le grand escalier, où elle au pas de gymnastique ; puis Barney ; passe le reste de la avec Gill-Banks sur leur
descend déjeuner avec elle. l’annote pendant le reste de
pleure en silence. une partie de tennis avec matinée à bougonner contre avenir commun de nègres
la matinée.
Diana. la police ; tue le temps dans d’un auteur mort.
le parc ; bavarde rapidement
avec Wills.

Demande à l’inspecteur
Barney la permission Avec l’autorisation de la
S’installe dans le kiosque Cherche son châle ; s’installe
d’examiner les papiers police, et sous la supervision
Avale péniblement trois avec un jeu de cartes, du au salon et boit deux Lève la tête de son manuscrit
professionnels du défunt ; d’un agent, il commence à
bouchées au déjeuner ; whisky et de l’eau gazeuse ; whiskys ; sort faire un tour pour la police et peut-être
après le refus de l’inspecteur, trier les papiers financiers
Après-midi envoie Cynthia sur les roses ; fait des patiences jusqu’à ce sur la terrasse ; s’énerve pour les investigateurs, mais
s’énerve après la police ; de Sir Wilfrid, sans toucher
puis va s’isoler dans un coin que l’inspecteur demande à après la police ; engueule les ne bouge pas du salon pour
essaye d’interroger les aux documents personnels
perdu du parc. le voir ; retourne au kiosque domestiques, bref, tourne le reste de la journée.
uns et les autres et se susceptibles d’intéresser les
ensuite. en rond.
fait rembarrer par tout le investigateurs.
monde.
Hors champ : le crime Acte III : L’enquête Accès

Aventures effroyables
• À 1 h 50, Diana sort de sa chambre et Premières réactions Les trois pièces importantes de l’aile
rejoint Janet dans la sienne. Elle a vu est sont :
Une fois le corps découvert, Grant
de la lumière dans le musée. Janet sait • Le bureau de Sir Wilfrid. Accessible
prend sur lui de fermer la porte du
que Sir Wilfrid y dort souvent. Si c’est par une porte-fenêtre au nord, une
salon à clé. Il la garde dans la poche
le cas, il est à leur merci ! porte-fenêtre à l’ouest, une porte
de son gilet en attendant l’arrivée de la donnant sur le couloir à l’est et une
• À 1 h 55, Janet et Diana descendent police. Si les investigateurs exigent la porte qui communique avec la première
silencieusement. Janet est munie d’une clé, ils se heurtent à des refus polis – et pièce du musée au sud.Toutes les quatre
fine pince, qu’elle a «  empruntée  » trop insister les rend suspects aux yeux sont fermées à clé.
au garage quelques jours plus tôt, et du majordome. • La première pièce du musée.
avec laquelle elle s’est exercée à faire Il reste tout à fait possible de Ce petit salon est le lieu du crime. Il
tourner la clé du musée de l’extérieur. s’introduire dans la pièce. Un double est accessible par une porte-fenêtre
•  À 2  h  03, Janet ouvre la porte du de toutes les clés de la maison, avec des à l’ouest, une porte donnant sur le
musée. Elle entre. Son père dort sur étiquettes, se trouve accroché à l’office. couloir à l’est, une porte donnant sur
le canapé, un mouchoir sur le visage. Encore plus simple, le salon se trouve la deuxième pièce du musée au sud et
une porte donnant sur le bureau de Sir
Janet se met sur la pointe des pieds, au rez-de-chaussée, et l’une des fenêtres
Wilfrid au nord. Lors de la découverte
décroche la hache tibétaine du dessus est ouverte. Grant y a posté Samuel, le du crime, la porte-fenêtre est cassée.
de la cheminée, avance et frappe, valet, pour qu’il empêche les intrusions. La porte sud est ouverte (elle l’est
plusieurs fois. Sir Wilfrid, assommé Cependant, Samuel n’a pas envie de toujours). La porte donnant sur le
dès le premier coup, n’esquisse aucun se fâcher avec des «  messieurs  ». Il bureau était fermée à clé, celle donnant
geste de défense. laisse les investigateurs passer, mais il sur le couloir aussi.
• À 2 h 04, Janet s’effondre, en larmes. mentionnera leur visite à la police. •  La deuxième pièce du musée. Ce
Diana entre dans la pièce et entreprend petit salon est accessible par une porte-
de la réconforter sur le thème «  c’est La scène du crime fenêtre à l’ouest, une porte donnant sur
terminé, tu as sauvé ta famille ». Janet Au premier regard, le petit salon ne le couloir à l’est et une porte donnant
sur la première pièce du musée au nord.
remet le mouchoir sur le visage de son paraît pas très différent de ce qu’il était
La porte nord était ouverte, comme
père. la veille au soir… cadavre mis à part, bien toujours. La porte-fenêtre et la porte
• À 2  h  13, Janet est suffisamment entendu. Un examen de la scène permet du couloir étaient fermées à clé.
calmée pour que Diana prenne les de remarquer les indices suivants :
choses en main. Elle ouvre la porte- •  Indice 1 – L’emplacement vide de un guéridon, à portée de main de
fenêtre, se place sur la terrasse et casse la hache-massue, au-dessus de la Sir Wilfrid (évident). Ceux qui ont
le carreau le plus proche de la clé, en cheminée (évident pour tous ceux qui assisté à la conférence savent qu’elle
veillant à ce que les éclats de verre ont assisté à la conférence). était à peine entamée la veille au soir.
tombent bien à l’intérieur. Le bruit, • Indice 2 – Deux petits creux dans la
léger, ne réveille personne. Après • Indice 9 – La porte était fermée à clé
moquette, juste dessous, laissent à de l’intérieur lorsque Grant est venu
cinq minutes d’attente, au cas où, penser que l’assassin a dû se mettre sur
Diana ramasse l’arme du crime, des déranger son maître (Grant le raconte
la pointe des pieds pour l’atteindre. Le volontiers).
statuettes et des bibelots indigènes. tueur serait donc de petite taille (test
Elle emballe le tout dans un châle qui de Trouver Objet Caché).
traînait sur un fauteuil (celui d’Edna, Premières réflexions
• Indice 3 – Un carreau cassé près de la Il n’est pas certain que les investigateurs
qui l’a oublié là après la conférence).
poignée de l’une des portes-fenêtres, découvrent toutes ces informations
• À 2 h 20, Diana court vers le lac avec celle que surveille Samuel (évident).
son ballot. Elle le jette dans l’eau, le dès le début de l’enquête, mais tâchez
Les morceaux de verre sont tombés de leur en donner assez pour qu’ils
plus loin possible. vers l’intérieur, ce qui laisse entendre puissent s’orienter.
• À 2 h 25, Diana efface les empreintes que le tueur est venu du dehors.
sur la clé de la porte-fenêtre, la seule • L’indice 1 désigne l’arme du crime.
• Indice 4 – Il manque une partie des
chose qu’elle ait touchée dans la pièce. • L’indice 2 suggère un criminel de petite
objets présentés la veille, notamment
•  À 2  h  26, les deux femmes sortent taille.
une très vilaine statuette dont Sir
du bureau. Janet referme la porte de Wilfrid était déraisonnablement fier • L’indice 3 laisse entendre que le criminel
l’extérieur grâce aux pinces. (évident pour tous ceux qui ont assisté est venu du dehors… mais s’il arrivait
• À 2 h 30, Janet et Diana sont chacune à la conférence). de l’extérieur, l’assassin a dû casser
dans sa chambre. un carreau, ouvrir la porte-fenêtre,
• Indice 5 – Sir Wilfrid est allongé sur
traverser la pièce pour décrocher
un canapé assez spacieux pour servir
Sir Wilfrid est mort ! la hache et revenir vers le canapé
de lit. Le haut de son crâne est en
pour commettre le meurtre. Or, Sir
Le lendemain à sept heures trente, bouillie (évident).
Wilfrid se vantait volontiers d’avoir
Grant, venu prendre les ordres de son • Indice 6 – Ses yeux sont couverts par le sommeil léger. Même ivre, il aurait
maître, le découvre dans ce même petit un mouchoir taché de sang (évident). sûrement réagi à une telle intrusion.
salon. Il est étendu sur le tapis, le crâne •  Indice 7 – La seule lumière venait
défoncé, mort depuis plusieurs heures. • L’indice 4 établit le vol comme
d’une petite lampe, près du canapé, mobile du crime… mais un test
L’arme du crime n’est nulle part en vue. qui n’éclaire pas grand-chose (si un
Lorsque les investigateurs se réveillent, d’Archéologie montre que les objets
investigateur pose la question de volés n’étaient pas les plus précieux,
ils apprennent que la police ne va pas l’éclairage).
tarder. Que font-ils ? et qu’il s’agit d’un assortiment plutôt
• Indice 8 – Une bouteille de whisky à disparate, mêlant pièces égyptiennes,
demi vide et un verre sont posés sur indiennes et tibétaines.

73
Aventures effroyables

Les enquêteurs rédiger le certificat idoine. Preston est un peu avant midi, en compagnie d’un trio de
imbécile, tout le monde le sait au manoir, policiers en uniforme. Barney est un gros
• Le constable Huxley, l’unique policier et même la police finira par s’en rendre homme vêtu d’un trench-coat informe,
du village, arrive peu après huit heures compte. Il ne faut pas attendre de lui une coiffé d’un chapeau melon qui a connu de
du matin. Après avoir jeté un coup d’œil estimation fiable de quoi que ce soit, en meilleurs jours et doté d’une moustache
au cadavre, il décide d’attendre Scotland dehors de « cet homme est mort ». Depuis qui le fait ressembler à un morse. Même
Yard. Il prend une chaise, s’assied devant la combien de temps ? « Oh, dans la nuit… » s’il a remporté quelques succès flatteurs,
porte du salon, et s’efforce d’être à la fois est son maximum en matière de médecine notamment dans la récente affaire de
impassible et majestueux. légale. Le légiste de la ville voisine, en l’étrangleur de Seven Dials, Barney n’est
• Le docteur Preston, le médecin du revanche, connaît son métier. pas très brillant. Dosez-le de manière à
village, arrive vers neuf heures. Il constate • L’inspecteur principal August Barney, ce qu’il stimule les investigateurs sans leur
le décès et se sert un petit porto avant de l’un des « as » de Scotland Yard, arrive faire de l’ombre.

Le constable Huxley Le docteur Preston L’inspecteur August Barney

• L’indice 5, le cadavre, apporte plusieurs •  L’indice 7, la lampe, n’en est pas Conversations
indices… à condition qu’il y ait un vraiment un. Le tueur a très bien pu Nous sommes toujours dans la matinée.
médecin dans l’assistance, ou que allumer le lustre, et même si la pièce
Plusieurs heures vont s’écouler avant
les investigateurs soient disposés à était dans la pénombre, on y voyait
que la police ne soit à pied d’œuvre.
attendre plusieurs jours le résultat de bien assez clair pour distinguer l’arme
l’autopsie. du crime et la victime.
a) Un premier test de Médecine permet •  L’indice 8, la bouteille de whisky, Stratégie policière
de comprendre que plusieurs coups signifie juste qu’après le départ de Une fois l’inspecteur Barney sur place,
ont été portés, les uns par un objet ses invités, l’explorateur s’est servi il entreprend d’interroger toutes les
muni d’une lourde lame, les autres par personnes présentes, une par une et dans
quelques remontants. Elle n’est pas l’ordre protocolaire (celui des tableaux,
un instrument contondant, comme droguée. en commençant par Lady Alexandra et en
un casse-tête. Comme son nom • L’indice 9 ramène à un coupable venu finissant par Wills). Pour cette première
l’indique, la hache-massue tibétaine de l’extérieur. Ne parvenant pas à prise de contact, il veut :
colle avec cette description, ce qui réveiller son maître en frappant à la • établir l’identité de chacun ;
confirme l’indice 1. porte, Grant a décidé de passer par la • savoir pourquoi son interlocuteur est là
b) Un second test de Médecine indique terrasse. Il a vu le carreau cassé, passé et quelles étaient ses relations avec Sir
que le coup a été porté par un droitier, la main à l’intérieur pour ouvrir la Wilfrid ;
et qu’il n’était pas nécessaire d’être porte, est entré et a trouvé le cadavre •  connaître les faits et gestes de son
particulièrement fort  : l’arme était de Sir Wilfrid. Mais… un examen de interlocuteur pendant la nuit ;
lourde. la clé de la porte du couloir montre • lui demander s’il a une théorie.
c) Enfin, un dernier test de Médecine de légères traces de griffes le long du
Il consacre une dizaine de minutes à chacun.
permet de situer la mort aux panneton, comme si on l’avait tournée Il devrait donc avoir terminé vers 15 h.
alentours de deux heures du matin. de l’extérieur avec une pince. Ces En parallèle, l’un des agents relève les
À cette heure-là, tout le monde marques sont nombreuses. Un test empreintes digitales sur le lieu du crime.
dormait… ou le prétend. de Crochetage suggère soit que le Ensuite, il recueille le témoignage des
•  L’indice 6, le mouchoir, est troublant. coupable s’y est repris à plusieurs fois, domestiques. Un second se promène
Un test d’Idée suffit à comprendre qu’il soit qu’il s’est entraîné avant le crime. dans le parc, longeant le mur d’enceinte
n’a pas pu rester en place lorsque les à la recherche de traces d’escalade. Enfin,
Bilan  : la thèse d’un assassin venu du le dernier part au village à la recherche
coups ont été portés. Il est donc tombé
d’informations sur un éventuel vagabond.
par terre. Le tueur l’a ramassé et remis dehors ne tient pas. Le coup a été fait
Il revient tout content, avec un tuyau
en place après le meurtre. C’est un geste de l’intérieur, par quelqu’un qui avait en or sur un Sinistre Étranger, que lui a
bizarre pour un tueur venu de l’extérieur. suffisamment prémédité son geste pour confié le vicaire (voir l’indice 18, page 78).
Un test de Psychologie suggère deux prévoir un moyen de crocheter la porte Plus tard dans l’après-midi, l’inspecteur
explications : un geste de respect envers du musée (sans doute en sachant qu’il demande à relever les empreintes
le défunt… ou un geste de protection y trouverait une arme). Cette personne digitales de tout le monde, une exigence
pour un meurtrier qui ne supportait pas est droitière et plutôt petite. plus ou moins bien acceptée par les PNJ.
les conséquences de son acte.

74
Aventures effroyables
L’interrogatoire des
domestiques
Tous se montrent navrés, tout en
admettant discrètement que Sir Wilfrid
n’était pas un maître facile à servir et qu’il
ne rendait pas Madame heureuse.
Si les investigateurs ou les policiers
les poussent au-delà de leur réserve
professionnelle, ils disent des choses
comme « Monsieur était un beau salaud,
si Monsieur veut bien me pardonner ma
franchise » ou « à chaque fois qu’il partait,
nous espérions tous que Monsieur se
ferait manger par un cannibale, même
si ce n’était pas très charitable pour le
cannibale. Je suis sûr que Monsieur aurait
empoisonné la marmite avec son venin. »
Ils protègent Madame et ses enfants, mais
n’éprouvent pas une once de loyauté
pour les autres invités, investigateurs
compris. Ils n’hésitent pas à partager leurs
théories avec la police.

Dans l’intervalle, les investigateurs ont à la police, un peu moins volontiers • Défendue  par  : Personne au début.
le champ libre. Référez-vous au tableau à des enquêteurs amateurs. Ils ne se Lorsque cette piste émerge, sans
des Faits et gestes, page 69, pour savoir lancent pas forcément des accusations doute dans l’après-midi, Diana Dayne
qui est où. Restez souple ! à la tête de but en blanc, mais leurs « s’y rallie », suivie de Cynthia. Diana,
Le manoir offre une quantité d’endroits soupçons colorent leurs échanges… et prudente, défend cette solution en
tranquilles où discuter avec des suspects. à un moment donné, si le ton monte, prenant soin de ne pas se mettre trop
Dans le corps central se trouvent la salle elles fusent. Les investigateurs peuvent en avant.
à manger, le grand salon et le fumoir. adhérer à certaines, avant d’y renoncer • Étayée par : La présence d’un Sinistre
L’aile ouest offre une salle de billard, au fur et à mesure qu’ils s’approchent Étranger autour d’Hillington depuis
plusieurs petits salons et un jardin de la vérité. quelques semaines (voir page 78).
d’hiver. Il est possible d’y ajouter l’office,
la cuisine, la réserve, le parc… et les • Infirmée par : Le témoignage de Tom
Un rôdeur Jones, page 80.
chambres, dans les étages.
• En deux mots : Quelqu’un s’est introduit
Si les investigateurs n’animent pas les
conversations, elles se traînent entre dans le manoir depuis l’extérieur, sans Walton Hattle
banalités et hommages conventionnels doute un simple cambrioleur, et la • En deux mots : Suite à un différend,
au défunt. Il n’y a pas besoin de faire malchance a voulu que Sir Wilfrid se l’éditeur a jugé bon de supprimer son
beaucoup d’efforts pour les faire trouve dans la pièce. auteur vedette.
basculer vers des ragots sur Sir Wilfrid • Défendue par : Le colonel Sailor, âme • Défendue par : George Townshed, qui
et sa famille. Le tableau des Opinions, simple. Diana Dayne, qui veut attirer a entendu son père invectiver Hattle
page 58, va encore vous être utile, l’attention vers l’extérieur. Cynthia, dans son bureau.
sachant que cette fois, les langues se qui a tendance à être de l’avis de
sont un peu déliées. Certains invités Diana. Grant le majordome, parce que •  Étayée par  : La dispute entre Sir
se répandent vite en insinuations cela cadre avec la scène du crime. Wilfrid et Hattle, le fait que l’éditeur
venimeuses sur feu leur hôte, avant de se soit couché après tout le monde.
•  Étayée par  : La porte-fenêtre a été
se rendre compte qu’ils sont en train de cassée de l’extérieur, il manque des •  Infirmée par  : Hattle a du mal à se
se compromettre. D’autres se sont fait antiquités. servir de sa main droite.
leur petite idée. Selon leurs relations
avec les investigateurs, ils la partagent •  Infirmée par  : L’absence de traces George Townshed
ou non avec eux (voir Théories, ci- d’escalade sur le mur de la propriété ;
l’absence d’empreintes digitales sur • En deux mots : Lassé d’être le souffre-
dessous). douleur d’un père qui le méprisait,
Cette première phase devrait permettre la clé  ; l’absence de réaction de Sir
Wilfrid lorsque quelqu’un est entré George s’est rebiffé.
au groupe de dégrossir les motivations
des uns et des autres, de répondre à dans le salon. • Défendue par  : Walton Hattle, qui
certaines questions évidentes et de se digère mal d’avoir été accusé par
donner des directions de recherche Le Sinistre Étranger George  ; Edgar Wills qui, quelque
pour la suite. part, admirerait George « d’avoir eu le
• En deux mots : Non seulement le coup
courage d’en finir ».
vient de l’extérieur, mais il est l’œuvre
Théories d’un étranger basané (égyptien ou • Étayée par : Pas grand-chose, mais la
Les PNJ ont tous leur petite idée sur hindou selon le domaine de recherche découverte du journal de Sir Wilfrid
ce qui vient de se passer. Certaines sont de Sir Wilfrid). Cela sent la vengeance (indice 13) peut la mettre au centre
vaguement étayées par des faits, d’autres rituelle, la statuette inestimable dérobée des discussions.
reposent sur des « impressions » ou des dans un temple par un explorateur peu • Infirmée par : Le caractère de George…
antipathies. Ils en font volontiers part scrupuleux, etc. et sa taille.

75
genre « vous êtes gentil, mais vous êtes pour mettre la main dessus (difficulté
Aventures effroyables

Edna Weiss suspect aussi, alors taisez-vous et laissez ordinaire si le joueur parle de fouiller
•  En deux mots  : Edna a liquidé son la police faire son travail ». Si l’attention le lac, majeure si les investigateurs se
amant, peut-être parce qu’en fin de se cristallise sur l’un d’eux, un PNJ vient contentent d’un vague «  on cherche
compte, il ne voulait pas l’épouser. avertir les autres qu’ils feraient mieux de dans la propriété »).
ne pas trop traîner avec le suspect n° 1… • Si les personnages ne passent pas les
•  Défendue par : Lady Alexandra  ; le
premiers, la police met la main dessus
colonel Sailor lorsque Lady Alexandra
en fin d’après-midi.
est à proximité.
Prolongements
• Étayée par : Les antiquités « volées » Indices 2 et 5 : l’apparence du criminel
Les indices 3, 7 et 8 n’ont plus rien à
sont retrouvées emballées dans le Le tueur serait un droitier de petite
apprendre aux investigateurs.
châle d’Edna. taille.
•  Infirmée par  : Elle est trop grande, Indices 1 et 4 : l’arme du crime et les •  Collent à ce signalement  : Lady
elle aurait plus volontiers tué Lady antiquités volées Alexandra, Elisa Townshed, Janet
Alexandra. Townshed et Eustace Gill-Banks.
• Droitiers mais trop grands : George
Lady Alexandra et le colonel
Townshed, le colonel Sailor, Cynthia
• En deux mots : Lady Alexandra retire Townshed, Edna Weiss.
peu de bénéfices matériels de la mort
• Gauchers : Diana Dayne, Edgar Wills.
de Sir Wilfrid, mais elle y gagne
du calme… et la perspective de se •  Cas particulier  : Walton Hattle. Il
remarier avec le colonel Sailor à la fin écrit de la main droite mais, handicapé
de son deuil. par une blessure de guerre, il se sert de
la main gauche pour tout ce qui exige
•  Défendue par  : Edna Weiss, par
de la force.
jalousie ; Gill-Banks, par romantisme ;
l’inspecteur Barney, parce que ça fera
Indice 6 : le mouchoir
un beau rapport.
Si les investigateurs se lancent dans
•  Étayée par  : L’idée (fausse) que le la psychologie, ils peuvent s’efforcer
colonel est un homme violent ; l’absence d’isoler deux groupes de suspects, et
de réaction de Sir Wilfrid lorsque le surtout éliminer les gens qui n’auraient
tueur est entré. pas eu l’idée de le replacer sur le
•  Infirmée par : Peu de choses, à part visage du mort. Plusieurs minutes de
le bon sens. discussion et un test de Psychologie
sont nécessaires pour ranger un PNJ
Un ou plusieurs investigateurs La hache-massue et les antiquités dans une catégorie ou une autre.
N’oublions pas que les personnages ont volées ont fini au même endroit : sous • Respect pour le défunt  : Lady
peut-être aussi une bonne raison d’avoir un mètre d’eau et de vase, non loin Alexandra ; George ; Cynthia.
défoncé le crâne de Sir Wilfrid, et qu’ils du bord du lac. Les antiquités sont •  Cacher le visage du mort  : Elisa  ;
ont peut-être commis des gaffes assez empaquetées dans le châle d’Edna Janet ; Edna Weiss.
graves pour attirer l’attention (voir les Weiss, l’arme du crime, plus lourde, est •  Indifférents  : Diana Dayne  ; Gill-
documents 3 et 4, page 229). S’ils jouent plus proche du bord. Banks ; Walton Hattle ; Edgar Wills.
trop visiblement les détectives, les PNJ
les rembarrent en disant des choses du Un test de Trouver Objet Caché suffit Indice 9a : empreintes digitales
À moins que l’un des joueurs ne
réussisse un test de Criminalistique,
c’est la police qui s’occupe de relever
les empreintes digitales. L’inspecteur
Barney prend très mal que des
amateurs cochonnent sa scène de crime
avec de la poudre à empreintes maison,
au point de faire du responsable son
suspect n°  1 pendant les premières
heures de l’enquête.
S’il a la primeur des informations, les
partagera-t-il ? C’est douteux.
•  La clé de la porte-fenêtre porte les
empreintes de Grant, ce qui est normal
puisqu’il a ouvert par le carreau cassé.
L’assassin a ouvert la porte-fenêtre de
l’intérieur pour casser le carreau, puis
a effacé ses empreintes.
•  Les objets volés et l’arme du crime
ont séjourné dans l’eau, ce qui rend
d’éventuelles empreintes inexploitables.
• Enfin, la clé du musée ne porte que

76
les empreintes de Sir Wilfrid, ce qui site d’un test extrême de Crochetage

Aventures effroyables
accrédite l’idée d’une manipulation permet de réaliser qu’elles sont moins Une visiteuse
de l’extérieur. nombreuses sur ces deux clés. Diana ignore l’existence de l’indice 14,
et ne s’intéresse donc pas au bureau.
Indice 9b : la pince Conclusion  : Les investigateurs En revanche, Elisa craint que Sir Wilfrid
Si les investigateurs cherchent d’où se retrouvent devant une énigme ait tenu un journal intime. Si elle en a
venait la pince qui a servi à forcer supplémentaire. Ces deux portes ont- l’occasion, elle tente de s’introduire dans
la porte du bureau, ils n’ont pas trop elles été ouvertes par l’assassin la nuit la pièce et de détruire l’indice 13.
Elle passe par la porte-fenêtre nord, en
de mal à découvrir qu’une pince de du crime  ? Ou s’est-il juste entraîné procédant comme l’assassin. Après quoi,
ce type a disparu du petit atelier de dessus plus tôt  ? Le fait que rien n’ait elle fouille le bureau. Elle a 30 % en
mécanique qui se trouve dans le garage. été touché, ni dans le bureau, ni dans Trouver Objet Caché, et aura à peine
Peter Reeves, le chauffeur, n’y a pas fait la chambre, devrait trancher le débat en le temps de redoubler son test. Si elle met
attention jusqu’ici. Il ne sait plus quand faveur de la deuxième hypothèse. la main sur le journal, elle le glisse sous sa
il l’a vue pour la dernière fois, mais veste avant de ressortir. Elle le détruira
c’était il y a plusieurs jours. Nouvelles pistes une fois de retour dans sa chambre. Elle
Si les investigateurs cherchent où ne réalise pas qu’un bureau sens dessus
La scène du crime n’est pas la seule à dessous, où elle a laissé ses empreintes,
elle est, ils vont au-devant de grosses receler des indices. l’accuse tout autant que l’indice 13…
difficultés. Ils peuvent fouiner
tant qu’ils veulent dans les pièces Le bureau de Sir Wilfrid
communes, même si Lady Alexandra Les investigateurs – ou la police – y • Indice 11 : Une correspondance entre
les regarde en fronçant les sourcils. trouveront de nombreux documents Sir Wilfrid et Edna Weiss. Beaucoup
En revanche, ils n’ont aucun titre à intéressants. Pour nos héros, la difficulté plus torride que la précédente, elle
s’introduire dans les chambres. La est de s’introduire dans la pièce. Sir comporte quelques fausses notes dans
police pourrait le faire, mais s’abstient, Wilfrid gardait la clé sur lui, accrochée les derniers temps, Edna revenant
faute de personnel. à sa chaîne de montre, mais faire les souvent sur le « tout proche » divorce
À vous de décider où elle se trouve. poches du cadavre est compliqué. La de Sir Wilfrid, et s’agaçant de son
•  Janet peut l’avoir cachée dans l’un boîte à clés de l’entrée ne contient pas silence sur ce point.
des tiroirs de sa commode, non sans de double  : c’est Wills qui l’a, mais il • Indice 12 : Les canevas des ouvrages
l’avoir soigneusement essuyée pour ne voit a priori aucune raison de le de Sir Wilfrid. Les plans, de plusieurs
effacer les empreintes. Elle nie tout. prêter à des étrangers fouinards. S’ils pages chacun, sont minutieux,
Cynthia la croit et crie au complot. veulent passer par l’extérieur, il faudra détaillés et rédigés d’une petite
George, puis Diana, la rejoignent. fracturer une porte-fenêtre, ce qui, dans écriture appliquée qui ne ressemble en
•  Janet peut profiter de la confusion un manoir plein de policiers, n’est pas rien à celle de Sir Wilfrid. C’est celle
pour la cacher dans une autre une bonne idée. de Gill-Banks. Les investigateurs la
chambre. Ses choix favoris sont Wills, Moyennant des tests de Bibliothèque connaissent-ils ?
Edna Weiss… ou un investigateur. (comptez 5 minutes par test), les
personnages peuvent y découvrir : • Indice 13 : Le journal intime de Sir
Wilfrid. Conservé sous clé, dans le
Indice 9c : les traces de crochetage • Indice 10 : Une correspondance entre dernier tiroir de son bureau, c’est une
Des investigateurs minutieux examine- Sir Wilfrid et Walton Hattle. Étalée longue liste de conquêtes féminines,
ront peut-être les clés de quelques autres sur plusieurs années, elle commence entamée quarante ans plus tôt. Tout
pièces. Dans ce cas, ils découvrent des par des « cher ami » et se termine par
y est  : détails scabreux, appréciations
traces de griffures similaires sur celle des courriers franchement menaçants,
anatomiques, mèches de cheveux,
du bureau de Sir Wilfrid et sur celle de où des mots comme «  escroc  » ou
lettres… On y trouve un passage sur
sa chambre, au premier étage. La réus- « canaille » reviennent assez souvent.
Elisa, sa belle-fille. Peu avant son
mariage, il a dîné avec elle en tête-
à-tête, et la soirée s’est prolongée
jusqu’au petit matin. À en croire le
compte rendu de Sir Wilfrid, Elisa a
succombé à son charme viril.
• Indice 14  : Un dossier sur Diana
Dayne, compilé l’année précédente par
un détective privé londonien. Il dresse
la liste de ses maîtresses précédentes,
et compile divers ragots sans grande
importance. Sir Wilfrid y a consigné
les démarches qu’il a entreprises pour
la faire fuir – lui proposer une forte
somme d’argent, essayer de dissuader
des directeurs de théâtre de ses amis
de l’embaucher, et finalement, «  la
manière forte ».
• Indice 15 : Une copie du testament de
Sir Wilfrid.

77
(Me Smythe, son solicitor londonien
Aventures effroyables

conserve l’original). Ses dispositions


testamentaires sont simples :
•  Il lègue ses collections au British
Museum.
•  L’usufruit de sa fortune revient à sa
femme. À la mort de Lady Alexandra,
elle sera partagée entre ses enfants.
Me Smythe, Lady Alexandra ou Edgar
Wills sont capables d’apporter une
précision importante  : Sir Wilfrid
avait dépensé sans compter pour ses
expéditions, fait de mauvais placements…
Bref, alors qu’il était aussi riche que sa
femme lors de leur mariage, il était sinon
pauvre, du moins dans la gêne.
En revanche, Lady Alexandra, qui a
résisté à plusieurs tentatives de son
mari pour mettre la main sur sa fortune,
Le bureau d’Edgar Wills « J’aimais Wilfrid. Si Alexandra avait été a prudemment géré son capital. Elle
Wills occupe une grande chambre- tuée, je serais suspecte, mais là, je suis juste est fort riche, et n’avait aucun besoin
bureau au troisième étage du bâtiment en deuil. ». de l’argent de son mari. Quant à ses
principal. Il ne laisse personne y enfants, lorsqu’ils ont besoin d’argent,
mettre le nez, en dehors de la police, Indices 10 et 12 : Gill-Banks ils se tournent déjà vers leur mère. Bref,
bien entendu. Si on le met en face des plans des livres la cupidité ne semble pas être le mobile
de Sir Wilfrid, il blêmit, convaincu du crime.
• Indice 16 : Le très austère manuscrit
d’un traité sur les Rites et coutumes qu’on va l’accuser de meurtre. Il admet
s’être « trahi », pas si involontairement Indices 16 et 17 : Edgar Wills
des Romains de la République, couvert
que ça, au cours d’une conversation Par principe, Wills tient à son intimité.
d’annotations.
avec Hattle, quelques semaines plus tôt. Face à des enquêteurs privés, il reste
• Indice 17 : Des brouillons de lettres fermé comme une huître. Oui, il est
Pour le reste, il n’a rien fait, il le jure !
d’amour adressées à Janet. S’il a le l’auteur de ce manuscrit, et alors, quel
temps, il essaye de les détruire – il suffit rapport avec l’enquête ? Oui, il éprouve
Indice 13 : Elisa Townshed
de les brûler une à une dans le cendrier un respectueux attachement pour Miss
Le contenu du journal de Sir Wilfrid la
de sa chambre (il fait trop beau pour Janet, et après ?
fait fondre en larmes. Sa version de la
allumer un feu). Bien sûr, il reste des Il change de ton si les enquêteurs sont
scène est bien différente. Sir Wilfrid a
cendres et des allumettes brûlées, mais «  officiels  ». Dans ce cas, le masque
abusé de son autorité pour coucher avec
c’est moins compromettant… glisse, et un jeune homme désemparé
elle. Ce n’était pas tout à fait un viol,
mais ça s’en rapproche dangereusement. apparaît. Publier son manuscrit chez
Prolongements Elisa supplie les investigateurs de ne Hattle était la chance de sa vie, mais
Munis de tout ou partie de ces pas mettre George au courant. cela impliquait une brouille avec Sir
informations, les investigateurs ont Malgré tout, elle nie toute implication Wilfrid, brouille qui l’aurait séparé de
désormais assez de munitions pour une dans le meurtre. Les personnages Janet… qui, par-dessus le marché, ne
nouvelle série de discussions. sortent de cette discussion avec une l’aime pas.
suspecte en or, mais aucune preuve. Aurait-il pu simplifier la situation en
Indice 10 : Walton Hattle liquidant Sir Wilfrid  ? «  C’est idiot. Je
Il nie aussi longtemps que possible Indice 14 : Diana Dayne vais rester quelques semaines, le temps
son altercation de la veille au soir Diana Dayne ne se trouble pas si d’aider Lady Alexandra à mettre ses
avec Sir Wilfrid. S’il apprend que sa les investigateurs (ou la police) lui affaires en ordre… et après, c’est la porte.
correspondance avec l’explorateur a été montrent le dossier. Je vais perdre Janet. ».
examinée, il hausse les épaules et se met «  Je me doutais bien qu’une telle chose
à table… existait. Quelqu’un a fait circuler des Indice 18  : La piste du Sinistre
«  Il m’a escroqué pendant des années en rumeurs ignobles sur mon compte. Et vous Étranger
me vendant des ouvrages dont il n’était savez ce qu’a été sa “manière forte” ? Un Après le meurtre, une rumeur circule à
pas l’auteur. Je n’ai découvert le pot aux gros costaud à l’accent cockney m’a cassé Hillington. Plusieurs personnes, dont le
roses que par hasard, au cours d’une la figure, un soir. Il n’a rien dit, mais vicaire et le patron du pub, soutiennent
conversation avec le professeur Gill- ce n’était pas utile, je savais. J’ai porté que depuis une huitaine de jours, ils ont
Banks. J’ai décidé de transformer notre plainte. Il n’a jamais été retrouvé, bien vu à plusieurs reprises un étranger basané,
manière de travailler, ça ne lui a pas sûr. J’ai dit à Cynthia qu’il en voulait à habillé comme un miséreux, rôder dans
plu. Rien de plus. Pour moi, ce n’est pas mon sac à main. Elle m’a crue, la pauvre les rues, au crépuscule. Les témoignages
personnel, vous comprenez. ». chérie. Fin de l’histoire pour elle. Et pour ne concordent pas – le patron du pub l’a
Sir Wilfrid, bon débarras. ». vu plutôt petit, le vicaire a cru voir un
Indice 11 : Edna Weiss colosse. Étaient-ils plusieurs ? Quoi qu’il
Miss Weiss s’attendait à ce que ses Indice 15 : La piste financière en soit, une fouille des meules de foin et
lettres lui valent quelques questions. Elle Une copie du testament de Sir Wilfrid autres granges des alentours ne révèle
y répond sans rien cacher, et conclut par se trouve également dans le bureau aucun indice de son passage.

78
Si les investigateurs se lancent sur supplie les investigateurs de ne pas lui

Aventures effroyables
Janet cette piste avec détermination, en parler… et un test de Psychologie
Ces informations sont concentrées ici l’affaire rebondit grâce à Tom Jones, montre qu’elle est sincère. Quant
pour des raisons pratiques, mais elles sont un ouvrier agricole. Tom a croisé à George, pourrait-il tuer  ? Peut-
faites pour être saupoudrées dans des
conversations, avant le meurtre (points 1 à l’étranger dans les bois, près du manoir. être sur un coup de sang, et encore.
3) et après (points 4 à 6, uniquement si les Il l’a vu au moment où il sortait d’une Mais de l’avis général, il n’a pas les
investigateurs posent des questions précises). voiture. Quel genre de voiture ? « Ben, compétences pour planifier quoi que
L’idée est de maintenir Janet dans le champ une grosse, rouge, avec un long capot.  ». ce soit.
de vision des personnages et d’établir qu’elle La luxueuse berline de Diana Dayne • Qu’est-ce qui l’accuse  ? Elle fait la
est plus perturbée qu’une adolescente correspond à cette description. Jones bonne taille et est droitière… ce qui
ordinaire. Il est possible que cela soulève la croit reconnaître la voiture, mais il n’est est très insuffisant pour la police.
question du « pourquoi va-t-elle si mal ? » pas affirmatif, et il est convaincu que
dans l’esprit des personnages… • Qu’est-ce qui l’innocente  ? Elle n’a
l’étranger était un homme.
1. Avant le drame, les problèmes scolaires jamais mis les pieds dans le musée,
de Janet sont le principal souci de Lady et ne pouvait donc pas savoir qu’elle
Alexandra. Intelligente, la jeune fille y trouverait une arme parfaite… sauf
refuse d’étudier. Elle a été confiée à Revue de suspects si George le lui avait dit, mais George
plusieurs pensionnats, de plus en plus À ce stade, les personnages devraient est un complice incertain. Par ailleurs,
stricts. La dernière tentative en date avoir dégrossi leur liste, éliminé les
s’est achevée par un renvoi, il y a trois elle connaît mal le manoir et n’aurait
candidats les plus improbables et être pas su où voler la pince. Enfin, même
mois. Depuis, Janet traîne à la maison.
Théoriquement, Edgar Wills est censé prêts à se concentrer sur quelques si cela n’a aucune valeur devant un
lui apporter un soutien scolaire, mais personnes… mais lesquelles ? tribunal, George, qui a mal dormi, est
Janet l’évite. Sur la base des indices découverts sur prêt à jurer qu’elle est restée dans la
2. Le retour de Sir Wilfrid a fait monter les lieux du crime, George Townshed, chambre toute la nuit.
la tension de plusieurs crans. Janet s’est le colonel Sailor, Cynthia Townshed,
montrée d’emblée très hostile envers Edna Weiss, Diana Dayne, Walton
son père, alors qu’elle s’entendait plutôt Janet Townshed
Hattle, Gill-Banks  et Edgar Wills
bien avec lui avant son départ. Sir Wilfrid ne peuvent pas être l’assassin, ce qui •  Mobile possible  : Une adolescente
a tranché : à la rentrée prochaine, révoltée par l’injustice pourrait s’en
Janet partira pour la pension Gallet, à n’exclut pas une éventuelle complicité.
Lausanne, un internat très strict pour En effet, tous ont un excellent mobile. prendre à son père. Elle pourrait le
jeunes filles à problèmes. Janet était – et Restent en piste Lady Alexandra, Elisa tuer pour éviter d’être envoyée en
reste – furieuse contre son père. Townshed et Janet Townshed, qui pension. Mais ces mobiles paraissent
3. Entre son retour à la maison et méritent un coup d’œil plus approfondi. faibles.
l’arrivée de Sir Wilfrid, Janet a fait •  Complice possible  : Edgar Wills,
une demi-douzaine de visites à Lady Alexandra Townshed si l’on admet que leur antipathie est
Londres, théoriquement pour visiter feinte. Ou quelqu’un de l’extérieur  :
des musées, aller au cinéma ou faire • Mobile : Sir Wilfrid la trompe depuis
les boutiques avec des amies de des années, l’humilie et la rabaisse. elle s’est fréquemment rendue à
pensionnat. La routine de ces escapades Certes, elle a encaissé jusqu’ici, mais Londres, ces dernières semaines. Mais
était toujours la même : elle partait de tout le monde a un point de rupture. si oui, qui ?
bonne heure avec Reeves, le chauffeur, • Qu’est-ce qui l’accuse ? Bonne taille,
se faisait déposer dans le centre en •  Complice possible  : Le colonel
milieu de matinée, donnait rendez-vous Sailor… sauf que le colonel est un droitière, vit au manoir, aurait su où
au chauffeur en fin d’après-midi, et brave homme un peu lâche, qui trouver des pinces, aurait pu reposer le
rentrait au manoir en début de soirée. n’aurait pas eu le courage de tuer son mouchoir sur le visage de Sir Wilfrid.
Personne ne s’est jamais soucié de meilleur ami. • Qu’est-ce qui l’innocente ? En dehors
contrôler ses faits et gestes sur place. de son âge et de la faiblesse apparente
En fait, elle passait son temps chez • Qu’est-ce qui l’accuse ? Elle colle au
Cynthia et Diana. Dès son retour, Sir profil de l’assassin venu de l’intérieur, de son mobile, rien.
Wilfrid a interdit ces sorties. Janet lui connaissant parfaitement les lieux.
en veut aussi pour ça. Elle aurait pu s’exercer à crocheter la
4. Interrogée sur les films et expositions serrure du musée. Elle est droitière et La chasse au complice
qu’elle est censée avoir vus pendant ses aurait dû se mettre sur la pointe des Si les investigateurs optent pour l’idée
sorties, Janet se trompe. pieds pour prendre la hache. que Janet a agi sous l’influence d’un
5. Questionnée directement sur ces complice londonien, il leur reste à
absences et sur les relations entre
• Qu’est-ce qui l’innocente  ? Si elle
avait voulu tuer son mari, aurait- trouver à qui elle rendait visite. Parmi
Janet et son père, Lady Alexandra se
souvient qu’à deux reprises, sa fille elle attendu d’avoir un public  ? Sir les possibilités :
lui a posé des questions « gênantes » Wilfrid comptait séjourner au manoir •  George et Elisa. Possible, mais elle
sur Sir Wilfrid et ses maîtresses. À pendant encore un bon mois, elle n’aurait pas caché des déjeuners avec
chaque fois, c’était le lendemain d’une aurait eu de nombreuses occasions son frère et sa belle-sœur… dont les
visite à Londres. Janet cherchait la
d’arranger un « accident ». agendas confirment qu’ils n’étaient pas
confirmation d’informations fournies disponibles aux dates en question.
par Cynthia et Diana.
• Gill-Banks. Elle ne le connaissait pas.
6. Enfin, si les investigateurs comparent Elisa Townshed
• Walton Hattle. Elle le connaissait,
les dates fournies par le chauffeur et • Mobile possible  : Sexuellement mais Hattle lui aurait plus
l’agenda de Cynthia, ils constatent agressée par Sir Wilfrid.
que la première liste comporte deux volontiers parlé de la malhonnêteté
dates supplémentaires, un mois et trois • Complice possible  : George, professionnelle de Sir Wilfrid que de
semaines plus tôt : ce sont celles où éventuellement. Mais, pour le pousser ses maîtresses.
Janet a rencontré Diana seule à seule, au meurtre, il aurait fallu qu’Elisa lui •  Cynthia et Diana. Cynthia est en
et où elles ont parlé du meurtre. raconte ce qui lui était arrivé. Or, elle froid avec ses parents depuis des

79
a insisté pour qu’on la laisse dormir,
Aventures effroyables

Corroboration : Janet et Diana sous prétexte « qu’il est toujours temps Le sort de Janet
Une certaine proximité entre Janet et sa d’apprendre les mauvaises nouvelles ». Si vous estimez que c’est nécessaire
« belle-sœur » est évidente dès le samedi. •  Cynthia a oublié d’éteindre la radio pour maintenir la tension, rien ne vous
• Toutes les deux jouent au tennis avant lorsqu’elle est allée se coucher. Hilda, empêche d’ajouter un cadavre. Tout au
le thé. long de l’après-midi, Diana observe Janet,
l’une des bonnes, s’en est chargée au
dont la nervosité ne cesse de croître. Elles
• Janet se montre désagréable avec tout le début de son service, vers 7 h. finissent par s’isoler dans un coin éloigné
monde, sauf Cynthia et Diana.
•  La tasse de tisane a été lavée et ne du parc. Janet déclare qu’elle ne peut pas
• Lors de la partie de bridge du samedi peut plus servir de preuve. se taire. Elle va avouer. Diana panique et
soir, elles font équipe et remportent la l’étrangle. Elle dissimule tant bien que mal
première manche haut la main. Après •  En revanche, un flacon de véronal se
le cadavre sous un tas de feuilles mortes,
le changement de partenaire, Janet trouve dans la trousse de toilette de puis rentre aussi discrètement que
joue avec sa mère contre Cynthia et Diana. Elle a une ordonnance en règle. possible. Il y a 50 % de chances qu’elle
Diana. Elle est nerveuse et multiplie les croise quelqu’un qui se souviendra plus
erreurs de débutante (ce qu’elle est, Le masque du Sinistre Étranger tard qu’elle avait de la terre sur sa robe
par ailleurs). (par défaut, ce sera le colonel).
•  D’après Tom Jones, la voiture du
• Après le crime, en revanche, elles ne se Sinistre Étranger ressemble à celle La disparition de Janet est remarquée
retrouvent plus jamais dans la même au moment du dîner, deux heures plus
de Diana.
pièce, comme si elles s’évitaient. tard. Le cadavre est vite retrouvé. Si les
•  Le coffre de sa voiture contient une investigateurs fouillent sa chambre avant
mallette de maquillage pleine de fards la police, ils découvrent, sur le bureau, une
années, même si un rapprochement coûteux, dont un marron qui colle à la feuille de papier, le document 2, ci-dessous.
fragile s’esquissait. Des rencontres couleur de peau du Sinistre Étranger. Cela ressemble fort à une confession. Mais
avec sa sœur justifieraient que Janet ait si elle était la meurtrière, qui l’a tuée ?
•  L’agenda de Diana est muet sur
menti sur sa destination. Questionnée S’il n’y a pas de second meurtre, cette
les deux dates où elle aurait pu
directement, Cynthia hausse les confession peut exister ou non, selon vos
rencontrer Janet. En revanche, besoins. Découverte dans la chambre de
épaules, sur le thème «  qu’est-ce que
plusieurs rendez-vous sont notés Janet en même temps que la pince, elle
ça peut bien faire ? Oui, elle est venue
aux jours où le Sinistre Étranger est décide la police à arrêter la jeune fille.
à la maison, et je lui ai parlé de son
apparu aux alentours. Ils sont bidon, Si un faux coupable est arrêté, et
père. Elle est à un âge où elle a besoin
et cela peut se vérifier en quelques surtout s’il s’agit d’un membre de sa
de savoir.  » Sauf que selon Cynthia,
coups de téléphone. Il lui fallait la famille, Janet fait une tentative de suicide
il n’y a eu que quatre visites en trois en laissant un message d’explication
journée pour faire l’aller-retour en
mois, alors que Janet s’est absentée à (toujours le document 2). Selon vos
voiture entre Londres et Hillington.
six reprises. désirs, elle se tue ou plonge dans le
coma pour plusieurs jours.
Vers Diana Dayne
Elle a un excellent mobile, et d’autres
éléments l’accusent. Document 2 – La confession de Janet

La longue nuit de Cynthia


Le soir du crime, Diana a profité de
ce qu’elles étaient seules dans le petit
salon, en fin de soirée, pour glisser
quelques gouttes de véronal dans la
Je l’ai tué.
C’était facile. Si facile.
tisane de son amie. Un quart d’heure
après, Cynthia a eu un gros coup de
fatigue, est montée dans sa chambre
à tâtons et s’est endormie comme une
masse. Diana prétend qu’elle dormait
Un simple geste.
déjà lorsque Cynthia s’est couchée.
C’est faux.
Cynthia n’a rien entendu des allées et
Il Je C’était
Je suis Je ne veux pas
venues de sa compagne. Le matin du
crime, elle a dormi jusqu’à neuf heures.

porter ça toute seule. Je ne


Elle s’est levée bonne dernière – Diana

Coupables alternatifs
Si vous n’aimez pas l’idée du binôme Janet
veux pas l’avoir fait.
Elle ne peut pas
et Diana, rien ne vous empêche de les
remplacer par d’autres assassins, seuls
ou en duo. Il est possible que le crime ait
été orchestré par Elisa, qui s’est servie
de Janet. À moins que le colonel Sailor
et Lady Alexandra ne se soient lassés
de jouer les amoureux transis. Un petit
travail d’ajustement dans les indices et le
tour est joué !

80
Contre-argument : « Tout le monde ou

Aventures effroyables
presque est droitier ! »
• Argument : Ses absences inexpliquées :
20 %.
Contre-argument  : «  Ça n’a aucun
rapport, nous enquêtons sur un
meurtre, pas sur les sorties d’une
gamine trois semaines avant les faits. »
• Argument : L’occasion de dérober la
pince et de s’exercer à crocheter les
portes : 25 %.
Contre-argument : « Plein de gens au
manoir auraient pu en faire autant… »
•  Argument : Le mouchoir reposé sur
le visage de Sir Wilfrid : 30 %.
Contre-argument  : «  Sottises freu-
diennes, vous allez bientôt dire
qu’elle l’a tué parce qu’elle était ja-
louse de sa mère. »
• Argument : La pince ou le document 2
La vérité sort (presque) du puits spectacle ne sont qu’une possibilité. retrouvés en sa possession : 40 % chacun.
Traditionnellement, ce genre d’histoire Les investigateurs peuvent tout à fait Contre-argument  : «  Heu… c’est
finit avec tous les participants dans décider de laver tout ce linge sale en forcément un coup monté. »
le grand salon. Le détective fait un famille, en jouant la scène d’explications
sans la police, ou en prenant les Il suffit aux investigateurs de réussir un
discours où il souffle le chaud et le
coupables entre quatre yeux. Dans ce seul de ces tests pour que Janet se mette
froid, innocentant tour à tour chaque
cas, ils décident tout seuls, à la place du à sangloter et avoue. En revanche, elle
suspect, jusqu’au moment où il arrive
juge et du jury, mais c’est dans le ton prétend avoir agi seule.
au coupable. C’est ce que l’inspecteur
Barney tente de faire, à ceci près qu’il se – les détectives des années 20 étaient Seconde cible : Diana
trompe et accuse la veuve et le colonel. encore des justiciers, par certains côtés. Diana a 16 Points de Vie Sociaux (voir
Lady Alexandra s’évanouit. Sailor envoie l’aide de jeu page 89).
son poing dans la figure de l’inspecteur. Les masques tombent Elle nie tout en bloc, et sa technique de
Il cogne assez fort pour le mettre K.O. Vous pouvez vous contenter de jouer défense est de miner la crédibilité des
pendant une dizaine de minutes. la scène, ou utiliser le petit système investigateurs et se payer « gentiment »
Dans le chaos qui s’ensuit, les présenté dans La mystérieuse affaire du leur tête.
investigateurs ont une chance de dieu au nom imprononçable, page 83. Les éléments à charge ont les scores
prendre le contrôle des opérations et Première cible : Janet suivants :
d’imposer leur solution. • Argument : Elle a vu Janet à Londres,
Sinon, les deux «  coupables  » sont Si elle est en état de se défendre, Janet a
10 Points de Vie Sociaux (voir l’aide de et l’a convaincue que son père était un
menottés et emmenés. Une fois muni salaud : 20 %.
d’une poche de glace pour son œil jeu page 89). Pour sa défense, Janet se
au beurre noir, l’inspecteur Barney borne à répéter « non », encore et encore. Contre-argument  : «  Mais enfin, son
remercie les autres invités pour leur Les contre-arguments sont avancés par père était un salaud, nous le savons
coopération et les autorise à quitter Cynthia, Lady Alexandra et George. tous. Avec Cynthia, je me suis juste
le manoir. S’il doit y avoir une grande Les éléments à charge ont les scores efforcée de lui ouvrir les yeux. »
scène d’explication, ce sera à Londres, suivants : • Argument : Elle a vu Janet à Londres
chez l’un des investigateurs. • Argument : Sa taille et le fait qu’elle sans Cynthia  : 0  % (il n’existe aucune
Notez que les révélations à grand soit droitière : 20 % à eux deux. preuve, et elle sent qu’il s’agit d’un bluff ).

81
Contre-argument : « C’est faux. » En définitive, elle fait une sortie théâtrale,
Aventures effroyables

Diana Dayne • Argument : Elle a du véronal dans son la tête haute, menottes aux poignets.
Cerveau criminel
sac, or Cynthia a dormi tard : 20 %.
Contre-argument  : «  Si je l’avais
Conclusion
FOR 50 Si la police a arrêté les coupables, la
CON 65 droguée, j’aurais veillé à ce qu’elle
se réveille en même temps que les véritable conclusion de l’affaire sera
TAI 55
DEX 65 autres. » judiciaire et se déroulera plusieurs mois
APP 75 plus tard, en présence des investigateurs,
•  Argument  : Le dossier trouvé dans
INT 80 à qui l’accusation a demandé de
le bureau de Sir Wilfrid lui donne un témoigner. Le procès se focalise vite
POU 80
ÉDU 75
mobile : 30 %. sur le caractère de Sir Wilfrid, que la
Contre-argument : « C’est vrai, il a été défense présente comme un salaud et le
Points de vie : 12
particulièrement immonde avec moi. ministère public comme un brave père
Impact : 0
Carrure : 0
Plus qu’avec la plupart. Mais ici, les de famille.
Santé Mentale : 80 mobiles ne manquent pas. Vous, par Si elle est en vie, Janet pose un
exemple… » problème compliqué. Le parricide est
Compétences :
Arts et métiers (comédie) 60 % (30/12) •  Argument  : Sa voiture ressemble à un crime abominable, mais elle est
Charme 60 % (30/12) celle du Sinistre Étranger : 30 %. mineure, et son avocat soutient qu’elle
Conduite 40 % (20/8) Contre-argument  : «  Elle “ressemble était sous influence. Il produit des
Crédit 50 % (25/10) à” ? Elle a quatre roues et un volant, experts psychiatres qui discourent sur
Discrétion 30 % (15/6)
c’est ça ? » une responsabilité atténuée. Au bout
écouter 40 % (20/8) du compte, elle écopera de quelques
équitation 30 % (15/6) • Argument : Sa mallette de maquillage années de prison, qu’elle affrontera
Persiflage 80 % (40/16) contient du fard brun, parfait pour se entourée de l’affection des siens.
Persuasion 40 % (20/8) grimer en Sinistre Étranger : 30 %. Diana Dayne a-t-elle été l’instigatrice
Psychologie 45 % (23/9)
Contre-argument  : «  Darling, je suis du meurtre  ? Tout le monde en
Langues : actrice. C’est normal que j’aie des fards est convaincu, mais Janet refuse
Anglais 75 % (38/15) de toutes les teintes. » de témoigner contre elle. Au bout
Allemand 20 % (10/4)
•  Argument  : Elle était absente de du compte, Diana sera seulement
Français 35 % (18/7)
Londres les jours où le Sinistre considérée comme une complice, et le
Armes : Étranger est apparu à Hillington  : jury retiendra l’attitude de Sir Wilfrid à
Fusil de chasse 35 % (18/7) 4D6/2D6/1D6 son égard comme « une provocation ».
30 %.
Contre-argument  : «  J’ai toujours été Elle s’en tirera avec sept ans de prison.
nulle pour tenir mon agenda, tous mes À sa sortie, elle sera pleine de rancœur
Janet Townshed amis vous le diront ».
contre les investigateurs. Elle a la
meurtrière sous influence rancune tenace… et meurtrière.
Comme expliqué page 81, chaque Cynthia refera sa vie. George et Elisa
FOR 65 argument présenté par les investigateurs continueront la leur, probablement en
CON 75 leur rapporte un dé bonus. S’ils ont direction d’un divorce. Gill-Banks et
TAI 60
bien fait leur travail, les investigateurs Wills publieront, ensemble et chacun
DEX 70
APP 55
ont assez d’arguments pour emporter la de leur côté, des ouvrages savants chez
INT 75 conviction de l’assistance – et celle de la Hattle. Quant aux investigateurs, ils ne
POU 50 police. Diana n’avoue pas. Si elle perd la seront pas invités au mariage de Lady
ÉDU 65 joute oratoire, elle se tait. Alexandra et du colonel Sailor.
Points de vie : 14
Impact : + 1D4 (elle est plus forte
qu’elle n’en a l’air)
Carrure : +1
Santé Mentale : 55
Compétences :
Anthropologie 10 % (5/2)
Archéologie 5 % (3/1)
Arts et métiers (dessin) 30 % (15/6)
Arts et métiers (piano) 35 % (18/7)
Crochetage 15 % (8/3)
Dénégations obstinées 50 % (25/10)
Passer inaperçue 50 % (25/10)
Sarcasme 50 % (25/10)
Trouver des moyens créatifs de se faire
renvoyer de pension 60 % (30/12)
Langues :
Anglais 65 % (33/13)
Français 20 % (10/4)
Allemand 15 % (8/3)
Armes :
tout au score de base

82
Aide de jeu

Aventures effroyables
La mystérieuse affaire du
dieu au nom imprononçable
Une aide de jeu par Tristan Lhomme

« Vingt règles pour L’Appel de Cthulhu et le « roman problème »


écrire des histoires de Quand on prend cinq minutes pour indicibles. Cette influence est tout à
détective » gratter le vernis lovecraftien, on fait respectable, mais d’autres sources
Publiées à l’origine dans American découvre que L’Appel de Cthulhu est l’irriguent, et il existe d’autres gisements
Magazine (septembre 1928) aussi un héritier assumé du roman
populaire, celui où des sectateurs dans la littérature des années 20 et 30
Par S.S. Van Dine, nom de plume de
enlèvent des jeunes filles pour les qui méritent qu’on y jette un œil. Cette
Willard Huntington Wright
sacrifier à la pleine lune et à des dieux aide de jeu se penche sur l’un d’eux.
« Une histoire de détective est une
sorte de jeu intellectuel. C’est aussi
autre chose : un événement sportif. Qu’est-ce qu’un « roman problème » ?
L’écriture de telles histoires dépend Le roman problème est une branche du Le terme a été inventé par S.S. Van
de règles bien définies, non écrites, roman policier qui a brièvement fleuri Dine (1888-1939), auteur policier de
sans doute, mais aussi impératives dans l’Amérique des années 20 et 30. l’entre-deux-guerres. Comme nous le
que si elles l’étaient. Tout inventeur Sous des dehors littéraires, c’est avant verrons, il a également pris la peine de
de mystères littéraires digne de ce tout un problème, autrement dit un jeu codifier le genre. Il aura de nombreux
nom les emploie. Voici donc une de logique où le lecteur, ayant toutes continuateurs, dont la plus connue est
sorte de Credo, basé en partie sur les informations en main, peut aborder une certaine Agatha Christie.
la pratique des meilleurs auteurs le dernier chapitre avec une chance L’âge d’or du roman problème
d’histoires de détectives, et en partie raisonnable de trouver la solution en américain s’étend du milieu des années
sur les suggestions de la conscience même temps que le détective. 20 à la fin des années 30, ce qui
de l’auteur. » coïncide assez bien avec l’époque de
jeu habituelle de L’Appel de Cthulhu.
Un meneur de jeu qui voudrait
exploiter leur structure pour bâtir
un scénario serait parfaitement dans
le ton de l’époque. Mais avant de se
servir d’un genre, il faut le connaître…
Or, justement, Van Dine a théorisé
le roman problème, dans une liste de
règles publiées en 1928.

Je les ai traduites ci-dessous, en ajoutant


pour chacune un « commentaire
rôliste » sur la manière de les adapter
à L’Appel de Cthulhu. Notez que ces
commentaires ne sont pas toujours d’une
stricte orthodoxie vandinienne. Il y a
bien des manières de « jouer avec » des
règles, et les subvertir en est une.

83
Règle n° 1 de ces formules n’est parfaite… ou n’a
Aventures effroyables

vocation à l’être, d’ailleurs, le choix La grille classique


« Le lecteur doit avoir la même chance étant une affaire de goûts. Les détectives des romans policiers
de résoudre le mystère que le détective. fonctionnent sur les ressorts du mobile
Tous les indices doivent être clairement Par ailleurs, l’interprétation des indices
par le groupe peut torpiller le scénario et de l’occasion. Pour être suspect, il faut
indiqués et décrits. » avoir une raison de tuer – généralement
le mieux construit – les joueurs ont
liée à des enjeux d’argent, de sexe et de
récupéré les indices, réfléchissent pouvoir. Et bien sûr, il faut aussi avoir eu
Commentaire rôliste dessus… et arrivent à une belle l’opportunité de passer à l’acte. Si vous
La transposition en jeu de rôle de solution, intelligente, satisfaisante… et ne remplissez qu’un seul de ces critères,
la première partie de cette règle est sans rapport avec l’histoire. Le remède vous êtes forcément innocent…
simple, dans la mesure où les figures traditionnel est d’injecter d’autres Une bonne partie de l’art du roman
du «  lecteur  » et de «  l’enquêteur  » indices jusqu’à ce qu’ils retrouvent la problème consiste à masquer le mobile,
fusionnent pour devenir «  le piste, mais il peut être gratifiant de jeter ou à camoufler l’occasion sous un alibi,
le scénario et de les suivre. souvent obtenu en trafiquant l’heure de
personnage-joueur  » (au singulier ou la mort…
au pluriel, voir règle n° 9).
La deuxième partie semble plus
délicate à manier si l’on ne veut pas Règle n° 2 Règle n° 3
allumer une flèche lumineuse dans la « Il ne doit pas y avoir d’intrigue
direction du coupable, mais les règles « Le lecteur ne doit pas être trompé
ou manipulé volontairement, en tout sentimentale. Notre affaire est de
suivantes permettent de pondérer cette conduire un criminel devant un tribunal,
déclaration de principe. L’idée que cas pas au-delà des manipulations et
mensonges venant du criminel ou du pas d’accompagner un couple d’amants
«  les indices doivent être clairement malheureux jusqu’à l’autel. »
indiqués et décrits  » est fédératrice. détective lui-même. »
En revanche, on s’étripe depuis des
années sur la manière dont ils doivent Commentaire rôliste Commentaire rôliste
être récupérés par les joueurs. Cela Lu au premier degré, cet appel au fair- Il n’est pas question d’évacuer l’amour
doit-il se faire via des jets de dés, avec play est avant tout un impératif de mise ou le sexe du problème qui se pose
les risques induits par l’aléatoire  ? en scène. Il relève donc du Gardien des aux enquêteurs. En revanche, leurs
Doivent-ils être donnés  si le groupe arcanes en cours de partie. Cela dit, dans développements ne doivent pas mettre
remplit une condition X ? Doivent-ils le feu de l’improvisation, nous prenons l’accent sur l’une des nombreuses
êt